Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Partagez
 

 Rapatriés à la Capitale Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Trunks
Trunks
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 08/08/2017
Nombre de messages : 247
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse - Energy Burst - Trick Burst - Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Kamehameha - Double Burst
Techniques 1/combat : Finish Burst

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  ClockJeu 9 Nov 2023 - 22:21
Lui qui se plaignait sans cesse que la vie était ennuyante, il avait eu son compte durant les dernières heures. Il était venu au secours d'une femme qui se faisait agresser par un malveillant ayant pris l’apparence de Son Goku. Durant de longues minutes, Trunks faisait office de distraction en attendant l’arrivée des renforts, plus particulièrement celle de son père. Naturellement, le jeune enfant n’était pas de taille face à un tel tyran, il ne pouvait que le distraire durant un temps. Ce qu’il fit tant bien que mal, s’armant de ruses enfantines qui ne firent pas long feu. En effet, le dernier enchaînement de Black lui fracassa le nez et le projeta dans les décombres. Comprenant qu’il ne pouvait rien de plus sans y laisser la vie, le fils de Vegeta s’enfuit par le conduit d'aération, connaissant les lieux comme sa poche. Son objectif était désormais de retrouver la femme qu'il avait aidé et qui avait été impuissante face à Zamasu. L’héritier des Briefs avait ordonné aux robots de la sortir des décombres et de la mettre hors du danger. Le nez coulant de son sang, il parvint à retrouver la militaire mais ce n’était que le début d’un traumatisme. Alors qu'il comptait la rassurer, un étranger lui intima de rattraper un objet. Il n'eût pas le temps de réagir qu'une lame s’enfonçait dans le corps de la courageuse femme, qui s'était sacrifiée pour lui…

Le prince Saiyan fut pris d'un élan de colère semblable à celui de son paternel, beuglant qu’ils paieraient pour cet acte barbe. Il n'eût d’autre choix que de courir se mettre à l’abris, de nouveau, en attendant de l'aide. Son père avait du recevoir son message et devait en ce moment même combattre l'alter ego de Goku avec le reste de ses amis, protégeant une nouvelle fois l’ensemble de la Terre. Le jeune prince était caché derrière des décombres lorsque soudainement deux individus apparurent devant lui, leurs visages semblaient bienveillants.

« Suis nous Trunks, nous sommes des amis de ton père, nous allons te mettre à l’abris avec Bulma. »

Le meilleur ami de Goten hocha silencieusement la tête, encore sous le choc des événements qui venaient de se produire. C’était la première fois qu'une personne se faisait transpercer sous ses yeux pour le protéger. Ils disparurent donc tous les trois pour réapparaître à la Capitale Nord. Shin avança vers le jeune homme en posant une main sur son épaule, jetant un regard vers la droite, montrant la position de sa mère.

« Nous devons vous laisser, nous allons rejoindre vos amis. Trunks, prends soin de ta mère et attendez Vegeta ici. »

« TRUNKS !!! »

Le guerrier se retourna et aperçut sa mère courir vers lui, vraisemblablement inquiète. Elle le serra dans ses bras au point de l'étouffer, il la laissa faire non sans lâcher une petite grimace.

« Maman… tout va bien. Papa doit déjà être en train de casser la figure à ce vilain. »
Rassura-t-il.

Après tout, il n’était pas seul. Il y avait tous les amis de la famille qu'il pouvait également appeler sa famille. Trunks et Bulma se retrouvaient donc à la Capitale Nord, attendant l’arrivée de Vegeta patiemment pendant que Bulma commençait à rafistoler comme elle pouvait le nez du jeune saiyan.
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 166
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 920.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword ; Shōgekiha
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Re: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  ClockMar 14 Nov 2023 - 9:43

« Vegeta, attends ! »
« Quoi, encore ? » fit Vegeta d'un ton âpre en lorgnant par-dessus son épaule, contrarié d'être interrompu une fois de plus. À l'extrémité du Palais Céleste, il était sur le point de prendre son envol.

Tendant les deux mains dans sa direction, le Tout-Puissant usa de sa magie - celle-là même qui leur avait littéralement sauvé la vie sur la planète Namek, autrefois - pour faire disparaître ses blessures en l'espace d'un instant. Pour avoir également été soigné par le valet de Shin un peu plus tôt, Vegeta pouvait confirmer que son sort de soin y était au moins équivalent ; sans doute l'avait-il entraîné d'une manière ou d'une autre.

« C'est le moins que je puisse faire pour toi ! »

Le gardien de la Terre voulait-il le remercier pour avoir vaincu la dernière menace en date, ou essayait-il de se faire pardonner pour avoir renoncé aux Dragon Balls ? Peut-être un peu des deux. Même si avoir retrouvé ses pouvoirs l'avait revigoré, le prince pouvait difficilement refuser une guérison complète : il avait encore beaucoup à faire - et cela impliquerait de vaincre Broly, dans le pire des cas. Inutile de dire qu'il aurait besoin de toutes ses forces. Pour autant, il n'était pas homme à se laisser amadouer... Mais ce serait une compensation suffisante pour cette fois. En conséquence, Dendé dut se passer de ses remerciements : c'était lui qui avait une dette à régler, et non l'inverse.

« Hmpf. Au revoir. »
« Si tu veux que je fasse quelque chose pour tes vêtements, je - »

Vegeta décolla brusquement sans lui laisser le temps de finir sa phrase, laissant un Dendé déconfit ruminer sur ses erreurs - ou à tout le moins se demander si c'en étaient vraiment, ce qu'il n'avait pas pris le temps de faire quand il l'aurait fallu. C'était entre sa conscience et lui dorénavant, et le prince n'avait pas l'intention de l'aider à résoudre ce dilemme intérieur. Ce cas de conscience, le jeune Namek l'avait lui-même provoqué en cédant si facilement le trésor dont on lui avait confié la garde : qu'il en assume les conséquences. Ce n'était pourtant pas faute de lui avoir dit qu'il acceptait sa décision - aussi litigieuse qu'elle soit.


* * *

Revigoré, le prince n'eut aucun mal à sentir les énergies de Trunks et de Bulma et à les localiser. Shin avait apparemment cru bon de mettre sa famille aux abris aux environs de North City, et en volant à pleine vitesse, il ne lui fallut pas longtemps pour se retrouver à en survoler les montagnes ; celles-là même où ils avaient jadis rendu une petite visite au docteur Gero dans son laboratoire. S'il n'était plus vraiment revenu dans la région depuis cette époque, force était de constater que les lieux semblaient plus fréquentables depuis qu'ils n'étaient plus habités par un savant fou ivre de vengeance.

Tout aux abris qu'ils soient, sa femme et son fils avaient bien dû voir le ciel s'obscurcir en pleine journée avant de reprendre sa couleur naturelle : l'un et l'autre savaient pertinemment que cela voulait dire que Shenron - ou un autre dragon, comme c'était ici le cas - avait été invoqué pour remettre les choses en ordre. Les vœux prononcés par les malfaiteurs avaient tendance à avoir des effets nocifs immédiats, et rien de mauvais n'était arrivé a priori - du moins rien de plus ; rien d'autre que la destruction de leur foyer il y a de cela quelques heures, heureusement annulée depuis grâce à la magie des Dragon Balls. Ainsi devaient-ils donc savoir qu'ils avaient gagné d'une manière ou d'une autre - et l'attendre impatiemment pour connaître les détails de cette terrible histoire.

Quelques paires d'yeux se levèrent bien dans sa direction en le voyant survoler la ville, mais pour beaucoup de terriens, ce genre d'étrangeté était devenu tristement banal - quand bien même les loques qu'il portait n'avaient pas le prestige des costumes de ces super-héros que l'on croisait de plus en plus ; Son Gohan avait fait des émules. Ayant trouvé ceux qu'il cherchait, il se posa sur le sol devant eux sans attendre ; quoique couvert de sang séché de pied en cap, il était clair qu'il était en parfaite santé désormais.

Rapatriés à la Capitale Nord  1QarIvl

« Vegeta... ! »
« Trunks. Bulma. Je suis là. » dit-il sobrement. Même après toutes ces années, il avait encore du mal à se montrer expansif envers ceux qu'il aimait - mais y palliait par des gestes, comme celui qu'il fit pour inviter son fils à s'approcher de lui. Depuis qu'il était revenu de l'autre monde, il s'était efforcé de lui offrir davantage de ce contact physique, de ces étreintes paternelles qu'il n'avait jamais pris la peine de lui offrir avant le jour de sa mort ; un souvenir qu'il souhaitait désormais dissocier de ces rares moments de tendresse. « Je l'ai battu. Il n'y a plus rien à craindre. »

Pour le moment, se garda-t-il d'ajouter, n'ignorant pas que d'autres adversaires redoutables attendaient d'ores et déjà leur heure, mais il y avait eu assez d'émotions fortes pour une journée. Bien que son invitation s'adresse à son fils en priorité, sa conjointe ne se fit pas prier pour lui sauter au cou également, profondément soulagée de savoir qu'elle n'aurait pas à pleurer une nouvelle fois la perte de son cher et tendre - qui plus est aux mains d'un homme portant le visage de Kakarot. Quel coup du sort était encore que cela ? Chose étonnante, aussi importante que soit cette victoire, le prince ne faisait montre d'aucune fierté dans cette déclaration, restant parfaitement neutre - en dépit d'un soulagement perceptible, pour eux qui savaient interpréter les micro-expressions qu'il voulait bien leur donner.

« Ce n'est pas trop tôt. » dit-elle en essuyant les larmes qui perlaient au coin de ses yeux, s'efforçant de ne pas perdre la face, encore moins devant leur enfant. « Bon sang, tu m'as fait une de ces peurs... ! Où est-ce que tu étais encore passé ?! »

Elle lui donna un petit coup de poing sur le torse, qui ne suffit évidemment pas à le faire broncher - mais qui avait le mérite de l'aider à canaliser ses émotions. Surprenamment, Vegeta baissa les yeux, plus affecté qu'elle n'aurait pu s'y attendre par ce reproche qui n'avait pourtant rien de sérieux ; n'était-elle pas habituée à le voir disparaître à tout bout de champ, pour ensuite revenir comme si de rien n'était et réclamer à manger ? Mais lui, il savait que toute cette destruction aurait pu être évitée, au moins en partie, s'il avait été là au bon moment, prêt à réagir. Il avait beau blâmer Shin pour sa négligence, c'était aussi en partie de sa faute si les choses avaient à ce point dégénéré.

« Je suis désolé de ne pas avoir été là. Je vais tout vous expliquer. » Reportant son attention sur son fils, il constata le triste état dans lequel était son nez, devinant sans mal que c'était une blessure subie dans le feu de l'action. « Est-ce que ça va aller ? C'est lui qui t'a fait ça ? »
Trunks
Trunks
Demi-Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 08/08/2017
Nombre de messages : 247
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Vitesse - Energy Burst - Trick Burst - Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Kamehameha - Double Burst
Techniques 1/combat : Finish Burst

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Re: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  ClockLun 20 Nov 2023 - 16:57
Ils n'avaient pas eu à attendre une éternité pour retrouver Vegeta. En effet, quelques minutes plus tard, le fils du fier guerrier pouvait sentir son énergie à travers le ciel de la Capitale Nord. Trunks ne pouvait pas s’empêcher de ressentir un certain soulagement, cela voulait dire que le Saiyan avait terrassé la pâle copie de Son Goku. Il se posa près de sa famille, les habits déchirés et le corps maculé de sang séché. Le jeune garçon ne put s’empêcher de lâcher un sourire à la vue de son paternel.

« J'étais certains que tu lui flanquerais une raclée Papa ! » Dit-il avec un sentiment de fierté.

Il répondit à l'invitation de Vegeta en s’approchant de lui et en passant ses bras autour de la taille du guerrier pour une rare étreinte familiale. Le meilleur ami de Goten devait profiter de ces moments là au maximum car ils étaient rares, ils n’étaient pas très démonstration d'amour dans la famille Vegeta même si depuis que le prince avait été ressuscité, il faisait des efforts pour se rapprocher de sa famille. En ce sens, le rival de Son Goku était l’exact opposé de son épouse qui était une bombe à émotions et elle le prouva en se joignant à eux, les yeux scintillant de larmes. Elle passa son savon habituel au sauveur de la Terre qui réussit à arracher un petit rire de la bouche de Trunks, alors que son père gardait un visage plutôt fermé. Il s'excusa d’ailleurs de son absence mais en réalité ce n’était pas nécessaire pour le Demi-Saiyan.

« Ce n’est pas grave tu sais, c’est moi qui me suis charger de l'occuper héhé ! » Annonça-t-il fièrement, les mains sur les hanches et le torse bombé. « Tu aurais dû voir sa tête quand je lui ai écrasé ma glace sur sa face de rat. »

Cela prouvait bien qu’il n’était encore qu’un enfant, tournant cet événement destructeur à la décision. Cependant, Trunks était conscient que tout ceci n’était pas un jeu et que des terriens innocents pouvaient être blessés. D’ailleurs, son nez cassé en était bien la preuve, ce que ne manqua pas de remarquer Vegeta qui lui demanda si ça allait. Le jeune guerrier porta sa main au visage et ne put s’empêcher de grimacer de douleur.

« Ce n’est rien, je vais m'en remettre. En plus, je n’ai même pas mal ! » Mentit-il pour ne laisser paraître aucunes faiblesses devant son paternel.

« Papa, pourquoi ce méchant ressemblait comme deux gouttes d'eau à Son Goku ? C’était très bizarre. »

Il est vrai qu’au début de l’affrontement, Trunks avait été quelque peu perturbé par ce phénomène. C’était comme s'il combattait le père de son meilleur ami ! Mais d’ailleurs…

« J'espère que Son Goten et le vrai Son Goku vont bien… » Murmura-t-il un peu inquiet. Il se retourna vers père en lui tirant doucement le bras. «  Qu'allons nous faire Papa ?! »
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 166
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 920.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword ; Shōgekiha
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Re: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  ClockDim 26 Nov 2023 - 13:44

Discrètement, Vegeta poussa un soupir de soulagement. Si sa confiance en Shin n'était pas entamée au point de le faire douter de sa parole - et les autres l'avaient de toute façon confirmé -, avoir les siens à ses côtés, en face de lui restait quand même plus rassurant.
C'avait été un long chemin, mais l'orgueilleux prince des Saiyans avait fini par réaliser à quel point il redoutait de les perdre - à quel point cette idée lui était insupportable. Buu avait bien failli les lui arracher, et jamais il ne s'était battu aussi férocement que pour le lui faire payer.
Ce qu'il prenait autrefois pour une faiblesse était devenu l'une de ses plus grandes forces ; il était finalement enclin à l'admettre. Aussi, que le premier trouble-fête venu se permette de s'en prendre à eux ne saurait être toléré, faux Kakarot ou pas. Que la façon dont avait fini celui-ci serve d'avertissement à quiconque serait tenté d'en faire de même.

« Bien sûr. Pour qui tu me prends ? » répondit-il à Trunks en ébouriffant ses cheveux après que celui-ci soit venu à sa rencontre. Eux aussi avaient besoin d'être rassurés, de se savoir en sûreté : ce n'était pas le moment d'admettre que cela n'avait pas été une victoire facile - qu'il aurait pu en mourir. Bien sûr, en plus de cela, sa propre fierté n'irait pas s'en plaindre : s'il pouvait ne pas avoir à faire cet aveu de faiblesse, aussi partiel qu'il soit - n'avait-il pas gagné, après tout ? -, il ne s'en porterait pas plus mal.

Trunks expliqua avoir tenu bon en attendant l'arrivée des renforts, pas peu fier de sa performance. Il pouvait l'être, étant donné le calibre de l'adversaire auquel il avait dû faire face, probablement ignorant de son potentiel véritable.
Non pas que le savoir l'en aurait dissuadé : Son Goten et lui étaient des garçons très courageux pour leur âge. Certes, ils avaient pour arme la technique de la fusion, mais n'avaient pas hésité à faire face à Buu quand personne d'autre n'était de taille à le faire...
Tout cela, Vegeta l'avait observé depuis l'au-delà après avoir donné sa vie en vain, spectateur impuissant. Cela avait ultimement contribué à lui donner une différente perspective - un recul bienvenu sur l'étroitesse d'esprit dont il avait fait peur jusqu'alors.
Au fond, c'était Son Goku qui avait raison : sans pour autant négliger leurs propres progrès, il convenait de faire prospérer la nouvelle génération. De s'assurer qu'ils prennent le relais - qu'ils soient meilleurs encore qu'eux ne l'auraient été. Ils en seraient plus que capables.
Ce pourquoi le prince osa l'un de ses rires sourires, la main toujours sur la tête de son enfant ayant valeur de bénédiction.

« Bravo. Tu as fait du bon travail. »

Ce n'était peut-être pas grand chose, mais Trunks savait combien son père avait toujours été avare de compliments - combien même ces quelques mots constituaient déjà une considérable avancée. Il essayait réellement de s'améliorer, d'être un homme meilleur à tout point de vue, y compris en tant que père de famille ; tout ce qu'il fallait, c'était lui en laisser le temps. Il était néanmoins indéniable que le fait que Trunks ait non seulement pu lui tenir tête, mais également lui survivre était digne de louanges ; tout le monde ne s'en serait pas si bien tiré, à sa place.

« J'ai bien essayé de le gronder pour n'avoir pas cherché à se mettre à l'abri, mais rien n'y fait. » soupira Bulma - même si, à sa manière d'en parler, il était évident que la joie de le savoir sain et sauf, ici avec elle, l'avait empêchée d'aller au-delà de la vague remontrance entre deux étreintes. D'autant qu'elle n'ignorait pas que s'il l'avait fait, c'était aussi pour la protéger. « Il laisse sa pauvre mère se faire un sang et se jette dans le danger tête la première... C'est bien le digne fils de son père ! »

Le sourire de Vegeta s'étira un peu plus - rien qu'un peu.
Libéré de son contact, Trunks parut vouloir porter sa blessure avec fierté, malgré la douleur qu'elle lui causait encore. Ce n'était certes pas grand chose - Vegeta lui-même lui avait déjà causé une pareille ecchymose par accident, à l'occasion d'un entraînement -, mais ça n'en restait pas moins louable. Qu'il le prenne si bien était au lieu de fondre en larmes était aussi la preuve d'à quel point il s'était endurci dans l'épreuve ; à quel point il était plus aguerri, même si cela ne se voyait pas au premier regard.
Enfin, avec toute la candeur propre à son âge, Trunks posa la question qui fâche ; il voulait savoir pourquoi l'homme qui s'en était pris à lui - qui s'en était pris à eux - portait le même visage que le père de son meilleur ami. Cela voulait officiellement dire que l'heure des explications avait sonné. Une autre discipline dans laquelle il n'avait jamais été très fort, homme de peu de mots qu'il était - et dans laquelle il était peu entraîné, de surcroit : pourquoi un prince devrait-il s'expliquer à qui que ce soit ? -, mais il n'y couperait pas cette fois.
Comme pour appuyer cette demande, Bulma tourna la tête vers lui, le visage plein de crainte et d'interrogation. Si le gros du choc était passé - sans doute Trunks lui avait-il déjà raconté ce qu'elle n'avait pu voir -, elle n'en restait pas moins anxieuse à l'idée que son ami d'enfance soit passé à l'ennemi, aussi invraisemblable que cela puisse paraître. Elle devait le connaître assez pour savoir que cela n'arriverait jamais, mais après tout, n'avait-elle pas vu son mari vendre son âme au Diable il n'y a pas si longtemps ?...

« C'est une longue histoire. Moi-même, je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne s'agissait pas du vrai Kakarot. » fit-il pour commencer, évacuant immédiatement l'éléphant dans la pièce avant de se perdre dans une confuse clarification. « C'était quelqu'un de très mauvais qui a trouvé le moyen de voler son corps... Mais pas celui du Kakarot qu'on connaît. Shin nous a dit qu'il venait d'une autre dimension. »

D'une certaine manière, cela rappelait ce qu'il avait déjà subi sur Namek en affrontant le capitaine Ginyu - mais à plus grande échelle. Ni l'un ni l'autre ne sachant vraiment ce qu'était un Shinjin et ce que cela pouvait impliquer, il ne pensa pas utile d'apporter cette précision ; lui-même en faisait peu de cas, malgré le statut divin - à quelque degré que ce soit allant le plus souvent de pair avec cette espèce.

« D... D'une autre dimension ? » hoqueta Bulma, incrédule.

Ignorant l'impact que pouvait avoir cette seule révélation - le mépris manifeste qu'il avait pour ces histoires ridicules de « réalités parallèles » l'empêchant de lui-même s'y intéresser -, Vegeta se contenta d'acquiescer, et reprit sans attendre :

« Apparemment, il a tout détruit chez lui avant de venir jusqu'ici... Il avait l'intention de s'attaquer à tous les mondes qu'il pourrait trouver. » Toutes les réalités aurait été plus exact, mais là encore, c'était un souci du détail qu'il n'aurait pas. « Mais il est tombé sur plus fort que lui. »

Lui, en l'occurrence - même s'il ne devait pas ce triomphe qu'à ses propres forces ; il en avait parfaitement conscience, si désagréable que ce soit. Néanmoins, ne pouvoir que s'en rappeler à chaque fois qu'il y ferait allusion ne ferait que le motiver, que lui donner la hargne qu'il lui fallait pour retrouver et dépasser le niveau qu'il avait brièvement atteint, et cette fois sans l'aide de personne. Sans rien de « divin » pour lui faciliter la tâche.

« Ne vous en faites pas. Je me suis débarrassé de lui, il ne nous ennuiera plus. » rassura-t-il une nouvelle fois, n'ignorant pas que l'idée qu'un Kakarot maléfique - encore un - se balade dans la nature pouvait faire froid dans le dos. Le prince serra les dents. « Mais c'est ma faute. Je n'avais pas eu l'occasion de vous en parler, mais je m'étais déjà battu contre lui une première fois. Je l'avais massacré, mais il m'avait caché sa vraie force. Avec l'état dans lequel je l'avais laissé, je n'avais pas pensé qu'il reviendrait aussi vite à la charge... Ni qu'il s'en prendrait directement à vous. Pardonnez-moi. »

Demander pardon n'était pas non plus dans ses habitudes, mais c'était le moins qu'il puisse faire dans ces circonstances. S'il avait éliminé la menace quand il en avait eu l'occasion - s'il s'était montré juste un peu plus efficace -, ils n'auraient pas eu tous ces problèmes. C'était trop tard pour changer les choses, mais il n'en était pas moins sincèrement honteux d'avoir laissé cela se produire. Néanmoins, avant qu'il puisse se mettre à ruminer cet échec, Bulma poussa un soupir.

« Si tu apprenais enfin à garder un téléphone sur toi comme je te l'ai demandé un milliard de fois, tu aurais pu me laisser un message pour me prévenir... Mais ce n'est pas grave. Tu ne pouvais pas savoir. L'important, c'est que tout aille bien maintenant, pas vrai ? » relativisa-t-elle avec un léger sourire, encore un peu secouée - mais, malheureusement pour elle, beaucoup trop habituée à ce genre de péripéties.
« Je suppose. » fit le prince. « Vous avez dû le voir, mais grâce à Shin, nous avons pu appeler le dragon et faire un vœu pour tout remettre en ordre. La maison est redevenue comme avant. »

Et la ville autour, accessoirement, mais cela lui importait peu ; ils le comprendraient d'eux-mêmes. Il n'eut en revanche pas le cœur de leur expliquer que les Dragon Balls tels qu'ils les connaissaient avaient été sacrifiées pour éviter de trop en laisser trainer ; cela viendrait en temps et en heure.

« Alors comme ça, les réalités parallèles existent... ? C'est fascinant. Il faudra que je m'y penche, à l'occasion. » songea Bulma à voix haute.

Elle s'était bien doutée de quelque chose quand la version adulte de Trunks leur avait rendu visite à leur époque - il ne venait pas seulement du futur, mais d'un futur qui, désormais, n'était définitivement plus le leur -, mais n'avait jamais pris le temps d'explorer la question. Ainsi, ce n'était pas en soi une découverte : plutôt un rappel de quelque chose qu'elle avait remis à plus tard à l'époque, ayant trop d'autres choses à penser.
De son côté, Vegeta s'accroupit pour se mettre face à Trunks et lui posa une main sur l'épaule, le visage empreint de solennité.

« Je suis désolé que tu aies dû te battre tout seul contre lui. Tu t'es très bien débrouillé. Bravo, fiston. » renouvela-t-il ses félicitations maintenant que le petit pouvait pleinement comprendre à qui il s'était mesuré ; à quel genre d'horrible monstre il s'était mesuré en voulant défendre sa demeure. « Ne t'en fais pas pour eux. Les autres sont partis vérifier comment ils vont. De toute façon, même s'il leur était arrivé quelque chose, le dragon a dû tout remettre en ordre. »

Que Kakarot ne se soit pas montré même à la toute fin restait préoccupant ; il était dans ses habitudes de se montrer en retard, mais pas de ne pas se montrer du tout. Néanmoins, il comptait sur les autres guerriers pour tirer cette histoire au clair - et lui passer un savon.

« Et toi, on peut savoir où tu étais pendant que ton fils jouait les héros ? » intervint son épouse. Elle ne lui en voulait pas, non, mais elle était d'accord avec lui : il aurait dû être là. Elle avait peut-être dû se faire à ses absences aussi incessantes qu'impromptues, mais jamais encore celles-ci ne les avaient-elles mis en danger de mort. Il fallait un début à tout, mais n'était-il pas normal qu'elle soit curieuse d'en connaître la cause ?
« J'étais sur la planète Vegeta. » confessa-t-il de but en blanc en relevant la tête vers elle, le genou encore au sol.« Ils avaient... Non, ils ont encore besoin de moi. »

Ça aussi, c'était une longue histoire... Qu'il n'allait, ne lui en déplaise, pas tarder à devoir raconter également.
Il le fallait.
Vegeta
Vegeta
Saiyan
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/12/2021
Nombre de messages : 166
Bon ou mauvais ? : Bon.
Zénies : 920.

Techniques
Techniques illimitées : Galick Gun ; Lucora Gun ; Spirit Sword ; Shōgekiha
Techniques 3/combat : Big Bang Attack ; Final Impact
Techniques 1/combat : Final Flash

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Re: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  ClockLun 11 Mar 2024 - 5:43

Citation :
Le joueur de Trunks ne donnant plus de nouvelles depuis plus de trois mois, je me permets de me libérer.

« Comment ça ? » fit Bulma.

Vegeta grinça des dents. Il était rare que sa femme se préoccupe de ce qu'il faisait de son temps libre. Il lui arrivait - surtout aux débuts de leur relation - de disparaître pendant des mois, le plus souvent dans l'espace, et de revenir comme si de rien n'était. S'il avait fini par espacer ces « escapades » après avoir compris ce que cela signifiait d'avoir une famille, Trunks était désormais en âge de n'avoir plus besoin de lui en permanence.
Mais cette fois, c'était différent. C'était de sa planète natale dont il était question ; un monde qui n'aurait plus dû exister et qui était revenu du néant - et avec lui un pan de son passé enterré depuis longtemps.

En d'autres termes, c'était une affaire qui le concernait personnellement et qu'il aurait aimé pouvoir gérer seul, mais il n'avait pas le droit de le garder pour lui, de taire aux siens ce dans quoi il était en train de s'engager. De toute façon, il en avait déjà parlé aux guerriers terriens, même s'il ne leur avait pas donné tous les détails ; cela finirait par revenir aux oreilles de sa compagne, d'une manière ou d'une autre.
Ainsi donc, autant que ce soit de sa bouche, avec ses mots : ce n'était aucunement une garantie qu'elle allait bien le prendre, mais au moins ne pourrait-elle pas lui reprocher de lui cacher des choses.

« Ce serait trop long à expliquer dans les moindres détails, et moi-même, je ne suis pas au courant de tout... Mais une Saiyan a débarqué ici il y a quelques jours pour venir me chercher. » Ce qui, espérait-il, suffirait à justifier l'état déplorable dans lequel le jardin était resté sans qu'il ait à fournir de plus amples explications. « Elle m'a expliqué que Broly était réapparu également, et en avait profité pour prendre le contrôle de la planète en déclarant être leur nouveau roi. »

Le prince fit la grimace. Il avait beau avoir eu le temps de se faire à l'idée, à supposer qu'il le puisse vraiment, savoir que ce monstre s'était assis sur le trône de son père - celui qui aurait dû lui revenir de droit -, avait porté sa couronne le révulsait au plus haut point. Si seulement il avait été assassiné dans son berceau comme cela aurait dû être le cas, cela leur aurait évité bien des problèmes...

« QUOI ? BROLY ?! » s'exclama Trunks, chez qui ce nom ravivait un traumatisme encore trop frais. « C'est pas vrai !... »
« M-mais je croyais que Son Gohan l'avait tué, la dernière fois ?... » s'étrangla la présidente directrice générale de la Capsule Corporation en posant une main sur l'épaule de son fils pour l'inciter au calme, bien qu'elle-même ne le soit guère. Elle avait beau n'avoir jamais rencontré le spécimen en personne, elle avait entendu assez d'histoires à son sujet de la part de ceux dont c'était le cas pour savoir qu'elle n'y tenait pas vraiment.

« Il faut croire qu'il a échoué... Ou que cette ordure a trouvé le moyen de revenir du royaume des morts. Ça ne change rien au résultat. » fit-il, non sans se dire qu'il lui faudrait questionner le fils de Son Goku à ce sujet à l'occasion - sait-on jamais. Ce ne serait pas le premier « retour » douteux auquel ils auraient eu à faire face récemment, mais se pouvait-il que le Super Saiyan Légendaire ne soit tout simplement jamais mort pour de bon ?  « Cette Saiyan, Oishi, a comme beaucoup soldats selon elle, d'autres choisi de déserter quand il a pris le pouvoir plutôt que de devoir servir sous ses ordres. Mais en voyant les dégâts causés par son règne, elle a décidé de retrouver ma trace pour que je les aide à sortir de cette situation. »

« Le grand prince Vegeta, réclamé par ses loyaux sujets !... » ironisa Bulma, ayant retrouvé un peu de sa contenance pendant ce monologue. « J'aimerais te dire que j'espère que tu l'as envoyée paître, mais je pense qu'on sait tous les deux ce qu'il en est... N'est-ce pas ? »
« C'est de mon peuple qu'il est question. » rétorqua le prince, autrement plus sérieux. « Après tout ce temps, je ne sais pas ce que j'ai encore en commun avec eux, et je ne sais presque rien de ce qu'il leur est arrivé depuis que la planète est réapparue soudainement... Mais je ne peux pas les laisser tomber. »
« Évidemment. » soupira-t-elle en passant la main sur son visage, au risque d'endommager son maquillage - ce n'était plus à ça près. « En somme, tu es venu me dire que tu vas retourner te battre contre ce monstre ! »
« Ouais ! Vas-y papa, démolis ce sale type une fois pour toutes ! » l'encouragea Trunks, donnant des coups de poing dans le vide pour mimer l'affrontement - jusqu'à ce qu'un regard réprobateur de sa mère le fasse arrêter net.
« Pas exactement. Apparemment, il aurait disparu pendant que nous nous rendions sur place... Nous n'avons aucune idée d'où il est, mais il faut s'attendre à ce qu'il revienne tôt ou tard. »
« Et bien tout va bien, alors ! Tu n'auras qu'à leur dire de revenir te chercher s'il décide de repointer le bout de son nez ! Pourquoi est-ce que tu irais perdre ton temps là-bas en attendant ? »
« Parce qu'ils n'ont personne pour prendre sa place. »
« Tu veux dire... ? »
« Je n'ai pas l'intention de devenir leur nouveau roi. » coupa-t-il. « Mais ils ont besoin de personnes de confiance pour les guider, et les remettre sur les bons rails après avoir dû obéir à quelqu'un comme lui. Et puis... Je pense qu'il vaut mieux s'assurer qu'ils ne deviendront pas un danger pour nous. »

Que ce soit pour eux, pour la Terre, ou pour tout l'univers - encore que ce soit peu probable concernant ce dernier, les Saiyans n'étant plus la menace qu'ils avaient pu être à l'époque où on les avait éradiqués. C'était un peuple profondément belliqueux, et leur apprendre qu'il y avait autre chose que la violence et la loi du plus fort, que les actes barbares que leur dictait Freezer ne serait pas facile... Sans pour autant que ce soit impossible. N'en était-il pas la meilleure preuve ?

« Ouf ! Tu m'as fait peur. » fit sa conjointe, posant la main sur sa poitrine. « Et donc, toi, le prince de tous les Saiyans, tu voudrais devenir... Quoi, au juste ? Une sorte de conseiller pour ces gens-là ? »
« Quelque chose comme ça, oui. » fit-il, faisant de son mieux pour ne pas se formaliser de cette raillerie, conscient que c'était sa manière à elle de digérer ces informations et ce qu'elles pourraient vouloir dire pour lui - pour eux.
« Mon mari en politique ! Je m'en voudrais de rater ça. » dit-elle en posant la main sur sa hanche.
« ...Comment ? »
« Tu ne croyais tout de même pas que j'allais te laisser partir tout seul encore une fois pendant des mois ! Si Broly avait encore été là, j'y aurais réfléchi à deux fois, mais s'il n'y a plus à s'en faire... »
« ...Bulma, tu es sûre que... »
« Mais oui ! Après tout, j'ai tellement entendu parler du fier peuple Saiyan au fil des années, ce serait tout de même dommage de ne pas aller à leur rencontre maintenant que j'en ai l'occasion. Ce sera comme un voyage en famille... Et tu ne pourras pas y échapper, cette fois. Pas vrai, Trunks ? »
« Ça veut dire qu'on part en vacances ?! Super ! Quand Goten saura ça... ! »
« Je... Je suppose... » bredouilla Vegeta, quelque peu dépassé par cette initiative.

Certes, il avait lui-même envisagé de les emmener à défaut de meilleure option, tout portant à croire que la Terre n'était pas sûre dernièrement - et comment pourrait-il les protéger s'il était à l'autre bout de la galaxie ? -, mais il était loin de s'attendre à un tel enthousiasme...
D'autant que la planète Vegeta n'était pas véritablement accueillante pour qui que ce soit d'autre que ses autochtones, et encore ; un fait qu'il pensait pourtant avoir mis en évidence lorsqu'il lui arrivait de l'évoquer. Et ce sans même considérer la possibilité que Broly revienne quémander le titre qu'il avait usurpé. Était-ce vraiment une bonne idée ?

« Alors c'est décidé ! » conclut Bulma en tapant dans ses mains, sans lui laisser d'autre occasion de l'en dissuader. « Tu as bien dit que les Dragon Balls avaient tout remis en état, pas vrai ? Ramène-nous à la maison, je vais préparer le vaisseau ! »

Et à l'évidence, il n'y aurait pas plus de discussion.
Contenu sponsorisé

Rapatriés à la Capitale Nord  Empty
MessageSujet: Re: Rapatriés à la Capitale Nord    Rapatriés à la Capitale Nord  Clock
 
Rapatriés à la Capitale Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Capitale de l'Ouest][Libre] Le petit après-midi de Williams
» L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]
» [Capitale de l'Est] Mise à nouvelles [Solo]
» L’éclair cramoisi de la Capitale de l’Ouest !!!
» [Capitale de l'Ouest] Retour au repos [SOLO]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-