Partagez
 

 [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockJeu 2 Nov 2017 - 23:17
Le maître et moi atterrîmes dans le Mâkai, le royaume des démons en d'autres termes. L'ambiance du lieu collait parfaitement avec le genre de personne qui y vivait. En effet, autour de moi, ce n'étaient que des terres désolées, un ciel rouge comme le sang et des rivières de sang. Je pense que si l'on devait décrire l'enfer, on décrirait avant tout le Mâkai, qui avait l'air bien pire que l'enfer lui-même. Cependant, pour les entités qui y vivaient, c'était un endroit de rêve.

A l'endroit où le maître nous téléporta, je vis Mâkuro face à moi. Dès qu'il me vit, il ricana et ne put s'empêcher d'ouvrir sa grande bouche:

"Bonjour, Renko, cela faisait un moment."

A peine avait-il ouvert la bouche qu'il m'agaçait déjà. Il marqua une courte pause pour me dévisager de bas en haut, avant d'ajouter:

"Je vois que j'ai fait du très bon travail."

"Comment ça?!"

Là, c'est mon maître qui intervint, calmement:

"Tu n'oublies pas que, à l'instar des Kaiô Shin, les Mâ Kaiô Shin sont dans l'incapacité de soigner les gens. Seuls les apprenti le peuvent. C'est pourquoi j'ai demandé à Mâkuro de te soigner sur Vegeta. Le temps que tu te rétablisses, il était retourné ici pour s'entraîner."

C'était la pire des humiliations. Mon rival, que disais-je, mon pire ennemi qui me tirait des griffes de la mort. Je pensai à ce moment-là que c'était encore pire que l'humiliation subie lors de la Battle Royale. Je serrai mon poing en guise de colère et serrai les dents. J'aurais préféré mourir que d'obtenir de l'aide de sa part.

Le maître nous fit ensuite signe à tous les deux d'écouter ce qu'il avait à dire.

"Laissez-moi vous parler un peu de ce qu'il adviendra lors des prochaines semaines. Je vais vous faire subir à chacun un entraînement personnalisé. Cela consistera à vous améliorer physiquement et mentalement, à travailler vos points faibles et j'ajouterai également un peu de théorie que vous devez de toute façon acquérir si vous voulez devenir un véritable Mâ Kaiô Shin."

"Cela veut dire que vous prenez deux apprentis?"

"Non, ce n'est qu'une mesure temporaire. Vous en saurez plus dans un futur proche..."

Ce qui laissait présager qu'un seul de nous deux survivrait à tout cela. Il fallait donc me surpasser. La compétition était relancée. J'avais pu augmenter légèrement ma puissance grâce au zenkai propre aux saiyajin, étant donné que j'avais frôlé la mort sur Vegeta. Néanmoins, il en faudrait plus pour être le meilleur. Le maître continua:

"Pour l'heure, étant donné l'énergie que vous avez tous les deux dépensée aujourd'hui, je propose de commencer d'ici demain, très tôt, le temps que vous vous remettiez."

Le maître construisit rapidement deux chambres distinctes dont les murs étaient en Katchin. Ensuite, il fit apparaître deux lits, qu'il plaça dans chaque chambre. Enfin, il créa des portes en un métal moins résistant que le Katchin mais très dur malgré tout.

"Comme ça, vous ne serez pas dérangés durant vos précieuses heures de sommeil."

Puis, sans un mot de plus, il se téléporta. Mâkuro et moi allâmes nous coucher, en vue de ce qui nous attendait demain. J'avais hâte de commencer...


Dernière édition par Renko le Sam 4 Nov 2017 - 0:17, édité 2 fois
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockVen 3 Nov 2017 - 2:05
[A partir de ce post, j'essayerai de faire un post par jour. Celui-ci est donc du 3/11]

C'était l'heure de débuter l'entraînement. J'étais totalement remis de mes blessures et je me sentais prêt à attaquer la dure journée qui m'attendait. Je sortis et je vis le maître qui nous attendait déjà. Mâkuro nous rejoignit peu de temps après. Le maître dit:

"Il est temps de débuter l'entraînement."

Il nous fit ensuite signe de le suivre. Nous nous volâmes un peu et atterrîmes sur une large étendue de terre entourée par un flot de sang bouillant. Cet endroit était vraiment lugubre. Le maître annonça la suite des événements:

"Vous allez commencer par vous battre tous les deux contre moi. Je veux vous jauger une dernière fois avant d'entamer l'entraînement."

Je répliquai sans attendre, d'un air renfrogné:

"Je vais devoir faire équipe avec lui? Cela ne m'enchante guère..."

"Je ne te demande pas si ça t'enchante. Fais-le, un point c'est tout. A moins que l'affront insensé de me désobéir te soit passé par l'esprit?"

Suite à cette phrase, je vis Mâkuro ricaner. J'ajoutai ensuite:

"Très bien..."

Nous nous mîmes en position de combat tandis que le maître resta droit comme un piquet. C'était assez déstabilisant. Je fus le premier à foncer sur le maître. Je tentai de lui décocher un coup de poing mais celui-ci évita mon coup. Ensuite, je vis Mâkuro foncer à son tour, pour le même résultat. Nous répétâmes nos attaques sur le maître mais il arrivait à esquiver chacun de nos coups. Il était impossible de ne serait-ce que le toucher. Nous passâmes ainsi une bonne partie de la journée à taper dans le vide. C'est alors qu'il décida de répliquer. Mâkuro fut le premier à en faire les frais. Alors que ce dernier décocha un coup de poing, le maître le stoppa et d'une simple pichenette, l'envoya valdinguer pas loin du fleuve de sang. Quant à moi, je lançai un coup de pied visant le flanc gauche du maître. Il esquiva et m'envoya un kikoha à bout portant. Je fus propulsé avec une telle violence contre le sol, que le choc me fit cracher un filet de sang. Le maître nous avait battu à plate couture. Même à deux, nous n'avions pu rien faire.

J'étais à présent assis sur le sol, me remettant tout doucement de mes émotions. C'était une attaque incroyablement puissante. Le niveau du maître était incroyable. Même ce super saiyajin et ce démon du froid que j'avais rencontrés ne lui arrivaient pas à la cheville. Nous avions encore beaucoup à apprendre si l'on voulait arriver à son niveau. Par ailleurs, il prit la parole et nous cita nos qualités et défauts, se basant surtout sur ce travail d'équipe plus que calamiteux. Puis, il ajouta:

"Vous devez bien prendre conscience que vous régirez ce monde, un jour."

"Comment ça?"

"Bien, on va reprendre depuis le début..."

Il marqua une courte pause, puis continua son discours:

"Comme vous le savez, les Kaiô et Kaiô Shin naissent à partir d'un fruit issu de l'arbre Kaiju. S'il est rouge, ce sera un Kaiô. S'il est doré, ce sera un Kaiô Shin. La naissance d'un Kaiô est rare, alors imaginez celle d'un Kaiô Shin."

"Qu'en est-il des Mâ Kaiô et des Mâ Kaiô Shin alors?"

"Tu ne sais même pas ça? Il arrive, même si ça reste exceptionnel, à un fruit, lorsque qu'il tombe, d'arriver dans le Mâkai. Devenant corrompu, il donnera naissance à un Mâ Kaiô s'il est rouge et à un Mâ Kaiô Shin s'il est doré."

"Exact. Bien entendu, il y a une hiérarchie derrière tout ça. Renko, tu étais né d'un fruit en or. Par conséquent, tu étais destiné à être un Mâ Kaiô Shin dès le départ. Cependant, il arrive aussi à certains Kaiô issus d'un fruit rouge de s'élever en rang. C'est ce qui t'est arrivé, Mâkuro. Ainsi, dans la hiérarchie du plus haut au plus bas, on a les Mâ Kaiô Shin, leurs apprentis, les Mâ Kaiô et les simples démons."

"Je vois..."

"De ce fait, ce sont nous, les Mâ Kaiô Shin, qui régnons sur ce monde."

"Quel est notre rôle dans tout ça? Qu'avons-nous de différent qu'un Kaiô Shin, par exemple?"

"Eh bien, nous n'en avons pas. Là où les Kaiô Shin ont un rôle de création, nous n'avons rien de tout cela. Enfin, si, nous sommes en quelque sorte responsables de la création du vice dans le coeur des mortels. En somme, avec les Kaiô Shin, nous agissons un peu comme deux faces d'une même pièce. Ils créent la vie, nous la corrompons à plus ou moins grande mesure. C'est pourquoi, il est très rare de voir un mortel qui n'ait pas de vice en lui."

Il marqua à nouveau une pause avant de terminer par:

"Sur ce, nous nous arrêterons là pour aujourd'hui. Je vais me charger de vous concocter à chacun un entraînement. Reposez-vous."

Quand le maître fut parti, je me tournai vers Mâkuro et lui fis une proposition:

"Hé, j'ai une idée. Si l'on continuait sans le maître. Nous pourrions nous battre pour nous améliorer mutuellement. Pour le repos, on aura juste à se soigner l'un l'autre."

"Pas question. Bien tenté, mais non. Tu crois que je ne suis pas au courant du talent caché des saiyajin? Je sais que si je te mets aux frontières de la mort, tu t'amélioreras instantanément. Il est donc hors de question que tu profites de ça pour me surpasser."

Il avait deviné mes intentions. Tant pis, j'attendrais l'entraînement dispensé par le maître. En attendant, j'allai prendre un repos bien mérité.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockVen 3 Nov 2017 - 12:23
[Post du 4/11]

Le lendemain, le maître nous attendait une nouvelle fois. Il avait décidé que l'entraînement serait collectif une fois encore. Cela voulait dire que j'allais encore devoir me coltiner ce boulet d'ancien Mâ Kaiô. Nous volâmes jusqu'au même endroit qu'hier et nous pûmes donc débuter. Le maître prit la parole pour nous expliquer en quoi consisterait l'entraînement du jour:

"Aujourd'hui, je vais vous enseigner l'une de mes plus redoutables techniques. Elle est simple à assimiler mais extrêmement dure à manier et à utiliser. En effet, cette technique sera à utiliser en dernier recours tellement elle est énergivore. Son nom est l'Akidama. Laissez-moi vous l'expliquer plus en détail..."

Il marqua une courte pause, puis reprit:

"L'Akidama est une gigantesque boule d'énergie créée à partir du vice du lanceur. Plus ce vice est grand, plus le diamètre de base de la boule sera important. De plus, cette attaque se nourrit du vice dans le coeur de chaque personne présente dans un large rayon. Ce qui est génial, c'est que vous n'avez pas besoin de la permission des personnes pour tirer l'énergie de leur vice. Cela se fait contre leur gré. Néanmoins, comme je l'ai dit juste avant, cette attaque est très dure à contrôler et dévore une quantité hallucinante d'énergie. Plus tôt vous vous attelez à maîtriser cette technique, mieux ce sera. Enfin, cette technique met un temps considérable à charger. Il faut laisser le temps à l'énergie de se concentrer en un point qu'est la boule. De ce fait, vous pourrez être vulnérable pendant ce laps de temps. Pour cette technique, il suffit de lever les bras vers le ciel et de se concentrer pour matérialiser son vice dans cette boule d'énergie."



Sur ces mots, nous nous mîmes au boulot. Je levai les bras et mobilisai toutes les ressources de mon corps pour créer cette attaque. Je dus rester des heures à me concentrer sur cette technique sans arriver à un seul résultat probant. Il en était de même pour Mâkuro. A force de lever les bras et à me concentrer de la sorte, je commençais à faiblir légèrement. Mais il n'était pas temps de flancher. Je devais passer par là si je voulais devenir plus fort qu'avant. Mon objectif était de dépasser le maître et je comptais bien y arriver. Même si cela prenait des jours, des mois, des années, je maîtriserais cette foutue technique. Je restai donc des heures de plus, debout, à tenter, sans succès.

*Allez, Renko, concentre-toi! Matérialiser son vice en une boule d'énergie...*

Je fermai les yeux et me concentrai de plus belle. Soudain, je sentis un flot d'énergie parcourir mon corps et se diriger dans mes bras mais avant de n'avoir pu constater quoi que ce soit, je fus soudain vidé de mon énergie et tombai sur mes genoux, les bras baissés. Je pensai avoir réussi à créer la boule mais j'étais encore trop faible pour pouvoir la contrôler ou même la tenir. Néanmoins, je me relevai et tendis à nouveau mes bras vers le ciel pour tenter à nouveau d'utiliser la technique. A nouveau, je réussis à sentir le flot d'énergie parcourant mon corps mais juste après, je faiblis. Cette technique va demander du temps...
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockSam 4 Nov 2017 - 1:09
[Post du 5/11]

J'avais passé des heures à tenter de créer cette fameuse boule d'énergie, toujours sans succès. Mâkuro en avait fait de même et il n'arrivait pas non plus à grand chose. Je baissai les bras à nouveau, à cause de la fatigue qui se faisait de plus en plus ressentir.

"Je peux le faire. Allez, on y retourne."

Je levai à nouveau les bras et me concentrai. Je fermai les yeux afin de me représenter mentalement l'attaque que je cherchais à faire. Je la voyais, la boule, énorme et noire. Un flot d'énergie parcourut mon corps tout entier et je sentis qu'il convergeait à nouveau dans mes mains. Et là, cela arriva enfin: j'avais réussi à créer une légère boule d'énergie de couleur noire. J'avais réussi à matérialiser le vice de mon coeur en une boule d'énergie.

"Enfin ! J'ai réussi!"

Je vis la mine déconfite de Mâkuro, sans doute dégoûté que j'aie réussi le premier. Soudain, la boule disparut et je me sentis vidé de toute énergie. Je chutai, m'appuyant sur le sol avec mon genou droit et mon poing droit. Mon rythme cardiaque s'était accéléré et de la sueur perlait sur mon front. Rien que le fait de faire apparaître cette boule de ki m'avait épuisé. Au moins, la première étape était franchie. J'avais réussi à créer cette boule. Il ne me restait plus qu'à tenir assez longtemps pour l'amplifier et la lancer. Ce serait une autre paire de manches.

"Pfiou, je suis épuisé. Mais je ne peux pas me reposer maintenant. Il faut absolument que je continue."

Je répétai l'opération pour créer la boule des dizaines, des vingtaines de fois, sans arriver à aller plus loin que le stade de la création. En effet, à chaque fois, l'attaque s'estompait et je me sentais de plus en plus faible. D'ailleurs, au bout de la trentième tentative, je commençai à voir flou et je sombrai dans l'inconscience. Je fus réveillé par les soins de Mâkuro. Je m'élevai un peu, m'asseyant sur le sol, tout en tentant de reprendre mes esprits.

"Combien de temps suis-je resté dans cet état?"

"Oh, je dirais 1 bonne minute, le temps que Mâkuro te soigne."

Je tournai la tête vers Mâkuro, étonné qu'il ait fait ça.

"Ne crois pas que je l'ai fait de gaieté de coeur! J'ai juste obéi au maître..."

Je me relevai et me concentrai à nouveau. Je fis à nouveau une bonne dizaine de tentatives avant d'arriver enfin à légèrement amplifier la boule grâce au vice du maître et de Mâkuro. Le temps que l'énergie créée par le vice des autres habitants de ce monde n'arrive à moi, j'avais déjà dû baisser les bras et abandonner l'attaque. Le maître, qui en avait assez vu pour aujourd'hui, dit:

"Bien, assez pour aujourd'hui. On reprendra tout ça demain. Cela fait plus de 24 heures que vous tentez d'utiliser cette technique et je dois avouer que je suis content des résultats. Il reste une étape de la technique à maîtriser. Après quoi nous pourrons passer à autre chose. Pour l'heure, allez vous reposer!"

Nous suivîmes ses ordres et allâmes nous coucher. Mon corps était vidé de toute énergie. Evidemment, ce salop de Mâkuro ne m'avait pas rendu toute mon énergie lorsqu'il me soigna...
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockSam 4 Nov 2017 - 19:19
[Post du 6/11]

Le lendemain, je me levai de bonne heure. En fait, je n'en était pas vraiment certain. Après tout, je n'avais aucune notion du temps dans cet endroit. Il aurait pu se passer seulement quelques heures, comme des jours entiers, que je n'aurais pas fait la différence. Bref, l'entraînement du jour allait débuter, toujours en compagnie du crétin et encadré par le maître. Aujourd'hui, j'allais une nouvelle fois m'entraîner à réussir la première étape de l'Akidama, cette technique redoutable mais incroyablement gourmande en énergie que le maître nous avait enseigné il y a quelques jours à peine. Si l'exécution du mouvement pour créer la technique était d'une simplicité telle qu'un nourrisson pourrait la faire, le reste était d'une difficulté déconcertante. Créer la boule, la tenir le temps de l'amplification et la lancer demeuraient un exercice très compliqué, à tel point que cela faisait deux jours que nous bloquions sur cette étape. Mais, cette technique, nous réussirions à la maîtriser. D'ailleurs, le maître s'était montré satisfait de notre avancée et avait l'air de fonder beaucoup d'espoirs en nous.

C'était l'heure. Je levai mes bras vers le ciel. Je fermai les yeux et me concentrai de toutes mes forces pour contrôler mon ki. Ensuite, je me représentai l'attaque que je voulais faire et pensai fort à matérialiser le vice qui m'habitait en une boule d'énergie noire. Cette étape était bien maîtrisée. De ce fait, je sentis rapidement le flot d'énergie parcourir mon corps et se matérialiser en cette boule de ki noire à laquelle je pensais. A présent, il fallait tenir le temps de l'amplifier un peu. Je me concentrai à nouveau et pu ainsi sentir les nombreuses énergies créée à partir du vice converger vers moi. Cela me fit aussi me rappeler à quel point le Mâkai était peuplé. Aussi, il faudrait que je me mette à explorer plus cet endroit. En effet, avant de me retrouver fusionné avec ce saiyajin, j'avais passé pas mal de temps dans le Mâkai mais j'étais resté dans une zone bien précise. Je n'avais jamais cherché à explorer ces lieux vastes. Mais pour l'heure, je devais me concentrer sur ce que je faisais. Sinon, j'allais encore échouer. L'amplification demandait un effort colossal. Au plus le diamètre augmentait, au plus il fallait utiliser de puissance pour tout contenir. Rien que cela me fit transpirer à grosses gouttes, mais je tins bon jusqu'à la fin. Cependant, une fois que l'attaque fut chargée à son maximum, je ne pus la contenir plus longtemps. Alors que la boule était juste au-dessus de mes bras, toujours levés vers le ciel, je tombai en arrière, voyant tous mes efforts et la boule s'envoler vers le firmament. J'étais sur le dos, et j'essayai de reprendre ma respiration.

"Putain."

Le maître s'approcha de moi. Puis, il fit signe à Mâkuro de me soigner, ce qu'il fit. J'étais à nouveau sur mes deux jambes, prêt à recommencer, mais le maître me fit signe d'arrêter.

"C'est bon. Tu as réussi à maîtriser la première étape de cette technique. Pour aller plus loin, il faudra renforcer ton corps et ton esprit. C'est pourquoi je vais t'affubler de nouveaux poids, bien plus lourds que les précédents."

D'un claquement de doigts, quatre poids firent leur apparition respectivement sur mes deux avants-bras et mes deux chevilles.

"Chaque poids pèse 150 kilogrammes. Ce qui veut dire que tu portes un surplus de 600 kilogrammes sur toi, actuellement. Je te laisse t'y accommoder avant la suite."

Je m'y mis sur-le-champ. Au départ, je pouvais à peine marcher. Je fis donc des kilomètres entier en marche lente avant de pouvoir entamer une marche un peu plus soutenue. Puis, au fil du temps, je pus aller de plus en plus vite, jusqu'à la course. Cela prit un peu de temps, quelques heures quand même, mais je m'étais habitué à faire des mouvements simples avec ces poids. Après, les choses allaient se corser. C'était bien de marcher et de courir avec ces poids, mais pouvoir se battre avec était encore mieux.

"Tu vivras avec ces poids, désormais. L'entièreté de l'entraînement, tu le subiras avec 600 kilogrammes de plus. J'espère que tu es prêt!"
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockDim 5 Nov 2017 - 2:26
[Post du 7/11]

L'entraînement continuait. Je devais à présent vivre et m'entraîner avec des poids, ce qui ne rendait pas la tâche facile, certes, mais les résultats n'en seraient que meilleurs. Mâkuro, bien évidemment, avait le même programme que moi. Pour l'instant, nous étions à peu près au même niveau. Pour progresser, il faut endurcir à la fois le corps et l'esprit. D'ailleurs, en ce qui concerne l'esprit, le maître nous enseigna quelque chose de simple mais efficace: la méditation.

"A partir d'aujourd'hui, je vais vous demander de méditer un certain temps chaque jour. La méditation est un moyen efficace de se renforcer mentalement. Cela consiste à se concentrer à faire le vide, à s'éviter de penser, donc. Cet entraînement à la méditation aura pour but d'aiguiser vos sens, d'augmenter votre concentration, votre contrôle de vous-même, votre calme. Ainsi, cela se répercutera sur vos performances physiques: vous réagirez plus instinctivement. Pour faire simple, c'est un moyen de devenir plus fort. On va commencer tout de suite."

Mâkuro et moi-même nous assîmes en position tailleur, prêts à débuter l'entraînement.

"La première étape consiste à bien respirer pour diminuer son rythme cardiaque. En d'autres termes, vous devez commencer par être totalement calmes et détendus. Ensuite, il faudra tenter de ne plus penser. Pour cela, vous devez vous concentrer afin de rejeter toute nuisance extérieure ou intérieure. Après cela, vous rentrerez en phase de méditation. En répétant cela chaque jour, je vous garantis que vous sentirez une nette amélioration."

Je m'exécutai et fermai les yeux. En premier lieu, je pris une profonde inspiration, et expirai. Je répétai cela quelques fois jusqu'à être totalement calme et détendu. A présent, il fallait que je me force à ne plus me laisser distraire par ce qu'il y a à l'extérieur, ni à ce qu'il y a à l'intérieur, à savoir mes pensées. Le problème était que ne plus penser, c'est difficile. Alors, pendant des heures, je me forçai, sans succès. Le moindre bruit, le moindre coup de vent suffisaient à me distraire. Puis, à force de persévérance et de concentration, j'arrivai à vider mon esprit de toute pensée. Plus rien autour n'avait d'importance...

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Jirens-first-appareance

Je rouvris les yeux. Je ne sentais pas grand chose de différent en moi. J'avais réussi à faire le vide en moi mais qu'est-ce que cela m'avait apporté? Etait-ce aussi efficace que ce que le maître nous disait? Il dut lire dans mes pensées parce qu'il répondit à mes interrogations.

"Oui, c'est efficace, mais seulement sur le long terme. Il te faudra pratiquer tous les jours pour que cela fonctionne. A ce propos, tu as réussi à faire le vide dans un temps record. Je suis satisfait. Dès demain, l'on attaquera enfin l'entraînement physique et ce, jusqu'au terme de cette session. Dorénavant, chaque jour, j'exige que vous méditiez avant de subir l'entraînement physique. Pour l'heure, allez vous reposer un peu."
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockLun 6 Nov 2017 - 0:12
[Post du 8/11]

L'entraînement allait débuter. Tout d'abord, je devais méditer. Je m'assis donc en tailleur, concentrai mon ki, me calmai et fis le vide dans mon esprit. J'y étais arrivé un peu plus rapidement que la dernière fois et lorsque je fus sorti de mon état de méditation, je me trouvais déjà un peu plus serein. Savoir se contrôler, même quand on était en colère, se révélerait être quelque chose de dangereux. Du moins, c'était ce que pensais mon maître. Une fois la méditation achevée, le maître nous fit signe, à Mâkuro et moi-même, de nous approcher.

"Aujourd'hui, nous allons entamer l'entraînement physique. Je vous expliquerai ce qu'il en retourne après l'échauffement. Cet échauffement consistera en 20 kilomètres de course. Puis, vous enchaînerez avec trois séries de 1000 pompes, 1000 abdominaux, 1000 fentes, 1000 Coups de poing et 1000 coups de pied. 5 minutes de repos entre chaque série. Au boulot!"



Nous commençâmes par les 20 kilomètres de course. Cela aurait été un jeu d'enfant si nous n'avions pas ces 600 kilogrammes de surpoids. De ce fait, nous prîmes beaucoup plus de temps que la normale et l'effort était beaucoup plus violent que ce que je n'aurais crû. Néanmoins, cela ne suffisait pas à entamer mon endurance. La suite, c'était moins sûr, cependant. Il fallait à présent attaquer les trois séries de chaque exercice. Nous débutâmes par les pompes. Puis, nous enchaînâmes avec les abdominaux, et les fentes. Aucun problème de ce côté-là. Après cela, le maître fit apparaître deux cibles en bois. Nous dûmes frapper dessus. Là, à cause des poids, lever ses bras et ses jambes pour donner des coups était difficile. A la fin de la première série, j'étais déjà en sueur. Je supportai difficilement les deux autres séries, à tel point que j'étais déjà exténué à la fin de l'échauffement. Mâkuro était dans le même état. L'entraînement physique allait être extrême. Le maître voulait absolument que nous repoussions nos limites, à tel point qu'il exigea que l'échauffement devienne plus intense chaque jour. En effet, les répétitions de pompes, d'abdominaux, de fentes, de coups de poings et de pieds devraient augmenter chaque jour.

"Passons à la suite. Vous allez tout simplement vous affronter."

Nous nous mîmes en position de combat. Mâkuro adopta une position qui ne laissait entrevoir aucune faille. Le combat débuta. Je fonçai sur lui et donnai un coup de poing en visant son visage. Il para de son avant-bras et répliqua avec un coup de pied qui m'atteignit dans le ventre. Ensuite, il tenta de m'attraper pour m'envoyer en l'air avec une prise mais je pus riposter en saisissant son visage de mes deux mains. Ensuite, je levai mon genou et lui envoyai en plein dans le nez, ce qui le fit saigner. Ensuite, nous nous éloignâmes l'un de l'autre pour reprendre notre souffle. Nous étions déjà exténué. Non seulement les poids nous faisaient nous battre au ralenti, mais en plus ils nous fatiguaient beaucoup plus vite. Ce serait une question d'habitude avant que l'on puisse se mouvoir sans problème avec ces poids.

Après des heures de combat aussi inintéressant que lent, le maître nous fit signe de nous arrêter là. Il en avait assez vu pour aujourd'hui et nous somma d'aller nous reposer.

Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockMar 7 Nov 2017 - 17:32
[Post du 9/11]

Une nouvelle journée d'entraînement débuta. Comme chaque jour, je débutai l'entraînement par une phase de méditation. Je m'assis donc en tailleur sur le sol et me concentrai. Après cela, il était temps de passer à l'entraînement physique. Mais avant tout, un échauffement s'imposait. Ainsi, je fis mes 20 kilomètres de course et mes trois séries d'exercices. Cependant, j'augmentai le nombre de répétitions. Le jour avant, j'en effectuais 1000 et ce jour j'en effectuai 1100 et ce nombre croîtrait de 100 chaque jour. Cela me poussait donc à me dépasser chaque jour. Néanmoins, rien que l'échauffement restait très lourd en terme de charge de travail. Je n'étais pas encore habitué à autant de poids et il me faudrait encore quelques jours d'adaptation. Mais le jeu en valait la chandelle, comme le disait l'expression.

Après cet échauffement, nous dûmes reprendre là où nous nous étions arrêtés, Mâkuro et moi, à savoir un combat d'entraînement. Je me mis en position de combat et mon adversaire en fit de même. Le combat débuta par un coup de poing de Mâkuro visant mon visage. Je l'esquivai et répliquai d'un coup de pied dans le torse. Mâkuro esquiva également mon attaque, d'un saut sur la gauche. Puis, il reprit appui sur le sol et m'envoya une pluie de kikoha que je parai du mieux que je pouvais. Ces kikoha n'étaient qu'un leurre pour me faire baisser ma garde. Il profita que j'étais concentré sur ses attaques pour m'immobiliser avec ses pouvoirs. Il avait donc les deux mains tendues et se rapprocha de moi petit à petit. Enfin, lorsqu'il fut assez proche, il me donna un coup de pied qui me heurta de plein fouet au visage. Je fus propulsé que quelques mètres en arrière et tombai la tête la première sur le sol.

"Pas mal."

"Et encore, tu n'as rien vu!"

"D'accord. Dans ce cas, je vais donner tout ce que j'ai aussi!"

Je devais avouer que je bluffais à moitié sur ce coup-là. En effet, mes bras et mes jambes étaient lourdes et douloureuses à cause des poids et de l'échauffement. Mais je ne devais pas flancher, surtout pas face à lui. Une fois debout, je fis apparaître un portail sur ma droite et un autre derrière Mâkuro. J'envoyai un kikoha dans le premier, qui ressortit du second et le frappa derrière la nuque, le faisant perdre l'équilibre vers l'avant. Je fis alors disparaître le second pour le remplacer par un autre placé juste en dessous de son menton et donnai un coup de poing qui vint le frapper pile à cet endroit. Malheureusement, ne pouvant mettre aucune puissance, ni aucune vitesse, le coup ne lui fit pas autant de dégât qu'escompté.

"Ce n'est pas terrible, ça, Renko! C'est ça ton maximum?"

Nous nous battîmes encore des heures. Durant tout ce temps, mes membres me faisaient de plus en plus souffrir et je le ressentis aussi chez mon adversaire. Nos mouvements étaient bien plus prévisibles, lents et mous qu'au départ. Mais il fallait tenir bon tant que le maître ne nous disait pas d'arrêter. La douleur était une forme d'entraînement, après tout. Elle servait à tester la volonté de celui qui la subit et permettait d'endurcir le corps. C'était un mal pour un bien. Je continuai donc le combat, jetant mes ultimes forces dans la bataille. Je m'élevai tant bien que mal dans les airs et préparai ma prochaine attaque:

"Prends ça, Mâkuro! Seinaru Gekirin"

Je créai une boule gigantesque et la lançai vers mon adversaire. Celui-ci se contenta de regarder l'attaque à base de kikoha et de sourire avant de dire:

"Tu croyais être le seul à connaître cette technique? Seinaru Gekirin"

Il leva sa main et fit apparaître la même boule que la mienne avant de la lancer. Les deux attaques s'entrechoquèrent et chacun de nous tenta de les repousser vers l'autre.

"Bordel, je n'ai plus beaucoup de force."

De la sueur perlait sur mon front. Au fur et à mesure que le temps passait, je voyais mon attaque repoussée et renvoyée vers moi.

"Putain. Allez, je donne tout!"

Je fis un effort surhumain pour renvoyer ma boule vers mon adversaire et je réussis en partie. A un moment donné, la pressions entre nous deux fut trop forte, à tel point que les deux sphères explosèrent, résultant en une gigantesque explosion nous propulsant tous les deux à des kilomètres de l'impact. Je tombai violemment sur le sol. Mes blessures étaient considérables. Je ne savais pas ce qu'il en était de Mâkuro mais, j'étais personnellement mal en point. Je fis au moins l'effort de voler jusqu'à l'endroit où nous nous affrontions. Mâkuro n'était toujours pas revenu...
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockMar 7 Nov 2017 - 20:05
[Post du 10/11]



J'étais presque à bout de forces. Il fallait dire que le combat avait été rude et pas facilité par les contraintes extérieures. Mâkuro et moi-même avions d'ailleurs tout donné sur une seule attaque, attaque qui nous envoya valser sur plusieurs kilomètres. D'ailleurs, Mâkuro n'était toujours pas revenu. Cette attaque lui avait-elle été fatale? Etait-il blessé? Me tendait-il un piège? Je ne ressentais pas son ki. Il avait un ki divin, comme moi, ce qui voulait dire que je pouvais le sentir. En effet, seul un être doté d'un ki divin peut le ressentir chez quelqu'un d'autre.
Soudain, je fus frappé au ventre. Une giclée de sang s'échappa de ma bouche tellement le coup était violent et soudain. C'était Mâkuro. Il m'avait frappé de son poing droit. Il avait porté son index et son majeur de la main gauche à son front. Evidemment, il apparut de façon si instantanée que je ne pus rien faire, si ce n'est encaisser son coup. D'ailleurs, un rictus satisfait apparut sur son visage.

"Alors, ma petite technique te plaît?"

"Qu'est-ce que c'est?"

Il me donna un coup de pied circulaire qui vint directement m'atteindre à la joue gauche, me faisant tomber au sol. Ensuite, Mâkuro me regarda de haut avant de continuer:

"C'est une petite technique bien sympathique que j'ai apprise lors d'un petit séjour chez les Yardrat. Technique simple, mais efficace. C'est le Shunkan Idô"

"Shunkan Idô?"

Il me semble n'avoir jamais eu à faire à cette technique auparavant. Cela me semblait intéressant. Sur cette attaque surprise, je me relevai et décochai un coup de poing directement dans la mâchoire de mon adversaire. Il le prit de plein fouet et tomba sur le sol. Je pris ensuite un appui et fonçai sur lui. Il me repoussa néanmoins avec un Kiai Gan. Je reculai un peu mais pus me remettre droit. Je tendis ma main droite en utilisant ma télékinésie afin de créer une impulsion capable de le repousser. Il en fit de même et nos mains furent à quelques centimètres l'une de l'autre.

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Imagen-del-manga-numero-16-zamasu-peleando-con-kibito_877529

On poussait de toutes nos forces afin de repousser l'autre. Du moins, on se débattait avec le peu de forces qu'il nous restait. Alors, au lieu de pousser indéfiniment, je reculai ma main et diminuai la poussée. De ce fait, il partit légèrement vers l'avant. J'eu alors la possibilité de m'approcher et de lui donner un coup de genou dans le ventre, lui coupant momentanément la respiration. Il tomba les genoux et les deux mains sur le sol.

"Bordel!"

A mon tour d'être satisfait. Il était toujours dans la même position, la tête baissée. Il ne bougeait plus. Cette mauviette avait sûrement abandonné l'idée de me battre.

"Alors, c'est déjà fini? Je pensais que tu serais plus cost..."

Mâkuro me coupa la parole en m'enfonçant une lame de ki dans l'épaule gauche, ce qui me fit pisser le sang. Il leva ensuite l'autre bras et utilisa ses pouvoirs de télékinésie pour m'étrangler. Il me transperça ensuite le torse avec sa lame. Je ne pus crier à cause de ma gorge obstruée mais la douleur était bien présente. Le sang ruisselait sur ma tenue. Mâkuro relâcha ensuite son emprise tout en m'envoyant sur le côté.

"Cela suffit. Mâkuro est le vainqueur."

J'étais sur le sol, très mal en point. Mâkuro, sur les ordres du maître, me soigna. Ensuite, ce fut à mon tour de soigner ses quelques blessures. Nous soignâmes juste les blessures profondes afin de ne pas gaspiller trop d'énergie. De ce fait, la fatigue et les blessures superficielles étaient toujours présentes. J'avais frôlé la mort avec ce combat. Ma puissance avait donc légèrement augmenté.

L'entraînement se termina sur cela. Le combat avait quand même duré plus de 24 heures. J'étais complètement crevé et mon corps était encore endolori. Je n'avais qu'une seule envie: dormir. L'entraînement allait devenir de plus en plus dur.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockSam 11 Nov 2017 - 1:21
[Post du 11/11]

Je me réveillai, mon corps encore tout douloureux du rude combat de la veille. Comme chaque jour, j'entamai l'entraînement par une séance de méditation. J'avais eu le déclic et, dès lors, je pus entrer en méditation beaucoup plus facilement. Les effets commençaient à se faire ressentir: j'étais plus calme, plus serein. J'arrivais à mieux contrôler mes émotions, ma concentration et, par conséquent, mon ki.
Après avoir médité, j'attaquai la partie physique de l'entraînement. La vingtaine de kilomètres et les autres exercices de renforcement. Cela, cependant, demanderait encore un peu de temps avant que je puisse m'y habituer pleinement. Malgré la douleur, je fis mine d'être tout à fait opérationnel et continuai l'entraînement sans broncher.

Après, Mâkuro et moi dûmes nous battre en deux contre un contre le maître. Je fonçai en premier sur lui et tentai de donner un coup de poing, qu'il esquiva. Mâkuro tenta ensuite la même chose, pour le même résultat. J'envoyai alors une pluie de kikoha, que le maître dévia tranquillement de sa main droite. Je voulus foncer à nouveau sur lui mais Mâkuro me poussa sur le côté pour passer devant, afin d'attaquer seul le maître. Ce dernier para son coup de poing avec un seul doigt. Il était vraiment fort. Même en n'étant pas à fond, il nous dominait largement. L'écart entre lui et nous deux réunis était colossal. Néanmoins, il ne fallait pas abandonner. Je fis apparaître un portail sur ma droite et un autre sur la gauche du maître. J'y glissai mon poing pour lui donner un coup surprise. Afin de riposter, le maître fit également apparaître deux portails: l'un dans lequel il glissa son bras et l'autre à côté de Mâkuro. Il se saisit de ce dernier, le fit passer par le portail, et le plaça entre mon poing et lui. De ce fait, c'est Mâkuro qui se prit le coup à la place. Il tomba lourdement sur le sol. En se relevant, il me lança un regard noir et dit:

"T'es vraiment inutile, Renko!"

"Tu n'avais qu'à rester sur tes gardes, amateur !"

"Répète un peu pour voir?"

Il s'approcha de moi et tenta de me frapper. J'esquivai et lui décochai une droite qui atterri dans son nez, le faisant saigner. Et, alors que nous nous apprêtions à nous battre, nous reçûmes tous les deux un coup de poing dans le torse de la part du maître. Je tombai à genou, me tenant le ventre, tellement la douleur était forte. Le maître était très déçu de notre performance. Il nous le fit savoir:

"Vous êtes donc incapables de travailler en équipe..."

"Pourquoi voudrais-je coopérer avec lui?"

"On ne sait jamais ce qui pourrait arriver. Dans l'univers, il existe des forces que vous ne soupçonnez même pas."

"Peut-être. Dans ce cas, je les dépasserai seul, sans son aide."

"Tu n'as pas conscience de ce que tu dis. Tu n'arrives même pas à me toucher alors que je suis à même pas 1% de mon plein potentiel."

"Vous constituez l'objectif ultime de puissance. Vous êtes un Mâ Kaiô Shin après tout, la divinité la plus haute et la plus puissante"

"Détrompe-toi. Je suis loin d'être à la fois le plus haut hiérarchiquement et le plus fort. Pour tout te dire, même certains mortels sont beaucoup plus fort que moi."

"Quoi?! Impossible..."

"Et pourtant... Pour les divinités, c'est encore une autre histoire. Vois-tu, au-dessus des Kaiô et Kaiô Shin, ou Mâ Kaiô et Mâ Kaiô Shin, se situent d'autre divinités. En premier lieu, au même rang que les Kaiô Shin, il y a les Dieux de la destruction. Cependant, ces derniers possèdent une puissance colossale. Ils seraient capables de t'annihiler d'une simple pichenette. Leur rôle est complémentaire à ceux des Kaiô Shin. En effet, là où les Kaiô Shin créent la vie, les Dieux de la destruction, eux, l'anéantissent. Aussi, ils sont liés par la vie. Si un Kaiô Shin meurt, le Dieux de la destruction meurt également, et inversement. Le Dieu de la destruction de cet univers se nomme Beerus."

"Attendez, vous avez dit "cet univers"? Il en existe d'autres?"

"Oui, il en existe 12 en tout et nous sommes dans le septième. Chacun possède son Kaiô Shin et son Dieu de la destruction. Aussi, à chaque dieu de la destruction est attribué un ange. Cet ange sert le Dieu de la destruction jusqu'à sa mort ou sa destitution, après quoi il est démis de toute fonction. Les anges sont aussi les maîtres des Dieu de la destruction et sont bien plus forts qu'eux. Il existe au moins 12 anges en tout."

"Pourquoi "au moins"?"

"Auparavant, il existait 18 univers et donc 18 anges."

"Que leur est-il arrivé?"

"6 d'entre eux ont été détruits. Cependant, nous ne savons pas si les anges ont été détruits avec le reste ou non"

"Pourquoi n'auraient-ils pas été supprimés comme les autres? Et puis, qui a commis cet acte?"

"Tout simplement parce que chaque ange est un enfant du Grand Prêtre, le plus fort combattant des 12 univers et le serviteur le plus proche de Zen'O. Zen'O, c'est le roi de tout. Il gouverne les 12 univers et est aussi l'auteur de la destruction de ces 6 univers. S'il le voulait, là, maintenant, il pourrait nous effacer en une fraction de secondes."

"Mieux vaut ne pas le mettre en colère..."

"Bon, c'en est fini de la parlote. Retournons à l'entraînement. Cette fois-ci, je veux que vous vous surpassiez et que vous travailliez en équipe!"

Après des heures à nous battre à nouveau, nous ne pûmes toujours pas ne serait-ce qu'effleurer le maître. L'entraînement fut terminé sur les paroles du maître nous prévenant que nous partirions bientôt pour une autre planète, histoire de changer d'environnement. Je me doutai qu'il avait une idée derrière la tête. Au moins, cet entraînement fut bénéfique aussi bien sur le plan physique que sur les informations que j'avais pu obtenir. Ainsi, il existait des dieux bien plus puissant que le maître. Des mortels forts, j'en avais déjà vu quelques-uns mais il me tardait de rencontrer tous cet êtres supérieurs. Cependant, l'exploration de l'univers, voire des 11 autres, ne se ferait pas pour tout de suite. J'avais un certain palier à atteindre et seulement cela fait, je pourrais partir. Une fois libres, je décidai, au lieu de me reposer, d'explorer un peu l'endroit, comme je le voulais...
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockDim 12 Nov 2017 - 22:44
[Post du 12/11 et dernier de cette première partie, normalement]

J'errais depuis un bon moment dans le Mâkai. L'endroit n'était au final que des terres désolées sur lesquelles vivaient certains démons ou autres créatures. D'ailleurs, j'en croisai un alors que j'étais dans les airs. Il était assez grand. Il avait de longues cornes sur son crâne. Son teint était rouge, ses cheveux blancs et ses yeux respiraient le mal. Je descendis le rejoindre afin de l'interpeller. Au sol, il avait l'air encore plus impressionnant. Il faisait facilement une tête en plus que moi.

"Hé, toi!"

Il eut l'air de prendre peur face à moi. Il me fixa sans bouger et sans dire un mot. Je continuai donc:

"Tu pourrais peut-être me renseigner."

Avec une voix tremblotante, il me répondit:

"O-Oui?

"N'y a-t-il rien à faire ou voir dans ce fichu endroit? Depuis tout à l'heure, je ne vois qu'un désert rouge."

"D-Désolé, je ne peux vous répondre. Pitié, ne me faites pas de mal. Et je vous promets de quitter vos terres."

Je me demandais pourquoi il était aussi paniqué à ma venue.

"Pourquoi es-tu aussi apeuré à ma seule vue? Attends, que veux-tu dire par "vos terres"? Le Mâkai n'est-il pas le lieu de vie des démons, entre autres?"

Suite à ma question, je le vis changer de mine immédiatement. Il était soudainement redevenu serein. Son ton changea en un ton calme et interrogateur.

"Vous n'êtes pas l'un d'entre eux? C'est vrai qu'à vous voir, vous n'avez pas l'air si fort que ça."

"Pardon?! Je te conseille de répondre immédiatement à ma question. Sinon, tu vas voir si je ne suis pas fort."

"Je parle de l'Ordre Shuryo."

"Qu'est-ce donc?"

"C'est un groupe de personne qui ont pris depuis peu le Mâkai. Désormais ils possèdent le territoire entier et prennent quiconque n'est pas de leur alliance pour un intrus. Ils sèment la terreur là où ils vont. Certains membres ont des boucles d'oreilles comme les vôtres."

Un ordre dont certains membres seraient des Mâ Kaiô Shin, ou des apprentis du moins. Intéressant. De plus, ils sembleraient très fort et feraient régner le chaos. Tout ça, ça me plaisait. Peut-être pourrais-je aller leur rendre une petite visite amicale. Peut-être accepteraient-ils de m'intégrer dans leur ordre?

"Dis-moi où ils sont!"

"Leur QG se situe à quelques kilomètres au nord-ouest d'ici."

J'avais eu tout ce que je voulais. Après ça, j'ôtai mes poids et répondit.

"Merci."

Puis, je fonçai sur le démon à une vitesse qui m'étonna moi-même et lui donnai un coup de poing qui le transperça le ventre. J'avais acquis une certaine force depuis le début de l'entraînement mais surtout, une certaine vitesse. J'étais curieux de voir les progrès que je pourrais encore faire par la suite. Mon poing toujours à travers son ventre, j'ajoutai sur un ton très calme:

"Je suis désolé, mais je n'aime pas qu'on me manque de respect. Tu aurais mieux fait de réfléchir avant de me juger faible."

Une fois ce démon mort, je m'envolai vers la position qu'il m'avait indiquée...
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 953
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2570

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) ClockMar 14 Nov 2017 - 15:30
Je me rapprochais de la position indiquée par le démon un peu plus tôt. Mais alors que j'étais toujours en chemin, mon maître se téléporta devant moi.

"Je peux savoir ce que tu fais?"

"E-Euh..."

"On n'a plus le temps pour cela. On va partir poursuivre l'entraînement ailleurs. Vous le suivrez chacun sur une planète différente. J'ai déjà téléporté Mâkuro sur une autre planète. Toi, tu iras sur la Terre. Je veux que vous poursuiviez tous les deux l'entraînement physique mais qu'en plus, vous acquériez des connaissances sur les personnes qui peuplent cette planète."

Suite à cela, il me téléporta au vaisseau et puis, téléporta mon vaisseau et moi sur la planète appelée Terre...
Contenu sponsorisé

[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Empty
MessageSujet: Re: [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)   [Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1) Clock
 
[Mâkai] Un entraînement infernal (Partie 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.
» entraînement de Nara Hyuga
» Entraînement Kageru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-