-36%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
319.99 € 499.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Raven's Lullaby (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockVen 25 Mar 2011 - 19:31
Ouah… Ce type est capable de démembrer à mains nues… Quelle classe. Bref, passons. Je ne pensais pas qu’il avait autant de force ce con. Je ne cède pas à la douleur mais je recule d’un pas, range mon arme et enlève mon T-shirt. Pourquoi je l’enlève ? Vous allez comprendre. Je révèle donc mon corps sec et peu musclé. Mais c’est surtout pour toutes les cicatrices, les brûlures de cigarettes, les marque au fer rouge, les coups de fouet, les dommages occasionnés par une allumette et de l’essence, les entailles de couteau et une infinité d’autres cicatrices que je le montre. A cela, j’ajoute :

- Je vois que tu as quand même de la force. Mais si tu crois me faire peur avec tes quenottes, tu te plantes complet. Comme tu peux le voir, j’ai reçu toutes les formes de tortures possibles et inimaginables de ce monde.

J’aime bien me la raconter. Un peu. Mais là, ce n’était pas de la frime. Tout ce qui est sorti de ma bouche à ce moment-là, est véridique. En effet, mon côté casse-cou et imprudent m’avait fait capturé un nombre incalculable de fois, si bien qu’avec le temps, je m’y suis habitué. Petit à petit, j’ai même appris à dire plusieurs mots tels que « Không có » pour dire non et « Morons » pour les insulter.

La gamine me demande ensuite ce que je fous ici. Elle s’est vue ? Bon, d’accord, elle a une bonne raison de se balader dans un cimetière -aimer la compagnie des morts, c’est même une sacrée raison.

- Moi ? Si je suis là ? Haha, totalement par hasard. Tu vois la fumée qui émane de derrière l’arbre là-bas ? Hum, et bien il y a ma voiture… Enfin, la voiture que je conduisais qui est planté dedans. Ca te va ? Maintenant si tu peux demander à ton chien d’arrêter de me provoquer, ça m’arrangerais. D’autant plus que, je n’ai aucun mal à l’admettre, il est bien plus fort que moi.

A ces phrases, j’ajoute un sourire, un peu forcé et pas très amical, mais c’est mon sourire. Ca fait un bail que je n’ai pas souris, ça me fait… bizarre. Si bien que j’arrête quasi instantanément. Je me mets à réfléchir à un bon paquet de trucs. Je vous épargne l’énumération. Par contre, vous allez m’entendre le dire.

- De un, t’es qui ? De deux, tu viens d’où et t’as quel âge ? Et enfin de trois, pourquoi t’aime ces sacs d’os sans vies ?

J’aurai bien aimé qu’elle me réponde mais semblait tombé dans le bras de Morphée. J’ai un système infaillible pour réveiller les gens, une bonne paire de claque. Je m’exécute et fixe par la suite ce Nosferum.

- Oui, c’est bon, excuse-moi. Ce n’était presque pas voulu. Il fallait bien la réveiller bordel ! Je reporte mon regard sur elle. Alors ? C’est quoi les réponses à mes questions ?

Je lui dis cette question avec une pointe d’agressivité qui m’est propre. Même sans le vouloir, il paraît que j’ai tout le temps l’air agressif.


Dernière édition par R. Osborne le Ven 25 Mar 2011 - 22:39, édité 1 fois
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockVen 25 Mar 2011 - 22:21
Le bruit d'une main claquant un visage se fît entendre dans le silence du cimetière, Raven rouvrit les yeux d'un coup. Nosferum fixa le fautif d'un regard de tueur, s'apprêtant à se lever pour corriger l'affront qui venait d'être fait à sa maîtresse. Raven l'arrêta, ne voulant pas quitter ce confort morbide que lui procurait le mort-vivant.

-C'est la dernière fois que tu lève la main sur milady, sale chien! Tes pistolets à eau ne te seront d'aucun secours si je me fâche!

Nosferum garda son regard braqué sur l'humain qui défiait Raven Gravemore. La nécromancienne ne le montrait que très peu mais elle était légèrement contrariée par l'attitude qu'avait cet homme. Cet homme qui, selon ses dires avait eu un accident de voiture et agissait de façon tout à fait méprisable avec le seul être humain vivant qu'il y avait dans les parages.

-Tu ne mérite pas ces réponses, tu envahis mon sanctuaire, tu abat un enfant de Wee Jas et tu te permet de troubler mon repos. Je n'ai pas envie de t'envoyer dans l'au-delà mais si tu persiste, âme inconnue, Nosferum s'occupera de toi.

Pour appuyer le sérieux de ses dires, Raven incanta une courte incantation rapide, pointant sa main vers la jambe du soldat. Il pu sentir une douleur vive et surprenante, c'était le sort "blessure" de Raven. C'était là un avertissement plus qu'une véritable attaque puisque la nécromancienne aurait utilisé des sorts plus puissants, si elle désirait vraiment mettre à mort l'humain impudent.

-Maintenant, si tu n'as nulle raison d'être ici hormis de me provoquer, laisses-moi à mon repos, j'ai épuisé beaucoup de mana pour le voeu de Gulo ...

Raven garda son regard posé sur le soldat, Nosferum fît de même. Elle ne comptait pas le lâcher des yeux tant qu'il ne passerait pas l'entrée du cimetière.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockVen 25 Mar 2011 - 23:15
Apparemment, j’ai fait mauvaise impression. En même temps, j’ai toujours eu du mal avec la vie civil, je ne me sens bien qu’en temps de guerre… Alors, pourquoi ne pas combattre ? D’abord parce qu’ils sont deux, chacun d’entre eux est plus fort que moi, elle semble avoir des pouvoirs et, du coup, pouvoir invoquer d’autres créatures. Mais, ce n’est pas assez. Elle est épuisée et ne possède qu’un armement obsolète. J’ai peut-être 10% de chances de gagner, mais une chance sur dix, ce n’est pas rien.

- Bon, je vois qu’on a un contentieux. Que dirais-tu de régler cela en un combat. En plus de nous départager, cela permettrez de nous défouler.

A peine je finis ma phrase qu’une vive douleur apparaît dans ma jambe et disparaît instantanément. J’ai compris, pour moi, elle a engagée les hostilités. Je recule de cinq pas, me baise et frotte de la terre entre mes mains. Je me relève et m’allume une cigarette, ce sera toujours utile. Je sors ensuite Stacey et Mary -mes flingues- tout doucement de derrière mon dos, accroché à ma ceinture. Je les pointes lentement vers mes deux cibles. Mes deux index appuient absolument en même temps sur la gâchette. Les balles partent droits, je ne tiens pas à révéler mes pouvoir de suite. Parfaitement synchro avec la propulsion des balles hors du canon, je fais une brève glissade derrière une tombe, espérant faire diversion avec mes coups de feu, pour qu’elle me perde de vue. Si elle me voit, je suis mal car, si j’ai bien compris, elle appelle les morts à revenir à une pseudo-vie, et vu que je suis allongé six pieds au-dessus d’une tombe… Pas besoin de vous faire de dessin.

Je fais une seconde diversion. J’aspire au maximum la fumée de ma cigarette, l’avale et jette cette dernière sur ma droite avant de plonger sur ma gauche. Dans mon saut je tire 5 balles vers le couple, 2 proviennent de Mary, les 3 autres de Stacey. Il me reste 29 balles dans mes pistolets et 4 chargeur pleins, je vais pouvoir tenir un peu. Par contre, le gros problème, c’est ce vampire. Je sais qu’il a un point faible, mais lequel. Je fouille dans ma mémoire et ne trouve rien. Je sais que mes balles seront inefficaces contre lui, mais je pars du principe que si je la tue, il mourra. De toute façon, on verra ça plus tard.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockSam 26 Mar 2011 - 0:01
Le cimetière n'allait pas être tranquille, apparemment, car des coups de feu se firent entendre. Un mouvement vif, la chair fût percée. Nosferum était penché sur Raven, des balles plantées dans le dos. Son regard brilla d'une lueur malsaine, le soldat avait commis l'erreur de riposter à l'avertissement de la nécromancienne et Nosferum n'allait pas laisser cet affront passé envers sa maîtresse, certainement pas! Le vampire se tourna, dévoilant ses crocs, les traits tendus par la colère.

-Chien d'humain! Ta stupidité te coûtera chère! Milady, restez à l'abri.

D'autres balles foncèrent, Nosferum fit office de bouclier humain à nouveau, grognant sous chaque plomb qui s'enfonçait dans sa chair. Raven ne perdit pas plus de temps, elle profita de la couverture pour incanter, faisant apparaître deux portails sombres sur le sol. Deux créatures à la peau violacée, maigres et décharnées en sortirent en grognant.

-Enfants de Wee Jas, punissez cette âme maudite qui est venu troubler ces lieux, repaissez-vus de sa chair!

Les goules grognèrent avant de se mettre à arpenter le cimetière, à la recherche du soldat. Raven en profita pour invoque quatre squelettes armés d'épées et de bouclier, alors que Nosferum restait tout près, scrutant les alentours. Raven chargea un carreau à poison paralysant à son arbalète de poignet, prête à tirer sur l'intrus. Elle n'avait pas l'intention d'en venir là mais Osborne avait fait son choix, apparemment. Alors que Raven restait en sécurité, les goules se déplacèrent rapidement entre les tombes, prêtes à déchiqueter l'homme à l'aide de leur griffes. Elles étaient affamées et comptaient goûter à la chair fraîche du soldat.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockSam 26 Mar 2011 - 0:46
Je sens leur odeur d’ici. Je ne sais pas ce que c’est, mais ça pue. Je sors légèrement la tête. Grossière erreur. Une de ces créatures me saute dessus, par chance, j’ai le réflexe de tirer avec Mary. C’était sans compter la deuxième… Elle m’attaque par derrière et me mord le cou sauvagement, pile sur ma brûlure… Une autre cicatrice à mon palmarès. Je tire 3 coups de feu vers elle avec Mary. Me retourne, et elle me saute à nouveau dessus. Mes Caracal tombent un peu plus loin. Elle me griffe le visage… Non, pas le visage. Je l’expulse d’un puissant coup de pied, récupère mon revolver et tire deux balles dans sa direction. La première touche le cœur inexistant de la bête et la deuxième traverse le crâne. Je me relève, et vais chercher mes beautés. Je me rapproche du vampire, il en fait de même. Je souris, il sourit. Et, au moment où il était supposé m’attaquer je me dis que c’est le bon moment. Je Jump, me retrouvant derrière les squelettes. Je prends une clope, la balance en l’air, et la fait exploser. Juste avant que l’onde de choc ne me percute, je me téléporte un peu plus loin, assis dans un arbre.

Assis dans cet arbre, j’en profite pour recharger mon revolver, et y mettre une balle spéciale à l’intérieur. Je le range. Je sors à nouveau mes pistolets. Je tire 3 balles avec Stacey, il me reste 12 balles dans Stacey et 12 dans Mary. Toutes vont vers Nosferum. Sauf que, au dernier moment, la dernière balle tirée dévie de sa trajectoire afin d’aller vers Raven. Voilà, en une minute, je lui ai fait un rapide cours sur mes techniques et autres. Je saute de l’arbre, une main sur la morsure de sur mon cou, et l’autre tenant Stacey. Je suis moins sur mes gardes, mais je ne lâche pas du regard ce maudit vampire. Heureusement que ce n’est pas lui qui m’a mordu le cou. Cette pensée réussit à me tirer un sourire dans cette situation. Je perds beaucoup de sang, je commence à voir trouble. Je titube. Nosferum en profit pour courir vers moi et me saisir par le cou. De sa force surhumaine, il me projette alors vers l’arbre cité plus haut. Le contact de ma colonne vertébrale et du tronc crée une légère fissure sur ce dernier. Je vois toujours trouble mais je le distingue se rapprocher de moi.

Il est là désormais. Je suis assis au pied de l’arbre et lui me regarde, debout, de haut, d’un air méprisant. Je crache du sang, juste un peu. J’essaye de le fixer, sors mon revolver chargé spécialement d’une balle de sniper 12,7x99mm. Je vise devant moi et lui fait un doigt d’honneur en souriant. Je le vois descendre sa main pour récupérer mon arme. Il est trop con, je Jump à nouveau mais cette fois-ci, derrière le vampire. Je pointe mon arme vers son crâne et, dès qu’il s’est retourné, je lui est collé ma balle dans le crâne. Je sais l’avoir atteint mais n’est pas sûr de l’avoir occis. Je me téléporte à nouveau en face de Raven et lui glisse ces mots à l’oreille :


- Alors ? On fait quoi sans escorte ?
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockSam 26 Mar 2011 - 14:14
L'humain n'était pas qu'un simple humain. Un coup de feu, une goule tombe. D'autres coups de feu, la seconde goule tombe. Bientôt une balle passa outre Nosferum ainsi que les squelettes, atteignant Raven dans le bras. Nosferum se tourna vivement, craignant le pire.

-Milady!

Raven posa une main sur son bras blessé, le sang rouge souillant sa peau maladive. L'homme savait viser, c'était un fait, la balle avait atteint la nécromancienne, plutôt que de finir dans la chair de Nosferum ou bien dans le bouclier d'un des sacs d'os qui l'entouraient. Le vampire décida de passer à l'action, passant sa colère sur celui qui avait blessé sa maîtresse. Mais l'humain avait d'autres tours dans son sac. Il se déplaça vivement derrière Nosferum, à peine celui-ci eût-il le temps de se tourner que le pistolet du soldat lui transperça le crâne, l'envoyant au sol d'un coup. L'humain se déplaça à nouveau instantanément, juste à côté de la nécromancienne, qui tourna la tête pour le fixer, son visage vide d'expression.

-Je suis déjà mort, humain.

Nosferum c'était relevé, le front maintenant orné d'une cicatrice ronde et fraîche. Le vampire avait été certes touché au cerveau mais il avait les faiblesses normales d'un vampire, hormis la lumière du soleil, ainsi que ses forces. Un pieu dans le coeur ou bien une balle d'argent, voilà ce qu'il fallait. Nosferum agrippa Osborne, cherchant à l'éloigner de Raven en le lançant vers l'arbre une fois de plus. Raven profita de cet instant pour pointer son arbalète de poignet vers l'ennemi afin de tirer un carreau au poison paralysant.

-Tu es stupide de venir provoquer une nécromancienne au beau milieu d'un cimetière. Milady peut très facilement lever chaque cadavre enterré ici, tu n'aurais aucune chance de t'en sortir.

Le vampire attaqua encore une fois, il décida de rouer le soldat de coups, cherchant à le suivre à chaque téléportation. Pendant ce temps, Raven incanta à nouveau pour s'entourer de squelettes. Elle était tentée d'utiliser son sort de rappel à nouveau mais elle n'avait pas eu le temps de se reposer.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMar 29 Mar 2011 - 21:50
[Désolé du retard ^^']

Même après tout ce que je viens de faire, elle reste stoïque, neutre. C’est à se demander même si elle a une âme. Selon ses dires, elle est déjà morte. Cela m’étonnerait fortement, je pense qu’elle n’a pas atteint cet état. Elle cherche sans doute à le devenir. Comment je sais cela ? Je sens en elle de la vie, je sens la chaleur émaner de son corps, j’entends sa respiration. Je n’en ai peut-être pas l’air, mais j’ai un très bon niveau d’analyse.
A mon humble avis, je n’aurais pas dû blesser la lady, car le monstre vampirique me soulève d’une main, me décollant de plusieurs centimètres du sol, et m’envoie sur l’arbre qui, cette fois, ne résiste pas au choc. Il tombe vers l’arrière, levant un fin nuage de fumée. Je baigne dans mon sang, celui de mon bras droit. Ayant précédemment était déboité, ce dernier résiste autant au choc que l’arbre. Un bras cassé, ce terme ne m’a jamais allé aussi bien. Si seulement, ça c’était arrêté là, tout aurait était bien plus simple mais bon. Il me rue de coups. Je me les prends tous.

Avant dans prendre un autre, je me téléporte vers la miss. Je la fixe dans les yeux, j’ai compris que j’ai perdu. Je sais accepter la défaite. Je la regarde, une grimace qui se veut être un sourire sur me lèvres. Je toussote du sang, toujours avec un rictus. M’assieds en tailleur, prenant appui sur une tombe. « Marie Stanley » qu’elle s’appelait cette fille enterrée six pieds sous moi. Je veux lever mon bras droit, par réflexes, mais j’oublie qu’il est cassé. Je grogne et lève mon bras gauche vers le vampire.


- Joli trou, c’est nouveau ? Ca fait fureur en enfer ? Trêve de plaisanterie, je sais que j’ai perdu, j’ai un bras en moins, et je pisse le sang. Après l’affront que je viens de vous faire, je suppose que vous n’allez pas me laisser partir sans que je paye mon dû à la nature. Alors allez-y, tuez-moi pendant que j’ai encore un semblant de dignité. Si vous m’accordez une dernière volonté, j’aimerais que ce soit toi, jeune femme maladive, qui me donne le coup final. Et aussi, si ce n’est pas trop demandé, j’aimerais connaître le nom de mon bourreau.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMar 29 Mar 2011 - 22:54
Nosferum s'était vite chargé de l'intru, qui n'avait sans doute jamais été préparé à combattre ce genre de créature. Il avait vaincu les goules et les squelettes sans trop de problème mais Nosferum était une autre paire de manche. C'était l'invocation la pluie puissante que la nécromancienne était capable de faire venir à elle, c'était aussi un fidèle garde du corps. Le lien qu'elle entretenait avec cette engeance était bien mystérieux, car avec son intelligence, Nosferum ne pouvait pas être un vulgaire zombi ou une modeste goule ... Mais ce sont là des choses que la Gravemore n'avait aucune raison d'expliquer. Pour le moment, il restait à s'occuper de l'humain blessé qui était devant elle. Elle avait reçu une balle dans le bras, rendant le membre plus ou moins utilisable, bien que la blessure pourrit se guérir assez aisément. Nosferum dégaina une dague, s'approchant de sa maîtresse.

-Pardon, milady, ça fera mal, mais cela est nécessaire.

Nosferum glissa la lame dans la plaie, Raven tâcha de rester neutre, bien que ses traits semblèrent se tendre un moment. Le vampire retira la balle, avant de sortir un tissu blanc, immaculé de son manteau, l'utilisant comme bandage. Raven, elle, fixa l'individu qui l'avait défié. Celui-ci lui demanda son nom ainsi que celui de Nosferum, avant de mourir. Pour tute réaction, Raven frappa l'homme au visage à l'aide de son bâton, son regard ne quittant pas l'intrus.

-Mon nom est Raven Gravemore, gardienne de ces lieux. La mort serait plutôt une faveur, une faveur que Wee Jas ne t'accordera sans doute pas avant d'avoir subit de longues souffrances. Tournes les talons, âme inconnue et que tes pas t'amènent à la grille d'entrée. C'est ta seule et unique chance de ne pas connaître l'enfer aux mains de Nosferum.

Raven pointa son bâton vers l'entrée du cimetière, qui jouerait le rôle de sortie, pour l'instant. Le vampire, lui, ne dégagea pas son regard de sur l'humain, prêt à intervenir en cas de fourberie. Raven s’étendit à nouveau sur la tombe, l'attaque du soldat ne l'avais en rien aidé à se reposer, elle avait maintenant mal au bras. Elle se blottit contre son vampire à nouveau, prête à retourner dans les songes.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMer 30 Mar 2011 - 13:30
- Héhé… Croyez-moi, si j’avais pu m’enfuir, je l’aurai déjà fait. Je ne tiens même plus debout, je suis si fatiguée que mes jambes me lâchent. Mon cerveau a presque cessé de m’envoyer des ordres. Mon bras est déboité plutôt que cassé et je baigne dans mon propre sang. Je te propose d’avoir un nouveau zombie, et tu refuses ? Idiote. Et toi, Monsieur-au-grande-canine, t’es sans aucun doute le meilleur adversaire que j’ai affronté. Intelligent, fort et obéissant, le parfait toutou. Sur ceux, je vous conjure de m’achever, sinon… Sinon, rien, je ne suis plus capable de rien. Au revoir.

Tels étaient mes derniers mots avant que mes yeux se ferment, puis se rouvre. Je somnole comme un gosse qui a trop veillé. Je secoue rapidement la tête pour me réveiller. Je prends mon bras droit, et, pour atténuer la douleur, le remboite. Je crie. Je regarde le beau couple en essayant de sourire, et je secoue la tête, une fois à droite, une fois à gauche et puis retour au milieu. Cette scène me ravive quelque souvenir.

Flash Back:
 

Merde, j’espère que je ne me suis pas assoupi trop longtemps. Apparemment non, puisque les deux « monstres » sont toujours là.


- Alors ?! Qu’est-ce que vous attendez ?! TUEZ-MOI !!... Tuez-moi, dis-je en pleurant, s’il vous plaît, tuez-moi.


Dernière édition par R. Osborne le Mer 30 Mar 2011 - 14:26, édité 1 fois
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMer 30 Mar 2011 - 14:23
"Alors ?! Qu’est-ce que vous attendez ?! TUEZ-MOI !!... Tuez-moi, s’il vous palît, tuez-moi."



Un éclair blanc traverse le ciel. Des plumes tombèrent comme la neige sur le cimetière et Judicios apparus. Il avait rangé ses ailes dans son dos, il était juste venue grâce à la téléportation. Il s'avança d'un pas lent et inquiétant vers le guerrier qui était à genoux au sol. Il posa sa main ganté de cuire pour cacher à son poignée sa lame meurtrière rétractable. Cet ange était un Assassin envoyé sur Terre. Il regarda cet homme à l'esprit tourmenté et lui dit :

"Je suis venu t'aider mon ami... Prend ceci !"

Il sortit un senzu et lui déposa dans la paume de sa main. Il leva la tête. Il pouvait voir une voiture encastrée dans un arbre et un autre arbre pulvérisé. L'ange encapuchonné regarda le ciel noire comme la nuit. Il sentait une présence maléfique dans les parages. Il demanda alors doucement :


"Je sent ton odeur fétide créature de la nuit. Sorts de ta cachette et viens m'affronter..."


Il tendit la main vers des torches au loin et il y envoya un jet de flamme pour les allumer. Un peut de lumière ne leur ferait pas trop de mal. Les yeux vert cachés sous sa capuche noire brillaient sous cette lueur rougeâtre. Qu'allait-il ce passer ?



Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMer 30 Mar 2011 - 18:31
(Petite note comme ça, Raven n'est pas maléfique, elle est neutre. Je tiendrai en compte que tu ressent Nosferum.)

---

Le soldat continuait de se lamenter, suppliant Raven et son vampire de l'achever, ses plaintes furent ignorés. Raven lui laissait une chance de quitter l'endroit et de poursuivre sa vie et lui tenait à disparaître de ce monde. Alors que la nécromancienne croyait pouvoir se reposer, une voix se fît entendre et à en croire les paroles prononcées, ce n'allait encore une fois pas être une rencontre amicale. Et Raven qui était si épuisée ....

-Mon repos n'aura-t-il donc jamais lieu? ... Qui vient donc encore le troubler?

Raven resta blottie contre son serviteur vampire. La fatigue se lisait sur son visage, elle qui avait puisé beaucoup de ressource pour le rappel d'une personne chère à Gulo et qui dût invoquer des créatures pour se protéger du soldat, alors qu'elle avait tout de même récolté une douloureuse blessure au bras. Et elle devait maintenant se défendre contre une sorte de justicier capable de ressentir l'aura noir d'un mort-vivant. Révoquer Nosferum aurait peut-être été une sage idée, mais Raven ne saurait se passer de son contact froid en ce moment. Le vampire montra le canines, fixant le nouveau-venu avec méfiance, ses bras protecteurs entourant sa maîtresse.

-Je t'avertis, humain, ton sort sera le même que celui de ce fou-furieux si tu oses toucher à un seul cheveux de milady!

Le vampire restait prêt à agir, au cas où Gravemore serait en danger.

-Mon sanctuaire sera-t-il toujours envahi de gens avides de troubler mon repos par la violence? Cet homme m'aurait tué si ce n'avait été de mon tendre Nosferum ...

Raven posa son visage contre le bras du mort-vivant, prise d'un réconfort certain, malgré son faciès qui n'arborait aucun sourire pour l'exprimer. Intérieurement, elle se languissait de la présence de Gulo, la seule âme qui avait pénétré en ces lieux sans but malsains, qui lui avait même demandé de ramener une personne qu'il n'avait jamais eu l'occasion de voir de ses propres yeux. Pour le moment, il restait le soldat et un autre être, inconnu, qui émanait une aura de magie blanche, forcément un justicier zélé qui avait tout de suite prit Raven pour une criminelle, simplement parce qu'un vampire la défendait, elle et son cimetière contre un soldat avide de combats.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockSam 2 Avr 2011 - 19:40
[Désolé du retard et du court post ( j'ai honte x) )]

Voilà, j’allais y arriver mais il y a un trou du cul qui vient d’arriver de… de nulle part en fait. On dirait qu’il veut être mon ami. Le seul cadeau qu’il m’offre en échange de son amitié, c’est un haricot… Mais il est complètement con ou bien ?! Je le prends, le mets dans ma poche. Je regarde par terre, regarde mon corps… Merde, je ne me suis pas encore habillé, je ramasse mon T-shirt et ma veste, les enfile puis me relève comme si de rien n’était.

- Tu sais, dans cette situation, ce n’est pas vraiment d’un haricot que j’ai besoin face d’huître. En plus, t’as tout gâché, je faisais semblant d’être mal au point, certes je crache du sang et j’ai un bras déboité, mais j’ai connu pire. Sur ceux, je préfère vous laissez entre monstre, merci bien.

Je crache un mélange de sang et de bave par terre. Je me dirige vers l’arbre et récupère mon Revolver. Je mets mon index et mon majeur sur le côté de mon crâne avant de faire un salut militaire, comme pour dire au revoir. Il me semblait avoir vu un hôpital à Satan-City, je vais me téléporter dans la rue d’en face.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockDim 3 Avr 2011 - 11:59
"Mon repos n'aura-t-il donc jamais lieu? ... Qui vient donc encore le troubler?" dit alors une jeune femme sortant d'un tombeau. Cette femme aux cheveux noires avait des yeux couleur de fer qui reflétaient la couleur rouge de la flamme qui brillait au loin. Cela donné un asses jolie contraste. L'ange se mis sur ses gardes, pendant que le terrien ce relevait péniblement, il n'avait même pas touché au haricot. Il dit d'un air arrogant :

"Tu sais, dans cette situation, ce n’est pas vraiment d’un haricot que j’ai besoin face d’huître. En plus, t’as tout gâché, je faisais semblant d’être mal au point, certes je crache du sang et j’ai un bras déboité, mais j’ai connu pire. Sur ceux, je préfère vous laissez entre monstre, merci bien."

L'ange fixant les deux autres créatures répondit calmement :

"Saches que cet haricot te ferait le plus grand bien jeune insolent..."

Le vampire mis en garde l'ange de la Justice pour qu'il ne touche pas à cette femme. L'ange sorti ses deux lames d'assassin, prévoyant ainsi sa défense en cas d'attaque. La jeune femme pris alors la parole :


"Mon sanctuaire sera-t-il toujours envahi de gens avides de troubler mon repos par la violence? Cet homme m'aurait tué si ce n'avait été de mon tendre Nosferum ..."

L'ange rangea alors ses lames en reculant, il était un petit peut gêné... *Mince...* Il fit ensuite demie tour pour attraper le terrien et lui dire deux mots, mais il était trop tard, il venait de ce téléporter... Doucement l'ange revint face au vampire et la femme et ce présenta en retirant son capuchon :


"Mes excuses, je croyait cette homme en danger... Je cherchait un endroit au calme pour méditer quand je l'ai entendu crier... Je suis Judicios Caelestis, l'ange de la Justice. Vous pouvez vous reposer en paix madame !"


Il se releva car il s'était mis sur un genoux pour ce présenter, il sortit un autre senzu qu'il lança à la jeune femme blessée avec un léger sourire avant d'aller s’asseoir sur une croix, le capuchon remis et les bras en croix. Il méditait pour augmenter sa puissance. On pouvait voir sa douce aura blanche autours de lui briller au loin, cette aura tournoyait autours de tout ces membres et il flottait assis en tailleur dans les aires...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockMar 5 Avr 2011 - 18:29
Cette fois, au moins, Raven n'eût pas la détestable surprise de se faire attaquer à nouveau, bien que l'être devant elle émanait l'énergie positive, il ne semblait pas vouloir montrer une quelconque hostilité. La nécromancienne s'était attendu à ce que cet homme à l'aura divine décide de "purifier" le cimetière en y éliminant tout être lié à la nécromancie. Ce n'était pas le cas, semblait-il, Raven en était satisfaite, elle pourrait enfin se reposer comme elle le désirait. Le nouveau-venu exprima ses excuses tout en se présentant sous le nom de Judicios Caelestis. Raven renvoya la politesse en déclinant sa propre identité.

-Raven Gravemore, fervente de Wee Jas et gardienne de ces lieux. Votre présence est ... déstabilisante ... mais contrairement à l'autre individu, vous ne semblez pas mal intentionné.

Judicios lança un petit objet blanc que Nosferum attrapa, c'était une sorte de haricot étrange. Raven tendit la main, le vampire hésita un peu avant de lui donner l'objet, peut-être était-ce du poison ... mais Raven Gravemore n'avait aucunement peur de la mort. Elle croqua donc le senzu et se sentit tout de suite revigoré et la blessure qu'elle avait reçu à l'épaule s'était guéri instantanément. Lorsqu'elle retira le bandage, elle ne vit même pas une cicatrice, sa peau blanche était toujours aussi lisse.

-La fatigue a disparue ... tout comme la douleur. Étonnant ...

Raven resta blottie contre Nosferum mais elle semblait plus en forme, toute l'énergie prise par le sort de rappel lui était revenue d'un seul coup, comme si elle n'avait pas touché à un seul de ses pouvoirs. C'était tout bonnement incroyable! Raven resta sur la tombe un moment, lorsque Nosferum la secoua doucement. La nécromancienne tourna le regard vers le vampire afin de savoir ce qu'il voulait.

-Milady, la soif me tenaille. Je ne peux pas rester dans le plan matériel plus longtemps ...

Raven n'y avait plus songé, Nosferum devait se nourrir tant qu'il était dans le plan matériel. Mais Raven s'était toujours dévouée pour que le vampire puisse se sentir bien, aussi pencha-t-elle la tête sur le côté, laissant son cou à portée de dents.

-Étanches ta soif, Noferum, je m'offre à toi.

Nosferum planta doucement ses crocs dans le cou de sa maîtresse, qui frissonna. Le vampire ne prit que ce qui lui était nécessaire afin de ne pas trop épuiser la nécromancienne. Il passa ensuite sa langue sur les deux blessures afin de nettoyer le sang qui tachait la peau blanche, s'essuyant ensuite les lèvres du revers de la main.

-Délicieux et revigorant ... je ne vous remercierai jamais assez, milady.

-Mon sang t'appartient, doux prince de la mort ... tu peux te reposer, il n'y a plus de danger maintenant.

Nosferum se leva doucement, s'inclinant devant sa maîtresse. Le portail noir apparût sous les pieds du mort-vivant et des tentacules noirs et caoutchouteux apparurent, venant entourer la créature. Nosferum resta immobile, s'enfonçant dans le portail, qui disparu peu après. Raven était maintenant seule sur sa tombe, avec un ange qui méditait dans son sanctuaire. Elle resta étendue, attendant de se remettre du drain de sang de Nosferum.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 ClockDim 10 Avr 2011 - 11:32
Après que l'ange ce soit présenté, la femme à la peau plus blanche que la neige fit de même. Elle s'appelait Raven Gravemore. Elle disait qu'elle était une fervente de Wee Jas et la gardienne de ses lieux. Elle ajouta que la présence de l'ange était détestable mais que contrairement au mortel de tout à l'heure, il ne semblait pas mal intentionné. L'ange hocha la tête, ce releva et lui donna un de ses senzu. Elle l'avala malgré les doutes de son compagnon et elle fut surprise des effets de ce petit haricot. L'ange lui expliqua alors avant de partir méditer :

"C'est un senzu, je l'ai acheté à la tour Karine. Ces petits haricots ont des effets caritatif..."


L'ange flottait dans les aires entouré de son aura blanche. Pendant ce temps la nécromancienne était avec le vampire. Concentré, l'ange s’entraîner et essayer d'augmenter son aura au maximum. Au bout de quelques minutes, il s'arrêta net. Il retomba assis sur le haut de sa croix et ce dit qu'il pourrai essayer de méditer dans sa forme démoniaque puisqu'il était dans un endroit propice aux forces du mal et que ce cimetière bridait un peut ses pouvoirs d'ange. Il ce mis debout sur sa croix et fit le vide dans sa tête. Il écarta ses bras et ce mis à capter l'énergie négative de ce lieu. Ses ailes blanche sortirent de son dos et perdirent leurs plumes qui tombèrent au sol avant de partir en fumée. Son aura blanche devint plus noire que la nuit, ses cheveux bruns devinrent noires, ses yeux verts devinrent noire avec l'iris rouge, sa peau blanche aussi douce que celle d'un bambin ce recouvrit d'écailles sauf au niveau du visage, des griffes et des crocs lui poussèrent et enfin ses ailes prirent la forme de celle d'un démon. La croix en dessous de lui avait explosé. Il retomba doucement sur les gravas. Sa tenue blanche d'assassin était devenue noire comme par magie. Il regarda au loin Raven qui était étendue seul sur sa tombe apparemment le vampire était partit. L'ange devenue démon s’approcha doucement et lui dit :


"Sous cette forme je croix que je ne gênerait plus personne... "
Contenu sponsorisé

The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) - Page 3 Clock
 
The Raven's Lullaby (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-