Partagez
 

 Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockLun 18 Juil 2016 - 18:25
Des jours. Il s'en était passé depuis que la plume noire de Dark avait terminé son entraînement dans la forêt de lave. Là-bas il avait acquis un nouveau pouvoir qui lui serait forcément utile pour terrasser ceux qui oseraient, avec leur insolente ignorance, s'opposer à lui. Mais pour le moment, Metamol était comme lui : calme. Le démon au chapeau noir était toujours imperturbable et il prenait la fâcheuse habitude de prendre son temps. Nous savons qu'il aimait analyser la situation avant toute chose, afin de ne pas faire d'erreur de calcul lorsqu’il se met à agir mais que se passait-il sur cette planète au climat étouffant ? Pas grand-chose pour l'instant. La présence du chef des Black Feathers allait-elle troubler la tranquillité des habitants de cette planète ? Il était ici depuis des semaines maintenant et pourtant il n'avait pas trop fait parler de lui. On le savait, aussi, que celui qui se faisait appelé SK n'était pas le genre de personne à tout détruire sur son passage pour obtenir ce qu'il voulait. Du moins pas toujours. Sa façon habituelle d'agir était plus lente et sournoise, telle un poison s'attaquant de l'intérieur aux organes vitaux de sa victime. La question qu'on pouvait se poser alors était de savoir ce que représentait Metamol aux yeux de SK. Que comptait-il y faire exactement ? Sa période d'observation n'était peut-être pas terminée.

Sur cette planète chaude le vent  s'était mit à déplacer les nuages et l'un d'entre eux, bien plus proche du sol et plus petit que les autres, s'élevait dans le ciel peu à peu. Sur Metamol il pouvait s'agir de différentes sources de chaleur mais le feu qui provoquait celui-ci ne devait pas être très fort vu la quantité qui était dégagée. En la suivant du regard on pouvait petit à petit en voir la provenance. Une cigarette. Le bout était en train de brûlé et laissait s'échapper quelques filaments. Et puis, il y avait ces petits nuages provoqués par une bouche. C'était un homme qui consommait du tabac et il était assit sur un rocher, regardant l'horizon avec ses yeux perçant, s'offrant visiblement un moment de repos dans la solitude de cette plaine. Voilà enfin où se trouvait le démon aux yeux dorés, on l'avait perdu de vu depuis quelque temps. Il prenait un malin plaisir à se faire oublier, rester dans l'ombre à observer l'évolution du monde. Mais lorsqu'il décidait d'agir il ne faisait pas les choses à moitié. Était-ce pour aujourd'hui ? Encore quelques minutes et sa cigarette avait fini par être suffisamment consumée pour qu'il la jette. Après s'être calmement relevé, remettant bien son chapeau sur sa tête avec sa main gauche, il se sépara du filtre en l'envoya dans le vide qui entourait ce rocher qui s'élevait à plusieurs mètres du sol. Il s'étira ensuite, baillant comme s'il venait de terminer une longue sieste, puis sourire en coin il donna un peu de la voix en écartant les bras.


"Alors, METAMOL ??!! QUAND EST-CE QU'ON RIGOLE ??? HAHA HAHA HAHA !! HAHA HAHA !!"

Perché sur un rocher et dans une rime, le démon au chapeau noir prouvait encore sa folie en parlant absolument tout seul. Ce n'était pas un secret, l'esprit du chef des Black Feathers était quelque peu dérangé, il l'avait prouvé à maintes reprises. Ne voyant aucune réponse, attendant encore quelques instants pour voir s'il avait été entendu, Seishiro lâcha un rictus en constatant que cet endroit était bien désert. Il commença à marcher vers la sortie... Mais il n'y avait pas de sortie dans un lieu en plein air comme cela, alors comment allait-il quitter ce rocher ? Par sa technique de téléportation bien sûr ! La silhouette du roi de Dark commença à se déformer pour disparaître petit à petit dans une fumée de couleur violette.

Le démon apparut non loin de là, à l'entrée d'une vieille bâtisse originale... Il s'agissait d'un temple. Oui mais pas d'un temple comme les autres ! Celui-là était à l'envers !! Incroyable ! Remarquable ! Stupéfiant ! Les superlatifs ne manquaient pas pour décrire les mots qu'avait envie d'employer Kasai mais il se tu en admirant d'un peu plus près la grande porte d'entrée. Le bâtiment était encastré dans le sol à l'envers et SK ne saurait dire ce qui était à l'origine d'un tel prodige mais cela avait l'air de beaucoup lui plaire, comme en témoignait son petit sourire. Il avait trouvé cet endroit après de nombreuses recherches aux alentours, étant certain qu'une place importante de la planète se trouvait quelque part caché par ici. Mais il n'aurait jamais imaginé cela, un temple se retrouvant tête en bas. C'était pour le moins inattendu. Il avait l'air tellement ancien que la plume noire de Dark doutait qu'il puisse y avoir encore des personnes à l'utiliser. Mais les metamols étaient mystérieux et il gardait bien en tête que ce bâtiment pouvait très bien leur servir encore et qu'ils espéraient le cacher ici, à l'abri des regards.


"Bien ! Ouvrons cette porte."

Dit-il en se frottant les mains, puis il plaça ses deux mains contre la grande porte et la poussa jusqu'à l'ouvrir à moitié, c'était assez pour entrer et il n'avait pas envie de se fatiguer plus à l'ouvrir complètement. Il n'avait rencontré personne jusqu'ici et ce qu'il vit derrière la porte lui faisait penser que la suite de cette exploration serait tout aussi calme. Il s'aventura dans le temple et entendit l’écho de ses pas. C'était vraiment vide par ici. Était-ce vraiment par la porte d'entrée qu'il était passé ? Pas sûr mais en tout cas une fois à l'intérieur SK avait remarqué que la différence entre le haut et le bas ne se faisait pas ressentir, il avait l'impression d'être entré dans le bon sens, c'était curieux. Soudain, alors qu'il avait encore fait quelques pas, il entendit un claquement derrière lui, ce qui le fit sourire. Y avait-il de la vie par ici ?


Dernière édition par Seishiro Kasai le Sam 23 Juil 2016 - 23:29, édité 1 fois
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockJeu 21 Juil 2016 - 21:49
Ajito pressait le pas face a la situation actuel, il devait agir vite. Il venait à peine de revenir dans le monde des vivants qu’un conquérant mettait déjà les pieds sur son sol. Déjà on voulais s’en prendre à l’héritage que lui avait laissé sa soeur. Il avait prit le temps de lire les parties les plus récentes du livre sur la vie du précèdent Ajito et se rendait compte de combien Il devait sûrement paraître faible comme rois.

Ajito n’avais jamais mené de guerre. Ajito n’avait aucuns alliés connus, à part le boss qui étais mort et avais eu la mauvais goûts de le faire savoir à la galaxie entière. Ajito ne faisait partis d’aucunes alliances et même d’un point de vue puissance brut il n’était guère craint. Cela s’expliquait par le fait que par pure flemme, l’ancien Ajito avait esquivé presque tous les combats possibles et immaginables, sauf ceux avec son amour, Priscilla . Il serra les dents. Pourtant, si Lily… L’ancien Ajito étais encore là, elle aurait renvoyé la malotru chez lui humilié avec les fesses rouges et douloureuses.

Il n’était pas naïf et pensait bien que quelqu’un essayerai de s’en prendre à sa planète. Cependant il ne pensait pas que ce serait le gourmand SK. Il pensait que ce serait un jeune novice. Il pensait qu’il aurait le temps d’apprendre les règles du jeu. Mais une pensé le maintenait à flot. Il pensait à Kym, à tous ce qu’elle lui avait dit. Il avait une foutre galaxie, selon ses termes à elle, comme terrain de jeu. Il n’allait tout de même pas se faire marcher sur les pieds à domicile.

Oui… Il était et il reste Ajito. Il est l’anomalie qui apporte la peur. Il est l’hybride ange démon. Il a passé sa vie traqué par les démons et les anges sans jamais se faire avoir. Toutes sa vie n’avais été qu’une fuite en avant. Toute sa vie pour l’amener ici, sur Métamol. Dans son foyer. Pour la première fois depuis sa naissance, il se sentait l’envie de faire face. Il allait faire honneur à sa soeur. Il allait rendre Kym fière. Tout son savoir, toute son expérience dirigé vers un seul but.

Il entra dans l’arrière cours du temple. Aussitôt une dizaine de moine apparurent, ils étaient silencieux et attendais les instruction d’Ajito, le dieu-prophète de Métamol. Ajito s’adressa à eux par la pensée.

*A part les moines du temple et l’homme qui vient de rentrer, je ne veux personne dans l’enceinte.*

Un premier moine se courba puis disparut pour se charger de la tache.

*Rassemblez plusieurs troupes d’élites, je vous donnerais les instructions en temps voulus.*

cinq moines partirent remplirent les nouveaux ordres.

*Enfin, fermez la porte derrière moi quand je serais rentré. Je vais vouloir m’entretenir seul à seul avec ce démon.*

Ajito rentra dans le temple puis soupira une dernière fois, il pouvais voir SK au centre de la pièce suivante. Cette fois-ci c’était sérieux. Il avait l'impression d’être en face d’une falaise. Il savait qu’en face de lui se trouvait un gouffre sans retour… un pas... Il pouvait fuir encore. Faire demi tour, tourner ces talons. Quitter cette planète et profiter du fait qu’on lui donnait une nouvelle vie. Qui pourrait lui en vouloir ? Après tout il était devenus un guerrier pour protéger sa soeur et elle n’était plus. Il pouvait s’installer dans une petite maison, loin des guerres, loin des génocides. Il pouvait oublier l'orgueil et vivre vieux sans pouvoir. Peut être même avoir une famille.

Oui… Un pas… Il le voyais, un pas en avant et peut être que des milliards finirait par mourir à cause de lui. Un pas en avant et il rentrait dans la cours des grands. Un pas en avant et il jouait au jeu de la guerre et de la conquête.

Le bruit de la porte qui se ferme le tira de ces pensées, il se tourna et aperçus son reflet dans la vitre de la porte et vit le sourire qui défigurait son visage. Perdus dans ces pensées, inconsciemment il avait fait un choix et en sondant son reflet il compris qu’il était heureux de son choix.

C’était la gravité ! LA GRAVITE ! il sentait son coeur battre, il était en VIE… Il éclata violemment de rire en se frappant le front de la main droite basculant sa tête vers l’arrière. Oui, il avait fait un pas vers le précipices, ces instincts les plus inconscient, son être tout entier semblait tendre vers la chute.

Plus aucun choix n’était disponible. Le choix éxistait-il seulement ne serait-ce que pour commencer ? Cela n’avait plus d’importance. Il ce sentait joyeux. Au début, il avait pensé que sans sa soeur il avait perdu toute raison de vivre et pourtant, là, il voyait son sourire en reflet. Il voyait l’éclat parfait rouge et bleu de ces yeux bicolores. Les paroles de Kym raisonnait encore.

*Regarde bien… Regardez tous… écarquillez vos yeux jusqu’à les fracturer. Je vais vous apprendre à tous la définition du mot jeu.*

Il tourna son regard vers SK, il le scruta de haut en bas. Comme si il jaugeait son premier camarade de jeu. Il fit un geste de main et deux chaises ainsi qu’une table sortirent du sol surplombé par un plateau de jeu d’échec. Su ce plateau seulement deux pièces, au centre du plateau, face à face, deux rois : un blanc et un noir.

*Cette foutre galaxie est mon terrain de jeu !*

Il avança tranquillement vers S.K et pris place sur une des deux chaises en invitant SK à s'asseoir.

“Bienvenu dans mon temple, je suis content de te voir m’enfin vu ton passif j’ai comme l'impression que tu as des vues sur ma planète.”

il marqua un temps d’arret.

“Et comme j’ai aucune envie de te laisser se plaisir laisse moi te couper l’herbe sous le pied Seichiro.”

Un nouveau sourire éclaira le visage du nouveau Ajito, un qui jamais n’avait effleuré celui de l’ancien, un sourire effronté d’invitation au jeu. Un sourire dirigé uniquement vers Seichiro. Il posa son index sur la bouche de la plume noir pour l'empecher de répliquer et le forcer à écouter la phrase suivante :

“je te déclare la guerre”

Il avait dit ça comme un enfant aurait dit "c'est toi le chat" en touchant l'épaule d'un ami.
Il servit deux tasses de thés qu’il venait de faire apparaître et en tendis une à SK.

“bien, maintenant que ça c’est fait, j'espère que tu n’es pas trop vexé du fait que j’ai agis le premier. Sinon, tu veux faire quoi exactement maintenant ? thé ? discutions ? combat ? stratégie ? Cela dit comme on a juste les rois en face à face on est limités en mouvement possibles pour l’instant nan ?“

Ajito posa ces deux pieds croisé sur la table tout en lorgnant sur SK attendant la suite des événements.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockVen 22 Juil 2016 - 14:42
Un message inespéré avait retentit dans l'esprit de Claire. L'émetteur de cet appel n'était qu'autre qu'un vieil ami, un si vieil ami qu'ils avaient en commun d'avoir connu l'ancestrale Priscilla. Bien des événements fâcheux avaient quelque peu séparé l'ancien Ajito et Claire, atténuant fortement les liens qu'ils partageaient auparavant. Mais en ce jour, tout était bien différent. Ajito était différent - et en même temps, il était fidèle à lui-même. Claire l'était évidemment, elle aussi, différente. Renfermée sur son propre être, comme souvent, cette dernière ne considérait cependant pas cela comme un défaut: la preuve en était qu'elle avait passer pratiquement deux ans à uniquement s'entraîner - sans compter ses séjours d'un an à chaque fois dans la salle de l'esprit et du temps ! Avec diverses personnes et également seule, bien entendu. Mais s'il y avait bien quelque chose que l'on ne pouvait ignorer, c'était bien son dur labeur, enchaînant ses entraînements et en faisant de cela son mode de vie comme si c'était là le déroulement logique de sa vie. Ceux-ci ne se résumaient d'ailleurs pas qu'à de bêtes formulations de: " je fais des abdos, je fais du developpé-couché, nianiania", ça, c'était réserver aux personnes qui ne s'investissait pas réellement dans leurs exercices. La claymore redoublait d'idée et savait comment faire des entraînements réellement profitable sans tourner en rond. De plus - comparer à bien d'autres guerrier qui ne s'y attardaient pas - la guerrière simulait également des exercices mentaux important. Comme apprendre à garder son sang froid tout en tuant les personnes que l'on aime. Oui, dit comme cela, on pourrait croire que c'est fou. Pourtant, en quoi ça l'est ? Dans ce monde, mieux vaut savoir se préparer face à toute situation afin de ne jamais perdre le contrôle de soi, ainsi que de ses émotions. S'infliger de telles tortures à l'avance permet d'y devenir insensible. Est-ce réellement raisonnable pour le "moi" ? Celui qui régit nos émotions, nos ressentis ? Probablement pas. Et pourtant rien ne pourrait alors la prendre de court lors d'un affrontement, puisqu'elle a déjà simuler des milliers de fois le pire: tuer Motta. La seule et unique personne ayant réussi à animer ce cœur si froid, ternie par le temps qui passe.  C'est ainsi que l'on peut constater que Claire et son sang froid légendaire ne seront pour ainsi dire, jamais perturber.

Aujourd'hui, c'était différent. Le message mental d'Ajito - véhiculé par certains flux énergétiques qu'ils partagent inévitablement ensemble - avait raviver une certaine bonne humeur dans l'esprit de la combattante. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, ce dernier sombrait dans une certaine dépression et une incompréhension totale de Claire, puisqu'il n'arrivait pas à se détacher de son point de vue, concernant Priscilla. Mais tout cela semblait lointain, et la claymore en était ravie. Ajito était un drôle d'oiseau, pourtant, l'entente était au beau fixe entre les deux individus et, la guerrière avait bon espoir de renouer un lien amical avec ce dernier. C'est ainsi que, sortant une fois de plus d'un entrainement de longue haleine - 1 an dans la salle de l'esprit et du temps, en compagnie de Aki, un jeune homme sympathique - l'hybride n'avait pas hésiter une seconde à se jeter dans sa capsule direction Metamol afin de rejoindre le Prophète. C'était la première visite de Claire sur cette planète, bien entendu elle en avait déjà entendu parler auprès de diverses espèces résidant sur Terre durant son long séjour là-bas, à Satan-City. Elle avait donc entendu dire qu'un Prophète aurait accomplit un miracle, redonnant littéralement " la vie " à Metamol. Ignorant tout de ce dit Prophète, cela lui paraissait pourtant plus clair à présent que ce dernier soit son vieil ami. Après tout, Ajito était quelqu'un d'exceptionnel dans bien des domaines et c'est ce qui faisait de lui un centre d'intérêt plus que remarquable.

Inutile d'envoyer d'autres messages télépathique. Claire connaissait assez intimement l'aura que dégageait Ajito, ils étaient, comme déjà stipulé, connecter par les flux énergétiques. Il ne fut donc pas difficile à repérer sur cette étrange planète aux plaines désertiques... qui peu à peu semblaient se meubler de faune. Curieux paysage, mitigé entre le désert total et l'annonce d'une future faune riche. La jeune femme ne pressait pas le pas: Ajito était serein lors de son appel, visiblement, il avait un genre de service à lui demander, mais cela restait tût. Car l'un comme l'autre savait qu'il était inutile de demander quoi que ce soit, la combattante savait qu'il ne l'aurait pas appeler pour rien. Quelque chose devait lui barrer la route pour être le bon souverain qu'il semblait être ici. A mesure que la guerrière visitait plus ou moins sur sa route Metamol, des preuves des bienfaits d'Ajito ici furent très vite visible. La jeune femme était évidemment enchantée de constater que son vieil ami essayait de faire le bien, tout comme cette dernière tentait de le propager là où elle le pouvait - depuis qu'elle était redevenue elle-même bien entendu. L'enchantement sera malheureusement de courte durée. Cela ne concernera pas Ajito. Plus la claymore s'avançait, plus elle sentait une autre présence dans le lieu où il se trouvait, à ses côtés. Impossible pour la combattante de deviner de qui il s'agissait, jamais auparavant celle-ci n'avait ressentie ce genre de chakra émaner de quelqu'un. Veillant sur ses instincts pour lui indiquer des choses sur ce futur individu, la jeune femme n'en resterait pas moins le mur de glace méfiant qu'elle est à l'habitude face à autrui.

L'éternel sang-froid qui laissait la guerrière de marbre, l’emmenait toujours vers sa destination d'un pas léger. La claymore ignorait pourtant tout de ce qui pourrait l'attendre, mais c'est bien dans ces entraînements douloureux qu'elle pratiquait que résidait toute la "récompense": elle était insensible. Comme un être ayant annihiler au plus profond de son âme ses sentiments, capable de les morfondre dans un perpétuel calme inquiétant: l'esprit du guerrier infaillible, du véritable héro. C'était cela. En ces heures sombres qui allaient la surplomber, son sang froid à toute épreuve allait d'ailleurs bien lui servir. L'homme qui en ce moment même faisait face au demi-ange demi-démon - confortablement assis sur un siège face à ce dernier - n'était qu'autre que SK, l'homme qui faisait beaucoup trop parler de sa petite gueule et qui allait le payer au prix fort. Voilà son véritable destin, un homme de son calibre ne méritait ni pitié ni discipline, tout ce que ce genre d'individu était capable de faire, c'est de répandre la peste autours de lui. Oui, ce type était une maladie contagieuse vivante: par bien des biais il faisait souffrir autrui. Aujourd'hui, il allait se prendre une raclée mémorable qui allait calmer ses ardeurs.

Claire marchait les yeux fermés. Inutile de les garder ouvert, elle suivait son chemin grâce à son symbiote. Sa capacité de rentrer dans la tête des gens, voir leurs souvenirs.. et ainsi ils guidaient son chemin de par leurs souvenirs. En même temps, elle récoltait des informations dans la tête des habitants et autres personnages à qui elle s’agrippait silencieusement avec son symbiote. Maintenant à proximité du temple, elle rentra dans la tête d'un moine et entendit les ordres de son ami. La jeune femme rentra avec grâce et discrétion dans l'enceinte du Temple avant que ce dernier ne soit complètement fermer. Comme une ombre perfide et méconnaissable, la jeune femme avait pour habitude de "régler" son aura sur un rendement très faible, de sorte à ce que sa présence soit considérer comme celle d'une terrienne, ou voir comme une menace quasi nulle. Bien entendu elle ne pouvait pas entièrement cacher son aura, mais ce processus lui permettait de ne pas éveiller des soupçons la concernant, elle et sa puissance qui dépassait pourtant grandement l'aura qu'elle faisait semblant d'avoir pour potentiel maximal.

Ainsi, visitant le temple tranquillement - à l'abri des regards cependant - elle entendait la discussion qui s'était entamé entre les deux individus. Il y avait toujours quelque moines dans les parages, donc d'autre aura qui pouvait se confondre à la sienne actuellement - ce qui laissa un peu de répit à la claymore pour admirer l'intérieur de l'endroit. Entendant la dernière phrase d'Ajito, c'est maintenant que la jeune femme se révéla. Ne se dissimulant plus avec discrétions, ses pas se firent ouïr à cause de sa lourde armure d'adamantium.

- Maintenant, les mouvements possibles sont bien plus ouvert à diverses possibilités.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr12

Un léger sourire - assez caractéristique de Claire, qui était très souvent stoïque - se traça sur son visage alors qu'elle avait prononcer cette phrase.

Aujourd'hui elle apparaissait avec ses cheveux longs, qui étaient d'ailleurs là depuis un bon moment et qu'elle n'avait toujours pas recouper.

Maintenant à la droite d'Ajito - et n'ayant porter son regard que sur lui pour l'instant - la guerrière fut comme électriser de lever ses yeux en direction de l'autre individu. Ses chaussures... son pantalon.. cette veste longue, ses gants... et ces yeux ! Ces yeux-là ne lui étaient pas inconnu ! Ni même ce foutu chapeau qui surplombait le crâne de l'imbécile qui se prenait pour un Dieu en face d'elle ne pouvait la laisser indifférente.


F l a s h b a c k


"Une dernière faveur... Rencontre ma fille... Essayes de la raisonner... je sais... je.. sais... qu'elle aime éperdument cet homme qui fera d'elle un monstre...ma fille ne mérite pas ce destin.."

Les dernières paroles d'Oméga avant sa mort imminente raisonnaient dans l'esprit de Claire. Mais plus encore ce dernier souvenir qu'il avait partager avec cette dernière.

Un soir, la louve ne s'étant pas présenter à une fête cérémonielle des loups-garou, son père décida d'aller voir par lui-même ce qui clochait. Parcourant Satan-City de toit en toit pour retrouver sa progéniture là où il sentit son aura - elle logeait dans l'un des casino que possédait sa race, avec diverses chambres - il put la voir du dehors, enlacer dans les bras d'un homme. Cet homme aux yeux jaunes brillant de malice, couvert par un chapeau, des gants blancs avec de fine lignes dorées, cet accoutrement théâtrale...

F i n  F l a s h b a c k

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr11

Et aujourd'hui cet individu détestable était devant ses yeux. Il était largement reconnaissable de par son apparence vaniteuse. Lorsqu'elle croisa son regard, du dégoût pu se lire au fond des yeux de Claire - alors que son visage si impassible ne cilla pas - elle avait presque pitié pour un être aussi ignoble que lui. S'il était capable de transformer une femme aussi droite et pleine de bon sens que Narumi, il était capable de renverser des empires avec des tactiques des plus sournoises. Il n'était ni quelqu'un de sincère, ni une bonne personne, c'était un fait. Pourtant le regard que Narumi lui portait... un tel regard amène à la folie. L'amour absolue et total qu'elle lui vouait était sans failles et bientôt, elle tuerait famille et amis si ceux-ci l'empêcheraient de servir ce type.... ce sale type ingrat ! Claire n'avait qu'une envie: broyer ce visage qui paraissait si charmant alors que l'intérieur de cet individu était pourrie jusqu'à la moelle. Elle détestait par dessus tout les lâches dans son genre qui se servait de la sournoiserie pour arriver à leur fins.
Le pire n'était pas tant qu'elle comprenait qu'il puisse séduire femmes et hommes en jouant de son charisme et de son charme, c'était plutôt que dans son regard, rien ne trahissait qu'il était un foutu monstre. C'était ça, réellement, le pire. C'est comme si lui-même s'était tellement persuader qu'il était "bon" qu'il en avait vraiment l'air. C'était un fabuleux comédien qu'il faudrait applaudir. Claire le ferait, à coup de poings dans sa gueule de Don Juan.

Pendant que toutes ces pensées traversait l'esprit de la jeune femme, et malgré son dégoût, aucune colère ni aucun sentiment proéminent ne se dégageait d'elle. Elle ressemblait à une malheureuse coquille vide, incapable d'exprimer le moindre ressenti. Cependant, elle appela mentalement Ajito et lui montra ce qu'elle savait de SK par le biais du père de Narumi. Ainsi Aji avait pu constater les pensées de Claire et ses souvenirs transmis par une autre personne, mais prouvant qu'il s'agissait bien de ce type au chapeau.

- Oméga était un homme juste, s'il a dit ça, c'est que l'heure est grave. Dit-elle en adressant un regard à son vieil ami. Ce monstre qui est en face de nous n'a rien d'humain, il ne mérite que souffrance. Je ne lui permettrait pas de sortir d'ici sans séquelles.

La claymore se doutait qu'Ajito pensait la même chose. Et oui, Claire n'avait pas parler par les pensées - ce qu'elle aurait pu faire pour cacher ses intentions à SK - mais cela lui semblait hypocrite et ridicule.

- Tu n'es qu'un esprit sans âme, gonfler de vanité qui pense pouvoir tout acquérir en jouant le charmeur avec autrui. Dit-elle d'un ton qui trahissait un profond mépris envers SK, qu'elle regardait droit dans les yeux de son regard lourd. Ici ton règne ne parviendra pas à son apogée tant que je pourrai protéger ce peuple de ton regard malveillant. Et même si je ne puis honorer la demande d'Oméga car Narumi est tellement éprise de toi que cela en est devenu maladif.. dit-elle avec une pointe de tristesse, sachant qu'elle ressentait le même amour envers Motta et que, nous ne sommes réduit qu'à l'état de marionnette aveugle lorsque nous aimons vraiment, Je n'aurai aucune clémence pour toi, abjecte chose à l'apparence humaine mais qui n'a rien d'humain.

Son corps élancé et droit comme un i n'avait pas bouger d'un pouce lorsqu'elle avait agriper son regard à celui du fameux Seishiro - dont elle avait entendu le nom par Ajito, mais de toute façon son symbiote lui permettait de lire des choses le concernant. Mais elle ne le fit pas. La guerrière n'avait aucune envie que son dégoût se décuple en découvrant ses méfaits, les autres femmes qu'il pouvait avoir côtoyer et laisser souffrir.. tout ces mauvais sentiments qu'il générait, c'est maintenant qu'il devait en payer les frais. Bien sûr, il reviendrait... bien sûr, il reviendrait avec plus de puissance s'il continuait ses efforts, ses entraînements, à l’effigie de Narumi sa "compagne" et de Claire également. Mais aujourd'hui, même s'il était déjà d'une puissance considérable, il était logique qu'il ne faisait pas encore le poids face à la Justice.

- En guarde*

Sans gestes brusques, la claymore dégaina son imposante épée, extension de son bras. Elle adopta une posture souple et légère lui permettant aussi bien d'esquiver que d'attaquer: il s'agissait de la posture d'escrime.

Son regard était imprégnée d'une détermination inébranlable, un regard qui paraissait inatteignable, intouchable, poser sur la dite "Plume Noire" de Dark, qui allait brûler d'un feu merveilleux.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr10



( *Le " En guarde" est bien en référence à la musique que j'ai mise, c'est ce que dit Undyne au début du fight =p c'est juste " en garde" quoi pour les idiots qui n'auraient pas compris mais c'était pour la référence :p )
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockLun 25 Juil 2016 - 0:27
La suite de l'exploration du temple n'allait probablement pas être aussi calme que Seishiro l'espérait. Mais comme toujours, le démon au chapeau noir se préparait à toute éventualités. Il savait donc qu'il avait aussi des chances de rencontrer des personnes sur son chemin qui pouvaient contrarier ses plans. Ses plans, justement, quels étaient-ils exactement ? Le roi de Dark voulait probablement assouvir un peu plus son désir de conquête. C'était du moins ce que l'on pouvait supposer logiquement, si on se fiait aux dernières actions que l'homme aux yeux dorés avaient entreprises jusqu'à maintenant. Il était quelqu'un qui avait toujours envie de plus, d'obtenir plus de bien et de pouvoir, incapable de se contenter de ce qu'il avait, ou bien pas pour longtemps en tout cas. Vu ses antécédents, l'actuel dirigeant de Metamol pouvait craindre légitimement que la présence du démon sur cette planète soit une menace pour sa place.

SK était entré dans le temple comme un explorateur, une sorte d'Indiana Jones des temps moderne, chapeau sur la tête et armé lui aussi en cas de rencontre d'indigènes hostiles. En plus sombre et moins archéologue, ceci dit. En effet, il n'était pas là simplement pour s'extasier devant la beauté d'une telle construction et celui qui dirigeait ce temple l'avait rapidement compris. Il s'était d'ailleurs très vite montré au chef des Black Feathers. Le bruit que Kasai avait entendu quelques instants après être entré était celui qui annonçait la présence d'une deuxième personne dans la pièce, bien que le démon l'avait senti venir. Un éclat de rire s'était fait entendre puis SK se retourna pour découvrir le visage d'un homme qui le scrutait de haut en bas. Ce type avait le sourire aux lèvres mais c'était aussi le cas de la plume noire de Dark et apparemment le nouvel entrant voulait jouer : il avait fait apparaître deux chaises et une table avec un jeu d'échec, avec seulement deux pièces cependant. Seishiro le laissa dire les premiers mots et cet homme aux cheveux blancs l'invita à s'asseoir sur l'une des chaises. Le démon était surpris de constater qu'il avait entendu parler de lui et il le fut plus encore lorsqu'il prononça son prénom. Seishiro Kasai, seule une poignée d'être vivant pouvaient encore se vanter de connaître ce nom, les autres n'étaient plus de ce monde. Le démon avait accepter de s'asseoir sur la chaise où il serait en face de l'autre individu mais sans même qu'il ne puisse prendre la parole, ce dernier avait posé un doigt sur sa bouche afin de l'empêcher de répondre et pour pouvoir ajouter autre chose. Il lui annonça qu'il lui déclarait la guerre. Curieux. Il ne savait donc pas à qui il avait affaire ? Peut-être que si, justement. Mais la folie avait prit le pas sur la raison dans son esprit depuis bien longtemps, peut-être. SK sentait que l'aura de cet homme n'était pas très menaçante, mais il était méfiant : il existait bon nombre de personnes capable de cacher leur force dans cet univers. Il était peut-être l'un d'entre eux. Bien assit sur sa chaise, décontracté, SK soupira avant de lâcher un petit ricanement. Il avait baissé la tête en replaçant son chapeau, puis la releva pour enfin prendre la parole, lui qui ne restait jamais muet bien longtemps.


"Bon eh bien au moins nous n'avons pas besoin de faire les présentations, Ajito." Si Ajito connaissait son nom, il en était de même pour Seishiro qui, grâce à l’œil Shukumei qu'il possédait pouvait lire le nom de celui dont il découvrait le visage. "Tu n'as pas perdu de temps. Es-tu pressé ?"

Seishiro ricana encore une fois, mais à le voir on n'aurait pas l'impression d'avoir l'une des pires crapules en face de soit, SK était fidèle à lui-même et laissait paraître cette image de charmant jeune homme amical, comme s'il n'avait jamais aucune arrière pensée. Mais dans la tête du démon, bien des choses devaient se passer. Toujours sourire aux lèvres, la plume noire trifouilla dans quelques unes de ses poches. Sans même qu'on ne le devine il avait bidouiller un petit appareille dans l'une de celle-ci, assez habilement pour qu'on ne puisse deviner laquelle, et comme par magie il sortie une cigarette de sa veste, il la mit à sa bouche puis s'arrêta brusquement. Il regarda Ajito et lui parla dans un sourire.  "Puis-je... ?" Il n’oubliait pas la politesse mais n'attendit pas vraiment de réponse de son interlocuteur pour mettre son pouce au bout de la cigarette afin de l'enflammer. Le regard du démon, caché sous l'ombre de son chapeau avait fait bien des détours, analysant la situation et l'autre individu avec soin.

"C'est la première fois que l'on me déclare la guerre en me proposant du thé... En fait c'est la première fois que l'on me déclare la guerre tout court. C'est un mot assez fort, tu ne trouves pas ? "

Mais la discussion fut interrompue par une tierce personne, le bruit de son armure laissait présager qu'il s'agissait d'un guerrier... Ou plutôt d'une guerrière. Une femme aux longs cheveux blonds et aux yeux clairs s'était présenté dans la salle au beau milieu de la rencontre entre le roi de Metamol et celui de Dark. SK l'avait vue arrivée puisqu'il était assit à la place où il pouvait voir directement la porte. Le prénom de cette femme fut aussitôt révélé à Seishiro dès lors qu'il aperçu son visage. Le démon était plutôt content de voir une présence féminine en ces lieux, lui qui aimait être entouré de ladies. Seishiro regarda Ajito, puis celle qui se prénommait Claire prit la parole, usant de mots aussi froid que pouvait l'être son regard lorsqu'elle apercevait la plume noire de Dark. Apparemment, SK était devenu plus populaire qu'il ne l'imaginait mais il resta calme, comme si la venue de cette guerrière ne l'inquiétait pas le moins du monde. Pourtant cette dernière était extrêmement puissante même si elle cachait pour l'instant sa force et qu'il ne pouvait pas tellement s'en rendre compte. Elle commençait à le menacer et pourtant l'homme au chapeau noir gardait son sourire, il regarda de nouveau Ajito en rigolant.

"Quel hôte incroyable tu fais. En plus du thé tu nous amènes une charmante femme pour nous divertir ! Tu es bien trop bon." Seishiro ironisait mais son visage toujours bienveillant donnait l'impression qu'il venait simplement de dire une petite blague à un ami. Mais il reporta son regard sur la guerrière, toujours amical. "Haha ha ! Je plaisante ! Ne vous vexer pas ma chère. Enfin, quoique je dise il semblerait que je ne puisse calmer vos nerfs... C'est navrant."

Claire semblait suffisamment remonté envers SK pour vouloir en découdre avec lui, sans qu'il ne sache réellement pourquoi. Avait-il fait autant de bruit en prenant le commandement de la planète Terre ? Que deux personnes viennent le même jour, au même endroit, en prétendant le connaître était stupéfiant. Le démon, bien conscient de la tension que venait d'amener la Claymore avec elle, se leva et retira sa cigarette de sa bouche. Son visage était devenu un peu plus sérieux et il baissa un peu la tête en l'écoutant, dissimulant ainsi ses yeux dorés. Le prénom de Narumi avait été prononcé par la jolie blonde. Elles se connaissaient donc ? La louve avait-elle parlé de Seishiro ? Ce n'était pas le plus important, il fallait un peu calmer le jeu mais cette fois pas sûr que les dons de charmeur de la plume noire fonctionnent sur cette femme pleine de haine. Elle venait même de dégaine une arme, une épée qui semblait aussi tranchante que son regard. C'était la posture d'escrime qu'elle avait adoptée et c'était une posture que SK connaissait bien puisqu'il utilisait souvent les techniques de cette discipline pour se battre avec son arme. Le démon soupira, puis il laissa tomber sa cigarette par terre. Mais avant que celle-ci ne roule sur le sol il se retrouva devant Claire, à quelques centimètres de son visage et ayant bien dépassé l'épée susceptible de le blessé. Il avait posé sa main sur celle qui s'était tenait l'épée.

"Vous ne voulez pas plutôt du thé ? Je n'ai pas touché à mon verre, si vous voulez..."Avait-il demandé avec son sourire charmeur, avant de prendre un air plus sérieux, bien que son sourire restait présent. "Eh non, je ne suis pas humain ! Vous deux non plus d'ailleurs. Quel mal y a-t-il a cela ? Vous m'avez dressé un portrait peu flatteur et j'en suis profondément attristé. Ainsi vous connaissez ma chère Narumi ? C'est dommage qu'elle n'ait pas pu nous présenter. Nous partons du mauvais pied et vous vous basez sur de simples paroles pour me juger. Quel dommage, moi qui espérait que mon séjour sur Metamol se déroule sans anicroches."Ces derniers mots furent prononcés un peu plus loin, Seishiro s'était encore une fois déplacé en un éclair. Il s'était replacé vers la table, calme, il regarda Ajito une nouvelle fois. "Tu devrais rajouter une pièce à ton échiquier. Mais je crois que tu vas devoir ranger le thé."

Avec l'arrivée de Claire, Seishiro avait bien compris que les choses n'allaient pas être facile ici. Elle sortait de nulle part comme ça, avec l'envie de donner une leçon à la plume noire de Dark et le démon avait peu de chance de la dissuader d'entamer un combat. Et ce n'était pas Ajito, qui lui avait déclaré la guerre, qui allait se priver de ce spectacle. Était-ce un combat que Seishiro Kasai allait devoir mener seul ?
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 248
Bon ou mauvais ? : Bon :3 Bawi tu crois quoi ?
Zénies : 240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockLun 25 Juil 2016 - 19:33
Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr11

Alors que les « réjouissances » malencontreuses allaient débutés – en compagnie de Yukko, Mike et Darcia, ainsi qu’une femme que se tapait celui-ci, Kaneko – Narumi fut interpellé dans sa démarche par son bruyant émetteur. Oui, bruyant. C’était volontaire : la jeune femme voulait à tout prix être disponible n’importe quand pour rendre service à son bien-aimé, son cher et tendre Seishiro. Son expression avait radicalement changé, passant d’un ton plonger dans l’incompréhension – après le geste de Mike, qui avait tout de même tenté d’assassiner Kaneko – à une expression de surprise et d’inquiétude. Décrochant l’appareil, elle put entendre l’appel à l’aide assez timide – après tout, SK avait sa fierté d’homme vaniteux, ça allait avec le tableau – de son chef d’alliance. La louve réagit quasi immédiatement en s’excusant, se morfondant dans les excuses en disant seulement qu’elle avait une urgence, que son « compagnon » était entre de mauvaises mains et qu’il avait besoin d’elle. Oui, d’elle. Il l’avait appelé ELLE. Ce signe de reconnaissance assombrit ses joues lorsqu’il y pensa : il aurait pu demander à un autre membre de son alliance, mais non, il l’avait choisie ! Et c’était une douce mélodie aux oreilles de Narumi, bien que cette dernière ne se réjouisse pourtant pas des futurs événements. Personne n’allait lui faire rebrousser chemin comme une trouillarde, peu importe qui faisait actuellement face à l’homme de ses rêves. Son objectif était de s’entraîner et de gagner en puissance encore et toujours afin de pouvoir le défendre efficacement. Il était inutile de venir lécher les pieds de quelqu’un en lui disant qu’on le protégerait jusqu’à la mort si au final on ne le faisait pas, après tout ! La louve, heureusement pour elle, n’était pas assez simple d’esprit pour se perdre dans des méandres de paroles inutiles, à dire des «  je ferais tout pour te protéger, je serai là » etc. Elle au moins, elle était VRAIMENT là. Elle venait sans hésiter quand son cher SK l’appelait, sans même tiquer ou prendre un instant pour réfléchir. Même si elle ne pourrait certainement pas toujours le sauver du reste du monde, au moins, l’alpha respectait son dévouement envers lui pour de vrai : elle l’épaulerait jusqu’à la mort sans aucune hésitation. C’était son seul et unique véritable but, ce qui animait l’entièreté de l’âme de Narumi, de son être. Vivre pour lui, pour ses rêves à lui, l’aider à accomplir les grandes choses dont il rêvait tant. Aujourd’hui il était temps de prouver que la louve n’avait pas chômé de son côté, fidèle à son Don Juan dans l’adversité comme dans les bons moments.

Laissant Mike et Yukko entre les mains de Darcia – son plus vieil ami – mais ne manquant pas d’inquiétudes vis-à-vis de la destinée de son ami Mike, la louve avait confié au Comte – surnom de Darcia, pour le taquiner – la tâche d’être un genre d’entremetteur dans le conflit qui venait de se déclarer entre Kaneko et le jeune terrien. Une chose bien étrange à laquelle la louve n’avait pas réellement eu le temps pour l’instant de méditer, ou plutôt, cette dernière ne trouvait pas de conclusion satisfaisante. La réponse à la formulation « pourquoi »  restait un mystère qui ne risquait pas de s’éclairer visiblement avant un petit moment. Malheureusement, rien ni PERSONNE ne pouvait passer avant Seishiro, même pas ses amis ou sa famille. Alors, bien que l’alpha se faisait du mouron pour l’humain- se demandant si ce n’était pas juste Jack qui avait des pulsions meurtrières, ce qui l’aurait pousser à vouloir poignarder Kaneko – pour l’heure, seul son désir d’aider au mieux l’homme de sa vie était d’une importance cruciale. Toujours dans la pleine inquiétude après cet appel si soudain de son chef, elle espérait ne pas arriver « trop tard ». La louve avait fait le plus vite qu’elle aurait pu, elle avait fait d’ailleurs le plus rapidement possible en se détachant tout de suite vers la base de lancement pour rejoindre ce dernier. Une fois sur cette planète bien étrange, inutile de demander son chemin : l’aura de SK, elle la connaissait bien – et encore mieux, son odeur. Avoir un tel flair était très utile et… surtout permettait de détecter à l’avance des odeurs peut-être déjà connue. Comme ça allait être le cas très bientôt, bien que l’alpha ne puisse se douter une seconde que Claire – une femme qui avait été possédée par Alucard et qu’elle avait faite surveillé par Darcia – était déjà sur les lieux. Cette femme s’était avérée être une personne ayant de bonnes intentions et qui aidait autrui, tel Narumi et son peuple, ainsi la louve comprenait aisément que Darcia se soit pris d’affection pour la claymore. La sauvageonne n’ignorait pas non plus que Claire avait déjà rencontré son père, Oméga, à qui elle avait d’ailleurs gracieusement donné la mort, car celui-ci était dans des tourments infernaux. Darcia lui racontait bien évidemment tout et ainsi Narumi savait bien des choses sur cette Claire qu’elle considérait comme une alliée potentiel afin d’aider les terriens, mais certainement pas comme une menace… jusque-là.

L’odeur de cette guerrière imprégna l’aire, bien que Narumi n’arrive pas à vraiment détecter sa présence de par son aura. Bizarrement, dans ses souvenirs, Claire avait une émanation de chakra de base assez monstrueuse pour faire fuir un bon tas d’inconscients. Baissait-elle de quelque manière et ce, volontairement, son aura ? Là était la seule explication plausible, puisque l’alpha était capable de sentir l’odeur de quelqu’un sur des kilomètres à la ronde, impossible de se tromper. Chaque personne à une odeur bien définie qui s’explique par bien des caractéristiques de l’hôte ; notamment les microbes présent sur sa peau – leur nombre et leur prolifération variant d’un individu à un autre. Sur sa route, survolant la ville avec les oreilles grandes ouvertes, elle eut des échos très prononcé du Prophète de la planète. Intéressant, quelqu’un capable de produire un miracle assez gargantuesque pour avoir une secte de fidèle… décidément, tous les moyens sont bons pour se mettre un peuple dans la poche. Evidemment, seul du bien était dit sur ce fameux type – oui, il disait bien LE Prophète – mais cela laissait d’autant plus la louve perplexe et méfiante. Ses sourcils s’arquèrent alors qu’elle fut aux abords du temple, entendant de loin les ordres d’un homme à d’autres, leur disant de fermer ce dernier car il avait un invité, et au vue de ce que ses narines lui indiquaient, ce fameux guest n’était autre que son tendre compagnon.

C’est Claire qui lui emboîta le pas. Narumi ne l’avait presque pas remarqué, elle était bien trop concentrée sur le pourquoi du comment de ce qui se tramait par ici. La claymore était si discrète, qu’en effet son aura paraissait celle d’un simple humain ou d’un faible. Cependant la guerrière ne sembla pas remarquer la louve – ce qui s’expliquait par le fait qu’elle était encore assez loin du temple et qu’elle l’avait suivi à des kilomètres de reculons – mais bientôt son identité ne resterait pas dans l’ombre. Pourquoi la combattante aux cheveux d’or quant à elle, restait tapie dans la noirceur et la discrétion en cet instant ? Était-elle venue rencontrer Seishiro pour se joindre à leur cause et venir aider Narumi à faire de Satan-City une ville meilleure ? Était-elle venue… non, elle n’était pas là pour cela… n’est-ce pas ?

La louve qui d’un sprint réussie à rentrer dans le temple peu après Claire – tout en se collant à un mur pour se cacher des yeux des potentiels ennemis, voulant d’abord inspecter les alentours – remarqua que la claymore quant à elle visitait l’enseigne tout en écoutant la discussion d’un homme et de SK. Des moines étaient présent, surement les hystériques qui suivaient ce fameux Prophète qui résidait ici. La couverture de Claire ne fit pas long feu puisque cette dernière se révéla assez vite, peut-être lasser d’être mise à l’écart d’une situation qu’elle trouvait intéressante. La preuve en était que celle-ci semblait connaître personnellement l’homme aux cheveux blancs. Elle revint sur ses propos et lui adressa un léger sourire. Puis son expression changea du tout au tout lorsque les yeux argentés de la combattante se posèrent sur Seishiro.

La louve crut d’abord qu’elle le détaillait parce qu’elle le trouvait charmant et en fut assez affecté – la jalousie, ahh la jalousie, ce vilain défaut lorsqu’il est maladif ! – mais au vue des yeux de Claire, emplit d’un mélange de dégoût et de mépris, la louve écarquilla les yeux, dans l’incompréhension totale. Elle le connaissait ? S’étaient-ils déjà vus dans des conditions personnelles ? L’avait-elle, elle également, engrosser et laisser seule, ce qui expliquerait cette éventuelle expression ? NON ! Pas possible. C’était IMPOSSIBLE. Narumi se montait la tête toute seule. La louve baissa un instant ses yeux vers le sol, comme perdue. Elle frotta ses yeux avec ses mains comme pour se reprendre, pourquoi de telles idées lui venaient maintenant en tête ? C’était stupide. Il y avait forcément autre chose. Toutes ces femmes-là qui voulaient revoir SK pour le traîner en justice ou pour des représailles… Narumi les avaient éliminé. Même DILAPIDER HAHAHA ! Impossible que Claire soit l’une d’entre-elles ! Sinon elle l’aurait su et l’aurait noyé dans un bac d’acide !! HAHAHA !!

*Oméga… Oméga… Papa ! Comment ? Pourquoi mon père aurait-il dit quelque chose d’aussi horrible à propos de Seishiro ! Elle MENT ! … Non elle ne ment pas. Je le sais, c’est une femme juste et qui ne mentirait pas… Darcia a sonder son esprit, mon père également… je sais que c’est une femme bien ! de confiance ! Mais alors.. Pourquoi papa aurait-il vociférer de telle chose à propos de mon amour… ? *

A cet instant, Claire s’était remémoré les dernières paroles d’Oméga avant sa mort, et les derniers souvenirs qu’il avait partagé avec cette dernière. Narumi ignorait que son père l’avait en quelque sorte épié avec SK, ce qui permit à la claymore de l’identifier aussi clairement. Mais ses paroles à l’encontre de Seishiro étaient intolérables… Pourquoi le blâmait-elle autant ? Oméga était certes un homme tout aussi juste que Claire mais… c’était tout bonnement impossible pour Narumi de se rentrer dans le crâne que ces paroles-là soient la vérité. La combattante aux yeux d’argents était dans un état de détermination inébranlable, ce qui pourrait glacer le sang de n’importe qui : l’alpha en ressentie un frisson. Mais cela l’encouragea à faire de même. D’abord troubler par ses révélations, la louve sembla elle aussi emplit d’une grande hardiesse, son cran naturel était revenu au galop : elle s’était ressaisit.  Même si SK avait flatté Claire et que ce n’était pas tombé dans les oreilles d’une sourde, Narumi était persuadé que c’était dans le but d’agacer cette dernière qui lui ne voulait énormément. Par ailleurs, tout comme la claymore, Narumi ne s’entraînait pas juste bêtement en alignant des enchaînements à la con, et par ailleurs, cette dernière usait aussi des simulations mentales. Ces dites simulations servaient donc à simuler dans son esprit les pires scènes possible afin de s’y préparer mentalement à l’avance au cas où cela arriverait dans la réalité. Le pire scénario possible étant la perte définitive de Seishiro dans le sens où il ne voudrait plus de la louve à ses côtés, ou s’il mourrait pour ne plus jamais revenir – mais ça, jamais elle ne le laisserait faire. L’alpha braverait ciel, montagne, paradis, enfer et néant pour le faire revenir quoi qu’il puisse advenir.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr10

Elle fit une entrée en beauté, son katana dégainé, tranchant les têtes des moines présent en cercle et si silencieux jusqu’ici en un magnifique tourbillon rotatif sur elle-même. Tranchant la dernière tête des suiveurs d’Ajito, un rictus traversa son jolie minois – un rictus révélant qu’elle prenait plaisir à annihiler les hérétiques qui suivait ce pleutre qui avait osé déclarer la guerre à SK. Cette dernière rangea son sabre aussi rapidement qu'elle avait été capable de le sortir de son étui. Tout en continuant dans une action pleine de vitesse, elle prononça au passage, avec une ferme volonté :

- Seishiro n’est pas seul et je ne le laisserai jamais l’être ! Ma vie lui est entièrement consacrée guerrière, et ce ne sont pas tes convictions qui ébranlerons les miennes !

Elle se permettait de l’appeler par son prénom puisqu’Ajito l’avait apparemment déjà découvert, tout comme la claymore.

La jeune femme venait d’apparaître avec une vitesse non négligeable devant Claire, attrapant la lame de son épée dans sa main droite qui s’était transformée en une gigantesque patte de loup garou – s’introduisant donc entre elle et Seishiro. Elle repoussa la claymore un peu plus loin, de là où se trouvait SK et Ajito par son geste. La claymore lui avait assez profondément entaillé la main sur le coup, mais la blessure se referma comme si cela n’avait aucune importance. Sa main reprit une allure humaine. Narumi avait bien vu que le calme de la guerrière aux yeux d’argents était sans faille et qu’elle jetait un regard plein de pitié envers SK et ses gestes. On pouvait ressentir tout le dégoût et le pathétisme qu’il lui inspirait, et cela ne plaisait évidemment pas à la louve. Toujours en garde et à distance, la claymore garda son air strict et emplit de fermeté. Pour le moment, cette dernière semblait attendre le déroulement des futurs évènements avant de véritablement passer à l’assaut. Narumi s’était interposer par réflexe entre elle et Seishiro, mais elle s’écarta du chemin de son amour adoré par respect : il était son égal. Il était lui aussi capable de démontrer ses talents au combat, à eux, ils formaient un couple qui allaient monter graduellement en puissance pour un jour être des ennemis pratiquement imbattable ! C’était leur but, leur destinée mutuelle.

- J’ignore ce que mon père a pu te dire avant de mourir... L’alpha avait les sourcils froncés et un regard capable de transpercer des âmes. Mais il était possédé par cette saloperie d’Alucard ! Tu sais mieux que quiconque ce que cela fait d’être sous l’emprise d’un tel démon, alors ne dit pas que les dernières paroles de mon père sont réellement ce qu’il pensait. Tout cela n’est que pure folie ! Seishiro n’est pas le monstre que tu dépeins ! Comme pour se rassurer ou pour preuve, la jeune femme avait glissé sa main dans celle de son concubin. J’ignore ce qu’Alucard lui a fait dire mais tu ferais mieux de ne pas t’occuper de nous… tu sais pourtant que nous répandons le bien sur Terre, tu m’as vue veiller au bien des terriens… Il veut tout autant que moi redonner de l’espoir à ces gens. Il ne pratique aucune tyrannie !


Narumi s’adressait surtout à Claire, mais puisque cette dernière avait dû montrer quelconque souvenir à Ajito par la télépathie, la louve lui jetait aussi des regards.

Pourtant ses paroles étaient veines… L’alpha le savait. Mais son regard ne changea pas, il resta aussi dur et déterminer que la claymore qui ne baissa pas pavillon. Jamais elle ne comprendrait, et visiblement il en serait pareil pour le Prophète qui se tenait toujours là dans une position bien confortable. Il jouait aux imbéciles heureux pour l’instant, mais la louve comptait cependant lui éclater sa tronche de petit malin. S’il pensait pouvoir s’adresser à Seishiro sur ce ton sans en subir les conséquences, c’est qu’il était encore plus fou qu’il n’y paraissait.

Caressant un instant le dessus de la main de son compagnon avant de retirer sa propre main, la louve qui était dressé, toute droite et un air sérieux abordant son visage, prit une posture plus hostile en direction d’Ajito.

- Tu nous déclares la guerre ? Alors viens affronter le chef des armées de Seishiro avant de te croire assez important pour te permettre de lui porter directement affront ! Elle donna un grand coup de poing dans la table où Aji avait posé ses pieds et la brisa d’un coup net. Je n’ai que faire de ta désinvolture, le dit Prophète de pacotille, vient honorer tes paroles au lieu de lambiner !

Aussi instantanément qu’elle avait donné le coup de poing dans la table, elle avait balayé la chaise où était assis Ajito d’un coup rotatif et rapide de la jambe. Ce dernier pouvait se retrouver les quatre fers en l’air à cet instant, ou bien propulser un peu plus loin, ou bien tout simplement il avait esquiver cela. Quoi qu’il en soit, la détermination infinie des deux femmes rendaient l’atmosphère tendues, chacune campait fermement sur ses positions et cela n’aboutirait à rien d’autre qu’à des batailles. La virulence et l’impétuosité de l’Alpha révélait une grande capacité à accumuler de la puissance pour la retranscrire de la manière la plus violente possible au combat. La louve sur ses gardes attendit quelconque réponse à son cran de la part d’Ajito, au cas où. La claymore quant à elle attendait patiemment son tour, fixant uniquement SK comme une saleté à purger.

- Je ne t’abandonnerai jamais, mon amour. Je ne puis que t’épauler dans cette situation, mais ensemble nous apprendrons à vaincre à mesure du temps toute menace. Je deviendrais la femme dans ton ombre capable de t’égaler pour mieux accomplir tes rêves. Je te le promets.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Cdeb

Narumi lui jeta un dernier regard emplit d’amour et de tendresse. Mais aussitôt que ses yeux se reposèrent sur Ajito, ils devinrent dur, sévère, une expression de totale haine vint assombrir son visage. En un instant, le beau bout de jeune femme qu’était Narumi se changea en un énorme monstre massif, mais également très agile et sournois – c’était la première fois que SK voyait sa belle sous sa forme bestiale. Elle obligea le Prophète à la suivre en se jetant à ses trousses pour le traquer avec une vitesse effroyablement terrifiante – d’autant plus que personne n’aurait envie de se faire choper par une bête sauvage aussi monstrueuse.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Giphy_10


Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockLun 8 Aoû 2016 - 21:50
Ajito surveillait les nouvelles énergies rentrant sur sa planète à la base de lancement. Il sentit Claire atterrir sur Metamol ainsi que Narumi. Il attendait de pouvoir les voirs enfin apparaître en espérant que cela lui apporterait un peu de fun. Deux combats côte à côte, c’était la première fois qu’Ajito allait se battre. Il avait hate. Il avait toujours utilisé ces pouvoirs pour fuir, il sentait la tension monter dans son corps. Il voulait un combat, il voulait montrer au monde qu’il avait de la valeur. Il voulait changer le monde, devenir plus grand que tout, plus grand que la vie. Il voulait affronter le monde, affronter l’oublis, l’incohérence le souvenir, le libre arbitre, le déterminisme  et l’incertitude.

“Je ne suis pas pressé S.K. C’est plus que je voulais m’assurer d’être le premier. Je ne sais pas pourquoi tu es là et je m’en fiche pour dire vrais, cependant il faut bien que je prenne les devants.”

S.K. sortit un cigarette et l’alluma, Ajito se perdit à observer les volutes de fumées s’élever dans les airs. C’était jolie, cela lui faisait penser à Kym, Ajito se demandait se qu’elle faisait. En cherchant son énergie il la trouva sur le site de construction. C’était bien.

“Un mot fort ? J'espère que tu ne le trouves pas abusés” Ajito souriait un peu naïvement “J’avais l'impression qu’il était approprié, tu ne veux pas jouer avec moi ? Pourtant je pensait te faire plaisir en te prenant de vitesse.”

Claire fit enfin irruption dans la pièce, Ajito sortit une Dame blanche et la posa sur le plateau. Il était temps que le jeu commence, Ajito s'étira sur sa chaise. Il se demandait si Pluie le voyait d’où elle était, il se demandait aussi si elle pouvait entendre ces pensées. Il lui pensa un bonjour par réflexe, au cas où puis ajouta que si c’était le cas, si elle entendait bien ces pensées, qu’il apprécierait qu’elle arrête, c’était un peu perturbent après tout. Le silence d’une non réponse le heurta de plein fouet, elle était devenus un Dieu… C’était comme si elle était morte. Ajito se sentit triste.

“Bon… bha, je pensais que Narumi que tu as appelé allait se battre contre Claire et toi contre moi, je veux dire, roi contre roi mais Claire n’a pas l’air motivé pour te laisser à quelqu’un d’autre qu’elle.”

Il tira une légère moue

“pour tout t’avouer j’avais même un plans spécialement façonné pour toi mais bon, que veux tu, inattendus fait partie intégrante du fun il paraît. Du coups Claire, tu sembles avoir des problèmes avec lui donc je prendrais son acolyte.”

Narumi fit enfin son entré en tuant plusieurs des moines. Leurs têtes roulèrent sur le sol, Ajito se leva silencieux et passa à côté de Narumi en l’ignorant. Il s’agenouilla dans le sang et resta immobile quelques secondes, il était désolé. Il n'était pas encore capable de protéger totalement l’héritage de sa soeur. Une fois que cette histoire avec S.K. sur métamol serait finis, il s'entraînait. Il ne pouvait pas faire grand chose pour les moines. il aimerait bien les ramener à la vie mais cela lui coûterait bien trop d'énergie sachant qu’il allait devoir se battre contre Narumi.

A défaut d’autre chose, il leurs rendrait honneur. Il se redressa enfin pleins de sang et jeta un coup d’oeil à Narumi.

“Seishiro n’est pas seul et je ne le laisserai jamais l’être ! Ma vie lui est entièrement consacrée guerrière, et ce ne sont pas tes convictions qui ébranlerons les miennes !”

Ajito dit en parlant relativement bas

“Les moines ne le mettait pas en danger lui.  Contrairement à Claire et moi et je pense que tu le voyais très bien. Tu n’es qu’une vulgaire menteuse qui se cherche une justification. Oui, je suis d’accord, même moi ne peux pas ébranler des convictions qui n'existent pas réellement.”

Ajito se rassit sur sa chaise avec un air un peu déprimé. Il ne supportait pas les gens qui se mentent à eux même, sa lui rappelait les anges barbare qui se cachait sous la prétendus sainteté de leurs quêtes.

“Tu sais, c’est mon rôle de guider les gens, peut être que je devrais t’apprendre à te connaître.”

Narumi cassa d’un coup de poing la table et balaya la chaise sous Ajito. Ajito tomba lourdement par terre et resta mollement là sans se lever. Il avait la flemme, cette Narumi semblait être un joueur bien moins drole que S.K. tant pis, à défaut d’autre choses, ça fera un mignon entraînement. Alors elle se transforma en loup et se jeta après lui.

Ajito qui avait la flemme de courir appuya sur un bouton dans le sol à côté de lui, une trappe s’ouvrit sous lui et il glissa avec la table et le thé dans une pièce plus bas. Là, il se préparerait à combattre Narumi avant qu’elle arrive.

(je vais créer un autre topic pour notre combat Narumi, S.K. et Claire, amusez vous bien °>°)
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockMar 16 Aoû 2016 - 10:31
( Merci Ajit <3)

La tension était si palpable que quiconque toucherait Claire se prendrait, ce que l'on appelle communément, nous, - simple mortel - un coup de jus. Entre l'armure et la haine intérieure que cette dernière accumulait, il y aurait bientôt de quoi faire un génocide, et ça risquait de promettre pour Seishiro - qui pour l'instant se pavanait comme une oie décorée, comme à son habitude. La stratégie de Claire était au final un assemblage d'intellect, de réflexions et surtout servait à maximiser son ampleur: cette dernière accumulait la haine et la colère en elle-même tout le long d'un combat, - ou même dans la vie de chaque jour - ce qui la faisait macérer et bouillonner aux tréfonds de son être. Cependant, d'apparence, aucunement possible de détecter la moindre parcelle de la gargantuesque haine qui l'animait: et c'était cela la supercherie. Claire s'entraînait encore et toujours à avoir un sang-froid légendaire, car cette haine accumulée lui servait lors de situations plus dures, - voir critique - à ressortir son réel potentiel et à déchaîné non seulement le démon enfouis dans ses tripes, mais également tout ce sentiment hargneux et impétueux se modulant constamment tout au fond de son être. Ainsi, capable de libérer un tel fléau - entre sa transformation finale accouplé à toute cette haine vivace - cela augmente encore et, par dessus le marché, sa puissance - comme si de base ça ne suffisait pas à foutre la trouille, ça foutue puissance à celle-là ! - grâce à sa capacité raciale. On peut donc en déduire un jeu stratégique qui permet de ressortir son réel potentiel qui bénéficie en plus d'un genre de bonus de statistique bien abusé. On se croirait contre un World Boss, c'est bien ça tout le but de la démarche. La claymore ignorait encore à cet instant si elle allait libérer ce potentiel dévastateur - ça serait quand même un peu vache de vouloir écraser son ennemi littéralement de cette manière, hein ? - mais d'un autre côté ça la démangeait bien de réduire cette chose ignoble à l'état de particules.

Evidemment cette tare de Seishiro paraissait. Oui, il paraissait certainement toujours. Paraître est le mot d'ordre dans sa personnalité qui inspirait quelque chose d'inévitablement pitoyable à Claire. Comment pouvait-on user de tant de fourberie pour cacher son véritable "moi"? Soit ce Seishiro était un pleutre, soit c'était un enculé. Je vous laisse deviner sans trop m'étaler sur cette question où il se place. Il se place entre les deux. La claymore ne voulu au premier abord pas lire dans ses pensées ni rentrer dans sa tête, mais ce sale type avec ses railleries charmeuses l'exaspérait et en même temps arrivait à lui donner de grosses envies de lui coller des baffes - dire qu'il ne faisait visiblement pas cet effet à tout le monde... Qu'est ce que les gens peuvent être aveugle. Au final elle y entra et accumula des souvenirs à Seishiro, des choses... troublantes. D'autres choses prouvaient juste encore que ce butor n'était qu'autre qu'un imposteur doublé d'un traître et d'un mec sans foi ni loi - ou quand ça l'arrange. Claire avait pénétrer son esprit en silence, sans démontrer nullement son action - la claymore restait en position d'escrime, ses yeux brillants de détermination posés sur ce monstre innommable. La claymore allait garder ces informations au chaud dans sa mémoire, inutile d'en parler à qui que ce soit: cela servait seulement à la conforter dans le fait que cet imbécile n'avait réellement rien fait de BIEN dans sa vie. Il ne devait ni connaître le fond, ni la forme d'un tel mot. Lui tout ce qu'il savait visiblement faire c'était le tapin en se faisant passer pour un gentleman. Une technique commune aux gigolos, rien de très étonnant provenant d'un gugusse dans son genre au final.

Continuant bien évidemment dans ses attitudes un demi provocatrice, un quart charmeur et un quart enfoiré - bonne possible définition de ses agissements à celui-là - il venait de se téléporter près de la claymore - pour ainsi dire juste à quelque centimètre son visage du sien. Comme un garde modeler dans le roc, la claymore resta impassible, son visage profondément stoïque ne bougea pas. Mais ses yeux renvoyant cette détermination inébranlable transpercèrent - à cette distance - encore bien plus ceux de Seishiro, leur promettant un enfer du feu des dieux. Il faisait le marial pour amuser la galerie en lui proposant du thé, en plus de venir déblatérer des choses stupides, genre " c'est dommage qu'on ait pas été présenté plus tôt ". Visiblement le gigolo en costume usait de bien des manières pour tenter de faire le charismatique, en même temps il ne fallait jamais se décourager pour arriver à prendre un client dans ses filets hein ? Devise certainement de la boîte de son mac. La claymore ne toucha même pas à l'abrutis qui pavanait et se mettait en scène tout seul face à elle: cette dernière ne bougea tellement pas que c'est Narumi en personne qui vint écarter Seishiro et Claire en repoussant l'épée de la claymore pour la faire reculer, d'un geste vif avec sa main transformée en celle d'un loup-garou. Narumi... n'est-ce pas. Cette femme, Claire respectait ses valeurs et surtout le dévouement que cette dernière possédait pour les causes qu'elle chérissait. Mais aujourd'hui elle était aveugle et se battait pour un homme qui ne la respectait même pas assez pour la protéger... La haine en mouvement constant au fond de la claymore s'impatientait de pouvoir jaillir de ses tripes pour dilapider ce sale type à qui elle avait envie de cracher au visage.

La claymore se disait qu'au final, de près, il ressemblait à un peigne-cul. Ainsi elle se conforta dans l'idée qu'il n'était pas si beau et encore moins charmeur ou charismatique à ses yeux - peut-être que cela était accentué car elle savait la mocheté de son être, mais en tout cas les faits étaient là. Ce bonhomme pouvait se rhabiller et aller ramoner les culs qu'il voulait, en tout cas ce n'était pas avec Claire qu'il aurait une telle affaire. Motta était largement mieux que ce pauvre imbécile et ça sur de nombreux points ! Motta, toujours Motta. Il était présent dans chaque jour de sa vie et constituait sa force la plus vive ! Impossible de squeezé l'être qui animait les bons sentiments de la claymore et qui surtout détenait son cœur. C'était une force dans laquelle puiser qui était inépuisable. Claire le savait que trop bien, et c'est ce pourquoi Ajito avait du soucis à se faire car Narumi semblait l'avoir prit en grippe...cette femme était capable d'une puissance qui se verrait de plus en plus destructrice à travers le temps. La claymore le sentait. La détermination de Narumi était aussi étendue et profonde que la sienne, et bientôt cette femme continuerait de grossir son aura et ses capacités, deviendrait encore et toujours plus forte, plus rapide, plus destructrice. Tout ça par amour pour le compte du prince gigolo qui lui se délectait d'avoir une femme aussi dévouée à ses côtés. Tu m'étonnes ! Il a de quoi en tirer un profit largement rentable. La louve était une menace, tout comme Seishiro, mais pas encore une menace suffisante pour que Claire fasse un remue-méninge express pour se demander quelles étaient ses chances de gagner ou de perdre. Non, il était trop tôt, et pourtant... ce jour était tout de même proche. Le " couple" des BF étaient sur la bonne voie pour devenir presque "indestructible " dans l'avenir.

Sur le passage de la louve, les têtes des moines roulèrent au sol. Claire resta de marbre, mais n'apprécia pas ce geste - bien que certainement Narumi se méfiait d'un tel rassemblement de fidèles dans la pièce, alors qu'il paraissaient à première vue inoffensif. Cette dernière se plaça auprès de son chef après avoir fait reculer la claymore considérablement avec l'impact de sa main de loup-garou repoussant son épée. Bien entendu elle le défendait cœur et âme à découvert, ce qui toucha la claymore - car malgré le fait que Narumi dévoue son être entier à une personne mauvaise, c'était la plus belle chose que l'on pouvait offrir à autrui - qui ferait de même pour Motta sans hésiter une seconde. C'était cela de réellement aimer quelqu'un. Ne pas hésiter, ne pas rebrousser chemin. Ne pas être un pleutre comme les personnes qui fuient fasse au premier danger qui se présente. C'était des gens bien déplorables qui promettaient des choses constamment sans jamais les tenir, par pleutrerie encrée dans leur code génétique. Mais il fallait bien des idiots et des menteurs partout, c'est ce qui constituait en majorité le monde actuel.

- TU es quelqu'un de bien, Narumi. Pas lui.


Ce fut la seule réponse que la guerrière voulu bien donner. Ils n'avaient guère le temps d'en débattre ou de discutailler sur qui avait raison ou qui avait tort, et de toute manière cela aurait été du superflue. Chacun ne se positionnait pas du tout de la même façon morale ou physique dans cette affaire. Narumi vouait un amour si fou à Seishiro qu'il serait absolument impossible de le lui enlever un jour. Sa force et sa détermination se firent déjà ressentir ici, alors qu'elle balaya littéralement le chef des lieux avec souplesse en brisant sa table et en le dégageant de sa chaise. Le prophète se laissa mollement tomber sur le sol comme un petit jouet sans défense. Mais ça, c'était seulement sa flemme universel qui ressortait. Claire émettait plusieurs inquiétudes à son sujet, il s'était terrer loin des combats et des entraînements depuis fort longtemps, de plus, il n'était plus réellement le même qu'auparavant. Face à cette brute accro aux entraînements et aux affronts, allait-il survivre réellement, cette fois ? S'il périssait, la claymore ne manquerait pas de s'entraîner avec le prophète afin qu'il prenne un jour sa revanche sur Narumi, mais la claymore espérait secrètement qu'aucun d'eux ne meurt. Qu'ils trouvent un genre d'issue... car même si la louve se battait pour quelqu'un qui ne méritait pas son dévouement, ses actes étaient louables.

Après un court échange de mots qui se voulaient encourageant pour Seishiro et surtout salvateur à son égard - et en prime avec le premier sourire sincère et doux de Narumi depuis que ce bordel avait débuté ! Chanceux ! - la louve porta un discours et un regard dévoilant l'intensité infinie et absolue de son amour pour Seishiro. Cela glaça le sang quelques courtes secondes à Claire. Oui, c'était l'exact vérité, elle le savait que cette femme était dingue de lui et ferait n'importe quoi pour ce monstre. Mais le voir d'une manière aussi poignante, sur le vif, c'était encore autre chose, quand on réalisait l'étendue de cet amour dévastateur... Bientôt elle déplacerait des mondes pour son SK ! La claymore observa par la suite la louve se transformer d'un seul coup - comme si un éclair l'avait transpercé - en sa forme de loup-garou qui, il fallait le dire, envoyait du pâté. Cette bestiole immense et fort bien bâtit n'était pas réellement impressionnante de part sa taille - bien les deux mètres - mais par son agilité et ses sens aiguisés, ses griffes et ses crocs affûtés - comme si tous les détails de cette bête avaient été peaufiner pour en faire un tueur remarquable. La louve plongea la tête la première, crocs et dentition sortie à la suite d'Ajito qui s'était laissé tomber dans une trappe - cette dernière se refermant après leur passage
.
- Nous voilà enfin seul, monstre. Claire se refusait de nommer cette chose par son dit prénom. Je sais tout sur ton passé et sur toi-même, j'ai pu tout voir, tout analyser. La claymore ne donna aucune précision sur sa capacité symbiotique. Mais avant de pouvoir m'adonner à cela, le père de Narumi connaissait déjà, lui, des choses peu glorifiantes à ton sujet... et il t'a vu en compagnie de sa fille. Il m'a dit quel genre de monstre tu es. Le genre de monstre qui accapare un être qui lui voue un amour sincère, pour faire de cette personne également un monstre à son image. Sa voix douce et comme un murmure paraissait immatériel en cet instant. Nous ne sommes tous pas des humains, il est vrai. Mais toi tu n'es capable d'éprouver de façon réel aucun bons sentiments. Tu n'es même pas capable de ressentir la moindre véritable compassion pour Narumi qui t'as offert l'intégralité de son être... Pauvre gigolo, tu n'es capable que de te faire attoucher comme une catin par des mains toujours plus diversifiées.

Ses paroles étaient toujours froides et dures, c'était ce que paraissait être tout ce qui sortait de la bouche de la combattante - et pourtant c'était juste l'exact vérité de ses ressentis par rapport à ce qu'elle avait vu.
Comme un bélier que l'on aurait pas vu effectuer sa manœuvre pour foncer droit sur quelqu'un, la claymore se retrouva juste devant Seishiro - la seconde après avoir terminé sa phrase - pour engager une "danse" à la manière de l'escrime avec son partenaire. La souplesse de ses gestes et surtout sa précision et son agilité faisait de la claymore une excellente escrimeuse confirmé. Mais il en était certainement de même pour Seishiro qui semblait maîtriser ce genre de chose de son côté. C'était un beau spectacle que de les voir tournoyer l'un autours de l'autre en parant les offensives du voisin pour relancer ses propres attaques à son égard. La claymore ne faisait qu'un petit " tour de chauffe " et encore, c'était plutôt par distraction qu'elle était venue surprendre d'un seul coup son adversaire pour l'inviter à faire de beaux échanges façon escrime à ses côtés. Il fallait croire que leurs jeux de jambes étaient assez similaire car aucun d'eux n'arrivaient réellement à sortir du lot dans la pratique de cette technique particulière. La particularité de l'escrime était d'utiliser l'épée comme une pointe, afin de réaliser des coups d'estoc.

La claymore décida de se dégager d'un seul coup d'un salto arrière tout en finesse, on pouvait admirer les courbes de son corps se plier comme si elle n'était aucunement articuler.

Cette fois retombant dans une position de garde dextre - qui indiquait une nouvelle manière d'utiliser son épée longue de deux mètres, je le rappelle - la jeune femme n'hésita pas à balader son épée comme une extension de son bras pour découper Seishiro de façon transversale, puis horizontale. Vue la portée de son arme, ce dernier avait tout intérêt à être rapide, surtout que la claymore balançait des coups d'épée de brute alors que cela ne réduisait en rien la vitesse de la combattante ! On sentait là toute l'expérimentation et ses heures inépuisables d'entraînements qui lui permettait de pratiquer des coups lourds tout en étant d'une rapidité fulgurante.

Alors qu'elle passa en garde arrière, dite " garde du serpent" afin de pouvoir engager des coups d'épées encore plus brutaux - en gros des coups d'épées qui tapent carrément violemment sur l'adversaire en s'écrasant dessus - dès son premier mouvement - qui était donc un saut pour venir percuter Seishiro, tout en tourbillonnant sur elle-même avec son épée - cette dernière activa l'épée serpent. Son arme qui menaçait déjà la survie d'autrui devint immanquablement mortelle avec cette technique, son épée se mit à onduler à une vitesse si folle qu'il était impossible de cerner comment Claire arrivait à réaliser cela à l’œil nu. ( voir ma fiche)

Maintenant les coups étaient brutaux, précis et empreint d'une rapidité à toute épreuve, mais par dessus le marcher, sa technique de l'épée serpent rendait tout contact avec son épée possiblement mortel. La peau et les chaires de son adversaire risquaient d'être déchiquetés sous l'impacte, il fallait voir encore comment son compagnon " de jeu " allait se débrouiller dans cette situation.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr15

Ainsi la combattante alterna coup d'estoc, coup par la lame, coup par tranchant et diverses autres techniques d'attaque à l'épée pour montrer l'étendue de son savoir faire. S'il pensait être le seul à se débrouiller sur ce niveau, il allait vite comprendre son erreur. Surtout que l'aura de Claire resta en suspend et ne se dévoila toujours pas... alors que ses gestes gracieux et exécuter d'une manière aussi parfaite laissaient sous entendre une certaine puissance... qualifié d'extrême par certains.

Ce n'était que le début.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockSam 20 Aoû 2016 - 1:42
L'actuel dirigeant de Metamol était une sorte d'original, le genre de personne que l'on rencontre qu'une seule fois dans sa vie. Ses gestes, le ton qu'il employait, chaque détail laissait à penser qu'il n'avait rien d'un type d'ordinaire. Qu'il connaisse le nom de Seishiro, ça c'était étonnant, enfin peut-être pas tant que ça puisque si Claire le connaissait aussi c'est que ça devait être à la mode. Mais surtout, s'il savait des choses sur Seishiro, au point de connaître ce que le roi de Dark avait caché, enfouit depuis tant d'années pour que jamais sa véritable identité ne soit révélée, c'était qu'il savait bien plus de choses que ça. À moins qu'il n'ait le même pouvoir que la plume noire de Dark, mais c'était peu probable. Et s'il en savait davantage, pourquoi avait-il ce sourire aux lèvres ? Il devrait réagir en toute logique comme Claire, avec la peur au ventre qui engendrait la haine. Mais non, tout ça avait l'air de l'amuser et cela rappelait un certain... SK. Oui, le démon aimait lui aussi jouer et s'amuser avec ceux qu'il rencontrait. Cependant, il n'aimait pas jouer aux jeux des autres, seuls les siens l'intéressait et là, il se sentait un peu surpris. C'était un sentiment que Seishiro détestait. Il voulait toujours que les choses aillent dans son sens, les contrôler, que ce soit lui qui dicte le tempo. C'était lui qui devait surprendre, pas l'inverse...

Pour la suite, SK se contenta d'être un bon spectateur. Après tout il n'était pas chez lui et il ne mettait pas les règles de courtoisies de côté. La guerrière Claire avait fait son entrée, empêchant une réponse du démon à celui qui avait sorti un échiquier. Pour une planète aussi pauvre et dans un temple abandonné comme celui-ci, il y avait visiblement du monde pour protéger Metamol. Ce n'était pas une planète si déserte que ça finalement. Cela attisa un peu plus la curiosité de SK, peut-être qu'il y avait quelque chose de grande valeur qui était gardé quelque part ici ? Un trésor ? Ce n'était pas ce qui intéressait le plus Kasai mais ça pouvait toujours être utile. À moins qu'il y ait un secret encore plus incroyable ? Après tout cet Ajito avait l'air un peu fou, comme lui, il y avait sans doute des choses à voir sur cette planète. Mais l'exploration devra vraisemblablement s'arrêter ici pour l'instant, les hôtes de cette vieille bâtisse semblaient demander avec insistance un combat. Un défi ? SK était-il du genre à relever un défi ? Tout dépendait de sa nature mais ça l'ennuyait beaucoup de devoir se battre. Tiens ? Il avait aussi ce point commun avec l'amateur d'échiquier aux cheveux blancs. Par contre, Seishiro pouvait-il refuser la demande d'une lady ? C'était une autre histoire.

Le sourire s'affichait toujours sur le visage de SK, l'imprévu, il détestait ça. Mais il fallait bien avouer que parfois ça avait du bon, cela mettait un peu de piment dans une vie un peu trop monotone. Et là, cette difficulté qui se présentait face à lui le stimulait un peu. Jouer avec cette fille aux cheveux blonds ? Pourquoi pas, mais le corbeau savait qu'il risquerait d'y laisser quelques plumes. Ce n'était pas tellement ça qui l'embêtait mais pour quel motif devait-il se battre ? Juste parce qu'on l'avait défié ? Il n'était pas une brute qui se contentait de frapper et qui ne pouvait s'empêcher de se battre, comme les sayens. Cette fille avait peut-être un lien avec cette race, mais elle n'en avait pas vraiment l'air. Mais peu importe, si Seishiro devait se battre il devait le faire dans un but précis, pas pour assouvir le désir de montrer qui a la plus grosse.

Encore une fois, SK resta spectateur des événements lorsqu'une quatrième personne entra dans la salle, de façon spectaculaire, qui plus est. Le démon aimait les gens qui savaient se mettre en scène et la louve l'avait fait de fort bel manière en décapitant quelques moines. Un spectacle remarquable. En plus de cela elle possédait une force et un dévouement pour le chef des BF incroyable. Ce qui faisait d'elle un atout et une personne précieuse aux yeux de la plume noire de Dark.


"Oh, tu as fait vite ma chère ! Quel bonheur de te revoir."

Annonça-t-il après avoir retiré sa cigarette de sa bouche et l'avoir jeté par terre, le visage toujours aussi bienveillant que d'habitude. Mais il était réellement content de voir Narumi venir jusqu'à lui. C'était quelqu'un sur qui il pouvait compter et c'était justement avec ce genre de personnes qu'il voulait avancer. La louve fit un peu le ménage avec son style énergique caractéristique. Elle défendit le démon et lui prit même la main, prouvant qu'elle était totalement de son côté. SK garda la main de l'Alpha dans la sienne, conscient de tenir là une précieuse alliée. Il l'écouta et fut ravi de ses paroles, alors que Claire essayait de la monter contre lui. Narumi employa de nouveau la manière forte pour mettre Ajito à terre, et ce dernier décida de s'échapper en passant par une trappe pour aller dans une autre pièce. La louve quant à elle, avait de nouveau montré au démon au chapeau noir son dévouement par des mots sincères et ce dernier lui répondit.

"Je compte sur toi. Mais s'il te plaît, ne meurt pas !"

Il avait dit ça dans un sourire alors que le regard de Claire était toujours aussi dur envers lui. Il se retrouvait seul face à cette femme qui l'avait prit en grippe sans qu'il ne saches réellement pourquoi. Lui, il ne savait pas grand chose sur elle à part qu'elle arrivait très bien à froncer les sourcils et que cela ne gâchait pas son joli visage pour autant. Ils étaient seuls et contrairement aux autres fois où SK se retrouvait seul avec une femme ils n'allaient cette fois-ci pas s'échanger des mots doux autour d'un dîner aux chandelles. Non, les mots et le ton n'y étaient pas. Claire restait dans son costume de guerrière rempli de haine. Il était sans doute peine perdu de la raisonner. Les gens qui restent butés sur des idées peuvent rarement les changer. Pour elle il était le mal incarné... Et tout ça continuait de le faire sourire. Claire le traita de monstre, lui servant toute l'atiraille des "mots doux" que l'on pouvait envoyer à quelqu'un qu'on déteste. Elle prétendait le connaître, qu'elle l'avait analyser, qu'on lui avait parlé de lui en mal... Elle se justifiait pour avoir quelqu'un sur qui déverser sa haine apparemment. SK soupira mais il n'eut pas le temps de répondre qu'il dut dégainer son arme lui aussi, afin de parer les attaques de la guerrière à la crinière dorée. Un spectacle agréable se déroula alors et on ne pouvait que regretter qu'il n'y ait pas de spectateurs pour voir ces échanges de coups de lames dans un style d'escrimeurs. Tout deux connaissaient visiblement bien cette discipline. En fait SK connaissait quasiment tous les styles de combats à l'épée mais celui-là était souvent celui qu'il employait le plus et on pouvait remarquer qu'il était très doué dans ce domaine là. Il faisait cela machinalement, donnait des coups et esquivait ceux de Claire avec beaucoup d'habileté. Mais il n'arrivait pas vraiment à inquiéter la combattante, qui avait une très longue épée, ce qui rendait l'esquive différente mais c'était aussi un désavantage pour celui qui maniait une telle arme car cela présentait de nombreuses failles. Heureusement Seishiro était assez rapide et agile pour ne pas être découper par les coups de Claire, il fit des mouvements de plus en plus éloignés pour rendre plus difficile la manipulation de l'épée de la guerrière. Cependant, la Claymore ajouta de la difficulté en alliant une technique à son épée, SK se rendit rapidement compte de la dangerosité de cette attaque et il décida d'utiliser la téléportation pour esquiver et se déplacer un peu plus loin. Il réitéra le coup pour se rapprocher en tentant de donner quelques coups mais continuant à se téléporter à plusieurs reprises à divers endroits pour désorienter Claire.

Donner un coup réellement fatal était difficile dans ces conditions alors SK se téléporta une nouvelle fois, cette fois pour quitter le lieu du combat et se plaça à quelques mètres plus loin sur une estrade. Comme pour faire un break, il s'était replié et avait posé le bout de son épée au sol en mettant ses deux mains sur la poignée. Il avait plutôt fier allure dans cette position et ce n'était pas étonnant le connaissant, lui qui aimait toujours se mettre en scène, en bon comédien. Il avait toujours le sourire aux lèvres et profita de cet instant pour parler à Claire, toujours l'air amical.


"Alors, mademoiselle je-sais-tout ? Pas mal pour un petit échauffement ! Tu as l'air d'avoir une idée bien arrêtée en ce qui me concerne. Mais tu as raison : je suis un sale type haha haha !"Il avait dit cela en éclatant de rire en levant l'index de sa main droite, comme si ce qu'il venait d'annoncer était réellement amusant. "Mais qui es-tu pour parler de bien ou de mal ? Ta croisade contre le mal a bien piètre d'allure, toi qui laisses de pauvres innocents se faire décapiter devant tes yeux, aidant un homme qui n'a pas plus fait de choses pour eux, que de les laisser mourir... Pourtant ces pauvres gens semblaient vouer leur vies à cet homme. Tiens, tiens, mais ce n'est pas une chose qui te tiens à cœur ça ? Haha ! Alors que lui comme toi étiez bien au courant de la menace que je pouvais représenter, moi et mes acolytes ! Haha ha ! Un monstre ? Quel monstre ? Tu essayes juste de trouver un bouc-émissaire pour déverser ta haine... Est-ce un chagrin d'amour qui attise ta colère, ma chère ?"Il lui fit un clin d’œil, la narguant quand même un peu, elle l'avait bien méritée. "L'hypocrisie a ses limites. Même moi, je le sais. Si tu ne m'apprécie pas, dis-le franchement au lieu d'essayer de te justifier ! Parce que tu as "vu" on ne sait quoi et qu'on t'as dit des "choses". Savais-tu par exemple qu'il m'est déjà arrivé de sauver la vie de gens que je ne connaissais même pas ? Je suis peut-être un monstre qui tue pour obtenir ce qu'il veut mais je ne déroges jamais à mes principes."

SK parlait beaucoup mais parlait bien. Avait-il réellement sauver des gens comme il le prétendait ? Il était un fourbe et un menteur mais il pouvait également dire la vérité. Il n'était pas impossible que dans une situation précise il ait fait ça. Dans tous les cas il avait raison sur certains points, elle venait chasser un "monstre" par ce qu'elle avait "vu" et ce qu'on lui "avait dit". Sans même penser que ça pouvait être faux où qu'il avait pu changer avec le temps, si ces histoires étaient vraies. Le démon resta là en attendant une réaction, pas franchement emballé à l'idée de faire un combat dragonballesque.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockSam 20 Aoû 2016 - 15:47
Les événements actuels semblaient se dérouler de façon rapide, cela partait de bon train et Claire en était satisfaite. Seishiro était réactif et au moins ce n'était pas ce genre de gros mollasson inintéressant qui passe les trois quart d'un combat à se plaindre ou à observer à moitié ce qui se passe dans une situation donnée. La claymore appréciait les gens qui savaient analyser, et visiblement ce cher démon faisait partie de cette "caste" de personne. Narumi et Ajito l'étaient également, mais à l'heure actuelle, on entendait seulement le souffle long et guttural de la forme de bête de la louve. Les loup-garou étaient en général des "animaux" peu discret de par leur force et de leur grandeur, et même si on discernait légèrement d'ici sa grosse respiration naturelle - bientôt on distinguerait certainement aisément les hurlements de la bête lorsque l’affrontement débutera réellement. La guerrière se trouvait plutôt chanceuse de trouver un adversaire qui avait une certaine "poigne", Seishiro semblait être au final un adversaire qui méritait d'être respecté - du moins dans le contexte du combat. Autrement, il était évident que la blondinette ne s'intéresserait pas à un type dans son genre, étant donné les preuves irréfutables de ses actions passées de lâche et de fourbe - ajoutant au portrait ses actions actuelles, particulièrement envers sa dite compagne, Narumi. la claymore ne souhaitait pas se mêler de ce qui ne la regardait pas, et pourtant, comment rester impassible face à toutes ces choses malsaines qu'il avait réalisé dans sa vie ? La jeune femme avait pu lire en lui via son don, ce qui avait ajouter du cran à sa haine envers cet homme. Elle avait pu voir tout ce qu'il avait planifier, fait, vu, méditer, pour mieux tromper et réussir dans ses objectifs personnels en dépit de ceux qui croyaient en lui. Celle-ci avait pu voir dans les pensées du démon le visage d'une femme qui semblait avoir énormément tenu à lui également, et visiblement il l'avait laissé à l'abandon. Allait-il faire cela aussi avec Narumi ? Rien que d'avoir vu un tel acte, cela rendait Claire excessivement malade. Comment pouvait-on se jouer autant d'autrui avec des sentiments si absolue que le véritable amour ? Mais il n'y avait pas que cela - il avait trahi des gens de confiance en faisant en sorte que d'autres soient accuser à sa place, pendant que lui s'en tirait tranquillement en allant siroter un mojito fraise sous les tropiques - une boisson typique des gigolo dans son genre. Comment pouvait-on rester indifférent en ayant vu toutes ces ignominies qu'il avait commis ? Seul les tarlouzes certainement restaient en retrait face à l'évidence par peur de se mouiller. Ici il n'aurait pas de moyen de se défaire de ses actes ou de tenter par des pirouettes de se justifier: les souvenirs qui étaient encrés en lui parlaient à sa place.

Les paroles qu'il avait eu envers Narumi dégoûta d'autant plus la claymore, quel hypocrite il faisait. Claire ne pouvait pas croire en la sincérité d'un gugusse pareil qui avait fait tant de mal autours de lui pour servir ses propres intérêts et seulement les siens. Un égoïste doublé d'un mec avec un besoin fou de se mettre en scène pour qu'on l'adule. Il lui semblait bien pitoyable. Bien entendu pour ceux qui n'avaient pas la faculté de lire en lui, il était certainement plus dure de se rendre compte rapidement du monstre qu'il était au fond de son âme. Peut être que part certains de ses actes on pouvait avoir des doutes sur sa gentillesse - mais visiblement personne ne le remarquait.

Il était un excellent acteur qui savait se mettre en valeur et se tirer des situations délicates. Malheureusement pour lui, au vue des dons de la jeune femme, il n'avait pas pu faire le beau devant cette dernière afin de la mettre dans sa poche - de toute façon Claire se méfiait de ce genre de personne à l'air charmeur. Souvent les personnes qui séduisent en profite toujours pour soutirer des choses aux personnes qu'elles arrivent à atteindre de par leur charisme et leurs attraits séduisant. Pour avoir lu dans la tête de Narumi ses souvenirs, Claire resta d'abord bien étonné qu'elle se fasse avoir par un butor pareil, mais l'amour justifiait l'aveuglement. Une telle détermination amoureuse était des plus admirables au vue de toute la dévotion et des sincères sentiments qui l'accompagnait. Cependant c'était un sale type peu recommandable qui en profitait et qui allait bien s'en servir pour accomplir ses buts. Le maigre butin qu'en récolterait Narumi était... ses enfants. Oui, en lisant dans son esprit la claymore avait pu constater qu'ils avaient eu des enfants ensemble, mais elle n'avait pas fouillé assez loin pour comprendre que SK ignorait qu'il en avait. Et quoi d'autre obtiendrait-elle ? un peu de compassion et de remerciements de sa part parfois. Du moins c'était ce que la claymore pensait de tout cela, et au fond elle se sentait bien attristé pour cette autre femme - même si Narumi ne s'en rendait pas compte ou ne voulait pas voir la réalité en face.

Enfin, est-ce que Ajito réussie rait au moins à lutter contre son adversaire bestial ? C'était la grande question. Claire se faisait du soucis à son égard étant donné qu'il n'était plus lui même - plus réellement. En lui se faisait sentir une très, très vieille énergie contenant une certaine puissance non-négligeable. Mais elle semblait très lointaine et enfouie, comme s'il ne pouvait pas y avoir accès pour l'heure. Il était donc seul et livré à son renouveau dans " la vie " avec une aura "nouvelle" et ne s'étant pas encore forger via des entraînements et divers combats. Au moins celui-ci allait l'endurcir et lui permettre d'acquérir une certaine expérience, il avait des chances d'en sortir vainqueur si ce nouvel Ajito était confiant et se rappelait d'une bonne partie de son savoir d'antan. Mais s'il ne pouvait se tirer de cette situation, une chose était certaine: la vengeance serait au rendez-vous, connaissant l'oiseau. Il allait certainement reprendre les choses en main et redevenir le guerrier qu'il était il y a fort longtemps - ce qui lui permettrait dans la durée probablement de "débloquer" cette aura enfouie. La claymore allait de toute évidence épauler son vieil ami dans ses buts, surtout si ceux-ci étaient de s'entraîner afin d'acquérir toujours plus de puissance - ce qui était le quotidien de la guerrière depuis bien longtemps.

Les circonstances avaient fait que les deux adversaires étaient plus ou moins égaux quant au maniement de l'épée et cet art. Pour l'instant aucun des deux ne se démarquaient réellement, à part des esquives, des pirouettes et des coups d'estoc ou de revers donnés par Claire et inversement, rien ne semblait les départager à ce niveau. Ils se retrouvaient dans une de ces situations comiques où deux excellentes personnes dans un domaine devaient croisés le fer. Ce n'était pas désagréable: au contraire, il était rare de rencontrer un autre guerrier qui était spécialiste de l'épée à deux mains et ceux dans plusieurs dérive de cet art. Les coups qu'ils s’échangeaient furent rapide et plein de grâce, on aurait dit deux danseurs donnant un  formidable spectacle - et donc qu'ils combattaient pour la scène, mais pas en réalité, tellement les mouvements étaient fluide. La jeune femme se réjouissait au niveau combatif de pouvoir faire des échanges d'une telle qualité avec cet homme, au moins il servait un minimum à quelque chose d'attrayant sur ce plan là - c'était déjà ça.

Pour l'heure, rien de très engageant cependant de la part de la plume noire, il esquivait ou rendait des coups, esquivait en se téléportant, rien de transcendant. Mais ça n'allait certainement pas durer des lustres, disons que la claymore n'aimait pas s'éterniser et trouvait cela un peu ridicule de faire durer un combat en se donnant petit coup par petit coup à la place de délivrer assez progressivement sa puissance à l'adversaire et vice-versa. C'était sa manière d'aimer les combats, après elle savait s'adapter aux gens qui lui faisaient face. Dans la situation actuelle cela avait démarrer lentement mais d'une manière tout à fait plaisante, c'était exquis de partager une danse aussi originale et aussi bien menée par deux partenaires qui préméditait l'exacte jeu de jambes et d'offensives de l'autre - parce que les deux parties connaissaient les moindres mouvements et postures possible de cette même danse par coeur.

Cela ne dura qu'un temps, Seishiro préféra une posture de retrait et se replia à plusieurs mètres, il avait commencer à s'adresser à cette dernière pendant son geste - ainsi par respect elle se redressa et ne le poursuivit pas, posant le plat de son arme contre son épaule droite tout en la maintenant. Le démon prit évidemment une pose des plus royales en maintenant son épée à deux mains, le dos droit, l'air fier: le parfait kéké. L'air toujours aussi sérieux - mais visiblement légèrement blaser de le voir jouer aux beau-gosse encore et toujours sur le moment - la jeune femme l'écouta déblatérer ses paroles sans broncher. Elle ne broncha ni au début, ni sur le milieu, ni sur la fin. L'expression sur son visage était si stoïque, si "absente", comme si toute émotion était sous son entier contrôle, que cela pouvait finir par paraître - au delà d'être intimidant - fortement flippant. Ses yeux dénués de ressentis restaient profondément encré dans ceux de son adversaire, pas un instant elle détourna son regard pendant qu'il s'adressait à la claymore.

- Inconscient. Le père de Narumi semblait en connaître un rayon sur tes méfaits. Il était venu rendre visite à sa fille un soir, lors d'une de leurs fêtes traditionnelles, à laquelle elle n'a pas voulu aller - car tu étais chez elle. Il vous a vu. Il a reconnu ton visage et cela l'a profondément troublé. Avant de mourir il m'a dit que tu allais faire de sa fille un monstre. Elle marqua une pose, ses yeux si inexpressif continuaient de fixer Seishiro avec insistance. Il m'a transmis son souvenir de cette nuit-là, où il vous a vu et t'as reconnu. Pour ta gouverne, je peux m'introduire dans l'esprit des gens et lire leur moindres secrets. Ainsi j'ai pu en lire bien d'avantage sur toi et ton passé que ce que j'aurai escompté au départ. Je remercie ton esprit pitoyable pour sa collaboration par ailleurs. Claire restait si stoïque. Si droite. Pourtant elle semblait prête à réagir à tout assaut. Tu sembles me juger comme étant une protectrice de mon prochain: mais tu as tord. Je ne protège que les personnes que j'ai analyser mentalement et que je juge être des personnes assez pure pour mériter d'être défendue. Chacun sa vision de voir les choses et le monde, mais si tu n'es pas capable de déterminer les barrières délimitant le bien et le mal, c'est tout simplement que tu es un idiot. Je ne crois pas que tu sois une personne recommandable au vue de l'analyse que j'ai faite de ton "moi profond" et de ses souvenirs.


La jeune femme qui n'avait pas cesser de fixer son adversaire fini par changer son épée de position comme pour mettre un terme à ces échanges de paroles qui lui paraissaient à force inutile. Les positions étaient "campées" par chacune des parties ici.

- Je n'ai aucune justification supplémentaire à donner à un monstre qui tente de s'extraire de ses méfaits en venant me vendre qu'il protège la veuve et l'orphelin. Cette discussion est superflue.

La claymore se déplaça en se téléportant près de son adversaire, plus précisément au dessus de lui au niveau de l'arrière de son crâne, afin d'exploser son dos du revers de son épée. Si Seishiro avait esquivé ce coup, le sol se brisa littéralement sous la puissance du revers de l'attaque, soulevant de la poussière autours des deux ennemis. Claire enchaîna sans se téléporter en fonçant avec une vitesse considérable sur le flanc droit de Seishiro pour lui placer un coup d'estoc dans son creux poplité ( arrière du genou) ainsi dans l'arrière du genou droit. Par la suite ils reprirent leur danse effrénée en accélérant le rythme, mais cette fois la jeune femme fit une tentative pour un "double désarmement". C'est une certaine technique à l'épée qui fait en sorte de désarmer et l'adversaire ET soi-même. Si cela avait réussie, la jeune femme enchaîna d'un coup de genou rapide et précis dans le sternum, puis cette dernière tenta de lui briser la cage thoracique en portant un coup de poing "remontant" en sa direction.

Par la suite en se téléportant, la guerrière récupère son épée et tenta de faire reculer son ennemi en procédant à des manœuvres longues - ce qui était largement faisable avec une épée de 2 mètres - afin de faire reculer un maximum son adversaire. La combattante attendait patiemment dans sa tête " le bon coup " pour placer sa future attaque, elle avait une idée derrière la tête.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockJeu 25 Aoû 2016 - 23:42
L'avenir de Metamol était incertain, deux combats s'étaient formés dans ce curieux temple qui avait la tête en bas. Deux combats pour peut-être deux issues différentes, les différents protagonistes ne laissait pas trop place à des pronostiques tant leurs valeurs, leurs qualités physiques et mentales, leurs spécialités dans le domaine du combat était différentes. Mais étonnamment SK se trouvait des similitudes avec chacun des quatre combattants présent ici. Si Narumi épousait les mêmes idées que la plume noire de Dark, qu'Ajito avait cette folie que pouvait avoir le chapelier, Claire avait aussi un point commun avec celui qu'elle semblait détester. L'escrime. Cet art du combat, cet art de la gestuelle, cet art de la danse, aussi. Ils étaient très forts dans ce domaine là tout les deux et bien malin était celui qui pouvait dire lequel d'entre eux prenait le dessus. À vrai dire, pour Seishiro, il s'agissait encore d'un jeu. Le démon était bien loin d'être au maximum de ses capacités. Il ne se donnait pas à fond, se contentait de se battre sans se blesser et en observant son adversaire qui était quelqu'un de très redoutable. Cela pouvait être énervant d'avoir quelqu'un comme lui, qui se bat sans y aller sérieusement. Mais qui pouvait bien le blâmer ? Après tout Seishiro n'était pas venu ici pour se battre à la base. C'était cet Ajito qui lui avait déclaré la guerre, et cette blondasse qui demandait un combat. Rien n'obligeait SK à sortir sa lame mais... C'était peut-être plus fort que lui ? Le jeu ? La demande d'une lady ? C'était très tentant pour lui, et il avait l'habitude de ne jamais rien se refuser. Il faisait donc le spectacle, comme d'habitude, à défaut de voir un quelconque intérêt à ce combat, il s'amusait. S'éterniser dans un combat n'était pas son but mais ça ne le dérangeait pas non plus, il n'était pas pressé. Alors que Claire prenait les choses très aux sérieux, l'avenir de Metamol se jouait-il sous la forme d'un jeu ?

Seishiro n'avait pas une puissance démesurée comme tout ces primates de sayens qui ne se vouaient qu'au combat, faisant gonfler leur muscles de toutes part. Mais par contre, le démon était malin, utilisait des techniques redoutables et immanquablement très pénibles pour ses adversaires. Il n'avait pas encore sorti toute sa panoplie face à Claire mais il n'allait sans doute pas tarder à le faire. Pour le moment il se contentait de montrer ses capacités d'escrimeur. Discipline qui, comme beaucoup d'autres étaient maîtrisés par le chapelier fou. SK était tout de même assez âgé, il approchait des 300 ans petit à petit même s'il avait encore de la marge. Et cette longévité lui avait permis de vivre plusieurs vies en quelque sorte et il bénéficiait alors d'une grande expérience en combat et plus particulièrement dans le domaine du maniement d'épées. Il avait apprit quasiment tout les styles avec beaucoup de succès. Mais il devait en exister tellement qu'il serait difficile de toute les assimilés. L'épée, c'était une arme qu'il appréciait beaucoup, elle était un peu à son image d'ailleurs, belle de l'extérieur mais qui pouvait très vite vous transpercer le cœur, ou bien, si vous avez de la chance, seulement vous couper un peu. Il avait toutes les aptitudes pour contrôler ce genre d'armes et était devenu un maître en la matière, bien que ses talents de bretteurs étaient peu connus finalement. On le voyait pourtant fréquemment avec ce type d'arme lorsqu'il se préparait à affronter un danger.

Vif, le démon au chapeau noir avait réussit à s'extirper de cette danse frénétique dans laquelle il avait échangé les coups d'épées avec son adversaire du jour qui, elle aussi, avait un certain talent dans l'art de manier les épées. Il était satisfait de rencontrer un tel adversaire, qui alliait beauté et qualité. SK ne pouvait que regretter de ne pas l'avoir dans son camp, mais pour cela c'était peine perdue puisqu'elle avait une haine très prononcée envers lui. Il s'était replié avec grâce et avait entamé un discours où il démonta les propos de la jolie blonde mais cela n'avait pas trop l'air de l'affecter. Son regard vide était assez déroutant mais il en fallait plus pour troubler le déjà très déséquilibré SK. Ces yeux ne lui inspirait aucune crainte, il se contentait simplement de l'observer en imaginant ce qu'elle pouvait être. Un ancien soldat ? Elle avait l'air d'avoir beaucoup travaillé sur elle-même pour dégager cette aura et ce visage impassible qui en ferait fuir plus d'un. On aurait dit une sorte d'assassin, et elle avait en plus les qualités physiques et mentales pour coller à ce profil. C'était une possibilité mais il y en avait bien d'autres. Par ailleurs, l'homme aux yeux dorés se demandait comment Ajito et Claire avaient pu faire connaissance et comment ils avaient pu tisser des liens. Ce devait être une histoire aussi troublante que fascinante.

Le démon ricana en écoutant les paroles de Claire, c'était vraiment une mademoiselle je-sais-tout, le genre de personne qui pense avoir tout vu, tout connu. Son jugement devait sûrement être semblable à celui d'un dieu ou quelque chose comme ça et après on avancait que Seishiro se prends pour ce qu'il n'était pas ? Qui était cette femme au juste ? Elle disait connaître le père de Narumi et qu'il avait médit sur SK, et elle croyait ça sur paroles en plus. Mais ce n'était pas tout, elle avait apparemment un pouvoir spécial qui lui permettait de voir dans le passé des gens. Comme c'était pratique. Cela expliquait pourquoi elle connaissait si bien SK et ce dernier s'en doutait un peu. Ajito devait avoir le même genre de capacité d'ailleurs. Qu'il y ait tant de monde qui connaisse si bien Seishiro Kasai n'était pas normal et il avait très vite pensé qu'ils avaient certainement un pouvoir spécial. C'était donc le cas, et c'était pour ça aussi que le démon ne se cachait plus vraiment, se définissant lui-même comme un sale type devant Claire. SK soupira puis repris une inspiration pour rétorquer.

"Bla bla bla !Inconscient ? Pfff il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ! Mais je peux comprendre ta réticence à mon égard vu ton pouvoir ! Tu as vu comme je maîtrise bien les rimes ? Haha haha ! Ce n'est pas la seule chose d'ailleurs. Enfin, te raisonner est voué à l'échec on dirait, c'est bien dommage. Mais je m'interroge sur ton esprit d'analyse. Cela n'a pas l'air très clair pour toi tout ça haha ! Tu prétends ne pas vouloir sauver ton prochain mais vouloir sauver ceux qui le méritent... C'est ridicule à quel point tu peux jouer sur les mots. Ne penses-tu pas qu'un héros veuille sauver ceux qui le mérites ? Tout est une question de point de vue. Tu fais ta fausse justicière en pensant savoir ce qui est bien ou mal. Tu te baignes d'illusions en pensant devoir m'affronter alors que de pauvres gens sont morts sous tes yeux sans que tu ne fasse quoi que ce soit. J'imagine que ces moines n'avaient pas ta bénédictions ô grande déesse ! Pffouah HAHA HAHA HAHA !! HAHA HAHA HAHA !" Il éclata d'un rire qui résonna dans toute cette grande salle, narguant la blonde. Puis il se repris en étant plus sérieux, toujours le sourire aux lèvres, pointant son épée en direction de Claire. "Bien ! Alors reprenons ce combat mâdame je-suis-pas-une-justicière-mais-je-défends-ceux-qui-le-mérite !! HO HO !! HO HAHA HAHA ! Que c'est hilarant ! Tu ne te rends même pas compte de ton ridicule ! Avec ton air sérieux c'est encore plus drôle, parce qu'on dirait que tu y crois vraiment. Oh ? Attends un peu, tu y crois peut-être vraiment ? Oups ! Je crois que j'ai fauté ! Ha ha ! Désolé ! C'est comme quand on révèle à un enfant que le père noël n'existe pas ! Mouha haha haha ! Haha haha HAHA HAHA !!"

Il connaissait assez bien la Terre et ses vieilles légendes pour en parler, il n'était pas sûr que Claire comprenne, ne sachant pas d'où cette femme sortait, mais en tout cas ça l'avait bien fait rire. Le démon était plié mais il ne le resta pas longtemps pour se mettre rapidement en garde : il savait qu'il ne fallait pas prendre cette femme à la légère. Elle pouvait être extrêmement dangereuse et il le savait très bien. Il l'a vit rapidement se téléporter et anticipa en se déplaçant de deux bons mètres sur sa droite pour la voir taper le sol, ce qui le fit pousser un petit rire. Il n'attendit pas qu'elle continue son enchaînement et fit un bon en avant pour pointer son épée dans le flanc de Claire avant de se retirer d'un geste vif. Amusant, elle visa aussi le flanc droit après s'être déplacée aussi vivement que l'éclair, SK eut le réflexe de contrer avec son épée en freinant la lame de son adversaire qui le frôla de peu. Elle continua en mettant un coup d'estoc au genoux de  Seishiro, ce dernier avait mit son épée en opposition pour ne pas être blessé à ce niveau là mais lorsqu'il posa son genou il en profita pour attraper la poussière et la balancer au visage de Claire, il avait fait croire qu'il était vulnérable pour mieux la surprendre et entailla vivement la jambe droite de Cla warrior en profitant de sa confusion. Puis, ils reprirent leur danse et la guerrière réussit à désarmer Seishiro qui fit une tête de choqué en constatant cela, digne des plus belles faces du cinéma américain. On pouvait presque entendre la larme du metteur en scène tomber au sol devant une telle comédie, si bonnement menée. Bon, il ne s'agissait pas d'une pièce de théâtre mais j’essaye de vous la faire vivre avec émotion. Le démon se prit ensuite un coup au sternum qui le fit reculé et il chuta même en exagérant beaucoup le mouvement, tombant de l'estrade sur laquelle il était revenu depuis quelques instants, effectuant une roulade dans la poussière, digne d'Indiana Jones. Puis le comédien se redressa un peu avec un regard dur, marqué par l'incertitude.


"Non, malheureuse... Tu... tu ne peux pas faire ça !" Puis soudain un sourire s'afficha sur le malicieux SK qui se releva directement et fit mine de lancer quelque chose sur Claire. Cette fois ce n'était pas de la poussière c'était... Absolument rien. Un leurre qui lui permis de lancer une attaque en faisant s'enflammer les pieds de Claire avec sa technique Free Fire. Le démon se redressa puis fronça les sourcils, toujours à fond dans son rôle d'acteur. "Hum ? Tu as tellement frotter le sol avec tes bottes qu'elles se sont enflammés. Fais attention, ça peut être dangereux."

Il avait dit cette dernière phrase avec un sourire narquois, il se moquait d'elle alors que le feu se propageait sur ses jambes. Pendant ce temps il s'empressa de récupérer son épée. Une fois en mains, il se téléporta sur la gauche de Claire mimant un samouraï prêt à découper son adversaire... Mais il glissa ! Non, il fit semblant pour entailler l'autre jambe de Claire en profitant de ce mouvement vers le bas. Puis il fit remonter sa jambe pour que son pied vienne percuter violemment le menton de Claire. Ensuite ? Quelques pas rapides pour se remettre en place et éviter les coups de Claire destinés à le faire reculer. Tout sourire, charmeur, il réajusta son chapeau avec sa main gauche, prenant visiblement du plaisir dans ce combat. On aurait dit une vraie comédie, quel acteur cet SK, toujours là pour amuser la galerie. Mais il savait bien que cela ne ferait même pas esquisser un léger sourire à la créature qu'il affrontait.
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockMer 31 Aoû 2016 - 19:01
En réalité, il était difficile d'imaginer un tel pitre être un maître dans l'art de la manipulation. Seishiro était une sorte de bouffon primitif quand il se laissait aller au naturel de sa personnalité, et pourtant ce dit bouffon avait la capacité d'assimiler divers tactiques pour embobiner ses adversaires - et en particulier ses alliés. Il était un bien piètre chef d'alliance, il devait y avoir très peu de personnes réellement capable d'intellect dans son entourage - et ceux là, il devait faire des mains et des pieds pour les garder précieusement auprès de lui. Ce genre de personnalité grotesque était une preuve de faiblesse au fond: avoir besoin de jouer de ses dons de théâtre et de se créer des rôles pour avoir des alliés et accomplir des choses était bien là la preuve d'un esprit fragile qui cherche de la reconnaissance. Au final, même après avoir examiner son esprit de près et découvert la vérité le concernant, Claire ne comptait pas raconter le plus sombre secret de SK qu'elle avait découvert au fond de lui: enfin des sombres secrets il en avait à la pelle, mais un en particulier pouvait certainement expliquer le fait qu'il soit un intelligent imbécile vicieux doublé d'un menteur. Cela ne regardait que lui, la claymore n'était pas du genre à crier sur les toits les secrets des autres pour faire la mégère, si on le lui demandait des informations importantes concernant quelqu'un - et il fallait que ça soit bien entendu une personne de confiance qui la soudoie - bien entendu elle aiderait cette personne si nécessaire. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle irait se mêler de certaines choses qu'elle avait pu voir au sein de ses souvenirs les plus enfouies: car c'était des choses qui probablement ressortiraient un jour très proche. Le monde l'apprendrait, il était inutile de casser " l'effet de surprise " à l'avance, et puis d'ailleurs, qui se souciait réellement de ce clown qui se prenait pour un danger imminent alors qu'il n'était même pas un véritable Roi ? Oui, parlons-en de cet odieux personnage qui se prend pour Odin en personne alors qu'il n'a conquit que des planètes délaissées depuis longtemps où il n'y avait aucun protagonistes pour lui opposés de réelles défenses ? Claire l'avait vu dans ses souvenirs, ça également. Il s'attaquait à des cibles faciles, mais en réalité il n'avait rien pour crâner: il avait certe accomplie des choses mais qui avaient été très aisées car il n'y avait aucun danger réel et qui aurait pu lui faire échouer ses plans. Ce mec était tout aussi bidon que ses talents d'acteurs, il ne manquerait plus qu'il s'allie avec Majin Végéta pour faire le combo parfait de mecs paumés - chacun à leur manière.

Ne cachant plus ses réels agissements et sa personnalité véritable face à la claymore qui l'avait percé à jour - pauvre chou ( :p), il devait en être tout retourné ! - il était visiblement versé dans les pitreries même en combat. Il était clair que le réel affrontement ne s'était pas encore lancer, il avait donc encore loisir de venir faire l'imbécile avec ses "acrobaties" exagérées. Il fallait qu'il profite de rire et de faire le couillon tant qu'il n'était pas encore mort: une maigre consolation pour la raclée qu'il allait recevoir, mais au moins il avait sa manière de décompresser avant de dire bonjour à Emna - ce qui était son droit. Cependant,  toujours de marbre, il était évidemment que ce ne serait pas Claire qui allait rentrer dans ses petits jeux ou rigoler face à tant d'idioties: bien entendu elle reconnaissait que son habitude était drôle, mais il semblait visiblement que Seishiro n'avait plus quinze ans. Il vaudrait mieux donc pour lui qu'il finisse par connaitre une ascension au niveau maturité - mais au bout de à peu près 300 ans d'existence, ça ne risquait plus de se faire. Il était fini à la pisse et c'était pas une nouvelle de toute évidence, après tout il n'y avait pas besoin d'être équipé de lunettes pour percevoir sa façon d'être et ses paroles digne d'un mec frustré adolescent qui est perdu dans sa vie et qui cherche à s'élever par rapport aux autres en les rabaissant. C'était d'un pitoyable ironique, pour un être qui se sent si fier d'être " Roi " - et oui " Roi ", car comme exposé auparavant, on se demande bien de quoi.

Les paroles de Seishiro reflétait bien ses capacités mentales limité quant à la compréhension d'autrui: ce qui ne semblait pas déroutant étant donné qu'il jugeait Claire de "protectrice des gens " et de "héros " alors qu'elle ne s'était vanté d'être ni l'un ni l'autre. Nul part elle lui avait dit être une protectrice des gens en détresse et penser être une héroïne qui vient secourir les plus démunis. Comme quoi, il parlait de jugement mais était lui même en plein dedans: il était le seul investigateur de cette image qu'il avait de la claymore. Une image du gentil défenseur du monde et de ses habitants, l'héroïne qui arrive dans les situations les plus désespérés: entre outre ce qu'elle n'était pas. C'était un rôle de légende qui ne pouvait pas exister. D'une part car il était impossible de protéger tout le monde, c'était un fait logique et inéluctable, et d'autre part ce qu'on appel " héros " a un sens différent pour tous. Certains diront qu'un héros est ceci, d'autre cela, d'autres considérerons que ce type ou cette femme n'est pas un réel héros car ceci, ou cela... comme d'habitude, en fonction de la façon de pensée et de l'endoctrinement des gens par rapport à leur environnement et ce dans quoi ils ont été confinés change radicalement leur façon de percevoir les choses d'une manière générale. Il la voyait donc comme une justicière également, ce qui n'était pas totalement faux, mais il le voyait dans un sens bien trop général et pas assez pousser, pas assez réfléchi: pour rejoindre ce qui avait été dit auparavant, pas étonnant vu sa manière de raisonner. En somme, il cherchait juste à essayer de détourner les faits que Claire avait exposés sur lui et qui s'avérait véridique étant donné qu'elle n'inventait rien: cette dernière avait tout "lu" à l'intérieur de son esprit. De toute manière, ce pauvre type pouvait bien s'imaginer tout ce qu'il voulait, cela ne changerait effectivement rien à la donne. Il avait un rire démesurément grand, certainement pour compenser quelque chose qu'il croyait exceptionnel mais qui ne l'était pas tellement, sinon, aucune raison valable pour étendre de telles hilarités. L'air constamment inexpressif de la claymore ne semblait pas lui donner de sueurs froides: étrange, mais tant mieux pour lui. La grande majorité du temps, cela déstabilise ses adversaires qu'elle soit si calme, si stoïque, incapable d'éprouver le moindre sentiments d'après son regard et son expression si neutre.

- Tu me rabâches que je juge hâtivement, cependant tu me qualifies " de justicière" , "d'héroïne", et tu penses que je protège mon prochain. Je ne sais pas d'où tu sors tout cela, me suis-je qualifier une seule fois moi-même de ces arguments ? Tu as peut-être toi aussi le don de pouvoir lire la vérité dans l'esprit d'autrui ? à ce moment là, elle se redressa comme pour quitter son rôle très sérieux et un sourire ironique se traça sur son visage. Excuses-moi, j'oubliais que le "Roi" de pacotille que tu es, est simplement capable de jouer des rôles pour obtenir des alliés et conquérir des planètes sans défenses. Permets-moi également d'applaudir tes accomplissements si grandioses. Elle coinça son épée entre son épaule et son bras et l'applaudit. Là, pour de vrai, gardant son sourire détestable sur la gueule. je te salue pour ta bravoure, pleutre.

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Tumblr16

Elle reprit tout doucement une position combative sérieuse, niant complètement à ce moment que cet abrutis puisse être un danger, pour lui démontrer comme il n'était rien d'autre qu'un mec qui se morfondait continuellement dans des mensonges, même sur ses propres apparemment "réussites". Il ne faisait aucun doute que, par rapport à ce que Claire avait vu dans l'esprit de Narumi - elle et lui avaient des enfants ensemble - il devait être un père très... comiquement débile. Heureusement, leurs enfants ne le connaissaient certainement pas sous cet angle étant donné qu'il était si douééé et siiii brillant pour jouer des rôles. La guerrière n'avait pas assez approfondie les recherches de souvenirs dans l'esprit de Narumi pour comprendre que SK ignorait l'existence de ces cinq enfants cependant, ce qui lui réservait bientôt une belle surprise. La claymore avait simplement survolés les récents souvenirs de la louve car elle était occupée à rester concentrer sur la situation d'avant et sur les potentiels agissements de Seishiro quand ils étaient tous les quatre dans la salle principale du temple d'Ajito.

- Tu as cinq merveilleux enfants avec ta "compagne" Narumi qui, j'espère, n'ont pas hérités de ta perspicacité et de ta vanité, autrement ils finiront gigolo comme leur pitre de père. Tu fais un très bon bouffon pour l'amusement de " ta déesse " par ailleurs.

Et bim, ça c'était gratuit dans les dents de cet abrutis qui avait voulu se moquer de la claymore en la comparant à une déesse - enfin, de manière détourner, autrement cela ne serait pas une moquerie.
Seishiro avait tenter d'attaquer le flanc de Claire comme elle l'avait fait, chacun d'eux avaient donc parés de justesse l'autre. Lorsqu'elle tenta d'entailler son creux poplité, ce dernier se baissa pour contrer, posant un genoux à terre. Puis elle le vit saisir la poussière et instinctivement, face à une tactique aussi ridicule, la guerrière se transposa. Son "clone de substitution" se prit donc la taillade à la jambe à sa place; alors que la warrior s'était téléportée via cette technique plus loin. Par la suite, le démon se prit tout de même le coup au sternum et fit une glissade-roulade trop de ouf exagéré pour faire son intéressant en manque de reconnaissance. Cela ne fit même pas tiqué la guerrière qui avait reprit son masque insensible. Il se redressa, exprima des paroles inutiles et fit mine de lancer quelque chose sur la Claymore, qui par réflexe brandit son arme. Cependant il fit s'élever un feu sous ses pieds pour les enflammés mais... l'armure de claire est constitué de tissue et de métal, manque de bol, ses chaussures sont en métal. Cela chauffa donc vivement le métaux et elle sentit une vive sensation de brûlure, m ais le feu cessa rapidement puisqu'il ne pouvait pas prendre sur des métaux. Elle fronça simplement les sourcils mais rien de grave: après tout elle avait même subit qu'on lui transperce l'abdomen un jour et avait cautérisé la plaie en arrachant son propre bras pour l'enfoncer à l'intérieur. Oui, on pouvait dire que c'était une dure de dure à ce niveau. Rien n'était assez fou pour continuer de se battre.

Il récupéra à son tour son épée et se téléporta vers Claire: wrong tactique mon cher, il fallait savoir que sur les utilisateurs de transposition, la téléportation n'était pas le bon programme - visiblement il n'avait pas encore compris. Claire se transposa donc une nouvelle fois tout bonnement pour éviter l'attaque qui suivie. Mais alors que Seishiro frappa la transposition grâce à sa rapidité, la claymore tenta de l'enchaîner à nouveau mais ce dernier avait prévu plusieurs parades, il réussit même à porter des coups vicieux plusieurs fois à la claymore, mais pour l'instant aucun d'eux ne faisait de chose très dangereuse envers l'autre. Rien d'exceptionnel n'était offert par ce bougre pour l'instant. Dans son élan pour se la péter, il s'écarta et commença à porter une main à son chapeau pour... et là POUF CONNARD ! HAHAHA ! Un rayon d'énergie empreint de flammes noires montantes et incorrigiblement effrayantes étaient prêtes à défoncer de plein fouet SK qui pensait avoir le temps de faire son vaniteux en réajustant son chapeau comme un péteux. SURPRISE BITCH ! Alors, comment ce type qui prenait tellement le combat et les événements à la légère allait réagir face à une attaque aussi puissante et directe qui avait été très rapidement lancée à un moment parfaitement inattendu - puisque visiblement il s'en battait tellement les cojones qu'il prenait le temps de faire ses petites manœuvres pour faire " regardez moi je suis classe " ? Il allait certainement moins être classe en se prenant une purification dans les tréfonds de son cul très exploré !

Le rayon d'énergie balancer alors qu'il allait faire son mariole avait de quoi le passer en posture d'alerte gravissime, la claymore en profita donc pour se jeter sur lui dans le sens où il irait pour certainement esquiver ou faire je ne sais quoi, sans se téléporter, simplement avec sa grande vitesse, activant l'épée serpent, prête à faire de la charpie de sa chaire qui allait être déchiqueter dans tous les sens dans le cas où il percuterait Claire qui le traquait et le chassait de près dans les mouvements qu'il allait accomplir maintenant pour s'extirper de cette situation qui pourrait lui être critique.


Dernière édition par Claire le Dim 4 Sep 2016 - 13:48, édité 1 fois
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockDim 4 Sep 2016 - 2:21
Croire que cette image de clown qu'il se donnait parfois était sa réelle personnalité était une erreur. Le démon au chapeau noir était un homme aux multiples facettes. Comme un acteur il pouvait changer d'un instant à l'autre son humeur, sa personnalité, et tout cela avec une réussite remarquable. Du grand art. Sans doute que Seishiro se voyait comme un artiste, plus que comme un conquérant d'ailleurs. Il était un comédien, les lumières des projecteurs était celles des étoiles et la scène sur laquelle il se produisait était l'univers entier. Seule inconnue, qui était ses spectateurs ? Les dieux ? Les gens autours de lui ? Non ceux là étaient les différents protagonistes de son histoire et certains des personnages secondaires dans ce conte qu'il s'était créer. Oui, car la plume noire de Dark avait des idéaux à la hauteur de sa folie. Il voulait que l'on garde une trace de son passage dans ce monde, non pas que son propre nom soit celui que l'on retiendra mais que ce qu'il a réussit à bâtir reste dans toutes les mémoires. Les Black Feathers. C'est cela qui restera dans l'histoire et le démon au chapeau noir endossera simplement le rôle de l'auteur. Comme s'il voyait ça d'un œil extérieur. Après tout, il pouvait avoir tout les rôles grâce à ses talents de comédien, il lui était facile de prendre même la casquette du metteur en scène. Il avait cette qualité également, de créer quelque chose, de créer une scène, un chapitre... Et cette page qu'il écrivait actuellement était loin d'être la dernière.

Dans ses aventures l'homme aux yeux dorés se retrouvait face à Claire, qui faisait mine de ne pas s'imposer ici comme un héros. Pourtant il était assez évident qu'elle était venue ici pour vaincre Seishiro Kasai, qu'elle considérait comme l'incarnation du mal. Si ce n'était pas pour protéger Metamol du pouvoir que pouvait avoir le démon sur cette planète, si ce n'était pas pour sauver des gens des griffes du grand méchant démon, si ce n'était pas pour essayer de raisonner Narumi qui n'avait d'yeux que pour lui alors qu'il était supposé être un sale type, alors pour quoi Claire se battait-elle ? Ses propos n'avaient aucun sens et elle ne se rendait même pas compte que ses agissements étaient ceux d'un être qui se veut bienveillant et qui est là pour combattre les forces maléfiques. Elle avait même identifié SK comme étant un être malfaisant et avait dit elle-même qu'elle voulait protéger les habitants de Metamol. Kasai n'avait rien inventé, c'était les propres mots de la belle. Malgré tout elle continuait de jurer qu'elle ne servait pas la bonne cause. Maaaaais oui ! Bien sûr ! Son don pour la contradiction était stupéfiant, à tel point qu'il se demanda un instant si quelqu'un n'avait pas laver le cerveau de cette pauvre fille. Comme à ces gens qu'on envoie au combat, comme de la chair à canon, à qui on bourre le crâne dans l'unique but de tuer, quitte à mourir au combat. Son regard vide et froid laissait place à plusieurs suppositions dont celle-ci qui était plausible. Mais l'homme au chapeau noir ne voyait pas qui pouvait envoyer une tueuse comme elle a ses trousses : tous ses ennemis étaient morts et personne ou presque ne le connaissait. Tout ceci n'avait que peu de sens.

Avant de poursuivre le combat, Claire avait répondu à SK à sa manière, se voilant la face elle-même sur sa position et racontant des évidences comme s'il s'agissait de grandes découvertes. C'était un outil utile pour ceux qui se croyaient au dessus des autres. Visiblement c'était son cas. Le mépris qu'elle pouvait avoir pour SK se basait sur peu de choses et même si elle avait vu le passé du chef des BF elle faisait exactement ce qu'elle reprochait à son adversaire du jour: tirer des conclusions hâtives. Cette fois c'était l'outil des faibles et des simples d'esprit qu'elle avait choisi, rétorquer la même chose que l'autre en essayant de prendre un air plus intelligent. On ne pouvait pas dire que c'était très recherché. Enfin, les attaques de Claire étaient divers et variés, aussi bien avec son épée qu'avec sa langue mais pour l'heure elle avait un mal fou à atteindre le démon au chapeau noir, quels que soit ses tentatives. Ce dernier avait préféré continuer le combat plutôt que de rester sur un échanges de mots qui ne mènerait à rien. Cependant, elle avait ajouté quelque chose qui surpris un peu Seishiro. Elle avait dit que Narumi et lui avaient eu des enfants. Ce n'était pas le fait qu'il ait fécondé la louve qui l'avait étonné mais plutôt le fait que cette dernière ne lui avait absolument rien dit. Toutefois, cela lui importait guère. Il n'en voulait pas à l'Alpha, elle avait fait son choix et le démon n'allait pas lui en vouloir pour ça. Il ferait comme s'il ne savait rien. Le démon n'était pas choqué d'avoir des enfants avec elle, puisqu'il devait probablement en avoir plusieurs dizaines dans l'univers avec toutes les conquêtes qu'il avait eu par le passé. Il ne tenait pas spécialement à savoir qui ils étaient, ce n'était pas sa priorité.

Pour continuer l'affrontement, SK s'amusait à agir de façon imprévisible, comme s'il ne prenait vraiment pas cela au sérieux mais ce n'était pas seulement pour s'amuser qu'il faisait ça. Il comptait déstabiliser un peu son adversaire, bien qu'il connaissait le côté impassible de Claire. Cela ne voulait pas pour autant dire qu'elle était infaillible, et d'ailleurs elle ne l'était pas. Elle avait peur, à plusieurs reprises elle le démontra. D'abord en utilisant sa technique de transposition pour éviter de se faire taillader par les coups de Seishiro puis elle fut même sur ses gardes lorsqu'il fit mine de lui lancer quelque chose alors qu'en fait il n'avait rien envoyé. Mais les coups du démon ne firent aucun effet à Claire, qui ne fut à aucun moment touchée, malgré les flammes et coups d'épée. Il n'y avait pas à dire, elle était forte et le pire dans tout ça c'est qu'elle avait l'air de ne pas du tout être à fond, elle non plus.


"Eh bien, tu n'es pas facile à avoir, toi. Haha ha ! C'est amusant..."

C'était tout ce qu'il avait pu dire, lui qui adorait parler n'avait pu placer que quelques mots. Oui, parce que son adversaire du jour avait augmenté son énergie d'un coup pour envoyer des flammes sombres sur lui pendant qu'il réajustait son chapeau. Mais réajuster un chapeau ne demande qu'à peine une demie-seconde alors que générer de l'énergie pour lancer cette attaque devait mettre beaucoup plus de temps. Si elle croyait l'avoir juste parce qu'il réajustait son couvre-chef elle se trompait lourdement. Elle était tombée bêtement dans son piège, celui de se faire passer pour un combattant qui ne prends pas les choses au sérieux et qui du coup néglige sa défense. Claire était visiblement bien naïve. Néanmoins, la vitesse de la fameuse Purification, technique de la Claymore, avait été lancée assez rapidement que n'importe quel guerrier très concentré serait mit en danger face à une telle technique. Que pouvait faire SK pour échapper à cela ? Il n'avait pas énormément d'options, et il décida d'activer Breath of Death, l'une de ses techniques les plus mortels. Mais dans ce cas précis, la fumée violette qu'il dégageait et qui rongeait tout sur son passage lui servait à détruire le rayon de flamme noire mais puisque le démon n'avait pas eu tout le temps nécessaire il reçu quelques bouts de flammes ici et là, car Breath of Death n'avait pas agit à temps pour qu'il en ressorte totalement indemne. SK fut blessé à chacun de ses membres, brûlés par les bouts de flammes qui avaient été réduites par la fumée violette du roi de Dark. Son bel habit en avait prit un coup sauf son chapeau, heureusement et les brûlures, bien qu'assez gênantes n'étaient pas assez graves pour empêcher Seishiro de continuer le combat.


"Haha ha... Bien joué mais tu ne m'y reprendra pas une deuxième fois. Hum ?"

Alors que SK n'avait pas bougé il aperçu la Claymore se jeter sur lui ! Pure folie ! Elle allait donc se prendre Breath Of Death de plein fouet, l'idiote ! En effet, puisque le démon n'avait pas bougé étant donné qu'il avait fini par se protéger de la technique de la blonde en dégageant l'épaisse fumée violette. Elle avait décidé d'y aller franchement en plus, dès la fin de son attaque ! Tant pis pour elle, Claire allait se faire réduire en cendre en se jetant comme ça inconsciemment sur lui avec son épée. Peut-être que son arme elle-même allait se désintégrer. Au moins comme ça SK n'aurait plus à se soucier de cela. Il profita de la confusion qu'avait Claire dans cette situation périlleuse dans laquelle elle s'était mise bêtement, pour se téléporter bien loin de là et réfléchir un peu à une nouvelle stratégie. Mais la décision ne se fit pas attendre : il allait tuer Claire cette fois-ci. Son ombre s'était échappée dans la pièce et avait atteint celle de Claire. Il était déjà trop tard pour réagir, malheureusement pour elle. La Claymore sentirait tout son corps s'engourdir et comprendrait bien vite qu'elle ne peut pas effectuer les mouvements qu'elle emploie normalement, ses forces étaient gravement réduites et la rendait vulnérable face à Seishiro Kasai. Les bruits de bottes du démon claquèrent au sol lorsqu'il s'avança jusqu'à elle, raisonnant comme un gong qui sonnait la fin de quelque chose... Peut-être une vie ? Celle de Claire ? Un gloussement se fit entendre, alors que SK ne montrait que son sourire, tête légèrement inclinée, et le grincement de son épée se fit entendre lorsqu'il la dégaina en continuant de marcher jusqu'à Claire.

"Tu as fais une erreur. Lorsqu'on donne des leçons à quelqu'un il faut savoir être exemplaire. Or, tu as eu la suffisance que tu me prêtais. Celle de croire que tu m'étais supérieur. L'arroseur arrosé ? Haha ! Ta bonne morale n'aura sa place ni au paradis, ni en enfer..."

Il était arrivé assez rapidement jusqu'à Claire, connaissant parfaitement sa technique pour savoir quand porter le coup fatal et il planta son épée en direction du cœur de la Claymore, d'un geste sûr et dans un silence effroyable qui ne laissa place qu'au bruit immonde d'une lame transperçant un corps. Le démon ne pouvait pas utiliser d'autres techniques lorsqu'il utilisait Sneaky Shade, car cela occupait presque toute sa concentration pour maintenir les forces de sa victime au plus bas. Cependant il était libre de ses mouvements pour pouvoir asséner un coup d'épée face à quelqu'un qui était autant affaiblit. Il la regarda avec un petit sourire en coin et déclara.

"Je suis ravi d'avoir pu t'amuser un peu. Il n'y a rien de mieux que de prendre du plaisir une dernière fois avant de mourir, non ? Haha haha !"

Le démon fit quelques pas à reculons tandis que sa technique ne faisait petit à petit plus effet. Il pensait avoir porté le coup fatal mais avec cette fille tout était possible. Après tout elle n'était pas humaine et elle avait peut-être les capacités pour défier la mort. Il resta donc sur ses gardes, préparant un sort encore plus terrible peut-être ?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockMar 13 Sep 2016 - 14:40
Bon. Rien d’extravagant toujours. Seishiro semblait avoir un sacré dialecte concernant les paroles - non, non, plutôt, il arrivait bien à "recopier" les idées de ses adversaires afin de se les appropriés et tenter de se défendre comme il le pouvait. Claire s'en fichait. Comme d'habitude. Les "méchants" n'en étaient pas vraiment, ces mêmes "méchants" voulaient se faire passer pour des mecs qui vont faire le don du sang le deuxième jeudi de chaque mois, et ces mêmes types se permettaient de venir commenter la vie des autres alors qu'ils n'avaient - pour la plupart, et comme SK - aucune sorte de pouvoir lui permettant tout simplement de voir la vérité à l'intérieur des autres. Soit expliquer plus simplement: avoir le don de lire dans la tête des autres et de fouiner leur crâne pour voir leurs souvenirs, donc constater des vérités. Après tout c'est vrai, Seishiro devait avoir un peu le "seum" d'être mis en position latérale de nervosité par une femme qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve et qui connaissait le moindre de ses agissements comme si elle l'avait toujours connu. Il jouait aux durs et au mec qui était "tro genti en vré tkt " pour se rassurer certainement lui-même au final, parce que la très grande majorité de ses actions dépeintes dans les souvenirs du démon relevaient d'un égoïsme et d'un nombrilisme absolument affolant. Ce type se prenait pour un Chuck Norris affirmé qui pensait ne pas pouvoir trouver la mort face à un quelconque guerrier souhaitant le défier - tellement il se sentait élevé au sein de la galaxie, tu vois - et il avait l'air de profondément penser qu'il était un être tellement unique et indispensable au monde qu'il s'engouffrait tout seul dans un voile d'illusions, et ça lui desservirait. Ce mec était un comble rien que part sa façon de dire les choses et ce qu'il faisait derrière: il pensait être quelqu'un de trop intelligent et de trop avancé pour le monde dans lequel il vivait visiblement. Ce n'est pas parce qu'il était tombé sur trois pecnots qui avaient cru à ses mensonges afin qu'il renverse Dark, ni sous prétexte qu'il a affronté des demi-portions à moitié inexistantes sur Terre qu'il possédait une quelconque fibre d'intelligence. La tromperie nécessite de la malice, pas forcément tant d'intelligence que cela. Il est juste bon à être le Pingouin dans la série Gotham, d'ailleurs cet exemple illustre bien l'ascension sociale d'un détraqué pittoresque qui utilise de diverses fourberies pour se faire une place dans la marre aux gros poissons. C'est sûr que le petit Kasai qui se croyait si important ne se rendait visiblement pas encore compte des puissances qui l'entourait, étant donné que la Terre lui avait été céder sans défense et pareillement pour " les autres planètes qu'il a CONQUIT " ! La blague ! Arrêtez de tout laisser à ce type, maintenant il croit réellement qu'il a conquit quelque chose. Conquérir ce n'est pas s'amener et planter un drapeau pour dire " slt lé gar sé moi le roi ". Espérons un jour pour lui qu'il pourra être réellement fière d'avoir prit une planète quand une réelle défense s'interposera contre lui et son équipe de bras cassés.

Ouais, visiblement il tentait toujours de se mettre en avant comme il le pouvait, même en racontant des salades qu'il était prenait à 100% pour argent comptant. Comme quoi les paroles de Claire devaient l'atteindre d'une certaine manière vue le temps qu'il passait à essayer de reprendre mes mots ou expressions pour les retourner contre mon propre personnage. Très original le copiage, étrangement ça me fait penser à autre chose... haha ! Enfin bref, le "Roi" de pacotille de Dark et de ses deux autres planètes super dure à prendre était visiblement pratiquement atteignable puisque " Claire avait un mal FOU à atteindre le chapeau noir " eh bien ! et que Claire "  qui ne fut à aucun moment touchée, malgré les flammes et coups d'épée " bon, bon, bon, il faudra une paire de lunettes optic 2000 à notre bon auteur de l'autre poste, mais je ne m'attarderai pas ici à relever tous les propos étrangement marrant que j'ai pu lire. Bah quoi ? Un poste de RP n'a pas le droit de se voir ironique peut-être ? Certains sont trop monotone dans leur façon d'écrire leur postes, c'est bien d'y ajouter des pointes cyniques d'ironie bien grasse et puis de reprendre ces paroles qui sont fausses ! "Cela chauffa donc vivement le métaux et elle sentit une vive sensation de brûlure, m ais le feu cessa rapidement puisqu'il ne pouvait pas prendre sur des métaux." J'avoue que les brûlures ne comptent pas et que je n'ai rien prit. Il faut savoir persévérer dans la vie, après la brûlure, logiquement, qu'arrive t-il à la peau ? Seishiro devrait être plus stratège et prendre réellement compte des dires de ses adversaires plutôt que de bavasser comme un petit cabot aux yeux de merlan à qui on aurait retirer ses jouets ! ça lui serait certainement bien plus utile que les complaintes, surtout quand elles s'avèrent fausses.

Encore un BREF. L'autre type qui se croyait trop d4rk n'avait limite pas tiquer quand Claire parla de ses enfants. Et après ce mec veut faire croire qu'il n'est " pas si méchant que ça ". Oh bordel, on doit pas tous avoir la même définition de " compassion ", "sentiments " et même "amour ". Ce mec doit avoir un semblait de " bon sentiment " seulement quand ça l'arrange et quand ça peut éventuellement lui permettre de justifier le " tkt je sui gentil dé foua ". Mais au final tout ça était extrêmement drôle. Quand on analysait la situation, on avait l'impression de se trouver face à une chamaillerie entre deux enfants, du genre: " Tu lis dans mes pensées et tu vois mes souvenirs mais tu sais rien en fait, je suis trop gentil et tu juges trop vite " et Claire: " Mais lol je vois dans tes souvenirs, toi tu me juge sans que je n'ai porté d'affirmation sur moi-même ". Un beau dialogue de sourd qui au final laissait la claymore d'apparence insensible, mais au fond d'elle voir la réaction du type en face qui rentrait à 100% dans son jeu la faisait ironiquement marrer. Oh, bien sûr, il dirait dans son prochain poste que soit c'est lui qui mène ce petit jeu, soit qu'il n'y ai jamais rentré. Mais les preuves sont là, le publique sait la vérité ! Sk et Claire sont deux personnages qui sont retombés en maternelle et qui cherchent à accuser l'autre pour que ça soit lui le réel méchant de l'histoire. Bordel c'est hilarant, non ? En tout cas c'est cool, ça met de l'animosité, mais bon à force on va retomber au même niveau que MV et ses insultes banales et bidons qu'il copie à Hidan sans cesse ! ( muhaha :p). Malgré toutes ces paroles qui peuvent paraître inutiles, débiles, infantiles, et j'en passe, une chose était ici à retenir: on juge tous inévitablement les autres. Et parfois, on ressent tous ce petit truc qui fait que " l'on aime pas " quelqu'un, sans connaître cette personne. Parfois ce ressentit peut s'avérer faux si on se donne la peine d'apprendre à connaître l'autre - oui, faut peut être aussi apprendre à être moins con et pas à juger sur des a priori - ou bien entendu, parfois cela s'avère vrai. Dans tous les cas, la question ici n'est pas de savoir qui à tort oui qui a raison: personne n'a tort, personne n'a raison. Tout n'est qu'au final une question de ressentie, de point de vue, et plus important: de notre vision d'appréhender le monde et l'espace qui nous entoure.

S'enchaîna la suite de mouvements suivant: Claire avait balancer une x3 que Seishiro avait contrer avec sa propre x3. Donc logiquement si sa x3 à lui a servi à contrer une autre x3, " les deux s'annulent " ? Cela me semble logique, peut-être n'est-ce que moi,  mais en tout cas c'est fairplay. Donc à moins que Breathe of Death ne soit un genre d'ultime qui persiste dans le temps même après avoir été utiliser, la claymore n'allait pas se faire désintégrer par la fumée qui avait déjà fait son rôle - protéger SK. Dans tous les cas, cette dernière s’élança vers lui mais décida donc de rebrousser chemin - dans le cas où si, la x3 peut persister même après avoir contrer ma propre x3 - et quant au comédien, il avait prit plusieurs brûlures ici et là, mais rien de trop grave pour sa carrière au théâtre. Maintenant, entre deux trois paroles de l'autre timbré, il semblait prendre un air plus assuré, et d'un coup Claire se sentie engourdie sans explication plausible. Ses yeux virèrent au jaune - c'était son instinct d'alerte qui s'activait automatiquement - et ses caractéristiques se déployèrent: mais cela ne changea pour ainsi dire pas grand chose au fait qu'elle était ralentie dans ses fait et gestes. La jeune femme tenta de se dégager en se transposant, mais ce mouvement était impossible. Quel était ce foutu bordel? Ses yeux cherchaient frénétiquement comme un animal calculateur et observateur la moindre faille dans la pièce - mais cela se faisait en une fraction de secondes calculées, pendant que SK commença à déambuler d'un pas sûr vers la claymore.

Spoiler:
 

Elle entendit les bottes claquer sur le sol. Elle tenta de lancer une palettes d'attaques: rien. Il ne lui restait qu'une option viable: le renvoie d'offensive, puisque ce dernier "annulait" simplement une technique employée contre la guerrière. Mais elle attendit. Elle fronçait les sourcils, les yeux rivés sur SK qui se donnait encore en spectacle, pendant que Claire étayait son petit plan. Il se la pétait grave et c'était devenu une habitude. Il ria. Il dégaina son épée. Il parlait en ce moment-même. Il mettait trop de temps à agir dans ses actions car il souhaitait continuellement se donner en spectacle et c'était bien dommage pour lui. Claire venait d'utiliser sa technique renvoie d'offensive, alors qu'il se jeta à son encontre après ses paroles.

Oui, Claire aurait pu utiliser son renvoi d'offensive plus tôt, pendant qu'il prenait son temps en se pavanant, mais elle ne l'avait pas fait. Voici pourquoi.

Seishiro se jette sur Claire pour lui transpercer le coeur. Mais sa technique renvoie d'offensive annule l'effet d'une attaque x3 lancée à son encontre. Donc Claire peut de nouveau re-bouger aussi rapidement qu'à son habitude. La jeune femme se décale vivement sur la droite et se propulse aussi en avant. Pourquoi ? Comme ça, l'arme de Seishiro lui transperce la partie basse du sternum de cinq centimètres, assez profond pour qu'il ne puisse pas retirer son épée aussi vivement qu'il l'aurait voulu, surtout avec l'effet de "rentre dedans volontaire" de Claire. Pendant cette action, la claymore qui avait méditer son plan avait joint ses mains, balançant en pleine face - normalement, rien n'est jamais certain - un nouveau rayon d'énergie, appelé Purification. Pour résumer la situation: Claire se fait transpercer - entre les seins, pour que ça soit plus facile à repérer que "partie basse du sternum " par l'épée de SK, volontairement, elle se décale et s'avance d'un geste vif. C'est l'effet de surprise: jusque là elle était quasi immobile, d'un coup elle se déplace; se décale rapidement, se jette dans la gueule du loup en se transperçant volontairement, et surtout: tout ça en joignant ses mains et balançant à la face de son adversaire son attaque Purification.

UNE OMBRE. Elle avait vu une énorme ombre se mouvoir lorsqu'elle avait activé son renvoie d'offensive. Mais pas le temps d'y réfléchir plus amplement maintenant !

L'impact du rayon directement balancer dans la tronche de l'ennemi annihila logiquement une bonne partie de son épée, ainsi un bout long d'environ 5 cm resta planter dans le sternum de Claire. Les deux protagonistes furent certainement éjecter chacun de leur côté dû à l'impact. La claymore, qui était plus préparée à recevoir un tel "éjectement" puisqu'il s'agissait de "son plan d'action", ralentit sa possible chute en s'appuyant sur ses jambes. Le bout d'épée de SK qui était rester dans son thorax.. elle le laissa. Elle coupa les bouts d'épées qui dépassait de la plaie ouverte. Le sang ne coulait pas. Pourquoi ? Car quand on laisse " l'arme du crime " dans la plaie enfoncée comme elle le faisait, cela permettait de cautériser en quelque sorte et de faire un point de compression pour que le sang ne gicle pas. Elle prit donc ses précautions en ne laissant aucun bout de l'épée qui était en elle dépasser, soit dans d'autres termes: le bout d'épée enfoncé en elle était bien à l'intérieur de sa chaire mais ne dépassait pas de la plaie. C'était la meilleure chose à faire. Claire avait bien grimacer en se prenant un tel coup en plein dans le sternum. C'était très douloureux pendant l'action, mais pas insurmontable, on voyait toujours pire: la mort. Mais il n'était pas négligeable de dire qu'elle s'était prit un bon coup dans la tronche ce coup-ci, et elle préféra s'écarter volontairement de la zone de combat un moment en se préparant à se transposer si SK voulait faire le malin en se ramenant pendant qu'elle "récupérait". La claymore était une dure à cuir et saurait se battre malgré cette blessure profonde qui était tout de même un sale coup porter à son égard, il fallait le dire. Elle eut une quinte de toux violente lorsqu'elle fut éjectée qui propagea de grosses tâches de sang sur le sol et son armure. Rien de très bon.

Qu'avait t-elle observer juste avant ? Une putain d'ombre qui bougeait, qui s'animait, suite à sa renvoie d'offensive. Est-ce qu'il contrôlait les ombres ? Quel était ce foutu maléfice ? Ce mec il fallait s'en méfier bien plus qu'il n'y paraissait, et c'était ce pourquoi Claire ne sous estimait personne, même si son air stoïque traduisait certainement le contraire - puisque quand on paraît insensible, on ne semble donc logiquement atteint par rien. La guerrière n'arrivait pas à trouver " quoi ". Elle n'arrivait pas à définir exactement la nature de lancement de cette x3 de Seishiro. Mais une chose était certaine: les lumières.

Après s'être remise de ses émotions et s'être assurer que " la voie était plus libre " - car oui étant donné que je ne sais pas encore comment SK va réagir, j'imagine un possible scénario par la suite - la combattante bougea de façon très rapide à plusieurs endroits dans la salle, tout en restant sur ses gardes et prévoyant de se transposer au cas où. Là où elle se téléportait, elle balançait des petites boules d'énergies. Elle éteignait toutes les lumières. Elle avait tout casser. Ils se retrouvèrent dans le noir. Rien de sorcier pour la claymore et son instinct animal: ses yeux jaunes relevant du premier stade de sa transformation lui permettait de voir dans le noir aussi distinctement que le jour.  Suite à son action, la guerrière ne perdit pas de temps, ses yeux qui étaient devenu jaune - mais pas fluorescent, donc SK ne les voit plus dans le noir - se mirent à disparaître... non, pas disparaître ! Claire se déplaçait juste encore un cran plus rapidement qu'avant puisqu'elle avait débuté sa transformation à son premier stade. Elle tenta de faire bouffer le mur à Seishiro en l’agrippant avec force par sa chemise d'une main, et poignant ses cheveux de l'autre pour le balancer le visage contre le béton. Elle lâcha sa prise lorsqu'elle le lança contre le mur - cela pouvait être un effet de surprise en fait, s'il ne voyait pas dans le noir qui venait juste de s'installer -  et explosa un bout de mur elle-même afin d'attraper un énorme pan de mur dans ses mains, se déplaçant très rapidement aux côtés de son adversaire pour littéralement lui éclater sur la tronche le pan de mur qui était assez long et large pour mériter une belle esquive de la part de Seishiro. Par la suite, elle se rua sur lui sans relâche - si bien sûr son attaque avait percer/réussie et que la zone était safe "  - et se propulsa d'un saut contre lui, ses genoux contre le torse de l'homme dans un effet de chute, tout simplement pour qu'il tombe au sol en se claquant la tête et en ayant Claire sur lui. La claymore tenta de lui transpercer l'épaule dans son mouvement de saut - genoux contre son torse pour le faire tomber brutalement par appuie, plus ses mains sur son épée pour lui asséner un possible coup d'estoc dans l'épaule gauche. Si son coup avait porter ses fruits et que SK était au moins tomber, la jeune femme se transposa pour éviter un futur coup de la part de la plume noire de d4rk et se retrouva non loin de lui - à vrai dire derrière un mur qui se trouvait sur sa droite - et elle donna un coup de pied tellement violent dans ce dit mur que ce dernier s'écroula en une avalanche de gros morceaux qui étaient censé ensevelir SK qui se trouvait normalement en dessous à ce moment-là - encore une fois si ses coups avaient réussi et que cela se déroulait ainsi.

La claymore continua d'exploser les murs, cette fois elle essaya de foncer comme un bélier plein de force et de vitesse directement contre le flanc de SK - mais pas la tête baissée, elle observait tout de même ses mouvements et restait vigilante - pour qu'il percute avec une grande violence plusieurs murs qui n'étaient pas encore effondrés - ce qui d'ailleurs allait les faire effondrés si SK se faisait bien propulser dans ceux-ci. Elle se servait des décombres pour tenter de les exploser contre le corps de son adversaire en les soulevant de sa force prodigieuse - comme tous guerriers qui passait son temps à s'entraîner ! - et tout ça se déroulait normalement dans le noir le plus complet puisqu'elle avait éteint les lumières... oups ! et tout n'était que ruine dans ce petit temple humble de Métamol..

La parole n'avait plus sa place ici.
Seishiro Kasai
Seishiro Kasai
Demon
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2011
Nombre de messages : 2022
Bon ou mauvais ? : Passionnément Mauvais
Zénies : 1765 (+1500)

Techniques
Techniques illimitées : Free Fire // Boomerang Effect // Teleportation
Techniques 3/combat : Breath of Death // Sneaky Shade
Techniques 1/combat : Massive Dark Clatter

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockMar 20 Sep 2016 - 23:51
Il était peut-être trop tôt pour crier victoire, pourtant Seishiro Kasai n'était pas du genre à sous-estimer ses adversaires, encore moins cette guerrière qu'il venait tout juste de rencontrer et qui semblait tout savoir de lui. Il l'avait sentit rien qu'en la voyant arriver dans le temple, tout à l'heure, lorsqu'elle avait fait une apparition surprise alors que le démon et Ajito allaient probablement partager un thé en mettant en place un échiquier. Elle était la première pièce qui avait été lancée dans le combat, et pourtant, elle n'avait pas la tête d'un pion. Enfin, son allure de guerrière laissait à penser qu'elle était habituée aux guerres mais elle n'était pas dans la catégorie de ceux que l'on envoie en premier, comme de la chair à canon, ces unités qui ne servent qu'à favoriser des déplacements tactiques plus importants des pièces les plus dangereuses. Non, Claire était une guerrière qu'il ne valait mieux pas sous-estimer et SK avait compris dès le premier regard que c'était quelqu'un de spécial qui avait que rarement goûter à la défaite. Si Ajito avait envoyé Claire en premier, c'était peut-être parce qu'il s'agissait de sa seule alliée, mais il était probablement préférable d'avoir quelqu'un comme elle que des milliers de soldats qui ne lui arrivent pas à la cheville. SK n'avait pas eu besoin d'évaluer l'énergie qu'elle dégageait, de toute manière elle avait du probablement baisser son énergie ou la camoufler carrément en arrivant au temple. C'était l'instinct de la plume noire de Dark qui l'avait mis sur la voie, comme pour l'avertir que le danger était tout proche avec l'arrivée de cette femme, et cet instinct, justement, il ne l'avait que rarement trompé.

La fin était proche pour Claire, au moment où Kasai avait décidé de porter un coup fatal à la Claymore. Mais bien heureusement, la narration d'un joueur ne décide pas du sort de son adversaire. Tout ceci n'est que suppositions. Un thème pour donner l'état d'esprit du personnage. Oui, l'homme au chapeau noir croyait qu'il pouvait mettre fin aux jours de Claire. Oui, SK prenait son temps pour savourer le coup qu'il allait porter à la femme en armure. Oui, sa technique nommée Sneaky Shade avait bien des avantages qui lui permettait de croire en la victoire. Mais en aucun cas un combat est joué d'avance. Peu importe les coups portés il y a toujours une solution. Au final c'est l'histoire qui décide, à coups de mots bien écrits à qui revient la victoire. Mais fatalement, ce que l'on retiendras, enfin, sera seulement le nom du vainqueur.

Malgré la réalité, que le chef des Black Feathers connaissait pertinemment, à savoir que son adversaire était un être extrêmement puissant, l'homme aux yeux dorés croyait en la victoire. Sinon, que devait-il faire ? Baisser les bras ? S'avouer vaincu dès le premier round ? Ce n'était pas quelque chose d'acceptable pour Seishiro Kasai. La victoire et seulement la victoire. C'est tout ce qui importait à celui qui avait un chapeau noir. Il ignorait encore si la Claymore était plus forte que lui mais jusqu'ici il avait une première idée de la force qu'elle possédait et il se doutait en plus de cela qu'elle en avait encore en réserve. Après tout le combat avait commencé il y a peu et ils étaient déjà rentrés dans le vif du sujet en y allant crescendo avec les attaques. D'abord, SK avait prit les choses avec amusement mais il avait été contraint de se mettre au niveau des attaques de Claire afin de ne pas se faire blesser bêtement ou pire encore. Mais SK était quelqu'un de prudent, s'il prenait ses aises c'était qu'il pouvait se le permettre. Lui non plus n'était pas n'importe qui. Alors, quoi ? On le juge par ses conquêtes dites « faciles » ? Ce serait le sous-estimer lui aussi. Les faits étaient là, sa façon de faire ne plaisait peut-être pas à tout le monde mais au moins il avait obtenu ce qu'il voulait ainsi et c'était tout ce qui l'importait.

SK voulait donner le coup de grâce, c'était peut-être un peu tôt étant donné qu'ils n'avaient pas encore utiliser toute leur puissance mais le démon avait envie d'en finir, et ce de manière majestueuse. Il essayait toujours de faire les choses avec classe, même les actes les plus atroces, comme le meurtre. Malheureusement Claire était là pour contrecarrer ses plans et elle le fit de fort bel manière. Sans qu'il ne comprenne vraiment pourquoi, Sneaky Shade s'annula, laissant le démon au chapeau noir bien proche de sa cible alors que le coup fatal était porté. L'épée se planta bien dans la chair de la femme aux cheveux blonds mais pas là où il l'aurait voulu. Claire avait pu survivre et il ne fallait pas en attendre moins de sa part. Le problème de Sneaky Shade était qu'il laissait son utilisateur sans moyen d'utiliser ses propres techniques, et du coup Seishiro fut bien vulnérable au moment où la Claymore décida d'utiliser sa technique de Purification. Elle était lancée à bout portant, comment pouvait-il s'en protéger ? Comment avait-elle pu emmagasiner toute cette puissance en si peu de temps alors que Sneaky Shade entravait ses capacités jusqu'à ce qu'elle s'en défasse ? Mystère. Il ne pouvait pas se protéger puisqu'il était en train de la neutraliser avec sa technique et qu'il était en pleine action pour la transpercée. Il fut alors gravement touché par cette attaque par surprise au niveau du buste et propulsé en arrière à l'autre bout de la pièce. Son épée avait même été détruite par l'attaque visiblement. C'était un retournement de situation assez surprenant alors que le démon semblait avoir le dessus à cet instant. SK avait atterrit contre le mur qui l'avait sonné sur le coup et il mit du temps à s'en remettre. La Purification de Claire l'avait bien amoché, il se retrouvait torse nu, ce qui plairait sans doute à Claire. En fait non, puisqu'elle le détestait. Et puis les blessures n'avaient rien de sexy non plus. Bref, la plume noire de Dark se redressa un peu et vérifia une chose très importante en se touchant la tête : son chapeau, il était toujours là ! Pendant qu'il tentait de reprendre ses esprits, la Claymore s'était débarrassé des bouts d'épées qui dépassait de son sternum afin de ne pas être gênée pour la suite du combat. Seishiro, lui, s'était enfin relevé alors qu'il avait bien morflé sur le précédent coup de la guerrière.


  "Eh bien, quelle surprise ! Mais à vrai dire j'aurais préféré que tu m'offre quelque chose d'un peu plus doux pour notre premier rendez-vous haha ha !"

Même après avoir reçu une attaque aussi terrible qui l'avait considérablement affaiblit, SK avait le sens de l'humour. De toute manière avec lui, tout était dans le paraître. Si Claire ne dévoilait rien de ses ressentis avec son air stoïque, il en était de même pour l'homme aux yeux dorés qui laissait toujours voir aux autres son sourire, parfois moqueur, parfois confiant, qui donnait l'image assez déroutante que rien ne pouvait altérer son morale. Comme si personne ne pouvait lui enlever son sourire. Voir un type prendre des coups, en ramasser plein la gueule mais qui garde toujours cette même expression joyeuse devait être franchement énervant pour ses adversaires. Mais Seishiro n'eut pas le temps de bavarder aussi longtemps qu'il aimait le faire, Claire s'était déjà mise à enclencher sa contre-attaque en se déplaçant vivement un peu partout dans la salle. SK compris très vite ce qu'elle faisait : elle éliminait tout ce qui pouvait créer de la lumière dans la salle et plus précisément tout ce qui était susceptible de former des ombres. Elle devait avoir eu peur pour elle lorsqu'il l'avait attaqué avec Sneaky Shade et il était normal qu'elle veuille se protéger de cette technique. Mais elle semblait avoir oublié un détail ô combien important et c'était ce qui était en train de faire rire SK, qui, lui, ne bougeait que pour esquiver les boules d'énergies qu'elle lui envoyait. Il essayait de repérer la présence de la guerrière avec ses autres sens tandis que les lumières s'éteignaient peu à peu. Une fois dans le noir, le démon, qui ne pouvait pas voir clairement dans l'obscurité, n'était tout de même pas privé complètement de la vue puisque son œil Schukumei lui permettait de distinguer tout de même les formes, plus ou moins floutés qui l'entourait. Mais ce n'était pas suffisant pour voir ce qui se passait précisément dans le temple. Claire était passé à l'action, et il entendit le souffle de ses mouvements, il attendit de se faire attraper pour mettre des coups de poings dans le ventre de la guerrière, endroit sensible non protégée par son armure. Il envoya aussi quelques boules de ki en pleine tête de la guerrière qu'il ne distinguait pourtant pas réellement. Elle réussit à le balancer contre le mur violemment et il ne put que se protéger avec ses avant-bras. Ce n'était pas ça qui allait le tuer, cependant. Elle était de nouveau en train de se lancer à l'attaque alors que... SK semblait maintenant la distinguer ! Pourquoi ? Parce que tout à l'heure quand il s'était laissé prendre par elle il avait créer une flamme grâce à Free Fire dans le dos de Claire qui consumerait lentement sa cape afin qu'il puisse la voir complètement. C'était actuellement en train de s'enflammer dans son dos et permettait au démon de pouvoir se défendre. Oui, c'était ce pouvoir qu'elle semblait avoir complètement oubliée qui permettait à SK de s'y retrouver dans le noir. Elle avait fait une grossière erreur, il n'était jamais dans le noir total, notre cher Seishiro Kasai.

SK esquiva le pan de mur qui lui tombait dessus d'un mouvement habile en se déplaçant d'un bond en arrière. Puisque désormais il la voyait il créa une multitude de flammes un peu partout qui commençait à réchauffer la pièce et redonner de la lumière un peu partout dans cette salle du temple. Lorsqu'elle lui sauta dessus pour le faire frapper le sol il lui balança des flammes pour la déranger dans ses actions et en profiter pour esquiver. Puis, Claire frappa dans un mur pour qu'il s'écroule sur le chapelier mais ce dernier se téléporta pour ne pas subir de dommages. Il continuait d'enflammer la salle, les chaises et tables, l'échiquier d'Ajito, tout s'embrasait pour lui offrir de la lumière. Ce pauvre temple ressemblait à un lieu de terreur désormais. Mais cela permettait à SK d'utiliser sa téléportation pour esquiver au bon moment les coups suivant de Claire. Les bruits de fracas se faisaient entendre, toute cette zone tombait en ruines entre les flammes du démon et les murs qu'explosait la Claymore. Au bout d'un moment, le chef des Black Feathers décida de porter un coup fatal à son adversaire, il localisa sa position et se téléporta à proximité. Là, il déclencha Breath of Death alors qu'il était très proche de Claire. Comment allait-elle réagir ?
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21275
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3550

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] ClockMar 27 Sep 2016 - 14:31
Le combat était bien entamé, les deux combattants avaient déjà prit pas mal de dégâts des deux côtés, et cela n'était pas encore terminé visiblement. Pour l'heure, Seishiro était un homme à prendre au sérieux. Malgré les phrases ironiques et les boutades envoyées l'un envers l'autre, personne ne perdait de vue qu'il fallait garder sa concentration sur son adversaire et ne pas le sous-estimer quoi qu'il advienne. Les deux guerriers savaient pertinemment que se croire au dessus d'un autre ne ferait que les propulser dans leurs propre perte, la confiance en soi était une bonne chose à partir du moment où on était capable de la mesurer: comme bien d'autres choses. Toute personne dans l'excès finissait par en payer le prix. Mais ici il n'y avait que deux personnages, dont l'un semblait plein de confiance et d'airs majestueux pour se donner un genre, et l'autre restait tout simplement calme devant toutes les tempêtes, ignorant même ce comportement fortement agaçant et ce sale sourire de fourbe sur le visage de son opposant. Ils étaient tous les deux des genre de guerriers aguerri, on pouvait le dire, malgré les avis que l'on pouvait se faire sur les conquêtes de Seishiro, il avait tout de même récolter de l’expérience à s'adonner à ses affaires, même si ces dernières ne furent pas autant semer d'embûche qu'on le voudrait. Il se démenait pour atteindre ses objectifs et les atteignait avec plus ou moins de facilité, mais au moins il ne restait pas les bras croisés à attendre que la lune lui revienne de droit dans les mains. On pouvait donc balancer le pour et le contre, mais la preuve en était qu'il était un homme actif au sein de cet univers et personne ne pouvait contester cela. Il était donc bien plus à prendre au sérieux que ceux qui agissent une fois tous les dix du mois pour faire un truc à peu près exceptionnel puis qui s'en vont pendant de longues périodes. Ainsi Claire déterminait pour sa part que, malgré les petites moqueries que lui avait envers elle et l'inverse, elle ne pouvait pas se permettre de ne pas prendre au sérieux ce mystérieux personnage - même si à cet instant, il n'était plus du tout un mystère pour la claymore grâce à son don bien utile.

Seishiro avait-il ressenti un certain désarroi en apprenant que cette lionne qui lui faisait face avait lu en lui pour y voir les moindres recoins sombres, ses secrets, ses agissements, ses paroles ? Comme tout le monde, oui, mais cela ne l'avait pas traumatisé non plus à un point extrême. Au final, il avait prit la chose comme elle venait en l'acceptant et donc en ne se cachant pas face à elle de sa véritable personnalité. Il fallait ainsi comprendre de cette réaction qu'il savait également garder son sang-froid et qu'il était plutôt du genre à s'adapter, ce qui était une qualité non négligeable. Un deuxième exemple se présenta lorsque Claire, qui ignorait elle-même que Seishiro ne connaissait pas l'existence de sa progéniture, réagit d'une manière tout à fait " au dessus " de cette nouvelle qui aurait pu en de stabiliser plus d'un. Grand sang-froid ou, au contraire, cela ne faisait que valider ce que disait la claymore à son sujet, c'est à dire, qu'au fond il n'était qu'un monstre sans coeur ? Chacun faisait toujours sa propre interprétation des choses dites et des actes, même si à la base ces dernières voulaient certainement dire d'autres choses encore que celles que l'on comprend. Dans tous les cas, cet homme avait de la ressource et il était donc un adversaire intéressant à qui se mesurer, dans le sens où il divergeait des "autres". Claire aussi. Ils s'étaient donc bien trouver en terme de combat. Chacun avait toujours ses points forts et ses aptitudes propre, chacun d'eux savaient pourtant s'adapter ingénieusement aux savoirs-faire diverses de l'opposant. On se retrouvait dans un schéma de combat où les deux parties semblaient dominer, puis être moins dominant, puis dominer, etc. Ils s'échangeaient les rôles à chaque tour, comme si l'autre avait toujours une capacité pour se re propulser au devant de la scène, mais qu'à l'autre tour, le protagoniste d'en face pouvait en faire autant.

Cela sonnait bien comme une belle pièce peaufiner et judicieusement préparée pour donner un spéctacle de milles feux. Cela devait plaire à SK quand Claire se fichait de la mise en scène, mais cela pouvait émerveiller nos petits yeux de voir les retournements de situation présente dans ce combat-ci. Le sourire, comme éternellement déposer sur les lèvres du démon, et l'air vide - qui par extension, et sans le vouloir, donnait un air strict - qui reposait sur le visage de la femme aux cheveux d'or produisait un parfait contraste entre les deux personnalités qui s'affrontaient. Les protagonistes commenceraient certainement bientôt à fatigué, après tout chacun en avait prit pour son grade en mangeant les attaques de l'autres, et c'était là qu'intervenait un point - voir même un avantage agaçant mais qui était permis ! - que la claymore proposait. L'un de ses dons raciales, celui de ne jamais connaître la fatigue. Alors oui, cela traduisait littéralement qu'il lui était impossible d'être épuisée, et donc qu'elle pouvait préparer des burgers, des crêpes, faire la vaisselle avec Slothy et poutrer des gens, tout ça en même temps et avec la même énergie. Un don fabuleusement merveilleusement exceptionnel, n'est-ce pas ? C'était très utile pour continuer le combat dans toutes les situations, même avec une blessure importante ou un bras en moins. Bien entendu cela ne m'était pas à l'abris de la douleur qui était encore un autre sujet, mais cela permettait de continuer ses assauts toujours avec autant de vigueur et d'énergie qu'à l'accoutumé, et il fallait tenir compte de cet avantage qui semblait pour le moins un peu trop immense, mais qui est dans les règles haha !

Quant à la douleur, les claymores, comme dépeint dans bien de mes RP, vivent une enfance où on les lâche dans des conditions extrêmes afin que leur corps comme leur esprit développent des genre de résistances. Ainsi, l'une d'entre ces capacités- afin de ne pas re-raconter toute la vie de Claire et des Claymores sur un sujet combat -fut d'être très résistant, voir immunisé à la douleur - du moins aux cris de douleurs et d'apprendre à serrer les dents à l'extrême. Ce qui était une très bonne chose, la résistance était toujours utile, mais bien entendu cela ne préservait pas d'avoir mal: juste de savoir "contrôler" ses gémissements de douleurs et mesurer entre autre jusqu'où la douleur peut encore être supportable. La jeune femme n'était donc pas du genre à pousser des râles ou des hurlements lorsqu'elle se faisait toucher: elle avait apprit à serrer fortement les dents comme je l'avais dis. Cela lui donnait un certain contrôle mental sur la vue de son propre sang et la gravité de la chose, tout cela servait encore une fois à savoir rester froid pour mieux avoir emprise sur une situation même tragique. à l'heure actuelle, il fallait quand même le dire, Claire avait environ 5 à 6 CM de l'épée de SK enfoncé dans la partie basse de son sternum. Laquelle épée avait été réduite au néant grâce à son rayon d'énergie, mais une partie résidait à l'intérieur de sa chaire. Cela lui servait d'un genre de cautérisation, si on avait des bases en la matière, on savait qu'il ne fallait sous aucun prétexte mobiliser un objet coincer dans une plaie. Il fallait le laisser et faire en sorte qu'il y reste en coupant tout ce qui dépassait pour que ça reste bien à l'intérieur et non visible dans le cas d'un combat. Cela limitait bien des choses dont se vider de son sang et agoniser comme un débile. Là, la chose était stable, aussi douloureuse avait-elle pu être, maintenant c'était fait et stabiliser pour l'instant.

La vue de Seishiro torse nu fit ravaler un déglutissement de dégoût à Claire, cet homme le répugnait tellement que le voir à moitié nu en effet ne lui plaisait pas. Mais une fois cela passer, elle s'en fichait. Il était juste évident que Motta était tellement mieux ! Motta avait de belles cicatrises, un corps musclé mais pas non plus comme un boeuf, il était... enfin bref ne pensons pas à ça maintenant, ça serait mal venu hein ! Mais voilà, il était certain que Seishiro torse nu ne faisait pas tiquer Claire dans le bon sens. Elle n'allait pas subitement arrêter le combat pour se livrer à des mamours passionnés avec ce sale type. Des brûlures et des blessures étaient présentes sur son corps dénudé dû à son attaque, mais il était toujours opérationnel pour continuer le conflit et elle n'en attendait pas moins.

Par la suite, tout s'enchaîna très vite. Claire tenta sa chance dans le noir, mais Seishiro semblait avoir des sens bien développés au final. Il réussie à lui projeter plusieurs coups dans le ventre pendant ses actions, ce qui n'était jamais très apprécier, et quant à lui il esquiva d'autres coups avec souplesse, mais il se fit propulser contre le mur tout de même. Une grande chaleur envahit l'arrière du corps de la claymore, qui en détournant sa tête un instant comprit le malsain petit jeu de Seishiro qui avait fait prendre feu à sa cape. Elle se mit donc dans une position bras replié contre elle et se roula à une grande allure dans les décombres pour éteindre le feu. Sa cape était inexistante maintenant qu'elle avait été entièrement brûler, mais tant pis, ce n'était pas le plus utile. La plume noire en avait profiter pour foutre le feu un peu partout dans la salle. Continuant dans leurs actions, SK balança quelque flammes pour déranger Claire qui se fit brûler à quelques endroits sur ses avant-bras notamment, il réussit à se dégager des attaques de cette dernière en utilisant diverses ruses par la suite. La claymore avait explosé de nombreux murs et le chaos régnait ici, dans les décombres et le feu, car Seishiro continuait d'embraser tout. La jeune femme fit exploser des tas de rafales de boules de KI, mais cette fois en direction du plafond. Le temple allait complètement s’effondrer maintenant, et éteindre ce foutu feu sur son passage grâce à effondrement entier du toit ! c'était le but premier de cette action, mais aussi de se retrouver au dehors. Ajito et Narumi étaient dans une sorte de cave, ils allaient certainement entendre le remue-méninge et sentir des tremblements, mais ils ne mourraient pas coincé dans cette sorte de cave, c'était certain.

Alors que le toit commençait à partir complètement en morceaux qui s'abattait partout, fracassant l'entièreté du temple, Seishiro se téléporta à côté de Claire, mais pas non plus collé au corps à corps. Cette dernière, par méfiance, dégaina son épée pour se mettre en position de défense mais... une épaisse fumée violette se dégagea rapidement autours du chef des BF. C'était cet espèce de... fumée toxique ? Poison ? Non qu'est-ce que c'était au final ? C'était un genre d'attaque défensive mais aussi offensive !

Spoiler:
 

La position de défense de Claire n'allait donc lui servir à rien, en voyant cette fumée apparaître, elle entama un mouvement de salto vers l'arrière pour se dégager et se propulser efficacement assez loin de cette redoutable x3. Mais bien entendu cela ne la protégea pas de l'attaque, cela lui permis juste de ne pas rester trop longtemps comme une attardée dans cette fumée très étrange. Ainsi elle se dégagea de la fumée mais en prit de nombreuses séquelles: ses avants bras étaient devenue rouge, cette rougeur s'étendue et prit un aspect cramé, c'est à dire noirs, sur de nombreux endroits. Cela signifiait une brûlure très grave. Son buste avait été aussi touché, une grosse partie de son armure en tissue s'était volatilisé - heureusement ses seins étaient encore couvert hein, sinon voilà quoi, laissez moi un bout de tissue ici svp XD - le tissu qui recouvrait ses jambes s'étaient lui aussi volatilisé. Maintenant son corps pratiquement entier, à savoir bras, la partie inférieure du buste et ses jambes, étaient jonchés de brûlure graves, teintées de noir, d'aspect parfois blanchâtre dû à la gravité de la brûlure également, mais aussi d'apparition de cloques plus ou moins virulentes. C'était surtout l'aspect noir, cramé, et blanchâtre qui était aussi le résultat de ce genre de brûlure à très haute intensité qui recouvrait les parties citées de son corps. Ses bottes en métal avaient en grande partie fondues et extrêmement brûlante, assez pour faire écarquiller les yeux de la claymore qui, dans son salto de retrait, dégagea ses bottes et se retrouva pieds nus. Comme un instinct de survie qui s'enclenche, la guerrière passa au stade 2 de sa transformation. Ses dents s'allongèrent en canines, ses veines se firent plus apparentes, donnant un effet un peu "gonflé" à ses muscles. Maintenant sa bouche dentelées de canines bien aiguisées n'allait plus séduire Seishiro ! Le retrait de ses chaussures, sinon, était mieux que de subir des brûlures digne de l'acide ! Ils s'étaient bien amochés tous les deux il fallait le dire, la jeune femme avait serrer les dents aussi fort qu'on avait pu lui apprendre durant toute sa jeunesse de guerrière et même au delà, mais cela ne changeait pas que la douleur extrêmement vive et les blessures occasionnés par cette technique étaient bien présentes.

Elle s'envola sans attendre dans les airs après son mouvement de salto, car tout le temple s’effondrait en ruines, éteignant le feu qui avait été allumé à l'intérieur. Les dernières flammes furent étouffées sous les effondrements des pierres qui constituait le plafond de ce fameux temple précédemment. La jeune femme s'envola haut dans le ciel loin des débris et carbonisa toute la zone des débris en envoyant de nouvelles rafales de boules de KI pour faire fuir son adversaire s'il était encore près des effondrements. Du dehors, il faisait encore jour. Métamol n'était pas connue pour être une planète très riche en faune, et il faisait évidemment désert ici, dans ce lieu de pèlerinage que pouvait être par ailleurs ce temple qui maintenant ne ressemblait plus à rien. Le jour était donc présent mais ce n'est pas pour autant qu'il faisait une chaleur de malade ou qu'il faisait spécialement super beau, cette planète semblait un peu délaissé de tout, mais au moins ils avaient encore du soleil.

Claire dégaina une nouvelle fois son épée qui avait été fondue et bien amochée par la technique de SK. Elle était encore utilisable mais plus aussi éfficacement qu'auparavant. Elle la jeta donc avec une telle force que l'arme se planta au loin dans le sol. Quand Seishiro ré apparut à sa vue, la claymore qui était sur ses gardes lui adressa forcément un regard.

- Je sais... puisque je lis en toi. Mais je veux te l'entendre dire: qu'est ce qui constitue ta force ? D'où viens ta motivation à te battre ?

Cette question pouvait paraître mal venue ou inutile. Pourtant, cet homme ne se battait pour personne. PERSONNE. Juste lui-même. L'égoïsme pouvait-il vraiment aider quelqu'un à atteindre une véritable puissance incommensurable ? Non ! Impossible. Claire n'en croirait pas un mot. L'amitié, l'amour, ce genre de sentiments sincères et bons que l'on ressentait tout au fond de soi, nous donnait de véritables motivations, une force au dessus de tout qui nous rendait toujours meilleurs dans les combats. Mais lui, qu'avait-il ?
Claire elle, avait Motta. C'était lui sa plus grande force. Il l'avait toujours été, et cet amour inconditionnel ne la quitterait jamais !
Contenu sponsorisé

Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Empty
MessageSujet: Re: Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]   Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV] Clock
 
Where God has a temple, the Demon will have a chapel [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» le trone du seigneur demon!
» Temple de Danava
» [Dan]Au temple de Shallya
» Temple de Kyûbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Métamol :: Temple-