Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez
 

 Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockSam 5 Fév 2022 - 20:58
Garlic était furieux.
Il n’en pouvait visiblement plus, et c’était un sentiment partagé par le Daimaô. Des humains ? Des Saiyans ? Qu’est-ce que ça changeait, au final ?! Ce n’étaient que des gêneurs qui enflaient leur égo en se parant de soi-disant bonnes intentions ! Tous autant qu’ils étaient ! Une bande de détestables fouineurs ! Et pourtant, contrairement à aux guerriers malveillants qui s’échinaient à s’en sortir, eux arrivaient à leurs fins ! Ils arrivaient toujours à leurs fins de toute façon, quitte à utiliser des méthodes déloyales ! Ça en devenait juste lassant, par l’Enfer ! Mais heureusement, il restait une porte de sortie pour les maléfiques malfaiteurs… Garlic s’était préparé au pire et avait en tête un stratagème pour faire lâcher prise à ces hyènes, ouvrant ce dernier alors que son index se mit à luire d’un rouge écarlate inquiétant, invitant Piccolo à fermer ses yeux et à ordonner par télépathie à ses sujets de faire de même.

L’Akashingō avait été lâché, un sortilège né de la magie innée du Makyan qui éblouissait l’adversaire pour le laisser à la merci de ce dernier. Parfois, le petit roi en usa lors des entraînements qu’il avait eu avec l’ancien Piccolo. A force, il avait la parade, bien évidemment, et savait exactement quand fermer les yeux pour ne pas en être affecté, mais pour ceux qui ne connaissaient pas ce tour de passe-passe, cela pouvait se montrer diablement efficace. Privant de leur visions les paltoquets, il leur lança alors sa précieuse bille, qu’il éclata pour laisser place au Palais du Tout-Puissant tout entier ! Ca, c’était un lancer qui ne se ratait pas, au vu de l’envergure de l’architecture ! Mister Popo avait intérêt à s’accrocher, car ce fut tout le sanctuaire qui fusa vers les héros pour les envoyer au fond du récif ! Evidemment, c’était là une diversion pour que le démon original puisse approcher de Black et le tirer d’affaire. Il était la priorité absolue. Leur groupe avait indéniablement besoin de sa puissance pour s’assurer une confortable survie dans ce monde de dégénérés. Dans une autre splendide démonstration de ses pouvoirs magiques, l’ogre miniaturisa son île tout entière pour la contenir dans une autre de ses minuscules billes et se faire la malle avec ses troupes comme ses terres. Serait-ce assez pour couvrir sa fuite, néanmoins ?

Aussi rapide que la forme de Kyôdaika pouvait le rendre, Garlic n’en était pas moins inférieur en termes de puissance par rapport aux autres racailles, d’autant que la première avec laquelle ils s’étaient frittés était encore fraîche comme un gardon… Si fuite il devait y avoir, alors ils devraient s’assurer de les maintenir occupés le temps qu’ils puissent disparaître. Et hélas, cela signifiait qu’il allait falloir avoir recours à des méthodes peu glorieuses. Claquant des doigts, Piccolo ordonna d’un signal mental à son Clan de fondre sur les récalcitrants.


« Serviteurs ! Massacrez moi ces trouffions ! »

Evidemment, ceux-ci n’avaient pas l’ombre d’une chance…
Le sang des Nameks Démoniaques devait couler pour permettre à leur maître de continuer l’histoire de leur peuple ailleurs. Naturellement, il se réserva d’envoyer à la mort ses plus fervents et utiles serviteurs comme son conseiller ou son général, mais ce furent bien la grande majorité de ses soldats qui firent déferler Kikohas et Chô Makoho sur les ennemis de leur père avant de se jeter dans la mêlée.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 0tl1

« POUR LE GRAND ROI DEMON ! »

Mais pendant ce temps, le Souverain du Mal et sa cour, eux, leur tournait le dos pour monter dans les airs, les poings serrés. Aussi monstrueux que Piccolo pouvait être, il était assez fier de son sang pour se frustrer de le voir versé à cause de tels imbéciles heureux. Evidemment, il avait tout son temps pour créer d’autres démons à ses ordres, mais le processus était déjà assez éprouvant comme ça pour vouloir l’éviter dans la mesure du possible. Si le Namek était tout aussi plein de ressentiment que son camarade, il n’avait pas cette facilité avec le verbe et se contentait de pester avec véhémence avant de fuser dans le ciel.

« A charge de revanche, les gueux ! »

Fustigea-t-il avant de rejoindre Garlic au milieux des nuages pourpres de la Mer Ecarlate, Gong et Ocarina le suivant de près. Une fois arrivé à sa hauteur, les démons prirent en vitesse pour rejoindre le continent. En cours de chemin, néanmoins, Piccolo s’adressa à son coéquipier pour lui proposer de se trouver un endroit calme où faire le point et se reposer quelques peu. Il fallait dire que le pauvre Black ne pétait pas exactement la forme, tout sanguinolent qu’il était.

« Cachons notre énergie, maintenant. Il nous faut une cachette… On a des blessures à panser, et on peut pas se permettre de se faire retrouver. »

Mais où, là était la question…
Ils devaient impérativement éviter de se faire retrouver, et ce par qui que ce puisse être. Et pour cela, il leur fallait une planque efficace. Le genre qui leur permettrait de se terrer et se préparer minutieusement jusqu’au moment opportun où leur réapparition signifiera leur indéniable victoire ! Mais aucune idée ne vînt au Roi. De toute façon, à quoi beau se triturer les méninges ? Piccolo n’avait pas à réfléchir. Il avait des larbins pour ça ! C’est Gong, bras droit de Piccolo, qui s’avança pour prendre la parole et éclairer de sa lumière les seigneurs de guerre. Après tout, ce n'était pas pour rien que son père l'avait nommé conseiller du clan !

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 E75w

« Sauf votre respect sire, j’ai peut-être une idée ! »
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 520.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockLun 7 Fév 2022 - 5:52

De toute évidence, les ravisseurs de Dendé n'appréciaient pas d'être mis au pied du mur. À peine Vegeta eut-il terminé sa tirade qu'il put entendre des vociférations venir de l'intérieur du château. Quel que soit l'être qui en était à l'origine, sa voix était aussi agréable que le crissement d'un ongle sur un tableau noir, ce qui ne donnait aucunement envie de l'écouter.
Le prince en fit tout de même l'effort, non pas par respect - qu'avaient-ils fait pour le mériter ? - mais par curiosité pour les raisons qui avaient pu les pousser à se mettre dans une pareille situation. Après tout ce temps, qui pouvait encore ignorer que s'en prendre à la Terre n'était pas la meilleure des idées ?
Non qu'il s'en plaigne : cela leur évitait de connaître des périodes de paix trop prolongées et de se laisser aller, mais cela témoignait tout de même d'un sérieux manque de renseignement - ou de jugeote, si ce n'est les deux.

« C'est bon, vous avez terminé ? » finit-il par répondre, indifférent aux récriminations que lui opposait le présumé maître des lieux. La pointe de sa lame pressa davantage sur la carotide du guerrier vaincu qui gisait à ses pieds.

Non qu'il en soit besoin pour le maintenir sous la menace, la sœur d'armes Caulifla - cette fameuse Kale - semblant prendre un peu trop à cœur sa demande de le tenir éveillé, se lançant dans une séance de torture improvisée.  Il fallait croire que les Saiyans de cet autre univers n'étaient finalement pas aussi civilisés qu'ils aimaient le prétendre... Mais qu'importe, tant qu'ils obtenaient l'effet escompté.

« Vous allez pleurnicher encore longtemps ? » reprit-il, les yeux rivés vers la provenance de ce réquisitoire. « Si c'est censé m'apitoyer, vous pouvez économiser votre salive, ça ne marche pas avec moi. Je ne suis ni un ange, ni un justicier : vous avez pris quelque chose et je suis venu le récupérer. Ça ne va pas plus loin. » Un sourire moqueur étira ses lèvres. « Si ça vous pose un problème, venez me le dire en face ! »

Ce qu'ils firent, finalement, émergeant à tour de rôle des profondeurs de ce palais désormais en ruines à force d'affrontement un peu trop rudes pour sa vieille pierre. Face à lui se trouvèrent alors une sorte de lutin malveillant à la musculature si turgescente qu'elle en devenait grotesque, ainsi qu'un Namek à l'allure sensiblement plus mature que Piccolo, mais encore dans la force de l'âge. Depuis quand ceux-ci se livraient-ils à de telles manigances ? S'agissait-il d'un expatrié, ou représentait-il la volonté de son peuple de quelque manière que ce soit ? Il lui faudrait tirer ça au clair une fois sorti de cette impasse.

« Qu'est-ce que c'est que cette horreur ? » ne put-il s'empêcher de commenter en voyant apparaître dans la pâle lueur des lunes jumelles le premier des deux concernés. « Je me doutais que tu étais laid pour te cacher de cette manière, mais je ne pensais pas que c'était à ce point-là. »

Et s'il n'aurait pas rechigné à l'injurier pour son seul plaisir, cette réaction était on ne peut plus sincère, parfaitement spontanée. Au cours de ses conquêtes, le prince avait affronté nombre d'espèces, plus que la plupart n'en voyaient au cours d'une vie, et peu lui avaient paru aussi repoussantes que ce gnome difforme. S'il avait cru une seule seconde que le mal pouvait transparaître sur le visage de ceux qui le portent en leur cœur, il aurait volontiers reconnu en avoir la preuve devant lui. Était-ce contre cette créature qu'Oishi était en train de se battre ?

Heureusement - si l'on peut dire -, il n'eut pas à s'infliger longtemps ce spectacle, l'intéressé leur épargnant sa vue... En leur faisant perdre la leur, pour quelques poignées de secondes tout du moins. Avec un râle de mécontentement, le prince des Saiyans porta la main à son visage dans un réflexe protecteur - et, ce faisant, en oublia de garder le contrôle de son prisonnier.
Force était d'admettre que même avec une telle ouverture, il ne s'était pas attendu à ce que cet humanoïde grotesque se montre aussi vif. Et ce n'était pas la dernière surprise qu'il leur réservait, puisqu'il leur lança de surcroît un modeste projectile...  À l'intérieur duquel se trouvait apparemment caché le Palais Divin tout entier. Ces deux individus ne payaient peut-être pas de mine, mais compensaient cela par des pouvoirs pour le moins étranges.

« ATTENTION ! » eut-il tout juste le temps de crier, à peine capable d'ouvrir un œil au moment de se jeter lui-même sur le côté.

Sans savoir de quoi elle était faite exactement, il pensait la structure assez robuste pour ne pas s'effondrer sous son propre poids, même dépourvue de la magie de flottaison qui la maintenait habituellement dans les cieux. Mais cela voulait aussi dire qu'ils pouvaient finir écrasés sous elle s'ils n'y prenaient pas garde, tous autant qu'ils sont. Depuis les airs, il tâcha de déterminer ce qu'il était advenu de ses alliés, les dimensions importantes de la demeure de Dieu - ajoutées à sa vision encore diminuée - l'empêchant de voir ce qu'il se passait de l'autre côté.
Lorsqu'il fut enfin capable de discerner à nouveau les lieux, ce fut pour se rendre compte... Qu'ils n'étaient plus là ; qu'il n'en restait rien, au sens le plus littéral du terme. De la même manière qu'il avait été capable d'emprisonner le domaine céleste au grand complet dans cette bille minuscule, l'affreux lutin avait semble-t-il décidé d'emporter son palais - ou du moins ses décombres - avec lui dans sa fuite. Ou plutôt leur fuite, puisqu'il emmenait avec lui non seulement le Namek inconnu - était-ce son aura avait paru familière ? -, mais aussi le corps inerte de Black.
Il n'en était pas question.

« Parce que vous croyez que je vais vous laisser partir ? Ça ne se passera pas comme ça ! GALICK... »

Cependant, avant que son attaque ait pu prendre forme, il se trouva contraint d'esquiver de justesse une rafale d'énergie.
Celle-ci ne provenait pas du trio de fuyards, mais bien d'une créature tout aussi hideuse que ceux qu'il supposait être ses maîtres - une parmi d'autres. Car de toute évidence, leurs ennemis avaient profité de la confusion pour ordonner à leurs sbires de couvrir leur retraite.
Et si aucun d'eux n'était d'une force remarquable individuellement, leurs effectifs en faisaient une menace à ne pas négliger... Surtout avec des innocents à protéger. Bon sang. Les choses étaient tout de même plus simples quand il n'avait pas à se soucier de ce genre de détail.

« Je n'ai pas de temps à perdre avec de la vermine ! HORS DE MON CHEMIN ! »

Joignant le geste à la parole, il entreprit de bombarder de part et d'autre les rangs adverses sous une pluie de tirs, clairsemant un peu plus ceux-ci à chaque passage... Mais pas assez pour se croire hors de danger ; pour se lancer à la poursuite de leurs maîtres encore moins. Même avec les haricots qu'il avait ingéré, il n'avait jamais été prévu qu'il se retrouve dans cette situation ; et au-delà de ses réserves autrement plus restreintes qu'à l'accoutumée, il voyait difficilement comment il allait pouvoir s'en sortir sans pertes à déplorer.
Certes, Dendé était le seul qu'il soit réellement venu chercher, mais pouvait-il pour autant abandonner les autres prisonniers à leur sort ? Ne serait-ce par leur rendre service que de poursuivre leurs tortionnaires pour s'assurer qu'ils ne tomberaient plus jamais entre leurs griffes ?

Confronté à une riposte agressive de la part des troupes ennemies, hélas encore loin d'être décimées, il n'eut d'autre choix que de s'abriter derrière le Palais Divin partiellement immergé. En être réduit à jouer à cache-cache ne lui plaisait guère, d'autant que le bâtiment n'était pas conçu pour lui servir de bouclier, mais les monstres étaient trop nombreux pour qu'il puisse parer chacune de leurs attaques. Aussi faibles qu'ils soient, s'ils l'atteignaient suffisamment, même lui pourrait avoir de sérieux ennuis. Fort de cet abri de fortune, il scruta les environs à la recherche de ses alliés, séparé d'eux par cette suite d'événements - et, ce faisant, reconnut parmi les captifs fraîchement relâchés un visage familier.
Celui de la main droite de Dieu.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Gru9

« Hé ! Toi, là ! Le serviteur ! » l'interpella-t-il sans perdre un instant, espérant qu'il ne soit pas encore trop déboussolé pour comprendre ce qu'on lui voulait. « On ne tiendra pas comme ça longtemps ! Si vous comptez garder ce palais en un seul morceau, vous feriez mieux de trouver un moyen de le sortir d'ici ! »


Dernière édition par Vegeta le Jeu 17 Fév 2022 - 5:58, édité 1 fois
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 113
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 920 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Bluff / Image Remanente
Techniques 3/combat : Over Sell / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Perfect Lie

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockLun 7 Fév 2022 - 12:27
Elle avait beau se dire meilleure que ça, mais l’affrontement physique contre le Namek et l’abomination miniature faisait bouillir son sang de guerrier comme jamais. Le fait qu’elle s’était littéralement rotir temporairement l’intérieur par le gnome à la laideur incommensurable n’aidait clairement pas à la calmer. En parlant du gobelin, il tenta de faire une deuxième fois son rayon en crachant un commentaire qui ne l'arrangea pas davantage. Sauf que cette fois-ci, elle savait à quoi s‘attendre. Suffisamment vive cette fois-ci, elle s’entoura du [NO-va Strike] pour son but initial : la protection. La puissance même de ce sort sadique détruisit la bulle de ki, à la plus grande surprise de la menteuse qui comptait s’en servir offensivement après avoir paré l’attaque. Ses deux cibles s’étaient rejoins pour papoter un tant soit peu, c’était le moment idéal pour leur lancer un torrent de ki à la gueule. Malheureusement pour elle, une autre voix, celle de Vegeta, la fit se retourner un court instant… vers les lunes artificielles.
 
Peu importe ce qui était en train de se passer autour d’elle, tout semblait devenir un bruit blanc dont elle n’en comprenait plus le sens. Son regard happé sur les lumières l’avait complètement figée sur place, avant que sa masse musculaire n’explose soudainement, détruisant le peu de vêtement qu’elle avait sur elle. Petit à petit, son corps était recouvert de poils et elle gagnait en taille, ses dents se transformèrent en crocs de plus en plus massif. Elle poussa un cri bestiale alors que son regard devinrent complètement rouge. Peu importe la raison pour laquelle cette lune artificielle était maintenant là, elle avait transformé Oishi dans une forme dont elle n’était pas fière, malgré son héritage : le Oozaru.

Pour les guerriers d’élite, ceci aurait été une aubaine sans pareil. Avoir sa puissance était multiplié par 10 et devenir un monstre inarrêtable était clairement préférable. Le souci étant que, auquel elle haïssait le système de caste de l’ancien royaume saiyan, il avait eu une raison d’exister : le contrôle de cette forme bestiale de plusieurs mètres de long. Elle n'avait aucune forme d’emprise sous cette forme et même durant ses transformations sous le règne de la dyarchie, elle avait toujours un compagnon qui savait le maîtriser pour détruire la lune dès que ça commençait à déraper.

Le singe énorme commença à lancer des Chö Mahökö sur tout ce qui bougeait, comprenant principalement des serviteurs sans nombre ou importance qui canardaient les groupes de saiyan plus bas. Elle se mit à charger sur le reste qui venait de la prendre pour cible, les balayant d’un coup de la main alors que d'autres ne faisaient qu’intervenir pour s’assurer la fuite de leurs maîtres. Ils entamèrent des manœuvres d'esquive pour gagner du temps, mais cela n’avait que le mérite de leur prendre un coup de poing de la taille de leur corps dans la face. Ils étaient comme des mouches autour d’une Oishi hors de contrôle, elle servait de parfaite distraction pour Vegeta et ses alliées de circonstance.

Cela dit, le nombre de créatures déformées et verdâtres commença à s’amoindrir à grande vitesse. Leurs pitoyables attaques étaient comme des piqûres de moustique pour le singe géant, alors qu’ils se faisaient soit écraser, soit désintégrer par un laser sorti de la voie buccale du monstre poilu. Toutes les secondes, une nouvelle victime ajoutée au compteur. Combien de temps restait-t-il avant que l’agression du singe ne se retourne sur les héros encore présents ? Tant que les lumières dans les airs étaient encore présentes dans le ciel, rien ne pouvait être certain. Pour le Prince, ceci allait être une évidence que si rien n'était fait, le pouvoir qui venait de les sauver pourrait devenir rapidement leur perte... Du moins, du palais et de l'otage devenu démoniaque.
Kale
Kale
Saiyan
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2017
Nombre de messages : 165
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse, Poing de KI, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Laser Berserk, Rage
Techniques 1/combat : Explosion de KI

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockJeu 17 Fév 2022 - 1:52
Toujours cette fâcheuse tendance à se mettre en danger, elle n'hésitait pas à se mettre en avant devant Caulifla pour éviter la moindre attaque venant du nouveau venu. Cet espèce de gnome trop musculeux pour être vrai venait d'user d'une étrange magie, aveuglant temporairement les défenseurs ! Personne ne s'y attendait, hormis l'attaquant même de cette sombre sorcellerie. Elle n'appréciait pas ça ! Elle n'avait plus aucun visuel sur sa sœur, et c'était d'autant plus détestable qu'elle devait simplement se contentait de suivre son énergie, aussi faible soit-elle. Après une telle bataille, ce n'était pas étonnant... Caulifla ne pouvait plus réellement se battre, et son dernier bastion se retrouvait être une Kale encore plus énervée qu'à l'accoutumer. Bon, niveau protection, on ne pouvait pas faire mieux. Mais niveau attention, elle était loin d'être idéale. Car après-tout, qu'avait-elle de plus à offrir dans l'actuel cas ? Elle n'allait même pas daigner aider Vegeta, préférant se concentrer sur la seule personne d'intérêt à ses yeux. Oui, il était seul, maintenant. Personne n'allait l'aider.

"Grande sœur, je suis là, ne t'en fais pas !"

Peu importe désormais si Black s'était enfui, il n'était plus sa priorité. En revanche, c'était ce "attention" venant du guerrier de l'espace qui l'extirpait une fois de plus de ses pensées. Attrapant le poignée de sa camarade de l'Univers 6, elle s'envolait aussi vite, voyant sous ses pieds l'immense sanctuaire divin qui l'avait accueilli pendant deux ans s'effondrer. Heureusement pour ses maîtres, il ne semblait pas trop "détruit". Malheureusement pour eux, il serait difficile à sortir de là. Enfin... Ce n'était pas son problème, pas vrai ? Car elle s'était caché, laissant une fois de plus le prince des Saiyans seul à sa besogne. Il devait protéger à lui seul les différentes victimes contre les serviteurs du Roi Piccolo ! Et elle, que faisait-elle, alors ? Eh bien, pendant ce temps, elle s'était juste caché avec sa seule famille derrière le sanctuaire, veillant à ce qu'elle n'ait rien. Un rapide coup d’œil lui permettait d'ailleurs d'identifier la moindre cicatrice, jouant avec ses nerfs car impossible pour elle de la soignée... Elle aurait dû prendre des senzus chez Karine ! Quelle idiote de ne pas y avoir pensé lorsqu'elle y était...

"Quoi, encore ?!"

Un hurlement bestial venait de résonnait ! Et lorsqu'elle détournait enfin le regard vers le champ de bataille, elle pouvait voir une créature poilue énorme ! C'était donc ça, les fameux Oozaru des Saiyans ? Ainsi, elle pouvait voir la véritable apparence de sa race lorsque celle-ci venait à croiser le regard d'une étoile bien particulière. Des ondes permettaient une telle transformation, et ceux-ci offraient à leurs utilisateurs une puissance multiplier par dix. Loin d'arriver à la cheville d'un Super Saiyan, cette force avait de quoi surprendre sur le coup, lorsqu'on ne s'y attend pas. Mais... Ce n'était toujours pas ça qui allait sortir Caulifla de sa léthargie. La secouant légèrement, elle espérait bien une réaction de sa part... Surtout que les ennemis venaient enfin d'être tous massacrés, et que le regard de cette créature sauvage se tournait vers ses propres alliés. Peut-être que Kale s'en foutait royalement des otages et de Vegeta, mais si cette Oishi venait à toucher à un seul cheveu de sa sœur, elle risquait de ne pas être très d'accord avec ça... "Réveilles-toi, soeurette !..." C'était désespérant. Comment pouvait-elle l'aider ?
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 92
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 520.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockDim 20 Fév 2022 - 6:53

« O... Oui. » opina un Popo encore désorienté, mais bel et bien conscient de l'urgence de sa situation. Dès qu'il fut en mesure de se remettre sur ses pieds, le suivant de Dieu entreprit de grimper le long du flanc du palais renversé.
Malgré cette réactivité, il lui faudrait cependant quelques instants pour en reprendre le contrôle même dans le meilleur des cas, surtout endommagé comme il l'était. Vegeta ne savait pas exactement ce qu'il comptait en faire, mais pouvait aisément deviner qu'il allait lui falloir gagner du temps.
Quel autre choix avait-il, de toute façon ?
Ces démons n'étaient pas si terribles, pris séparément ; dans son état normal, il ne faisait aucun doute qu'il n'en aurait fait qu'une bouchée. Affronter une armée entière ne lui faisait pas peur.

Seulement voilà, il n'était pas dans son état normal - avait délibérément choisi de ne pas l'être, même s'il n'avait alors aucun moyen de savoir ce qui l'attendait. Et l'un des buts de la manœuvre était précisément de le guérir de ses erreurs de jugement une bonne fois pour toute.
Qu'elles lui retombent dessus était une chose ; il ne pouvait alors s'en prendre qu'à lui-même. Mais quand le sort de la Terre était en jeu, il n'avait plus le droit de laisser l'arrogance lui monter à la tête comme cela avait été trop souvent le cas. Plus maintenant.
Alors oui, peut-être serait-il encore capable de défaire chacun de ces monstres, même après la rude bataille qu'il venait de mener et qu'il n'avait, hélas, pas eu l'occasion de conclure - pas comme il l'entendait. Peut-être qu'il en sortirait sans une égratignure - ou du moins aucune supplémentaire ; peut-être qu'il pourrait les empêcher de toucher à un seul cheveu de leurs anciens prisonniers.
Peut-être. Mais il n'avait aucun moyen de le savoir, et c'était un pari qu'il n'avait pas le droit de prendre. Pas plus qu'il n'avait pu prendre celui de se lancer à la poursuite des trois malfaiteurs, en partant du principe que quelqu'un d'autre s'occuperait de ce qu'il se passait ici.
Ces vies dont il avait mis si longtemps à réaliser la valeur ne lui appartenaient pas. Ce n'étaient pas des jetons qu'il était libre de mettre sur la table dans un jeu dont ils ne connaîtraient même pas les règles.
Il ne connaissait pas ces gens, ne savait rien d'eux. À titre personnel, leur survie ne lui faisait ni chaud ni froid.
Mais c'était la bonne chose à faire, aussi rageant que ce soit. Être « du bon côté » n'était décidément pas simple, mais c'était précisément ce qui en faisait le meilleur des entraînements.

En pleine guérilla avec les monstres de garde que le Namek leur avait laissé, Vegeta eut la surprise de voir l'eau se mettre à bouillir et les vagues se soulever au beau milieu du feu croisé.

« Quoi, encore ?! » pesta-t-il entre deux échanges de tir.

Il ne tarda pas à avoir sa réponse quand la forme colossale d'un gorille géant émergea des flots, se dressant parmi les vagues. La stupéfaction lui fit un instant oublier le projectile qu'il tenait encore dans les mains.
Oishi étant hors de vue, il devait admettre ne pas avoir pensé à elle au moment d'installer deux nouvelles lunes dans le ciel, dans la confusion du moment - et quel mal pouvait-il y avoir à accroître son pouvoir ?
D'autant qu'il n'avait aucun moyen de savoir ce qu'elle était devenue depuis qu'ils s'étaient séparés lors de leur arrivée, les effusions de puissance - tout notamment celle de Black - l'empêchant de discerner la sienne avec précision. Ce n'était plus le cas désormais, pour des raisons évidentes.
Donnant de la voix pour s'assurer qu'elle l'entende malgré sa taille démesurée, sans encore sortir de sa cachette, il lança :

« Tu en auras mis, du temps ! »

Ce qui valait également pour cette transformation.
Après tout, cela faisait de longues minutes déjà que les faux astres avaient été mis en place. Où pouvait-elle bien être pour ne recevoir que maintenant leur rayonnement ? Enfin, peu importe. Au moins n'était-elle pas morte, c'était ce qu'il fallait en retenir. Bien sûr, il n'avait aucun moyen de savoir qu'elle était incapable de se contrôler - pas avant que son comportement ne la trahisse. Il ne manquait plus que ça. On les lui aurait toutes faites, aujourd'hui, décidément.

« C'est pas vrai ! »

S'il pensait sincèrement ce qu'il disait au sujet de l'obsolescence des rangs dans la société saiyanne quelques heures auparavant, il ne se serait pas attendu à ce que qui que ce soit - sauf peut-être les enfants - soit incapable de maîtriser ce qui était somme toute leur meilleure arme. C'était un bien mauvais pour relever cette lacune chez sa nouvelle recrue.

« Ne l'attaquez pas ! » lança-t-il à l'adresse de ses alliés de fortune - Kale ne prenait peut-être plus part aux hostilités, mais il pouvait encore sentir son aura à proximité, derrière une autre partie du palais.
Elle est avec nous, aurait-il voulu ajouter, mais en l'état, force était de constater qu'elle n'était avec personne, si ce n'est elle-même : l'instinct bestial prenait le dessus.

Mais pas pour longtemps. Les fauteurs de trouble ayant quitté les lieux, les ténèbres qu'ils y avaient répandu finissaient de se dissiper. Une source de lumière n'était plus nécessaire : le soleil allait reprendre ses droits. Quittant ses positions retranchées, le prince décolla à toute vitesse - trop vite, espérait-il, pour laisser aux forces ennemies le temps de le pousuivre ; celles-ci avaient déjà fort à faire avec ce monstre surgi des profondeurs.
Une fois à bonne hauteur, il décocha deux tirs en direction des lunes qu'il avait lui-même mis en place, les faisant éclater comme des ballons de baudruche gonflés d'énergie ; leur fragilité avait toujours été leur principal défaut. En toute logique, Oishi devrait bientôt reprendre son apparence normale.
Ceux qui, comme elle, perdaient la raison en adoptant la forme simiesque étaient généralement abasourdi lorsqu'ils revenaient à eux ; par chance, elle avait décimé les rangs ennemis en l'espace de quelques minutes, pulvérisant d'un côté et écrasant de l'autre, les déchirant comme un enfant arracherait les ailes des insectes, ne laissant qu'une poignée de créatures désorganisées disséminées à la ronde.
Les démons encore indemnes n'étaient bien sûr pas inoffensifs pour autant, mais devaient commencer à comprendre - ce n'était pas trop tôt - que leurs maîtres n'avaient jamais prévu qu'ils se sortiraient vivants de ce guêpier.
...Ce qui ne suffit toutefois pas à les démotiver : preuve en est du rayon qui fusa dans sa direction et lui arracha quelques cheveux, manquant de le toucher en pleine tête malgré la distance.

« ALORS, ÇA VIENT ?! » s'impatienta le prince depuis les airs à l'encontre du palais - ou plutôt de celui qui s'efforçait d'en reprendre les commandes. Tout en jetant des coups d’œil réguliers au gorille, se tenant prêt à le rattraper lorsque ce n'en serait plus un - il serait dommage qu'elle finisse noyée -, il reporta son attention sur les humains hagards qui se cramponnaient au Palais Divin pour ne pas couler eux-mêmes, faute de meilleure planche de salut. « VOUS TOUS ! RENTREZ DANS LE BÂTIMENT, MAINTENANT ! NOUS ALLONS PARTIR D'ICI ! »
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 113
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 920 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Bluff / Image Remanente
Techniques 3/combat : Over Sell / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Perfect Lie

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockDim 20 Fév 2022 - 11:36
Une destruction sans pareil : voilà ce que Oishi causée au milieu d'un océan rempli maintenant des corps inconscients ou morts. Des rayons d'énergie par ici, des coups de poing de la taille de la lune par là. Elle faisait son meilleur travail… alors qu'elle n'était même plus en contrôle de ses propres moyens. Mais cela allait bientôt prendre fin pour la menteuse. Vegeta eut l'excellente idée de détruire les lueurs dans le ciel qui faisait perdre la tête à son allié. Heureusement, sous sa forme simiesque, elle commençait à mettre ses gros pieds sur le Palais du Tout-Puissant déjà bien endommagée.

Aussitôt que les lunes artificielles avaient explosé que le gorille massif commença à perdre en taille. Ses poils disparaissent progressivement et ses yeux aussi rouges et perçants que de la lave laissa progressivement place à des pupilles noires prendre leur place. La transformation venait de prendre fin. Elle était sur le sol du lieu sacré avec une sacrée migraine. Elle faisait de son mieux pour s'agripper au peu de souvenirs qu'elle avait encore. Il y avait le duel avec le Namek, puis l'abomination miniature était venue le sauver et puis… le néant. Elle regarda son accoutrement qui était tout simplement inexistant. Elle comprit directement ce qui venait de se passer. Son premier réflexe fut de se taper sur le coin de la tête en exaspération. Elle haïssait prendre cette forme depuis qu'elle avait quitté l'armée saiyan et pour de bonnes raisons : Perte de vêtements et dégâts collatéraux garantis. Maintenant, qu'elle y pensait, où était passé le château démoniaque qu'elle et Vegeta avait attaqué ? Elle ne l'avait pas pu le détruire sans laisser de trace, peu importe la puissance du gorille.

Oishi n'eut que le temps d'y réfléchir que quelques rayons d'énergies commencèrent à foncer dans sa direction. Instinctivement, elle sauta en arrière tout en envoyant quelques boules de ki en réponse à ses assaillants. Elle partit rapidement à l'abri dans le palais sous les ordres de Vegeta avec les rescapés, mais elle continua sa course. Avant qu'elle ne puisse comprendre ce qui se passait, ce qui semblait être un tremblement parcourant tout le palais se fit sentir. Un instant plus tard, le palais se mit à se redresser et s'élever dans les airs. Dans le peu de temps où elle s'était planquée dans une salle pour ne pas se montrer nue aux survivants de cet enfer, le palais était maintenant parti pour retourner à sa place originale, loin des démons et des nameks à la forme étrange.

Elle était seule maintenant, avant que quelqu’un à la dégaine d’un génie se ramène avec des vêtements similaires tout en posant devant la dénudée.

“Tenez, des vêtements.”

“Merci…”

La personne ressortit alors que la menteuse regardait d'un œil blasé l'uniforme qu'elle allait devoir porter. C'était le même accoutrement que lui avec un soutien-gorge blanc ajouté pour des raisons évidentes. Une fois habillée dans ce costume ridicule, elle sortit de la salle en voyant le reste des gens secourus dans le temple. Elle était rassurée de voir que la mission était un succès malgré les nombreuses erreurs de sa part. Non, ce n'étaient pas des erreurs, c'était tout simplement malchance sur malchance. Elle se fraya son chemin à travers les survivants pour voir Vegeta. Le prince n'allait pas être heureux de la participation lacunaire de la saiyan, elle le savait bien.

“Veuillez m’excuser, je me suis attaquée par les alliés de votre adversaire… mais au moins, j’ai pu les retenir suffisamment longtemps pour les empêcher de trop intervenir dans votre duel !”

Elle tentait de sauver sa fierté du mieux qu'elle pouvait tout en poussant un rire nerveux, alors qu'elle avait raté sa mission sur toute la ligne. Il restait plus qu'à attendre se faire gueuler dessus, du moins, c'était ce qu'elle s'attendait.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockDim 20 Fév 2022 - 14:44
"Réveilles-toi, soeurette !..."

Aucune réponse de la part de Caulifla. Aucune réaction de sa part, pendant une bonne minute. Une minute de stress passa alors et elle fronça des sourcils, toujours inconsciente. Elle porta une main à son front, se réveillant enfin et lâchant un :

‘’Ce que tu es bruyante, Kale…fais moins de bruit…’’

Elle ne percuta pas tout de suite. Elle était encore patraque de son sommeil forcé.

‘’Attends une minute…’’ Dira-t’elle ensuite en ouvrant brusquement des yeux.

Tout lui revint en tête. La bataille contre Black, l’arrivée inopinée de sa protégée…Elle observa Kale, un air choqué au visage. Elle avait tant parcouru pour retrouver Kale qu’elle n’arrivait pas à en croire ses yeux. Lorsqu’elle comprit que c’était réel, des larmes perlèrent aux coins des yeux. Elle attrapa fermement Kale dans ses bras, la serrant tandis que ses larmes coulèrent librement. Elle ne se laissait plus aller comme ça depuis fort longtemps, c’est dire à quel point ces retrouvailles étaient intenses pour elle. Elle murmura d’un ton à peine audible :
‘’Je ne te lâcherai plus, c’est promis…je suis désolée…je suis désolée…je suis désolée…’’
Et elle resta ainsi dans les bras de Kale, ne voulant clairement pas la lâcher. Elle craignait qu’en la lâchant, son amie disparaitrait encore une fois. Elle ne faisait même plus attention à ses blessures, ni même au gorille ou à Végéta. Il n’y avait qu’une seule chose qui comptait actuellement. Elle serait prête à rester ainsi pendant des heures, afin d'être sûre que plus jamais elles ne seront séparés. Malheureusement, elle ne pouvait pas faire cela, ils n'avaient pas encore fini ici. Au bout d’un petit temps, elle se leva enfin à contre-coeur et observera les environs, demandant alors :
‘’C’est toi qui as fait fuir l’autre enfoiré ?! Et bah, je suis surprise, tu es vraiment forte ! On ferait mieux de rejoindre l’autre con avant qu’il nous pète une crise.’’ Dira-t’elle ensuite en faisant mention de Végéta.

Bien qu’elle le traitait de vieux con, au final, il y avait quand même une certaine estime pour lui. Après tout, il avait pris plusieurs risques pour aider le vieux matou non ? C’était donc qu’il n’était pas si mauvais qu’elle ne l’aurait pensé.
Kale
Kale
Saiyan
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2017
Nombre de messages : 165
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse, Poing de KI, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Laser Berserk, Rage
Techniques 1/combat : Explosion de KI

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 ClockJeu 24 Fév 2022 - 2:25
"Réveilles-toi, sœurette !..."

Cette petite complainte, sans résultat, inquiétait réellement la guerrière de l'espace. Celle-ci s'attendait au réveil de sa seule famille, mais il n'en n'était rien ! Oh, grand Dieu... C'était des plus énervants... Tellement qu'elle pensait que ces ordures y étaient pour quelque chose. Qui sait qui aurait pu faire du mal à sa sœurette durant son absence ?! Cette pensée lui faisait perdre ses moyens, jusqu'à ce qu'enfin, une petite parole vienne à ses oreilles ! Elle s'était réveillée ! Mais... Moins de bruit ?... Oh... Elle était encore un peu sous le choc, non ? Attendre une minute ? Attendre une minute ?! "Caulifla !..." En même temps ! L'accolade des deux sœurs se faisait bien vite, sans perdre une seule seconde ! Les larmes coulèrent, c'était dire à quel point elles étaient émus toutes les deux ! Séparer depuis si longtemps, elle ne pouvait qu'apprécier ce moment de douceur partager, qu'elle faisait durée aussi longtemps qu'elle pouvait ! Après-tout... Elles ne s'étaient pas permises ce genre de frivolité durant le combat, et il fallait bien se rattraper !

"Non, c'est moi qui suis désolée !... J'ai pris tellement longtemps à te retrouver !..."

Dans ce genre de moment, les paroles venaient naturellement. Pour une fois, elle n'avait aucun mal à parler, n'ayant pas besoin de réellement réfléchir à ce qu'elle avait à dire. Ces mots, ils venaient du cœur. Bien qu'aucune des deux ne veuille que ce moment se termine, il fallait bien arrêter... Se lâchant, alors que le pauvre Vegeta ne continue ardemment le combat et que la gorille finisse par reprendre forme humaine, les deux demoiselles prenaient le temps de papoter. "Je me suis beaucoup entraîné !... Je voulais enfin t'être utile, et arrêter d'être un boulet !... Je voulais pouvoir te protéger, au lieu de toujours l'inverse !..." Elle lui était tant redevable... Avec tout ce qu'elle avait fait pour elle, il était naturelle pour Kale d'offrir ses talents à sa sœur. Et elle avait tant de choses à lui raconter !... Son voyage depuis la Terre, son entraînement avec Karin, avec Tortue Génial, ou encore dans la Salle de l'Esprit et du Temps !... Et sans oublié les rencontres qu'elle avait faites sur Namek, ainsi que les Black Feather qu'elle avait rejoints !

"Je te suis !..."

Prête au combat, Caulifla semblait enfin pouvoir repartir. Et rapidement, les deux femmes se rendaient compte d'une chose... Il n'y avait plus rien à craindre ! Le combat s'était terminé par la fuite des défenseurs à bord du Palais de Dieu. Enfin, rien à craindre pour ceux à l'intérieur... En un instant, le duo Saiyan venait rejoindre la surface du Palais, ce dernier s'étant enfin envolé dans le ciel. Qu'il était bon de sortir victorieux de ce combat... Et qu'il était bon d'enfin pouvoir profiter de ce moment pour retrouver sa sœur. "Mais dis-moi... Pourquoi on aide ces gens ?..." Pour le coup, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi sa moitié sauver des vies. Elle ne s'intéressait généralement qu'à son elle et son groupe, et voler toujours les choses qu'elle trouvait intéressantes. Du moins, c'était comme ça sur Sadala. Qui sait si sa sœur avait également changé ? Peut-être qu'apprendre à se connaître de nouveau serait finalement un bon départ, n'est-ce pas ? Le temps perdu allait devoir être rattrapé par une petite mise à jour...

"Et puis... J'ai vraiment hâte que tu me racontes ce que tu as vécu !..."
Contenu sponsorisé

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 3 Clock
 
Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Confrontation de Saiyan
» Caulifla est en recherche
» Caulifla [Non Disponible] ✗
» Présentation de Caulifla
» Fiche de Caulifla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-