Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 512 Go + ...
Voir le deal
61.99 €

Partagez
 

 The Raven's Lullaby (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockLun 17 Jan 2011 - 20:33
Dans un cimetière sombre, aux tombes usées, une légère brume flottait dans l'air, donnait une impression de hantise sur le lieu d'enterrement. Le cimetière, un peu en retrait de Satan City, un endroit qui jadis accueillait plusieurs défunts mais qui fût éclipsé par le cimetière municipal de la grande ville, mieux entretenue et moins morbide à l'oeil. Cela ne dérangeait nullement certaines personnes, dont la silhouette mince couchée sur une tombe, un crâne en main, qu'elle caressait affectueusement. Ses lèvres noires remuaient doucement, entonnant une sorte de berceuse macabre qu'aucune personne normale pourrait apprécier.

-Noirceur de Novembre, le vent te berce doucement, reposes en paix hors du monde des vivants, ne t'en fait pas, dans les bras de Wee Jas tu dormiras. ♪

Raven termina bientôt sa berceuse, sa voix ne troubla plus le silence du cimetière, le vent était la seule vibration audible dans l'air. La main maigre et blanche caressa le crâne avec la douceur d'une mère pour son enfant, ou d'une épouse dont les doigts glissaient sur le crâne de son mari. Raven était bien avec les morts, elle parlait avec les esprits et pouvait ramener un cadavre en état de non-vie. Le monde ne serait-il pas beau s'il n'était emplis que de morts-vivants? Il n'y aurais plus de guerre, puisque les morts ne s'entre-tuaient pas. Que le contact de la peau froide des morts .... malheureusement, l'humanité ne serait jamais d'accord avec cela, c'était bien triste ... Raven avait le regard fixé sur le vide, parlant aux esprits défunts qui l'entouraient, invisibles à l'oeil.

-Certes, le monde est cruel, le vent froid et apaisant de la mort emportent souvent les âmes avec elle ... si vous aviez des corps, je vous aurait ramené auprès de moi afin de vous apporter le réconfort de la non-vie ...

Raven se leva de la tombe et usa de sa magie pour faire glisser le couvercle. Elle déposa le crâne à l'intérieur, avec la douceur d'une mère posant sa progéniture dans un berceau.

-Repose en paix, âme perdue, je te bercerai à nouveau dans mes bras bientôt, très bientôt.

Le couvercle fût remis en place et la demoiselle au teint blafard erra dans le cimetière. La tranquillité de l'endroit était apaisante, marcher au milieu des tombes à minuit, une nuit de pleine lune, était une expérience rafraîchissante.

-Comme j'aimerais serrer vos âmes dans mes bras, malheureusement, je ne le peux point. Je puis cependant vous réconforter de ma voix, en vous berçant doucement dans le rythme d'une douce mélodie macabre ...

Raven erra ainsi, reprenant une douce berceuse afin de faire plaisir aux esprits désincarnés qui flottaient sans bruit au-dessus de la terre du cimetière ...
Chaos
Chaos
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/01/2011
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Double chaos Fire/Enchainement éclair/Onde de choc
Techniques 3/combat : Abosbtion d'énergie vital/Dome de choc ( Technique de protection)
Techniques 1/combat : Chaos finish

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockLun 17 Jan 2011 - 23:22
Cette journée s'annonçait bien pour Chaos, il fessait un beau temps et le Jeune guerrier était en pleine forme, en effet ses Dix dernière années Chaos suivait un entrainement intense tout les soirs pour se perfectionnait....L'aube commençais a se levait, les rayons du Soleil passaient a travers les volets de la chambre de Chaos, se qui bien évidement le gêna et causa son réveil.Une fois bien réveillait Chaos se dirigea vers la salle de bain pour prendre une bonne douche revigorante, une fois bien laver et préparait Chaos enfila ses habits et se dirigea vers le salon de sa maison...Sur le chemin Chaos rencontra Shemus un grand homme d'affaire qui s'entretenait souvent avec son père adoptif.Une fois arrivait en bas Chaos Il vu une énorme table bien garnie, des Viennoiseries du lait des fruits etc tout était la Chaos s'approcha et prit place a la table mais a ce moment la son père adoptif passa il le regarda dans les yeux avec un air qui semblait dire mais que fait tu la ? Kuronichî le père de chaos s'approcha et dit :

"Ma..Mais que fait tu encore ici ?"
"Ben sa ne se voit pas je déjeune "
"Mais Chaos a tu vu l'heure !"
"Ben oui il n'est que 8h...euh..9h...Aaaah !! il est 10h30 et les cour débute a 11h00 ! je dois y aller !"
"Oui et dépêche toi !"




Chaos courut il prit son sac et une pomme au passage, le jeune Homme se jeta par la fenêtre, la maison se trouvent accrocher a une corniche les fenêtre donnaient dans le vide de la falaise, une des servante vu le jeune homme sauter et tomba dans les pomme quand a son père il regarda et sourit..Chaos tomber dans le vide pendant sa chute il pris son sac et en sortit un livre s'intitulent : " Les différentes race de l'univers " Après avoir attrapait son livre Chaos se projeta en avant en frappent avec ses pied contre la parois, Chaos pris ensuite son envole vers le Lycée Orange Star..Mais au bout de vingt minutes, Il tomba sur une page qui l'intéressa beaucoup,Plongeait dans sa lecture le Jeune Garçon ne remarqua même pas qu'il avait dépasser Satan-City, quand il sen rendue compte il était déjà trop tard les cours avaient déjà commençaient,Chaos décida donc de continuer sa route et de parcourir un peut la Terre car depuis son enfance Chaos n'avait connue que les montagne et Satan-City pas assez d'espace pour sa puissance ! Il voulait connaitre plus de contrait de planète ! Chaos commença a accélérait sa course quand il s'arrêta net ! Il tendit l'oreille et entendit une Jeune femme chantait..Le Démon reprit pied a terre il avait atterrie dans un cimetière, ce cimetière qui se trouvait a vingt Kilomètre de Satan-City ce soit disant Cimetière hanter par des esprit malfaisant..Chaos aperçu une femme au loin qui chantait une berceuse tout en ce baladent dans ce cimetière lugubre, Chaos masqua son énergie et la suivie en fessant le moins de bruit possible..Une fois que la Jeune femme eu finit de chanter Il s'approcha..

"C'était beau assez lugubre mais beau dans son genre..Soit dit tant passant qu'es qu'une fille comme toi fait dans ce cimetière, ne sait tu pas que l'on raconte d'effroyable histoire sur ce cimetière ? "

Chaos s'accroupit près d'une tombe, il commença a grattait avec ses ongle sur une dalle, pour il inscrire en gros les mots "Mal" et "Désolation"..Tout a coup Chaos commença a avoir un énorme mal de crane ! Il se tenait la tête tout en criant
"Aaah ma tête !!" Plus le temps avançait et plus la douleur revenait, Chaque mois Chaos ressentait se genre de douleur il ne savait pas d'où sa venait plusieurs spécialistes l'avaient suivie mais sans sucée..AU bout de 5 minute la douleur disparue, Chaos se releva, il avait les yeux aussi rouge que le sang et des trace noir étaient aparut sur son torce, c'était un effet secondaire pas très important..Le jeune Hybride se retourna vers la jeune fille..

"Ne t'inquiète pas cela m'arrive quelque fois tu ne doit pas avoir peur.."

Bien que cette fille ne semblait pas ressentir la peur...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockMar 18 Jan 2011 - 0:06
La solitude de Raven ne fût pas éternelle, une âme perdue venait de mettre le pied dans le cimetière, ayant apparemment entendu la berceuse de la demoiselle maigrichonne. C'était un jeune homme apparemment en forme, avec une chevelure noire, il traînait des livres. Il semblait surpris de trouver une demoiselle dans un endroit aussi glauque, mais ne comprenait-il pas que c'était là le lieu le plus calmant, le plus reposant pour la nécromancienne? Bien sûr que non, il n'avait sans doute jamais rencontré ce genre d'individu. Raven ouvrit la bouche pour répondre à l'étrange homme qui venait d'entrer dans son sanctuaire.

-Cet endroit est mon berceau, entouré du froid bienfaisant de la toute-puissante Wee Jas. Rien ne peut m'atteindre, ici, je peux continuer à chanter les louanges de la Déesse des Morts en toute quiétude, au milieu de la réconfortante présence des esprits.

Bientôt, le jeune homme se pencha en se tenant la tête, hurlant de douleur. Cela dura un petit moment, après quoi il affirma qu'il allait bien et que ce n'était rien, seulement, ses yeux avaient changés. Ils étaient rouges, un rouge malsains. Qu'avait ce jeune homme? Lui seul le savait pour le moment, il 'avait parlé de rien.

-Je ne ressens aucune peur, âme perdue, hormis la peur de décevoir Wee Jas et d'être à jamais séparée de l'art noir de la nécromancie. Les mort-vivants sont une si belle chose, si parfaite ... jamais ils ne pensent à trahir, jamais ils ne mentent ... parfaits, ils sont ...

Sur ce, Raven s'arrêta devant une pierre tombale et pointa son bâton sur le tas de terre devant celle-ci. L'énergie négative partit du bâton et passa à travers la terre qui, bientôt, remuas. Deux mains décharnées en sortirent, le cadavre bougeait maintenant, cherchant à se libérer de la terre qui le recouvrait. Celui-là avait encore des traits humains, sa peau était grise, son regard était vide et de sa gorge ne sortirent que des râles, sa voix rauque faisant écho sur les pierres tombales autour de la créature et de sa maîtresse. Il lui manquait de la chair à bien des endroits, il était plus que repoussant. Et pourtant, aussi malsain qu'il semblait être, il resta là, n'essaya même pas d'attaquer qui que ce soit. Raven s'en approcha et l'enlaça, son visage appuyé contre le torse couvert de chair avariée de la créature.

-Hmm, si froid ... réconfortant. Regardez-le: il ne bouge pas, n'essaye pas de me tuer. Pourquoi les vivants ne sont-ils pas ainsi? Dociles et loyaux ...

Cette vision était des plus troublantes. Car quel être normal serait-il aussi proche des morts?
Chaos
Chaos
Demi-Sayen
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 09/01/2011
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Double chaos Fire/Enchainement éclair/Onde de choc
Techniques 3/combat : Abosbtion d'énergie vital/Dome de choc ( Technique de protection)
Techniques 1/combat : Chaos finish

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockJeu 20 Jan 2011 - 22:42
Après son mal de crane Chaos ne se sentait plus comme avant il ressentait beaucoup d'émotion étrange...Quoi qu'il en soit la mystérieuse jeune fille qui se tenait devant lui devenait de plus en plus étrange..Elle semblait aimer cette endroit macabre et lugubre, mais il faut dire que se décor plaisait aussi a Chaos en particulier pour se silence des plus apaisant...Au début en se basent sur le look et les parole de la jeune femme Chaos pensa qu'il ne s'agissait tout simplement que d'une simple gothique parmi tant d'autre qui vien se réfugier dans les cimetière..Mais se n'était pas le cas cette femme était différent d'un gotique, elle possédait d'étrange pouvoir paranormaux..Elle s'approcha d'un pierre tombal et il posa son bâton..Chaos entrainer a ressentir les énergie et les aura ressentit tout a coup une forte énergie négative, le flux d'énergie passer par le bras de la jeune femme et descendait du bâton jusqu'à la tombe..Il y eu un petit moment de silence et d'intrigue quand tout a coup ! Une main sortit de la terre ! Puis une deuxième ! Le corps qui était Enterré la était revenu a la vie mais gardent sa forme de macchabée, l'homme ne bougeait pas...Chaos avait déjà vu sa quelque par mais ou..Mais oui ! Chaos prit place sur l'une des tombe et sortit son livre, il le feuilleta jusqu'à tomber sur la page 258 "Les nécromancien" Chaos commença a lire le début de sa page :

"Les Nécromanciens sont des Mages ayant décidé de s'aventurer dans les dangereuses voies de la manipulation de la magie noire et des morts-vivants.Les Nécromanciens sont généralement considérés - à raison - comme fous, maléfiques et assoiffés de pouvoir dans la caste des utilisateurs de la magie. En effet, les Nécromanciens n'hésitent pas à utiliser des corps de personnes passées dans l'au-delà pour mener leurs sombres expériences, voire même de fabriquer de toutes pièces des nouveaux êtres à partir de plusieurs corps pourrissants."

*Tien c'est intéressent sa..Alors cette femme est une nécromancienne..Mais elle na pas l'air folle bien au contraire..*


Chaos se releva et commença a regardait autour de lui..Il trouvait sa bizarre un cimetière ou personne ne vien voir les mort ? Le Saiyan regarda alors le portail de ce cimetière pour en connaitre le nom..Quand il vu le nom de ce cimetière son visage changea vite d'expression..Il s'appelait la rose Fleurie...Chaos se rapella alors de se qu'il avait entendue dans le bureau de son père il y a de sa 15 jours..


"FLASH-BACK"


Chaos c'était préparait pour le lycée mais aujourd'hui il était encore en avance..Il décida donc de passer voir son père, mais dans le couloir il entendis des voix sortir du bureau..Le Saiyan s'approcha sans faire de bruit..Son père semblait discutait affaire avec un promoteur immobilier..


"Bien sur la destruction se fera dans 15 jours ne vous inquiéter pas monsieur Kuronichî.."
"Bien je compte sur vous, La rose fleurie ne fait que encombré la paysage..Une fois détruit je pourrait i construire un centre commercial.."
"Pour ne pas perdre de temps nous lâcherons un missile a courte porter pour détruire l'intégralité et ne laisser qu'un simple cratère..
*La rose fleurie ? Qu'es que sa peut bien être ? Bof surement un batiment sans importance..*

Chaos s'était ensuite dirigeai vers la porte de sortit et était partit vers son lycée...

"Fin Du Flash-Back"

Chaos se retourna et vu arrivait un énorme missile qui avançait a toute allure, le nécromancienne trop préoccupait par son cadavre ne le remarqua pas.Chaos disparut et reparut devant elle grâce a une vitesse hallucinante ! Il poussa la femme et plaça ses main vers le ciel avec le missile dans sa zone de mire..Les yeux de Chaos se mirent a briller intensément..Comme la nécromancienne semblait beaucoup tenir a se cimetière Chaos voulue pour une fois dans sa vie rendre service a quelqu'un.. Les muscle du Saiyan doublèrent de volume sa chemise explosa en éclat de petit bout de tissus..UN rayon de couleur rouge entouré d'éclair noir se dirigea haut dans le ciel..La boule d'énergie qui se trouvait a l'extrémité de se rayon explosa et commença a formait un énorme Dome d'énergie négative..

"DOME DE CHOC !!"


Le missile vain littéralement explosait contre le Dome..Une fois l'énorme explosion terminer Chaos relâcha ses bras les petit bout de débris du missile tombèrent enfumée au sol, quand au Jeune Saiyan il tomba genoux a terre..Il venait juste de crée cette technique et ne la maitriser pas vraiment..Les muscle du jeune homme reprirent une taille normal..Mais du sang coulaient de ses yeux..Il essaya de dire quelque mots mais sombra dans l'inconsciente...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockVen 21 Jan 2011 - 7:08
Le jeune homme se mit à feuilleter un bouquin après avoir écarquillé les yeux d'étonnement en voyant Raven faire sortir un zombi de terre et l'enlacer comme si c'était son amant. Comme bien des gens de nos jours, c'était la première fois qu'il voyait une pratiquante de la magie noire qu'était la nécromancie. Comment allait-il agir, maintenant qu'il avait vu une nécromancienne en vrai? Peut-être ferait-il comme tant d'autre et la juger ainsi que la lapider ... et finir froid comme la terre, tué par les pouvoirs de la jeune femme et qu'il reviendrait sous forme de zombi. Beaucoup de gens avaient eu un air dégoûté et horrifié et avaient attenté à la vie de Raven Gravemore à cause de son art et sa fascination et, grâce à ses invocations, elle avait pu se défendre et envoyé ses agresseurs en Enfer, relevant leur corps afin d'en faire des compagnons convenables ...

Un bruit étrange se fît entendre, se rapprochant de plus en plus. Comme un mini-dragon crachant le feu dans un souffle régulier. Raven et son mort-vivant se retrouvèrent au sol, poussés par le jeune homme qui usa de sa puissance pour détruire un gros missile qui filait à toute vitesse vers le cimetière. Il y eût une grosse explosion qui envoya de la poussière partout, Raven resta derrière le zombi, qui ne broncha pas face au souffle énorme de l'explosion du projectile. Une fois l'explosion terminée, le jeune homme s'écroula, du sang s'écoulant de ses yeux. Raven se releva et épousseta ses vêtements usés avant de se rapprocher du jeune homme inconscient. Elle vérifia son poul, appuyant sa tête sur ses cuisses.


-Quel dommage, la vie est toujours en lui. Il est charmant, la non-vie lui aurait tellement bien allé ...

Raven ordonna à son mort-vivant de soulever le corps et de le déposer sur une tombe. La nécromancienne arracha le linceul d'un mort pour en recouvrir le jeune homme afin de le préserver du froid du cimetière. Elle s'installa sur la tombe, laissant ses cuisses froides servir d'oreiller à son sauveur. Elle passa sa main fine sur la joue de Chaos.

-Cette chaleur ... comment fait-il pour vivre confortablement avec cette agaçante chaleur dégagée par son corps?

Elle commença à fredonner une berceuse, laissant le jeune homme épuisé se reposer ainsi, au milieu des morts. Pendant ce temps, des ouvriers allumèrent les moteurs de leur machine, il fallait déblayer le cimetière qui normalement, devrait être détruit ...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockJeu 27 Jan 2011 - 19:48
Gulo était sortit de sa cabane depuis bientôt trois heures, il avaient marché dans une seule direction sans se fier à un panneau ou une carte. Il commençait à avoir faim alors il prit dans son sac un peu de viande qu'il avala en une bouchée. C'est alors qu'il remarqua plusieurs machines qu'il n'avait jamais vu, elles se dirigeaient vers la même direction que lui.

*Je devrais continuer sans m'en occuper mais si ils me dérangent je les avalerai bien...*

Il continua donc d'avancer mais s'arrêta pour observer un curieux évènement, un missile partit d'une des machines et alla s'écraser contre un mur énergétique invisible jusqu'alors. Les hommes arrêtèrent leurs véhicules et descendirent pour aller voir ce qu'il se passait. Gulo curieux les suivit et entendit une voix derrière lui :

-Monsieur ne restez pas là, c'est dangereux!

Il ne s'en préoccupa pas et continua son chemin pour arriver à la hauteur des hommes qui semblaient effrayés. Devant lui se trouvait une grande zone remplit de pierres qui lui rappelaient celle qu'il avait crée pour don père. Parmi ces pierres, se trouvait une femme avec un homme allongée sur elle et un un autre homme à l'aspect étrange qui faisait penser à un cadavre. Les humains s'avancèrent en menaçant un peu les personnes présentes dans ce lieu tandis qu'un ouvrier attrapait l'épaule de Gulo.

-Monsieur, je vous ait dit de partir!

Gulo en eu marre de cet homme à qui il n'avait rien fait, il lui arracha la tête et la mangea. Les autres humains aux alentours prirent peurs et commencèrent à s'enfuir. Il poursuivit sa route en direction de la femme car elle était belle et surtout car elle ne possédait pas vraiment d'âme. Il voulut la questionner :

-Euh... Bonjour Madame? Pourquoi vous n'avez pas beaucoup de vie en vous alors que vous n'êtes pas blessée?
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockJeu 27 Jan 2011 - 22:01
Les ouvriers furent étonnés de voir le cimetière toujours "intact", intact étant relatif, puisque le cimetière, même sans les missiles et les bulldozers, était dans un état piteux après des années à être inoccupée. Cela n'empêcha cependant pas le contre-maître de vouloir passer à l'action, les bulldozers suffiraient bien à aplatir le terrain. Il ne comprenait d'ailleurs pas cette idée saugrenue d'utiliser quelque chose d'aussi dangereux que des missiles alors qu'un simple équipement de démolition et une équipe expérimentée aurait suffit. Le dit-contre-maître dû avertir une seconde fois un gros individu croisé plus tôt, qui restait dans le chemin.

-Monsieur, je vous ai dit de partir!

Le contre-maître commençait à perdre patience, entre ça et ses supérieurs qui trouvaient intelligents de balancer des missiles au lieu d'utiliser des techniques de démolition plus conventionnelles ... seulement, le gros homme perdait lui aussi patience, à tel point qu'il décapita le contre-maître et dévora sa tête, sous le regard horrifié des ouvriers, qui prirent la fuite. Raven, elle, avait assisté à la scène, sa main caressant les cheveux du demi-saïyen inconscient.

-Quel mauvaise fortune, sans tête, il ne peut point faire un bon mort-vivant ...

Elle fît une légère moue, voyant qu'elle ne pouvait pas permettre au contre-maître "d'évoluer" en tant que mort-vivant. Cependant, elle était entourée de cadavres enfouies, elle ne manquerait pas de ressources, au moins. Gravemore garda ses yeux rivés sur le gros homme qui venait de se faire un casse-croûte avec le pauvre contre-maître.

-Rares sont les âmes qui viennent ce perdre dans ce sanctuaire sombre et pourtant, en une seule nuit, deux âmes viennent tour à tour protéger cet endroit et y commettre un meurtre. Étonnant, vraiment.

Elle fredonna une petite berceuse, caressant les cheveux de l'inconscient accoté sur ses cuisses, reprenant la parole ensuite.

-Qu'est-ce qui vous amène en ce lieu? La curiosité? La fascination? Ou le hasard ....? Navré de ne pouvoir servir de thé, je n'ai point de commodité en ce lieu autre que le froid des morts ....

D'un simple ordre mental, la nécromancienne ordonna à son zombie de prendre place auprès d'elle sur la tombe, afin qu'elle puisse se blottir contre celui-ci et sentir le froid du cadavre ambulant. Une vision sans nul doute troublante, personne de normal pouvait apprécier le contact froid d'un zombi ...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockVen 28 Jan 2011 - 23:21
Voyant que la femme ne lui répondait pas, Gulo s'assit et finit de manger avec calme, l'ouvrier qui l'avait agacé précédemment. Il avala son dernier morceau et s'essuya sommairement avant de se lever et d'observer plus précisément cette jeune personne. Elle était belle, peut-être parce que c'était la première femme que voyait Gulo mais il la trouvait superbe. Comme il l'avait constaté plutôt elle n'avait presque pas de vie, comme si sa vie s'était envolée et qu'elle avait réussie à en garder un bout. Cela contrastait avec lui qui possédait plus de vie qu'un humain. Il s'approcha un peu pour ne pas effrayer cette personne.
Il se rassit à deux ou trois mètres d'elle et attendit un moment avant de lui reposer sa question.

-Madame, vous allez bien? On dirait qu'on a enlevé votre vie...

Il espérait ne pas paraître trop étrange malgré son apparence et le fait qu'il venait de manger un homme. Mais cette femme n'était pas normale non plus.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockSam 29 Jan 2011 - 0:21
Le gros homme continua son dégoûtant repas. Un cannibale, amusant. Il dévora l'homme sans arrêt, jusqu'à ce qu'il n'en subsiste même plus un seul os, le seul vestige de ce contre-maître était une mare de sang dans l'herbe du cimetière. Après son morbide repas, l'individu obèse s'avança pour s'asseoir par terre, non-loin de Raven. Il était toujours intrigué par l'allure et l'aura de la nécromancienne et posa à nouveau sa question.

-Un vivant qui peut ressentir la vie des autres vivants ... c'est une chose bien rare et qui ne me rassure point ... serais-tu un paladin venu me séparer de mon sanctuaire et de ces âmes perdues?

Blottie contre son zombi, la nécromancienne passa sa main libre sur le bras froid et raide du mort-vivant qui l'enlaçait. Elle fixait le gros cannibale, un peu méfiante. Bien qu'elle n'avait pas de réels intentions malfaisantes, bien des guerriers de la lumière avaient attenté à sa vie pour des raisons qu'eux voyaient comme étant saintes.

-Si de ta lumière divine tu compte me persécuter, ta mort tu ne pourras qu'attirer. Seulement, ce serait une faveur faite à une âme qui ne veut que ma destruction ...

Elle plissa le regard, méfiante. L'homme n'était peut-être pas un paladin, car quel paladin se serait permis de dévorer un homme ainsi? Le regard de Raven redevint neutre, continuant à caresser les cheveux du demi-saïyen inconscient et le bras du cadavre ambulant.

-Que viens-tu chercher en ce lieu, âme perdu à l'appétit infinie? Rendre visite à une personne manquée ou simplement chercher la sérénité? Si une personne aimée est ici enterrée, je puis la ramener.

Une offre sans doute des plus étranges et si par hasard l'obèse avait vraiment un proche enterré, cette personne aurait un quelque chose de bien différent si elle était ramenée à la vie grâce à Raven.

-Oh, et pour la question qui te tourmente, l'énergie négative baigne en moi, malheureusement je n'ai pas la perfection d'un vampire, c'est-à-dire la non-vie ...
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockLun 31 Jan 2011 - 21:48
Gulo approfondissait son observation de la femme, elle semblait heureuse de rester avec le cadavre ambulant et cet homme allongé sur ses genoux qui paraissait dormir car il sentait encore de la vie en lui, peu mais il lui en restait. Elle le caressait, peut-être était-il un proche.
C'est alors qu'elle lui informa qu'elle "baignait dans l'énergie négative", pour Gulo, cela ne signifiait pas grand chose mais au moins il était certain qu'elle n'était pas une personne normale aussi bien en apparence qu'intérieurement.
Cette femme avait l'air d'être attirée par la non-vie, étrange il pensait que les humains au contraire désiraient la vie éternelle comme lui en quelque sorte. Mais elle ne semblait pas vraiment humaine. Il se rapprocha encore un peu plus et pensa alors à son père, pourrait-elle le ramener à la vie même si son corps avait disparu?

Madame, vous pouvez ressusciter quelqu'un dont le corps a disparu?

Gulo espérait ne pas en demander de trop et pouvoir enfin connaître son créateur. Si elle ne pouvait pas il continuerait son chemin dans sa quête de sacrifices.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockLun 31 Jan 2011 - 23:18
Le gros homme avait en effet une personne chère à ramener à la vie, son père disait-il. Seulement, le corps n'allait pas être à disposition d'après ses dires, c'était un léger problème pour ce qui est d'une résurrection ... léger, car si elle ne pouvait pas vraiment faire revenir une personne sans le corps comme avec les zombies, elle pouvait tout de même invoquer un défunt, ne serait-ce que temporairement.

-Je le peux, en effet, mais c'est là une tâche exigeante. Point de corps à disposition, mais je peux invoquer un défunt pendant un court moment ...

Elle en cessa pas de bouger sa main dans les cheveux de Chaos, dans un geste presque maternel.

-Désires-tu voir l'âme défunte revenir sur cette Terre? Dis-moi qui dois-je invoquer, laisse-moi crier son nom jusqu'à l'au-delà afin de ramener l'âme perdue sur cette Terre, grâce à la bénédiction de Wee Jas.

Raven ordonna au zombie de se pousser et elle déposa doucement la tête de Chaos sur la tombe afin de se lever. Il lui faudrait lancer son sort le plus puissant, le sort de Rappel, qui lui permettrait d'invoquer le défunt, du moins temporairement. Elle tînt fermement son bâton tordu, le regard braqué sur l'homme obèse.

-Je suis prête, âme égarée, quel est le nom de la personne que tu désire rappeler?

L'homme aurait sans doute une étrange surprise, car Raven ne pouvait pas ramener les morts à la vie. Elle ne pouvait que les ranimer avec la puissance négative accordée par Wee Jas, la déesse de la Magie Noire.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockMer 2 Fév 2011 - 22:10
Gulo avait lu beaucoup de livres aussi bien sur l'alchimie que sur d'autres sujets mystiques. Et partout il était arrivé à la même conclusion. Il est impossible de faire revivre quelqu'un, à moins d'utiliser une énergie incroyable et malgré l'énergie que la femme commençait à dégager, elle ne pourrait pas ressusciter son père. Pourtant elle semblait convaincu de réussir, Gulo se méfia donc du résultat et prononça le nom de son créateur à l'inconnue :

- Mon père se nommait Van Hohenheim

Alors qu'il s'était de plus en plus rapproché de la femme depuis son arrivé, il recula un peu et se mit sur ses gardes. Si elle pouvait ressusciter quelqu'un elle devra dégager une énergie énorme et potentiellement dangereuse.
Mais il voulait courir le risque pour demander à son père la seule chose qu'il ne lui avait pas révéler dans ses livres et carnets. Comment synthétiser une pierre Philosophale?
Il avait lu et trouvé la forme du cercle de transmutation mais n'avait pas découvert la formule à se représenter et les symboles précis.
Pourtant il en avait besoin pour retrouver son père définitivement car il doutait que la femme puisse le ramener à la vie pour l'éternité.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockJeu 3 Fév 2011 - 6:49
Gulo semblait un peu sceptique, mais il finit tout de même par tenter sa chance et dévoiler le nom de la personne à rappeler, qui se nommait Van Hohenheim. un nom pas du tout familier pour la nécromancienne mais un nom était tout ce dont elle avait de besoin.

-Van Hohenheim, donc. Recule, de mes prières et mes chants je vais rappeler le défunt Van Hohenheim.

Raven leva les bras, se mettant à incanter dans une langue étrange et incompréhensible, avant d'implorer sa déesse et d'appeler le défunt.

-Ô Wee Jas, sainte déesse de l'au-delà, permettez-moi de vous arracher pour quelques moments l'âme de Van Hohenheim! Van Hohenheim, je t'appelles, descends sur cette terre et sois parmi les vivants ne serait-ce qu'un instant!

Raven se retrouva entourée d'énergie noire, au-dessus d'elle finir par apparaître le visage d'une femme au sein d'un épais nuage d'énergie négative. Le visage était celui d'une femme de grande beauté mais sombre et ses yeux brillaient d'un feu ardent. Elle se mit à chanter un mantra en langue inconnue, bientôt, une sorte de cercle tourbillonnant se forma sur le sol, comme une miasme d'énergie pure qui s'élevait du sol de temps à autre. Du tourbillon d'énergie finit par lentement remonter une silhouette, un homme aux cheveux blonds attachés en queue de cheval et portant des lunettes ovale. Une barbe blonde bien taillée parcourait son menton. L'homme était bien présent, debout, le regard vide. Le visage disparu, ainsi que le cercle devant Raven, il ne restait que Van Hohenheim qui resta debout, sans bouger, vide d'émotion. Raven s'écroula à genoux, ses mains sur le sol, haletante. Ce rappel l'avait épuisée.

-Van Hohenheim est maintenant dans le monde des vivants, pas éternellement, cependant. Wee Jas m'a accordé sa bénédiction.

Raven s'assied par terre, les jambes sur le côté, tentant de reprendre son souffle. Van Hohenheim était maintenant bien présent mais malheureusement pour le gros homme, ce n'était qu'un zombie servile, certes plus puissant que n'importe quel zombi que Raven était capable de lever mais il restait un corps sans âme, ne pouvant qu'obéir aux moindres commandes de Raven, avant de disparaître après un certain temps.
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockVen 18 Fév 2011 - 19:05
[Excuse du temps mais je savais pas comment réagir et comment fonctionnait tes zombies et tu n'as pas vu mon mp et je n'ai pas pu te voir sur le tchat, j'espère pas faire de HS]

Gulo s'était encore reculé de deux ou trois pas pour éviter les "balles perdues" et s'assit. Il regarda très attentivement la femme pour tenter de comprendre comment elle allait faire et quel type d'énergie elle utilisait.
La femme se mit à lever les bras et à prononcer une formule, Gulo sortit un carnet de sa poche et nota rapidement ce qu'elle disait. Soudain une énergie très négative l'entoura et un visage d'une autre belle femme apparu au dessus de la sorcière, cette femme prononça des paroles incompréhensibles que Gulo n'essaya même pas de noter.
C'est alors qu'il le vit. Son père sortait d'un Vortex sombre sur le sol. Il apparaissait au fur et à mesure en sortant du trou noir. Il finit par en être totalement sorti, il avait le regard vide, presque inhabité.
Gulo était très heureux de revoir son père qu'il n'avait qu'aperçu à sa naissance, même s'il sentait que quelque chose ne tournait pas vraiment rond, il était content. Il allait pouvoir enfin le serrer dans ses bras, lui parler et surtout lui demander des informations car cette personne qu'il avait en face de lui perdait un peu d'énergie au cours du temps. Même si son père semblait présent il commençait à partir et ne serait même plus là d'ici quelques heures.

Papa ? Tu es vraiment là?

Il s'approcha de son père tout en restant méfiant. Il ne semblait pas bouger donc il s'avança encore plus proche. Il s'arrêta pour entendre sa réponse car il commençait à s'inquiéter à propos de ce qui se passait. Pourquoi n'avait-il pas l'air de réagir?
La femme l'avait-il trompée sur cette résurrection?
Invité

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) ClockVen 18 Fév 2011 - 22:04
Van Hoenheim apparu du royaume des morts, selon les désirs de Gulo. Wee Jas avait, une fois de plus, accordé sa puissance à Raven Gravemore, afin de ramener le corps de Van Hoenheim. Gulo pouvait maintenant voir son géniteur pour la première fois, bien qu'il ne serait pas spécialement enchanté par la façon dont l'homme était revenu. Car Van Hoeneim n'était pas vivant. Son corps pouvait encore bouger mais son coeur ne battait plus. Cette enveloppe vide n'avait plus d'âme, seulement une réserve d'énergie négative qui l'animait et lui permettait d'utiliser les techniques de sa vie passée.

-Vos paroles sont vaines, Van Hoeneim a été caressé par les bras de Wee Jas il y a longtemps. Il peut utiliser ses capacités mais point ressentir quelque émotion que ce soit ...

Raven pouvait cependant donner un ordre mental au mort-vivant, qui s'avança, se rapprochant un peu de Gulo. D'une simple pensée, Wee Jas lui fît tendre les bras afin d'enlacer son gros fils, une expression d'amour filial artificielle, due uniquement au contrôler qu'exerçait la nécromancienne sur le cadavre ambulant. L'alchimiste mort resta silencieux, se contentant d'exécuter l'ordre mental que lui avait donné la fervente de Wee Jas.

-Tu as au moins l'occasion de sentir l'étreinte de ton paternel, bie qu'il ne pourra rire de joie ni verser une larme en ce moment. Je peux ramener les morts un instant mais pas leur redonner leur âme, je le craint.
Contenu sponsorisé

The Raven's Lullaby (libre) Empty
MessageSujet: Re: The Raven's Lullaby (libre)   The Raven's Lullaby (libre) Clock
 
The Raven's Lullaby (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-