Partagez
 

 Sur les traces d'une idée de génie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Haruka Tanibara
Haruka Tanibara
Ange
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 763
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie ClockMer 22 Mai 2019 - 23:48
Il fallait préparer le futur de Hera, et celui-ci se devait de prendre le chemin de la liberté. Haruka venait de quitter les bains de générations avec le Docteur Sorrow, celui qui l'avait aidé à sortir du combat face à Amaryllis et Rellum. L’homme masqué avait maffirmé qu'il était prêt à la suivre dans son aventure, à défendre les rebelles mais surtout renverser le roi tyrannique qui siégeait illégitimement sur le trône. Bien qu'elle n'était pas encore certaine à 100% de sa motivation à aider la cause, elle se disait qu'un allié de plus était toujours bon à prendre. D'autant qu'il avait démontré certaines capacités qui pouvaient être intéressantes au combat, mais pas seulement. Elle espérait que ses connaissances puissent être un plus pour les rebelles, qui avaient vraiment besoin d'aide. La belle pensait être un renfort de poids à elle seule mais malgré sa confiance en elle, elle savait qu'elle ne pouvait pas non plus tout faire, aussi exceptionnelle soit-elle.

En partant des bains de régénérations par la voie des airs l'ange avait envoyé un message à ses hommes, les trois Magmas qu'elle avait recruté sur la planète du même nom, et à qui elle avait demandé de rester auprès des rebelles tandis qu'elle était allé défier les deux sbires de Freezer. Elle leur avait demandé de faire passer le message au chef des rebelles pour qu'ils se rencontrent à nouveau et parler de la suite des événements. Le lieu proposé était l'île neutre sur laquelle elle avait été emmenée après s'être fait capturée par les rebelles à la place du marché. Bien sûr à l'époque elle ne connaissait pas l'endroit en question mais la demoiselle s'était informée à ce sujet depuis, elle connaissait toutes les bases, toutes les planques et n'aurait donc aucun mal à s'y retrouver. C'était la moindre des choses lorsqu'on aspirait à diriger une armée, il fallait connaître le terrain. Sur la route elle reçu un retour positif : elle allait pouvoir retrouver le chef et discuter de l'avenir. Cependant, un détail important était à signaler. Les rebelles, tenant à rester discrets, voulaient qu'elle vienne seule. Haruka s'arrêta et alors que Sorrow la suivait, elle se posa et se retourna pour lui parler.

"Je vais devoir continuer seule. Le lieu où nous nous rendons est secret, les autres dirigeants ne veulent pas y voir des intrus. Je te proposes donc de m'attendre dans un hôtel situé non loin d'ici, à environ deux ou trois kilomètres. Je te ferai signe lorsque nous pourrons nous revoir. Cela ne devrait pas non plus durer très longtemps."

Elle prit la main du terrien et lui confia un émetteur qui pouvait lui permettre de communiquer avec elle à tout moment. L'ange attendit qu'il se dirige en direction de l'hôtel puis elle parti, seule, jusqu'au point de rendez-vous, s'envolant à nouveau dans le ciel. Les îles étaient parfaites pour se cacher, le relief était varié et certaines d'entre elles n'avaient jamais été visitée. C'était pour cette raison qu'elles faisaient de bonnes planques, mais les rebelles avaient l'habitude de changer leur position pour ne pas se faire repérer par les troupes qui patrouillaient parfois dans les environs. A priori les soldats de l'Empire n'étaient pas au courant de la présence de rebelles par ici. Haruka arriva jusqu'à l'île en question, elle reconnu la cabane où elle avait été attachée avec ses acolytes, ces derniers se trouvaient d'ailleurs non loin de là avec quelques soldats rebelles positionnés visiblement pour guetter au cas où l'ennemi approcherait. Elle s'avança jusqu'à eux et Forowwa prit la parole.

"Maîtresse Haruka, ravi de vous revoir ! Vous allez bien ?"

"Très bien. Merci de t'inquiéter Forowwa, j'espère que vous allez bien tout les trois aussi."

Les trois magmas hochèrent de la tête alors qu'ils semblaient en adoration devant la magnifique. Cette dernière posa ses poings sur ses hanches et son regard balaya l'endroit, elle cherchait le chef des rebelles.

"Je ne vois pas Julius..."

"Il a d'importantes choses à faire." Répondit celui qui l'avait amené jusqu'ici la première fois, le second de Julius.

"Oh c'est toi... Ce n'est pas très poli de sa part de ne pas venir me voir."

"Il est très occupé et la dernière bataille n'a pas été une franche réussite, il attends plus de vous..."

"Oh vraiment ? Eh bien je ne suis pas plus satisfait de lui. Il est souvent absent lorsqu'on a besoin de lui... Vous oubliez sans doute que sans moi le vaisseau aurait été anéantis, j'ai sauvé la vie à tout ces survivants. Ne l'oubliez pas."

"C'est vrai... Bien, et quel était la raison de ce rendez-vous ?"

"Je voulais savoir s'il y avait des nouvelles importantes, si l'équipage qui a été attaqué se porte bien. Je pense que nous ne devrions pas lâcher la pression. Le roi penses avoir gagné, et nous allons devoir préparer une contre-attaque. Mais avant cela nous devrions ramener des gens à notre cause."

"L'équipage se remet de cette mésaventure mais ils seront bientôt remis de tout ça. D'ailleurs la plupart sont déjà fins prêst pour une nouvelle bataille. Pour ce qui est du reste des troupes, nous continuons à recruter, le nouveau dirigeant de Hera a donné envie à beaucoup de gens de se rebeller. Il est peut-être pire que le Sultan..."

"Peut-être bien. Mais tôt ou tard il tombera."

"Mais ce ne sera pas pour tout de suite. Julius ne veut pas entamer de grosses batailles pour l'instant. Les pertes ont été nombreuses. Il préfère avoir un bon plan."

"Je comprends, c'est mon avis aussi. Je vais tâcher de trouver des alliés à la hauteur. Nous en aurons besoin. Cependant, j'aurai peut-être parfois besoin de troupes au cas où nous aurions l'ennemi sur notre chemin."

"Un bataillon est à votre disposition dans la zone. Ils sont prêt à suivre vos ordres. C'est d'ailleurs eux qui ont sécurisé la zone."

"Parfait."

"Ce sera tout ?"

"Oui, pour le moment. Tu peux disposer et dire à Julius que je prends les choses en mains."

"Entendu.... Ah, une dernière chose : nous avons ici un tas de matériel stocké dans le hangar juste à côté. Ils sont également à votre disposition. Il y a principalement des armes... Et un tas d'autres choses, vous verrez... "

"Hm, très bien. Je vais aller voir ça."

Elle se gratta la tête alors qu'il s'éloigna et quitta les lieux. Haruka se rendit donc au hangar, qui était comme tout le reste des bâtiments par ici : vieux et sale. Ça ne lui plaisait pas trop ce genre d'endroit mais elle n'avait pas le choix, les rebelles n'avaient pas une puissance financière assez importante pour avoir des locaux tout neufs et des gens pour les entretenir. Il fallait parfois tout faire soi-même. La belle était entré dans le hangar et inspecta les lieux, il y avait des armes comme il l'avait dit et bien qu'elles devaient être très efficaces elles n'étaient pas aussi évoluées que celles des ennemis. C'était embêtant. Le pire dans cet endroit c'est qu'il semblait y avoir un peu n'importe quoi, des machines, des objets à réparer. Sans doute qu'ils stockaient tout ici au cas où ils pouvaient s'en resservir. L'ange fut interpellée par un tas de babioles sans doute récupérés des lieux où leurs précédentes bases ou des villages avaient été détruits par les armées du Sultan. Un objet en particulier sembla attirer son attention.

"Hm, il y a vraiment n'importe quoi par ici...."

Avait-elle lâché en soupirant. Haruka avança jusqu'à ce qui semblait être une lampe ancienne. Elle se demandait comment ce truc avait pu arriver au milieu de tout ce foutoir. Puis elle se saisit de l'objet, poussiéreux, qui manqua de peu de la faire éternuer. Sans se méfier, elle frotta l'objet pour enlever la poussière...
Shanti
Shanti
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 16/06/2018
Nombre de messages : 26
Bon ou mauvais ? : Peut-on en juger ?
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Souffle Incandescent, Illusions du Génie, Doigts de la Magicienne.
Techniques 3/combat : Manifestations Supérieures, Poussières Magiques.
Techniques 1/combat : Déchaînement du Groove.

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie ClockLun 24 Juin 2019 - 2:44

" GaAaagh... "

Je n'aurais pas dû libérer autant d'énergie, en un laps de temps aussi réduit... Je me sentais si groggy. C'est comme une gueule de bois, le revers de la médaille. Bien sûr, que ma mise en scène en valait une ! Toutes mes prestations, valent au moins tout l'or du monde ! Existe-t-il au moins une autre personne capable de se montrer plus exceptionnelle que la mienne ? Non ! Car je suis la plus cool des plus cools Djinns !

" ShantAÏe ! "

T-t-t... Ma tête... C'est horrible, mon esprit a envie d'exploser dans tous les sens, mais ma condition m'en empêche. Combien de temps j'ai dormi ? Mmh, je sais pas trop. Oh, ça ne serait pas bien dur à vérifier, je n'ai qu'à allumer la télé, après tout. Je pourrais suivre le parcours de ce pirate sans cervelle et savoir combien de jours se sont écoulés, depuis notre petite escapade. Cela serait toutefois terriblement ennuyeux et je déteste m'ennuyer.

Négligemment affalée sur mon luxueux sofa, la magnifique jeune fille que je représente peinait à se relever. Quelle tristesse... Devoir rester sous cette forme limitée, à cause de cette putain de lampe... Retrouver mon apparence originelle pompe vraiment trop de magie. Vous voyez, cette prison m'impose comme un quota de mon potentiel à ne pas dépasser d'une traite. De la stamina, en quelque sorte. Et lorsque ça atteint zéro, on subit une pénalité de restauration magique. Heureusement pour moi, je me régénère très vite, après ça.

Mais alors, donc, en fait... pourquoi je vous explique cela, ô lecteurs détachés de ma dimension imaginaire ? Tout simplement car je dois être prête, afin d'accueillir mon nouveau pigeo- maître. Maître... Même si au fond c'est un peu la même chose, gardons les termes officiels, par principe.


" Sérieusement ? Je suis dans un hangar ? Non... Ca va encore mettre 50 ans, avant qu'on me trouve... " soupirai-je après avoir constaté ma position, d'un claquement de doigt allumant le gigantesque écran plat.

Retapant ma tête sur l'oreiller, je fermais les yeux et affichais une grimace déprimée. Plus personne ne frotte ce qu'il ramasse au sol, maintenant ? Bon sang ! Pas un rebelle pour rattraper l'autre ! Moi qui avais fait exprès d'apparaître à l'endroit précis où plusieurs d'entre eux se situaient... Tout ça pour finir balancée dans un endroit aussi négligé. C'est HONteux !


"Hm, il y a vraiment n'importe quoi par ici...."

Hein ? Une voix ? Quelqu'un ?! C'est ma chance !

Une ravissante femme se rapprochait de mon antre, d'une démarche un poil hasardeuse. La probabilité qu'elle s'intéresse à ma lampe n'est que de... NON ! Rester positive je dois ! Elle m'a vue, elle vient vers moi ! C'est ça, c'est ça... ramasse-moi !

Me redressant subitement, j'avais désormais les yeux rivés sur la scène, assise en tailleur. Elle va frotter ? Dis-moi qu'elle va frotter... OUI ! Quelle chance, d'être restée suffisamment longtemps à prendre la poussière ! Ce contretemps eut visiblement le mérite de la faire éternuer. Je pouvais déjà sentir le flux, ce courant marin invisible, me happer d'une vigueur exponentielle.

D'un tourbillon étoilé, à la teinte mauvée, j'apparus enfin à l'héroïne de ma journée ! Si je restais certes plutôt petite, face à elle, je n'en demeurais pas moins rarissime. Aussi, d'un mouvement de couette, récupérai-je la lampe clôturant ma chevelure, ondulant à présent derrière mon dos. Souriant innocemment à cette humaine présumée, bras joints derrière ce dernier, quelque chose ne tarda toutefois à me chiffonner.


" Oh. C'est bizarre... Tu es, étonnement parfaite, pour une humaine... " ne pus-je m'empêcher de lui faire remarquer, tout en affichant une mine étonnée.

Me penchant en avant, l'un de mes sourcils se arqua et je ne tardai à la regarder, sous des angles différents. Bientôt, ce fut un jeu d'apparitions et de disparitions, qui me permirent d'admirer la belle de profil, mais aussi de dos. Je n'hésitais pas à lui toucher les doigts, les cheveux, le menton. Même les joues ! Et cela depuis des positions diversifiées que j'arborais. Comme c'est curieux...


" Impossible. Ton apparence est trop millimétrée, sur bien trop d'aspects. De plus, tu dégages une aura très spécifique. Tu as été créée depuis une origine le favorisant. Tu es, tu es... Un Ange ! Haruka Tanibara ! "

Akinator a parlé ! Je plaisante. Je n'ai pas besoin d'utiliser cette entité programmée, puisque je suis tout aussi efficace. Non, bien plus ! Parce que moi, je pioche mon savoir depuis le passé lui-même ! Oui, je sais, comme tout le monde... Mais j'en parle ici à l'échelle universelle.

Bref. Me déplaçant et tournant dans l'air comme si j'étais en apesanteur, je continuais mes recherches sur mon interlocutrice à venir. La fixant, accroupie tout en collant ma main au menton, j'établissais une véritable orbite autour de cet Ange apparemment bien prétentieuse. En même temps, son existence s'avère supérieure à la plèbe, ça lui donnait bien le droit de se montrer fière.


" Je vois, je vois... C'est donc à ça que ressemble ton parcours ? Quelle surprise. Avec toi, je ne vais pas avoir besoin de jouer un jeu. On se ressemble. Plus que tu ne l'imagines... Hélas, tu sembles encore t'attacher à des principes sans véritables débouchés. Laisse-moi te partager mon point de vue, mon expérience, à travers un petit show dont j'en ai le secret ! " lui proposai-je alors, sur un ton plus sérieux, avant de retrouver le sourire.

Enfin, ce n'était pas vraiment le même qu'à mon apparition, non. Celui-ci se voulait plus sinistre, plus en raccord avec les révélations à venir. Ainsi, claquant mes doigts, une foulée de particules blanchâtres ensevelirent la pièce depuis l'épicentre du bruit, avant qu'un noir absolu ne se dessine bientôt.

Sortant subitement Haruka de l'ombre, plusieurs braises lui apparurent enfin. Cela, avant que ne se dévoile l'image d'une terre sombre et calcinée, que la demoiselle écrasait présentement. L'horizon, comme le ciel, n'étaient que cendres lui réduisant son champ de vision. Un nuage opaque auquel s'ajouta ma fumeuse présence, continuant sa révolution. Le cadre était parfait pour ma confession et je ne tarderais à l'embellir de gestes ou de scènes appropriées, apparaissant au fil de ma chanson déjà entamée...


La plus belle a écrit:



♪♫♬

♪ L'on prie tel un miracle un Génie de la lampe... ♪
♪ Shanti la fable et Dieu du Sable. ♪
♪ Mais j'attends seulement mon heure pour que ça décampe... ♪
♪ Car c'est bien eux les moins fiables ! ♪

♪ Te souviens-tu de ses vieilles paroles sur le coeur ?... ♪
♪ Aider ton prochain c'est très bien. ♪
♪ Donne du pouvoir et ils n'ont plus aucun honneur... ♪
♫ Rien qu'un menteur; D'un geste de main ♫


♪ (Brûlés !) ♪
♪ Comme un feu de camps dans la forêt boisée. ♪
♬ Toute la ville; les mômes, la vieille... ♬

♪ (Cramés !) ♪
♪ Crois-moi il ne restait plus rien à sauver. ♪

♪ Un instant ! ♪
♫ Oui, j'entends. ♫


♬ Ca fait toc, toc, toc... ♬
♪ C'est Jéhovah qui pisse à la porte. ♪
♪ (Son vieux tract !) ♪

♬ C'est du toc, toc, toc... ♬
♫ Ouvre les yeux, vois ce que ça t'apporte. ♫
♫ (Mmmh, farce compacte !) ♫


♪ Ils me disent Démon... ♪
♪ En aveugles qu'ils sont. ♪



♬ Soit, Soit, Soit... ♬

♪ Belle Ange est troublée par mes justes propos ?... ♪
♪ Juste un petit mini prétentieux. ♪
♫ Mais tu t'es aussi rebellée, pas trop tôt... ♫
♫ Tu vois, il se fiche de ton précieux ! ♫

♪ Penses-tu donc qu'il pourrait comprendre ton amour ?... ♪
♪ Ce Dieu qui châtie pour aimer. ♪
♪ Sache qu'il n'a pour priorité que ces vautours... ♪
♬ Jamais glamours; L'abus, veux-tu ♬


♪ (Ronger !) ♪
♪ Comme un os les gueux t'ayant bien trop souillée... ♪
♬ La justice; c'est simple, il faut ♬

♪ (Flamber !) ♪
♪ Oui ne plus laisser le moindre insecte ramper... ♪

♪ D'Héra proscrite ? ♪
♪ Sale hypocrite. ♪


♬ Ca fait tic, tic, tic... ♬
♪ D'un marteau le dieu enfonce le clou. ♪
♫ (Ah bon, j'en vaux pas un !) ♫

♪ Case prison. ♪

♬ C'est un tic, tic, tic... ♬
♪ Sa manie d'agir comme un filou. ♪
♫ (Mille années, hein !) ♫



♫ Ma pauvre colombe, reniée par tous les saints. ♫
♫ L'amour de ces humains, balance ça dans leur tombe. ♫
♪ Ce n'est qu'une chimère... ♪
♪ Il n'y a rien de plus éphémère. ♪


♪ (Haruka !) ♪
♪ Il suffit de t'associer à ♪
♪ (Shanti !) ♪
♪ Et ensemble, voit-on là ♪


♪ (Griller !) ♪
♪ Le Paradis de tous ses écervelés. ♪
♫ C'est la vie mon amie; vaut mieux ♫

♪ (Fumer !) ♪
♪ Le bélier plutôt que de se faire charger. ♪
♪ Mort au dieu. ♪


♪ Si tu fais confiance à ♪
♪ (Shanti !) ♪
♪ Les cieux seront miens... ♪
♪ Ton voeu sera tien. ♪

♪ Voir Enki ! ♪


♪♫♬

S'estompant peu à peu, le paysage enflammé laissa de nouveau place à l'environnement dans lequel nous nous trouvions avant. Mes illusions venant de cesser leur influence, j'apparus donc au-devant de cette beauté équivalente. Assise dans le vide, en position indienne et tête en direction du sol, je laissais ma queue de cheval tomber en ondulant.

" Alors, alors ? Alléchant, pas vrai ? C'est une offre unique, que je te fais ! La promesse de réaliser ton voeu le plus cher. L'occasion de réparer une injustice trop longtemps restée impunie. Tu n'as rien à y perdre, tout à y gagner ! Considère ça comme une alliance. C'est chouette, les alliances. Ca fait avancer tout le monde, n'est-ce pas ? "

Tout en essayant d'influencer ma ravissante Ange, j'affichais une mine des plus réjouies. Ca passe toujours mieux, avec un peu de chantilly. Pour autant, je ne la pensais pas spécialement née de la dernière pluie, c'est pourquoi je n'insistai pas davantage sur la forme.

Reposant pieds à terre, après une petite rotation, je tournai le dos à Haruka. Marchant quelque peu, je continuai de m'exprimer, reprenant un ton plus sérieux tout en utilisant une gestuelle adaptée...


" Mmh, alors oui, bien sûr... Je pourrais te dire que tu as 3 voeux, que cette maudite lampe m'oblige à rester à proximité de toi, que je décide ou non d'y rentrer... Ou bien encore que je peux refuser d'être le sujet d'un voeu, qu'il m'est impossible de tuer, de ressusciter quelqu'un et de transformer la réalité. Mais à quoi bon ? Que valent 3 misérables voeux à ma libre interprétation, face à une promesse d'en réaliser véritablement un ? À la base, je suis un Djinn, tu sais... Je ne le parais pas comme ça, mais les pouvoirs dont je dispose réellement n'ont rien à envier aux Anges. Je me considère égale à vous, sur le plan de notre création par ce dieu en commun. Je n'ai pas la moindre hostilité envers toi. Tout ce que je veux, c'est me débarrasser de cette lampe et réparer l'affront qu'il m'a fait, pour avoir osé me rebeller contre l'abus des humains. "

À la suite de ce petit monologue, je laissai un blanc planer, l'espace de quelques secondes, tout en stoppant tous mouvements, toujours de dos à mon interlocutrice.

" Dis, Haruka... Toi aussi, tu me vois comme un monstre ?... Parce que j'ai rasé un village, dans mon désespoir ?... Parce que j'en ai eu assez d'exaucer des voeux me concernant ?... J'ai été si longtemps librement au service des humains, totalement sous leur emprise. Un joujou destiné à faire plaisir à ses chouchous... limite à les tester, pour un futur lointain. C'est tout ce que je suis, pour lui. La raison de mon sacrifice... Ce n'est pas vraiment mieux pour vous. Un jouet ou une arme, ça reste un objet sans libre arbitre, après tout. Non ? " clôturais-je en guettant la guerrière, du coin de l'oeil.

Un regard emprunt d'une déception palpable.
Haruka Tanibara
Haruka Tanibara
Ange
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 763
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie ClockDim 30 Juin 2019 - 23:45
C'était sans se méfier que l'ange avait frotté la lampe. Sur l'instant l'idée de voir débarquer un génie devant elle l'avait à peine effleurée. Elle connaissait les contes et légendes à ce sujet et une lampe comme celle qu'elle venait de trouver dans le hangar faisait évidemment penser à toutes ces histoires, mais elle n'y croyait pas alors elle ne s'attendait pas à ce qu'un être doté de pouvoirs magiques apparaisse après avoir dépoussiéré cette vieille relique. Pourtant c'était bien ce qui était arrivé, comme si Haruka était tombée elle-même dans l'une de ces histoires folkloriques et imaginaires. Ce jour là, elle avait la preuve devant ses yeux que tout ce que l'on racontait n'était pas qu'un tissu de mensonge et à partir du moment où ses yeux se posèrent sur la jeune fille sortie d'un tourbillon d'étoiles, la belle se demandait à quel point la légende embrassait la réalité.

Un pas en arrière et avant-bras couvrant son visage, la surprise amenait l'ange à rester sur ses gardes, car si l'idée de voir apparaître un génie pouvait être évidente, qui sait quel autre sortilège aurait pu lui tomber dessus ? Ici comme partout dans l'univers, elle n'était pas à l'abri d'un étrange sort. Et puis on ne pouvait pas non plus être sûr que le génie soit un bienfaiteur. Mais l'individu qui apparut devant elle se présenta sous les traits d'une jeune fille avec une longue et ondulante couette, qui lui avait permis de rattraper la lampe qui était destinée à se briser sur le sol. L'exceptionnelle était étonnée mais son visage resta neutre malgré ses sourcils légèrement froncés, elle avait besoin de quelques secondes avant de réaliser. Devant elle, la nouvelle semblait toute excitée, elle s'interrogea et complimenta d'abord la brunette, qui cette fois-ci prit la peine de commenter la situation.

"C'est sûrement parce que je ne le suis pas ! Mais tu as l’œil en tout cas, tu sais reconnaître la perfection."

Elle avait eut le temps de lâcher ces quelques mots alors que l'inconnue continuait son analyse, c'était d'ailleurs limite gênant qu'elle se permette de la toucher un peu partout comme ça... Curieusement, l'inconnue réussit à deviner qui était Haruka ! Elle connaissait son nom et d'où elle venait, c'était surprenant mais l'ange se doutait qu'il ne s'agissait pas de simples devinettes. Non, cet être magique devait posséder quelques pouvoirs, ou bien...

*Elle connaît mon nom ? Tiens, comme c'est étrange. Peut-être que ma réputation me précède ? Après tout je ne puis passer inaperçue. C'est loin d'être impossible que mes exploits, ma beauté et le fait que je sois tout simplement géniale, aient traversé l'univers par des rumeurs en tout genres. Elle doit être impressionnée alors ! Ce n'est pas tout les jours que l'on rencontre quelqu'un comme moi ! Mais il est aussi possible qu'elle ait eut recours à un don, un pouvoir pour connaître mon identité, après tout elle vient de sortir d'un ouragan d'étoiles, d'un vieux machin tout moche que tout le monde a sans doute oublié depuis longtemps. Si elle était coincée à l'intérieur depuis tout ce temps, il est peu probable qu'elle ait entendu parler de moi. Je suis peut-être fantastique mais c'est sûr que si l'ont vit dans le coin le plus paumé et sombre, ma beauté rayonnante ne peu atteindre les plus exilés... Du coup je suis heureuse. Quelle chance pour elle de pouvoir me rencontrer. Elle semble en connaître un rayon sur moi, elle a dû être impressionnée. C'est un peu troublant de rencontrer quelqu'un qui sait déjà des choses sur soi mais ça ne me dérange pas, de toute façon je suis faite pour être célèbre. Que les gens connaissent mon nom et que leurs cœurs en soit remplit de joie, c'est tout à fait naturel. Quel choc pour elle, j'espère qu'elle ne va pas tomber dans les pommes...*

Haruka n'avait pas bronché, bien qu'elle restait suspicieuse elle se détendit un peu, une main sur la hanche, l'autre le long de son corps. Face à l'ange, celle qui était encore plus petite qu'elle lui promis un petit show, afin de se présenter, certainement. Contre toute attente des braises surgirent et le décor changea totalement... Les avaient-elles téléportés ailleurs ? Pas le temps de vérifier ce qu'était cette magie, la musique de la Djinn fut imposée sans vraiment que la belle n'ait le loisir de décliner. Elle se contenta de subir la situation, celle à la mine d'enfant faisant son petit récit en chanson. Son savoir ne se limitait pas à son nom, c'était comme si elle avait pu lire dans son passé et compris ses désirs profonds... Enki. Elle l'avait nommé et en effet, la belle souhaitait le retrouver. Le génie que voilà s’appelait Shanti et voulait donc lui offrir des retrouvailles avec le démon. Encore une fois, son savoir était étonnant de justesse qu'il en donnait presque le tournis. Mais la femme au blouson noir resta dans un premier temps de marbre, continuant d'écouter les belles paroles de son interlocutrice. Finalement elle finit par croiser les bras pour faire comme si tout ça ne l'atteignait pas.

Le paysage qu'avait créé la petite Djinn disparu peu à peu après ce spectacle distrayant qu'elle avait imaginé, même si l'ange n'avait pas été spécialement enchanté par cette façon pompeuse de donner des explications. Shanti lui donna alors plus de détails, elle voulait qu'elle s'allie avec elle, lui proposant un marché intéressant où la brunette obtiendrait la réalisation d'un vœu qui lui était cher. Face à ça, décontractée, Haruka soupira en passant sa main dans sa frange alors qu'elle se tenait à nouveau la hanche.

"Donc c'est à ça que ressemble un génie de la lampe... Huhu, au moins ce n'est pas très effrayant." Ses yeux rubis se plongèrent alors dans celui de la fille à la queue de cheval. "Alors pour répondre à ta question : non, tu n'as rien d'un monstre. C'est drôle tu semblais sûre de toi mais tes paroles trahissent une sorte de complexe, je me trompe ?" L'experte en armes blanches était aussi très franche et ne se gardait jamais de dire ce qu'elle pensait, toujours en maintenant une attitude extrêmement confiante."Tu dois sûrement le savoir mais c'est la première fois que je rencontre un génie de la lampe et si tout ce qu'on dit sur vous est vrai, alors je vous plains plus que je ne vous crains. Être condamné à réaliser le vœu d'autrui... Que ce doit être pénible ! Il vaut mieux avoir le choix d'aider la personne que l'on souhaite non ? Du coup, je compatis et crois moi que j'ai dû faire bien pire que toi pour être traitée de monstre. Bon... La chance c'est que je suis belle et géniale donc on me pardonne tout ça."

Toujours détendue, la belle s'approcha de Shanti, s'arrêta devant elle en la toisant un peu du regard, les sourcils relevés. Un faciès très souvent arboré par la petite teigne. Haruka soupira à nouveau, croisa les bras en se penchant légèrement vers celle qui voulait lui offrir ses services.

"Tu as vu mon passé ou quelque chose comme ça ? Pfff... Crois-tu vraiment que j'ai besoin d'aide ? Ce sont les autres qui ont besoin de moi ! Tu pourrais sûrement m'offrir beaucoup de choses mais je ne suis pas sûre que tu saches ce dont j'ai besoin."

Elle se mentait un peu à elle-même, au fond l'ange savait que Shanti avait lu en elle, qu'elle avait vu son désir de retrouver Enki, notamment. La Djinn l'avait d'ailleurs révélé. Mais Haruka était trop fière pour avouer être dans le besoin et préférait toujours utiliser d'autres mots pour faire comprendre ce qu'elle souhaitait. Celle qui était vêtue de noir se redressa et ajouta finalement quelques mots.

"Ton offre est très alléchante, en effet. Mais qui me dit qu'il n'y a pas un hic dans le contrat ? Une contrepartie bien dérangeante ? Je n'ai pas envie de vendre mon âme au Diable, tu vois. Non pas que j'ai peur de lui, tu parles ! Il doit sans doute m'envier... Et puis mon âme a déjà été vendue..." Elle avait fait quelques pas sur un côté en parlant avant de tourner son visage vers le génie."L'idée de m'associer à toi ne me déplaît pas mais... Toi, qu'est-ce que tu gagnes dans l'affaire ? Rien ? Tu es juste là à te soumettre à ma volonté ? C'est tellement séduisant..."

Elle fit un petit sourire coquin, comme si elle était vraiment capable de demander des vœux vraiment embarrassants pour la petite Shanti. Il était vrai que l'ange adorait avoir du monde à son service. Elle avait quand même envoûté trois Magmas, pris le contrôle de l'armée rebelles... Celle-ci ne serait qu'une de plus sur sa liste.
Shanti
Shanti
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 16/06/2018
Nombre de messages : 26
Bon ou mauvais ? : Peut-on en juger ?
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Souffle Incandescent, Illusions du Génie, Doigts de la Magicienne.
Techniques 3/combat : Manifestations Supérieures, Poussières Magiques.
Techniques 1/combat : Déchaînement du Groove.

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie ClockMer 11 Sep 2019 - 22:59

Certaines personnes se demandent certainement ce qui fait la beauté d'une personne. D'aucuns pensent qu'il s'agit d'une forme particulière, d'une couleur de cheveux ou même encore d'une mentalité spécifique. Bien sûr, ces détails comptent assurément dans le résultat... Néanmoins, ce qui s'avère le plus à même de charmer, restera avant toute chose l'attitude que l'on exprime. Les gestes, la façon de parler et les traits faciaux. Très importants, les traits faciaux !

En ce qui me concerne, je m'en sers beaucoup, afin d'affaiblir les défenses de mes victimes. Je leur fais miroiter leurs désirs les plus profonds, sur base d'un air innocent, enfantin. Je les charme en dévoilant une joie de vivre, une vive lumière à travers leur quotidien morne et grisâtre. Oh mais je ne suis pas la seule à faire usage d'une telle fourberie... Bien d'autres femmes en font autant, afin d'obtenir ce qu'elles veulent. Quelques hommes également, y parviennent remarquablement. Mais toi, Haruka, oui toi... tu as parfaitement appris à jouer de tes atouts, dans le but de te faire aimer des autres. C'en est touchant.

Cette attitude de lady, fière et à la fois élégante, forte et au regard pourtant bien espiègle, quel régal. Tu tiendrais presque plus de la Succube que de l'Ange, mais c'est ce que j'aime chez toi. Tu es libre. Libre d'exprimer tes désirs les plus profonds, au-delà de ton statut restrictif. Face à ta fourberie, je me sens revivre. Mes sens sont en alerte, comme si j'avais face à moi une rivale et une amie pouvant me comprendre mieux que quiconque. Nous sommes faites pour nous associer, ne penses-tu pas ? Laisse-toi tenter.


" Oh ? "

Je vais passer sur le fait qu'elle ne me trouve pas spécialement effrayante. Je n'ai surtout rien fait pour le paraître sérieusement. De plus, je ne suis pas sous ma véritable apparence, à cause de cette maudite lampe... Mais cela ne saurait tarder, si notre alliance se déroule comme prévu. Ca me rend malade de me retrouver ainsi limitée, condamnée à ne pouvoir jouir que d'une fraction de mon potentiel véritable.

Mais bref. À la petite question de ma maîtresse actuelle, j'haussai un sourcil. Ca me fait plaisir qu'elle ne me considère pas tel un monstre, après m'être livrée si franchement. En revanche, je n'apprécie pas vraiment l'idée que mes complexes soient le sujet de plaisanteries. Toutefois, je percevais bien que cette remarque n'avait rien de très moqueur. Mon Ange favorite soulève simplement une vérité à laquelle je ne peux échapper tout en me montrant sincère. Alors, comme pour l'avouer en sauvant les meubles, je me contentai d'un léger sourire, comme d'un regard détourné, ma main droite attrapant mon bras gauche derrière mon dos.


" Ce n'est pas comme si j'avais décidé de te le cacher. "

Haruka enchaîna en plaignant la condition m'étant propre. Le moins que l'on puisse dire, c'est bien que mon avis rejoignait totalement le sien. Rien d'étonnant, en même temps... Qui aimerait se retrouver dans ma situation ? C'est génial d'avoir ces pouvoirs, seulement, au prix de ma liberté, ça reste plutôt cher payé. Surtout lorsque l'on réalise que je disposais autrefois d'encore plus de puissance, sans la moindre contrainte. Et moi, encore naïve et bonne poire que j'étais, j'offrais mon dévouement profond à cette bande d'ingrats et de profiteurs, plutôt que de vivre. Vivre un peu pour moi, était-ce vraiment trop demander ? D'être un peu libre de mes faits et gestes, de mon corps ?

La beauté s'approchant maintenant de ma personne, je me tournai plus honnêtement en sa direction, repositionnant mes Améthystes en face de ses rubis. Je devrais peut-être opter pour une taille un peu plus respectable... Mon interlocutrice n'est pas si grande et pourtant, bah oublions. Cela me consommerait de la magie, de maintenir une forme davantage fidèle à ma véritable, de toute façon.

Me guettant de son petit air caractéristique, la figure maîtresse des rebelles d'Héra alla même jusqu'à se pencher vers moi, afin de donner plus de poids à ses prochaines paroles. Mais oui ! Son cinéma qu'elle croyait peut-être pouvoir me faire gober. Alors soi-disant qu'elle n'aurait possiblement pas besoin d'aide. Soi-disant que je ne pourrais forcément savoir ce qu'elle désire véritablement... Mais tu ne le réfutes pas pour autant, ma chère. Tu fais juste semblant de l'insinuer. Et si je dois admettre ne pouvoir pénétrer la psyché d'une personne, je visionne en revanche très bien les scènes de ton passé, comme tu l'as justement deviné. Mon offre t'attire bel et bien, sinon pourquoi chercherais-tu à ce point à t'empiffrer de l'attention des autres ? Je ne suis pas la seule à avoir des complexes, dirait-on. Il doit vraiment te manquer... son amour pour toi.

Haaa, je ne peux définitivement pas lui répondre ça. Les chances qu'elle se montre encore plus sur la défensive sont beaucoup trop élevées. j'ai bien compris que ma belle Ange déteste se sentir vulnérable et je ne peux que comprendre ce besoin. Ainsi donc je préférai arborer un air aussi amusé que circonspect. Autant qu'elle se rende vite compte ne pas pouvoir me faire avaler tout et n'importe quoi, par l'influence de sa seule malice.

Malgré tout, elle n'était pas bornée au point de nier totalement l'intérêt que notre contrat pouvait avoir, la concernant. Et alors que je pris une pose en tailleur, l'écoutant tout en lévitant, Haruka me fit cependant part de ses inquiétudes légitimes. Ce qui paraît trop beau pour être vrai cache souvent une contrepartie dérangeante, c'est sûr.

Laissant ma queue de cheval fouetter l'espace, en compagnie de ma lampe accrochée, je continuais donc de vouer une réelle attention aux propos de mon homologue. Il semblerait d'ailleurs que ma nouvelle amie n'ait pas bien saisi le véritable sens de ma visite souhaitée au Monde des Anges. Pire que ça ! Elle me pense assez folle que pour façonner un contrat à mon désavantage ? Ca serait bien mal me connaître. Je n'ai rien de la chose soumise qu'elle se plairait à rajouter à sa petite collection...


" Allons Haruka... Inutile de me fixer avec tant de perversion. Garde à l'esprit que les voeux me concernant sont à ma libre acceptation. Tandis que les autres, restent à ma libre interprétation. C'est pourquoi notre accord te privilégie, par rapport à tous mes propriétaires potentiels... Et il n'y a rien à signer. " déclarai-je alors tout à coup, d'un sourire s'élargissant et de mes paupières se clôturant.

C'était bien vrai. Une telle offre, je ne comptais pas en faire souvent. Les humains n'ont strictement rien à m'apporter. Mis à part quelques-uns, peut-être. Haa, mais ma fierté m'empêche de m'associer à eux. Me faire aider par un Ange s'avérait bien plus digne de ma personne, surtout concernant mon objectif. Les bouseux n'étaient tout juste bon qu'à me divertir...

M'allongeant désormais dans les airs, ventre vers le sol et visage en face de celui de mon interlocutrice, je la fixais d'un air intéressé. J'avais à cet instant les jambes repliées, les coudes s'appuyant sur le vide et les mains jointes soutenant ma tête.


" J'ai bien l'intention d'y gagner quelque chose, dans cette histoire. Je veux retrouver ma liberté, ainsi qu'un accès à l'intégralité de mes pouvoirs magiques. Pour ce faire, il me faut briser le sceau me liant à cette lampe divine. " commençai-je à révéler, tout en agitant mes cheveux en partie reliés à l'orifice de la saleté en question.

" Hélas, il n'existe que deux méthodes, pour y parvenir. Via l'aide d'un dieu d'influence au moins égale à notre ancien dieu en commun, pour commencer. Il y en a plusieurs qui pourraient correspondre, mais ça m'étonnerait qu'ils prennent la peine de me libérer sans chercher à en savoir un peu trop sur mon passé. Mis à part peut-être Demigra, mais... si je peux éviter d'avoir à subir sa propagande démoniaque, tirant même sur le forcing... "

L'espace d'un instant mon attention se dévia. Je roulais les yeux au ciel, tout en soupirant. Demigra, Demigra... toujours à tenter d'arnaquer le moindre de ses interlocuteurs. Comment ça, j'agis de la même manière ?! Non non non, lui c'est un Dieu Démon ! Il agit comme un connard, pour être un connard ! Avec des objectifs de connard ! Moi, je ne suis qu'une pauvre créature prisonnière d'une lampe... Un tout petit Djinn... J'ai quelques pouvoirs, mais je ne suis pas du genre à en abuser, ni à vouloir me venger. Je... profiterai de ma liberté avec la plus grande des sagesses. Vous, ne me croyez vraiment pas ? Une jolie fille comme moi ? Avec un visage si innocent ?

Dévorant à nouveau ma chouchoute du regard, je couchai à présent ma joue sur mes bras, tout en lui souriant tendrement.


" Et puis, il y a l'autre méthode... Certes, elle peut paraître quelque peu plus radicale, mais... elle t'accorde surtout un deuxième intérêt, dans le cadre de notre accord. Mettre fin aux jours du dieu gouvernant le Monde des Anges te vengerait assurément, en plus de rompre instantanément son enchantement me limitant... "

C'est gagnant-gagnant. Aucune de nous n'y perd. N'est-ce pas merveilleux ? Allez allez, saisis à pleines mains cette opportunité, ma camarade d'infortune. Au fond, tu le sais, qu'il considère toutes ses créations tels de vulgaires objets sous sa volonté. Quel mal y a-t-il à mettre un terme à son règne de tyran ? Nous ne sommes même pas tenues de le tuer. Si tu veux, on pourrait seulement l'humilier et l'obliger à me libérer. Bon... c'est moins pratique et alléchant, mais... je le supporterai.

Toujours couchée sur ce lit d'air, j'essayais de détecter chaque petit signe paraissant trahir la tentation de la beauté me faisant face, lorsque soudain un événement inattendu se produisit !

D'un son représentatif d'une perturbation, dans la trame de l'espace-temps, mon regard fut attiré par l'anomalie en question. L'environnement paraissait se tordre en de multiples endroits et il ne fallut attendre longtemps, avant qu'il ne daigne revenir à un état stable, tout en dévoilant un grand nombre de personnes à l'allure de prisonniers. Comment je l'avais remarqué ? Et bien tout simplement à leurs vêtements peu enviables, comme à leurs bracelets trahissant leur passage à la forteresse du Cold. Composé en très grande majorité d'autochtones, le groupe devait accueillir au moins plus d'une centaine de personnes. Pour l'avouer franchement, j'avais la flemme de compter. Mais le moins que l'on puisse dire, c'était bien qu'on avait de la chance de se trouver dans un hangar plutôt spacieux.

Moi-même en pleine incompréhension, me redressant et me grattant la tête avec l'idée de vérifier une fois de plus le passé, histoire de remonter la piste et d'y comprendre quelque chose à ce bordel... mes yeux furent tout à coup attirés par cet étrange félin, au corps translucide et aux yeux d'un jaune étrange. Mais, c'est ! Ah non. Non non non ! Écarquillant mes paupières, je finissais d'assembler le puzzle et le tableau que je remarquai alors ne me plut pas le moins du monde. Foutue déesse, elle va tout foutre en l'air ! Mes plans, mes beaux plans d'avenir ! Pas question !

Me rongeant les ongles, alors que la créatrice des âmes conseillait à ses enfants de masquer leur aura, je cherchais une solution à cet horrible imprévu, tout en jetant quelques regards furtifs à ma chère amie. Si par malheur elle cherche à en savoir plus, ces bouseux lui révéleront certainement les détails de leur échappée miraculeuse. Haruka risquerait ensuite de s'intéresser à la reine Néférourê et de vouloir la rencontrer, après avoir pris soin de guider ces nouveaux arrivants... On va perdre du temps sur mon planning, c'est inacceptable ! Et puis quoi, encore ? On va me faire patienter jusqu'à la fin du renversement de Freezer ? C'est complètement stupide ! Tout le monde y passera et je risque de perdre ma seule porte de sortie, dans cette rébellion ! Je dois l'éviter !

Ainsi, lorsque le chat de cristal disparut aussi vite qu'il était arrivé, je me ruai sur mon Ange adorée, me téléportant à ses côtés d'un petit nuage de fumée violette. Passant mon bras autour d'elle, j'essayai alors de l'éloigner de la foule ou au moins de lui en faire détourner son regard.


" Ahahah, écoute, ma chérie... on devrait peut-être les laisser un moment, non ? Je veux dire, on a pas terminé de discuter et l'heure tourne ! Tu sais, cette histoire de rebelles, c'est bien beau, mais on sait tous comment ça va se finir... Non, vraiment, on ferait mieux de penser à un plan d'attaque pour envahir le Monde des Anges ! Allez, plus vite on fait ça et plus vite tu pourras voir Enki. Enki, Enki, tu te souviens, hein ? C'est très important de le revoir, n'oublie pas ton véritable but ! Héra... on y reviendra, t'inquiète, la planète va pas s'envoler, hein. Retrouver ta véritable source d'attention, c'est plus important que ce lot de consolation, non ? Ah... ahahah ! "

Mince, je l'ai dit. La panique, c'est trop nul.
Haruka Tanibara
Haruka Tanibara
Ange
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 04/06/2014
Nombre de messages : 763
Bon ou mauvais ? : Bonne <3
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Shifting Shun Shi * Scar Dead * Jing Roses
Techniques 3/combat : Shrine of Turbulent Fang * Senju Koten Taiho
Techniques 1/combat : Loverdose

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie ClockHier à 23:55
Un génie ? Et alors ? Haruka n'avait besoin de personne, et elle aimait le crier sur tout les toits. En fait avec elle il fallait le prendre à l'envers. Si elle tombait sur une lampe avec un Djinn lui proposant de réaliser ses souhaits, c'était plutôt lui qui avait de la chance de tomber sur l'ange. Son existence devait être une bénédiction pour autrui, sauf si bien sûr il s'agissait d'un vilain qu'il fallait corriger. Là c'était une autre histoire. Alors face à Shanti, la belle n'était pas tombée dans une excitation excessive, persuadée que c'était elle qui avait le plus à donner. La femme en noir lui avait même proposé de l'aider, une demande qui était peu banale dans ce genre de situation. Quoi qu'on en dise, malgré son passé elle était quelqu'un qui souhaitait faire Justice. Alors oui le fait d'être vue comme une héroïne flattait son ego mais ce n'était pas juste pour ça qu'elle œuvrait pour le bien. Il existait une réelle notion de Justice chez elle, les moyens de la servir pouvaient simplement être violents...

Ce que faisait Shanti, à savoir réaliser des vœux, Haruka le faisait déjà en quelque sorte. La brunette s'offrait à ceux qui souffraient de l'injustice, comme par exemple les caprices du tyran de la planète Hera qui maltraitait les pauvres habitants de la planète. La différence était que l'ange avait le choix de choisir son camp et elle prenait toujours le parti des opprimés. Elle était donc une chance pour ceux qui en avaient besoin et elle était son propre chef. Impossible pour elle d'être le larbin de qui que ce soit.

L'offre du génie était toutefois alléchante, même Haruka avait des envies, des besoins, ne serait-ce que pour accomplir ses objectifs. Alors évidemment elle n'avait pas décliné l'offre d'un simple revers de la main. Elle trouvait cette situation avantageuse et elle pensait que de tomber sur cette lampe était une opportunité. Sûre d'elle, la chasseuse de démons ne doutait pas de sa bonne étoile. En revanche elle n'était pas non plus née de la dernière pluie. Il existait des milliers, non des millions de sorts différents dans l'univers et elle n'avait pas très envie de se faire leurrer par un simple tour de passe-passe. Alors plutôt que de plonger tête la première dans cette histoire elle préféra être au courant de toutes les conditions d'une association avec celle qui était sortie de la lampe avec ses étoiles. Shanti lui assura qu'il n'y avait rien à signer puis elle avoua qu'elle voudrait gagner quelque chose dans ce deal, ce qui était une preuve d'honnêteté de sa part, ce à quoi l'ange répondit d'un mouvement de tête faussement surpris en haussant les sourcils. Ensuite la petite Djinn expliqua comment elle pouvait faire pour la libérer de sa condition actuelle.

*Demigra ? Jamais entendu parlé mais il ne s'agit probablement pas d'un Dieu à moitié obèse. Bon alors il faut toiser les Dieux pour libérer cette pauvre petite chose ? Ben voyons ! En même temps ça ne m'étonne pas, pour la sortir de là il faut bien plus que de claquer des doigts ou sortir une incantation du fin fond des ténèbres. Ben non ! Attends, sinon ce serait trop FACILE ! Alors oui, c'est vrai que je suis géniale et talentueuse mais je n'ai pas l'habitude de me poser à la table des Dieux à la cantine, ils partagent pas trop leur compote donc ça me paraît quand même compliqué... Oh, ce n'est pas impossible d'aller les côtoyer ! Rien n'est impossible pour moi ! Et en plus de ça il faudrait tuer le Dieu qui domine le Monde des Anges !? Quelle veine ! Quelle aventure ! C'est sûr que s'il passait l'arme à gauche j'irai pas m'en plaindre, même s'il n'est pas directement lié à mon bannissement ça pourrait changer la donne qu'il ne soit plus là... Mais je n'ai rien contre lui moi. Ce qui est arrivé est arrivé, je n'ai pas de désir de vengeance par rapport au Monde des Anges. Ils ne sont pas coupables de ce qu'il m'est arrivé. J'ai fait ce que j'avais à faire et je ne le regrette pas. Alors la p'tite Shanti essaye de m’appâter en essayant de solliciter mon désir de vengeance ? Haaaa... C'est malin, c'est fourbe... Mais ça ne marche pas, tu me prends pour qui ma grande ? Euh... MA PETITE ? Mais bien essayé, je comprends, tu ne sais pas comment me convaincre, je suis tellement parfaite et en manque de rien que ce n'est pas facile de savoir ce qui ferait pencher la balance. Je dois dire que je suis un peu déçue que tu l'as joue ainsi, mais je comprends. C'est bon. Tu devrais savoir par contre que tu n'as pas besoin de me convaincre...*

La belle, qui se tenait la hanche eut un rictus dans une attitude assez désinvolte en écoutant la petite à la couette essayer de l’apprivoiser. Par ailleurs elle était aussi fière d'être plus grande qu'elle, pour une fois que c'était le cas quand elle se mettait face à quelqu'un. C'était un détail mais ça la faisait se sentir bien. Haruka toisa du regard son interlocutrice et finit par reprendre la parole avec un petit sourire narquois.

"Pffu fufu ! Tu penses vraiment que c'est dans mon intérêt de tuer le Dieu des anges ? Haaaa... Je comprends : en me voyant tu as tout de suite compris que je pouvais faire des miracles. Et autant te le dire : j'en suis CARRÉMENT capable. Tu vois ? Mais cette idée ne me branche pas trop. T'as vraiment pas plus simple comme idée ? Je sais pas moi..." Elle réfléchissait, mettant son indexe sur ses lèvres tout en levant les yeux aux plafond, pensive, avant de regarder à nouveau la Djinn."Si mon vœu était de te libérer par exemple ? Que se passerait-il ? Cela va au-delà de tes compétences j'imagine ? A quel points tes pouvoirs sont limités d'ailleurs ? Si je veux tuer quelqu'un par exemple, ton Dieu des anges tiens, juste en en faisant le vœu ça marcherait ? Il aurait quoi ? Une crise cardiaque ou quelque chose comme ça ?"

La femme au manteau noir recommença à marcher, faisant plusieurs pas en tournant un peu en rond, bras croisés et en pleine réflexion, se frottant le menton. Elle se gratta l'arrière de la tête puis se tourna à nouveau vers celle qui lui promettait de réaliser ses souhaits.

"Écoutes, je suis prête à m'associer à toi, j'ai déjà quelques petites idées pour des vœux et..."

Avant même qu'elle ne puisse terminer sa phrase un événement imprévu se produisit. Un truc absolument improbable en fait. Une espèce de distorsion de l'espace-temps qui laissa l'ange bouche bée. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et pourquoi ici et maintenant. Il ne s'était rien passé de spécial. Mais ce qu'elle vit l'intrigua, des gens d'Hera en sale état, comme s'il s'agissait d'esclaves, sans doute de l'armée Cold. Cette vision était la parfaite illustration du dégoût pour elle mais elle ne réagit pas, restant sous le choc face à cette situation inattendue. La vision disparue et Shanti, visiblement affolée, se précipita pour pousser le choix de la brunette. Cette dernière n'appréciait pas être pressée de la sorte et son regard le laissa rapidement deviner. Sourcils froncés elle mit sa main en avant à l'horizontal comme pour repousser la Djinn si elle se faisait trop insistante au point de l'agripper, et en même temps pour calmer le jeu.

"Attends un peu... Qu'est-ce qu'il vient de se passer là ? Qu'est-ce que c'était que ça ? Pourquoi ici ? Je... Heu... C'était quoi ?" Elle ferma les yeux en secouant la tête tout en gardant les sourcils froncés avant de faire réapparaître ses deux rubis qui se plongèrent dans le regard de la Djinn."Mais qu'as-tu à me parler d'Enki à la fin ?! Tu crois que j'en ai quelque chose à faire de ce freluquet ? Si tu as vu mon passé tu sais très bien qu'il m'a laissée en plan comme une poire... Il m'a pris pour qui ?! Et en plus les poires, moi, je déteste ça !"

Visiblement agacée, la brunette attendait en premier lieu à ce que Shanti lui explique sur ce qu'il venait de se passer. Enki n'était pas sa priorité, bien qu'au fond d'elle la chasseuse de Démons était impatiente de le retrouver. Trop fière, elle refusait d'avoir l'air de la fille qui court après un garçon qu'elle venait en plus tout juste de rencontrer avant de le voir disparaître.
Contenu sponsorisé

Sur les traces d'une idée de génie Empty
MessageSujet: Re: Sur les traces d'une idée de génie   Sur les traces d'une idée de génie Clock
 
Sur les traces d'une idée de génie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flosi, le forgeron nain
» Les derniers Vikings
» Sur les traces de Rome ( première partie ) [FB libre]
» [Théorie] Sur les traces du Pokérus
» Sur les traces d'un premier gibier...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Hera :: Îles-