Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez
 

 End of a peaceful life [Solo/Introduction]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sonata
Sonata
Autres Races
Féminin Age : 25
Date d'inscription : 31/01/2022
Nombre de messages : 26
Bon ou mauvais ? : Chaotique bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre-chant / Jugement de la Maestra / Semi-Poing Fluctuant Destructeur (et imparfait)
Techniques 3/combat : Reversed Serenade / Notes de Fa
Techniques 1/combat : Big Bang Timing

End of a peaceful life [Solo/Introduction] Empty
MessageSujet: End of a peaceful life [Solo/Introduction]   End of a peaceful life [Solo/Introduction] ClockMar 12 Avr 2022 - 1:26

Dans la froideur de la nuit, je tombe.

Au même instant, le chant d'une Bête transperce le silence noir de la Chûtelière. Ce son me terrifie. Ce son me glace le sang. Voilà, c'est plus fort que moi : je suis tétanisée.

Que quelqu'un m'aide !

J'ai les larmes qui me montent aux yeux et la panique qui me tord les tripes. Je plane dans le vide, je fonds dans le rien. C'est le Néant. Je sais que ça va se répéter ; que je ne pourrais rien y faire. Que personne ne me tirera hors de ce pétrin. J'aimerai désespérément pouvoir me faire toute petite pour éviter de revivre cette tragédie mais, hélas, quel que soient les arguments qui s'imbriquent avec peine dans mon esprit, je sais aussi que tout espoir est vain.

Que quelqu'un m'aide !

Il n'y a que moi, dans cet endroit de malheur. Je sens la vermine ronger mes peaux rougies, mortes ou vives. Le vent ne m'apporte d'ailleurs pas plus de répit : cette "chose" me lèche mes plaies béantes avec plus de sadisme qu'un diable. Soudain, une épée me transperce : c'est un soulagement. Pour une fois le tonnerre n'y est pour rien, il ne me grillera pas sur place. Certaines nuits, à certains souffles, je revis ces visions horrifiques qui viennent me rappeler que je ne viens pas de Satan City. Que je n'ai rien à faire dans les locaux de l'école de musique.

Que mon nom est Ressentiments.

Dans un sursaut, ma bouche s'ouvre. Je hurle à mon réveil.




INTRODUCTION :




Quand Sonata n'arrivait plus à dormir, le balcon devenait son seul refuge. Ici, la brise ne la flagellait pas. Elle ne prit d'ailleurs pas la peine de se rhabiller, se contentant de la légèreté de sa chemise à bretelles et de la finesse d'une cigarette entre ses doigts. Ironiquement, cette dernière crapotait une fumée noire qui avait depuis longtemps cesser de la déranger, que ce soit par habitude ou pour le simple plaisir d'instaurer une ambiance  décontractée dans son petit monde de Musique. Au nord de la ville, les gratte-ciels scintillaient de quelques lumières qui inspiraient la vie, l'innovation, et toujours plus d'espoir. Aussi, passait-elle des heures et des heures à bouquiner ou à parler au téléphone, au-dessus de ce fameux balcon. Par dessus tout, Sonata aimait y entendre le klaxon distant des voitures, elle aimait y écouter le brouhaha dans les bars au rez-de-chaussée et surtout, elle aimait y dévaler les touches de son synthétiseur de ses doigts experts. Voilà comment on pouvait définir en quelques mots les aspirations de cette jeune femme qui ne demandait pas grand chose pour être contentée : une vie normale, une connexion Internet et un piano à côté. Et peut-être un peu de surprise, parfois, afin de pimenter son quotidien.

C'était peut-être ça, la vraie vie.

A cette réflexion, elle se laissa bercer par le rythme inconstant de ses ongles qui tapaient contre la rambarde en marbre. Faisant d'ailleurs fi de ses rares tremblements, ses lèvres soufflèrent et goûtèrent au répit. Voilà depuis bien longtemps qu'elle n'avait pas fait de cauchemars aussi réalistes...Quoique "réaliste" fut un bien grand mot. "Réel" était plus adapté; elle en avait conscience. Plus encore depuis qu'elle a mis la main sur quelque chose...D'étrange.

Spoiler:

Ses yeux scrutèrent cette "chose" avec attention. La "Une" de Satan City Daily. C'était à cause de cette découverte qu'elle n'arrivait désormais plus à dormir. Non pas que la portée du message ait eu plus d'effet sur elle que sur n'importe quel autre citoyen, mais le visage de ce charmant politicien vêtu d'un uniforme tape-à-l'oeil et dérangeant lui était familier. Trop familier, même : ce fut une pointe de rancœur qui lui traversa la gorge immédiatement, car il lui était impossible de ne pas associer le Premier Ministre à ces cauchemars qui lui avaient pourri la vie. Pourquoi visualisait-elle des choses aussi terribles ? Pourquoi sondait-elle dans son visage l'origine de tout et de rien à la fois ? Dans un élan de rancœur et d'incompréhension, elle ne put retenir son geste : la musicienne écrasa le bout de sa cigarette contre la photographie du visage du pauvre homme. Une enquête s'imposait. C'en était fini, les soirées passées à trembler toute seule sans comprendre !

Ses recherches étaient déjà toutes tracées...
 
End of a peaceful life [Solo/Introduction]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mer et coquillage( rp d'introduction PV)
» Remise à niveau [rp d'introduction]
» Introduction à la création de jeux video
» So this is life
» D i s a s t e r <Solo>

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan City-