Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 3,99€ (version téléchargeable)
9.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 A pirate's life for me ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockDim 2 Fév 2020 - 15:15
Zangya survolait la Terre de façon hasardeuse, sans avoir de vraie destination. Elle restait attentive à sa perception du Ki, afin de détecter les puissantes énergies qui pourraient se dégager. Il y en avait toujours plusieurs qui rôdaient de part et d'autres de la Terre. C'était une planète qui attirait énormément de gens venus de tout horizons, de l'autre bout de la galaxie même. Et parmi eux, une poignée de puissants qui, tantôt, venaient essayer de prendre le pouvoir comme ce fut le cas avec Bojack, tantôt venaient pour défendre la planète et protéger ses habitants. La raison pour laquelle cette minuscule planète attirait tant de guerriers échappait à Zangya. Était-ce pour sa beauté ? La richesse de ses environnements variés ? C'était une planète cosmopolite et touristique, on y trouvait de tout et n'importe qui.

Mais quelque chose avait changé. Les grandes villes qui faisaient jadis la fierté de cette société civilisée faisaient désormais peine à voir. Alors qu'elle survolait certaines des grandes capitales de ce monde, elle ne voyait que misère et désolation, des ruines à perte de vue.

*Mais qu'est-ce qu'il s'est passé sur cette planète ?*

Zangya n'avait pas été là le jour des explosions, elle était en voyage à travers la galaxie, sur Dark puis sur Héra. Elle n'avait pas non plus suivi les actualités. Elle ignorait tout du désastre qui avait eu lieu. Mais une chose était sûre : la Terre était une planète meurtrie, blessée, et ses habitants avaient beaucoup souffert dernièrement.

La guerrière aux longs cheveux roux continua son vol rectiligne, sans prendre le temps de s'arrêter dans ces grandes villes en reconstruction. Elle n'avait prévu aucune destination. Et pourtant, elle avait un but, peut-être pour la première fois de sa vie. Tout du moins, pour la première fois depuis qu'elle avait commencé à suivre Bojack. Elle avait commencé à faire autre chose que de suivre quelqu'un. À reprendre son destin entre ses mains. Cet objectif, c'était celui d'aider son peuple, sur la planète Héra. Tout d'abord, en libérant les femmes du Harem, où elle avait elle-même été esclave durant sa jeunesse avant de s'échapper avec Bojack.  Mais elle voyait plus grand, plus loin que ça. Il fallait libérer la planète du joug de l'Empire Cold. Freezer et les Cold n'avaient aucun droit sur les Héras. Ce n'était pas tant par fierté pour son peuple. Après tout, Zangya n'avait jamais rien eu à attendre des membres de sa race. Lorsqu'elle avait vécu là-bas, c'était uniquement en tant qu'esclave du Harem du Sultan, et elle avait fuit cette vie, quitté sa planète natale pour échapper à cela. Pendant longtemps, elle avait tourné le dos à sa planète et s'était promise de ne plus y remettre les pieds, ne plus avoir à supporter ces horreurs. Mais elle avait changé. Elle devait se racheter pour tout le mal qu'elle avait commis aux côtés de Bojack, et avait l'intime conviction qu'aider son peuple était ce qu'elle devait faire pour obtenir la rédemption et ne plus retourner en Enfer. Lorsqu'elle était beaucoup plus jeune, elle avait eu la chance - mais également le courage et la puissance nécessaire - de s'échapper du Harem. Hélas, ce n'était pas le cas de toutes les femmes qui y étaient encore esclaves. Maintenant qu'elle était devenue bien plus puissante que dans sa jeunesse, qu'elle avait été entraînée par Bojack lui-même pour devenir l'une des plus puissantes guerrières de sa race, elle se devait d'aider ses anciennes camarades toujours emprisonnées là-bas. Mais pour cela, il lui fallait des alliés. Des personnes puissantes en qui elle puisse avoir confiance. Cela n'allait pas être évident. En qui pouvait-elle avoir confiance, désormais ? Bojack, qu'elle adulait autrefois, qu'elle avait toujours suivi et servi, l'avait trahie et tuée. Et Apheriah, sa seule amie depuis sa résurrection, avait dû la quitter pour des affaires plus importantes au monde des Anges. Elle allait avoir du mal à donner sa confiance aux autres, mais pourtant il le fallait. Elle savait bien que contre l'Empire Cold, elle ne pourrait rien faire toute seule.

Alors qu'elle survolait une route au milieu d'un désert, elle entendit le bruit d'un moteur. C'était un camion qui approchait. Lorsqu'il passa en dessous d'elle, alors qu'elle était à environ dix mètres d'altitude, elle entendit, grâce à  son ouïe sur-développée, des cliquetis métalliques semblables au bruit de chaînes, ainsi que des gémissements et des pleurs qui semblaient féminins. Ce son qui résonnait dans ses tympans malgré le fait qu'il fût en parti couvert par le bruit du moteur attisa sa curiosité, et créa en elle un mauvais pressentiment.

*Dites-moi que je rêve...*


Aussitôt, elle perdit en altitude rapidement et suivit le camion, pour atterrir juste au niveau du capot (c'était un camion à l'américaine, avec le capot allongé vers l'avant).

Spoiler:
 

Zangya atterrit donc doucement, à pieds joints, sur le capot au-dessus du moteur, puis perdit de nouveau de l'altitude en appuyant contre le capot, vers le bas, afin de faire pencher l'avant du camion vers le bas, ce qui éclata ses roues et le poussa à s'arrêter en dérapant sur quelques mètres, alors que le contact du métal contre la route causa des étincelles.  

Il y avait trois hommes à l'avant du camion : un chauffeur et deux passagers. L'un d'eux, le passager situé le plus à droite (le volant étant à gauche) s'exclama :


"Putain, encore une saloperie d'extra-terrestre ! Dégage !"

Aussitôt, il sortit un uzi qu'il passa à travers la vitre de la portière droite du camion, et tira en rafales sur Zangya qui était à moins d'un mètre.

Cette dernière bougea très rapidement la main gauche devant elle afin de récupérer les balles les unes après les autres, puis les laissa tomber lentement à ses pieds une par une.

"Contre ces choses-là, il faut un plus gros calibre."
affirma un autre.

C'était celui du milieu, situé entre le chauffeur et cela à l'uzi. Il sortit une sorte de blaster qui tirait des boules d'énergie, une arme créée spécialement pour pouvoir endommager les extra-terrestres trop résistants pour les armes à feu humaines traditionnelles. Il visa Zangya à travers le pare-brise et tira, faisant exploser le pare-brise sans hésiter. Zangya dévia la boule d'énergie d'un revers de la main, puis d'un mouvement si vif qu'il fut imperceptible pour eux, elle arracha le blaster des mains du passager, et le brisa en deux.


"Sortez." ordonna t-elle sur un ton menaçant.

Les trois hommes n'eurent d'autres choix que d'obéir.


"Tu nous veux quoi, putain ?" fit l'un d'eux.

La guerrière effectua un petit saut pour atterrir sur le sol (puisque jusque là elle était restée debout sur le capot), puis elle attrapa les hommes les uns après les autres par l'épaule et les poussa légèrement vers l'arrière de la remarque, pour les y guider brutalement, tout en les suivant.
Une fois que Zangya et les trois hommes furent à l'arrière du camion, elle leur lança un nouvel ordre :


"Ouvrez."

"C'est... C'est top-secret, ce qu'il y a là-dedans. T'as un mandat ou un truc du genre ?"

Zangya plissa les yeux, puis elle s'empara du poignet du type qui venait de parler, et le lui brisa sauvagement.

"Aaaargh !!!"

"Tu m'as prise pour une flic ? Ouvrez cette remorque."

Les deux autres soupirèrent, et l'un d'eux finit par ouvrir la remorque avec peu d'entrain. En découvrant ce qu'il y avait à l'intérieur, Zangya serra ses poings et fronça des sourcils.

"C'est bien ce que je pensais..." affirma t-elle sur un ton sombre.

A l'intérieur de la remorque se trouvait plusieurs cages aux barreaux métalliques, assez petites. A l'intérieur des cages, des humaines. Exclusivement femelles. Peu vêtues, affamées, sales. Du trafic de femmes, du trafic d'esclaves probablement à des fins de prostitution, voilà ce qu'ils faisaient. Alors que la Terre était en proie au chaos et à la misère, certains en profitaient pour s'adonner aux pires travers de l'humanité, en toute impunité.


"C'est... C'est pas ce que tu crois... Ce sont toutes des criminelles, des -bwargh !"

Il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase. La main de Zangya venait de perforer sa gorge, doigts tendus et serrés pour former une flèche.


"PUTAIN BRYAN !!!" s'exclama l'un des deux autres.

Aussitôt, les deux autres hommes se mirent à courir pour fuir. La Héra retira sa main de la gorge du premier type, le laissant tomber à ses pieds. Le sang dégoulinait le long de ses doigts. Elle brandit un index vers l'un des deux qui courait. Un tir énergétique, de couleur rouge, vif et précis, le perfora au niveau du poumon droit, le faisant aussitôt tomber à la renverse. Elle ajusta son doigt pour viser le deuxième, cette fois le tir lui transperça le crâne et il tomba raide mort.

Elle rentra à l'intérieur de la remorque, et arracha les portes des cages les unes après les autres. Puis elle brisa les chaînes qui entravaient les femmes devenues esclaves. Elle les aida à se relever et les escorta vers l'extérieur, les unes après les autres. Il y en avait une dizaine en tout, enfermées là-dedans comme des bêtes qu'on envoyait à l'abattoir.


"M-merci..." affirmèrent certaines d'entre elles.

D'autres n'avaient pas encore la force de parler ou étaient encore trop choquées. Zangya fit un mouvement de tête pour désigner la route.


"Tirez-vous." ordonna t-elle.

Les femmes obéirent et commencèrent à s'éloigner en marchant.
La Héra, quant à elle, marcha à allure normale jusqu'à l'endroit où le type dont elle avait perforé le poumon était tombé. Il rampait comme un ver de terre, respirant avec grande difficulté. Elle posa son pied sur sa tête. Puis elle l'écrasa doucement, fracturant puis explosant son crâne et réduisant sa cervelle en bouillie.

Puis elle soupira en regardant sa main couverte de sang, tout comme sa chaussure.


"Et merde... A cause de vous, je me suis salie."
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockDim 2 Fév 2020 - 17:19
Spoiler:
 
Cet endroit se rapprochait étrangement des Champs Désolés dirigés par Legion, le paysage faisait peine à voir ainsi que les rues désertes autrefois très prisées par les touristes. Cette vue désolante auquel faisait face le pirate perché tout en haut du Georges Duroy présageait un avenir sombre pour ces terriens maudits par les guerres passées.

Cette planète ne sera jamais en paix, ravagée sans cesse par des étrangers qui ne vivaient même pas sur les territoires désolés de la Terre. Elle ferait l'objet de convoitise pour tout ceux désirant le pouvoir, c'était un trône vacant qui leur était présenté et n'importe qui pouvait l'atteindre. Des personnes bien intentionnées ou au contraire, des vermines assoiffées de pouvoir ; tout le monde pouvait s'accaparer le triste héritage qu'avait laissé la Plume Noire. Edouard avait songé un instant à s'ajouter également à la course à la couronne mais il y avait renoncé, il n'avait rien à y gagner. Cette planète avait perdu toutes ses richesses et devait mendier les autres peuples pour pouvoir espérer rebâtir ses remparts et ses villes…

Il voguait donc, villes après villes, surplombant le ciel, constatant sans aucunes émotions les ravages d'une guerre dévastatrice. Une cigarettes à la bouche, les yeux contemplant l'horizon destiné à n'être que fumée et désespoir. Tirant une bouffée de nicotine, il descendit sur le pont en entendant quelques coups de feu venus d'en bas. Il n'était pas très haut dans le ciel et pouvait facilement apercevoir ce qu'il se passait sur la Terre. S'approchant du rebord, il observa les balles partir du canon pour transpercer le cœur d'une jolie femme aux cheveux de flammes.


"Cette planète n'a donc pas assez souffert, il faut encore qu'ils se fassent la guerre…" Se murmura-t-il pour lui-même.

L'héroïne se plaignait d'être salie, ce qui fit soupirer le pirate qui descendait du bateau pour la rejoindre à l'aide d'une corde magique. Il posa les pieds juste à en face de la guerrière, à quelques mètres.


"Ce n'est rien face au sang qui salit les vêtements ainsi que les mains de tous ces habitants."

Il tourna légèrement la tête pour observer le paysage derrière la femme aux cheveux roux.

"N'est-ce pas sinistre comme vue ? Arrêtez donc de vous plaindre, du sang, ils se baignent dedans là-bas."

Du sang, il avait nagé dedans toute sa longue et misérable vie. Pourtant où il passait, du sang coulait, qu'il le veuille ou non. Son attention était de nouveau tournée vers la jeune femme qui lui rappelait quelque chose. Elle ressemblait… Oui… Elle ressemblait aux habitants de la planète Hera. Elle en avait le physique atypiques, cela ne faisait aucun doute.

"Tu es loin de chez toi ma jolie, tu n'as pas peur de t'aventurer dans des endroits ravagés par la guerre et remplie de connards ? Très courageuse."

Il lâcha un rire en narguant Zangya qui devait sûrement avoir ses raisons pour s'aventurer aussi loin de chez elle. Peut-être qu'elle fuyait simplement sa planète qui était dirigée par l'un des plus grands tyrans de cette foutue galaxie ? Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle avait en face d'elle l'un de ses dangereux mercenaires… En réalité, Edouard ne connaissait pas Freezer, il ne l'avait jamais vu mais celui-ci n'était pas égoïste sur l'argent qu'il donnait à ceux qu'il employait et ça, le capitaine savait l'apprécier et en profiter.

Devait-il la tuer ? Elle paraissait appartenir à cette caste rebelle qui était vouée à disparaître sur la planète ensablé, le Tyran Doré les balayait de sa main un par un jusqu'à ce qu'il n'en reste aucun pour contrer les plans de l'empereur. D'un autre côté, il n'avait eu aucune instruction lui demandant de tuer les rebelles d'Hera, il n'était même pas certain que c'en était une. Il préféra donc ne rien faire pour le moment…
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockDim 2 Fév 2020 - 19:19
Une ombre, ovale et gigantesque, vint recouvrir le sol, et bientôt le corps de Zangya. Quelque chose d'immense, dans le ciel, cachait le soleil, comme un zeppelin. Elle leva la tête et ouvrit les yeux un peu plus grand, quelque peu étonnée. C'était un immense navire de pirate, en bois, avec de larges mâts, qui voguaient dans les cieux. Cela paraissait ancien, et en même temps, le fait que ça pût voler dans les airs indiquait que ce devait être un bijou de modernité, ou alors insufflé de magie.

Un homme fit apparaître une corde magique de laquelle il descendit, pour atterrir juste devant la jeune femme à la peau turquoise. Certains détails de son apparence lui rappelait Bojack. Le long manteau, le pantalon ample aussi, les bijoux, les longs cheveux et l'air très sûr de lui. Mais ce n'était pas tout. Il y avait quelque chose de spécial qui se dégageait de son accoutrement et de sa posture, quelque chose que Bojack avait aussi. Un air de pirate.

Elle ressentit également qu'il dégageait une énergie bien différente de celle de la majorité des terriens, bien plus puissante. Toutefois, son apparence était identique à celle d'un humain terrien.

L'homme venu du ciel fit une remarque sur le fait que Zangya se plaigne d'avoir été salie par le sang de ses victimes. Il affirma qu'elle devait arrêter de se plaindre sous prétexte que des terriens souffraient et se baignaient dans le sang, en d'autres termes, qu'il y avait pire ailleurs. Elle arqua un sourcil, et rétorqua d'un ton désagréable :


"J't'ai demandé ton avis ?"

Il affirma ensuite qu'elle venait de loin. Elle comprit qu'il avait reconnu son appartenance à la race des Héras. Il prétendit qu'elle était courageuse car elle n'avait pas peur de se promener au milieu de champs de batailles et de gens peu recommandables. Elle haussa des épaules.

"La plupart des terriens sont faibles, pas besoin d'être courageuse pour m'aventurer ici."

Sur cette planète, il n'y avait qu'une poignée d'individus qui pouvait lui poser problème. Comme ce gamin Saiyan qui avait tué Bojack et ses amis autrefois, et qui avait dû grandir depuis. Si elle avait peur d'aller sur Terre à cause de cela, alors autant ne plus mettre les pieds où que ce soit, parce que le peuple terrien était certainement l'un des moins dangereux.

"Mais toi, tu sors du lot. T'es un terrien, toi aussi ? Et qu'est-ce qu'il s'est passé sur cette planète ? C'était pas comme ça la dernière fois que j'suis venue."

Zangya ne parlait pas sur un ton particulièrement agréable. Il fallait dire que cette histoire de femmes esclaves qu'elle venait de libérer l'avait particulièrement remontée. En outre, elle avait beaucoup de mal à faire confiance aux inconnus. Surtout ceux qui se permettaient de l'appeler "ma jolie", c'était quelque chose qui avait tendance à l'insupporter. Toutefois, ce n'était pas une raison pour s'en prendre à lui.
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockJeu 6 Fév 2020 - 13:16
Le pirate se laissait aller au rire devant la froideur de la jeune Hera, cette dernière ne se laissait pas faire. La toisant quelques secondes, il empocha ensuite son paquet de clopes avant de se griller une cigarette. Il tira deux ou trois taffes sur son bâton nicotine avant de s'approcher doucement de le pirate de l'espace.

"Ceux que tu as fui sur ta planète natale ont de quoi se plaindre eux, Freezer leur mène la vie dure d'après ce qu'on raconte, tes semblables sont persécutées."

Il avait remarqué pendant son court passage en terres ensablées que le tyran ne respectait ni son peuple, ni ses alliés. Edouard s'en fichait pas mal, tant que l'or lui coulait gracieusement dans les mains, comme l'empire le lui avait promis. En échange, il devait s'occuper des malfrats dont la vie insupportait l'empereur. L'argent était un moteur de décisions indéniables chez les humains, tout se régissait par l'argent et le capitaine ne cachait pas son amour pour lui.

Que ferais-tu pour un million de zenies ? Ferais-tu la même chose par amour ?

Telle était la question. Pour une somme considérable d'argent, même le plus inoffensif des Terriens pouvait se transformer en monstre sanguinaire. L'ancienne pirate affirmait que les Terriens n'étaient que faiblesse, ce qui fit sourire le pirate qui la pointait du doigt, sa cigarette entre l'index et le majeur.


"Je ne parlais pas d'eux mais plutôt de ces connards de Saiyans ou encore les Plumes Noires de SK qui pouvent encore rôder aux alentours. Tu as vu de quoi ils sont capables, Dit-il en ouvrant les bras pour illustrer ses propos et montrer le paysage dévasté, "Tu ne devrais pas être aussi sûre de toi femme. Je pourrais t'attaquer en moins de deux secondes et je ne suis pas ces faibles Terriens."

Il plongea ses yeux dans les siens, pénétrant ainsi son esprit mais il ne vit qu'obscurité et pénombre. Tirant une bouffée de nicotine, Edouard le Bel-ami se mit à sourire narquoisement lorsque la femme aux cheveux de flammes parlait de lui, demandant s'il était l'un de ces terriens. S'approchant de quelques pas, sa tête n'était plus qu'à quelques centimètres de la guerrière. De son index et de son majeur, il écrasa sa clope, laissant la cendre s'étaler sur le sol avant de jeter la cigarette un peu plus loin.

"Ai-je l'air d'un terrien ? Lis mon âme et tu auras ta réponse, si elle existe encore. Je suis maudit jusqu'à la moelle, j'étais né lorsque ton premier ancêtre est mort, le deuxième et le troisième aussi. J'ai toujours été là et au fil des années la malédiction détruisait mon âme qui était vouée à disparaître, mais la vie semble avoir tourné et mon âme se guérit peu à peu, prenant le pas sur la malédiction."

La jeune femme ne devait rien comprendre, ce qui fit encore plus sourire le capitaine du Georges Duroy. Il tourna la tête pour contempler une nouvelle fois les ruines désolées de la Terre, elle n'avait donc pas suivit les actualités ? Il sortit son épée rapidement pour la planter soudainement devant Zangya.

"Les saiyans et les Plumes Noires ont croisé le fer et aucun d'eux n'est sortis vainqueurs à ce qu'on raconte. Mais des bombes auraient explosé dans toutes les villes sur ordre de SK. C'est triste, hein ?"

Il récupéra son sabre appartenant autrefois à son ancien capitaine. Il s'appelait la Dent de la Mer et avait fait couler tellement de sang aux mains d'Edouard et en ferait couler encore bien d'autre.

"Je te l'ai dit, cette planète n'est plus aussi sûre qu'elle l'était auparavant. Des crapules en profite pour piller la planète, et ils ont raison."

Cette femme l'intriguait et plus particulièrement une question : que faisait-elle aussi loin de chez elle ? Il était peu commun de croiser des Heras en dehors de leur planète et elle était bien la première qu'il croisait hors de la capitale du fils d'Artic.

"Tu n'es pas venu ici par hasard, n'est-ce pas ? Voir les habitants d'Hera quitter leur planète n'est pas très commun, peut-être est-ce la dominition de Freezer que tu fuis ?"

S'il continuait ainsi, le Démon du Froid allait payer son arrogance en voyant se soulever toute la planète contre lui, probablement aidé par d'autres guerriers venus de l'univers entier et il l'aura bien mérité. C'était peut-être sa destinée ?
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockSam 8 Fév 2020 - 15:28
Lorsque l'homme tombé du ciel évoqua le sort des Héras persécutés par l'Empire Cold, Zangya resta de marbre, faisant comme si cela ne l'affectait pas. D'une certaine manière, c'était un peu le cas. Zangya avait quitté sa planète natale très jeune, aux côtés de Bojack. Elle n'y avait plus d'attache depuis bien longtemps, elle n'avait aucun ami et aucune famille là-bas. Si elle s'était mise en tête de libérer les esclaves du Harem, c'était davantage pour se venger de ce qu'elle y avait subi lorsqu'elle était adolescente. Mais il n'y avait pas que cela. Elle voulait se racheter. Non pas par bonne conscience, mais parce qu'elle ne voulait pas retourner en Enfer. C'était pour cela qu'elle voulait libérer son peuple. Peut-être était-ce aussi par une sorte de fierté patriotique qui était restée au fond d'elle, malgré le fait qu'elle n'avait plus d'attache à Héra.

Elle se contentait de fixer l'inconnu, avec une certaine méfiance. Son regard était froid, les sourcils légèrement froncés, et sa bouche close n'arborait pas le moindre sourire. Elle surveillait les moindres faits et gestes de son interlocuteur. Ce dernier alluma une cigarette puis répondit qu'il ne parlait pas des terriens mais des Saiyans et des Plumes Noires de SK. En entendant ce pseudonyme, ses muscles se contractèrent.

SK... L'homme qui l'avait tuée, après Bojack. Il était l'une de ses cibles, lui aussi, mais elle n'était pas encore assez forte pour le défier. La dernière fois, elle avait une fois encore succombé à la panique. Comme face à la puissance du petit garçon Saiyan qui avait tué Bido et Bujin sous ses yeux, sur Terre, lorsque Bojack avait voulu se l'approprier. Mais ce serait différent la prochaine fois. Elle devait apprendre à mieux maîtriser ses émotions. Après tout, elle avait déjà bravé l'Enfer à deux reprises, et elle en était revenue. Rien, dans le monde des mortels, ne pouvait être pire que les tortures qu'on lui avait infligées en Enfer. Ses séjours là-bas avaient semblé durer une éternité chacun, car le temps ne s'y écoulait pas de la même manière. Et finalement, cela avait également contribué à renforcer son caractère. Après ce qu'elle avait vécu en Enfer, qu'est-ce qui pourrait bien l'effrayer sur le plan mortel ? Elle avait pratiquement été désensibilisée à la peur et à la souffrance.

L'homme enchaîna en disant qu'elle ne devrait pas être aussi sûre d'elle, prétextant qu'il pourrait l'attaquer en moins de deux secondes. Était-ce une menace ? Une tentative d'intimidation ? Un effort futile face à celle qui avait bravé la mort et l'Enfer par deux fois. Elle haussa un sourcil interrogateur, et enfin, un petit sourire amusé se posa sur ses fines lèvres bleues.


"Tu peux toujours essayer, mais il me faudra moins de deux secondes pour te clouer au sol." affirma t-elle sur un ton un peu provocateur après l'affirmation du pirate sur le fait qu'il pourrait l'attaquer en moins de deux secondes.

Elle n'avait pas peur de lui. Il était certes bien plus puissant que les terriens qu'on rencontrait habituellement par ici. Mais sa puissance n'impressionnait pas la jeune guerrière Héra, qui restait sûre d'elle dans la majorité des cas puisqu'elle était l'une des guerrières les plus fortes de la galaxie, capable même de rivaliser avec un Super Saiyan sans problème. Seuls ceux qui avaient une puissance nettement supérieure à la sienne, comme Bojack, Son Gohan en Super Saiyan 2, ou encore SK, avaient pu l'impressionner et la terrifier, jadis.

Il répondit ensuite à la question de Zangya à propos de qui il était. Sa réponse était très abstraite, il y avait un petit côté poétique dans ses dires qui amusait beaucoup la guerrière. Il était vrai que sa réponse n'avait pas beaucoup de sens aux oreilles de la Héra, qui n'avait pas eu la chance de recevoir une grande éducation et qui n'était pas très cultivée. Elle était simplement d'intelligence moyenne. Mais elle comprit que cet homme devait être très vieux, car selon ses dires il existait déjà lorsque l'espèce des Héras a commencé à exister. Elle comprit également qu'il avait été maudit durant longtemps mais qu'il commençait à guérir depuis peu. Son histoire était vraiment peu ordinaire. Et au vu de sa puissance non négligeable, elle commençait à se dire qu'il pourrait peut-être l'aider à sauver son peuple. Mais comment savoir s'il était digne de confiance ? Déjà, le simple fait qu'il la provoque en lui disant de ne pas être sûre d'elle parce qu'il pourrait l'attaquer ne lui inspirait pas confiance. Avec ce genre d'insinuations, et des paroles telles que "ma belle", plus le fait qu'il s'approchait d'elle d'un peu trop près, il donnait surtout l'impression d'être un gros lourd qui voulait profiter d'elle. Alors actuellement, sur une échelle de confiance allant de 0 à 10, 0 représentant la plus grande méfiance et 10 une confiance aveugle, il était à 1.

Lorsqu'il s'était approché d'elle, Zangya n'avait pourtant pas reculé. Parce que reculer, c'était le laisser gagner du terrain. C'était se soumettre, lui céder du territoire. Alors elle était restée immobile, soutenant son regard sans broncher, le laissant s'approcher même si la proximité ne lui plaisait pas. Lorsqu'il eut fini son petit discours sur qui il était, elle répondit d'un ton un peu ironique :


"T'es un sacré poète, dis-moi."

Puis, le pirate dégaina son épée. Zangya réagit au quart de tour et bondit très rapidement en arrière pour reculer de deux mètres, alors qu'il planta son épée devant lui. Elle se mit aussitôt en posture de combat en atterrissant. Cela témoignait de la méfiance de la Héra à l'égard de l'homme aux longs cheveux. Il n'avait pas eu l'intention de l'attaquer, mais puisqu'elle était restée sur ses gardes, dans le doute, elle avait préféré s'éloigner pour éviter une potentielle attaque.

En voyant qu'il ne l'attaquait pas, elle reprit une posture normale tout en fronçant légèrement des sourcils, son sourire ayant disparu. Pourquoi avait-il agi ainsi ? Était-ce de nouveau de la provocation ? Était-il en train de la tester ? Il venait de repasser à 0 sur l'échelle de la confiance.


"Tu devrais faire gaffe avec ça, tu risques de te couper."

Mais ce qu'il avait dit été intéressant. SK avait déclenché des bombes pour détruire les grandes villes de la Terre, lors d'une guerre l'opposant aux Saiyans.

Le pirate affirma également que les crapules qui profitaient de la situation pour piller la planète avaient raison de le faire. Elle rétorqua alors :


"C'est ce que tu fais ici, piller ? Et tu vas me dire que ceux qui profitent du chaos pour traiter les femmes comme des esclaves sexuelles ont raison, eux aussi ?"

Elle faisait directement allusion aux trois brigands qu'elle avait tués et aux femmes qu'elle venait de libérer à l'instant. Bien sûr, elle n'était pas totalement en désaccord avec le pirate. Elle aussi, autrefois, pillait les planètes sous les ordres de Bojack. Néanmoins, elle avait une aversion pour ceux qui profitaient des femmes, qui les harcelaient ou les violaient, du fait de son passé au Harem.

Il demanda ensuite les raisons pour lesquelles elle avait quitté sa planète natale, si c'était en rapport avec Freezer. Elle croisa des bras et répondit :


"Ça fait longtemps que j'ai quitté Héra, bien avant que Freezer ne s'en empare. Cette planète n'avait déjà rien à m'apporter, à l'époque. Le Sultan de Héra était un tyran, il a juste été remplacé par un autre tyran. Mais t'as l'air d'en connaître un rayon sur nous, nous ne sommes pourtant pas un peuple très connu dans cette partie de la galaxie. Le sort des Héras t'intéresse ? C'est bizarre, t'as pas l'air d'être le genre de type qui se soucie du malheur des autres."
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockLun 10 Fév 2020 - 0:41
On ne devait pas avoir honte des noirceurs qui envahissaient son cœur, il avait avoué sans hésitation qu'une malédiction pesait sur son âme, le tiraillant de jours en jours. Néanmoins, la lumière lui était parvenue et était resté quelques temps avant de repartir d'où elle venait. Cette lumière c'était Kym. Cette relation malsaine qu'ils entretenaient le faisait vivre, se sentant moins monstre, plus humain. Mais la vie avait décidé de lui enlever le seul réconfort qu'il avait, encore une fois. Une deuxième fois. Le double châtiment pour  les crimes qu'il commettait tout au long de sa misérable vie. Scrutant la fumée s'échapper de son mégot, il écoutait l'arrogance de Zangya, appelant son histoire de la poésie.

"La Poésie est un bon moyen de glorifier la vie des hommes, et ce n'est pas le cas de la mienne."

Il avait ensuite dégainer son sabre pour illustrer ses propos. Cette planète devenait le paradis de tous les brigands et les profiteurs, ce qui en faisait une planète peu recommandable. Cependant, des foutues élections étaient mises en place pour tenter de redorer le blason de la planète bleue. Ce n'était qu'une histoire sans fin, le carnage retrouva son salut sur cette planète. Peut-être par le biais de Freezer ? Edouard ne serait pas étonné de voir grandir l'ambition du tyran à un tel point qu'il ose s'attaquer à une planète en ruine.
La femme aux cheveux roux avait donc reculé face au sabre planté sur le sol, devant elle.


"Tu as donc enfin reculé, car tu ne te sens pas en sécurité…"

Il l'avait donc mise en garde face aux pilleurs et malfaiteurs, comme si la vie de cette femme l'intéressait alors qu'il pourrait très bien-être l'un d'eux … Lorsqu'elle lui demanda s'ils avaient également raison d'abuser de ces jeunes femmes, le pirate pensa directement à Kym, qui hantait à nouveau ses esprits. Pouvait-on qualifier leur relation d'abusive ? Elle était violente, certes, mais consentie dans un sens. Même si on avait du mal à y croire. De toute façon, qu'avait-il à piller sur cette planète désormais devenue pauvre ? Les villes avaient été réduites en cendres, les trésors avaient donc été pulvérisés, aussi précieux étaient-ils. Il récupéra son sabre avant de reculer de quelques mètres, pour de nouveau faire face à la rebelle.

"Pas vraiment… Je suis plutôt à la recherche de quelqu'un qui m'appartient. Et puis, il n'y a plus rien à piller ici, chérie. Tu devrais t'en douter, non ?" Il marqua une pause, jouant avec le manche de son sabre, avant de répondre. "Et pour ces femmes, j'en ai rien à foutre qu'elles se fassent violées ou tuées, il n'y en a qu'une qui m'intéresse et elle n'est pas ici."

Ses mots pouvaient paraître durs, mais en dehors de Kym, le sort des femmes de cet univers lui était égal. Après tout, pourquoi s'y intéresserait-il ? Il voulait simplement retrouver la guéparde. Et à force de parcourir l'univers, il finirait bien par mettre la main dessus et la garder pour lui tout seul. Elle était à lui et elle le sera pour le reste de sa vie, ainsi que dans la mort. Pour le moment, il avait à faire à une rebelle d'Hera, souhaitant évincer l'empereur pour lequel il travaillait. Alors dans un premier temps, il collectait des informations intéressantes. Il se demandait encore s'il devait la tuer pour éradiquer la menace immédiatement, mais elle avait peut-être des informations qui pourraient intéresser le Seigneur Freezer, il lui demanda donc pourquoi elle avait quitté ses terres natales. Lorsqu'elle répondit à sa question, Edouard avait le sentiment qu'elle était méfiante et qu'elle se doutait de quelque chose, mais il ne devait rien dire pour le moment. Elle trouvait suspect le fait que le sort des habitants de la planète l'intéresse, elle le voyait comme un monstre sans-coeur.

"Alors cette planète a toujours été régie par des enfoirés de première, vous avez pas de chance. Et tu as raison, le sort de tes congénères ne m'importe peu, cela m'a juste intrigué lorsque mes voyages m'ont mené jusqu'à Hera et que j'ai pu voir niveau de vie sur la planète désertique. Freezer a l'air de mener la vie dure à tes compagnons."

Prenant une pause, il ne savait ni comment réagir, ni comment faire évoluer la discussion. Alors pour paraître naturel, il sortit une nouvelle cigarette de son étui et en crama le bout avec un briquet. Entre temps, il avait imaginé la suite de leur dialogue, la suite de la collecte aux informations qui valaient de l'or. Tirant une bouffée de nicotine, il reprit la parole :

"N'avez-vous jamais essayer de vous soulevez contre son autorité ? Il ne semble pas très apprécié du peuple. Je serais à leur place, il y a longtemps que j'aurais mis ce comédien hors de ma planète."

En l'occurrence, c'était lui le comédien, à jouer l'homme compatissant, une cigarette à la main. Alors que la cendre s'accumulait à ses pieds, Edouard attendait la réaction de son interlocutrice avant de reprendre la parole.

"De ce que j'ai vu, les groupes rebelles résistent plutôt bien, mais à mon départ les choses se compliquaient. Il semblerait qu'ils aient besoin de renforts, là-bas."

Le capitaine titillait un peu la jeune guerrière, voulant vérifier si elle désirait réellement se confronter au guerrier Doré. Elle cherchait peut-être des alliés aux quatre coins de l'univers ? Dans peu de temps, l'ensemble des rebelles seront éradiqués et il n'y aura plus d'espoirs de libération pour son peuple… Il fallait faire vite Zangya !
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockVen 14 Fév 2020 - 22:49
Le pirate affirma qu'elle avait enfin reculé, prétendant qu'elle ne se sentait pas en sécurité, lorsqu'il avait dégainé son épée pour la planter vers elle. Elle rétorqua avec une pointe d'ironie et un petit sourire nargueur :

"Ouais, quand on dégaine une épée juste devant moi sans raison, bizarrement j'ai pas confiance, je sais pas pourquoi."

La discussion continua, Zangya en vint à expliquer qu'elle avait quitté sa planète natale bien avant que Freezer ne s'en empare, et lui fit comprendre qu'elle trouvait cela assez surprenant qu'il semblât s'intéresser au sort des Héras alors qu'il avait plus l'air d'un monstre sans cœur qui légitimait les actes violents des pilleurs barbares. D'une certaine manière, elle était plutôt mal placée pour faire la leçon, puisqu'elle aussi avait fait partie d'un gang de pirates qui pillaient, massacraient et dominaient des populations, influencée par Bojack. Mais la trahison de Bojack à son égard et l'Enfer qu'elle avait vécu, ainsi que ses rencontres avec des personnes sympathiques comme Soma ou Apheriah, lui avait permis de comprendre ses erreurs passées.

Elle lui lança un regard à la fois interrogateur et suspicieux lorsqu'il affirma être à la recherche de quelqu'un... qui lui appartenait ? Cette façon de dire les choses était plutôt intrigante. Dans un premier temps, il parlait d'une personne, de quelqu'un. Puis, d'une certaine manière, il déshumanisait la personne, en affirmant que ce "quelqu'un" lui appartenait, comme s'il ne s'agissait plus là que d'un simple objet. Qui était cette personne ? Était-ce une sorte d'esclave ? Aux yeux de Zangya, c'était la seule explication possible : il n'y avait qu'avec l'esclavagisme que des gens pouvaient "appartenir" à d'autres gens, puisque appartenir à quelqu'un, c'était ne plus avoir aucune liberté, cela signifiait être possédé par quelqu'un et ne pas pouvoir le fuir. Elle en déduisit donc qu'il possédait une sorte d'esclave, ce qui ne l'étonna pas plus que cela, puisqu'au fur et à mesure de leur discussion, elle commençait à avoir une image de plus en plus négative de cet homme.

Ce qu'il dit ensuite n'embellit pas le tableau. Il affirma sans aucune hésitation ni marque d'ironie qu'il n'en avait rien à faire des femmes qui se faisaient violer et tuer. Zangya lui jeta alors un regard outré, la bouche légèrement entrouverte, choquée par ces propos. Elle serra également le poing droit, ressentant presque comme une envie de lui claquer son poing dans la figure. Ce type était vraiment une ordure de la pire espèce, il lui rappelait Warui et SK. Il avait également affirmé qu'une seule femme l'intéressait, elle en déduisit que ça devait être cette "chose" qui lui appartenait. Était-ce une esclave sexuelle ? Profitait-il d'elle contre sa volonté ? Ce n'était pas les affaires de la rouquine, mais à cause de son passé au Harem, elle ne supportait pas les violeurs et les misogynes. Ses paroles avaient le don d'irriter la jeune femme à la peau cyan, au plus haut point. Son sourire s'était effacé, elle le regardait désormais avec mépris. Son sang commençait à bouillonner dans ses veines. Elle avait envie de lui arracher les couilles et de les lui faire bouffer.

Elle tentait tant bien que mal de garder le contrôle, de ne pas céder à ses pulsions meurtrières, ces mêmes pulsions qui avaient grandies en elle sous l'influence de Bojack. Que devait-elle faire ? Ce n'était pas son combat, elle devait se focaliser sur sa mission d'aider Héra. Oui, mais ce type avait l'air d'une ordure de la pire espèce, qui tolérait le viol et le féminicide, qui réduisait une femme en esclavage. Qu'est-ce qu'elle devait faire de lui ? S'en débarrasser, était-ce une bonne chose ? Qu'aurait fait Aphériah à sa place ? C'était si facile de faire le mal... mais il était bien plus difficile de savoir comment faire le bien. Comment bien agir ?

Le pirate insista sur le sort que Freezer réservait aux congénères de Zangya. Il prétexta qu'à leur place, il aurait déjà renvoyé Freezer hors de cette planète. Ce à quoi elle rétorqua sèchement :


"Ben vas-y, affronte Freezer, si tu tiens à crever."

C'était loin d'être aussi simple que ce qu'il semblait croire. Autrefois, Zangya aurait pu battre Freezer. Après tout, il avait été vaincu par un Super Saiyan, et elle était elle-même capable de rivaliser avec un Super Saiyan. Mais depuis, Freezer avait grandement progressé. En outre, il avait toute une armée à ses côtés, un véritable empire. Les Héras n'avaient aucune chance. Seule, elle n'avait aucune chance.

Il affirma ensuite qu'apparemment, les rebelles sur Héra avaient besoin de renforts car leur situation se compliquait. Elle afficha alors une expression étonnée. Zangya n'était pas une experte de la manipulation et de la comédie, et si elle avait du mal à exprimer des émotions comme l'affection qu'elle pouvait porter envers quelqu'un, son corps s'exprimait sans même qu'elle en ait conscience lorsqu'elle était étonnée ou furieuse.


"Quoi, t'as rencontré les rebelles ?" demanda t-elle d'un air suspicieux.

"Dis-moi ce que tu sais exactement au sujet de Freezer et des rebelles de Héra."

Cela sonnait comme un ordre, et son ton était devenu glacial, il n'y avait plus du tout les petites pointes d'humour et d'ironie du début maintenant qu'elle savait que c'était une ordure.
Elle s'interrogeait encore sur ce qu'elle allait devoir faire de lui après qu'il lui eût donné les informations désirées. Devait-elle l'ignorer et continuer son chemin, ou mettre un terme à ses agissements et ainsi sauver la femme qu'il recherchait ?
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockMar 18 Fév 2020 - 11:31
Il la sentait bouillir, il sentait son sang chauffer dans ses veines, il la sentait prête à lui sauter à la gorge, pour la trancher vivement. Sachant cela, son sourire ne fit qu'augmenter. Mais en vérité, ce qu'il disait était vrai. Pourquoi porter attention aux femmes alors qu'une seule l'intéressait ? Ce qu'il pouvait arriver à ces diablesses ne le touchait pas, après tout il n'était qu'un pilleur qui tuait, tuait et tuait encore. La vie d'autrui ne l'importait peu, lui ne connaissait pas la vie. Au fond il était déjà mort depuis des siècles, depuis que le spectre de la Mort avait posé sa marque sur son âme, l'emprisonnant éternellement dans les abysses. En soit, il comprenait la réaction de Zangya… Si Kym venait à être en danger comme ces petites protégées, il aurait eut la même réaction, mais l'empathie de la Hera ne s'arrêtait pas qu'à une seule femme.

Cependant, le pirate n'était pas si cruel que cela, il la prévint que les rebelles de son espèce seraient anéantis jusqu'au dernier, elle comprit si elle prenait part à cette bataille. Freezer avait déjà débuté cette bataille en détruisant un de leurs repaires. Au final, l'empire ignorait combien il y en avait mais il finirait tôt ou tard à découvrir le nombre exact de révoltants. Le plus triste c'est qu'ils pensaient réellement faire le poids contre le tyran Doré… L'autre partie de la population semblait l'avoir compris puisqu'elle se résignait au règne de l'empereur sans broncher, se faisant petit pour espérer survivre à cette dictature… Le petit Démon du Froid n'était pas seul, il avait des alliés de poids et ce qu'ignorait l'ancienne partenaire de Bojack, c'est qu'Edouard était l'un deux ! Pour le moment, il décida de garder cela secret, creusant un peu pour en savoir plus sur cette guerrière puissante. Légèrement irritée par ses propos, cette dernière répondit sèchement qu'il devait affronter le fils d'Artic s'il voulait crever. Edouard réagit à ces paroles en lâchant un rire gras, en gardant son rictus narquois.


"Ce n'est ni ma planète, ni mon peuple. Pourquoi je ferais ça ?"

Il marqua une pause, tirant quelques taffes sur sa cigarette avant de fixer Zangya dans les yeux.

"A moins que tu aies une belle somme d'argent à me proposer, je ne bougerais pas le petit doigt pour les opposants inconscients du Cold."

Son sourire s'intensifiait. Après tout, qu'était-elle prête à faire pour sauver son peuple ? Serait-elle prête à payer le pirate pour s'octroyer ses services ? C'était une possibilité que seule la guerrière pouvait choisir. Il la prévint par la suite que les rebelles avaient besoin de renforts mais ce n'était un secret pour personne. Pourtant, elle semblait afficher un air étonné, croyait-elle pouvoir écraser Freezer avec les moyens qu'ils possédaient déjà ? Non, il fallait bien plus pour l'évincer… Edouard pouvait déjà tuer cette rébellion dans l'oeuf, éliminant la guerrière tout de suite, mais il décida d'opérer autrement, il pouvait bien jouer le comédien pour quelques temps. La combattante demanda s'il avait rencontré ces rebelles et poursuivi en ordonnant au Capitaine de révéler ce qu'il savait sur Freezer et ses opposants. Crachant au sol, il jeta sa clope au loin. Il s'approcha d'elle, le regard légèrement durci.

"Tu te crois en position de me donner des ordres, femme aux cheveux flamboyants ?"

En l'occurrence, c'était lui qui était en position de force. C'était lui qui avait des informations sur les rebelles et le Seigneur Freezer, pas elle. Il fallait la jouer fine…

"Néanmoins, en signe de bonne foi, je vais te dire ce que je sais."

Fin, ce qu'il voulait qu'elle sache plus précisément.

"Ce que je sais sur les rebelles c'est qu'une de leurs bases a été détruite et qu'ils sont en difficultés. J'ai appris que quelques guerriers les avaient aidé. Sinon je sais rien de plus." Il marqua une courte pause, cherchant ses mots. "Quant à Freezer, qui sait vraiment quelque chose sur lui ? Il est plus mystérieux qu'on le croit. Je sais qu'il a un Empire avec des alliés de taille et qu'il ne va pas s'arrêter à Hera. Tant qu'on lui oppose pas de résistance, il laisse le peuple en vie et assez tranquille avec toutefois des règles strictes."

Il avait révélé l'essentiel, sans pour autant rentrer dans les détails mais peut-être assez pour gagner un peu sa confiance. Pour l'instant, il ne comptait pas trahir Freezer, mais cela pouvait-il changer ? Edouard était tellement imprévisible, il pouvait retourner sa veste d'un moment à l'autre…

"Mais toi, que sais-tu sur ça ?"
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockMar 18 Fév 2020 - 19:28
Le pirate aux longs cheveux affirma qu'il ne livrerait pas bataille contre les Cold, sauf en échange d'une coquette somme d'argent. Zangya aurait pu lui proposer de l'argent, mais c'était inutile. Quoiqu'elle lui propose, Freezer avait beaucoup plus de moyens financiers qu'elle, il pourrait donc toujours faire une offre plus alléchante et elle ne pourrait pas suivre. Face à l'Empire Cold, il était inutile de s'allier avec quelqu'un qui ne travaillait que pour l'argent, il ne fallait recruter que des personnes avec des principes. Elle comprit donc qu'en dehors des informations qu'elle pourrait lui soutirer - par la force si cela s'avérait nécessaire - cet homme ne lui serait d'aucune autre utilité.

Lorsqu'elle lui ordonna de lui dire tout ce qu'il savait sur Freezer et les Cold, l'homme au chapeau le prit mal. Il fronça des sourcils et demanda avec une certaine agressivité si elle se croyait être en mesure de lui donner des ordres. Elle plissa légèrement les yeux d'un air mauvais, soutenant son regard. Elle était à deux doigts de le frapper pour obtenir ce qu'elle voulait. S'il le fallait, elle le tabasserait jusqu'à ce qu'il crache ses informations, elle n'était pas d'humeur patiente. La seule raison pour laquelle elle n'était pas encore passé à l'action, c'était parce qu'elle avait du mal à estimer son véritable niveau de puissance. Elle savait déjà qu'il était beaucoup plus fort que les terriens, mais elle restait confiante en ses capacités par rapport au niveau d'énergie qu'il dégageait actuellement. Mais la plupart des guerriers savaient très bien réduire leur énergie pour ne pas se faire repérer facilement, tout comme elle. Edouard ne semblait pas s'encombrer de cela puisque l'énergie qu'il dégageait était déjà bien supérieure à beaucoup de guerriers qu'elle avait pu rencontrer, il ne masquait pas son Ki. Mais ça ne voulait pas pour autant dire qu'il montrait actuellement tout ce qu'il avait. Même un guerrier qui ne savait pas masquer son énergie - ou qui ne le faisait pas parce qu'il s'en foutait - pouvait augmenter celle-ci durant un combat, le niveau de puissance n'était pas forcément le même selon qu'on était au repos ou en plein combat. En outre, peut-être était-il capable de se transformer pour augmenter sa puissance. C'était cette incertitude qui avait incité Zangya à se contrôler pour le moment. Elle n'avait pas particulièrement envie de se lancer dans un combat qui pouvait s'avérer plus compliqué que prévu, même si dans l'état actuel, il ne lui faisait pas peur. Et il suffisait d'une étincelle pour qu'elle change d'avis et lui saute dessus pour lui arracher les informations tant désirées.

Toutefois, le pirate changea d'avis et décida de dire ce qu'il savait, en signe de bonne foi. Elle fut quelque peu étonnée par ce revirement de situation et haussa un sourcil interrogateur. Elle apprit donc de sa bouche qu'une base rebelle avait été détruite par l'Empire et étaient en difficulté, ce qui n'était pas très étonnant. Zangya n'était pas encore allée à la rencontre des rebelles pour le moment, mais c'était sur sa TODO list (liste des choses à faire). Peut-être aurait-elle dû commencer par là plutôt que faire un voyage vers la Terre, par ailleurs, mais elle n'avait pas eu envie de s'attarder trop sur Héra. Finalement, elle n'apprit rien de plus que ce qu'elle savait déjà à propos de Freezer.

Il retourna ensuite sa question à la Héra. Elle se contenta de hausser des épaules et de répondre :


"La même chose que toi, maintenant. Une dernière question."

La réponse à cette question allait sans doute déterminer ce que Zangya allait faire avec le pirate dans un avenir très proche.

"La femme que tu recherches, qu'est-ce que tu lui veux ? Tu as dit qu'elle t'appartenait, est-ce que c'est ton esclave ?"
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockMar 25 Fév 2020 - 1:16
Dans une situation aussi délicate, il fallait la jouer fine. Cela faisait jubiler le pirate, voir son interlocutrice aussi ignorante, parler de l'ennemi avec l'ennemi, voilà une scène assez amusante. Edouard jouait l'homme n'ayant aucun camp, le simple pilleur de planète, le simple pirate. Il savait pertinemment que Freezer le récompenserait gracieusement s'il débarrassait, ou obtenait assez d'informations, d'une rebelle de la planète ensablé. Alors, pour gagner sa confiance, il décida de dire ce qu'il savait sur les rebelles et leur dictateur égocentrique. Enfin, il dit ce que n'importe quel homme perspicace aurait remarqué en s'intéressant quelque peu à Hera. Mais c'était peut-être assez pour gagner un temps soit peu sa confiance ? Peut-être que oui, peut-être que non. Il suffisait d'un faux pas pour que la discussion se transforme en champ de bataille… Il valait mieux qu'il n'ait pas à se battre contre une guerrière semblant plus puissante que lui. Il était immortel mais se découvrir ainsi était inutilement, il fallait la jouer intelligemment. Il conta donc la situation désobligeante des rebelles, qui ne cessait de mettre des bâtons dans les roues du seigneur Doré. Ce dernier ripostait fort en détruisait les bases ennemies répertoriées. Heureusement pour eux, certaines restaient cachées, mais pour combien de temps ? Freezer dépêchait ses armées trouver ces moins que rien pour les exterminer à jamais et assouvir encore plus sa domination sur le peuple de Zangya. Ensuite, après qu'il ait dit ce qu'il prétendait savoir sur eux, il essaya de percer les intentions de la guerrière en lui retournant la question. Il demandait cela sans espérer grand-chose, il doutait qu'elle lui révèle ses intentions de sitôt et il avait raison ; elle se fit méfiante et prétendait ne pas en savoir plus que lui. Edouard haussa un sourcil.

"Tu en sais autant qu'un voyageur et un pilleur alors que c'est ton peuple ? Tu ne dois pas beaucoup te soucier d'eux. Mais peut-être que tu acceptes le règne de ce Démon du Froid, qui sait ?"

Il y avait une pointe d'ironie dans sa voix, il cherchait à piquer la guerrière. Il fallait avouer qu'à ses dires, elle en savait autant qu'un étranger alors qu'il s'agissait de ses confrères, de sa planète et sa liberté. C'était étrange, non ? Après tout, certains Hera se fichait pas mal que le fils d'Artic ait évincé le sultan qui n'était pas vraiment mieux selons les rumeurs… Il regardait Zangya droit dans les yeux lorsqu'elle changea de sujet, pour aborder la fameuse femme qu'il avait mentionné auparavant. Il grinçait des dents, pourquoi fallait-il qu'elle revienne sur le sujet de Kym ? En quoi c'était si important ? Se passant rapidement la main dans la barbe, son regard se perdit au loin.

"Cette femme s'appelle Kym et ce n'est pas mon escale. C'est juste que… notre destinée est qu'on soit ensemble, pour toujours. Mais elle est introuvable, introuvable alors que je venais de la retrouver…" Il prit une courte pause en replongeant ses yeux dans les siens. "Mais en quoi cela t'intéresse ? Je n'arrive pas à croire que je suis en train de te raconter ma vie !"

C'était sûrement son côté féministe qui refaisait surface. Un mot de travers et elle sortait à la gorge du pirate, la tranchant vivement. Malheureusement pour elle, elle n'arriverait pas à le tuer, mais il préféra garder ça pour lui.

"J'imagine que tu as été esclave par le passé pour réagir ainsi, tu t'es donc échappé. Félicitations, chérie. Mais pourquoi tu ne permets pas à tes confrères Esclaves de s'échapper également ?"

Il faisait passer sa fuite pour un acte égoïste mais c'était également une façon de revenir sur son objectif. Il avait légèrement divaguer en parlant de sa bien-aimée, sa possession, sa Kym...
Zangya
Zangya
Autres Races
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6838
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1860

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockMar 25 Fév 2020 - 20:02
"Tu en sais autant qu'un voyageur et un pilleur alors que c'est ton peuple ? Tu ne dois pas beaucoup te soucier d'eux. Mais peut-être que tu acceptes le règne de ce Démon du Froid, qui sait ?"

A ces mots, le regard de Zangya laissa dévoiler un doute qui venait de s'emparer d'elle, et elle baissa légèrement les yeux en réfléchissant à ces paroles. Il avait raison, après tout. Elle ne s'était jamais soucié de son peuple, auparavant. Elle s'était évadé du harem et avait fuit sa planète en compagnie de Bojack et quelques autres, et n'y avait plus jamais remis les pieds depuis très récemment. Elle avait tourné le dos à son peuple, durant des décennies - sa race vieillissant plus lentement que les humains - abandonnant les autres esclaves du harem à leurs sorts, faisant mine d'ignorer leur existence. Elle avait été égoïste, puis, influencée par Bojack, elle était devenue une mauvaise personne. Une égoïste, une individualiste, voilà ce qu'elle était.

Avait-elle réellement changé ? Au fond, sa volonté de libérer son peuple, n'était-ce pas encore une fois un acte égoïste ? N'agissait-elle pas dans son propre intérêt, en fin de compte ? Car si elle voulait se racheter, après tout, c'était bel et bien pour ne pas retourner en Enfer lors de sa prochaine mort. Elle voulait gagner sa place au Paradis. Était-ce là la seule raison qui la poussait à bien agir ? Faire le bien uniquement pour se préserver d'une damnation éternelle ? Non, il y avait autre chose. C'était depuis sa rencontre avec Apheriah. L'ange croyait en elle, en sa capacité à faire le bien, et Zangya ne voulait pas la décevoir. La déesse angélique de la guerre était devenue, en très peu de temps, une sorte de modèle pour l'Héra, tout comme Bojack autrefois. Il fallait dire que la rouquine était facilement influençable, sans doute parce qu'elle n'avait jamais pu prendre ses propres décisions, que cela fût en tant qu'esclave ou en tant que sbire de Bojack. Elle avait toujours été au service des autres, jamais libre, jamais libre d'être qui elle était vraiment. Mais qui était-elle, au fond ? Elle n'en savait rien. Elle avait été une esclave. Elle avait été une pirate, une pilleuse, une meurtrière. Puis une âme damnée. Que restait-il d'elle, désormais, si ce n'était des miettes d'un esprit fracturé par les dures épreuves de la vie et de la mort ? Apheriah avait su la reconstruire, en partie. Elle lui avait redonné confiance en elle, lui avait donné l'espoir, elle l'avait guidé sur le droit chemin. Mais elle n'était plus là désormais. La guerrière Héra était livrée à elle-même. Pour la première fois, elle avait pensé par elle-même - tout du moins c'était ce qu'elle croyait - elle avait pris une décision sans suivre un quelconque ordre. Elle s'était fixé un objectif. Mais elle en ignorait les véritables raisons derrière. Était-ce pour échapper à l'Enfer ? Était-ce pour impressionner Apheriah, ou tout du moins ne pas la décevoir ? Ou bien est-ce que le sort de son peuple comptait vraiment à ses yeux ? Elle ne savait même pas répondre à cette question. Comment savoir ce qui comptait vraiment, alors qu'en ce monde, elle n'avait plus rien, alors qu'elle était de nouveau seule, et complétement vide au fond d'elle ? Elle s'efforçait de préserver les apparences, de se montrer forte, de faire croire qu'elle savait exactement où elle allait et ce qu'elle faisait, mais au fond, elle ne savait même pas qui elle était vraiment. En dehors de ses gènes, du sang bleu qui coulait dans ses veines, rien ne la liait vraiment à la planète Héra. Elle n'y avait aucune attache : aucun ami, aucune famille. Elle avait quitté ce peuple des décennies plus tôt, pourquoi s'en soucier maintenant ?

Peut-être parce qu'elle ne savait pas quoi faire d'autre, tout simplement. Elle savait qu'elle devait faire de bonnes actions, et en retournant sur sa planète natale, en se souvenant de ce qu'elle avait vécu au harem lors de sa jeunesse, ça avait sonné comme une évidence pour elle. Elle devait sauver les autres esclaves du harem, mais surtout sauver son peuple en intégralité. Peut-être ne serait-ce là que le début d'une grande aventure héroïque. Ou peut-être serait-ce une nouvelle fin qui la conduirait inexorablement en Enfer, une fois de plus. Mais puisqu'elle avait déjà bravé la mort et l'Enfer à deux reprises, elle n'en avait plus peur, désormais. Elle voulait juste croire qu'il pouvait exister une autre alternative pour elle, qu'elle n'était pas condamnée à une éternité de souffrance. Elle voulait croire en la rédemption, et Apheriah lui avait donné cet espoir. Après tout, tout le monde pouvait avoir droit à une seconde chance, non ?

Le pirate tombé du ciel répondit ensuite à propos de la question de Zangya sur la femme qu'il recherchait. Il affirma qu'elle était sa destinée, qu'ils devaient être ensemble pour toujours. Ainsi semblait-il croire au grand amour. Malgré la fureur qu'elle ressentait pour les précédents dires du barbu, et malgré ses propres doutes, elle eut un petit sourire amusé à cette pensée. Jamais elle n'aurait imaginé qu'un type comme lui puisse éprouver de l'amour pour qui que ce soit, et encore moins croire au grand amour, croire que deux personnes pouvaient être liées pour l'éternité. Une chose était certaine, Zangya ne croyait pas du tout à ce genre de choses. Peut-être était-ce parce qu'elle n'avait jamais ressenti de l'amour pour qui que ce soit, juste parfois de l'attirance sexuelle ou une espèce d'alchimie très éphémère. Mais elle ne croyait pas aux contes de fées. Elle ne croyait pas aux histoires d'amour éternel entre un Prince Charmant et une Princesse, dans le monde réel, il n'y avait que des méchants loups.

Lorsqu'il demanda en quoi ça l'intéressait et pesta qu'il n'arrivait pas à croire qu'il était en train de lui raconter sa vie, elle se détendit, et lâcha même un petit rire moqueur.


"Ha ha ha ha ! Je m'attendais pas à ce qu'un type comme toi puisse avoir un côté aussi romantique." affirma t-elle d'un ton sarcastique.

Elle était toutefois soulagée que celle qu'il recherchait n'était pas une esclave. En parlant d'esclave, le pirate avait deviné qu'elle en avait été une auparavant. Il revint sur le sujet initial de la situation des Héras en demandant pourquoi elle ne faisait rien pour sauver ses congénères esclaves.


"Écoute, c'est pas parce que je suis Héra que le sort des autres Héras m'intéresse." affirma t-elle.

Elle ne savait même pas vraiment elle-même si elle était en train de mentir ou de dire la vérité, du fait de ses propres doutes sur ce qu'elle ressentait vraiment au fond d'elle, et des raisons qui la poussaient à vouloir aider son peuple. Malgré cela, elle n'avait aucun doute sur le fait que voir des femmes être réduites à l'esclavage la rendait vraiment furieuse, puisque cela lui rappelait ce qu'elle avait vécu autrefois, raison pour laquelle elle avait tué les hommes qui conduisaient une cargaison d'esclaves un peu plus tôt.


"Comme je te l'ai dit, j'ai quitté cette planète il y a longtemps, et je n'ai plus aucune attache là-bas."

Cette fois-ci, c'était la pure vérité.

"Bon, faut que j'y aille. Merci pour les infos, et bonne chance pour retrouver ta copine." conclut-elle, finissant finalement par glisser une politesse.

Il était vrai que son avis avait quelque peu changé à propos de lui lorsqu'il avait parlé de sa compagne, même si Zangya ne croyait pas en l'amour éternel, les sentiments qu'il éprouvait pour cette femme étaient assez touchants, d'une certaine manière. Elle n'avait aucune raison de le tuer ou même de lui faire du mal, puisqu'en dehors de ses paroles assez brutales, elle ne l'avait vu commettre aucun crime. Peut-être qu'il se donnait tout simplement un genre mais qu'au fond de lui, il était le plus adorable du monde. Elle n'en savait rien, et au fond, s'en fichait un peu. Tout ce qu'elle constatait, c'était qu'il ne lui était plus d'aucune utilité maintenant qu'il semblait avoir dit tout ce qu'il savait sur Freezer et les rebelles. Et puisque, pour les raisons évoquées plus tôt, elle ne pouvait pas compter sur lui pour le recruter dans son combat, elle n'avait aucune raison de perdre plus de temps. Chacun allait reprendre le cours de sa vie comme si de rien n'était. Ou peut-être que non.

Elle commença donc à faire demi-tour en regardant le ciel, et s'apprêta à s'envoler, à moins qu'il ne la retînt.
Edouard le Bel-Ami
Edouard le Bel-Ami
Autres Races
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 09/06/2018
Nombre de messages : 204
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 410

Techniques
Techniques illimitées : Ras de marée ¶ Corde fantôme ¶ Barrière de corail
Techniques 3/combat : Ancre¶ Barrage de canon ¶
Techniques 1/combat : Mégalodon

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] ClockJeu 27 Fév 2020 - 20:40
Ses paroles semblaient amuser la pirate de l'espace. Après tout, qui aurait imaginé qu'un homme comme lui s'intéresserait à une femme ? Cette femme était une obsession, auquel il ne pouvait pas y échapper. Il courrait après siècles après siècles et il semblait y être forcé pour toute sa vie. Et Dieu sait que sa vie n'est pas prête de s'achever. Zangya avouait qu'elle ne s'attendait à ce que le pirate puisse avoir un côté aussi romantique. Le pirate lâcha un sourire, si elle connaissait leur relation, elle enlèverait ce mot de son vocabulaire, Kym et Edouard étaient tout sauf romantiques. Elle semblait assez soulagée par sa réponse, son expression avait changé du tout au tout, passant à un air dur à un air amusé.

En vérité, il n'y avait qu'un seule esclave ici : Edouard et son âme étaient soumis à un seul être… Legion, le spectre. Lui seul avait un pouvoir sur le pirate, lui seul pouvait choisir de mettre fin à sa longue aventure dans ce monde.

Pour le moment, il jouait l'agent double avec une femme qui était suspecte à l'encontre de l'Empire Cold. En fin de compte, Edouard aimait bien sa franchise, sa spontanéité. C'était dommage qu'elle soit une ennemie de son patron, il ressentait qu'elle lui cachait quelque chose mais ça, il l'avait deviné depuis un moment. Il ne fit rien à son encontre, il allait seulement faire un rapide rapport à Freezer en surveillant les agissements de Zangya sur Hera. La guerrière s'obstinait à répéter qu'elle n'avait aucune attache là-bas, que le sort de ses congénères ne lui importait pas. Devant de telles paroles, le pirate fronça les sourcils. Comment pouvait-il croire cela en ayant été témoin d'un acte de bienfaisance de la part de la rebelle ? Il ne pouvait pas croire qu'elle ne voulait pas sauver tout un peuple, son peuple, alors qu'elle avait sauvé des femmes qu'elle ne connaissait ni d'Adam, ni d'Eve.


"Si tu le dis, je veux bien te croire." Dit-il peu convaincu.

De toute façon, il n'allait pas prendre le risque de lui faire confiance et de ne pas parler au Seigneur Doré d'une potentielle menace. Il lui fallait donc retourner sur Hera sans plus attendre et espérer une entrevue avec son chef qu'il n'avait encore jamais vu. Freezer avait préféré envoyer un de ses sbire plutôt que de le recruter en personne, il devait mieux avoir à faire. Son interlocutrice exprima également son envie de partir en le remerciant pour toutes ses informations et lui souhaitant bonne chance pour retrouver Kym. Un sourire taquin apparut sur son visage, il lui fit un signe de la tête avant de tourner les talons.

"Bonne route, moussaillon."

Puis, sans perdre de temps, il se dirigea vers les bases de lancement pour prendre la direction de la planète Hera et ainsi faire son rapport.
Contenu sponsorisé

A pirate's life for me ? [PV] Empty
MessageSujet: Re: A pirate's life for me ? [PV]   A pirate's life for me ? [PV] Clock
 
A pirate's life for me ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-