Partagez
 

 Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hoù Sennin
Hoù Sennin
Terrien
Masculin Age : 76
Date d'inscription : 10/08/2020
Nombre de messages : 39
Bon ou mauvais ? : Héroïque !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 6 Fév 2021 - 13:32
Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Ae75155807ed38b5a6844f5a936e78af646a8ee8v2_hq

Moi qui me faisait une joie de participer à mon premier tournoi, je m'empressais de rabattre mes prétentions, franchissant alors les murs aménagés autour de la place «Gros Buu». Envoûtée par les idées que je me faisait d'un grand tournoi d'arts martiaux, disons que du complexe sportif auquel je m'attendais je n'eus droit qu'à l'odeur des vestiaires. Et encore, à la grande limite, on avait réellement affaire au nec plus ultra... De la cour des miracles. Maître Hoù m'indiqua de poursuivre ma marche d'un hochement de tête. Lui n'avait pas l'air surpris pour un sou et saluait même chaleureusement l'Officier Krasnoï qui tenait une sorte de kiosque pourvu d'un grand symbole d'étoile de vie au centre duquel trônait un ruban écarlate.






'Alut ma belle !



>Bonjour Monsieur Hoù, bonjour Haiko. Bienvenue à l'agora du muscle ! Vous allez bien ?







'Fait aller, 'fait aller ! T'l'air d'voir raté ton lit encor', me tromp' ?


>Au RR, chacun doit faire de son meilleur afin que l’événement se déroule sans anicroches. C'est notre responsabilité qui est en jeu pour un dessein qui est colossal. Alors on à pas vraiment le temps de compter les heures de sommeil.

De ma déconfiture, j'étais la seule fautive. J'aurais dû me douter de quelque chose en apprenant que le tournoi allait avoir lieu dans Satan-City intra-muros. Le stade avait été placé dans un boulevard absolument détruit qui avait été bouclé. Tous les vingt mètres, des bulldozers poussaient des tonnes de gravats pour former des mini arènes dans le remblai. Aussi interrompais-je les salamalecs en consultant l'officière :






Krasnoï ! Me dites pas qu'on va se battre là-d'dans ?!


>Ah si, si ; Navrée.






Mais, mais pourquoi ?!

>Ordres du Général Copper. C'est symbolique. J'imagine. Mais c'est surtout pour que le minimum d'argent ne soit dépensé en dehors de la cagnotte réservée à Satan-City.






C'loin d'êt' bête ! 'Pis pou'une fois qu'l'argent 'l'est pas j'té par l'fenêt' moi ça m'va !

La seule et unique chose qui faisait «compétition à portée mondiale » était une sorte de tour fortifiée en briques immaculées. Au beau milieu de la place, elle surplombait de sa hauteur toutes les arènes dont certaines encore en formation. Son pinacle circulaire était animé, tournant très lentement sur lui même.






Bah y'avait du budget pour votre donjon au moins !






Haiko...

>C'est la tourelle d'observation, c'est du préfabriqué Capsule. C'est là-bas que les spectateurs sur place assisterons au match.

Spoiler:
 


>D'ailleurs c'est aussi là-bas que vous devez vous enregistrer en tant que participants. Au rez-de-chaussée.






'Erchi têt'd'loire ! 'Ssaie d'dormir !






A plus tard Krasnoï !

>A plus tard. Et bon courage ! Dit elle en niant avec toute la vigueur du monde l’existence de la mélatonine pour grimacer un sourire approximatif.

Spoiler:
 

C'était là son maximum, à n'en point douter. Je lui adressais un dernier regard en bombant les biceps. Elle m'adressa une autre tentative de sourire. Cette fille devait trouver une chambre et vite. Et une thérapie de désintox' à la caféine, sinon elle allait remplir la rubrique nécrologique à 30 ans révolus. Nous dirigeant vers la tour brune, je remarquais la masse informe de participants qui s'agglutinait partout dans... « l'agora du muscle ». Peut-être avions nous étés trop ponctuels. Ou bien mon choc m'aura fait ignorer les informations visuelles inutiles. Dieu seul le savait. Plusieurs cliquetis d'activation précédés de bourdonnement de pales m'indiquèrent que les drones-écrans étaient de retour, probablement pour assurer une retransmission internationale du Nozomu Budokai. Et il le fallait parce que les places assises ne seraient pas légion.

A peine le pas de la double porte traversé, un grand malabar nous accueillis d'un salut un tantinet trop formel que je soupçonnais de lui avoir rompus le bassin.

>Bienvenue au Nozomu Budokai, futurs champions !


Il me regarda de la tête aux pieds.


>Et spectatrices allègres !

Putain il commençait très mal sa journée lui. Je jetais un coup d’œil vexé à Maître Hoù. Celui-ci répondis par quelque chose que je ne saurais différencier entre un rire franc et une toux grasse.






'Jour m'sieur. 'Aim'rais 'scrir' la p'tite Haiko à ma droite. J'serais son supporter Héhé !



Mon coup d'oeil toujours posé sur lui changea son expression affichée en de l'incompréhension.






Maître ?




C'toi qu'à voulu v'nir. T'là en ta qu'lité d'discip'. J'te matt'rais 'vec ma Tanuki !






M-mais les gens... C'est vous qu'il voudront voir ?






T'as cru quoi ? C'tu gagn' j'srais l'premier à d'border s'ton podium. S'tu perds c'pas l'même 'stoire j'te connais pu ! Héhé !

L'inscription achevée, le malabar nous indiqua que la salle d'attente se situait au -1. C'était là-bas que nous étions censés recevoir nos numéros servants à désigner nos rencontres.

>Hep monsieur ! Les spectateurs c'est de l'étage 1 à 3 !






'L'senseï qu'doivent brieffer l'marmots 'vont où ?

>... Vous pouvez y aller.

Ainsi nous arrivions dans une grande salle entièrement blanche et vide, occupée seulement par des sièges bleus. C'était à s'y méprendre une salle d'embarcation d'aéroports. Encore que je n'étais jamais allée dans un aéroport, mais dans les films c'était pareil. Il y avait déjà une poignée de combattants assis. Une petite vois nasillarde dans un haut-parleur fatigué nous annonça qu'un organisateur allait venir s'occuper de nous une fois que nous serions tous réunis. Le Maître s'assit de tout son poids sur le siège, ses poignées d'amour débordant légèrement des accoudoirs. Ce n'était pas sa posture de conseil ça, c'était sa posture sieste ! Je le rejoignis alors, une crampe au ventre. J'avais imaginée participer. Je le voulais. Mais l'idée que mon enseignant ne serais là qu'à titre d'observateur et pas directement sur le terrain avait un je-ne-sais-quoi d'intimidant. Je déglutissais bruyamment alors que la porte s'ouvrit à nouveau. Concentres-toi ma grande, juges bien tes futurs adversaires !



Dernière édition par Hoù Sennin le Sam 6 Fév 2021 - 17:30, édité 2 fois
Done
Done
Cyborg
Féminin Age : 21
Date d'inscription : 01/02/2021
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : Inconclusif.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : AASAR / IDV / BOH
Techniques 3/combat : EMASC / SPD
Techniques 1/combat : AOC

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 6 Fév 2021 - 16:44
Possibilité de ne pas se souvenir des évènements. Si échec, possibilité de perdre trop de souvenirs. Motivation par la menace. Efficace. Alentours observés pendant trente minutes. Attendu au milieu de ville détruite. Reconstruction en cours. Grandes difficultés. Réflexion quant à l’utilité de reconstruire la ville quand elle se fait tout le temps détruire. Cercle vicieux : cité reconstruite, richesse sous-entendue, pillards attirés, défenses sous-développées mises à nouveau à néant, survivants reconstruisent à nouveau. Inutilité. Pondération quant à une possible solution. Réflexion qui aide à passer le temps. Développement des moyens de défense primordial. Manque d’initiative incompréhensible. HEM aurait dû être pitché plus tôt. Multiples problèmes qui auraient pu être évités.

Voile sur visage. Manteau sur épaules. A l’air d’une vierge de fer. Passants qui observent. Ne sont pas observés en retour. Regard vers horizon. Attente. Bientôt, participation à un tournoi. Objectif : tester les capacités développées durant les années précédentes. Entraînements doivent mener à quelque chose. Améliorations doivent mener à quelque chose. Vérification des aptitudes en temps réel contre artistes martiaux, extraterrestres, mutants et erreurs. Doit prouver qu’il y avait eu un sens. Vidéo enregistrée à but commercial. Doit présenter l'entièreté des capacités. Ne doit pas rater. Ne doit pas échouer. Première compétition face à des adversaires inconnus. Pas des partenaires d’entraînements. Pas des ennemis non plus. Simplement des adversaires. Doit aller au sommet.

Voit Douglas revenir. Peut voir sur sa moustache un nouveau poil gris. Il annonce que l’inscription est terminée, qu’il a dû négocier pour autoriser une participation inhabituelle, qu’il y a acceptation des armes mais interdiction de tuer - rappel que ce sont des adversaires et non pas des cibles. Objectif remémoré. Possible châtiment face à l’échec remémoré. Ne doit pas s’écrouler plus de dix secondes. Ne doit pas toucher le sol hors de l’arène. Possibilité de tirer dans les adversaires en évitant la tête. Possibilité de déchirer les muscles et disloquer les os. Rappel que le Ruban Rouge est un potentiel client - les impressionner est un dessein.

Envoyée dans salle d’attente d’aéroport. Derniers mots avec Douglas qui observera. Décision de ne plus l’écouter. Bruit de l’écume en fond par-dessus son discours. Menaces couvertes par l’océan. Détente ? Toujours fixée du regard. Observateurs de différentes allures. Douglas s’en va. Incisives inégales en taille enfin éloignées. Laissée seule. Gamine à l’air ingénue et siesteur obèse présents dans la salle. Enfants… autorisés à participer ? N’apprécie aucunement paralyser des nourrissons.

Salle blanche, vide. Chaises. Gamine. Vieil homme. Personne d’autre. Distance maintenue. Intimidation à tenter ? Pourrait révéler des informations avant l’heure. Pourrait faire peur aux adversaires. Armes à feu non appréciées - Boubou n’en est pas une. Canon utilisant des aimants pour envoyer des projectiles de fer. Ne sera pas disqualifiée. S’assoit sur une chaise au loin. Décide de ne pas intimider. Désire ne pas montrer tout de suite ses armes. Ne veut pas faire peur à l’enfant. Ne veut pas faire peur à l’enfant ? Ne veut pas dévoiler ses atouts. Reste enveloppée dans son manteau. A une allure de fantôme. Reprend la lecture du fichier audio. L’écume. L’océan. Ambiance calme et paisible.

Stress présent. Peur présente. Prochain participants inconnus. Capacités des prochains participants, inconnues. Dangereux ? Inaptes ? Anticipation lourde sur le mental. Aimerait qu'elle disparaisse. Avenir angoissant. Dernier test avant de rencontrer officiellement un client. Assez puissante ? Pas assez puissante ? Réflexion inconclusive. Inutile. Idées redondantes et terrifiantes. Ne peut pas s'en débarrasser. Cercle vicieux. Désir d'éviter le sujet le remet au centre de la réflexion. Inutile. Stupide. Stupide. Stupide. Stupide. Doit réussir. Doit vaincre. Doit prétendre qu’il y eût un sens. Doit prouver qu’il y avait de l’utilité.

Décide de lancer un reportage sur les abeilles afin de changer de sujet de réflexion.
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8646
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 6 Fév 2021 - 19:24


« Nozomu Budokai ? »

Affalé de toute la longueur de son corps sur le parterre immaculé du Paradis, le tendron découvrait une annonce qui fit vite de s’accaparer sa totale attention. La publication, ayant transcendé la voûte céleste pour parvenir jusqu’à l’au-delà grâce à l’incroyable technologie du téléphone cellulaire, tira Yukko de sa torpeur, la demoiselle dès lors focalisée sur cette mention d’une compétition sportive organisée sur la planète bleue. Son pouce faisait défiler le texte d’une promptitude que ses prunelles smaragdines n’avaient aucun mal à suivre, examinant la proclamation avec révérence. De son insatiable quête de perfection de la chose martiale naquit bientôt son désir de participer à cet événement, et l’adolescente convoitait pour se faire de se rendre sur Terre. Néanmoins, il y avait un hic : l’auréole qui chancelait au sommet de son bourrichon, rappel indélébile de son décès, défendait à la martialiste de se rendre dans le bas-monde.

Une situation ennuyeuse pour le commun des défunts. Toutefois, cette règle immémoriale, pourtant essentielle au maintien de l’équilibre de l’univers, ne reposait sur rien d’autre que la bienveillance des concernés. Rien n’empêchait physiquement à quiconque capable, d’une manière ou d’une autre, d’effectuer le trajet entre les deux dimensions. Yukko faisait partie, grâce à sa maîtrise aiguë du déplacement instantané, de cette once d’individus pour laquelle une telle traversée n’était guère plus qu’une formalité, et autant dire qu’elle ne sentait aucunement obligée de s’assujettir à une quelconque prescription que nul ne saurait lui imposer. La joue pétrie d’un discret rictus, Yukko posait l’index et le majeur sur son front pour procéder à la téléportation sous les regards résignés de ces compagnons de l’au-delà qui, soupirant à l’unisson parce qu’ils avaient eu le temps de cerner le personnage, avaient depuis bien longtemps renoncé à tempérer les caprices de la Super Saiyan.

La donzelle apparut ainsi dans la capitale de la Terre, où elle fut dès lors bousculée par l’attroupement qui lui eût servi de cible pour son Shunkan Idō. Ce ne fut que lorsqu’elle parvint à s’extirper de ce brin de foule que Yukko eut le déplaisir de découvrir le décor désolant qui allait accueillir le tournoi. Un véritable champ de ruines, ceinturé d’un mur au mortier érodé et au centre duquel trônait une gigantesque tour. Constater le piteux état de la mégalopole avait de quoi tempérer l’excitation de la lutteuse. Les moyens mis en œuvre étaient modestes pour héberger ce qui, en d’autres temps, aurait sans nul doute été la plus sensationnelle rencontre sportive. Les arènes n’étaient guère plus qu’un ensemble de terrains vagues séparés par des monceaux de gravats qu’une troupe de bulldozers s’affairait à déplacer. Le cadre était à mille lieues des prestigieuses compétitions d’antan, et la fillette qui s’était jusqu’alors détachée des affaires du bas-monde ne pouvait ignorer la misère qui y sévissait. Elle qui avait été témoin de la dévastation amenée par la détonation des bombes de l’ancien dirigeant de la planète apprenait aujourd'hui qu’une seconde calamité dont elle n’avait ouïe-dire s’était abattue sur Satan-City, ôtant aux survivants de la première toute chance de répit. Un tel spectacle de rebuts et décombres donnait tout son sens au but caritatif de l’événement.

Sa participation à cette compétition était, comme à son habitude pour la pucelle, née d’une volonté purement égoïste d’assouvir sa soif de perfectionnement de ses talents d’artiste martiale. Mais, si son implication pouvait, par sa seule présence, contribuer d’une manière comme d’une autre à la restauration de cette populace brisée, Yukko y voyait un motif suffisant pour avoir bafoué les lois de l’au-delà. Cela dit, et pour cette même raison, l’implication du Ruban Rouge avait de quoi lui arquer les sourcils. Il était difficile pour elle de croire à un tel revirement de cœur de la part d’une organisation qui pendant si longtemps avait convoité de dominer le monde, et qui n’avait nullement hésité à répandre la mort et la désolation pour atteindre ce but. Mais encore fallait-il qu’il y ait un monde à dominer. Peut-être que, de cette façon, même le Ruban Rouge avait trouvé un intérêt à participer sincèrement à cet effort de reconstruction. Enfin, la défunte sportive était prête à leur laisser le bénéfice du doute, ne serait-ce que pour avoir l’occasion de participer au tournoi. Si l’armée criminelle devait présenter une quelconque menace pour la population de Satan-City, Yukko se doutait qu’elle n’aurait qu’à simplement s’en débarrasser.

La demoiselle se laissa ainsi portée par ses deux pieds jusqu’au bâtiment central. L’étrange artefact doré qui lui faisait office de couvre-chef l’avait suivie lors de sa descente vers le monde des vivants et faisait l’objet de moult dévisagements et interrogations de la part de la cohue. La super guerrière se contentait de presser le pas pour éviter toute altercation potentielle. Une fois parvenue jusqu’à la bâtisse, la garçonne procéda promptement à son inscription à l’issue de laquelle, elle fut invitée à se rendre au sous-sol. La pièce dédiée aux compétiteurs était pour le moins austère, certainement dénudée de toute ornementation extrême-orientale si chère aux compétitions tenues sur l’île Papaya. Yukko prit place sur l’un des sièges vides, ses jambes à l’instar de ses bras, croisés. Du coin de l'œil, elle faisait état de la concurrence, avant d’esquisser un discret sourire.

Parfait. Personne ne lui arrive à la cheville.

La victoire lui était visiblement assurée. Mais cela ne voulait pas dire qu’elle n’avait rien à apprendre de ces lutteurs de talent. Il est dit que les meilleures techniques sont celles que transmettent les survivants, alors quoi de mieux que voir à l'œuvre les rescapés de la destruction de la capitale Terrienne.
Duum
Duum
Majin
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 21/01/2019
Nombre de messages : 25
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Raviobeam / Döner Special / Saut Quantuumique
Techniques 3/combat : Wata Kashi-hô / Majin Mimicry
Techniques 1/combat : E=P0t0f3u

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 6 Fév 2021 - 19:57
Une vie réserve son lot de rencontres fortuites. Prenez cet officier du Ruban Rouge: Sommé de monter un buffet avec un budget dérisoire et la promesse d'une balle dans le crâne en cas d'échec, sa journée ne pouvait plus mal commencer. Quelle chance que, arpentant désespérément les environs dans son véhicule de fonction, il fut d'un coup ferré par un somptueux fumet et remonté jusqu'à la fautive.

Là, parmi les décombres, se tenaient un... clochard, survivant de bric et de broc, mais surtout cette gamine étrange à la peau toute rose. Elle surveillait studieusement une marmite montée sur feu de cagettes, de laquelle s'échappaient des vapeurs alléchantes venant couvrir les rudes odeurs de poussière et autres détritus.

Après quelques minutes de salivation involontaire pour les deux spectateurs, la petite daigna ouvrir le capot, renifler un grand coup, avant de le reposer d'un air satisfait. Elle se saisit alors de deux ustensiles improvisés pour les cogner ensemble dans une parodie d'appel à table, puis laissa le passage à l'homme affamé qui s'approcha, non sans appréhension.

Mais toute sa volonté céda dès lors qu'il révéla le contenu. Apparemment, il était aussi attirant visuellement qu'olfactivement, et très certainement gustativement vu qu'il fut dévoré en l'affaire d'une minute. Le visage couvert de larmes d'une joie indescriptible, le malheureux se retourna alors pour remercier sa bienfaitrice, mais elle avait disparu!

Enfin, pas aux yeux de tous. L'officier l'avait gardée à l'oeil et identifié un sourire au milieu de ses traits renfrognés alors qu'on se jetait sur sa création, puis elle était partie sans demander son reste.
En revanche, elle fut bientôt rattrapée par un véhicule volant dont l'occupant savait pertinemment qu'il ne fallait pas laisser passer une telle occasion d'arnaq-engager! Un tel talent bénévole.



Et c'est ainsi que Duum était devenue la chef d'un tournoi et fait jusqu'à présent 2 heureux, tout en s'en brossant royalement les tentacules.
Mais diable. Le staff de la tour où on la conduisait à présent n'était pas prêt pour ses méthodes...
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockSam 6 Fév 2021 - 23:09
« Munch munch… Mmh, c’est vach’ment bon, ces machins-là ! Comment vous dites que ça s’appelle ? »

« Des mochis, Sergent-Chef. Et les meilleurs qui soient ! Les producteurs de cette marques sont assez mystérieux, certains disent qu’ils viennent de la lune elle-même.»

Du côté du buffet à volonté, un mur de muscle et de fourrure s’était penché sur les mets à disposition, profitant allègrement du repas avant même que ne commencent les festivités. Un homme-bison de plus de 2 mètres 30 à l’allure de catcheur, simplement vêtu de sa veste, son caleçon et sa paire de botte, faisait la causette au pauvre employé qui se faisait ruiner son stock de mochis, sans pouvoir trop s’en plaindre, hélas. En effet, il s’agissait, comme le laissaient deviner les insignes que portait ce dernier, d’un agent du Red Ribbon, le Sergent-Chef Brown ! Alors qu’il avait été dépêché ici par le Général Copper lui-même pour assurer la sécurité du tournois, il profitait honteusement de l’offre de nourriture fournie originalement pour le peuple, et c’est pourquoi une tape dans le dos le tira de son festin.

« Hep, Brown, ça c’est pour le public ! On est pas là pour faire du tourisme, j’te rappelle ! »

« Mais j’en ai marre de nos rations de grippe-sous ! Tu crois franch’ment que je peux me caler avec la cantine de la caserne ? Même pour les gradés, on a à peine de quoi se faire une entrée décente ! »

Roulant des yeux, l’homme qui interrompait sa pitance tira une taffe de sa cigarette dans un long soupir. Lui aussi portait l’insigne, ainsi qu’un foulard autours du cou. D’apparence plutôt banale, l’individu arborait le même rang que son camarade bovidé. Lui aussi membre de l’escouade Copper, le Sergent-Chef Orange envoya un regard noir à son associé, qui se redressa en soupirant.
Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 37h6

« Tu sais très bien qu’en ce moment on doit se serrer la ceinture. Et cet évènement, c’est justement l’investissement qui va nous renflouer, alors garde ça en tête et ouvre plutôt l’œil. Les tournois de ce genre, c’est souvent le repaire des types louches, rappelle-toi les Tenkaichi Budokai. On sait jamais quels trouble-fêtes viendraient uniquement pour nous voler dans les plumes. Alors tu restes aux aguets, vu ? Prends plutôt exemple sur le sérieux de Krasnoï. »

Fit l’homme d’un mouvement de tête vers l’officier tenant l’agora du muscle, à l’air toujours aussi placide et épuisée, alors qu’elle répondait aux question d’un vieil homme enrobé et d’une fillette. Sans doute un père qui emmenait sa fille voir le championnat. Mais quelque chose d’autre attira leur attention en la présence d’un autre individu, bien étrangement vêtu, le visage caché par un voile opaque. C’était typiquement le genre de types étranges à tenir à l’œil. Sans compter un autre individu qui fit son apparition, une adolescente dont le chef était surplombé d’un cercle de lumière. Brown n’y fit pas vraiment attention, mais Orange, en revanche, ne laissa pas passer ce petit détail, qui en informa son supérieur par son oreillette.

« Général, les prétendants arrivent. Il semble déjà y avoir de potentiels ‘cas spéciaux’ parmi eux. »

« Reçu, restez en standby et soyez attentif. Et dîtes à Brown que toute nourriture ingérée par lui sera déduite de sa paie. »

Le Général Copper, lui, observait du haut de la tour du muscle restaurée les entrées à travers les enregistrements des caméras disposées ça et là. Ses scanners rétiniens analysaient les différentes sources de puissances pour déterminer un classement des différents participants. L’arrivée de la guerrière auréolée était pour l’instant synonyme de celle de la future gagnante, tant la force qui se dégageait d’elle crevait le plafond. Mais sa caractéristique étrange fit naître l’interrogation pour le cyborg. Il fut un temps où il avait lui aussi un tel apparat, à l’époque où il avait été jeté en enfer après la destruction de la Terre par Buu. Si beaucoup avaient oublié ce moment par un phénomène qu’il ne s’expliquait pas, ce n’était pas son cas, étant resté en enfer après la résurrection de toutes les bonnes âmes que le Sorcier Babidi et ses sbires avaient fauché. Pas de doute, cette femme était morte, et continuait d’arpenter le monde des vivants. Elle faisait sans l’ombre d’un doute partie des ‘cas spéciaux’, une appellation utilisée par C-12 pour signaler et lister les personnes anormales pouvant poser problème au Red Ribbon, en particulier les extra-terrestres et les utilisateurs de Ki. Et à peine prit-il le temps de prendre quelques notes qu’un autre individu à inscrire sur la liste qui se présenta à l’entrée du complexe.

Une puissance moindre que la jeune femme, mais néanmoins plus que correcte avait fait son entrée. Au milieu de la foule, il était impossible de rater cet énergumène, d’une taille vertigineusement grande et recouverte d’une longue cape couleur bordeaux. Plus interpellant encore était la couleur verte de sa peau, sans doute un autre alien de plus. Avec lui se tenaient une poignée d’individus de tailles diverses, toutes encapuchonnées. Il avançait d’une démarche fière, bombant le torse comme à son habitude pour rejoindre le bureau des inscriptions.

« Tout ça m’a l’air en ordre. Il ne me manque plus que votre nom, monsieur… »

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Hwl3

« Ma Sénior. Appelez-moi Ma Sénior. »

Fit-il avec un ricanement avant de se diriger vers la salle d’attente. Toisant les différentes personnes ci-présentes, Il semblait chercher quelqu’un dans l’assemblée. Ses compagnons, eux, sont restés du côté des spectateurs, cachant leur hideuse face du reste de la populace. Communicant avec eux par télépathie, leur maître leur demanda :

« Gong, Ocarina, Trombone, vous le voyez ? »

« N-non, votre Majesté. Mais pas besoin de s’inquiéter, je suis sûr que le prince se porte bien. »

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 0dv8

« Je plussoie Gong, Maître Piccolo. J'ai foi en notre Jeune Maître, il arrivera… »

Piccolo Daimaô soupira avant de croiser les bras dans un coin de la salle, jaugeant les différentes personnes présentes. La présence d’un individu à la force démentielle ne lui plaisait pas du tout, mais il ne dit mot. Après tout, sa couronne lumineuse trahissait le fait qu’il s’agissait d’un ange, un mort-vivant échappé de l’Autre-Monde, un peu comme lui. L’auréole au-dessus de sa tête lui laissa supposer qu’elle n’en avait pas pour longtemps et rejoindrait dans peu de temps le monde des morts à nouveau. Ce n’était pas donc pas une cible pour le clan, qui était avant tout ici en repérage pour observer les martialistes de cette ère.

Eux, en revanche, étaient les réelles proies sur lesquelles il jetait son dévolu, poussé par la grande haine de leur monarque envers les artistes martiaux mortels. Et bien qu’il ait totalement changé son approche dans leur chasse, son raisonnement était inchangé ; il comptait bien les massacrer jusqu’aux derniers.
Pocus
Pocus
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 28/01/2018
Nombre de messages : 23

Techniques
Techniques illimitées : Inferno / Avaler / Recracher
Techniques 3/combat : Détonachoc / Bavardente
Techniques 1/combat : Vortex

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockDim 7 Fév 2021 - 10:39
Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour manger tranquillement ! Sérieusement, pourquoi est-ce qu’il y a autant de monde au même endroit ? Certes, finalement ça fait plus de nourriture parquée au même endroit, un buffet gratuit à volonté. Enfin, gratuit oui, mais la qualité n’est certainement pas là, Pocus a eut du mal à mâcher une femelle dans une ruelle qui avait plus un goût de plastique que de steak. A croire que les humains apprécient s’injecter de la silicone pour paraître plus gros à certaines parties du corps, ça pollue complétement les meilleurs morceaux. Et c’est sans parler de ce gros monsieur qui fut proportionnellement plus gras qu’un kouign-amann, le démon crut bien faire une crise de cholestérol avec cet engin !
 
Pourtant, il le sait, il y a de la viande tendre et musculeuse qui doit traîner sur cette planète, il se souvient encore du gringalet à l’odeur alléchante qu’il avait croisé brutalement lors de son apparition. Cabale qu’il s’appelait ?  Il n’était pas très généreux, mais qu’est ce qu’il fut alléchant, qu’est ce que Pocus souhaiterait ne serait-ce que croquer l’un de ses doigts de pied. Dommage que ce nabot fût ironiquement un trop gros morceau pour la bête ardente qui fut expédier dans l’espace. L’impie ne compris par ailleurs pas pourquoi il passa subitement du vide spatial à un quartier inconnue des enfers où un énorme monsieur rouge très classe qui le frappa avec un tampon. Même pour Pocus cette phrase sonne bizarrement. Quoi qu’il en soit, le démon fut courageux et a crier très fort pendant des années jusqu’à que le géant décide de le renvoyer sur la planète pleinement d’eau, de végétation et de casse dalle.
 
"Avoir un creux ! Besoin de grailler ! FAIIIII….Beurgeulaaaargh !"
 
C’est quoi ça encore, un morceau de papier qui lui arrive en pleine figure ? Ce n’est pas comestible et surtout pas bon, en plus Pocus ne sait pas lire. Mais il trouve les dessins du prospectus plutôt rigolo, il y a dessus l’un de ces obèse dégueulasses qui, en plus, s’avère être plutôt vieux donc sans nul doute faisandé. Ce qui attira l’attention du diablotin c’est les représentations de plusieurs bodybuilders qui font de la lutte tout autour de la boule de gras. Dès lors le démon s’imagina à une table entourée de ces hommes musculeux fourré par d’autres homme musculeux d’homme musculeux, le tout rôti à point avec un soupçons de sel et poivre. Oh que prendre une bouchée là-dedans serait grandiose, si en plus ils possèdent une énergie hors du commun ça sera l’extase.
 
Il faut juste maintenant trouver où l’évènement se passe, Pocus devina avec une bonne minute de réflexion que cela se déroule proche du dessin de pilier rouge en arrière-plan. Après quelques instants supplémentaires de recherches, le diablotin trouva enfin les lieux de sa convoitise. A peine entra-t-il dans la tour du muscle qu’il fut assailli par une multitude de parfum qui le firent baver d’impatience. Etrangement, ici, personne ne semble avoir peur de son apparence ce qui n’est pas vraiment un problème. Un type louche avec un logo en forme de ruban s’approcha de la bête.
 
"Pour la participation du tournois c’est au sous-sol."
 
"Euuuuuuuuuuuuh …."
 
"Vous descendez ou vous dégagez, on n’a pas que ça à foutre. Hop hop hop."
 
"Ok Ok. Pocus aller en bas."
 
Non mais oh, depuis quand la bouffe donne des ordres ? Bon, en même temps il avait l’air d’être vénère et  confiant. Et pourquoi a-t-il parlé d’un tournois ? Pocus commence à croire qu’il a fait peut-être une erreur, ou bien est-ce un coup de génie ? Quoi qu’il en soit, résigné, le démoniaque dévala d’un étage pour arriver dans une grande salle blanche avec plein de chaises et de bonhomme juteux. Certains en particulier attirèrent l’attention des narines de la bête. Il y avait un chou de Bruxelles drapé dans une cape avec tout plein de mini-clone de Bruxelles. Une demoiselle de chewing-gum avec lequel il devrait être drôle de faire des bulles. Une sorte de serviette-bavoir sur patte, ce qui va être pratique. Et enfin une miss avec un donut sur la tête, ce n’est pas bête ça ! Mais ça met du temps tout ça.
 
"Quand commencer truc ?"                        "Quand commencer truc ?"
                   "Quand commencer truc ?"
          "Quand commencer truc ?"                       "Quand commencer truc ?"
                                        "Quand commencer truc ?"
En ligne
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Terrien
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 123
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Hellfire / Fiendish Uranage / BlackOut
Techniques 3/combat : Mandicle Claw / Sister Abigail
Techniques 1/combat : Do not provoke HIM

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockDim 7 Fév 2021 - 17:06
Comment définir l’ambiance ? Clairement, la joie de la compétition était dans les airs ! Que ce soit les combattants qui souhaitaient prouver leurs valeurs que les spectateurs avares de divertissement violent et compétitif, bien que quelque chose de mauvais planait dans l’air. Que ce soit certains des participants du tournoi ou des spectateurs, il y avait quelque chose de louche. Le prochain arrivant n’allait pas arranger cette impression que quelque chose de mauvais traînait dans l’ère. Aussitôt, les alentours de la tour, illuminés par le soleil et le ciel bleu, prit une teinte rouge tel le sang. Sa marque était enfin présente sur les lieux où lui et son ancien collègue avaient été agressés par les protecteurs de la veuve et de l'orphelin. À travers la foule qui commençait à s’éloigner rapidement de Bray Wyatt. Il ne s’agissait pas du présentateur aimé de tous ou du chef de culte à la philosophie si étrange, non… il s’agissait du Fiend !

Plusieurs armes se levèrent vers lui alors que les spectateurs, voir même des potentiels candidats pour le combat, se mirent à fuir pour leurs vies, mais un seul regard de la créature sortie d'un esprit malade était suffisant pour que les soldats du Ruban Rouge de ne pas engager les hostilités, l'intimidation était tout simplement trop forte. Kami sait ce qu'il pourrait leur faire. Le Fiend continua sa route vers la tour mise au milieu des arènes improvisées pour rentrer dans le rez-de-chaussée. Le même scénario, les armes étaient prêtes à tirer comme jamais avant que le béhémoth démoniaque leva une affiche... l'affiche du Nozomu Budokai. L'intention était claire : le monstre voulait participer à ce tournoi pour des raisons mystérieuses, mais certainement valide aux yeux de l'ancien guide des lucioles. Il rejoignit le bureau pour les inscirptions devant la femme qui ne semblait pas intimidé face au clown mangeur de monde, elle semblait trop blasée pour en avoir quelque chose à faire.

“Un nom, je vous prie.”

Après tout, seulement quelques personnes privilégiées connaissaient le nom de la bête, vu que le présentateur ne semblait pas très à l’aise pour le dévoiler. Ce dernier claqua des doigts pour faire apparaître sur le mur à côté de lui pour faire apparaître en flamme son intitulé : F I E N D !

Après que la paperasse soit marquée par la secrétaire qui paraissait plus pour une machine qu’un être capable d’émotions et de sentiments, le monstre s’avança dans le sous-sol pour rejoindre la salle d’attente. Les portes s’ouvrirent avec un grincement inconfortable alors qu’elle ne faisait aucun bruit auparavant. L’Homme dans les bois venait de faire son apparition en face de ses adversaires, son regard mêlant l’orange et le rouge tel du magma en fusion se posa à chacun de ses futures victimes, mais il semblait prendre du temps sur le Namek et la guerrière avec une auréole au-dessus de la tête. C’était clairement devenu les cibles du Fiend. Néanmoins, il n’allait pas pouvoir mettre ses mains sur eux pour l’instant. Étrangement, la créature qui était capable de semer destruction et désolation se mit dans un coin de la salle maintenant entièrement rouge tel un bunker en temps de guerre. Pourquoi le monstre était revenu sur les lieux où il n'avait causé aucune victime, mais beaucoup de dégâts collatéraux alors qu'il était vilipendé ? Franchement, même Kami ne pourrait le savoir. Peut-être que ça l’amusait tout simplement. Voyons comment les choses allaient évoluer à partir d'ici.
Atabaque
Atabaque
Masculin Age : 5
Date d'inscription : 05/11/2020
Nombre de messages : 6
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matéralisation | Rayon pourchassant | Regard vil
Techniques 3/combat : Vague explosive démoniaque | Puissance concentrée
Techniques 1/combat : Ravage maléfique

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockMar 9 Fév 2021 - 15:23
Ces temps-ci, il semblerait que le chaos soit partout. Pourtant, mon père n'en est pas le seul responsable. C'est embêtant, d'autres forces se mettent donc en travers de mon chemin. Enfin, pour l'heure tout ceci importait peu. Je devais rester concentré sur mon objectif premier, le premier mur qui se dressait sur la voie qui m'était destiné. Le Roi Démon n'avait peut-être que peu de considération pour son enfant, mais lui comptait bien lui montrer qu'il aurait bien mieux fait de s'en préoccuper. Pour l'heure, j'en étais réduit à de simples méfaits de bas étages, piller quelques habitations commençait à sincèrement m'ennuyer. Même les plus résistants ne représentaient plus aucun challenge, j'avais appris à manipuler la plupart de mes pouvoirs et aucun des survivants ne m'arrivaient désormais à la cheville. Il était plus que temps de passer à l'étape suivante de mon élévation, et tomber sur cet ahuri avait été une véritable aubaine. Le soi-disant artiste martial transportait avec lui un tracte qui annonçait la mise en place d'un championnat au coeur de la capitale en ruine, le genre d'événement qui avait tendance à attirer les plus redoutables combattants au monde. Une occasion inespérée, compte tenue de la situation actuelle, qui m'arracha un rictus incontrôlable.

"Voilà qui nous réunira sans aucuns doutes, père."

Je me mis alors en route, traversant le pays pour trouver rapidement les convois qui transportaient tout un tas d'adversaires plus intéressant que les paysans rencontrés jusqu'ici. Une vieille couverture me servi de cape pour cacher mon apparence, bien que d'autres créatures étranges prenaient place ça et là, je ne souhaitais pas que la réputation de mon père ne m'ennuie sur le chemin. Faire profil bas durant l'entièreté du voyage était loin d'être facile, mais je me forçais à restreindre mes pulsions en pensant à la visibilité qu'allait m'apporter le championnat. J'allais m'armer de patience, préparant mon avènement.

Finalement, nous arrivâmes à destination, là où d'autres convois déposaient davantage de mes futures victimes au creux des ruines qui allaient vraisemblablement nous servir de terrain de combat. Toujours drapé dans mon manteau de fortune, ma minuscule silhouette ne tarda pas à se frayer un chemin jusqu'au lieu des inscriptions. Me glisser entre les jambes des combattants était une tâche aisée, mais je fini pourtant par me heurter à un récalcitrant. Il grogna.

"Bouges de là microbe, avant que je ne te..."

Mon regard perça l'ombre de ma capuche pour plonger dans celui de la créature hideuse, qui par un heureux hasard s'avérait être rien de moins que l'un des laquais de mon père.

"Mon... Mon prince ?! Toutes mes excuses, je ne pensais pas vous trouver ici ! Je... Pardonnez-moi je vous en prie !"

Je rétorquais, ses gémissements ne m'intéressaient pas.

"Mon père, il est là n'est-ce pas ? Tu lui annoncera mon arrivée, que je ne le laisserais pas s'approprier ce championnat ni ce monde. Va."

S'exécutant après moulte courbettes, la créature s'élança à la recherche de son Roi, bousculant sans considération les participants sur son chemin et provoquant une réaction en chaine, un attroupement bruyant dont je m'empressais de m'éloigner pour aller inscrire le nom d'Atabaque dans la liste des participants. Sans perdre plus de temps alors, je rejoignis à mon tour les inscrits en me contentant de rester discret pour le moment. Du coin de l'oeil, je repérais les guerriers qui me semblaient les plus redoutables. Je repérais évidemment mon père, confronté au laquais que je lui avais envoyé, je lui adressais alors un grimace difficilement perceptible avant de noter les autres de mes cibles principales. Une chose était certaine alors, c'en était fini de s'ennuyer.
Ulano Stormruler
Ulano Stormruler
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 25/12/2020
Nombre de messages : 14
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Bouclier Solaire // Épée des Sept Joyaux // Thunder Bolt
Techniques 3/combat : Lightning Storm // Lightning Wave
Techniques 1/combat : Déesse de la Foudre

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockJeu 11 Fév 2021 - 14:53

Ulano : "Hmph-hmph... Un. tournois ?"

Assise du mieux que je le puisse à la table d'un restaurant en extérieur, je fais vite de finir ma bouche remplie d'un trop plein de viande. Le bruit de la nourriture broyée entre mes dents m'empêcher d'écouter la conversation des autres correctement.

- : "Askip, va y'avoir un tournois dans pas longtemps" Hm-hm... "Quoi ? T'étais pas au courant ?" Hm-hm... "Nan frérot jsuis pas sorti d'chez moi depuis des siècles. J'trouve ça juste chelou qu'on fasse ça dans la ruines, on manque tant de thune que ça ?" Hm-hm ? "Ca m'étonnerait pas. A force de reconstruire..." Hum... "M'enfin, j'sais pas toi mais jvais aller y jeter un coup d'oeil. 'pourrait être marrant." Hm-hm.

Hm... L'appel du combat... Voilà déjà plus de vingt ans que je ne m'étais pas un peu dégourdie, je dois certainement être rouillée. Mais là n'est pas vraiment le centre de mes préoccupations. Qui dit tournois dit spectateur, dit possible gain de popularité, et éventuellement, une récompense. Voilà qui devrait attirer Riju, si elle est dans les parages. Si il y a une chance de la trouver lors de cet événement, alors je vais devoir en faire partie que ce soit en tant que spectatrice, ou en tant que participante.

Ulano : "Hey, vous deux. Où se passe ce fameux tournois dont vous parlez ?"

- : "Hein ? Bha, heu... Vous suffit de suivre la foule dans cette direction. C'pas trop trop loin."

Ulano : "Je vois. Merci à vous."

Sur ces mots, je n'avais plus qu'à finir de dévorer le contenu de mon assiette et de quitter les lieux en laissant un rubis sur la table. C'était bien bon, mais encore une fois, la viande de mon monde natal était meilleure.

La simple indication qui me fut donnée est, pour le coup, plus que facile à suivre. Il faut croire que ce tournois attire bien du monde ! Est-ce que les gens d'ici viennent pour observer, ou pour participer ? Si il n'y a que des terriens, est-ce que ça vaudrait le coup de participer ? Ils sont tous si petits... J'ai peine à croire qu'ils puisse survivre à une possible humiliation en m'affrontant.

...Mais que suis-je en train de penser ? Comment puis-je les juger ainsi ? Je ne les ai jamais vu à l'œuvre !

...Pourquoi se voiler la face, si il y avait des terriens au potentiel combatif acceptable, je l'aurais ressenti au premier croisement de regard, et par le Soleil qu'est-ce que j'en croise sur ma route ! Après-tout, une géante comme moi... J'imagine que j'attire facilement l'œil. Haaa... Devrais-je plutôt m'abstenir et me contenter de regarder les combats ? Devrais-je prendre le risque de m'ennuyer dans un tournois gagné d'avance ? Je devrais y réfléchir un peu plus sur la route.



Quelques minutes plus tard, disons une bonne dizaine, je me retrouve non loin de là où devrait se dérouler le tournois. Effectivement, on ne considère pas cette partie de la ville comme 'ruines' pour rien. Ces grandes machines de métal semblent peiner à déblayer la zone ! Est-ce ici qu'on va vouloir faire combattre les participants ? Et cette espèce de grande tour au milieu, qu'est-ce ? J'ai pu découvrir un nouveau genre de bâtiment en arrivant dans le coin, mais ça... Qu'est-ce que la Terre peut se montrer étrange quand elle le souhaite... Par dessus le marché, cette chose n'a aucun style ! Oh... J'imagine que ce n'est pas anormal. De la destruction a eu lieu par ici, alors... C'est excusable.

A suivre les gens comme je le fais, je finis par me retrouver à l'intérieur de cette étrange bâtisse. Comment ne pas se perdre parmi tant de monde, même avec deux têtes de plus qui n'importe qui...?

- : "Suivant !"

J'imagine que pour rejoindre les spectateurs, il faut grimper directement à l'étage ? Je ne vois pas d'où est-ce qu'ils pourraient observer les combats autrem-

- : "... Madame ! C'est à vous !"

Qu'est-ce que...?

Ulano : "... Pardon, vous adressez-vous à moi ?"

- : "Et bien... Si vous cherchiez à faire la queue pour aller aux toilettes, c'est loin d'être le bon endroit ! Vous participez ou non ?"

Quelle impolitesse... Son travail est-il si irritant que ça, ou est-ce sa simple personnalité ? Qu'importe... La question revient frapper mon esprit pour la énième fois : Participer, ou non ? J'aurai du faire attention et essayer de trouver du regard les éventuels participants... Quelle idiote je peux faire, quand je m'y met. Tant pis.

Ulano : "... Très bien, très bien. Je participe."

La procédure n'a rien de bien compliqué, comme me l'indique le garçon griffonnant des lettres illisibles sur ses petits papiers. Il ne me suffit que de lui donner mon nom pour finaliser mon inscription à ce tournois. Une aubaine qu'on ne me demande pas de me débrouiller pour remplir un quelconque formulaire : Je ne lis et n'écris toujours pas le terrien.

Bon, et bien, voilà qui est fait. Direction la salle d'attente. Loué soit le Soleil, elle n'est pas difficile à trouver !

Vu le nombre de siège restant, on dirait que je suis parmi les derniers participants acceptés dans cet événement. Les quelques personnes que je peux y trouver, tandis que je m'installe dos contre un mur libre, et bien... Disons que ça change déjà de la foule de terriens qui m'a accompagné jusqu'à cet endroit.

Je vois...:
 

Bon, et bien... J'imagine que je vais attendre que les choses se passent.
Izuku midoriya
Izuku midoriya
Terrien
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 01/11/2020
Nombre de messages : 23

Techniques
Techniques illimitées : Detroit Smash/ Carolina smash
Techniques 3/combat : Delaware Smash/Texas Smash
Techniques 1/combat : Delaware Detroit Smash

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockVen 12 Fév 2021 - 22:00
Cela faisait maintenant deux bonne heures que je fut partis de l'hôpital afin, d'aller participer au tournois.
Des que j'arrivais dans les lieux je fu surpris, de voir dans quel état était la ville tout était détruit.
Je me demande comment pouvait on organise un tournois dans un endroit, aussi dévasté.
Mais j'était bien oblige de le faire si je voulais en apprendre plus, sur mon alter le ONE FOR ALL.

J'avais prit le soin de mettre mon costume, afin d'être un peu plus crédible et surtout d'être plus allése je me rapprochais alors d'une des personnes gérant l'organisation du tournois qui m'explique comment se déroulé, le fonctionnement des inscription, les règles du tournois et ou se trouve la salle. 

"Bon maintenant plus cas m'inscrire et je serai près."
dis je avec détermination.

Je rentrais dans la tour puis je partis m'inscrire après avoir fait cela, je rejoignais les autre participant dans la salle d'attente.
Je prit la précotions de cacher mon identité en mettant le masque de mon costume car, on ne sais jamais si ces filme et que ma mère ou all might, sachent que je participe à un tournois sans leur consentement.
Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Latest?cb=20170709215002&path-prefix=fr


Mais je regardais mes adversaire les examinant de la tète au pieds pour essaye, de voir à qui j'avais à faire, qu'elle était leur alter.
En parlant d'alter cela me rappelais que je ne savais toujours pas maitriser le mien alors essayons d'éviter de trop en abuser, je ne veux pas me blesser ou même, blesser les autres.
je me mit alors à entrer dans une réflexion total tout en chuchotant des mot qui était compréhensibles pour moi, mais pas pour les autre se qui, pouvaient les faire peur.

Puis j'arrêtais se temps de réflexion et me mit à sourire car j'avais vraiment envie que le tournois commence et d'affronter, tout ses gens et surtout j'avais hâte d'êtres plus ultra
Mr Satan
Mr Satan
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 13/06/2017
Nombre de messages : 61
Bon ou mauvais ? : M.R S.A.T.A.N
Zénies : Vraiment BEAUCOUP

Techniques
Techniques illimitées : AH ! C'EST MONSIEUR SATAN ! PHOTOS ! ; Mines explosives ! ; SATAN KICK ! ; JET-PACK PUISSANCE MAXIMALE !
Techniques 3/combat : oh... Une pièce ! ; DYNAMITE KICK !
Techniques 1/combat : Cadeau explosif

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockMar 16 Fév 2021 - 12:31

Après le tournoi de la semaine dernière qui avait fait succès dans toute la ville attirant les plus puissants guerriers de la région qui, malgré leur force, se faisaient plier un à un ou, sans doute par peur, abandonnaient avant même d'entrer sur le ring, le grand Satan avait prévu, en association avec une certaine organisation décrite comme "bénévole" par ses agents, un nouvel événement qui avait pour but la reconstruction de la ville après toute la destruction qu'elle avait récemment connue. Après tout, qui d'autre que le héro ultime de la planète pouvait contribuer à sa reconstruction ? Après avoir rapidement éliminé la menace qui planait autour des terriens sans même dévoiler un huitième de ses capacités, l'imbattable colosse allait tout simplement réparer les quelques dommages que ses pouvoirs incontrôlables avaient pu causer lors des affrontements :   "toujours nettoyer derrière soi !" Était l'une des nombreuses devises qu'il s'efforçait de transmettre à la jeunesse d'aujourd'hui. On raconte que depuis qu'il a énoncé cette phrase, la ville a gagné 40 places dans le classement des cités les plus propres du monde ! D'ailleurs, cette devise était devenue tellement célèbre que des marques de produits nettoyants l'affichaient en slogan avec Mr Satan comme égérie : sa magnifique tête était partout, des produits nettoyants jusqu'aux ballons dirigeables dans le ciel ! Et, évidemment, cela ne pouvait que plaire.

Ce jour-là était donc le jour du "Nozomu Budokai" présenté par le ruban rouge et Mr Satan. Cette organisation avait l'air plutôt fiable, surtout que son nom ne pouvait être que celui d'un rassemblement solidaire comme on en voyait un peu partout. La description de ses agents compétents et tous diplômés de Satanford ne venait que balayer les doutes. Passons, il était temps de mettre en marche tout cela désormais. Le colosse moustachu était bien échauffé après la journée de la semaine dernière et il n'y avait nul doute qu'il n'allait faire qu'une bouchée de ses adversaires venus de tout part. Eh oui ! Le tournoi avait fait du bruit partout dans le monde et tous ceux qui avaient raté l'événement précédent s'étaient précipités pour s'inscrire, et pour certains, ont fait le voyage de très loin ! Il espérait donc que les combattants sur la liste étaient plus intéressants que ceux qu'il avait pu croiser dernièrement.

Sans surprise, le public était au rendez vous et vous vous doutez bien que 99,9 pourcent de ces braves gens étaient de fervents supporters du champion indétrônable. Il y avait cependant une personne avec une petite plaque toute mignonne qui affichait timidement "Bray Wyatt" : on dirait qu'il allait y avoir de la concurrence !

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Img_2010

Les combattants arrivaient un à un sur l'arène sans savoir que l'un des plus grands noms de l'art martial universel allait faire sa spectaculaire apparition d'une minute à l'autre : et c'est ce qui arriva.

D'un coup, tout devint noir et aucune once de lumière n'apparaissait. Après quelques secondes de silence et d'incompréhension, un grand "BOUM" fit vibrer tout le terrain.



"Et... Et voici messieurs dames..."

Ce coup de gong laissa place à une musique épique accompagnée de jeux de lumière dans tous les sens, un spectacle irréel qui donnait les larmes aux yeux aux plus fidèles fans du héro. Les flashs lumineux éparpillés ne firent bientôt plus qu'un pour se recentrer sur l'emblème de tout un peuple, le sauveur de tout un monde, le modèle de toute une génération, celui qui anéantissait la menace en un claquement de doigt, celui dont la bienveillance n'égalait que la puissance incommensurable... Les yeux humides, le commentateur peina à poursuivre sa phrase, mais, aidé par le cri à l'unisson du public, il hurla à pleins poumons :

"MISTEEEEEEEEEEEEEEER SATAAAAAAAAAAAAN !"

Dès lors que la lumière fit apparaître sa silhouette, une explosion légendaire de feux d'artifice qui dura bien deux ou trois minutes survint d'un coup et on put remarquer que durant tout ce temps, le colosse garda la même posture symbolique :

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Downlo10

Sous les yeux sans doute ébahis de ses futurs adversaires, il s'esclaffa :

"HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !"
Light
Light
Autres Races
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 23/01/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Shunpo - Sharp Fury - Fencer Concenration Shining Sword
Techniques 3/combat : Meta Tornado - Gravity Break
Techniques 1/combat : Out of Place

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockLun 22 Fév 2021 - 14:24
La terre, une planète prospère, une planète bien différente que celle connait Light, une planète qu’il ne pourrait même pas imaginer dans ses rêves, pour n’importe quel metamol une telle planète serait la parfaite représentation  de ce qu’on l’on pourrait appeler « le paradis ». En effet, bien que l’escrimeur eut un peu de temps pour vérifier les différentes caractéristiques de la planète bleue.

Il ne put voir qu’une partie des conditions, des conditions qui permettait en partie la vie sur le globe. Il se concentra effectivement sur la recherche d’information sur son peuple. Ainsi il n’accorda que peu d’importances à ces données peu considérables. Malgré l’intérêt qu’il porta aux connaissances concernant son peuple, il n’obtint que peu de résultats. En effet. Il ne sut que peu de choses de ses origines. Mais au moins il découvrit l’origine du scientifique qui s’est lâchement joué de ses semblables.

Enolc est en effet toujours vivant. Il s’agit d’un terrien, un savant fou faisant abstraction de toute morale. Assez pour utiliser de véritables individus tels que les métamols lors de ses morbides expériences. Heureusement il n’eut pas le temps de poursuivre ses manigances grâce au leader des ganshous : Fugma.
En tout cas, pour l’heure, le retrouver était une priorité pour Light puisqu’il s’agissait de la seule autre source d’informations qu’il voyait pour en savoir plus sur le peuple de la planète Verte. Il décida donc de le rechercher, de le trouver, d’obtenir des réponses puis de se venger.

Comment ? Lui rendre la monnaie de sa pièce de la même façon en martyrisant le peuple de la planète Terre pourrait bel et bien être une solution. Mais sont-ils responsables des méfaits de cet individu maléfique ? Non. De plus, le sabreur était incapable de faire une telle chose.
Malgré sa colère, l’escrimeur ne se laissait pas aveugler par la vengeance. Certes difficilement. Mais il y arrivait, car il n’était pas uniquement animé par la rage. La curiosité s’ajoutait aussi au mélange qui lui fit quitter la planète d’Ajito.

Après quelques jours de voyage à travers le vide intersidéral, il finit par voir au loin « le paradis ». Et sa réaction ne se fit attendre, à la vue d’une couleur aussi vive. Il ne put s’empêcher de s’exclamer. Gardant les yeux fixés sur ce cercle bleuâtre, il demeurait sans voix.
Entrant n contacte avec l’atmosphère, sa capsule fonça à toute vitesse vers le sol. Brulant de plus en plus. Avant d’atterrir dans une explosion remarquable au niveau du sol. Light ne ressentit rien. Un être habitué à assister à des éruptions volcaniques à tous les horizons, n’était forcément pas affecté par une petite détonation.

Projetant la plaque métallique, le processeur des lames légendaires sorti de son moyen de transport avant qu’un vent souffle sur toute la zone dans laquelle il atterrit. Un vent léger, entrainant les cheveux bleuâtres et l’écharpe de l’étranger. Qui en ces lieux demeurait comme abasourdis. La  masse d’air qui parcourrait tout son corps le laissait figé. C’était une sensation qu’il n’avait jamais auparavant ressentie. Une sensation plus qu’agréable. Une sensation qu’il voulait ressentir éternellement. Une sensation qui ne dura qu’un moment avant de réveiller Light.

Il venait d’atterrir et il était complètement ému par le climat agréable de la planète bleuâtre. Devant lui s’étendait une large étendue de débris. De bâtiments détruits. Un paysage macabre que lui trouvait pourtant tout de même beau. Un paysage qui n’a rien à envier aux vastes lacs de lave de sa planète d’origine.
Comme il ne savait rien du lieu, l’escrimeur avait supposé qu’il s’agissait de l’architecture locale. Alors qu’il s’avançait vers la ville en miettes. Un individu qui semblait endormi dans une sorte d’enveloppe en tissus venait de se réveiller après le bruit monstre qu’avait provoqué l’atterrissage.
Il semblait complètement affolé. Pointant du doigt Light qui le regardait curieusement. Il cria à son ami de se réveiller.

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Unknown

Le compagnon de ce terrien se réveilla lui aussi affolé. Mais le sabreur de leur laissa pas le temps de parler, il avait compris leur détresse.

« Je viens en paix. Excusez moi de vous faire ainsi peur. Savez vous ou puis je obtenir des informations à propos des grands esprits cette planète? »

Dès lors, l’homme aux cheveux bouclés s’avança. Il semblait excité à l’idée de répondre.

« Hey boss ! Tu tombes à pic !  L’armée du ruban rouge possède des informations à propos de tout ce qui bouge sur cette planète. Si tu participe au tournoi qu’ils organisent je suis sur qu’ils t’aideront. Oui j’y arrive, j’y arrive, quel tournoi, c’est organisé ou ? Alors, tu es à l’entrée. Oui, celle-ci est l’entrée du tournoi qui a été organisé pour reconstruire cette ville détruite. Il suffit de s’adresser aux soldats qui se trouvent à l’autre bout de la ville. La bas, ils t’inscriront, t’aura qu’à leur dire que t’as besoin d’infos ! J’ajouterai Jarre et bon courage ! »

Il avait tout résumé et semblait bien informé. Mais qui était-il ? En tout cas le metamol avait eut de la chance de tomber sur ce terrien.  Il le remercia avant de faire exactement ce qu’il avait dicté.
Arrivant au niveau du camp de soldats, il leur formula sa demande. Ces derniers semblaient plus qu’intéressés à l’idée qu’un extraterrestre participe à leur tournoi. Ils acceptèrent donc la requête de l’être pâle sans brancher.

Ainsi Light était désormais inscrit au Nozomu Budokai. Et il comptait bien gagner quelques combats pour avoir le maximum d’informations. En effet, il fut convenu que plus l’escrimeur serait avancé dans le tournoi, plus de données il aura.
Pénétrant dans le champ de bataille. Il s’assit sur un rocher nettoyant ses lames se préparant pour la suite ainsi que pour son prochain combat. Il était accoutumé aux tournois du genre. Les entrainements de l’armée metamol incluait de tels affrontements. Il s’agissait d’un entrainement pour se  confronter à diverses situations.

Quoiqu’il en soit, le metamol semblait être arrivé en dernier puisqu’il pouvait voir plusieurs participants déjà sur place. Eux aussi n’étaient pas tous terrien. Mais eux aussi semblées déterminés à gagner…
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 78

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockMer 24 Fév 2021 - 1:34

Le voyage semblait sans fin ! En tout cas, du point de vue de Leaf, il n'avait pas grand-chose à faire. Tout ce qu'il faisait, c'était s'occuper de son arc pour le lustrer, et retirait les quelques échasses gondolant son magnifique bois. Ce serait dommage de voir un tel outil usé, pas vrai ? Pour lui, c'était en effet le cas. Mais au moins, l'attente ne s'était pas fait plus sentir que ça, car le duo arrivait bien rapidement sur la planète Terre... Voilà enfin la destination que son coéquipier Light visait. Et même l'archer devait l'avouer, ce monde regorgeait de trésors visuels ! Elle était magnifique... La planète bleue devait probablement être une sorte de beauté naturelle de l'espace. Enfin... Si on excluait les Terriens de ce monde, le rendant bien plus moche que ce qu'il devrait être. Car oui, la main de l'homme avait détruit beaucoup de choses en ce monde, faisant ainsi perdre de nombreux trésors sur ce monde ! Quelle tristesse... En tout cas, le compagnon de route du Métamol n'avait pas grand-chose à dire.

Les humains qui avaient accueilli le duo étaient d'ailleurs bien surpris ! Il fallait dire que ce n'était pas tous les jours que l'on voyait une capsule spatiale tomber du ciel... Heureusement que ce n'était pas sur eux, d'ailleurs. Mais la réaction du soldat ne se faisait pas attendre, rétorquant rapidement sa passivité ainsi que sa demande personnelle. Au moins, les Terriens semblaient assez habituer aux extraterrestres pour ne pas se perdre dans leurs pensées... Et les informations arrivaient bien vite. Ainsi, un tournoi était organisé en ville ! Grâce à ce dernier, le duo pourrait probablement obtenir un peu plus de réponses, et également une destination vers où aller ! Mais pour cela, il fallait gagner... D'ailleurs, qu'était la récompense de ce tournoi ? Lui-même n'en savait rien, mais il allait bientôt le savoir ! Et le groupe se dirigeait enfin vers la ville. Light semblait bien partant pour participer à ce fameux tournoi... Pourquoi pas ? Leaf y participerait aussi, du coup ! Après-tout, s'ils sont deux à obtenir des informations, ce serait un point positif !

Et enfin devant les soldats de la fameuse armée du ruban rouge, le duo pouvait s'inscrire. Mettant ainsi son nom sur la fiche, Leaf était donc enfin inscrit à ce tournoi. Lui-aussi ne désirait que des informations... Mais du coup, ces victoires devraient donc être offertes à Light. Au moins, il pourrait avoir tout ce dont il avait besoin ! D'ailleurs... Comment seraient données les infos aux deux soldats ? Pas en devinette, au moins ? De toute façon, il était trop tôt pour y penser. Ils devaient voir tous les deux comment les choses évolueraient... Puis bon, qui sait ce qu'affronteront les deux guerriers ? Préparant son arc, il était fin prêt à en découdre. Au moins, il n'y avait pas besoin de trop réfléchir dans ce genre de cas... Il allait juste combattre comme ce qu'il fait d'habitude. En revanche, ce qu'il ne savait pas, c'est que ce tournoi allait être loin d'être facile... Qui sait les redoutables adversaires qu'il affronterait à l'avenir ?
PNJ Gerv
PNJ
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 08/01/2021
Nombre de messages : 6

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 ClockMer 24 Fév 2021 - 1:48


Les cajoleries du brush manié de la main d'une jolie maquilleuse, le chatoiement de la rampe à globe lumineux au-dessus de son miroir, le parfum de la dernière clope avant représentation. Celle qui vient sans le café. La clope du courage. Tel était son quotidien.


-Elle fait quoi après le show la minette ?


-Bougez pas si vous voulez pas que je foutes de la poudre partout !


-C'mon babe !


-Il faut qu'elle fixe votre fond de teint, sinon la sueur va découvrir votre carnation et vous avez pas envie d'avoir votre teint de cachet effervescent à la télé.


La remarque n'avait pas dû parvenir à ses tympans car tandis qu'elle ricanait doucement, Ziggy approchait tendrement son navire digital sur le récif des courbes de la jeune truqueuse. Qui ne manqua pas de s'en défaire d'un déhanchement significativement coutumier, roulant des yeux avec soupir.


-Oh ne sois pas si dure avec moi je vais tomber amour-


-Tsss.


Elle avait repoussé la poignée baladeuse qui revenait à l'assaut d'une gifle.


-Rougeaud comme vous êtes, j'ai encore assez de poudre pour camoufler un coquard ou deux.


Il grommela et fit semblant de s'intéresser terriblement à sa flûte. Ce genre de manœuvre inutile était sa technique de conservation de fierté personnelle. Le genre de corde de rappel pour toute interaction périlleuse en société.


-Pfff. C'est où qu'il faut pleurer pour avoir du champagne ici ?


-J'y crois pas...


Sortant de sa chaise, il s'extirpa de la gangue méticuleuse de la nénette qui ne l'intéressait déjà plus pour aller vers la porte de sa loge. Il redressa sa cravate excentrique en s'épiant dans le miroir, se flatta d'un claquement de doigt et ouvrit la porte. Un vigile du Ruban Rouge l'y attendait.


-Hey mon mignon tu veux bien prendre tes cliques ainsi que tes claques et aller me chercher du mousseux ? Il fait soif ici !


Une autre claque fut décochée en guise de réponse, de la part cette fois d'une main tant imposante que le seul mot qui pouvait venir à l'esprit en la voyant était « déculottée ».


-Rah mais bordel !


-Z'êtes attendus depuis cinq minutes dans la salle d'attente des participants.


-C'est ça connard, j'vais en parler à ton supérie-

Le regard houilleux du garde du corps lui fit prendre un ton plus amène.



-... Ou pas.


Disons le clairement, ses rêves de strasses et paillettes lui étaient un peu montés à la tête. On l'avait débauché pour assurer l'arbitrage commenté d'un show sportif local. Si ses disques s'étaient mieux vendus ou bien si sa carrière sur grand-écran n'était pas morte dans l’œuf, il n'aurait jamais accepté un job aussi peu reluisant. Et puis qu'est-ce qu'il y connaissait en arts martiaux ? Parfois, juste parfois, il se laissait dire que sa mère avait peut-être eu raison de remettre en question ses choix professionnels. Autant dire qu'il n'y avait rien de mieux pour foutre son estomac en vrac. Le chanteur raté déboula les marches du palier estampillé « Staff » et dans le sas le séparant des étages inférieurs, il se regarda dans le reflet d'une vitre salie par les traces de doigts. D'un coup de langue humectant profusément ses doigts, il se recoiffa. Puis il saisit une sorte de demi-dôme d'acier qui l'attendait aux côtés de la dizaine de paires de chaussures laissées là. Il effleura une interstice qui s'illumina derechef et l'engin se mit à léviter, à quelques centimètres du sol.


Pour le bien de la représentation, Copper avait consenti à toutes ses fofolleries, qu'à cela ne tienne donc que ses employés ne suivent pas, débonnaires, les demandes de l'artiste. Car au moins il était fourni en gadgets primordiaux à la grandeur de sa prestation. Monté sur son aéronef portatif, il arriva en moins de deux au sous-sol abritant les gladiateurs impatients. Son entrée se fit lumière éteintes et, savourant chaque seconde d'incompréhension des martialistes, il se décida enfin à se révéler dans un tonnerre de feux de Bengale et de grésillements de hauts-parleurs.




-Attention Proud Warriors ! Ici le chanteur préféré des Terriens, Durian-Durian ! J'espère que vous êtes chauds, parce que vous avez le cœur de la Terre entière à galvaniser ! Il faut que les dons pleuvent !


Quand sa phrase prit fin avec le chuintement de son microphone, la foule en délire répondit par un silence gêné. Tant pis pour le malaise, ce n'était pas son premier. Par contre putain, y'en avait pas un qui avait une tête photogénique. C'était la catastrophe, ses employeurs espéraient pourtant qu'il y aurait une ou deux têtes connues qui sortirait du lot. Enfin, au moins il y avait Mr. Satan. Ziggy hésitait. Que fallait-il leur dire, à cette bande de bras-cassés ? Partisan de l'improvisation, et surtout parce qu'on ne lui avait donné aucune indication, il demeurait devant eux, les bras levés. Avec un sacré air de con.


-Bzzrtt. Tu m'entends ? Tu vas leur dire tout ce que je te dis, t'as pas intérêt à manquer une phrase sinon c'est ton cachet qui y passe.


-Rappel succinct des règles mes amis ! Sachez que c'est le dernier instant durant lequel vous ne serez pas filmés ! Prenez une grande inspiration, car d'ici quelques heures s'offrira aux plus méritants le salaire de la gloire ! La notoriété mondiale ! Ahlàlà c'que je vous envie mes mignons ! Allez, on récapitule !


-Vous allez recevoir vos numéros, vous n'aurez qu'à vous repérer sur l'écran-plasma en fond de salle pour voir quel combat vous est désigné !


-Sortir de la surface de l'arène, pleurer, ne plus être apte à se relever au bout de dix secondes, déclarer forfait et mettre en danger le pronostic vital de son adversaires son éliminatoires !


-La guérison entre deux matchs est impossible, excepté si vous vous payez les soins auprès du service médical, à hauteur de 10 Zénies progressifs par soins !


-Les armes sont autorisées !


-Souriez, vous êtes filmés !


Durian-Durian claqua des doigts lorsqu'on lui dit de le faire et il indiqua à tous de regarder sous leurs chaises. Un post-it y était collé, avec inscrit un numéro allant de 1 à 100.


-Je vous invite dès à présent à regarder l'écran cité précédemment ! Bon courage mes chéris, que le meilleur gagne ! You Can Leave Your Hat Oooooon  !!!!!


Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Unknown


-Oh, au fait !Une fois sortis, les caméras commenceront déjà à fuser un peu partout ! Alors ne traînez pas et dirigez vous directement vers vos arènes !


A ces mots, l'arbitre fila planer autour de la Tour orangée, prendre de la hauteur vis à vis des arènes et surtout faire l'amour des yeux à la myriade de caméras aéro-portées qui étaient braquées sur lui. Enfin, il allait pouvoir faire connaître son visage au monde entier et faire la nique à sa génitrice...


Mais ça, ce sera pour la prochaine fois !


Contenu sponsorisé

Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Empty
MessageSujet: Re: Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」   Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」 Clock
 
Entrons en Lice ! 「Nozomu Budokai」
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-