Partagez
 

 [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kyabe
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockMer 24 Avr 2019 - 2:45
La guerre opposant les Black Feathers aux forces de Vegeta venait d'être engagée, plongeant la population déjà inquiète de la Capitale Centrale dans l'affolement le plus total. Si la situation n'était pas rapidement maitrisée, la terre entière allait un véritable champ de bataille au risque de créer plus de pertes que n'avaient prévu les deux parties. Kyabe s'était retrouvé au beau milieu de ce conflit malgré lui, mais il s'était juré de faire au mieux afin de protéger ceux dans le besoin et garantir à chacun de se trouver sain et sauf auprès de ses proches. Et parce que la situation exigeait plus que jamais qu'il prenne les devants, il allait prouver qu'il était capable de remplir son rôle de protecteur des innocents.

"Capitaine Kyabe de l'unité d'élite des Forces de Défenses de Sadala ; prêt à intervenir !"

Dès le moment où il sentit une énergie impressionnante se manifester à l’intérieur du palais — celle d'un puissant guerrier ; un des deux représentants de la dyarchie, sans doute — il ne perdit une seule seconde et s'affaira du mieux qu'il put à l'évacuation des civils aux environs du château. Secondé par le caporal Scalio et accompagné par l'ingénue Setsuka, il mit toute son énergie au profit de chacune des secondes qui s'écoulait, se propulsant dans les airs pour surveiller les mouvements de la foule paniquée, se précipitant de droite à gauche pour venir en aide à quelques personnes affaiblies ou en difficulté, répondant comme il put aux exclamations des passants à son encontre. De temps à autres, il croisait le chemin de son coéquipier de Sadala et tous deux faisaient le point sur le déroulement du sauvetage de la capitale. Il lui arrivait parfois, entre deux aller-retours, d'apercevoir l'indigène secourir non pas des humains mais des animaux, ce à quoi elle semblait plus tenir à cœur que n'importe quoi d'autre : elle semblait avoir cette faculté presque intuitive de communiquer avec la faune et la flore environnante.

"Ne te mets pas en danger si tu vois que tu ne peux rien y faire !" lui cria-t-il afin qu'elle puisse l'entendre par-delà le brouhaha incessant de la foule.

Sous la pluie battante, il redoubla d'efforts pour s'assurer que personne n'ait été oublié dans le périmètre indiqué, avant d'être rejoint par quelques officiers vêtus d'uniformes semblables à celui que portait Scalio ; il devina que les appels aux renforts avaient abouti et qu'ils étaient prêts à leur donner un coup de main bienvenu. Ainsi, un quart d'heure plus tard, Kyabe put enfin déclarer le parvis du Château Royal dégagé de toute présence civile.

"Opération "Compte à Rebours" terminée, caporal ! Gardez un œil sur les principaux accès au palais et veillez à ce qu'il n'y ait pas de débordement du côté des autres saiyans !"

En son for intérieur, il sentit la pression sur son cœur s'envoler. Si tous les habitants de la Capitale Centrale parvenaient à quitter la métropole, les affrontements pourront avoir lieu sans craindre de faire des victimes ou des dommages collatéraux. Il espérait simplement que le conseil militaire de Vegeta avait prévu un quelconque plan de réhabilitation urbaine dans le cas où les édifices se verraient détruits ou endommagés au cours de la bataille — mais une fois leur intervention menée à bien, que comptaient-ils faire quant à la société terrienne ? Laisser un gouvernement temporaire se former en guise d'autorité publique en attendant de restituer une figure royale au trône de la Terre ? Turion en était déjà l'héritier légitime, reconnu par le peuple aux quatre coins du globe grâce aux actions émancipatrices de ses Combattants de la Liberté ; mais les habitants de la planète bleue semblaient apparemment vouloir recourir à la mise en place d'un système politique d'un autre genre, ce qui inquiétait le Sadalien pour l'avenir du prince terrien. Si seulement il pouvait rejoindre ce dernier et obtenir une entrevue avec les dirigeants de Vegeta afin de régler la question...

Il souhaitait réellement que le peuple de la Terre puisse enfin prendre le pouvoir qui lui appartenait de droit. Il repensait au discours de l'homme au parler autoritaire qui voulait instaurer ce qu'il appelait une "république", et à la réponse immédiate que la porte-parole des Black Feathers lui avait fait en retour. Plus il se remémorait ses paroles, plus il réalisait la contradiction qu'elles contenaient : ses intentions étaient sincères, il l'avait senti dans sa voix, mais les décisions du gouvernement sous lequel elle officiait laissait penser tout le contraire. Que fallait-il croire ? Et que faisait-elle, en ce moment ? Était-elle entrain d'organiser la retraite de ses concitoyens, ou s'affairait-elle à préparer une offensive sur les troupes ennemies en compagnie de ses collaborateurs ? Il ne pouvait s'empêcher de laisser toutes ces questions filer dans son esprit alors qu'il décrochait le téléphone cellulaire qu'il portait sur lui, seul moyen de communication direct avec l’extérieur de la capitale.

"Kyabe à Turion" souffla-t-il dans le combiné, priant pour un quelconque signe de vie à l'autre bout du fil. "La situation à la Capitale Centrale est grave : la guerre a été déclarée entre les saiyans de votre univers et les Plumes Noires. Si vous avez visionné les principales chaines télévisées du continent ces dernières heures, j'espère que vous avez reçu le message que j'ai fait transmettre à votre intention. Je vous en prie ; informez-moi de la situation de votre côté et envoyez quelques de vos collègues à ma rencontre. Je suis en ce moment aux abords du Palais Royal, accompagné du caporal Scalio de l'unité de police de Satan City et de ses hommes : vous me reconnaitrez au foulard coloré que je porterais à mon bras gauche. Terminé."

Joignant le geste à la parole, il sortit de la bourse en cuir qui ceignait sa taille un des carrés de tissu aux couleurs de la Liberté qu'il transportait précieusement sur lui, avant de le nouer fermement autour de son poignet et de lever le regard vers le gris des nuages. Qu'est-ce qui lui disait que cet appel, comme les précédents, ne se perdrait pas dans les millions d'autres qui saturaient très certainement le réseau téléphonique du continent ? Il n'en avait aucune idée, pour être honnête. Mais il demeurait optimiste : baisser les bras dans de tels moments ne le mènerait pas plus loin et il se devait de garder la tête haute afin de montrer que tout n'était pas encore perdu. Son allié avait déjà accompli beaucoup et devait être tout aussi débordé de son côté à encadrer la situation à la Capitale de l'Ouest, il fallait lui faire confiance — et il lui faisait confiance. Tant qu'il restera debout, l'espoir de voir la paix revenir sur cette Terre ne sera pas abandonné de sitôt.

Alors qu'il s'apprêtait à s’élever dans les airs pour avoir un meilleur point de vue, égaré un bref instant, il sentit comme une douce chaleur au niveau de ses jambes. Tout d'abord imperceptible, il pensa qu'il ne s'agissait que le fruit de son imagination mise à rude épreuve par tout le stress qu'il n'avait cessé d'accumuler depuis le début de cette folle aventure. Mais elle se fit plus intense par la suite, donnant l'impression au sadalien que la pluie avait finalement passé un chiffon humide sur la toile du ciel pour permettre au soleil d'inonder les avenues de sa lumière bienveillante. Mais au-delà de la cime des immeubles, les nuages se pressaient d'une façon toujours menaçante, trouvant tout naturellement un point culminant au-dessus de l’édifice royal ; là où des combats dignes des plus grandes pages de l'Histoire allaient être disputés au nom de l'avenir de tout un peuple.

Cependant, malgré l'averse incessante, un détail fit comprendre à Kyabe que cette sensation revitalisante — bien que passagère — était loin d'être une rêverie éveillée : quelques fleurs aux pétales délicats s'étaient mises à éclore, lentement mais sûrement, tout autour de lui.
Scalio
Scalio
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 144
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockJeu 25 Avr 2019 - 16:15


*soupire*

 Vous savez, j'ai même pas calculé qu'il pleuvait. 
J'était franchement submergé par cette tension électrisante devant le château, entre les saiyans qui avaient le sang qui bouillonnait, les négociations et enfin, la guerre qui commence... 
Ça me rappelle justement la situation à la quelle on faisait face avec mon équipe...sur la Terre qui était supposée être détruite, mais qui est en fait ne l'est pas?
Putain j'espère que rien n'est arrivé à Chokes et Ginger, ce général de nos forces de
défense...

 Tellement de questions, et pas une seule putain de réponse. Donc maintenant qu'il pleut, je peux apprécier le rafraîchissement que m'apporte la pluie, et maintenant je m'adonnes à l'évacuation de la ville...
Aah après tout faire ce taff, c'était un peu ce que je voulais faire haha...
J'évacue divers blocs, des gens étaient encore bloqués chez eux ou refusaient de sortir. Pour faire simple, je leur dit qu'ils sont trop près du potentiel champ de bataille, et que leurs vies étaient beaucoup trop importantes pour risquer ce danger. M'enfin, je ne devrais même pas avoir à leur dire, ils devraient déjà être au courant normalement..
Le bruit des sirènes des véhicules de police....mmh ils s'éloignent, parfait! 
Je vais vite fait vérifier l'état des forces de police de Central City qui ont l'air de traîner.

Oulah, je comprends maintenant, il y aussi des pompiers et des ambulances, semblerait
que pendant les négociations, un incendie s'est déclaré dans un immeuble!
J'arrive sur place, je vois les officiers de police qui forment un demi-cercle autour des
pompiers.

-"Officier, qu'est-ce qu'il s'est passé ici?!

-Chef Scalio! Vous pouvez l'imaginer, mais un incendie à eu lieu pendant les
négociations du château,à cause d'une explosion d'ailleurs, mais le feu est
vachement fort, les pompiers n'arrivent pas à le maîtriser!

-Il y a encore des civils dedans?

-Oui! Une famille, coincée au dernier étage par les débris engendrés par
l'explosion, on a tout essayé, mais pas moyen de s'approcher ou de créer une
ouverte avec l'eau!

-Putain de merde, attendez moi je reviens.

-Chef?!"

Je saute et vole vers le dit étage, et j'active BLITZ! Avec ça, je vais pouvoir bouger plus
vite pendant quelques secondes, tout ce dont j'ai besoin!
Je localise la famille, ils se tiennent tous dans un coin, ils sont terrifiés mais surtout, ils
sont en train de suffoquer!

Je m'approche en retenant ma respiration par le nez, ils me voient arriver et je crie:

"PRENEZ MA MAIN! TOUS!"

Ils ont pas le temps de réfléchir et l'uniforme de police devrait être assez encourageant pour qu'ils se lèvent tous en même temps pour saisir mon bras.
Tout est prêt, j'applique donc mon index et majeur sur le front et...téléportation!

En un instant nous sommes apparus dans la rue en face de l'immeuble en feu, sous les yeux ébahis des officiers de police et des ambulanciers. Ces-derniers se ruent sur la famille que j'ai sauvé, je les vois les emmener d'urgence dans les ambulances. Avant de m'en aller, je dit àl'officier que les pompiers ont une demie heure pour maîtriser le feu, si ils n'y arrivent pas, ils les forceront à évacuer la vile immédiatement.

"MERCI!"

C'est ce que le père de la famille me dit juste avant qu'ils montent dans l'ambulance.
Je lève mon pouce et fait une pose, puis je me retourne pour décoller et m'envoler ailleurs.
Putain j'étais classe là.

Je rencontre le capitaine en chemin, il s'emblerait qu'on ait fini nos tâches respectives et que les alentours du château sont vides  de civils.

"Opération "Compte à Rebours" terminée, caporal ! Gardez un œil sur les principaux accès au palais et veillez à ce qu'il n'y ait pas de débordement du côté des autres saiyans !"
Comme nous sommes déjà présent, ça risquait d'aller vite. Cependant je me demandais ce que Setsuka faisait, elle était dans une zone sans civils?

J'entends le capitaine parler au téléphone, cependant j'étais un peu trop loin pour faire attention à ce qu'il disait...

"!!!"

D'un seul coup je capte une signature énergétique plus grosse que la normale!

"CAPITAINE! ON A DE LA VISITE!"

Je criais au capitaine, je ne sais pas encore qui était l'individu en face de nous, mais il allait très vite se trouver en face de nous.
Que peut-il bien vouloir faire ici, dans une situation pareille?!
Et que fait Setsuka?

Je veux bien me la jouer diplomate, mais je ne suis pas exactement diplomate non plus, et si cet individu veut nous attaquer...au moins on sera deux...
Fenrir Morigan
Fenrir Morigan
Demon
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 26/01/2018
Nombre de messages : 362
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 420

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation • Vague explosive • Rayon démoniaque
Techniques 3/combat : Rayon de l'enfer • Filaments démoniaques
Techniques 1/combat : Emprise démoniaque

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockLun 29 Avr 2019 - 23:31
Pouvait-on qualifier le démon d'opportuniste ? Probablement. Enfin, si on enlevait le fait qu'il venait de commettre la plus grosse erreur de sa vie. D'ailleurs, c'était peut-être les derniers moments de cette vie. On pouvait dire qu'il avait profité de la Guerre en cours pour se rapprocher un peu plus de SK, comme l'était son objectif. Peut-être que si Satan veillait sur lui, il survivrait et pourrait rencontrer le roi. Les singes semblaient nombreux tout de même, vu l'amas d'énergies qu'il ressentait. Fenrir, lui, l'avait dissimulé, on ne pouvait pas découvrir qu'il était un démon, mais bien un humain des plus banal. Il était encore loin du château, à quelques kilomètres. Il volait mais profitait du voyage pour observer la planète que gouvernait son compère. Il s'était rendu à Satan City avant son retour sur Dark, il y avait rencontré la générale en cheffe, Narumi. Il n'espérait pas la croiser sur les champs de bataille, étant donné qu'il lui avait un peu fossé compagnie lors de leur dernière rencontre. Pourquoi ? Parce que quelqu'un s'était incrusté à leur petit tête à tête, cela ne l'intéressait donc plus. Enfin bref, il se rapprochait de plus en plus de la Capitale, il la voyait droit devant lui. Lorsqu'il la surplombait, il ressentit deux énergies qui se distinguait de la plupart des faibles Terriens. Sûrement des forces ennemies. Bien qu'il ne faisait pas partie des Blacks Feathers, il les qualifiait d'ennemis puisqu'il allait les combattre. Il changea de destination pour se diriger vers les deux jeunes brebis égarées, au péril de sa vie. Au moins, il occupera deux Saisons, c'était une bonne chose. Il posa les pieds sur le sol, doucement, face aux défenseurs de l'ordre.

"Bien le bonjour, les jeunes. Vous avez fait du bon boulot, félicitations."

Un sourire narquois apparut sur ses lèvres. Sérieusement ? Les singes envoyaient des gamins sur le champs de bataille ? Pas très moral, tout ça. C'était désert, il y avait pas un civil dans les parages, tous évacués par ces deux aimables jeunes hommes. En soit, cela arrangeait aussi les Plumes Noires, étant donné qu'ils ne voulaient faire aucune victime civile non combattante.

"Alors ça avance comment cette Guerre ? Les Blacks Feathers n'ont pas déjà anéantis les Saiyans quand même ? Ils ne m'auraient même pas attendu."

Les gamins ne semblaient pas bien puissants, contrairement aux cadors des Saillants. Mais, ils étaient deux et Fenrir était seul. C'était assez problématique. Le but était de gagner du temps, il ne pouvait pas gagner à l'heure actuelle.

"Il semblerait qu'on fusse obligé de se battre nous aussi. J'imagine que vous allez vous y mettre à deux comme des lâches ? Ça me dérange de devoir me battre contre des enfants, vous auriez dû rester chez vous, à l'abris."

Il fallait paraître plus confiant qu'il ne l'était, afin de passer pour un idiot. Le noble ne les sous-estimait pas, au contraire. Il se doutait qu'au fil des minutes, des renforts arriveraient, que ce soit côté Saiyan ou de la royauté, il fallait gagner du temps...

"À vous l'honneur !"
Setsuka
Setsuka
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 10/08/2018
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Création, Zanzōken, Laser de Gaksa
Techniques 3/combat : Aura bestiale, Mantra féroce
Techniques 1/combat : Esprit de Menolos

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockVen 3 Mai 2019 - 19:30


En garde ! Un noble démon rentre en scène



L’indigène suit Scalio ainsi que Kyabe à travers la foule. Celle-ci saisit chaque occasion, lors de son déplacement, pour sauver la moindre bête du règne animal qui se trouve coincé par les terriens déambulant dans tous les sens. Cette dernière voit ses deux compères s’activer du mieux qu’ils le peuvent, eux aussi, pour secourir les nécessiteux.


Chacun fait en sorte d’être rapide et efficace à la fois. Setsuka doit faire de nombreuses manœuvres d’esquive, parce que les terriens ne semblent pas réellement soucieux du reste. Seulement de leurs propres vies. Ils ne se rendent pas compte de la vie, là, sous leur pied, qui tente aussi de trouver un refuge. Des insectes, des fleurs et des rongeurs principalement. La saiyan arrête des pieds qui menacent de s’écraser sur le corps de ces bêtes et de ces magnoliophytes, ou sur les museaux des mammifères à poils. La pluie lui permet d’être apaisée, d’avoir moins chaud pendant ses manœuvres.


C’est alors que Kyabe lui crie une phrase qui fait sourire l'autochtone si concentrée dans sa tâche. Cette dernière hoche la tête d’un air approbateur. C’est un bon conseil, mais… Setsuka se met en danger pour les bêtes sans même y penser. La vie de la faune et de la flore vaut plus que la sienne.


Les arbres s’animent. Les fleurs prennent vie elles aussi. Une puissance facilement détectable se fait sentir. L’indigène s’arrête un instant et se retourne. Une magnifique bête, imposante, puissante, fait en sorte que la faune montre sa conscience aux terriens. La faune qui s’anime s’incline devant cette bête à l’allure monstrueuse, et Setsuka suit le mouvement comme un automatisme. Elle sent toute l’énergie de la nature qui découle de cet animal majestueux.


Un arbre l’aide à se relever et la dépose sur l’une de ses branches, alors que des oiseaux viennent se réfugier sur les genoux de Setsuka qui n’en revient toujours pas. Est-ce l’incarnation de la nature, cette immense bête au poil soyeux ? Bientôt, d’autres de ces bêtes arrivent et aide les civils. C’est un spectacle à en couper le souffle.


L'autochtone fait en sorte de rassurer les oiseaux avant de les poser dans le feuillage de l’arbre. Celle-ci se met à travailler de pair avec cet arbre, et bientôt d’autre de ses confrères les rejoignent pour évacuer les animaux autant que les terriens.


Après moult sauvetages, le périmètre semble enfin calme et entre les mains de l’armée, ainsi que de la nature et des Hommes-bêtes. Setsuka remercie l’arbre en transférant une partie de son énergie dans son écorce afin qu’il puisse la transformer en des nutriments bénéfiques. Quand elle fait volte-face, elle perçoit au loin un homme à l’accoutrement inhabituel qui semble parler à Kyabe et Scalio. Cette dernière se rapproche d'eux.


Salut ! Je suis Setsuka. Tu vas bien, rien de cassé ? Sinon je peux t’aider à soigner tes blessures. Est-ce que c’est l’un de vos amis ?” Dit-elle en questionnant ses partenaires saiyan.


L’indigène ignore tout de ce que le protagoniste a dit auparavant à ses deux acolytes. Celle-ci lui adresse donc un sourire sympathique, comme elle le fait habituellement avec les autres.


J’ai trouvé les plantes anesthésiantes dont je t’ai parlé Scalio, grâce à Teranis. C’est un arbre un peu grognon mais plein de bonne volonté que je viens de rencontrer ! Je vais pouvoir concocter le remède afin d’alléger la douleur que j’ai provoqué dans tes parties intimes. J'espère qu'elles sont toujours opérationnelles. Je m'en voudrais vraiment si j'ai, d'une quelconque manière, impacté négativement ton appareil reproducteur. Tu avais l’air réticent tout à l’heure, mais je t’assure que ça soulage, mon remède. Fais-moi signe quand tu veux que je prépare le baume.


L’indigène montre les quelques feuilles qu’elle a récolté pour sa mixture salvatrice à ses compères. Cette dernière les range pour l’heure dans son haut de vêtement, n’ayant pas de poches.


Est-ce qu’on peut aider d’autres manières ? La situation semble entre de bonnes mains avec ces hommes-bêtes, la faune et l’armée. Sinon, je vais aller plus profondément dans la ville voir s’il reste des êtres vivants à secourir.







Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 321
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockMar 14 Mai 2019 - 19:55
Après avoir détectée des ki très importants en direction du Nord, je décide de m’emprunter le voie des airs pour me rendre plus rapidement sur les lieux. Durant le trajet, je pose mon regard vers le sol où je constate que les humains sont en paniques. Cela veut-il dire qu’il va y avoir un combat ? Ou peut-être a-t-il déjà débuté ? Dans tous les cas, j’espère que Sharotto va bien car j’ai hâte de le retrouver pour lui annoncer la bonne nouvelle. Il ne va pas en croire ses oreilles quand je vais lui annoncer que je porte son enfant et j’ai hâte de voir la tête qu’il fera.

Ma vue se trouble quelques instants et je décide de faire une halte, préférant me poser sur le toit d’un immeuble pour éviter d’être bousculée par les personnes en panique. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi j’ai eu ce petit malaise et j’espère sincèrement que le bébé va bien. Par contre, je m’interroge sur ce que je dois faire, sachant que si Sharotto et d’autres Saiyens se battent, dois-je me joindre à eux pour leurs prêter mains fortes ? Sachant que je ne suis pas encore une combattante extraordinaire et je n’aimerai pas les gêner durant le combat. Cependant, je ne suis pas du genre à fuir le combat et si je dois me battre, je n’hésiterai pas à le faire.

Après m’être légèrement mise à l’abris car le soleil n’est pas vraiment au rendez-vous, je décide de reprendre la route, toujours en empruntant la voie des airs, pour me rendre sur le lieu où j’ai détecté des ki importants. Je ne tarde pas à arriver sur place et je décide de me poser sur le sol pour constater qu’il s’agit bien de Saiyens mais je ne vois pas Sharotto.

« Sharotto n’est pas là… Quel dommage… » Dis-je à voix basse tout en portant mon regard sur les différents protagonistes.

Je ne pense pas connaître ses Sayens, ni l’individu qui les accompagne et je plisse légèrement les yeux tout en m’interrogeant sur leurs intentions. Il ne faut pas oublier que je ne suis pas au courant de quoi que ce soit, sachant qu’à la base, je venais sur Terre avec Sharotto pour m’entraîner dans une salle spéciale. Néanmoins, je reste méfiante vis à vis des personnes présentes et même si certaines d’entre elles font partie de mon peuple, je ne sais pas du tout s’il sont hostiles ou non.

« Bonjour… » Dis-je pour m’adresser à eux. « Je suis à la recherche de Sharotto, savez-vous où je peux le trouver ? » Ajoutais-je ensuite tout en restant sur mes gardes.

Il ne faut pas oublier que je porte un enfant et je me dois de le protéger contre tout attaque pouvant mettre sa vie en danger.
Kyabe
Kyabe
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin !
Zénies : 1200

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] ClockDim 19 Mai 2019 - 16:34
"Bien le bonjour, les jeunes. Vous avez fait du bon boulot, félicitations."

Une voix moqueuse retentit dans l'avenue où les trois saiyans se trouvaient réunis, incitant Kyabe à faire volte-face alors qu'il essayait de comprendre ce que Scalio venait de lui dire. Son coéquipier avait bien fait de le prévenir ; la présence énergétique qu'ils avaient tous les deux ressenti était bel et bien réelle, juste à quelques mètres d'eux. Un homme bien plus grand que lui, vêtu tel un noble, dont les gestes élégants émanaient pourtant une impression malfaisante. Il ne semblait pas être venu en allié, contrairement à ce que ses félicitations laissaient sous-entendre.

"Alors, ça avance comment, cette guerre ?" lança-t-il ensuite, en tournant son attention vers les rues désertes. "Les Blacks Feathers n'ont pas déjà anéantis les saiyans, quand même ? Ils ne m'auraient même pas attendu."

Un autre membre des Black Feathers ? Ils avaient bien besoin de ça... Heureusement pour eux, ce futur adversaire arrivait après le plus gros de l'évacuation, garantissant la sécurité des civils. S'ils devaient s'affronter, ils n'auraient pas à craindre de causer quelques dommages collatéraux ; l'idéal aurait été de ne pas en commettre, mais les négociations avaient échoué et il leur fallait s'adapter à ce retournement de situation défavorable.

"Les dirigeants de chaque partie n'ont pas réussi a trouver un compromis, mais les saiyans sont là pour protéger les terriens avant tout", répliqua le jeune capitaine afin de dissiper tout malentendu, même s'il se doutait quelque part que son interlocuteur ne l'écouterait qu'à moitié. "Nous ne sommes pas tenus de nous affronter..."

Leur potentiel opposant ne semblait pressé d'engager le combat, cependant. Il préféra observer la scène d'un œil attentif, avant de poursuivre :

"Il semblerait qu'on soit obligé de se battre, nous aussi."

"Si vous nous attaquez, nous nous verrons dans l'obligation de réagir." annonça le sadalien d'un ton sérieux.

"J'imagine que vous allez vous y mettre à deux comme des lâches ?" questionna le démon, sarcastique. "Ça me dérange de devoir me battre contre les enfants, vous auriez dû rester chez vous, à l'abri. A vous l'honneur !"

Un trait d'agacement passa sur le visage du pacifiste, mais il s'efforça de garder son calme. Ce n'était pas la première fois que son apparence le trahissait, mais il y avait des limites... Après tout, était-ce de sa faute si les gènes de son espèce ralentissaient le vieillissement des cellules de son corps, le rendant à première vue bien moins âgé qu'il ne l'était réellement ? Et même s'il était effectivement aussi jeune qu'il en avait l'air, quelle crédibilité aurait l'unité d'élite des Forces de Defense de Sadala à envoyer en mission d'une aussi haute importance un adolescent tout juste recruté ? Au-delà de ça, quel manque de respect envers son valeureux subordonné ! Était-ce ainsi qu'était perçu son peuple ? Des pacifistes tout juste bons à envoyer des émissaires sans aucun entrainement en pensant que la menace adverse se laisserait ainsi attendrir et convaincre de faire preuve de pitié, ou pire encore, en profiterait pour l'écraser sans aucun remord et renvoyer son corps réduit en pièces en guise d'avertissement ? Avait-il l'air à ce point d'un enfant ?!  Et que dire de l'accoutrement ridicule de cet individu qui pensait tout savoir mieux que tout le monde et se donner le droit de prendre ainsi de haut ses adversaires ? S'était-il entendu parler, pour commencer, avec son ton présomptueux et son simulacre de légitimité ? Qui pensait-il impressionner, au juste ?!

Il expira lentement pour calmer toutes ces pensées qui se bousculaient dans son esprit. Il se rappela que cet homme ne connaissait rien de lui, que tout cela n'était qu'une manœuvre d'intimidation, des injures sans fondements dans le seul but de lui faire perdre tout sang-froid et il n'allait en aucun cas céder à ce coup de bluff. En réponse aux moqueries faites a son encontre, il lui fit face, marchant d'un pas décidé sur quelques mètres pour lui montrer qu'il n'avait que faire de cet affront. La pluie éparse ruissela sur son visage, refroidissant l'ardeur qui battait à ses tempes. Il dévisagea longuement les prunelles bleutées qui le suivaient du regard, lui signifiant fermement qu'au moins geste de travers, il sera trop tard pour revenir en arrière — peu importe l'issue du combat qui allait très certainement suivre.

"Je suis Kyabe de Sadala, capitaine de l'unité d'élite des Forces de Défense de Sadala."

Même face à la plus décisive des menaces, il mettait un point d'honneur à honorer convenablement ses fonctions, afin que son opposant n'oublie jamais le nom de celui qu'il avait persisté a sous-estimer jusqu'à son inévitable défaite.

"Si vous attaquez qui que ce soit, mon partenaire et moi-même n'hésiterons pas à joindre nos forces afin de vous neutraliser."

Pourtant loin d'être impressionnant au premier abord, le natif de l'univers 6 était réputé pour sa ténacité et son courage à toute épreuve. Il avait vaincu tant d'êtres malfaisants par le passé que ses compétences n'étaient plus à prouver, et même s'il n'aimait pas tant se battre pour régler les conflits, il n'allait pas hésiter plus longtemps s'il devait se lancer dans la bataille — à plus forte raison si l'on s'était permis de le rabaisser en amont.

"Ne pensez pas qu'un seul de nous ne suffirait pas à vous vaincre s'il le faut, alors renoncez à toute décision que vous seriez amenés à regretter tant qu'il en est encore temps."

Face à tant d'arrogance, il lui fallait être plus persuasif. Ce dernier ne semblait pas le prendre au sérieux. Le ton de sa voix descendit d'un octave.

"Je ne me répéterais pas deux fois."

Ce fut à ce même instant qu'une intervention des plus inattendues vint détendre l'atmosphère : l'indigène perdue de vue au cours de l'évacuation émergea de l'autre côté de l'une des épaisses souches d'arbres avant de se diriger avec insouciance vers le noble tentateur, un sourire aux lèvres.

"Setsuka, attention !"

"Salut !" lui lança-t-elle, en ignorant la mise en garde qui lui était faite. "Je suis Setsuka. Tu vas bien, rien de cassé ? Sinon, je peux t'aider à soigner tes blessures."

Puis elle se tourna vers Scalio et Kyabe, l'air interrogateur.

"Est-ce que c'est l'un de vos amis ?"

"Absolument pas !" aurait été une réponse que le pacifiste aurait voulu donner d'emblée, mais il s'efforça d'être un peu moins sec dans ses paroles que ce que son for intérieur lui dictait. Il n'en revenait toujours pas que l'on ait pu se moquer de lui à ce point !

"C'est un ennemi, éloigne-toi !" s'exclama-t-il, prêt a faire émerger une barrière d’énergie autour d'elle, mais elle s'en était déjà désintéressée pour s'adresser à son partenaire de l'unité de reconnaissance.

Il écouta distraitement leur conversation alors qu'il s'efforçait de surveiller les moindres faits et gestes du démon ; elle se montrait réellement soucieuse de l'état de santé des parties génitales de Scalio, ce qui ne manqua pas de gêner ce dernier — sa préoccupation était louable, mais pouvait-elle comprendre à quel point son entêtement était embarrassant ? D'un autre côté, elle aussi semblait avoir remarqué l'inexplicable mouvement de la nature autour d'eux ; une aubaine pour elle qui avait une empathie si particulière avec la faune et la flore. Avait-elle quelque chose à voir avec l'origine de ce remarquable phénomène ?

Alors que Kyabe envoyait discrètement à Scalio un signal pour qu'il se prépare à agir, ils furent encore interrompus par l'arrivée d'une cinquième protagoniste : une autre saiyanne, à la crinière flamboyante et à l'armure semblable à celle des haut-gradés de l'armée de Vegeta, apparut non loin d'eux et fit quelques pas pour les rejoindre.

"Bonjour..."

Elle semblait nerveuse, au vu de la façon dont elle les regardait d'un oeil méfiant, mais surtout... inquiète.

"Je suis à la recherche de Sharotto" déclara-t-elle ensuite. "Savez-vous où je peux le trouver ?"

Une alliée ? S'il en croyait encore la présence des puissantes énergies aux alentours du palais royal, l'un des dyarches de Vegeta devait encore se trouver à l’intérieur. Mais s'il révélait la position d'une figure d'autorité aussi importante, qu'est-ce qui empêcherait le démon qu'ils avaient devant eux de les prendre de court en portant une embuscade au dénommé Sharotto ; voire pire encore, empêcher la nouvelle venue de le rejoindre en l'attaquant avant qu'elle ne puisse faire un seul geste ? Nul doute qu'elle saurait se défendre, mais lui qui voulait éviter tout débordement, il lui fallait se rendre à l'évidence que parfois, vouloir régler une situation à l'amiable n'était pas la solution la plus efficace.

"Le Roi Sharotto est au nord, à l'intérieur du Château du Roi" souffla-t-il après de longues secondes. "Les sbires des Black Feathers tenteront de vous empêcher de passer. Soyez prudente."

Les phalanges de ses poings se mirent à blêmir tant il les serrait fort, à la fois prêt à foncer sur le démon au cas où celui-ci voudrait lui barrer la route, et à la fois frustré de ne pouvoir préserver les alliés sous sa responsabilité d'un dénouement aussi fâcheux.
Contenu sponsorisé

[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Empty
MessageSujet: Re: [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]   [GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre] Clock
 
[GUERRE] "En garde ! Un noble démon rentre en scène" [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Besoin d'aide pour mon chariot de guerre.
» WIP Chariot de guerre
» Ministre de la justice René Magloire en guerre contre les traficants de drogue
» quelques GARDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-