Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
24.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Au bureau du Diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demigra
Demigra
Maître du Jeu
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 445
Bon ou mauvais ? : Purement Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Chaînes du temps, Illusion, Flèche assaisonnée
Techniques 3/combat : Brèche temporaire, Influence démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockLun 29 Jan 2024 - 0:05
« Et bien, quel entrain ! Conservez le bien puisque la collecte de ces boules de cristal viendra alimenter un projet des plus ambitieux, encore plus que la conquête de cette cité. »

Un fin sourire ornait le visage du diable. Il semblerait qu'une nouvelle idée des plus maléfique ait émergée dans son esprit, il suffisait d'en juger par son regard pour deviner qu'il s'adonnait à la folie des grandeurs. Comme ses pairs l'ont souvent remarqué et bien malgré son vieil age, Demigra n'est pas connu pour sa sagesse. Bien au contraire, ces noirs desseins ont toujours été la cause de nombreuses catastrophes. Il ne serait pas étonnant qu'un jour, celles-ci finissent par se retourner contre lui mais pour le moment, le diable était du coté des gagnants. Si les propos du sorcier Meumeu étaient perçus comme une intrusion au yeux du saiyan corrompu, il ne pouvait cependant pas nier son utilité : quand on dispose d'un monstre comme Majin Buu, il est toujours préférable d'avoir un garde-manger transportable et ce laquais remplissait parfaitement cette fonction, dirait-on.

« Mon chers confrère, je ne doute pas un seul instant que ton serviteur soit le plus hum... compétent dans son domaine mais j’espère pour lui qu'il sera à même de garder ta créature en laisse. Après tout, ses derniers propriétaires ont déjà eu quelques accrochages avec cette dernière. »

Par ces propos, il faisait référence à Bibidi puis Babidi. Ces deux là avaient beau être des magiciens dotés de pouvoirs hors-normes, il semblerait que ceux-là n'aient pas suffit à canaliser le glouton qui les accompagnait. Par ailleurs, on pouvait voir que le dieu-démon gardait toujours un œil sur la créature. Au cours de sa longue vie, il était l'un des mieux placés pour savoir à quel cet idiot utile pouvait être imprévisible. Le savoir aussi près de la Crypte du Temps n'avait rien de très rassurant pour le nouveau Kaioshin du Temps, voilà pourquoi il ne manquera pas de suivre ses prochains déplacements, à lui et son nouveau maître.

« Vous savez, on ne se connaît pas depuis très longtemps mais j'apprécie cet élan de loyauté. Vous ne m'en voudrez pas trop si je songe à vous mettre en concurrence avec un autre groupe, hmm ? »

Des rivaux ? En quelque sortes mais ça n'avait rien d'étonnant. Quand un démon s'adonne à ses plus sombres ambitieux, il y met toujours les moyens. La mise en œuvre d'un tel projet se devait d'avoir ce petit coté théâtral alors fatalement, nos amis allaient trouver un peu de concurrences dans leurs prochains massacres. Agitant l'index de droite à gauche avant même que le nathrezim n'ait le temps de prononcé le moindre mot, le possesseur de Cabba rajouta :

« Au cas ou vous seriez en train de vous poser la question, interdiction formelle de vous entretuer. Ce serait de la triche et puis... vous m'êtes bien plus utiles en vie. »

Un peu de compétition ne leur fera pas de mal, au contraire. Ceci étant dit, le magicien n'avait toujours pas fait mention des raisons qui le poussait à demander maintenant les boules à souhait. Si ses interlocuteurs ne semblaient nullement curieux à ce sujet alors ainsi soit-il, le maître des lieux n'allait pas les ennuyer avec ses idées folles. Le tout étaient maintenant de passer à l'action et récupérer ces fabuleux trésors avant que quelqu'un d'autre ne vienne s'en emparer.

« En toute honnêteté, j'ai hâte de voir ou tout cela va nous mener. Je fonde beaucoup d'espoir sur vous alors ne me décevez pas. »

Cette dernière phrase passa d'un ton jovial à quelque chose de plus froid et direct. Ici comme en enfer, l'échec ne pouvait être toléré. Autant dire qu'il est inutile pour ces trois là de revenir si ce n'est pas pour ramener au moins une Dragon Ball avec eux.

« Inutile de vous retenir plus longtemps. Vous pouvez disposer mais n'oubliez jamais : je vois tout, j'entend tout, je sais tout. »

Cette dernière affirmation fut agrémentée de son rire machiavélique des plus classiques. Quoi qu'il puisse arriver au dans les prochains jours, il allait sans dire qu'il ne serait pas la seule personne à se délecter des prochains événements.
Mal'Ganis
Mal'Ganis
Démon
Masculin Age : 1023
Date d'inscription : 14/03/2023
Nombre de messages : 27
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Étreinte nécrotique | Griffes gangrenées | Tourment morbide
Techniques 3/combat : Ailes de la nuit | Rage aveugle
Techniques 1/combat : Nuit éternelle

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockDim 11 Fév 2024 - 11:56
Être en concurrence avec d'autres ne lui fit ni chaud ni froid. Les nathrezims se battent instinctivement corps et âme pour être mieux perçu qu'autrui. Pour dire vrai, Mal'Ganis ne comptait même pas dépenser une minute de son énergie pour parlementer, se bagarrer ou quoi que ce soit avec des alliés. Ce serait puéril et bien indigne d'une créature avec sa prestance ! De toute façon, il se savait déjà être le meilleur.

L'avertissement de celui à l'apparence juvénile lui tira enfin ce sourire caractéristique, à la fois sournois, amusé et mauvais qu'il arborait habituellement. Ce n'était pas une menace à ses oreilles, mais une preuve de l'étendue de la puissance de son hôte. Cela le ravissait, car ses tripes frémissaient d'une sorte de peur et d'admiration qu'on ne pouvait ressentir que devant un être supérieur.

Alors que Meumeu répondait aux moindres caprices de Buu, le Seigneur de l'Effroi - après une majestueuse courbette en direction de Demigra - se leva et les rejoignit. Ils empruntèrent tous les trois le portail où leur prochaine quête les attendait : la chasse aux Dragon Ball.
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 153
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun / Corrupted Healing
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockDim 11 Fév 2024 - 16:54
Cela faisait quelques heures déjà que l’invasion avait pris fin. La ville temporel était maintenant envahie de démons et d’autres entités malveillantes sous les ordres de Demigra. La mission avait été un succès resplendissant sous un ciel rouge sang. La mort de Kaito et de son rejeton allait être un coup direct au moral des troupes adverses, même si les deux devaient revenir.

C’était une victoire totale. Et pourtant, le regard de Bill Majestas ne pouvait se décoller de la Dragon Ball qu’il avait volé du corps de Hellzetsu suite à leur confrontation. Était-ce du regret qu’il ressentait ? De la fierté ? Lui-même n’arrivait pas à mettre le doigt sur le torrent d’émotions qui parcourait son esprit alors qu’il avait entre les mains l’une des septs artefacts qui purent changer le monde de manière considérable. Ils ont été utilisés pour ramener les victimes de la guerre entre les Black Feathers et les saiyans.. Si seulement il avait eu cette boule à l’instant où son chemin avait divagué.

Un douloureux soupir plus tard, il rangea la sphère orange dans sa poche avant de reprendre son attention sur Braveta pour tenter de le sonder un peu. Il avait sacrifié une partie de sa famille dans cette guerre, mais il ne semblait pas davantage impacté par cela. Il semblait toujours être dévoré par les mêmes doutes, mais il sentait une certaine libération en lui désormais. Comme s’il acceptait de plus en plus son rôle parmi les trouffions de Demigra dans ses plans.

Néanmoins, maintenant que la conquête a été réussie, il fallait maintenant la tenir. Le manipulateur ne savait pas les projets de Demigra maintenant qu’il avait le pouvoir de la crypte de son côté, mais il était clair que cela ne signifierait rien de bon pour les gens vivant paisiblement dans les temporalités existantes. Tant que la sienne n’était pas touchée, il avait fait paix avec la destruction qu’il avait causé volontairement pour son utopie terrienne.

Voyant Mal’Ganis et Buu sortirent de la Crypte du Temps, Bill fit un geste de la tête à Braveta de le suivre dans l’antre de la bête. Il avait encore des doutes sur le démon cornu et sur sa capacité à tenir en laisser le monstre rose. Beaucoup avait essayé et il avait tous fini dans le ventre de la créature. Enfin, il n’adressa qu’un regard au duo avant de rentrer à son tour dans la nouvelle demeure du véritable dieu en charge du temps.

Accueilli par l’écho d’un rire démoniaque des plus attendus, cela annonçait la couleur pour leur réunion avec leur maître. Le diable était joyeux et cela pouvait promettre des choses intéressantes pour Bill Majestas et Braveta. Le terrien ne montra aucune expression face à cet accueil, du moins, avant de finir par esquisser un sourire en coin en voyant le corps de Cabba contrôlé par son supérieur. Il avait eu de la peine pour le saiyan venu d’un autre univers, mais maintenant… Il était plus fier de sa participation à sa possession qu’autre chose.

“Maître Demigra, nous voici à votre demande. Veuillez excuser le temps pris à venir, nous nous assurions qu’aucune résistance ne soit restée dans Conton City.”

Avant l’annonce de Demigra dans l’esprit de ses serviteurs, les deux étaient occupés à chasser de potentiels patrouilleurs du temps qui auraient pu rester dans les parages pour préparer une contre-offensive. De toute évidence, il en restait rien hormis quelques guerriers ayant décidé de changer de camp à l’annonce de Demigra. Celui à l’artefact divinatoire les gardait bien à l'œil pour une quelconque trace de trahison envers Demigra. Il laissa un temps de pause pour Braveta de s’exprimer avant de sortir la Dragon Ball de sa poche pour la présenter au propriétaire de la crypte.

“Hellzetsu a été exterminé sans grande difficulté. Voici ce qu’on a pu trouver sur son corps sanglant après la bataille.”

Plus tôt il s’en débarrassait, mieux il se porterait, en toute évidence. Il était trop tard pour avoir des regrets sur le chemin qu’il avait emprunté en vendant son indépendance au diable.

“Quelles sont les nouvelles directives ?”
Braveta
Braveta
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 676
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/ Raging Blast / Andutyr maudite
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Exalted Assault

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockDim 18 Fév 2024 - 18:42
Conton-City est tombé. Le bastion de la Time-Patrol a cédé sous les assauts incessants de l’armée de Demigra. Une victoire écrasante pour le camp démoniaque. Même le divin Kaito n’a pas réussi à repousser l’attaque. Le constat est affligeant, les pertes colossales pour les disciples de Chronoa.

Braveta avait conscience, conscience de l’avenir funeste qui pesait désormais sur la temporalité universelle. Le saiyan avait été un grand acteur de cette chute, physiquement comme symboliquement. Ses choix faisaient de lui un véritable paria trahissant son ancien camp mais aussi son héritage familial. Pour autant, le fils de Nasu ne regrettait pas ce choix.

Un monde belliciste comme le sien  est composé de vainqueur et de vaincu. Son choix est simplement celui d’un gagnant. Rejoindre son bourreau passé pour obtenir un brillant futur. Un choix qui semble s’avérer payant. Les regrets ne réparent rien de toute façon. Même sans lui, Conton-City serait tombé. Est-ce une trahison que de choisir le meilleur camp ?

Comme à son habitude, le frère de Kaito était bien envahi d’un torrent de remords.  Ses affirmations n’étaient rien, rien qu’un mécanisme d’autodéfense destiné à éviter de supporter le poids de ses crimes. Justifier l’injustifiable, adopter une position incohérente, visant à détourner, rejeter les accusations. Au fond, Braveta est loin d’être une machine à tuer impassible. Ses pensées, ses émotions ne cessent de l’influencer. Bill en avait sûrement conscience. Il l’avait pu l’observer contre sa famille, une opposition qui n’avait pas montré le meilleur jour du guerrier.

Désormais, il était temps du rapport de mission. Le fils de Nasu allait encore devoir faire face à Demigra, son maître. Heureusement, cette conquête s’était déroulée sans encombre, une véritable réussite sur le papier. Le démon avait pris demeure dans la Crypte du Temps, symbole de l’incontestable défaite des patrouilleurs. Bill menait la marche et Braveta suivait comme à son habitude. Le terrien démarra la conversation, lui qui était habitué à la présence diabolique de son maître.  Le saiyan lui était toujours envahi par un profond malaise en présence du tout nouveau maître de Coton-City. Il est parfois difficile de faire entièrement table rase du passé.  Néanmoins, il apparaissait nécessaire pour lui de s’impliquer un minimum dans la conversation.  

- Le ménage a été fait.


Une phrase simple, légèrement bateau mais amplement suffisante pour affirmer un clair constat. Inutile de l’ouvrir plus,  trop en dire à proximité du  diable n’est jamais bon présage.  Les faits suffiront. C’est ainsi que Bill sortit  la Dragon Ball, fruit de leur victoire contre Hellzetsu. Si Braveta n’en avait jamais vu auparavant, il en connaissait l’existence de par les livres et légendes dont il affectionne la lecture. Les Dragons Balls, ces sphères mystérieuses source de toutes les convoitises. Impossible que Demigra y reste insensible.
Demigra
Demigra
Maître du Jeu
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 22/11/2015
Nombre de messages : 445
Bon ou mauvais ? : Purement Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Chaînes du temps, Illusion, Flèche assaisonnée
Techniques 3/combat : Brèche temporaire, Influence démoniaque
Techniques 1/combat : Corruption maléfique

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockDim 18 Fév 2024 - 23:16

De nombreux visages connus pour leurs faits d'armes, vont et viennent dans l'antre du Malin. Jamais la demeure de l'ancienne propriétaire n'a été autant visité par le passé et le diable qui s'y était installé se complaisait dans le bureau de son nouveau bastion. Comme ses fidèles le disaient si bien, Conton-City était désormais sous son joug et un nouvel age sombre commençait pour quiconque oserait aller à l'encontre des projets de l'actuel maître du temps. Tout comme ceux qui sont arrivés plus tôt, Bill et Braveta découvriront en entrant que la décoration et le moiliers ont été remplacés pour quelque chose d'un peu plus à l'image de l'actuel occupant. Les murs étaient colorés d'un violet sombre et seuls les lumières émises par les flammes des bougies et chandeliers éclairaient cette pièce. Cabba, ou plutôt celui qui s'était emparé de lui, attendait ses visiteurs depuis son bureau situé au centre de la grande pièce. Visiblement, il était occupé à rédiger quelque chose sur un parchemin mais l'arrivée de nos protagonistes redirigea l'attention du sorcier vers eux.

« Bill et Braveta. Il me tardait de vous retrouver. »

Oh que oui. Qui se veut grand se doit d'accomplir de grandes choses mais qu'est-ce qu'un dirigeant sans personne pour le suivre ? Après tout, on ne soulève pas des montagnes tout seul, quoique... cet univers permet beaucoup de chose mais le message est là : seul un groupe solide et organisé peut réaliser les plus grands desseins. Accueillant ses serviteurs avec un large sourire, Demigra tandis une main vers chacune des deux chaises situées en face de son bureau et les invita à s'asseoir d'une voix posée.

« Installez-vous, je crois que nous avons beaucoup de choses à nous dire. »

Attendant que ces derniers ne rejoignent leur places, le saiyan jeta un œil à son écrit le plus récent brièvement et revint à ses affaires. Il arqua un sourcil lorsque le vétéran vint s'excuser pour son « retard », voilà qui signifiait bien peu pour qui contrôle le temps.

« Je n'en suis plus à un million d'années près, Majestas. Après tout, il faut bien admettre que ses patrouilleurs sont plus tenaces qu'ils en ont l'air pour le peu qu'on leur donne une bonne raison de défendre leurs intérêts. »

Maintenant qu'il y repensait, jamais la Time Patrol n'a autant fait montre de sa puissance de frappe que ce jour. Même si cela n'aura pas suffit à repousser l'inévitable, leurs efforts se devaient d'être respectés. Comme l'autre saiyan l'avait si bien affirmé, le ménage à été fait. Ceux qui ne sont pas morts au combat ont été faits prisonniers et quelque rescapés chanceux ont pu profiter du sortilège de Chronoa pour les tirer de ce mauvais pas mais... pour combien de temps encore ? Le démon n'était pas dupe, il savait bien que tôt ou tard, les disciples de la magicienne reviendraient en force pour récupérer ce qu'ils ont perdus. Il est également important de préciser qu'il est plus facile de s'emparer d'une chose que de le conserver. En d'autres termes, il était dans l’intérêt des nouveaux patrouilleurs du temps de s'assurer à ce que les quelques rebelles encore en liberté ne puissent leur mettre de bâtons dans les roues.

« Certes le ménage a été fait mais j'ai bien peur que la saleté continue de s'incruster. La vigilance est de mise, soyez en bien conscients. »

Cette réponse s'intéressait aussi bien à ses interlocuteurs que lui-même. Après tout, qui est le plus à même de déterminer quand les problèmes viendront pointer le bout de leur nez.

« Mmmh ? »

Les propos tenus par Majestas auront presque autant retenu son attention que l'artefact qu'il venait de lui présenter : la Dragon Ball à deux étoiles. Comment ne pas sourciller en la voyant ? Il n'avait même pas eu le temps de la lui réclamer !

« Ooooh, voyez-vous ça ? »

Agréablement surpris par cette annonce, leva sa main droite face à lui et fit un crochet du doigt pour attirer magiquement vers lui la sphère orangée rapportée par le vieil homme. Au cas ou quelqu'un serait méfiant, il n'y avait d'inquiétude à avoir, il s'agissait juste d'un petit sortilège de télékinésie de rien du tout et aucune intention néfaste ne dégageait de l'aura du dieu-démon... pour le moment tout du moins, car lorsqu'il eut le fabuleux trésor au creux de sa main, il ne put retenir un large rictus malsain. Son regard s'était assombri mais comme les flammes incandescentes qui rayonnaient en ces lieux, une lueur émanait de ses yeux orangés : son ambition rayonnaient au travers d'eux. Peut-être que ses interlocuteurs n'y étaient pas étrangers. Après tout, eux aussi ont beaucoup sacrifiés pour arriver jusqu’où ils en sont aujourd'hui.

« Et donc c'est le rejeton de Kaito qui l'avait en sa possession ? Bel exploit. C'est la deuxième fois que tu croises sa route si je ne me trompe. »

Le terrien l'avait en effet déjà croisé par le passé et bien malgré le faire qu'il ne put tirer sur la corde de l'altruisme une seconde fois pour le défaire, il s'est merveilleusement bien débrouillé pour convaincre le nouveau membre de leur organisation pour couper les pont une bonne fois pour toute avec sa famille et piétiner les espoirs du Clan Shan. Un tel acte de dévotion se devait d'être récompensé à juste titre.

« J'avais déjà un bon pressentiment quand tu m'avais présenté ton nouvel acolyte mais je dois bien avouer que mes derniers doutes à son sujet se sont dissipés seulement maintenant, Bill. Veuillez donc accepter ce petit cadeau, en récompense pour vos efforts. »

Le Diable reposa la boule sur une coupe vide au coin de son bureau et referma les mains un bref instant, quant il écarta ses doigts pour les ouvrir à nouveau, ses interlocuteurs purent observer un anneau d'argent scintillant au creux de chacune d'elle. Compte tenu de leur apparence, ceux en ayant déjà vu des similaires pourront peut-être reconnaître la marque de l'infini sur ses précieux objets à une différence prêt : la marque rayonnait d'une couleur orangée. Modifié, corrompu par la vilenie du sorcier, le métal qui les composait était emprunt d'une magie noire et puissante.
Spoiler:

« Ce sont des anneaux du temps. Tant que vous les porterez, vous ne vieillirez plus et vous pourrez voyager ou bon vous semble à travers l'Histoire. Je leur ai également confié le pouvoir de soumettre les esprits à la volonté de leurs porteurs. »

Et le plus intéressant dans tout ça, c'est qu'ils n'avaient même pas besoin de maîtriser la magie pour le faire. Il allait sans dire que l'utilisation d'un tel pouvoir serait plus ou moins coûteux en énergie mais imaginez-vous seulement ce que les maîtres de ces anneaux pourraient accomplir avec ?

Spoiler:

Le Malin s'était bien gardé de leur dire qu'un usage immodéré de ces petits bijoux finirait par les corrompre à leur tour et ferait d'eux d'éternels serviteurs vidés de leurs propres âmes. Non pas qu'il cachait de mauvaises intentions concernant ses deux là mais tel un maître des échecs, le dieu-démon prenait déjà un coup d'avance en les leur confiant. Pas un coup contre Bill ou Braveta, non, mais contre ceux ou celles qui arriveront à bout d'eux, s'ils existent.

« Gardez les précieusement, voulez-vous ? Ce serait fâcheux qu'ils tombent entre de mauvaises mains. »

Ce commentaire fut accompagné de petit rire, c'en était presque à croire qu'il avait prédit l'avenir. Cela dit, il s'agissait quand même d'un conseil avisé. N'importe quel homme posant le regard sur ces anneaux ressentiront l'étrange et irrésistible envie de les garder jalousement pour eux, de les faire leurs à tout jamais. C'était aussi bien un cadeau qu'un poison délicieux mais comment refuser un tel pouvoir ?

« J'ai bien d'autres choses à vous faire faire mais avant tout, j'aimerais parler de quelque chose te concernant, Majestas. »

En ce qui lui concernait, les anneaux du temps n'étaient rien de plus qu'un avant-goût. Après tout ce temps passé à servir le dieu-démon devenu Kaioshin du Temps, il était évident qu'il devait en tirer quelque chose de plus, voilà pourquoi Demigra annonça sans détour...

« Ce n'est guère dans mes habitudes mais je crois bien que le moment est venu. J'aimerais sceller un Pacte avec toi. »

Tout sourire, le diable aux cheveux noir de jais lui proposait un peu plus de pouvoirs mais à quels fins ? Bill avait déjà obtenu gain de cause depuis longtemps en échange de sa propre liberté. Quel sacrifice serait-il prêt à faire pour obtenir un peu plus de puissance ? En a t-il bien besoin ? Tout ne dépend plus que de sa prochaine décision.
Bill Majestas
Bill Majestas
Terrien
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 17/10/2020
Nombre de messages : 153
Bon ou mauvais ? : Mauvais par necessité
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : High Voltage / Painted Faces / Oppidum / Dead Sun / Corrupted Healing
Techniques 3/combat : Purple Beacon / Nothing Remains
Techniques 1/combat : Mind Breaker

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockLun 19 Fév 2024 - 23:10
Enfin devant la table du maître des manipulateurs, le terrien ne se fit pas attendre pour s’asseoir suite à l’invitation de Demigra. L’éclairage limité et les murs lugubres auraient effrayés les plus candides, mais pour le destructeur de temporalités, il ne s’agit là rien d’autre qu’un goût d’ambiance auquel il était habitué. Il avait peu côtoyé le Dieu du temps, mais il connaissait les goûts généraux des démons et ce dernier ne faisait pas exception.

“Ils ont pu montrer leur résilience, mais rien que ce que nous pouvons vaincre pour l’instant...”

Bill Majestas n’était pas naïf, il savait qu’ils reviendraient avec de quoi compenser leurs pertes, surtout s’ils commençaient à propager mot que le terrifiant Demigra avait le contrôle du temps. Le nombre de gens ayant des conflits d'intérêt avec celui qui possédait le corps de Cabba était faramineux. De plus, il était clair que si ce n’était pas les trouffions de Chronoa qui allait recruter des forces, les crimes que la nouvelle Time Patrol allaient certainement commettre feraient venir d’autres adversaires aux portes de Conton City… Ou du moins, avec cet objectif en tête.

“Je peux toujours me servir des pouvoirs de l’améthyste pour contrôler les aller-retours suspicieux de certains de vos serviteurs pour s’assurer que le moindre débordement soit puni, Demigra.”

L’idée était intéressante à exploiter. Se servir de la vision corrompue de l’artefact comme une sorte de contrôle frontalier était un moyen certain que personne ne dévoile des secrets de la nouvelle demeure de Demigra. Sauf qu'à la différence des papiers, ça serait leurs vies qui seraient évaluées. Il faudra faire un exemple, mais dans la tête du vieillard, il ne s’inquiétait pas que l’opportunité allait se présenter dans les jours à venir que dans les mois. Les forces du Dieu démon avaient leurs propres aspirations et si elles venaient à couper le chemin de leur supérieur, il fallait y remédier aussi strictement que possible.

Le terrien se délesta ainsi du fardeau émotionnel qu’était la Dragon Ball qu’il portait. Clairement heureux de voir la précieuse boule de cristal à sa possession, le diable montra clairement ses sombres ambitions dans son regard happé par la trouvaille. Dans le cas du terrien, un sourire satisfait s’afficha sur son visage avec un regard rapidement adressé à Braveta pour jauger sa réaction. Comment allait-il réagir à voir le monde dont sa lignée avait sacrifié sueur et sang à protéger s’écrouler devant ses yeux. Le recruteur devait s’assurer de la loyauté du saiyan.

“Oui, Maître. Il semblait déjà affaibli quand nous l’avons affronté. L’idiot était concentré à vouloir convaincre à notre nouvelle recrue de nous trahir que de se défendre efficacement. Hélas pour lui, Braveta a pu prouver son allégeance à notre cause face à ses pleurnicheries.”

C’était une sorte d'essai pour voir la réaction de l’être stoïque. Seulement lui pouvait avoir une quelconque attache aux anciens occupants de la cité temporelle et il était important que ses doutes s’évaporent rapidement dans l’esprit des deux sauveurs.


La Dragon Ball fut posé sur un coin de la table auquel le terrien ne s’accorda qu’un coup d'œil. Le démon voulait récompenser les efforts des deux hommes. Il ouvrit ses mains pour dévoiler des anneaux d’une rare beauté, illuminés d’un orange hypnotisant au niveau d’un symbole infini. L’esprit adepte de Bill Majestas comprenait directement que c’était fait pour tenter quiconque pouvait poser les yeux dessus. Que ce soit pour attirer son envie… ou ceux d’autrui. Il prit l’anneau du temps tout en écoutant attentivement les explications de Demigra. Ne plus vieillir ? Mhhh… Était-ce possible de combiner cela avec sa transformation plus jeune pour la garder pour toujours sans contrepartie ? Encore un risque pour le Williams des temporalités qu’il attaquerait, mais au point où il en était… Combien en avait-il sacrifié en maudissant des univers entiers à leur pire avenir possible ? L’utopie de la Terre qu’il protégeait devait être préservée à tout prix.

“Vous m’honorez, maître. Je m’assurerai que personne d’autre ne puisse se l’acquérir.”

Le terrien se doutait qu’il y avait un inconvénient caché à ce présent démoniaque. Cela n’allait pas l’arrêter dans son envie de se le mettre au doigt par pur avidité. La possibilité de taper dans son pouvoir de manière indéfini était beaucoup trop tentant pour ne pas le prendre. Au pire, il deviendrait le nouveau corps de Demigra ? Il soupçonnait depuis l’histoire avec l’épée de Cabba que c’était déjà acté avec la pierre précieuse qu’il portait autour de son cou.

”De quel sujet voulez-vous parler, Demigra ?”

Le Kaioshin du temps décida de surprendre le terrien en lui proposant un pacte. Un en plus de celui qu’il avait déjà fait pour sauver la Terre. Il avait déjà passé le point de non-retour… Pourquoi ne pas en tirer davantage d’une affaire dont il était déjà perdant ? Cette pensée glauque traversa son esprit, le tout avec un sourire de plus en plus sinistre. Qu’avait-il à perdre alors qu’il n’avait presque plus rien à donner ? Qu’avait-il à gagner en plus de sa part ?

“Votre assistance durant les moments plus compliqués durant mes voyages et mes combats serait la bienvenue, mais je ne vois guère ce que je peux vous offrir de plus sans briser notre premier contrat.”

Sa dimension devait rester, même devant l’incarnation même de la cruauté, il ne changerait pas sa position concernant cela. C’était un pari à prendre, mais comme à l’époque où il était l’un des joueurs de poker les plus efficaces de la Terre, ce n’était pas en évitant les risques qu’il allait pouvoir gagner gros.
Braveta
Braveta
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 20/01/2017
Nombre de messages : 676
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1220

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation/ Raging Blast / Andutyr maudite
Techniques 3/combat : Volonté /Demon Shield
Techniques 1/combat : Exalted Assault

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 ClockVen 1 Mar 2024 - 13:47
Une réunion dans la  crypte du temps. Un lieu sacré doté  désormais d’une décoration plus “sinistre” qu’auparavant. L’ambiance dans ce qui pouvait être qualifié de bureau du Malin était sans nulle doute particulière, un particularisme qui sied bien au nouveau propriétaire des lieux. Un être dominant, vif, manipulateur, sa prestance suffisait à soumettre sous son emprise nombre de puissants guerriers.  Une ambiance digne des meilleures entreprises côtées en bourse, Braveta faisant simplement office d’employé. Suite à l’invitation de Demigra, le saiyen ira à son tour s'asseoir autour de la table, laissant désormais place au débriefing de la mission. Une discussion clairement menée par l’échange entre le démon et le terrien, le fils de Nasu restait en effet dans un premier temps en retrait. Une situation qui ne lui déplaisait pas, tant le malaise était certain vis-à-vis de son patron et ex-bourreau.

La discussion tourna dans un premier temps  sur les mesures adoptées pour la suite des événements. La résilience des patrouilleurs étant bien sûr anticipée, tel le roseau ces derniers peuvent plier mais ne rompent pas. Une attitude énervante, d’autant que ces derniers sont désormais en posture offensive. Une posture permettant de préparer la riposte, notamment par l’intermédiaire d’une recherche d’alliée. Le fin mot de cette histoire était une invitation à une extrême vigilance. Coton-City était désormais au main du Malin et il va falloir s’assurer qu’elle y reste.  

Désormais place au butin, plus précisément la Dragon Ball trouvé sur le corps de Hellzetsu. Un duel aisé physiquement, mais bien plus difficile sur un plan moral pour le guerrier démoniaque. Son adversaire était blessé mais restait son stupide neveu. Un membre de sa famille. Il n’est jamais simple de trahir son sang, pourtant Braveta a su résister à ses hésitations, la maladroite tentative de manipulation d’Hellzetsu s’étant révélée vaine et l’une des causes de son trépas.  Le saiyan fut surpris de voir Bill complimenter son travail, alors même que l’efficacité de l’ancien Time-Patroller avait été impactée par ses propres émotions. Ce dernier préférant inculquer une leçon à son neveu, plutôt que de terminer son travail et sa mission.  

- Je dois néanmoins objectivement intervenir.


Si le saiyen était discret depuis le début de la conversation, il tenait néanmoins à rectifier sa vision du combat.

- J’ai encore des progrès à faire, des émotions futiles affectent encore mon efficacité en combat, notamment contre la raclure qui porte mon sang.


Il était peut être dangereux de préciser sa faiblesse à son Maître, mais Braveta préférait faire preuve d'honnêteté. Le diable n’est pas dupe de toute manière, nulle doute qu’il se serait rendu compte par lui-même de ce défaut.

Vient désormais un moment pour le moins intéressant. En effet, le diable après avoir entreposé la Dragon Ball obtenue au combat vint faire un cadeau des plus vicieux à ces disciples. Deux anneaux corrompues par sa magie renfermant un pouvoir surpuissant. Comment ne pas être envieux face à un tel objet ? En regardant cet objet, le paria du Clan Shan ne put s’empêcher de sourire. Cette anneau lui permettrait de voyager à travers l’histoire, tout en permettant de garantir une jeunesse éternelle et la possibilité de soumettre facilement des individus à sa volonté.

Si Demigra n’en précisait pas les contreparties, un tel pouvoir ne pouvait qu’être convoité. Un tel pouvoir ne pouvait être refusé, c’était l’assurance d’un avenir brillant.


- Je m’assurerais de conserver cet objet en toutes circonstances.

La conversation tourna désormais autour de Bill qui se fit proposer par son maître,  la conclusion d’un nouveau pacte, si Braveta était attentif de par sa présence, il ne comptait pas intervenir dans une telle discussion.
Contenu sponsorisé

Au bureau du Diable - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Au bureau du Diable   Au bureau du Diable - Page 2 Clock
 
Au bureau du Diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le jeu du diable
» Le diable en personne
» Vend ton âme au diable
» Téléportation du Diable
» [Château du Diable] Diabolomachie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Conton-City-