-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 428
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockMar 4 Jan 2022 - 8:16

Avant-hier était une journée mouvementée: La fin de la Grande Guerre, empêcher moi et un gamin de créer une émeute, former une relation de travail soudée avec le Président et la Cheffe des Armées de la Terre...


Le lendemain était dédié à remanier mon image personnelle. La coupe hirsute que j'avais avant était parfaite si je voulais montrer à tout le monde que je suis un saiyan pur et dur. Fini ces bêtises. Je suis le bras droit de Draven. Il m'avait contacté à l'aide des appareils que Narumi nous avait donnés. Une conférence de presse avait lieu pour enfin inaugurer le règne de ce Président et de son chef du conseil des Ministres ou plus simplement: le Premier Ministre.


Il était temps pour moi de me montrer sous une meilleure lumière qu'un Saiyan au cheveux pétant et une barbe mal taillée. J'avais pris rendez-vous chez un coiffeur et barbier et un tailleur. A chacun d'eux, j'avais fait des requêtes. Le tailleur était techniquement le plus important, il s'appelle Hoss. Un designer de renom, qui m'a refourgué un costume bleu à chemise noir, cravate bleue. Ca ira pour aujourd'hui et pour n'importe quel rendez vous de plaisance, mais pour mes fonctions, je voulais quelque chose de plus autoritaire. Je quittais ces lieux absolument satisfait. 


Draven était sous le beau feu des caméras ce jour là. Il a tenu un grand discours, inspirant loyauté et renouvellement. J'étais très fier de mon collègue. Ensuite à eu lieu la conférence de presse. Pas grand chose d'intéressant vraiment, à part le fameux nouveau Premier Ministre anciennement terroriste. Je diminue certes l'importance de mon rôle dans ce nouveau gouvernement, en particulier par mon passé. Mais j'avais des alliés.
Photo principale de la Conférence:
Le monde fait enfin connaissance avec moi.


Et aujourd'hui, je suis enfin dans mon bureau dans le Château du Roi. Oui, ce palace fonctionne désormais comme QG politique, et plus seulement comme humble demeure pour le Président. Mon bureau est plutôt spacieux, le bureau lui-même situé en face de la porte menant à la pièce, il est bien large avec de l'espace pour travailler, poser la paperasse... Même un cendrier avec un paquet de clopes...Hmm après tout pourquoi pas? Si je stresse trop à l'avenir, ce sera toujours bienvenue. Je m'assois sur mon grand fauteuil, hyper confortable putain. Prêt à endosser mes nouvelles responsabilités, j'allais commencer mon rapport pour Narumi quand le téléphone de bureau sonna:

"Monsieur le Premier Ministre, une personne l'armée de l'armée de Terre souhaiterait vous rencontrer. Dois-je la faire entrer?"

Déjà? C'est bien tôt pour commencer les meet and greet avec les officiers de l'armée, et Narumi aurait du me prévenir au préalable. J'étais bien curieux, qui pouvait être cette personne?

-"Faites la entrer.

-Certainement."

Que me réserve cette journée, et cette personne inconnue?
Misha
Misha
Féminin Age : 242
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 159
Bon ou mauvais ? : Bon

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockMar 4 Jan 2022 - 17:55
Le cœur de la capitale de l’Ouest était dominé par le palais royal, vestige d’une ère révolue dont la population se souvenait pourtant très bien. Une époque pendant laquelle tout semblait plus petit, plus simple. Il fallait dire que la planète bleue ne fut pas toujours le centre de l’attention, elle était longtemps restée un modeste monde dont l’isolation totale faisait bien des envieux. Mais au fil des années, les visiteurs s’étaient multipliés, apportant la technologie et la culture nécessaires au déblocage des consciences. Les uns et les autres pouvaient rêver de voyages, de découvertes et de paysages uniques.

Malheureusement, la réalité était totalement décalée de l’idéal Terrien. La galaxie était dominée par la violence, la haine et tant de valeurs dont les humains se pensaient seuls détenteurs. Cette désillusion apporta son lot de désespoir, de carnages et pleurs. La planète sans défense fut mainte fois conquise, malmenée et contrôlée. En conséquence et à plusieurs reprises, des protecteurs vertueux se sont levés contre l’agresseur, parvenant toujours à faire revenir la paix. Aujourd’hui, une nouvelle génération de champions se formait, une relève sombre, torturée par la destinée manifeste qui leur était tant énoncé. « La Terre est une ressource », « Cette nation est faible ». Ils refusaient de plier le genou devant un peuple étranger, misant sur le populisme afin de faire entendre leur voix et défendre leurs terres.

Misha était dissimulé dans la foule, camouflée dans le train-train quotidien des habitants de la ville. Elle traversait les routes, trottoirs et bâtisses la séparant de ce fameux château, signe de cette occupation désormais écoulée. Afin de ne pas attirer l’attention, la séraphine avait masqué son énergie, changé ses vêtements et adopté une fausse identité dont la crédibilité était assurée par un puissant sort de confusion. En d’autres termes, elle donnait l’illusion d’être une personne totalement différente. Elle ne pouvait pas laisser le moindre signe de sa présence être perçu par un allié du grand-prêtre. Pour mieux s’infiltrer, Towa c’était habillement déguisée, reproduisant à l’aide de sa magie l’uniforme d’un superviseur militaire de haut rang. La sorcière avait abandonné son apparat traditionnel de succube qui aurait fatalement attiré l’attention de quelques observateurs à l’esprit perçant. Achevant sa marche soutenue aux pieds des portes du fort, la magicienne adressa un regard solennel à l’impressionnante tour dans laquelle devait s’organiser le nouveau gouvernement.

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Towa_finito

Elle s’avança d’avantage, se confrontant alors à une dizaine de policiers contrôlant l’accès au palais. L’un des gardes interpela la belle, lui ordonnant de s’approcher.

« Bonjour Madame ! Papiers, s’il vous plait. »

Elle s’avança vers le responsable de la sécurité, plongeant sa main droite dans les tréfonds de son costume pour en sortir un portefeuille. Elle déplia sa trouvaille de cuir, dévoilant à l’agent une carte d’identité parfaitement valide. Dans un second temps, elle transmit un document signé par le président Dravent autorisant un accès permanent au domaine pour des raisons de sécurité. Le papier était surmonté du sceau officiel et des multiples mesures anti-falsifications. Le contrôleur observa attentivement les pièces avant de les rendre, l’air détendu.

« Vous pouvez y aller, madame Poklonskaya. »

Elle hocha simplement la tête, traversant la porte maintenant ouverte afin d’investir l’une des zones les plus convoitées de la planète. L’intérieur du château était magnifiquement décoré : Un mélange de marbre blanc et noir, des tableaux d’une grande rareté et diverses dorures. Cet ensemble donnait de la vie à cette bâtisse qui avait été récemment reconstruite en katchin. Misha en savait quelque chose, c’est elle qui avait invoqué cette version indestructible du bastion terrien, elle en connaissait donc les moindres recoins. La démone n’eut aucun mal à se diriger dans le dédale de couloirs, passant chaque dispositif de sécurité sans la moindre difficulté. Ses pouvoirs d’anges étaient très puissants, et avec un peu de préparation, elle était en mesure de reproduire n’importe quoi, d’imiter n’importe qui.

Ce magnifique subterfuge lui permit de toquer à la porte du premier ministre et commissaire du peuple Scalio. Un homme qu’elle connaissait bien, elle l’avait observé lors du jeu du diable et avait conscience des lourds traumatismes que cela lui a provoqué. L’infiltrée attendit la permission avant de pousser la porte en bois massif menant au bureau du guerrier de l’espace. Une fois fait, elle se profila face à ce dernier, elle était debout et ne marqua aucun signe de respect. L’esprit du saiyan était assez fort pour voir que la personne qu’il avait sous les yeux n’était pas un membre de son état-major, mais bien la vile sorcière au passif de time breaker.

« Monsieur le premier ministre Scalio ».

Enonça-t-elle, l’air amusée par la position politique du jeune homme. Elle balada son regard à divers recoins de la pièce, notifiant le luxe ambiant, mais également une pile de documents en court de rédaction.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’un tel mouvement soit porté par un saiyan. »

Elle jeta son dévolu mais une grande baie vitrée dominant l’un des pans du bureau. La fenêtre magistrale offrait une belle vue sur la mégalopole de l’Ouest.

« Il faut croire que la Terre est une planète caractérisée par son aspect cosmopolite. »


Elle fixa alors l’homme en costume, n’affichant aucune animosité.

« Tu excuseras mon déguisement, je cherche à être discrète. Je suis traquée par les anges depuis les événements qui ont amenés ton retour. »

Expliqua-t-elle, mentionnant indirectement la disparition de Scalieco, le super-combattant qui fut si utile dans la bataille contre Auros. Mais trêve de commentaires, elle laissa quelques secondes s’écouler afin que le maître des lieux puisse réagir, il y avait fort à parier qu’il resasse le passé, lui aussi. La discussion avançant, elle se permit d’interpeler le saiyan en désignant l’une des chaises annexes à son vaste bureau.

« Je me permets. »


Déclara-t-elle avant de prendre place sur un des confortables sièges. Elle afficha aussitôt sa confiance en s’installant confortablement, les jambes croisées serrées. Elle observa succinctement le paquet de cigarette posé sur l’office ainsi que les divers détails à sa portée. Elle devait représenter un partenaire de discussion crédible, cela passait parfois par un peu d’hardiesse.

« Tu peux m’appeler comme tu veux, j’ai changé des centaines de fois de nom. »

Towa, Misha ou même Natalia, cela ne lui importait guère, elle était venue traiter des affaires importantes. Elle n’allait pas tourner en rond, mettant immédiatement l’accent sur la lutte contre les divinités, le sujet phare de Scalio

« Je comprends le ressenti que tu as à l’encontre des dieux. Je partage ta profonde haine à leur égard. »

Les motivations des deux êtres étaient différentes mais menaient à la même lutte. Si Towa désirait tant défaire les divins, c’était parce qu’ils provoquaient le mal, parce qu’ils se confondaient dans l’oisiveté, parce qu’ils méprisaient les démons et races « impures ». Mais il n’était pas forcément bienvenu d’expliquer toutes ces choses dans le détail, l’important était de comprendre et cerner les intentions de l’ami de Draven.

« Je lutte contre l’ordre des cieux depuis des millions d’années, une bataille sans fin au cours de laquelle j’ai souvent perdue et parfois gagné. Il ne s’agit pas d’un combat équitable. »


Elle mentait, elle n’avait peut-être qu’une dizaine de victoires pour un millier de défaites, la nuance qu’elle indiquait était trompeuse. Mais Misha n’avait pas prêté de serment, elle défendait son utilité et comptait bien continuer. Mais avant toute chose, il était nécessaire de voir jusqu’ou Scalio avait prévu d’aller.

« Dis-moi quant à toi, de quel recul tu disposes ? De quelles ressources ? »

Demanda-t-elle d’un fin sourire, un tant soit peu amusée par l’écart d’expérience flagrant qui animait les deux protagonistes. En posant ces questions, elle mettait son interlocuteur dans une posture difficile : Le ministre n’avait aucune pratique de la lutte anti-divine. Et au contraire, c’est là que la magicienne tirait son épingle du jeu ; elle connaissait ce métier mieux que quiconque.


Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 428
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockMar 4 Jan 2022 - 23:57

Assis de manière avachi sur mon fauteuil, tapotant le paquet de cigarettes à mainte reprises sur le bureau, j'attendais cette personne qui avait souhaité s'entretenir avec moi. La secrétaire avait ajouté que cette personne s'appellerait Madame Poklonskaya. Ca fait très...Capitale Est à vrai dire comme nom. Et je n'ai jamais entendu parler d'elle non plus. Mais j'allais de suite découvrir cette femme qui venait d'entrer dans la pièce.

« Monsieur le premier ministre Scalio ».

Je réponds simplement d'un geste de la main, un salut militaire décontracté renvoyé vers elle. J'avais déjà un présentiment étrange à son égard. Un grand verre d'eau aux cheveux blancs? Ces caractéristiques, je n'en vois certainement pas beaucoup ici sur Terre, à moins que la Capitale Est ait subit l'âge glaciaire pendant que j'étais absent. Il n'était cependant pas avisé de ma part de m'avancer sur son identité, je pouvais toujours faire fausse route.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’un tel mouvement soit porté par un saiyan. »

Hmmm. Est-ce qu'on ne commencerait pas cet entretien par de la discrimination désinvolte envers ma personne? Elle devait se dire que c'était une bonne idée si son but est simplement de me faire chier parce que je ne méritais pas mon poste actuel. Elle s'avança vers la baie vitrée de mon bureau, avançant le côté cosmopolite de notre nation. Elle n'avait pas tort, je peux au moins lui laisser ça.

-« Tu excuseras mon déguisement, je cherche à être discrète. Je suis traquée par les anges depuis les événements qui ont amenés ton retour. 

-!! Alors c'est vraiment toi?! »

Je me redresse immédiatement, ayant désormais toute mon attention! J'arbore probablement une expression de stupéfaction sur mon visage et ça n'aurait rien d'étonnant putain! Ce changement de ton, le tutoiement et la mention des anges...Alors je ne m'étais pas trompé! Elle se permettait de s'asseoir, mais je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce qu'elle vienne régler mon compte aussi vite!

« Tu peux m’appeler comme tu veux, j’ai changé des centaines de fois de nom. »

Misha. 

Elle manquait pas d'air quand même, poursuivie par les anges comme elle le dit si bien, mais se permet de me rendre visite. Je ne pensais pas lui manquer autant tiens. Tch!

-« Comme tu veux, Misha. Maintenant dis moi ce que tu veux. 

...Je comprends le ressenti que tu as à l’encontre des dieux. Je partage ta profonde haine à leur égard.»

Bien qu'elle ne répond pas immédiatement à ma question, cette remarque était suffisante pour me faire hausser du sourcil. Qu'est-ce qu'elle raconte? Elle doit bien faire parti de leur rangs, renégate ou non!

« Je lutte contre l’ordre des cieux depuis des millions d’années, une bataille sans fin au cours de laquelle j’ai souvent perdue et parfois gagné. Il ne s’agit pas d’un combat équitable.»

...Huh, tu m'en diras tant. Mais si ce qu'elle dit est vrai...alors sa trahison d'Auros n'a que du sens en fait. Mais pourquoi est-ce qu'elle les déteste autant? Et pourquoi toute seule? Si le risque est d'avoir les anges au cul, même elle aurait dû s'abstenir avant d'avoir plus de soutien...

« Dis-moi quant à toi, de quel recul tu disposes ? De quelles ressources ? »

Mes questions ne faisaient que venir en tête, mais toutes balayées par ces deux questions là. Est-ce seulement maintenant qu'elle recherche des alliés? Tu t'y prends un peu tard ma grande.

« ... Hmm d'accord. Je te retournerai bien cette question, mais soit. Estimes toi heureuse. »

Pause dramatique...

« Mon but est encore distant, ça pour le moment je n'ai pas de doute. La Terre n'est pas encore prête à me fournir les ressources que je convoite. Et du peu de temps passé au poste, je me suis aperçu que j'ai une vague de problème à régler avant de pouvoir pleinement me dédier aux Dieux. Cependant, la Terre et tout ce qui est dessus SONT mes ressources. 
Mon plan d'action était dans un premier temps de me procurer une Machine à remonter le Temps. Que ce soit via la brillante Bulma Brief, où en appâtant notre ami commun Boneco. Le but étant de s'introduire dans Conton-City et s'occuper de cet abruti hypocrite nommé Kaito, le Dieu du Temps. Je pense que toi comme moi avons pu nous apercevoir qu'il est l'élément principal de toute intervention pour la "protection" de l'univers, avec des pouvoirs dix fois trop pétés qui pourraient compromettre n'importe quel plan... Je ne pense pas me tromper en pensant que c'est en grande partie à cause de lui que tu as échoué.
Mais tant que ce chien de garde est là, toute opérations contre les principales autorités Divines seront vouées à l'échec. C'était ce que j'avais prévu. »

Je pense honnêtement que c'était un bon plan, en tout cas dans la théorie. La pratique serait actuellement impossible, que ce soit à cause de la Machine, où de simplement espérer une victoire contre Kaito tel qu'il est.

« En tout cas, je connais Conton-City presque comme ma poche. Tu peux te demander pourquoi, je n'y suis allé qu'une fois après tout. Mais je crois que la réponse sera claire comme l'eau de roche....
Ensuite y a l'éléphant dans l'univers: Broly et son Royaume Galactique. J'ai appris hier qu'il avait profité de l'absence d'Auros pour s'emparer de planètes et de soumettre les autres factions sous son aile. Ce n'est pas une bonne chose, j'ai besoin que nous soyons indépendants et je ne veux certainement pas être le pantin de ce gorille. C'est pour ça que je pousse pour un programme de réarmement, modernisation et indoctrination à grande échelle: Lever une armée, utile pour tenir à distance les menaces extra-terrestres, et envahir Conton-City proprement une fois les conditions remplies. »

Mais ce qu'un rêve lointain à l'heure actuelle, la Terre a besoin d'être redressée d'abord. 

« Maintenant laisses moi deviner. Tu recherches de potentiels alliés du coup? C'est pour ça que tu poses ces questions? Je ne voudrais pas que tu te méprennes sur moi en pensant que ma haine des Dieux passerait par-dessus ma raison, je ne suis plus le même qu'avant Scalieco. Qu'as-tu à me proposer, toi? »

Tu viens ici mener ton ptit interrogatoire comme si j'allais être ta potentielle recrue. Manque de pot, c'est pas moi qui a des ennemis aux fesses. Et présentement le patron dans cette pièce c'est moi, que tu sois une ange ou pas.
Misha
Misha
Féminin Age : 242
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 159
Bon ou mauvais ? : Bon

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockJeu 6 Jan 2022 - 18:05
Scalio était surpris à juste titre, l’arrivée de celle qui fut naguère son adversaire n’avait rien d’une promenade de santé. La tension qui pesait sur ses épaules était grande et son air ahuri se mua rapidement en un visage froid empli de pragmatisme. Il écoutait avec attention les dires de son interlocutrice, être surnaturel dont les pouvoirs dépassaient de loin les siens. Le natif de Salada avait parfaitement conscience de ce rapport de force qui guidait une partie de sa retenue. Aussi, il devait être bien content de la bienveillance, somme toute relative, de la séraphine qui n’avait pas comme ambition de le supprimer.

Misha était heureuse de faire ce constat, les mimiques et le comportement de son hôte ne lui échappaient pas. Afin de jauger avec davantage de précision le caractère de ce guerrier en uniforme, la magicienne lui posa deux questions symboliques. Elle désirait voir en quoi Scalio pouvait se vendre, ce qu’il pensait être sa force. Car l’allié de Draven allait nécessairement avancer ses pions afin de montrer la qualité de sa position et impressionner Towa. Une sorte de double jeu dont elle avait l’habitude pour sonder ses potentiels collaborateurs dans les ennuyeux ébats diplomatiques. Un court moment de battement suivi ses interrogations, signe que le concerné pesait ses mots. C’était bon signe, il ne manœuvrait pas au hasard.

Elle s’enfonça dans son siège, adressant un sourire charmeur au premier ministre.

Le saiyan débuta l’exposé de ses manigances sans détour, précisant que la Terre était une ressource dont il comptait puiser tout le potentiel. Pour quelqu’un qui préparait mentalement son discours, c’était bien dommage d’employer un tel vocabulaire tout en se prétendant libérateur du peuple. Mais peut-être ne jouait-il pas vraiment dans la cour des grands justiciers et manipulait simplement ses électeurs afin d’assoir ses ambitions. On pourrait même tolérer de telles pratiques tant elles sont courantes. Scalio ne s’encombrait pas d’éthique, rappelant certains grands tyrans en devenir, Freezer en première ligne. Mais ces affaires n’intéressaient pas vraiment la succube qui ne portait pas d’importance à l’alignement diplomatique de ses alliés potentiels.

Le maître des lieux indiqua ensuite être à la recherche d’une machine à remonter le temps similaire à celle de Trunks. Cet engin surprenant pouvait lui permettre de rejoindre la cité du temps et tuer Kaito. Voilà un plan rudement simple, mais terriblement efficace. Un petit rire complice échappa des lèvres de la sorcière. Ce guerrier de l’espace était suffisamment téméraire pour trahir son ami Boneco, indéniablement un proche puisqu’ils ont passés plusieurs mois au sein du même être. La rudesse de son combat ne faisait plus aucun doute. Ce pragmatisme idéologique plaisait à la belle qui n’avait jamais dissimulé le caractère terre-à-terre de ses propres entreprises. Un second point retint brièvement l’attention de Towa : L’attention toute particulière portée à Kaito. Qu’il le veuille ou non, mais le time patroller semblait être la cible de tous, que ce soit à priorités des bonnes ou mauvaises personnes. L’ange avait un ressenti à partager à ce sujet, mais elle préférait attendre que le saiyan termine son discours.

Emporté dans sa fougue monologuale, le commissaire du peuple exprima avec véhémence contre le tyran Broly, le fameux fils de Paragus. Non content d’avoir pris le contrôle de la planète Vegeta 1 et 2, le monstre d’émeraude appuyait maintenant une pression redoutable sur l’ensemble de l’univers. Le monarque était clair : Il demandait la soumission des planètes des 4 galaxies. Une audace qui faisait froid dans le dos, à l’image de sa toute-puissance martiale. Même s’il ne représentait pas un vrai danger aux yeux de Misha, sa soif de conquête pouvait le mener loin, suffisamment pour entraver ses plans.

Finalement, Scalio eut un éclair de lucidité, cessant ses divulgations pour retourner les questions auxquelles il avait répondu. C’était tout à fait naturel, mais le ton qu’il employait indiquait que le silence de la magicienne avait assez duré. Elle se redressa, les mains jointes sous son menton, observant droit dans les yeux le dictateur en devenir.

« Le pouvoir te fait pousser des ailes et de l’audace, je suis contente de l’apprendre. »

Indiqua-t-elle d’un grand sourire avant de reprendre.

« Pour répondre à ton interrogation : Oui, je cherche des alliés. Je pense avoir été claire quand j’ai énoncé le combat disparate que je menais contre le grand-prêtre et ses hommes. »


Elle écarta les bras, l’air de rien.

« De quelle inepte vaniteuse j’aurais eu l’air en prétendant pouvoir m’opposer à ce régime seule ? Si j’ai lutté en solitaire pendant tant de temps, c’est parce personne ne s’était présenté pour s’allier à moi. »

Elle se gardait bien d’omettre son rapport passé à Demigra. Pour elle, le sorcier maléfique était un outil, un instrument de haine extrêmement puissant dont l’efficacité n’était plus à prouver. Cependant, ce diable disposait en contrepartie d’une immense influence démoniaque qui n’avait pas manqué d’incliner Towa dans des travers sadiques. Mais après la disparition du time breaker suprême, son essence s’est dispersée et la magicienne a été libérée. Malheureusement, l’aide qu’il apportait était trop grande pour être refusée, le risque en valait la chandelle. En conséquence, elle avait réuni la quasi-totalité de l’âme du conquérant roux. Un fragment manquait encore à ce jour, le dernier morceau était encastré dans l’épée de Cabba ; le monde était plus petit qu’on l’imaginait.

« Si je suis venue vers toi, c’est parce que j’ai longtemps observé la personne que tu étais devenue. Ton expérience et ton courage t’ont offert une maturité que j'apprécie. »

Elle mua son expression confiante et presque joviale en un air plus sévère.

« Tu te doutes bien que je pourrais dès maintenant prendre le contrôle de ton corps et faire de toi un pantin. Je vais t’expliquer pourquoi ça ne m’arrangerait pas. »

En réalité, le saiyan avait déjà sans doute conscience d’un bon exemple de manipulation psychique ne donnant pas les résultats escomptés.

« J’ai corrompu l’esprit d’Auros pour qu’il me serve sans borne. Comme tu l’as remarqué, le sortilège fonctionnait bien. Malheureusement, si j’appuie trop le contrôle que j’exerce, la cible devient incohérente, furieuse et se comporte comme un zombie. »


En désigna le militaire de son index droit.

« Tu serais inutile dans ce cas de figure, car c’est ta résilience et ton audace qui font ta force. »

Au moins, elle avait l’honnêteté de l’admettre. Mêmes ses immenses pouvoirs trouvaient tôt ou tard leurs limites.

« Et dans une lutte aussi déséquilibrée, j’ai besoin d’associés vaillants avec de l’initiative. Je n’ai rien à faire de la Terre, je n’ai aucune vision dessus, je ne risque pas de tenter de voler ton butin. Par contre, je peux t’aider à parvenir à tes fins. »


Elle se redressa, parcourant la pièce en direction de la grande vitre, elle n’aimait pas rester immobile très longtemps.

« Tu veux tuer Kaito ? Tu n’es pas le premier à vouloir sa mort. Malgré son évidente crédulité, il semble toujours trouver un moyen de s’en sortir. »


Quelque chose tirait toujours le Shinjin des ennuis, comme si une force mystérieuse veillait sur lui, impalpable mais doté d’une action claire et précise. La belle observait la capitale politique, appréhendant le sujet du time patroller en chef. En soit, le disciple de Chronoa n’était qu’un rouage du système, il n’avait même pas conscience de la gravité de son rôle dans le miasme temporel.

« Il est très puissant et n’a pas idée des limites de ses capacités. Il a durement participé à ma débâcle. Mais s’il n’avait pas reçu l’aide de Whis, il serait mort depuis longtemps. »

Effectivement, si l’ange de Beerus n’était pas intervenu, d’ailleurs en remontant le temps, Misha aurait vaincue le fils de Lyla et détruit la crypte. En atomisant le lieu d’entreposition des parchemins, toutes les temporalités seraient débridées et toutes les failles ouvertes. Ce chaos incroyable aurait été la clef de la seconde étape de son plan. Une deuxième partie qu’elle n’a jamais pu atteindre, causant une évidente frustration qu’elle se retenait d’afficher.

« Je tiens à te prévenir, ton plan ne fonctionnera pas, il immobilisera le flux et toute la chronologie de l’univers pour te porter un coup fatal. Il dispose d’un contrôle presque parfait dans son domaine, mais certains rares élus peuvent grandement limiter l’usage de son pouvoir, l’annuler même. »

Towa se tourna alors vers l’homme assis, l’air fière.

« Je peux moi aussi utiliser sa technique d’immobilisation temporelle ! »

Des étoiles brillaient dans ses yeux, il lui avait fallu des milliers d’années et prendre des risques incroyables pour avoir une telle emprise sur le temps. Elle comptait bien mettre son savoir à profit, d’autant qu’elle avait déjà confronté Kaito au KaioshinKai. Ainsi, elle savait quel genre de technique il utilisait, quels stratagèmes il mettait en place.


« J’ai déjà essayé de le raisonner quant à naïveté dont il fait preuve, je lui ai révélé le désastre qu’orchestrent les très hauts dieux.  Tout ça, il s’en fiche, il est incapable de réfléchir, c’est lorsque j’ai compris ça que je l’ai tué. Puis Whis est intervenu, comme je l’ai expliqué. Je peux t’aider à prendre la cité du temps, mais que comptes-tu en faire, une fois qu’il sera vaincu ? »


Demanda-t-elle, s’interrogeant sur l’avenir de la gestion des flux temporels. Scalio était un ambitieux chef de guerre, mais était-il capable d’assumer la disparition d’une organisation comme la time patrol ? Après tout, mêmes s’ils sont dirigés par des êtres mauvais et corrompus, ils écrasaient par moment des dictateurs, des monstres et toutes sortes de dangers. Quant à l’idée de détruire la crypte, elle reviendrait à provoquer l’apocalypse, si cela convenait à Misha, il était peu probable que son interlocuteur soit du même avis.


Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 428
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockJeu 6 Jan 2022 - 22:00

La succube n'a pas attendue bien longtemps avant de me donner une réponse. Et ça commençait par un constat de l'attitude que je tiens envers elle. Heh! "Elle est contente de l'apprendre", qu'est-ce que je suis, son protégé? M'enfin bon, au moins je sais qu'elle est là pour se trouver des alliés. Elle fait un numéro pour me dire à quel point elle était seule dans cette entreprise anti-dieux. 

*C'est plutôt triste.*

Était ce que je m'apprêtais à dire d'un ton à moitié sarcastique, avec mains jointes sous mon menton. Mais on va éviter d'être piquant quand elle à l'air dans une lancée joviale... Haah, je pouvais deviner tout seul pourquoi elle n'aurait pas forcément eu le soutien nécessaire au succès de ce projet: Elle a juste trop d'ennemis. Les potentiels alliés n'ont pas forcément la connaissance du problème et/ou sont trop faibles. Ce qui veut dire que si elle est venue me voir MOI, l'homme qui ne s'était pas réservé de l'insulter le plus possible pendant que nous étions ennemis, c'est qu'elle n'avait littéralement pas d'autre choix. Donc ouais, à sa place je trouverais sans doute ça triste.

« Si je suis venue vers toi, c’est parce que j’ai longtemps observé la personne que tu étais devenue. Ton expérience et ton courage t’ont offert une maturité que j'apprécie. »

Bingo. 
Cependant j'ai automatiquement froncé des sourcils quand elle a mentionné ses capacités de marionnettiste pouvant me soumettre à sa volonté quand elle voulait. Oui, je me doutais bien qu'elle pouvait faire ça, mais ça aurait été mieux qu'elle ne le mentionne pas si elle voulait vraiment me mettre à l'aise. Ca veut dire qu'elle y a songé. Et qu'elle peut toujours l'utiliser si besoin. Mais son explication suivante m'aide aussi à remettre un autre point valide de sa part et c'est que cette "magie" avait un défaut parfaitement illustré chez Auros: la cible peut devenir complètement inutile si elle force trop. Si elle juge que ma personne actuelle représente bien plus un atout de manière indépendante, alors ça veut dire que j'ai du poids. Poids que je pourrais sûrement utiliser à bon escient avec ou contre elle dépendant de la situation. Je vais arrêter de sur-analyser pour l'instant, peut-être aussi que je devrais simplement prendre le putain de compliment.

«...Merci bien. Tu n'as peut-être rien à foutre de la Terre, mais tu l'as bien réparée quand bien même je pense que tu n'aurais eu besoin de réparer QUE la zone autour de la capitale pour tromper Auros. Si on vise une alliance, tu marquerais déjà des points auprès de mes associés, même si tu as été l'ennemie... Euh par contre j'aurai besoin que tu me précises quelque chose là, parce qu'avec toi sous la surveillance de la gestapo divine, comment arriverais-tu à nous aider? »

Elle quitte le fauteuil où elle était assise, pour se balader dans la pièce pour se tenir devant la grande fenêtre de mon bureau. Dos à moi, elle commençait à me répondre que si je n'étais pas le seul à viser la vie de Kaito, je ferais au moins parti de ceux qui vont échouer. Pourquoi? Parce que malgré sa grande crédulité, il parvient à se sortir de moulte situations comme un cafard et revient toujours plus fort. Comme un Saiyan. Si je comprends bien sa réflexion, je devrais me réjouir que le Dieu du Temps n'ait pas l'air de réaliser à quel point ses pouvoirs sont dévastateurs, mais ce qu'il sait déjà faire me fait déjà suer: Il peut immobiliser le temps. 
Je savais qu'il était déjà complètement cracké, mais ça c'est trop dangereux. Ce type fait parti de ces "élus" capable d'utiliser ce pouvoir, que ce soit pour immobiliser, comme il peut annuler cette même magie si un de ses compères venait à l'utiliser.


« Mais qui d'autre que lui peut utiliser cette technique, ou magie? » 

Misha se retourna avec sa plus belle expression, et c'est là que j'ai compris que j'avais la réponse à ma question! En tout cas, concernant le cas de Kaito.

« Je peux moi aussi utiliser sa technique d’immobilisation temporelle ! »

Je restais planté sur mon siège avec une expression de surprise. Je n'avais pas d'autre choix que de lui tirer mon chapeau. Littéralement elle pouvait me voir faire ça.

« Je te tire mon Képi. Bravo. »

Mais elle n'avait pas fini. Sa conclusion sur le Kaioshin d'origine Saiyan est que malgré sa naïveté, elle n'a pas su le guider vers notre noble cause. Elle mentionna le nom de Whis...

« Whis? C'était ce type avec le chat mauve non? »

Je murmurais dans ma barbe, mais si elle a été contrainte de fuir ce type c'est qu'elle n'est pas encore assez forte non plus? Est-ce que cette femme devant moi à besoin de temps supplémentaire pour raffiner ses pouvoirs? Je vais d'abord répondre à sa dernière question avant d'aller plus loin dans mes pensées.

« La cité du temps? Je sais personnellement que prendre la responsabilité d'une telle organisation me dépasserait. De mes souvenirs hérités, je crois bien avoir besoin de pouvoirs spéciaux que je n'aurai jamais et dont je ne veux pas. C'est embêtant, parce que je ne veux pas aller plus loin que cet univers pour gérer les affaires des mortels, mais cette organisation et ville représente un mixe où la culture divine rencontre celle des mortels. Je pourrais simplement te la léguer et te laisser du personnel qui t'aiderais à superviser tout ça correctement, mais ça dépendrait de tes plans. La crypte ne peut pas être détruite en tout cas, ça foutrait le bordel si ce que Kaito disait est correct. De plus...Non, j'aimerai avoir le cœur net sur certaine choses à propos de cette crypte, mais j'en parlerais si jamais on réussi à prendre la ville en premier lieu.
Pour résumer: Faudrait l'occuper et la superviser. Elle pourra au moins servir de base pour planifier les prochains coups face aux boss de Kaito. Mais encore une fois, c'est que spéculation, infiltrer Conton-City sera un effort titanesque voire impossible si je ne trouve pas les personnes adéquates. »

Je lève les yeux vers Misha.

« Et de toute évidence, tu es la personne qu'il me faut. C'est là l'avantage que tu as face à moi ici. Mais j'étais en train de penser à un truc tu vois? »

Je me levais à mon tour, faisant le tour de mon bureau pour m'avancer face à elle.

« Ce Whis, j'ai cru comprendre que c'était un ange lui aussi donc? Tu as du le fuir, et là je pourrais simplement croire que c'est dû à ton affrontement contre toute la bande sur le Kaioshinkai.... Je vais aller droit au but, telle que tu es actuellement, aurais-tu simplement une chance de vaincre un autre ange? »

C'est la question la plus importante. Misha, Towa, qu'importe son nom, était la meilleure personne pour être ma partenaire dans cette quête pour cesser la tyrannie des grands dieux. Mais tous nos efforts seraient rendus caduques par une simple défaite de sa part, et je me ferais certainement purger si elle échouait. Ca ne peut pas arriver.

« Je pense que tu peux facilement voir comment cette discussion se terminera, mais j'ai besoin d'une garantie que je parie bien sur le bon cheval, j'ai besoin d'une garantie que je ferais bien de mettre notre passé de côté au lieu de te compromettre! Je n'ai pas à te convaincre qu'il y a beaucoup en jeu, mais tu dois me convaincre que tu peux ultimement VAINCRE un ange. Tu dis vouloir un allié qui prend de l'initiative, mais te connaissant je pense que tu voudrais aussi dicter les actes.
T'as besoin de quoi, en fait? Un abri? D'autres "compagnons"?...Ou... »

Je tapotais de mon index sa cravate à chaque suggestions. J'ai conscience de révéler une grande insécurité face à Misha, mais malgré cette vulnérabilité de ma part, elle doit comprendre que je ne peux pas me permettre de tout parier sur un futur où nous perdons. Je ne suis pas en train de mettre juste ma vie en jeu. Cette rencontre peut mettre en marche une série d'évènements que je ne pourrais pas interrompre. 

«...Du temps?
Je t'ai fait part de mes demandes, de ce qui me tracasse le plus. Alors avant d'aller plus loin, dis moi précisément ce que tu espères recevoir de moi qui pourrait t'aider à vaincre un de ces anges une fois qu'on en aura terminé avec la cité du temps? »
Misha
Misha
Féminin Age : 242
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 159
Bon ou mauvais ? : Bon

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockVen 7 Jan 2022 - 17:02
Misha n’hésitait à faire preuve d’un grand pragmatisme et d’une relative confiance. Elle souhaitait afficher une certaine assurance quant aux options dont elle disposait. C’est en partie pour cela qu’elle avait indiqué avoir les capacités de contrôle directement Scalio ; sa politique ne reposait pas uniquement sur de la confiance mutuelle, mais aussi sur un rapport de fort savamment aménagé. Biensûr, la sorcière n’était pas une rustre, justifiant par la suite les qualités du saiyan afin d’expliquer les raisons pour lesquelles il n’était pas déjà transformé en esclave. La séraphine voyait en son prospect un grand potentiel, autant guerrier que stratégique. Elle avait cruellement besoin d’un leader d’hommes capable et résolu, doté de la réputation bonifiante qu’elle n’avait pas.

Scalio lui fit ensuite remarquer la réparation totale des installations terriennes suivant la conquête de la planète par Auros. Le ministre indiquait qu’un tel acte pouvait être perçu comme de la gentillesse, entretenant une confusion entre une volonté de bien faire et un acte destiné à canaliser la colère du peuple humain. Mais qu’importe, la déesse notait ce point sans pour lui donner une forte appréciation, elle se doutait qu’un petit tour de magie dans ce genre ne soulèverait pas de grandes foules. Il fallait noter le passif de l’ange, elle était aux côtés du terrible dictateur dieu de la destruction, elle avait écrasé Scalieco avant de tuer plusieurs héros et disparaitre. De toute façon, Towa ne comptait pas réapparaitre face à du public en portant son nom séraphin, lui évitant ainsi beaucoup d’ennuis.

La discussion tourna ensuite autour de Kaito, le redoutable saiyan aux pouvoirs temporels. Non content d’être un grand guerrier, le père de Renko entretenait aussi des privilèges et des savoirs incroyables. Misha jalousait de telles capacités. En possession de moyens similaires au chef de la time patrol, elle serait en mesure de mettre fin au règne des anges en détruisant la crypte, causant l’apocalypse dont elle rêvait. Une fois que cette fin du monde se déclencherait, les anges occupés ne prêteraient plus attention à elle, lui ouvrant grand les portes de leur source de puissance. Elle était impatiente, elle attendait ce jour depuis des millions d’années, la fin d’un règne Malheureusement, le premier ministre n’était pas en mesure de la comprendre, elle se doutait que dévoiler un tel plan la mettrait hors-jeu de toute collaboration.  Elle se contenta de livrer quelques informations, notamment au sujet de Beerus et Whis.

« C’est un ange, et l’anthropomorphe patibulaire qui lui sert de chef est un dieu de la destruction. »


Déclara-t-elle avait une certaine véhémence, elle détestait ce chat paresseux et ce tout-puissant hypocrite. Puis fut évoqué le sort de la cité du temps. Si Scalio venait à la conquérir, il recevrait naturellement la charge de la diriger. Sans surprise, ce fardeau ne l’intéressait, voyant dans l’annexion de cette zone magique une victoire idéologique plus que tactique. Tout ceci plaisait à la succube qui commençait à comprendre qu’elle pouvait gagner bien plus qu’elle ne l’espérait. En récupérant la cité sacrée, elle obtenait immédiatement tout ce dont elle avait besoin.

« Je pourrais en prendre le contrôle, je pense que je dispose des capacités et savoirs requis. »


Répondit-elle modestement d’un fin sourire.

Vint ensuite une question de premier ordre, le saiyan s’interrogeait sur l’écart de force séparant Towa et Whis. Ces deux anges étaient tout-puissants, mais même au sein de cette catégorie très particulière, il y avait des monstres plus forts que d’autres. Et ici, il n’y avait aucun suspens : La magicienne était bien moins puissante que son alter-égo officiel. Elle ne disposait d’aucune maîtrise martiale en plus de ne pas connaître les limites de son propre pouvoir. Difficile d’exposer une telle faiblesse avant avoir l’air d’une loque, la reine des enfers détestait ce genre d’aveux. Malgés tout, il y avait un grand intérêt à dire la vérité, non seulement elle évitait des faux pas répréhensibles, mais elle énonçait qui finirait par être connus de tous. Elle prit un air davantage réservé, elle ne faisait pas la fière.

« Franchement, je n’ai aucune chance contre lui. Je ne connais rien aux arts martiaux et je ne sais pas bien utiliser ma nouvelle force. »

Elle observa un instant la paume de sa main droite. La sœur de Dabra disposait de capacités folles, il lui faudrait beaucoup de temps pour assimiler toutes les subtilités offertes par son rôle. Son regard rencontra celui du guerrier de l’espace.

« Il faudrait que… Que j’apprenne à me battre. »

Avoua-t-elle simplement. Heureusement, elle pouvait compter sur sa préférée : Mithra. En tant que professeure et martialiste, la demi-saiyanne excellait dans l’art du combat et avait sans doute de quoi rehausser le niveau de sa maîtresse. Mais pour ça, il fallait déjà qu’elle revienne de sa mission avec 9-match et qu’elle capture Cabba. L’entrainement pouvait attendre, la confrontation avec Whis n’était que l’aboutissement d’une formation draconienne en lutte.

« Mais j’ai déjà une personne toute désignée pour monter mon niveau en la matière. A terme, je pourrais écraser ce bonimenteur de pacotille. »

Finalement, Scalio demanda concrètement ce que Misha recherchait, c’était assez simple. La magicienne allait concaténer les brides de réponses éparpillées dans ses discours successifs. Installée de nouveau au fond du fauteuil, elle esquissa un large sourire, faisant miroiter sa réponse. Elle ne savait pas trop comment formuler son souhait tant il était simple.


« Je ne recherche rien d’autre que ta pleine combattivité contre les dieux. »

Néanmoins, il y avait bien quelque chose que le natif de Salada pouvait faire dans l’immédiat, cela permettrait de soulager les efforts de Mithra qui se battait en ce moment même contre l’un de ses anciens élèves.

« Je cherche un certain « Cabba ». Il a quelque chose que je recherche. Si tu le capture, j’obtiendrais un outil capable de rendre le quotidien de la time patrol infernal. Je sais qu'il est quelque part sur Terre, rien de plus. »

Elle se priva bien de préciser qu’elle mentionnait le diable roux. Il y avait fort à parier pour que Scalio n’apprécie pas le rôle qu’il pourrait avoir dans le retour de son tortionnaire.

« En me renforçant, je deviendrais plus rapidement apte à défaire Whis. Et de mon côté, je pourrais te rendre un petit en te livrant une machine temporelle à grande capacité capable de se rendre à la cité du temps. »


Oui, posséder une machine de capsule corp ne permettait pas de se rendre au sein de Coton-City, il fallait un module spécial et des réglages complexes dont peu de gens détenaient le secret. La encore, la savante disposait de quelques cartes pimentant son jeu d’alliance.

« Qu’en dis-tu ? Je pense que nous pouvons nous entendre. Je peux te fournir des agents, des ressources et des renseignements. A terme, je pourrais également te débarrasser des plus puissants représentants de l’univers. »

Annonçât-elle avec un grand engouement, ne dissimulant pas sa joie.

« Et toi en échange, tu me donnes accès à tes informations et tu te tiens à ma disposition. J’aurais moi aussi des plans demandant la mobilisation de nos alliés communs. »


Elle se redressa de son siège, enchantée.

« Ce serait une sorte de faction… Pour le bien des treize univers, non ? La portée de notre combat dépasse les frontières de cette galaxie, et même celles du temps. »


Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 428
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockVen 7 Jan 2022 - 19:04

Misha me confirmait le détail fâcheux qui me tracassait. Mais ça j'avais déjà déduit que c'est le cas. Ce que je voulais savoir c'était son plan pour compenser. Et aucune de mes suppositions touchait sa cible. Plus encore, elle ne cherchait réellement que ma combattivité? Bon bah au moins les choses sont simple, dans ce milieu compliqué. Je restais sur le cul par rapport à ce qu'il lui manquait personnellement par contre. Je suis retourné m'asseoir sur mon fauteuil bien confortable, dans une position traduisant bien ma stupéfaction.

-«...Savoir te battre? Vraiment? C'est tout ce qu'il te faut? Je peux aisément t'aider là-dessus si ce n'est que ça.

-Mais j’ai déjà une personne toute désignée pour monter mon niveau en la matière. A terme, je pourrais écraser ce bonimenteur de pacotille. 

-Ah bon, cool. »

Alors elle a des subordonnés quand même? Bon à savoir. Nous ne sommes jamais trop dans ce business.

« Faudra que tu me présentes cette personne alors. »

Suggérais-je. Qui pouvait bien être son allié? Même de son temps avec Auros, j'ignore qui l'aurait suivi même après sa déchéance. C'est là qu'elle revient sur la question de ce qu'elle attend de ma part, et sa requête m'a prit de court au plus haut point!

« Le Capitaine? Huh, ça tombe bien je le recherche aussi. Quel peut bien être cet outil que mon cher compatriote de L'Univers 6 possède qui peut t'aider contre Whis?...»

Bien que j'aimerai en savoir plus, au moins la bonne nouvelle c'est que le camarade n'est pas mort. Et en plus de retrouver mon allié de fortune, j'obtiendrais la Machine à remonter le temps? Parfait. Je lancerai des avis de recherche et on sera très vite en service! ... Misha faisait son dernier discours pour me séduire d'avantage à sa cause. Mais elle n'avait plus besoin de faire ça. Néanmoins, je n'étais pas d'accord sur la partie de "se tenir à sa disposition".

« J'ai pris ma décision, Misha. »

Je me relève de mon fauteuil, lui faisant signe de faire de même, pendant que j'approchais d'elle une nouvelle fois. Elle a l'air très satisfaite. Moi par contre, suis très sérieux.
Traité de la Capitale Ouest:
« J'accepte de travailler avec toi. Avec ça, je te propose formellement de te ranger sous la bannière de l'Insurrection, et bien entendu, nous travaillerons d'égal à égal. Si toi et tes compagnons ont besoin, la Terre vous accueillera, je m'occuperais personnellement de la paperasse pour que vous puissiez librement vous déplacer. J'attends donc le même traitement. »

Une bonne poignée de main se fait entre nous. Une nouvelle alliance inattendue vient d'avoir lieu. Les dieux n'ont pas encore de raisons de trembler, mais je peux maintenant m'assurer que tous nos ennemis commenceront à avoir la pression, pas à pas. 
Misha
Misha
Féminin Age : 242
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 159
Bon ou mauvais ? : Bon

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] ClockSam 8 Jan 2022 - 18:04
Scalio n’avait pas su contenir sa surprise quand Misha révéla sa principale faiblesse : sa non-maîtrise martiale. Dans un monde de guerriers, rencontrer une ange débutante en combat pouvait paraitre une chimère. En réalité, c’est un ensemble d’événements très particuliers qui permirent à la succube d’accéder au titre de séraphin. En concevant son plan, la magicienne n’avait pas anticipé la nécessité de se former à la lutte, imaginant que la sorcellerie seule suffirait à obtenir la victoire finale. Une terrible erreur, elle s’en rendait compte après coup. Dans un geste salutaire, le ministre évoqua l’idée de former Towa aux arts martiaux. Cependant, la concernée avait déjà un entraîneur désigné et lui fit tout de suite savoir. Cette information éveilla la curiosité du saiyan qui demanda l’identité de ce mystérieux personnage. La sorcière n’avait aucune raison de lui mentir, elle répondit immédiatement.

« Tu rencontreras Mithra tôt ou tard. Je te présenterais aussi à Mira lorsque j’en aurais l’occasion. »

Evoquer l’androïde guerrier n’était pas un mal non plus, ensemble, ils formaient une bonne équipe. Lorsque Cabba fut mentionné, Scalio demanda en quoi retrouver ce dernier pouvait aider Misha. La reine des Enfers n’avait pas été claire et ne préférait pas entrer dans les détails, néanmoins, elle allait donner une piste de réflexion qu’elle jugeait suffisamment floue pour ne pas la mettre en danger.

« Cabba est sous l’influence d’un artefact maléfique, une sorte d’épée. Il ne le sait peut-être pas, mais cette arme renferme un grand pouvoir que je veux exploiter. »


Un éclaircissement bienvenu qui mettait fin à ce qui semblait être des négociations. Sans prendre le temps de réfléchir d’avantage, le guerrier de l’espace se redressa, invitant son interlocutrice à réaliser une poignée de main symbolique. La marque d’une alliance entre la succube et le natif de Salada se formalisait sur ce bref contact.

« Contente de l’apprendre. »

Confiât-elle en suivant son collaborateur.

Scalio expliqua mettre à sa disposition les ressources de la faction instructionniste, demandant le même geste. Misha ne savait pas en quoi son château situé dans les confins des failles temporelles pouvait l’aider, mais une acceptation formelle était nécessaire pour le bien de l’entente future.

« Très bien. Si tu souhaites mener une action, tu n’auras qu'a m’appeler. »

Elle dévoila la paume de sa main droite, cette dernière s’illumina brusquement avant qu’un objet apparaisse. Cette création était un petit émetteur spécial capable de communiquer avec Towa. Une sorte de téléphone magique d’esprit-à-esprit.

« Normalement, il te suffit de penser à moi pour que je te repère. Si ça ne fonctionne pas, tu peux utiliser ce dispositif pour m’appeler, c’est fiable. »


Elle balada son regard dans la salle.

« Je te confie la récupération de Cabba, il est possible que tu rencontres Mithra à qui j’ai confié cette même tâche. Elle est en ce moment même confronté à un adversaire quelque part sur cette planète. »


Elle se recula, prête à partir.

« Je reviendrais très bientôt. Je n’aurais pas de mal à te fournir le véhicule dont tu as besoin pour ton assaut de Coton City. Communique-moi tes associés, je sais que tu travailles avec le président Draven et Narumi, mais je n’ai pas de détails. »


Scalio disposait de quelques instants pour faire un bref résumé, sinon il pouvait utiliser le communicateur. Finalement, la belle se dirigea vers la sortie, l’entrevue semblait terminée.

« Portes-toi bien. »

Lui souhaitat-elle avant de disparaitre dans les couloirs.

Voilà une bonne chose de faite.


Contenu sponsorisé

L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]   L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV] Clock
 
L'Entrevue de la Capitale Ouest [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’éclair cramoisi de la Capitale de l’Ouest !!!
» [Capitale de l'Ouest] Retour au repos [SOLO]
» [Capitale de l'Ouest][Libre] Le petit après-midi de Williams
» Découverte de la capitale
» [Capitale de l'Est] Mise à nouvelles [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-