Le Deal du moment : -39%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 Guerre du temps [Jardins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 182
Bon ou mauvais ? : Bon

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockSam 23 Sep 2023 - 17:58
Un premier portail vint s'ouvrir au sein des jardins. Il s'agissait d'une gigantesque zone, la plus grande région de Conton City. Plusieurs types de climats qui étaient reproduits dans autant de microcosmes d’une grande qualité. Beaucoup de protecteurs du temps venaient y méditer, s’y promener ou s’y entrainer. Malheureusement pour ces derniers, leur séance ici pourraient bien être la dernière…

En effet, un portail y transporta des centaines de démons de l’armée de Mal’Ganis. Et oui, bien que le Nathrezim n’ait pas ordonné à ses troupes de le suivre ici, des sceaux de téléportations disposés sur les planètes qu’il avait conquis apparurent spontanément pour inviter des milliers de volontaire à se joindre au massacre. Il ne les avait pas placés lui-même, il s’agissait d’une manœuvre de Towa qui avait jugée bon d’ajouter les démons de son nouvel allié à l’attaque. Ainsi, les plaines verdoyantes furent frappées par plusieurs météorites qui, en explosant, libérèrent de puissants golems infernaux. Il s’agissait de sortes d’automates de pierre hauts de 4 mètres constamment enflammés, résistants au ki et à la magie.

Mais ils n’étaient pas seuls, certains agents proches de Demigra faisaient également partie de ce sombre voyage…
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7846
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockDim 24 Sep 2023 - 3:54
Les voilà de retour à Conton-City. Comme il s'y attendait, son voyage fut de courte durée. Oh, il s'attendait déjà à revoir la mine enjouée de Poiko, ainsi que de tous ses amis. Il avait sûrement beaucoup de choses à se faire pardonner, mais il savait à quel point les siens comptaient sur lui, et ne lui tourneraient jamais le dos. La confiance qu'eux lui portaient à aller de pair. C'était naturellement réciproque, et il confierait sa vie sans hésiter à chaque membre de cette organisation qui l'avait vu grandir et s'épanouir... Et enfin, il était rentré à la maison. Aux côtés de Son Gokû et de Yashigaki, le Dieu du Temps foulait l'herbe fraîche des jardins de la cité. Il respirait un coup, les yeux fermés... Avant de les ouvrir, emplis d'une surprise des plus désagréable. Ce qu'il ne voyait n'était qu'un champ de ruines, flamboyant de toute parts, accompagner de nombreux patrouilleurs affrontant une quantité juste colossal de golems infernaux. Son visage si inexpressif, bien qu'ayant gagné quelques couleurs depuis le retour de son fils, prenait une mine plus... Colérique. 

"Son Gokû... Yashigaki..."

À peine eut-il fini d'appeler ses deux alliés, qu'un poing enflammé venait à sa rencontre par la droite. Poing qu'il arrêtait naturellement de la paume de sa main gauche, sans même bouger de son emplacement. Oh, il avait juste à user d'un kiai pour complètement balayer le golem de sa trajectoire. "Je compte sur vous pour sauver le plus de personnes." Il savait déjà où il devait aller, pour sa part. Seulement une personne était capable de contourner toute la sécurité qu'il avait mis en place à la cité du temps... Une personne qu'il ne connaissait que trop bien, et qui ne devrait pas oser se montrer. D'un simple trait, il revêtissait intégralement l'habit du Super Saiyan God, au plus haut niveau qu'il avait atteint. Une puissance égalant haut largement celle d'un Super Saiyan Blue. Sa chevelure ébène était désormais flamboyante. Sa puissance obligeait le sol à se soulever. Et son aura divine s'élever dans le ciel, si haute qu'elle étinceler sur tout le jardin. Juste avant de redescendre, s'affichant d'un calme Olympique. Sa colère était bien réelle, mais il ne se laissait pas submerger par celle-ci. L'esprit éclairé, il savait ce qu'il lui restait à faire. Il n'avait aucunement l'intention de rester spectateur d'une telle boucherie. S'élevant dans les cieux des jardins, il plaçait ses mains face haut dessus de sa tête, ouvrant en grand un gigantesque symbole magique. 

"Qu'est-ce que vous faites encore là, vous deux ? Je vous ai dit de partir... MAINTENANT !"

Les deux camarades du Dieu Shan avaient reçu leurs instructions. Il n'y avait pas une seule seconde à perdre. Lui, il déployait en nombre une quantité hallucinante de lance de terre, celles-ci fusant de toutes parts pour empaler tous les cœurs des golems présents dans ce secteur. Oh, de nombreux patrouilleurs venaient de voir celui qui venait, une fois de plus, de les sauver. "C'est le Seigneur Kaïô-Shin ! Il est là !" Attrapant son émetteur personnel, le maître de Poiko lançait un signal de proximité à tous ceux présents dans le jardin. Oh, pour beaucoup, recevoir un message de cette fréquence était comme un appel d'outre-tombe... C'était normal, vu depuis le temps qu'elle n'avait pas été utiliser "Patrouilleurs ! Ici Kaito Shan ! Je vous demande à tous de m'écouter ! Aidez les blessés ! Couvrez vos camarades ! Je vous ai libéré cet endroit ! Je pars tout de suite à la crypte !" Cette fois, elle avait dépassé les bornes. Il ne comptait pas la laisser faire plus longtemps... Peu importe l'issue de ce combat, qu'elle soit toute-puissante ou non, elle avait attaquée ce qu'elle n'aurait jamais dû attaquer. "Prépare-toi, Towa... Si tu me veux tant que ça..." Il s'élançait, usant de toute sa vitesse de vol du dragon.

"ALORS JE VAIS VENIR TE CHERCHER !" 

Même s'il ne savait pas que Demigra était de retour, il pensait au moins déjà savoir qui était derrière tout ça... Et de son côté, il était déjà prêt à combattre corps et âme. Combattre Towa était son plus gros challenge. Cette lutte était inévitable, et il le savait bien. Le destin lui jouait encore cette mélodie... Celle d'un combat perdu d'avance. Du moins... Avant de se faire interrompre par une mystérieuse entité sortie de nulle part, lui barrant la route et l'obligeant ainsi à s'arrêter net. "Qui es-tu ? Pousse-toi de là." Et il n'avait que son instinct pour lui hurler quelque chose... Une phrase qu'il n'aurait jamais pensé entendre en dehors de la présence d'un Dieu Démon. Un frisson indésirable lui parcourait d'ailleurs l'échine. Peu importe qui cette personne était... Elle était dangereuse.
"Fais attention."


- Kaito Shan join the battle.
PNJ - Franck
PNJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 20/12/2020
Nombre de messages : 85

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockSam 30 Sep 2023 - 2:08



* Depuis le début, je l'ai accepté. *

Tout autour, les démons envahissaient la cité du temps. De multiples portails apparaissaient et de nombreux innocents périssaient... Hélas, c'est ainsi. C'est ainsi que la guerre fonctionne. Des sacrifices, par milliers, de tout temps il y en eut. Aujourd'hui encore, le monde brûlait. Il brûlait, mais pour mieux renaître. Tel un phénix se réveillant plus flamboyant de ses cendres meurtries, la scène s'accordait simplement à l'image de sa nouvelle reine.

Au centre du chaos ambiant, cette dernière attendait son heure, patiemment. Néanmoins, personne ne semblait la remarquer. Cela n'avait rien d'anormal. Ou plutôt, elle avait fait en sorte que ça ait tout d'explicable. Ekko n'était tout simplement pas détectable. Car pour détecter quelqu'un, fallait-il encore que l'information de sa présence nous parvienne. Voilà une chose qui - pour une psychiste de son calibre - restait parfaitement contrôlable. Tout cela n'était qu'une affaire de transmission d'ondes et de particules.

Une nuée de golems ravageait les jardins à proximité, tandis que la dame aux yeux bleus restait recroquevillée dans les airs. Tel un Trou Noir, l'alliée de Demigra déviait le chemin de la lumière afin de la faire tourbillonner autour d'elle. Cette lumière porteuse d'informations pénétrait dans l'aura écarlate et se retrouvait analysée, avant de se voir éjectée de la danse dans la direction initialement empruntée. Dans le même temps, Ekko retenait à elle toute onde et particule en sa propre provenance.

Elle percevait tout, mais personne ne la percevait elle.

Invisible des radars, écoutant au lointain, cette femme - à la robe aussi cramoisie que sa relique en fleur - accumulait moults renseignements, quelle que soit la fréquence usée dans le spectre électromagnétique. Pourquoi donc ? Pourquoi ne pas juste se lancer dans l'assaut ? Tout simplement car ce n'était pas stratégique, pas optimal. Sa mission... était d'empêcher un gêneur de perturber Demigra. Et ce fameux gêneur n'existait pas en ces lieux, ou du moins il mit un certain temps à se manifester.


* Montre-toi... Montre-toi, petit laquais... *

Réfléchissez-y. Si la demoiselle à la longue chevelure de neige s'était dévoilée aux yeux de tous en arrivant... les troupes les plus fortes se seraient dirigées vers elle. Mais si ces troupes n'étaient pas les plus fortes à se joindre au final à la fête... dans ce cas, que se passerait-il ? Simple. Ekko finirait prise à son propre jeu, elle finirait occupée, le temps pour le héro tardif de rejoindre le grand sorcier et de déjouer ses plans. Il n'en était pas question. Il n'y aurait pas de Deus Ex Machina... car elle avait calculé cette éventualité.

* Cette fois, tu vas échouer. Et tu vas comprendre ce que ça fait... de tout perdre. *

Oh quelle triste surprise pour le Kaioshin, que d'humer l'air dévasté d'un véritable champ de bataille... Cette, rage, qu'il ressentait en observant ses précieux alliés tenter vainement de résister à l'envahisseur... elle avait de quoi faire soupirer en un court rictus. Pathétique ! Là le cri d'un pauvre petit chiot, face à l'aboiement d'un grand molosse. Etait-ce ça, pour toi, la colère ? Non... Non, ce n'est pas ça... C'est tellement loin de ça.

" Patrouilleurs ! Ici Kaito Shan ! Je vous demande à tous de m'écouter ! Aidez les blessés ! Couvrez vos camarades ! Je vous ai libéré cet endroit ! Je pars tout de suite à la crypte ! "

Trouvé.

Rouvrant brusquement les paupières, la femme aux deux aiguilles de matière comprimée et flottante commença à se redresser. À la fois sa zone d'invisibilité s'évapora peu à peu, laissant à l'environnement le loisir de constater la présence du monstre. Mais seulement pour un instant.

Clock !

Sur le chemin vers la Crypte du Temps, le sauveur de Conton-City pensait naïvement avoir pour destin de se confronter à l'Ange artificielle renommée Misha. Malheureusement pour lui... ce n'était pas un Ange, qu'il affronterait. Oh non, loin de là. Un Ange... c'était bien tout ce que cette Ekko ne pouvait être. Néanmoins, la route de Kaito ne serait pas moins semée d'embûches pour autant. Car alors qu'il perpétuait son Vol du Dragon, en un battement de cils cette silhouette déchue lui apparut au-devant et de profil.

Qu- Comment avait-elle fait ?! Était-ce une téléportation ? Peu importe. L'heure n'était pas à ce genre d'analyse, comme l'exprima justement le Kaioshin du temps... qui s'arrêta tout de même par réflexe dans sa course. À en juger par sa remarque, il n'avait visiblement pas encore saisi la nature de la menace à laquelle il faisait face. Serait-il malvenu de le laisser ainsi dans l'obscurité ?


Accordons-lui le privilège de l'éclairer.

Kr. Khr.

Sans même encore jeter un regard à son opposant, l'alliée du Malin laissa en effet craqueler quelques bribes de sa croûte d'aura à son avant-bras gauche. Aussitôt, sous les yeux de Kaito s'échappait du membre en question un fluide bien connu... Du, ki ? À bien y regarder, cette croûte elle-même ne semblait composée que de ki. Mais... il était solide, alors ?

À peine le temps pour le demi-saiyan de le réaliser, que la jeune femme releva ledit bras et en ouvrit la paume de sa main face à cet indifférent regard de saphir. Le fluide entamait de multiples courants marins et débuta bien vite à se rassembler en une petite boule de filaments rougeoyant et tourbillonnant à pleine énergie. À la fois la sensation de danger se renforça perceptiblement, à mesure que certaines particules de cette fantastique aura rayonnaient d'une lueur inquiétante sur l'environnement proche. Qui ?... Une telle concentration... Non. Si cela provenait de cette croûte, cette intensité comprimée n'était rien de plus qu'un fragment du terrifiant ensemble. Le fragment, le fragment d'une puissance au-delà des Di-


" J'ai entendu parler de toi... Kaito : " coupa potentiellement net l'élégante demoiselle, dans l'observation de son potentiel.

Sans patienter davantage, celle-ci déplia vivement son bras gauche en direction de sa cible évidente et en la fixant d'un regard perçant ! Aussitôt, cette monstrueuse énergie gronda exponentiellement et se déversa en un torrent de filaments filant à toute blinde, rasant le Kaioshin de toute part !


" le traître de l'humanité. "

Ca criait. Ca hurlait. Ca pleurait. Ca souffrait. Ca haïssait. Cette aura n'avait rien de commun. Elle n'était que pur drame dans son essence, que pur malheur d'une vie torturée par la rudesse des événements se présentant un jour à elle. Mais surtout... Cet enfer à faire froid dans le dos, il semblait si intense et si concentré qu'il corrodait tout sur son passage. Il demeurait en effet possible pour le Shan de remarquer la structure de ses vêtements en contact se dissiper à jamais. Nul doute que des risques n'étaient pas à prendre et sûrement qu'un mouvement malencontreux se punirait alors sévèrement. Était-ce le plan ? La jeune dame avait-elle fait exprès de le rater en comptant sur une esquive pour le toucher ?

Quoi qu'il en soit, Ekko resta imperturbable. Pendant son offensive, elle tourna vers le ciel la paume de sa main tendue... tout en repliant ses doigts un à un, ne laissant finalement que le majeur et l'index pointer sèchement vers le haut. Et comme une réponse à cette direction, le flux d'énergie ayant déjà dépassé Kaito s'éleva brusquement jusqu'au firmament ! Ne laissant bien vite qu'un point lumineux et minuscule au plus haut... avant que la dame du feu ne ferme le poing tout en ramenant d'une traite son avant-bras vers elle.


BOOM !

Spoiler:

Tel un feu d'artifice, cette véritable bombe céleste souffla une myriade de lances tentaculaires vouées à retomber présentement en une sinistre pluie effaçant littéralement tout sur son passage ! Bien vite, le chemin vers l'humaine aux effarantes capacités se retrouva obstrué par ces colonnes de la mort. La demoiselle au regard haineux perdit finalement le contact oculaire, lorsqu'un énième pilier de lumière rouge tomba entre elle et le dieu du temps.

De son côté, Kaito pouvait admirer des ravages qu'il serait peut-être tenté de limiter à distance, pour ne pas que des curieux ne risquent leur vie en restant dans les parages... par hasard. Il n'y avait bien que des humains, pour se rapprocher d'une détonation retentissant... plutôt que pour la fuir. Et en même temps, était-ce beau de constater un tel élan de solidarité... vain, toutefois.

Néanmoins, tout ceci n'était qu'une diversion. Car entre ce châtiment diluvien, une canaille profitait de la cohue à la ronde pour charger une petite surprise... sa puissance nouvellement acquise ainsi camouflée par ce débordement incroyable de ki. En effet ! Voilà maintenant qu'en un éclair mauvâtre, apparut tout à coup à Kaito un homme musculeux à la tenue singulière et plutôt royale. Un masque rouge lui recouvrait entièrement le visage et la petite sphère au centre ressemblait à un judas. Nul autre que...


Spoiler:

" YOU WON'T GO ANYWHERE. "

Et oui. Il était là, lui aussi. Usant de son potentiel délivré par la Rage des Ogres d'Antapia (x1), l'ancien souverain commandait à sa force psychokinétique de terminer de concentrer entre ses paumes la formidable énergie rougeoyante aux alentours. C'est exact ! Il allait de suite se servir de cette aspiration pour couvrir les issues du Shan et relâcher la sauce à la manière d'un Final Flash !

BROAAAAM !

Déchirant et vaporisant la matière sur sa route, le rayon de haute corrosivité balaya circulairement toute une zone des immenses jardins de la citée du temps ! Et malgré que ceux-ci furent déjà bien entamés par la pluie mortelle... l'on pouvait désormais affirmer que bâtir un lac ou un fleuve en ces lieux serait peut-être la plus simple chose à faire, pour exploiter encore à l'avenir ce terrain ravagé. Du moins, si avenir de ce lieu il y aurait.

Un peu plus en retrait, Ekko regardait de haut le cratère nouvellement formé. Face à celui-ci, elle ne laissait s'échapper la moindre expressivité. Non, tout au plus là une certaine forme de déception ? De quelle manière fallait-il l'interpréter ? Lúka se sachant quant à lui sur un timer, il n'attendit pas la dissipation de la fumée pour foncer à nouveau sur sa cible à la vitesse de l'éclair ! Chargeant un poing s'électrisant de plus belle, l'Antapien perçait peu à peu le gaz au-devant. Et il cria de toute son âme, au moment de délivrer son ultime frappe en direction du visage du Kaioshin qui finit enfin par se dévoiler à lui !


BAM !

...

Le silence. Enfin. Mais un silence qui fit plisser les paupières de la reine du rouquin. Elle ne comptait pas l'emporter aussi facilement... néanmoins il fallait avouer que son ennemi lui semblait assez faible, jusqu'ici. Claquant des doigts pour faciliter non pas tant la vision que pour chasser un nuage redondant, la dame aux pieds nus et aux avant-jambes aussi pourvues d'une croûte d'aura fit ainsi face à la vision de celui qu'elle voyait tel un vendu.


* Tu remontes un peu dans mon estime. Du moins, physiquement... laquais des Anges. Quel gâchis, tu aurais fait un allié intéressant, si seulement tu ne te mettais pas aux pieds de leur neutralité hypocrite. Es-tu prêt à mourir pour tes chers maîtres, en bon toutou ?... Ah, mais peut-être ignores-tu leurs méfaits, leur manière d'exercer le contrôle ? Ca ne fait aucune différence. Avec ou sans toi sur ma route... moi, Ekko, mettrai fin à leur règne éternel. * s'exprima enfin et par télépathie forcée celle dont la rancoeur et l'amertume se percevaient à plein nez.

Spoiler:
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7846
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockSam 30 Sep 2023 - 3:39
L'étrangère qui venait de lui faire face ne lui disait rien du tout. Ni d'Adam, ni d'Eve, il n'avait fait la rencontre d'une telle personne dans sa vie. Pourtant, il avait bien rencontré des monstres dans son existence... Et cela ne passait pas forcément par des entités comme les Dieux de la destruction. Par ailleurs, cette fois, il n'y aurait probablement aucun Hakaishin susceptible de venir l'aider dans sa lutte... En clair, il était seul. Pas seul dans le sens il n'avait aucun allié, mais plutôt dans le sens qu'aucun de ces camarades n'avaient de pouvoir égalant les siens... Il espérait que Gokû et Yashigaki soient en mesure de réussir de leurs côtés, tandis que lui allait- "Quoi ?..." Son instinct de survie. Cette étrange voix, lui donnant l'impression de frôler la folie. Cette mystérieuse apparition ne cessant de le prévenir, de le conseiller. Jamais elle n'avait été aussi peu bavarde. Il était clair d'une chose... Cette femme devant lui était dangereuse. Et il ne sondait même pas la moitié de ce qu'il devait en pensée. 

"Toi !..."

Elle préparait quelque chose ! Son aura augmenté drastiquement d'un coup, laissant supposer voir un certain niveau. Non, il se fourvoyait... Dans ce déluge d'énergie qu'était le sien, un insondable potentiel pointait le bout de son nez. Quelque chose de plus grand se préparait. Il n'en revenait pas... D'entrée de jeu, comme ça ?! Serrant les poings sur le coup, il ne pouvait que se mettre en position de défense pour recevoir cette frappe torrentielle. Ne préparant qu'un bouclier de lumière pour se prémunir de dégât trop conséquent, il observait l'arrivée de ce flux d'énergie en sa direction, plissant les yeux pour ne pas finir aveugle. Ô combien cette vague était puissante, il s'étonnait lui-même de n'avoir absolument rien eu... Enfin, hormis ses vêtements qui avaient disparu. (Sauf le bas. Cela va de soi.) Jusqu'à ce qu'il se rende compte de la supercherie. Observateur sur le coup, l'information montant à son cerveau ne lui laissait qu'une option pour défendre son peuple contre cette pluie mortelle. "ARRÊTE ÇA TOUT DE SUITE !" Peu importe qu'il est été traité, il n'avait pas le temps de rétorquer. Il tendait ses mains de gauche à droite. Sa seule solution pour contrer pareille puissance...

Augmenter la vitesse des victimes, le temps d'un instant. Il avait dû accélérer le temps de toutes les personnes faisant l'objet d'une cible par ces retombées, les obligeant ainsi à accourir se mettre à l'abri. Vouloir faire un bras de fer face à pareille énergie n'avait aucun sens. Il l'aurait perdu, à moins d'être prêt à y mettre le prix. Et pour ça, il aurait eu besoin de préparation... Ce qu'il n'avait pas eu. "Fiouuu !..." Cette triste réalité lui arrachait un râle de colère, observant l'instigatrice de pareille mésaventure. C'était insupportable... Comment pouvait-on si facilement vouloir jouer avec la vie d'autrui ? "Meurtrière... Comment oses-tu me qualifier de traître... Alors que tu es prête à tuer si facilement ?!" Il en serrait les poings à sang. Mais sa colère n'avait pu se concentrer davantage, se faisant interrompre par un élément extérieur à tout ceci. Encore quelqu'un le séparant de la crypte !... C'était de plus en plus détestable comme situation. Mais il avait au moins réussi à éviter un drame aux personnes présentes. Et cette fois, c'était lui qui était visé. Pour de vrai, cette fois.

"KARGH !..."

Il venait de se faire dégager par une colossale quantité d'énergie, de nouveau envoyé dans sa direction. Son bouclier de lumière avait pu lui empêcher de prendre de sérieux dégâts, et heureusement qu'il s'était retrouvé sous la forme de Super Saiyan God pour profiter de ses facultés curatives !... Mais même celles-ci avaient des limites. Il se relevait, le corps balafrer, et le regard vide. Il ne disait rien, s'élevant dans les airs alors qu'un semblant de calme (de courtes durées) s'imposait de force. Car oui, cette fois, le poing que venait de lui envoyer le jeune homme masqué ne semblait pas avoir fait mouche, pourtant semblant toujours porté la force démesurée qu'était celle qui l'occupait. Non, c'était bien son opposant qui avait changé durant cet impact. Le poing de son ennemi toujours contre sa joue, il devait lui-même s'apercevoir de la différence. Le regard de feu de Kaito avait changé, démontrant désormais une teinte dorée s'accompagnant d'une vivacité nouvelle. Oh, Lùka venait de faire une erreur en ayant été si proche de lui à cet instant. Car fort de cette énergie divine temporelle, le Dieu guerrier écrasait son opposant par une simple magie gravitationnelle. 
Kaito:
"Reste à terre."

Il n'avait pourtant pas fait un seul mouvement. Comme portée par sa voix, la magie de gravité restait concentrée sur son unique cible, l'obligeant ainsi à obéir. Il n'avait pas d'autres choix. Si forte que le sol se craquelait sous cette magie insupportable. Le Divin à la chevelure hirsute et d'un blanc sublime s'imposait sur ce lieu, en même temps que le symbole frontal qui ornait son visage. Le voilà de nouveau habillé de son pouvoir du temps relâché. Le flux coulait dans ses veines. "... J'ai bien entendu ?..." Tentait-elle de jouer la carte de la fanfaronnade ? Elle parlait des Anges, et du fait que le Shan était un de leur toutou ?... Attendez... Causait-elle tout ce remue-ménage pour... "Pour ça ?..." Towa lui avait monté la tête... Serait-ce... "Tu as risqué la vie de ces gens... POUR ÇA ?!..." Sa mâchoire aurait été prête à se fissurer, tant il l'a serrer fort. Du moins... "Demigra ?" Cette voix... C'était !... "Maîtresse Chronoa ?..." Impossible... Elle était vivante ?!... En-tout-cas, cette douce voix venait de définitivement apaiser, bien qu'en même temps le rendre inquiet, l'esprit de son disciple. Cette nouvelle rivale parlait par télépathie. Alors il en ferait de même, relâchant la pression sur ses poings, mais non pas sur son aura divine.

*En gros, tu n'as écouté que les potiches de Towa...*

Elle ne semblait plus prompte à guerroyer. Aurait-il captivé son attention avec cette phrase anodine ? *Les Anges ne sont en rien mes maîtres... Je dirais même... Qu'ils aillent au Diable.* Sa voix se faisait d'un sérieux à toute épreuve. *Mais je trouverais un moyen par moi-même de les arrêtés. Un moyen qui ne risque pas de faire perdre la vie à plusieurs trilliards de personnes pour vos délires psychopathe.* Il n'avait jamais été aussi sec dans ses paroles... Sauf contre Towa. *Vous venez ici vous pavaner pour vous enquérir de la crypte... Toi, tu sors de je-ne-sais-où, nouvelle alliée de ce satané Demigra, alors qu'il ne te voit que comme un pion.* Plus sec encore. *Je me demande qui est le laquais de qui, présentement.* Si elle ne l'attaquait pas, il n'avait aucune raison d'entamer l'assaut. Seul ce guerrier au sol semblait montrer les crocs. "J'ai dit... À TERRE !" Et il réimposait une nouvelle couche gravitationnelle, forçant Lùka à de nouveau câliner la terre. Son regard inquisiteur se portait de nouveau sur cette demoiselle au potentiel si dévastateur. D'ailleurs... Cette force dont elle était maîtresse ne semblait pas constante. Vacillerait-elle ? Observant de part en part, il ne pipait mot. Du moins, pas physiquement.

*Je suis curieux... Qu'a donc proposé Demigra à une personne si puissante que toi ?*

Forcément, il ne parlerait que par la voix de l'esprit. Si cette dernière semblait vouloir emprunter ce chemin, c'était probablement pour y annoncer des choses "secrètes". De ce fait, si elle devait parler de ses employeurs, le mieux serait de respecter sa condition... Du moment qu'elle ne violait pas cette "trêve" imposer par l'inaction de ses deux signataires psychique. De toute façon, en cas de problème, il était au moins prêt à se défendre convenablement, cette fois. Le pouvoir du Tôki no Chikara Kaiôh le recouvrait, et il pouvait bien avoir besoin d'aller au-delà de ses limites face à pareil individu... Mieux valait rester sur ses gardes, s'il ne voulait pas risquer plus gros que ses vêtements. Plus propice à percevoir ses sens, il découvrait d'ailleurs la malice qu'émettaient les étranges objets de la Fleur Cramoisie. Maître de la magie, il était facile d'en comprendre le fonctionnement... Mais surtout, le flux qui s'en dégageait. L'aller vers elle, et le retour vers eux... L'inconnu, et le connu. Mais avec les dieux démons, de tels objets ne pouvaient demander qu'une chose. *Est-ce lui qui t'a offert ses objets corrompus ? Es-tu réellement prête à perdre ton âme à petit feu pour un peu de pouvoir ?* Il affrontait depuis bien longtemps les entités aux pouvoirs maléfiques. Puisse-t-il cette fois profiter de son savoir historique... Car c'était ce qu'il était, de base. Le Gardien de l'Histoire.
PNJ - Franck
PNJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 20/12/2020
Nombre de messages : 85

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockDim 1 Oct 2023 - 19:57
" Tu as risqué la vie de ces gens... POUR ÇA ?!... " s'écria tout à coup le Shan, au fil de sa reprise de parole.

Ekko fermait les yeux un instant, avant de les rouvrir en inspirant de façon pas si consistante. Finalement, elle laissa échapper un soupir silencieux mais en provenance du coeur. Son faciès restait toujours aussi imperturbable. Forcément. Forcément, que Kaito rebondirait sur ça. La fleur de feu savait à quoi s'attendre. N'importe qui disposant d'un peu de bon sens aurait raisonné comme lui. Néanmoins, toujours faire preuve de bon sens...

Ca ne suffit pas à changer un monde.

Certains choix, se voulaient difficiles à prendre. C'était compliqué à comprendre ?... Au final, y avait-il eu d'ailleurs des morts, sur cette offensive ? Non. Car le dieu du temps avait agit tel qu'il devait agir, en son âme et conscience. Il avait protégé son peuple privilégié : celui de cette cité. Et en compensation, il l'avait payé de sa propre santé. Comme prévu. C'était bien peu de chose mais, au final, Lúka avait pu se démarquer et servir dans cette bataille. Et cela, plus qu'il n'aurait jamais pu l'espérer.


" GHNN, GHNNN... "

Forçant sur ses ressources, l'Antapien pensait pourtant pouvoir en faire davantage. Sa Rage combinée au pouvoir de son masque luisant, combattait avec vigueur la pression gravitationnelle l'assaillant... Là une obstination bien futile, face à cette forme inattendue du Kaio quoiqu'encore gérable. Tour à tour, Lúka prenait appuis sur le sol en forçant pour se relever et retombait comme une crêpe. Et il recommençait, encore et encore, d'une conviction sinistre pour sa propre condition corporelle. Le rouquin à la royale silhouette restait un guerrier, dont l'honneur le poussait à se battre jusqu'à la mort. Car selon lui, il n'y avait pas plus belle fin que sur le champ de bataille, à tout donner. Il aurait certainement fait un tour au Valhalla, pour cet état d'esprit.

Reconcentrant son attention sur son interlocuteur, la psychiste l'entendait désormais maugréer mentalement. Ainsi, lorsque Kaito mentionna Towa, Ekko resta silencieuse tout en roulant des yeux comme de la tête... pour fixer à la fin la Crypte, d'un regard en coin. Tout se déroulait à merveille. Néanmoins, la mention de l'Ange artificielle rappelait à la dame aux yeux bleus qu'il aurait été convenu de s'excuser après avoir failli lui sauter à la gorge. Voir un Ange en personne ravivait des souvenirs si blessants, qu'il fallait faire preuve d'une grande maîtrise pour ne pas perdre le contrôle des reliques. À cet instant, le plan de Demigra avait-il réellement été de renforcer l'humaine au tortueux passé ? Ou bien...


" Hein ?... " fit-elle soudainement preuve de surprise, en clignant des yeux.

Comment ça : qu'ils aillent au Diable ?... Il trouverait un moyen de les arrêter ? Les Anges ? Lui ?!... Voilà qui eut le mérite d'imposer à l'humaine un mouvement de recul de la tête, tout en fixant le gardien du temps avec un haussement de cil, bouche entrouverte. Mais qu'est-ce qu'il... Lui aussi, il les déteste, maintenant ? Était-ce car ils se parlaient par télépathie, qu'il osait le révéler ? Menteur. Menteur, n'est-ce pas ?...

...

Il l'enchainait. Le Caniche se transformait en Dobermann. D'un regard et d'un ton sérieux, le dieu du temps crachait ce qu'il avait sur le coeur. Et cela avec une conviction telle... que la graine du doute croissait peu à peu, en l'esprit de la déchue. C'était quoi, ces histoires ? La vie de plusieurs trilliards de personnes, en danger ?... Foutaises. Elle s'apprêtait à sauver le monde, pas à le détruire. Ce pauvre type se trompait sur toute la ligne. Il y avait tellement mieux à faire, d'une prise de contrôle sur le temps lui-même.

Et pourtant. Il était sincère. Ekko pouvait le vérifier, simplement en lisant ses pensées ainsi que les souvenirs associés remontant naturellement à la surface. Hélas, cela restait insuffisant. Car croire était une chose, savoir en était une autre. Le Shan aurait pu s'arrêter ici, mais il continua. Il insinua que la meurtrie se faisait manipuler, tel un pion sur un échiquier. Ce à quoi la demoiselle écarlate répondit par un soufflement du nez, tout en balançant brièvement de gauche à droite sa tête momentanément penchée.

Elle ? Un pion ? Non. Non non, loin d'un pion. Un pion, c'est Bill. Un pion, c'est Buu. C'est Braveta. C'est...


" J'ai dit... À TERRE ! "

Lúka... Il ne savait jamais quand s'arrêter, celui-là. Ce n'était pas grave. La relique de Demigra saurait très bien le faire à sa place. D'ailleurs, ce fut le cas juste après cette pensée qu'eut l'Eve d'une race nouvelle. Le masque rouge se rétracta en effet bien vite, à la suite de la nouvelle pression exercée... jusqu'à reprendre sa forme et sa position initiale sur la tempe, ne laissant derrière lui qu'un corps desséché voire presque squelettique. Et ainsi l'ancien souverain perdit immédiatement toute force, s'écroulant comme un sac à patates. Heureusement il n'en mourrait pas, ses capacités régénératives le gardaient en vie. Le voici simplement hors combat et entièrement vulnérable, juste là bon à respirer avec difficulté...

" J, je... " voulut articuler le vaincu, sans doute pour s'excuser ou pester son impuissance.

" Repose-toi. Tu as fait plus qu'il n'en fallait. " lui répondit simplement son alliée, de sang froid et reprenant une pose plutôt stoïque tout en fixant son ennemi avec calme mais concentration.

Et lorsque Kaito lui demanda ce que Demigra pouvait bien offrir à une créature de sa trempe, l'Eve d'une race nouvelle ne put que restreinte un pouffement de rire. Elle riait jaune. Comment aurait-ce pu en être autrement ? Après tout ce qu'on lui avait pris... Pourtant, bien vite ce sourire empli d'une amertume certaine se tarit. Au fil des mots suivants, il se neutralisa effectivement peu à peu... jusqu'à ne laisser aucune trace de son passage.


* De quelle âme tu parles ? * lui rétorqua-elle mentalement et du tac au tac.

Le fixant droit dans les yeux, Ekko souhaitait faire passer un message au travers de cette simple phrase et de son regard vide d'espoir. Là un message aisé à saisir : il n'y avait déjà plus rien à sauver chez elle. Pas qu'elle soit déjà corrompue, non. Juste que... son existence n'avait présentement plus de sens que dans l'objectif fixé. Alors les états d'âme... ça ne servait plus à rien, elle n'avait qu'à les endurer en acceptant son propre sacrifice. Qu'elle ne soit plus qu'un outil, une arme, une pièce certes forte sur l'échiquier ? Oui, elle l'acceptait. Depuis le début, elle l'avait accepté. Seule la finalité du plan comptait. Ekko n'était qu'un rouage de sa propre machination, c'était très bien ainsi.


* À l'intérieur, je ne suis plus qu'un feu, juste bon à dissoudre. Je me fiche... de ce qu'on pense de ma carcasse. Je me fiche, d'être vue comme un monstre par certains... ça ne datera pas d'hier. Nous ne sommes pas pareils, Kaito. Moi je suis libre d'entreprendre, car je n'ai plus rien à perdre... parce qu'ils m'ont tout pris, sous mes yeux. As-tu... As-tu la moindre idée... d'à quel point perdre son seul amour... et la chair, de notre chair... fait MAL ?! *

Une larme coula. Et se désagrégea.

Oui. Car cette aura inhumaine s'amplifiait de concert avec ces révélations ! La jeune dame serrait la mâchoire et ses paupières, agrippait son visage au niveau de l'oeil gauche tandis que ses reliques brillaient enfin de mille feux. Et les molécules alentour tremblaient... La brise s'élevait et frôlait la joue du dieu du temps avec une certaine instabilité, comme si elle était sur le point de se désintégrer. Ce brasier ardent prenait une ampleur telle... qu'il créait déjà un nouveau cratère dans les jardins en contrebas.

Quand tout à coup, Ekko entreprit un sourire carnassier ! Et un rire lamentable, mêlant détresse et arrogance, s'empara soudainement des lèvres de la veuve... alors que le ki cessa net sa progression. En l'espace d'une simple seconde, la masse corrosive se concentra alors en 4 fragments flottant et tournant sur eux-même ! Lesdits cristaux rouges s'encrèrent l'instant d'après dans les failles de la croûte recouvrant les avant-membres de l'alliée de Demigra.


* Regarde. C'est merveilleux, non ?... J'ai juste à me remémorer la gueule de ce salopard et à endurer la douleur, pour accumuler de plus en plus de ce ki corrosif. * enchaîna-t-elle en retrouvant un calme absolu mais en tremblant pourtant dans l'intonation mentale, écartant quelque peu les bras afin de mettre en avant la splendeur pathétique du convertisseur que représentait désormais son être entier.

À fois s'avérait-il possible de constater quelques courants de particules naviguer en provenance des aiguilles et jusqu'à la bouche de la demoiselle à la robe cramoisie... Cette matière, retransformée au passage pour la consommation, elle l'avalerait au fil des paroles à venir. S'arracher du ki pour le stocker coûtait après tout des ressources. La manoeuvre ne servait pas tant, s'il ne s'agissait que de convertir de l'énergie... il fallait aussi l'accumuler. Ce qu'Ekko entreprenait ici via une méthode détournée du Genkidama... regagnant presque autant d'énergie qu'elle n'en dépensait et stockant la dépense.


* Je suis une psychiste... Une psychiste aux grandes connaissances et à la sensitivité remarquable. Je comprends absolument tout ce que j'entreprends et je n'ai naturellement pas mon pareil pour me maîtriser mentalement. Alors, mes limites... ce n'est certainement pas un dieu parlant de magie, qui va me les apprendre. Moi, je suis plus forte que l'influence de Demigra ! Ces reliques... aussi utiles qu'elles soient, ne sont que des jouets, face à moi. Je songe même à m'en faire greffer 2 de plus, non, 3. Mais plus important : *

Abaissant alors les bras, la dame bien confiante finit d'avaler les courants altérés et mouva par télékinésie ses imposantes aiguilles de matière en prolongation de la trajectoire de ses membres. Ces dernières se joignirent ainsi dessous son fessier, en surface horizontale... tandis que la fille de Mercury et de Queen Nemor croisait les jambes et soutenait le coude de son bras gauche avec sa main droite. Assise en arborant cette pose, elle dégageait d'autant plus une prestance royale. Sans doute se voyait-elle déjà à la tête du monde, dans un avenir proche.

* Crois-le ou non, mais que tu me désignes être quelqu'un de puissant me fait doucement rire. Sans ces reliques, je serais à peine en mesure de concurrencer un Dieu de la Destruction. C'est parfaitement ridicule... Un Ange est tellement, tellement plus fort que ça. Mais avec ces artefacts, tout n'est qu'une question... que de temps. Comprends-tu ? * poursuivit-elle en resserrant au final ses paupières.

Et oui. Voilà pourquoi prendre possession de la Crypte pouvait s'avérer si intéressant ! Avec la capacité d'interagir autant avec le flux, elle pourrait atteindre un niveau suffisant à une vitesse telle... que cette fois, même les Anges arriveraient en retard pour la stopper dans son avancée ! HA, que dites-vous de ça ?!

Relevant le bras gauche vers un angle de 90°, Ekko déplia sa main correspondante pour en laisser la paume pointer le ciel. À la fois releva-t-elle légèrement la tête, comme une gamine fière d'exposer sa solution au tableau.


* Si tu souhaites réellement vaincre les Anges... alors je t'en prie : expose-moi plus crédible alternative. Je suis ouverte au débat. J'ai pu lire la sincérité de tes pensées, mais je n'ai encore aucune preuve que tes certitudes soient vérifiées y compris pour les intentions actuelles de Demigra et leurs soi-disant conséquences. Alors que de mon côté, je connais la limite d'un Ange... pour en avoir déjà affrontés par le passé. Ainsi que pour avoir gagné contre eux. Si tu souhaites parler de corruption, alors il serait plus exact de les blâmer eux... de m'avoir privée à jamais de sérénité, de l'eau pure dans laquelle eux seuls auraient le droit d'abondamment baigner. Parce que c'est bien par seule peur, qu'il s'en sont pris à ma vie... alors que je ne demandais qu'à m'occuper de ma famille. Ironique, non ? *

Oui, ironique que du coup elle veuille alors réellement s'en débarrasser derrière. Mais que se passerait-il après ? À quel point faudrait-il utiliser ces reliques, pour atteindre le niveau dont il était question ?... Cette fois, le plan de Demigra n'était peut-être plus simplement de prendre possession de la Crypte et de faire joujou avec les lignes temporelles... Non, c'était possiblement bien plus ambitieux que ça.

* Désormais... c'est le trône d'un Royaume plus juste pour chacun, que j'exige. * finit la reine de l'échiquier, en un fin sourire se dessinant et alors qu'une lueur rougeâtre parasita un bref instant ses saphirs.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7846
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockLun 2 Oct 2023 - 2:03
Intrépide, le serviteur de la reine cramoisie ne désirait que continuer la lutte. Ce combat aurait pu s'achever là, mais lui continuait d'insister quitte à s'en déchirer les veines. Il forçait de toute son âme, obligeant le Dieu du Temps à augmenter la gravité l'écrasant. Bien sûr, il gardait toujours ce soupçon d'attention pour ne pas le tuer. Juste ce qu'il fallait pour l'envoyer dans un profond sommeil, histoire d'en être débarrassé jusqu'à la prochaine fois. Il ne pouvait laisser planer le risque d'une énième tentative d'entrave à sa personne. Et si celui-ci était bien plus facile à arrêter que cette femme, il ne faisait que répondre à l'agression qu'il avait subi. Pour le moment, Ekko n'avait commis rien de répréhensible, poussant surtout le Dieu à protéger les siens. Non, naturellement plus que les siens... Il ne faisait que protéger ceux qui ne pouvaient pas se protéger. La suite logique des choses ? Eh bien, elle se déroulait sur un dialogue qui était tout à fait étonnant... Cette femme ne semblait pas franchement tirer sur le combat. Elle était même plutôt focalisée sur les dires de son opposant.

Qu'il était rare de voir quelqu'un ne pas tout de suite sortir les crocs pour attaquer. Suffisamment rare pour que Kaito lui-même en soit bouleverser. Il ne s'attendait pas à ce résultat, pensant même qu'elle allait ouvrir les hostilités après ce qu'elle avait fait. Mais il n'en fut rien. Hormis ce qu'il semblait être son serviteur, l'attaque précédente de l'inconnue ne servait qu'à, probablement, avoir une idée du niveau du gardien des temporalités. Allons bon... Il détestait cette idée. Néanmoins, c'était sur le dialogue qu'il allait porter son attention. Pour le coup, il n'avait pas répondu lorsqu'elle lui demandait de quelle âme il parlait. Plus simplement, il écoutait juste ce que la victime des Anges avait à annoncer. Elle était une survivante... Elle était une cible de ces enfoirés. Elle aussi, cherchait à les nuire. Et comme tant d'autres, elle pensait que la crypte lui donnerait le pouvoir de le faire. C'était toujours la même chose... Mais son discours lui avait tout de même rappeler son propre cas avec le Grand Prêtre, et la destruction sans états d'âme de Pythar. Ce fut néanmoins cette larme qui s'écoulait sur son visage qui lui avait tiré le plus de surprise...

"C'est de cette âme, dont je parle..."

Annonçait-il à lui-même tout en fermant les yeux, tellement à voix basse qu'elle ne devrait pas l'entendre. En réalité, il pouvait un peu la comprendre. La vengeance a toujours été l'un des ressentiments pouvant pousser les gens à partir en croisade. Elle devait donc se battre pour parvenir jusqu'à ses objectifs, quitte à en payer le prix fort. Mais elle se mentait à elle-même... Ses propres mimiques trahissaient sa véritable nature. Cette jeune femme était bien plus frêle qu'il n'y paraissait, malgré ses allures de fière vengeresse. Elle s'en vantait elle-même d'avoir la possibilité de transformer sa douleur en force. C'était horrible à voir ... Il gardait ses mains dans son dos, arborant la pose traditionnelle des Dieux de la création. Mais son soupir s'accompagnait surtout de quelque chose de bien différent. Un regard adouci. Cette survivante avait bien plus à partager que ses poings, et il ne s'attendait pas à voir ceci sur un champ de bataille. Relativisait-il lui-même sa propre situation ? À l'heure qu'il est, il était prêt à partir à toute vitesse vers la crypte pour mener une lutte défensive contre le Dieu démon ressusciter. Au lieu de ça... Il s'étonnait à vouloir aider cette pauvre fille, perdu sur le chemin de la noirceur. 

Toujours attentif, il ne couperait la parole à aucun moment à cette fille dont le venin se faisait bien plus nocif à mesure que le temps passe. Surtout sur cette partie du dialogue. À vrai dire, il voyait bien plus qu'une énième tentative de se pavaner. Mais passons... Car pour elle, sa force sans les reliques n'était pas digne des Anges. Tout juste digne d'un Dieu. Il ne savait pas dans quel monde elle vivait, mais elle était facilement classable parmi les entités les plus puissantes du multivers. Demigra avait bien joué son coup... Le résultat était bien là... Il n'avait fait que ce qu'il savait faire le mieux. Corrompre par de belles promesses des personnes brisées... Puis enfin, c'était à son tour. Il l'avait écouté, n'avait entreprit à aucun moment le moindre acte hostile envers sa personne, et allait même changer de ton. Enfin, plutôt, seul serait visible un jeu d'acteur qui ne laisserait transparaître la moindre fausse-note, ou le moindre changement dans son comportement. Il ne la connaissait pas, donc il ne savait pas comment cette dernière réagirait à un inconnu la prenant en pitié. Plus encore, elle était fière. Sous bien des abords, elle transpirait la fierté. Elle cachait cette véritable facette d'elle-même sous un ego plus que quantifiable. 

"Permets-moi juste une seconde. Je reviens."

Il descendait au sol, rejoignant le pauvre homme à terre qui suivait Ekko. Sa main droite sur le dos du blessé, il usait de sa magie temporelle pour faire revenir son corps dans un état antérieur à celui dans lequel il se trouvait. Ceci lui permettait de ne plus arborer cette pittoresque apparence... Cadavérique. Il ne savait pas ce qu'il était, mais il avait subi au centuple la gravité qui n'aurait dû que l'endormir. Donc le voir dans l'état squelettique dans lequel il se trouvait obliger le Dieu guerrier à s'assurer qu'il était bien toujours en vie. Mais pour s'assurer qu'il ne les gênerait pas, il usait de sa magie temporelle "Freeze" pour qu'il ne puisse plus bouger, ayant figé le temps de son être. En clair, son plus proche souvenir ne sera qu'à partir du moment où il sera libéré de ce sortilège. Il pouvait désormais remonter, maintenant qu'il s'était assuré de l'état de son "patient". Cette fois, c'était à son tour de parler... Oh, il ne se gênerait pas...

"Tu m'as demandé si je savais ce que cela faisait de perdre ses proches... Je n'ai qu'une seule réponse à t'apporter... Ekko." 

Le partage de souvenir était dans les deux sens. Si elle avait pu lire les souvenirs qu'il s'était remémorés à ce moment-là, alors il en était de même pour lui. Un passage mental était ouvert entre les deux... Pour preuve, c'était à elle de visionner ce qu'il avait vécu. À la fin de sa phrase, elle ne pouvait voir que le recommencement perpétuel de la fin des temps. Sans arrêt perdre ses proches, sans ne rien pouvoir faire... Jusqu'à ce que le flux ne se répare de lui-même et ne trouve un contre en la personne de son propre Champion attitré qui s'était sacrifié. S'ensuivit alors une solitude indescriptible ou un flot d'informations continue survenait dans sa mémoire. Il était le Dieu du Temps... Il survivrait naturellement aux siens qui mourraient de vieillesse... Ou bien d'autres-choses. S'il n'était pas solide mentalement, il aurait pu devenir fou. Connaître l'histoire était une chose, la sentir se déverser dans son esprit en était une autre. Ce qu'il avait vécu après son sacrifice, c'était une éternité de fusion avec le flux. Fin du partage. "C'était peut-être trop..." Et pourtant, ce n'était qu'une partie. Car l'histoire, ainsi que tous ses changements, étaient infinis. Le simple partage de ses émotions à ce moment-là devait avoir suffi à lui montrer ce qu'il avait lui-même endurer pour les siens. 

"Ne te trompe pas... Je peux te comprendre... Je sais ce que ça fait lorsque l'on pense être la seule personne capable d'assumer le rôle que l'on s'est donné."

Il n'abusait pas. Pour lui, il avait l'impression d'avoir le poids, non pas du monde, non pas d'un Univers, mais bien d'autant d'infinités d'histoires, de leurs futurs, qu'il n'y a de personnes vivantes à l'intérieur. Pouvait-il mentir en affirmant que Demigra risquait la vie de trilliard de personnes ? Il était même très loin du compte. Si déjà sur une seule planète comme la Terre l'on pouvais compter plusieurs milliards d'habitants, alors avec toutes les planètes des 13 Univers, sans compter les infinités de temporalités où ces gens ont des doubles d'eux-mêmes, cette estimation était haut-largement dépasser. Mais c'était sa mission. Et il se devait de la respecter. Car il était le seul à avoir la force... Et le mental pour le faire. "Je ne peux t'empêcher de faire ce qu'il te semble juste... Mais si tu es si ouverte au débat que ça, alors je prendrais le temps qu'il faut pour écouter tes arguments, et te laisser réfléchir aux miens." Ses bras étaient croisés. Il était bien plus calme, désormais. Certes toujours presser par le temps et la situation, mais cette âme égarée hurlait de l'aider, et il ne serait pas celui qui tournerait le dos à une personne en détresse. 

"Il y a une source quelque part. Si bien caché que même en ayant épluché l'histoire, je ne parviens pas à mettre la main dessus."

Plus de télépathie ? "Oh... Hum... Excuse-moi." *Cette source existe, et c'est cette source qui donne leur force aux Anges. Je me suis trouvé des alliés pour obtenir des informations... Mais elles ne sont pas faciles à obtenir.* Il fallait bien lui laisser un temps de pause pour enregistrer ces informations, n'est-ce pas ? *Le plus simple aurait été de rassembler les Super Dragon Balls pour faire le vœu de la localisation de cette source, mais le Dragon Divin ne passe pas vraiment inaperçu...* Le Grand Prêtre pourrait directement avoir vent de cette information, en réalité. Il valait mieux éviter. Et si elle était maline, elle ferait le rapprochement... Il avait épluché l'histoire pour connaître le début, mais pourtant n'avait obtenu aucune information. Il était simple de comprendre que si Demigra avait promis à Ekko de l'aider contre les Anges grâce à la crypte... Alors il aurait tout simplement été incapable de le faire. Non pas qu'il ait menti, mais il n'a jamais été en mesure de connaître les limites de cette dernière. Voilà tout. *Demigra a été enfermer depuis plus de 75 millions d'années. Il a toujours nourri le désir d'obtenir la crypte. Sais-tu comment fonctionne les magiciens ? Sais-tu comment fonctionne... La magie ?* Il pointait simplement du bout du doigt sa tête. *Elle est dautant plus puissante lorsque notre détermination est grande. Son suicide lui a permis de détruire la totalité du temps. Penses-tu sincèrement qu'un être aux si mauvaises intentions puissent apporter la paix ?* Encore une chose... *Dautant qu'en voyant ça de cette manière... Il à tuer les versions alternatives de toi et de ta famille avant que ton désastre ne survienne.* Et pour finir. *Tu me demande de te croire, car tu as affronté un Ange et que tu as vu la limite de leur force. Moi, je te sers sur un plateau d'argent l'histoire d'un combat contre le Diable ayant transcendé le temps.* Alors, Ekko ? Comment emmagasines-tu autant d'informations ?...
PNJ - Franck
PNJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 20/12/2020
Nombre de messages : 85

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockSam 7 Oct 2023 - 2:42

La peur... Là un simple mot, à l'apparence anodine. Mais un mot capable d'enclencher n'importe quelle guerre. Lorsque la crainte grandit, les principes s'envolent et les masques tombent. Les sages deviennent fous, ou plutôt se révèlent tout aussi sots que n'importe quelle créature en ce monde. Les Anges, n'ont jamais été sages... Ils furent juste préservés de la peur. Comment perdre sa sérénité, lorsque l'on sait que notre place ne sera jamais menacée ? N'est-ce dès lors pas aisé, que de faire preuve de neutralité ?

Ce jour, où la vertu mourut... fut le début d'une véritable imposture.


" Permets-moi juste une seconde. Je reviens. "

Surveillant son interlocuteur avec attention, la jeune femme - à l'expression là un brin circonspecte - ne s'attendait certainement pas à ce que ce Kaioshin en vienne à soigner l'un des émissaires de cette sombre affaire. Lúka... Dire que sans cet Antapien du passé, Ekko ne serait surement pas ici. Elle serait morte depuis bien longtemps : depuis ses 10 ans, comme depuis sa première année. Cela aurait été si facile, encore fragile qu'elle fut à l'époque... encore si faible, par rapport à ses poursuivants. Au final, la demoiselle avait gagné du répit... grâce au rouquin, mais aussi grâce à celui qui permit à ce dernier de voyager dans le temps.

Tout à fait. Sans l'intervention de Demigra, la fleur de feu n'aurait jamais vraiment vécu. Ce jour-là, le sorcier malicieux avait vu loin : loin dans l'avenir, loin dans les lignes. Il avait vu la chute d'un futur postérieur aux précédentes boucles, il avait vu l'émergence d'un Ragnarök. Il avait vu ces fervents combattants tomber les uns après les autres... il avait vu la panique au sein des sommités. Il avait vu la naissance...

d'un nouveau Royaume, d'un nouveau créateur.

Hélas, ce dernier finit vaincu... défait par une entité inconnue jusqu'alors, excepté des Antapiens. Leur dieu qui offra à ces derniers leurs particularités... pourfendit le ventre de la bête avec sa lance céleste et son incommensurable influence cosmique ! Il restaura ainsi l'ordre pour une dernière fois, avant de passer le flambeau. Oui... ce même dieu, qu'haïssait Lúka pour s'être fait bloquer une grande partie de sa force passée. Týr, était le nom de cet être mystérieux.

Tous ces événements formaient une exploitable toile de causalité, qui amena jusqu'à cet instant précis... où l'Eve d'une race nouvelle prenaient les armes, aux côtés de ses sauveurs. Pouvait-on réellement blâmer les Anges de vouloir couper court à une menace risquant de devenir ingérable à l'avenir ? Peut-être n'avaient-ils simplement pris là - qu'importe leurs raisons personnelles - que la solution la plus horriblement rationnelle pour la stabilité du monde.

Mais était-ce de cette stabilité, dont le monde avait besoin ? De leur Royaume ? De leur contrôle ?


" Tu m'as demandé si je savais ce que cela faisait de perdre ses proches... Je n'ai qu'une seule réponse à t'apporter... Ekko. " reprit le Shan, en revenant finalement à niveau de la psychiste.

Fronçant des sourcils, celle-ci croisa les bras tout en s'apprêtant à revivre un passé qui se transmit à travers les pensées. Voilà une bonne nouvelle, de quoi faire perdre encore un peu plus de temps et d'énergie à Kaito... qui grignotait encore et encore dans le réservoir de sa forme exotique. Si nous ajoutions à cela qu'il avait remis sur pied l'allié masqué... il paraissait clair qu'un avantage se creusait peu à peu, dans l'optique d'une confrontation potentielle à venir.

Oh oui, bien sûr. Oui, bien sûr que l'ancien souverain ne pouvait plus se mouvoir, ainsi bloqué dans le temps. Sauf que... le Kaioshin ici présent n'était pas le seul à pouvoir impacter cette donnée, au moins indirectement parlant. Si hostilité il devait y avoir, alors il suffirait à la dame à la chevelure blanche de déformer le tissu spatio-temporel, afin d'accélérer l'écoulement du flux sur sa cible. Du moins cela semblait-il crédible.


" H-hhm. "

Le moins que l'on puisse dire, fut que le dieu en face d'Ekko avait une bonne mémoire. Tant de samsaras... vécus et revécus, par la faute d'un regrettable sacrifice. Voilà comment gâcher tant de centaines de millions d'années, là un monde plus vieux qu'il n'y paraissait... Mais restons dans le cadre du Chronos. Au sein de celui-ci, la fille de Mercury tiquait mentalement. Oh, elle supportait sans grande difficulté le flot d'informations la parcourant. Après tout, qui aurait pu prétendre pouvoir tenir tête à ses performances cérébrales brutes ? Fallait-il rappeler le jour de son kidnapping, où Lúka la trouva au beau milieu d'une chambre ensevelie sous des piles de feuilles... remplies d'une suite de chiffres, là écrits pour trouver le sommeil ?

Certains comptaient les moutons, d'autres calculaient les décimales de Pi. Ca se valait. Quoique, vu tout ce papier...

Non, non. Définitivement, l'agacement présent de la femme à la robe cramoisie ne venait pas sérieusement d'une tâche mentale à accomplir. Et les propos suivants de Kaito auraient tôt fait d'élucider la question, puisque là encore son interlocutrice manifesta une gêne en serrant la mâchoire. Au fil des paroles et même des pensées émises à nouveau à son égard, Ekko adopta successivement plusieurs signes d'impatience. Elle pressait la croûte de ses coudes avec ses ongles, déviait le regard au ciel en soupirant et tout en émettant un râle d'insatisfaction. Puis, elle se tint l'arcade sourcilière en secouant brièvement la tête. Au final, elle tapa du poing de la même main sur la plateforme de ses aiguilles, en reprenant la parole.


* Je te demande des preuves des intentions actuelles de Demigra, tu me sors un contexte passé où je ne figurais même pas à ses côtés. Je te demande une alternative plus crédible pour annihiler les Anges, tu me sors une piste non-vérifiée à propos d'une source à leur pouvoir dont tu ne connais ni l'emplacement, ni l'apparence, ni le moyen de la couper, avec en plus le risque que toi et tes alliés vous fassiez remarquer ! Je n'ai jamais vu une personne tenter de m'enfumer avec autant de ferveur et de naïveté... Dès que la moindre information fuitera dans le continuum, ils vont vous surveiller puis tous vous exterminer ! Jusqu'au dernier ! Voilà tout ce que votre plan vous fera gagner. *

Et voilà pourquoi parler par télépathie avait tout d'essentiel, en effet. Cette discussion était censée occuper le Shan... mais au final, la demoiselle aux yeux bleus se surprenait à se prendre au jeu. Par frustration de se voir confrontée à des propos lui paraissant dénués de logique dans le cadre d'un argumentaire, la dame à l'aura corrosive se sentait obligée de restaurer un semblant de vérité. Alors, serrant via ses deux poignes les arabesques de la matière flottante à proximité, elle poursuivit sur son ton quelque peu âpre :

* Tes proches, tu les as retrouvés. Tu les retrouvais périodiquement, tu pouvais les observer. Tu éprouvais certes la solitude de rester à l'écart et de ne rien pouvoir changer, mais ils vivaient... Il n'y a plus la moindre trace des miens, ils ont été supprimés de partout. Cela dans le seul but que je n'aie aucun espoir de les revoir, pour que jamais je ne retrouve une paix intérieure ! Que tu compares tes pertes aux miennes pour me persuader de me comprendre via le sacrifice de Demigra... est parfaitement dégoûtant... Demigra n'a pas ciblé mes proches et ne disposait pas de l'espoir de mon assistance, il n'avait sûrement même pas conscience de notre existence. Contrairement aux Anges, qui avaient connaissance de tout cela et m'ont délibérément attaquée de visu ! Je crois... que j'aurais préféré vivre dans cette boucle de bonheur, où le monde s'éteint sans souffrance !... Du moins, à l'époque. *

En soi, le point demeurait intéressant à soulever. Ces boucles temporelles avaient au moins le mérite de protéger ce monde : puisqu'elles ne permettaient pas aux Anges de craindre, qu'elles ne permettaient pas à Ekko de trop évoluer et de perdre sa famille.

Se relevant enfin de sa structure lévitant, la reine de feu laissa ses aiguilles de matière reprendre leur position initiale. Fixant encore un instant le dieu du temps avec dureté, la jeune adulte ne tarderait à souffler du nez. Elle ferma alors les paupières, avant de les rouvrir en prêtant un nouveau regard en coin à la crypte. Ici un silence de courte durée, juste de quoi procéder à une analyse de la situation... avant que ces pupilles ne s'affrontent à nouveau les unes les autres. Avec moins de virulence pour certaines, toutefois.


* Je reste persuadée que Demigra ne reproduira pas la même erreur que par le passé. Néanmoins, au vu des informations communiquées, je dois reconnaître que le risque 0 n'existe pas. Je dois reconnaître qu'il pourrait se méprendre, concernant les possibilités offertes par la maîtrise de la Crypte. Il subsiste un risque qu'il ne puisse au final pas comprendre ou manipuler cette dernière. Peut-être même pourrait-il m'avoir trompée et certainement qu'il ne vise pas à un monde aussi juste que je le souhaite, bien que j'envisageais un compromis. Dans ces circonstances, une issue alternative me semble envisageable... Je vais te proposer un accord, qui pourrait tous deux nous satisfaire. *

Un accord ? Voilà qui changeait la donne. Ekko serait-elle prête à jouer contre son propre camp ? Ou n'était-ce qu'une ruse, visant à enficeler subtilement son interlocuteur ? Difficile de le savoir, la demoiselle ne transmettait aucun signe clair allant dans un sens ou dans l'autre. Seul un sérieux exemplaire, transparaissait à travers son faciès. Et nul doute que les prochaines paroles seraient d'une importance capitale. Il s'agissait possiblement d'une occasion en or pour Kaito d'emprunter un chemin radicalement différent de ce à quoi il pouvait premièrement s'attendre. Penchant légèrement la tête en sa direction, la fille de Queen Nemor cracha enfin le morceau.

* Puisque cette équation demeure insoluble en l'état, je propose d'isoler la variable devenue inutile. Demigra représente un danger que ni toi ni moi ne pouvons pleinement ignorer. Je déteste avoir l'impression de trahir mon camp, mais mon but a toujours été de rendre ce monde plus juste pour chacun. Je veux simplement m'assurer d'y parvenir sans encombre. Alors je suis prête à te laisser partir l'affronter. Avec ton potentiel et tes réserves actuelles, j'ai confiance que tu devrais pouvoir t'en sortir. Quant à moi, je resterai tapie dans l'ombre et ne me manifesterai que lorsque viendra le moment. Car tu te doutes qu'il me faut une contrepartie. *

Oh allez, ne dites pas que vous n'avez pas deviné ?... C'était pourtant simple à comprendre, alors que ce bras tendu pointait en direction de l'infrastructure. Cette main, dont la paume tournée vers le ciel s'écrasa sous une poigne écarlate... oui, pas de doute possible.

* Je veux la Crypte. Ou plus précisément : je veux bénéficier du flux temporel pour accélérer à l'extrême mon organisme et mon processus de conversion, afin de dépasser les Anges avant qu'ils n'aient le temps de le remarquer et d'intervenir. Ne me pense pas incapable d'y parvenir, il n'y a rien de magique... tout de scientifique. Je sais de quelle accélération j'ai besoin et je sais que les lois de la physique le permettent. Il suffit de suivre le calcul. Et si je constate d'emblée qu'une telle accélération serait impossible à maintenir suffisamment longtemps, je suis même prête à plutôt collaborer avec ton groupe. Je trouve toujours votre initiative complètement folle, mais je n'aurais dès lors plus rien à perdre à vous prêter main forte. J'ai peut-être même une piste à vous offrir, vu qu'à l'époque j'ai aussi ressenti une connexion à quelque chose pouvant s'apparenter à une source. * continua toujours mentalement celle prête à tout sacrifice pour l'avenir.

Croisant à nouveau ses bras soutenus par ses 2 mains, Ekko reprenait désormais une pose moins tendue mais non sans surveiller la moindre réaction du dieu du temps. Elle avait tout dit, il ne tenait qu'à lui de faire un choix. Kaito pouvait refuser, s'exposant alors à une potentielle confrontation qui lui coûterait forcément une certaine dose de ressources dont il avait pourtant cruellement besoin - en partant du principe qu'il puisse déjà arriver dans les temps... ou alors il pouvait accepter la proposition, combattre Demigra et probablement gagner. La psychiste deviendrait alors la seule donnée des deux à traiter, mais le Shan serait certainement trop épuisé que pour lui tenir tête au besoin. Là un bon test de confiance.

Il y avait aussi le cas Misha, à prendre en compte. Si cette dernière avait le malheur de participer à l'attaque... quelles étaient les chances de l'emporter, en fonction du chemin choisi ?


* Sauf miracle argumentatif, c'est sans doute là ta seule chance d'obtenir mon aide. Alors prends au moins un temps pour bien y réfléchir. *
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7846
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockSam 7 Oct 2023 - 8:30
Si simplement, le Shan pouvait démontrer comment fonctionnaient les choses. Ses pouvoirs étaient forcément mis en avant, de toute évidence servant à accompagner ses propos. Il pouvait offrir des preuves, des images, des souvenirs. Il n'avait qu'une chose à faire. Cette connexion mentale était avantageuse autant pour elle, que pour lui. Il fallait dire que les deux avaient beaucoup de choses à dire, mais peut-être était-ce là surtout la véritable surprise présente sur ce champ de bataille. Les deux ennemis n'avaient aucune animosité l'un envers l'autre. Pourtant prêt à se sauter au visage, ils démontraient tout deux un autre chemin que celui de la violence dans lequel était habitué la guerre. Ils communiquaient, et si pour ceux de l'extérieur cela ne ressemblait qu'à un discours de gestes sans mots, la vérité était toute autre. Rien n'était laissé au hasard, et ils le savaient bien, l'un comme l'autre, qu'ils avaient beaucoup à se dire. Peut-être était-ce même là toute la profondeur de cette conversation. Ekko, bien qu'assurée d'être dans le bon camp jusque-là, avait besoin de voir d'elle-même les choses. Kaito n'avait aucun droit de lui dire que Demigra était un menteur. Il n'avait aucun droit de la faire douter. La seule chose qu'il pouvait faire, c'était lui expliquer comment lui, sur plusieurs années, avait mené la lutte contre son opposant naturel. Un adversaire littéralement idéal, s'approchant d'un contraire total plutôt que d'un ennemi simple. Un rival d'idées inverses. 

*Et tu penses que son plan est forcément plus sûr ? La Crypte est surveillée par intermittence par les agents du Grand Prêtre. Penses-tu sincèrement qu'ils n'agiraient pas s'ils découvraient que Demigra s'en était emparé ? Ils savent qu'il est l'allié de "Misha", l'Ange réfractaire. Il est sur une pente bien plus glissante que nous. Et crois-moi, il est déjà recherché. Mais dans notre cas, comme dans le sien. Que cela leur prend 100 ou 1000 ans avant qu'ils ne comprennent notre plan ou ne trouvent sa cachette, le jeu est risqué dans un sens, comme dans l'autre. Nous ne sommes pas à l'abri. Personne ne l'est. Lui, comme moi. Mais le destin peut toujours créer des surprises... Dans son sens... Comme du mien.*

Il était le gardien du destin, également. Forcément, pour lui, s'en remettre corps et âme à son domaine de prédilection relevait du bon sens. Son travail était de garder sur le bon chemin le destin de toutes les âmes en peine dans ce bas-monde. Il ne pouvait faire autrement que de croire en ce dernier pour donner raison à ses propres volontés. Car c'était bien ça, qui faisait tenir les Dieux du Temps. C'était espérer que le destin qu'ils protègent soit de leurs côtés, juste un temps, pour les aidés dans leur tâche. C'était pour cela qu'ils se battaient, lui comme Chronoa, car ils espéraient pouvoir avoir gain de cause de cette façon. Même s'il fallait s'en donner les moyens... Et le fils de Nasu était toujours sur le terrain pour pouvoir créer ce moyen. Il n'avait jamais fui l'adversité, et il ne le ferait jamais. Il était le Dieu du Temps, mais il était aussi son plus farouche Champion. Le flux n'avait pas fait que choisir un protecteur, il s'était créé un véritable émissaire. Plus que sa tâche, lui et le flux temporel ne faisait qu'un, au travers de cette forme temporelle. Un pouvoir colossal pouvait couler dans ses veines, comme il ne pouvait en être qu'une bribe tout juste équivalent à la force de Raditz. Tout cela ne dépendait que de sa volonté, et d'ô combien son corps pouvait le supporter.

*Les preuves des intentions actuelles de Demigra sont pourtant juste là. Il n'a jamais caché vouloir remanier la réalité à son avantage, n'est-ce pas ?*

Il l'avait toujours affirmé. Il voulait réécrire l'histoire. *C'est là, tout le problème. Réécrire l'histoire, c'est la faire s'effondrer. Crée des chemins différents. Bouleverser le flux. Confronter les vivants... À leurs propres extinctions. Car ils vivront cette remise en question.* Dans cette parole, quelque chose de perceptible avait changer dans l'esprit du Dieu. Cette fois, la traquée devait apercevoir quelque chose qui pouvait être réellement effrayant. Le vide à l'état pur. La destruction. Le Rien dans sa plus absolue Grandeur. Kaito Shan avait vécu le Hakaï. Il avait vécu ce traumatisme comme personne auparavant, car lui, il lui avait survécu. Son esprit avait subsisté, car au même moment, Whis avait remonté le temps. Cette sensation de vide, dévorant son âme, sa conscience, son intégrité, lui avait laisser une profonde cicatrice. Mais il avait remonté la pente. Revivre cette scène n'avait plus rien de traumatisant. Il l'avait accepté, mais avait désormais la plus pure ambition d'éviter à quiconque de vivre pareille horreur. *Peu importe ses bonnes ambitions... Le laisser faire, c'est le laisser faire souffrir tout le monde. C'est inacceptable.* Plus que des paroles, cette fois, Ekko devait ressentir en son âme et conscience l'ambition la plus démentielle et la plus colossale du Dieu du destin. Jusqu'ici mesuré, il offrait cette fois toute l'étendue de sa motivation à celle qui lui faisait barrage.

*J'entends bien ce que tu dis.*

Répondait-il simplement, face à ses dires concernant la perte de ces proches. Pourtant, ce n'était pas aussi simple. Il la laissait naturellement finir, mais lui aussi avait des choses à redire. *J'ai justement réussi à conserver leurs vies, car je m'en étais donné les moyens. Mais surtout... Car j'ai trouvé un autre chemin que celui de la vengeance.* Ce qu'il affirmait devait être inimaginable pour la jeune femme. Pourtant, encore une fois, elle devait percevoir ce "quelque chose" d'indescriptible lui offrant un doute supplémentaire. Sa quête de vengeance, pourrait-elle laisser place à autre-chose ? Un avenir plus radieux ? Mais alors... Comment ? Eh bien, il faudrait en parler plus tard. Car le plus important, présentement, était encore à venir. Le dialogue entre les deux entités de puissance était loin d'être fini, et ils avaient toujours de grandes choses à se dire. Confronter les idées dans un débat était très important, et il fallait bien peser le pour et le contre ! 

*Je t'écoute.*

Cette fois, il n'avait rien de plus à ajouter. Le Shan était juste surpris de voir que finalement, cette dernière était plus à même de revoir son positionnement dans cette grande équation inconnue qu'était cette guerre. Il fallait bien l'avouer, il était juste soulager de ne pas avoir eu à se battre contre elle. Pourquoi ? Par crainte ? Loin de là. Disons qu'il avait toujours préféré le dialogue à la violence. Il avait essayé tant de fois de faire monter celui-ci en premier par le passé... Mais rares étaient les adversaires acceptant ce chemin si ennuyeux pour la grande majorité. Beaucoup préféraient faire parler les poings, au détriment d'un bon dialogue qui pouvait toujours apporter plus de solutions. Vaincre l'adversaire était une chose, forcément plus aisé, que de le convaincre. Les actes étaient toujours plus forts en conséquence, que de simples mots. En-tout-cas, il était silencieux. Il écoutait, accompagnant son attente de sa traditionnelle posture de Kaïô-Shin. Une pose bien plus appréciable pour la discussion, puis-ce qu'elle montrait un intérêt certain à n'adopter aucune garde de combat.

*Naturellement. Rien n'est gratuit, n'est-ce pas ?*

Cette touche d'ironie était pourtant une parole tout autant réelle que le reste. Forcément, il s'attendait à ce qu'en échange de sa "collaboration", celle-ci ne demande quelque chose d'au moins équivalent à sa personne... Et comme il s'y attendait, cela concernait la Crypte du Temps. Ou du moins, l'une de ses capacités. Elle voulait avoir accès à un pouvoir bien précis. L'accélération temporelle, rien que ça. Restant stoïque sur le coup, le Champion du flux ne pipait mot. Pas besoin de dire quoi que ce soit pour le moment. Car après tout, cette dernière n'avait pas fini de parler. Eh oui, le Shan était bien élevé. Il attendait juste son tour, histoire de ne pas couper la parole. C'était normal après tout, non ? Par contre, ce qui lui arrachait contre son gré un véritable visage de stupéfaction, impossible à cacher d'ailleurs, c'était cette information qu'elle venait de lui offrir par rapport à la source des Anges ! Celle-ci aurait eu la possibilité de s'y connecter fût un temps ?! Mais... C'était juste l'information la plus primordiale qui soit ! Avec un peu de magie... Peut-être pourrait-il remonter la trace de cette source, en se connectant à elle ! Enfin... Restons calme... Si c'était aussi simple, Towa l'aurait déjà fait sur elle-même. "Ahem... Hum..." Il se raclait la gorge légèrement, toujours surpris par cette nouvelle. 

*En vérité, c'est une excellente nouvelle que tu m'apportes. Je pense que tu pourrais même être la clé de cette enquête... Et ta demande est bien plus simple qu'il n'y paraît. On pourrait même totalement se passer de la Crypte, pour le coup.*

Que voulait-il dire ? *Je suis le Dieu du Temps, après tout. Je peux autant arrêter le temps, que de revenir dans ce dernier... Que de l'accélérer. Te faire vivre 100 ans en quelques secondes ne m'est pas impossible.* C'était vrai. Il avait cette capacité. *Mais forcément, comme tu l'as mentionné, ton corps pourrait ne pas le supporter. Ton esprit, plutôt. Qui sait dans quel état serait ton corps d'ici 20 ans ? Ton esprit devrait s'adapter à tous ces changements en peu de temps. Donc, si tu es toujours d'accord... Nous irons étape par étape, pour conserver ton intégrité spirituelle.* Mais plus important... *Et si c'est trop dangereux pour toi, que nous approchons du point de non-retour, nous pourrons faire le chemin inverse.* Mais là encore, ce n'était pas tout, n'est-ce pas ? *Mais sinon... Nous pouvons faire autrement, Ekko. Quelque chose qui ne risquerait pas de te détruire... Dis-moi... As-tu réellement renoncé à faire revenir tes proches ?* Cette question avait pourtant l'air anodine, mais la survivante devait pourtant bien avoir gardé un léger espoir, non ? *Écoute... Si tu le souhaites, et seulement si tu le souhaites, je suis prêt à t'aider à faire revenir les tiens. Je sais comment faire... Je sais comment...* Le plus aisément du monde... *Je sais comment annuler la Destruction.*
PNJ - Franck
PNJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 20/12/2020
Nombre de messages : 85

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockDim 8 Oct 2023 - 3:57
Parfois, les gens pouvaient prendre des décisions surprenantes. Faire face à une personne maîtrisant un langage, offrait une voie à un destin moins bestial. Il pouvait suffire de quelques phrases, de quelques mots, même d'un seul. La force de la plume sur l'épée... était que la plume ne s'attaquait non pas à l'arme, mais plutôt à son porteur. Elle chatouillait les zones sensibles pour que l'épée soit lâchée.

Un ennemi trop buté et bagarreur se cramponnerait tout de même au manche de la violence, tout du long. Mais Ekko comme Kaito ? Eux, ils n'étaient pas de ce bois là. Eux étaient plutôt du genre à se battre avec des plumes, avant de possiblement croiser le fer. Et s'il était vrai que du temps se consumait, dans un cas comme dans l'autre... au moins restait-il l'espoir de préserver ses réserves, plutôt que d'arriver les mains vides face au chef des envahisseurs.

Le Shan avait continué d'argumenter, pendant ce débat tournant visiblement peu à peu en sa faveur et malgré quelques maladresses. Il révélait à la dame de feu de plus amples informations, vis-à-vis de la Crypte. Selon lui, elle serait régulièrement surveillée par les Anges, rendant donc le plan de Demigra aussi incertain - si ce n'est davantage - que pour la piste de la source... Toutefois, il demeurait impossible d'estimer le temps nécessaire pour s'occuper de cette dernière. Aussi, le passif lié à la Crypte, ainsi que cette attaque... n'avaient pas tant semblé déranger les très hauts jusqu'ici.

Le problème de l'argumentaire du Kaioshin était qu'il ne prouvait pas tant qu'il ne semait surtout le doute. Des indices semblaient lui faire figure de preuves. Alors que dans l'esprit de la demoiselle à la chevelure d'Ange, il aurait été plus approprié d'en parler comme des éléments de conjectures. Cependant, il fallait y prêter attention. Car les certitudes de la psychiste, parasitées par la nouvelle répartition probabiliste des hypothèses... se transformaient fatalement, dès lors et aussi, en conjectures... non ? Kaito imposait un choix, en perturbant la balance. Ekko, détestant se fier au hasard et misant sur la perfection d'un plan, devait logiquement s'assurer de simplifier ce calcul inondé par les inconnues.

Tel était pris qui croyait prendre ? Oh mais encore faudrait-il qu'un nouveau choix soit tout autant capable que le premier de satisfaire la jeune femme aux yeux de saphirs. Dans un élan de contrôle, elle avait contré la tentative adverse en renvoyant la balle du choix. Et le point fut marqué, en toute cordialité.

Au cours de cet échange, la dame du feu avait beaucoup appris. Par transmission mentale, elle avait appris l'horrible sensation causée par une disparition au Hakaï. Elle avait entre autres appris le risque encouru par la manipulation de la Crypte et plus précisément par la tentative d'une modification de l'histoire. Était-ce pour cette raison, que Kaito n'avait pas ramené Pythar ? Ou était-ce car ce dernier était mort par la main d'un Ange ?

À la place, le dieu du temps semblait trouver plus essentiel de s'occuper de ces meurtriers. Par vengeance ? Peut-être juste pour restaurer un équilibre, avant de faire revenir le meurtri. Il s'attirerait les foudres du Grand Prêtre, en ne procédant pas dans cet ordre. Au final, voilà qui semblait relativement équivalent à la situation d'Ekko. Elle ne pourrait envisager de faire revenir sa famille avant de s'occuper des gardiens de l'ordre établi. Que ce soit par vengeance ou non, il fallait forcément procéder dans l'ordre inverse. Sinon on reviendrait les enterrer immédiatement, avec en prime la disparition des profanateurs.


* 100 ans en quelques secondes, hein ?... * pensa avec intérêt celle qui établissait déjà un approximatif calcul se comparant à la vitesse d'accélération semblant nécessaire.

Cela pouvait-il suffire ? Nous le saurions probablement plus tard. À la fois l'Eve d'une race nouvelle pouvait-elle observer l'étonnement resplendir sur le faciès de son interlocuteur, à la suite de la piste communiquée en partie. D'une main caressant le menton, elle avait tout écouté avec la plus grande des attentions. Kaito allait jusqu'à proposer des mesures de sécurité, avec la maîtrise temporel dont il assurait de pouvoir faire bénéficier la déchue. Mais tout ça...


* Pardonne-moi de te soustraire à ton enthousiasme, mais tout ça aura le temps de s'approfondir plus tard. C'est évident que revoir ma famille me toucherait énormément... Cependant, que ce soit par vengeance ou non, tu sais aussi bien que moi qu'il faut d'abord s'occuper de ceux responsables de ces disparitions. Et avant toute chose... puisque nous sommes parvenus à un accord, la moindre seconde que tu gaspilles ici dès cet instant... pourrait coûter la protection de la Crypte. J'ai dit être plus forte que l'influence de Demigra, toutefois je parlais surtout des reliques... Si j'ose dire, tenter le diable pourrait tout me coûter et - par extension - tout te coûter aussi. Mais je peux t'aider à lui porter le coût fatal. Tu sais ? Avec cette aura. Même son esprit, n'y survivra pas. *

Cette corrosivité écarlate... avait réellement de quoi terrifier. Qu'il serait ironique que son responsable se fasse lui-même incendier, n'est-ce pas ? Qu'il se fasse dissoudre par sa propre arme. Et bien que personne ici n'était friand d'enlever la vie à quelqu'un, encore fallait-il toujours voir en Demigra une personne qu'il serait raisonnable de laisser en liberté. Combien de fois s'était-il échappé de l'exil ? Combien de fois reviendrait-il hanter ce monde, traumatiser, profiter, manipuler des esprits détruits si ce n'était les détruire par lui-même ?! Combien de vies supplémentaires massacrerait-il, s'il lui était encore donné l'occasion de naviguer sur le fleuve de l'incertitude ?! Il ne serait pas temps d'en finir ?... Quelle autre occasion y aurait-il à l'avenir ? Les chances seraient-elles encore du bon côté ?

De plus, n'était-ce pas Kaito lui-même, qui avait tant insisté sur la dangerosité de ce monstre et son caractère irrécupérable ? Les grands changements, demandaient bien souvent un sacrifice à la hauteur de ceux-ci. Et si cela paraissait juste pour les Anges, pourquoi pas pour lui ? Encore que couper la source à ces premiers suffirait peut-être.


* Tu me donneras ta réponse en temps voulu. Je ne serai pas loin, juste à l'abri des radars et des regards. Allez, file... avant qu'il ne soit trop tard. Je suis persuadée qu'il doit déjà s'ennuyer, à l'heure qu'il est. Tu ne voudrais pas laisser ton vieil ami esseulé trop longtemps, si ? * écourta la psychiste désormais tournée vers la Crypte, sur un ton presque détendu et humoristique, tout en souriant un instant - bien que pas si franchement, vu la situation.

Bras soutenu par ses mains, la demoiselle aux longs cheveux blancs fixait toujours le seul qui parvint à faire croître en elle la graine du doute... puis elle ne tarda à suivre du regard le déplacement du dieu. D'un soupir amère, l'expression de la dame de feu se vida peu à peu de toute fioriture superflue, jusqu'à ne refléter qu'une indifférence suivie d'une profonde mélancolie - également à travers ces paupières s'affaissant graduellement. Le destin... pouvait toujours créer des surprises, qu'il disait ?... Oui. Oui, mais... ça dépendait peut-être pour qui.


* On dirait que je me suis trompée. Au final... tu es vraiment quelqu'un de bien, Kaito... * clôtura-elle, tout en disparaissant volontairement de la scène, échappant à toute détection derrière une nouvelle distorsion de l'espace environnant.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7846
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Dragon de la Création ✞

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] ClockDim 8 Oct 2023 - 23:08
Ekko avait raison. Chaque seconde qu'il perdait ici permettait à Demigra de s'approcher un peu plus de la Crypte. Il ne savait pas où son ennemi en était, ni même les victimes qu'il avait fait... Mais une chose était sûre, il ne comptait clairement pas le laisser mettre la main sur l'objet de ses désirs. Le Dieu du Temps observait un court instant la demoiselle avec qui il venait d'échanger. Grâce à cette dernière, il était néanmoins beaucoup plus calme. Serein... Comment avait-il pu se laisser envahir par la rage la seconde d'avant ? Voulait-il refaire la même erreur que face à Auros à l'époque ? Sa maîtresse avait eu la vie arrachée par ce Dieu de la destruction, et lui, avide de vengeance, s'était entièrement laisser consumer par la colère. Quelque chose qu'il avait totalement réussi à dompter lors de leur match suivant. Résultat... Il avait vaincu. Devait-il réellement toujours commettre les mêmes erreurs inlassablement ? Non... Quelque chose en lui, cette "lubby", le rendait plus à fleur de peau qu'habituellement. Le Dieu devait prendre gare à ses propres démons...

*Ekko... Ton aide me va droit au cœur... Je ne tiens pas à t'impliquer plus qu'à raison dans ma lutte face à Demigra. Mais si je dois te demander ne serait-ce qu'une faveur...*

Car le problème majeur de cette guerre était toujours le même. Il savait de qui il devait vraiment se méfier. Demigra était certes dangereux et très puissant, mais depuis le temps, le Dieu Saiyan avait évoluer et progresser à un point qu'il n'aurait jamais espéré. Cette fois, plus que jamais, il était prêt à l'affronter. Si leurs anciens combats s'étaient souvent déroulé en faveur du Dieu maléfique, cette fois, il avait lui-même préparer nombre de sortilèges pour se défendre contre ceux de son groupe... Et il ne ferait naturellement pas exception. Par ailleurs... Il avait souvent, vraiment très souvent, réfléchit à comment se débarrasser des Dieux démons sans pour autant leur ôter la vie. Il n'a jamais été question de tuer qui que ce soit, pour lui... Et ses valeurs lui permettait de garder les pieds bien ancrés dans le sol. La survivante voulait l'aider à terminer l'ancien disciple de Chronoa ? Eh bien, lui, il avait bien autre chose derrière la tête. Après tout... Au vu des capacités de cette dernière, il y avait bien quelque chose qu'elle seule pouvait faire, cachée de tous.

*Eh bien, j'aimerais que tu empêches la sorcière Towa d'intervenir. De tous les démons de son groupe... C'est elle, la plus grande menace.*

Il espérait bien sûr que cette dernière accepte. Mais comme elle l'avait si bien signalée, chaque seconde qu'il perdait ici était du temps supplémentaire offert au Malin dans sa quête de pouvoir. Cette fois... Plus rien ne pouvait se mettre en travers de sa route. Et peu importe comment les choses finiraient, le Champion du Flux était prêt à se dévouer corps et âme dans cette lutte finale. Encore une fois, les deux rivaux allaient se faire face... Le destin avait de bien curieuses façons de s'amuser, n'est-ce pas ? Et lui-même, en tant que Gardien, ne pouvait pas toujours comprendre les choix faits par ce dernier. Sans perdre une seconde de plus, Kaito s'envolait vers le portail de la Crypte. Inutile de dire que Lùka était libre de ses entraves depuis un petit moment, maintenant... Ce ne serait qu'énoncer un fait déjà bien ancré après la petite "alliance" dont était signataire les deux partis. *Il est temps, Demigra... J'arrive... Et cette fois, je compte bien mettre un terme à toute cette histoire.* Ses yeux affichaient la flamme de sa famille, prêt à exploser lorsque ce dernier en aurait besoin. Le cœur du Shan était brûlant. Il était définitivement prêt à mener cette dernière danse. 
Contenu sponsorisé

Guerre du temps [Jardins] Empty
MessageSujet: Re: Guerre du temps [Jardins]   Guerre du temps [Jardins] Clock
 
Guerre du temps [Jardins]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre du temps [Quartiers des agents]
» Guerre du temps [Centre de communication]
» Guerre du temps [Crypte temporelle]
» Guerre du temps [Quartiers civils]
» Guerre du temps [Place héroïque]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Conton-City-