Partagez
 

 Le nouveau roi est arrivé BITCHES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockMar 11 Nov 2014 - 16:28

Il se cache dans une ruelle et range son fusil à pompe dans son sac après l'avoir vidé de ses cartouche. Par réflexe il se gratte l'entrejambe. Il appuie en plein sur la blessure qui se met à saigner de plus belle. Il a mal mais il sent les effets de la drogue agir petit à petit. Quel est le moyen le plus court. Le métro sans doute. Il fouille ses poches et y trouve sa carte. Parfait. Son sac sur les épaules il marche dans la rue, la tête haute, en direction de la bouche de métro. Les gens le regarde comme un monstre, comme une bête de foire. Il n'en a plus rien à branler de leur regard.
Il passe devant une vitrine et entend toute sorte de choses à la télévision. Les explosions dans le commissariat, celles au palais. Mais apparemment les "terroristes" auraient balancé un otage du troisième étage d'un côté et se serait barré du palais du roi de l'autre.
Parfait, tout se déroule parfaitement bien. Il pleure. Un mélange entre des larmes de joie, de soulagement et de douleur. En tout cas, ça lui fait un bien fou. Il descend les marches du métro et regarde l'air amusé et méprisant les gens qui prennent l'escalator. Il a l'air de dire, vous avez vu mon état bande de larves humaines ? Si j'arrive à marcher vous devriez en être capable aussi. Il passe sa carte et attend la rame.
Il sort son téléphone, l'écran s'est brisé, sans doute pendant la chute ou pendant le début de combat. Il commence à jouer à un jeu quand il entend au loin les rails grincer. Il monte et se colle contre la porte d'en face comme à son habitude. Il arrête de jouer et met ses écouteurs. Cette situation singulière mérité une musique singulière, nerveuse et qui exprime son état d'esprit.
Il regarde les gens qui le regardent. L'un d'eux ne semble pas vouloir le lâcher des yeux, alors, Stanley se met à le fixer. Il sourit de toutes ses dents laissant allègrement couler le sang de sa bouche sur son torse et ses écouteurs. Au point où il en est, il n'en a plus rien à faire.
Une dame âgée s'avance alors et lui tend un mouchoir pour qu'il "s'essuie le visage". Il s'en saisit et la remercie poliment avant d'essayer d'éponger du mieux qu'il puisse l’hémoglobine qui commençait déjà à sécher sur ses joues.. Elle descend au même arrêt que lui. Il lui propose son aide pour monter les marches mais elle préfère prendre l'ascenseur. Tant pis pour elle, elle aurait fait une bonne première dame.

Il sort de la station et il l'aperçoit enfin. Le château, la chose pour laquelle tant de gens sont morts, au-delà d'une simple bâtisse, c'est un véritable symbole. Il touche son crâne et sent les futurs cicatrices causé par l'effondrement du toit du commissariat. Le sang en coule toujours, à petit flot. Il regarde derrière lui et voit la trainée de sang que sa cheville laisse.
Il s'allume une cigarette malgré son épuisement. Il tire dessus une fois et à nouveau il crache une flaque visqueuse d'un mélange de sang et de salive. Il tire dessus jusqu'à ce qui ne tousse plus. Le papier de la clope est rouge. Mais la chaleur de la fraise suffit à le faire sécher. Il tire donc dessus aisément, mais un goût de fer dans la bouche.
Il la jette par terre et l'écrase en sautant à cloche pied dessus. Ayant repris son souffle, assez ironiquement, il marche de nouveau dans les rues sans détourner le regard du château. La musique fait rage dans ses écouteurs. Il bouscule les gens. Force les voiture à s'arrêter sur son passage. Toute sa vie ne l'a mené qu'à ce point précis. Ce moment rare durant lequel il aura, comme l'a si bien dit Andy Warhol, son quart d'heure de célébrité. Mais il aura même bien plus que ça, il touchera enfin à sa définition de la perfection. Et qui sait, peut-être même aura-t-il la mort héroïque qu'il a toujours voulu ? Peut-être deviendra-t-il enfin un martyr ?

Il arrive devant le château et à sa grande surprise, il n'y a personne, pas de foule, pas de caméras, rien. Le combat s'est déplacé, les masses aussi. Il passe le grand portail du palais, et observe jonché à ses pieds les cadavres des gardes qui n'avaient pas su si bien garder l'endroit que ça. Il boite, enjambe et écrase un nombre incroyable de corps. D'ordinaire il aurait été dégoûté, il aurait vomi. Mais sa rage de continuer le maintient debout. Il avance à travers l'intérieur du palais où il ne découvre que toujours plus de cadavres, les mouches volent de partout. Mais à nouveau, il ne doit pas s'arrêter. Il arrive enfin à la salle du trône, complétement détruite par les explosions, mais il n'a que faire, il voit que le siège du roi est toujours là, au bout de la salle il en manque un morceau mais on peut toujours s'asseoir dessus. Il regarde aux alentours et va dans une salle avant d'en ressortir avec une caméra de télévision.
Elle semble déjà être branchée. Tant mieux. Il se saisit du retour caméra, le pose à ses pieds. Tout est prêt. Il s'assied sur le trône et attrape dans son sac une couronne de la fête des rois et la met sur son crâne. Quel ironie. Il allume la caméra. Instantanément, toutes les télévisions de la planètes Terre affiche la tête de Stan en piteux état, une couronne en carton sur la tête. Il regarde le retour et voit que ça marche. Il tousse et entend les échos de sa voix provenant des écrans géant de la ville.
Parfait.

- Écoutez-moi peuple de la Terre !

Non, trop prétentieux, recommence.

- Salut à tous ! Vous ne me connaissez sûrement pas, mais ne vous en faites pas c'est réciproque. Je suis Stanley Osborne, et comme vous le savez sans doute déjà, la Terre est en proie à un conflit d'ordre interplanétaire. Des gens d'une puissance incommensurable s'affronte pour l'avenir de notre planète bleue. Ont-ils pensé à nous demander notre avis ? Non. Où est passé le temps de la démocratie ? Où est passé le temps où le peuple avait le pouvoir ? Pendant que ces "puissants" se battent, J'ai décidé, pour ma part, de réquisitionner le trône de la Terre. Vérifiez dans les lois si vous voulez, la situation actuelle étant une prise de pouvoir, je suis dans mon droit de réclamer le trône tant que personne ne conteste mon autorité. Vous avez sans doute peur pour vos vies car la guerre fait rage. Croyez-moi, je sais de quoi je parle, je veux dire, regardez ma gueule ! Hahaha... Bref, pendant ce moment où je suis roi de toute une planète, j’abolis toutes les lois ! Faites ce que vous voulez bordel ! Et surtout, sachez qu'ici même, au château, que dis-je, au palais du roi, j'organise maintenant, la plus grosse fête jamais organisé. Alors bougez-vous le cul et profitez enfin de vos vies. Profitez de ce moment de liberté que je vous accorde. Frappez vos patrons ! Conduisez dangereusement ! Buvez et défoncez-vous la gueule ! Il n'est pas dit que celui qui prenne ma place soit un dictateur. Alors, si vous voulez vous éclater une dernière fois dans votre vie, venez au palais du roi à Satan-City !

Il finit son discours debout, à quelques centimètres de la caméra, criant comme un fou sorti d'asile, de gras postillons rouge sortant de sa bouche. Il a la rage.
Il coupe la caméra. Puis se ravise et l'a rallume.

- Pour ce qui viendront à ma petite sauterie, essayez de ne pas prêter attention aux cadavres.

Ce qui sont à Satan-City en ce moment ont la chance d'entendre de la musique dans toute la ville. Stan a branché un ordinateur portable qui trainait dans le coin aux enceintes de la ville avant d'aller chercher de la musique sur internet en attendant que les "professionnels" arrivent. La fête doit être réussi, il est le roi après tout.
Tout est parfait. Il sort son téléphone et passe quelques appels à quelques personnes.
Une poignée de minutes après son discours à peine, il voit les premières personnes arriver, il en connait quelques unes mais ils ne sont pas assez nombreux. Il attend laissant ses potes installer leur tables de mixages et la lumière. Enfin, il voit des masses de gens arriver petit à petit envahissant complètement la salle du trône. Stan éteint tout et laisse ses potes s'occuper de l'éclairage et du mixage et de tout. Il va se poser sur le trône, s'asseyant dans le mauvais sens de manière à avoir un accoudoir dans le dos et un autre sous les genoux. Il gueule pour avoir des bonbons, et malgré l'abolition des lois, les quelques deux cent personnes présentes semblent toujours le considérer comme un roi. On lui amène un sachet de bonbon qu'il prend soin de savourer. Il les lance en l'air avant de les rattraper dans sa bouche. De chaque côté du trône une table de mixage et un DJ derrière, devant le trône, une foule qui ne pense plus à rien. Une folle foule en sueur. Une salle plongée dans une ambiance de concert. Stan surplombant les DJs, les DJs surplombant la foule, la foule surplombant le monde.
Il est en sang. Il a de nombreuses hémorragies internes au niveau de la tête. Il a presque perdu une couilles. Ses habits sont en miettes et ensanglantés. Sa cheville droite est cassé en tellement de morceau qu'il n'est pas sûr de pouvoir remarcher correctement un jour. Il est défoncé aux stupéfiants. Mais il est le roi. Malgré tout ça, il est le roi.
Il s'allume une cigarette, se met debout sur le trône et il admire son œuvre. Son ultime création. Il l'admire et attend. Il attend de voir comment ces "puissants" vont faire pour le renverser. Comment ils vont faire pour se justifier face à un adolescent. Il attend. Debout comme un homme. Il attend.
Il se sent humain. Il se sent vivant. Car durant cet instant, ce court moment. Il est le roi. Il est plus grand que tout. Il est plus beau que tout. Il n'a plus rien à dire, plus rien à faire. Il y est arrivé. Il est parfait. Enfin parfait.
Et à nouveau, il pleure, le sourire aux lèvres.


Dernière édition par Stanley O. le Dim 18 Oct 2015 - 11:45, édité 1 fois
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockSam 15 Nov 2014 - 23:36
Quand il arriva au palais, il fut témoin de la violence des combats qui avaient eu lieu quelques instants plus tôt. C'était la principale raison qui l'avait poussé à quitter le SOLDAT. Il ne voulait plus être le pion au service d'une nation qui ne méritait pas plus qu'une autre de gagner la guerre. A l'intérieur, c'était pire, une violente explosion avait du avoir lieu et si ça n'avait pas été le bâtiment le plus solide des humains, il serait surement en miette. Il sentait encore 4 puissantes forces non loin de là, le combat avait changé de place mais il n'était pas là pour s'en mêler.

C'était dans une ambiance de folie que le vampire se mêla à la foule en délire qui avait envahi la salle du trône. Celle-ci avait été transformé en boîte de nuit. Des dj avaient installé leur platine derrière le trône. Le jeune homme qui avait passé le message télévisé quelques minutes était justement assis dessus en travers. Il était mal en point, et rien qu'à l'odeur qu'il dégageait, Sephiroth sentit qu'il avait perdu beaucoup de sang. La majorité des personnes présentes étaient sous l'emprise de stupéfiants, aussi bien de l'alcool que de la drogue. Ils voulaient sans doute oublier que la Terre était attaqué par des puissantes forces démoniaques. Le vampire ne les blâmait point. Il les comprenait. Malheureusement, le message du "nouveau roi" avait provoqué des effets destructeurs dans les esprits et Satan-city allait bientôt être le terrain d'une guerre civile et ça, il ne pouvait le tolérer.

Tel un fantôme de la nuit, il se déplaça jusqu'à la salle du transformateur et découpa les câbles d'un geste vif et habile grâce à Masamune. Ainsi, tout le château plongea dans l'obscurité qu'offrait la nuit et le silence fut d'or. La ville ne pouvait plus recevoir ni la musique, ni les images en direct du palais.

Ensuite, il retourna dans la salle du trône et hypnotisa plusieurs humains afin qu'ils s'en prennent au nouveau roi et aux autres fêtards afin de créer une bagarre générale.

Sephiroth resta tapis dans l'ombre, en hauteur, totalement invisible pour admirer le spectacle.

Ah, que c'est bon d'être un vampire...
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockDim 16 Nov 2014 - 14:27

Il se tient debout depuis un trop long moment, sa cheville se remet à saigner. Il sent sa chaussure droite, une large et noire chaussure de skateur, s'emplir d'un liquide chaud et rouge. Il espère ne pas avoir mis de chaussettes blanches aujourd'hui. Il se rassied sur le trône, non pas pour poser une pêche mais bel et bien pour reposer ses jambes. Il attendait un invité de marque, quelqu'un de puissant, mais personne n'est venu. Tant pis. Au moins la fête bat son plein. Désormais, le château entier est rempli de fêtards de 7 à 77 ans. À croire que dans le chaos, on n'est pas si différent. Il veut danser, mais la douleur l'en empêche. Peut-être plus tard. Il a fait amené près de lui les moniteurs des caméras de surveillance du château qui marchent encore. Il peut voir que comme il l'avait demandé, tous les cadavres sont désormais empilés de manière à faire une sorte de haie d'honneur après avoir passé le portail d'entrée. Non seulement ça permet de garder les âmes sensibles à distance, mais en plus c'est super cool. Ça donne un côté absolument romanesque à tout ce qui est en train de se passer.
Il fatigue et s'endort sur le siège royal. Les cris des autres l'agresse, il se réveille et voit une salle plongée dans le noir, sans musique. Ils s'énervent et quelques uns commencent à se battre, rien qu'on ne puisse contenir, le problème de la bagarre est réglé et les responsables, sonnés, sont foutus à la porte. Ce n'est pas la première baston de cette fête et ce ne sera sans doute pas la dernière. Les gens râlent de plus en plus fort. S'agitent tout autant. Quoi de plus normal ? Après tout, on est bien cons et bien bruyant quand on est déchiré. Il allait se lever et à nouveau faire un discours éloquent et rassembleur mais le courant est revenu à l'instant. Cris de joies et caetere. Tout le monde danse, tout le monde est heureux. Plus personne ne comprend. Un type s'approche alors de Stan et lui chuchote à l'oreille:

- Pas de soucis, le palais du roi n'a pas qu'une seule source d'énergie. Sérieusement, j'ai regardé les plans du bâtiments, on pourrait tenir un siège pendant facilement un mois en ayant assez d'électricité pour laisser les lumières allumé en permanence. Par contre un détail m'inquiète, c'est que les câbles du transformateur ont été sectionné. J'ai peur que quelqu'un ne veuille saboter la fête.
- Ne t'en fais pas, c'est tout à fait normal. Après tout, il y a des gens qui s'en branlent, et des gens qui sont jaloux. Lui est sans doute un jaloux voulant gâcher ma petite sauterie pour se l'approprier. Il pense sans doute être quelqu'un d'extrêmement malin, quelqu'un au-dessus de tout, mais pourtant il ne se contente que de suivre une tendance que j'ai initié, alors qu'il essaye de niquer ma fête et je lui niquerais sa gueule.

À nouveau, il se lève, et avance vers le public. Les lumières s'allument. Il traîne du pied, au sens litéral du terme. Il descend les marches. Il arrive devant la foule, la musique s'est arrêté. Il demande une bière et en reçois presque immédiatement une qu'un fêtard lui a lancé depuis la masse informe de gens. Merci. Plus personne ne bouge, tout le monde attend. Il ouvre sa bière avec se molaires, en boit une gorgée et attend. La caméra s'est rallumée et est braqué sur lui. Il passe sa main dans ses cheveux et se rend compte que des mèches sont collés sur sa peau, à cause du sang et de la sueur. Il attend.
La salle est silencieuse, respectueuse presque. Un cri retentit au loin mais s'estompe tout aussi vite. Il regarde la foule. La foule le regarde. Il sent sont cœur accélérer, son corps trembler d'excitation, ses canaux lacrymaux se gorger de liquide. Doucement, il lève les bras, tel Jésus sur la croix, et à nouveau il attend. Tous retiennent leur souffle, comprenant peu à peu ce qui se passe. Il saute. La musique reprend. Les lumières s'éteignent. Son poing bat le rythme. Les gens crient et font de même. Il contrôle une foule entière. Il pourrait leur dire ce qu'il veut, ils lui obéiraient aveuglément.

Après quelques instants la douleur reprend le dessus. Il attrape le sceptre royal et s'en sert de bâton de marche. Un adolescent blessé a descendu cet escalier mais c'est en vieillard fragile qu'il en remonte. Il s'assied de nouveau sur le trône et fait signe au caméraman de s'approcher. Il attrape le bout de la caméra des ses mains et dit, à voix basse, comme s'il confiait un secret à plusieurs milliards d'individus.

- Vous avez vu cette fête ? Je ferais un bon roi n'est-ce pas ? Je sais que beaucoup d'entre vous pensent que je suis trop jeune, que je ne connais pas assez la vie pour pouvoir m'exprimer. Mais en attendant, vous profitez bien, je suis sûr de votre instant de liberté. J'entends d'ici la fumée qui s'élève des voitures brûlées et je vois le bruit des vitre de magasins brisées par des parpaings. C'est merveilleux n'est-ce pas ? Aucune limites, aucune obligations. Je n'ose pas imaginer le nombre de morts qu'il y a eu. D'aucuns diront que c'est de ma faute, que si je n'avais pas aboli les lois, personne ne serait mort. C'est vrai, mais c'est tout autant votre faute. Je vous ai donné carte blanche, je ne vous ai jamais dit de tuer qui que ce soit. Vous êtes des monstres. Vous êtes des animaux tous autant que vous êtes; et c'est quelque chose d'extraordinaire ! Pourquoi vouloir se cacher derrière son costume ? Derrière sa cravate ? Derrière sa voiture ? Je pense que ce n'est pas une mauvaise chose de réveiller cette brutalité enfouie en chacun de nous. Croyez-moi. Vous tous là, vous qui vous êtes enfermé chez vous de peur de mourir. Allez au devant de l'inconnu, vous verrez, vous vous sentirez si libre. Laissez votre haine s'exprimer ! Arrêtez d'imiter. Arrêtez d'obéir. Arrêtez de subir. Réprimez votre moi, votre surmoi et laissez faire votre ça ! Libérez-vous. Dites enfin la vérité ! "Chéri je t'ai trompé !" ou "Je ne t'ai jamais aimé..." ou encore "Je suis depuis longtemps attiré par toi." N'ayez plus peur de quoi que ce soit. Quelqu'un essaye de vous tuer ? Rendez lui la pareil ! Bref, faites ce que vous voulez, mais n'oubliez pas: vous finirez tous par mourir un jour, que ce soit aujourd'hui ou dans 30 ans, ça ne fera aucune différence pour vous.

La caméra se remit à montrer des images de la fêtes et de ses lumières stroboscopiques. Les télévisions du monde entier diffusent la même chose. Le nombre de journaliste inutile dans les rues doit être assez exceptionnel. Cette pensée le fait rire. Il s'allume une cigarette et à nouveau, il regarde les gens danser.
À nouveau il se touche le crâne et sent ses cheveux salis par son sang. Il se lève et va vers les quartiers du roi, il y trouve une tondeuse et décide de se raser le crâne presque à blanc. Il voit les stigmate qu'ont laissé les débris du toit du commissariat. Ses cheveux sont toujours tâchés par endroit de rouge, mais l'ensemble reste déjà plus propre. Il retourne sur le trône et il attend.


Dernière édition par Stanley O. le Dim 18 Oct 2015 - 11:46, édité 1 fois
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockVen 21 Nov 2014 - 13:58
Tapis dans l'ombre, en lévitation dans un coin sombre de la salle, Sephiroth observa ses prochaines cibles, ceux qui semblaient maintenir un certain ordre dans ce milieu de liberté totale. Ils avaient réussi à rétablir le courant malgré l'intervention du vampire. Ce n'est pas ça qui allait l'arrêter. Il agirait autrement, moins gentil.

C'est ainsi qu'il se mêla de nouveau à la fourmilière, dansant sur la piste pour rester mobile et paraître "normal" toujours avec sa classe habituelle. Il hypnotisa quelques femmes pour qu'elles aillent embrasser des jeunes gens, l'alcool justifierait cet élan de courage. Ensuite, toujours dans le move, il se dirigea vers le DJ pour lui ordonner de mettre la musique de plus en plus forte, de manière à ce que les décibels soient trop puissant pour l'oreille humaine. Malheureusement, ça n'eut aucun effet sur eux.

*Bizarre, quelque chose bloque mon don.*

Tant pis, il utilisa son pouvoir vampirisme sur chacune des cibles, les faisant tomber comme des mouches sous la douleur, sans les tuer, il voulait seulement les mettre hors d'état de nuire.

A partir de ce moment-là, il se faufila jusqu'aux générateurs de secours. Il se doutait que depuis qu'il avait saboté le 1er, les autres étaient sous bonne garde mais il avait tort. Il coupa tous les câbles d'alimentations. Si quelqu'un venait à sa rencontre, il se contenta de voler dans la pénombre avant de leur foncer dessus pour briser les os des éventuels agresseurs.

Lorsqu'il fut sur de n'avoir oublier aucune autre source d'énergie, il se téléporta dans la salle du trône complètement plongée dans l'obscurité. Grâce à ses sens de vampire, il sentit l'odeur du sang du nouveau roi, désormais le crane rasé et une fois sa position localisée, il utilisa son pouvoir vampirisme sur lui pour le faire imploser de l'intérieur.

*Ton règne s’achève humain.*

Il ne pourrait plus "niquer la gueule" de qui que ce soit.
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockVen 28 Nov 2014 - 18:12

Tout se passe comme prévu. Il dit aux gens de sortir et d'aller faire la fête dehors. Devant le palais, dans la rue. Il a regardé par la fenêtre, il sait que des gens vont se battre juste à côté. Des personnes dotées de pouvoirs extraordinaire. Ce n'est pas grave. Si des innocents meurent, ce n'est pas grave. Son esprit s'étrique, il a son objectif en tête. Plus rien ne compte. Il ne doit pas oublier son plan. Il ne doit pas se laisser abattre. S'il se met à raisonner il n'y arrivera jamais et il le sait. Et puis après tout, qu'est-ce qu'une poignée de vie face au plus grand projet de son existence. Sa vie l'a conduit à ce moment bien précis.
Les lumières s'éteignent alors qu'il y a encore des gens dans la salle, tant pis. Il attend. Dans le noir, il se contente d'attendre. Il met ses écouteurs, les fait passer sous son pull durci à certains endroit par le sang séché et les branche à son téléphone. La musique doit être à la hauteur de ce qui va se jouer ici. Les Djs, ses amis lui demandent s'il est sûr de ne pas vouloir d'aide. Non. Puis il arrive. Enfin il se décide à se montrer. Comment différencier un humain dans un flot d'humain ? Comment repérer quelqu'un s'il est parfaitement normal ? Apparemment c'est dur, voir impossible. Il entend le son de quelqu’un qui meurt. Une sorte d'explosion muette. Sacrifice inutile, il n'avait qu'à pas vouloir voler le trône du roi. C'est ça, cherche un prétexte pour justifier la mort d'une personne par ta faute. La vraie raison pour laquelle il ne bronche pas est qu'il n'est pas à un innocent près.
Mais son projet vaut-il vraiment ce(s) sacrifice(s) ? Non. Rien ne justifie la mort de quelqu'un. Enfin, cela dépend des gens, et actuellement Stan n'a pas la tête à ce genre de réflexion philosophiques à deux sous. Il a son premier ennemi à affronter. Il le voit, mais lui, l'a-t-il vu ? Sans doute pas vu qu'il vient de tuer quelqu'un en pensant que c'était le roi. Il s'approche doucement, la musique continue de résonner dans ses oreilles. Il voit sa mort proche. Il sourit.
Il est derrière lui, à moins d'un mètre. Et en silence, dans le noir, il s'avance. Il le touche du bout du canon de son fusil à pompe derrière la tête. Il crie d'allumer. La lumière s'allume, la caméra aussi, un type derrière. Il recule et sans attendre que son ennemi se retourne, il lance à mi-voix:

- N'essaye pas de désactiver ce groupe électrogène, il est trop bien cacher pour que tu le trouve. Qu'est-ce que tu me veux ? Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour que tu veuilles ma mort ? Sérieusement, toi, un adulte en pleine possession de tes moyens, obligé de te servir de... de... de super pouvoirs pour t'en prendre à un adolescent blessé et légèrement défoncé. Je devrais être flatté, mais vois-tu, je ne le suis pas. Tu sais pourquoi ? Parce que je ne comprend pas.

Il se met à fondre en larme. Des larmes de tristesse, de rage. Des larmes qu'il ne contrôle pas. Des larmes qu'il ne comprend pas. Il se met à crier.

- Pourquoi ? Pourquoi dès que quelqu'un a une once de pouvoir il se sent obligé d'opprimer ce qui ne peuvent pas se défendre ? Sérieusement ! On faisait la fête, on était heureux. Dans ce moment de chaos j'ai offert à tous un répit. Chacun à la joie, la liberté de faire ce qu'il veut, mais toi non, tu en as décidé autrement. Espèce d'égoïste ! Pourquoi est-ce qu'on ne peut pas me laisser faire ce que je veux, ce que nous voulons au moins une fois dans notre vie ? Hein ? Pourquoi est-ce qu'il faut toujours des rabat-joie ? Je veux dire, t'aurais très bien pu te joindre à nous et au lieu de tuer un innocent tu te serais amusé. Il y a combien de temps que tu n'as pas pris le temps de prendre le temps ?

Peu à peu durant ce monologue sa voix baisse si bien qu'à nouveau, comme susdit, il parle à mi-voix. Les larmes ne coulent plus, sans doute a-t-il trop pleuré aujourd'hui. Mais bien qu'il ne pleure plus, son flot de parole lui semble incessant. Il baisse son arme et se place au milieu de la salle. Il a une sorte d'amusement dépressif dans la voix.

- Regarde, l'offre tiens toujours, tu peux venir t'amuser avec moi, et avec nous tous. Je m'en fiche, au contraire, ça me ferait plaisir que tu te joignent à la fête plutôt que de vouloir la saboter. Tu cherches la gloire ? En tuant un adolescent ? Hahaha... Mais passons. Si tu veux faire la fête, dis-le.

Il lâche son arme qui rebondit sur le sol dans un bruit métallique faisant écho dans toute la salle. Puis s'en suit un bruit de fracas sourd. Il a l'impression d'avoir la tête dans un étau. Il n'entend plus très bien. Ne voit plus très bien. Ne sent plus très bien. Ne vie plus très bien. Il écarte les bras comme près à faire une merveilleuse envolée lyrique. Il se voit déjà en slow-motion dans un film à gros budget. La musique tourne toujours. Il l'a mise en boucle. S'il doit mourir, c'est sur cet air.

- Mais si tu veux m'affronter, et bien viens à moi. Affronte-moi. En face à face, comme on affronte un homme. Plus de coups bas. Plus de ruses. Plus de camouflages. Juste toi, moi, la caméra et la musique. Un duel digne des plus grands films de western. L'affrontement ultime entre deux être. Tu as sans doute déjà rêvé de ça toi aussi. Tu auras en plus la planète entière comme spectateur. Et puis, que tu veuilles me tuer dans le dos ou de face, je pense que tes chances sont les mêmes. Je te l'ai déjà dit, mais t'as vu ma gueule, je ne suis plus en état de faire grand chose. Tu as tes pouvoirs, ta force ; j'ai mes poings, mon fusil et surtout une furieuse, une folle, une délirante rage de vivre !

Il est là, il est prêt. Plus prêt qu'il ne l'a jamais été. Plus près de la mort qu'il ne l'a jamais été. Mais après tout, "Death ain't nothing but a heartbeat away, I'm living life, do or die, what can I say"... Ces mots n'ont jamais trouvé autant de sens.


Dernière édition par Stanley O. le Sam 29 Aoû 2015 - 18:18, édité 1 fois
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockDim 30 Nov 2014 - 16:17
Au moment où le fusil à pompe tomba sur le sol, Sephiroth se téléporta instantanément pour la récupérer. Toujours en train de faire son speech sur le duel du siècle, l'adolescent n'avait pas vu que le vampire avait réapparu derrière le caméra-man, l'arme à feu chargé et en joue. Il attendit qu'il prononce le mot "vivre" pour appuyer sur la gâchette. Une violente détonation se fit entendre dans tout le palais. En effet, le monde entier, grâce à la caméra, pouvait témoigner du film d'horreur qui se réalisait en direct. Sephiroth avait tiré à bout portant dans le dos du pauvre mec, lui laissant une crevasse au milieu du torse. Il commença à se nourrir du sang de sa nouvelle victime avec son pouvoir vampirisme. Faisant comprendre à son adversaire qu'il avait toute l'éternité devant lui. Ensuite, il brisa le fusil à pompe en deux pour le rendre inutilisable. Sephiroth avait toujours sa capuche pour ne pas dévoiler son identité si populaire. Il resta droit, fixant le nouveau roi, à l’affût du moindre faux pas qui déterminerait son arrêt de mort.

"C'est ta dernière chance de sauver ta peau. Ma reine devrait bientôt arriver pour prendre ce qui lui revient de droit."
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockDim 30 Nov 2014 - 19:03
Quel enculé de base. Il ne le laisse même pas finir son discours. Il se précipite pour récupérer l'arme et de surcroit, il tue à nouveau un innocent. Il joue avec la vie humaine d'une manière fort peu courtoise. Lui aussi, un jour il comprendra. Il comprendra éventuellement que sa vie n'est pas plus importante que celle d'un type croisé dans la rue. Ce n'est pas parce qu'on est puissant qu'on est exceptionnel. Il débranche ses écouteurs et les range dans sa poche. Il n'a plus la force de répéter encore les mêmes choses à cet espèce d'abruti qui se croit au-dessus de tout. C'est ironique venant de la part de Stan qui s'est autoproclamé roi. Mais passons. Il a mal, et le fait que l'inconnu ne se décide pas encore à attaquer ne le soulage qu'à moitié. Il était prêt, ses muscles était tendu. Il était prêt à parer à toutes éventualités. Il se détend et souffle un coup. Que faire maintenant ? Il est habitué à l'imprévisible, mais aujourd'hui, ça fait beaucoup d'événements à la fois. Il se gratte la tête. Tiens, sa couronne en carton est toujours là.
Il s'avance, en boitant vers le trône. Il espère apitoyer son adversaire, ou tout du moins, lui faire croire qu'il n'est pas en état de se défendre. Il s'assied à la place du roi. Après tout, il n'a rien dit, pour le moment donc cette place lui revient toujours de droit. Agir avant de réfléchir, il n'y a bien que les idiots qui font cela. S'il espérait impressionner Stanley en éviscérant un innocent, c'est bien mal le connaître. Il a déjà vu pire dans la vie, et pires dans ses hallucinations. Il n'en avait déjà rien à faire avant, mais aujourd'hui il s'en branle plus que jamais. Le sang, les larmes, trop de liquides ont coulé. Mais bon, après tout, qui s'en préoccupe ? Personne apparemment.
Il pose son pied sur l'accoudoir et regarde le nouvel arrivant, le saboteur, l'enculé comme susnommé. Il lui sort que sa reine va arriver, que c'est sa dernière chance... Blablabla, il ne parle pas beaucoup mais Stanley a tout sauf envie de l'écouter. Alors il ne l'écoute pas tout simplement.

- Donc comme ça on est à la solde de quelqu'un ? Et c'est qui cette reine ? Ta mère ? Te sens pas obligé de répondre, j'en ai rien à foutre. Peu m'importe qui vient dans cette salle, du moment qu'il a la capacité de lutter contre les assaillants, ça me va. Mais par contre, si tu pouvais parler, on se ferait moins chier. Tu sais, dialoguer tout ces trucs là.

Il bâille. Un long et grave bâillement. Sans doute pour montrer sa total indifférence envers son interlocuteur. Ou peut-être parce qu'il est fatigué. En tout cas, il bâille. Il sort son téléphone et répond à quelques sms avant de jouer à un jeu. Il salit l'écran de son téléphone avec ses doigts ensanglantés. Il joue quelques secondes, puis le jette au loin et observe la batterie se détacher de la coque, entend l'écran se briser. Il voit sa vie virtuelle se répandre sur le sol du palais royal. Quelle fin majestueuse pour ce morceau de métal et de plastique fabriqué à bas prix par des enfants surexploité et sous-payé.

- Bon, c'est quoi ton but à toi ? Pourquoi t'es là ? Pourquoi tu veux me tuer ? Je sais pas, je t'ai déjà demandé ça mais tu sembles ne pas vouloir répondre. Je ne suis pas digne de ta répartie ? Je dois m'incliner devant ta puissance ? C'est quoi le problème ? Pourquoi tu agis alors que je ne veux que discuter ? T'as développé une maladie très rare qui fait que ton cerveau est incapable de penser ? Je ne crois pas, alors réponds. Et bordel de merde, ai la politesse de retirer ta capuche quand tu t'adresses au roi !

Hahaha, quel petit rigolo ce Stanley. Provoquer le chaos sur la planète en inventant une loi disant qu'il avait toute la légitimité d'être roi et après agir comme tel. Quel petit rigolo.
Il regarde et voit que son sac est à portée de main. Parfait. Il se penche, voit son plan de secours mais n'y touche pas et attrape de quoi se rouler un petit joint posay, dans le palay, pour pas se faire chiay #Stanlay. Il finit de grinder, rouler, lécher et il l'allume. Après quelques tafs,

- T'en veux ?


Dernière édition par Stanley O. le Dim 18 Oct 2015 - 11:46, édité 1 fois
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockDim 30 Nov 2014 - 20:45
Et voilà que la proie veut faire la causette avec le chasseur. Comme si une antilope voulait s'asseoir tranquillement devant le lion avant que celui-ci la dévore toute cru.

Pathétique mais bon, qu'aurais pu espérer ce grand Sephiroth devant un gamin qui n'a pour seul but dans la vie que de se défoncer la gueule et faire la fête. Il lui avait adressé l'unique phrase qu'il jugeait nécessaire, pour son propre bien. Tant pis pour lui, il n'a pas compris qu'un simple humain n'est pas digne d'être roi d'une telle planète comme la terre.

Sephiroth se téléporta de nouveau pour ne plus être dans le champ de vision du roi puis grâce aux pouvoirs de vampire, il se changea en brume bien épaisse qui se propagea tout autour de la cible. Une fois la cécité établit, il utilisa son pouvoir Vampirisme pour le paralyser totalement, ne pouvant même plus tirer une latte, ni même laisser couler une larme de désespoir. Il ne pouvait que sentir la fraîcheur de Masamune parcourir son corps puisque Sephiroth venait de l'invoquer pour le transpercer.
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockDim 7 Déc 2014 - 0:51
Il l'avait senti. Ça sent ce genre de truc. L'odeur d'un type qui veut te tuer, ça ne s'oublie pas. Enfin l'odeur... Plutôt une sorte d'impression dans l'air, comme si quand quelqu'un a cette envie de meurtre, il sécrète des phéromones ou une connerie du genre. Enfin bref, il l'avait senti. Et, juste avant que son adversaire ne se transforme magiquement en brume, il attrape son sac et saute derrière le trône. Le problème, il l'a déjà dit, quand on est super puissant, on a toujours tendance à sous-estimer les plus faibles. Les faibles ont conscience de cette règle. Mais ils ont aussi conscience que le plus fort l'emporte. Or, il arrive qu'une fois de temps en temps un faible soit assez courageux, ou assez stupide pour tenir tête. Stan a toujours été un peu lâche.
Il est derrière le trône, assis en position fœtal quand une lame de katana ou d'épée ou de sabre vient transpercer le siège royale. Il voit son reflet dans le tranchant absolument impeccable de la lame. Il roule, allongé par terre jusqu'à un peu plus loin, par là-bas. Il se cache derrière quelque chose, il n'a pas le temps de regarder ce que c'est et il sort de son sac le plan de secours. Il se relève et, l’œil déterminé il s'approche de son ennemi encapuchonné en lui pointant un pistolet dessus. Il lui gueule:

- Alors !? Tu pensais vraiment m'avoir aussi facilement hein ? Je sais, je sais, tu penses que je ne vais rien pouvoir te faire avec cette arme, mais sache, que ce n'est pas un flingue normal... Loin de là ! Je l'ai commandé exprès de Kanasa pour qu'il puisse endommager les individus dans ton genre. Alors prend garde car sinon tu subiras la colère de mille dieux ! Le fléau de ma vengeance ouvrira le ciel et fera s'abattre sur toi la grandeur de la foudre divine !

Alors qu'il est lancé dans une envolée lyrique sans précédent, il explose de rire. Un rire aigu. Il rit tellement qu'il s'en tord de douleur et pleure légèrement. Plié en deux, il se relève et ne prend même plus la peine de viser son ennemi. Essayant de contenir son rire, il s'exclame:

- À qui je vais faire croire ça ? Hahaha... Non, plus sérieusement, je déconne. Ce flingue n'est pas plus dangereux pour toi que pour moi, regarde !

Il tire en l'air et de l'eau sort de son arme.

- Un pistolet à eau ! C'est hilarant non ? Hahaha... En tout cas, moi ça me fait rire. J'ai un peu soif, ça te dérange si je...

Il met le flingue dans sa bouche, comme un type qui va se tirer une balle. Il appuie une fois, deux fois, trois fois. Il se rappelle. Il se rappelle de ces moments qu'on préfère voir disparaître dans les paradis artificiels. Il se rappelle et ça lui fait du mal. Ça le renvoi à tous les moments durs qu'il a affronter. Il se souvient à quel point la mort ne veut pas de lui. D'un seul coup son expression change les larmes et le rire laisse place à un sérieux rare chez Stan. Il jette son pistolet à eau et attrape l'opinel qui est toujours rangé dans son sac. Il veut jouer avec une arme blanche, il va voir que ce n'est définitivement pas la taille qui compte. Il se touche le bras gauche, vieille blessure.
Il avance comme s'il n'avait plus mal. Il marche tel un homme, droit et fier de sa condition. Il est toujours en sang, mais il est plus beau que jamais. Il s'avance vers son chasseur. Il a essayé de le tuer à deux reprise, il n'y a plus de doute, cette fois c'est différent. Les règles du jeu ont changé. Il est prêt à gagner. Prêt à tout. Prêt à inverser les rôles, à rééquilibrer la balance. Il marche sur l'interrupteur et coupe alors toutes les lumières. Celles-ci prévu pour se rallumer quelques secondes après, il profite de ce répit pour aller se cacher. Quand la lumière se rallume,  il est juste derrière l'encapuchonné. Sans un bruit, sans respirer il plante son opinel en direction de sa nuque à plusieurs reprises espérant toucher une artère et être assuré de gagner le combat. À la suite de quoi il saisit son arme comme un boucher le ferait et le plante, à la manière d'un homme découpant violemment du veau, dans son trapèze gauche. Il croise les doigts pour toucher, mais avant de prendre retraite, il l'attrape de la main à l'épaule droite et après avoir visé le cœur avec son couteau, il le retourne afin de lui asséner un violent coup de boule. Il recule alors, lentement mais non sans précaution.


Dernière édition par Stanley O. le Dim 18 Oct 2015 - 11:46, édité 2 fois
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockMar 9 Déc 2014 - 17:34
Lorsque le jeune homme marcha sur l'interrupteur, Sephiroth apprécia l'erreur. Si seulement il avait pu comprendre qu'il était face à un vampire, il aurait pu éviter cette manœuvre qui allait lui coûter la vie. En effet, il voyait aussi bien dans le noir qu'en plein jour.

D'un geste vif de Masamune, il trancha le câble électrique, empêchant la lumière de revenir au bout des quelques secondes comme prévu. Il découpa ensuite chaque objet ou élément de décor que le garçon pouvait se servir comme couverture. Ceci fini, le vampire prit le cadavre du caméraman et s'en servit comme bouclier contre les tentatives désespérées du nouveau roi à vouloir le trancher. Il n'avait même plus besoin de se téléporter dans son dos puisqu'il n'y voyait rien. Il attendit le moment du coup de tête pour faire pénétrer Masamune dans le cœur de l'humain. Il était à plus d'un mètre cinquante de lui donc toute riposte aurait été impossible, voilà l'avantage d'une grande lame comme la redoutable Masamune.

Pour être sur d'en finir, il concentra son énergie pour utiliser une technique puissante "Plumes tranchantes". Une aile d'ange noire apparut dans son dos pour abattre sur lui une pluie de plumes aussi aiguisées que Masamune. Il reprit la forme d'une brume et attendit une quelconque réaction de son adversaire.
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockMer 7 Jan 2015 - 21:55
Le Boss avait demandé à Ajito de protéger la terre. Elle était bonne celle là.

En premier lieu, Ajito c’était arrêté en ville non loin du château du roi. Les émeutes qui déchiraient la place étaient d’une ampleur indescriptible. Impossible d’arrêter ces fous sans les blesser.

Il se laissa aller dans ces pensées quand il fut interrompu par le bruit d’une télévision. La louve venait de s’emparer des médias. De mieux en mieux… Comment protéger la terre de ces ennemis si la terre elle-même ne sait pas discerner alliés d’ennemis.

Ajito s’apprêtait à annuler la mission et re mettre les voiles vers Métamol où il avait bien mieux à faire quand un grésillement coupa le discours de la louve pour laisser place à Stanley.

Stanley !

*Petit génie !* Ajito était souriant d’admiration. Alors que la terre en était à son sursaut d’agonie, alors qu’Ajiot même était persuadé que la guerre serait jouée par l’opinion publique en faveur des Black feather, un pion… NAN Un Roi avait émergé en la personne la plus inattendue qu’il soit :

Stanley Osborn, le roi de la terre.

Ajito se dirigea vers le château. L’invitation du jeune roi était tout ce qu’il y avait de plus alléchant.

Quand il arriva au château, Ajito fut intrigué par l’absence de lumière jusqu’à ce qu’il repère Sephiroth.

Ajito savait ce qu’il lui restait à faire :

Dans un premier temps il saisit Stanley par le collet afin de le reculer en dehors de la portée de la lame.

Stanley, à cause de l'obscurité, ne voyait pas encore Ajito. Cependant Sephiroth devait l'avoir vu déjà aussi il lança ces plumes tranchantes.

Rester concentré, tel était la clé, il devait maintenant s'assurer que Stanley aller rester indemne. 

Ajito inspira, dé clipsa son bracelet et ferma les yeux. Il lisait maintenant tout les mouvements de ce dernier. Tout les mouvements des plumes. Ajito utilisa ces déplacements de flux énergétiques pour se connecter à chaqu'une des plumes avant de se synchroniser avec elles via l relation symbiotique. Il arrêta les plumes une seconde avant qu'elle le déchiquette lui et Stan. Elles tombèrent toute par terre, Ajito expira en un soupir.

Quand la lumière se ralluma, Stanley se trouvait indemne. Devant lui, un genou à terre, se trouvait Ajito.

"Sire Osborne, Seigneur de la terre, je suis Ajito moi-même seigneur de Métamol. J’ai été envoyé par Stinger pour protéger la terre. Permettez-moi de vous protéger."

Ajito se montrait souriant, ces yeux vairons étaient rieurs, il semblait n’accorder que peu d’importance à Sephiroth. C’est en se relevant qu’il poursuivit.

"Je dois vous dire que je suis votre plus grand fan. Prendre le contrôle de la terre malgré votre… manque de Stature. Personnellement j’ai perdu un bras moi pour convaincre Métamol de m’accepter comme leader."

Il Agita le moignon de ce qui restait de son bras gauche comme pour accentuer ces propos.

"Mais toi, tout un style. Tu joues un jeu dangereux. Ha ha ha"

Ajito venait de détacher le bracelet de son bras droit pour le ranger dans sa poche.

"Toi, tu me plais ! HA HA HA"

Ajito se redressa et planta son regard droit dans les yeux de Sephiroth. Il lui adressa un large sourire avant de reprendre en s’adressant à lui.

"Bonjour Sephiroth, dis moi, quand tu dis que ta reine viens ici, tu parles bien de Claire ? J’ai besoin de lui parler, je cherche quelqu’un et elle sait où se trouve cette personne."

Ajito voulut taper dans ces mains visiblement satisfait mais se rendit compte en cours de route qu'il n'avait plus qu'une main. Il fit une légère grimace, cependant il lui tardait de revoir Priscilla et il savait que Claire connaissait Priscilla. Il se sentait comme un gosse. L’idée de revoir Priscilla le rendait tout fous.

"Par contre je suis désolé mais la terre et son roi sont sous ma protection. Comme Je suis d’excellente humeur, je ne vais pas te tuer."

La musique reprit de plus belle encore plus fort qu’avant.

"Je te propose plutôt de reprendre la fête en attendant."

Ajito attendais maintenant pour voir si Sephiroth allait accepter d’attendre la suite des évènements ou s’il allait vouloir se battre.


Dernière édition par Ajito le Ven 9 Jan 2015 - 18:14, édité 1 fois
Stanley O.
Stanley O.
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 20/06/2012
Nombre de messages : 788
Bon ou mauvais ? : connard égoïste
Zénies : 1597

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockJeu 8 Jan 2015 - 12:14
Il commence à perdre espoir. Mais il sent au fond de lui, que s'il ne baisse la tête ne serait-ce qu'une seconde, s'il commence à abandonner, tout ce qu'il aura pu dire, ne seront que des paroles en l'air. Alors il continue. Il serre les poings et s'apprête à recevoir le coup final, celui qui, s'il ne l'achève pas, aura au moins pour effet de ne plus le laisser en état de poursuivre le combat. Pourtant, la lumière se rallume, comme prévu, une poignée de seconde plus tard. Faut être pas très malin pour croire qu'il n'y a qu'un seul câble et qu'un seul générateur.
Bref, la lumière se rallume et Stanley n'est pas mort. N'y même blessé d'ailleurs. Enfin, pas plus qu'auparavant. Un type, assez grand, cheveux blanc, tout droit sorti d'un anime. Sans doute le Deus Ex Machina le plus pourri possible, mais après tout, pourquoi pas, faut savoir saisir l'occasion quand elle se présente. Il lui parle comme s'il parlait à quelqu'un d'important.

- "Sire Osborne" ? Hahaha... C'est la meilleure celle-là, mais tu sais quoi je pourrais m'y faire. Je ne me sens pas encore tout à fait roi, quand la guerre sera fini, on pourra voir cela. Toi par contre, tu semble être un roi légitime, je veux dire, perdre un bras, c'est sans doute le truc le plus badass que j'ai vu depuis un moment, j'ai l'impression d'être en plein Walking Dead là !

Il s'égare mais qu'importe. À nouveau et comme toujours, malgré un brouhaha qui semble confus, l'essentiel y est.
Ensuite le roi de Métamol... Attendez, le roi de Métamol ? C'est genre une grande planète, non ? Bref, Ajito, donc, c'est plus court et moins pompeux, commence alors à s'adresser à l'inconnu qui voulait être calife à la place du calife. Puis il parle de Claire.

- Claire ? Vous voulez dire l'espèce de salope avec des seins tellement gigantesque que c'en est presque moche et qui m'a écorché une testicule ? Je ne l'aime pas trop je crois. La dernière fois elle était au commissariat dans la banlieue ouest. Mais de toute manière elle va finir par arriver ici. Toutes les puissance sur cette planète et ailleurs finiront par converger ici. Et j'espère que la plupart seront là pour le bien de cette foutue planète bleue.

Les effets des drogues ingurgitées auparavant commencent à se dissiper. Il est de plus en plus lucide et ce n'est sans doute pas la meilleure des choses. Il reprend alors sa couronne de la fête des rois, et d'un pas nonchalant, il se déplace vers le trône, débarrassé de tout soucis. Il sent qu'il n'a plus rien a craindre. Les sang a commencé à sécher et les blessures à se résorber. Parfait.... Tout est si parfait, plus beau que dans ses rêves les plus fous.


Dernière édition par Stanley O. le Dim 18 Oct 2015 - 11:47, édité 1 fois
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 29
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 21744
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3530

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockMer 14 Jan 2015 - 11:52
La Reine des vampires avait à peine quitté le combat du commissariat face aux lopettes qui... -qui bah, enfait non rien puisqu'ils s'étaient pissé dessus – que le petit gnome à qui elle avait latté une testicule s'était monté tout un trip où il se proclamait Roi de la Terre. Cela fit rire la dame de son petit rire cristallin absolument mignon, mais tout à la fois agaçant s'il est employé sarcastiquement. Claire ne comprenait pas les intentions et les motivations de cet humain, il ne faisait que déformé sa vision de la vie en ayant un comportement auto-destructeur. Cet adolescent était certainement une sorte de débile profond qui voulait se faire passer pour un génie via sa défonce quotidienne. Mais au final; tout le monde le sait: c'est en se faisant passer pour un idiot qu'on dupe les imbéciles. Alors peut-être fallait-il un tantinet se méfier de ce gamin, après tout. La vampire n'était pas du genre à sous-estimer qui que ce soit de part sa race, même s'il est évident que physiquement il ne peut faire le poids face à des "superpuissances". Il était comme un petit insecte indésirable sur une immense carte qu'il est si simple d'écraser... Stanley se plaignait beaucoup. Mais il était bien chanceux jusque là ! S'il avait barré la route à Majin Végéta, il se serait fait atomiser dans un feu d'artifices bruyant. Les personnes qu'il avait rencontré jusqu'ici avaient été gentille avec lui. Surtout Claire.

La jeune femme, après son départ, s'était rendue dans sa suite dans l'hôtel le plus prestigieux de la ville afin de prendre un bain et se changer. Elle n'était pas pressée, surtout que sa nouvelle progéniture était partit faire mumuse avec le rat qui était à présent Roi. Sa maîtresse lui laissait le temps de prendre du plaisir à traquer sa faible petite proie: parfois c'était drôle de s'attaquer à des vermines. Après tout l'instinct des félins est présent chez l'être humain, comme chez n'importe quelle race, il n'y a pas que le vampire de concerné, loin de là. La souveraine des vampires prit donc le temps de se débarbouiller, puis elle enfila un pantalon en cuir, des escarpins et un haut plutôt banal. Mais de toute façon, rien ne pouvait vraiment avoir l'air d'être banal sur cette chère Claire qui était une "miss roploplo" ( thx Tati xDD ) conformément à ce qui attire les hommes d'ordre général. Après tout, il ne fallait pas oublier que la succube avait été créer pour représenter dans la grande majorité le fantasme des hommes afin de mieux les duper.

Elle saisit un manteau en fourrure, à priori cette fourrure n'était pas n'importe laquelle: c'était de la fourrure de loup-garou. Une inscription en latin était ornait d'ailleurs le manteau à l'intérieur du col: " Je suis ainsi humilié parce que je suis un traître" était lisible. On pouvait alors en dire que la Reine n'était pas du genre à plaisanter avec les traîtres, que ce soit des vampires ou d'autres races, du moment où ils se joignaient à elle et lui promettait allégeance, ils ne pouvaient rompre ce contrat qu'en lui en faisant part avant tout acte. Claire n'était pas une mauvaise personne, mais justement, cela, peu de gens devaient vraiment le savoir. Elle avait une image à entretenir devant toute la populace de la Terre et surtout devant ses ennemis: Celle d'une garce avérée, capricieuse mais qui a de la répartie et de la jugeote, de manière à ce que tout le monde ferme gentiment sa bouche. C'était un rôle auquel elle avait prit goût à joué: la TV et les show poussaient toujours quelque part les gens célèbres à se comporter comme des cons, mais comme cité tout à l'heure: " c'est en se faisant passer pour un idiot qu'on dupe les imbéciles". Et on pouvait dire que les vampires enflaient les humains depuis des siècles et tout cela paressait normal.

Bref, c'était l'heure: une limousine entièrement blanche vint chercher la vampire, son chauffeur lui ouvrit la porte et elle s'installa. Son chauffeur était un humain, la plupart des gens qu'elle cotoyait dans les villes humaines étaient de toute façon des alliés humains et haut placé. La succube lui indiqua de se rendre au palais du Roi, le chauffeur s’exécuta. Elle regardait de par sa fenêtre le trip de ce pauvre Stanley. Au fond il lui faisait pitié, c'était certainement un gamin perdu qui faisait comme si il pouvait tout contrôler dans sa vie. Mais il était sûr qu'il y avait un gros problème quelque part, enfouis au fond de ce garçon. Claire avait connut ça aussi: la faiblesse, l’impuissance, dans des conditions bien différentes, certes. Chacun réagissait différemment face à ça. Pour sa part, elle s'était lancé dans une quête de pouvoir afin d’immerger de cette faiblesse et d'exploser la personne qui lui avait tout prit. Ce qu'elle avait fini par réussir à faire: rien n'est impossible. Il faut seulement se donner les moyens de réaliser ce que l'on entreprend.

La limousine arriva aux abords du palais. La Reine sortit de son véhicule, accompagnée par deux gardes du corps et un caméraman, qui étaient des humains, rien de plus banal. C'était un peu – beaucoup – le bordel à vrai dire, des corps empilés, Stan qui venait de se faire sauver de justesse par Ajito... Tient ! Ajito. Son ouïe développé lui avait permise d'entendre tout ce qu'il avait dit alors qu'elle arrivait bientôt. Il la cherchait ? C'était navrant. Elle avait cru comprendre que Priscilla s'était servit de lui – ou alors l'avait vraiment aimée. Mais avec une allumée du sifflard comme elle, on ne pouvait pas réellement le savoir – dans son propre intérêt. Ceci était une autre histoire que la succube aborderait avec le concerné incessamment sous peu.

- Avant de se proclamer Roi, il faudrait peut-être avoir une vraie bonne paire de couilles... et oups ! Je crois qu'il y en a une qui n'est malheureusement plus fonctionnelle. On peut dire que tu es donc presque un travelo, ça se marie bien avec ta dégaine de fiotte.


Dit-elle, sur un ton doux et chantonnant comme à son habitude, un sourire adorable accroché aux lèvres. Claire venait de débarquer sous l'émerveillement de tous... ou presque. Toute la scène était filmée et directement retranscrite sur les chaînes des humains. Elle n'aimait pas vraiment utiliser cette méthode, mais Stanley avait tout de même fichu un bordel qui aurait des conséquences, et la Reine devait montrer qu'elle était du côté des humains et qu'elle était déterminée à vouloir leur bien, comme toujours, puisque tout le monde le savait: c'était aussi dans son intérêt. Ce pourquoi les gens l'écoutait aveuglement.

- Tout ceci était inéluctable, chers compatriotes de la Terre. C'est le résultat d'un Roi qui n'a pas su être là pour vous guider et vous défendre. Comme l'a dit la jeune femme à la télévision tout à l'heure; ces gens sont notre avenir. Et s'ils ne le sont pas, alors nous prendrons simplement les mesures nécessaires pour dire à leur Roi d'aller se faire mettre sur Dark. C'est exactement le schéma qui se passe ici, au cas où cela ne paraîtrait pas être assez logique. Quoi qu'il en soit, ce pauvre adolescent perdu et drogué voulait simplement vous faire comprendre que la vie est courte... elle eut un petit gloussement adorable. Pour vous bien sûr, et qu'il faut la vivre à cent à l'heure. Mais il y a des conséquences à nos actes, et lui même qui parlait de démocratie tout à l'heure, il faut qu'il y ait des règles pour que la civilisation perdure. Alors certes,soyez heureux. Mais surtout soyez futuriste et voyez l'avenir, maintenant, avec un nouveau roi visiblement déterminé... et toujours plus couillu que l'ancien Roi ou que Stanley.

Suite à son petit discours, elle fit signe au caméraman de coupé la transmission, et toutes autres transmissions dans le secteur s'il y en avait, puis de retourner à la limousine. De même pour les gardes du corps. Tout ça était représentatif de son image à la TV, mais il était évident qu'elle n'avait ni besoin de garde du corps, ni besoin de limousine. La Reine se téléporta près de son disciple afin qu'il reprenne sa forme normal. Quand se fut fait, elle lui caressa tendrement les cheveux et l'embrassa sur le front. Stanley ou Ajito pouvait se carrer leurs avis bien au fond à droite; les vampires faisaient preuve de plus de compassion que les humains, et c'était un fait.

- Sephi, tu es tellement galant. Dit-elle en lui souriant. Mais tu devrais laisser cet adolescent tranquille, il est en quête de reconnaissance et d'accomplissement dans sa vie... ou ce genre de bêtises sur lesquelles les humains se questionnent toujours. Elle posa une main sur l'épaule de sa progéniture. Tu devrais aller affronter des personnes qui seront de taille face à toi, car malheureusement Stanley est un humain... elle jeta un regard à ce dernier. Loin de moi l'idée de dire que tu es un attardé pour autant, mais ta condition physique ne te permet pas de rivalisé avec les autres races. C'est malheureux qu'Ajito en vienne à devoir le protéger. Alors mon cher Sephi, ta cause est noble, mais ne t'en fais pas, l'alliance aura bientôt gagné et leur chef sera bientôt Roi. Un démon sur le trône, c'est ce qui m'importe.

La Reine enlaça son disciple comme pour le rassuré, puis elle se tourna vers Ajito et Stanley:

- Mes félicitations pour ton titre de "Roi de la Terre". Mais je te conseil tout de même d'arrêter cette mascarade avant que les... "conquérants" arrivent et réquisitionne le trône. Je ne suis pas intéressé par ta mort. Mais quand on me provoque on me trouve... "petite salope". Dit-elle en adressant un clin d’œil à Stanley, en reprenant une partie de ses mots. Qu'importe comment tu me vois, cher "Roi", mais sache que je suis bien plus raisonnable que tous les membres de l'alliance maléfique réunis, si tu jouais les malins avec l'un d'entre eux, ce n'est pas juste en te faisant un bobo sur une testicule qu'ils te réprimanderont. Claire disait cela d'un air stoïque qui était son quotidien. Bref, j'ai appelé des connaissances pour venir réparer le foutoir de l’électricité. Tu auras loisir de reprendre ta fête en solo ou avec du monde si les gens veulent toujours venir après ce qu'il s'est passé... mais fais attention à ton autre bijou de famille, il se pourrait qu'il éclate de la main d'un autre.

Elle eut un petit rire mesquin, mais elle se fichait pas mal de ce qu'il déciderait de faire. Elle se fichait d'ailleurs pas mal de ses intentions tout court, la Reine n'avait rien contre lui, sauf le fait qu'il avait été irrespectueux avec cette dernière, ce qu'elle réprimande elle aussi plutôt sévèrement comme il l'avait constaté. Il fallait payer le prix de ses actes, Stan ne pouvait pas éternellement s'épargner les foudres des gens qu'il provoquait.

La jeune femme s'avança d'un pas lent et douloureux vers Ajito. Elle le regardait cependant dans les yeux et ne baissait pas pavillon. Ce n'était pas pour la mort de Priscilla qu'elle ressentait cette tristesse, mais bien parce qu'elle connaissait intimement ce que cela faisait de perdre les gens que l'on a vraiment aimé.

- Ajito... nous devrions nous entretenir en privé.

Elle lui tendit la main pour qu'il la saisisse. Dès lors qu'il accepta son invitation, Claire se déplaça d'une manière très rapide et spontané vers un autre lieu.

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Tumblr_n885hwbEB71tccdafo1_250

C'est par la suite que plusieurs personnes arrivèrent sur les lieux afin de rétablir le courant et autre désagrément qui avaient eut lieu.
Sephiroth
Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 23/02/2013
Nombre de messages : 63
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1100

Techniques
Techniques illimitées : Masamune, Trancheuse, Téléportation
Techniques 3/combat : Ultima, Guérison
Techniques 1/combat : Sacré

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockSam 24 Jan 2015 - 20:37
Lorsqu'Ajito apparut dans la salle du trône, Sephiroth reprit sa forme humaine car il connaissait les pouvoirs de celui-ci et donc que c'était inutile de se cacher davantage. Il fit également disparaître son katana en signe de paix.

"Assure-toi qu'il ne fasse pas sombrer la planète dans une guerre civile. C'est mon unique avertissement."

Quelques secondes plus tard, il ressentit le magnifique aura de sa divine reine donc il retira son aile noir dans le dos puis mit immédiatement genou à terre en signe de loyauté. Elle lui prononça quelques mots d'une douceur provoquant un extase à n'importe qui ayant un temps soi peu de matière grise. Il inclina la tête pour approuver ses désirs puis disparut de la zone en se téléportant.

Avant de prendre part à la bataille, il voulait veiller sur sa protégée.
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES ClockJeu 5 Fév 2015 - 0:18
Le jeune roi qu’Ajito vient de sauver semble prêt à jouer son rôle jusqu’au bout. Il est plus serein… enfin, Ajito n’était pas sur que le mot était le plus judicieux.

Néanmoins, le jeune Stanley Osborne, au grand plaisir d’Ajito s’assit à nouveau sur le trône. La tension monta, Ajito ne pensait pas s’en sortir aussi aisément et se préparait déjà mentalement au combat contre Sephiroth.

De toute façon Ajito n’a rien de mieux à faire en attendant Claire qui, selon Stanley, va finir par passer par ici.

*Si vite ?*

En effet, A peine avait-elle été mentionnée que la Succube venait d’apparaitre. Ajito impatient d’enfin avoir une piste pour retrouver Priscilla qu’il s’approcha joyeusement de Claire quand…
Le cœur d’Ajito sauta un battement.
Nan… il venait de voir des images, des images si déplaisantes que ces "tentacules" mentales c’était rétracté à une vitesse phénoménale. Ajito ne voulait pas voir. Mais il ne pouvait pas choisir. Plus il repoussait les faits plus les faits s’imprimait dans ses yeux.
Une évidence revenait à chaque fois.

ELLE EST MORTE

ELLE EST MORTE

ELLE EST MORTE !

Les larmes montaient à ces yeux. Il les contenait. Le peur lui tordait le ventre. Qu’est-ce que c’était que ce monde où elle était morte. Ajito se sentait vide d’un seul coup. Comme si toute sensation lui avait été arrachée. Comme si son cerveau avait automatiquement décidé que le vide… cette tristesse sourde était la réponse la plus convenable.

"Comment ?"

Il venait de chuchoter, comme si le son de sa propre voix risquait de déchirer le rêve. Comme s’il risquait de figer l’honteuse réalité en parlant trop fort.
Il marqua un pause… personne ne l’entendait… il hurla

"COMMENT !"

Il se mit à rire… maudit pouvoir de lecture. Il n’avait pas finit de hurler que les informations avait fusé. Il savait. Il savait.
C’était elle… La colère sombre grondait tendis que l’éternel sourire d’Ajito s’éteignait. Le maudit démon en face de lui avait fait ça. Il avait tué… et pire il avait tué la femme… La seul femme qui avait su apaiser les souffrances d’Ajito depuis…
Depuis…

Non. Il ne devait pas penser à ça non plus. Le monstre Claire venait d’ouvrir la bouche pour insulter Stanley.

Elle avait un caméra man avec elle.
NON ! il était hors de raison qu’elle décrédibilise Stanley. La caméra n’enregistra aucune image. Manipulant les flux énergétiques, Ajito avait fait fondre cette caméra de l’intérieur.

"Idiote ! Cet humain représente la terre dans ce qu’elle a de mieux ! Je ne vous laisserais, ni toi ni ton jouet lui faire de mal. Ni à physique ni à son image. Il apporte un vent de renouveau. Tu n’as aucun droit d’utiliser tes pouvoirs pour le maltraiter parce que tu n’es pas d’accords. Tu penses sincèrement que l’humanité doit être guidé et protégé ? Par quelqu’un d’autre ? N’est-ce pas ce qu’il fait ?!"

Il n’attendait pas de réponse. Il bouillonnait de rage.
Quand Claire lui proposa un entretient privé il accepta néanmoins laissant Stanley seul. Avant de disparaitre il lui dit juste :

"Je reviendrais".
Contenu sponsorisé

Le nouveau roi est arrivé BITCHES Empty
MessageSujet: Re: Le nouveau roi est arrivé BITCHES   Le nouveau roi est arrivé BITCHES Clock
 
Le nouveau roi est arrivé BITCHES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.
» Question sur le Nouveau Halo Reach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-