-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockSam 27 Avr 2019 - 10:52
Plusieurs autres guerriers avait rejoint Epina et Harcot, désormais l’Homme à tête de citrouille était encerclé par 7 combattants à la queue de singe. Le message arriva, l’autorisation pour attaquer les soutiens du régime avait été donné, plus rien n’empêchait les guerriers de l’espace de passé à l’attaque, pourtant Epina dans cette situation était le plus gradé et fit un petit geste signalant un ordre précis. Aussitôt, chaque Saiyan pointa la paume d’une main, ou bien des deux, et une boule d’énergie se forma, c’était l’équivalent de mettre en joue avec un pistolet. Une menace directe, mais pas directement une attaque. L’hybride quant à lui avait fait de même mais était le plus proche du groupe.
« Nous avons reçu l’autorisation d’utiliser la force. Je ne le demanderais qu’une fois, les mains en l’air. Ou bien vous serez neutralisé. »
La demande du Caporal était simple, froide et professionnel. Les petits agissements de Jack’O Lantern avaient titillé la patience des Saiyans et leurs sangs se mettait déjà à bouillir d’excitation à l’idée de se battre, ils avaient leurs ordres, mais restaient des combattant et l’idée de vengé leurs camarades morts sur Vegeta n’en faisaient que rajouter à leurs envies de cogner quelque chose.
Pourtant l’hybride n’était pas rassuré par le nombre qui l’accompagnait. Cette citrouille ambulante ne lui inspirait rien de bon, il devinait aisément que cet individu pourrait vaincre une bonne quantité de Saiyan avant d’être neutralisé, mais il sortait d’un intense entraînement et avec fait un bond de géant sur ces capacités. Il devait être capable de le vaincre… Non, il ne devait pas. Il fallait qu’il le vainque s’il opposait une résistance, protéger les autres et prendre le gros des dégâts. Il ne voulait pas que les autres souffrent et perdent la vie tant qu’il pouvait y faire quelque chose.
Un bref instant, le corps sans vie du petit Gohan apparut dans la mémoire du Saiyan, et ce mauvais souvenir récent le fit augmenter son énergie au maximum. Les détecteurs de puissances de ces camarades s’activant et révélant sa puissance. 120 000 unités, lui qui n’atteignait que les 3200 il y avait encore quelques jours pour les membres de l’armée. Bien entendu, le seul qui le savait en réalité était Harcot qui était directement dans la même unité qu’Epina.
C’était la magie des voyages temporelles !
Se reconcentrant sur Jack, le Saiyan ajouta.

« Vous n’avez aucune chance, évitons des pertes inutiles de vie et rendez-vous. »
Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 2240

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockSam 27 Avr 2019 - 16:53
[HRP : Je me permets de revenir légèrement en arrière pour montrer la réaction de Jack suite à la sortie de Narumi et à son discours dans le sujet https://www.rpgdbz.com/t18688-guerre-dans-la-gueule-de-la-louve-pv-narumi-karuzaki ]


Confrontation ! Le sort de la Terre en jeu !


[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Giphy


Suite à mon appel à l'aide via l'appareil de communication que chaque membre des Black Feathers possédait, la générale Narumi me répondit qu'elle allait bientôt sortir, tout en me conseillant d'arrêter de provoquer les Saiyans. Je ne réagis pas, gardant simplement mon expression de joie habituelle. C'était parfait. L'arme fatale des Black Feathers, la seconde du roi SK, allait enfin passer à l'action ! Cela me réjouissait à un point inimaginable ! Vous allez voir ce que vous allez voir, Saiyans ! Vous ne ferez pas les fiers face à notre loup-garou de compétition, ha ha ! Elle allait les déchiqueter les uns après les autres, et moi, je resterais spectateur de ce magnifique carnage. Je n'avais jamais eu le loisir de voir la fantastique créature nocturne se battre, mais j'en avais beaucoup entendu parler, et il me tardait de voir de quoi elle était capable. Sa forme de loup-garou, que j'avais pu voir quelques minutes plus tôt lors de notre réunion de crise, suscitait chez moi une grande admiration, de par son potentiel destructeur et meurtrier. Les choses sérieuses allaient commencer !

Alors que je gardais l'entrée du château, je jetais un œil à l'intérieur pour voir la jolie première Dame s'approcher de la porte.


"Ah ! La voilà !"
m'exclamai-je, tout sourire.

"Mesdames et messieurs, un tonnerre d'applaudissements pour la reine des Black Feathers, la générale Narumi, en personne !"

Pour accompagner mes paroles, je fis une révérence tout en me plaçant sur le côté pour laisser passer Narumi, en la désignant d'un élégant geste des bras durant ma révérence. Je la présentais comme si nous étions dans une salle de spectacle et qu'il fallait accueillir le premier rôle.

*Vous allez voir ce qu'il en coûte de s'en prendre aux Black Feathers, saloperies de Saiyans ! Narumi va vous massacrer jusqu'aux derniers ! Hin hin hin...* pensai-je.

A ce moment, un journaliste, qui avait échappé pour le moment aux téléportations successives de l'un des rois Saiyans, s'approcha de l'entrée avec son caméraman et questionna la générale de l'armée terrienne. Et là, ce fut le drame. La phrase choc, que je reçus telle une gifle en pleine figure.


"Ce n’est plus mon alliance. J’agis seule et j’agis pour et avec le peuple." avait-elle dit.

Mon visage se déconfit, à tel point que mon sourire, creusé à l'intérieur de ma chair, prit une forme horizontale, me donnant une expression presque neutre. Aussitôt, je me redressai, et me précipitai vers elle, pour la suivre.


"Mais mais mais, Narumi, qu'est-ce que tu racontes ?! Tu ne peux pas nous abandonner ! Tu es la femme de SK, la reine des Black Feathers, notre mère spirituelle à tous ! On est une famille ! Tu dois protéger ta famille !" m'exclamai-je pour essayer d'attirer son attention, en vain, alors qu'elle parlait aux journalistes et aux Saiyans.

Je ne sus dire à cet instant quelle émotion je ressentais le plus : la déception, ou la tristesse ?
Je me sentais abandonné. Nous étions une famille. Il y avait Papa SK, Maman Narumi, le frangin Kefka, l'oncle Tobi, cousin Renko, et puis il y avait moi... Comment pouvait-elle nous abandonner ainsi ? Laisser sa famille derrière elle ? J'aurais tellement voulu qu'elle me borde le soir en me chantant "Frère Jacques" ! Non ! Ce n'était pas possible ! Elle ne pouvait pas nous lâcher ! Pas maintenant ! Pas comme ça !

Tout devint clair lors de la suite de son discours, où elle affirma avoir rencontré un Saiyan dans le château qui l'avait convaincu. C'était donc ça. Ces maudits Saiyans l'avaient manipulé pour la dresser contre nous, les bougres ! Je ne pensais pas que des primates pouvaient être aussi malins, je les avais sous-estimés... Ils avaient pris la plus fidèle d'entre nous, et l'avaient retourné contre les Black Feathers ! Saloperies... de connards... de foutus Saiyans ! Ils étaient en train de briser notre famille ! MA FAMILLE !!! Tout était en train de partir en vrille !

Puis la traitresse s'échappa d'un puissant bond en emportant avec elle le journaliste et son caméraman, me laissant ainsi seul pour défendre les portes du château. Renko ne m'avait pas répondu, et l'un des caporaux s'était faufilé à l'intérieur pendant que j'avais le dos tourné !

Je me sentais abattu, je n'arrivais pas à digérer cette désastreuse nouvelle. J'avais l'impression que c'était la fin. Notre famille était détruite, les Saiyans allaient la massacrer, et il n'en resterait plus rien. Mes amis allaient mourir, et je me retrouverais de nouveau seul, spectre condamné à errer sur Terre sans le moindre but. La trahison de notre générale était aussi douloureuse qu'un coup de poignard dans le dos.

Pour couronner le tout, cinq autres macaques atterrirent autour de moi, pour un total de sept qui m'encerclaient. L'assaut avait été donné, semble t-il. Les négociations avaient échoué. SK et Kefka avaient échoué. Comment était-ce possible ? Qui était donc l'instigateur d'une aussi mauvaise farce ?

L'un des sept Saiyans qui m'encerclaient me demanda de me rendre en mettant les mains en l'air, alors que ses camarades me braquaient de leurs mains chargeant une boule d'énergie.


*SK et Kefka doivent encore avoir un plan. Et Tobi va revenir ! Ils ne vont pas m'abandonner comme Narumi ! Tout ce que je dois faire, c'est gagner du temps...*

"Me rendre ?" demandai-je alors que mon sourire s'étira de nouveau.

"Allons... On sait, vous et moi, que vous seriez déçus si je faisais une chose pareille, puisque vous ne pourriez pas faire parler vos poings ! Vous n'êtes pas venus nous arrêter, non... Vous êtes venus pour nous massacrer ! Et pour quel motif, dites-moi ? Pour des crimes que nous n'avons même pas commis ! HA HA ! Quelle bonne blague ! Eeeet ouiiiiii, j'ai un scoop pour vous, vous pourrez le crier haut et fort aux journalistes : les Black Feathers n'ont jamais perpétré l'attaque sur Vegeta ! Vous vous faites manipuler depuis le début, bande de branquignols ! Ce sont des rebelles terriens qui vous ont attaqué, en notre nom, pour nous faire porter le chapeau alors que nous avons rien demandé ! J'imagine que leur objectif était de vous utiliser pour nous détruire... et ça s'est passé exactement comme prévu, puisque vous avez foncé tête baissée comme les ABRUTIS DE PRIMATES que vous êtes ! Vous êtes tombés tout droit dans le panneau ! Essayez de réfléchir ne serait-ce qu'une seconde, si les Black Feathers avaient vraiment voulu vous attaquer, est-ce qu'on aurait envoyé qu'une petite partie de notre armée alors qu'on a encore plein de soldats en réserve sur d'autres planètes ? Et surtout, ne nous serions-nous pas préparé à une contre-offensive en sachant à qui nous nous en prenions ?!  Vous nous prenez vraiment pour des débiles, ma parole ! S'attaquer à vous ne nous aurait rien apporté de toutes façons ! C'est bien pour cela que mon roi essaye de négocier... pour rétablir la vérité ! Dans cette histoire, ce sont nous les victimes ! Et vous aussi, d'ailleurs ! Car depuis le début, quelqu'un vous manipule, et vous envoie buter des types qui ne sont pas les vrais coupables, vous faites exactement ce que les véritables coupables, les meurtriers de vos frères et sœurs, attendent de vous ! Alors, dites-moi... Qu'est-ce que ça fait d'être les pions des mêmes salopards qui ont commandité le massacre de vos familles ? Vous croyez que c'est comme ça que vous ferez honneur à vos camarades défunts ?! Allez, rendez-vous un peu utiles... Aidez-nous à trouver et à PUNIR les véritables coupables ! Car nous avons un ennemi commun ! Quelqu'un qui cherche à nous nuire s'en est pris à VOUS en se faisant passer pour NOUS, dans l'unique but de déclencher cette guerre !"

A cause de la trahison de Narumi et de l'éventualité que je perde mes amis, j'étais très irrité... Et j'avais beau leur cracher la vérité en pleine face, j'étais persuadé que cela ne servirait à rien, qu'il ne m'écouterait pas, qu'il ne me ferait pas confiance... alors même que je ne leur avais jamais rien fait ! Mais il fallait tout de même essayer. Car la première arme des Black Feathers, c'était les mots : la Plume pouvait être plus forte que l’Épée quand elle était bien maniée ! Malheureusement, j'étais bien trop taquin et provocateur pour pouvoir la manier avec autant de talent que SK et Kefka... Et si eux deux avaient échoué à convaincre les rois Saiyans, quel espoir me restait-il de convaincre de simples soldats qui ne faisaient qu'obéir aux ordres sans se poser de questions ?! Je savais, au fond de moi, qu'ils étaient trop idiots pour réfléchir plus loin que le bout de leur nez, et qu'ils n'accorderaient aucun crédit à mes paroles, qui étaient pourtant emplies de vérité. Ils étaient venus pour taper... car ils ne savaient faire que taper. Au fond, ils se fichaient bien de connaître le vrai coupable, celui qui avait vraiment commandité le massacre de leurs familles. Tout ce qu'ils voulaient, c'était un bouc-émissaire pour s'en servir comme défouloir ! Et ils allaient le prouver.




Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockMer 1 Mai 2019 - 15:32
Le "primate" écoutait le petit discours de la citrouille et si au départ il semblait peu intéressé par ces arguments, il ne put s’empêcher de noter que cela tenait mine de rien la route. Du moins avec les éléments qu’il détenait. Tandis qu’il écoutait, il sentait autour de lui ces camarades s’impatienter et le caporal devinait clairement que les autres n’attendaient qu’une excuse pour sauter à la gorge du Black Feather qui leur faisait face, et qu’ils n’écoutaient même pas leur adversaire.
Pourtant Epina de son côté le faisait, il écoutait. Et bien que chaque insulte fît bouillir son sang, il gardait son sang-froid, chose difficile déjà par sa mauvaise humeur du moment.
Restant silencieux quelques instants, il baissa alors son bras. Et fit signe aux Saiyans autour de lui de faire de même, ce qu’ils firent non sans des visages protestataires.

« Vous n’arrêtez pas d’insulter et de provoquer. Et là vous sortez ça ? Sérieusement ? »
Son ton était sarcastique, avec une arrogance perceptible mais même Jack pouvait se douter que le Saiyan était parfaitement en droit de parler ainsi dans la situation présente. Les circonstances étaient étranges, mais le comportement du BF n’avait aucunement aidé.
« Je ne peux rien faire hiérarchiquement, j’ai ordre de vous mettre hors d’état de nuire, cela peut vouloir dire simplement vous tuez. Chose que chacun de mes camarades souhaite. Mais je peux également accepter votre reddition personnelle. Là vous serez en mesure de parler à un de mes supérieurs une fois le calme revenu sur ce qu’il s’est passé. »
Il croisa alors les bras, tandis que les Saiyans autour de lui restaient tous sur leurs gardes. Harcot lançant un regard curieux envers le Demi-Saiyan.
« Admettons que je vous crois. Admettons que ce vous dite est vrai. Non seulement vous n’arrêtez pas de nous provoquez depuis tout à l’heure, et vous vous comportez littéralement comme un imbécile bourré en bar qui a cherché la bagarre et se rend compte qu’il à mordu plus gros que ce qu’il ne pouvait manger – et vous vous en doutez, nous autres Saiyans avons de l’expérience avec cela- »
La remarque fut ponctuée par un petit rire amusé d’un des Saiyans présents, visiblement tous n’étaient pas dépourvue d’un certains sens de l’auto-critique.
« Mais en prime vous savez pertinent que oui, on est des guerriers de l’espace. Et que oui, nous vivons pour nous battre. Mais je suis prêt à faire UNE exception aujourd’hui. UNE qui pourrait sauver votre vie, mais UNIQUEMENT si vous acceptez de vous rendre sans combattre. Et après je ne peux rien garantir, mais je vous donne une chance de potentiellement pouvoir changer votre sort. Parce que je peux vous dire une chose… Si vous résistez. »
Décroisant les bras, le combattant plaça son bras gauche à l’horizontal, et dans l’enchaînement du mouvement. Une aura violet prenant l’aspect d’une lame entourant la main du Saiyan apparut tandis que l'énergie du Saiyan explosa de nouveau, montrant sa pleine puissance de base.
Je serais sans pitié.

Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 2240

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockMer 1 Mai 2019 - 18:01

Confrontation ! Le sort de la Terre en jeu !


[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Giphy


Impressionnant. L'un des singes était parvenu à m'écouter jusqu'au bout, et il avait même demandé à ses sbires de baisser les "armes", si l'on peut dire. Je ne m'attendais pas à une telle attention de leur part. Toutefois, le caporal me reprocha de les avoir insulté et provoqué, je me contentai de hausser des épaules face à sa remarque sarcastique.

Il affirma ensuite ne rien pouvoir faire hiérarchiquement. Je m'y attendais, il n'était qu'un pion, un bon petit soldat qui ne pouvait pas prendre d'initiatives. Je pouvais être perçu comme tel puisque j'étais, moi aussi, sous les ordres d'un roi, mais SK laissait tout de même une grande marge de liberté à ses membres principaux, nous pouvions prendre des initiatives tant que nous en assumions la responsabilité, et les conséquences. Il expliqua que si je me rendais, je pourrais avoir le luxe de parler à ses supérieurs. Mais à quoi bon ? Si SK et Kefka n'avaient pas réussi à convaincre les rois Saiyans, je ne pouvais rien faire de plus, parler aux supérieurs du caporal ne servirait à rien du tout. Il me reprocha une nouvelle fois mon comportement de petit plaisantin irrespectueux - tout le monde ne pouvait pas partager mon sens de l'humour, j'étais bien forcé de le reconnaître. Enfin, son discours se termina par une menace : une bien belle façon de conclure digne de sa race de barbares ! Ha ha !

Bien, à mon tour d'abattre mes cartes désormais. Tout sourire, je commençai par agiter mes mains devant moi, paume tendue vers l'avant, simulant quelqu'un en train de paniquer, tout en m'exclamant :


"Att-att-attendez attendez attendez ATTENDEZ !!!"

Je ne ressentais pas vraiment la peur ou la panique. Depuis que j'en étais devenu l'instigateur, en tant qu'esprit d'Halloween, ces sentiments m'étaient devenus étrangers. Ce n'était que du cinéma, de la comédie, comme j'aimais le faire.
Je laissais ensuite tomber mes bras le long du corps avant de reprendre la parole.


"Bon, j'avoue, je suis un petit peu taquin sur les bords ! Hé hé hé hé... Mais mettez-vous à ma place, bordel de m-...saperlipopette ! Vous vous imposez chez nous, comme ça, sans invitation, vous dites même pas bonjour, vous saccagez tout, et, qui plus est, vous nous menacez, alors même que nous vous avons rien fait ! Avouez qu'il y a de quoi être un poil de mauvaise humeur, noooon ? Comment auriez-vous réagi si nous étions venus à votre porte pour tout détruire ?! Oh wait... On le sait déjà en fait ! HA HA ! Ahem..."

Je pointais ensuite mon index droit en direction du caporal qui avait fait apparaître une épée énergétique au bout de sa main.


"TOI !" m'écriai-je.

"Tu m'as l'air d'être un bon gars, visiblement le plus sage de vous tous ! T'es pas du genre à laisser une pauvre âme innocente telle que moi croupir dans une cellule pour les crimes d'un autre, pas vrai ? PAS VRAI ?!" la main pointée vers lui s'était repliée vers mon torse pour me désigner au moment où je prononçais le "telle que moi".

"Parce que j'imagine que si je me rends, c'est ce qui arrivera... Parler à vos supérieurs ?! HA HA HA !!! Ils nous ont condamné avant même de nous écouter ! Non, noooon, si nos rois mutuels ne sont pas parvenus à s'entendre, je ne crois pas que j'arriverais à convaincre vos supérieurs....Mais TOI, oui toi !!! Tu m'as l'air plus malin que les autres ! Tes rois, que tu adultes tant, sont aveuglés par la haine, ils se laissent manipuler comme des pantins par l'instigateur de cette guerre ! Allons... Tu vaux bien mieux que ça ! Tu es capable de réfléchir par toi-même, alors pourquoi faudrait-il que tu suives des rois qui sont complétement dans l'erreur, n'agissant que sous le coup de l'émotion sans même prendre le temps d'analyser la situation sous toutes les coutures, hmmm ?! ...Et tu sais quoi ? Je peux t'aider à trouver le véritable coupable ! Oui oui oui ! Car il se trouve que je connais son nom, oui Monsieur ! Alors, si nous faisions une petite entorse au règlement, pour cette fois, hein ? Allons chercher le vrai coupable ensemble, juste toi et moi ! ...Bon, tu peux prendre aussi tes 6 amis ici présents, si ça te rassure. Ainsi, vous aurez la véritable occasion de venger les morts de vos proches ! Et mon petit doigt me dit que si tu ramènes la tête du vrai coupable à tes rois, et que tu fais éclater la vérité au grand jour, tu devrais avoir droit à une petite montée en grade, tu ne crois pas ?! Hin hin..."

En voilà, une idée, qu'elle est bonne, tiens ! Kefka m'avait déjà chargé d'enquêter et de retrouver celui qui avait détourné une partie du Ruban Rouge pour attaquer les Saiyans à notre insu. Une tâche que je pouvais accomplir seul, mais si je pouvais obtenir l'aide de quelques barbares, ça n'en serait pas plus mal ! C'était donnant-donnant ! Le caporal me garantissait la liberté, et en échange, je l'aidais à retrouver le vrai coupable, et ainsi à se venger, tout en lui donnant l'opportunité d'impressionner ses supérieurs car il aura été le seul à chercher plus loin que le bout de son nez et à découvrir la vérité sur toute cette affaire ! C'était une offre qu'il ne pouvait décemment pas refuser, avec un peu de jugeote ! Tout du moins, je l'espérais, car je n'avais pas la moindre envie de me battre contre tous ces hommes à la fois, ni de retourner croupir dans une cage ! J'avais déjà donné !





Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockJeu 2 Mai 2019 - 15:43
Plusieurs instants passèrent, chaque combattant regardait l’étrange personnage tandis que leur nervosité augmentait au fur et à mesure. La proposition était faite, et tous attendaient la réponse de ce caporal qui pour certains était un parfait inconnu, mais pour d’autres qui avaient eu la chance d’être présent ce jour-là. Il était l’un des rares combattant à avoir pu affronter le Roi Pythar et découvrir comme le caporal l’existence du statut de Super Guerrier de l’espace. La lame d’énergie était toujours présente alors que le Caporal semblait peser le pour et le contre. Et il lui fallait se rendre à l’évidence. Quelque chose dans toute ses opérations ne tournaient pas rond.
Le caporal regardait alors son allié le plus proche, celui qu’il connaissait depuis son entrée dans l’armée. Et Harcot -puisqu’il s’agissait de lui- sembla comprendre l’ordre mental envoyé par le regard de l’hybride puisqu’il descendit subitement et revint quelques instants plus tard avec le Capitaine.
Sans perdre des yeux l’esprit d’Halloween, le Caporal commença alors à expliquer ce qu’il se produisait, racontant les arguments avancés par la tête de citrouille qui leurs faisait face. Car pour Epina, il n’agirait pas sans ordre d’un supérieur. Mais il savait au plus profond de lui que ce Jack disait au moins une partie de la vérité.

« … Et vous faite confiance à cette individu caporal ?
- Absolument pas, s’il tente la moindre chose d’hostile il sera vaporisé sur place. Mais… »
Il se permit de quitter des yeux le Black Feather.
« Quelque chose est étrange dans tout cela, et ce qu’il dit n’est pas dénué de sens. Et je pense personnellement que…
- Que si nous sommes bel et bien utilisés par un troisième groupe, qu’il vaut mieux vérifier les pistes que de laisser cette menace potentiel croitre. Très bien Caporal. Je vous donne carte blanche, je ne sais pas si nos Rois seront réceptifs. Mais j’en assumerais les conséquences. Mais si tout cela n’est que du bluff de la part de cette… Chose…
- Si tout cela est du bluff de cette chose, elle regrettera de m’avoir fait perdre mon temps. »
La réplique sembla satisfaire le capitaine qui eu un petit sourire satisfait dont les Saiyans avait le secret. Un sourire qui trahissait leurs soifs du combat et une arrogance qui était pratiquement inclus dans leurs gènes. Le Capitaine n’était pas un idiot et lui aussi avait pu sentir que quelque chose était étrange, on ne devenait pas si haut gradé par la simple force de ses poings. Surtout depuis les réformes du Roi Pythar.
Finalement, le caporal coupa sa lame d’énergie et le Black Feather fut "autorisé" à participé à cette conversation, car jusqu’à présent tout cela ne s’était fait que du côté des Saiyans. Mais ce fut le Capitaine qui devança de peu le Caporal, tous deux souhaitant poser la même question.

« Quel est le nom de ce… Coupable, et où se trouve-t ’il ? Et si vous ne savez pas où se trouve-t-il, savez-vous comment le trouver ? »
Tout en disant cela, le Capitaine gardait un ton neutre, professionnel atypique de ce que la réputation des Saiyans laissait entendre. Mais il fallait être idiot pour ignorer que derrière ce ton neutre se cachait une envie de se battre qui avait été cultivé depuis la naissance du capitaine, à la vue de son âge, il avait très certainement servi sous le joug de Freezer. Et très certainement fait partie des victimes de la destruction de la planète Végéta. Un jour pour lequel chaque Saiyan voulait donner une réponse, la destruction complète de l’Empire Cold.
Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 2240

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockDim 12 Mai 2019 - 19:36

Confrontation ! Le sort de la Terre en jeu !


[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Giphy


Pauvre petit soldat incapable de prendre une décision par lui-même. Ma proposition était suffisamment alléchante pour qu'il daigne demander l'avis de l'un de ses supérieurs, j'avais ainsi pu réfréner ses pulsions combattives durant quelques secondes, ce qui était déjà une victoire en soi. Il se mit donc à discutailler avec son chef et ses potes, pour lui expliquer la situation. Je les fixais tout en croisant les bras et en tapotant du bout du pied contre le sol d'un air impatient. C'est à ce moment que mon attention se porta sur autre chose que les singes barbares. Il pleuvait. J'ôtai alors mon chapeau haut de forme en le prenant dans la main gauche, et je fourrai mon bras droit à l'intérieur, avant de sortir de l'intérieur de mon chapeau... un parapluie noir, replié ! Je fis voler mon chapeau sur le côté d'un geste désinvolte de la main, puis je déployai mon parapluie dans un mouvement sec, sous le regard suspicieux des Saiyans qui me surveillaient et devaient se demander quel mauvais coup j'étais encore en train de préparer. Mais il ne s'agissait là que d'un simple parapluie, ni plus ni moins. J'avais beau avoir un don me permettant de faire apparaître toutes sortes d'objets sortis de nulle part, je n'arrivais jamais à créer d'armes... J'ignorais pourquoi, mais chacune de mes tentatives de création magique d'objets se soldait toujours par un échec en plein combat ! Les Saiyans n'avaient donc rien à craindre des objets que je pouvais faire apparaître d'un claquement de doigts. Mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir. En fait, il n'y avait qu'un seul type d'objets que je parvenais à créer et à utiliser en combat, il s'agissait des couteaux magiques que je faisais apparaître grâce à ma technique "Jack the Ripper". A croire que j'avais une certaine affinité avec ces objets tranchants. En dehors de ça, tous les autres objets que je pouvais créer étaient complétement inutiles.
Après avoir déployé le parapluie, je le soulevai au-dessus de ma tête de citrouille afin de me protéger de la pluie battante. Cela ne servait à rien car j'étais déjà trempé jusqu'aux os, enfin, encore aurait-il fallu que j'eus des os pour cela ! Après tout, ceux de ce corps humanoïde que je me trimballais depuis quelques temps n'était pas vraiment les miens. Mais peut-être l'étaient-ils devenus à partir du moment où j'avais commencé à posséder ce corps ?

Les Saiyans revinrent vers moi, et le chef du mec avec qui j'avais commencé à négocier me questionna au sujet du commanditaire du massacre des Saiyans. Toujours avec cette lueur rouge au fond de mes yeux triangulaires et avec un large sourire, je répondis d'une voix enjouée :


"Pas si viiiite ! Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous révéler le nom du coupable ici et maintenant ?! Hey les gars, ce nom, c'est la seule garantie que j'ai que vous ne me tuerez pas tout de suite ! Faudrait quand même pas me prendre pour une POIRE ! Ha ha ha ! Voilà ce qu'on va faire ! On va partir à la recherche du vrai coupable avec ce type, là."

Je pointai mon parapluie vers le caporal pour le désigner avant de le ramener au-dessus de ma tête.

"Mais y a un nombre de places limitées dans mon carrosse, les enfants ! C'est pour ça que tout le monde ne pourra pas venir !"

Il était hors de question que je leur révèle tout de suite l'identité du coupable, sinon, plus rien ne les empêcherait de me tuer ! Mieux valait que je parte enquêter avec un nombre très réduit de primates. Comme ça, une fois qu'on aurait retrouvé le coupable, si jamais ils ne tenaient pas parole et décidaient de m'attaquer, il serait plus simple pour moi de m'enfuir - ou de les buter.

"D'ailleurs, sept d'entre vous, ça me semble un peu beaucoup. Maiiiis je peuuux compreeendre que vous ayez quelques difficultés à me faire confiance, voilà pourquoi j'accepte que le caporal soit accompagné d'un seul autre Saiyan durant notre enquête ! Et une fois qu'on aura retrouvé le vrai coupable, je veux que vous nous laissiez tranquille, moi, et les autres Black Feathers évidemment. C'est ma dernière offre mes petits oustitis, c'est à prendre ou à laisser !"

Je n'avais pas la moindre idée de ce dans quoi je m'embarquais, mais au point où j'en étais, il fallait bien tenter le tout pour le tout.




Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockDim 26 Mai 2019 - 10:18
Les Saiyans écoutaient avec attention l’esprit d’Halloween qui réduisait par chacun de ses mots et son sourire continuel -et vraiment, juste sa présence en général- la patience des guerriers de l’espace. Mais le summum fut très certainement quand il déclara ne pas vouloir dire directement l’identité de la personne suspectée. Epina lui-même commençait à en avoir marre de ce petit jeu qui semblait ne mener nulle part même s’il avait glané quelques informations intéressante -pour peu qu’elles étaient véridique- Puis la proposition de venir lui et un autre pour l’enquête.
Les guerriers étaient peut-être bien des brutes favorisant le combat, mais ils n’étaient pas stupides et voyaient clairement dans le jeu de l’esprit d’Halloween.

Il n’était absolument pas en position de négociation et pourtant tentait le tout pour le tout. Face à des personnes connues pour être de sang chaud… Courageux? Ou bien Stupide? Difficile à dire tant ce type était dure à lire. Mais sur l’instant, tout le monde partageait le même avis. Mais ce fut le Capitaine qui prit la parole en croisant les bras.


« Dernière offre n’est-ce pas ? Désolé mais je vais devoir refuser. Ne prendre qu’avec vous un ou deux combattant pour avoir plus de chance de vous échapper. Nous avons déjà eu de toute manière des informations et d’un des vôtres. Un cyborg au matricule de n°21 et il s’est présenté au nom des Plumes Noirs. Peut-être qu’il y a anguille sous roche et peut-être que vous dite la vérité… Mais…
- Mais il est hors de question de te laisser filé comme cela avec un stratagème aussi stupide. Dernière chance pour toi de te rendre. Sinon je passe à la manière forte. Et là on continuera ta petite "enquête".»
Le Capitaine regarda Epina avec un petit regard satisfait. Commençant à se retirer.
« Le choix est vôtre Plume Noir. La reddition ou la manière forte. Dans tous les cas vous ne partirez pas d’ici comme cela. Caporal, je compte sur vous pour gérer le reste ici.
- Oui Capitaine. Soldats
A cette dernière injonction, les Saiyans reprirent leurs positions d’attaques, boule d’énergie apparaissant dans le creux de leurs mains. Tandis qu’Epina cette fois dégainant son épée, la pointant vers le décidemment curieux personnage qu’était Jack. Oui, curieux. Il avait attisé les questions d’Epina. Qui était-il ? D’où venait-il ? Pourquoi s’était-il retrouvé chez les Black Feathers ? Des questions pour plus tard s’il faisait le bon choix. D’autres auraient commencé par taper puis ensuite proposer de se rendre.

Mais l’Hybride n’était pas un Saiyan pure sang. Il le savait et le test médical l’avait montré. Son ADN était composé à moitié des guerriers de l’espace. L’autre moitié n’étaient pas véritablement identifié, mais il y avait suspicion que cela était terrien. Personne ne trouvait comment son existence avait été fait. Puisque son âge fait de lui un Saiyan qui serait sois mort lors de la destruction de la planète Végéta à un jeune âge. Soit né après la destruction de la planète. Cela n’avait pas de sens ni pour les autres, ni pour lui. Des questions dont il voulait la réponse et dont un simple fait l’énervait. Aucune donné, aucune archive ne semblait foutue de dire ses origines. Il avait été oublié, radié et avait en prime perdu toute mémoire. Mais il avait été accepté, rejoignant l’armée et se trouvant une famille, et une maison à défendre. Et aujourd’hui il était prêt à tout pour qu’elle ne soit plus en danger.
Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 2240

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockDim 26 Mai 2019 - 21:02

Confrontation ! Le sort de la Terre en jeu !


[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Giphy


Et là, devinez quoi, lecteur ? Mon plan était tombé à l'eau ! Finalement les Saiyans n'étaient pas aussi stupides qu'ils le laissaient paraître, ou alors c'est moi qui était trop con, qui sait ? Comment juger l'intelligence d'une citrouille après tout ? C'est pas comme s'il y avait vraiment des neurones qui se baladaient à travers ma chair orangée !

En fait, le négociateur Saiyan prétendit qu'un cyborg ayant le numéro 21 leur avait dit appartenir aux Black Feathers. Bizarre, je ne connaissais aucun cyborg 21, j'ignorais qu'il y en avait un parmi nos rangs... En plus, celui qui avait attaqué Vegeta était un certain C-911 selon les paroles de Kefka. C'était de plus en plus étrange ! Mais de toutes façons, je voyais bien que les singes n'avaient pas envie de parloter plus longtemps vu qu'ils me menaçaient de nouveau avec leurs boules d'énergie, exactement comme tout juste 10 minutes plus tôt !

Mon sourire se déconfit jusqu'à s'inverser, formant une sorte de smiley triste =( ou encore le sourire à l'envers d'un Nostenfer sauvage, si vous voyez où je veux en venir. Sinon, bah tapez "Nostenfer" sur google, bande de fainéants, je ne vais pas faire tout le boulot pour vous non plus, nan mais oh ! Bref, je tirais un peu la gueule.


"Saperli-paupiette..." marmonnai-je d'une humeur beaucoup plus macabre que la minute précédente.

Mais, vous me connaissez, je ne restais jamais de mauvaise humeur bien longtemps ! J'étais une véritable lanterne, brillant de mille feux pour illuminer les visages des jeunes enfants quand je leur distribuais des bonbons pour qu'ils montent dans ma fourgonnette noire... Ahem mais là n'est pas notre histoire, gardons cela sous le coude pour d'autres contes morbides, mes trésors ! Tout cela pour dire que mon visage s'illumina de nouveau d'un véritable sourire, et je m'exclamai d'un air toujours aussi joyeux après cette courte saute d'humeur :


"Bon, ben on dirait bien qu'on est revenu au point de départ, alors ! Tout ça pour ça, finalement ! C'était bien la peine que je me casse la tête à essayer de trouver un arrangement, ha ha !"

Je refermai mon parapluie d'un mouvement brusque, le fit pivoter à 180° de sorte à ce que la pointe se retrouve vers le bas, et posa celle-ci contre le sol humide tout en m'appuyant de mes deux mains sur le manche de l'objet.

"Bon... Puisque je vois qu'on ne peut pas discuter..." commençai-je en parlant d'une voix plus sombre et en leur lançant un regard mauvais et un air menaçant.

Je restais silencieux quelques secondes, laissant durer le suspense, tout en continuant de masquer mon aura maléfique ainsi que ma puissance.

Soudain, et de façon brusque, je lâchai le parapluie et levai les mains en l'air tout en m'exclamant avec, de nouveau, un large sourire, et un ton joyeux :


"Je me rends !"

Le parapluie tomba alors mollement sur le sol, éclaboussant mes pieds.
Je n'étais pas fou ! Enfin, l'étais-je, selon vous ? En tout cas, pas au point de croire que j'avais la moindre chance de sortir vainqueur d'un affrontement contre 300 Saiyans. C'était pas des spartiates, mais tout de même ! Il y avait des situations que même la magie ne pouvait régler. Déjà qu'affronter un seul type d'une puissance qui pourrait être équivalente ou supérieure à la mienne, ça ne me plaisait pas des masses, alors imaginez toute une armada ! Il n'y avait qu'un Saiyan pour accepter un combat pareil, ha ha ! Qu'ils sont fous ces Saiyans... En tout cas, je ne me faisais pas d'illusions. Si je décidais de me battre maintenant, je me ferais laminer. Même si je pouvais espérer en tuer quelques uns avant de rendre mon dernier souffle, ils m'auraient à l'usure, c'était indéniable. Et je n'avais pas envie de mourir à nouveau. Car voyez-vous, la mort, c'était un peu chiant. Il était préférable d'attendre une situation plus favorable pour que je puisse essayer de fuir. En outre, se battre, c'était tout ce qui les intéressait, c'était ce qu'ils attendaient depuis le début, et je n'avais pas envie de leur laisser ce petit plaisir... Je savais que le fait que je me rende allait causer la déception d'une bonne partie d'entre eux.

Oh, et puis finalement, j'eus une idée. Cela me faisait trop mal au cœur de laisser ces pauvres petits Saiyans sur leur faim. Après tout, ils avaient fait tout ce chemin jusqu'ici, autant qu'ils en aient pour leur argent ! Qu'est-ce que j'étais gentil, dans le fond !

Alors que mes bras étaient levés en arrière, ils dessinèrent chacun un arc de cercle dans leurs directions, lentement, jusqu'à ce que mon corps soit dans une posture rappelant celle du Christ sur sa croix, ou encore celle d'un épouvantail, une posture en T, en somme. J'ajoutai alors, toujours un sourire empli de gaieté peint sur le visage :

"Allez-y ! Rouez-moi de coups ! Faites de moi votre punching-ball, votre bouc-émissaire ! Je sais que vous n'attendiez que ça ! Punissez-moi pour un crime que je n'ai pas commis, qu'on s'marre un bon coup ! Ha ha ha ! Vous avez fait la route jusqu'ici, faut bien que vous ayez une petite récompense, histoire de pas avoir fait tout ça pour des prunes ! HA HA HA HA HA HA HA HA !!!!"

Je n'avais même pas l'intention de riposter. Je voulais juste voir leur réaction. Je voulais qu'ils me montrent leur vrai visage. Celui d'êtres barbares, avides de violence et de sang et certainement pas pacifistes. Bon nombre d'entre eux fulminaient déjà de rage depuis plusieurs minutes et n'attendaient qu'une seule chose : pouvoir me mettre une correction. Et désormais, je leur en laissais la possibilité. Donnez donc le bon exemple aux terriens ! Montrez qui vous êtes réellement !
De toutes façons, une bonne petite raclée... Ça n'a jamais tué personne ! Ha ha ha ha ha !!!





Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockVen 31 Mai 2019 - 12:26
Un dénouement… Surprenant. On pouvait le dire. Ce bien étrange personnage semblait aussi lunatique qu’un Saiyan complètement bourré, c’est dire. Quand il avait pris un air bien plus menaçant. Aucun détecteur n’avait pu détecter une quelconque puissance, mais pourtant l’Hybride du groupe réalisa le danger posé par Jack’O Lantern s’ils venaient à combattre… Et son cœur s’était mis à battre de manière plus rapide, chaque muscle de son corps se préparait à un combat dantesque qui l’aurait poussé dans ses retranchements. Un combat qu’un certain Son Goku aurait très certainement adoré. Comme il l’avait démontré lors des nombreux entraînements dans la salle de l’esprit et du temps.
Puis l’annonce qu’il se rendait, le tout avec le parapluie dont il semblait ne jamais se séparer qui vint toucher le sol et une flaque d’eau dans un *flock* assez pathétique. L’un des Saiyans ne put s’empêcher de lâcher un « Sérieusement… ? » légèrement dépité. Tout le monde semblait s’attendre à plus et Epina lui-même avait un sourcil levé.
Puis Jack se présenta en tant que punching ball du jour. Mais la manière dont il faisait, son étrange comportement… Cela eu un effet assez étrange dans le groupe qui ne voulait plus vraiment taper sur quelque chose d’aussi peu… combattif.
En fait, chaque Saiyan semblait indépendamment des autres se demander qui était ce crétin qui leurs faisait face. Et L’hybride lui-même cherchait à comprendre ce qu’il venait de se passer.

« …. O.. Ok. J’accepte votre… Reddition ? Vous êtes désormais sous notre protection et serez traité en tant que prisonnier… Et personne ne vous tapera dessus ? » Demanda d’un air un peu curieux l’Hybride en regardant les autres vérifiant qu’aucun n’allait faire une connerie ? Et aussitôt les réponses fusèrent.
« Nan ça ira.
- Je combat des guerriers, des soldats et j’aime taper. Mais je tape pas sur les fous.
- J’ai l’impression d’avoir été promis une bonne bière, et d’avoir de la bibinne à la place…
- Pareil, y’a des bons restaurants dans le coin ? J’ai faim maintenant. »
Devant les réponses surréalistes pour une situation surréaliste. Epina eu un petit rire tandis qu’il se rapprocha de Jack.
« Bon, pas la peine de faire le martyr où je ne sais quoi. Vous êtes bien le premier à détruire l’envie de se battre chez des Saiyans… Bravo ? Je crois ?
- Caporal ? On devrait peut-être…
- Hein ? »
Harcot le regardait, lui faisant signe des yeux que Jack devait désormais être conduit dans une cellule, par chance le vaisseau avait quelques cellules à bords. Mais l’Hybride ne savait pas si de toute manière cela serait véritablement nécessaire mais bon. Protocole, tout ça tout ça…
« Ha oui. Bon, je vais vous amenez dans notre vaisseau dans une cellule, le temps que tout se calme. Une fois que tout sera revenu au calme. Mes supérieurs prendront le relais. Mais je ferais en sorte que votre reddition et votre histoire soit connu. Qui sait, on pourra peut-être terminer l’enquête de manière un peu moins…. Ouais. »
Bravo Jack, par ta reddition tu avais réussi à surprendre tout le groupe et même Epina ne savait pas trop comment réagir face à ton comportement.
Jack O'Lantern
Jack O'Lantern
Demon
Masculin Age : 53
Date d'inscription : 31/10/2016
Nombre de messages : 171
Bon ou mauvais ? : Qu'en penses-tu ?
Zénies : 2240

Techniques
Techniques illimitées : Free-fire / Hollow / Jack the Ripper
Techniques 3/combat : Citrouille Explosive / Night Shade
Techniques 1/combat : Halloween

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockJeu 6 Juin 2019 - 20:58

Confrontation ! Le sort de la Terre en jeu !


[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Giphy


Face à la réaction passive des Saiyans, mon sourire fondit légèrement, affichant ma déception face à cette absence de brutalité de leur part. Et moi qui pensais avoir à faire à un peuple de barbares... Mais cela ne faisait rien ! Après tout, j'avais réussi l'exploit de leur faire perdre l'envie de se battre, et pouvoir observer leurs visages déçus était déjà une victoire pour moi. Désormais, il était temps pour le pauvre Jack de se retirer de la scène et de rejoindre les coulisses.

Alors que le caporal Saiyan me félicita pour être le premier à faire perdre l'envie de se battre au peuple le plus belliqueux de l'univers, je m'inclinai poliment pour faire une révérence, mon sourire s'élargissant de nouveau, tout en affirmant :

"Mais je vous remercie, très cher..."

Puis je me redressai tandis qu'il m'expliqua qu'ils allaient m'emmener à bord d'un vaisseau pour ensuite m'interroger sur leur planète.

"J'espère que ça ne va pas durer longtemps, parce que j'ai hâte de rentrer sur Dark, moi, mine de rien !"
m'exclamai-je, exprimant ainsi mes espoirs de pouvoir rentrer chez moi et de ne pas être gardé prisonnier bien longtemps par les Saiyans.

Néanmoins, alors que je m'étais rendu et que le caporal s'approcha de moi, je ressentis comme un goût amer au fond de moi, et ce n'était pas ma délicieuse chair orangée dans laquelle on avait creusé. J'avais la désagréable impression d'avoir oublié quelque chose, ou d'être passé à côté d'un truc. Je n'avais certainement pas autant brillé que ce que mon cher Kefka aurait espéré de moi. D'ailleurs, SK allait probablement être déçu que je me sois fait arrêter sans opposer une quelconque résistance. Étant l'avant-dernier arrivé au sein des BF, il fallait toujours que je fasse mes preuves, tout comme le coco Renko, et j'avais la sensation de ne pas avoir pu les faire. Mais quels choix avais-je ? Me battre contre tous ces Saiyans à la fois ne pouvait résulter qu'en une défaite, me conduisant probablement à la mort. J'avais déjà affronté la mort par le passé, j'étais un esprit, après tout, j'étais donc déjà mort, et ça ne me faisait pas vraiment peur de répéter l'expérience. Alors pourquoi m'être rendu dans ce cas ? Probablement pour avoir le plaisir de lire la déception sur le visage de mes ennemis, qui n'avaient attendu qu'un faux pas de plus de ma part pour pouvoir me sauter dessus. J'attendais juste un moment plus opportun pour pouvoir m'échapper. Avec sept Saiyans m'encerclant et pointant leurs boules d'énergie dans ma direction, et 300 autres Saiyans attendant patiemment juste derrière, il m'était difficile de me sortir de là. Alors j'essayais de gagner du temps. Sur l'un de leurs vaisseaux, ils seront moins nombreux, et j'aurai plus de chances de m'enfuir grâce à mes techniques spectrales. En outre, en me rendant maintenant, et ainsi en passant pour un faible, ils allaient relâcher leur vigilance. Je pourrais alors davantage profiter de l'effet de surprise lorsque je déploierai mes véritables pouvoirs devant eux. D'ailleurs, ça avait déjà commencé. Ils avaient perdu toute envie de se battre, leurs esprits se dispersaient, je n'étais plus une menace à leurs yeux. La tension était baissée d'un cran.

Une bonne occasion. Une distraction. Voilà tout ce dont j'avais besoin pour me sortir de ce mauvais pas et éviter à la fois la mort et la prison. Tel un magicien, j'avais besoin que leur attention soit détournée pour pouvoir réaliser mon tour. Et le destin sembla me faire un cadeau pour mon anniversaire, en cette sombre et sanglante nuit d'Halloween. Car, croyez-le ou non, cher lecteur bien sagement assis dans son fauteuil au coin du feu, cette occasion arriva à point nommé.

Elle prit la forme d'une impressionnante explosion provenant de l'intérieur du château et réduisant en fumée la moitié de ce dernier, juste après la montée d'une effroyable puissance. Cette explosion, causée par l'un des dyarques Saiyans bien que je l'ignorais à cet instant, prit tout le monde de stupeur. Pratiquement tous les Saiyans tournèrent la tête vers le château pour voir ce qu'il se passait, et je dois dire que je fis de même durant un très bref instant. Mais je ne perdis pas bien longtemps à m'interroger ni à essayer de comprendre ce qu'il venait de se passer, car une occasion comme celle-ci, un tel détournement d'attention, c'était tout ce que j'attendais depuis quelques minutes alors que j'essayais de gagner du temps en parlotant avec mes agresseurs. Je réagis donc au quart de tour pour saisir cette unique chance de me sortir de cette situation peu confortable. J'allais enfin pouvoir leur offrir un tour de magie digne de ce nom.

Juste après la destruction d'au moins la moitié de la demeure de Kefka, alors que les Saiyans étaient encore obnubilés par ce qu'il se passait à l'intérieur du château, cherchant à voir à travers la fumée pour tenter de connaître l'état de leurs rois ainsi que de leurs ennemis, j'exécutai un simple claquement de doigt anodin.
Aussitôt, un important mur de flammes se dressa tout autour de moi, emportant avec lui les Saiyans les moins vigilants et les plus proches de moi, essentiellement ceux qui me menaçaient un peu plus tôt. Free-fire. Une technique bien connue des démons. Elle consistait à matérialiser du feu, où on le voulait et en lui donnant la forme que l'on voulait, ce qui rendait cette technique imprévisible. La déflagration était soudaine et pouvait frapper n'importe où. J'avais décidé de l'utiliser de sorte à m'entourer moi-même d'un mur de flammes assez hautes, dans le but de me cacher au milieu de ce cercle de feu, tout en tuant ou en blessant les Saiyans les plus proches.
Mais je ne m'arrêtai pas là. Ce n'était que la deuxième étape de mon tour de magie, la première étape représentant la distraction des spectateurs causée par l'explosion du château. Il restait encore le clou du spectacle : le prestige.

Si tôt que je fus encerclé de flammes, à l'abri des regards de mes ennemis, je disparus, purement et simplement. Grâce à ma technique Hollow, je venais de me rendre totalement invisible. En outre, je continuais de masquer mon aura maléfique grâce à ma capacité démoniaque, de sorte à ce qu'on ne puisse ni ressentir ma puissance, ni ressentir le mal qui émanait de mon être. Puisque j'étais caché de la vue des Saiyans par le mur de flammes qui s'élevaient tout autour de moi, personne n'avait dû me voir me rendre invisible, ce qui signifiait qu'ils ignoraient toujours que j'avais ce pouvoir. Lorsqu'ils allaient survoler l'incendie pour pouvoir voir à l'intérieur, constatant alors que je n'étais plus là, ils songeraient sans nul doute à une téléportation, technique bien plus fréquente que celle d'invisibilité, ce qui était d'autant plus vrai chez les Saiyans.

Néanmoins, bien que j'étais invisible, rester sur place n'était pas forcément la meilleure idée. En effet, au vue de la réputation des Saiyans, connus pour avoir le sang chaud, ils pouvaient vouloir balancer une vague déferlante en direction de mon cercle de feu avant même d'avoir pu constater que j'avais disparu, espérant ainsi m'infliger de lourds dégâts. En outre, mon objectif n'était pas de rester ici, mais bel et bien de me sortir de ce mauvais pas.

Maintenant mon état d'invisibilité, j'enchaînai aussitôt avec une troisième technique, plus fatigante cette fois puisque je ne pouvais l'utiliser que trois fois en combat. Il s'agissait de la technique Night-Shade. Habituellement, j'utilisais cette technique pour me protéger des techniques adverses, puisqu'elle permettait à mon corps de devenir intangible, tel un véritable spectre, et donc de ne plus pouvoir me prendre de dégâts. Mais elle permettait également de passer à travers la matière, tel un fantôme, je pouvais franchir les murs et autres obstacles grâce à cette technique. Je l'utilisai cette fois pour m'enfouir sous le sol, là où personne n'allait me chercher, étant donné que personne ne me verrait faire grâce à mon état d'invisibilité.

Bien que j'espérais avoir tué ou blessé quelques Saiyans avec ma technique Free-Fire utilisée au début, ce n'était pas là mon but premier. Je privilégiais la fuite au combat. Le cercle de feu, en plus de faire des dégâts, avait surtout servi à me cacher de mes ennemis pour que je puisse me rendre invisible sans qu'on ne se doute que j'aie ce pouvoir. Et une fois invisible, j'avais pu utiliser ma technique d'intangibilité sans que personne ne puisse s'en rendre compte, une fois encore. L'invisibilité et l'intangibilité étaient très pratiques quand il s'agissait de fuir, mais c'était encore plus efficace lorsque personne n'était au courant que je disposais de ces pouvoirs, d'autant plus que ce n'était pas des techniques courantes.

Une fois sous terre et toujours en état d'intangibilité, deux solutions s'offraient à moi : partir le plus loin et le plus rapidement possible, délaissant alors mes amis derrière moi ; ou bien, au contraire, aller voir ce qu'il s'était passé suite à cette explosion dans le château, me renseigner sur l'état de Kefka et SK. Ainsi que Renko, accessoirement, bien que je n'étais pas autant attaché à lui qu'aux deux autres, d'autant plus qu'il avait ignoré mon appel à l'aide. Le Jack d'autrefois se serait enfui lâchement. Mais tel un beaujolais, le nouveau Jack était arrivé, et il avait des amis. Ce n'était pas le moment de leur tourner le dos. SK et Kefka avaient peut-être besoin de moi, et il fallait que je fasse mes preuves. Alors il me parut soudainement évident que je ne pouvais les laisser derrière moi. Le monde serait bien triste sans le sourire de Kefka.

Je décidai donc de me diriger vers ce qu'il restait du château, en passant par-dessous, restant sous terre grâce à mon intangibilité. Une fois que j'aurais atteint la pièce d'où provenait l'explosion, celle où les négociations avaient eu lieu, ma technique d'intangibilité cesserait, mais je continuerai d'appliquer ma technique illimitée Hollow pour rester invisible, afin d'observer l'état de mes camarades en toute discrétion avant de tenter quoique ce soit.







[HRP : Mon perso tente de rejoindre le sujet "Truth and Pride" pour voir l'état de SK et Kefka. Tu peux essayer de l'en empêcher si tu veux, mais dans le cas contraire, mon prochain post se fera dans "Truth and Pride". ]
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 268
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! ClockDim 9 Juin 2019 - 11:32
Tout semblait avoir évolué pour le mieux. Le Black Feather à tête de citrouille n’avait pas l’intention de se battre et semblait avoir accepté sa reddition. Cependant… Cependant à la guerre, il fallait constamment surveiller ses arrières et ne jamais baissé sa garde. Une erreur commise simultanément par les Saiyans qui entourait Jack. Ce dernier de par son comportement et ses actions peu orthodoxe ne correspondait pas à l’idée que se faisait les Saiyans d’un combattant et il avait réussi -volontairement ou non- à déboussolé le groupe. De même que son envie de retourner chez lui. Quelque chose qui sonnait beaucoup comme l’une des envies d’Epina.
Mais voilà, depuis qu’il se savait piéger, il n’avait eu de cesse de guetter la moindre petite occasion, la moindre petite seconde d’inattention pour tenter de s’enfuir.

Cette occasion fut offerte par le début du combat entre Leader des Black Feather, et Dyarques des Saiyans. Débutant par une formidable explosion qui vint réduire en morceau une bonne partie du château. Les débris s’envolant à plusieurs centaines de mètres de hauteur avant de retomber sur les côtés dans des trajectoires aléatoire.
Accompagnant cette explosion fut le petit bip des détecteurs porté par les Saiyans. Bien souvent régler sur automatique. Ils avaient tous détecter cette fantastique puissance qui dépassait l’entendement et aurait très certainement conduit à la destruction de la totalité des appareils s’ils étaient d’ancienne génération.
Epina quant à lui en plus de voir le chiffre s’afficher sur son détecteur pouvait ressentir cette force. Une puissance qui dépassait tout ce qu’il avait ressenti jusqu’à présent. Pas même cette étrange transformation similaire au Super Saiyan qu’avait brièvement montré Celerya lors de cette mission temporelle ne lui avait fait tant d’effet -très certainement car à ce moment-là. Il avait échappé de peu à la mort et était complètement détruit mentalement-.
Jusqu’où la puissance d’un Saiyan pouvait aller ? Cette question se posa inconsciemment dans l’esprit de l’hybride. Lui laissant le temps ensuite de réaliser son erreur et de commencer à retourner son regard vers le Black Feather situé dans son dos.

Tout le monde était concentré sur l’évènement qui venait de se produire. Tout le monde était désormais occupé à observer le spectacle, et personne ne surveillait Jack.
Il lui n’en fallait pas plus.
Un claquement de doigt sembla résonner tandis que le regard de l’Hybride croisa celui de la Citrouille. Et un mur de flamme s’abattit autour de l’esprit d’Halloween. La chaleur intense avait pris de court ceux qui étaient les plus proches de Jack. Ceux situé dans son dos avaient pu voir le mouvement et se reculer, évitant de justesse d’être blessé. Ceux situé devant lui et qui avaient dû se retourner… N’eurent pas la même chance.
Un Saiyan fut complètement prit par le mur et s’était lancé en arrière, mais s’était déjà trop tard pour s’en tirer sans dégât, il s’écroulait au sol en se tortillant de douleur face à la brûlure au troisième degré dont il souffrait à présent.
Harcot de son côté, avait eu la chance de légèrement s’avancer en direction du château lors de l’explosion. Sa petite curiosité naturelle lui avait valu de n’être touché qu’au niveau de son pied gauche. Mais là encore les flammes surnaturelles faisaient leurs œuvres et le compagnon d’Epina était au sol, cherchant à calmer la douleur. Dans le même temps, une seconde explosion survint au château. Différente de la première, visible mais non détecter par les dispositifs Saiyans.

Un blessé grave, un autre touché au pied. Un troisième eu sa main complètement brûlée. Les autres furent plus chanceux mais tous avaient compris que ce Jack aurait pu les vaincre sans problème s’il n’y avait pas eu une centaine de Saiyans à proximité.

Ce fut un des Saiyans sous les ordres temporaire d’Epina qui prit les devant, hurlant de rage tandis que de sa bouche sortit un rayon qui se dirigea en plein centre du cercle de feu.
Mais bien qu’ils ne pussent le savoir sur l’instant. Jack s’était déjà rendu invisible et intangible et s’apprêtait à partir en direction du château pour veiller sur la situation de son leader.
Le rayon toucha le sol qui explosa dans un nouveau déluge de débris de pavé, mais quand le cercle de feu disparut. Il n’y avait plus aucune trace de Jack.

Déjà un groupe médical commençait à s’approcher tandis qu’Epina était toujours immobile, incertain de ce qu’il venait de se produire en l’espace de quelque seconde. Le regard fixé sur Harcot qui continuait de grimacer tandis qu’un spray anti-douleur commençait à être appliqué sur la partie touché du Saiyan.
Le Capitaine se rapprochait également, le regard impassible. Et ce fut quand ce regard croisa celui d’Epina que ce dernier put enfin de nouveau réagir. Son esprit commençant aussitôt à se remplir d’une colère envers ce légume ambulant.

« Caporal, situation ! »
La voix était stricte, professionnel. Le Capitaine se doutait de ce qu’il venait de se passer, mais il voulait très certainement l’entendre des mots de l’Hybride qui s’exécuta.
« Le Black Feather a réussi à s’échapper… J’ai… Je l’ai quitté des yeux un instant et cela lui à suffit… D… Déso-
- Pas le temps de vous excuser Caporal. Cette explosion à attirer tout le monde moi compris. Cependant il va falloir réagir. Tous les civils ont été évacué de la zone, mais par précaution je veux que vous preniez deux personnes avec vous et qu’alliez vérifier le château et que vous secouriez toute personne dans le besoin à l’intérieur. Si vous le pouvez, confirmer la situation de nos Rois. Et pour info, quelques Saiyans ont également pénétrer dans le château. S’ils sont en difficultés, aidez-les.
Sinon, une fois que la zone à été confirmé sans blessé. Je vous veux ensuite à la base de lancement le plus proche. J’ai déjà envoyé une escouade là-bas. Si des Black Feather tentent de s’échapper par ici, ils devront engager nos guerriers. Compris ?

- … Bien compris. Et ce Jack ?
- Très certainement loin à l’heure qu’il est, il n'avait pas l'air à l'aise entouré de Saiyans. On s’occupera de lui plus tard. En attendant, vous avez vos ordres ! »


Le message était passé, et rapidement Epina décolla avec deux des Saiyans et commença à partir en direction du château, avec sa nouvelle mission tandis que le Capitaine continuait d'aboyer ses ordres à droite et à gauche pour renforcer le périmètre, vérifier les dégâts éventuel du vaisseau suite aux chutes de débris et vérifier l'état des blessés.
Extérieurement, il avait repris un air collecté et professionnel. Mais comme beaucoup de Saiyans, son esprit bouillait, et une rage le rongeait de plus en plus. Une rage qui ne demandait qu’à éclater. Il avait réussi à ne pas se faire blesser physiquement. Mais le fait d’avoir été vaincu comme un bleue, d’avoir échoué dans la capture du Black Feather. Il était blessé dans sa propre fierté de guerrier de la planète Végéta. Tandis qu’une honte désormais prenait place.





[hrp] Epina n'a aucun moyen de contrer ce que fait Jack. Donc tu peux y aller tranquillou. Dépendamment de ce qu'il se produit sur Truth and Pride. Epina pourrait rejoindre, ou bien être sur un topic sur le côté de l'action.[hrp]
Contenu sponsorisé

[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Empty
MessageSujet: Re: [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!   [Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu! Clock
 
[Guerre] Confrontation! Le sort de la Terre en jeu!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Sahara [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-