Le deal à ne pas rater :
Jujutsu Kaisen Tome 17 en édition Prestige : où et quand le ...
34.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 180.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockDim 16 Jan 2022 - 13:29


« Black ? Tu n'avais pas moins inspiré ? » se moqua le prince, guère impressionné. « Enfin, ça n'aura plus d'importance quand j'en aurai fini avec toi. »

Et à l'évidence, ce Black - quel nom ridicule ! - n'était pas aussi bien renseigne qu'il voulait le faire croire. Sinon, il aurait su qu'il ne fait pas bon énerver un Guerrier de l'Espace, comme certains aiment à les appeler. Car si le Saiyan était passé maître dans l'art de la guerre psychologique et s'était mentalement entraîné pour ne pas être pris à son propre piège, il y avait bien une corde sensible ; un sujet et un seul sur lequel ses défenses mentales étaient encore branlantes. Ou peut-être ne voulait-il pas s'immuniser aux invectives sur ce thème précis ; peut-être était-ce son souhait, que menacer sa famille le fasse enrager. Peut-être était-ce un fondement de son humanité retrouvé, une faiblesse bienvenue qu'il ne voulait pas oublier. Sa raison de se battre, celle qu'il avait mis si longtemps à trouver. Qu'il défendrait au prix de sa propre vie, s'il le fallait.

Trunks - l'autre Trunks - n'était peut-être son fils à proprement parler, en réalité issu d'un autre Vegeta, d'une autre époque, d'un autre monde... Mais cela ne changeait rien de son point de vue. Il avait mis du temps à l'accepter, à tisser des liens, mais ceux-ci étaient désormais suffisamment forts pour exister par-delà les âges. Il n'oublierait jamais ce qu'il avait ressenti au moment de sa mort - ce profond désespoir, et la fureur sans limites qu'il avait éveillé en lui. Cynique comme il l'était, peu de moments avaient éveillé des sentiments aussi purs dans sa vie - et aussi négatifs qu'ils soient, ce n'était pas dépourvu de valeur. Et c'était précisément cette furie, cette rancœur viscérale que « Black », puisque c'était son nom, était en train de tirailler. Il apprendrait rapidement que ce n'était pas la meilleure des idées.

Et l'imposteur de lui détailler par le menu comment il s'était occupé de sa famille - s'était occupé de lui - là d'où il venait, avec juste assez de précisions pour continuer à mettre de l'huile sur un feu qui n'en avait pourtant pas besoin. Vegeta n'avait qu'une compréhension imparfaite des réalités alternatives - c'était davantage le domaine de sa moitié -, et n'avait aucune preuve tangible de ce qu'il avançait, mais le simple fait qu'il se permette d'en parler en ces termes, comme d'insectes que l'on écrase, suffisant à le pousser à bout un peu plus qu'il ne l'était déjà. La veine qui pulsait à sa tempe était clairement visible désormais, trahissant un état de nerfs qui n'en finissait plus d'empirer - mais qui, aussi néfaste qu'il soit, lui donnait les moyens de lutter.

« Si tu crois que ça va se passer de la même manière... » cracha-t-il d'entre ses mâchoires serrées par une ire sans cesse grandissante. Sa répartie mourut, sacrifiée sur l'autel de sa haine et de son amertume. « Je vais te le faire PAYER ! »

À nouveau, sa puissance déferla autour de lui en écho à ce cri, projetant bourrasques et ondes de choc sur les remparts d'un château déjà bien mal en point. Aussi robuste soit-il, il n'avait clairement pas été conçu pour accueillir des affrontements d'une telle intensité - non qu'il soit à blâmer ; rien sur Terre n'était fait pour les endurer. Si s'être débarrassé de ses transformations avait son lot d'inconvénients, le prince y voyait ici un avantage ; se changer en Super Saiyan était un exutoire à la colère, son expression physique. En étant actuellement incapable, il gardait cette colère en lui, brûlant au fond de ses tripes, lui tenant chaud dans cette situation à glacer les sangs.

Quand l'usurpateur reprit l'assaut, il ne demandait pas mieux - attendait d'épancher sa soif de violence. Nullement impressionné par ses duplicatas illusoires - qui se soucie de la copie d'une copie ? -, il accueillit chacun d'eux comme il se doit, balayant les leurres de quelques mouvements véloces pour mieux s'occuper de leur créateur. L'une des lacérations que lui destinait celui-ci le mordit au niveau du flanc, mais il parvint à esquiver la deuxième, répliquant d'un coup de pied au milieu du torse. Ses tactiques étaient de plus en plus risquées, il en avait parfaitement conscience, mais n'avait pas le choix ; le temps jouait contre lui, et il devait profiter de celui qu'il lui restait pour placer un coup décisif. Pour l'empêcher de nuire.

Le revers de la médaille, c'était que ces élans passionnés se faisaient le plus souvent au détriment de toute forme de raison - oblitéraient tout sens commun pour ne plus laisser au premier plan qu'un courroux vengeur. Prendre cette hargne démesurée à bras le corps sans la laisser lui monter à la tête était une épreuve en soi, et plus encore de rester assez lucide pour l'employer à bon escient. En l'état, le prince en faisait son carburant ; puisait dans cet océan d'hostilité la force de continuer un combat qui, définitivement, ne tournait pas en sa faveur.
Tant qu'il le haïrait avec autant de force - du fond de son âme -, il ne faillirait pas, il en était persuadé. Ce qui ne voulait certes pas dire qu'il ne pouvait tomber, mais si c'était le cas, il s'assurerait de l'emporter avec lui. Il avait échoué à le faire avec Majin Buu, mais n'y manquerait pas cette fois, s'il fallait en arriver là. Si nébuleux que soient ses pouvoirs, il doutait que le voyageur du temps soit lui aussi en mesure de se reconstituer s'il était éparpillé aux quatre vents.

Refoulant la douleur, le prince se concentra sur le moment présent - celui qui voyait des dalles prélevées à même le sol foncer vers lui, auréolée d'une puissance maléfique. Son traditionnel tir de barrage parut être une réponse appropriée, mais soit la précision lui manquait, soit son vis-à-vis manipulait assez habilement ses projectiles pour réussir à en sauver une partie ; deux carreaux réussirent à arriver jusqu'à lui, frappant aux côtes et à l'abdomen dans une gerbe d'obscures étincelles. Il serra les dents, sentant ses réserves se réduire encore un peu plus ; il n'était pas encore à bout de forces, mais l'urgence se faisait sentir de plus en plus. S'il profita du camouflage éphémère fourni par un nuage de poussière pour engloutir l'un des haricots qu'il avait été bien inspiré d'emmener, ce n'était pas ce qui lui ferait combler un écart hélas de plus en plus palpable.

« C'est tout ce que tu sais faire ?! » provoqua-t-il néanmoins, cachant sa fatigue et ses blessures autant que faire se peut pour lui faire croire que rien de ce qu'il faisait n'avait le moindre effet. Sa résilience jouait en sa faveur, lui permettant de continuer à jouer les fier-à-bras, mais il ne pourrait pas dissimuler la diminution de son ki éternellement. « Laisse tomber tes tours de passe-passe et BATS-TOI ! »

Une invitation à laquelle le sosie se dépêcha de répondre, revenant se mesurer à lui en une succession d'enchaînements brutaux au corps-à-corps, dans un sens et dans l'autre. Vegeta ne devait de réussir à le contenir qu'à son sens exceptionnel du combat, et même celui-ci devait tourner à plein régime pour lui en donner la chance. Son esprit était en ébullition, piloté par l'instinct du plus grand prince guerrier que l'univers ait porté... Et ce n'était pas suffisant.
Pour résister, peut-être, mais pour inverser la tendance, c'était une autre histoire. Régulièrement, il s'efforçait de le prendre par surprise - adjoignant un tir de ki à une volée de coups de poing, brisant une charge d'un kiai pour altérer le rythme du combat -, mais rien de tout cela ne faisait une différence durable. Le mieux qu'il réussit à faire fut sans doute de l'attraper par les cheveux, ces stupides cheveux pour tenter de lui enfoncer le crâne en travers du sol, mais même cela ne le retiendrait pas longtemps.
Plaies et bosses s'accumulaient d'un côté et de l'autre, sans discontinuer, mais il en faudrait plus que cela pour incapaciter des guerriers de leur trempe. Car il devait bien le lui laisser : aussi détestable qu'il soit, Black était un véritable combattant. L'on ne démontre pas un niveau pareil sans un sincère dévouement à son art, aussi malintentionné qu'il soit. Lorsque son ennemi mortel se mit en position de tir, son corps réagit dans l'instant en l'imitant ; la couleur était différente, mais la sensation familière, et il avait livré trop de ces duels face à Kakarot pour ne pas savoir quoi faire.
À ceci près que celui-ci n'essayait généralement pas de détruire la planète.

« GALICK GUN ! » rugit-il donc en réponse à l'incantation silencieuse, faisant feu simultanément.

Conjointement libérés avec une puissance dévastatrice, les deux rayons se rencontrèrent à mi-parcours, redonnant naissance à cette scène mythique que les années n'avaient pas suffi à effacer de sa mémoire.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 G310KS8

Peut-être était-ce l'authentique point de départ de la rivalité qui avait modelé sa vie jusqu'à ce jour ; une pensée dans laquelle il puisa une résolution renouvelée. Ce scénario qui s'était jadis retourné contre lui, il n'accepterait pas de le perdre une nouvelle fois. Il ne se rappelait que trop bien de la façon dont Kakarot avait pu prendre l'avantage sur lui, déployant des ressources cachées pour le surprendre. Et s'il n'avait jamais appris à maîtriser le Kaioken, Vegeta avait sa propre idée pour changer la donne.

« Et maintenant... » lâcha-t-il, inaudible au milieu de la cacophonie produite par les faisceaux en pleine lutte, chacun tâchant de prendre le dessus sur l'autre. « FINAL... »

Des étincelles se mirent à danser le long de ses bras, leurs lueurs ambrées contrastant avec le rayonnement pourpre de sa vague d'énergie. Peut-être Black le croirait-il sur le point de se métamorphoser en dépit de leur accord, mais il n'avait pas le luxe de tenter de cacher ce qu'il préparait de toute manière - ne pensait pas en avoir besoin ; il savait que son ennemi ne pourrait se soustraire à ce qui arrivait. Que ce soit par prudence ou par fierté, la position la plus prudente lors d'une telle confrontation étant derrière l'un des rayons, de préférence le gagnant. Il aurait aimé croire que leurs chances étaient égales, que l'issue de cette collision était encore incertaine - mais il pouvait déjà sentir la tension sur le point de se rompre. Ce n'était pas le moment d'hésiter ; au diable les conséquences.

Ajouter quoi que ce soit au choc entre deux vagues d'énergie n'était pas conseillé. Les pouvoirs des deux belligérants étaient en équilibre précaire, poussés au summum de leur intensité, et plus instable à chaque seconde où le conflit demeurait irrésolu. Le moindre changement dans la configuration, aussi léger soit-il, pouvait tout faire exploser ; les charges, leurs auteurs, le continent sur lequel ils se tenaient, tout.
Et plus encore quand la posture employée n'était pas la bonne, mais quel autre choix y avait-il ? C'était cela ou être pulvérisé sur place - lui et tout ce qui se trouvait dans son dos, peut-être la planète entière. Si tout ce qu'il lui restait était un pari risqué, il se devait de le jouer, qu'importe ce qu'il devrait y perdre. Il y avait plus important. Fort de cette conviction, il engrangea l'immense majorité de ce qu'il lui restait de puissance, ne serait-ce que pour se protéger lui-même d'un contrecoup inéluctable.

« ...FLASH !!! »

S'époumonant avec l'énergie de celui qui abat sa meilleure carte, il le superposa au Galick Gun auquel il s'accrochait déjà de toutes ses forces dans un assourdissant grondement de tonnerre, y insufflant toute son inexpugnable volonté, toute la rage de vaincre qui le consumait.

Et tant pis pour le reste.
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 280
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockDim 16 Jan 2022 - 16:17
Black avait jugé bon de provoquer la colère de son légendaire adversaire, une action déraisonnable que beaucoup mêleraient à une grossière erreur. Mais aux yeux du justicier mégalomane, cette tentative de déstabilisation n’était que l’une des nombreuses briques de sa stratégie de désorientation. Il cherchait à perturber la concentration rigoureuse de son opposant, de le forcer à faire parler sa haine plutôt que sa raison. Le Shinjin était bien informé sur la vie des plus éminents représentants de la race saiyan, Vegeta ne faisait pas exception. Il avait donc conscience de l’attachement tout particulier qu’il donnait à ses proches, sa famille, ses amis. Appuyer sur cette corde sensible était l’assurance d’avoir une bataille sans retenue contre un sauvage surpuissant. Mais aussi fort soit-il, ce barbare restait un rustre stupide. En s’énervant, le père de Trunks allait perdre tous ses moyens.

A en juger par la nervosité de l’héritier au trône, Zamasu avait vu juste. Le protecteur de la planète bleue fulminait, la gueule grande ouverte comme un chien enragé. Cette colère se jumelait à une hausse de ki correspondante, l’achèvement du combat approchait à grands pas. Satisfait, Black conserva son sourire vicieux, alimentant continuellement la fureur de son adversaire.



« Oui ! Terrasse-moi ! »


Braillât-il en se jetant vers Vegeta pour lui infliger son assaut impitoyable. Comme il l’espérait, le misanthrope disposait d’un large avantage, si ses attaques ne touchaient pas totalement au but, elles diminuaient progressivement la vigueur du prince. Que ce soit par les éraflures de son épée ou la friction contendante des roches manipulés, l’allié de Son Goku perdait indubitablement du terrain. Le justicier le sentait : son rival était déjà à court de réserves. C’était surprenant, comment un athlète comme lui pouvait manquer si rapidement d’énergie ? Le tortionnaire était perplexe, quelque chose n’allait pas. Même sans transformation, l’homme de Bulma aurait pu disposer d’un stock de ki équivalent à celui de Black. Fort heureusement, les doutes du combattant en kimono s’évaporèrent quand il senti le niveau de son opposant remonter en flèche. En un instant, le natif de Plant avait récupéré l’ensemble de ses réserves, voir plus encore. Voilà, Vegeta puisait dans ses ressources cachées !

En corrélation avec la restauration brutale de son niveau, l’invité indésirable se permit quelques bravades, un jeu qui semblait commun aux deux lutteurs. Mais peut-être avait-il raison de se plaindre ? Après tout, l’héritier semblait épargné de la moindre blessure. C’était étrange, Black se souvenait pourtant lui avoir porté plusieurs coups, notamment une tranche à l’épée qui avait totalement disparue. Il ne fallut pas plus longtemps au concerné pour déceler la nature de cette supercherie.

« Tsk, le vaillant prince des saiyans qui s’en remet au pouvoir des haricots magiques ? Combien de tours de ce genre tu auras besoin pour avoir une chance contre moi ?! »


S’écria le mauvais en s’élançant vers son rival pour engager une mêlée saillante. Les échanges étaient davantage brutaux que les précédents. Tous les coups étaient permis : kiai, sable, tête à tête et kikohas de corps à corps. Finalement, Revigoré à l’aide de son senzu, Vegeta constituait immédiatement une menace d’un tout autre niveau. Avec l’équivalent de deux combats dans les jambes, le défenseur du castel Garlic éprouvait de plus en plus de difficultés à suivre la cadence. Bien qu’il disposât toujours d’un avantage certain, Zamasu avait le souffle court et accumulait les blessures superficielles. Le combat devait se conclure pour le plus grand bien du voleur de corps. Pour compléter sa face dévastée par le conflit, Black eut le malheur d’avoir sa tête enfoncée dans le sol, tiré brusquement par les cheveux. Mangeant la roche dans un cri de douleur, il explosa son énergie sous la forme d’une vague explosive. Cette détonation soudaine força le père de Trunks au repli le plus bref.

Distancés, les deux lutteurs canalisèrent leurs techniques déferlantes, prêts au duel final. Du côté du prince se matérialisait le fameux galick gun, un rayon violacé en tout point similaire à n’importe quelle projection de ki classique. Black quant à lui se contentait de calquer le Kamehameha du fermier de la légende. Les deux capacités causèrent une détonation incroyable lors de leur friction, un grincement d’enfer, une explosion de lumière intense. Le sol tremblait à tout va, dérangeant sans doute les autres combattants de l’arène. Sous la pression palpable des attaques, les débris s’envolaient, attirés par ce point massif de gravité.

Le misanthrope serrait les dents, incapable de prendre l’avantage dans cette confrontation énergétique ultime. Limité aux réserves qu’il s’était fixé, il était tout simplement inhabile à libérer la force nécessaire, son rival était trop fort.

« Gnnnnn… Grh… »

Pour mettre fin au combat, Vegeta augmenta drastiquement la performance de sa prestation, alliant le pouvoir de son attaque à celle d’un final flash. Le calcul était vite fait pour Black : s’il laissait faire, il mourrait. Contrairement à son opposant, il n’avait pas eu le loisir de manger un haricot aux vertus magiques, il ne pouvait pas se permettre de tels dégâts. Il était bon de rappeler qu’il avait déjà encaissé de plein fouet la technique la plus puissante de son précédent adversaire. Ainsi, il prit la décision de dépasser ses limites et s’autoriser un niveau proche du super saiyan pendant quelques instants, priant pour que ses pairs ne le remarque pas. Cette libération brusque de pouvoir décupla la taille de son kamehameha, percutant le final flash dans un capharnaüm d’effets lumineux. Le bruit strident devint sourd, le champ de bataille fut illuminé par tant de puissance. Mais fort heureusement, le nouveau niveau de Zamasu lui permit de prendre un indéniable avantage. La vague déferlante de Vegeta était balayée et ce dernier fut emporté vers le ciel, préservant le palais de plus de dommages. Le rayon magique perça les nuages pour détoner aux frontières de l’espace dans un vacarme assourdissant.

C’était terminé, le corps de ce misérable ne tarda pas tarder à tomber, heurtant brusquement la terre ; le damier n’existait plus. Par le miracle de sa condition unique, le malheureux était encore conscient, ces habits étaient déchirés et il devait être couvert de contusions et de brûlures.

Le sosie de Son Goku était essoufflé, il avait épuisé toute son endurance et peinait à se maintenir éveillé. La victoire faisait retomber sa tension et lui rappelait la souffrance causée par ses nombreuses afflictions. Néanmoins, il restait le vainqueur et pouvait encore se battre contrairement à son adversaire. Allongé dos au sol, le prince faisait peine à voir, il avait subi de lourds dommages qui faisaient de lui un être désarmé, faible. Le justicier s’approcha du père de Trunks, observant ce dernier avec haine palpable.

« Tu fais moins le malin comme ça ! Hein ?! »

S’écrit-il en écrasant l’abdomen du guerrier allongé sous l’une de ses bottes, en grand conquérant. Black éprouvait un malin plaisir à malmener ce saiyan qu’il détestait tant. Une fois que le misérable rival de Son Goku vaincu, il irait dérechef se débarrasser de la première fauteuse de trouble. Le calme plat lui rappelait d'ailleurs qu'une troisième personne s'était potentiellement infiltrée au sein du château, ce pourrait aussi être un problème.

« Je vais en finir avec toi. Ensuite, je m’occuperais de la gamine ! »

Déclarât-il en concentra dans le creux de sa main droite une modeste sphère de Ki violacée. Bien concentrée et portée au visage, elle avait le potentiel de tuer Vegeta sur le coup. Et c’était ici le but, le renégat profitait de quelques instants pour écouter les dernières paroles de sa victime. Puis, il tenta d’enfoncer l’orbe contre le visage de ce dernier, un meurtre qui allait dans le sens de sa mission sacrée.
Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Tumblr_ob9dj5fAo71uro4v8o1_1280

Tiens, le visage de Zamasu semblait drôlement illuminé...

Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockDim 16 Jan 2022 - 17:11
Fière d’elle en voyant qu’elle l’avait envoyé au loin avec l’aide de son attaque, Caulifla accueillit le râle de douleur tel une musique. Après tout, c’était le signe qu’elle avait réussi à lui faire mal, qu’il n’était pas si intouchable que cela. Mais cela lui coûtait beaucoup trop. Elle ressentait bien la différence de puissance entre eux deux. Son bras pendait le long de son corps, à cause de l’effort de l’attaque. Elle avait sûrement détruit un muscle ou un os. Heureusement qu’elle avait des Senzus pour se soigner. Elle porta sa main à sa ceinture, touchant alors du vide :

‘’Nyeh ?!’’ s’exclama-t’elle en se rendant compte du problème.

Où est-ce que ses Senzu étaient passé ? Elle fouilla la pièce du regard, espérant qu’elle les a seulement fait tomber. Elle eut rapidement lorsqu’elle entendit le rire de son opposant résonner un peu partout. Il avait réussi à survivre après un tel coup ?! Mais il sortait d’où ce gars pour être aussi puissant ?! Elle fronça des sourcils lorsqu’elle vit son adversaire tenir le baluchon. Quel enfoiré, c’était un coup bas cela ! Elle lui hurla dessus, agacée :

‘’Rends-moi ça, connard !’’

Ses yeux s’écarquillèrent alors lorsqu’elle vit qu’il avait purement écrasé ses Senzu sans la moindre pitié. Caulifla fronça des sourcils en voyant la poussière s’échapper de ses mains. Il les avait réellement réduits en miettes, sans aucune gêne. Elle serra les poings, de rage. Elle n’arrivait pas vraiment à quelque chose dans ce combat. Tout ce qu’elle avait pu faire était un bleu et un œil au beurre noir. C’était la première fois qu’elle se sentait aussi faible et ça l’enrageait énormément. A ce rythme, elle ne tiendra plus très longtemps comme le prédisait son adversaire.

‘’Non, mais de quoi je me mêle ?!’’ répondit-elle lorsqu’il remarqua qu’elle ne venait pas de cet Univers.

Qu’est-ce que cela pouvait bien changer au final qu’elle vienne d’ici ou d’ailleurs ? Rien ! Elle s’envola rapidement, pensant éviter les 6 Kikohas que son adversaire lui lança. Elle eut même un sourire sarcastique en pensant que c’était bien minable comme attaque, jusqu’à ce qu’elle se rendit compte que la trajectoire des attaques avait changé.  Elle vola à toute vitesse, en s’écriant :

‘’Non, mais c’est quoi cette merde et…blurgh !’’

Un violent coup de pied la percuta alors, et l’envoya droit vers les kikoha qu’elle s’était efforcée à éviter avec tant de mal. Elle n’eut pas le temps de reprendre son souffle que Black se mit alors à l’enchainer, sans qu’elle ne puisse réagir. L’écart de niveau était bien trop grand, de toute façon. Il conclut le tout en l’écrasant violemment au sol, manquant de la faire tomber dans les vapes. Elle n’avait même plus la force de bouger.
Ce fut à ce moment-là qu’elle entendit une voix dont elle ne se serait jamais attendue.  Elle se dit qu’elle devait sûrement délirer. Il ne pouvait certainement pas être là. Lorsque l’ennemi confirma sa présence en prononçant son nom, elle n’eut pas un regain d’espoir. Non, elle était même très agacée et encore plus en colère qu’auparavant. Pourquoi avait-il fallu que ce soit Végéta qui arrive ici ?! Et pourquoi se servait-il d’elle comme d’un otage !

Il l’envoya alors au loin tel un chiffon. Caulifla resta à terre, commençant de plus en plus à être frustrée. Il valait mieux qu’elle reste ainsi pour se reposer de toute façon, elle ne servait. Elle ne savait plus quoi faire. Elle était beaucoup trop faible pour espérer le vaincre. Tout cela car elle était trop faible. Et parce qu’elle s’était montrée trop orgueilleuse. Et tout cela pour quelle raison ? Sauver un dieu qui n’existait peut-être même pas. Elle frappa mollement le sol, de rage. Même sa plus puissante attaque ne lui avait pratiquement rien fait.
{Je suis trop…NULLE !’’}

Et dire qu’elle espérait retrouver Kale. Elle était au final trop faible. Elle serait incapable de la protéger ! Elle savait qu’elle était sur Namek, possiblement entre de bonnes mains. Peut-être qu’elle ferait mieux de ne pas aller la chercher. Kale s’en sortirait bien mieux sans elle. Au loin, le combat entre Végéta et l’adversaire avait commencé, elle l’entendait. Mais elle ne le voyait pas. Elle voyait le reflet des lumières des attaques, mais c’était tout ce qu’elle pouvait discerner.

‘’….’’

Il était hors de question qu’elle baisse les bras. Il était hors de question qu’elle se fasse sauver de la sorte par Végéta. Elle ferma ses poings, de rage. Elle était énervée envers plusieurs personnes. Contre Karin qui ne lui avait rien dit pour Kale. Comment avait-il osé ne rien lui dire ? Il lui avait tout caché, alors qu’il était courant que Caulifla recherchait Kale ! Elle ne pouvait certainement pas lui pardonner ! Elle frappa le sol de rage :

‘’Mince !’’

Elle était en colère contre Kale. Comment pouvait-elle se perdre ainsi ? Elle ne lui avait donné aucune nouvelle ! Comment avait-elle pu se perdre ?! Au final, c’était juste un boulet ! Elle frappa le sol encore une fois, y laissant sa marque avant de se calmer quelque peu. Non, ce n’était pas à Kale qu’elle devait en vouloir. Kale avait toujours été ainsi.

Non, elle était en colère contre elle-même. Elle n’avait rien pu faire depuis qu’elle était atterri sur Terre. Elle avait échoué à retrouver ce qu’il lui comptait le plus et elle était incapable de faire quoique ce soit. Au final, contrairement à ce qu’elle osait affirmer, elle était faible. Elle ferait mieux d’abandonner… elle ferait mieux mais il en était hors de question.

Et la personne à qui elle en voulait le plus, n’était rien d’autre que son adversaire. Il était normal qu’elle lui en veuille. Il lui en faisait voir de toutes les couleurs. Elle n’arrivait même pas à le toucher de manière significative. Et surtout, il la provoquait sans arrêt et la rabaissait constamment par ses paroles. Il était beaucoup trop fort pour elle. Et maintenant, elle était vautrée dans un coin, telle une loque dont on jetait. Un jouet brisé…Elle ferma les yeux, décidant d’abandonner.



Abandonner…

Abandonner…

Faible…

Faible…

Non mais dis donc ! Pourquoi était-elle aussi défaitiste ! Etait-elle tombé aussi bas ?! Elle allait laisser ce connard s’en tirer ainsi ?! Elle frappa le sol, encore plus violemment, faisant fî de la douleur ! Elle s’en voulait d’être aussi faible et…Voilà que la météo avait décidé de l’embêter aussi. Il pleuvait des cordes et des éclairs frappaient le sol à certains moments. Elle se rendit compte que des larmes coulaient le long de ses joues. S’en voulait-elle à ce point-là ? Non, tout cela était de sa faute ! Elle observa d’un air furieux son opposant. Cet être qui n’avait même pas daigné lui dire comment il se nommait. Cet être qui la jugeait comme étant insignifiante. Il n’avait pas le droit !

Le combat contre Végéta semblait s’être terminé et Black trouvait encore le moyen d’oser l’humilier elle, la prodige des Saiyan. Elle ne pouvait clairement pas laisser passer cela ! Si Végéta n’avait rien pu faire, alors elle allait se battre jusqu’à son dernier souffle s’il le fallait !

Elle força sur ses jambes. Elle n’avait pas le droit d’abandonner ainsi ! Pas avant de lui avoir fait payer ! Ce foutu connard allait regretter d’avoir croisé sa route ! Il allait regretter de lui avoir manqué de respect à ce point-là. Se mettant alors sur un genou qui menaça de tomber, elle hurla alors sa rage tandis que son aura vira brutalement au jaune. Elle était Caulifla ! La défaite n’existait pas dans son vocabulaire, il était hors de question qu’elle se fasse humilier de la sorte ! Elle allait lui faire payer…Non ! Elle allait le tuer, il le méritait très clairement ! Oubliant momentanément sa douleur sous l’adrénaline, elle se releva brusquement.

‘TU VAS ME LE PAYER, CONNARD !’’ dit-elle tout  en le fixant d’un regard meurtrier

A cette pensée, elle relâcha un cri encore plus bestiale qu’auparavant tandis que ses cheveux passèrent au blond, de la même teinte que son aura. Ses yeux pour leur part passèrent au vert. Elle sentait que quelque chose avait changé sans réellement comprendre pourquoi. Elle se sentait beaucoup plus puissante. L’euphorie du moment la fit doucement sourire : elle allait pouvoir faire quelque chose. Elle n’avait pas encore vu ses cheveux. Non, tout ce qu’elle remarquait, c’était sa puissance qui avait augmentée brutalement. Elle fit alors un pas vers Black tout en prenant la parole à haute voix :

‘’Black, c’est tout ce que tu as trouvé comme nom ?! C’est pitoyable ! Tout ton être est pitoyable ! Tu ne mérites pas d’exister ! TU VAS MOURIR DE MA MAIN !’’

Elle ramena alors ses poings au niveau de ses hanches, faisant exploser son aura, libérant alors sa puissance au maximum qu’elle pouvait actuellement. Elle ne savait pas du tout ce qu’il se passait mais une chose était sûre : Caulifla avait atteint le niveau de Super Saiyan.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Dbv0u2m-bf7679a9-c876-41f6-8a83-c01c808b2e6f

Et elle ne comptait pas rester passive, il en était hors de question. Avec l’adrénaline et le Super Saiyan, elle ne ressentait même plus la douleur. Elle la subissait certes, mais c’était comme si son corps avait tout arrêté temporairement pour lui permettre d’accomplir son dessein. Elle fonça violemment vers Black qui s’apprêtait à achever Végéta. Avant même qu’il n’ait le temps de le toucher avec sa sphère de Kikoha, Caulifla le frappa lourdement au visage afin de l’envoyer percuter un mur au loin. Rageusement et atterrissant près de Végéta, elle s’écria alors :

‘’Ton adversaire, c’est moi dorénavant et uniquement moi !’’
Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Caulifla_to_the_max_by_kmbmcrmy_dbhl0ja-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9NTg2IiwicGF0aCI6IlwvZlwvNzk4Zjg2NjAtMjJkNi00MzEwLTkzMGQtMmQ2YWYwOGIxMWIyXC9kYmhsMGphLTdhMTZkMmMzLWFkNDgtNDk0MC1iMTdmLTM1OWNjNDMyNmJlMy5wbmciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTAyNCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 180.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockDim 16 Jan 2022 - 18:16

« Je ferai ce que j'ai à faire. » avait simplement rétorqué Vegeta, lorsque son interlocuteur s'était aperçu de sa guérison miraculeuse ; en savoir l'origine n'était pas bien compliqué. Cette remarque le piquait au vif plus qu'il ne voulait bien l'admettre ; même s'il n'était pas étranger à la ruse, recourir à une aide extérieure en plein combat commençait à égratigner un peu trop cet orgueil autour duquel toute sa vie s'était construite. Mais sa fierté n'avait pas sa place au premier plan, pas quand le sort de la Terre - de ceux qu'il voulait protéger - était en jeu. Tant pis s'il devait gagner sans honneur pour que sa femme et son fils n'aient rien à craindre de ce nouvel ennemi. Plutôt la honte que le deuil.

Poussé dans ses derniers retranchements, il tenta le tout pour le tout en essayant de submerger Black sous un assaut combiné au moment où il serait le moins à même de s'en échapper. Et cela parut marcher un temps - uniquement pour que ses espoirs soient aussitôt balayés lorsqu'il finit par repousser les vagues d'énergie cumulées vers le ciel, s'épargnant une mort certaine. Exténué, Vegeta chancela sur ses pieds, moins surpris que dépité. Sa vue se troubla, et il dut faire un effort de concentration pour ne pas perdre connaissance - c'aurait été signer son arrêt de mort.

« Attends un peu... Je n'en ai pas encore fini avec toi !... »

Non qu'il puisse faire encore beaucoup plus, même avec tous ses esprits, quoi qu'il veuille essayer de lui faire croire. Cela n'avait duré qu'un instant, mais c'était assez pour que ses sens en éveil se rendent compte que quelque chose n'allait pas ; que ce fieffé gredin cachait une puissance bien plus grande que celle qu'il avait bien voulu lui montrer. Qu'il se bridait, et pas uniquement par jeu, puisqu'il était allé jusqu'à se mettre en péril pour préserver son secret. À quel genre de jeu est-ce qu'il était en train de jouer ? Le prince n'en savait rien, mais cela ne lui plaisait guère.

Remis de ses émotions, l'usurpateur se laissa tomber au sol à ses côtés - sur ses pieds, quant à lui, à la différence de Vegeta qui devait compter sur un pan de mur encore intact pour ne pas s'étaler de tout son long. Avec quelques minutes de plus, peut-être aurait-il été en mesure de se mouvoir normalement, à défaut de plus, mais c'était un temps qu'il n'avait pas - que Black, désormais conscient du danger qu'il représentait, refusa de lui laisser. Le pied qui écrasa son sternum lui fit cracher une gerbe de sang, sans qu'il sache si c'était du fait de ce seul coup ou s'il l'avait déjà dans les poumons ; il avait tant de blessures qu'il était difficile de cerner la cause de chaque mal. Enfin, sans surprise, le tartufe se tint prêt à l'achever. Même dans son état, Vegeta refusa de baisser le regard, l'obligeant à le regarder droit dans les yeux au moment de porter le coup fatal, défiant jusqu'au bout.

« Fais ce que tu as à faire, si tu en es capable. » cracha-t-il avec mépris, la respiration douloureuse. « Compte sur moi pour revenir terminer ce que j'ai commencé, d'une manière ou d'une autre. »

Mais ce n'était pas encore la fin - pas la sienne, du moins.

Il y avait une qualité singulière à la première transformation en Super Saiyan. Sans qu'elle perde de son lustre une fois maîtrisée, elle n'était plus aussi intense, aussi fébrile, ne laissait plus celui qui l'initiait aussi à vif. La première fois était plus crue, plus brute - plus pure, d'une certaine manière ; l'on pouvait littéralement sentir l'air trembler sous le coup de l'émotion, les sentiments exacerbés ayant provoqué ce déclic l'habitant comme des nuages d'orage.
Ce n'était peut-être pas perceptible à quelqu'un qui n'en avait pas l'habitude, mais pour lui qui avait assisté à l'éveil - à la renaissance - de plusieurs de ses pairs dans la lumière dorée, y compris son propre fils, l'on ne pouvait s'y méprendre. Puisse-t-elle néanmoins avoir encore les idées assez claires pour en faire bon usage, plutôt que de laisser l'arrogance accompagnant lui retourner le cerveau. Cette crainte mise à part, c'était néanmoins une bonne nouvelle - pour eux ; pour le voyageur du temps déjà malmené, sans doute beaucoup moins. Lui qui se croyait débarrassé, voilà qu'il allait regretter de n'avoir pas daigné finir le travail.

« Enfin. Ce n'est pas trop tôt. » grogna Vegeta en tâchant de retrouver une posture digne - un commentaire qui, à la réflexion, s'appliquait tant à son retour dans la mêlée et à son passage au stade supérieur. Ces Saiyans déviants avaient décidément été trop choyés ; il était temps pour eux d'être reforgés dans le feu des batailles. Et ne lui en déplaise, mais Black était bien parti pour être malgré lui la sombre flamme qui allait lui donner forme - qui ferait d'elle une arme digne de ce nom. À trop les persécuter, il avait creusé sa propre tombe ; il ne lui restait plus qu'à s'y coucher une bonne fois pour toutes.

Il lui restait encore quelques haricots en réserve, mais il préférait les économiser, encore ignorant de ce que la suite lui réservait. La vitesse à laquelle il s'était vidé de ses forces malgré l'ingestion du premier avait achevé de lui prouver qu'il n'était plus que l'ombre de lui-même, comme il l'avait souhaité, même si c'était mal tombé ; même en se soignant, il n'était pas sûr de réussir à faire une différence... Et il lui fallait aussi penser à plus long terme. Car il en était convaincu désormais, les choses allaient s'arranger, même si ce n'était pas de son fait. Faire confiance aux autres était une leçon qu'il devait encore finir d'apprendre, et c'était, à son sens, une parfaite occasion.
Croire en quelqu'un qu'il côtoyait depuis des années - fut-ce en prétendant le détester - était une chose ; devoir placer ses espoirs dans une gourgandine qu'il connaissait à peine et n'appréciait pas particulièrement en était une autre. S'il n'écartait pas entièrement la possibilité, il préférait avant tout voir comment elle allait se débrouiller. Serait-elle capable d'en finir ?

« Pas de quartiers. » l'encouragea-t-il à sa manière. « Achève-le ! »
Kale
Kale
Saiyan
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 27/07/2017
Nombre de messages : 165
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse, Poing de KI, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Laser Berserk, Rage
Techniques 1/combat : Explosion de KI

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockMar 18 Jan 2022 - 2:07
Peu importe qui avait toucher à sa sœur, il allait le payer très cher. Son envol, boosté à coup de Vitesse, lui octroyait un passage éclair entre la base de lancement et le lieu de diffusion d'énergie de Caulifla. Elle s'imprégnait totalement de cette énergie. Un pouvoir qu'elle n'avait jadis jamais vu chez celle qui partageait tout avec elle. Elle avait beau être la protégée de la bandit, il était hors de question qu'elle prenne des coups sans avoir sa seconde à ses côtés. Presque enragée, elle fusait comme jamais elle n'avait volé, ses yeux fixant cet énorme château volant. Ainsi, c'était ici que se trouvait sa moitié... Bien. Il était temps de pénétrer en son sein, de la manière la plus violente qui soit. Elle espérait juste arriver à temps, mais au vu de l'énergie que dégageait la Saiyan... Il n'y avait aucune raison d'en douter. "Je suis là..." La voilà traversant les murs, protégé par son aura émeraude, arrivant dans cette zone qui possédait un énorme ring d'affrontement dans ses environs.

"Sœurette !"
Kale:
Thème:
Arrivant devant cette dernière, elle fusillait du regard ce malotru qui lui avait causé tant de souci. Ses yeux, brûlant d'une couleur jade, démontrait également la libération de son énergie. Son pouvoir s'était accumulé, et elle le sentait grimper en flèche. Première chose que devait voir Caulifla, c'était le changement physique de son ancienne protégée. Sa silhouette bien moins frêle. Sa musculature plus imposante. Son corps plus développer. Oui, la jeune femme avait complètement changé, arborant aujourd'hui une force, et une assurance nouvelle qu'elle ne lui connaissait probablement pas. Mais là, il y avait aussi une grosse raison à ce changement soudain. Quelqu'un avait osé lui faire du mal. Et ça, ça n'allait clairement pas passer pour la guerrière de l'espace. Oh que non... "Black..." Tiens, elle se souvenait même de lui. Le dernier combat qu'ils avaient fait ensemble l'avait pourtant laissé gagnante. Cette dérouillée ne lui avait pas suffi ? Il en redemandait encore une fois ?!

"Tu vas me le payer très cher."

Oh, elle avait également vu le changement qui s'était produit chez sa sœurette. Cette couleur... Cette chevelure... "Des cheveux dorées..." Son regard s'était terriblement resserrés, à cet instant. Tout comme sa mâchoire... "Qu'est-ce que tu lui as fait ?..." Oh, elle connaissait le "prix à payé" pour devenir Super Saiyan. Savoir qu'elle avait dû passer par ce stade de colère ne l'emplissait pas de joie, non : elle à plutôt été mise hors d'elle. En un rien de temps, elle imaginait dans son esprit toutes les manières de tuer ce cloporte. Quelque chose en elle hurlait. Cette immensité d'énergie qui ne demandait qu'à sortir. Pour la première fois de sa vie, elle allait libérer ce déchainement torrentiel d'énergie, sans prendre la peine de se retenir. Elle n'avait qu'une cible en tête : et c'était le voleur du corps de Son Gokû. Dans un hurlement, elle déployait son aura, poussant un râle de colère inouïe. "Black... BLACK !" Son pouvoir s'était complètement libéré alors que sa rage atteignait son paroxysme.

"Je vais te buter !"

Elle n'avait plus aucune retenue. Personne ne pourrait la calmer, à ce moment précis. Et elle allait bien le montrer... Car la voilà partie au combat à son tour, chevauchant le vent pour parvenir devant le tortionnaire de sa très chère sœur. Oui, le coup que Caulifla lui avait déjà donné allait avoir du renfort. Le second coup gauche provenant de Kale allait avoir pour objectif de lui faire traverser le mur. Le poursuivant, ses Poings de KI servaient à continuer la lutte, laissant à la jeune femme le loisir de le percuter de part en part. Il n'était plus un être vivant, il était devenu un défouloir. La guerrière n'avait plus que faire de savoir ce qu'il allait devenir. Elle devait le frapper, encore et encore, pour lui faire regretter d'avoir touché à celle qu'elle voulait rejoindre depuis si longtemps. "Crève ! Crève ! Crève !" Puis chargeant son KI dans son poing droit une dernière fois, elle libérait un violent bouclier explosif en plein sur l'être divin, l'écrasant dans le sol une nouvelle fois.

"CRÈVE !"

Reculant rapidement pour laisser l'explosion de ce bouclier d'énergie se terminer, elle observait, toujours avec ses yeux infusés de sang, ce massacre pur et simple du Saiyan diabolique. Calmer ? Elle était loin de l'être. Il fallait dire qu'à ce moment, il n'y avait plus que très peu de raisons chez elle. Elle savait juste une chose, et c'était qu'elle devait éliminer ce vaurien le plus rapidement possible pour le bonheur de sa sœur de cœur. Quelle retrouvaille... Dire qu'ils auraient pu se revoir sous de meilleurs augures. Au lieu de ça, les deux membres de l'Univers 6 s'étaient rejoints pendant un moment très particuliers. Mais bon... Personne n'avait le droit de toucher à Caulifla impunément. Surtout qu'une bête enragée veillait sur elle en permanence, même si elle n'était pas là physiquement. Désormais, ce n'était plus qu'une question de temps. Ce cafard allait déguster, et souffrir pour tout le mal qu'il avait fait à sa moitié. "Espèce de chien galeux..." Ses doigts tremblaient, fumant à cause de la violence des impacts qu'elle avait créés...

Oh, qu'il était triste de la voir ainsi. Elle qui avait tant appris au niveau du contrôle de soi. Elle qui s'était tant entraîné à ne plus être la même. Elle était aujourd'hui la pire version d'elle-même. Bien qu'ayant toujours ses traits fins, ce n'était plus le même regard qu'elle portait à sa proie. Mais celui d'une créature assoiffée de sang. Elle ne désirait qu'une chose, et c'était porter la tête de ce bâtard en gî au-dessus de ses épaules, comme un trophée de guerre. Elle était loin d'être la même Kale... Mais elle n'était pas pour autant irréprochable. Loin de là... Et elle, elle s'était entraînée depuis très longtemps. M'enfin, même avec ça, elle ne sous-estimer par Black. Il s'en était sorti une fois face à elle. Il était capable de réitérer cet exploit une nouvelle fois... Mais qui avait dit qu'elle avait encore la volonté de le faire survivre, maintenant ? Elle n'attendait qu'une chose... La bête en elle n'attendait que de voir son gibier se relever... Et en redemander, encore et encore."Relèves-toi... Relèves-toi, espèce de raté !" Et pauvre Vegeta... Il ne devait même pas savoir qui elle était.
Garlic
Garlic
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2021
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : C'est compliqué
Zénies : 1000 Ƶ

Techniques
Techniques illimitées : Chô Makōhō | Omoi Soumasen | Akashingō
Techniques 3/combat : Devious Beam | Probatio Diabolica
Techniques 1/combat : Morning Star

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockMar 18 Jan 2022 - 10:44
[De partout et nul part à la fois, on peut entendre un cri abominable. Dans un ouragan de pierre et de charpente, le château se change en un dôme qui enferme tout l'îlot maléfique dans le noir. Il est aisé pour les combattants de sentir que quelque chose cloche avec le mur qui les entoure. En effet, s'il leur serait aisé de le briser, la signature de ki d'une pléthore d'humains semble habiter le mur. De surcroît, une voix désincarnée, résonnant dans le silence imposé par le cri précédent, annonce que Dendé se trouverait parmi les piliers qui ont germés tout autour de Caulifla et Black]
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 280
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockMar 18 Jan 2022 - 21:24

La satisfaction de Black était difficile à contenir ; savoir son éminent adversaire à sa merci le rendait profondément euphorique ; Enfin il allait pouvoir se débarrasser de cette grossière anomalie. Le combat n’avait pas été facile, seule sa toute-puissance justifia une aussi vive victoire. Mais à quel prix ? Le corps du misanthrope était parsemé de blessures, son visage était endolori par ses précédents affrontements et son niveau d’énergie avait drastiquement baissé. Se retenir dans de pareilles conditions était totalement irrationnel, une prise de risque folle. Pourtant, c’est bien cette voie que Zamasu avait plus ou moins bien tenue jusqu’à la fin de son duel. Ce Shinjin portrait une telle importance à son image qu’il était prêt à menacer sa propre existence si cela l’aidait à poursuivre son plan. Hargneux jusqu’au bout, le prince des saiyans intima son ennemi d’en finir, adressant un mépris d’une rare violence. Vegeta était vraiment un être d’une fierté sans équivoque, il fallait lui reconnaître ce trait prépondérant de sa personne.

« Soit satisfait, tu vas mourir en guerrier. Hinhinhin… »


Ricanait le défenseur de l’ile maudite en dévisageant cyniquement son rival. Mais avant qu’il ne puise porter le coup fatal, Black fut ébranlé par une soudaine explosion d’énergie, laquelle fut accompagnée d’un vif cri de guerre.  L’insulté fit immédiatement volte-face, la mine gouvernée par une indiscutable surprise. Sous ses yeux, la gamine qu’il avait écrasée se redressait, envahie par une colère noire. Sa rage était accompagnée d’une puissance incroyable promulguée par son nouvel état de super saiyan. Diable ! Comment était-possible ?! Effrayé par ce retournement de situation, le renégat fit un brusque pas en arrière, manquant de perdre l’équilibre.

« Quoi ?! Mais… COMMENT ?! »

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Gokublackmanga13.JPG

S’écriat-il, la face déconfite par un tel miracle. La native de l’univers 6 enrageait, exprimant son intense dégout pour Black. Ces paroles pleines d’animosité furent suivies d’actes qui l’étaient tout autant. En effet, la saladienne menaçait de mettre fin au règne de terreur de son terrible opposant. Paniqué, le catalyseur des provocations était couvert de sueur, il n’avait aucune chance de s’en sortir sans libérer la totalité de son potentiel, mais une telle entreprise allait ruiner son opération. Il observait ses alentours, l’air affolé.

« Non… Tu ne peux pas car… »

Il braqua de son bras droit le visage de Vegeta, une nouvelle fois, prêt à tirer son fameux kikoha mauve.

« Si tu approches ! Je le-»

Trop tard, sans même prendre le temps de réfléchir, la combattante survoltée venait de lui faire subir un immense direct du droit en plein visage. La puissance du coup combiné à l’élan supersonique de la jeune femme propulsa Zamasu contre la muraille extérieure, à l’autre bout de l’arène. La projection était d’une grande violence, assez pour que le mur entier s’écroule face à la brutalité de l’impact. Le Shinjin était ahuri par la précarité de sa situation, souffrant en silence dans le tas de débris pendant une seconde à peine. Un unique instant qui fut supplanté par l’intervention d’une nouvelle lutteuse. Impossible d’identifier cette dernière, elle était à la fois trop floue et trop rapide pour que le voleur de corps puisse réagir. Cette inconnue vint abattre un second coup de poing, perforant les rochers pour sortir le saiyan maudit de sa cachette.
Envoyé vers l’horizon, le malheureux était dans l’incapacité la plus totale de se défendre, lâchant un long râle de souffrance. Et pourtant, son calvaire n’était pas terminé, le mystérieux renfort fit usage de sa grande vitesse pour percuter à plusieurs reprises le buste meurtri de Black, renforçant sa complainte.

Finalement, le protecteur du castel fut brusquement éjecté par une sphère de ki explosive menée au corps-à-corps, creusant le sol dans son douloureux sillage. La vision du saiyan était nulle, sa faible ouïe distinguait à peine les cris de rage de l’intervenante incontrôlable. Plongé dans une profonde léthargie, il multipliait les efforts pour ne pas sombrer dans l’inconscience, chose peu aisée en raison de ses profondes commotions. En quelques secondes, le duo d’héroïne avait complétement renversé la situation, écrasant le misanthrope sans essuyer la moindre perte. Il fallait dire qu’après ses deux longs combats il n’avait plus la moindre chance de résister à une paire de folles-furieuses de ce genre.

Immobile pendant un moment, le tortionnaire cherchait à récupérer un tant soit peu de ses forces, le minimum requis pour se rétablir et gagner du temps. En se concentrant, il parvint à trouver le courage de se redresser, lentement, l’acte semblait d’une terrible difficulté. Et ce n’était pas un jeu d’acteur, Black s’était fait massacré, il n’avait plus rien dans le ventre. Gémissant à chaque mouvement, il se tient debout une bonne seconde, observant fièrement l’être aux cheveux flamboyants.

Puis, il s’écroula brusquement, rattrapé par sa condition déplorable. Sur le ventre, il cracha une vaste gerbe de sang tout en tentant de se relever. Zamasu faisait clairement pitié.

« Grrr… »


Grommelait-il en se soulevant une nouvelle fois, il se tenait une épaule et boitait. C’est à cet instant qu’il entendit la dernière venue le traiter de raté, quelle imbécile. Vegeta n’était pas en reste, sommant sa camarade d’être impitoyable. La concernée semblait approuver, défiant Black dans un duel. Un match d’honneur ? Difficile à croire qu’une demande aussi ridicule soit possible. Le Shinjin sortait de trois affrontements au total, comment pouvait-il encore lutter ? Désirait-elle satisfaire son égo en abattant le justicier ?  Cette gamine était une idiote, une malade hors de toute réalité.

« Je t’ai déjà… g… battue en duel. »

Annonçât-il, son expression rabougrie par la douleur, un de ses yeux était fermé et gonflé. Il regarda d’un fin sourire chacun de ses adversaires : Elle, son amie, le père de Trunks.

« Aucun de vous ne m’arrive à la cheville… Et-»

Le bourreau fut coupé par une soudaine manifestation magique. De part et autre de la zone de combat, une lugubre présence maléfique se fit sentir, accompagnée d’un hurlement indescriptible. Cette monstrueuse apparition plongea l’ile dans de profonds ténèbres, seule l’intense lumière produite par la super saiyanne maintenait un semblant d’éclairage. Mais malgré la relative pénombre, il était possible de distinguer des parois tout autour du champ de bataille. Ces limites démoniaques semblaient se mouvoir et se plaindre, un spectacle terrifiant. En y regardant de plus près, il était possible d’en comprendre la raison. Placés de manières équitables, une centaine d’otages humains se chainaient pour maintenir l’intégrité de ce dôme du mal.
Pour compléter ce tableau de la terreur, plusieurs colonnes sombres jaillirent du sol, toutes contenaient des êtres vivants mais l’une d’entre elle était assurément porteuse de Dendé. Le précieux objectif de toute cette compagnie était maintenant entre les mains ulcérées de Black. La voix spectrale de Garlic s’était chargée de l’annoncer, provoquant certainement l’émoi de la petite compagnie.  

Profitant d’être plongé dans le noir, le justicier dissimula promptement son énergie, se mouvant aussi rapidement que possible dans un coin opposé à celui de ses détracteurs. Il cherchait à gagner quelques instants, assez pour récupérer et frapper de nouveau. Comment se cacher dans une pièce sans lumière mais intégralement vide ?  Le dôme n’était pas réellement désert, il y avait les quelques colonnes posées ci et là. Black s’adossa en vitesse derrière l’une d’elle, craignant d’être rapidement découvert. Il fallait qu’il trouve un moyen de restaurer des forces s’il voulait poursuivre l’engagement. Puis, il lui vint soudain un plan, et ce juste avant d’être découvert.

De lui-même, il se dévoila face au trio malavisé en libérant ce qu’il restait de son aura pourpre. Il avait regagné un semblant d’endurance, rien d’exceptionnel.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Gokublackmanga87.JPG


« La nature de cette dimension finale vous inquiète ? »


Le misanthrope affichait de nouveau son sourire carnassier, il avait retrouvé sa confiance. Quel que soit son plan, il devait être bon.

« Malheureusement, vous êtes déjà morts. »

Le guerrier de l’espace poussa alors un grand rire funèbre. Puis, il tendit vers ses invités son poing droit fermé. On n’y distinguait rien de spécial si ce n’est de belles blessures ainsi qu’une bague d’argent.

« Adieu. »

Terminât-il en disparaissant complétement, comme évaporé par la volonté du saint esprit. Puis plus rien, une bonne dizaine de secondes de silence. Ce petit temps mort était l’occasion rêvée pour se soigner, s’organiser ou échanger. Il n’y avait plus aucun signe de Black, il semblait avoir définitivement disparu. Tout autour d’eux, l’effarant constat restait le même : les colonnes lugubres, les horribles murs humains et cette atmosphère angoissante. Fort heureusement, ce répit ne fut pas long, quelques instants qui constituaient le seuil de préparation minimum pour ce qui arrivait. Dans un fin halo de lumière, la silhouette du renégat apparu de nouveau, toujours couvert de plaies. C’était donc ça son idée ? Partir 15 secondes dans la 4ème dimension puis revenir derechef ?

« Hinhinhin… »



C’était le rire du combattant macabre, pas de doute, mais il ne sortait pas de la bouche du personnage qu’ils avaient face à eux. Le locuteur était derrière et n’était nul autre que… BLACK ! Il y avait deux versions du misanthrope ?! Non… C’était pire ! Tout autour d’eux, plusieurs émanations lumineuses augmentèrent le nombre de représentations du tueur-né. Un manège effrayant qui permettait la présence d’un total de 7 justiciers au compteur. Avec une telle inversion des forces, le camp du mal se retrouvait fatalement avantagé, voir dominateur du conflit à venir. Mais par quelle diablerie un tel exploit était possible ? Aucune réponse. En tout cas, ces clones n’étaient pas des images rémanentes mais de véritables êtres indépendants et redoutables.

Les versions du martialiste sombre s’exprimaient les unes après les autres, comme un orchestre finement préparé.

« C’est terminé, vous avez fait l’erreur de vous opposer à moi. »

« Voyons ou votre pitoyable amitié va vous mener, maintenant ! »

« C’est l’heure ! »


Sans plus attendre, l’ensemble des 7 représentants du mal se jetèrent à la bataille, visant chacun des ennemis différents. A partir d’ici, les assauts seront séparés pour une meilleure lecture.

L'heure de vérité pour Vegeta.

L’un des assassins engagea immédiatement le prince en enchaînant deux coups de pieds retournés, l’un plus haut que l’autre pour toucher le la mâchoire puis l’une des tempes. Ensuite, le guerrier ténébreux enfonça son poing droit contre l’abdomen de son rival, ajoutant à sa poigne une enveloppe de ki sombre pavée d’éclairs que sa cible ne connaissait que trop bien. Puis, alors que le concerné cherchait à se défendre, il fut brutalement interrompu par une seconde manifestation de Black. Le mauvais supplémentaire s’était glissé dans le dos du protecteur de la Terre, agrippant solidement les bras de ce dernier pour l’immobiliser.
Le premier renégat ricana courtement face à l’impuissance de sa cible.

« Alors ? Qu’Est-ce que ça fait d’être seul ? De sombrer dans le désespoir ? »

Braillât-il avant de percuter le visage du monarque en devenir à l’aide d’une succession de 4 crochets. Le double infligea ensuite un coup de genoux droit contre les lombaires du malheureux, toujours en tirant sur les bras du bienfaiteur pour l’empêcher de se mouvoir. Finalement, le premier balaya l’homme de Bulma à l’aide d’une super vague déferlante de grande taille. Enveloppé dans le rayon mortel, ses temps étaient comptés.

La croisée des chemins de Kale.

La mystérieuse sauveuse fut soudainement prise à parti : Deux Zamasus se ruaient vers elle pour la cueillir dans une mêlée profondément inégale. Côte à côte, les deux justiciers calculaient leurs déplacements pour rendre la confrontation difficilement tenable pour une soldate seule. Après quelques instants de combat, l’un d’eux se recula, concentrant son énergie pour mitrailler la saladienne d’une nuée de kikohas rosâtres. Le Black resté sur place s’écarta en vitesse, profitant de cette ouverture pour reproduire le mouvement sacré de Muten Roshi et libérer un kamehameha de mauvais augure. Quoi que fasse la cible de cette terrible attaque, elle serait victime de la téléportation du renégat l’ayant couverte de projectile. Ce dernier s’était déplacé juste après son mur de feu pour abattre ses mains jointes à l’arrière du crâne de la lutteuse. Le risque était grand : elle pouvait se retrouver éjectée contre la lumière infinie du premier représentant obscur.
L’un des deux martialistes de noir vêtu resta en arrière, observateur. Le Zamasu restant se profila face à la sœur protectrice.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Gokublackmanga14.JPG

« Cette fille, tu l’aimes. N’est-ce pas ? »
Le monstre semblait d'un grand sérieux.

« Faisons un marché : Si tu me sers et que tu tues Vegeta, je te garantis qu’elle vivra. »

Il n’avait pas fallu longtemps au Shinjin pour comprendre que son actuel adversaire disposait d’un grand potentiel de combat. Bien utilisé, cette gamine pouvait devenir un outil intéressant ; Il suffisait de voir avec quelle brutalité elle s’était attaquée à lui. D’ailleurs, la protégée était en ce moment même aux prises contre trois adversaires, un affrontement draconien.

Le déchaînement de Caulifa.

L’héroïne était prise d’assaut par une première incarnation du mal qui vint l’affronter au corps à corps. Une mêlée dragonballesque qui mettait en exergue les compétences martiales des deux lutteurs. Nul doute que la nouvelle puissance de l’aventurière lui profitait bien, elle disposait d’une réactivité nettement accrue à ses précédentes prestations.

« Tu t’es renforcé, c’est indéniable. »

Evidemment, elle avait obtenu le super-saiyan et enchaîné deux zenkai, l’amélioration crevait les yeux. Bondissant en arrière, le renégat matérialisa une lame de ki mauve dans le prolongement de son bras droit. Comme à deux reprises au cours de cette journée de combats, le meurtrier choisissait l’arme la plus mortelle possible. Zieutant sa rivale sans approcher, il agitait son sabre comme un épéiste en échauffement.

« Je vais t’attaquer sur le flanc. »

Il annonçait son prochain coup ? Cela ne semblait pas réellement raisonnable. Mais effectivement, le défenseur du castel Garlic se rua sur la droite de la maline, tentant une large coupe horizontale. Si elle touchait, la lame pouvait provoquer une profonde entaille. Au même moment, un portail se forma à l’opposé, sur la gauche de la super guerrière. Aussitôt en sorti un double, lequel mima la même offensive de son propre côté. La malheureuse avait à faire à deux impacts parallèles. Suite à cette frappe conjointe, les épées disparurent. Quelle esquive ou qu’elle pare, rien ne semblait limiter l’ambition du duo maléfique qui poursuivit l’assaut. Le premier s’approcha de la sauveuse en enchaînant une grande quantité de cabrioles ci et là, troublant ses mouvements pour porter une droite en pleine mâchoire. Suivant son coup d’une prise, agrippant l’un des bras de la jouvencelle pour la plaquer au sol en la retournant sur place. Un second Black intervint alors, s’élançant du haut du dôme vers la malheureuse en bas, l’écrasant sous le poids de sa botte en piquet.

Finalement, une troisième apparition fit irruption, elle forma dans le creux de ses mains une orbe électrique. Cette manifestation de foudre frappa les environs de la native de Salada, puis elle directement si elle n’esquivait pas avec assez de jugeote.







Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockMer 19 Jan 2022 - 7:37
‘’En plus de cela, tu es un lâche.’’ Continua la nouvelle Super Saiyanne après avoir envoyé Black au loin avant de dire à Végéta :

‘’Evidemment que je vais achever cette pourriture !’’
Décidément, c’était inattendu. Alors qu’elle s’apprêtait à foncer sur Black pour continuer son assaut, voilà qu’une personne entourée d’une aura émeraude apparut sur le devant de la scène. Caulifla se figea instantanément à sa vue. Elle ne s’attendait pas du tout à la voir ici. Elle était heureuse de la voir, même très heureuse. Mais elle ne pouvait pas rester ici ! Elle était en danger ! Elle prit alors immédiatement la parole :
‘’Kale ! Ne reste pas là, c’est trop dangereux !’’

Seulement, Kale ne l’écouta pas, semblant obnubilée par Black. Caulifla remarqua la musculature de Kale. Elle s’était particulièrement entrainée pour être arrivé à un tel résultat. Par quoi était-elle passé pour en être arrivé là ? Elle avait certainement dû souffrir beaucoup plus que Caulifla. Elle n’avait pas remarqué qu’elle avait des cheveux jaunes. Si Kale ne l’avait pas fait remarquer, combien de temps aurait-elle mis pour s’en apercevoir ? Celle-ci semblait d’ailleurs enragée contre Black.
Un massacre sans nom se passa alors sous ses yeux. Il semblerait que Kale arrivait à faire jeu égal avec Black. Pire même, elle arrivait à prendre le dessus sur lui. Tétanisée par la surprise, Caulifla s’en rendait maintenant compte : Kale était beaucoup plus forte qu’elle. Elle l’avait même sûrement été depuis bien longtemps, en vérité ! Elle murmura alors :
‘’Elle m’aurait toujours caché cette puissance ?’’

Elle eut alors un large sourire, s’écriant alors :
‘’Vas-y, continue Kale ! Je suis tellement heureuse que mon bras droit soit aussi forte ! Vas-y, monte en puissance et élimine-le !’’


Elle observa alors Black qui était à terre. Un air froid se fit voir sur son visage tandis qu’elle s’avançait vers lui, arrivant juste à côté de Kale :
‘’Pitoyable ! Et après tu oses nous rabaisser ?! On ne vaut rien face à toi, c’est ça ?! Ce n’est pas moi qui rampe au sol tel une larve !’’

Elle tendit la main, chargeant un kikoha afin de l’éliminer. Il n’y avait plus une once de pitié dans son attitude, et son état de Super Saiyan exacerbait cela. Dans une autre histoire, elle aurait eu son Super Saiyan sans problème. Mais là, les effets négatifs se voyaient particulièrement : colère, haine et soif de sang.
Alors qu’elle s’apprêta à tirer, un cri terrifiant se fit entendre tandis qu’un mur les emprisonna, plongeant les lieux dans le noir. Heureusement que son état de Super Saiyan éclairait légèrement la scène. Elle attrapa alors la main de Kale et la serra vigoureusement :

‘’Cette fois, je ne t’abandonnerai pas, promis !’’
Maintenant qu’elle avait retrouvé Kale, il était hors de question pour elle de la perdre à nouveau. Elle toisa alors Black d’un air dur quand soudain, il disparut brusquement, comme par magie. Surprise pendant quelques secondes, elle sourit ensuite tout en parlant doucement :

‘’Oy, Kale.’’

Elle attendit d’avoir l’attention de Kale avant de continuer, toujours sans la regarder :

‘’Au final, c’est toi qui m’as sauvée aujourd’hui.’’

Elle se tourna ensuite vers elle, souriant à pleine dent :
‘’Je suis contente de te revoir !’’

La voix de Black retentit alors, comme sortant de nulle part. En relevant les yeux, elle fut stupéfaite : Il n’y avait pas qu’un seul Black. Il y en avait sept désormais !  Ils étaient seulement trois, eux, en comptant Végéta. Cela allait être compliqué ! Il faudrait que chacun en prenne 2 et que Kale en prends 3, étant donné que c’était la plus forte. Mais cela, Caulifla ne voulait pas l’imposer à Kale. Elle murmura à celle-ci :

‘’Je te fais confiance !’’

Caulifla la lâcha alors avant de foncer sur le Black qui avait décidé de la prendre comme adversaire. Avec l’aide de son Super Saiyan, elle arrivait à répondre aux attaques de Zamasu sans aucun problème, bien qu’il avait un léger avantage sur elle.
« Tu t’es renforcé, c’est indéniable. »

Il acceptait enfin de la prendre au sérieux. Elle ne daigna même pas lui répondre, entendant une autre conversation en retrait. Une conversation qui l’agaçait fortement :
« …Si tu me sers et que tu tues Vegeta, je te garantis qu’elle vivra. »

Elle fronça des sourcils, s’apprêtant à réagir lorsque son adversaire actuel lui annonça :

« Je vais t’attaquer sur le flanc. »

Pourquoi le lui annonçait-il ? Il était beaucoup trop confiant, c’était louche. Il se rua alors sur elle. Ce dont elle ne s’attendait pas par contre, c’était qu’il y avait une seconde attaque, bien qu’elle aurait dû s’y attendre. Le choix le plus évident était de se jeter, ventre à terre. Mais elle était beaucoup trop énervée pour faire cela. A la place, elle attrapa à mains nues les deux lames, faisant gicler son sang. Elle retint un petit cri de douleur lorsque les lames entrèrent tout de même dans son flanc, bien que moindre. Non, au lieu de crier de douleur, elle criera simplement de colère :
‘’Il est hors de question que tu prennes Kale comme esclave ! Elle ne t’appartient pas !’’

Elle profita de la proximité, pour lever sa jambe vers le second Black pour le frapper en plein dans le menton. Seulement, le premier Black ne resta pas inactif et recommença l’offensive par des cabrioles suivi de droites en plein dans le visage. Il la plaqua alors violemment au sol tandis que le second Black s’écrasa violemment sur elle, la faisant cracher du sang. Un troisième intervient alors, avec une attaque d’apparence électrique. Elle ne pouvait pas rester inactive. Mais avec Black sur elle, impossible de s’évader. Elle leva une main, ne voulant pas se laisser faire. Elle tira violemment un Crush Cannon sur l’orbe électrique, décidant de la faire exploser à bout portant sur elle et son opposant.
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 180.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockJeu 20 Jan 2022 - 0:53

Vegeta pensait le combat sur le point de se terminer.
Il se trompait.

Non seulement Caulifla venait de déployer pour ce qui était apparemment la toute première fois la puissance du Super Saiyan, mais elle avait été rejointe par ce qu'il supposait être son amie. Savoir pourquoi celle-ci n'arrivait que maintenant n'avait pas d'importance : tout ce qui comptait était qu'elle prévoie de mettre la main à la pâte pour les débarrasser de ce fléau.
De toute évidence, ce n'était pas la première fois qu'elle avait affaire à lui, puisqu'elle savait déjà comment le nommer ; il doutait que sa comparse ait trouvé le temps de lui transmettre ce genre de détails pendant qu'elle gisait sous une pile de gravats.
Et à la réflexion, il ne savait pas non plus ce qui avait poussé Caulifla à se rendre en ces lieux. Le peu qu'il savait d'elle ne lui donnait pas vraiment l'image d'une personne charitable à ses yeux, en tout cas pas au point de faire tout ce chemin juste pour apaiser les inquiétudes d'un vieux chat fatigué. Les deux Saiyans auraient-elles un passé commun avec l'usurpateur, d'une manière ou d'une autre ?

C'était l'explication la plus probable ; il n'en voyait pas d'autre qui puisse justifier la frénésie incontrôlable avec laquelle la nouvelle venue se jetait sur leur adversaire. Le prince ne se rappelait pas avoir jamais fait montre d'une telle rage, même dans ses pires moments, et ce n'était pourtant pas faute d'être irritable. Même les derniers rescapés des planètes qu'il dévastait et réduisait en esclavage jadis n'étaient pas si agressifs.
Quel genre d'atrocités Black avait-il pu lui faire subir, à elle ou à ses proches, pour susciter une réaction aussi vive ? Sans doute n'était-ce pas le moment de poser la question. Qu'importe, tant que ce ressentiment était dirigé dans la bonne direction - et Caulifla semblait vouloir y veiller malgré son propre état de nerfs, multipliant encouragements et paroles rassurantes.
Le prince arqua un sourcil ; quelle relation entretenaient donc ces deux-là, pour qu'elle ait besoin de la materner de la sorte ? C'était à ça que la Terre allait devoir son salut ? Ils étaient tombés bien bas. Avis qu'il garda cependant pour lui, préférant se concentrer sur les résultats.
Car si peu conventionnelle que soit la méthode, leur tandem en obtenait bel et bien ; encore sous le coup des précédents affrontements, a doublure n'était plus capable de leur tenir tête, et cela commençait à se voir. Il ne faudrait sans doute plus longtemps avant que...

« Qu'est-ce que c'est que ça, encore ? » fut-il forcé d'interrompre sa pensée en voyant un nouveau phénomène se déclarer. L'infâme cri qui résonna dans les airs lui fit porter une main à son oreille, et c'est grimaçant de la douleur de ses tympans écorchés qu'il put voir les ténèbres s'abattre sur les lieux. Quelle sorcellerie était-ce encore que cela ? Son auteur - une voix désagréable qu'il ne reconnut pas, mais peut-être était-ce fait exprès - crut même bon de les avertir que le petit Namek qu'ils avaient capturé se trouvait parmi les otages - qui, comme autant d'effroyables briques, constituaient désormais ce mur d'obscurité. Il ne manquait plus que ça. Soudain, il réalisa que cette mise en scène n'était probablement que pure diversion.

« Attention ! Ne le laissez pas s'échapper ! » claironna-t-il à l'adresse des deux Saiyans encore d'aplomb - mais trop tard ; accueillant ce terrain favorable à bras ouverts, l'usurpateur s'était déjà réfugié dans la pénombre. Pour manigancer ou pour fuir, cela restait encore à voir.

Le prince serra les dents, se retenant de reprocher leur négligence à ses alliées de fortune. S'il n'avait été en retrait, profitant pleinement de l'éclairage offert par leurs auras, il n'était pas sûr qu'il aurait fait mieux, et se quereller ne les avancerait à rien.
Bon sang ! Il ne demandait pas mieux que de se remettre debout et de lui donner la traque, de le débusquer et de s'assurer qu'il ne sortirait pas vivant de ce château - à supposer qu'il en reste encore un derrière le dôme -, mais son corps ne semblait pas vouloir coopérer. Ce qui ne l'empêcha pas d'essayer, opposant une volonté féroce à l'épuisement qui s'était emparé de lui ; il ne serait pas dit qu'il était resté là à se tourner les pouces pendant que d'autres faisaient tout le travail à sa place.
Et si les exactes motivations de Black étaient au moins aussi opaques que leur nouveau décor, celui-ci lui avait donné bien assez de raisons au cours de leur petite discussion pour en faire une affaire personnelle... Pour vouloir être aux premières loges lorsque la lumière de la vie quitterait finalement son regard. Fallait-il dire que son visage d'emprunt le rendait particulièrement facile à détester.

Refusant de rester à rien faire, il entreprit donc de se relever - et eut à peine le temps de prendre appui avant d'être pris à partie, persécuté par deux des doubles que Black venait de matérialiser. Si la technique le fit grincer des dents, elle ne l'impressionna pas plus que ça ; il avait vu d'autres guerriers la pratiquer, que ce soit Kakarot, Tenshinhan ou même Cell.
Les subtilités étaient peut-être différentes, mais le principe restait le même. Malheureusement pour lui, même en partant du principe que les maigres forces restantes de l'usurpateur avaient été réparties entre ses différentes enveloppes - c'était comme ça, lui semblait-il, que c'était censé marcher -, il n'était pour sa part plus en état de s'y opposer.
Black le savait, et ne se gêna pas pour en profiter, le rouant de coups et s'assurant qu'il ne puisse rien faire pour s'en protéger. Cependant, il était clair qu'aucune de ses attaques n'était pensée pour tuer ; qu'il profitait d'avoir repris le dessus - ou du moins de le croire - pour jouer avec ses proies, tel un prédateur persuadé qu'il pourra à tout moment les achever.
Il se trompait, lui aussi.

Car c'était leur laisser l'occasion de se reprendre.
Là encore, une erreur qu'il avait lui-même trop souvent commise.

Lynché, éreinté, le prince sentait sa conscience se désagréger - et il ne faisait aucun doute que dès qu'il ne le divertirait plus de ses râles de douleur, de ces plaintes qu'il s'efforçait pourtant de taire, son bourreau n'hésiterait pas à porter le coup de grâce qu'on l'avait contraint à repousser. Ce n'était pas qu'il ne veuille pas se débattre, mais il n'en avait tout bonnement plus la capacité, la poigne de Black - de celui qui se tenait dans son dos - réduisant à néant tous ses efforts pour se libérer.

Et, oui, peut-être était-ce dans ces moments-là - dans la détresse et dans l'adversité - qu'il prenait le plus conscience du chemin parcouru. Autrefois, il se serait contenté d'un ultime affront ; de porter un dernier coup, d'au moins laisser une cicatrice, un souvenir de lui que son meurtrier garderait toute sa vie. Il se serait éteint en maudissant celui qui aurait finalement réussi à le tuer, sans autre aspiration que de lui rendre la tâche aussi laborieuse que possible. Il n'aurait pas eu plus de raison de mourir qu'il n'en avait eu de vivre, tout ce qui l'animait à l'époque étant l'espoir impossible de prendre sa revanche sur Freezer. Une lointaine chimère. Autant dire rien du tout, même si les choses s'étaient déroulées pour le mieux à cet égard.

Et maintenant...
Et bien, bien sûr que tant qu'à mourir, il aurait aimé avoir une mort utile ; renvoyer Black une dernière fois dans les cordes, pouvoir, sinon le battre lui-même, au moins faciliter la tâche à ceux qui en auraient raison après lui. Mais ce n'était pas la seule chose à laquelle il pensait. Car, à se croire condamné, comment ne pas songer à ce qu'il laisserait derrière lui ? À Bulma et Trunks, seuls dans un monde où ce monstre serait libre de faire régner sa loi et d'édicter ses préceptes déments ? À son autre fils, celui du monde de demain, battu et brisé par ce même adversaire qui devait se remettre de ses blessures en redoutant précisément que ce qu'il avait laissé s'échapper nuise au peu qu'il lui restait ? À ça, et à tout le reste. Non. Pas comme ça. décida-t-il.

« Ça ne se passera... Pas comme ça ! »

Rouvrant des yeux qu'il ne se souvenait pas avoir fermé, il revint à lui pour se trouver nez à nez avec une vague d'énergie fonçant droit sur lui. Peut-être que le duplicata qui se tenait derrière lui avait diminué ses efforts pour le garder en place en le sentant s'affaisser et cesser de lutter ; peut-être se préparait-il déjà à se soustraire pour ne pas être pris dans l'explosion. Peut-être sa prise n'était-elle pas aussi ferme qu'il le percevait l'instant d'avant.
Toujours est-il que dans un regain de vitalité inopiné, Vegeta l'attrapa par la manche et, des deux mains, le jeta par-dessus son épaule sur la trajectoire de l'attaque de son compère au dernier moment. Sans doute n'apprécierait-il pas de lui avoir servi de bouclier providentiel, mais pour cela, encore faudrait-il qu'il y survive. Il ignorait si ce tir était censé l'achever, mais le recevoir de plein fouet ne devait pas faire grand bien dans tous les cas.

Sentant sa vue se troubler et la tête lui tourner après ce seul effort, le prince n'eut d'autre choix que d'agripper dans l'urgence le sachet de senzus qu'il gardait encore sur lui, profitant de la confusion que son sursaut avait dû engendrer. Plus habitué à ce qu'on les lui remette qu'à devoir gérer ses propres réserves, il commençait à comprendre comment ceux-ci pouvaient disparaître si vite ; les deux derniers haricots que contenait encore la poche lui semblaient bien légers alors que le troisième croquait sous sa dent.
À nouveau, il se sentit immédiatement revigoré, ses blessures - même les plus graves - se résorbant à vue d’œil. N'avoir plus à supporter la charge de toute cette douleur soulagea également son esprit engourdi, rendant à celui-ci toute la clarté et la vivacité qui faisaient de lui un adversaire si pénible même lorsqu'il combattait seul à seul le voyageur temporel. Ce dernier avait commis une erreur en le ramenant de force au sein d'une bataille qu'il était sur le point de laisser à d'autres ; il allait le lui faire regretter. S'il tenait tant que ça à montrer qu'il pouvait faire face à trois adversaires, qu'il le fasse à la régulière.

Pour le prince, ce serait un baroud d'honneur. On l'avait mis en garde contre l'abus de cette médication, et avec celui qu'il avait avalé à la tour, c'était déjà le troisième qu'il prenait en l'espace de quelques heures. À n'en pas douter, l'on s'habituait un peu trop vite au confort que procurait ce fabuleux remède, mais si effets secondaires il devait y avoir, il préférait que ce soit dans une situation moins délicate. Qui plus est, il avait dans l'idée qu'en garder de côté ne serait pas de trop ; qui sait dans quel état serait Dendé quand il sortirait de ce pilier ? Le haut de sa tenue étant trop abîmé pour faire grand chose d'autre que le gêner, il décida par ailleurs de l'arracher pour se retrouver torse nu. Cette situation aurait peut-être pu être évitée s'il portait encore son armure, mais elle ne lui manquait plus désormais. Tournant la paume vers le ciel sans se soucier qu'il leur soit masqué par leur cage obscure, il y matérialisa une sphère d'énergie parfaitement ronde, à la couleur plus pâle et plus douce que son arsenal habituel.

« Tu sais, pour quelqu'un qui déteste autant les Saiyans, tu leur ressembles énormément. » lança-t-il à la ronde, donnant de la voix pour s'assurer d'être entendu ; dans cet espace confiné, les doubles n'avaient pas pu aller bien loin. « Bien sûr, il y a cette tête d'imbécile heureux, mais je ne parle pas que de ça. Tu as exactement les mêmes défauts. Dès que tu es en position de force, tu te crois invincible et tu préfères persécuter tes adversaires pour t'amuser que de leur régler leur compte... Et regarde où ça t'a mené. Tu mériterais presque que je t'accorde le titre de Saiyan d'honneur, mais encore faudrait-il que tu en aies. » Tout à son commentaire, il répéta son geste de l'autre main, créant un globe équivalent au premier. « Tu aurais dû nous achever quand tu en avais l'occasion. »

Sur ces bonnes paroles, il leva ses orbes qui continuaient de grandir et les jeta l'un après l'autre - dans les airs, vers personne en particulier. Plutôt que d'éclater, ceux-ci parurent se suspendre dans les airs... Et se mirent à rayonner comme des lunes jumelles, répandant leur lumière artificielle sur cette zone plongée dans le noir.
Si une seule d'entre elles était loin de rivaliser la brillance de l'astre nocturne, une paire devait s'en approcher assez pour y voir à peu près clair - et ainsi remettre le combat sur un pied d'égalité. À priori, personne ici ne risquait de se transformer, à moins que leur pendant de l'univers 6 n'ait pas besoin de queue pour le faire.
À nouveau, le prince laissa éclater son énergie restaurée et fit jaillir un semblant d'épée de sa main, invitant le Black le plus proche de lui à l'approcher sans même savoir s'il s'agissait de l'un de ceux qui l'avaient agressé. Qu'est-ce que ça pouvait bien changer ? Il n'en resterait bientôt plus un seul.

« Allez, finissons-en ! »
Kale
Kale
Saiyan
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 27/07/2017
Nombre de messages : 165
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse, Poing de KI, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Laser Berserk, Rage
Techniques 1/combat : Explosion de KI

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockJeu 20 Jan 2022 - 14:29
Le combat était bien entamé, maintenant. Haineuse, Kale se sentait maîtresse d'une force qu'elle n'avait jamais soupçonné. Elle savait que quelque chose dormait en elle. Mais d'une telle fureur... Et d'une telle puissance !... C'en était renversant. Au lieu de le réprimer, elle pouvait laisser libre-cours à cet instinct de tueur pour la première fois de sa vie. Sa colère était si grande qu'elle pourrait en détruire toute vie autour d'elle ! Et pourtant, elle gardait cette emprise sur elle, grâce à son esprit concentré sur un seul individu : Black. Il était le seul qui l'intéressée en l'actuel. Impossible de passer à côté de cet élan de rage qu'il inspirait chez elle. La mort devait être son seul cadeau. L'extermination son seul refuge. Il n'avait plus aucun droit. Et à ses yeux, il ne représentait guère plus qu'un microbe qu'elle devait éliminer. La Saiyan de l'Univers 6 le sentait. Son sang bouillait de rage. Il devait payer. Sans perdre un instant de plus, elle s'apprêtait à reprendre l'assaut, ignorant pour l'instant les dires de sa sœur.

"Je vais te buter... Je vais te crever !"

Le sol sous ses pieds se dérobait. Elle s'envolait à toute vitesse, prête à dégager une fois de plus le serviteur du mal dans les décombres. Pourtant, un sentiment de malaise venait s'installer chez elle. Une magie des plus sombres faisait son apparition, imposant à ses adversaires une profonde nausée. Des piliers venaient de sortir du sol, possédant en leur sein des êtres vivants. Si c'était censé calmer la guerrière, c'était mal la connaître. Elle n'avait rien d'une héroïne, et encore moins d'une bonne personne. Elle était juste... La protectrice de Caulifla, et ça, ce n'était pas quelque chose qui allait changer de sitôt. Elle venait de briser le pilier qui s'était expulser du sol devant elle, le traversant l'instant d'après pour rejoindre son gibier. Hurlant de rage, elle allait enfin lui attraper la gorge ! Jusqu'à ce que... Le noir devienne maître de tout. Une vision digne d'une forte cécité. Pourtant, ce n'était pas les guerriers qui étaient devenus aveugles, mais bien le terrain qui s'était mystérieusement obscurci.

"C'est quoi, ça ?!"

Pourtant toujours aux aguets, elle guettait la moindre opportunité de retour de son opposant. Et heureusement, il n'avait pas fallu attendre longtemps. "Te revoilà..." Elle suivait de près l'arrivée de ses ennemis, maintenant au nombre de sept. C'était mal la connaître... Pensée que la voir en position d'infériorité ne la rendrait que plus faible était l'erreur en trop. Libérant une nouvelle fois son énergie, elle utilisait sa Vitesse pour rusher le premier clone, qui venait la rejoindre. Bien qu'ils soient deux, sa grande vitesse lui permettait de suivre plus aisément la mêlée dans laquelle elle s'était lancer. Elle était resté deux années dans la Salle de l'Esprit et du Temps, ce n'était pas pour y perdre son temps. Elle pouvait réagir bien plus rapidement, se protégeant avec son bouclier d'énergie aux endroits les moins sécurisé. Son pouvoir continuer de s'échapper d'elle, la faisant reculer rapidement pour revenir à la charge la seconde d'après. Ce court laps de temps, cependant, avait offert une opportunité aux deux combattants adverses.

"Reviens là, misérable !"

Ce caractère qu'on ne lui connaissait pas était inspiré d'une force intérieure des plus méprisantes. Son aura émeraude continuer de grandir, la poussant à d'autant plus de folie. Ce bombardement de Kikoha n'était pas suffisant pour la faire reculer, la faisant simplement ouvrir un bouclier d'énergie pour repousser l'assaut. Puis vient ensuite ce Kamehameha sombre... Et une sensation de frappe dans son dos. Gardant son bouclier, elle avait peut-être eu mal sur le coup, mais cette projection était une aubaine. Couplant le bouclier à sa Vitesse, elle tankait la lumière noire pour la traverser, arrivant devant le second Black par la même occasion. D'un mouvement de main gauche, elle attrapait son crâne, le fracassant contre son genou gauche. Pour le premier, en revanche, une autre chose venait de se produire. Elle dégageait de sa main le numéro deux qu'elle renvoyait au sol, écoutant ce qu'avait à dire son adversaire du jour. Il voulait donc... Qu'elle le sert et qu'elle tue Vegeta ? Et en échange...

"Qu'est-ce que tu dis ?..."

Faire quelque chose comme ça serait un bon moyen de garantir la survie de sa sœur. "Si je l'aime ?..." Il n'y avait pas de faux, là-dedans. C'était le cas. Caulifla était la personne la plus chère au cœur de la native de l'Univers 6. "Elle est ma seule famille... Elle est ma sœur." Pas le même sang, mais le même cœur. Sa raison de vivre. Et sa voix résonnait également... Elle avait raison. Avoir peur que sa cheffe ne survive pas à ce combat était une erreur. Elle s'en sortait très bien, et elle pouvait le prouver haut largement. Alors au lieu de se dire qu'il fallait tuer ce "Vegeta" pour lui offrir un moment de répit... Elle allait combattre pour l'honneur de celle qu'elle admirait plus que tout. "Non. Crève." Le Black qu'elle avait pris en grippe se retrouver entourer d'un bouclier d'énergie, commençant à être écrasé à l'intérieur. Et pour le deuxième, elle était partie le rejoindre... Pour lui offrir un magnifique taquet dans la gueule. Un poing gauche chargeait de KI, ayant pour but de l'éclater dans le sol dans un fracas assourdissant.

Et là lumière revenait... Le rival de Kakarotto avait fait des miracles, apparemment. En tout cas, ils voyaient de nouveau tout ce qu'il se passait devant eux. L'avantage du terrain qu'avait l'adversaire était perdu. Les sept Black allaient pouvoir subir le courroux du groupe de guerrier de l'espace. La seconde manche allait pouvoir débuter...
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 280
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockJeu 20 Jan 2022 - 21:32


Lorsque Black tendit sa bague vers le trio rival, il afficha un sourire confiant qui dissimulait l’incertitude de ses propres actes. L’artefact qui ornait son index n’était pas une babiole ordinaire, il s’agissait d’une relique magique d’une grande puissance. Avec la maîtrise nécessaire, il était possible de naviguer brièvement au sein de différentes temporalités. Un outil au potentiel dément dont le justicier divin n’avait que rarement faire usage. Une fois en phase avec ce bijou, il suffisait de visualiser l’objet convoitise pour y être immanquablement emmené.

Visiblement, Zamasu avait fait usage de cette bague pour s’entourer de six alliés à sa hauteur. Pourtant, un tel constat ne serait qu’une paresse intellectuelle. En observant bien chacun des belligérants, on pouvait remarquer qu’ils ne portaient pas les mêmes blessures que le mauvais originel. De plus, leurs niveaux d’énergie variaient sensiblement, tout comme l’état de leurs tenues. Il y avait un décalage entre tous ces misanthropes, subtile mais visible. Le véritable défenseur du castel Garlic n’était plus dans l’affrontement, il avait été remplacé par sept camarades provenant de versions alternatives de cette ligne historique. Ou était-il alors ? Impossible de le savoir. Les héros de la Terre ne risquaient pas d’avoir de réponse de la bouche du concerné.


La première venue se défendait avec hargne. La puissance brute du super saiyan lui permettait de résister à son adversaire tout en ignorant la fatigue chronique qui l’affectait. Il fallait bien admettre qu’elle mettait de côté toute logique combattive en raison de son accès de colère. Le duo maléfique fut surpris de parvenir à toucher doublement la jeune femme lors de l’attaque conjointe de lames. Ces deux frappes avaient entaillé sérieusement le creux des mains de la folle furieuse, des dommages qu’elle semblait prête à prendre. La détermination de la jouvencelle ne faisait aucun doute, cette échauffourée ne se terminerait qu’après la mise à mort de l’un des deux guerriers. Du moins, un des trois, la pauvre se confrontait à deux ennemis.

En plus de subir sans broncher, la saladienne prenait le luxe d’observer les autres affrontements, remarquant ainsi qu’une des nombreuses versions du renégat tentait de négocier la trahison de Kale. Oui, c’était le nom de cette autre gamine enragée, une dénomination qui ne sonnait pas totalement inconnue aux yeux du massacreur le plus proche. Qu’importe, cette dernière avait refusé l’offre et allait donc mourir, un sort commun pour la paire d’idiotes qu’elles étaient. Aigrie, la super saiyan enfonça son genou à toute allure contre la mâchoire du martialiste présent à ses côtés. La cible de cette soudaine attaque tituba en arrière avant de se jeter sur elle, il n’avait pas assez tressailli pour sentir la nécessité d’un repli. S’engagea alors une courte mêlée largement dominée par le tortionnaire qui fut aidé par deux confrères. Ensemble, ils mirent la lutteuse au sol avant qu’un d’eux ne lui lance une redoutable chaine d’éclairs. Cette foudre magique percuta alors la défense expresse de la vaillante : un kikoha rougeâtre explosif. S’en suivit une brusque détonation qui ne souleva aucune poussière en raison de la nature mystique de cet environnement anormal. La protégée de Kale eu le loisir de voir que sa technique avait arrêté le flot électrique.

Le conflit ne prenait pas fin pour autant, les trois belliqueux se ruèrent ensemble vers elle, unissant leurs forces pour défaire la malheureuse dans d’ultimes échanges au corps-à-corps.



Vegeta avait été le plus alerte de la bande, le seul à avoir remarqué la disparition initiale du mauvais.
Ce n’était pas anormal, l’héritier du trône possédait une grande expérience du combat, il avait fait face à de nombreuses situations de bataille, en passant de Son Goku à Yakon. Cette immense diversité lui avait appris à prendre rapidement conscience des actions et réactions de ses adversaires. Malheureusement, cette sagesse ne fut pas très utile, ses alliés étaient peu réceptifs ou trop surpris par l’aspect chaotique de la dimension noire. Sans préparation, il fut pris à parti par deux représentations du mal. Seul, il se fit immédiatement dominer, il sortait exsangue de son précédent combat.

Fort heureusement et alors qu’il sombrait dans l’inconscience, une sorte de force du désespoir l’anima. Dans un sursaut miraculeux d’attention, le guerrier en juste-au-corps réalisa une prise martiale inopinée. Dans un mouvement éclair, il parvint à rattraper le premier Black situé dans son dos, il était alors en train de s’éluder, pour l’envoyer vers la vague déferlante du second. S’ensuivit l’impact explosif du Shinjin contre le kamehameha de son collègue, un temps mort appréciable pour le père de Trunks. Revigoré par un senzu, ce dernier était de nouveau prêt pour un affrontement d’anthologie. Son rival carbonisé fulminait.

« Un senzu ? Je ne pensais pas que le grand Vegeta puisse faire preuve de tels artifices… »

Commentât-il d’un ton propre à l’ironie. Evidement, la cible de cette provocation pouvait s’interroger, ce n’était pas la première fois qu’il mangeait un haricot magique face au défenseur du castel Garlic. Cela venait appuyer les effets indésirables de la bague temporelle : l’ensemble de ces versions du misanthrope provenaient de situations différentes. Les connaissances de chacun des clones étaient donc foncièrement divergentes.
D’ailleurs, le second sosie de Son Goku se permit une remarque à ce sujet, fixant son compère.

« Ne te méprends pas, il a déjà utilisé ce genre de médicaments. »

L’interlocuteur se retourna, le visage habité par une brève surprise.

« Ah bon ? »


Interrogeât-il avant de se placer en arrière, laissant un Zamasu à portée de corps à corps et un à distance. Les deux observèrent Vegeta déchirer sa tenue, affichant sa musculature herculéenne. S’il avait perdu une grande partie de sa force, il avait indéniablement conservé la même apparence. Mais cette démonstration physique n’impressionna pas les deux tortionnaires bien longtemps, en conséquence, le héros se hâta de faire apparaitre un kikoha pâle dans le creux de sa main droite. Cette action anodine était accompagnée de quelques provocations arrogantes propres à cet individu méprisable. Encore une fois, l’homme de Bulma narguait un ensemble « d’erreurs » de Black. Le concerné le plus proche afficha un large sourire narquois.

« Ton petit numéro ne me fais pas rire ! Je suis un justicier divin, un être supérieur venu purifier cet univers des êtres dans ton genre ! »

Mais qu’est-ce qu’il racontait ? Aussi loin qu’il puisse être, Piccolo ne pouvait pas avoir ignoré un tel discours. Cette déclaration allait à l’opposé total de ce qu’affirmait être son allié saiyan ! Mais pourquoi est-ce que ce double disait de telles choses ? Était-ce un dissident ? Ou au contraire, l’originel serait devenu mauvais ? Cet indice supplémentaire n’arrangeait pas les affaires du renégat.

Quoi qu’il en soit, Vegeta assembla son orbe avec une seconde qu’il créa dans la foulée, créant un bal lumineux entre les deux sphères. Les entités jumelles illuminèrent les lieux, créant une ambiance d’avantage propice à un combat loyal. Suite à cette utilisation utilitaire du kikoha, l’héritier dégaina une lame de ki, action qui fut reproduite à l’identique par le belligèrent le plus proche.

« Je perds patience ! »

S’écriat-il en croisant le fer avec son vaillant adversaire.

« Abandonne, ton cœur ne retrouvera jamais sa pureté ! »




Finalement, Kale démontrait ses grandes capacités martiales face au duo maléfique. Elle tenait la cadence dans cette mêlée inégale. L’utilisation intelligente de son bouclier et son opportunisme eu raison des méthodes des Shinjins. En raison de sa condition de beserker, il faudrait surement une dizaine de minutes pour abattre une brute comme elle. Ainsi, l’un des protecteurs du castel s’avança dans l’espoir de la convaincre de trahir ses pairs. Malheureusement, cette dernière n’était pas une totale idiote et refusa immédiatement, nullement impressionnée par le danger que représentait les sept images de Black. Aussitôt après son refus, elle invita son rival à mourir, piégeant ce dernier au cœur d’un champ protecteur dont elle réduisit progressivement le volume. Le saiyan compressé grommela de douleur avant d’être sauvé par son équivoque qui percuta la sphère d’un coup de pied sauté. Le premier remercia le second.

« Merci. »


« Concentre-toi sur le combat. »

Justement, Kale se ruait sur le guerrier en retrait, lui explosant la face à l’aide son brusque élan. Elle l’écrasa ensuite au sol à l’aide d’un poing chargé de ki. La cible de cette offensive fit un sommaire barrage de ses bras, râlant de douleur en raison de sa défense insuffisante. Le martialiste en kimono sombre s’heurta à la résistance mystérieuse du sol de la dimension, se brisant le dos sur ce matériaux indestructible.

« Gah ! »

Pour empêcher plus de dégâts, le second mauvais se rua vers elle, fauchant ses jambes à l’aide d’une glissade supersonique. L’assaut se poursuivit, il se redressa et tira une salve de kikohas vers la native de Salada avant de disparaitre pour réapparaitre juste en face d’elle. Bien placé, il enfonça un direct du droit contre l’abdomen de la furieuse, enchainant avec un coup de genou sur cette même partie du corps.


Et soudain, toutes les représentations de Goku Black disparurent en concert. Il n’y avait de nouveau plus personne. Ce nouveau silence d’une quinzaine de secondes pouvait laisser pantois, difficile d’imaginer pour quelles raisons ces mystérieux doubles étaient venus si brièvement. Ce petit combat avait duré environ une minute, peut être un petit peu plus.

Puis un nouveau halo de lumière se matérialisa sous leurs yeux. Ce portail libéra une seule et unique version de Zamasu, l’originale. Ce dernier ne semblait pas en meilleur état que précédemment, au contraire. Ce dernier était essoufflé, une large tranche provoquée par un coup à l'épée dominait son torse, son haut était totalement déchiré. Ou que soit parti l’allié de Piccolo, ce n’était pas en colonie de vacances, mais bien dans une autre bataille, quelque part. Le sinistre personnage se maintenait debout avec difficulté, la tension été retombée brusquement. En sueur, son seul œil valide mi-clos, le tueur tituba en avant pour chuter l’instant d’après sur ses genoux.

« Vous… Vous êtes tous vivants ?! Mais… C’est impossible… »

Il dû s’interrompre, se contractant de douleur. La large plaie sur sa poitrine saignait abondamment, lui interdisant tout effort et le condamnant à souffrir jusqu’à son évident décès.

Lui qui aimait bien les morts lentes, il allait être servi.

« GGGGGGGGGRRAHH ! »

Il ne pouvait même plus parler, il sombra alors dans l’inconscience, son corps basculant sur l’un de ses flancs. Un tel état ne pouvait pas être "simulé", même pas un excellent acteur. Il subissait une grave hémorragie, n’importe quel spectateur pouvait comprendre qu’il ne serait plus de ce monde dans trois ou quatre minutes.




Dernière édition par Zamasu le Ven 21 Jan 2022 - 8:31, édité 1 fois
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockVen 21 Jan 2022 - 3:19
Caulifla était ailleurs. En réalité, elle était frustrée. Elle comprenait mieux maintenant ce qu’il se passait avec elle : elle s’était transformée dans l’une des transformations dont parlait Black plus tôt. Et c’était cela qui la frustrait. Cela signifiait juste qu’elle était faible. Après tout, Black et même Kale pouvait s’en passer, là où elle, elle devait l’utiliser pour pouvoir être utile. Et encore, elle était faible. Elle était à peine du niveau de Kale.

Elle était satisfaite de la réponse de Kale, bien qu’elle trouvait son attitude étrange. Elle avait vraiment changé depuis qu’elles s’étaient perdues de vue.

Végéta aussi semblait s’en sortir à merveille. D’ailleurs, en parlant de lui. Qu’est-ce qu’il foutait là ? Il était venu jusqu’ici pour affronter Black ? Si c’était le cas, alors il était bien plus combattif qu’elle ne le pensait. Sans même s’en rendre compte, elle eut un petit sourire : cela lui donnait envie de l’affronter. Après tout, c’était le seul parmi eux à être de son niveau. Elle tendit même le bras vers sa direction et chargea un Kikoha qu’elle tira. Ce n’est qu’au dernier moment qu’elle se rendit compte de sa connerie et dévia son Kikoha, qui frôla le Prince des Saiyans.

Elle dévia immédiatement de la tête, comme si ce n’était pas elle. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait fait cela. Mais il y avait une raison à cela : Caulifla avait du mal à se contrôler en Super Saiyan. La moindre envie de combattre était difficile à refréner. Elle contrôlait son corps certes, mais il y avait une certaine forme de tension qu’elle n’arrivait pas à gérer.

Elle se secoua la tête, ne comprenant pas le problème. Ce n’était pas le moment pour jouer. Elle affrontera Végéta, plus tard. Pour le moment, il y avait plus important à faire. Le combat n’était toujours pas fini !

Les 3 Black lui foncèrent dessus dans un corps-à-corps inégal où elle avait du mal à rendre les coups, dû au fait qu’ils étaient trop nombreux pour elle. Elle avait même failli mourir plusieurs fois durant l’échange des coups.

Et puis soudain plus rien. Tout les Black disparurent brusquement, à la surprise de Caulifla. Que pouvait-il bien se passer ? Elle était surprise…avant de lâcher un ricanement lorsque le vrai Black réapparut, une épée dans le torse. Il s’écrasa brutalement au sol, semblant commencer à mourir.

Caulifla s’avança alors vers lui, prenant la parole d’un air extrêmement arrogant :

‘’Bah alors, tu as décidé de te suicider, pour ne pas te couvrir de honte d’avoir été tué par nous ? C’est pathétique !’’

Elle tendit la main, chargeant un Kikoha pour achever son adversaire. Au moment où elle allait le tirer, ses cheveux repassèrent au noir, amenant avec cela la fatigue et le contrecoup des blessures. Elle n’eut pas le temps de tirer, tombant sur le côté, marmonnant un :

‘’Merde, je suis trop…’’

Elle ne finit même pas sa phrase, tournant alors de l’œil. Elle n’avait plus la moindre force. Elle était simplement épuisée, bien que blessé. Rien de bien grave…supposa-t’elle au moment où elle se sentait s’évanoui.
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 74
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 180.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockSam 22 Jan 2022 - 18:30


La visibilité retrouvée, le combat put reprendre dans de meilleures conditions. Ce n'était toujours pas parfait, loin s'en faut, ne serait-ce que parce qu'ils conservaient le désavantage du nombre, mais au moins Black n'avait-il - quel que soit le nombre d'exemplaires - plus nulle part où se cacher Isolé par deux d'entre eux, qu'il supposait être ceux s'étant précédemment acharné sur lui, il n'eut pas le loisir de se soucier des autres affrontements, ayant déjà fort à faire de son côté.
Même diminué, l'usurpateur était encore une menace ; le prince savait désormais ne pas pouvoir se relâcher tant qu'il ne serait pas mort et enterré. Il ne tenait qu'à lui de faire en sorte que ça ne dure pas - qu'il n'ait pas l'occasion de l'épuiser une fois de plus.

« Tu commences à te répéter. » releva le prince, lorsque celui qui lui avait bien malgré lui servi de bouclier humain lui reprocha l'usage d'un senzu. « Qu'est-ce qu'il y a, je t'ai frappé trop fort ? »

Mais un second exemplaire fit remarquer son erreur à l'auteur de ce commentaire... Ce qui, à moins que cette séparation ait réparti inéquitablement entre eux une hypothétique commotion cérébrale, n'avait aucun sens. Pour quelle raison ne se souviendraient-ils pas des mêmes événements ? Et d'ailleurs, à bien y regarder, les dégâts qu'ils portaient ne correspondaient pas non plus à ce qu'ils devraient être.
Sans avoir fait l'inventaire de ses contusions dans le feu de l'action, Vegeta savait au moins lesquelles il avait lui-même causé. Il pouvait dès lors constater leur absence - mais aussi l'apparition d'autres lésions qui ne paraissaient pas coller aux attaques infligées... À croire que son bref moment d'absence lui avait servi à aller se faire taper dessus par quelqu'un d'autre.
Décidément, à chaque fois qu'il croyait percer le voile de mystères entourant ce curieux personnage, ce dernier prenait un malin plaisir à le remplumer de quelques secrets. C'était rageant ; à ce rythme, ils n'auraient pas le temps d'avoir le fin mot de l'histoire - de le lui arracher - avant qu'il s'éteigne.

Sans plus discuter, ils se dans un violent duel à l'épée, chaque impact projetant une nuée d'étincelles, sans pour autant perdre de vue l'autre doublure qui lui sauterait dessus à la première occasion. Il n'allait lui en laisser aucune. Hélas, l'usage de cette arme était nouveau pour lui, et s'il venait naturellement à l'entité à part qu'était Vegeto, ce n'était pas son cas.
Certes, il apprenait vite, chaque passe d'arme lui réussissant un peu plus que la précédente, mais son adversaire était de toute évidence un bretteur expérimenté. Il pouvait déjà s'estimer heureux d'arriver à se défendre sans récolter plus que de légères coupures de part et d'autre, la fatigue comblant un tant soit peu la différence de leurs niveaux de compétence, mais ce n'était pas comme cela qu'il allait porter une attaque décisive.

Néanmoins, c'était apparemment de ses alliés - fussent-ils de fortune - qu'il devait le plus se méfier, l'un des tirs de Caulifla passant près de le toucher en pleine tête. Ce n'est que de justesse qu'il parvint à l'esquiver ; s'il n'avait pas été fraîchement requinqué ou n'avait pas eu les sens aussi aiguisés, sans doute l'aurait-il reçue en pleine tête. Quoique rapidement forcé de parer un coup de taille qui ne demandait pas mieux que de lui lacérer le torse, il prit le temps de lui adresser un regard noir.

« Regarde un peu où tu vises ! »

S'il aurait pu le comprendre - sans pour autant l'excuser - dans l'obscurité totale, elle n'avait désormais plus aucune excuse pour commettre une telle maladresse. Il n'était pas sans savoir que la découverte d'une force nouvelle pouvait rendre fébrile, mais ce n'était pas le moment de se laisser aller, pas alors qu'ils étaient si près du but.
La cadence des fentes et des estocs alla grandissant à mesure qu'il trouvait ses repères, réduisant d'autant les occasions pour l'autre copie de le frapper dans le dos sans risquer de durement blesser son homologue également. À l'évidence, sa ruse leur avait servi de leçon - leur avait rappelé à qui ils avaient affaire. Soudain, son opposant parut baisser sa garde ; instantanément, il tenta de lui asséner une banderole qu'il espérait dévastatrice.

« JE TE TIENS ! »

Mais il n'en était rien - pour la bonne et simple raison que sa cible disparut avant qu'il ait pu l'atteindre, se volatilisant sous ses yeux. Porté par son élan, il manqua de basculer en avant, son arme se dissipant sous l'effet de l'étonnement. Où était-il encore passé ? Contrairement à son dernier repli stratégique, il ne l'avait pas vu se reculer ou ouvrir un quelconque portail, cette fois, et pas une seule des sept répliques n'avait laissé d'énergie derrière elle avant de s'en aller.
Désarmé mais sur ses gardes, le prince eut la surprise de voir réapparaître son adversaire, terriblement seul désormais, et porteur de plaies dont il se revendiquait fièrement l'auteur. Quoi qu'ait pu être cette technique pour le moins déroutante, elle avait semble-t-il touché à sa fin - et il en allait de même pour son malveillant utilisateur. Finalement vidé de ses forces, celui-ci fut incapable de faire quoi que ce soit d'autre que de s'écrouler à leurs pieds. Il n'était pas encore mort, mais cela ne saurait tarder.

« Justicier divin ? Fais-moi rire. Je n'ai encore jamais rencontré de dieu que je ne puisse pas faire saigner. »

Reprenant son souffle, il balaya les environs du regard en quête d'un éventuel traquenard, et ne trouva rien ; c'était bel et bien fini, cette fois. Au moins de ce côté. Ses yeux finirent par se poser sur Caulifla. Autant qu'il lui en coûte de l'admettre, et en dépit de son imprécision pour le moins dangereuse, elle avait fait ses preuves au cours de ce combat. Cependant...

« Reprends ta forme normale. » dit-il, plus conscient qu'elle des quantités d'énergie qu'elle était en train de dépenser. « Maintenant. »

Hélas, il était déjà trop tard : l'adrénaline retombant, les dernières forces de la Saiyan la quittèrent en même temps que l'or de ses cheveux. Renvoyée face à son propre état de fatigue, à ses blessures qu'elle avait pu un instant oublier mais qui n'avait pas été soignée, elle s'effondra sur place de la même manière que celui qu'elle avait si ardemment combattu. Tant pis ; ce ne serait pas faute d'avoir prévenu. N'ayant plus à se soucier d'elle, il se concentra sur Black une nouvelle fois, dans l'espoir de peut-être en apprendre davantage tant qu'il le pouvait encore.

Profitant qu'il soit immobilisé, Vegeta le saisit brusquement par le poignet et retira l'anneau d'argent qu'il avait vu briller à son doigt. S'il ne connaissait pas cet objet ni sa nature exacte, il paraissait clair désormais qu'il était doté de certains pouvoirs - de ceux qu'on préfère ne pas laisser entre toutes les mains, et celles d'un ennemi encore moins. Il l'examina un bref instant avant de l'empocher ; quelqu'un serait bien en mesure de le renseigner à son sujet une fois la situation désamorcée. Quoi que cela puisse être, il serait bien mieux en sa possession.

« Kale, c'est ça ? » avisa-t-il l'autre Saiyan encore consciente par-dessus son épaule. « Essaie de le garder en vie encore quelques minutes. Il me reste des questions à lui poser. »

Il n'avait aucune idée des potentielles compétences médicales de la jeune femme, mais ça ne pouvait pas être pire que les siennes - et avait de toute façon gardé un peu trop l'habitude d'être obéi pour faire autrement.

« HÉ ! VOUS, LÀ-BAS ! » aboya-t-il alors en direction des murailles anciennes derrière lesquelles il sentait des puissances s'entrechoquer ; il reconnaissait celle d'Oishi, et l'une des deux autres - deux ennemis, à priori - lui disait quelque chose, sans qu'il sache exactement quoi.  

S'il s'était bien rendu compte qu'il se passait quelque chose de ce côté également - ce qui expliquait pourquoi sa subalterne mettait aussi longtemps à revenir -, ce n'était que maintenant que les choses s'étaient calmées de leur côté qu'il pouvait mieux percevoir ce qui se tramait. Probablement rien de bon.

« Si vous tenez à la vie de ce misérable, je vous conseille de m'écouter. Libérez immédiatement le Dieu de la Terre et les autres prisonniers, et peut-être que j'accepterai de l'épargner. »

Pressant la botte sur la clavicule de Black et déployant à nouveau sa lame, il en approcha le tranchant de sa gorge, sectionnant au passage la chaînette qui rattachait sa boucle d'oreille et l'envoyant rouler parmi les débris. Pour avoir déjà porté l'une de celles-ci, Vegeta connaissait leurs propriétés - ou du moins le croyait -, et ne voulait pas risquer de voir quelqu'un d'autre compléter la paire pour sauver l'imposteur d'une fusion providentielle. Ils avaient eu assez de mal à le terrasser pour ne pas vouloir prendre le risque d'un nouveau retournement de situation. Cependant, dans l'état où il était, il ne faudrait sans doute pas longtemps pour qu'il succombe à ses blessures, avec ou sans son intervention ; mieux valait accélérer les choses.

« Je vous préviens, c'est une offre temporaire. Je ne suis pas quelqu'un de patient. » Il approcha encore l'épée d'énergie, faisant légèrement griller la chair à sa portée. « Et sortez de votre trou, tant qu'à faire. J'aime savoir à qui je parle. »
Kale
Kale
Saiyan
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 27/07/2017
Nombre de messages : 165
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse, Poing de KI, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Laser Berserk, Rage
Techniques 1/combat : Explosion de KI

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockLun 24 Jan 2022 - 14:23
Pour le moment, ils avaient l'avantage. Malgré leur sous nombre, les guerriers tenaient la cadence contre ce nombre exagéré de copie de Black. Ce type en avait dans le ventre, il fallait l'avoué. Loin d'être faible, les clones s'avançaient sur la scène pour mettre à mal leurs différents adversaires. Personne ne pouvait comprendre ce qu'il s'était passé, ni expliquer le soudain regain de puissance de ce foutu cafard. Peu importe, le résultat serait le même. Il n'y échapperait pas. En aucune façon, la guerrière ne laisserait survivre un tel cloporte. Elle se l'était jurée... Il avait osé faire du mal à sa sœurette, alors il allait devoir le payer de sa vie. Personne ne pouvait s'espérer sans sortir indemne en s'en prenant à Caulifla devant Kale. L'éclair de l'Univers 6 pouvait être bien plus monstrueux qu'il n'y paraît, derrière cette allure de frêle jeune femme. Une seule question subsistait : si les sept étaient des clones, où était le vrai ? Savoir où il se trouvait pourrait permettre de directement mettre fin à cette plaisanterie.

Après avoir malmené les deux copies contre qui elle se trouvait, l'un d'entre eux venait de se remettre d'aplomb, attaquant la jeune guerrière en lui fauchant les jambes. Se réceptionnant de ses mains au sol, elle se faisait projeter par un kikoha. Encore une fois, elle réagissait vite, se remettant droite, tirant une tête montrant la désagréable sensation qu'elle avait ressentie. Puis le voilà... Une téléportation après, il essayait de frapper au torse la colérique guerrière. La première frappe fût stoppée par le coude gauche de la ravageuse, mais le coup de genou, lui... Il avait fait mouche. Encore une fois, elle se faisait repousser, s'enrageant directement encore plus. Oui, quelque chose n'allait pas. Plus on l'a frappé, plus son KI augmentait. Elle rappelait quelqu'un, pas vrai ? Et à juste titre... Même sans transformation, la monstresse venait de passer un cap, revenant au front en un court instant. Et ce coup de poing gauche qu'elle préparait avait une cible. Le visage insupportable du Black.

"Je vais te buter !"

Mon Dieu qu'elle aurait aimé. Au lieu de ça, son plaisir venait de prendre fin, laissant disparaître sans crier gare ses deux adversaires. S'arrêtant net, elle cherchait du regard son gibier. Encore une fois, ce bâtard s'était enfui ! C'en était tellement désagréable... Cet instant de répit avait pu temporiser son état de rage, lui permettant de souffler un coup. Elle continuait de chercher, jusqu'à enfin ressentir le KI de l'enfoiré. Mais il n'était pas comme tout à l'heure... Aussi glorieux fût-il, il était désormais bien minime, preuve d'un long combat qu'il avait mené il n'y a pas longtemps. Et à son retour, l'évidence frappait aux yeux. Il était blessé, vaincu, ouvert au torse par une marque colossale. Quelqu'un l'avait pourfendue, et impossible de savoir qui. La seule chose qu'elle savait, c'était qu'il était enfin à portée de main, prêt à souffrir pour avoir fait endurer un tel calvaire à sa protégée. La combattante souriait. Oh oui, elle souriait. Il était en bien mauvaise posture, avec elle... Il n'était qu'à un pas du trépas !

"Le destin te rattrape... Il est temps pour toi de rejoindre les flammes."

Préjugé-t-elle qu'il allait finir en Enfer ? Pour elle, tout ce qui faisait du mal à sa famille méritait ce châtiment. Il n'y avait pas d'autres solutions. S'approchant enfin de son adversaire, affaibli et pitoyable, elle se faisait une fois de plus interrompre par un intervenant extérieur. Ce Vegeta... Il venait de lui parler. Que voulait-il ? Hein ?... "Tu plaisantes ?" Le garder en vie ? Eh bien... Il était hors de question. Quoique... "En vie... Conscient, ça devrait suffire, non ?..." Souriante, elle s'approchait du cadavre ambulant. Et d'un coup, elle plongeait ses doigts dans la plaie béante du guerrier divin. En le torturant un minimum, il resterait conscient, et donc en vie, pas vrai ? C'était comme ça que ça marchait, non ? Elle s'en moquait, en réalité. Il n'avait plus aucune force. Alors il était de son droit de jouer avec. Il n'était plus rien de dangereux. Juste un jouet qu'elle allait utiliser jusqu'à s'en lasser, et finir par l'éliminer comme le chien qu'il était. Oh... Jamais elle n'avait ressenti un tel plaisir !

"Souffre, bâtard ! Souffre !"

Elle s'amusait réellement avec le malheur de ce dernier. Puis Vegeta, à son tour, venait piétiner le peu de fierté restante de l'asticot. Le voilà rampant au sol, la lame d'énergie sous la gorge de l'agresseur. Prêt à le pourfendre, donc ? Et... Qui était ce "Dieu de la Terre" qu'il voulait libérer ? Se rapprochant de Caulifla qui était au sol, la combattante ne pouvait s'empêcher de l'étreindre, essayant de contenir ses plaies et ses blessures. Ce moment d'affection mettait un terme à la rage de la Saiyan, la laissant enfin se calmer. "Reste avec moi, sœurette..." Elle s'était bien battue, il n'y avait pas à dire. Seule, sans elle, elle a réussi à devenir une Super Saiyan, et à prouver une fois de plus qu'elle n'avait rien à envier aux autres. Cette marque de courage et de bravoure signait son passage chez les plus grands, arborant enfin la couleur caractéristique de ceux qui avaient marqué l'Univers. La Saiyan de l'Univers 6 Caulifla, nouvelle Super Guerrière, maintenant à terre... Elle pouvait se reposer, Kale était là, maintenant.

"Repose-toi... Je m'occupe du reste." D'un pas décidé, elle se levait pour rejoindre son allié de fortune. Ce dernier était d'ailleurs motivé à prendre l'ascendant sur ses ennemis, menaçant toujours la vie de l'autre crétin. Dévoilant son aura émeraude, elle se maintenait prête à intervenir, prête à combattre, et prête à protéger sa seule famille.
Garlic
Garlic
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 21/11/2021
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : C'est compliqué
Zénies : 1000 Ƶ

Techniques
Techniques illimitées : Chô Makōhō | Omoi Soumasen | Akashingō
Techniques 3/combat : Devious Beam | Probatio Diabolica
Techniques 1/combat : Morning Star

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 ClockJeu 3 Fév 2022 - 12:28
Jusqu'à présent, le public avait été habitué aux pierres qui volaient dans tous les sens. Alors nul ne fut surpris quand la chappe de grès titanesque s'émietta de concert avec la pression de l'air chaud revenu s'infiltrer dans les narines de chacun. Toutefois, il n'était pas ici question de l'air viciée de la mer écarlate. Non, il s'agissait d'un embrun chargé d'une vapeur q̶̡̯̽͒ṵ̸̈́̌i̵̟̹̐̽




ş̷͎̭̂'̷̧͗̎͝é̷͕̯͖̎c̵̙̓̊̎ḧ̷͓͖̼́a̸̻͈͓͛p̸̦͂́p̴̮̫͙͆͒ä̸̺̜̻́i̶̮̊t̸̝͛







d̵̜̬̯̳͇̼͎̭̹̦̬̯̈̈́̐̈́̈́̂́̑ͅu





r̶̰̅̄̔̋̎̇͑̔͊̈͆̋̄̓̊̈̈̆͋̈̏̂͘̕̕͘̕͝ơ̵̧̢̠̳̱̰̻̙̬̰̥̮̥̙̫̼̪̺̙͛̀͗̔͆̈́̀͌̅͆͐̉͊̍͋̇̑͊͐̀̊̔̾͌͘̕̚͜͝í̷̮͎̻͈̤͓̱̬̻̝̬̝̮̘̲̮̫̘̑̀:





Qu'est-ce qui était le plus aveuglant ? Le retour éclatant du ciel cramoisi ? L'aurore vermeille inondant les rétines de tous, [provoquée par une poutre qu'on aurait eu du mal à qualifier d'index] ? Ou bien la stature abominable du Roi Garlic ? Sa musculature noueuse était si fournie qu’elle en était grotesque. Son dos était armé d’abondantes aspérités, comme autant de racines multiples aux nodosités marquées. Et il en était de même pour la moindre partie de son corps, qui était honteusement galbée à outrance. Les racines dorsales remontaient vers un cou de bœuf, comme si elles furetaient le liquide providentiel à travers la peau du Démon. De ces filaments émergeait une abondante crinière noir de jais, mise en valeur par les luminaires pourpres environnant.

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Tumblr_maf47xNP431r11qslo1_500


Tout exsudait l'excès chez celui qui une seconde auparavant revêtait la forme d'un acariâtre mortifié, et ses lèvres retroussées en une torsion simple n'annonçait qu'une chose ; L'empereur en son Castel n'avait pas dit son dernier mot. A travers l'orage carmin il s'élança, sa main auparavant difforme faisant rouler au creux de ses veines hypertrophiés une petite bille noire. 


Le Roi est bon, le Roi exauce, voici l'objet de vos doléances mes braves ! 


Son épaule s'arma, son bras fit un parcours fugace et son poignet roula. Cette simple équation mécanique mit en déroute le son, qui s'en retrouva dépassé comme le gueux qu'il était et se contenta de mourir bruyamment tandis que l'intégrité de son mur fulminait. La bille adamantine tournait sur elle-même à une vitesse folle et avant que quelque action puisse être faite à son encontre, un trait zébré vint la frapper en plein milieu de sa course. Ce qui n'eut pas pour effet de l'arrêter, bien au contraire. Seulement, à la place d'un pauvre objet d'un centimètre de diamètre, c'était le Palais du Tout-Puissant entier, dans toute sa stature, qui tournait comme un disque en direction des trois Sayens. 


Le récif s'ouvrait en une fracture béante alors que le mât de marbre blanc du Palais le traversait impunément. Garlic profita de cette diversion de taille pour bondir sur Black et le porter comme un vulgaire sac à patate. Ce qui le fit rire copieusement. Si les raisons qui l'avaient poussé à adopter la forme de sa prime jeunesse étaient tout bonnement désastreuse, le Makyan profitait de ces quelques minutes de foutoir total pour exprimer librement sa fougue. 


Hinhinhin ! En espérant pouvoir vous offrir l'hospitalité à nouveau - Pour l'heure, le Castel vous ferme ses portes ! 

Garlic tapota ensuite la roche du récif d'une caresse qui ressemblait bien plus à une gifle moldave. Le récif entier disparu au creux de sa main, capturé dans une bille noire. Désormais que le Palais était libéré il avait pu se servir de sa terrible capacité, la [Morning Star]. Laissant ses invités avec un problème de natation en plus de tous le reste sur les bras, l'ogre Bleu-Roi rejoignit Piccolo. Il ramassa au passage Wasabi sans oublier de lui asséner un franc coup de boule avant de le border contre ses trapèzes saillants. Sous ses pieds, toutes les pierres qui avait formé la redoute des Makyans s'agglutinèrent pour former une rampe formidable qui les propulsa bien loin dans les nuages de soufre. 


Leur tentative de fuite allait-elle fonctionner ? Piccolo allait-il avoir le temps de suivre ses comparses dans ce shitshow phénoménal ? Pour les Sayens venus en sauveurs, mission était vraisemblablement accomplie. Bien que baignant dans leur incompétence, ils avaient autour d'eux tous les otages, Dendé y compris, qui se hissaient avec peine à la surface. N'y avait-il pas quelque chose qui clochait dans les yeux révulsés du Dieu de la Terre ? Bah... Quoi qu'il en était, les vilains prenaient la fuite, laissant derrière eux une rampe en forme de main, leur adressant bien amicalement la nique d'un majeur tendu. 
Contenu sponsorisé

Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !   Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque ! - Page 2 Clock
 
Caulifla contre Zamasu ! Confrontation Dantesque !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Épée contre Épée, confrontation Temporelle![PV Epina/Trunks]
» Confrontation de Saiyan
» Présentation de Caulifla
» Fiche de Caulifla
» Caulifla est en recherche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-