-16%
Le deal à ne pas rater :
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour filtre à air voiture et ...
15.37 € 18.40 €
Voir le deal
anipassion.com

Partagez
 

 Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockDim 8 Avr 2018 - 16:34
Light is a lie, again...
So much noise in my head...





Son rire sordide transperce les cieux. Ses yeux de vautours et son sourire carnassier glacent le sang de sa victime. Le pauvre homme récite des prières dans une langue qu’elle ne connaît pas, il ferme les yeux et se concentre sur ses récits débiles. Kym, elle, est à califourchon sur lui, nue, et le force à la toucher. Le corps du religieux se contracte d’excitation, alors que son esprit se tord de douleur.  

Que va faire ton Dieu maintenant ? NyaAhaahahA ! Vous les hérétiques de toutes espèces, ce que vous êtes drôle !” S’esclaffe Kym. Sa main droite maintient fermement le cou d’un prêtre d’une sorte de religion sans importance. Il en existe des tonnes de ce genre de conneries, et les apôtres les plus croyants sont les plus drôle à torturer. “Tu dis vouloir garder ta vertu mon mignon, mais ton corps pense autrement visiblement… Nyahahaha ! Stupide pantin d’un Dieu inexistant, encore ! Vous êtes tous les mêmes vous, les croyants ! De quoi pensez-vous vous libérer ou vous faire pardonner en consacrant votre vie à des trucs irréel, sérieusement ? Tu voulais l’absolution “Mon père”? C’est moi qui vais te l’apporter, NyahAhahAHhahAHAHAHA !

Sans jamais de morale, Kym en a violé des pauvres personnes. Mais ses cibles préférés, ce sont la veuve - pas l’orphelin parce que les mômes ça la dégoûte -, les croyants en toutes ces conneries de secte religieuse aussi, ceux qui tiennent à leur vertu parce qu’ils se sont voués “corps et âme” à un être ou des êtres soit disant divin qui n’existent sûrement même pas, bordel. Ouais, ouais, ça c’est vraiment l’éclate ! Alors elle noie ses problèmes existentiels comme elle peut, toujours. Elle commet des horreurs et en rigole comme si ce n’était que des banalités. Elle fait l’amour avec, ce que nous dans notre monde réel appelons “des prêtres”, des hommes qui se débattent pour rester puceau à vie - et elle leur retire ce désir, parce qu leurs corps les trahissent. Elle profite de leur faiblesse physique et leur en met plein la gueule pour les démonter moralement. Certains cèdent, se suicident. D’autres arrivent à vivre malgré le fait qu’ils se soient fait violé de la sorte par l’une des pires pourritures de ce monde-là.

Et elle, elle continue de rire. On la croirait ivre à force. Elle l’est, en faite. Souvent, pas juste parfois. Ivre des drogues, de l’alcool, de la débauche, parce qu’il n’est plus là. Il ne sera plus jamais là. Adieu Gilean. Dis adieu à la seule personne qui faisait en sorte que tu sois meilleure, que tu sois qui tu aurais dû vraiment être sans toute cette souffrance. Kym s’esclaffe de rire autant qu’elle pleure. Son esprit l’a quitté depuis qu’il est parti, la seule bonne partie de son être s’est envolé avec l’âme de son défunt bien-aimé. Et pendant ce temps, elle continue de perpétrer des horreurs dans le monde des mortels en attendant que quelqu’un vienne l’en empêcher, ça serait marrant ça aussi.

Une fois qu’elle a fait sa petite affaire, elle le laisse là. L’homme se noie dans ses larmes et, pourtant, il continue d’avoir la foi. Celle-ci explose encore plus de rire. Quel débile, pensait-elle. Et en un instant, elle voit le visage de Gilean à la place de cet homme meurtri qui pleure. Alors, son visage se crispe de douleurs et de haine en un clin d’oeil, comme une lunatique, elle change de cap. Elle passe sa main sur son visage et grogne, se détourne et dépêche de se casser d’ici.

Une fois dehors, c’est le chaos. Elle est dans une ville assiégée par… une guerre, mais elle ne sait même pas menée par qui. Il y a des blessés qui jonchent la rue, des cri évidemment. Des guerriers qui se foutent sur le coin de la gueule, et puis y’a Kym. L’air vague, le nez plus assez plein de sa fameuse farine pour la faire délirer.

Elle sort sa drogue et la renifle comme la délivrance pour sa souffrance, le dernier rempart pour l’aider à supporter cette vie de merde, ce monde de merde, et tous les connards insignifiants qui croient avoir une valeur aux yeux d’un quelconque Dieu. Il n’y a rien de tout ça bande d’abrutis. Elle repasse cette phrase dans sa tête. Et ses pensées lui répondent: il n’y avait que Gilean.

La Moojuu se tord physiquement de douleur en entendant cette immonde véritée se perpétuer dans son crâne. Elle se frappe la boîte crânienne toute seule comme une mongole, comme si ça allait partir. Ses yeux pleurs, son visage est crispé. Elle hurle mais personne ne peut l’entendre. Ici ou ailleurs. Personne ne viendra. Il ne reviendra jamais.

Ses mains tremblantes sorte une autre forme de drogue de sa poche. Elle allume le bout de son “calumet du rêveur” et commence à fumer. Sans en avoir rien à foutre de ce qui l’entoure, Kym avance dans la foule paniquée. Son apparence nonchalante cache ce qui lui tambourine dans le crâne.

Bravo championne, il est mort. C’est ta faute, il ne reviendra jamais. Tu l’as tué. Tu l’as abandonné. Tu es seule. Ton monde est mort dans l’oeuf.

Kym, arrête de te torturer. Je ne peux plus te voir faire tout ça, je…

Il apparaît encore. Toujours. Son esprit lui joue continuellement des tours, elle voit Gilean partout. Elle sent son odeur boisé partout, même dans un massacre comme celui-ci. Il est son univers, jamais son image ne quittera son esprit, même mort il la hante plus que jamais. La Moojuu rigole nerveusement. Sa lèvre supérieure tremble, elle “sautille”, son coeur s’emballe comme à chaque fois qu’il apparaît. Pourtant, elle doit le repousser.

Putain… va-t-en…

Elle ne mérite même pas de le voir. Même si ce n’est pas lui, même si ce n’est qu’une projection de sa propre folie. Une projection qui lui rappel ses propres erreurs et à quel point son coeur a définitivement pourri sans lui. Le visage de Gilean se crispe sous l’effet de la souffrance. Il la voit se détruire parce qu’il n’est plus là, et peu importe ce qu’il dit, il est impuissant… mais il persiste.

Arrête de croire que ma vie aurait été meilleure si je ne t’avais pas rencontré. Tu sais que tout ça n’était pas le fruit du hasard. Peu importe la dimension, nous sommes fait l’un pour l’autre. Tu l’as vu à travers l’épice.

Gilean, putain…” l'intonation de la voix de Kym révèle à quel point elle est stone. “Regarde-moi, je suis un monstre. Et je ne me sens même pas mal avec ça, même pas un tout petit peu. Tu le sais puisque tu lis dans mon esprit, connard. Alors toi, arrête de croire que ta vie n’aurait pas été meilleure sans moi….T’étais l’espoir de ton peuple et de tes ancêtres, t’avais une destinée, pas moi. Moi, je suis une moins que rien qui vient d’une planète de peigne cul, et tu vois, je suis comme eux. Je suis devenue exactement ce qu’ils voulaient faire de moi: une machine à tuer sans remords et sans compassion. Pourquoi quelqu’un comme moi devrait avoir le foutu privilège de tourmenter un mec comme toi, hein ? Hahaha ! Merci qui ? Ben pas Jacquie et Michel en attendant, nyéhéhé…

Et c’est alors qu’elle sent cette aura familière. Kym en profite pour se détourner de l'avatar de Gilean. Il la regarde avec un air toujours aussi désespéré qui la tue mentalement. Il pleure, et elle ne veut pas se retourner pour le voir. Elle pleure aussi, toujours, elle ne s'en rend même plus compte... elle veut juste fuir tout ça. Laissez-moi fuir. Cette dernière commence soudainement à revenir à elle, dans le monde "réel" loin de ses hallucinations... parce qu'elle connait même très en profondeur l'aura qu'elle arrive à ressentir... elle suit les traces de cette énergie si lumineuse et...

Ses yeux vides, plongé dans son esprit et ses délires, reprennent une lueur…

sadique.

T-o-r-i-e-l, ma chériiiiiie…


Son sourire carnassier est revenu. La folie aussi.



(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockVen 13 Avr 2018 - 0:04
Une belle journée s'achevait pour Toriel. Les cours s'étaient très bien passé malgré ces absences durant ces derniers mois, pour lesquelles elle prétextait généralement des problème de santé. C'était la meilleur explication qu'elle pouvait fournir a ses collègues, car en effet, qui la croirait si elle disait la vérité, comme quoi elle était morte en voulant jouer les héroines et qu'elle avait ressuscité par la suite ? C'était quelque chose d'absurde pour le commun des mortels.  On la prendrait très certainement pour une folle, ou pour quelqu'un aimant inventer des histoires improbable. Alors qu'elle rentrait chez elle dans la forêt, par la voix des aires comme chaque soirs,

Elle survolait a présent une ville visiblement en guerre, la mort pouvait se faire sentir même de la ou elle était. Comment les hommes pouvaient il faire preuve d'une tel sauvagerie ? A la vue du massacre, elle se sentit mal. Elle aurait voulut juste fermer les yeux et continuer son vol comme si elle n'avait rien vu mais c'était sans compter sur sa sensibilité a la souffrance d’autrui. Il y avait des blessés, elle se devait de les aider un minimum a se sentir mieux ou aider a évacuer les survivants...  mais alors qu'elle s'apprêtait à porter secours aux sinistrés, elle se figea sur place, en plein vol. Au sol, juste en dessous d'elle se trouvait quelqu'un qu'elle aurait voulut ne plus jamais croiser de sa vie, celle qui était responsable des ennuis qu'elle avait eu dernièrement. Le premier réflexe de Toriel fut de stopper net son vol, de peur que le bruit que produisait le déplacement d'air ne trahisse sa présence au yeux et aux oreilles de la femme léopard, bien que dans le tumulte de la bataille qui faisait rage, il était peu probable qu'un souffle d'air puisse être repérable. En y regardant mieux, Toriel comprit que Kym n'était pas dans son état normal, elle semblait souffrir... Autant mentalement que physiquement. Elle la voyait se tordre de douleur de la ou elle était, hurlant a un "Gilean" invisible de la laisser tranquille mais cela dans un langage relativement fleurit. Celle qui avait été il y a quelques mois de cela sa tortionnaire semblait aujourd'hui se trouver dans un état de souffrance auquel la dame chèvre ne pouvait pas rester insensible. La souffrance de Kym, Toriel parvenait presque a la ressentir comme si elle était sienne. Quelque chose a l’intérieur de sa poitrine se serra face a la détresse visible de la femme léopard.

Toriel pouvait l'entendre d'ici injurier cet inconnu, comprenant que cet amour, bien que réel était destructeur, bien loin de l’idylle romantique qu'elle avait imaginer lorsqu'elle s'était retrouver face a Sid. Toriel connaissait bien cette souffrance, elle avait éprouver un sentiment tout aussi douloureux a la perte de ses enfants. La detresse de Kym lui avait mit les larmes aux yeux, comme si en un instant, elle avait pu mettre de coté les horreurs que la Moojuu lui avait fait subir. Descendant alors du ciel un peu a l'abris des regards, elle commença a marcher vers Kym en soignant un blessé qui se trouvait sur son chemin. Elle arriva alors face a Kym, marchant doucement vers cette dernière

- Kym ?


Toriel cru pendant un instant pouvoir ramener Kym a la raison en l’appelant avec douceur, mais a l'instant même ou son interlocutrice sentit sa présence, sa souffrance sembla disparaître comme par enchantement pour laisser la place a la folie que la dame chèvre n'avait que trop bien connu. Toriel s'arrêta donc d'avancer et détourna les yeux. Elle vit alors un enfant en pleure au milieu d'un affrontement et a l'autre bout de la rue, des parents en panique. Elle se détourna alors de Kym et se précipita vers le combat pour envoyer des flammes en direction des guerriers pour les éloigner, le temps de récupérer l'enfant qu'elle ramena sain et sauf a ses parents qui allèrent se mettre en sécurité. La dame chèvre alla se joindre ensuite a ceux qui aidaient les civiles a se mettre en sécurité, s'improvisant soigneuse lorsque cela s'avérait nécessaire. Elle semblait  avoir occulté la présence de Kym alors que celle ci l'avait appeler "ma cherie". La Moojuu n’allait peut être pas apprécier de s'être prit un vent...
Brolya
Brolya
Saiyan
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/06/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Extermination.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pique de Ki, Zone de l'ombre, Poison
Techniques 3/combat : Energy Blade, Paralysie
Techniques 1/combat : Illusion de l'âme

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockDim 15 Avr 2018 - 5:23
Que la vie était triste... Il n'y avait quasiment aucune raison de vouloir exister dans cet Univers. Peut-être seulement pour les sados qui aimaient souffrir ? Mais c'était loin d'être le cas de Brolya. Elle qui avait perdu l'amour de sa vie, elle qui avait perdu la vie pour la récupérer en travaillant ensuite pour la faucheuse, elle se serait tout de même bien passer d'un retour à la vie. Néanmoins, c'était obligatoire pour mener à bien sa vengeance personnelle. En effet, si la vie lui avait pris son Jin, alors elle prendrait la vie dans l'Univers pour n'y laisser que le vide absolu. Sans vie, pas de douleur. Sans douleur, pas de problème... C'était quelque chose qu'elle voyait d'un très bon œil. Mais comment pourrait-elle s'y prendre ? De toute manière, il lui faudrait bien plus qu'une vie pour apporter la destruction complète de l'Univers. Surtout avec les milliards d'habitants par monde, ce ne serait pas quelque chose à faire en une soirée. Non, cela demande un véritable investissement. Et elle était très motivée... Elle ne voulait plus jamais voir de vivants. Sauf si cela allait dans son sens à elle ! Après-tout, elle avait bien le droit de se faire plaisir également.

Tiens donc... Il y avait un sacré vacarme en ville. Alors qu'elle se dirigeait vers une nouvelle cité, plusieurs explosions résonner. En plus de cela, il y avait du feu et de la fumée. Un endroit plutôt cool quoi ! Pénétrant délicatement mais sûrement la ville, plusieurs guerriers étaient en train (et pas en bus) de se mettre sur la gueule comme des sauvages. D'ailleurs, un petit groupe de cinq venaient de foncer sur l'assassin. Elle avait à peine levé l'index de la main droite que plusieurs piques venaient d'empaler le misérable groupe ! Les gardant en l'air comme l'aurait fait Vlad l'empaleur, d'autres piques venaient embrocher les deux camps. Bientôt, alors qu'elle continuait d'avancer, la ville serait complètement recouverte de piques avec des corps au bout des pointes. Et comme si cela ne suffisait pas, une imposante fumée s'était présenté, confirmant donc l'utilisation de la zone d'ombre de la meurtrière. La zone enfin déblayée, elle venait de faire disparaître son splendide spectacle de mort. Il pleuvait des corps ! Dommage qu'elle n'ait pas de paracorps...

Une fois dans la nouvelle zone, son regard s'était portée sur une Moojuu. Celle-ci semblait désemparée... De ce qu'elle disait, elle aurait également perdu l'être qu'elle aimait. Comme Brolya pouvait la comprendre... La tristesse s'était bien immiscer dans son coeur. Mais la guerrière de l'espace n'était pas là pour faire de sentiment. Elle était là pour continuer et mener à bien son projet d'idéal. Levant sa main gauche, elle allait agir quand soudainement, une nouvelle personne venait d'arriver dans le secteur. Quelqu'un qui semblait connaître notre amie toute triste. Et en réponse, la fameuse tristesse de la dénommer Kym semblait s'évanouir pour laisser place à une réponse joyeuse et conviviale en appelant cette dernière "ma chérie". Décidément, s'était le grand bal des changements de nature ! Finalement, cette réponse avait fait fuir la chèvre du nom de Toriel. Celle-ci était désormais plus occupée à aider les survivants, dont un enfant qu'elle avait ramené à ses parents.

*Inutile...*

Une fois qu'elle avait le dos tourné, Brolya avait empalé la joyeuse petite famille en prenant bien soin d'attraper l'enfant par le pied-droit. La pique resserrant son étreinte, le gosse hurlait pendant que pour le faire taire, l'assassin l'avait cogné au sol d'un coup rapide au niveau de la tête. Et comme Toriel semblait décider d'aider les pauvres victimes... Autant l'aider ! Serrant les bras, ouvrant les mains, plusieurs piques venaient de sortir du sol pour empaler autant les victimes que les guerriers de toutes parts ! C'était comme dans la précédente zone... Il y avait un véritable bain de sang digne de Dracula. Sous les yeux de Toriel, il y avait désormais une grande rangée de corps au bout de pointes pendant que le sang coulait sur les parois pour finaliser la scène. Quel splendide spectacle...
Scène:
 
S'approchant enfin de Kym en planant au-dessus du sol, elle avait les mains dans le dos, le corps plier. Le regard de Brolya était tellement vide... Comme si elle n'avait plus d'âme. Enfin, c'était le cas vu qu'elle appartenait à la faucheuse ! "Tu as perdu un être cher toi aussi ?... La vie est si fragile... Et elle est si ennuyeuse lorsqu'on est immortelle..."
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockJeu 26 Avr 2018 - 16:17
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


La chevrette est toujours aussi majestueuse. Kym rit. Elle rit si fort lorsqu’elle voit Toriel soigner un blessé sur son chemin, douce et pleine de bonnes intentions. Elle n’arrêtera donc jamais d’être aussi bonne ? Dans tous les sens du terme aux yeux de la Renégate, nyahaha ! La militaire se fige sur place. Toriel l’a reconnue, elle dit son prénom. Son sourire carnassier s’élargit, ses canines ont hâte de tâter sa chaire. L’agneau se rapproche du loup sans que le loup n’ai rien à faire, est-ce qu’elle veut un deuxième round ? Haha !

Mais l’agneau se détourne et part aider les nécessiteux. Kym soupire et lève les yeux au ciel, comme pour dire que ce genre d’opération est bien vaine. Mais elle connaît la chanson avec Toriel, c’est dans sa nature d’être quelqu’un… de bien. Elle connaissait quelqu’un de bien, mais il est mort. Parce que je suis un monstre. Merde. Encore ces pensées qui lui parasite l’esprit. Kym passe sa main sur son visage, comme pour faire disparaître les voix dans sa tête. Mais il n’y a aucune chance pour qu’elles partent un jour, elles vont continuer de lui chuchoter la vérité blessante.

Une autre aura qui ressortait du lot dans tout ce massacre se rapprocha. Ses yeux tombèrent sur une jolie jeune femme aux cheveux noirs et à l’accoutrement digne d’une sorte de déesse, avec comme influence les apparats égyptiens. La moojuu arqua un sourcil: était-ce un nouveau jouet ou une possible compagnie ? Au vue de ses actions… nyahahaha c’était plus qu’une bonne découverte cette meuf !

Une fois que Toriel s’était détourné de la famille qu’elle venait d’aider, Brolya les massacra. Et avec élégance. De quoi faire hurler de rire Kym et la faire l’applaudir, carrément. Pour une fois, elle tombait sur une autre dégénérée, une meurtrière au sang froid. Bon, il y avait bien Sid, mais il n’était pas dans le coin… bizarre d’ailleurs. L’odeur du sang et l’appel des hurlements des malheureux l’attire toujours: à croire qu’il a mieux à faire ailleurs. En même temps, les “grands héros” que son Sid et Kym ne peuvent pas être partout à la fois pour mettre fin aux souffrances des gens dans le besoin ! Nyaha !

En plus, cette gonzesse avait tout pour plaire à Kym: elle utilisait des pointes tout comme Vlad Țepeș l’empaleur c’est à dire Dracula en effet. Ce genre de splendide spectacle mettait la militaire en appétit et l’excitait fortement même ! Le son des corps craquelés lors de l’empalement, de la chaire meurtrie qui plie sous la violence, des cri des victimes en un seul écho… Une symphonie des plus agréable ! L’espèce de sayen-déesse avait déjà gagner une partie du respect de Kym pour son action grandiose.

Joli retour à la poussière pour ces vauriens ! Du grand art !” s’exclamait Kym, les yeux brillants d’un rictus malicieux.

La ravissante demoiselle planait au dessus du sol. Cette dernière était cambrée, les mains jointes dans le dos, et son était si vide… comme si elle n’avait aucune âme. Constater ce fait rappelait des mauvais souvenirs à Kym… des souvenirs dans lesquels elle voyait des scientifiques essayer d’extirper l’âme de “sujet test” pour comprendre s’il était possible de déplacer l’âme d’une personne dans un autre corps… ou dans une machine. Cette dernière fronça alors les sourcils par réflexe, et un rictus de dégoût passa quelques secondes sur son visage. Ce genre d’expérience contre nature ne lui plaisait pas des masses… et puis les dires de Brolya n'arrangeait rien.

Ouais, je me garde bien d’être immortelle. Déjà que j’ai pas demandé à naître...” rétorqua la militaire froidement. “Ne plombe pas l’ambiance alors que tu viens de mettre le feu, merde. Disons que je n’ai pas spécialement envie de parler de G…

Tu ne veux pas parler de moi ?” Il la regardait d’un air de défi, de ses grands yeux bleus magnifiques. “Tu as honte de t’étaler sur ton amour à mon égard ? Après tout, c’est bien toi qui disait que tu devais retourner auprès de Sid…” c’était un air accusateur sur son visage.

Le haut de la lèvre de Kym “sautillait”, sa nervosité atteignait ses muscles. Elle serrait les dents, son regard s’était tourné vers l’endroit où elle voyait Gilean.

Ne commence pas à être blessant espèce de connard ! Ce n’est pas moi qui est parti en envoyant tout balancer, moi j’étais prête à m’accrocher et à chérir ce qu’on avait !” Gilean la toise, elle a des flash dans sa mémoire qui reviennent: elle se souvient quand ils pétaient des câbles l’un sur l’autre, quand ils s’engueulaient et que ça finissait toujours par s’arranger parce qu’ils finissaient par se jeter l’un sur l’autre. La passion était plus forte que tout le reste.”Ce n’est plus à prouver Gilean: ta vie aurait été meilleure si on ne s’était jamais rapproché. Mais c’est trop tard, c’est fait, et maintenant c’est à moi et ma conscience de merde qu’il incombe de vivre avec ça. Toi t’as tellement pas supporté que tu t’es suicidé avant que je n’ai le temps de le faire la première… nyahahaha ! Un peu d’humour c’est bien, non ? !

Il baisse les yeux, perdu face à l’inéluctable… et elle aussi. La moojuu détourne son regard, le voir est toujours aussi douloureux. Lui parler aussi. C’est se foutre volontairement d’autres couteaux dans la plaie déjà béante… et à la fois, c’est ses souvenirs de lui auxquels elle ne peut que s’accrocher. Alors elle est prête à endurer le mal.

Toriel doit certainement être dans tous ses états après ce qu’a fait Brolya. La militaire soupire de nouveau et s’approche d’un pas lent vers la chevrette. Elle tourne une dernière fois la tête vers la sayenne. Le regard de la militaire est sombre, les ténèbres ont déjà englouti tout espoir.

Et… je n’ai pas perdu un être chère, j’ai perdu la vie.

Son visage se tourne de nouveau pour que ses yeux puissent retrouver Toriel. Le loup s’approche de son agneau et englobe sa taille avec l’un de ses bras. Comme un enfant, Kym soulève Toriel en la maintenant contre son épaule droite, son bras tout autours de la dame chèvre pour la garder prisonnière.

D’un bond, elle s’écarte de la scène horrifiante où les gens sont empalés, laissant derrière elle cette espèce de… femme ou esprit très étrange et si morne. Sa présence la blase encore plus au final, seul ses agissements la faisaient rire. Pas les paroles de Brolya. Alors Kym se casse avec sa prise sans se retourner.

Ses sens inspectent les environs et finissent par trouver un “camp” un peu à l’écart de la ville où des réfugiés se sont regroupés. Kym atterrit comme une roquette sur ses deux jambes là où est le camp, tout le monde la remarque et certains prennent peur: mais personne n’ose rien lui dire. La militaire lâche enfin Toriel en la posant au sol.

“Tiens, tu voulais aider des gens, alors va-y. De toute façon l’autre m’a excitée pour mieux me couper l’appétit.” Sa voix est aussi sans-vie que les yeux de Brolya. “Au passage, si ta gentillesse pouvait me ramener Gilean… Hahaha….” douce ironie.

Et il est là, il n’est jamais loin. Il est à jamais auprès d’elle. Il se tient derrière Kym. Elle sent sa main sur son épaule et elle ferme les yeux. Un rictus douloureux s’empare à nouveau des traits de son visage…



(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockVen 27 Avr 2018 - 23:17
suite a son acte altruiste, Toriel se retourna, satisfaite et alla a la recherche d'autres blessés a aider, Mais elle se retourna brusquement en entendant des cris et des pleurs. Elle vit alors la famille qu'elle venait de sauver empalée, enfant comprit, par une guerrière semblant plutôt jeune et dont le physique rappelait en tout point les sayajin. Elle pu alors comprendre d'ou pouvait provenir la haine de Gray envers ces derniers. Jusqu'a présent, elle ignorait ce dont certains d'entre eux étaient capable.

Au bord du malaise, Toriel resta figée sur place, comme pétrifiée devant ce spectacle macabre, tendit que son cri d’effrois raisonnait encore dans la ville en ruine. Elle se sentait au plus mal, mais arriva cette fois ci a ne pas s’évanouir, et a ne pas vomir non plus, même si elle avait eu plusieurs fois de suite la nausée. Elle sentait la tête lui tourner et du se diriger vers le mur le plus proche pour s'y appuyer. Elle aurait pu affronter la jeune guerrière et tenter de la mettre hors d'état de nuire, mais c'était sans compter sur son émotivité. A cet instant, son état psychologique ne lui aurait pas permit d'avoir la moindre combativité et la jeune meurtrière l'aurai d'une seule pichenette réduit en poussière. Voire des adulte se faire tuer était déjà une épreuve insurmontable pour la dame chèvre, mais  un enfant, c'était encore pire. Pendant ce temps, Kym avait prit la parole. Ce  n'était pas a elle que la militaire s'adressait mais a un certain "G..." Gilean sans doute. S'attendant a voire l’intéresse de ses propres yeux, Toriel se retourna mais constata avec un certain malaise que Kym parlait en réalité seul a quelqu'un qu'elle était la seule a voire. La femme léopard était elle a ce point seule et désespérée qu'elle éprouvait le besoin d'avoir un ami imaginaire ?  Certains enfant en avaient, il était probable que Kym n'ai pas eu la possibilité de dépasser ce stade... Cela  faisait de la  peine a Toriel quelque part... Bien que la scène horrifiante qui s'offrait a elle la maintenait dans un état second.  

La pauvre Toriel fut donc dans l'impossibilité de réagir lorsque le bras puissant de Kym s'enroula autour de sa taille pour la soulever de terre alors qu'elle l'éloignait du champ de bataille et de la terreurs qui régnait dans les environs. Le premier réflexe de la dame chèvre fut de se débattre, mais elle cessa toute résistance en voyant la ville en guerre s'éloigner. Peu importe ou Kym l'emmenait, pourvue que ce soit loin de cet enfer. La moojuu pourrait alors tenter ce qu’elle voudrait, Toriel n'avait pas l'intention de se laisser faire cette fois ci. Lorsque Kym la reposa sur la terre ferme, elle sentit ses jambes fléchir sous son poids et se retrouva a genoux au sol, encore un sous le choc.

Alors qu'elle reprenait doucement ses esprits, elle comprit ce que Kym avait voulut dire: il y avait en effet des personnes a aider ici, des blessés qui ne pourraient pas être soignés a temps par manque de moyens. Mais alors qu'elle s’apprêtait a oeuvrer une fois de plus pour le bien être de ces rescapés, la Moojuu lui adressa des paroles étrange et plutôt attristante. Toriel soupira et secoua doucement la tête, répondant avec une émotion non dissimulée:

- Si je le pouvait, je ferait tout ce qui est possible pour te le ramener en sachant que cela pourrait t'apaiser. C'est pour lui que tu souffre autant n'est-ce pas ? Je comprends à présent. Ramener les mort a la vie est possible, mais seulement sous certaine conditions. Il faut pouvoir rassembler l'âme et le corps. Un corps peut toujours être créer artificiellement, mais ce n'est pas le cas pour une âme. Si celle ci n'est plus, alors c'est a jamais perdu. Cela dit, il y a toujours quelque chose à quoi se raccrocher pour continuer a vivre. Bien sure, tu es libre de ne pas continuer, ce choix n’appartiens qu'a toi...

Elle se tourna légèrement sur le coté et fit quelques pas avant de revenir a sa position initiale, face a Kym, cherchant ses mots:

- j'ai vu Sid l'autre jour... Il te cherches. Il m'a demander ou tu était, mais comme je l’ignorait, il me l'a fait payer. Cela le calmerai peut être un peu de te revoir ?

En voyant  le rictus de douleur sur le visage de la militaire, Toriel ne pu s'empêcher de s'approcher pour la prendre par les épaules avec douceur, se disant que de toute manière, Kym n'était pas en état de tenter quoi que ce soit contre elle. Elle ne serai pas difficile a maîtriser le cas échéant

- Kym... je comprends ce que tu peux ressentir, mais tu ne peut pas passer le reste de ta vie a te torturer en t'accrochant a une ombre.  Je sais que je ne suis pas la mieux placée pour te dire ca, mais il faut que tu sois forte et que tu te fasse aider si besoin pour surmonter cette épreuve. Cela fait malheureusement partie des blessures que je ne suis pas en mesure de soigner
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockSam 28 Avr 2018 - 12:14
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


Kym ne savait plus comment se changer les idées. Elle n’était pas bien vieille comparé à d’autres entités très âgées de ce monde et pourtant, la vie lui semblait déjà morne. Alors parler d’immortalité… well fuck, pas question. Mais ce n’était probablement qu’un juste retour de bâton après toutes ces années. Certes, la militaire en avait bavé toute son enfance, son adolescence et une bonne partie de sa vie d’adulte… Et elle s’était vengé pour ça. Peut-être que la vengeance est autorisée une fois. Parce que les esprits saint se rendent vite compte qu’au final ça ne change rien, que le véritable travail pour “guérir” se passe avec soi-même, mentalement. Pour la Moojuu, c’était devenu un passe-temps. Un plaisir. Voir les autres se tortiller de douleur sous sa dominance. Au fil des années, c’est devenu naturel, comme une deuxième peau. Est-ce une suite logique à la folie instaurée par son vécu ? Certainement. Pourtant, on ne peut pas tout justifier avec nos propres problèmes. Beaucoup de monde sont conscients du fait que la vie est souvent merdique et une source abominable de souffrance… chacun s’en sort à sa façon. Et Kym n’avait pas su trouver la “bonne” façon.

Sur son chemin se trouvait pourtant la réponse. Toriel était… l’incarnation ultime de ce qu’on appel “Dieu”. Pourquoi employer un tel vocabulaire pour la qualifié ? Parce que Dieu accorde toujours le pardon, il paraît… enfin, dans certaines foutues religions à la con, certes ! Mais ça existe bien, tous ces fanatiques qui croient en tel ou tel truc à fond, en croyant que s’ils mènent une vie pieuse, leur “Dieu” les pardonne, blablabla… ce n’est pas ça l’essentiel, c’est que Toriel ne ressent visiblement aucun esprit vengeur. Elle pardonne. Malgré sa souffrance, malgré la difficulté, elle pardonne. Et c’est là où réside le plus gros travail sur soi, c’est ça la réelle facette dure des choses. Il est plus facile de se morfondre et de se venger que d’apprendre à pardonner. Il faut acquérir un stade de maturité et une sagesse aguerri pour en arriver là.

Les oreilles de la Moojuu étaient inclinés vers l’arrière, comme un animal moralement abattu. Ses yeux brillaient comme milles étoiles du cosmos, larmoyants. Dans son esprit, persistait réellement seulement le regard de Gilean. Ses yeux d’un bleu pur, infini, qui la transportait à travers le temps et l’espace, la faisait se sentir toute petite et… aimée. Cette image ne sortait jamais de sa foutue caboche. Le regard tendre du Boss la hantait aussi bien de nuit que de jour, en plus des hallucinations.

Les paroles de Toriel décochent un rire nerveux à Kym.

L’âme et le corps…haha….Gilean a été cloné pour préserver devant les médias la grandeur de Stinger Industry… entre autre.” La bête détourna les yeux. “J’ai sincèrement essayé. Ce clone est la réplique exacte de Gilean. Mais… quand ce clone périra, il n’ira nul part. Car justement… un clone n’a pas d’âme… Cette idée a fini par me glacer le sang autant que de repenser au fait que Gilean….” sa gorge se noue. Elle inspire profondément pour finir sa phrase. “.. s’est suicidé…” Elle se racle la gorge, passe sa main sur son visage. “... Et toi, ton mari, tu ne souhaites toujours pas le revoir ? Vu la bonté dont tu fais preuve en jouant la psy avec moi, je suis sûre que tu peux lui pardonner…

La chevrette évoque Sid. Les sourcils de Kym se froncent et elle baisse la tête. Lui aussi il comptait sur elle… ils étaient promis à être partenaire pour toujours, à jamais ensemble dans les mêmes galères, les mêmes contrats, les mêmes massacres… une vie rêvée pour deux timbrés. Mais tout avait basculé quand elle avait perdu de vue Sid pendant des années… et le retrouver après autant de temps avait été un soulagement et une foutue épine dans le pied par rapport à Gilean.

J’imagine sans mal que Sid a dû te taillader parce que tu n’avais pas de réponse, je le connais bien ce chiot infernal haha…” Dans sa tête défilait des flash de sa première rencontre avec Sid, un combat mémorable. “Rien ne peut calmer Sid. Il a l’instinct de donner la mort dans le sang. Chez lui, ça ne vient pas d’un quelconque traumatisme: c’est naturel. C’est le bras armé d’une sorte de faucheuse ou je ne sais pas quoi… en tout cas, tu ne peux pas le raisonner, crois-moi. Personne ne le peut… sauf moi, il m’écouterait, c’est vrai…” Ses yeux trempent dans la tristesse, inéluctable. “... Sid et moi on s’était promis de rester toujours ensemble. On se comprenait. Mais il a disparu pendant des années, et moi j’ai… rencontré Gilean…et Sid est ré apparu, comme une foutue ironie du sort….

Fardeau. Le regard accusateur de Gilean la noie un peu plus dans les ténèbres. Son visage meurtri par la douleur se relève avec la même douceur que celle dont a usé Toriel pour saisir les épaules de Kym. L’incompréhension et l’émotion sont mélangés dans les prunelles de la militaire.

Les dires de Toriel enfoncent la pointe de la flèche de cupidon dans son coeur. Elle réagit au tac au tac.

Mais ce n’est pas une ombre Toriel ! Hahaha je sais ce que c’est la folie, mais il est bien là ! Son âme est lié à la mienne, il n’est pas si irréel !” s’exclame Kym. “... Mais tu es bien trop bonne pour vivre dans un monde pareil. La plupart de mes victimes auraient sauté sur l’occasion en me voyant dans un état aussi… pathétique. Tu n’as pas envie de me faire souffrir ? Hahaha, ça m’arrangerait bien…” Son regard se plante dans celui de Toriel. Il est loin d’être vide. Il est même criant d’émotions. “... Parce que j’ai un petit problème et je ne sais plus comment le régler…

Lentement, Kym recule de quelques pas. Sa main gauche tâtonne sa ceinture et y chope l’un de ses flingues. En douceur, pour faire comprendre à Toriel qu’elle n’avait pas l’intention de la visée, elle pointe le bout du canon sur sa tempe.

Je ne peux pas mourir.

Le coup part et résonne dans le camp comme le champ des corbeaux qui bénissent la mort. Son sang gicle, ses yeux ne se ferment même pas, ils sont juste à moitié clos, définitivement las de vivre. Son corps physique s’effondre. Ses membres tremblent comme quand il reste une pointe de vie dans un corps avant que tout ne s’éteigne definitivement.

Après quelques secondes, la balle s’expulse d’elle-même de la tête de l’animal. Le visage de la militaire est le masque de la souffrance. Sa blessure se résorbe. Kym se redresse en criant comme une demeurée.

MAIS POURQUOI PUTAIN !” rageait-elle contre… qui ? Elle l’ignorait. Une foutue malédiction, en tout cas.

Elle tape du poing contre le sol, faible et sans issue. La moojuu ramasse son flingue, se met à genoux devant Toriel et le lui tend.

A i d e - m o i

Le ton suppliant de la moojuu est une première dans tout l’univers. Jamais elle n’a été aussi pittoresque dans sa vie. Les larmes déferlent sur ses joues, rosies sous sa fourrure par la haine et l’incompréhension.

Spoiler:
 


(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockLun 30 Avr 2018 - 18:39
Toriel de son coté ne se rendait pas vraiment compte que son attitude pouvait rappeler celle d'un être divin, elle ne faisait qu'exprimer sa nature profonde, celle d'une mère qui serait prête a pardonner chaque erreurs de son enfant tel qu'elle soit après une bonne réprimande. Ici, la réprimande n'était pas nécessaire, la vie s'était déjà charger de rendre a Kym la monnaie de sa pièce. A quoi bon en rajouter ? Toriel baissa un peu la tête lorsque son interlocutrice en position de faiblesse lui demanda si elle ne souhaitait pas revoir son ex mari. La dame chèvre soupira, cherchant le moyen de faire comprendre ce qu'elle ressentait vraiment a l'égard de Asgore:

- A vrais dire, je ne lui en veut plus vraiment. On commençait a se réconcilier lorsque je suis partit du village. Disons que je tiens toujours a lui, mais plus de la même façon qu'avant. Il est maintenant pour moi un bon ami et c'est très bien comme ca, rien ne pourra plus être comme avant entre nous desormais  

Toriel regarda Kym, celle ci  avait a cet instant plus besoin d'une aide bienveillante et une oreille attentive que de réprimandes et comme la femme léopard le disait elle même si bien, les autres victimes auraient sans aucun doute profiter de la situation. Toriel avait bien comprit que c'est ainsi que les choses fonctionnaient a la surface et même dans tout l'univers. Était-ce pour autant une mauvaise chose d'être différente? L'ancienne reine ne le pensait pas. Elle se plaisait a croire au contraire que si chacun faisait un peu plus preuve de bonté et de bienveillance envers son prochain, le monde entier n'en serai que plus paisible et les personnes comme Kym aurait plus de chance de devenir meilleur.

- Non, je ne veux pas te faire  de mal. Tu souffre déjà bien assez comme ca, je ne gagnerai absolument rien a en rajouter. Cela ne serai que pur sadisme et je ne cautionne pas ce genre de pratique. Il est normal que tu ne parvienne pas a aimer un clone, puisque ce n'est rien de plus qu'une coquille vide. l'âme est ce qui fait de nous ce que l'on est. Sans elle, personne ne peut être considéré comme vivant. Si tu l'aime, alors oui, ton âme est lié a la sienne par une des plus grande puissance de l'univers.

C'était assez étrange de voire Kym se confier ainsi a elle sur son passé et ses relations chaotiques entre Sid et  Gilean. En l'espace de quelques minutes, Toriel venait de passer du statut de victime a celui de confidente et endossait naturellement ce rôle, sans penser une seul fois a profiter de la situation de supériorité qu'elle avait par rapport a Kym, douce, calme et rassurante alors que la militaire était depuis trop longtemps rongée par la souffrance. Celle ci lui révéla alors qu'elle ne pouvait pas mourir. Toriel allait lui répondre que elle non plus, en expliquant les raisons de son immortalité, mais elle resta dans l'incompréhension la plus total lorsque Kym sortit un pistolet, une de ces armes a feu particulièrement dangereuse qu'on pouvait voire dans les films... En voyant Kym pointer l'arme sur sa propre tempe, Toriel voulut l'arrêter mais elle ne fut pas assez rapide...

- KYM NON !!!

Le temps que la dame chèvre réagisse, il était déja trop tard et elle ne pu que se cacher les yeux pour ne pas voire d’avantage de cette scène insurmontable. Tombant a genoux, elle se mit a pleurer sur le corps désormais sans vie de la Moojuu, jusqu’à ce que celle ci reprenne vie sous ses yeux. Toriel comprit alors que lorsque Kym disait ne pas pouvoir mourir, Cela n'avait rien a voire avec son immortalité a elle. Pourtant Kym désirait vraiment en finir, a tel point qu'elle lui donna son arme, la suppliant de l'aider... Mais comment Toriel pourrai faire une chose pareille?  malgré ce que lui avait fait subir Kym, Toriel se refusait d'accéder a la demande de la Moojuu et alors que celle ci se retrouvait a sa merci, a genoux devant elle, la dame chèvre leva le pistolet vers le ciel et tira en l'air plusieurs fois de suite, jusqu’à vider toutes les munitions, avant de laisser tomber l'arme a coté d'elle, faisant bien comprendre a Kym qu'elle n'avait pas l'intention de céder a sa demande et avait fait en sorte que personne d'autre ne puisse le faire en rendant l'arme inutilisable. Elle s'agenouilla ensuite face a Kym et posa doucement une main sur la joue de celle ci, dans une attitude des plus maternelle

- Je veux bien t'aider, mais pas de cette facon. c'est au dessus de mes forces. Il n'y a peut être pas de moyen de te ramener Gilean, mais tu ne dois pas perdre espoir pour autant

Elle prit un temps de réflexion pour chercher ses mots, tout en entourant Kym de ses bras pour serrer la militaire contre elle pendant un instant, avant de s'éloigner pour la regarder a nouveau dans les yeux, sans aucun jugement:

- tu sais... tu as deviner juste au sujet de Sid lorsqu'il m'a retrouver. Je n'ai pas survécut a l'affrontement. Je sais ce qu'il se passe après la mort et j'ai du remettre en question tout ce que je croyait savoir. Il arrive que l'univers lui même contredise ses propres lois. Il est même probable qu'ils existent plusieurs univers qui suivent chacun leurs propres ligne temporelle. Alors, si tu trouve encore la force d'y croire ne serait-ce qu'un tout petit peu, il se peut que vous soyez un jour a nouveau réunis toi et ton bien aimé, dans une autre réalité ou sous une autre forme... qui sait ? Vos âmes son liées, tu en es toi même consciente. C'est pourquoi je suis sure que vous pourrez un jour être a nouveau réunis, dans ce monde ou dans un autre. Et alors ce jour la, tu ne connaîtra plus jamais la souffrance

hrp:
 
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockMer 2 Mai 2018 - 21:38
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


Putain, elle a vidé le chargeur. Chiotte… enfin, tss. Je dis ça mais je sais que ça n’aurait rien changé. Je suis coincé dans ce monde de merde pour un moment on dirait, ‘fait chier. Kym passe sa main sur son visage, lentement, lasse de tout ce foutoir. Toriel est bien trop bonne pour profiter de son état pathétique: elle préfère même encore pleurer sur son cadavre et l’aider en l’encourageant. Bordel, comment c’est possible d’en arriver là ? à un stade aussi grandiose de bonté ? Les yeux de Kym se perdaient dans ceux de la dame chèvre, cherchant des réponses en sondant son âme à travers ceux-ci. Mais il n’y voyait que l’aura divine d’un être séraphin dont la présence même honorait chaque mortel. Parce que la plupart des mortels sont tous des grosses merdes égoïstes, tout comme moi. C’était au final une chance que de pouvoir un jour croiser la route de la bonté incarné.

Toriel était à genoux face à la moojuu, sa main se déposa sur la joue de la militaire. Cette dernière, surprise, sursauta, sortant de ses pensées par la même occasion. Une telle douceur lui était presque inconnue: seul Gilean pouvait avoir des instincts protecteurs et bienveillant aussi pur que ceux de Toriel, envers Kym. Cela n'arrangeait pas la dégaine larmoyante de cette dernière. Ses yeux se plissèrent sous le poids de la douleur, et ses sourcils froncés démontrait le fait qu’elle se trouvait pitoyable. Regardez-moi. Kym surnommée “Kym la cruelle” à son époque sur Baelfire est là, à genoux devant un ange. Putain, mais comment je peux en être arrivé là ?

Comment… pourquoi….” Kym voulait protester, dire à Toriel de la gifler, de se défouler sur elle pour faire partir tout le tort qu’elle lui avait causé. Mais la dame chèvre semblait en paix avec tout ça. Ses paroles transpercent le coeur de Kym comme…” Je serai toujours près de toi, toujours la quand tu en aura besoin. Reviens ici quand tu veux, je t’attendrais avec impatience.” elle ferme les yeux et se noie dans ses souvenirs auprès du Boss. Il n’y aura jamais plus personne pour lui faire ressentir toute cette palette explosive de couleurs et d’émotions qu’il lui a offerte, mais… Toriel arrive avec ses paroles à faire ressortir des bons sentiments chez Kym, tout comme Gilean.

Son ancienne victime l’enlaça, chaleureuse, ses intentions étaient dénuées de tout jugement. Cela coupa le souffle à la militaire, ne sachant pas quoi faire. Comme une idiote, elle resta figée sur place. Son regard bordé de larmes observait l’ombre de Gilean, statique, au loin, souvenir d’un passé déjà si lointain.

Après quelques instants, la dame chèvre se décolla de la moojuu. Cette dernière essuya ses larmes avec une certaine fermeté dans ses gestes, comme une petite chose fragile contrarié par ses propres émotions.

Si tu es capable de pardonner… même à ton bourreau, moi qui t’ai fait subir des choses innommables, pourquoi ne peux-tu pas réellement pardonner à celui que tu aimais ? Tu es façonné d’amour visiblement….Cette accolade que tu m’as donné, ces paroles que tu m’offres, ont créé en moi le même cocktail très étrange de sentiments en moi…tu arrives à m’apaiser comme Gilean le faisait. Et j’ai l’impression de devenir quelqu’un d’autre quand c’est le cas.” La militaire ferma les yeux quelques instants. Elle prit une grande inspiration, comme pour éclaircir ses pensées torturées. La moojuu ouvrit ses grandes prunelles à nouveau. “D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais ressenti de remords. J’ai tué au nom de mon clan sur Baelfire, j’ai assassiné les membres de ma famille de sang-froid. Pas réellement parce qu’ils m’ont abandonné à la naissance… plutôt parce qu’ils se dressaient sur mon chemin. Et je me sens toujours… vide face à tout ça. Les gens me dévisagent comme un monstre, pourtant c’est dans ma nature de chasser, de tuer. Faire souffrir les autres m’a toujours rendu heureuse. Aucun être vivant n’a su me procurer plus de bonheur que toutes ces tortures que je me plais à donner à autrui… Jusqu’à ce que je rencontre Gilean. Dès lors, je me suis rendue compte que j’avais la possibilité de me sentir vivante autrement…et ça remis en question tout le fondement même de mon existence.” La militaire se releva lentement et tendit sa main à Toriel pour l’aider à se lever également. “... Je me sens perdue. Avec moi-même, avec le monde, par rapport à toi… Tu arrives à me rendre docile comme Stinger le faisait. Tes derniers gestes envers moi on fait naître ce sentiment que je ne ressentais jamais: des remords.

Kym se sentait… déboussolée. Son regard partant dans le néant, dans le vague. Son coeur se serrait et sa gorge aussi: s’exprimer comme ça, elle ne l’avait fait qu’avec Boss. Jamais avec Sid, qui n’était pas très versé sentiments de toute façon… et puis elle gardait ses émotions bien enfouie au fond d’elle jusqu’ici. Tout le monde se fichait de savoir pourquoi ou comment elle était devenue une bête sanguinaire. Personne n’en à rien à battre de ce que peut ressentir une tueuse.

...Et je me sens responsable par rapport au fait que Sid t’as tué… nyahaha, c’est une première ça ! Moi qui me sens responsable d’un truc fait par mon partenaire au lieu que ça m’excite !” La moojuu fait “non” de la tête comme pour signifier que c’est stupide. “Ouais… J’ai jamais expérimenté la mort de moi-même, mais j’ai cru capté que certains en reviennent, comme le mec là, Majin-mécouilles. Je sais pas, j’men branle pas mal de ce qui se passe dans ce monde mais ça parle souvent de lui aux infos. Pis, t’es la nouvelle preuve vivante que c’est possible.” La militaire jeta un oeil aux rescapés. Les gens s’entre aident tous ici, et bizarrement… “Tu vois ces gens ? D’habitude j’aurais déjà fantasmé sur un tas de scénario dans ma tête, genre comment je vais tuer un tel ou un tel… et là, rien… ‘faut dire que ta bonté m’a foutu un coup. Je n’ai jamais vu quelqu’un réagir comme toi.

Kym qui ne souriait que par cruauté… réussi, cette fois, à offrir un sourire naturel et gentil à Toriel. “Je ne sais pas si je suis condamnée à rester vivante pour l’éternité, mais… franchement, j’en ai marre d’être ici. Je pense que le mieux pour moi est d’être dans un endroit avec d’autres tarés dans mon genre, comme ça, si j’ai envie de faire du mal à quelqu’un ça sera justifié et utile… nyahaha…” La militaire passa son bras autours des épaules de Toriel et s’avança en direction des rescapés. “Chérie, Je veux que tu me montre, que tu m’apprennes, je veux comprendre ce que ça t’apporte d’aider ces gens. Allons nous occuper de panser les plaies des survivants…. ensemble.

C’est à cet instant que, la Kym de cette dimension, en laquelle commençait à naître une forme d’empathie, avait un regard léger et sincère… Tout comme lorsqu’elle regardait Gilean.



Spoiler:
 

(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockMar 8 Mai 2018 - 23:05
Après avoir vider le chargeur du pistolet, fier de son geste, Toriel se mit a son tour a soutenir le regard de Kym. Celle ci semblait pouvoir lire jusqu'au plus profond de son âme. La militaire n'était plus la même que lorsqu'elle l'avait rencontrer, sans parler de leurs dernière confrontation. a cet instant, elle ressemblait plutôt a une enfant ayant perdu tout ses repaires malgré un physique d'adulte. Comment la dame chèvre pouvait en vouloir a quelqu'un qui avait passé toute sa vie sans le moindre geste bienveillant de la part de son entourage ?  Le dénommé Gilean devait être un homme bon lui aussi, si il avait pu  éveiller en Kym des sentiments aussi forts, cela signifiait qu'il existait des êtres des plus honorable a la surface. Un bon espoir... même si cet homme si bon avait préférer en finir... avait-il trop souffert de la cruauté de ses semblable ? Mais dans ce cas, n'avait il pas penser un seul instant a celle qu'il aimait dans cet élan de désespoir ? Tant de question sans réponse... et tant de souffrance laissé derrière lui. Un clone pour faire bonne figure, après tout, il n'y avait certainement pas besoin d'une âme pour le business... triste réalité.

En revanche, Kym de son coté en possédait une et même si cette dernière n'était pas des plus immaculé, une âme restait une âme, et ce quelque soit les épreuves qu'elle pouvait traverser. Kym sursauta lorsque Toriel posa sa main sur la joue de celle ci, mais l’attitude de la dame chèvre n'en devint que plus rassurante, comme si elle se trouvait face a une enfant perdu et apeurée. d'une légère caresse, elle essuya les larmes de la Moojuu gardant toujours dans le regard et dans ses geste cette bienveillance maternelle qu'elle offrait aux personne en souffrance, allant même jusqu’à enlacer son ancienne tortionnaire pour lui apporter ne serait-ce qu'un peu de réconfort et de chaleur, même si elle ne pouvait pas en un instant combler  autant d'année de vide affectif. Mais aussi menu que soit cette part de tendresse, elle avait littéralement  fait changer quelque chose en Kym, comme ci une sensibilité oublié avait finit par éclore dans l'esprit de la militaire qui se mit a se confier a elle sur son passé, peu Glorieux cela dit, il fallait bien l'avouer. Toriel préféra ne pas s'y attarder plus que cela et se contenta de répondre concernant Asgore, avec la plus grande sincérité:

- A vrais dire, on peut considérer que je lui ait pardonner. Comme je te l'ai dit, je tien encore a lui. c'est juste que... l'amour s’efface peu a peu avec le temps et je l'ai quitter depuis bien des années. On oublie jamais vraiment, mais cela reste un souvenir de plus en plus lointain... jusqu’à ce que quelqu’un d'autre prenne la place...

Elle se mit a rougir un peu mais fit comme si de rien était, continuant d'écouter d'une oreille attentives les dires de Kym. Celle ci se releva doucement avant de lui tendre la main. Toriel pu alors voire a cet instant dans le regard de la moojuu que quelque chose avait changer, elle pouvait presque ressentir la faible part de lumière encore présente dans l'âme de Kym se révéler a elle, comme si son attitude bienveillante avait fait renaître une bonté oublié. Si cela était le cas, il s'agissait d'une belle victoire. Alors que Toriel se tenait encore a genoux, elle prit la main de la militaire pour se relever et lui rendit son sourire:

- Bien sure que je peux t'apprendre, j'en serai même très heureuse! Tu n'as pas a être docile... Le plus important est de chercher a faire du bien autour de sois.

Elle s'approcha d'un des blessés qui attendait l'arrivé des secours et le soigna grâce a sa magie

- j'ai pu soigner cet homme car ma magie me le permet. Toi, tu serai en mesure avec ta force et tes pouvoirs de protéger les plus vulnérables de menaces comme... cette femme que l'on a vu tout a l'heure et qui s'en ait prit a tout ces pauvres gens. Ainsi a leurs yeux, tu deviendrai une héroïne. C'est un sentiment qui en vaut la peine. Exactement comme quand tu apporte a manger aux enfants de l’orphelinat...

Elle fit une pose, un peu déstabilisée en repensant a ce lieu, mais après une longue inspiration, elle reprit en s’efforçant de chasser certaines images de son esprit

- Aider les autres apporte avant tout du bonheur et tu as la une chance de prendre un nouveau chemin. C'est a toi de la saisir. Je te soutiendrai autant que je pourrai, mais c'est quelque chose que tu dois accomplir par toi même. Une voie qui le moment venu pourrai peut être bien te mener vers ton Gilean. Mais pour ca, il faut que tu parvienne a y croire
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockDim 20 Mai 2018 - 15:06
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


La dame chèvre rougit. Cela réveille la curiosité de la Renégate et elle est un poil surprise. Est-ce que chevrette a jeter son dévolu amoureux sur quelqu’un depuis qu’elle est arrivée dans ce monde-ci ? Putain, ça serait un scoop ! Mais la Moojuu décide de garder cette information sous le coude pour plus tard. Pour l’heure, elle aimerait….quoi, au juste ? C’est pas qu’un foutu paquet d’illusions que de croire en une quelconque bonté de la part de Kym ? Aller, au moins ça va attendrir sa relation avec Tori.... au final, elle compte bien plus que la plupart des autres pécores de ce monde. Toriel l’a pardonnée. Toriel a continuer à espérer que Kym pouvait avoir une lueur de lumière en elle… et putain, c’est con à dire, mais la moojuu n’avait pas très envie de la décevoir. Il fallait qu’elle essai.

Kym était perdue dans le regard de la dame chèvre. Elle buvait ses paroles comme si Toriel était une grande prêtresse, celle des sentiments les plus pures. La militaire la voyait comme… étincelante de toute part. Une lumière vive, aveuglante presque, baignait les membres de Tori comme si elle était une bonne étoile accessible aux mortels. C’était sûrement le tas de drogue qu’elle se fourrait dans le nez et dans les sinus qui lui montrait ça, et pourtant…. pourtant…. c’était si apaisant, pour une fois. Pas de mauvaise descente, juste… le calme infini en observant le moindre geste de la chevrette. Pas d’envie de lui triturer la gorge ou les entrailles. Pas d’envie de l’embrasser de force ou de la violentée physiquement comme auparavant. Il n’y avait que la paix qui émanait de Toriel et qui venait caresser la fourrure de Kym, qui la soulageait de ses peines les plus ardentes… Ses grands yeux émerveillés la fixaient sans cesse comme si elle était l’Orbe de l’Espoir et de la Bonté. Comme si Toriel était la véritable incarnation du Bien dans toute sa splendeur la plus véritable.

J-je…. mais qui…qui es-tu vraiment Toriel….” fini par bredouiller la Moojuu, qui écoutait dans le vague les conseils de Toriel. Sans les ignorer, mais sans être vraiment concentré dans la réalité à ce moment-là. “Tu…aucun mortel n’est vraiment digne de ta compagnie…c’est... ça… j’ai compris….tu es bien trop bonne pour nous accorder tes bienfaits…. d’autres profiterons de toi… mais jamais rien ne te détourne de ta gentillesse et de ta prévoyance… comment…. toutes ces capacités que tu as… c’est une sagesse divine...

Absorber par l’aura évangélique qu’elle voyait autours de Toriel, Kym eut du mal à détacher ses yeux de la dame chèvre. Comme en plein délire, elle regarda autours d’elle, désorienté. Elle voyait…. oh putain. Les auras des gens ? Mais… ce n’était pas leurs auras de force. Pas leurs auras habituelles… c’est… c’est quoi ce bin’s ? Putain, c’est flippant. Tout, tout avait une aura, toutes les formes de vie. Même les plantes, même les animaux qu’elle voyait au loin avec ses yeux de prédateurs aguerri. Elle entendait les chuchotements de la terre et du vent, des éléments… une expérience de transcendance de toutes choses ? La drogue y allait fort ce coup-ci. C’était une première pour Kym de voir autant les autres sous un angle aussi… révélateur, véritable, comme si plus personne ne pouvait mentir sur sa nature profonde. Son regard perçait tout le monde… et avait reconnu la Divinité qu’était Toriel. Même la magie dont elle avait usé pour soigner le malheureux semblait… céleste.

Putain Toriel, soit cette cam est la plus puissante que j’ai prise dans ma vie.. soit...soit...t’es vraiment l’altruisme, la bienveillance et la bonté sous leurs angles les plus puissants incarné en un seul être… Ouah, la vache. N’empêche, ça claque du cul héhé. Si tu pouvais voir ce que je vois actuellement… Oh putain.” Kym se tape les joues nerveusement de ses deux mains comme pour se réveiller et sortir de cette vision digne d’une profonde introspection de moine bouddhiste. “Bon, bon… hmm… ouais, je peux protéger des gens, je m’en sentirais capable…. je crois… mais si t’es avec moi… C’est le fait que tu sois là qui me donne envie d’essayer autre chose que la criminalité… nyéhé… Bon, je sais faire des bandages. Vu les coups que je me suis mangé dans le pif tout le long de ma scolarité chez les militaires, on peut au moins dire que je suis une pro dans ça donc euh… mouais, en attendant, je vais…” elle fait un tour sur elle même. “Ouais, aller aider ce type là-bas, histoire d’essayer de concentrer mon attention sur quelque chose et faire passer le délire dans lequel je nage en plein moment… haha…

Maladroitement, la militaire s’approche d’un homme debout, la main gauche ensanglantée. Cette dernière chope de quoi désinfecter le mec et des bandages, après s’être approchée de lui gentiment et en essayant de pas trop vaciller, sinon le mec allait détaler. Cette dernière commence à se mettre à l’oeuvre. Les mouvements pour panser une plaie ont effectivement l’air d’être une habitude pour la Moojuu. Même si son corps est fébrile sous l’emprise de tous ces foutus stupéfiants, elle arrive à soigner le type.

Je sens ta douleur raisonner à travers tes songes et les probabilités infinies que t’ont fait connaître l’épice.

Subitement, Kym lève sa tête. Elle fait un bond, recule de trois pas. Paf. Elle trébuche la mignonne. Le cul au sol.



Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] 08b61d10



Et lui, il la regarde. Il se tient exactement dans la même position que l’homme qu’elle était en train de soigner. Mais… son physique, ses oreilles d’elfes, ses vêtements, tout a changer. Et ces yeux… ce regard presque immatériel et fantomatique, irréel… Il transperce le regard de la Moojuu. Il est dans sa tête, dans le moindre pore de son corps. Il la connaît comme s’il était elle ou s’il avait été elle. Devenu elle. Il comprend. Mais comment...

Putain mais t’es qui bordel ?!” hurle la militaire, les crocs à découvert, les oreilles baissées vers l’arrière.

Un battement de cil et l’homme a repris son apparence “normale”. L’autre type n’est plus. Le mec s’est enfuit en courant, apeuré par la réaction de sa “soigneuse”. La militaire se relève péniblement, les sens toujours en alerte.

Pff… merde, c’est quoi cette cam que j’ai acheté putain…

Désespérément, elle cherche Toriel des yeux. Comme un gamin perdu à la recherche de son repère rassurant. La Moojuu s’approche de cette dernière, la queue entre les jambes après cet échec. Kym ne dit rien, elle soupire et s'assit sur un tabouret non loin en se servant un café mis à disposition des réfugiés. Son regard se perd dans le vide, elle voit les yeux bleus intense, illuminés de cet homme… ces yeux magnifiques comme inexistant, comme ceux de Gilean. Elle passe sa main sur son visage comme pour faire partir ces pensées. Puis Kym se souvient, récemment, de la réaction de Toriel. Bon changement de sujet, et puis sa curiosité la titille….

Au faite, pourquoi t’as rougit quand on parlait d’amour ? C’est qui l’heureux élu pour qui tu en pince ? Je vais être jalouse. nyéhéhé…


(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockDim 3 Juin 2018 - 23:50
Toriel parlait, toujours dans le but de transmettre ses valeurs pacifiques a Kym qui a son grand étonnement semblait boire ses paroles comme si elle était une sorte de messie aux yeux de la femme léopard. Pourtant, rien dans son attitude ne la plaçait en situation de supériorité par rapport a son interlocutrice, elle faisait au contraire tout pour placer la Moojuu comme son égale. Celle ci, a son grand étonnement suivait son enseignement, faisant elle aussi preuve de bienveillance... assez maladroitement certes, mais cela ne la rendait que plus touchante aux yeux de la dame chèvre et elle semblait aussi en retirer une certaine forme d'apaisement. Kym la questionna, une bien étrange question d'ailleurs. qui était elle exactement ? Elle avait pourtant déjà raconter l'essentiel a la militaire. qu'attendait-elle de plus comme réponse ?

- Et bien, Je ne suis que moi... une vieille dame qui s'inquiète un peu trop. Pour le reste, tu sais tout ce qu'il y a a savoir. honnêtement Je n'ai rien a cacher. Ma longévité m'a laisser le temps de me remettre en question sur de nombreuses choses et aujourd'hui, j'ai atteint le recule suffisant pour avoir une sorte de paix intérieur... malheureusement ca ne marche pas toujours, j'ai aussi mes moments de doutes, comme tout un chacun. Personne n'est infaillible

Le temps passait vite. tout en s'occupant de son coté d'un groupe d'enfant éloignés de leurs parents alors que ces derniers étaient en train de se faire soigner, elle surveillait de loin sa nouvelle "disciple" qui s'en sortait a merveille. Elle prenait tout de même le soin de rester assez proche,permettant ainsi a Kym de lui parler et partager ses impression, elle pouvait ainsi aisément la conseiller. Ayant terminer un soin magique, elle laissa la femme rejoindre le reste de sa famille pour se rapprocher de Kym, la regardant avec intensité, mais calme lorsque celle ci décrivait les effet de la substance illicite qu'elle avait consommer:

- Je ne peux pas voire ce que tu vois, mais fait tout de même attention. Je n'ai pas de connaissances particulière en matière de drogue, mais ce genre de substance a des effet néfaste sur le plan cérébrale et nerveux, sans compter les dommages physique et psychologique qu'elles provoquent chez les consommateurs réguliers. Ce n'est jamais très bon de modifier sa perception du monde par des substances chimiques...

peu de temps après, alors que Kym soignait un homme, Toriel la regarda faire, trouvant que cette attitude convenait beaucoup mieux a la Militaire que celle de la tueuse qui l'avait violenter il y a quelques temps de cela. Mais alors que la dame chèvre avait un peu laisser les enfants jouer entre eux pour veiller de plus près sur Kym, comme si une sorte de sixième sens l'avait pousser a surveiller la Mojuu de plus près, elle vit celle ci entrer dans une sorte de... délire? transe? crise d'angoisse ? Toriel n'aurai pas su le dire exactement, mais une chose était sure: Kym avait a cet instant besoin de son soutien, surtout lorsqu'elle sembla abattue en voyant son patient fuir a toute jambe. Toriel se doutait que ce n'était pas lui qui avait effrayer la Moojuu, même si c'est ce qui avait semblé a première vu. Mais elle savait a coup sure que Kym avait du subir une hallucination, toujours sous l'emprise de cette fameuse drogue dont elle parlait si souvent. La moojuu s'approcha alors d'elle un café a la main, comme une enfant perdu a la recherche de repaire. Il ne fallut que peu de temps a la dame chèvre pour être présente aux cotés de Kym, le regard rassurant:

- Tu as fait ce qu'il fallait, ca ira pour lui a présent. en revanche, je ne sais pas ce qu'est cette drogue que tu prends, mais tu devrais vraiment ralentir, voire stopper la consommation. Ca a vraiment l'air dangereux.

Kym s'était bien débrouiller pour changer de sujet, détournant la conversation sur un sujet pour lem oins... embarrassant... qui fit détourner le regard a Toriel, alors qu'elle recommençait a rougir. Cela était bien visible a travers son pelage blanc:

- et bien... tu te souviens du combattant qui était a mes cotés lorsque vous avez attaquer le stade du tournois avec Sid ? Il s'agit de lui... J'avoue que ne pensait pas ressentir cela a nouveau un jour. J'aurais préférer éviter ça vu les difficultés que ca peut apporter dans une vie, mais il faut croire que personne ne peut y échapper...
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockLun 4 Juin 2018 - 10:39
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


La tête dans les étoiles. Mais les étoiles sont aussi noires que le ciel. Il n’y a aucun échappatoire, pas de belles rêvasseries à s’accorder. La militaire entend des murmures qui s’immiscent dans sa tête, des chuchotements dans un langage inconnu qu’elle arrive pourtant à comprendre. Les poils sur ses bras sont hérissés, ceux d’une partie de son dos aussi. Ses oreilles, recroquevillées vers l’arrière, lui donnent un air d’agneau apeuré. Pourtant, son regard est froncé, ses yeux dans le néant. “Ma laim mar vhenan. Ar eolasa mah…” Littéralement, il se vouait à lui dire à tue-tête “Tu as perdu ton coeur. Je connais ça….” En vérité, Kym avait déjà entendu ce genre de langage, dans l’une des dimensions dans laquelle cette dernière avait voyagé grâce à un portail dans l’une des pièces bien gardé de chez Stinger. Est-ce que le fait d’avoir buté ces elfes renégat avec la copine mercenaire, Sera, qu’elle s’était faite là-bas, lui avait attiré les foudres de l’un de leur quelconque dieu ?  La voix de cet elfe qui était apparu sous ses yeux, à l’air de chien battu comme celui de Kym depuis que Gilean était parti, répétait cela dans les tréfonds de sa tête. C’était doux, lointain, insaissisable. Ce n’était pas réellement bruyant ou dérangeant, ce n’était là… que l'inéluctable vérité. Tsst. Les dieux je les emmerdent. Voilà ce qu’elle répétait elle aussi dans sa tête en guise de réponse approprié à l’inconnu qui la hantait.

Kym avait balancé un rire nerveux en entendant Toriel lui conseiller d’arrêter la cam. Cette dernière avait toujours le regard dans le vague. Qu’est ce que ça changerait d’arrêter maintenant, bordel ? De toute façon, je veux crever, je veux retrouver Gilean, mais quelque chose ne me laisse pas partir. Putain… Les oreilles de la militaire, ainsi que sa fourrure, avaient reprit petit à petit leur allure normale, en même temps que les murmures se faisaient de plus en plus lointain. Comme si un quelconque sort s’estompait. La question pour changer de sujet de la moojuu avait porté ses fruits, ce qui la fit sortir de ses sombres pensées. Toute rouge et détournant le regard, Toriel semblait plus que gêné d’en parler. Kym se mit à applaudir en écoutant son amie.

Oh oui je m’en souviens ! Ce truc m’avait percé les tympans !” S’exclamait-elle, grand sourire narquois sur la tronche. “Bon chacun ces goûts hein, mais il a pas un peu les dents trop longues pour que tu puisses lui rouler une pelle… ? Je sais même pas de quelle race il est…” Kym se gratta l’arrière de la tête, imaginant Toriel essayant d’embrasser ce truc qu’était Gray. “... Mouais fait gaffe à ta langue si t’y tiens ma poule ! ‘Pis entre nous… j’ai pas remarqué s’il avait des parties génitales. Franchement !” Dit-elle en haussant les épaules, faisant les gros yeux à Toriel. “Me regarde pas comme ça, je te promet que je me fou pas de toi ! … Alors, tu crois qu’il en a ou pas ? Si vous faites des petits, j’me demande ce que ça va donner… nyéhé.” Cette dernière se mit à rire “dans sa barbe”. La militaire se demandait vraiment comment allait être leur relation, et en profitait pour taquiner la dame chèvre. “M’enfin je suis contente que t’aies pu surmonter ton ancienne relation avec Asgore. N’empêche que je ne connais pas cet homme que tu aimes… Et je voudrais savoir, est-ce que tu sais seulement ce qui t’a fait tombé amoureuse de lui ? Ouais-ouais, la question a l’air conne je sais…. Putain, ça se voit que c’est pas mon truc ce genre de sujet…” Kym tourna la tête à son tour, embarrassée. “Hmnnn…. Je dis ça parce que, je sais foutrement pas ce qui me fait aimé Gilean. J’sais pas… c’était… je crois, ce regard qu’il m’a lancé la toute première fois, et les fois d’après. Plus il me regardait, plus je comprenais que j’arrivais à toucher son coeur sans même essayer.” Ses yeux commencèrent à briller. Elle se souvenait de leur première rencontre il y a déjà tout ce temps…”Puis tu sais, il était couillu ce con. Le mec dirigeait la plus grande entreprise du marché et il se permettait de parler comme s’il s’en battait les couilles de tout et tout le monde. Il était grossier, comme moi ! Nyahaha ! Sa meilleure réplique c’était: “ Je suis effectivement pas Shenron, mais je suis doté des mêmes burnes de cristal ! ” ! J”te jure quand il m’a sorti ça, j’ai compris qu’on était fait l’un pour l’autre !” Kym riait aux éclats comme une gamine qui se remémorait l’un de ses plus précieux souvenir. Cette dernière essuya une larme de joie au bout de son oeil droit, et après quelques instants, elle releva la tête vers Toriel, un peu gênée. “Ouah… ça fait bizarre quand même de parler de ça…Je sais pas pourquoi j’en parle, c’est venu tout seul. Je crois que… je me sens, pour une rare fois dans ma vie… j’sais pas, apaisée…” Cette dernière releva les yeux vers Toriel, l’incompréhension se lisait dans son regard. “Ouais enfin… j’ai aussi raconté ça parce que… parce que j’ai bien vu la mine que t’a fait. T’as pas encore avoué tes sentiments à cet alien que t’aimes, pas vrai ?

La Moojuu avala le café qu’elle s’était servi pratiquement d’une traite. Cette merde ça fait toujours du bien pour se réveiller un peu l’esprit, surtout sous l'effet de cam depuis aussi longtemps qu’elle. Cet état de drogué était devenu un état “normal” pour Kym. Chaque fois elle se rapprochait de l”overdose, parce qu’à force de consommer, le corps s’habitue, c’est comme pour tout. Et du coup, de moins en moins elle en perçoit les effets… sauf si elle se shoot plus violemment. Mais là, à l’heure actuelle, alors qu’elle redescendait assez brutalement en vivant une sorte de bad trip - adoucie par la présence de la chevrette - la militaire ne ressentait pas le besoin d’en reprendre. Même si elle savait que bientôt ça la démangerait de toute façon. Elle voulait juste…. putain, elle voulait pas de tout ça à la base ! Mais passer du temps avec Toriel, rien qu’une dernière fois… Avant que Kym ne finisse par trouver un moyen de mourir.

La moojuu se releva de sa position assise et s’avança vers Toriel. Cette dernière posa ses mains sur les épaules de sa bienfaitrice d’un air sérieux.

Ne manque pas cette occasion, chérie. Tu dois choper Gray et lui faire comprendre que tu l’aimes. Le temps passe si vite, putain… tous les meilleurs moments de ma vie se sont déjà envolés… sans que j’arrive vraiment à me rendre compte de ce que j’allais perdre, à l’époque. Parce que j’étais enivrer par la transcendance que je vivais dans les bras de Gilean… “ Son regard était à la fois sombre et tellement mielleux… comme si Kym revivait ses souvenirs en même temps qu’elle s’exprimait. “La vie passe à une vitesse, haha… à peine t’es heureux que t’es sur ton lit de mort, ou que t’as déjà tout perdu sans vraiment le savoir. Quelle merde….” La moojuu soupira, lâchant les épaules de Toriel, le regard dans le vide, encore. Après quelques instants de silence, elle reprend la parole. “...C’est probablement la dernière fois qu’on se voit chevrette.” Le regard de Kym vient soutenir celui de Toriel à nouveau. “Je vais faire en sorte que ça le soit… Je n’ai aucune raison de continuer à vivre sans Gilean. Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que quand j’étais à ses côtés. Vivre, maintenant, sans que lui ne soit présent dans ce monde… haha… c’est qu’une putain de blague sans saveur.” Un sourire sincère habilla ses lèvres. “Je ne me sens pas triste à l’idée de mourir, c’est dingue ! J’ai toujours eu la frousse de crever jusqu’ici, mais c’était l’excitation du “peut-être que je vais y passer” qui rendait nos combats si attrayant avec Sid ! C’était un putain de coup d’adrénaline ! … Et puis c’est mieux comme ça. Je sens bien que dès que je m’éloigne de ton aura de bienfaisance, j’ai envie de tuer à nouveau. Alors j’ai ma petite idée pour que mon “don” de tuerie soit mis à bon profit.

La militaire regardait autours d’elle. Des réfugiés, les larmes aux yeux mais reconnaissant d’être encore en vie. Pourquoi ? S’endormir dans la mort n’est-il pas le but ultime, le havre de paix tant désiré après une vie où l’on connaît majoritairement des déceptions et des souffrances ? C’est parce qu’ils ont peur. La mort est naturelle, pas nos réactions vis à vis d’elle. Son regard reste un moment bloqué sur les gamins qui jouent. Ses propres enfants…. ses pauvres rejetons…. Kane et Lynn. S’ils apprenaient un jour l’histoire de leurs parents… Entre le père qui s’est suicidé et leur mère la bandit sans foi ni loi, putain… ils les détestaient, très certainement. Mais au moins, ils vont bien… qu’importe qu’ils les haïssent, au moins ils ne souffriront pas le martyr en les sachant morts. Parce que Kym les avaient élevé à l’opposé de ses idéaux de tuerie et de massacre… Elle avait voulu faire de ses enfants des gens honorables, à l’effigie de la lignée des Stinger et de Ellias. Mais avec la même fougue que Raneas et le Comédien. Et enfin, avec le même répondant et la répartie cinglante de Gilean et Kym.

J’ai quand même un truc à te demander avant d’me barrer…” La moojuu tourna sa tête de nouveau vers Toriel. Ses yeux de fauve se mêlaient à ceux de la bonté. “... Il y a quelques temps, sur Terre, alors que je versais le sang dans un coin paumé d’un bois où des connards de chasseurs de prime m’avaient suivi - ouais, j’suis fiché sur plusieurs planètes… bref ! - j’ai entendu un rire. J’ai regardé autours de moi comme une conne mais y’avait personne. Puis merde, je veux bien être une cinglée mais j’suis certainement pas sourde. Mes tympans c’est du haut de gamme !... Et quand j’ai tourné mon regard vers le sol, y’avait…. cette fleur.” Le regard de Kym devenait sérieux. “...Flowey…Il m’a dit qu’il venait du monde des monstres, et qu’il détestait les humains au moins autant que moi. On s’est tout de suite bien entendu. Il m’a dit que ça faisait un moment qu’il m’observait et qu’il me suivait. Moi j’étais genre: “what the fuck ? Une fleur qui parle et qui me suit ?” Mais bon, au final avec tout ce que planque l’univers en son sein, c’était pas si étonnant...Bref…Il cherchait un certain Frisk. Il dit qu’il l’aidera à redevenir lui-même. La fleur m’a raconté une histoire abracadabrante avec un souterrain où elle vivait avec d’autres monstres, et où les humains venaient y foutre la merde, jusqu’à ce que ce “Frisk l’humain” aide les monstres à sortir du fameux trou où ils étaient tous confinés…” Kym hocha de la tête. “Ouais, Toriel. Il m’a dit qu’il était ton fils. T’imagines pas comment je suis tombé sur le cul en apprenant ça. Déjà ce truc est une fleur, et en plus il est avide de sang… Bordel. Il m’a dit qu’il était comme ça autant physiquement que mentalement à cause de ce que les humains on fait, et qu’il pouvait redevenir le fils qu’il avait été jadis s’il retrouvait l’autre, là, Frisk…Alors je l’ai aidé à trouver cet humain…” La militaire lança un regard désespéré à Toriel. “Je sais pas ce qui s’est passé, j’ai juste aidé Flowey parce qu’on s’entendait bien, mais ça fait des mois de ça que je ne l’ai pas revu…” Les oreilles de Kym se dressent vers l’arrière. “Est-ce que j’ai fait une immense connerie en aidant ton gosse…. ? Me regarde pas comme ça Tori, je voulais l’aider pour te faire plaisir ! J'me suis dit, merde, c'est le rejeton de chevrette, il a pas l'air d'avoir eu une vie facile, faut que j'essaie de faire quelque chose pour ma Tori ... Putain, pourquoi je me sens mal alors que je voulais te faire une fleur ? … Ouah, quel jeu de mot de merde…

Oups.

(c) sweet.lips
Toriel
Toriel
Autres Races
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 28/07/2016
Nombre de messages : 352
Bon ou mauvais ? : Pacifiste

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire, téléportation
Techniques 3/combat : Premiers soins, Bouclier de ki
Techniques 1/combat : absorption de l'âme (Ultime)

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockDim 24 Juin 2018 - 0:02
Toriel de son coté voyait bien la detresse de Kym, les poils hérissés de celle ci, ses oreilles recroquevillées... Impuissante devant une tel detresse, La dame chèvre ne pouvait que tenter d'apaiser la militaire par une attitude calme et rassurante, dénuée de toute forme de jugement. Kym semblait absente, toujours plongée dans une sorte de transe que Toriel mettait sur le compte des effets secondaire de la drogue. "Bad trip" c'était ainsi que cet état était appelé dans les documents écrits sur le sujet. La moojuu ricannait lorsque Toriel lui avait conseiller d'arrêter la drogue. C'était pourtant indéniablement la meilleur décision a prendre... du moins selon le point de vue de quelqu'un découvrant un peu le monde et ayant lu et entendu que "la drogue c'est mal" et connaissant les raison de cette évidence, la toxicité des substance et le phénomène de dépendance mentale et physique qui s'installait. Il y avait régulièrement des campagne de sensibilisation au lycée Orange Star et en tant que professeur, elle s'était fait un devoir d'y participer afin de pouvoir faire face au problème en cas de besoin... mais entre le théorie et la pratique, il y avait un énorme fossé. Il était bien sure évident que Kym savait a quel point son addiction était destructrice, mais  une fois le phénomène de dépendance mis en place, ce n'était pas vraiment reversible. Il était sans aucun doute trop tards pour Kym.

Du coté de Toriel, il ne lui restait plus qu'a accueillir la détresse de la militaire et d'y répondre avec compréhension et calme, sans montrer la moindre morale, puisque cela était inutile a ce stade. Ce qu'ele fit, jusqu'a ce que la "crise" s'apaise. Elle aurait voulut rester auprès de Kym pour pouvoir l'apaiser encore lorsque la panique la prendrai a nouveau, lui montrer qu'elle n'était plus seule et qu'elle était la pour la soutenir, mais la dame chèvre savait pertinemment qu'elle ne pourrait venir seul a bout de tant d'année de solitude, de colère et de souffrance. Au moins pour cette fois, elle était la et Kym pouvait se reposer sur elle, même si ce n'était que quelques instants.

Une fois la crise passé, la militaire lui parlait comme si de rien était de sa relation avec Gray, précisant que "ce truc" lui avait percé les tympan... ce "truc" ?

- Gray est une personne, pas un truc! et ses dents sont très bien comme elles sont! Pour ce qui est des parties génitales, est-ce qu'il n'y a vraiment que ca qui importe ici a la surface ?  de toute ma vie je n'ai jamais vu autant de référence par rapport au système reproducteur, a croire que c'est vitre seul et unique critère de sélection... est-ce que cette futilité doit vraiment passé avant la personnalité ?  Gray est un vrais Gentleman et en plus de cela, il est attachant. Alors ce qu'il peu avoir dans le pantalon, très honnêtement, je n'en sais rien et cela m'est égale.


C'est sur un ton d'énervement que ce discour lui était sortit de la bouche, avant même qu'elle n'ait le temps d'y réfléchir. Kym lui conseillant de foncer... oui, mais... non. enfin...  peut être... surement... lorsqu'elle serai prête et qu'elle n'aurai plus peur de souffrir. faire part de ses sentiments a Kym ?  hmmm... surement pas la meilleur des idées. quoi que... que risquait-elle au fond ? Elle tentait de se remémorer sa toute première rencontre avec Gray et le bouleversement qu'elle avait ressentit lorsque bousculée par un des spectateurs du tournois, elle était tombée dans ses bras...

- Je ne sais pas... lors de notre première rencontre, il parvenait a peine a s'exprimer verbalement et se sentait plus a l'aise a l'écrit, je crois que les efforts qu'il faisait pour se faire comprendre m'ont touché. Ensuite je ne sais pas, nous nous sommes rapprochés naturellement. On a du se séparer pendant un moment, et c'est la que j'ai comprit que je pensait souvent a lui. Je ne peux pas vraiment l'expliquer


Devait-elle confier a Kym le fond de sa pensée ? après tout, elle aussi avait aimé et était mieux placé que quiconque dans ses connaissance pour savoir quel souffrance l'amour pouvait engendré en cas de perte de l'être aimé.

- j'aimerai pouvoir vivre ca avec lui, mais j'ai peur. Après ce que j'ai connu avec Asgore... Il a changer comme ca, du jour au lendemain. C'était comme si l'homme que j'avais aimé était mort en même temps que nos enfants. C'est pour ca que je suis partit. je n'ai pas pu le supporter.

Kym allait ensuite lui faire la révélation qui allait bousculer toutce qu'elle pensait savoir, et par la même donner l'explication au sujet de ses enfants ressuscité selon les dire d'Enma et ce, sansavoir recour a la source du savoir des Dieux, puisque Kym avait croiser l'un de ses enfants, qui n'était autre que Asriel... sous la forme d'une fleur. Toriel resta un moment incrédule, Elle avait le vague souvenir d'avoir vu, sans doute au cour d'un rêve une fleur venir a elle et se présenter comme son fils, mais rien de plus, sans doute s'était elle réveiller a ce moment la... a moins qu'il ne s'agisse de la trace d'un souvenir effacé d'une autre réalité, avant que Flowey ne devienne ce fléau qu'elle avait si souvent repoussé au moment de recueillir les humains tombés dans les ruines? Dificile de savoir, Toriel ignorait tout de cet étrange magie qui semblait interagir avec le monde sous l'action d'une force supérieur... L'univers était vaste et comportait encore bien des mystères.

- Asriel a été battu a mort par les humains. C'est ce que je t'avait raconter. Le souterrain, c'est la montagne dont je t'ai parler et sous laquelle on a tous été scellé pendant des générations. Mais j'ai du mal a croire que Flowey et lui ne fasse qu'un. Asriel était en enfant doux et naïf, assez émotif même. Jamais il n'aurai fait de mal a qui que ce soit. Lorsqu'il s'est fait attaqué de toute part par les humains, sa puissance magique était tel qu'il aurai pu les anéantir d'un simple claquement de doigts si il avait chercher a se défendre...

Toriel soupira, c'était le moment ou elle devait avouer a Kym la raison pour laquelle les humains craignait tant son peuple a l'époque, le sombre secret qui avait mener a leurs défaites et leur emprisonnement:

- Les humains, ainsi que les autres peuple de la surfaces et c'est probablement aussi le cas des autres peuples de l'univers sont beaucoup plus fort que nous de nature, mais nous possédons une capacité bien spécifique qui les poussait a nous craindre. Nous pouvons... absorber des âmes. Cela nous donne une puissance considérable, mais qui peut être difficile a contrôler, car le contrôle de notre corps est partagé. C'est comme une double personnalité. C'est grâce a cette capacité que j'ai pu m'en sortir lorsque... enfin tu vois de quoi je parle. On peut dire que cette fillette que tu as tuer m'a sauvé la vie par la suite. Elle n'a pas eu l'idée de se venger, c'est d'un commun accord qu'on a décider de ne pas t'attaquer. Mais Flowey... Il n'a pas cet âme pacifique

Toriel soupira et tourna le dos a la moojuu pendant un instant, pensive, le regard sombre, avant de se retourner vers Kym pour lui dire d'un ton sérieux:

- Je ne peux pas t'en vouloir, tu as cru bien faire... l'ennuis c'est que tu as permit la naissance d'une créature surpuissante et incontrôlable qui pourrai créer de lourdes perte dans la population humaine, sans parler des dégâts collatéraux et dont la puissance risque d'aller en augmentant au fur et a mesure qu'il absorbera des âmes. On ne sais pas si il y a une limite a ce pouvoir. Sans compter qu'il risque quand même d'être tué a nouveau et ca je ne pourrai pas le supporter. Il faut que je le retrouve et que j'essais de le raisonner! Gray a déja tout mit en œuvre pour qu'il redevienne ce qu'il était. est-ce que tu saurai ou le trouver maintenant ?
Kym la Renégate
Kym la Renégate
Moojuu
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2015
Nombre de messages : 96
Bon ou mauvais ? : Je suis gentille, ça se voit ! Non ? !
Zénies : 700

Techniques
Techniques illimitées : Fonce et défonce / Speed up / Champ d'Os
Techniques 3/combat : Caveau d'os / Pointe d'Os
Techniques 1/combat : La danse de la mort

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] ClockJeu 12 Juil 2018 - 18:56
Light is a lie, again...
So much noise in my head...


Voir la dame chèvre s’exprimer avec autant de véhémence par rapport à ce que Kym avait dit su Gray - en parlant d’un “truc” et pas vraiment d’une forme de vie respectable - fit sourire jusqu’aux oreilles la militaire. Impossible de ne pas voir à quelle point elle y tenait, justement, à ce “machin” aux dents digne d’un requin. La passion avec laquelle Toriel s’exprimait… semblait cependant attendrir le coeur de la Renégate. Elle qui avait tuer sans remords femmes, enfants, hommes, animaux, bébés si nécessaire, perpétrer des génocides à l’encontre des polymorphistes sur sa planète d’origine, violé plus d’une personne et même dévorer vivant certaines de ses cibles, on pouvait dire que c’était une vraie malade mentale. Et pourtant… Regardez-la. Le regard chaleureux alors que Toriel défend contre vent et marée son très cher Gray. C’est parce que tu aurais toi aussi défendu Gilean avec autant de hargne, autant de bons sentiments. La dame chèvre comprend de quoi il en retourne: elle aime, mais elle ne sait pas vraiment pourquoi ni comment… C’est l’âme de cette personne qui a su saisir la sienne.

Je vois je vois, t’es bien amoureuse de ce… type. Allez, c’est juste pour toi, j’l’appel plus le “truc”, t’as vu ? Nyéhé ! M’bon, à ta place je ferais quand même gaffe à ma langue et à mes lèvres…. enfin celles du bas !... Ouais, nan, celles du haut aussi. C’était quand même pas une insulte de faire remarquer qu’il a de sacrés canines ! Et même si ça ne semble pas t’intéresser de prime abord, qui te dit qu’il ne va pas avoir envie de te refaire la rondelle ma jolie dame ? T’sais, la plupart des mecs ont quand même des putains de foutues hormones de ouf qui les titillent à longueur de journée ! 2h par jour au moins si on en croit la science… Hm ? O-ouais je me suis renseignée, il s’avère même que j’ai de la testostérone en taux assez élevé, c’qu’est pas normal pour une gonzesse. Et ça doit certainement expliquer mon goût pour la violence et la domination dans le sexe… et le viol aussi ! Ben ouais, on sait tous que les mecs ce sont eux les putains de gros porc à l’origine, c’est indéniable !  En plus ces idiots savent pas y faire avec les nanas, je suis plus gentleman qu’eux malgré mon palmarès de “méfaits notables” nyéhéhé !...Putain, trop fort, je devrais me reconvertir femen ou un truc débile du genre…

Comme d’habitude, Kym sortait un tas de connerie gros comme son appétit. Son appétit de… faire des choses considérées comme mauvaises, évidemment. Cela dit, cet appétit s’était atténuer et transformer en une envie de trouver un moyen pour continuer à faire ce qui lui plait, mais en le faisant à l’encontre de gens qui le méritent réellement… pas des innocents. La militaire n’avait pas menti tout à l’heure: tout était limpide, à présent. Elle savait où se rendre afin de vivre “heureuse” jusqu’à ce que ce foutu sortilège à la noix qui l’empêche de crever soit miraculeusement levé.

Eh ben, cette histoire avec Asgore semblait avoir été une réelle épreuve dans la vie de la chevrette. Cette dernière était capable de pardonner à tout et tout le monde apparemment, la preuve, elle parlait bien à quelqu’un qui l’avait violé, quand même. Donc bon, bien que Toriel nourrissait une forme de rancoeur envers Asgore quelque part, cela avait dû déjà se “guérir”. De telles plaies ne vous quittent jamais, mais on apprend à vivre avec et à surmonter les émotions négatives que l’on ressent vis à vis de ça… Si on se bat et qu’on est assez sage pour le faire, comme cette chèvre qui n’est pas qu’une simple petite mama goat qui fait des bons gâteaux et qui tombe in love d’un mec chelou.

La militaire n’avait pas idée du revers de la médaille. Certes, Toriel lui avait déjà raconté plus ou moins son histoire, le trou dans l’sol où les “monstres” de son genre habitaient autrefois et tout le pataquès. Mais ce qu’elle lui racontait aujourd’hui lui foutait des sueurs froides. Putain, pourquoi je ressens ça ? J’ai rien fait de mal abrutis de cerveau, fous-moi la paix ! La moojuu se grattait l’arrière de la tête en entendant tout le discours de sa compagne. D’un air à la fois détaché comme pour dire: “Eh, oh, je suis Kym putain, tu t’attendais à quoi de ma part, un miracle ?” en se cachant derrière ses grands chevaux, histoire de ne pas montrer sa déception.

Ouais, sa déception. Se sentir coupable ? Pfff, nah, nah, ça c’est pour les gens qui ont une conscience entière. Kym se foutait pas mal d’avoir aider Flowey à devenir plus fort et à buter des gens, très honnêtement ce n’est pas elle qui allait le juger sur ce genre d’action… Mais par contre, oui, elle était déçus. Pour une fois qu’elle avait tenté genre, vraiment de faire une action qu’elle pensait bonne, il s’avère au final qu'il s’agit d’une sacrée arnaque. Bon, au moins, elle aura essayé…

Le coup de l’absorption d’âme ne laissa pas indifférente Kym. Non seulement c’était ce qui avait permis à Toriel de lui “résister” lors de cette fameuse soirée, mais en plus cela fait que son hôte partage son corps… et, surtout, la militaire se rappelait d’un fait qui laisse à supposer qu’elle a déjà assisté plusieurs fois à ce type de manoeuvre.

Ouah putain, les gens sont dans la merde.” Premier constat, et croyez-moi, Kym a limite envie de rigoler. Elle pince ses lèvres et essaie de garder son sérieux. Mais l’ironie de la chose est quand même balèze ! “ Flowey avait déjà des pouvoirs, comment dire… assez monstrueux quand j’y pense. Il restait discret la plupart du temps, il ne venait que...Ah... Ouais, ton histoire d’absorption d’âme je la pige mieux maintenant. Quand je faisais des massacres, Flowey apparaissait toujours sur une petite parcelle de terre et je l’emmenais près des gens mourants et… Ah…. Bon, je croyais qu’il leur siphonnait leurs dernières ressources vitales quand il faisait ce truc bizarre, mais il devait piquer leurs âmes, alors. Il est malin ton rejeton ! N’empêche que lui par contre, il doit avoir le contrôle sur toutes les âmes qu’il absorbe. Je le vois mal compatir à partager son corps. Des fois, il pétait des câbles super marrant. Par exemple, on repérait des gens isolés, je posais Flowey sur un parterre de fleurs, j’allais me cacher et on attendait que l’humain s’approche de lui. De là, Flowey lui adressait la parole, puis il demandait à ce mec s’il voulait un peu de L.O.V.E… Et puis il lui massacrait la gueule avec ses balles. Et à chaque fois ça marche son truc, c’est dingue quand même !” S’esclaffait Kym, qui racontait ça comme une anecdote banale et poilante. En voyant la tête probablement peu réceptive et inquiète de Toriel, elle se ravisa. “ Hmm, euh, bref.” La moojuu se racla la gorge pour reprendre sur une note un poil plus sérieuse. “ Ouais, je sais où il pourrait probablement être… J’veux dire, ça fait quelques semaines que je ne l’ai pas vu parce que j’ai traîné beaucoup ailleurs que sur Terre, mais je lui ai laissé un endroit de sûreté avant de me tirer. C’est devenu un genre de… partenaire, puis c’est ton fils donc je voulais le protéger quelque part…

La militaire détourna le regard, à moitié gêné et à moitié déçus encore une fois par le tournant dramatique de tout ça. Celle-ci soupira pour chasser ses mauvaises pensées et ouvrit sa sacoche, retirant une simple clé de celle-ci qu’elle tendit à Toriel. La sauvageonne attrapa un morceau de papier et un stylo, disposés sur une table non loin, afin d’écrire l’adresse précise du lieu et de le remettre à son “amie”.

Voilà. J’ai du pez vu que je suis reconnue comme étant la compagne du Boss. Ceci dit j’ai pas l’habitude de choisir un seul endroit où crécher. Sinon y’a toujours des connards pour finir par trouver cet endroit et le saccager pour t’emmerder, donc... Je prends des hôtels pour une ou deux nuits, c’est plus prudent. La seule exception c’est cette adresse… Elle te mènera à une serre. Ouais, j’ai acheté toute une serre avec des plantes à la con, j’ai même engagé une boite pour venir s’occuper de l’entretien de mes “plantes”. Tu verras, c’est grand, et méfie toi y’a un paquet de plantes exotiques et carnivores dans la serre, justement pour permettre à Flowey de se tirer en cas de pépin… Tu devrais leur foutre de l’acide sur la gueule si elles t’attaquent, ça va les calmer direct ! Bref, Flowey va se reposer à cet endroit, c’est parfait pour qu’il se dissimule et puis personne ne le remarque s’il ne veut pas se faire remarquer…J’espère que tu trouveras un moyen de régler ma connerie.” Finit-elle par dire, ses oreilles s’abaissant doucement vers l’arrière. “ C’est la première fois que je me sens… conne et désolée. Pour ce que je t’ai fait subir autant que pour ça… C’est foutument ironique quand même. J’essaie de “racheter” la merde que je t’ai faite avec une “bonne action”, et au final je t’enfonce plus profondément dans les problèmes…. nyéhéhé, je suis vraiment infréquentable.

La militaire soupira de nouveau, posant ses deux mains sur les épaules de Toriel, un rire jaune s’échappant de sa bouche. Cette dernière s’approcha finalement, à nouveau, de la dame chèvre, et l’enlaça, passant ses bras dans son dos pour la serrer contre son buste. C’était une bouffée d’air frais, une dernière, avant de retourner à ses sales affaires. La moojuu embrassa doucement la joue de la mama goat, de la manière la plus délicate possible, puis recula de quelques pas le sourire aux lèvres malgré tout.

Je vais aller en taule, ouais, ouais, c'est pas du flan.” Annonça-t-elle sans pour être traumatisée par cela pour autant… Enfin, un peu, ça va être nouveau. “ La tuerie c’est profondément ancré en moi depuis mon enfance. Tu ne peux pas rester éternellement près de moi pour calmer mes ardeurs, et puisque Gilean est mort… Ma seule option pour “à peu près” faire un truc pas trop mauvais, à priori, c’est d’aller en prison. Comme ça, je pourrais continuer de massacrer des gens… mais des personnes qui le méritent. Et crois-moi, je leur réserve des trucs qui vont les faire grimper au plafond… de terreur ! Nyéhéhé !” Son sourire était devenu sincère, mais dévoilait une partie de son appréhension qui grandissait à mesure qu’elle parlait de la taule. “ Je crois que c’est la dernière fois qu’on se voit… O-ouais, tu pourrais venir me voir en prison, ça serait cool, toussa, mais… hé, c’est pas un endroit pour une Dame.

Kym se mit à rire, tapotant l’épaule de la dame chèvre comme pour lui assurer que tout allait bien finir… même avec Flowey. Une sale histoire, mais Toriel avait déjà prouvé qu’elle était capable de soulever des montagnes pour propager le bien le plus pur qu’il soit autours d’elle. Il parait que le bien triomphe toujours, donc euh…bon, la moojuu essayait d’être réconfortante. Maladroitement, au moins elle essaie.

La militaire fit enfin dos à Toriel, levant sa main en dernier signe de “bye-bye ma chérie”. Elle ne se retourna pas. Son sourire s’était envolé et, Kym ne voulait pas plomber l’ambiance davantage, déjà que la pauvre mama goat avait du pain sur la planche avec son propre fils qui partait en couille…à mesure qu’elle marchait vers sa “destinée”, Kym sentait ses sens se faire embrasser par un dessein plus grand, par un monde totalement différent que seul elle pouvait voir… et où les six yeux du loup la surplombait comme une évidence malsaine.

Putain. Merde. Va me falloir une sacrée dose de cam…
Spoiler:
 


(c) sweet.lips
Contenu sponsorisé

Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Empty
MessageSujet: Re: Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]   Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18] Clock
 
Redemption is also a lie. [Toriel-Brolya][+18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Rédemption [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-