Le Deal du moment : -24%
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 ...
Voir le deal
399 €

Partagez
 

 Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockMer 24 Fév 2021 - 21:45
Le coup d’envoi avait été donné !
Les jeux étaient faits, les numéros attribués et les poules avaient été déterminées. Chaque combattant pouvait désormais connaître l’identité de son adversaire, qu’ils avaient tout le temps d’observer alors qu’ils se dirigent vers leur zone de combat, chacune sous la supervision intransigeante du Red Ribbon, le Général Copper observant les différents combats. Il se rendait bien compte que ce tournois avait deux sérieux prétendants, et s’était donc arrangé pour les faire s’affronter dès le début, afin de se débarrasser directement d’une de ces présences gênantes. Car en effet, il avait de l’intérêt à la victoire de l’un des candidats. Et il ne sera pas facile pour le cyborg de l’amener jusqu’au podium, même s’il était aux commandes de ce championnat.

En revanche il y avait un autre combat pour lequel il n’avait aucune intention de se mêler.
Le candidat Ma Sénior s’avançait d’un pas assuré, bras croisés, jusqu’à son arène. Tout du long, l’officier du Red Ribbon le regardait d’un œil mauvais. Il n’était certainement pas dupe quant à l’identité de cet être. Plus qu’un simple Namek anonyme, il savait très bien qui était ce type, qui était passé sur toutes les chaînes de télé il y a une trentaine d’années de cela. Piccolo Daimaô. Indéniablement un ‘cas spécial’, ce psychopathe aurait sans doute fait main basse sur la planète il y a belle lurette sans l’intervention d’un garçon que l’armée carmine ne connaissait que trop bien. Sa réapparition au-devant de la scène n’augurait rien de bon pour ce tournoi comme pour le reste de l’humanité, mais son niveau était loin de celui des plus puissants guerriers recensés par l’armée, comme les favoris de ce tournoi. Il était gérable. Et cela valait aussi pour le petit homme vert qui s’était inscrit lui aussi, portant le même emblème facilement reconnaissable.


« Humph… Cette limace alien n’arrivera pas jusqu’en final. De ce côté-là, on peut être tranquille. »

Son opposant, en revanche, était plus singulier. Etranger aux données du Red Ribbon et arborant une apparence déroutante, le scanner optique de C-12 ne parvenait pas à détecter la moindre once d’énergie de sa part, et Piccolo lui-même ne devait pas ressentir grand-chose lui non plus. Copper fit facilement le lien avec son propre cas ; il devait s’agir d’un humain modifié. Enregistré sous le nom de Done. Manufacture de toute évidence terrienne. De nouveaux acteurs venus des quatre coins de la planète jouaient aux savants fous et créaient de plus en plus de machines de guerre. L’ère de la suprématie technologique du Docteur Gero semblait bien loin, aujourd’hui. Analyser ses capacités sera sans doute une expérience plus qu’enrichissante pour l’équipe de recherche du ruban écarlate.

Le Roi Démon mis le pied sur la zone de combat le premier, le visage sévère. D’habitude, il est un individu sûr de lui et son arrogance forgée au travers des siècles lui laisse la plupart du temps un rictus insolent sur ses lèvres. Mais ici, il semblait pour le moins courroucé. *Atabaque, jeune insolent…* Son esprit était concentré sur son fils légitime, jeune héritier du Clan des Démons que le démon avait hâte de revoir. Mais alors qu’il devait en ces lieux être réuni avec lui et admirer les progrès qu’il a pu faire depuis son éclosion, l’impudent venait de défier son autorité auprès d’un de ses sujets, qui le rapporta vite à son maître. D’abord Piccolo deuxième du nom l’avait trahi pour se réunir avec le Tout-Puissant, et maintenant un bambin d’à peine un an venait lui souffler dans les bronches. Au moins, il ne reniait pas ses origines, lui, dira-t-on. Il n’empêche que son attitude effrontée parvînt à l’agacer passablement. Une discussion s’imposait !

Mais ça, c’était une affaire à suivre. Il devait se concentrer sur ce qu’il avait en face de lui ; une créature qui lui était totalement étrangère. *C’est un martialiste, ça ?* pensait-il d’une façon hautaine. Prenant place sur son côté du terrain, il resta bras croisés, jaugeant ce "Done" à loisir. Rien ne s’émanait de lui. C’était étrange, et l’étrange, bien qu’intrigant, avait le don d’énerver le souverain. Comme beaucoup de choses, en fait. Après tout, il n’a jamais été un esprit calme et serein comme son alter-égo. Son tempérament est un ouragan, capricieux et imprévisible, parfois à ses dépens, hélas. Mais de toute évidence, rien ne présageait un combat difficile pour lui, justement car cette chose qu’il devait battre ne lui laissait pas l’impression d’un combattant aguerri. Au contraire, la cible prioritaire de ce tournoi, il les avait déjà déterminés en la personne du gros bibendum au masque de monstre, qui d’ailleurs l’avait pas mal reluqué dans la salle d’attente. L’énergie qu’il dégageait était au moins aussi maléfique que celle du Daimaô, en plus d’être bien plus forte. Il était un mur d’autant plus grand à faire tomber, et de ce fait, Piccolo relativisait avec son premier combat, pensant que cette personne voilée ne sera rien de plus qu’une formalité.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Dxxw

« Je sais pas ce que t’es, toi, mais t’as été malchanceux de tomber sur moi. »

Il étendit ses deux bras, se redressant de tout son long pour regarder son adversaire du haut de ses deux mètres cinquante, cape au vent. En un sens, cette pose était totalement de la frime. Mais son regard était des plus mauvais. De toute évidence, il voulait en finir vite. Le Démon avança ses mains ouvertes dans sa position de prédilection, le tranchant bien en évidence, arquant les jambes. Cette posture était parfaite pour une attaque éclair, son coup de manchette fétiche capable de fendre la clavicule de n’importe qui, s’enorgueillissait-il souvent. Mais cette fois-ci, mieux valait s’en tenir à briser les os. Après tout, les règles stipulaient que le meurtre était interdit sous peine de disqualification.

« Mais estime toi heureux ! tu auras l’honneur de réchapper à un combat avec moi, au moins ! »

Mais en dehors de l’arène, ça, c’était une autre histoire…
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockJeu 25 Fév 2021 - 3:33
Réflexion quant à la vitesse de chute de Durian-Durian face au possible dysfonctionnement de sa plateforme mobile. Lecture interne de ses singles. Ignoble combinaison d’octaves et de décibels. Possible succès avec l’aide d’autotune. Capacité de jugement des labels : inefficace. Jeu d’acteur : nul. Inaptitude à différencier “émotivité” et “hurlements”. Cris pour imiter la souffrance, inadéquats. Craquements de voix : aucun. Mouvements subtils de visages : aucun. Investissement dans les personnages : aucun. Échec scolaire. Échec musical. Échec cinématographique. Efficacité en tant qu’arbitre ? Inconclusive. Narcissisme incommensurable provenant d’un manque de réussite et de compliments. Quelque chose à prouver. Focalisation entière sur sa propre personne. Efficacité en tant que commentateur ? Possibilité d’être très grande. Voix qui porte. Gestuelle exagérée. Langage simple et proche du peuple. Peur absolue du silence impliquant l’approfondissement de chaque geste. Poursuite du respect des règles ? Subalterne. Poursuite de l’excitation du public ? Prioritaire. Triche définie par la prise en flagrant délit. Objectif : gagner.

Ordre donné par Douglas : ne pas tricher. Utilisation des armes ? Réduites, limitées uniquement aux outils de martialistes. Aucun fusil. Aucun pistolet. Armes blanches autorisées si non crantées. Doivent être associées à un art martial. Couteaux du Krav Maga. Machettes du Silat. Épées du Kendo, de l’Escrime. Failles multiples constatées dans le règlement. Laissées comme telles pour faciliter l’imagination des combattants ? Hypothèse possible. Demande de voir du spectacle par le public. Nécessité de faire des lois à manipuler à son avantage. Ordre de Douglas à ignorer. Envoyé chargé de faire de la publicité. Bonne allure demandée. Popularité attendue. Vente future accomplie. Désintérêt. Réussite prioritaire. Accomplissement de l’objectif principal : prioritaire. Doit gagner.

”Compris.”

Premier mensonge. Continuation des demandes. Utilisation de l’EMASC interdite. Réécriture de sa consigne : utilisation de l’EMASC interdite si visible par les spectateurs. Tricherie non-vue par l’arbitre : autorisée. Utilisation autorisée si improuvable. Possibilité de mentir ? Naïveté terrienne : immense. Naïveté de Durian-Durian égale naïveté terrienne au carré. Grande facilité à mentir. Vue comme machine. Vue comme forcée de dire la vérité. Perception adoptée par Douglas. Pomme d’Adam en vue. Virilité tentée. Pourrait se taire en un mouvement de main. Silence atteignable avec un coup de pouce. Stress ? Frustration. Ordonnée de venir sur le terrain. Silence, enfin.

Apparence : voile sur la tête, cape sur le corps. Très faible entrevue du plastron. Effet obtenu sur l’adversaire ? Incompréhension. Roi Piccolo. Dernière apparition datant de trente-et-un ans. Exposition à des vidéos de ses combats. Aucune analyse directe de ses pouvoirs et capacités. Rayons d’énergie se ressemblant tous. Trente ans. Possibilité d’avoir changé de réflexes ? Style de combat de l’époque possiblement délaissé ? Actuelle méthodologie de l’affrontement : inconnue. Stress. Cruauté ? Possiblement conservée. Sadisme conservé par la majorité des individus si présent passé l’adolescence. Namek se considérant comme démon. Illusions de grandeur. Nom donné : Ma Sénior. Forme du visage correspondant aux données récupérées sur tous les enregistrements de l’époque. Nouvelle identité ? Nom oublié ? Réincarnation ? Bras croisés : orgueil toujours présent. Ego avantageux. Attaque psychologique qui peut s’avérer désastreuse. Grande taille synonyme de grande puissance physique. Esquive ratée égale côte broyée. Cruauté susmentionnée signifie possibilité de vendetta hors du terrain de combat.

Avantage certain : anonymat. Inconnue. Forme ambigüe prouvée par un genre invisible. “Malchanceux” accordé au masculin. Techniques : inconnues. Style : inconnu. Tactiques : inconnues. Différence de taille. Différence de poids. Différence de gabarit. Avantage. Roi Piccolo : étudié pendant plusieurs décennies. Documentaires terriens sur ses possibles maladies mentales. Documentaires nameks sur sa corruption spirituelle. Bibliothèques remplies d’études de cas. Dangereux psychopathe. Plaisir dans la douleur. Narcissisme sociopathique. Première vague d’insultes. Victoire assurée. Admission du désavantage de connaissance. Dédain démontré par la même occasion. Ego.

Premiers mouvements entamés. Crispation des muscles. Position de combat déjà en vue. Exacte réplique de sa pose des documentaires. Interception d’une possible manchette, prise sous l’aisselle, pas en avant, attaque du talon avec le sien pour lui faire perdre l’équilibre, paume dans la glotte pour le faire s’étouffer, ippon pour le jeter hors du ring. Distraction par l’arrogance. Lourd poids difficilement maniable. Incompréhension de la situation. Facteurs déterminant son incapacité à s’envoler à temps par la maîtrise du Ki. Contact avec le sol : inévitable. Possibles variations de la contre-attaque : suivant l’échec de la manchette, tentative de direct à dévier du dos de la main avant de frapper le plexus solaire; coup de tête suivant l’échec de la machette, dévier le front pour le faire rencontrer l'œil; manchette de départ de revers, dévier avec le bras parallèle pour frapper l’aisselle avant d’attrapper le poigner sous le bras opposé. Réussite en vue.

Stress. Conséquences de la défaite, terrifiantes. Emmagasinement d’énergie. Doit gagner. Doit ne pas oublier. Aucune arrogance personnelle. Aucune erreur ne doit être commise. Gagner face à l’auteur d’un massacre historique : publicité incroyable. Poids lourd. Elan à utiliser comme contre-attaque. Échec interdit au premier round. Échec interdit au premier round. Échec interdit au premier round. Échec interdit au premier round. Relecture des règles. Pas le droit de tuer : Roi Piccolo forcé de ne pas utiliser sa pleine puissance. Source d’inquiétude. Seconde vantardise : chance de s’en sortir vivant(e). Utilisation de son orgueil contre lui-même requise.

”Tu as tremblé de la voix. Tu as peur.”

Mensonge Monotone. Aucune trace de stress. Aucune trace de peur. Possibilité de réactions : soudaine réaction colérique trahissant un manque de confiance et incitant à une attaque sans réflexion; désir de prouver à tort transformé en une constante source de distraction; confiance en lui ne provoquant qu’un simple rire incrédule - le résultat le plus inquiétant. Stress et peur présent. Pose non changée. Corps caché sous cape. Bras légèrement levés, camouflés sous CARM. Injection légère d’adrénaline dans les bras. Combinaison permettant de soulever un bus. Brassards survivants à des circulaires. Plastron résistant aux fusils anti-tanks. Survie assurée malgré les dégâts causés. Documentaires de combats appris par cœur. Nec plus ultra de la technologie. Devrait gagner. Machette prête à être déployée depuis l’avant-bras. Section autorisée. Résistance Namek incroyable permettant des coups impensables sur d’autres participants. Rapports de survie face à une dissection, une dissection, une décapitation. Principale source de mort de combattants nameks : le surmenage. Possibilité de victoire par attrition ? Hypothèse à creuser.  

Mémoires à conserver. Doivent ne pas disparaître. Doivent être protégés. Réussite totale attendue.
PNJ Gerv
PNJ Gerv
PNJ
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 08/01/2021
Nombre de messages : 51

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockVen 26 Fév 2021 - 8:56



Et ici nous avons... Un combat pour le moins étrange chers téléspectateurs ! Opposant Ma Sénior, de... Namek ? A... Done ! De non-renseigné ! Comme vous pouvez le voir, ils semblent se toiser, se jauger. La tension est telle qu'aucun ne considère faire le premier pas ! C'est un moment de sport très rare messieurs 'dames (j'imagine) !


Son engin descendit très lentement en direction du Roi Démon, maintenant une certaine distance de sécurité. Ne sachant pas lire le comportements des deux étranges personnages, il redoutait d'être pris dans l'exorde des premiers coups échangés. D'un geste triomphal du bras, il tendit son micro sans-fil au Daïmao.



Et alors mon bon monsieur ! Je tenais à vous dire, et en lieu et place de tous les terriens qui vous regardent avec admiration malgré votre vieil âge que nous sommes ravis de voir l'un des membres de votre... Enfin un représentant de l'esp... Enfin j'imagine que vous êtes un fier représentant de la première génération d'immigrés de Namek ! U-un plaisir en tout cas !



Sa conduite pusillanime de circonstance lui indiqua que quelque fut sa réponse, il lui valait mieux s'écarter. Il n'aimait pas l'expression taillée dans les ridules de l'alien. Il avait eu une sympathie cauteleuse de prime abord pour lui, pensant avoir affaire à un représentant du quatrième âge. Et puis sa pose quoique frimeuse paraissait témoigner d'une façon de faire à « l'ancienne ». Mais il n'y avait rien d'âgé et faible dans son regard. Il avait l'ardeur et la fougue des yeux d'un enfant. Celui qui s'apprête à tuer une fourmi avec délectation sachant pertinemment le mal qu'il causera.



Quand à vous, Done ! Quelques mots pour vos fans naissants ?!



En lui offrant le micro, il tenta de percer des yeux le costume de la cyborg, histoire de voir comment c'était foutu en-dessous. Il fut bien déçu. Toutefois conscient de sa piètre prestation avec le namek grabataire, il décidait d'ignorer la réponse de Done, quoi qu'elle eut dit et embraya vers une autre arène. 


Si vous attendiez un autre son de cloche pour commencer, Hajime !


Chantait-t-il en papillotant des yeux. Il était fier d'avoir retenu cette locution. Puis, enlaçant le drone-caméra, il dit à mi-ton :


Et c'est pour cela que le Nozomu Budokai est le tournoi d'arts.. Marsupiaux que la terre ait connue ! Il célèbre la diversité sous tout ses sens !


Dernière édition par PNJ Gerv le Dim 28 Fév 2021 - 14:13, édité 1 fois
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 27 Fév 2021 - 18:15
L’adversaire prenait place.
Même dans sa démarche, rien ne laissait transparaître d’un quelconque style martial. Un port douteux, un corps caché par une étoffe recouvrant sa posture… Ce Done pouvait aussi bien être un parfait débutant qu’un combattant accompli. Mais si tout ce qu’il avait, c’était une cape toute simple pour rendre ses mouvements difficiles à suivre, alors il était déjà perdu ! La seule chose que Piccolo pouvait redouter, c’était une quelconque manière de le sceller comme le fit Mutaito par le passé, la puissance n’étant guère un soucis face aux humains. Elle n’en a jamais été un, en dehors du marmot qui l’avait défait. Mais comme il l’avait dit lui-même, il n’était même pas sûr d’être un humain de son côté, ce que Piccolo avait fini par croire. Il était impensable qu’un simple être humain puisse le surpasser, ou même l’égaler !

Cependant, Done prit soin de laisser s’échapper quelques mots.
Il disait sentir des tremblements dans la voix du Daimaô ? Qu’il avait… Peur ? Les yeux mauvais de ce dernier s’agrandirent devant pareilles élucubrations alors que ses doigts se crispèrent. Il était vrai que le peuple semblait avoir totalement oublié le Clan des Démons, mais tout de même ! Ne ressentait-il point sa force surhumaine ? Ne remarquait-il pas sa carrure supérieure à n’importe qui d’autre ? Et il aurait peur ? Il était l’incarnation la plus pure de la vilenie, la face sombre que Dieu lui-même réprouvait ! Echappé des Enfers, frappé par la providence d’une jouvence éternelle ! Mais… Qu’en savait le monde mortel ? Oui, le monde l’avait oublié. Ce microbe en face de lui ignorait sans doute tout de lui, jusqu’à son véritable nom. Il ne parlait pas en connaissance de cause. Cette provocation, elle était sans doute un acte désespéré pour le faire sortir de ses gonds.

Le plus à plaindre était certainement le type d’en face, son absence d’énergie trahissant assurément sa faiblesse, qu’il tente de contrebalancer par une guerre psychologique... Un peu plus, et le Roi Démon serait tombé dans son piège. Reproduire les mêmes erreurs que contre le bambin à queue de singe signerait sans doute un nouvel échec. Sous le coup de la colère, il pourrait le tuer purement et simplement, le disqualifiant pour la suite… Hors de question de faire une telle boulette ! Il extériorisa en soufflant du nez et fronçant ses arcades sourcilières, ne quittant pas des yeux son opposant.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 9ss4

« Tsk… Pauvre minable. Si seulement tu avais la moindre idée de celui à qui tu t'adresses. »

Une idée germa au sein de l’esprit de l’alien maléfique.
Son bras droit se raidit de nouveau en position initiale. Mais le coup d’envoi n’avait pas été donné. A la place, c’était le présentateur qui fit irruption pour présenter les deux combattants, d’un flegme qui manqua de faire lever les yeux du Daimaô au ciel. D’abord, Ma Sénior… De… *Namek ? C’est quoi, ça, Namek ?* Un lieu ? Où cela peut-il bien être ? Et pourquoi n’avait-il pas l’air convaincu de ses propres mots ? Il s’imaginait qu’il venait de cet endroit ? Sur le coup, l’esprit du démon était confus. Il se savait alien depuis la révélation apportée par Kazoo du Clan des Guerriers, mais il ne savait rien de son origine. A y repenser, il l’avait sûrement passé sous silence pour éviter que Piccolo ne l’apprenne. Et ce glandu aux couleurs criardes le savait, lui ? Les humains avaient pu étendre leurs connaissances sur les extraterrestres et tout le monde sauf le premier intéressé était au courant ? Abracadabrantesque !

Il vint alors à lui pour lui parler, lui qui était pourtant en posture de combat.
Lui présentant son micro, il lui fit part de sa joie à l’idée de voir un vieil extraterrestre prendre part à cet évènement. Pas de doute, la Terre avait oublié Piccolo Daimaô. Malheureusement pour eux, les humains sont bien bêtes ! L’allusion à son grand âge fit pourtant tiquer le monarque, qui s’efforça de garder sa position intacte. Lui qui avait justement demandé au Dragon des Vœux Shenron de rester à jamais à son âge d’or, se faire traiter de vieux croulant par un merdeux était agaçant. Mais il se rappela avoir informé son âge plusieurs fois centenaire sur son formulaire lors son inscription. Quand à parler de lui en tant que petit homme vert, ça c’était la meilleure, surtout de la part d’un humain haut comme trois pommes, qui devait ressembler à un simple bambin en comparaison avec le chef du Clan des Démons !


« Tu me prends la tête, avorton ! Va plutôt sonner le début du combat au lieu de me faire perdre mon temps ! »

Et le bonhomme partit tout gêné voir Done pour sa micro-interview avant de partir vers d’autres zones de combat, qui semblaient déjà bien remontées à entendre les acclamations du public. Toutefois, il lança un mot qui fit démarrer le démon au quart de tour.

« Hajime ! »

Il n’en fallait pas plus pour que Piccolo mette son plan en exécution ! Ses yeux luirent pour tirer vers Done deux fins rayons d’énergie qui fusèrent directement vers l’endroit où seraient sensés se trouver les yeux de son adversaire ! Un Soumasen étincelant qui devait lui ôter la vue en lui brûlant la rétine au sens littéral ! Mais ce ne fut pas tout. Bien que sa main droite était prête à frapper, la gauche fut levée pour agripper le col de sa cape qu’il défit d’un coup sec dans le même temps que son attaque oculaire. Immédiatement après, il lança sa grande cape sur son adversaire pour entraver ses mouvements alors que lui-même entrait en chasse ! Un bond fut tout ce qu’il avait à faire pour rejoindre le dos de ce combattant. Dos à dos avec Done, il pivotant sur lui-même dans un grand cri !

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 21y7

Et voilà la manchette ! Un coup implacable du tranchant de la main qui visait à traverser les trapèzes pour emporter avec lui clavicule et omoplate d’un seul coup ! Souvent, il arrivait même que ses victimes se fassent tout bonnement trancher en deux par cette frappe d’une cruauté rarement égalée ! Mais ce coup-ci, il se contenterait sans doute de lui briser les os et de lui chatouiller le poumon. Après tout, c’était une compétition, non ? Mais… Y arriverait-il ? Finir ce combat dès la première action n’était pas rare pour lui, mai Done devait sans doute s’attendre à recevoir ce genre d’attaques, vu le niveau des guerriers vus en salle d’attente. Quel subterfuge aurait-il sous la main pour échapper à celui qui s’imaginait être son tortionnaire ?
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockDim 28 Fév 2021 - 15:14
Insulte enregistrée par l’adversaire à un niveau émotionnel. Observation des tics physiques : écarquillement des yeux, serrements des doigts. Observation d’un vaisseau sanguin gonflé dans le coin de son globe oculaire gauche. Aucune ride dans ses grimaces. Possiblement troublant. Jeunesse non-naturelle. Comparaison avec les images de vieux documents. Anecdote importante : soudaine disparition de sa vieillesse physique durant une certaine partie de son attaque planétaire. Technique inconnue de jouvence. Résultat troublant : peau lisse comme une poupée, visage plein d’agressivité et odieux. Sifflement agacé. Yeux froncés. Reprise de ton calme. Tentative de se contrôler : réussie. Insulte non-travaillée. Démonstration d’arrogance. Aucune contre-attaque vocale. Pas nécessaire à l’heure actuelle. Position de combat initiale adoptée à nouveau par Piccolo. Possible changement de tactique.

Pollution sonore de nouveau apportée. Description des faits produits apportée par Durian-Durian. Rien ne s’est produit. Durian-Durian n’apporte rien. Moment de sport rare ? Combat directement enclenché, habituellement ? Aucune réflexion sur place de la part des compétiteurs normaux ? Stupidité. Discussion avec Roi Piccolo. Mention d’un vieil âge ? Physique : jeune. Pseudonyme employé : Ma Sénior. Possibilité qu’il soit reconnu ? Droit de participer malgré ses crimes d’il y a trente-et-un ans ? Phrase coupée deux fois. “Membre de votre [...]”. “Représentant de l’esp[...]”. Joie par rapport à la participation d’un Namek. Incompréhension quant à sa décision de stopper sa phrase plusieurs fois. “Petit homme vert”. Possibilité que les Nameks soient habituellement plus grands ? Comparaison avec base de données : Nameks mesurant en moyenne cent quatre-vingt centimètres. Pourquoi “petit” ? Illogique. Avancée de Durian-Durian. Tentative d’observer dans l’ouverture de la cape. Désir de le voir s’en aller rapidement. Calcul du trajet de son regard. Corps féminin. Voix féminine. Plan mis en place pour le faire s’éloigner définitivement.

”Arrêtez de regarder ma poitrine, monsieur l’arbitre.”

Déterminant possessif : déprécié. Identité inconnue. Aucun besoin d’affirmer son comportement. Individualité supposément supprimée par Andréa Armaments. Conséquences de l’utilisation de “ma” ? Possibles. Trait partagé avec l’adversaire : avis sur Durian-Durian. Réaction de la foule. Indignée. Arbitre potentiellement hué. Forcé de faire commencer le match. Plan calculé à l’aide d’anciens matchs recensés. Femelles plus rares que les mâles parmi les participants d'anciens tournois. Attitude des arbitres et des participants parfois frustrantes pour ces dernières. Récemment, foule de plus en plus indignée face à ces comportements. Plastron extrêmement résistant, incomparable aux tenues tactiquement désavantageuses d’anciennes participantes. Public toujours autant à l'affût. Popularité de Durian-Durian, destinée à bientôt descendre. Satisfaction à l’idée de son futur silence. Distraction terminée. Remémoration de l’adversaire. Stress. Match lancé.

Soudaine concentration d’énergie observée dans les iris du Roi Piccolo. Calcul de la cible. Yeux personnels. Tentative d’aveuglement ? Attaque possiblement létale. Preuve d’une frustration difficilement contenue. Manifestation de son attaque sous la forme d’un rayon d’énergie. Regard partagé - dangereux. Parade instantanée. Avant-bras gauche levé. Brassard gris écarté de sous la cape. Contact brûlant avec les lasers. Attaque déviée. Inflammation sous la combinaison. Douleur atroce ressentie. Nerfs stimulés. Information envoyée vers le cerveau puis relancée vers la zone touchée. Rayon un envoyé vers le ciel, rayon deux écrasé vers le sol. Légère fumée émanée par les graviers noircis.

Cape jetée pour entraver ses mouvements. Inutile. Muscles crispés vers l’attaque attendue. Vent et poussière projetés. Bond de la part de l’adversaire. Ombre qui recouvre le haut de la tête. Position d'atterrissage calculée : dans son dos. Bras gauche toujours levé. Trois dixièmes de seconde avant atterrissage. Stress. Plan de combat numéro cinq. Pieds sur terre. Piccolo attaque. Manchette, attendue. Prévisible.

D’abord, utiliser les gravats pour se retourner rapidement. Frottement des bottes. Arrivée face à face. Bras gauche toujours maintenue en l’air. Parer puis contre-attaquer. Poing gauche envoyé vers l’avant, cachée par la cape de l’adversaire. Choc de l’avant-bras avec son coude. Traumatisme physique douloureux. Echange de choc avantageux : main qui ne touche pas sa cible, coude maladroitement cogné contre un alliage extrêmement résistant. Légère mollesse attendue de la part de son membre droit. Poing qui continue vers sa cible. Côtes gauches percutées. Résistance colossale ressentie. Devrait néanmoins être distrait. Mouvement ascendant du poing susnommé utilisant l’élan du contrecoup, bras de l’adversaire fait prisonnier sous le sien. Première seconde.

Avant-bras droit relevé en diagonale, couvrant le torse et le visage. Peut parer un coup de poing ou une vague d’énergie venant du visage. Pied droit discrètement avancé. Coup de talon contre le sien : perte d’équilibre de la cible attendu. Utilisation du bras droit : coup dans la gorge. Appareil respiratoire et second appareil génital Namek : agressés. Difficultés à respirer : attendues. Grande douleur : attendue. Main droite envoyée vers le bras gauche retenu prisonnier. Main gauche envoyée vers le poignet du membre susnommé. Deuxième utilisation des gravats sous les bottes pour changer rapidement de position. Deuxième seconde.

Aisselle adverse posée contre son épaule. Bascule rapide. “Ippon” improvisé. Force surhumaine manifestée. Peut porter plusieurs fois son poids. Jet du Namek en diagonale, vers les limites de l’arène improvisée. Sous l’effet de la surprise, inaptitude de voler attendue. Cible propulsée vers les limites. Cape marron tombée, atterrissant doucement. Interstice entre le jetant et le jeté. Soudaine idée. Sous CARM, EMASC rapidement construit. Montant le long du bras. Impossibilité pour les spectateurs de voir l’arme. Main levée. Projectile tiré à pleine vitesse, s’enveloppant de la cape en plein vol. Donne l’air d’être une attaque énergétique. Objectif : toucher la tête du Roi Piccolo une fois proche de la limite pour le faire s’écrouler tête la première hors du “ring”. Possibilité de traumatisme crânien mortel… sur un humain normal. Résistance Namek incroyable. Documents multiples démontrant des survies face à une ablation de la tête. Peut résister à un projectile de métal tiré à pleine vitesse. Afin de vendre davantage le mensonge, baptême de l’attaque.

”Kinzoku hassha-tai.”

Noms d’attaques japonais utilisés dans d’anciens tournois. Mentionnés à voix haute lors de l’utilisation de la technique. Maîtrise du japonais : inexistante. Utilisation d’un logiciel de traduction. Mensonge si questions posées : technique permettant de créer et de projeter du métal à grande vitesse. Maîtrise du feu existante. Possibilité de pouvoir maîtriser le métal. Canon rapidement rangé. Lois de la physique, pliées de force. Aucune onde de choc pouvant faire s’ouvrir le CARM. Impossibilité totale de qui que ce soit de voir l’utilisation d’une arme.

Victoire assurée en quatre secondes.
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockLun 1 Mar 2021 - 1:36
Les hostilités avaient commencé sur l’initiative du démon !
Un Soumasen qui fusait vers Done, intercepté par son bras levé. Cela importait peu, l’important était de l’occuper avec ça, suivit de sa cape qui devait désorienter pour passer à la véritable attaque. Le saut avait été fait. Atterrissage en grande pompe, pivot rotatif, main prête à être abattue. Oh, ça allait être exquis ! Un beau hurlement allait pouvoir se faire entendre une fois son squelette en pièce ! Une victoire dans la poche, c’était prévisible. Surtout au premier tour d’un tournoi de seconde zone comme ça ! Comme il pouvait s’y attendre, ce sera du gâtea- *Huh ?* S’étonna le démon alors que Done suivait le mouvement pour se retrouver face à lui, contrant avec brio sa manchette pour contrattaquer en un clin d’œil d’un coup de poing dans le ventre.

Un choc suffit à ouvrir les yeux du démon.
Il n’avait pas affaire à un moins que rien sans signature de Ki. L’impact était suffisant pour faire le faire frémir. Normalement, même lorsqu’il était un vieillard en quête des sept Dragon Ball, il bougeait bien trop vite pour le commun des mortels. Il n’était pas rare qu’il soit simplement invisible à leurs yeux lorsqu’il s’y mettait réellement. Mais là, il avait affaire à un humain qui pouvait non seulement réagir, mais répliquer ! De toute sa vie, seul les maîtres en arts martiaux étaient jamais parvenus à cet exploit ! Mais l’adversaire n’en était qu’au commencement de sa riposte ! En premier lieu, Done lui saisit le bras droit sous son propre bras pour l’entraver à son tour. Visiblement, la cape qu’il lui avait balancée n’eut absolument pas l’effet escompté , il se mouvait comme si de rien n’était ! Il lui frappa le talon d’un coup de pied habile avant de faire fondre sa main vers la glotte de l’alien, qui de son bras gauche libre la contra en urgence, peinant visiblement à se mettre dans le bain. Il fallait dire qu’il était entré dans cette zone de combat dans l’idée d’affronter un humain lambda, et qui plus est de le laisser en vie. Il était bien loin de se douter qu’il fallait prendre ce participant sérieusement !

*Ca n’a pas de sens !* maugréait-il alors qu’il détendit son bras droit prisonnier, voulant prendre de la distance en l’étendant. Mais malheureusement pour lui, il n’en eut pas l’occasion ! Done changea de posture pour passer à un autre style de combat, si connu du grand public que même le Roi des Démons le connaissait ! *I-Ippon Seoi Nage !* Et il fut lui-même jeté malgré ses deux cents kilo dans les airs ! Une situation étonnamment ressemblante au début de son combat avec Son Goku ! Une manchette parée qui s’était finie par une projection contre une tour, voilà comment le sale mioche avait commencé à l’humilier ! Encore une fois, l’image de sa sale face de petit singe envahissait l’esprit de Piccolo, qui se reprit à l’instant où ses oreilles perçurent un bruit étrange !

Depuis tout petit, son ouïe a toujours été plus fine que celle de n’importe quel humain. Elles pouvaient l’aider en toute circonstance, et notamment en combat par leur acuité souvent supérieure à sa propre vue ! Il redressa son chef pour constater d’un mouvement sous la cape de Done. Il traficotait quelque chose. Une technique ? Comme toujours, pas une once de Ki n’était émise… Mais ça semblait être une constante, chez cet individu. Vu la distance qui les séparait, une attaque à distance était le scénario le plus probable ! Tête en bas, le Démon avança d’instinct ses deux bras face à son opposant , qu’il chargea d’un surplus de Ki pour les protéger. Il lui fallait user de sa technique de Renvoi ! Quoiqu’il prépare comme attaque, elle lui sera réexpédi - !

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Tl2p

Non. Simplement non.
A pleine puissance, ça aurait pu être envisageable, qui sait… Mais dans son état actuelle, ce qui arriva le fit à une vitesse telle qu’il passa à travers sa protection et s’écrasa sur sa main droite, qui sous l’incroyable pression de l’attaque, brûla, emplissant le système nerveux du Daimaô qui serra les dents tant bien que mal. Néanmoins, il sut opposer assez de résistance pour stopper ce qui était dirigé contre lui. Il tomba néanmoins au sol, sur le dos et dangereusement proches des limites du ring. Il frappa alors de ses deux coudes la surface du terrain pour se projeter en l’air, effectuant un salto pour se tenir à nouveau devant Done, mais sans atterrir néanmoins. Lévitant à quelques dizaines de centimètres, il jeta un œil à ce qu’il avait pu attraper in extremis au prix de sa peau carbonisée. Un morceau de métal. Voilà ce qui se trouve dans le creux carbonisé de sa paume. Ca ressemblait à un obus écrasé.


« Kinzoku hassha-tai. »

Missile de métal… Le Japonais, Piccolo en faisait son affaire. C’était une des langues de prédilection de son mentor, l’ancien Kami. Et en effet, cela ressemblait à une sorte de manipulation d’un alliage quelconque. Mais ce n’était comparable à aucun missile, qui jamais n’avais servi à quoique ce soit face à lui. Le démon zieuta Done un instant avant de reporter son attention sur sa main. Elle avait bien été endommagée. Sans doute était-elle devenue inutilisable, ses doigts refusaient même de se refermer. Quatre secondes. C’était tout le temps qui s’était déroulé depuis le début du combat et un enchaînement éclair venait déjà d’être lancé, sans même que le présentateur put dire quoique ce soit.

« A couper le souffle, cher spectateurs ! On a jamais vu ça en… Combien d’éditions déjà ? Comment ça c’est la première ? Euh.. On me souffle dans l’oreillette que c’est… Bon ben, oubliez… »

Piètre arbitre devant l'absolu, ce Durian-Durian semblait tout faire pour passer pour le seigneur des nigauds... Ou alors il était simplement naturellement doué pour ça. Mais Piccolo n’y faisait pas attention. Il arborait un sourire fin, mais ses yeux injectés de sang et ses arcades sourcilières froncées laissaient parler sa rage à sa place. Il était furieux. Furieux de croiser de la résistance si tôt dans cet évènement. De croiser déjà une cible à abattre. Tous les martialistes, petits ou grands, devaient être abattus. Et ceux qui pouvaient porter atteinte à son infamie étaient des cibles prioritaire !

« D’accord… Done, hein ? Il se peut que j’ai fais une légère erreur de jugement… »

Sans même y réfléchir plus, il agrippa sa main droite blessée de son autre main et tira d’un coup sec pour l’arracher à la base du poignet en accompagnant ses mots dans un flot de sang mauve qui tapissa le sol. Ses paupières battaient alors qu’il réprimait la douleur avant pousser un cri pour faire repousser une main toute neuve en lieu et place de la première. Serrant plusieurs fois ce nouveau membre fraîchement reconstruit et dégoulinant d’un liquide vert peu ragoûtant. Il fendit l’air de son bras pour s’en défaire avant de contracter tous ses muscles.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 D05w

« Jusqu’à maintenant, je t’avais pris pour un cloporte de plus sur la surface de la Terre… Mais en réalité, tu es un cafard gênant ! ET POUR LES VERITABLES NUISIBLES, JE N’AI PAS BESOIN DE PRENDRE DE GANTS ! »

Son flux sanguin augmenta drastiquement alors que ses muscles semblaient croître plus encore ! Des veines venaient faire leur apparition sur son crâne chauve alors que des éclairs jaunes se formaient tout autours de lui pour le revêtir intégralement, formant son effroyable aura. Il avait fait la grossière erreur de sous-estimer Done. Ca ne prendra plus… Elle était de la même trempe que ce morveux de Kazoo ! Il lui fallait passer la seconde, et en vitesse ! Entrer en pleine puissance pour la balayer ! Se faire ainsi humilier, ça commençait à bien faire ! 

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Fqnt

Le démon fondit alors sur le martialiste capé, décrivant un coup de pied du droit qu’il voulait lancer en plein visage avec un élan ample. Mais c’était trop téléphoné ! Sa frappe, en plein élan, creusa le sol, son pied soulevant des morceau du terrain pour les envoyer à la face. Son bras gauche en arrière s’abattit alors de tout son poids sur vers le foie, poussant le plus possible alors qu’il s’approchait au corps à corps.

Alors comme ça on s’y connaissait à la lutte à distance très rapprochée ? Pas de problème ! Il n’y a pas une discipline que le vieux protecteur de la Terre ne lui avait pas apprise ! Il était la crème de la crème, l’exception ! Il affronterait n’importe quel artiste martial sur son propre terrain, s’il le fallait ! La main droite libre saisit Done à la gorge alors qu’il ouvrit sa gueule béante qui s’illumina comme pour lui tirer un Chō Makōhō au visage, presque à bout portant ! Un usage qu’il voulait presque léthal ! Décidait-il d’ignorer les règles de cette rencontre ?! Non ! Le rayon ne vînt pas, cette lumière n’était qu’une feinte destinée à produire un mouvement de réponse prévisible, et même planifié par le démon, suite à quoi il faucha les jambes du combattant masqué pour l’amener à terre, la main toujours serrée autours de son cou. Ramenée au sol, Le Daimaô de sa main gauche qu’il ouvrit tira un Finger Beam continu sur l’épaule droite de Done.

« Pour les crétins standards, je les fais disparaître sans trop les faire souffrir. Mais pour les salopards dans ton genre, c’est différent ! Je leur laisse toujours un avant-goût de l'enfer avant de les y envoyer ! »

Incapaciter l’ennemi, c’était toujours la méthode fétiche de Piccolo Daimaô. Prendre un à un les membres de l’adversaire jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’une loque à terre, incapable de se défendre et affligé d’un délicieux supplice pendant que le Roi prenait son temps pour le torturer avant de lui donner le coup de grâce.
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockDim 7 Mar 2021 - 21:44
Erreur commise : victoire précédemment calculée comme assurée, non assurée. Rembobinement. Coup de poing contre le larynx : arrêté in extremis. Débobinement. Avancée dans la chronologie. Stop. Arrêt du projectile par la paume de sa main. Métal enfoncé douloureusement. Nerfs touchés : trois. Douleur ressentie par l’adversaire : immense. Tête hors du terrain. Tête qui ne touche pas le sol hors des limites… Victoire non-atteinte à cause d’un centimètre soixante-treize ? Frustration. Rapidement écartée par la réflexion. Propulsion du Roi Piccolo vers le centre de l’arène à l’aide de coups de coude sur le sol. Impact physique : important. Impact psychologique : très important. Yeux écarquillés à leurs maximums. Vaisseaux sanguins observés dans les coins des globes oculaires. Démonstration en quatre secondes de sa proximité à la défaite. Démonstration en quatre secondes de la supériorité d’une unité Humanum Ex Machina. Mythe du Roi Démon Piccolo, anéanti en quatre secondes. Humiliation… satisfaisante.

Lévitation offrant une position de hauteur. Sourire accompagnant une concession. Erreur de jugement vocalisée comme légère. En vérité, immense. Conditionnel démontrant l’incapacité de reconnaître ses fautes. Aucune progression dans ses tactiques. Roi Piccolo de 990 identique au Roi Piccolo de 1021. Intelligence poussée sur le côté face à la poursuite de démonstrations de supériotés. Victoire toujours assurée. Attrapée du poignet droit par la main gauche. Automutilation. Main droite, arrachée. Membre laissé tombé vers le sol dans sa direction. Main coupée de Piccolo attrapée au vol puis jetée hors du ring.

”Arbitre.”

Plateforme mobile de l’imbécile arrivée à proximité.

"M’ouiiii~~ ? C’est pourquoi ?"

”Ma Sénior a touché le sol hors du ring.”

Direction de la main jetée - pointée du doigt.

"Oula, euh, pfiou ! Je sais pas si ça compte, ça, euh madame. Laissez-moi un instant."

Crétin reparti en hauteur. Centre d’attention : Piccolo. Moitié du discours, ignorée. Comparaison à un cafard ? Capacité de résistance du cafard incroyable quand proportionnelle à sa taille. Référence à ses capacités d’adaptation ? Conditions de vie du terrain ayant empiré ? Température aux alentours : vingt-et-un degrés. Aucune matière toxique détectée dans l’atmosphère. Ah. Utilisation de “nuisible”. Compréhension de la comparaison. Compliment quand tout bien considéré. Incroyable résistance aux insecticides. Adaptation aux radiations. Survie sans tête pendant plusieurs semaines. Respiration qui peut être retenue bien longtemps qu’un humain. Preuve d’existence remontant à plusieurs centaines de millions d’années. Nombreuses extinctions de masses évitées. Oui, cafard est un compliment.

Accroissement de la densité des muscles de Piccolo. Hurlements. Veines gonflées présentes sur le crâne et les bras. Colère à son paroxysme. Un enchaînement. Une humiliation. Plongeon soudain. Coup de pied ample extrêmement prévisible. Attente d’une suite. Botte enfoncée dans le sol. Soudaine percée vers le ciel. Pierres envoyées vers son visage. Esquive d’un mouvement de tête. Feinte typique qui cache un autre coup. Coup de coude fendant l’air en direction du foie : parade nécessaire. Utilisation des deux mains pour arrêter l’attaque. Deux paumes prises, certes, mais position désavantageuse de Piccolo. Si coup de pied : contre-attaque à l’aide d’un coup de coude dans le genou. Si coup de tête : crâne protégé par plusieurs alliages métalliques. Antennes Namek écrasé en contrecoup. Mouvement tournant : transition attendue vers un coup de poing droit. Une demi-seconde pour se rétablir. Plan établi : parade suivie d’une -

”Gah !”

Vitesse inattendue ! Gorge, attrapée. Strangulation. Stress. Tubes respiratoires compromis. Compression du larynx. Douleur dans l'œsophage. Erreur. Utilisation de l’IDV ? Inutile. Si incapacité de mouvement en temps normal, incapacité de déplacements par l’IDV. Lumières provenant de la bouche de Roi Piccolo. Attaque énergétique. Peut résister. Temps nécessaire à une contre-attaque : une seconde. Pose des mains sur le bras. Dislocation immin -

”Rargh !”

Impact contre le sol. Pierres logées sous l’omoplate droit, dans le flanc gauche, sur le bassin. Aucune plaie. Simple impacts contre l’arrière du plastron. Douleurs constante dans l'œsophage. Reprise du plan de dislocation. Correction : abandon du plan de dislocation. Brûlure soudaine dans l’épaule. Aucun vaisseau sanguin touché. Résistante offerte par l’armure. Paralysie légère éphémère. Bras gauche ramolli. Intensification de la pression sur la gorge. Étouffement. Peur. Souvenirs. Mauvaises mémoires. Ecrasement de la gorge. Sentiment de se noyer à nouveau. Stress. Utilisation des BOH : petites billes explosives dispersant de la fumée stupéfiante et anxiogène. Permet d’accroître les sensations adversaires. BOH envoyées depuis le poignée. Liées aux doigts par des fils. Piccolo en plein discours. Frime et menaces de mort. Bouche ouverte. Propulsion des billes dans sa gueule. Légère explosion le forçant à lâcher prise. Normalement : Piccolo mentalement débilité. Vision diminuée. Stress augmenté.

"Des grenades à gaz ? Mais c’est une technique de CRS, ça ! C’est illé - Ah ? Ah, ben, on me dit que c’est une technique de ninja, en fait. Continuez, alors."

AASAR transformés en machettes. Utilisées dans le Silat. Autorisée dans un contexte d’art martiaux si non-létales. Transmises du doigt aux poignets par un rail installé dans les avants-bras. Roulade en arrière pour se séparer de Piccolo. Armes blanches empoignées. Lames posées l’une contre l’autre. Lente griffure des deux métaux. Grincement abominable. Public mis mal à l’aise. Nameks : dotés d’une ouïe fine. Très vulnérables aux sifflements jusqu’à parfois perdre connaissance. Bruit du grincement comparable à un sifflement multiplié par dix. Odieusement strident. Ajout dans l’addition des effets des BOH : Piccolo possiblement en état de Nervous Breakdown. Inconscience possible. Pleurs possibles. Deux résultats de matchs annonçant la victoire. Cachée dans la fumée. Énergie insensible. Mouvements circulaires autour de Piccolo tout en continuant les grincements. Lent rétablissement du larynx et de l’oesophage. Oxygénée par un générateur extérieur. Douleur dans l’épaule et l’avant-bras, toujours présente.

Nouvelle tactique suivant la torture auditive de dix à vingt secondes. Sprint vers Piccolo tout en faisant grincer les machettes contre le sol. Bruit horrible mais indiquant sa position. Soudaine utilisation de l’IDV. Déplacement instantané sur une distance parcourable en une seconde. Légère manipulation de sa position grâce au temps. Subitement derrière Piccolo qui s’apprête à contre-attaquer. Machettes rangées contre les avant-bras. Main droite posée contre sa nuque. Énergie accumulée : précipitée en direction du bras. Effort physique. Démonstration de sa puissance améliorée. Tissus musculaires stimulés par les nanomachines. Exosquelette activé pour agrandir d’autant plus la force. Roi Démon soulevé par l’arrière de son cou et soudainement projeté tête la première contre le sol. Impact sur le cortex indéniable. Résistance Namek permettant une survie dans de nombreuses situations. Objectif de l’attaque : mise hors d’état de nuire. Possible paralysie cérébrale. Possible coma. Dans tous les cas, défaite non-létale.

Victoire assurée.
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockMar 9 Mar 2021 - 23:41
Le démon était hors de lui.
Il rencontrait bien trop de résistance pour affronter ce premier adversaire. Au niveau de la force, il dépassait de loin le niveau de Mutaïto, et même celui de Son Goku lors de leur affrontement. D’où pouvait-il bien sortir ? A la sensation qu’il avait en serrant son cou, Piccolo avait l’impression que Done portait une armure. Logique, si elle pouvait contrôler l’acier à loisir. Quel genre de plaque pouvait bien résister à ses coups ? Parti comme il était, Piccolo irait jusqu’à tuer son opposant, quelles que soit les règles de ce tournoi. Et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure pour quiconque qui le connaissait un tant soit peu ! Au milieu des tribunes, les créatures encapuchonnées qu’il avait amené avec lui s’en inquiétaient, les yeux rivés sur le combat de leur maître, et le conseiller Gong fut le premier d’entre eux à s’en soucier. Seul le guerrier bourru Ocarina semblait serein à la vue de ce spectacle.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Mlye

« Sire Piccolo s’emporte ! Si ça continue, il va se faire disqualifier ! »

« Et alors ? C’est pas comme si ça nous impactait. On est là pour débusquer les martialistes et s’en débarrasser après, nan ? Autant directement s’y mettre… »

« Idiot ! Si le Roi est banni du tournoi, il ne pourra pas suivre le reste des combats ! Et pire encore, il perdrait face à un mortel ! C’est l’honneur du Clan des Démons tout entier qui est en jeu ! »

Tout à coup, un évènement déroutant survînt, plongeant les démons spectateurs dans la confusion. Un écran de fumée éclata pile sous le nez du monarque démoniaque, brouillant sa vision et s’infiltrant dans son système respiratoire. *D-du gaz ?!* Gong s’indigna tout de suite de la situation, tout comme le fit l’arbitre, qui néanmoins après revirement laissa passer l’action : les bombes fumigènes faisant partie intégrante du Ninjutsu. De ce fait, néanmoins, le combat était dissimulé aux yeux de la foule, et ce même pour les guerriers du Roi. Ce dernier, plissa les yeux en pestant, frappant d’un coup de poing rageur l’emplacement où se trouvait Done en dessous de lui dans l’optique d’en finir avec cette farce ! Mais rien ne rencontra la main de l’alien si ce n’est le sol qui se fissura à l’impact. Cette espèce d’anguille s’était échappée pour se réfugier dans son gaz, alors que l’extraterrestre s’était précipité, sans doute plus que d’habitude !

« F-fumier ! Reviens ic- »

Le souverain s’interrompit lorsqu’il remarqua que son bras se déformait petit à petit sous ses yeux. Quelque chose n’allait pas ! Du poison ! le gaz dans lequel il était pris était sans doute empoisonné, et il en avait inhalé assez pour en avoir des effets ! Il devait sortir de ce guet-apens au plus vite ! Avec le Buku Jutsu, il devrait être capable de s’en dégager pour reprendre une bouffée d’air frais et réfléchir à un nouveau plan d’action ! Grinçant des dents à l’idée de battre en retraite maintenant, Piccolo fléchit ses jambes avant de s’envo-

*HEIN ?!* Un son strident perça le silence pour agresser directement les tympans du Daimaô, qui posa un genou à terre au lieu de s’élever dans les airs ! Un son atroce qui emplissait le crâne de ce dernier, comme s’il était sur le point d’exploser ! Presser ses paumes contre ses oreilles n’aidait même pas ! le Grand Roi Démon en hurlait carrément à la mort, ce qui choqua les démons postés parmi le public, leur ouïe inférieure ne leur permettant pas de déceler ce son particulier qui leur était simplement agaçant.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Vky1

*ELLE SAIT ! ELLE SAIT ! ELLE SAIT !*

Et en effet, Done était au courant de la faiblesse la plus secrète du Daimaô. Une faiblesse que ne connaissaient d’ailleurs que les conseillers les plus proches du monarque, à savoir feu Piano et Gong, qui suait à grosses gouttes. Comment diable cette inconnue était-elle au courant de ça ?! Ça allait mal. Ça allait très mal ! Picolo était extrêmement sensible à une fréquence sonore très spécifique ! C’était un problème qui l’avait toujours poursuivi, et dont les conseillers sont habituellement chargés de l’en défaire. Mais là, le démon crapaud étaient démuni, isolé de son maître à l’agonie auditive, qui dura excessivement longtemps, perdu dans un brouillard ignoble. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était apporter son soutien, contactant un Piccolo en panique par télépathie pour tenter d’apaiser ce dernier.

« V-Votre Majesté, de grâce ! Concentrez-vous ! »

« KYAAAAARH ! VERMINE ! VERMINE ! »


Rien n’y faisait, le calmer était chose impossible !  Il fallait trouver autre chose ! Mais quoi… Gong devait réagir, repérant à peu près où se trouvait Done à partir du bruit qu’elle faisait. Un idée germa dans le crâne de Gong, profitant que l’adversaire fasse durer son plaisir. Il devait donner une idée à son Roi pour se sortir de ce mauvais pas !

« Les oreilles ! Majesté, arrachez vos oreilles ! »

Il n’avait pas le choix. Si personne ne pouvait l’aider, alors aucune alternative ne se présenterait, il fallait que le démon se prive totalement de son audition ! Il empoigna ses longues oreilles pointues pour les tirer d’un coup sec, hurlant de plus belle. La colère l’avait mené à une folie, et sa concentration en a pâti considérablement ! Si le gaz comportait un poison mortel, il était déjà cuit ! Non seulement aveuglé, il était à présent sourd ! Impossible pour lui de savoir où se trouve son adversaire, qui ne reculerait devant rien pour l’empêcher de s’envoler, et régénérer ses oreilles maintenant l’exposait à nouveau à cette épouvantable sonorité.

« Gong ! Dis-moi quand elle arrêtera sa cacophonie ! »

Le hideux démon comprit sur le champ ce que voulait dire son géniteur. Il avait raison, la fin de ce calvaire indiquerait certainement le moment même où viendra la prochaine tentative de l’encapuchonnée. Et c’est sur ce moment qu’il fallait capitaliser la contrattaque ! Se tenant au bord des tribunes, Gong se tînt en alerte, prêt à communiquer à la milliseconde prêt lorsque s’arrêtera le crissement infernal, jouant sur l’avantage de la télépathie, qui comparée aux mots était un message instantané à destination du cerveau. Le plan de bataille était réglé en l’espace d’une poignée de secondes. Dans le monde des surhommes, qu’il s’agisse de démons ou de martialistes, il n’en fallait pas plus pour agi-

« MAINTENANT, SIRE ! »

Message passé ! A l’instant de ce message Picolo décolla du sol, qui…
Derrière ! Il s’était fait agripper par la nuque comme un chaton se faisait porter par sa mère. ! *Misérable, pour qui tu te prends ?!* Mouvement de balancier ! C’était rapide ! Mais pour le démon déjà sous Buku Jutsu, il pouvait opposer une certaine force… Il se faisait… Une projection, encore ? Cette fois ci, c’était directement au sol que Done l’envoyait. Elle comptait lui briser les cervicales ?
« Te fous pas de moi ! » Elançant ses bras vers le sol, il se réceptionna sur ses paumes avant sa tête pour en faire jaillir deux Kikoha qui explosèrent contre la surface de l’arène, lui permettant de se dégager et lui donnant assez d’élan pour s’envoler, non sans tenter de placer un pied contre le menton de l’adversaire pour le sonner. Il se retrouva alors en l’air, tête à l’envers à quelques dizaines de mètres de sol.

Premièrement, il se redressa pour se tenir droit, mains sur la tête. Quel pitoyable spectacle venait-il de mener ici, devant la foule ? Il pestait intérieurement d’une telle débâcle ! Ca ne devait pas se passer comme ça ! Ce n’était pas lui qui devait fuir, c’était le reste du monde ! Quelle honte… Heureusement, il pouvait avoir une vue d’ensemble sur la situation en contre bas d’ici, histoire de se refroidir la cervelle. Aussi douloureux que cela soit à admettre, son ancien mentor avait raison. La rage rend aveugle. Elle ne sert à rien. Il n’arriverait à rien sans un esprit clair. Non, plutôt… Rien ne lui résisterait avec un esprit clair.


« Que tout le monde couvre mes arrières ! Prévenez la moindre attaque surprise ! »

Faire le vide dans l’esprit. Faire intervenir l’égo après avoir vaincu l’adversaire… Déjà, il devait garder à l’œil Done, se tenir prêt à réagir à la moindre de ses actions. Peut-être connaissait-elle le Buku Jutsu, elle aussi. Ne pas lui laisser le temps de réfléchir, la mitrailler de Kikoha, ne serait-ce qu’histoire de la distraire et de dissiper la fumée étrange qu’elle avait lâché. La garder occuper était prioritaire pendant la recherche d’une marche à suivre, réflexion à laquelle s’ajoute celles du reste de son clan.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 E75w

« Si je peux me permettre, il vous reste toujours une carte à jouer, Sire… J’ai une idée ! »

Bombardant à loisir, le démon sourit au plan de son plus proche collaborateur. Une tactique qui marcherait même contre Son Goku… Concentrer son Ki dans ses deux mains pour tirer un Makosen de sa main gauche vers l’ennemie pour la foudroyer sur place. Une technique effroyable qui ne s’arrêtait pas là, puisque l’attaque pouvait être esquivée ! L’esquive adverse était tout à fait prévue !
Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 198s

« SHAH ! »

L’attaque était succincte, conçue pour cueillir le fuyard dans un second rayon exterminateur de l’autre main, qui par le passé lui avait permis de se défaire du gamin à queue de singe en lui stoppant son cœur lors de leur première rencontre. Mais bien que le Daimaô ait considérablement grandi en puissance comparé à cette époque, Done était d’une autre trempe que ce gamin, et la victoire était tout sauf acquise. Si elle se l’était prise, cette attaque l’aurait sonnée, mais sans doute pas vaincue, et dans le pire des cas, elle était parvenue à l’esquiver elle aussi ! Sans même attendre de voir le résultat de son Makosen, il étendit son bras gauche pour attraper la prétendue martialiste de l’acier et la rabattit contre le sol. Sa main sur la compétitrice forçait pour la maintenir en place alors qu’elle se mit à…

« M-mais qu’est-ce que- ? J’ai la berlue ? »

L'arbitre baissa un instant ses lunettes comme pour vérifier que ses verres ne le trompaient pas : La main grossissait. Elle grossissait, elle grossissait alors qu’elle était parcourue d’électricité bleue ! Elle devenait purement gigantesque ! Non, pas juste la main. Le bras aussi ! L’épaule ! Tout le corp, en fait ! Le démon avait prit des proportions purement titanesques, augmentant taille, poids et résistance ! Le plan ? Ecraser Done, augmenter petit à petit le poids sur elle pour la mettre hors d’état de nuire !

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 V5p1

« La plaisanterie a suffisamment duré, microbe ! Abandonne si tu ne veux pas finir aplatie ! »
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockMer 10 Mar 2021 - 2:50
Erreur répétée pour la seconde fois. Devrait cesser de considérer les victoires comme assurées. Ablation brutale des oreilles pour cesser la douleur auditive. Désavantages multiples causés par cette décision. Aveuglement et surdité dans le nuage de fumée. Incompréhension quant à son soudain réflexe. Absorption pulmonaire de la fumée anxiogène couplé à la douleur précédant et suivant l’arrachement des oreilles. Pourtant, aucune confusion. Paumes de l’adversaire posées contre le sol. Réception attendue. Origine du réflexe ? Aucune présence d’un sixième sens dans les documents étudiés. Comparaison des sens Nameks avec ceux des humains. Vue comparable. Ouïe bien plus développée chez les Nameks. Inversement avec le toucher et l’odorat. N’a pas empêché le développement d’une culture guerrière. Comparaison des goûts - inutile dans un contexte martial. Réflexes naturels malgré l’équilibre endommagé par la perte des oreilles ? Improbables : observation de vidéos de bébés Nameks qui tombent sans se rattraper. Gymnastique acquise et non-innée, normalement perdue face à l’exposition aux BOH. Conservation… inexplicable.

Exposition à une explosion énergétique à courte portée. Résistance aux éclats de roche. Brûlures légères sur les avant-bras. Déplaisantes. Douleurs présentes sous les brassards. Premier degré. Oubliable. Refroidissement prodigué par la combinaison. Épaule gauche précédemment blessée - maintenant moins engourdie. Position de l’adversaire : en hauteur. Vol par maîtrise consciente de sa propre énergie vitale. Tour vers la droite pour pointer la tête vers le ciel. Zoom sur ses yeux. Aucune larme. Respiration saccadée. Colère manifestée par ses veines gonflées et ses yeux écarquillés. Grande quantité de sueur émise. Pourtant, aucun pleur. Aucun motif de disqualification. Temps sans rien. État du corps : stable. Larynx endommagé sans grandes conséquences. Bras gauche utilisable. Comparaison avec Piccolo. Perte du bras entraînant une régénération forcée. Immense fatigue entraînée. Oreilles arrachées. Déshydraté par la constante sueur. Très handicapant pour un Namek. Avantage certain.

”Mmh !”

Impact. Boule d’énergie tombée sur le corps. Projetée au sol. Avant-bras levés. Projectiles déviés ou explosant sans grande conséquence. Beaucoups sont ratés : attaque dans la zone générale. Attaque constante vers le sol. Comparable à une lourde mitrailleuse. Impacts sans pénétration de la combinaison. Pourtant, douleur frustrante. Pourrait utiliser une arme pour envoyer un projectile. Doit éviter les armes à feu. Roulade en arrière. Position dans un coin à l’abri des boules d’énergie. Possibles ecchymoses après la parade. Aucune conséquence en vue. Observation des mouvements de Piccolo. Activation du SPD. Super Probability Director. Calcul de tous les mouvements possibles. Calcul de toutes les sources de motivation possible. Calcul de tout ce que pourrait faire Piccolo. Mouvement observé. Mouvement de rassemblement des poignets. Plan d’attaque de l’adversaire - calculé.

Tout d’abord, jointure des mains. Concentration énergétique remarquable, technique irréalisable trop de fois dans un même laps de temps. Limitation synonyme de surpuissance. Vague d’énergie luminescente et surpuissante qui sert de distraction. Source de ses réflexes établie comme un point de vue extérieur. Communication silencieuse. Utilisation de vieilles photographies illégales où le Roi Piccolo se tient la tête à deux doigts. Hypothèse garantie à quatre-vingt-dix-sept pourcent : télépathie. Groupe excentrique observable depuis sa position dans le reflet d’une vitre. Comparaison aux sbires d’il-y-a trente-et-un ans : verts, grotesques, voix aigües quasiment inaudibles depuis sa position. Piccolo établi comme conseillé par les difformes. Penchement du bassin : plongée attendue. Mouvement du bras : élongation Namek à prévoir. Rayon surpuissant - distraction pour une attaque en plongée. Strangulation ? Comparaison au sadisme du Roi Démon. Hypothèse : gigantisme Namek. Torture par la pression sur les os jusqu’à ce que rédition s’ensuive.

Contre-attaque proposée par le SPD : utilisation de l’EMASC pour contrer la vague énergétique couplée à un autre jet de BOH. Saut vers l’avant suivi d’un repli du corps lors de l’attrappe du Roi Piccolo. Attente du gigantisme. Mouvement léger vers l’avant. Pose des mains contre le pouce et des pieds contre le majeur. Pression maintenue un instant, puis retirée. Propulsion vers le centre du poignet. Activation de l’IDV. Passage rapide dans le dos. Dernier projectile de l’EMASC envoyé vers le centre de masse du géant. Projection vers le sol. Très faible maniabilité de ses mouvements causée par une si grande surface corporelle. Chute rapide prévue.

Désactivation du SPD. Parades des derniers projectiles énergétiques. Douleur présente dans les avant-bras. Prévision marquée comme juste : rayon surpuissant propulsé depuis la main gauche. Luminosité incroyable. Éclat rosé éblouissant pour toute vision non protégée. Vision augmentée néanmoins résistantes à ce type de flash énergétique. Spectateurs ?

"RAH ! CHER PUBLIC, NOUS SOMMES DISTRAITS !!"

… aveuglés. Bras gauche relevé. EMASC tiré par rail vers la pointe du bras gauche. Projectile envoyé dans le centre du rayon. Explosion à bout presque portant. Chaleur ressentie sans brûlures. Forme noircie visible à travers la fumée. Confirmation à l’aide des capteurs thermiques. Elasticité Namek : bras droit allongé et envoyé. Avant-bras placés vers l’avant, agrippés par la main. Poignée légèrement relâchée pour permettre d’envelopper le reste du corps. Recroquevillement. Paumes placées contre le pouce. Pieds placés contre la racine du majeur.

Pression. Pression et moquerie. Extension des bras comme contre-attaque. Aisance. Droite dans la main, entre le pouce et le majeur. Pourrait sortir. Doit attendre. Appui plus fort de la part du géant. Pression ressentie. Difficulté encore mineure. Accentuation de la force adversaire. Puissance améliorée qui commence à faillir. Tremblement dans les membres. Première seconde. Doit attendre. Continuelle étreinte. Aucune fatigue. Douleur, cependant. Bras gauche, brûlure à l’épaule. Membre toujours engourdi. Défaillance possible ? Inquiétude. Tactique possiblement douteuse ? Non. Non, non, non. Concentration requise. Stress. Deuxième seconde. Pression augmentante. Genoux et coudes : pliés. Difficultés continuelles. Tremblements larges. Défaillance probable dans quelques dixièmes. Ressenti d’un effort soudain sous les pieds. Maintenant.

Effort soudainement arrêté. Propulsion vers l’intérieur de la paume. Utilisation de l’IDV. Très grande vitesse accentuée. Téléportation sur plusieurs dizaines de mètres. Dans le dos de Piccolo. Corps retourné, couvert par le manteau. Arme invisible aux yeux des spectateurs. Bras gauche levé vers l’adversaire. Dernière utilisation de l’EMASC vers le centre de gravité. Cible : vertèbres près du bassin. Impact brutal sur un os forçant tout le corps à s’écraser contre le sol. Canon rétracté instantanément dans l’avant-bras. Aucun témoin. Contre-coup permettant une propulsion dans les airs. IDV permettant de se placer davantage en hauteur. Position avantageuse. Atterrissage vers le centre de l’arène prévu dans dix secondes.

Victoire assu-... Non… Chance de victoire fortement accrue ? Position avantageuse si échec de la tactique. Plongeon tête la première pour empêcher les armes d’être vues près des épaules. Incompréhension. But de l’installation des ordinateurs-guides : garantir la victoire par le calcul. Pourtant, victoire prouvée comme prévue démontrée comme fausse dans les faits. Réflexion. But de ces affrontements, peut-être ? Humilité nécessaire à l’accomplissement de missions. Ne doit pas insinuer que les victoires sont assurées. Ego de Roi Piccolo exploité, non copié. Pourtant, défaites dépréciées par Douglas et Andrea Armaments. Leçons dans ce tournoi : inconnues à l’heure actuelle. N’apprécie pas l’inconnu. Stress.
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockMer 17 Mar 2021 - 21:42
« Hmm… Tel père, tel fils, on dirait… »

Copper, du haut de sa tour, surveillait le bon déroulement des combats… Jusque-là, seul un match s’était clos, et contre toute attente, un adolescent était parvenu à battre un monstre de feu. Pour tout dire, il avait peur que cette rencontre finisse en meurtre. Et pas que celle-ci d’ailleurs. Qu’il s’agisse du FIend, ou de Piccolo et son engeance, le casting comportait quelques figures problématiques, et l’une d’entre elle venait de s’imposer à son regard. Devenu Namek Géant, Ma Sénior utilisait les mêmes tactiques que son alter-égo plus jeune dans les enregistrements secrets du vieux Gero. Il était désormais bien plus visible aux yeux du public. Un peu trop, peut-être. Et il prenait un malin plaisir à écraser son adversaire contre la paume de sa main, tout en restant en hauteur. Pas étonnant, quand on sait à quel point la zone de combat est petite. Un géant n’y avait clairement pas sa place. D’autant que pour une transformation, ça ne volait pas bien haut. Une allonge confortable, un poids accru et une force physique augmentée, certes, mais en termes de puissance brute, son niveau de montait pas d’un copeck.

« Et avec un peu de chance, ce balourd sortira du terrain encore plus facilement. »

Ricanait le général du Red Ribbon avec mépris.
Piccolo, en revanche, n’était pas d’humeur aussi légère. Presser toujours plus fort. Cette fois-ci, il fallait rester vigilant, garder son sang froid et ne penser qu’à une chose : gagner. Il avait toutes les cartes en mains pour remporter ce duel, mais il allait falloir être concentré... D’autant plus que l’esprit de Piccolo semblait avoir pris un coup sous l’effet du gaz précédemment utilisé par Done. Fort heureusement pour lui, le cerveau de son conseiller Gong tournait à plein régime, et avait eu la bonne idée de suggérer à son maître la forme de géant afin d’agrandir son organisme, dans lequel un poison circulera bien plus lentement. Hélas, cela signifiait qu’il serait plus dur pour lui de tenir sur le terrain. Le Buku Jutsu devrait l’aider à éviter ce cas de figure, mais un accident est bien vite arrivé, ce pourquoi le Démon faisait attention. Son intuition lui disait bien que son adversaire n’abandonnerait pas aussi facilement. Non, elle parlait peu, se trimballait grimée de la tête aux pieds et parlait peu. Ce genre d’individus, manifestement stoïques, sont dur à décontenancer, et elle le prouvait en restant de marbre, opposant toujours de la résistance sous sa main...

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 7o9m

*Qu’à cela ne tienne, elle perdra connaissance lorsque la pression deviendra trop forte de toute façon !*

Mais relâcher sa vigilance n’était pas au programme pour autant. Ni pour lui, ni pour les démons qui scrutaient le combat avec dévouement. Le Daimaô sentit néanmoins quelque chose bouger. Une dernière tentative de sa part ? *Huh ?* Tout d’un coup, la résistance disparue d’un coup, la main s’écrasant contre le sol. Disparue ? Quel tour de passe-passe était-c-

*DERRIERE VOUS, SIRE !*


Un message éclair qui envahit cerveau du Roi Démon, qui entra dans un mouvement de pivot. Cette fois-ci, ce fut Trombone, dernier-né des Démons, qui se montra le plus rapide à réagir pour prévenir son père. Ses sens déjà en alerte, Daimaô avait le pressentiment que Done tramait quelque chose en traître. Une mauvaise surprise comme l’attaque de la dernière fois n’était certainement pas à exclure. Mais cette fois-ci, pour peu qu’il voit venir l’attaque, il saura y répondre sans nécessairement perdre un membre ! En plein dans son mouvement de rotation, la main droite du monarque se chargeait de Ki, prête à renvoyer ce qui allait lu- *SALE P-* Le tir venait d’être lâché. Il fallait dire que faire tourner un corps aussi massif demandait un temps précieux dont l’adversaire usa à ses dépens.

A nouveau, c’était un missile, né du curieux art martial de l’opposante, qui fusait à une vitesse prodigieuse contre le démon qui eut à peine le temps de lever la main droite à sa rencontre tandis que son bras gauche revenait de son extension pour reformer un bras solide. La résistance de la main géante était cependant accrue maintenant qu’elle faisait plusieurs mètres de long, et l’aire qu’elle couvrait lui permettait d’user de la technique de Renvoi à une main, là où deux sont normalement utilisées pour recouvrir au maximum l’attaque adverse. L’opposition des forces était énorme, et le Buku Jutsu du démon perdait en puissance, lui faisant justement perdre en altitude, alors que son adversaire, lui, semblait se téléporter en hauteur. *Je vais te faire descendre, moi, tu vas voir !* Plus d’énergie ! Si cette technique était appelée Renvoi, c’était pour une bonne raison ! En appliquant à nouveau la même puissance d’opposition lors du choc il allait lui renvoyer son obus en pleine poire ! Contractant ses muscles faciaux et mordant sa lèvre inférieur à en saigner, le Daimaô tînt son poignet à l’effort de son autre main pour finalement lui renvoyer son obus, basculant vers l'avant en lui rendant sa pleine vitesse par afflux de Ki !

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Pxtb

Maintenant proche du sol, l’alien se redressa avant de frapper de son pied le terrain pour se donner de l’élan. Tout était clair dans l’esprit du Roi des Démons. Sa colère et son orgueil se sont tus pour laisser place à une froideur cruelle. La rage explosive du démon n’était pas la facette la plus terrifiante de ce dernier. C’était sa haine calculatrice, sa malice inhumaine qui trahissait fourberie et méchanceté pure, le rendant capable des pires atrocités. Il se propulsa à l’aide de sa jambe plus haut pour foncer sur Done, tirant dans sa charge un Cho Makoho vers la position de la martialiste. Avec la vitesse réduite de sa forme géante, utiliser en supplément une technique était obligatoire pour que l’assaut puisse fonctionner. Arriver à sa hauteur exacte n’était pas vraiment utile pour un monstre de plus de 15 mètres, qui joignit ses mains au-dessus de son propre chef pour profiter de sa formidable allonge, abattant telle une colossale massue ses deux mains sur l’adversaire, cherchant ainsi à la rabattre vers le sol, orientant la frappe pour tenter de la balancer hors-zone.

« URYAAAAH !!! »

Dans les tribunes, les démons étaient en joie, sautillant sur place en se gaussant telles les sauvages qu’ils sont, mettant dans l’embarras le reste des spectateurs autours d’eux. Vendraient-ils la peau de l’ours avant de l’avoir tué ? Sans aucun doute, mais leur confiance envers leur père restait sans faille, même après la déconfiture qu’il avait essuyé en début de rencontre. Après tout, il fallait dire qu’ils avaient été créés pour être des serviteurs dévoués.

« Finie, finie, finie ! C’en est fini d’elle ! »

« Yahahaha ! C’est dans la poche les gars, rien ne peut arrêter le Roi quand il est géant ! »

« En plus le Jeune Maître Atabaque s’en sort bien de son côté, regardez ! »

Fit trombone en pointant du doigt un autre affrontement entre le dauphin du clan et… Une petite fille, certes, mais lui-même n’était pas âgé de plus d’un an, alors c’était toujours ça de pris ! Surtout quand on pense qu’un morveux avait réussis à défaire le Roi par le passé. « Gyeheheheh ! Aujourd’hui est un grand jour pour le Clan des Démons ! Nous allons dominer ce tournois ! » Ricanait le petit Trombone tandis que les humains à côté se regardaient entre eux, plutôt gênés d’entendre se marrer les drôles de créatures encapuchées et leur voix nasillarde.
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockDim 21 Mar 2021 - 1:28
[Approuvé par Zannaing.]

Victoire. Victoire ? Victoire !

Chute libre continuelle depuis plusieurs secondes. Objectif de l’EMASC ? Non atteint. Projectile intercepté dans la paume du géant. Roi Piccolo - blessé. Fatigué. Grande quantité de sueur couvrant la totalité de son visage. Arrêt dans sa lévitation. Positionnement proche du sol. Possibilité de lui atterrir dessus pour le pousser. Grincement des dents visibles. Veines gonflées observables depuis une position éloignée. Colère constante de la part du Roi Démon. Flot continu de sang depuis les oreilles arrachées. Dégâts acceptables pour annoncer une potentielle défaite. Cependant, réussite probable grâce aux distractions. Constante exposition de l’adversaire à la douleur et à la frustration. Vitesse de calcul accentuée pour un taux d’erreurs accrue. Utiliser ces erreurs afin d’arriver au résultat attendu. Cependant, acte de Piccolo : inattendu. Pied posé maladroitement sur le sol. Pointe - hors de l'arène. Victoire susnommée. Victoire accomplie. Vi -

"ET C’EST UNE - Wait ! Une seconde ! Un pied de géant à demi hors de l’arène c’est techniquement à l’extérieur ou à l’intérieur ? Laissez-moi regarder le manuel..."

Mais. Non ? Appui hors de l’arène - pose d’une membre hors de la surface du terrain - arbitre incompétent - victoire déjà déterminée - pourquoi attendre - stupide - stress - pourquoi - pourquoi - son strident - fin du match à annoncer - pourquoi un manuel - orgueil en ébullition - frustration - calme nécessaire - calme demandé - calme - calme calme calme calme calme cal -

CRAC !!

”Hh !”

Air projeté hors du thorax. Projectile de l’EMASC ? Logé dans plastron ? Armure percée ? Plexus solaire brisé. Sternum brisé. Coeur presque atteint. Souffle coupé dans son entièreté. Goût de sang dans la bouche. Hémorragie interne. Sang qui coule autour du missile encastré. Rupture possible du poumon. Mains tendues vers l’avant. Réflexe de défense ayant échoué. Tubes respiratoires inondés. Purge entreprise par la combinaison. Désinfectant administré. Machines internes déployées pour stopper le flot sanguin. Plaquettes stimulées pour rapidement commencer la réparation des organes. Douleur. Fait mal. Fait très mal. Sang visible sur les mains. Chute reprise après le contrecoup du choc. Pourrait mourir. Ne veut pas mourir. Battements de coeurs accélérés. Peut entendre sa respiration. N’entend normalement pas sa respiration. Rapide. Continue. Panique. Batteries - remplies. Électricité qui parcourt les nerfs. Décharge nécessaire. Décharge imminente. Doit se débarrasser de l’énergie accumulée avant qu’elle n’endommage les greffons.

”RAAAA̶͉̭̒Ã̵͍̜A̵͔̚͘A̷̗̞̫͘͠A̸̧͕̼̙̿̊A̵̛̻̅A̷̙̋̓̒̕Ã̸̛̼̥̝͇͙̠̝̘̑́̈͘A̴͕̦̦̜͔̍͊͑À̷͎̲̬̭͙̯͔͓̀Ȃ̷̬̤̽̃A̴̧̘̼̯̩̮̻̯̬̭͒̏͗̔̔͠A̵̧͇̣̰̪̤͖͕͙͙̾̉̏̍Â̴̭̘̟͖̰͈̺͛̀̄̓̽́͋͜ͅH̷̢̫̙̘̫̹͈͂͜ !̶̢̭̳̯͎̹̣̣̭̾̃!̵̨̨̨̡̦̦̘͖̒̈́̓”

Gigantesque onde électromagnétique. Matériel électronique en tout genre momentanément désactivé. Arbitre qui panique en faisant un atterrissage improvisé sur son petit vaisseau. Forme frustrée visible au loin dans une tour. Vague d’énergie. Vague de stress. Calme, maintenant. Bien plus calme. Trop calme. Rayon énergétique pris de plein fouet. Avant-bras posés dans une position défensive. Spasme douloureux empêchant un bon positionnement. Brûlures au second degré entre les épaules et les bassins. Nerfs endoloris par l’expulsion du stress. Douleur accentuée… presque ignorée. Sereine. Tranquille. Morphines possiblement administrées. AOC inutilisable deux fois d’affilée sans un temps de repos. Calme nécessaire pour empêcher une deuxième surcharge. Fait du bien de ne pas avoir autant peur.

CRAC !!

”Gah !”

Coup en massue pris à plat sur le dos. Accessoires de l’AASAR, fracturés. Vertèbres, endommagées. Bras gauche - ne répond plus. Douleur extrême - acceptée. Ressenti du parcours des neurotransmetteurs. Ralenti. Une seconde en dure trois. Projectile - délogé. Sang coulant du torse. Ruissellement de l’hémoglobine. Manteau : en lambeau. Plastron : percé. Voile : tâché de sang. Membres réactifs ? Trois : bras droit et jambes. Corps projeté vers le sol. Bientôt, la fin du combat.

Victoire toujours non-assurée : ne doit pas toucher le sol.

AASAR transformé en kama, serpe japonaise utilisée dans des démonstrations d’arts martiaux orientaux, autorisés selon les règles du tournoi. Liés à un fil. Jet de l’arme durant la chute. Légère accroche à la peau du géant. Démonstration de force pour se tirer dans les airs. Utilisation de l’IDV. Téléportation sur courte distance. Put voir les couleurs devenir floues durant le déplacement. Bras tremblant. Sang coulant vers les jambes. Regard rouge sans vision thermique. Présence de taches rouges sur les globes oculaires ? Possibilité qu’elles recouvrent les lentilles d’augmentation de la vision.

Atterrissage sur l’avant-bras de Roi Piccolo. Armure noircie à certains endroits par les brûlures. Thorax fendu. AASAR démantelé, rendu à son stade le moins visible. Sang présent sur l’entièreté du corps à partir des seins. Rupture estompée, flot ralenti, bientôt complètement arrêté. Stimulation de la moelle afin de recommencer à produire. Douleur omniprésente. Ignorée. Os brisés en de multiples points. Ignorés. Jambes tremblantes. Bottes posées sur l’avant-bras. Debout. Tentative de faire un pas en avant. Échec. Manque de s’écrouler. Ouïe portée uniquement sur sa respiration. Battements de cœur résonnant dans sa tête. Tinnitus. Arrière-plan - message entendu. L’arbitre.

"Arrêtez ! Arrêtez ! Monsieur Sénior ! Elle a gagné !"

Oreilles de Piccolo, toujours arrachées. Etat critique. Devra entrer en phase de survie et récupération : sommeil accompagné d’une utilisation inconsciente du CARM pour se régénérer. Secousses dans les mains. Spasmes dans les bras. Mouvements du bras gauche - à nouveau possibles. Doigts à présent levés dans sa direction. Etat de la gorge : inondée de sang. Etat de l’adversaire : sourd. Communication orale impossible. Message à faire passer en langage des signes. Mouvements des mains et des bras pour instruire l’ennemi.

J’ai gagné.

Ressenti d’un mouvement sous le voile. Réflexe au niveau de la bouche. Torsion près de la fossette. Exsanguination finalement ressentie. Bras ballants par engourdissement. Genoux tremblants qui lâchent enfin. Choc du torse contre la peau. Glissade sur le côté. Rouge laissé sur le bras de Piccolo. Lamentable chute.

Peut voir la leçon, maintenant. Arrogance à limiter. Ego à limiter. Doit arrêter de voir chaque victoire comme acquise. Doit arrêter de se reposer sur sa supériorité. Doit arrêter de se laisser surprendre par ses adversaires qui décident d’être créatifs. A gagné face au démon ayant terrorisé la Terre il y a trente-et-un ans. Étape mémorable dans son développement. Remarquable. Activation du mode de la phase de survie et de récupération. Anesthésie. Vision qui devient sombre. Choc contre le sol.

Victoire assurée.
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 3 Avr 2021 - 14:56
L’enchaînement portait ses fruits !
Son missile d’acier est allé se loger droit dans le buste ! Elle n’était pas morte, quand même ? Ca serait bête de perdre ainsi. Bah, dans ce cas-là, autant la jeter hors de la zone de combat avant qu’elle ne rende l’âme, ça devrait compter comme un simple accident sans disqualification !


Mais ce que Piccolo ne savait pas, c’est qu’il avait déjà perdu !
Son pied avait dépassé la zone de combat, signant sa défaite pure et simple, mais dont l’arbitre bariolé avait encore quelques doutes, peu habitué à la chose martiale. Il en arrivait même à devoir relire le manuel des règles pour en être sûr. En revanche, il y en a un qui ne l’entendait pas de cette oreille, en haut de sa tour. Copper avait tout vu, et la défaite de Piccolo était parfaite pour évincer cette mauvaise pub ambulante qu’était ce meurtrier de masse de son évènement. Mais plus il prenait son temps, plus le démon avait de chance de tuer son adversaire devant la foule. Il prit alors son microphone pour beugler dans l’oreillette de Durian Durian.


« Pourquoi tu lis les règles, abruti ? Annonce Done vainqueur fissa, avant qu’elle y passe ! »

« Ahem, j’aimerais bien vous y voir, le Namek a plus ses oreilles et il regarde pas vers moi ! »

Tout à coup, un cri de douleur perça les tympans du présentateur, suivit d’une onde incontrôlée qui se propagea dans l’air, provocant le plus malencontreux des incidents ! Les communications de Durian Durian se coupèrent subitement. Mais c’était C12 qui ressentait le plus les effets de cette onde singulière : Il en était paralysé ! Impossible de bouger, il en tombait même de son siège ! *P-PAR TOUS LES DIABLES !!! UNE IEM ?!* Aucun moyen pour lui de joindre l’arbitre qui s’acharnait à poser des questions à une oreillette défectueuse. Personne ne pouvait faire ce qu’il devait faire. Personne. Sauf le Roi. Son Cho Makoho cueillit la martialiste en plein vol histoire de la garder bien sage avant de lui fracasser le dos pour la ramener en contre bas, hors du terrain. Tenant néanmoins bon, Done usa d’une faucille attachée à une corde pour s’accrocher à l’épiderme de l’alien.

« Un kama ? Tu me fatigues avec ton Ninjutsu ! »

Elle était clairement mal en point, et bien qu’elle venait de se téléporter pour arriver directement jusqu’au démon, les tremblements qui parcouraient son corps et le sang qui gouttelait sur l’épiderme vert de l’alien ne laissaient aucun doute : Elle ne pouvait pas décemment continuer ce combat.

« C’est ça ton baroud d’honneur ? HA ! »

De leur côté, les serviteurs démons continuaient de jubiler.
C’était du tout cuit, qu’un mortel triomphe de leur roi, c’était impossible. Même les démons n’auraient aucune chance contre lui en s’y prenant tous ensembles. Autre raison pour être en joie, la victoire de leur prince Atabaque avait été déclarée. Bien que ce soit par la disqualification de son adversaire, une victoire restait une victoire, il passerait donc au prochain tour ! Tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Tcfe

« Franchement, si vous voulez mon avis, on perd notre temps ici. Les humains sont de si piètres guerriers qu’ils ne représentent aucune menace pour le Clan. Certains sont astucieux comme Done, mais ça s’arrête là. Celui qui pourra battre Piccolo Daimaô n’est pas n- »

« Arrêtez ! Arrêtez ! Monsieur Sénior ! Elle a gagné ! »

« -éééééééEEEEEEEEEEEH ?! »

Encore une fois, Ocarina avait parlé trop vite. Il avait bien entendu ce qu’il croyait, son Maître avait perdu la confrontation ! Mais comment ? Pourquoi ? Avait-il violé une règle ? Quelque chose avait clairement échappé au clan, trop occupé à célébrer leur victoire et dont les membres étaient figés de stupeur. Gong fit néanmoins vite le rapprochement entre le fait que le combat continue malgré la décision de l’arbitre et la surdité du Roi démon, qui leva son bras pour le rapprocher de son visage, mettant Done à sa hauteur. Elle fit alors quelques signes qui semblaient lui être dirigés, signes dont le démon ignorait totalement la signification, et s’en moquant pas mal. Son adversaire était enfin brisé. Maintenant, il ne restait plus qu’à s’amuser avec elle !
De son autre main, il lui envoya une pichenette pour la jeter sol négligemment.


« Lâche l’affaire, c’est fini pour toi ! »

A terre, la martialiste était totalement à sa merci.
Ricaneur, le démon en profita pour la piétiner sous son talon avant de rire aux éclats.
« Au final, vous autres mortels, vous vous donnez des grands airs, avec vos techniques saugrenues et vos subterfuges minables, mais vous êtes tous les mêmes ! » Il leva le pied avant d’écraser de plus belle la pauvre Done, déjà bien mal en point. « VOUS ETES DES MOINS QUE RIEN ! DE PATHETIQUES ÊTRES INFERIEURS ! C’EST VOTRE DESTIN D’ÊTRE ÉCRASÉS SOUS MA BOTTE ! » Celui qui vainc est celui qui, à la fin du combat, regarde de haut son adversaire. Cette loi était une règle immuable de la nature. Cela allait sans dire. C’aurait été comme discuter de la légitimité des oiseaux à voler. Piccolo Daimaô avait remporté ce combat, à ses yeux. Il ne manquait plus qu’à jeter les ordures.

« Et que je ne te revois plus jamais, vermine ! »

Dit-il finalement avec dédain avant de frapper dans la femme à terre comme un butteur superstar frappe dans un ballon. L’envoyant loin, très loin du terrain, sa victoire lui était assurée. Affichant un rictus, il se retourna pour se diriger vers la Tour du Muscle où il devait rejoindre son clan.

*C’était quand même plus dur que je ne l’aurais cru. Bah, on ne m’y prendra pl-*

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Tlkz

Coupé dans ses pensées comme dans sa respiration, il avait, de nouveau, été pris de court ! Quelque chose venait de lui rentrer dans son gigantesque diaphragme sans même qu’il ne puisse y réagir ! Que c’était-il passé ? Avant même qu’il ne puisse baisser les yeux pour essayer de comprendre, c’est un autre choc qui vînt l’ébranler ! Un coup d’une intensité extrême lui fut porté au menton, lui brisant au passage la mâchoire. C’était le genre d’attaque qui ne pardonnait pas ! Son cerveau rebondissait à l’intérieur de sa boîte crânienne comme une boule dans un flipper, et il pouvait très clairement le sentir ! Le sol ! Il se rapprochait de lui, comme par magie ! Non… C’était lui qui chutait ! Une cohorte de fourmis semblait lui monter les jambes, les privant de leurs appuis. Sa vision se brouillait. Mais il put apercevoir une silhouette, planant à quelques mètres de la surface de combat, le regardant de haut comme il le faisait lui-même à Done il y a quelques instants.

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Iy87

« Putain d'alien, même pas foutu de se tenir correctement ! »

Puis…
Plus rien.
Un voile noir avait pris le pas sur tout le reste.
Une vague sensation de choc sur son corps entier.
Sans doute sa chute par terre.
Contenu sponsorisé

Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」   Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」 Clock
 
Machine à tuer contre Démon Sanguinaire ! 「Nozomu Budokai」
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-