Partagez
 

 Flash-back : The end of his world, as he knew it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gray Ashura
Gray Ashura
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/10/2014
Nombre de messages : 168
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Lames de Ki, Bouclier de Ki, Bang Voice
Techniques 3/combat : Poing géant, Giga Drill
Techniques 1/combat : Ashura wrath

Flash-back : The end of his world, as he knew it Empty
MessageSujet: Flash-back : The end of his world, as he knew it   Flash-back : The end of his world, as he knew it ClockDim 19 Oct 2014 - 19:41
" Bravo les mariés !"

"Good job Cico !"

"Ah lalalala..."

Une effusion de joie certaine étreignait le groupe de l'Angelus. Après être sorti ensemble une longue période afin de s'assurer que leur couple tiendrait malgré le fait que les deux étaient des dragueurs invétérés, Cico et Blue s'étaient enfin mariés. Enfin, marier, chez les Raydens, quand on disait à la vie à la mort... Quand on connaissait leur propension à la guerre, cela avait un tout autre sens. Mais ici, en l'occurrence, l'amour régnait.
Cico portait une armure de combat Rayden décoré de couleur vive, bleu et rouge. Rien que cela prouvait que c'était en réalité une armure cérémonielle, puisque aucun Raydens n'auraient mis un truc aussi voyant sur le champ de bataille à moins d'avoir des envies suicidaires.
Blue... Portait une robe de mariée. Pour le coup, cela ne changeait rien.
Gray servait de témoin et garçon d'honneur, autrement dit, le second de Cico si jamais il venait à mourir au combat, et Eme servait de seconde pour Blue. C'était la tradition.
Le chef de l'escouade ne retenait pas son sourire. Il avait développé des sentiments au fur et à mesure qu'il avait cotoyé tout le monde. L'Angelus aussi était devenu des proches, mine de rien, spécialement le professeur Xarste. Gray se demandait si les autres avaient également compris que Xarste n'avait jamais mis les bombes sensées les tuer en cas de rébellion ?
Ce simple geste avait fait comprendre à Gray ce qu'était l'amour filial, même s'il avait mis 20 ans avant de s'en apercevoir avec le check up mensuel. Il avait fini par trouver cela étrange que sur aucune des images IRM, il n'y avait trace de cette bombe.
Et somme toute, la vie était agréable. Certes, des fois, ils devaient se battre pour des causes pas franchement jolies, mais bon. Comme il le disait, la guerre n'était qu'un travail comme un autre. A coté il poursuivait ses études. En fait, il les avait même terminé et aidait durant son temps libre les chercheurs de l'Angelus. Il s'était révélé être un vrai scientifique dans l'âme, désireux d'apprendre.
Bien sûr, il continuait également sa formation militaire. Récemment, il était devenu avec le chef de la sécurité, le commandant Dargste.

En bref, la vie allait bien. Tout le monde était joyeux. Blue ne le savait pas encore, mais elle était enceinte de son mari. Cico ne le savait pas non plus. Xarste gardait la surprise.
Gray économisait pour acheter une robe qu'Eme regardait depuis un moment, avec insistance...Car il était devenu conscient de ses sentiments pour elle.
Eme attendait tranquillement que Gray lui offre ladite robe afin de l'entraîner dans sa toile qui amènerait Gray à devenir sien... Tout en lui faisant croire qu'il menait la danse...
Cela prit fin le lendemain. Car pendant ce temps...



Dans l'espace.


Dans le vide interstellaire, 6 capsules Sayanne approchaient.. Leurs occupants étaient des sayans qui faisait partie d'une plus grosse escouade envoyées sur Makyo plusieurs années auparavant par hasard. Là-bas, les démons les avaient soumis et majiniser. Ils avaient repris leur ancien boulot, mais pour un nouvelle employeur. Qui payait mieux et leur avait donné la puissance qu'ils méritaient.
En l'occurrence, ils devaient s'occuper de soumettre une planète découverte par un pur hasard et la technologie Sayanne. Une planète de guerriers... Mais pas forcément puissants. Les soumettre serait un jeu d'enfant.


Dans la ville capitale d'Orbozas 2, tout le monde vaquaient à ses occupations, en attendait l'inévitable guerre. On l'attendait avec flegme de la part du voisin.
Pas du ciel.
Les six capsules s'écrasèrent. Aussitôt, une fois la surprise passée, tout les Raydens du coin sortirent une arme ou plus et tirèrent ensemble sur les choses qui venaient de s'écraser. Les sayans sortirent en riant. Les armes arrivaient à peine à les égratigner. Il fallait garder le plus de civil en vie... Mais faire un exemple allait les mettre à genoux.
Chaque Sayan rassembla une aura et la laissa exploser.
L'explosion rasa la ville en un éclair.
La nouvelle se propagea dans l'heure, puisque tout le monde espionnait tout le monde, que cela soit avec des caméras ou des satellites.
Contrairement aux politiciens de certaines planètes, les Raydens se mirent rapidement d'accord. Les individus étaient trop forts pour eux. Ils allaient un temps les ralentir en commandant des Cyborgs de Démonius, mais les capteurs indiquaient clairement que ces derniers n'avaient aucune chance de gagner. Il allait falloir raquer.
L'escouade fut commandée au complet.
Les dirigeants furent contents d'apprendre que l'Angelus avait anticipé la commande. Gray et les autres s'étaient déjà changés et recevaient un briefing par codec.
Les satellites donnaient l'emplacement exact des Sayans qui semblaient aussi se diriger vers eux.

En effet, les sayans venaient de voir apparaître d'un coup sur leur détecteur 4 puissances... Gigantesques. Rien a voir du tout avec le reste.
Ils sourirent en pensant qu'ils allaient s'amuser encore plus que prévu.
S'attendant au speech habituel des héros leur demandant de partir, les Sayans attendirent les bras croisés.

Sauf qu'il n'y eu pas de speech. Les Raydens trouvaient stupide d'annoncer leur attaque. Autant profiter du premier coup.
Eme, la lame la première, transperça un Sayan. Il cracha du sang, étonné... Puis vit ses jambes au loin alors que la Rayden terminait sa rotation.
Un mort.
Les 5 Sayans restants se mirent alors rapidement en position de combats, et se préparent à l'assaut... Qui vint de trois directions.
Profitant de sa vitesse, Gray venait de se placer entre deux sayans et avait placé une boule d'énergie.
Et se fit tirer sur sa boule. Il sourit. Il avait programmé la direction de l'explosion pour qu'elle soit dirigée vers les Sayans. c'était le principe d'une bombe.
Puis il se prit un double lariat à sa grande suprise. Les sayans avaient survécus et étaient à peine égratignés... Ils s'appretèrent à faire sauter la tête de Gray... Quand deux guerriers arrivèrent au-dessus d'eux. Blue et Cico. Qui sourirent à leur adversaire avant de tirer à bout portant.
Les deux sayans s'écrasèrent dans le sol, près d'une ferme. Où un paysan et sa famille sortirent. Avec des épées et des fourches. Et un sourire sadique. Les deux blessés se regardèrent hébétés... Avant de se faire trancher dans un brilliant ensemble par les péquenots.
Cela devait être la mort la moins épique des Sayans, mais bon.
On écrase pas la récolte, car que peut espérer la moisson sinon le respect du moissonneur ? Ce qui incluait de la défendre.
[HRP] Pour ceux choqués par ce passage, il faut se rappeler que les sabres semblent endommagés les sayans quelle que soit leur puissance, comme Yajirobé et Végéta. [/]

Gray venait également de se dégager et venait de charger violemment les deux ennemis face à lui. Ces derniers furent étonnés de se voir apparaître une conjonctivite, avant de constater que le Rayden injectait à chacun du ki. Aucun des sayans n'avaient vu une telle utilisation du Ki... Et la tarée au sabre revenait. Elle se fit attaquer sur le côté par le dernier Sayan. Un puissant Kikoha des deux sayans firent exploser à sa grande surprise les bras de Gray, qui hurla... Avant de se cambrer et de faire se repousser ses deux bras. A la grande surprise des sayans. Gray n'hésita, et enrobant sa main de Ki, il créa une nouvelle Gray grenade qu'il envoya avec un geste digne d'un joueur de base ball professionnel.
Les Sayans regardèrent la boule exploser à bout portant avec une forte puissance, réduisant en cendres leur armure.
Les deux se regardèrent. Ils allaient devoir passer en super sayan. Ils commencèrent donc à activer leur mode supérieur... Quand ils constatèrent que Gray était de nouveau sur lui, et avait planté ses griffes en eux et avait réimplanter son Ki en eux, et les empêchaient de se transformer à l'aide de son ki. Ils le regardèrent avec surprise. Il leur sourit et passa son énergie en Slash member... Et planta sa main dans leur coeur.
Essuyant ses mains, il vit le dernier Sayans donner un peu de fil à retordre à Eme... Avant de se faire shooter dans la tête par un tir vrillé d'énergie de Blue.
Pas encore mort, il jura en voyant les Raydens se poser.

Les Raydens ne comprirent pas cette langue barbare, mais les intentions furent claires. Les Raydens levèrent leur main... Et tirèrent ensemble sur le Sayan.

Xarste dans son studio était inquiet... Comment l'avenir allait-il évolué ?



Gray et les autres étaient dans un cube d'entraînement. Gravité x100. Le seul à bouger convenablement était Gray... Qui pressait les autres, en lançant des gray grenades.

"ALLEZ ON SE BOUGE !"

Les autres maugréaient, mais continuaient de courir en ahanant. Mais il le fallait.

***

Trois mois plus tôt, une fois qu'ils eurent ramener les cadavres et les capsules des envahisseurs.
L'Angelus observait un grand calme au lieu de sa manifestation de joie habituelle ou de sourires entendus.
Gray avait été blessé gravement. Une première.
Les subordonnés de Gray le virent enfiler une blouse de scientifique alors qu'il rejoignait ces derniers. Il leur adressa un sourire visant à les rassurer, mais l’inquiétude était clairement peinte sur son visage.
Eme se mordilla les lèvres. Comment ces types avec leurs queues à la con avait osé ruiné ses plans de mariage ?! Elle allait leur faire... Beaucoup de chose. Beaucoup d'elles impliquaient des lames. Beaucoup de lame.
Contrairement à ses camarades, elle avait un don avec les armes blanches. Elle avait même adapté la technique de Gray afin d'avoir une arme capable de trancher n'importe quoi si nécessaire. Même le puissant Rayden craignait de faire un combat sérieux, ce qui l'avait placé d'office en tant que seconde.
Cico et Blue, eux, se serraient dans leurs bras. Si Gray était inquiet, cela n'augurait rien de bon.

***

Plusieurs salles plus loins, 5 Raydens avec divers outils ouvraient les sayans, et soumettaient les morceaux à divers test.

Sensible s'abstenir. Ne déroulez pas ce spoiler.



Le scientifique eu rapidement avec le reste. Les os indiquaient que les Sayans étaient aussi élevés à la dure. En somme, chacun était un projet Angelus en puissance, mais les leurs avait plus de puissance et d'expérience. Toutefois, on ne pouvait pas baisser la garde pour autant.


***

Quelques salles plus loin, Gray et une équipe avait trouvé les scouters. Leur utilité fut rapidement trouvé, en les essayant.
Puis, ils se mirent à les démonter, et là, ils se glacèrent d'effroi. Un émetteur récepteur se trouvait dedans. Qui avait continué d'émettre après la mort des Sayans.
Là où d'autres auraient paniqués, les Raydens branchèrent les scouters sur les ordinateurs... Et piratèrent en sens inverse les communications. Rapidement, un flot de données arriva à l'Angelus, qu'on laissa à la section linguistique. A eux de se débrouiller avec.
Rapidement, les scouteurs furent démontés, mais rien d'autres d'utiles ne se trouvaient à l'intérieur. Il fallait donc passer aux capsules sayannes.
Les outils conventionnels se révélèrent alors inefficaces contre le blindage. Heureusement Gray était là, et sa force permit de démonter les objets un par un.
Là, les scientifiques soupirèrent de dépit. Les moteurs... étaient poussifs. Ils en fabriquaient de mieux les yeux fermés. La seule raison pour laquelle les Raydens n'avaient pas colonisé d'autres planètes était tout simplement qu'ils n'y avaient aucun intérêts. Toutefois, ils en avaient largement les moyens techniques.

ET LA ILS TOMBAIENT SUR DES ALIENS QUI UTILISAIENT UNE TECHNOLOGIE EN RETARD SUR EUX D'UNE PUTAIN DE CENTAINES D'ANNEES !

De quoi les mettre en rogne.


***

Trois heures plus tard, une réunion eu lieu pour présenter les résultats. C'était une salle ronde, avec une table ronde qui projetait un hologramme. Les chefs de sections étaient présents et les guerriers.

Xarste prit la parole.

"Le département biologique a découvert plusieurs points sur ses envahisseurs. Premièrement, c'est une race de guerriers puissants. Chacun d'eux est un produit Angelus en puissance, sans les capacités régénératives et en plus jeunes. "

Gray et ses amis se mordirent les lèvres. Plus jeune ? Une telle force naturellement ? Nom de dieu.

Si les Raydens n'avaient pas tirés à mort sur le dernier connard se prétendant être un dieu.

Xarste poursuivit.

"Le pire est à venir. Ces individus peuvent se transformer afin d'avoir une plus grande puissance. Gray, nous te félicitons d'avoir tué les deux que tu as tués aussi rapidement. Ils étaient sur le point de se transformer, et d'après nos estimations... De devenir 30x plus puissants. Individuellement."

L'ensemble des scientifiques se tut. Là, on avait échappé de peu à l'annihilation de l'espèce.
Xarste reprit.

"Des examens complémentaires ont été menés. Nos gènes ne sont pas compatibles. Toutefois, nous sommes en mesure de créer un gène équivalent pour les Raydens à partir du leur. Gray et les autres ?"

Les quatre guerriers hochèrent la tête. Ce n'était pas le moment de la jouer mijaurée.

La section linguistique, représentée par une Rayden à poitrine fortement développée, se présenta.

"Nous avons terminé d'assimiler le langage de cette espèce. Elle se nomme Sayan... Et ils vont revenir. D'après les communications, dans un an. Pas un jour de plus, et peut-être moins."

Gray sortit de la salle.

"Alors on les accueilleras. Autant de fois qu'il le faudra. Les autres, entraînement. Les scientifiques, faites votre taff. On ne disparaitra pas."

Tout le monde répondit par l'affirmative.
Le décompte avait commencé.


1193 + 1465 = 2658 mots.


"En essayant de combiner le gène Ak12, on pourrait stabiliser à 15% la formule Jim"

Gray venait de faire cette réflexion en regardant par dessus l'épaule d'un jeune Rayden qui travaillait à l'élaboration de la formule pour le nouvel ADN. Qui posait un grain problème. Si la limite de temps avait été plus grande de deux ans, l'équipe aurait pu créer un gène capable d'envoyer le super Sayan dans les limbes de l'espace et le temps, mais malheureusement, ils n'avaient pas ce luxe. Ils devaient faire le maximum en un minimum de temps.
C'est pourquoi, une fois la session d'entraînement fini, Gray filait au laboratoire génétique et aidait à la fabrication du rétrovirus. Jusqu'à maintenant, c'était la méthode qui avait le mieux fonctionné pour intégrer des gènes aux Raydens. On gardait.
Le laboratoire comportait évidemment les tubes verts que personne ne savaient à quoi ils servaient... Les ordinateurs géants que tout le monde utilisait (parfois pour jouer à l'équivalent Pong des Raydens, a savoir que la balle était une grenade.), et surtout la machine indispensable. Celle qui est nécessaire à l'ensemble de toutes recherches scientifiques digne de ce nom.
Une machine à café. La sacro-sainte machine à café. D'ailleurs, la région productrice de café de la planète était officiellement sous la protection de l'Angelus. On ne touchait jamais au café et aux marchands de café.

Mais revenons à nos moutons.

Les Raydens se préparaient. Pour le coup, même les gens de Démonius s'étaient rendus compte de la menace et avait rejoint l'Angelus. Hors de question de se faire buter par des singes. Des armées de cyborgs étaient crées à partir des cadavres Sayans, certes moins puissantes, mais cela permettaient aux guerriers de se faire la main.
Gray avait amélioré sa technique d'injection de Ki. Il l'utilisait désormais afin de provoquer la paralysie des membres qu'il frappait. Le slash member créait désormais une onde choc. Mais ce n'était pas suffisant.

"On esquive encore !"

Fit une voix dans le haut parleur alors que Gray était enfermé dans un cube rempli de trou. Il avait un bandeau sur les yeux. Le but de cet entraînement était d'éliminer la dépendance à la vue en compensant par la capacité de sentir les déplacements de l'air... Et la vitesse. Des pierres étaient expulsés à une vitesse excédant la vitesse du son. Gray les avaient esquivés au début en s'éjectant d'un bout à l'autre de la salle, mais après plusieurs fois où il avait été touché, il avait mis au point une nouvelle tactique. A la surprise des scientifiques, il se tenait immobile. Les entraîneurs se regardèrent et envoyèrent la première pierre. Gray l'esquiva d'un simple cheveu.
La deuxième pierre fut envoyée. Encore une fois Gray l'esquiva d'une simple écartade...
Comme les suivantes. Gestes minimaux. Il respirait doucement. Il leva alors la main. Le signe pour envoyer la gravité augmentée par 120. Les scientifiques hochèrent la tête. Simplement, Gray ne devait plus se faire toucher du tout. Sinon, l'impact des pierres le mettrait en pièces détachés. No pain no gain.
Gray sentait les pierres beaucoup plus facilement désormais. Simplement il les esquivait plus facilement car il avait réduit son champ vital au minimum. Ses réflexes en étant considérablement augmentés et affutés.
Il fallait qu'il évite les attaques qui avait failli lui couter sa vie. Soudain, les pierres s'emballèrent. Elles augmentèrent grandement. en nombre. Gray n'avait aucun moyen de le savoir... A par son ouïe. Il stoppa les pierres en dessinant des crocs des airs. Puis il eu une idée. il s'appuya sur ses disques d'énergies... Et commença à la surprise à rouler dessus... Les crocs qui s'en dégageaient quand il s'arrêtait gagnaient alors grandement en puissance.
Joyeux, il hurla le nom de cette variante de sa technique :

"Slash member : FANG ROAD !"

...

L'entraînement s'arrêta quand on s'aperçut qu'on ne pouvait plus augmenter les paramètres pour tenter d'arrêter Gray. Ce dernier était en nage.
Il se reposait dans sa chambre quand on toqua à sa porte. Eme entra avant que Gray eusse pu répondre. Elle lui apportait sa boisson énergisante.

"T'as pas l'impression d'en faire un peu trop ?"

Lui demanda-t-elle. Gray était celui qui s'entraînait le plus. Il utilisait sans arrêt ses techniques en combat. Rien qu'hier, il avait utilisé sa Gray grenade jusqu'à épuisement en essayant de la faire exploser en la subdivisant, visant à créer une multitude d'explosion. C'était ça qui rendait Gray redoutable. Des techniques en apparence simples devenaient des armes mortelles entre ses mains. Il semblait toujours avoir un ou deux coups d'avance.
Ce qui était faux. Il en avait généralement terminé la partie quand elle commençait.
Par exemple, il était conscient qu'Eme essayait de l'attirer dans sa toile. Il laissait faire, car en laissant le temps faire son oeuvre, il... Ne se laisserait pas faire, mais Eme serait satisfaite.
Oui, les relations entre les deux étaient un grain compliqué... Mais pour les Raydens, la devise : " A l'amour comme à la Guerre" était parfois à prendre au premier degré.
Puis, sans attendre la réponse de Gray, Eme repartit en souriant. Elle n'avait pas trop de doute quant à l'issue du combat qui se profilait. Les sayans ne pourraient stopper sa lame de la justice.

Puis quand Gray termina de boire, il fit le point sur la journée en méditant. Position du lotus. Il appliquait beaucoup de devise en y repensant, et la sienne actuellement, était "un esprit sain dans un corps sain." Il fallait avoir un esprit fort dans un corps fort afin de ne pas perdre son identité. Du moins, c'est ce qu'il appliquait en son cas. Chez Cico, sa personnalité était tellement forte qu'il n'y avait de place que pour un Cico, Blue était tellement pleine de vie que s'il y en avait d'autres dans sa tête, elle les inviterait à un bal et Eme...
Mieux valait ne pas savoir ce qui arriverait au fou qui tenterait d'entrer dans sa tête.
Mais...
C'était ses amis.
Gray lui avait peur de ce qu'il avait en lui. Il savait qu'il était... Froid par moment. Trop même. Son esprit calculait les risques, les coûts et les bénéfices en permanence. Comme un ordinateur. Certes, désormais il ressentait joie, haine... Mais...
S'il n'était pas devenu quelqu'un de mauvais, c'était car il se regardait et se surveillait lui-même. C'est comme si la partie mauvaise qu'il renfermait en lui-même le surveillait de l'extérieur afin de l'empêcher de s'incarner dans un monde qu'elle trouvait ennuyeux au possible et qu'il faudrait détruire pour le rebâtir.
La méditation lui permettait de faire le point sur lui-même et de savoir qui il était. Cela était ce qui était réellement important...

Mais il fallait encore se préparer. Le combat était encore loin, mais il s'approchait toujours... De plus en plus...

Cico et Blue, eux, de leur côté eurent une visite surprise de Xarste. Qui leur expliqua la grossesse de Blue. Certes, elle n'était pas prévue. On ne pensait pas les améliorés capable de reproduction et nul ne savait de quel bordel génétique hériterait l'enfant. Toutefois, il fallait désormais décidé de...
Blue coupa le docteur. Sa décision était prise. Elle ne pouvait laisser son mari et ses amis combattre sans elle un tel combat. Si elle ne pouvait profiter de cette grossesse, elle en aurait une autre. Il faudrait simplement transplanter l'enfant dans un incubateur. Elle le verrait ainsi tout les jours se développer, et elle aurait d'autant plus envie de lui concevoir des petits frères et soeurs plus tard avec son mari.
Cico lui s'était tu, car bien que l'enfant était de lui, il grandissait dans le corps de SA femme. A elle donc de décider.
Les préparatifs avançaient donc... Vers la fin de ce monde.


4029/10000


Ailleurs... Au premier sommet mondial Rayden.
Pour la première fois de son histoire, les Raydens avaient fait la paix. Tous ensembles.
On pouvait dire beaucoup de choses sur les Raydens, mais il fallait savoir que pour eux, le pouvoir n'était ni un privilège ni un devoir. Ce n'était qu'un métier. Or un Rayden exerce toujours son métier froidement... Du coup, en voyant un royaume entier se faire anéantir, le reste du monde avait tout de suite contacté ses voisins. Les contres-mesures avaient été prises collectivement. On savait que si un royaume tombait, la menace tomberait sur un autre... C'est pourquoi il fallait se soutenir. C'est pourquoi il fallait soutenir L'Angelus.
L'organisation n'avait d'ailleurs pas fait de rétention d'information. Pour elle, il était même nécessaire que le Sommet soit au courant du retour des Sayans et dans la limite de temps. Il allait falloir prévoir un plan B pour si jamais ... L'impensable se produise.
Démonius n'était pas une option. Eux-même l'avait admis. Leurs cyborgs étaient forts, mais les Raydens n'avaient pas réussi à miniaturiser les meilleures technologies dont ils disposaient.

Toutefois, les mécaniciens de l'Angelus et le professeur Xarste avait fini par avoir une idée.
Un Bunker Vaisseau spatial. Avec les matériaux dont ils disposaient, ils pouvaient faire un bunker pour 500 Personnes cryogénisés. Il allait leur falloir les moyens, et les gouvernements devaient chacun sélectionner les meilleurs Raydens de chez eux.

Là où d'autres se seraient privilégiés, les gouvernements prirent la tache impartialement. Chacun avoua ne pas être un bon choix. Des enfants, des travailleurs, des soldats... Furent notifiés par une note de l'Angelus au bout de 6 mois. Ils devaient servir de renforts pour aider... Les enfants seraient de nouveaux supers-soldats.

Des forgerons furent demandés afin de fondre les métaux nécessaires pour l'alliage robuste qui constituerait le Bunker.
La section mécanique de l'Angelus put enfin réaliser son rêve de créer un générateur ultime. Ils avaient déjà la théorie et les moyens techniques. Ils allaient employer la fusion a froid. Beaucoup d'énergie facile... Pour eux. Le vaisseau serait techniquement opérationnel pour plusieurs centaines d'années sans jamais que le vaisseau ne flanche.

Des écrivains furent également là pour conseiller. Pourquoi ? Ils avaient le chic pour dire une situation qui pouvait être mortelle. En la prévoyant on l'évitait. Ainsi, ce qui piloterait le vaisseau ne serait pas une intelligence artificielle, mais une multitude de programmes en tour d'ivoire, donc toutes indépendantes, mais chacune aurait une sauvegarde des autres afin de les régénérer en cas de besoins. On modifia la chaleur des réacteurs afin que le moindre météorite de glace s'en approchant soit réduit à l'état de vapeur.

Une place fut prévu pour l'embryon de Cico et Blue. Il se développait bien... Et semblait avoir hérité des capacités de ses parents, au dernier test du scouter Sayan. L'embryon avait déjà la force de 20 Rayden adulte. Xarste souriait. Il espérait qu'il n'y aurait pas besoin de ce vaisseau, mais dès que le combat commencerait, ils entreraient tous dans le vaisseau. Ce qui conseillerait Gray et les autres seraient bien eux, mais des consciences informatiques. Pas réellement eux.

L'équipe linguistique avait découvert beaucoup de choses en ouvrant la backdoor laissé par le service informatique. Par exemple qu'il y avait un grand ensemble de races dans l'univers... Mais d'abord qu'ils allaient devoir se débarrasser de la seconde équipe Sayanne...
Une énigme demeurait cependant. Qu'est-ce qu'un démon et qui est Astosh ?

Gray forçait ses coéquipiers à maintenir la cadence en gravite 150... La limite que pouvait générer les salles de l'Angelus. On compensait en se rajoutant du poids. Chacun s'entraînait encore plus. Gray en était déjà à sa septième Gray Grenade de lancer sur ses coéquipiers. Chaque fois qu'ils relâchaient la pression.

"On se bouge ! On arrive pas a faire de lasers comme ces connards, mais ils semblent pas pouvoir manipuler le Ki comme nous. C'est un de nos rares atouts, et on va s'en servir !"

Très instructeur militaire. Il savait. Il savait aussi que contrairement à lui, ses amis n'avaient pas besoin de se surveiller afin d'être quelqu'un de bien... Ce qui pouvait les rendre un peu paresseux. Avoir peur de soi-même est parfois la plus grande de toutes les peurs, mais l'entourage permet de la surpasser. Gray deviendrait ce qu'il choisirait de devenir.

Combien de temps restait-il ? Plus que 8 mois avant l'arrivée des Sayans...

Mais les Raydens se préparaient. Pour Retarder les Sayans, des satellites tueurs étaient en préparation. Cela n'endommagerait peut-être pas les capsules, mais cela les retarderait... Et qui sait si cela ne ferait pas la différence. Les dirigeants ne pouvaient pas attendre que tout tombe tout cuit non ?
S'ils voulaient survivre, ils devraient le mériter.
La population avait également été mise au courant. La famille de fermiers ayant tués les deux sayans fut acclamés... Et sélectionnée dans les 500.

Les gens s'armèrent... Davantage. Car un Rayden désarmé, c'est généralement un Rayden mort. Mais pour le coup, on acheta des armes de classe militaires et non civil. Les Sayans allaient voir que les Raydens ne se limitaient pas qu'à l'Angelus. Ils allaient souffrir s'ils voulaient cette planète...
De même, après avoir constaté que les armes blanches avaient blessés les envahisseurs, les très vieilles reliques de familles refirent surface et tout le monde s'engoua pour l'escrime... Avec plus ou moins de succès, puisqu'à part Eme aucun Rayden n'avait une quelconque expérience dans le maniement d'arme plus grande qu'un couteau...
La devise mondiale devint : "Les Sayans ne passeront pas."
J'avoue, c'est la version edulcolorée, mais la vraie est horrible.

+ de 5000 ! Wouhoh ! la moitié !


Du côté du peuple Rayden.
Dans une capitale du nom de Kan kormop (celui qui trouve l'annagramme gagne un bisou d'ilias.)
Une personne dont le type existait à travers l'ensemble du multivers faisait ce qu'il savait faire le mieux. Il vendait.
En temps normal, il vendait des petits pains à la saucisse aux gens ignorants... Ignorant la composition de ladite saucisse. On connaissait celle du pain et on voulait pas la connaître. C'était organique en tout cas, et elle vous tenait au corps... Dans le sens qu'elle remplissait littéralement l'estomac et que l'acide gastrique Rayden avait du mal à la digérer.
Mais les saucisses n'étaient que si tout le reste avait échoué. Là, il vendait diverse chose. Entre autre, des armes anti-sayan (des couteaux) et des images soit-disant dédicacés de Gray et du reste. Elle se vendait bien, surtout celle d'Eme avec son épée. Il faut dire que le critère de désirabilité d'une femme chez les Raydens résidaient certes dans son corps... Mais aussi dans son caractère et le fait qu'elle sache se défendre. Il y avait eu un ou deux machistes. On insistait sur le "avait".
Mais revenons à ce vendeur...

"Come on everyone ! At the price, i am Shooting-my-Throat !"

Ce qui était vraiment son nom... Respectant la règle Rayden qui ne supportait pas le mensonge. Mais mine de rien, la seule raison qui l'empêchait d'être le Rayden le plus riche du monde, c'était qu'une étrange malédiction le poursuivait. Quand il ouvrait un compte dans une banque, il arrivait systématiquement une chose qui provoquait la fermeture de la banque....
Le mot s'était rapidement passé et on ne lui ouvrait plus de comptes. On lui avait également fait comprendre que les chefs de sécurité avaient pour ordre de lui tirer dessus s'il approchait à moins de 20 mètres de la banque.
Mais il pouvait vendre n'importe quoi à n'importe qui. Même ceux qui avaient déjà acheté une de ses saucisses parvenaient parfois à se laisser tenter une deuxième fois... Ce qui était un exploit quand on sait que Gray était la seule personne à en avoir jamais manger une sans avoir la sensation d'avoir du plomb dans son ventre.
Ce Rayden vendait donc ses saucisses quand Eme tomba soudain du ciel devant lui. La Rayden se relevait alors que le nuage de poussière retombait. Aussitôt le silence tomba... Avant que les hordes de fans ne se déchaîne.
Eme apprécia le moment. Elle aimait se sentir aimée, se savoir la reine. Elle envoya un baiser dans la foule et attira le vendeur en le prenant par la main avant de s'envoler. L'ordre de Xarste était étrange, mais bon.
Shooting, puisque c'était son nom, criait. Ce qui était compréhensible quand on volait à plein pot au dessus du sol.

Ailleurs, Gray avait la même mission, mais avec une autre personne. Le meilleur créateur d'armes du monde. Il n'avait pas rejoint l'Angelus car à part Eme, le reste n'en maniait pas. Ce qui l'avait donc surpris...

Moins quand on le fit finalement entrer dans une salle blanche dans l'Angelus, ou Xarste expliqua la situation. On avait besoin de son savoir pour concevoir le système de défense de la navette. Il comprenait pourquoi on en parlait pas à l'Angelus. Ce n'était qu'un plan de secours, mais un plan qui nécessitait des appâts. Il se demandait si Gray se doutait de quelque chose. Un dicton Rayden disait que ce n'était pas parce que tu n'aimais pas quelqu'un que tu devais le mépriser. Au contraire. Le dicton disait : " Respecte tes ennemis". Les ennemis les plus mortels se faisaient ainsi une confiance assez impressionnante selon le reste de l'univers. Ils ne craignaient pas le poison quand ils buvaient l'un avec l'autre, car ils savaient que les soupçons tomberaient vite sur eux.
Et on ne déconne pas avec la boisson.
Toutefois, on assigna une deuxième tâche au créateur : Améliorer les armes des salles d'entraînements...

Pendant ce temps, Gray s'entraînait avec son maniement de Ki. Il donnait de nouvelles formes à son ki.
Une lance. Un poignard. Une épée. Une masse. Un bouclier.
La sueur lui montait au front, car ce n'était pas simple de garder la même quantité de ki avec toutes ces armes différentes. Mais il savait qu'il allait avoir besoin de quelques choses de plus fort pour vaincre les sayans. Quelque chose qui à la manière d'Eme avec son épée pourrait les pulvériser en un coup.
Son impuissance le faisait rager ! Il frappa alors plusieurs fois de dépit le sol de la salle d'entraînement, à le faire craquer. Avant... Avant d'avoir une illumination dans la rage. C'est vrai. Contrairement aux autres qui avaient fini par le rattraper en transformant leur habilité en une arme, il n'y était pas arrivé... Parce que son corps était son arme.
Mais cela ne voulait pas dire que son corps était inoffensif. Il imagina alors dans sa tête, d'abord une armure... Il abandonna, trop rigide. Pas assez lui. Il fallait plus simple.
Des piques ? Sympathique. Mais juste et seulement sympathique. Hache ? Non. Une plus grosse épée ? Il n'avait rien à compenser.
Puis la lumière se fit. Peu à peu. Ses poings. Il imagina un poing plus gros que tout ce qu'il avait fait. Il fallait maintenant le renforcer.
Un gant du créateur d'arme lui vint en mémoire. Gray sourit. Cela serait parfait. Un tube apparut à l'arrière du gant.
Gray rigola en voyant son armacorpus à son stade maximal. Son paragon. Il frappa le sol. Il pulvérisa le plancher...
Il rigola... Avant que Xarste ne l'engueule. Les cubes d'entraînements étaient chiants à créer ! PAs loin de 50 ans pour un cube. Gray s'excusa en riant. Il n'avait pas ressenti le frisson d'utiliser pleinement ses facultés depuis si longtemps... Il sera son poing. Il allait renvoyer ces singes dans l'espace.


6000 passé.


Gray venait de terminer une séance d'entraînement. Ses amis avaient été surpris par le Poing de l'Empereur, comme il appelait son gant géant... Et aussi par sa puissance quasi démesurée. Pour le coup, tout le monde l'avait félicité, même Eme qui était grandement avare en compliment. Mais encore une fois elle avait fait son compliment dans une position qui sur le coup ne faisait pas rougir le Rayden... Mais plus tard, dans la chambre...
Il s'enfonça la tête dans les oreillers. Pourquoi la vie ne pouvait pas être plus simple ? L'amour aussi. Car il savait que s'il demandait à Eme de sortir avec lui, mais de la mauvaise manière, il allait se faire envoyer dans les roses. Celles qui peuvent dévorer un homme adulte en cinq minutes montre en main. Avec la montre en fait.

L'haut-parleur retentit.
"Tout les membres de l'Escouade sont demandés en salle de mutation. C'est prêt."

L'instant d'après, Gray sortait de sa chambre. Il était temps de retourner au boulot. Tout le monde le saluait d'un air grave. Comme d'habitude, il prendrait l'injection en premier afin d'évaluer les risques du truc... On était plus assez pour se permettre des tests et on avait plus le temps. Mais il fallait maintenant égaler ses Sayans... Gray grogna un instant. C'était à cause de ces connards que son plan pour obtenir le coeur d'Eme avait été ruiné. Il. Allait. Les. Mettre. Minables.
Il arriva le premier dans la salle où Xarste était déjà entrain de vérifier seul l'intégralité de la formule. Ce n'était pas pour rien qu'on disait que leur Xarste était le meilleur que sa famille eusse connu. Sa connaissance en génétique s'approchait du domaine divin. La formule du captain america ? Il en aurait synthétiser une meilleure à partir du poil de cul de ce type. Hulk ? Il l'aurait stabiliser en deux minutes montre en main. Voire moins. Tony Stark à la limite fabriquait des meilleures armes que lui... Quoique... Combien de temps Iron Man tiendrait face à un Gray ? C'était une bonne question.
Finalement, le docteur, le vieux Rayden releva ses lunettes en voyant Gray. Il sourit en voyant son "enfant" entrer.

"Gray... Voici le produit"

Dit Xarste en montrant une simple seringue remplie d'un liquide doré. Gray n'en revenait pas qu'une source d'ultime puissance se trouvait aussi près de lui... Aussi casuellement posé sur une table. En même temps, personne n'aurait osé tenté de s'introduire dans les locaux de l'Angelus. Pas avec l'intention d'en ressortir en vie. Ou dans un état s'approchant de la vie, si c'était Eme qui vous attrapait.
Gray frissonna à cette pensée. Certes, cétait excitant de penser à son... amie, avec une lame, mais c'était pas le moment. Pour ceux trouvant que c'est un fantasme bizarre, je rappelle que les Raydens ont autant le combat dans le sang que les Sayans, à part qu'ils ont un niveau technologique égalant ou surpassant les Tsufuls.

Gray se mit dans le fauteuil de restriction au centre de la salle. Prévu à cet effet car les produits étaient rarement sans douleur. La puissance venait avec un prix. La leur, avec des douleurs nouvelles et renouvelées. Si jamais quelqu'un tentait de les torturer, ils seraient sans aucun doute surpris par ce qu'ils trouveraient dans sa tête... Pas sûr que cela leur plairait. Car les instruments de tortures se casseraient, et chacun d'eux arriveraient sans doute à se libérer.

Xarste approcha avec son liquide. Il était sûr à 100% que la formule marcherait. Gray avait fortement aidé à la stabiliser. Le point de vu du cobaye est souvent plus intéressant qu'on ne le croit, surtout quand ledit cobaye avait une formation complète en tant que généticien et était considéré comme l'un des meilleurs du moment.
Gray sentit la piqûre pénétrée son épiderme qu'il avait amolli. Il sentit le liquide couler et s'incruster dans ses veines.... Avant que la Douleur ne vienne.
Les entraves gémirent alors que Gray hurlait à l'agonie. Sa puissance montait en permanence... Les capteurs n'avaient jamais rien capté de tel. Tout le monde était impressionné. Gray avait-il toujours été aussi puissant ? Non. Par contre... Son entraînement était certainement devenu plus intense. Ces derniers temps, beaucoup de ses blocages pour l'apprentissage de ses techniques avaient sautés.
Il devenait incontestablement plus fort.
Soudain, les capteurs sentirent une modification imprévue dans l'ADN de Gray. Aussitôt les scientifiques se hâtèrent d'analyser la chose. Comment était-ce possible ?
Les scientifiques ne le savaient pas, mais les gènes sayans qu'ils avaient utilisés en modèle avaient été corrompu par la majinification... Ce qui expliquait l'apparence souvent maléfique de Gray, contrastant avec son caractère.
L'ADN semblait partir en vrille... Avant qu'il ne se restructure de lui-même, acceptant le nouveau gène.
Gray s'apaisa aussi doucement... Son énergie revenant à un niveau plus bas, mais toujours plus important qu'à l'origine... Ils ne le savaient pas, mais les Raydens avaient incrustés sans le faire exprès ce qui permettait aux Sayans d'augmenter leur force à chaque fois qu'ils étaient blessés grièvement... Ce qui expliquerait plus tard beaucoup après son combat sur Terre avec des Cyborgs ou Vegeta, où il avait à chaque fois frôlé la mort, il en était revenu... Beaucoup plus puissant.
Les entraves se relachèrent, et Gray tomba à genoux... Essouflé. Etrangement, se faire réécrire son génome était loin d'être agréable, même au bout de plusieurs fois.
Mais il continuait.

"Hoy, Xarste. Les résultats."

Demanda Gray. Lui aussi avait créé ce produit nom de dieu. Il voulait en connaître les effets exacts.
Xarste reçut le rapport des analystes... Et répondit.

"Ton Adn a réagi avec un corps étranger, on ne sait pas exactement quoi. Peut-être que ces Sayans n'étaient pas purs. En conséquence, les transformations sont là mais... Premièrement, chacune sera irréversible, avec des effets que l'on ne pourra connaître. De même la forme que tu adopteras à chaque fois.
Le deuxième est plus important. Tu ne peux les déclencher à volonté. Apparemment, elles ont réagis au désir d'évolution que nous avons. Tu ne te transformeras que quand tu essaieras de surpasser un de tes points faibles... Oui, je sais c'est bidon. Toutefois... L'effet des combats contre les Sayans aura sans doute pour effet de te transformer. On te laissera le choix."

Gray sourit... Il ne s'y attendait pas... Mais puisqu'il en était ainsi. Il répondit à Xarste.

"Ne vous en faîtes pas professeur. Je ferai ce qu'il faut afin que les Raydens survivent."

Xarste le serra dans ses bras durant un bref moment de passion. Avec des larmes. Son fils... Etait formidable.
Gray un grain gêné mit un moment avant de lui rendre son étreinte. Puis il se releva en voyant les autres arriver, avec un sourire entendu. Gray grommella et expliqua les effets du produits. Aucun ne refusèrent à se le faire injecter. Mine de rien... Il était devenue presque comme une famille. Pas réellement frère et soeur, mais pas loin. Probable que l'enfant de Cico et Blue appelle Gray : "Tonton."

Gray se reposait durant une journée, et son groupe aussi. Le temps s'était bien écoulé. Il ne restait que deux mois... Ils seraient prêt....

"ALERTE ALERTE. ENTRER DE 4 CAPSULES SAYANNES DANS LE SYSTEME. ARRIVEE PREVUE DANS DEUX JOURS.

Tout le monde se regarda. Pas le choix. Il fallait aller se régénérer en salle de régénération. Ils avaient deux journées pour revenir à leur forme maximale. Ca allait chier. Pourvu que Démonius tienne le coup pendant ce temps.


7000 Passée.

Les Sayans dans leur cpasule communiquaient. Ils attendaient avec impatience leur arrivée sur la planète. Les faibles de leur escouade avaient été anéantis avec une relative aisance par des guerriers sur cette planète... Des guerriers dont le comportement convenait au maître Astosh. Ils attaquaient sans fioriture ou gueuler des noms d'attaques. Ils se battaient pour tuer, accomplir leur devoir. C'est la différence entre un guerrier et un soldat en réalité... Ce qu'étaient Gray et ses amis... Un guerrier se bat pour ses convictions. Un soldat accomplit son devoir. C'est... Une différence notable.
Soudain, les capsules sayannnes commençèrent à tanguer, les faisant tomber.
Aussi impressionnant que cela puissa paraître, les habitants de la planète avaient prévu un comité d'accueil pour les sayans. Divers satellites lançaient missiles sur missiles, ou des lasers même. Les Sayans frissonèrent. On les prenaient à leur juste valeur, bien. Ils sourirent ensemble, avant d'ouvrir leurs capsules dans l'espace, en activant leur aura.
Deux femmes et deux hommes. Les sayans majins les plus puissants à ce moment à la solde d'Astosh. Excepté le dernier sur le point d'arriver au Super Sayan, tous le maîtrisaient. Leur aura leur permettaient de survivre aisément dans l'espace... Leur sourire mauvais laissait transparaître leur nature maléfique, ainsi que le M qu'ils avaient marqué sur leur front... Les missiles et lasers ne s'arrêtèrent pas, mais ils les esquivaient désormais facilement. Ils avaient autrement plus de maniabilité que leurs faibles capsules, qui contrairement à ce qu'avait prévu les Raydens, finirent par exploser en beauté...
Les Sayans pensaient que les Raydens se reposeraient sur leur lauriers... Mais ils avaient installé les détecteurs de puissances un peu partout sur la planète. Leur signal énergétique n'ayant toujours pas été éteint, il était impensable qu'ils soient décédés. Cela aurait été également trop simple.
Le premier, chef de l'escouade était Onion, 35 ans.
Deuxième position, sa compagne, Ail... Même âge.
Troisième position, Navet, et la dernière, Chou. Tous étaient puissants. Les Raydens allaient s'agenouiller...
Des missiles et des boules d'énergie les atteinrent dans leur chute.... Alors que la chaleur faisait rougir le monde autour d'eux, l'air les frottant...
Puis ils virent volant, en face d'eux, les cadavres de leurs anciens compagnons, désormais parasités par des morceaux de métals, ainsi que divers Raydens ayant subis le même sort.
Des Drones.

**

QG de Démonius.

Un individu en blouse noire lançait des directives.

"LES MECS ! A vos postes ! Les Sayans sont là !"


Tout les gens dans la salles, prêt d'une centaine, hochèrent la tête. Des combattants de métier entraient dans des tubes, alors que des scientifiques se mettaient face à des ordinateurs. On mettaient en ligne la conscience des combattants avec celle des Sayans cyborgs décédés et les cadavres de Raydens robotisés.
Les gars de Démonius avaient oubliés leurs scrupules au même endroit que les premières générations de l'Angelus. Mais là, il était l'heure du combat.

Les Sayans cyborgs eurent les yeux qui s'illuminèrent, et qui commencèrent à attaquer violemment leurs anciens coéquipiers qui étaient surpris de cela. On leur avait dit que la planète avait un certain niveau de technologie, mais là, ils avaient les moyens d'envoyer dans les limbes l'empire Alien. Des cadavres contrôlés à distance.... Une nécromancie technologique.
Les sayans sourirent. Enfin un challenge à se mettre sous la dent. Du 4 contre 30. Cela allait être drôle.

***

A l'Angelus, tout le monde se pressait d'entrer dans son tube de cryogénisation qui lui était assigné. Xarste fermit les yeux, et pria quelques instances célestes qui existe de sauver l'âme de ses enfants...


**

Gray dans son caisson avait les données du combat sous les yeux. Comme les précédents, les Sayans privilégiaient leur amusement à leur mission. Fort heureusement, aucun ne s'étaient transformés. Il fallait toutefois que Démonius tienne jusqu'à ce que leur puissance leur soit totalement revenu.

**

Démonius

Les scientifiques de Démonius étaient dépassés. Ils n'avaient pas honte de l'avouer. Ils se battaient tous avec l'énergie du désespoir, lançant tout les cyborgs à leur disposition, même les ratés et les premiers modèles. Tout afin de gagner du temps.

Les Sayans étaient des monstres. Ceux qui venaient d'arriver étaient pires.

**

Sayan :

Chou : Capitaine ! J'ai repéré d'où venait l'énergie contrôlant les robots d'il y a un instant.

Onion regardait le tronc de sa fille qu'il avait transpercé avec joie il y a un instant. Sa fille était faible. Elle ne méritait que la mort de toute façon. Alors pourquoi pas en double exemplaire ? Cela le fit sourire.
Sa femme terminait de déchiqueter le reste des cyborgs avec leur neveu. Le sport restait plus amusant en famille. En tout cas, Sieur Astosh ne faisait pas erreur en voulant ce peuple à sa botte. Leur niveau technologie et leur sens de la guerre étaient impressionants.
Il hocha la tête. Il était temps d'aller leur rendre une petite visite... Non pas pour les tuer, mais les féliciter. Maître Astosh voulait les avoir pour lui.

Ils atteinrent le repaire montagneux de Démonius, où un cri retentit à leur surprise...

" LANCER LES PUTAINS DE CHIMERES !"

Les sayans écarquillèrent les yeux en voyant d'un coup apparaître des gorilles géant à poils gris et 8 bras... Beaucoup plus grand qu'eux. Les Raydens avaient même mis au point des sortes d'oozarus ? Là, ils forçaient même leur respect à eux. Les Tsufuls n'avaient pas été capable de faire aussi bien et de loin. Leur technologie était leur force au même titre que les poings d'un sayan.
Ils avaient beau avoir été majinisés, ils avaient toujours la notion de respect et ils respectaient ce peuple dont ils rigolaient encore une peu auparavant.

L'IA Xarste vérifia les niveaux d'énergie de Gray et des autres. Ils étaient bientôt prêts. Heureusement, car les chimères venaient de se faire terminer par les sayans qui les avaient quand même trouvés assez combattifs. Mais maintenant que l'apéro était fini, ils voulaient le plat de résistance. A savoir Gray et ses amis. Etrangement, après s'être infiltré chez Démonius, ils n'avaient tués personne à part les gardes et s'étaient contentés d'encastrer les savants dans les murs afin de les neutraliser sans les tuer.
Mais les Raydens n'avaient pas de mot pour l'esclavage parce qu'ils préféraient mourir que d'être captifs et se faire torturer. Sauf si la bourreau était une jolie femme. Oui, leurs moeurs et fantasmes étaient bizarres, mais bon. Les humains ont des salons SM et les Sayans ont des clubs Mon Petit Poney. Au moins ils ont poussés le délire de la guerre à son paroxysme, au point qu'elle en devient presque raisonnable. Drole non ?
Désormais, c'était le tour de divers avions et autres machines d'attaquer les Sayans. On savait que le seul espoir serait de retarder/amuser assez les Sayans pour qu'ils arrivent.

***

Du point de vue de John.
John était un Rayden pilote d'élite. Sa fille habitait à Orbozas 2. C'était la seule chose qui lui restait, c'est pourquoi il avait été l'un des volontaires pour l'attaque suicide sur les Sayans. Il se rendait à quel point ils étaient absurdément forts. Il était le dernier de son escouade et il avait fini d'utiliser tout ses missiles. Plus rien ne restait dans son avion et tout avait échoué. Sachant qu'il allait mourir, il rompit une des règles de pilotages, et s'alluma d'une main experte une cigarette. C'était cliché, il le savait. Mais bon. Cela faisait une belle mort. Il espérait simplement qu'il se réincarnerait en la personne d'un des mômes de l'Angelus afin de buter des Sayans... Il vit Onion lui sourire, et il vit sa main s'illuminer. Le Sayan fut surpris en voyant la mine déterminée du Rayden qui fonçait sur lui... Et par réflexe, c'est lui qui se décala.
John pensait que... S'il ne pouvait pas blesser les Sayans, il pourrait au moins les faire chier. D'ailleurs Onion semblait le pourchasser et ses détecteurs semblaient indiquer qu'ils arrivaient par en dessous.
Il était temps de montrer pourquoi même l'escouade n'avait jamais réussi à le descendre quand ils avaient été ennemis. Pourquoi John était la légende des airs. On lui avait proposé une place dans la navette, mais il avait refusé. Il voulait défendre la mémoire de sa fille. On comprit sa raison.
Les mains du Rayden bougeaient à tout allure sur les commandes. Les Sayans devaient eux-même admettre que les Raydens avaient davantage de ressources que ce que les rapports les plus prometteurs disaient. Là, le Rayden avait réussi à les mener en bourrique pendant une demi-heure... Puis, Ail en eu marre. Sa vitesse augmenta brusquement et elle se posa sur le cockpit...Où elle vit le pilote lui sourire avant d'ouvrir un petit truc à coté de lui. Son sourire indiquait très clairement ce qu'il pensait.
"JE. T'. AI. EU."
Il écrasa sa cigarette dans le réservoir.
Ail jura. Elle avait pas prévu cela ! L'explosion la propulsa sur un rocher proche... Son armure en miette, mais elle encore intacte... Elle jura. Quel...
Elle se reprit.
Le Rayden était mort en guerrier, et de manière plus qu'honorable.
Sauf que... Son radar avait... détecté une puissance incroyable avant l'explosion. Elle n'était pas sûr de ce qu'elle avait.

**
Juste à coté.
Gray posait John près du repère de l'Angelus.

"Xarste veut vous voir, je sais pas pourquoi. Allez y. C'est à nous désormais."

Le pilote hébété, qui avait vu sa mort, vit l'Escouade sortir.
Cico, le mortier.
Blue, la snipeuse.
Eme, la découpeuse.
Gray... Le maître de combat.

Il sourit. Les Sayans allaient pas apprécier de s'être frotter aux Raydens.
Il les salua et alla dans l'Angelus.

Les quatres amis regardèrent les Sayans qui les regardaient de haut. Cette fois, ils n'avaient pas l'avantage de la surprise et les ennemis étaient plus forts qu'avant.
Eux aussi.
Gray forma directement son poing de l'empereur. Chou n'apprécia pas en voyant le Rayden arriver sur elle avec... Et sentit le coup passé alors qu'elle était expédiée quelques kilomètres plus. Ail allait prendre Gray sur le côté de Rage, mais... Une lame se pose sur sa gorge. Elle s'arrêta et recula instantanément. Eme la regardait avec un sourire sadique.

'Time TO PLAY !"

La sayanne ne connaissait pas cette langue, mais elle en devinait le sens. La jeune fille voulait le prendre comme cela? Elle allait voir.

Cico et Blue regardait sans bouger Onion et Navet... Les quatres avaient leur mains illuminés. Puis le couple créa une boule d'énergie combinée qui surpris les Sayans par sa puissance et sa rapidité.

Chou allait se relever, avant que Gray n'arrive. Il n'allait certainement pas lui laisser la possibilité de se lever. Il regarda la sayanne d'un air sadique. Elle vit le poing et tenta de passer en Super sayanne... Avant de constater que ses bras ne répondait pas. Gray avait planté sa main sur son torse et l'avait empêché de se métamorphoser... La main créa des fines lames de Ki qui atteinrent son coeur.
Elle vomit son sang rouge sur Gray, qui s'en débarassa d'un revers.
Ne jamais sous-estimer un ennemi...

Ail vit cela. Onion aussi. Leur dernière fille, assurément puissante venait de mourir. Ils avaient beau avoir vendu leur âmes aux démons... Ils restaient des parents par moment. Autant leur fils était inutile, ils avaient aimé leur fille.
Navet, lui regardait son coup de coeur mourir sous ses yeux. Son dernier regard lui était adressé. Il sentait la rage monter en lui...
Gray et les autres furent repoussés par l'énergie dégagée par les trois. A par Navet, ils étaient en Super Sayan et le couple lança une puissante boule d'énergie sur Gray, qui allait partir quand, animé par de la nécromancie basique ou autre, le cadavre le saisit et stopper son esquive.
Gray ferma les yeux attendant la mort. Il espérait que les autres gagnent. Il sentit le souffle de l'explosion mais pas son impact.
Intrigué, il ouvrit les yeux et vit Eme en face de lui. Du moins ce qu'il restait d'elle. La tête manquait.
Gray se troubla et hurla.
Il.. Il... Ne pourrait pas lui dire qu'il l'aimait... NON. Xarste arriverait à la ressusciter peut-être ? Puis il finit par voir ses larmes couler.
Non elle ne reviendrait pas. Il s'en voulait de sa faiblesse... Mais ce n'était pas un défaut car Gray était fort et il le savait. Cela lui permit pas d'évoluer. Car il fallait qu'il se rende compte qu'il était sans but. Une rage non dirigée ne permettait pas de changer.
Il s'empara du dog tag de son amour et le mit sur son cou. Il la vengerait.
Soudain deux puissances égalant les supers Sayannes apparut. Il vit Cico et Blue... Qui avaient changé. En des êtres, toujours des Raydens, il en était certain, mais en plus massifs et puissants.
Il les rejoignit. Les sayans attendaient... Puis le combat recommança. Plus brutal. Les coups s'échangeaient avec une violence inégalée. Chaque Rayden eut ses membres arrachés par des kikohas, mais leur régérénération leur permettait d'en passer outre. Non. Là...




Deux mondes se rencontraient et se battaient pour l'anéantissement de l'autre. Le combat prit des dimensions dantesques. Les supers se battaient et avaient détruits des villes sur le chemin. La tactique ne valait plus rien à ce stade. Rien que la rage la plus pure.
Les deux amoureux ayant perdu celle qu'ils aimaient s'en rendaient compte aussi...
Gray ne ressentait rien quand sa machoire se fit arracher, tout comme Navet ne ressentit pas le cou dans sa coque protégeant le service trois pièces.
Il bloqua le poing du jeune homme et le lança sur le sol... Où le jeune homme rebondit et le transperça. Il avait la main sur le coeur du Rayden.

"Tu vas creveuuuurgh..."

Navet voyait son sang qui sortait de sa bouche et ne comprenait pas. Puis ses yeux descendirent sur son ventre, où une foreuse lui transperçait la cage thoracyque. Gray avait prévu le rebond en fait.

Onion et Ail hurlèrent. NON ! Ils ne pouvaient pas perdre !

***
Ailleurs, un démon en eu marre. Les Raydens lui coutaient trop de temps et de ressources. Et ses Sayans s'étaient révélés inutiles... Il devrait en trouver d'autre. Il leur ordonna... De se faire sauter avec la planète.
***

Loin de là, les Sayans sourirent. Oui, quitte à mourir autant le faire dans un éclat de folie ! Mais il faudrait tout raser afin que leur échec ne soit jamais connu.

Leurs corps s'illuminèrent, face à une Blue et un Cico étonné... Mais les commentaires de Xarste leur apprit que là, les Sayans allaient exploser... Apparemment en visant la planète. Cico et Blue se regardèrent. Ils étaient trop fatigués pour s'enfuir assez loin. Ils redescendirent auprès de Gray, qui regardait le spectacle. Ils avaient gagnés et perdus. Les deux camps. Les sayans allaient mourir et les Raydens aussi. Les deux kamikazes étaient entourés d'un champ de force... Indestructible.
Il regarda ses amis. Au moins il mourait entouré. Puis il vit le sourire en larme de ses amis.

"Vous inquiétez pas, je suis sûr que..."

"Gray. On pleure à cause de ce que l'on va te faire..."

Gray haussa les sourcils. De quoi parlaient-ils ?
Si il était vrai qu'ils n'avaient plus assez d'énergie pour se sauver de la planète, à deux, ils avaient assez pour sauver une personne. Ils avaient choisis Gray. Pas des masses d'autres choix en même temps. Gray hurla quand ses amis ajoutèrent de force leurs dog tag sur son collier... Et qu'ils l'éjectèrent dans l'espace...
Le Rayden sentit tout ses os et ses entrailles se compresser avec une telle force...
Avant d'observer une dernière fois sa planète... Si belle... Enflammée...
Puis défigurée par une immense explosion. Il hurla dans le vide où personne ne pouvait l'entendre... Et pleura..

***


Ailleurs, on pouvait voir un Bunker éclaté. Le plan de secours avait échoué
 
Flash-back : The end of his world, as he knew it
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pti Flash Back...
» Dans les brumes du Paradis [Flash Back]
» FLASH BACK - Traque à l'homme [PV Masahiro]
» FLASH BACK ♦ Il y a trois semaines
» FLASH BACK an 1753 - Gloria n'est pas la Gloire des elfes [PV Lyroe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-