Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 À Corps Perdus「Nozomu Budokai」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Gerv
PNJ Gerv
PNJ
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 08/01/2021
Nombre de messages : 52

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockSam 12 Juin 2021 - 19:36



Les pas du bourreau résonnaient dans le no man's land, à tel point que les premiers coups échanges du combat joué juste à côté avaient l'air bien étouffés et lointains. Les deux participants à l'apparence hétéroclite étaient déjà placés dans le cratère, les caméras diffusaient depuis une bonne minute... Pourtant le combat n'avait pas encore été introduit par l'Arbitre. Rien, sinon un malaise général et les lourdes foulées du soldat anonymisé par une cagoule noire. Clic. Clic. Kling. Clic. Clic. Kling. Clic. Clic. Kling. Tous les deux pas, le claquement du terrifiant complexe de chaînes luisantes qu'il portait à bouts de bras venait conclure le rythme ternaire avec une lenteur mortifère. Clic. Clic. Kling. Son interminable pavane cliquetante continua ainsi pendant deux minutes entières. Son parcours traversa la fosse pas à pas, pour arriver à son bord là où se tenait Fushia, la mine sombre. Lorsqu'enfin le soldat encapuchonné arriva à hauteur des genoux de l'Arbitre, les siens fléchis douloureusement contre la pente abrupte de l'arène de gravats, il tendit l'instrument bruyant des deux mains en grinçant. L'adjudant Fushia assenti d'un "oui" de la tête et entama sa phrase d'introduction, la voix basse.


« Bien. Nous voici, Mesdames, Messieurs, au deuxième combat de ce troisième round. Le match de repêchage. Ce duel opposera Done, qui à vaincu par forfait, face à Atabaque, perdant de son match précédent. Les conditions de leur arrivée en ce match n'étant pas dignes de la célébration des arts martiaux voulue lors de cet évènement, ce combat sera placé sous le symbole du Dambe. Un des plus anciens arts martiaux du monde, qui enseigne le dépassement de soi de la plus belliqueuse des façons. »



Clic. Clic. Kling. A ces mots, le bourreau fit volte-face et, reprenant sa démarche engourdie se dirigea vers les deux participants à qui il demanda de se rapprocher à l'aide grands gestes. Il laissa tomber les lourds liens d'acier contre la terre poussiéreuse, ce qui ne manqua pas de faire voler un nuage d'horreur pour les poumons. Puis, il entreprit d'attacher les chaînes au buste des participants. Ce n'étaient pas de simples chaînes. Ses anneaux entrelacés faisaient largement la taille d'un poing serrés et leur couleur noire traversée d'un liseré jaune chatoyant en leur centre n'avait rien d'égayant, compte tenu des terribles épines de métal parsemées ca et là. Un lourd baudrier de polymère blanc permettait d'installer les fers sans douleur. Une fois les deux compétiteurs parés, ils étaient tout deux reliés par cette même chaîne qui les tenaient à un bon mètre à peine de distance l'un de l'autre. Tout ça dans le silence de l'Arbitre, troublé par la pléthore de cliquetis de la lourde chaîne. 

« Voici donc, la règle des liens.»


« En plus des règles précédentes, Done et Atabaque devront s'affronter, lestés de ce lien encombrant et fort résistant. Et si je dois préciser qu'il n'est pas à proprement parler indestructible, le moindre coup donné directement contre la chaîne octroiera une décharge de 30 à 40 milliampères, de quoi entraîner une bonne paralysie respiratoire. Il est de bon ton de préciser également que, cette chaîne, en plus de vous tenir proches est faite dans un métal adaptatif. Suivant une loi physique que nos chères petites têtes blondes derrières les écrans doivent bien connaître, loi-dite du "ce qui pousse à un contrecoup", le métal réagira à chaque tension trop forte d'un côté ou de l'autre par une tension inversement proportionnée... Pour fait court, tirez trop fort d'un côté, et l'autre côté tirera aussi fort en réponse. »


« Bien. Que le meilleur gagne...»


Marquant une ultime pause théâtrale, Fushia se pressa d'en finir avec l'ambiance dramatique. En effet, s'il avait compensé le manque d'originalité du handicap en misant tout sur l'ambiance, il avait lui-même du mal à ne pas mourir de rire. Il enquilla alors directement sur un :


« Hajime ! »



Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / RATET / NSAM
Techniques 3/combat : PRON / SPD
Techniques 1/combat : PUSM

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockDim 13 Juin 2021 - 1:04
Assez ? Assez combattu à présent ? Écarté Satan du tournoi. Vaincu le Roi Démon Piccolo. Devrait suffir, normalement. Tac-tac dans la main. Rebondissement des billes l’une contre l’autre. Percussions pour passer le temps. Permettent de perturber le silence des chaînes. Arrivée sur le stade depuis un moment. Attente suivie d’une mise en place d’un élastique autour de son torse. Pourrait humilier le bourreau comme Durian-Durian. Pourrait faire une remarque sur ses mouvements autour de son torse. Ne serait pas drôle. Masque noir qui n’a rien demandé. Aucun intérêt. Aucun… fun. Possibilité de trouver une forme d’amusement à l’humiliation d’un être hautain : soixante-quinze pourcent. Possibilité de trouver une forme d’amusement à l’humiliation d’un être humble : cinq pourcent.

But de l’élastique : empêcher les adversaires de trop s’éloigner l’un de l’autre. Forme de chaîne pour garantir un impact émotionnel. Terrifier les participants. Inefficace. Possibilité de forcer une décharge de trente à quarante milliampères afin de forcer une paralysie respiratoire. Métal adapt -

”R-respiratoire ?”

Inaptitude à respirer - terrifiante. Stress montant déjà. Possibilité d’une cessation des muscles. Bloquage du diaphragme. Incapacité d’expirer. Pas bon. Pas bon du tout. Grand manque de confort avec la difficulté à respirer. Jamais disparue. Origine inconnue. Entraînée à se défendre des attaques ciblant l'œsophage. N’a jamais prévenu le développement de frayeurs suivant les arrêts respiratoires. Réflexe indésirable - en cas de problèmes, oxygène envoyée dans le corps par la combinaison. Simple réflexe. Marque d’imperfection. Preuve de l’inaptitude causée par une base humaine. Preuve qu’il lui aurait fallu être entièrement une machine...

Identification de l’adversaire en cours…
Forme de visage corrélant à 83% à celui de Ma Sénior
Possibilité qu’Atabaque soit le fils de Ma Sénior : 100%

Information à ne pas jeter. Adversaire : rejeton du Roi Piccolo. Roi Piccolo : déjà vaincu. Ancien adversaires d’Atabaque : gamine à l’air ahuri suivi d’un jeune pugiliste. Défaite face au second. Grandes chances de victoire. Tuer le coq permet de tuer le poulet. Doit être une métaphore. Quelque part. Si pas une métaphore, devrait en devenir une. Peut-être. Peut-être pas. Sonne faux en fait. Mauvaise idée au final. Mauvaise métaphore. Hrm.

"Tu as progressé plus loin que ton père. Tu n’as pas de raison de rester.”

Tentative de discours démoralisateur. Réussite très maigre. Étude du fil élastique aux capacités électriques. Main relevée. Pichenette. Aucun effet. Léger atemi. Aucun effet. Prise en paume du fil. Aucun effet. Vocabulaire employé par l’arbitre inadéquat à la situation : “moindre coup” sous-entend toute friction avec la chaîne. Or, démonstration permettant de reconnaître que ce n’est pas le cas. Possibilité qu’il ne soit pas encore activé. Possibilité qu’il ne réagisse qu’aux coups dépassant une énergie cinétique particulière. Activation possible si ondulé dans la forme d’un fouet ? Tactique à tester lors du moment clé. Quelle tactique employer ? Réflexion inconclusive. AASAR transformé en machette, déplacée par un rail vers la main droite, cachée sous le manteau. Grincement contre la surface du sol applicable à tout moment pour obtenir un avantage désirable. Attaque sonore efficace contre le père comme le fils. Différence d’âge : plus grande marge d’erreur de la part du jeune Namek inexpérimenté. Victoire face à Ma Sénior - réussite de part une erreur d’étourderie adverse. Empirisme combattant moins développé - victoire plus aisée.

QUEL TOURNOI ÉTRANGE
LES COMBATTANTS LES PLUS PUISSANTS SONT EXPULSÉS DURANT LE PREMIER TOUR
LE SEUL MOYEN DE GAGNER EST DE SURVIVRE À LA PREMIÈRE ÉTAPE
Atabaque
Atabaque
Namek
Masculin Age : 9
Date d'inscription : 05/11/2020
Nombre de messages : 16
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matéralisation | Rayon pourchassant | Regard vil
Techniques 3/combat : Vague explosive démoniaque | Puissance concentrée
Techniques 1/combat : Ravage maléfique

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockJeu 24 Juin 2021 - 0:19
Ce tournoi n'avait plus la moindre importance, j'avais été ridiculisé et rien ne pourrait laver mon honneur si ce n'était la mort de ce gamin qui m'avait défait... De mes mains. Je m'étais empressé de me débarrasser du bras qu'il avait déchiqueté, en faisant rapidement repousser un nouveau pour me préparer à ce match qui pourrait à priori me permettre de poursuivre la course. Aussi, si j'avais fortement hésité à me retirer pour mieux préparer mon grand retour, la simple idée de reprendre l'ascendant et rencontrer une nouvelle fois le mioche m'avait convaincu.

Pénétrant dans l'arène, je faisais face à un adversaire autrement plus singulier que les mioches habituels, mais dont l'apparence n'en était pas moins énervante. Lui adressant un regard mauvais tandis que je me rapprochais, nous fûmes bientôt attachés l'un à l'autre par une chaîne épaisse aux propriétés véritablement handicapantes. Décidément, les organisateurs ne savaient plus quoi inventer pour obtenir des combats divertissants. Malheureusement pour mon adversaire, loin de moi l'envie de m'enfuir, et cette proximité n'allait m'être que profitable.

"Si tu comptes sur moi pour abandonner tu peux toujours crever, vieille carcasse. Mon père a prouvé qu'il n'était plus digne de son rang, quant à moi j'ai un honneur à sauver. Alors tu vas gentiment te laisser faire et me laisser retrouver l'enflure de gamin qui m'a envoyé à ta rencontre... Toi aussi tu le maudiras pour ça."

L'arbitre annonça soudainement le début des hostilités, et je ne comptais pas faire traîner ce match. Brandissant la paume de ma main face à mon adversaire, lui adressant dans le même temps un rictus mauvais, je chargeais une attaque énergétique qui allait grandement profiter de la chaîne qui nous reliait.

"Hors de ma vue."

Lançais-je alors que j'envoyais un Rayon pourchassant à bout portant, une attaque à tête chercheuse qui par notre proximité n'avait quasiment aucune chance de rater sa cible. De manière à assurer qu'il ne se dandine pas dans tous les sens, j'enfonçais avec force mes pieds dans le ring, armant le poing pour me préparer à lui rentrer dedans à la moindre occasion. J'allais expédier ce match vite fait bien fait, et obtenir vengeance immédiatement.
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / RATET / NSAM
Techniques 3/combat : PRON / SPD
Techniques 1/combat : PUSM

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockLun 28 Juin 2021 - 16:15
”Hrm.”

“Vieille carcasse”. Incorrect. Cerveau encore actif. Corps encore actif. Toujours vivante - ainsi, incomparable à une carcasse. Loin d’un état de décomposition. Projet Humanum Ex Machina commencé il y a vingt ans. Pas si vieille, du moins à l’échelle d’une vie humaine. Cycle de vie Namek plus large que son équivalent terrien. Pas vieille du tout à l’échelle Namek. Ainsi, insulte inadéquate rétorquée par Atabaque. Aucune capacité verbalement destructrice. Impact remarquable de la comparaison de Ma Sénior avec son fils - obtention d’informations quant au point de vue de ce dernier sur son père. Désir de le surpasser. Désir de se venger. Honneur. Vision des évènements - arriérée. Capacité cérébrale sabotée par un point de vue du combat dépassé depuis longtemps. Honteux d’avoir perdu face à un enfant. Affirmation qu’elle maudira l’enfant susdit pour avoir forcé cette rencontre.

MANIFESTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LA PAUME ADVERSE

Début du combat annoncé. Paume gauche d’Atabaque en avant. Rayon projeté à bout portant. Pas assez portant. AASAR manifesté en machette à nouveau. Arme tranchante autorisée dans certaines compétitions d’arts martiaux. Poignée amenée vers la main droite grâce à un rail sur le bras. Glissade rapide. Prise en main. Coup porté avec le côté tranchant dans le rayon. Corps recourbé. Accroupie. Prête à sprinter. Laser bissecté en deux. Chaleur forte dans les doigts. Division en deux pointes énergétiques qui s’écrasent dans le rebord de l'arène.

SCRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!

Grincement très désagréable accompagnant la manœuvre. Cible à l’ouïe fine à présent débilitée. Explosion dans le dos relevant de la poussière permettant des mouvements camouflés. Sprint entamé. Prévision du mouvement adverse. Main gauche auparavant étendue pour envoyer le rayon, retroussée pour couvrir l’oreille afin d’empêcher la continuation des dégâts auditifs. Mouvement de repli du coude permettant de positionner la paume contre l’orifice amenant au tympan. Vulnérable. Mouvement diagonal, de bas en haut et droite à gauche. Taillade à laquelle est ajoutée la force de l’élan. Objectif : trancher l’avant-bras au-dessus du coude. Capacité de régénération Namek empêchant la mort par exsanguination.

TCHAK !

Poignet incliné. Mouvement inverse. Taillade dans la cuisse pour limiter les mouvements. Pas assez d’élan pour permettre la complète ablation d’un second membre. Tour de bassin. Pose de la lame contre l’aducteur. Retrait rapide vers l’arrière pour couper dans la chair. Machette déposée contre le rail, rangée dans le dos. Retournement terminé. Dos à présent en face du Namek. Positionnement des mains sur le bras encore intact de l’adversaire. Une sur le coude, une sur le poignet. Projection vers le sol… Sabotée par la chaîne élastique. Pieds du Namek enfoncé dans le sol malgré l’attaque contre la cuisse. Probabilité d’un résultat amoindri : soixante-dix pourcent. Omoplates d’Atabaque normalement contre le sol. Coup de poing dans la mâchoire pour l’assommer. Bond en arrière afin d’éviter une possible contre-attaque… interrompu par l’élastique. Atterrissage maladroit après avoir été tirée à nouveau vers le centre du terrain.

Chaîne très très ennuyeuse. Hrm.
Atabaque
Atabaque
Namek
Masculin Age : 9
Date d'inscription : 05/11/2020
Nombre de messages : 16
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matéralisation | Rayon pourchassant | Regard vil
Techniques 3/combat : Vague explosive démoniaque | Puissance concentrée
Techniques 1/combat : Ravage maléfique

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockDim 11 Juil 2021 - 1:11
Cette machine de malheur allait bien vite regretter son insolence, se retrouver enchaîner à un adversaire tel que moi était bien la pire règle qu'on aurait pu lui imposer. Aussi, je ne comptais pas faire durer ce combat et rapidement reprendre la place qui me revenait de droit parmi les combattants de ce tournoi. Une attaque énergétique traçant sa cible venait d'être libérée dans la direction du robot, la distance ridicule nous séparant assurant plus encore sa capacité à atteindre sa cible. Pourtant, comme j'aurais pu m'en douter encore une fois, je devais continuellement me méfier des capacités de mes adversaires. A travers un réflexe éclair, la chose brandit une arme capable de trancher mon rayon, le fendant en deux dans un vacarme strident. Le son insupportable résonna dans mes tympans comme une cacophonie sans nom, m'arrachant une grimace comme un gémissement d'inconfort intense. Totalement incapacité, je tentais de couvrir mes conduits auditifs pour les protéger, mais c'était sans compter la rapidité notable du cyborg, qui vint tout bonnement sectionner mon avant-bras. Rugissant de douleur, ma colère se retrouvait instantanément décuplée et j'élançais mon poing dans une riposte vengeresse. Celui-ci rata sa cible, qui tournoya autour de moi en enfonçant sa lame cette fois-ci dans la chair de ma jambe. De nombreuses veines gonflèrent sur mon crâne tandis que la douleur et la hargne se répandait dans tout mon corps, aussi je tentais de balayer cette salope d'un revers du bras, sans succès. Elle agrippa fermement mon membre fermement avant de m'envoyer valser maladroitement dos au sol. Mes pieds furent arrachés du sol et la prise en avait été altérée, rendu moins efficace et moins précise. J'encaissais le choc plus aisément que ses deux précédentes attaques, et m'empressais de lui rendre un Regard vil en représailles, qu'elle esquiva d'un bond agile en arrière. Ce dernier fut toutefois interrompu par la chaîne qui nous liait, ne lui permettant pas de s'échapper plus loin.

"Tu ne t'enfuiras pas, peu importe à quel point tu me découpes je te réduirais en charpie, tu m'entends ?!"

Grognant, je régénérais mon bras dans un effort intense, me privant d'une bonne partie de mon énergie. Malheureusement pour elle, ma rage agissait comme un moteur bien suffisant pour honorer ma promesse. Me relevant d'un bond, genou à terre, je présentais une lame au sigil du clan du démon que je venais de créer par une Matérialisation. M'élançant à son contact, je fendais l'air de cette épée pour lui rendre la monnaie de sa pièce, et la réduire à nouveau à l'état de tas de métal. Opposant à sa lame une résistance équivalente, je percevais une ouverture dans son armure où enfoncer mon arme. Accompagnant mon coup d'une Puissance concentrée, je tentais de la perforer de part en part. Quoi qu'il en soit, la distance était suffisamment réduite pour que je l'immobilise en la saisissant fermement. Plongeant mon regard injecté de sang dans ce que j'imaginais être son visage, je lui adressais quelques mots.

"Apprends que rien ni personne n'arrêtera l'héritier du clan des démons, et surtout pas toi et tes petits gadgets... Mais réjouis-toi, cette attaque ne laissera rien de ta malheureuse carcasse métallique."

Mon corps tremblait par la pression qu'engendrait ce rassemblement d'énergie cataclysmique, que je m'apprêtais à relâcher sur l'arène. Ca allait me coûter cher, et peut-être tuer quelques spectateurs au passage... Mais la raison n'avait pas sa place dans ce règlement de compte. Je rugissais, libérant un Ravage maléfique qui vint engloutir le ring complet dans une détonation monstrueuse, m'affaiblissant considérablement mais signant sans aucun doute la fin de cette machine de malheur.
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / RATET / NSAM
Techniques 3/combat : PRON / SPD
Techniques 1/combat : PUSM

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockJeu 29 Juil 2021 - 14:24
Résultat de l’enchaînement : meilleur qu’attendu. Cible atteinte par chaque coup porté. Impact résultant dans la colère de l’adversaire. Exsanguination continue par le bras sectionné. Diminution massive de l’apport en oxygène, entraînant une instabilité émotionnelle avantageuse. Bien plus prône à l’échec. Taillade importante dans l’artère de la cuisse adverse. Perte de connaissance prévue d’ici quelques minutes. Résistance Namek prise en compte. Risque de mort : diminué. Instinct Namek toujours intact dans l’inconscience. Atabaque, une fois mis à terre, toujours capable de survivre seul. Garanti de survivre si aidé par l’équipe de soin du tournoi. Fin de l’enchaînement représentée par l’esquive maladroite du laser. Rayons rouges partant vers le ciel. Origine : les yeux du Namek. Concentration de chaleur importante. Forte dangerosité. Bonne esquive. Oui. Bonne esquive.

Menaces de la part de l’adversaire. Réduire en charpie. Charpie - ancien type de pansement prenant origine dans la peau taillée de volaille. Or, peau contenue dans la combinaison - fragilisé une fois exposée. Déduction fausse de la part du Namek vis-à-vis de l’état des cellules épidermiques ? Considération comme cellules souches ? Hrm. Non. Comparaison avec des morceaux effilés. Menace de désassemblage. Stressante après penchement sur sa définition. Ainsi, ne pas y penser est la défense parfaite contre les paroles de l’adversaire. Régénération forcée du bras - attendue. Prévu. AASAR toujours en forme de machette. Sprint entamé. Taillade en diagonale. Cible : Épaule gauche. Tranche des artères de l’épaule suivie d’une information à l’encontre de l’adversaire sur sa rapide mort si non-traitement des blessures. Reddition de la part d’Atabaque, ou éclat d’arrogance suivie de sa fin. Indubitablement, non-répréhensible des prochains évènements. Atabaque - seul responsable de son destin une fois son épaule lacérée.

”Ghh- !”

Douleur. Douleur intense. Douleur trop intense. Ponction à travers le thorax. Armure percée en un point dans le torse. Sang - dans la bouche. Inondation dans la gorge. Débordement dans le masque. Aspirateurs actifs. Nettoyage de l'œsophage en cours. Poumon transpercé. Coup de lame intercepté par une estoc apparue dans la main du Namek. Elan permettant la perforation du gilet protecteur - deux fois. Lame traversant le torse. Douleur accentuée. Souffrance accentuée. Jambes - ne peut pas sentir ses jambes. Encore debout ? Par réflexe ? Bras tremblant. Machette lâchée, ramenée dans le dos par les rails. Fourmi dans les doigts. Main libre attrapant l’épée. Ne peut pas la sortir. Ne peut pas la briser. Main verte posée contre l’épaule. Douleur. Souffrance. Poumon interrompu en son milieu. Surplus de sang apporté dans le système respiratoire. Sentiment de mort. Menaces supplémentaires de la part du Namek. Menaces de destruction. Menaces d’annihilation.

”Hh- !”

Mouvement de l’épée. Autre gerbe. Inondation des poumons par le sang environnant. Ne peut pas réparer le tissu s’il reste endommagé. Cependant, lame retirée - synonyme de perte de connaissance. Lois qui gouvernent le corps d’Atabaque équivalente aux siennes. Sang. Sang dans les yeux du Namek. Rage absurde. Ignore la possibilité d’être écarté du combat. Ignore l’inévitable disqualification par meurtre. Ignore l’inévitable mort des civils. Veut juste tuer. Énergie qui agrandit. Terrifiée. Fuirait si possible. Accrochée par une lame dans le thorax. Tremblement. Cinq secondes avant la mort. Quatre secondes. Ne veut pas mourir. Ne veut pas mourir. Ne veut pas mourir. Trois secondes. Stress. Incalculable stress. Incalculable peur. Energie en surplus. AOC activée. Attaque Namek enclenchée.

🦊

Gigantesque explosion : annulée. Comme si de rien n’était. Lame lâchée par le Namek. Estoc coincée dans le torse. Debout. Calme. Fatiguée. Ne peut pas sentir ses jambes. Debout quand même. Ne peut pas sentir ses bras. Les agite quand même. Tremblements. Tremblements et spasmes. Comparaison possible avec une marionette. Pas maîtresse de ses mouvements. Comme si agissant par instinct.

7ckUMaou.apk installé avec succès.

Sentiment de… Sentiment de… Sentiment inconnu. Sentiment inqualifiable. Douleur non-ressentie. Douleur inexistante. Simple reconnaissance d’une grave blessure. Filtrage du sang dans la gorge - ignorable. Ne peut pas sentir ses membres. Peut toujours les bouger. Différent du sentiment de calme maussade suivant les AOC. Sentiment étrange. Perception… ralentie ? Réflexion… endommagée. Souvenir d’une blessure grave. Morphine administrée en grande masse suivant une rupture dans l’estomac. Toujours active lors de la reprise de connaissance. Sentiment d’être droguée… Virtuellement droguée. Colère. Colère. Colère ! Colère !! Mains qui se serrent. Marche continue vers l’adversaire. Désir de… le détruire. Fatiguée par son attaque. Mou. Coup de poing dans la mâchoire. Sentiment de satisfaction. Bruit de l’adversaire propulsé par terre.

Je veux le détruire.
Atabaque
Atabaque
Namek
Masculin Age : 9
Date d'inscription : 05/11/2020
Nombre de messages : 16
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matéralisation | Rayon pourchassant | Regard vil
Techniques 3/combat : Vague explosive démoniaque | Puissance concentrée
Techniques 1/combat : Ravage maléfique

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockJeu 16 Sep 2021 - 21:56
Un rictus terrifiant fendait mon visage de part en part, tandis que je laissais mon énergie déborder pour engloutir mon adversaire et notre environnement tout entier dans ce véritable cataclysme. C'était ainsi que ça aurait dû se terminer, la lame lui traversant le torse aurait offert à mes flammes infernales un chemin parfait jusqu'à ses organes vitaux... Si tenté qu'elle en ait. Mais rien de tout cela n'arriva. Hoquetant un "hein" d'étonnement, je fixais incrédule la machine de malheur qui me faisait face, qui avait réussi par je ne sais quelle magie à totalement dissiper l'explosion. Si j'étais certain d'avoir expulser mes dernières forces dans l'initiative, et si mes membres tremblaient dans le simple effort de maintenir mon corps debout, les faits étaient là: rien ne s'était passé. Je serrais les dents de rage, des veines se mettant à gonfler sur mon crâne tandis que je m'apprêtais à incendier d'injure cet être aux capacités insensées.

"Qu'est-ce que c'était que ça... Qu'est-ce que tu as fait raclure !"

Lui lançais-je à travers un rugissement rageur. Tandis que je brandissais un poing fébrile que je destinais à ce masque qui lui couvrait le visage, le sien atteignit en premier ma mâchoire et parvint avec une facilité déconcertante à me faire chanceler. Ployant le genou, assez fébrile pour qu'une attaque si basique ne m'amène au sol, je me tenais la joue en tremblant de haine.

"Tu ne t'en tireras pas avec ça. Je... Vais t'écraser... Tu m'entends ?!"

Sur ces mots, j'étirais mon bras droit pour lui attraper la gorge malgré la distance, usant du peu de force qu'il me restait pour la lui serrer. Même affaibli, il me restait suffisamment d'énergie pour broyer la gorge de n'importe quel humain... Mais ce tas de ferraille était beaucoup trop résistant, et je sentais dans sa démarche une menace telle qu'elle m'en déclenchait des sueurs froides. Je grimaçais, c'était impossible... Je ne pouvais pas perdre.

"Tu vas crever oui ?!"

Mon second bras s'étendit à son tour pour s'enrouler autour de l'un des siens, ainsi qu'une partie de son torse, de sorte à l'immobiliser. Enfin, dans un dernier effort, j'ouvrais grand la gueule de sorte à canaliser doucement un rayon démoniaque à bout portant. D'une taille ridicule en comparaison de ce que j'étais capable en tant normal de générer, je refusais qu'elle n'approche plus prêt, et comptais bien donner tout ce qu'il me restait pour prouver ma supériorité.
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / RATET / NSAM
Techniques 3/combat : PRON / SPD
Techniques 1/combat : PUSM

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockJeu 16 Sep 2021 - 23:37
ATTENTION !
NIVEAU INÉGAUX D'OCYTOCINE DÉTECTÉS
RÉCUPÉRATION IMPOSSIBLE
CONFRONTATION À ÉVITER

“Je”. “Je”. Mauvaise initiative. Mauvaise initiative causée par la décharge énergétique. Doit rester calme. Ne peut pas rester calme. Battements de cœur audible. Poids sur le cœur ressenti. Respiration accrue dans les modules d’assistance à l’apport en oxygène. Comparable à un bélier appuyant contre le thorax. Mouvement au-dessus des yeux. Mouvement de la peau. Sourcils ? Là où les sourcils devraient être. Sourcils. Froncés. Marche continue. Echo des pas, audible. Paraît solennel. Intérêt porté au cosmétique qui ne paraissait pas avant. Intérêt porté au symbolisme ? Semble faux. Semble faux. Ne devrait pas se sentir ainsi. Pourtant, se sent ainsi. Pourtant, se sent agressive. Aucun sentiment d’orgueil. Aucun sentiment d’égo. Aucun sentiment hormis la colère. Sérotonine ? Ocytonine ? Ne peut pas rechercher la signification des termes. Encyclopédie inaccessible… Cerveau, inaccessible ?

”Hrm.”

Aucune transmission nerveuse provenant des bras suivant leurs mouvements. Apport de l’ouïe inégal : bruit du public - inaudible. Frottements de la combinaison contre l’air : vacarme. Chaque détail audio du combat - discernable. Manifestation de l’incrédulité et de la rage d’Atabaque dans une question. Hurlée. Trop fort. Sifflement accompagnant le cri. Non, grincement. Echo dans sa voix. Ralenti. Comparable à une sortie de l’eau in extremis de la noyade. Comparable à une mise au chaud in extremis d’une mort par le gel. Comparable à un sauvetage de la mort, oui. Mouvement de réponses aux neurotransmetteurs partant du cerveau pour aller dans les membres. Aucune sensation. Simples gestes. Simples actions. Aucune sensation. Cerveau seul semble ressentir quelque chose. Colère. Immense colère. Immense haine. Dirigée vers Atabaque.

D̞͈É̗͖̞̘̤ͅT̮̺̭R̞̰͖͚̼̗̤U̕I̦͙̪̬R̖̥͇E͙̲̜͖̹ ͏̰͚͔̹͇̳͓A҉T͙A͉͖̠̰ͅB҉̦̞ͅA͡QU̦̣͍͙̥̠͙E̘̤

Source de l’ordre… Source de l’ordre… Andréa Armaments. Pourtant, disqualification ? Non, non, compréhension des sous-entendus. Démonstration de la toute puissance. Démonstration de la totalité des capacités d’une unité Humanum Ex Machina. Fait du sens. Fait beaucoup de sens. Démonstration de la capacité meurtrière d’une unité Humanum Ex Machina. Démonstration de la capacité de défense d’une unité Humanum Ex Machina face à la progéniture d’un ancien conquérant de la Terre. Nouvelle génération des défenses humaines face à la nouvelle génération des humains. Fait du sens. Fait parfaitement du sens. Symbolisme. Déclinaison de la couleur du soleil à travers les capteurs. Sang violet contre le gant. Coup de poing fait à Atabaque. Observation du violet. Rouge sortant de l’armure. Violet sortant d’Atabaque. Provenance du bleu dans le sang d’Atabaque - inexplicable. Bleu plus rouge fait violet. Colorimétrie basique. Sang humain plus réactif inconnu de couleur bleu égale sang de Namek. Facilement explicable vu comme ça. Beauté du gant - jamais apperçue auparavant. Tour de main constant depuis quelques secondes. Très mauvaise idée - probablement. Pourtant, ne semble plus être mauvais. Semble entendre Atabaque. Ne veut plus l’entendre. Distraite. Jamais ressenti cet état auparav -

”Gh.”

Main contre la gorge. Etreinte. Cartilage compressé contre l'œsophage. Muscle tendus contre les plis de la main. Protection du manteau empêché l’écrasement de la gorge. Pas de noyade dans son propre sang. Bras tendu d’Atabaque. Nouveau hurlement d’Atabaque. Question quant à la possibilité de décès de l’unité Humanum Ex Machina. Bras vert allongé. Élasticité des Nameks à ne jamais oublier. Main gauche levée pour briser son étreinte. Soudainement bloquée. Autre bras d’Atabaque placé à l’intérieur de son coude pour bloquer les mouvements de sa main gauche. Tactique intéressante. Émanation lumineuse provenant de sa gorge. Paralysie à l’aide de ses bras le temps de charger une attaque de fin. Etat de l’unité : faible mentalement et physiquement. Regard vers Atabaque. Apport en énergie de retour. Colère de retour. Rage de retour. Haine de retour. Cœur battant à nouveau.

D̞͈É̗͖̞̘̤ͅT̮̺̭R̞̰͖͚̼̗̤U̕I̦͙̪̬R̖̥͇E͙̲̜͖̹ ͏̰͚͔̹͇̳͓A҉T͙A͉͖̠̰ͅB҉̦̞ͅA͡QU̦̣͍͙̥̠͙E̘̤

Plan mis en marche. Main droite relevée et posée contre le poignet contre sa gorge. Compression des os élastiques pour forcer le relâchement de son cou. Attrapée immédiate de la main cassée suivie d’un mouvement vers l’arrière utilisant la force cinétique supérieure apportée par la combinaison. Atabaque - tiré vers sa cible. Coup de poing contre la mâchoire du Namek à l’aide de la main libre afin de pousser son crâne vers la gauche : Rayon d’énergie dévié et la frôlant avant de partir dans le ciel. Relâchement du bras gauche. Deux mains libres à nouveau. Gifles dans chaque oreille permettant une déstabilisation du sens de l’équilibre et de l’ouïe améliorée du Namek suivie d’une prise du crâne par ses deux mains. Objectif à accomplir. Sang accumulé lors du combat ruisselant le long des avant-bras. Dernière commodité à offrir avant l’acceptation des ordres d’Andrea Armaments. Atabaque - jeune. Dernière proposition à offrir.

”Ta mort est imminente. Tu as dix secondes pour choisir une religion dont le paradis t’accueillera selon tes actions.”

Crrr...

Secondes qui passent. Différence de taille entre l’unité Humanum Ex Machina et Atabaque. Rage en voyant son visage. Colère en voyage son visage. Pas naturel. Pas supposé se passer. Mission à accomplir.

Crrr...

Yeux injectés de sang. Caméras aux alentours. Civils dans le public. Enfants dans le public.

CrrR...

Compression continue, accentuée, résistance naturelle des Nameks empêchant la vitesse d’accomplissement de l’objectif.

CRRR...

Distance des bruits moins tangible. Sentiment de lenteur - effacé. Sensations de retour dans les bras. “Ivresse” terminée. Sentiment de clarté mentale. Sentiment d’épiphanie. Réalisation.

C̘͕̥̲̟ͅR͚͓͉̞̻͕̘R͓̯͔͕̣͖̱͖̩R͇͎͇͕̥͈̰ͅ !

Je veux le tuer et obtenir la reconnaissance que l’on me doit après vingt ans.

C͉̮̹̰͚̬̱̻R͔̲̜̖͎͇̭̰̞̯ͅA̲̦̙̝̥̘̯̤̘̼C͉̠̙̜͇̦̪̘͔͍͈͚̺̘̫̩̖ͅ ̜̬̠͙̙!̠̤̣̗̼̝̩͕͕̗̤͉͇͎̞̖͓͕ͅ!̫͚͎̘̦̹̪̯̘!̝͖̳̙͇̝̲͙̯͖

Victoire.

Regard droit devant. Regard vers le public. Ahuris. Yeux écarquillés. Bouche grande ouverte. Ne peut pas voir Douglas. Probablement en train de descendre dans l’arène. Coup publicitaire qui sera caché comme une fausse erreur du prototype. Coup publicitaire camouflé. Aucune mauvaise publicité. Nouveau prototype Humanum Ex Machina - capable de détruire le protégé du Roi Démon Piccolo. Capable de détruire tous vos ennemis. Dernier coup de pied sur ce qui semble être le cerveau afin d’empêcher toute régénération. Dernier soupir terrifié du public. Tour sur soi. Retour vers les coulisses. Mission secrète d’Andréa Armaments - accomplie.

Dernier coup d'œil sur l’envoyeur des directives. Andrea Armaments. Pas de doute. Pas vrai ?
Atabaque
Atabaque
Namek
Masculin Age : 9
Date d'inscription : 05/11/2020
Nombre de messages : 16
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matéralisation | Rayon pourchassant | Regard vil
Techniques 3/combat : Vague explosive démoniaque | Puissance concentrée
Techniques 1/combat : Ravage maléfique

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 ClockMar 28 Sep 2021 - 23:07
Une pression monstre vint écraser totalement les os étirés de mon bras, m'obligeant à relâcher ma prise. La douleur était intense mais restait supportable, car mes instincts me criaient qu'au moindre relâchement ce monstre mécanique en profiterait pour donner le coup de grâce. Les règles l'interdisaient mais j'étais bien placé pour savoir que les participants de ce tournoi n'en avaient pas forcément grand chose à faire. Alors que je relâchais mon rayon énergétique, un nouveau choc vint bousculer ma mâchoire pour dévier mon attaque qui s'en alla ravager une partie des gradins à travers une explosion tonitruante. Les yeux injectés de sang, je m'apprêtais à rendre la pareille à cette machine de malheur avant qu'elle ne m'arrête net dans ma lancée en saisissant fermement mon crâne, mes membres trop endommagés pour servir d'étreintes efficaces. Lamentablement, mon bras gauche glissa le long de l'épaule cybernétique autour de laquelle il était enroulé.

"Imbécile d'androïde... C'est l'enfer qui m'attend... Et je n'irais pas seul..."

Ma main encore capable de bouger vint se poser sans la moindre force contre le masque de la machine, laissant une trace de sang violet le long de son passage. Dans le même temps, les os de mon crâne commençaient à craquer bruyamment, soumis à une pression de plus en plus importante de la part du cyborg. Impossible de me dégager, cette chose était sur le point de m'écraser tout bonnement sous sa poigne et je ne pouvais rien y faire. L'emporter avec moi semblait peine perdue, je n'avais plus la moindre goutte d'énergie et mes forces m'avaient quittés. Tout ce que je pouvais adresser comme représailles était un regard noir ainsi qu'une grimace horrible, mélange de douleur et de fierté mal placé. C'était impensable, finir ridiculisé, écrasé, piétiné de la sorte devant cet attroupement d'humains misérables était un affront plus douloureux encore que la torture que l'on m'infligeait dans cette exécution. Aussi, je maudissais du plus profond de mon âme cette ordure mécanique pour s'être donné le droit de m'infliger pareille humiliation, s'être autorisé ma mise à mort à moi, Atabaque, prince des démons et futur maître de ce monde.

Alors que la forme de ma boîte crânienne commençait à se déformer horriblement, que mes yeux sortaient peu à peu de leur orbite et que du sang s'échappaient de chaque orifice, j'adressais un dernier sourire narquois à mon bourreau pour lui adresser un message clair: je l'attendrais en bas, et il valait mieux pour elle que sa condition cybernétique ne lui épargne le malheur d'être doté d'une âme, car je me ferais alors un plaisir de la torturer pour l'éternité dans l'autre monde. Mes nerfs optiques furent bientôt réduits à néant, tandis que je percevais comme dernier son le craquement horrible, mélange d'os et de chair, qui mis un terme à mon existence dans ce monde pourri.
Contenu sponsorisé

À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: À Corps Perdus「Nozomu Budokai」   À Corps Perdus「Nozomu Budokai」 Clock
 
À Corps Perdus「Nozomu Budokai」
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We're Done when I say we're Done !「Nozomu Budokai」
» Le temps d'une「Nozomu Budokai」
» premiers tournois 「Nozomu Budokai」
» Warrior Slash「Nozomu Budokai」
» Cauchemar en Tribunes 「Nozomu Budokai」

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-