Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

Partagez
 

 Détraction temporelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockJeu 5 Mar 2020 - 21:11
Un geôlier est en principe quelqu’un de peu agréable, Rellum est un cran bien au-dessus de cet euphémisme. A chaque seconde qui passe il fait rugir de tension les muscles, crisser de malaise les os et pleurer de sang les organes du pauvre sayan. Ce sinistre macaque est à la merci du plus terrible des gardiens qui se délecte avec plaisance de ce désarroi. Et alors que la torsion finale allait être dévoilée, un hurlement guttural et étrangement jovial fit vibrer d’enthousiasme la faune et la flore locales. Ce n’est autre que Zannin qui fonce avec une vélocité sans pareille avec le scientifique de titane. Ce dernier aurait soupiré de lassitude s’il avait des poumons.
 
"Tu es donc incurable."
 
Et surtout inconscient ! le colosse d’acier contre-attaque avec un tir de rayon oculaire rougeoyant en direction de la brute azurée qui, contre toute attente, fit une esquive très adroite à droite. Comme quoi à défaut d’être forcené et absent de toute forme d’intellect, le pirate a le mérite d’être agile, dommage que les idées fourmillantes de Rellum le surpassent. En effet, il ne stoppa pas pour autant le flux de son laser incisif et fit un balayage de son chef afin de lacérer horizontalement cet être négligeant. Oui cela aurait été un plan idéal si ce satané homo sapiens spatial ne perturberais point la visée du savant en le gênant via un kikoha qui le fait osciller. Résultat, il loupa avec honte son adversaire bleuté qui profita d’une telle ouverture pour lui flanquer un puissant coup de genou dans la face.
 
*Pourquoi tout le temps le visage !*
 
Et le tisseur ne s’en arrêta pas là, bien au contraire, il fit preuve d’une gestuelle et d’une adresse incroyable puis débuta une série de coup de genou mitraillette contre la caboche du serviteur de Freezer. Le pire dans tout cela c’est que la succession de choc empêche le docteur de leva la tête et le percer d’un filet rouge. Maintenant la question est de savoir qui de l’endurance de Zannin ou de la patiente de Rellum allait l’emporter. Hélas, vu à quel point le cyborg commence à bouillir de colère telle une théière chauffée à blanc prête à exploser, la réponse est toute trouvée.
 
"C’est …… DOCTEUR RELLUM !"
 
En un claquement de doigt le tortionnaire relâcha sa prise, qui pris lâchement ses distances, leva les bras et choppa avec force les pieds de l’oiseau qui l’a pris pour son perchoir. Ensuite, l’automate fit rugir ses rotors pour faire incliner le héra vers l’avant tandis qu’un sabot d’onyx prit, dans le même élan féroce, fusa vers le haut. Le pied boviné heurta le poitrail du mercenaire dans un bruit atroce et d’une brutalité qui fit brièvement déformer la structure osseuse. Le choc faisant légèrement soulever le tisseur de quelques décimètres la tête à l’envers, le robot enchaina avec un fulgurant uppercut dont l’amplitude meurtrit des tripes jusqu’au bassin valdinguant l’hérétique vers les cieux.
 
Ce maigre combo effectué, le scientifique de carbone s’apprêta à achever ce clown à la tignasse embrasé, l’idéal étant un barrage sans merci de tir oculaire. Néanmoins la vue qui se propose à lui l’intrigua un instant, la silhouette de Zannin était devenue bien sombre sous ce soleil de plomb un peu plus à gauche. Rectification ce second soleil qui est bizarrement bien proche en altitude et trop irradiante de ki. Aussitôt le savoir presque illimité des banques de données du docteur tira la sonnette d’alarme.
 
Rellum quitta momentanément Zannin de vue pour s’orienter vers la cause de son angoisse. Ce maudit Bardock, géniteur de l’infernal Son Goku, le rebelle ultime, vient d’achever son ignoble ascension pour devenir un gorille géant. Une telle laideur psychologie et physique écœurât le noble cyborg qui aurait put perdre des drivers par autant d’immondice. Et pour bien faire respecter sa cervelle d’orang-outan, le titan poussa un rugissement animal et primaire avant de bêtement cracher une vague énergétique dévastatrice.
 
Mais bien heureusement évidente. L’androïde eut par conséquent bien le temps de lever une barrière cinétique qui l’engloba d’un voile protecteur. Le fléau s’abattit et le brisa face à cette défense infinie puisant dans les batterie illimité et high-tech de l’automate. Si Baddack continue ce numéro il finira épuiser malgré sa forme ridicule. Ainsi Rellum resta confiant dans sa bulle verdâtre tout en gardant le héra dans un coin de ses capteurs spirituels. Il doit néanmoins avouer, tenir le souffle du macaque est vraiment tendu.
 
C’est simple, presque trop. Alors qu’il est entouré à la fois de sa sphère émeraude et de la cacophonie gorillesque, un nouvel élément vint perturber ce chaos ordonné. L’horizon sembla plus flou, l’air bien trop pesant, et surtout les environs proches encore plus détraqué qu’au début de sa mission initiale qui consiste en …
 
*Oh les fumiers !*
 
Le cyborg jeta un coup d’œil inquisiteur en direction de sa faille bi-dimensionnel et quelle ne fut sa surprise lorsqu’il vit deux individus tenter de saccager son œuvre par des procédés incandescent. Certes ce n’est pas la manière la plus optimal de refermer une ouverture multi-univers, mais cela fonctionne néanmoins. Il réalisa soudainement, les deux mécréants qu’il est en train de maltraiter ne sont que des leurres tandis que deux autres dégradent son anomalie. Une vive pique d’ire perça l’égo cybernétique de Rellum qui se sentit bien sot !
 
Mais désormais cette vaste mascarade est terminée et il est temps de passé à l’acte suivant. Mais pour le coup c’est le savant qui se retrouve pour le moment bloqué dans sa situation … sauf qu’il est plus malin que ces singes. Toujours maintenant sa protection cinétique, le robot lui fit faire un mouvement de rotation trigonométrique vers un sens bien précis à la seconde de degré prêt. Ainsi sa sphère devint une balle propulsée par la force brute de Bardock. Le projectile fusa tel un obus entre les deux malfaiteurs et sa faille, créant un cratère dans le cratère et brisant ainsi la fugace tentative de grief et faisant voler la bulle cinétique en éclat. Protégeant son bien, Rellum il jeta un rapide coup d’œil.
 
*Encore utilisable, mais un autre assaut de cet acabit et la déchirure risque de céder et de se disperser.*
 
Puis, de toute sa masse imposante, le cyborg se tourna dans un crissement de rouages vindicatifs en direction des deux nouvelles figures féminines qui viennent s’ajouter à sa liste noire. Une lumière rouge emplie de mépris scanna en premier lieu la femelle de gauche qui s’avère être une …
 
        - DATA NOT FOUND -
 
*C’est … une chèvre ?*
 
Bien qu’au début Rellum aurait put penser que la dame cornue soit un mojuu, ou tout simplement l’un des nombreux terriens transformer en animaux anthropomorphique à cause de médicament douteux, il n’en n’est rien. Elle n’en présente pas de structures similaires. Qui sait peut-être l’une des créations de Gray Ashura volé par les sayan et dévié en vulgaire jouet monstrueux. Il pourrait en vomir des boulons rien qu’à l’idée.
 
La seconde demoiselle présenta, elle, des traits intéressants qui raviva un vieux dossier. Une apparence draconique, une musculature ferme mais élancée, et une aura presque aussi puante que celle d’un sayan. Une représentante de la sous-race difficilement soutenable de Thyrionis est présente ! Pourtant cette espèce était sensé être éteinte à l’instar de celle des chimpanzés spatiaux, et à son instar il y a toujours des récalcitrants.
 
La situation est bien compliquée pour le robot solitaire. Derrière lui survit son projet qui menace de s’éteindre à la moindre déflagration supplémentaire. Devant se dresse une mystérieuse dame bouquetin et une furie cramoisie. A quarante-cinq degrés flotte un titan velu déchainé. Et tout droit au-dessus la menace du héra plane toujours. Une goutte d’huile de sueur perle sur le front du docteur, quelque déformé à cause du tisseur, qui voit difficilement une issue où il puisse à la fois se débrasser des enquiquineurs et conservé son bien précieux. La plus simple alternative est la suivante : la menace.
 
"Enchanté mesdames. Comme vous le savez sans nul doute je suis le docTEUR Rellum. Ce que vous ignorez en revanche, cher pseudo-patrouilleurs temporels incapables, est ce que vous êtes en train de réaliser."
 
Aussitôt, le cyborg pointa un doigt d’acier vers la déchirure spatio-temporel.
 
"Vous détruisez mon travail ! Mon salut qui sauvera ce monde tâché d’impureté que vous prétendez défendre. Avisez-vous ne serait-ce que d’ébrécher que d’un iota mon bien et je vous fais le serment solennel que je ruinerais chacun d’entre vous de manière personnelle."
 
Entre autres Rellum a notamment en tête ; d’arracher le bête cerveau de Zannin et l’implanter dans un corps servitor qui fera les sales boulots ménager pour l’éternité ; de faire de la dragonne un plat sauté au épices et badigeonné de miel qu’il servira aux Cold ; de clouer le sayan contre un mur et en faire un distributeur à des pseudo-Goku (oh vous savez la méthodes) ; et la chèvre … dans un enclot sans doute avec divers mutants.
 
"Je vais vous offrir un luxe unique qui ne se représentera pas. Partez ! Refuser ma magnanimité et il n’y aura pas d’issue pour vous, pas dans cette temporalité ni dans les suivantes !"
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockSam 7 Mar 2020 - 2:06
Frapper !
Frapper !
Frapper ! Frapper ! Frapper ! Frapper ! Frapper ! Frapper ! 
Par les dieux, comme c'était plaisant de pouvoir frapper autant de fois quelque chose sans qu'elle ne se brise dès le début de l'enchaînement !
Quel dommage que la seule sensation que Zannin ressentait en cognant sur son adversaire était le tintement impersonnel d'une armature sans âme, et non la merveilleuse mélodie des muscles qui se déchirent, du sang qui gicle et des os qui éclatent...

A la place, ce fut du dénommé Bardock que l'on pouvait entendre cette douce musique alors que le Héra mitraillait son assaillant. Pas pour longtemps, hélas. 
Rellum le relâcha pour reporter son attention sur le mercenaire, enserrant ses pieds pour le ramener plus bas, faisant alors brutalement rencontrer son buste avec le sabot métallique du docteur dans un hoquet étonné de la part du guerrier turquoise, qui laissa place à un afflux de sang qui lui emplie la bouche, son sternum ayant complètement compressé ses poumons.

Aaaaah... Le goût ferreux du sang. Voilà aussi une bien belle sensation... 
Mais à peine Zannin pu-t-il la savourer qu'il reçut un magistral coup de poing ascendant dans ses viscères, l'envoyant voler dans les airs. Cette fois, l'impact assaillit le péritoine recouvrant son système digestif, qui se dispersa alors jusqu'au foie, qui en réponse ralentit sa circulation sanguine... 
C'était tout l'organisme du Tisseur qui en pâtit. Un déclin fonctionnel qui l'affligea, impuissant, alors qu'il voyait un monde trouble tourner tout autours de lui. Ou bien étais-ce lui qui tournait, propulsé par le choc ? Que se passait-il ? Était-il... Impuissant ?

L'ancien pirate se ressaisit dans les airs, stoppant comme il le pouvait le mouvement pour léviter fébrilement dans le ciel bleu... Peu à peu, il reprenait le contrôle de son corps meurtri, cherchant son souffle alors qu'il recrachait un mélange répugnant de sang et de vomi.
Ce tas de ferraille ! Ses coups étaient sans aucun doute les plus lourds que Zannin ai jamais reçu de toute son existence. De la part d'une telle puissance de frappe, il se serait attendu à une vitesse moindre... Mais celle du robot allait bien au-delà de toutes attentes. Impossible de s'adapter à un tel combattant, même s'il s'agissait là de la spécialité de Zannin. Pas s'il lui est impossible de visualiser la vélocité de la machine.
Et c'était tout bonnement merveilleux ! Pouvoir affronter un adversaire plus fort que tous les précédents, c'était-là le souhait de tout véritable guerrier ! Aucun doute là-dessus, le successeur du docteur Wheelo surclasse non seulement le plus habile des anciens rivaux de Zannin, mais Zannin lui-même par la même occasion, et ce sur quasiment tous les aspects... Peut-être même tous, si ce n'est tout simplement le nombre.

En effet, le Héra constata vu de haut la présence du monstrueux Oozaru, la créature barbare qui sommeille en chaque Saiyan, ayant pris possession du corps de Bardock. Celui-ci déversa alors une déferlante d'énergie depuis sa bouche sur le robot, qui se dirigea vers... La faille temporelle, où se sont regroupés les faiblardes qui évitaient le combat. Sans doute voulaient-elle s'en occuper pendant que les "grandes personnes" s'occupent du gros gibier...

Et ce n'était pas du goût du délinquant temporel, qui couvrit son oeuvre avidement des flammes des deux camarades d'infortune du colosse d'Héra, qui au pied du mur, décida faire ce qu'il y avait de mieux à faire : travailler en équipe... Mais à sa façon !
Il se posa alors au sol, entre Zirah et Toriel, affichant un franc sourire allant d'une oreille jusqu'à l'autre alors que son sang mauve dégoulinait de ses babines. Sa posture se baissa, se mettant à nouveau à quatre pattes. Oui, sa garde était avant tout basée sur l'esquive, jouant de son physique avantageux laissant penser à une araignée. Il n'écoutait même pas les menaces de Rellum, entendant vaguement sa voix alors que le bruit du sang qui circule bourdonne à ses longues oreilles

"Pour qui tu me prends à taper la causette avec des moucherons pendant notre combat ? Économise tes batteries pour ce qui va suivre, car j'en ai clairement pas fini avec toi !"

Hurla l'increvable mercenaire alors qu'il chargeait à nouveau vers le robot, en zigzag cette fois pour être le plus difficile à suivre possible, avant de bondir à hauteur de la tête de Rellum, la gueule grande ouverte. Une attaque d'énergie ?

Non ! Le Héra cracha sur l’œil rouge unique du robot, que Zannin pensa être son capteur visuel, son très ragoûtant mélange de sang et de résidus en cours de digestion pour l'aveugler momentanément. Il atterrit juste derrière le Boucher d'Héra avant de lever ses mains du sol, qui se crispèrent. Le Héra fit alors un mouvement rapide de recul avec un ricanement à la fois mauvais et fier de lui. Quelque chose brillait au bout de ses doigts...

Avec un minimum de concentration, on pouvait voir des filaments de Ki s'en dégager, un par doigt, attachés aux sabots du robot. Cinq fils par sabot ! Il s'agissait bien là des Psycho Thread, technique bien connue des guerriers d'Héra dont Zannin en a même fait sa réputation ! Le Tisseur montre enfin son atout !
Il se redressa alors, serrant les poings.

"T'es un tas d'ferraille, donc je doute pouvoir paralyser ou drainer quoique ce soit avec toi... Mais je vais t'apprendre tout de même ce qui fait de Zannin le Guerrier Tisseur la terreur de la pègre intergalactique !"
Détraction temporelle - Page 2 S320
Le Guerrier Tisseur bondit alors, tirant sur les Psycho Thread de toutes ses forces pour soulever le docteur criminel avant de tourner sur lui-même pour rompre les fils en pleine rotation, lançant Rellum à toute vitesse contre le monstre simiesque qu'était devenu Bardock, comme pour lui faire la passe.
Une attaque bien pensée saura tirer parti de l'énergie cinétique que le savant métallique aura accumulé grâce à Zannin. Mais Bardock avait-il les idées assez clair dans cette forme ?

Il faudra un travail d'équipe pour vaincre cette machine de guerre... Alors Zannin s'y pliera.
Vivre aujourd'hui pour combattre demain est un dicton qu'il a toujours suivi. Mais toujours, il le fera à sa façon : celle de la brutalité absurde !
Zannin espérait secrètement que ce mode de pensée irrationnel soit tel qu'il était tout bonnement impossible à un être binaire comme Rellum de l'appréhender, et ainsi le prendre par la pure surprise de l'ingéniosité combative du Tisseur... 
Le reste du groupe suivra-t-il Zannin dans cette folie ? Leur coopération sera-t-elle seulement suffisante pour faire tomber l'immense mur froid qu'était le docteur Rellum ?


Dernière édition par Zannin le Mar 23 Juin 2020 - 18:17, édité 1 fois
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 223
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockLun 9 Mar 2020 - 9:10
Les flammes dansaient tels des êtres possédant une agilité et une souplesse mystique. Elles brûlaient et carbonisaient tout sur leur passage, herbes, poussière, bois ou encore la terre, se nourrissant de ses dernier pour perdurer encore un peu plus longtemps. La faille était assaillie par cet élément qui avait deux visages : L’un réconfortant, chaleureux et diffusant une douce lumière, l’autre dévoreur, ardent et destructeur.

La faille faiblit sous les attaques flamboyantes des deux femmes restaient en arrières, laissant le combat aux hommes pour le moment … Enfin cela aurait dû être comme ça si le robot ne les avaient pas remarquées. Fusant vers elles grâce à l’énergie de l’attaque d’un Bardock simiesque, Zirah eu tout juste le temps de tirer Toriel en arrière pour éviter l’arrivée de la boîte de conserve.

- Tu vas bien ?

Elle n’était pas réellement inquiète pour Toriel mais étant la seule pouvant les soigner, elle est un membre à protéger dans un sens. Son regard bicolore se passa alors sur le robot qui commença à raconter sa vie, de plus Zannin venait de la rejoindre. Il ressemblait à un fou avec son regard et le sang mélangé à la bave qui coulait de sa mâchoire. Elle soupira longuement, roulant des yeux alors qu’elle croisait les bras. Cette boîte de conserve commençait réellement à lui chauffer les oreilles et en plus Zannin en rajoutait en les traitant de moucherons. Un sourire crispé prit place sur le fascié carmin de la Thyrionis, son ego ayant pris un coup assez violent.

- Après lui avoir refait la carrosserie, je m’occuperais de toi le rouquin …

D’ailleur le dit rouquin repartit à l’attaque, elle en profita pour laisser une indication à Toriel avant d’aller elle-même enfin au contact.

- Dès que tu peux, tu me détruis ce portail de merde puis tu nous rejoins ! Il est temps de désosser ce robot de mes deux !

Elle prit appuie sur le sol avant de dasher violemment en direction de Zannin qui venait de finir son mode toupie, parfait, il lui fera un parfait tremplin. Utilisant le large dos de l’Héra, Zirah lui grimpa dessus, prit plaisir à lui mettre sa patte dans la figure avant de sauter à la suite du robot. Ses mains furent englobées de flammes d’un bleu funeste alors qu’une paire d’ailes sortaient de son dos pour lui permettre de continuer son chemin vers la machine.
Ni une ni deux elle projetta un torrent ardent sur ce dernier, espérant lui griller quelques processeurs et lui donner un bon coup de chaud. C’était maintenant une boule bleutée et brûlante qui fonçait vers Bardock.
Bardock.
Bardock.
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2018
Nombre de messages : 94
Zénies : 960

Techniques
Techniques illimitées : Bouclier Saiyan / Kikoha / Kienzan
Techniques 3/combat : Vague Déferlante / Enchaînement explosif
Techniques 1/combat : Javelo d'énergie

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockMar 10 Mar 2020 - 21:21
Son attaque n’avait pas fonctionné, créant un bouclier d’énergie entre lui et son attaque et était parvenue à s’en sortir. Voilà qui complique encore plus les évènements, ce Rellum était un adversaire dangereux, et même la forme Oozaru ne permettait pas d’obtenir l’avantage.

Cependant la suite des évènements lui offra une possibilité d’en finir. En effet, Zannin dans son entrain que l’Oozaru devina être habituel fonça de nouveau sur le criminel temporel et fut rejoint par Zirah qui sembla avoir un plan. Si Zannin était visiblement un maestro pour le combat mais pas grand chose sur le reste, Zirah semblait plus polyvalente. La preuve en était qu’elle parvint à projeter le Robot dans la direction de l’être Simien géant.
Chance que Bardock saissisa de suite en frappant d’un puissant double coup, propulsant Rellum au sol. Ouvrant de nouveau sa bouche, l’’Oozaru créa une boule d’énergie similaire à celle d’un certains Prince des Saiyans avait jadis utilisé contre un Androïde.

La boule d’énergie, grosse de 5 mètres de diamètres fonça vers le Docteur toujours dans le sol. Si cela touchait, les chances que les dégâts ne soient pas négligeable était forte. Mais Bardock se doutait que Rellum était dangereux et capable de les vaincre s’ils n’étaient pas méfiant de ces capacités. Et il espérait que ses camarades de combat soient également conscient de cela.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 37
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockMer 11 Mar 2020 - 23:34
Toriel sentit bientôt la déchirure temporelle faiblir d'intensité sous les assaut des flammes et offrit un sourire encourageant a sa coéquipière, ne relâchant pas ses efforts pour le moment... jusqu’à ce qu'elle soit interrompu par l'arrivée du projectile. Zirah eut le reflexe de la tirer en arrière avant qu'un cratère ne soit formé a l'endroit même ou elle se trouvait il y a a peine une seconde. Voulant rassurer sa partenaire, la dame chèvre hocha la tête

- oui ça va, merci pour le coup de main

A présent, le délinquant robotique leurs faisait face, leurs offrant une présentation plutôt poli, montrant par cet intention que malgré ses intentions discutable, le savant robotique n'en restait pas moins un être civilisé, et de ce fait, en mesure de discuter... disons un minimum. Ne manquant pas une occasion pour tenter de régler les problèmes de manière pacifique, l'ancienne reine se présenta a son tour, avec calme  

- Docteur Rellum, mon nom est Toriel, de la patrouille du temps. J'imagine que vous aviez des tas de raisons d'agir de la sorte, mais il se trouve que vos activités vont a l'encontre des lois universelles et menacent l’équilibre de l'espace temps. Nous avons pour devoir de vous arrêtez. Si vous vous rendez maintenant, je veillerai a ce qu'aucun mal ne vous soit fait, mais vous devrez malgré tout être jugé pour vos actes. En revanche, si vous continuez dans cette voie, nous serons dans l'obligation de vous mettre hors d'état de nuire. C'est a prendre ou a laisser et vos menaces ne changerons rien a l'issu de cet affrontement

Elle ne s'offusqua aucunement de l'intervention de Zannin, cela lui était bien égale de se faire traiter de "moucheron" ou quoi que ce soit d'autre. avec plus de milles années de vie a son actif, la dame chèvre avait largement eu le temps d'apprendre a dompter son ego afin de ne pas se laisser ébranlé par les paroles maladroite d'un grand costauds pas très finaud.

Puis le combat reprit. De toute les manières, le Docteur Rellum n'avait visiblement pas l'intention de coopérer... tant pis pour lui. Au moins elle aurait essayé de lui faire entendre raison par la méthode diplomatique. Elle grimaça lorsque le colosse a la chevelure flamboyante cracha dans ce qui semblait être le récepteur visuel du robot. La consistance du crachat, bien que peu ragoutante, ne laissait aucun doute sur les dégâts internes qu'avait subit son coéquipier et elle ne devait pas tarder a jouer son rôle, pour le bien de ce dernier. Mais il avait encore quelques tours a jouer. Toriel ne pu cacher son étonnement en voyant la performance de Zannin et a présent, le surnom de "tisseur" prenait tout son sens.  Mais ce n'était pas le moment de s’extasier: l'anomalie spacio-temporelle était toujours active et Zirah partit finalement au combat. Toriel resta donc seul face a l'anomalie et en un instant, celle ci fut a nouveau cerné par les flammes. La magicienne anthropomorphe n'hésita pas a y mettre toute sa puissance, a tel point que des gouttelettes perlaient sur son front et roulaient sur son pelage blanc. Au bout d'un moment, le portail finit par imploser, produisant ainsi une onde de choc qui projeta la dame chèvre en arrière. Elle se releva et vérifia son oeuvre, constatant qu'il n'y avait plus aucune trace du portail. l'espace-temps ici et maintenant avait reprit sa continuité originelle

- Ok, ca s'est fait!

Il était a présent temps de se joindre au combat, mais avant cela, il lui restait encore une chose a faire: soigner Zannin. Cela tombait bien car justement, a ce moment la, c'est bardock qui avait prit le relais contre Rellum. Laissant l'Oozaru faire son oeuvre, Toriel s'approcha de zannin et sans prendre la peine de prévenir ce dernier, Elle fit sur lui une technique de soin, montrant bien qu'elle n'avait pas l'intention de lui demander son avis

- Ca devrais aller mieux maintenant

Se mettant a son tour en position de combat, les mains enflammées, elle se tint prête a devoir se défendre au cas ou le Docteur Rellum aurait l'idée de s'en prendre a elle après l'avoir vu a l'oeuvre...
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockVen 13 Mar 2020 - 11:05
Dans un ultime effort de compassion, Rellum offre une dernière chance aux détracteurs de se retirer et le laisser œuvrer en paix. Dans un mouvement purement docile, la chèvre-garou fit un pas en avant et fit preuve de civilité en se présentant. Ce qui est fort agréable, par ailleurs c’est bien la seule du quatuor à posséder un minimum de politesse, pas comme Zannin qui est juste une brute écervelée, Bardock un singe malveillant et la thyrionis au nom encore inconnu. Toriel, c’est ainsi qu’elle se nomme. Elle fit preuve de beaucoup de compréhension quant à la tâche ardue du professeur, néanmoins elle réclama que son ordre ne tolère nullement que l’on distorde le continuum spatio-temporel peu importe le degré d’amplitude. Tandis qu’elle finit sa réplique, le héra tomba à genou aux côtés de ses camarades, mais l’androïde ignora ce spécimen têtu et formula sa réponse envers la moniale.
 
"Les lois universelles ? Désolé de vous l’apprendre, mais nous n’avons pas la même morale."
 
A peine eut-il le luxe de terminer sa phrase que le colosse azuré chargea, encore, comme un démon assoiffé de sang tout en dénigrant ouvertement ses compagnons et en faisant fi de ses profondes blessures. Sérieusement, qu’est ce qui cloche avec ce crétin ? Le pire étant que pour distraire son adversaire il débecta un hideux crachat imbibé de salive et d’hémoglobine en direction de la lentille carmine. Rellum lâcha un soupir binaire sans air et se contenta de désintégrer à distance cette immondice via un rayon oculaire. Certes cela créé une sorte de maigre fumée âcre et opaque que le tisseur usa comme camouflage pour se glisser habilement dans le dos du scientifique … mais c’est face à son plastron avant qu’il fît face. A croire que le forcené pensait réellement qu’un simple tas de bile coagulé pourrait distraire suffisamment l’androïde et l’oublier d’user de ses capteurs de ki. Le savant remarqua aisément des fils spirituels désormais noué autour de ses sabots d’onyx, mais il est bien trop tard.
 
"Idiot."
 
En guise de punition pour cet acte, soit d’une incroyable débilité soit d’un désespoir sans norme, le docteur planta ses mains d’acier dans les épaules de Zannin jusqu’à pouvoir en gratter les omoplates. La douleur devrait être cuisante et l’impact létal, mais la créature turquoise eut une réaction des plus atypiques. Il osa ricaner et se moquer ouvertement de son opposant. Comme si sa jovialité lui procura une puissance qui lui faisait défaut, le héra trouva la force pour tirer ses câbles et ainsi soulever la masse importante que fait le cyborg. Sans que Rellum comprenne réellement la prouesse qui est en train de s’effectuer, il fut entrainé par la rotation relâchant par la même occasion sa prise sanguinolente.
 
Il faut qu’il fasse quelque chose ! A son troisième tour de manège, l’automate se pencha vers l’avant et tenta d’agripper et broyer la poigne de son marionnettiste. Mais sa griffe claqua dans le vide tandis que Zannin largua son poids vers les cieux à une vitesse faramineuse en direction du gorille géant qui se trouve encore bien loin. Est-ce que leur plan est aussi maigre ?
 
Durant son ascension, le cyborg eut néanmoins l’intelligence de garder du coin de l’œil le visuel sur son portail dont la bovine en robe tenta à nouveau d’obstruer. Dès lors, la lentille rouge du robot se mit à luire, paré à déchainé son courroux. Mais c’est sans compter sur la dragonne qui fusa vers le génie mécanique tout en déchainant une vague déferlante embrasée. La légendaire brutalité ardente des thyrionis. Rellum annula son plan initial et tenta de former sa barrière cinétique, mais à nouveau la suite d’enchainement et la fureur adverse ont raison de lui. Des serpents d’un feu glaciale s’enroulèrent autour de la carcasse qui commença à noircir.
 
Vexé et endolori, le docteur voulut répondre à cette audace carbonisatrice par un énième rayon orbital … BONG … qui fut encore stoppé par l’intervention d’un tiers. Cette fois-ci c’est le sayan titanesque qui s’invita à la fête et qui frappa main jointe sa balle d’acier dans un ridicule bruit de casserole. Encore une fois, l’infrastructure osseuse cybernétique en prit un coup.
 
Durant sa descente, le droïde aperçu au loin Toriel en train de pratiquer une étrange magie impie sur le tisseur aux portes de la mort. Une lumière presque reposante émane de ses pattes pour aller fermer une à une les plaies de la brute. Une sorcière blanche ? Voila qui augmente considérablement la difficulté de la rencontre. Mais autre chose contraria Rellum, tandis que son corps lourd heurta le sol rocheux dans un grand fracas, c’est qu’il n’y a plus sa précieuse faille. Son travail n’est plus ! Immédiatement une pique de colère monta dans le cerveau-moteur du cyborg, lâchant un rugissement grésillant à en faire vriller les tympans.
 
"NOOOOON ! BANDE DE SAUVAGES ! IGNOBLES …"
 
Une vive lumière intrigua le furieux qui leva sa caboche vers les cieux pour voir fuser en sa direction une gigantesque boule de ki laiteuse. Immédiatement, l’ire vira vers la panique.
 
"Oh non !"
 
Dos au sol, le robot leva les bras en l’air et stoppa la masse instable. Néanmoins, tous ces troubles récents font vaciller les sens du professeur qui n’arrive pas à repousser cette épée de Damoclès. Petit à petit, la sphère destructrice pousse l’être de titane vers le sol ténébreux générant un énième cratère. Est-ce qu’un esprit aussi brillant au service de l’humanité périrait d’une façon aussi ridicule ? Lui qui a pourtant déjà perdu son objectif primaire qu’était d’extraire des restes de Son Goku d’une temporalité alternative ?
 
*Non, je peux encore continuer mon projet ! Il suffit de retourner sur Freezer et récupérer ma seconde fiole. Oui, c’est encore possible. Et quand bien même j’échouerait encore je continuerais davantage ! Mais avant …*
 
Sa psyché à nouveau optimale et sa rage réprimé, Rellum peut enfin consacrer tout son être à occire cette bande de faux chrono-justiciers. Alors que l’orbe menace d’exploser, le cyborg fit chauffer à blancs ses propres circuits, ses calculateurs enchainèrent de résoudre des problèmes impossibles, sa carte mère envisagea l’infinie et bien au-delà. Puis, dans un entremêlement absolu de chiffres ce fut la division zéro. Dans un laps de temps trop court pour cela puisse exister, la structure du docteur subit sa distorsion spatio-temporelle et se retrouva derrière le dos massif du gorille. A un instant T il était aux portes des enfers, après l’instant T il est à l’abris. A l’abris de tout regard physique grâce à la corpulence monstrueuse de Bardock et à l’abris des réceptifs énergétique grâce à son absence de ki.
 
Sur le moment, les quatre chevaliers du temps ne purent observer qu’un vaste cratère fumant laissant supputer la mort de leur adversaire. Oh qu’ils se trompent lourdement, il est l’heure qu’ils constatent les véritables techniques meurtrières du scientifique et concluront qu’il ne faut pas irriter les membres les plus haut de l’armée Cold. On ne peut pas arrêter l’avatar du progrès et encore moins ses ambitions !
 
Déterminé et résolu, Rellum libéra son idéologie, sous forme d’armure électrique, tout en chargeant dans les vertèbres du macaque gargantuesque. Ainsi, la boule de fourrure se voit, de par derrière, forcée de foncer tout droit vers Toriel et Zannin alors qu’il est lui-même sous le douloureux choc de zébrures fuchsia qui lui lacèrent la fourrure et les muscles.
 
Mais sa tactique ne s’arrêta pas pour si peu, loin de là. Pendant la chute foudroyante, et conscient qu’il est toujours dans un angle mort, le cyborg projeta un hologramme de lui-même qui grimpa sur le sommet du crâne simiesque et qui se jeta sur Zirah, menaçant de lui broyer le crâne à deux mains. Le vrai Rellum quitta sa boule de fourrure incandescente pour approcher la dragonne tout en se cachant derrière sa doublure.
 
Résultat, la chèvre et le tisseur se retrouve avec un macaque de cinquante mètres de haut imbibé de foudre qui menace de les supprimer. Et la Thyrionis face à un Rellum trompeur alors que l’authentique vient juste derrière pour salement en profiter. De sa main gauche il agrippa fermement l’aisselle droite de la dragonne et la tordit vers un sens peu agréable de sorte que son bras droit se comprime contre ses ailes, s’encombrant les uns contre les autres. Les jambes du cyborg allèrent cogner contre les cuisses cramoisies. L’œil inquisiteur tira un rayon laser contre la fosse cubitale gauche de la lézarde. Et enfin, le plus important, la main droite d’acier alla se loger dans la gueule draconique !
 
Aussitôt les dents tranchantes zébrèrent les doigts du docteur qui laissèrent couler de l’huile dans la gorge de la malheureuse, comme pour laisser un avant-goût amer de ce qui va se produire en plus de l’étouffer un minimum. L’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire pressèrent contre la langue tandis que le pouce, encore libre, comprima le dessous de la bouche. Puis, d’un geste surhumain, tira un bref coup sec vers le bas. Dans un horrible craquement, la mâchoire de Zirah se brisa, pendouillant mollement.
 
Conscient que malgré la souffrance que cela génère, il en faudra plus pour venir à bout d’un parasite pareille. Rellum décida alors d’enchainer pour se glisser derrière la dragonne, chopper des chaque mains la base des ailes et des bras dans une compression atroce et commencer une ruade de coup de genou contre le bassin draconique. Ainsi, en plus de maltraiter la dinosaure carmine, il garde en visuel et en joug le trio restant qui était déjà pourtant déjà occupé.
 
Maintenant il faut user de ruse pour briser la faible cohésion d’équipe qui subsiste.
 
"Messire Zannin, vous avez donc besoin de ces pathétiques partenaires pour me tenir tête ? Vous êtes décevant !"
 
Voila qui devrait toucher psychologique le tisseur qui devrait, encore, faire n’importe quoi. Baddack est en vérité plus utile d’autre chose sous sa forme colossale, sinon le cyborg aurait déjà détruit la lune artificielle. La thyrionis est puissante mais pour le moment sous contrôle. Toriel est vraiment celle qui inquiète le savant, elle qui use de magie capable de soigner ses alliés.
 
*Mais je doute qu’elle puisse réanimer les morts.*
 
Pensa l’automate tandis que dans son mitraillage il flanqua un coup de boule latérale à sa prisonnière.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockSam 14 Mar 2020 - 18:58
Les muscles dorsaux avaient éclatés.
Les omoplates avaient été broyés par l'implacable poigne du docteur, semblable à celle d'une pince hydraulique. 
Son système nerveux, auparavant si serein, tirait la sonnette d'alarme. Et Zannin ?
Zannin jubilait. Pourquoi réagissait-il ainsi alors qu'il se faisait malmener de la sorte, l'on pouvait évidemment se poser la question... Beaucoup de ceux qui ont vu le Tisseur à l'oeuvre le lui demandaient à tête reposée...
La plupart du temps, ce dernier ne répondait que par un nonchalant haussement d'épaule, car quoiqu'il puisse leur dire, il savait que rares étaient les êtres qui le comprenaient.

Une fois l'automate lancé à toute vitesse sur le singe géant, ce fut Zirah qui lui monta sur le dos et se jeta sur lui pour se joindre à l'attaque. Hum... Au moins, elle était vive. Le colosse retomba alors lourdement au sol, sur ses quatre pattes, faisant gicler son sang dans un râle néanmoins jovial.

Il tressaillit alors qu'il reprenait peu à peu ses forces. Toute son attention était portée sur Rellum, qui semblait en réelle difficulté face à l'orbe de Ki que le singe géant venait de lui cracher dessus. Un petit coup de main semblait de mise pour le faire lâcher prise sur la boule... Un kikoha concentré bien placé fera parfaitement le travail ! 

Alors qu'il se relevait, il se sentait d'un coup plus léger. Comme s'il allait déjà mieux... Entièrement focalisé sur le robot criminel, il n'avait même pas ressenti la présence de Toriel derrière lui qui, à l'aide de sa magie blanche, soulagea le Héra de ses maux. Pour lui, la douleur s'estompant devait sûrement être le fait d'un regain soudain d'adrénaline ou de dopamine que son corps avait l'habitude de secréter en grande quantité...

Il avança alors de quelques pas, concentra un kikoha de taille assez importante avant de le lancer avec force sur la machine récalcitrante avec un ricanement. S'ensuivit alors une gigantesque explosion et un cratère fumant, sans l'ombre d'une carcasse. Avait-il été vaporisé par Bardock ? Sans aucun doute, vu la puissance titanesque que l'on attribuait aux singes géants Saiyans.

C'est ce que pensa le colosse turquoise avant de voir Bardock se faire griller la fourrure et balancer contre le reste du groupe comme un immeuble qui s'effondre. Enfin, un immeuble chargé d'électricité. 
Par instinct, Zannin tissa un Psycho Thread jusqu'à un rocher non loin et tira pour s'extirper de ce pétrin, rétractant le fil qui le tracta à grande vitesse, évitant de justesse l’aplatissement.

Il se posa alors sur le rocher pour constater de la survie de Rellum se tenant entre le singe géant récupérant de l'attaque de l'automate et Zannin, alors que plus brutal que jamais, il violentait la fillette aux écailles rouges... Et pendant sa démonstration de force, il eut l'audace de provoquer le Héra :

"Messire Zannin, vous avez donc besoin de ces pathétiques partenaires pour me tenir tête ? Vous êtes décevant !"
Le colosse écarquilla les yeux avant de prendre une grimace qui traduisait une certaine rage mêlée à de la honte, babines retroussées et crocs dehors:
Rellum souhaitait éveiller la rage guerrière du Tisseur, et bien cela avait fonctionné ! 
Mais le Héra était doté d'un instinct animal très développé, lui permettant d'évaluer le danger d'une situation. Au cours de sa vie de pirate, il lui avait déjà sauvé la vie tant et tant de fois... Et là, il lui hurlait qu'un piège l'attendait s'il se ruait à nouveau sur le docteur, pour la simple et bonne raison qu'il aurait du être carbonisé par la déflagration de Bardock, au fond du cratère qu'il avait creusé. Comment y avait-il réchappé ?

Avait-il été assez rapide pour s'en extirper sans qu'il s'en aperçoive ? Impossible... Même Bardock, attaqué dans son dos, ne s'était vraisemblablement aperçu de rien ! Pouvait-il disparaître et réapparaître à volonté ?!
Comme par magie ? Zannin ignorait quel genre de tours Rellum avait en réserve, mais une chose est sûre, il faisait tout pour réprimer son envie barbare de charger pour lui faire ravaler son arrogance. Le Héra jetta alors sa veste par terre avec résignation avant de s'avancer vers le robot, roulant des épaules de façon anormale.

"Va pas croire que ça me désole pas moi aussi. J'ai pleinement conscience que tu me surclasse à tous les niveaux, Doc'... J'ai aucune chance en duel singulier face à toi, tu me l'as bien montré."

Zannin fit alors craquer sa nuque à droite, puis à gauche, alors que ses mouvements d'épaule s'intensifièrent, suivis bien vite de rapides rotations de son buste. Peu à peu, il reprenait l'étrange apparence qu'il avait revêtit lors de sa première offensive fructueuse : celle d'une masse informe. C'était bien là l'expression curieuse d'un style martial atypique. 
Mais il prenait son temps pour s'échauffer avant de relancer l'assaut, pour laisser un peu de temps à Bardock de se remettre du choc qu'il avait subi et de le rejoindre dans sa tentative. Une attaque coordonnée, un combo pour surpasser les capacités hors-du-commun de la machine, voilà ce dont tout bon guerrier un tantinet expérimenté aurait compris la nécessité. Zannin n'aimait pas arriver à de telles extrémités, mais ça lui était déjà arrivé de lutter aux côtés de son ancien équipage contre un ennemi commun, bien qu'il s'agissait souvent de créatures géantes...

"Je vais te refaire le portrait à plusieurs ! Puis j'évoluerais pour te surpasser et je te retrouverais ! Et à ce moment-là, je te ferais bouffer le sol personnellement, t'inquiètes pas... Mais pour l'instant, c'est un orchestre entier qui ira jouer des percussions sur ton blindage, Doc' !"

Lorsqu'il jugea Bardock apte à le suivre, il chargea alors Rellum, devenant complètement difforme aux yeux d'autrui de par ses mouvements chaotiques, prêt à réagir à la moindre attaque par une tentative d'esquive très risquée, mais laissant l'opportunité de garder une distance très rapprochée avec son adversaire, avant de faire pleuvoir sur lui une volée de coups de poings, luisant étrangement dans les couleurs magenta...
Détraction temporelle - Page 2 Hxkf
Le Knuckle Blast aux poings, il fit détoner à chaque coup son Ki dans une déflagration d'ampleur bien modérée, mais plus précise qu'une volée de kikoha jetés à distance. Avec Zannin pour appliquer une pression intense sur lui, il lui fallait espérer que les autres sauront exploiter cette opportunité qu'il leur offre, car il ne saura certainement pas occuper le monstre d'onyx bien longtemps...


Dernière édition par Zannin le Ven 20 Mar 2020 - 17:56, édité 1 fois
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 223
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockMar 17 Mar 2020 - 16:07

L'enchaînement des efforts des trois compères avait fini par mettre le robot au sol et bien ancré dedans qui plus est. Dans un souffle, Zirah eu un sourire enfin jusqu’à ce que l’attaque énergétique de Bardock ne fasse disparaître le Docteur.

- Aaaah non … On devait le ramener vivant … Dommage.

Voilà qui était fâcheux quand même, la mission n’était qu'à demi accomplie mais au moins la faille n’était plus. C’est alors qu’un puissant cri de douleur retentit. Bardock était en chute libre, son imposant corps parcouru par de nombreux éclairs rougeoyants et qui devait le paralyser au vu des spasmes de ses muscles.

- Putain de merde !

La vision du robot fonçant sur elle fit qu’elle ouvrit par réflexe une faille pour en sortir une large épée incandescente qu’elle abattit rapidement sur le Doc. La lame le traversa sans peine, même bien trop facilement et c’est en voyant le corps se séparer puis disparaître qu’elle comprit : il n’était qu'un leurre.

Le contact derrière elle fut d’un froid glacial et la douleur de son bras tordu en rajouta une couche, ses ailes bloquées, elle ne pouvait plus faire grand-chose que remuer le plus possible pour tenter de se défaire de cette poigne d’acier. Une nouvelle douleur naquit au niveau de son coude gauche, un cri traversa sa gorge alors qu’elle lâchait l’épée qu’elle tenait encore. Et alors qu’il lui labourait les cuisses, elle sentit des doigts de fer s’engouffrer dans sa bouche. Immédiatement par un instinct animal, elle mordit de toutes ses forces, grognant et sifflant de colère alors que ses oreilles pivotaient vers l’arrière montrant sa rage. Ses dents tranchantes entamèrent les parties les plus tendres des doigts qui laissèrent échapper leur liquide vital et ce ne fut absolument pas du sang.

Un gargouillement fut audible alors que de l’huile s’engouffrait dans son oesophage, laissant une trainée au goût atroce derrière elle. Elle se débattit du mieux qu’elle pouvait, tentant de frapper son assaillant avec ses pattes et ailes malgré la douleur qui devenait de plus en plus forte. Son rythme cardiaque s'accélère vivement quand elle comprit ce qu'allait faire le docteur.

Elle poussa un hurlement strident quand les os de sa mâchoire se disloquèrent, laissant un mélange de salive, de sang et d’huile couler, n’ayant plus de barrage. Mais apparemment cela n’avait pas suffi à Rellum, qui se glissa derrière elle, lui tordant les bras et ailes pour la marteler de coups. Ses articulations laissaient échapper des craquements sinistres alors que la conscience de la Thyrionis sombrait lentement dans un tourbillon de ténèbres.

- Alors tu vas rester planté dans ton coin ? Donne-moi ta force avant qu’on ne finisse mort tout le deux !
- Tch! Tu ne sais toujours pas où es ta place !
- Ferme là et bouge-toi le cul !


Le corps de la jeune femme devint mou, sa tête partant vers l’avant alors que continuait de couler le mélange déroutant de sa bouche entrouverte. Cependant très vite son corps augmenta en température, en quelques secondes ce dernier était devenu bouillant au point que de la fumée s’en échappait puis elle prit soudainement feu. Ces même flammes bleues qu’elle avait utilisées il y a peu. Ces dernières dansaient avec fureur, commençant à grimper sur les bras robotiques pour carboniser un peu plus le métal.

Un mouvement vers le bassin de la Thyrionis se fit sentir puis un sifflement aigu suivi d’un choc sourd et métallique. L’épée qu’elle avait utilisée avait été récupéré par sa queue et voilà qu’elle venait de l’utiliser pour frapper le côté gauche du robot de toutes ses forces.

L’intervention de Zannin fit que la prise du robot se fit moins forte et elle put en profiter pour s’échapper de sa poigne. Tombant, c’est au prix d’un grand effort qu’elle actionna ses ailes endoloris. Ses yeux maintenant d’un bleu flamboyant se posèrent sur le docteur alors que la colère envahissait chaque parcelle de son être.

L’épée disparue et une nouvelle faille fut ouverte. Le bruit caractéristique de chaîne retentit dans l’air avant de venir s’enrouler autour du corps robotique, Zirah tenant son lien par le seul bras valide qui lui restait, une expression de fureur intense prenait place sur son fascié mélangeant le rouge et le bleu au mouvement des flammes qui l’englobait et si sa mâchoire avait encore son attache, elle aurait sûrement affichée un sourire sinistre alors que les flammes bleues suivait la ligne de chaîne pour continuer à brûler cette boite de conserve insupportable. Elle servait à tenir le robot en place, a Bardock et Toriel de faire de leur mieux pour enfin mettre sur OFF le docteur.


Dernière édition par Zirah le Ven 20 Mar 2020 - 11:02, édité 2 fois
Bardock.
Bardock.
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2018
Nombre de messages : 94
Zénies : 960

Techniques
Techniques illimitées : Bouclier Saiyan / Kikoha / Kienzan
Techniques 3/combat : Vague Déferlante / Enchaînement explosif
Techniques 1/combat : Javelo d'énergie

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockVen 20 Mar 2020 - 10:11
“Eh merde.”
Brève réaction qu’il parvint à avoir quand il sentit le docteur derrière lui, juste avant de ressentir un violent choc électrique qui l’envoya droit vers Toriel… Heureusement son poids lié à la gravité de la planète parvint à le faire retomber au sol à quelques centimètres seulement de la femme-dragon-chèvre. Se relevant petit à petit, il regarda de son immense oeil la Reine des Monstres.
“On peut l’avoir, mais va me falloir un petit coup de pouce. Trouver un moyen de me donner plus de vitesse.”

Dit-il de manière un peu… Impolie, mais l’urgence de la situation nécessitait des conversations brèves et sans tout le baratin de merci, bonjour et autres conneries.
Voyant Zannin et Zirah en action, le singe géant retourna au combat, faisant fi de la douleur et des petit spasmes qui habitait encore son corps, ce Rellum était un sacré numéro, potentiellement une lumière... On pouvait dire que ça faisait un choc de se retrouver directement face à un tel adversaire. Sautant d'un impressionnant bond en l’air, puis commença à retomber en direction du Docteur, poing en avant. Chargeant son ki sur cette main, destiné à en finir avec ce coup.

S’il ne parvenait pas à l’avoir ici et maintenant, ils étaient mal barrés. C’est alors qu’il se sentit prendre encore plus de vitesse… Et aussi une puissante douleur sur son arrière train, et du coin de l’oeil aperçut la Femme-chèvre… Qui avait remplie sa part de contrat.
Rellum pouvait désormais apercevoir un singe géant avec l’arrière train potentiellement enflammé foncer sur lui à toute vitesse.

Cela risquait de faire quelques dégâts.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 37
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockSam 21 Mar 2020 - 23:56
Une fois le portail détruis, Toriel s'apprêta a aller rejoindre les autres au combat, mais elle comprit suite a la soudaine accalmie que le savant robotique avait disparut. Vaincu ? C'était une possibilité, mais en même temps, cela paraissait trop simple. L'ancienne reine ne parvenait pas a se réjouir de la réussite de la mission. Son intuition lui disait que quelque chose clochait... et en effet, Rellum ne tarda pas a réapparaître, aussitôt tranché par Zirah comme si il avait été fait de mousse. Ce n'est qu'au moment ou une ombre gigantesque recouvrit la zone que Toriel comprit la supercherie, alors que Bardock, toujours dans sa forme de singe démesuré tombait droit sur elle et Zannin, le corps parcouru d'éclaire et agité de spasme. Le tisseurs s'extirpa in-extremis, quand a elle, elle eu le réflexe de se téléporter hors du point de chute, se retrouvant alors proche du saïyan desormais a terre 

- BARDOCK !!! est-ce que ca va ?! 

Cria-elle en secouant a deux mains l'épaule démesurée de son coequipier avec douceur le temps qu'il reprenne ses esprits. A ce moment la, une autre de ses partenaires se trouva aux prise avec le savant cybernétique

- ZIRAH !!! lâche la espèce de grosse brute !!! 


Tout en vauciferant sur le docteur, elle envoya une série de boules de feu sur la carlingue de celui ci, mais se stoppa net lorsqu'un craquement des plus sinistre retentit. Incapable d'en supporter d'avantage, la dame chèvre détourna les yeux de l'affrontement. Et voila qu'elle se sentait mal... comme si c'était le moment. La tête lui tournait et elle fut prise de nausée, jusqu’à ce que les paroles de bardock, toujours auprès d'elle la ramenèrent a la raison, lui faisant un peu oublier son malaise 

- je... Je vois ou tu veux en venir, mais ça risque d'être douloureux pour toi. Désolé pour ça.

Et alors que le gorille géant se mettait en position, La dame chèvre décolla également et se plaça derrière son partenaire dans un angle bien précis, puis forma une sphère enflammée qui en quelques seconde avait atteint presque le double de sa taille 

- Prêt? Vise la tête !!! 

Sans plus attendre, Toriel envoya sa boule de feu vers le postérieur de Bardock et maintien la pression au maximum affin d'assurer la propulsion jusqu'au point d'impacte. Une puissance équivalente a celle qui lui avait permit d'annihiler le portail de Rellum. Pour l'ancienne reine, cette prouesse était éprouvante et vidait rapidement ses réserves de magie, tout en puisant dans son énergie vitale. Une fois son rôle accomplit, Toriel redescendis au sol et se laissa tombée a genoux, a bout de force, priant tout les dieux qu'elle pouvait pour que cette attaque soit suffisante et permette mettre le Docteur Rellum hors d'état de nuire. Mais alors qu'elle reprenait lentement son souffle, quelque chose attira son attention. Une voix inconnu semblait résonner dans son esprit et elle se demanda si les autres l'entendaient également... 

*Quelqu'un d'autre se bat... je ne suis pas en mesure de donner le moindre énergie dans mon état actuel, mais quoi qu'il en soit, et qui que vous soyez, vous avez tout mon soutien, Beelax de l'alliance Ganshous*
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 507
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockDim 22 Mar 2020 - 21:01
Par les lois métaphysiques que les gens de la plèbe sont si obstinés mais stupide. Comme convenu, le petit tour de passe-passe du cyborg fonctionna avec un succès retentissant. La preuve, même Zannin en mis une couche en gaspillant inutilement de son énergie. Tout juste brillant. Ainsi le docteur fut redirigé derrière l’immense macaque et le transforma en un projectile imbibé de foudre annihilatrice tout droit sur la chèvre et le tisseur. Bien entendu, ces deux derniers esquivèrent la répercussion de l’impact mais durent en contrepartie laisser le pire arriver.
 
En effet cette distraction gargantuesque permit au fin tacticien d’acier de se rapprocher sans soucis de la dragonne, et soudainement épéiste, et de la saisir avec fermeté. Aussitôt un silence pesant s’abattit sur le champ de bataille, mêlant tension et frayeur. Toriel, qui comprit très rapidement ce qu’il allait se produire, fit ce qu’ils auraient dût faire il y a maintenant cinq minutes. Elle supplia, certes de manière agressive, le colosse de titane de relâcher purement et simplement la demoiselle en détresse qui se nomme Zirah. Enfin il possède tous les noms de ces intrus. Un très bref instant, équivalent à un battement de cils, imposa un silence morbide que Rellum pris un goût tout particulier à briser.
 
"Refusé !"
 
Alors que la Thyrionis entaillait les doigts cybernétique du savant, un bruit horrible de craquement osseux et de déchirement musculaire qui se mêla de concerto avec un hurlement de souffrance. Un râle au moins aussi perçant que le degré de gravité de la situation. Mais cela n’est point fini pour le martyr qui sentit des chocs métalliques lui labourer avec entrain le bas de sa colonne vertébrale. Il ne faudra que peu de temps avant que la dame cramoisie ne succombe face à cette vive démonstration de violence. Et que font les autres en réaction ?
 
L’automate voit avec distinction par-dessus l’épaule de sa prisonnière que la sorcière et le gorille préparent quelque chose en accumulant de l’énergie. Une attaque frontale ? Encore ? Contre en plus un bouclier humain ? Rellum songe presque à se faire greffer des poumons artificiels juste pour pouvoir soupirer d’exaspération. Visiblement la stratégie n’est pas le point fort de la patrouille temporelle. Et alors qu’il se demanda où diable est passé celui d’azur, celui-ci répondit à la provocation robotique en vociférant à nouveau tout son égo possible. Un coup d’œil en arrière confirma sa position, il est en bas, derrière lui. Mais pas pour longtemps puisqu’il, bon sang lui aussi, chargea.
 
Aussitôt le cyborg réarrangea sa position. Tout en continuant à maltraiter sa proie, il pinça plus fortement de sa poigne gauche pour que lui et elles soient de profil aux deux sources probables d’ennuis. Si le héra souhaite réellement lancer l’offensive il devra faire attention à ne blesser sa propre partenaire … mais c’est sans conter sur son étrange talent qui lui permet d’être si difficile à lire. En vérité décrire ces mouvements est à la portée du docteur, mais sa position de confinement le handicap bien trop.
 
Ainsi, après s’être pris quatre coups de poings explosifs qui firent voler des éclats d’armure turquoise, Rellum sut qu’il est contraint de changer de plan. Par ailleurs la vive chaleur qui se dégagea soudainement du corps de la guerrière rubis confirma l’urgence. Le cyborg jeta lâcha sa prise tout en lâchant un fort grognement de désagrément et cessant son matraquage vertébral.
 
*Un système instinctif d’autoprotection ? Intéressant. *
 
Pensa l’androïde alors qu’il érige une barrière cinétique qui fit manuellement tournoyer autour de lui afin de contrer brièvement le tisseur. Par conséquent sa prochaine baffe non seulement s’heurta violemment contre une paroi solide, mais l’entraina légèrement vers l’extérieur dans une mauvaise position. Quitte à ne pas savoir d’où le prochain coup va arriver autant bloquer toutes les possibilités. La mécanique, tout en abaissant son bouclier ionique, suivi sa propre inertie pour flanquer le malotru d’un magnifique coup de pied retourné dans les côtes. Mais ce n’est juste un simple, et brutal, coup de sabot ! C’est un marteau d’onyx qui a pour but d’envoyer valdinguer le fou vers le duo bovin/singe et ainsi interrompre une quelconque épée de Damoclès. Malgré le feu de l’action, Rellum n’oubli pas un seul détail de la bataille.
 
"Ne me prenez pas pour un amat … UUUURGH !"
 
Presque aucuns détails. Une pique ardente lui fit frémir de douleur sa lentille carmine et amoindrit grandement la vélocité son balayage. Il s’arrêta net sur place, dans les airs, avec ses capteurs sensoriels en alerte maximum mais surtout tétaniser de douleur. Alors que Zannin s’en tira avec une hideuse déformation sur ses pectoraux et le privilège de ne pas se faire propulser sur ses partenaires, Rellum jeta un regard terrifié sur la source de sa soudaine souffrance. Une lame ardente, tenue par la queue de Zirah est actuellement logé dans son flanc qui vomit une gerbe d’huile.
 
Ce n’est pas bon. D’autant plus que les capteurs de ki s’alarment pour prévenir le cyborg qu’une masse velue gargantuesque fonce sur lui à toute vitesse et armé d’une détermination vindicative. D’un coup de bras rageur, l’androïde flanqua un cinglant revers sur la tempe de la Thyrionis afin de la dégager, elle et son glaive incandescent. La demoiselle oscilla, lâcha son emprise sur son épée qui disparut par la même occasion, et … souri en pouffant une gerbe salivaire sanguinolente ? Durant son pivot, elle matérialisa un fouet de rubis brulant qu’elle enroula, avec une adresse imprévisible, tout autour de l’exosquelette de Rellum.
 
Ironiquement, le geôlier devint le détenu et vice-versa. Désormais, l’automate n’a plus aucune option pour s’extraire efficacement de ces barreaux incandescents sans se manger l’entièreté du punch simiesque. Et quand bien même il tentera une attaque énergétique, il y a fort à parier que le héra encore proche fera son possible pour réagir. Le voilà donc, encerclé par la chevalière de souffre qui le tient en laissa. En joug sous la surveillance d’un pirate re renommé intergalactique. A la merci de la sentence d’un parfait représentant sayan. Le tout sous la supervision d’une magicienne blanche qui ne manque pas de détermination.
 
Comment une telle situation a-t-elle put survenir ?
 
D’un geste du chef, le cyborg lança un regard impassible devant l’héroïque Zirah et hocha légèrement de la tête. Une grosse goutte d’huile présente sur sa face glissa le long de la carcasse et dessina un sourire bien plus béat que celui de la diablesse.
 
Comment une telle situation a-t-elle put survenir ?


 
*Car je l’ai voulu ! *
 
Dès lors, dans un ultime sentiment de mépris total, l’être tout entier de Rellum se mit à vrombir dans un vacarme assourdissant et dégagea une aura implacable. L’onde se propagea à vitesse ultrasonore, créant une sphère de malaise. Aussitôt, tout ceux présent dans la bulle furent atteint de faiblesse, comme s’ils venaient de prendre un coup de vieux de plusieurs décennies. Bouger ne serait-ce que le petit doigt serait équivalent à une prouesse olympique. Mouvoir les deux seraient un miracle ! Zyrah, Zannin et Bardock ne s’en rendent peut-être pas conte, mais ils sont atteints d’insignifiance.
 
Le fils de Willow, devenant proportionnellement une entité supérieure par rapport à ces êtres lamentables, oscilla sur lui-même afin d’attirer la Thyrionis à lui tout en se libérant de sa prison dont la force de serrage est désormais ridicule. D’une main de fer, il agrippa la gorge difforme de la garce carmine et la dirigea vers le bras destructeur du vil macaque. Ce dernier est presque à déplorer : le derrière en feu, tout son pouvoir restant dans son membre, et atteint par l’aura négative qui l’interdit de pouvoir changer sa trajectoire in extremis. En vérité, c’est plutôt cocasse.
 
Alors que l’impact final est imminent, le scientifique ne laissant rien au hasard et tira un sobre rayon oculaire vers la bedaine musculeuse, mais meurtrie, du héra. Ce dernier a déjà sur mal à tenir tête à cette simple technique, cela sera peut-être létal dans ce dôme de négation.
 
Pour en rajouter une couche, Le cyborg refit appel à son idéologie, sa philosophie foudroyante, son ambition électrique. Sa vision impitoyable se versa dans la dragonne il jeta comme un vulgaire déchet dans sa fin. Puis ce fut le chaos ! Une explosion mêlant une foudre fuchsia et une puissance bleutée fit vibrer aussi bien les cieux que la croute terrestre dans un tonnerre retentissant.
 
Dans ce sinistre spectacle de destruction qui lève une forte masse poussiéreuse, l’être cybernétique s’enquit à souder sa plaie béante sur son flanc. Un acte médical aussi médiocre ne le soignera pas, mais l’empêchera de perdre davantage de jus vital. Par ailleurs quelque chose ne vraiment inattendu se passa alors que le dernier point de soudure soit fait : un message de détresse de Beelax !
 
*C’est une blague ?*
 
Beelax. L’un des plus odieux représentants des hypocrites Ganshous. Le démon du froid qui a renié sa nature et son utilité envers la galaxie. Et surtout, l’un des pires gars que Rellum ne peux pas blairer. Cette crapule demande de l’aide au cosmos tout entier pour aider lui, le chef de sa guilde de dépravé Fugma et Motta un chef des chimpanzés spatiaux. Le tout pour vaincre un type du nom de Broly qui aurait pris Vegeta. La plaisanterie cesse ici, les pensées binaires du docteur sont encore bien trop occupées.
 
A travers la brume terreuse, le cyborg se laissa tomber sur ses pattes arquées, craquelant une énième fois le sol. Bien que l’atterrissage apparaisse maitrisé, le droïde sentit une vive douleur abdominale, un cadeau marqué par une récente lame rouge. Désormais le cyborg est à nouveau à la vue de tous et … en parfait état ? Voila de quoi choquer même le plus brave. Que ce soit les marques de brulures combinées de Toriel et de Zirah, les multiples chocs créés par le fougueux Zannin, l’énorme bosse concave généré par Bardock, les serpentins laissé par le fouet ardent et la cicatrice infligé par le glaive solaire. Il n’en reste rien, comme si rien n’avait atteint le suprême bras droit du seigneur Freezer.
 
L’ex-récolteur temporel se tourna vers le chevreuil apeuré et fit un geste d’épaule nonchalant avant de prendre la parole.
 
"Dame Toriel, vous vous êtes battu pour votre voie avec ferveur et conviction. Une qualité que je respecte, c’est pourquoi je vais vous faire la faveur d’un choix. Soit vous périssez de ma détermination, soit vous faites preuve d’utilité à l’univers en donnant l’intégralité de votre âme à Beelax. Vous avez cinq secondes."
 
Comment refuser face à cet individu immaculé et visiblement insensible aux blessures. Enfin uniquement d’apparence (vous y avez cru ?), la vérité est que Rellum superpose par-dessus lui-même un hologramme de lui-même. Ainsi, grâce à cette nouvelle mascarade, le savant semble tout droit sorti d’usine. C’est en faisant force de violence envers sa propre structure qu’il parvint à garder une stature droite et imposante.
 
Maintenant que va-t-il se passer ? Est-ce que Zyrah, Zannin et Baddack ont succombés face à l’atout de l’automate ? Toriel va-t-elle refuser son destin ? Est-ce que le délire autour de la genkidama est réelle ?


Pour résumé:
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 111
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockMar 24 Mar 2020 - 3:10
Les Knucke Blast ont connectés ! AH !
Le docteur criminel avait beau être un guerrier de premier ordre, se battre sur plusieurs front tout en gérant une captive était bien compliqué... Avec l'ouverture que le Tisseur parvînt à créer, le robot put donc relâcher Zirah pour se concentrer l'espace d'un instant sur le Héra, bloquant sa cinquième frappe avec une barrière qui l'entraîna sur le côté.

L'occasion de frapper ne fut évidemment pas manquée. La frappe vînt sans même que Zannin put s'en rendre compte. D'un instant à l'autre, trois de ses côtes se brisèrent alors qu'il écarquillait ses yeux sur le sabot qui venait de se loger dans son flanc, compressant son poumon. Fort heureusement, le choc fut amoindrit par l'attaque éclair de la fillette une fois libérée, empêchant Rellum de donner toute sa force dans le coup, mais qui était bien suffisant pour faire peiner le Héra qui se recroquevilla sur lui-même avec un grognement sourd. Il lui fallait quelques instants pour vaincre la douleur qui l'envahissait.

*P-putain de merde... I-il veut pas tomber, ce fumier !*

Alors que Zannin redressa son visage parsemé de veines vers le responsable de ses souffrances, une étrange sensation le parcourut de part en part... Ses muscles peinant déjà à suivre la cadence d'un combat qui les dépassait déjà totalement s'engourdirent en une fraction de seconde alors que le détraqueur temporel émettait une curieuse onde. En plein choc depuis le coup de sabot, il n'avait pas eut la moindre chance d'y échapper en fuyant...

*Qu'est-ce que c'est que ça ?! Mon corps... Je ne... Peux plus...*

Rien à y faire, lever les bras pour se mettre en garde semblait tout à fait hors des compétences de l'ancien pirate... Comment est-ce possible ? Une technique de paralysie ? Non, ça semblait pire encore que ça...
Qu'est-ce qui lui arrivait ? Zannin avait déjà ressenti pareil malaise, mais dans un contexte totalement différent. Par le passé, lorsqu'il côtoyait la pègre, il avait appris à la dure de ne jamais sous-estimer les assassins lorsque l'un deux parvînt à l'empoisonner. Alité des jours durant, le Héra dût lutter de toutes ses forces contre le venin qui courrait dans ses veines et corrompait sa chair, pourtant colossale, la rendant absolument... Insignifiante.

L'effet était similaire. Il se sentait comme frappé d'un poison débilitant... Tout son corps semblait le lâcher sur le moment, tous ses sens se brouillaient alors qu'il mobilisait toutes ses forces pour tenter de se remettre en garde, sans succès. Sa vue troublée distingua à peine le laser qui vînt percer sa chair et rencontrer ses viscères. C'est avec un impressionnant jet de sang que le colosse du désert tomba au sol lourdement sur le flanc... Des mouches commencèrent à tacheter sa vue alors qu'il sombrait peu à peu dans l'inconscience.

Mais un cri de détresse parvînt à retenir l'esprit du Héra qui s’apprêtait à partir. Une aubaine qui lui permit de se ressaisir, de sombrer dans le coma. Un message opportuniste dont Zannin n'avait pas le luxe d'écouter la moitié... La seule information qu'il avait retenue, c'était que son sauveur se dénommait "Beelax". 

*Beelax, huh ? J'te le revaudrais...*

Une fois l'effet de l'Insignifiance estompé, les muscles du Héra redevinrent un temps soit peu obéissants. Mais le moindre faux mouvement le ferait se vider de son sang, qui tapissait déjà bien assez le sol sur lequel gisait le Tisseur. Il fallait s'occuper de cette plaie... Sans quoi il lui serait absolument impossible d'être d'une quelconque aide pour faire plier ce monstre de métal.

Il porta alors doucement ses mains au trou que le rayon oculaire lui avait creusé pile entre deux de ses abdominaux. Le travail qui l'attendait était délicat, mais ce n'était pas la première fois qu'il y avait recours. Du moins, il l'avait déjà fait hors-combat... 
Il fit jouer de ses doigts sur la blessure, usant de ses filaments de Ki pour coudre la blessure et endiguer du mieux qu'il put d'une part l’hémorragie, et de l'autre empêcher ses tripes de prendre un bon bol d'air frais... Grimaçant tout du long, il arracha un cri de douleur qu'il tenta de réprimer de son mieux quand il tira sur le fil pour clore la peau. 
Ce n'est pas grand chose, mais ça sera déjà mieux que rien... Il faudra juste que le Ki qui alimentait les Psycho Thread tienne le coup jusqu'à ce que le groupe soit tiré d'affaire...

La main portée à la suture d'urgence, le Héra peina à se redresser sur son postérieur, avant de se relever lentement, dans le dos du robot tueur aux capacités décidément absolument terrifiantes, alors qu'il conversait avec la chèvre.

"O-Oï... Doc'... T'aurais pas oublié quelqu-"

Prononcer ces simples mots le fit alors cracher une gerbe de sang qui éclaboussèrent ses bottes.

"Oublié... Quelque chose, huh... ? Je... Je respire touj-toujours..."

Le Héra envoya alors son plus funeste sourire au guerrier cybernétique dans un élan de panache...
Une chose était sûre : les chances de victoire étaient au plus mal pour les patrouilleurs face au génie du savant de l'Empire Cold.

Mais Zannin luttera jusqu'au bout.
Par loyauté ? Bien sûr que non. Que sont ces types, pour lui ? Il vient à peine de les rencontrer...
Par fierté ? Non... Face à un tel monstre, Zannin n'avait aucun orgueil, aucun scrupule à le combattre à plusieurs. Il n'y avait pas la place pour ça dans une bataille de cette ampleur.
Par devoir ? Depuis quand un mercenaire et pirate est attaché à une quelconque éthique ?

Il avait simplement envie de poursuivre ce combat. Juste envie de voir combien de temps il pourrait continuer à se relever de tous les coups implacables de la machine de guerre avant de se briser une fois pour toute... Zannin n'aime pas particulièrement remporter ses combats. Il n'aime pas dominer son adversaire. Il a toujours préféré se confronter à un mur en apparence infranchissable plutôt que de prendre les escaliers juste à côté. Aujourd'hui, plus que jamais, c'était le moment de le démontrer. LE moment de se relever et de faire face au plus grand défi que le destin ne lui ait jamais mis sur sa route. SON moment.
Renoncer à présent, c'était renoncer à tout ce pourquoi il s'était aventuré sur la voie de la force absolue. C'était renoncer à la fondation même de tout son être.

Le ferait-il ?

Détraction temporelle - Page 2 Ckva


*BIEN SÛR QUE NON !*

Il releva enfin ses bras, poings serrés et avant-bras en avant... De la buée se dégageait de son atroce sourire où se mêlait supplice, extase et colère. L'increvable se tenait toujours sur ses deux jambes, coûte que coûte !
Un monstre sacré, aussi résilient que borné. Une volonté qui ne pliera sous aucun prétexte !

"Aaaah... Je me sens... Aaaah... Encore d'attaque pour danser, pas toi... ? "

Que vienne ce robot ! Que vienne Freezer ! Que vienne l'Empire Cold tout entier pour faire plier le Héra ! Rien dans cette galaxie, rien dans la prochaine ne saurait lui faire mettre le genoux à terre. Qu'importe à quel point il sera surpassé. La volonté de Zannin restera inflexible ! 
Aujourd'hui, demain, à jamais !

Que s'inspire de son image le reste du groupe ! Relevez vous et battez vous, bande de vermisseaux ! Qu'est-ce que vous croyez faire à vous prélasser au sol, Zirah, Bardock ?!  Qu'attends-tu pour attaquer, Toriel ?!
Que tout le monde se reprenne ! Que tout le monde redresse sa tête ! Que tout le monde avance les poings !
Quitte à en mourir ! Quitte à en crever la gueule ouverte, autant crever en beauté !
Que tout le monde en finisse avec ce type !
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 223
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockMar 24 Mar 2020 - 16:56
Il était enfin à leur merci !

Enroulé dans ses chaînes, elle le maintenait de son bras encore valide alors que l’autre pendait dans le vide. N’en pouvant plus de baver sang, salive et huile, la Thyrionis décida de sacrifier un peu de son énergie pour remettre en place os et muscle de sa mâchoire en place, le tout dans un bruit de chair craquant et mouvant. Enfin tout fut en place, claquant des dents pour en être pleinement sûre, elle afficha un sourire satisfait avant de porter de nouveau son regard sur Rellum.

Puis tout s'enchaina rapidement.
Un bruit insupportable pour ses oreilles suivit d’une faiblesse qu’elle n’avait encore jamais connue. Ses forces l’abandonnaient à grande vitesse, Battre des ailes était devenu un effort surhumain alors qu’elle tenait mollement ses chaînes.

- *Putain de merde … Qu’est-ce qui ce passe … ?*

Elle ne put rien quand le Doc la remonta pour lui empoigner la gorge, impossible pour elle de cracher ne serait-ce une étincelle de par la poigne de fer et son impuissance. Intérieurement elle était dans un état de rage intense mais extérieurement elle ne valait pas mieux qu’une poupée de chiffon entre les mains cruelles d’un enfant.

Et cet enfant avait envie de jouer. Propageant les fameux éclairs rougeoyant qui avait frappait Bardock a y de cela peu, elle ne put que serrer les dents alors que chaque parcelle de son corps se crisper sous le flux électrique puis le choc !

La douleur fut la seule chose qu’elle ressentait, une impression d’être déchirée de par en par alors qu’elle ne pouvait même pas bouger, elle n’avait même pas la force de crier, sa bouche ouverte dans un hurlement silencieux mais pourtant déchirant dans son esprit.

Son atterrissage sur le sol fut doux comparé à ce qu’elle venait de subir. Le corps fumant et saignant, la dragonne faisait peine à voir. La grande fierté de sa race s’en était retourné auprès de ses dieux, son esprit vaciller entre le peu de lucidité qu’il lui restait et les ténèbres de l’inconscience. Et alors qu’elle luttait, une voix perça son esprit. Inconnue mais ne pourtant aucunes onces de malveillance, elle quémander de l’énergie pour vaincre un adversaire du nom de Broly.

- * Désolé mais le peu qu’il me reste … J’en ai besoin … Courage à vous …*

Son état de faiblesse baissait lentement lui permettant de se remettre sur ses pattes après plusieurs essais infructueux. Zannin lui aussi était debout, lui aussi semblait ne pas vouloir en rester là. S’approchant en titubant, ses longues jambes tremblantes sous son poids, elle se retrouva derrière l’ex pirate galactique, le regard de nouveau emplit d’une détermination ardente et ses mains englobaient par ses flammes quoique plus faible qu’au départ.

Baisser les bras était une chose qu’elle ne connaissait pas et c’était pas aujourd'hui qu’elle allait le faire. Elle était le feu, cet élément qui même dans sa forme la plus faible pouvait devenir le plus destructeur des brasiers au moindre souffle de vent salvateur !
Bardock.
Bardock.
Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 25/12/2018
Nombre de messages : 94
Zénies : 960

Techniques
Techniques illimitées : Bouclier Saiyan / Kikoha / Kienzan
Techniques 3/combat : Vague Déferlante / Enchaînement explosif
Techniques 1/combat : Javelo d'énergie

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockJeu 26 Mar 2020 - 15:56
Tout semblait se passait pour le mieux, ils avaient réussit à reprendre l’avantage face à ce tas de boulon. Du moins en apparence, fonçant à toute vitesse sur l’adversaire, se dernier se mit soudainement à vibrer, et alors qu’il approchait des derniers mètres avant l’impact. Bardock put sentir son corps d’Oozaru lui faillire, d’une manière similaire à si on lui avait attrapé la queue avant son entraînement.
Pire encore, l’androïde avait placé Zirah en bouclier humain, cumulant le peu de contrôle qu’il avait sur lui, le singe envoya un léger blast modifiant de peu sa trajectoire. Ce léger changement évita à la femme Lézard de se prendre le singe , mais évita également à Rellum de se prendre l’assaut qui lui était destiné.

S’écrasant dramatiquement au sol, roulant sur plusieurs dizaines de mètres et réduisant en poussière roche et arbres du secteur, se rapprochant du bord de la montagne. L’Oozaru s’arrêta. La chute couplé à la distance traversé le fit sortir de la zone d’influence du pouvoir de Rellum, et rapidement Bardock put sentir ses forces lui revenir… Et put sentir son énervement ne faire qu’augmenter.
Hurlant de toute ses forces en se relevant, il put suivre du coin de l’oeil la reprise du combat, tiquant particulièrement quand l’androïde menaça la femme-chèvre.
Aux yeux de Bardock, chacun pouvait se défendre face à ce adversaire, chacun sauf Toriel qui n’était pour lui tout sauf un combattant au corps à corps. Il avait déjà vue cela par le passé, lors de nombreuses invasions. Des guerriers spécialisant sur le soutien et le soin des autres, à l’époque il aurait trouvé cela ridicule. Mais désormais il comprenait l’acharnement des anciens peuples qu’il avait détruit à protéger ce genre de combattant.

Et il y avait autre chose, sa manière d’être, la première impression qu’elle lui avait donné en l’apercevant. C’était ridicule mais il ne pouvait s’empêcher de l’apprécier bien plus qu’il ne l’aurait cru.

Il voulait en terminer, terrasser cette adversaire, le détruire pour de bon et rentrer à Coton City… Dans tout cela, Bardock ne fit même pas attention, ou plutôt ne remarqua même pas la voix qui sortit de nul part, son cerveau étant trop concentré sur son objectif actuel.

Les capteurs d’énergies de Rellum pouvaient dès lors sentir la menace, la puissance dégagée par l’Oozaru augmenta une nouvelle fois, et en peu de temps… L’Oozaru était de nouveau sur lui, après les 10 secondes fatidiques de l’attaque de Rellum.
Profitant d’une brève pause dans l’attaque de Zirah et Zannin, tentant d’écraser l’androïde au sol d’un coup de poing rapide. Un coup de poing fissurant le sol et faisant trembler les montagnes.
Il ne disait pas mots, mais son intention était clair, en terminer ici et maintenant.
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 37
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 ClockDim 29 Mar 2020 - 16:34
En voyant que Le Docteur Rellum prenait Zirah comme bouclier humain pour parer l'attaque de Bardock, Toriel eu pour réflexe de stopper net sa propre technique. C'était un coup raté, mais au moins, la dragonne n'avait pas prit d’avantage de dégâts. Cependant, le combat n'était pas terminé, car le Cyborg se mit a vrombir dans un bruit assourdissant. la dame chèvre pu voire ses trois coéquipiers gagnés par une faiblesse soudaine, tendis que elle, qui avait gardé plus de distance semblait être épargnée. Elle comprit alors la réalité des choses: pour le moment, et ce pendant une période indéterminée, elle se trouvait seule face a l'ennemi. Luttant contre la panique, elle resta impassible, du moins extérieurement, face a ce retournement de situation... Elle fixait Rellum, tour en s'assurant que les jours de Bardock, Zirah et Zanin ne soient pas en danger, puis leurs dit d'un ton qui se voulait rassurant:

- Ne vous en faites pas pour moi et reprenez vos forces, je tiendrai bon le temps qu'il faudra!


Elle faisait a présent face au Docteur robotique qui s'adressait a elle, lui servant un chantage des plus odieux. Malheureusement pour lui, certaines choses ne fonctionnaient pas comme il semblait se l'imaginer. Gardant en apparance son calme, l'ancienne reine lui répondit, essayant par la même occasion de donner a ses partenaires le temps d'échapper a l'emprise qui s’exerçait sur eux, les mettant hors combat tout les trois:

- Docteur Rellum, Je veux bien croire que vos connaissances sur l'univers sont grande, sans doute bien supérieur a la majorité des êtres pensants, mais certaines choses semble vous dépasser concernant la terre et  ses habitants, les règles qui régissent l'univers, et plus particulièrement concernant les âmes. Elles possèdent une énergie variables selon les espèces, en plus du fait que chacune d'elle est unique. Même si j'offrais l’intégralité de la mienne a Beelax, elle ne lui apporterai pas la moindre bride d'énergie. Pour ce qui est de votre première proposition...

A cet instant, et sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, le souvenir de son entrainement avec Kaito, ainsi que son amitié pour ce dernier lui revint en mémoire de façon spontanée, ainsi que sa complicité avec le jeune Dieu. Elle percevait son appel et s’efforça de faire ce que lui dictait son intuition:  partager par ce lien spirituel le courage qu'elle se donnait déjà a elle même, alors qu'elle se mettait en position de combat:

- LA REPONSE EST NON!!!

Fonçant sur Rellum dont l'apparence était redevenu intacte, Elle percuta de son poings la face du robot en y mettant toute la force dont elle était capable, celle de la détermination et l'envie de faire ses preuves en tant que nouvelle patrouilleuse temporel... mais son adversaire ne possédant pas un corp de chair qui amortissait le choc, Toriel grimaça, ravalant un grognement de douleur entre ses dents tendit que son poing heurta la carcasse métallique dans un fracas assourdissant. Toriel cru sentir ses phalanges prête a se briser sur la carcasse métallique. Si Rellum de son coté avait sans doute eu mal, elle aussi. mais comme elle l'avait promis a ses compagnons, elle était bien décidé a tenir bon. Mais combien de temps y parviendrait-elle ? par chance Bardock semblait prêt a reprendre le relais. Elle pouvait ressentir la puissance du Saïyan atteindre les sommets...
Contenu sponsorisé

Détraction temporelle - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Détraction temporelle   Détraction temporelle - Page 2 Clock
 
Détraction temporelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Excursion temporelle
» Faille temporelle [PV Bardock]
» [Mission Temporelle] 100 ans dans le Futur
» Mission Temporelle : L'émissaire du chaos
» Guerre du temps [Crypte temporelle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-