Le Deal du moment :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus ...
Voir le deal
19.99 €

Partagez
 

 [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Subaru Natsuki
Subaru Natsuki
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2023
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sponsorisé par Capsule Corp - Ki du Mage Noir - Appel du Vide - Morsure de l’éclipse
Techniques 3/combat : Motivation abondante - Singularité de la Haine
Techniques 1/combat : L’Amour ne meurt jamais

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMer 19 Juil 2023 - 3:43
« Je jure…  »

« Promets-moi… »



Encore une journée comme les autres, ma folie de la semaine se trouvant actuellement dans ce sac plastique bon marché : des chips et des nouilles instantanées… Derrière moi, j’entends une sonnette d’alarme, faible, prévenant l’ouverture des portes automatiques d’un magasin que je viens de quitter. Quant à devant moi, la semi-obscurité nocturne dans laquelle je plonge me pousse à me gratter l’œil, dont sa rétine est à peine stimulée par quelques lampadaires. Forcément, quand on passe la journée devant son PC, les yeux finissent par fatiguer…

Mais j’ai l’impression que ce ne sont pas les seuls à l’être. Un flash lumineux m’aveugle, l’espace d’un instant, alors que le son d’une voiture passante retentit à mes oreilles. Je suis sur le trottoir, je ne risque rien, cependant le silence net qui suit le bolide m’interpelle. Il est rare de ne rien entendre du tout en plein quartier résidentiel, et la présence d’espaces verts permet aux insectes d’habiter le coin et chanter au clair de lune. Cependant, je suis trop épuisé pour me prendre la tête alors que je dois rentrer… sans trop vraiment reconnaître les rues.

Plus je progresse, plus l’espace semble se tordre, comme si je portais ces lunettes floues utilisées pour sensibiliser à la surconsommation d’alcool. Certaines silhouettes m’échappent même, notamment celles des maisons aux formes arrondies et ces voitures dont l’absence de roues m’inquiètent sur ces années que j’ai pu passer dans ma chambre. Existe-t-il déjà des voitures volantes ? Je n’étais pourtant jamais encore tombé sur l’article Internet en parlant, pas même un tweet.

Ce n’est qu’après une longue marche à (re)découvrir le patelin que j’arrive enfin devant une maison ressemblant à peu près à la mienne. Je regarde l’heure sur mon portable à clapet : 21H37, normalement mes parents ne devraient pas tarder à se coucher. Je saisis la poignée : elle ne bouge pas, seraient-ils déjà dans leur chambre ? C’est pas la première fois que ça m’arrive, et pour cela que je tente d’utiliser mon double de la clé : ça ne rentre pas, pire, il n’y a même pas de serrure. Mon incompréhension est totale. Auraient-ils changé la porte sans me prévenir ?

Je fais le tour de la maisonnée… et par chance la fenêtre de leur chambre est ouverte, j’en profite alors pour les interpeller en chuchotant :

« Hé psst ! Maman ! Papa ! C’est moi, Subaru ! »

Je prépare mon excuse, quand personne ne répond. Je secoue la tête. Me serais-je trompé de maison ? Pourtant, les couleurs des murs et les formes globales correspondent, alors quoi ? J’approche la fenêtre après avoir vérifié l’absence de témoins autour de moi. Et si j’ai rien à signaler, je m’apprête à entrer en douce, nouant un foulard sur mon visage pour surprendre mes parents.
Yuuma Toutetsu
Yuuma Toutetsu
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2023
Nombre de messages : 167
Bon ou mauvais ? : Avare
Zénies : 2400

Techniques
Techniques illimitées : Avarice /// Distillation /// Eagle spirits
Techniques 3/combat : Blood of Gaea /// Liquids that Changes the Ways of the World
Techniques 1/combat : Greed Monster Whose Stomach is Void

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMer 19 Juil 2023 - 16:03
Il y a les morts, il y a les vivants. Le passé, le présent. Ce qui est connu, ce qui est oublié…
Les morts ne peuvent pas faire voile vers leurs rêves. Ainsi, les désirs inassouvis des défunts s'accumulent inévitablement en ces lieux désertés. Plus ! Plus encore ! Le monstre avide avance dans ce champ de ruines à la recherche de ces désirs si appétissants. Yuuma Toutetsu, un monstre au cœur aussi indigent que l’était son estomac. Marchant seule dans son orgueil.

Cet endroit regroupait laboratoires et bases militaires abandonnés, réduit à l’état de ruines par le biais d’un quelconque cataclysme non sans provoquer quelques victimes. Il y avait également quelques petits patelins abandonnés, regroupant des bâtiments de moindre envergure. C’est dans l’un d’eux que c’était glisser la Taotie, préférant un espace plus petit et donc plus facile à contrôler et à surveiller. Bien évidemment, celle-ci avait mis ce qui restait de cet endroit sens dessus dessous, cherchant la moindre chose pouvant potentiellement se présenter à elle comme un casse-croûte.

Avachie dans un canapé tellement abîmé que des ressorts ressortaient par endroit, elle grommela tout en arrachant des morceaux de caoutchouc à un pneu qu’elle avait entamé avec ses dents histoire de se défouler. Une pauvre zone désaffectée… c’était bien oui… ça faisait office d’un bon amuse-bouche… Mais ce n’était rien à côté de la mer de pétrole, l’océan d’avarice qu’elle connaissait ! Il fallait qu’elle trouve mieux que ça si elle voulait un équivalent digne de pouvoir espérer combler son appétit. La jante se plie sous ses crocs et sa colère. Elle avait l'impression de tourner en rond ! En même temps… vus ce qu'elle mangeait, elle ne risquait pas de faire autre chose que des ronds...   

Pendant ce temps, de légers bruits se faisaient entendre à l'endroit qui était servait jadis de porte. Néanmoins, celle-ci était condamnée depuis belle lurette. Ça devait être un rat ou quelque chose du genre… Un sacré nuisible… L’air fétide pourris de tristesse, de mélancolie et de rêves brisés prit une tout autre odeur. Si la Taotie appréciait l’atmosphère qui était présente jusqu'ici, quelque chose de désagréable semblait parvenir à ses narines. Cela semblait provenir de la fenêtre qui était entrouverte…

Les yeux de la bête se plissèrent tandis que ses oreilles tremblaient alors que quelques mots marmonnés parvenaient à ses oreilles. “Papa ! Maman ! C’est moi Subaru !” Yuuma s'enfonça un petit doigt dans l’une de ses oreilles histoire de la décrotter, celle-ci était persuadée d’avoir déformée ou inventé ces propos qui semblaient inappropriés au lieu ou elle se trouvait. Mais en tout cas, elle était sûre d’une chose, il y a un nuisible qui empeste au niveau de la fenêtre. Après deux secondes de réflexion -ce qui était beaucoup de sa part- Yuuma réinterpréta les propos qu’elle avait crue entendre. Suba… roue ? Une roue ? Et bien oui… la taotie en avait justement une à portée. En temps normal, il était hors de question de la donner, mais la bête était apparemment décidée à s’en séparer, lassée par l’idée qu’elle ne faisait que tourner en rond, potentiellement à cause de ce goûter improvisé.

-Une roue ? Keheheh... ... Bouffez ça et dégagez d’ma pelouse !!! s'exclamait la gloutonne qui cracha avec force l’amas de caoutchouc et de métal déjà bien mastiqué en direction de la fenêtre.
Mami Tomoe
Mami Tomoe
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 22
Date d'inscription : 26/06/2023
Nombre de messages : 23
Bon ou mauvais ? : (Bon - Loyal) "Sauver tout le monde, pour la Justice !"
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Tocca ❀ Incantatio ❀ Cura ❀ Regale
Techniques 3/combat : Regale Vastilla ❀ Tiro Ricercare
Techniques 1/combat : Tiro Finale

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMer 19 Juil 2023 - 17:09

La lumière.

La même que celle du miracle, la même que celle de la renaissance, la même que celle de l'espoir; son plus profond espoir depuis sa naissance. Cette lumière... Blanche et chaleureuse, l'accueillant à bras ouverts, l'enveloppant avec bienveillance. Baignant dans cet océan d'optimisme, le Soleil de Mitakihara ne réfléchit pas, il ne réfléchit plus. Aucune pensée ne corrompt son esprit, alors qu'il se laisse entraîner dans cette douceur inexpliquée. Son bras tendu dans le vide, la jeune fille se noie, ses yeux d'or étincelant dans ce néant sans couleur.

"Père ? Mère ?"

Puis un éclat. Une explosion muette et sans douleur, extirpant l'adolescente de ce rêve éveillé. Ses iris s'agitent lentement de droite à gauche, alors que son corps se redresse petit à petit. Les ténèbres ont envahi le monde qui l'entoure, dévoilant des horizons grisâtres, tacheté de bâtiments délaissés. Instinctivement, la puella magi se met sur ses gardes. Un nouveau coup d'œil sur sa bague, la pierre ne brille pas... Perdue dans sa confusion, l'inquiétude s'esquisse sur son faciès, est-ce un rêve ? Ou bien est-elle victime d'une sorcière ? Les deux options semblent absurdes, alors elle serre les poings. Avalant nerveusement sa salive, la blonde se décide enfin à mettre un pas en avant.

Où... Suis-je ?

Pense-t-elle à voix haute, sa douce voix tremblant légèrement. Elle n'a pas peur pour elle, non... Elle est simplement perturbée face à cette situation, peut-être même déjà anxieuse à l'idée d'être loin de ses amies, qui ont peut-être besoin d'elle; qui sont peut-être dans la même situation qu'elle ? Au cas-où, son anneau au majeur disparaît, se changeant en un nuage de rubans qui se jette immédiatement sur son corps. Bras, jambes, buste, et même sa tête sont touchés, lui offrant sa somptueuse tenue de combat. Mousquet en main droite, elle observe les alentours avec minutie, attentive à la moindre chose qui sortirait du lot.

Elle ne doit pas perdre son sang froid. Elle a connu bien pire que ça.
Cette phrase en tête, un sourire fier se dessine sur ses lèvres, et elle se lance dans son investigation. Les lieux ont une aura militaire étrange. Elle ne reconnait pas cet endroit, et d'après ses souvenirs, elle n'en a jamais entendu parler non plus. Aucun drapeau, aucune marque, aucun emblème ne sont présents pour l'aider. Cet environnement est véritablement post-apocalyptique, l'humanité ne semble plus avoir été présente depuis des siècles, ou du moins, en a-t-elle l'impression. Le vent crie d'une voix stridente, glissant entre les bâtisses pour venir fouetter son visage et faire voler ses couettes en tourbillons, si propres à elle. D'un air déterminé, elle ne plie pas face à la froideur de cet endroit.

La jeune fille peut même reconnaître des fusils de différents types jonchant le sol asséché. Des petites collines d'armes qu'elle vient même inspecter curieusement. Aucune n'est chargée, mais les munitions sont probablement gardées ailleurs. La technologie de ces lieux lui semble plus avancée que ce qu'elle a l'habitude de voir, néanmoins; ces traits sont dignes d'une œuvre de science-fiction dystopique. Bien qu'elle ait une idée des "catégories" d'armes qu'elle voit, celles-ci ne lui disent rien au niveau du nom. Elles ressemblent à des fusils européens, mais le sont-elles ?

Néanmoins elle préfère ne pas trop y toucher, ces objets sont poussiéreux, et elle n'a aucune envie que sa beauté soit altérée par la saleté. Grimaçant légèrement, elle s'écarte en agitant ses mains, pour ôter les imperfections potentielles avec l'aide du vent. Plaçant ses doigts à son menton, elle s'apprête à se perdre dans ses songes quand tout à coup, une voix peu discrète atteint ses oreilles. Une voix paraissant masculine, qui lui faire tourner la tête d'un côté. Là bas, une silhouette se dévoile, une silhouette qui... Qui tente d'entrer par une fenêtre ? Attendez... Comment a-t-elle fait pour ne pas remarquer ce garçon ? Était-elle si concentrée sur ces fusils pour ne pas y avoir fait attention ?

Préparant son mousquet, elle se glisse dans les ombres, attendant le "bon moment" pour se montrer. Mais sa petite bouille sort rapidement de sa cachette telle un suricate quand elle aperçoit l'inconnu tomber au sol, frappé par une roue. Mais une autre voix n'a pas échappé aux oreilles de la blonde. Une voix plus féminine et... Mesquine, d'où proviendrait supposément (probablement même) la fameuse roue.

Vous allez bien ?!, s'écrit-elle alors.

S'empressant de rejoindre l'homme au foulard, elle écarte précipitamment la roue pour vérifier son état. Toujours en vie, rien de grave visiblement. Mais elle ne peut pas s'en occuper tout de suite, car la source de cette "attaque" l'intrigue bien trop. Se mettant debout face à la fenêtre, le mousquet toujours dans une main, elle lève l'autre pour que sa voix résonne un peu plus.

Excusez-moi mais qui est là ? Sortez de votre cachette s'il vous plaît, je ne pense pas que cet endroit vous appartienne, et vous auriez pu tuer cet homme !, demande-t-elle d'un ton légèrement austère, les sourcils froncés et l'air moralisateur.

Quelle violence ! Bien que ce garçon soit peut-être un bandit, ce n'est pas des manières... C'est même très dangereux ! Et dire qu'elle pensait être seule dans cet endroit... Elle doit maintenant s'occuper de deux potentiels fouteurs de trouble...



Dernière édition par Mami Tomoe le Mer 16 Aoû 2023 - 16:27, édité 1 fois
Subaru Natsuki
Subaru Natsuki
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2023
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sponsorisé par Capsule Corp - Ki du Mage Noir - Appel du Vide - Morsure de l’éclipse
Techniques 3/combat : Motivation abondante - Singularité de la Haine
Techniques 1/combat : L’Amour ne meurt jamais

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockJeu 20 Juil 2023 - 19:47
« Roulez pru-ment avec Capsule Corp » est la dernière chose que j’aperçois avant de subir une absence de quelques secondes ; de me rendre compte qu’une roue grignotée – grignotée ?! – m’écrase de sa centaine de kilogrammes, qu’une jeune femme parvient à écarter comme si c’était rien ; d’halluciner sur les mètres qui me séparent de la fenêtre alors que j’étais tantôt juste devant, mon oreille interne criant un 450° backflip que je viens très certainement de réaliser, et finalement la traînée de pelouse aplatie juste devant moi. Vous vous en doutez, j’aurai probablement mal au dos ainsi qu’au crâne d’ici quelques minutes. Mais là n’est pas le moment de laisser chuter l’adrénaline, car la silhouette d’ange à couettes jaunes m’interpelle, ce à quoi je réponds du haut de ma plus grande classitude :


« Rgnnnnfph… »


Si mes amis voyaient l’état dans lequel je me trouve, je ne donnerais pas cher de la peau du Gremlin que j’ai à peine entraperçu dans la pénombre. Attendez, j’ai des amis maintenant ? Mon expression sous le foulard noué à la japonaise se fige en une peur monstrueuse. Je sors tout juste d’un marché du coin, et je découvre avoir eu le temps de me lier d’amitié en suivant le fil rouge du seinen le plus atroce que j’ai pu vivre ?


« Que… que se passe-t-il bordel… ? »


Clou du spectacle : en observant tour à tour Mami Tomoe, personnage fictif du manga Puella Magi Madoka Magica, le pneu du Capsule Corp alias « la mégacorporation Terrienne du manga Dragon Ball », puis la marque de dents d’une silhouette qui – croisée à la voix – me dit franchement quelque chose… je pense devenir fou lorsque je regarde plus attentivement les environs en constatant l’univers – censé être fictif – dans lequel je vis.


« Ça ne peut pas être possible… Qu’est-ce que je fous là… ? J’suis en train de rêver, oui c’est ça… »


Un rêve qui s’achève bien vite lorsque mes yeux se posent sur mon sac de victuailles, bien réelles, et fraîchement achetées au marché. Étrangement, mon mal de dos semble bien secondaire, si bien qu’un sourire bête se dessine sous le nœud du foulard, sans pour autant qu’un son ne sorte de ma bouche ainsi ouverte.


« … »
Yuuma Toutetsu
Yuuma Toutetsu
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2023
Nombre de messages : 167
Bon ou mauvais ? : Avare
Zénies : 2400

Techniques
Techniques illimitées : Avarice /// Distillation /// Eagle spirits
Techniques 3/combat : Blood of Gaea /// Liquids that Changes the Ways of the World
Techniques 1/combat : Greed Monster Whose Stomach is Void

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockJeu 20 Juil 2023 - 22:34
Par deux fois dans la journée, la Taotie nageait en pleine perplexité. C’étaient des ruines n’est-ce pas ? Rares étaient les personnes censées venir dans cet environnement gris et austère. En d’autres termes, l'endroit semblait idéal pour pouvoir profiter tranquillement des ressources qu’avait à offrir ces terres sans être dérangée… Alors pourquoi… fallait-il que deux hurluberlus viennent l’emmerder et lui dicter que cet endroit ne lui appartenait pas ?!

Il fut un temps ou ce genre de coup aurait envoyé directement dans l’après-vie le moindre idiot ayant eu le malheur de fouiner dans ses affaires. Le fait que l’inconscient était encore vivant trahissait qu’elle s'était ramollie depuis le temps. C’est vrai quoi, si elle n’en tuait pas un de temps en temps, les esprits oubliaient bien vite qui elle était !

-Ha oui ? C’est vrai ? J’espère qu’il n’a rien de grave... commença la bête affamée avec un air faussement concernée. Chaque fois que son regard passait sur l’homme à terre, son estomac grognait avec une telle férocité qu’il était aisé de l’entendre pour quiconque était un minimum attentif à son environnement.

La silhouette de la bête avide se révéla soudainement aux rayons de l’astre lunaire alors qu’elle se perchait en équilibre dans l'encadrement de la fenêtre, bloquant de tout son corps le passage par celle-ci. Accroupie, cuillère géante adossée à ses épaules à l’arrière de sa nuque… ce qui sautait avant tout aux yeux était avant tout le visage inhumain de l’être qui avait été dérangée. Nul doute qu’il s’agissait d’un faciès aisément reconnaissable avec ses cornes et ce regard écarlate. Sans compter ce sourire carnassier particulièrement dérangeant. Dévisageant celle qui ne manquait pas d’air pour s’être adressée à elle sous un ton aussi moralisateur, la taotie se mit à froncer des sourcils, tout comme le faisait jusqu'ici son interlocutrice.

-Qui je suis ? Vraiment ? La question est plutôt : qui sont les inconscients qui viennent -comme par hasard- me taper sur les nerfs en un endroit pourtant si isolé ? Qui vous envoie ?! Parlez !

À bien y regarder, l’accoutrement et le mousquet de la demoiselle -en plus de la facilité avec laquelle elle avait dégagé l’autre imbécile- semblaient indiquer qu'elle n'était pas une humaine ordinaire… Pire... la matriarche animale était prête à parier que c’était une magical girl. La Taotie n’était guère à l’aise à cette idée, sa gorge se nouait légèrement alors qu’elle se rappelait d’une certaine vampire. Celle-ci avait surgi sans crier gare dans son dos et connaissait son nom sans pouvoir le placer sur son visage ! Non, en effet, le monstre avide trouvait qu’il s’agissait là d’une coïncidence de très mauvais goût. Elle avait alors toutes ses raisons d’être sur ses gardes face à l’intervention de la mystérieuse demoiselle à la chevelure d’or. Les propos de Yuuma ne manquaient pas de mordant, tout comme elles ne manquaient pas de bousculer et de tester les limites de ceux qui se trouvaient devant elle. Néanmoins, aucune autre attaque de sa part, si ce n’est le tranchant de ses paroles brute de décoffrage.

-On m’a déjà fait le coup de la magical girl qui ne sait pas d'où elle vient. Tsss… Je ne me ferai certainement pas avoir une deuxième fois… Pourquoi n'irais-tu pas ranger ton jouet pour commencer ? Hmm ? Je crois que ni toi ni moi n’avons envie de gaspiller des ressources dans un combat inutile. N’est-ce pas ? Et puis peut-être que je consentirais après cela à évoquer mon nom. Qu'en dis-tu ? Keheheh…

Combattre ? Pour quoi faire ? Un affrontement ça serait une dépense d'énergie inutile, énergie que Yuuma conservait et gardait avec avidité. De plus, une victoire ne lui apportait pas grand-chose... l'un empeste et manque un peu de chair et de muscles sur les os. Tandis que la blonde n'était certainement pas à sous-estimer, quand bien même il y avait quelque chose de quelque peu appétissant à son apparence.
Mami Tomoe
Mami Tomoe
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 22
Date d'inscription : 26/06/2023
Nombre de messages : 23
Bon ou mauvais ? : (Bon - Loyal) "Sauver tout le monde, pour la Justice !"
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Tocca ❀ Incantatio ❀ Cura ❀ Regale
Techniques 3/combat : Regale Vastilla ❀ Tiro Ricercare
Techniques 1/combat : Tiro Finale

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockVen 21 Juil 2023 - 13:01
La brutalité du "tir de roue" était telle qu'elle aurait pu infliger un puissant choc cérébral. Heureusement, le garçon a seulement été quelque peu assommé par le coup. C'était fort, rapide, précis, comme un tir au sniper. Il est presque étonnant que l'homme n'ait pas plus de séquelle. La collégienne se concentre sur la réponse de l'auteur de cet événement fâcheux, et il faut être réellement stupide pour ne pas comprendre la fausseté des propos de l'inconnue. A ça, Mami tique légèrement, mais elle ne perd pas de sa contenance. Aucune alerte de la Soul Gem, ce n'est pas une sorcière, c'est impossible, mais alors qui est-ce ? Une vulgaire criminelle humaine ?

Oh, humaine ? Oh, ça non ! La lune finit par doucement montrer la vérité, de ses flèches en lumière d'argent. Celles-ci reflètent des cornes de bélier, rouges comme le sang, accompagnées d'une paire d'yeux de la même couleur, des prunelles sombres et qui pourtant sont brillantes comme un feu ardent dans les ténèbres. Pas de mouvement de recul, aucun geste, Mami est droite et fière, le corps du garçon derrière elle. Elle ne fléchit pas devant une potentielle adversité, le monde des sorcières est bien plus cruel que cette silhouette de femme-bélier.

Tel un singe ou que sais-je, la créature se présente comme... Plutôt petite en y pensant. La cuillère-fourchette sur ses épaules semble l'écraser de tout son poids, sa taille absurde a le mérite de perturber davantage la puella magi, complètement désemparée à cette vue. Mais il faut garder son calme, poursuivre les analyses, et surtout... Ne pas faire perdre espoir au pauvre homme qui paraît déjà assailli par la tristesse. Le ton tremblant de sa voix fait trembler la blonde, qui ne peut pas s'empêcher de lancer un coup d'œil vers lui. Son sourire la déchire, mais elle ne peut pas perdre la "menace" suggérée de vue. Alors aussitôt, aussi rapidement qu'elle a tourné la tête vers lui, son regard se repose sur la bête au corps de mouton et au sourire de requin.

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Ebhbq910

...

Les trois individus, tous les trois semblent complètement perdus. L'hypothèse qu'ils aient tous les trois été téléportés à cet endroit vient immédiatement dans l'esprit de la magical girl, quand bien même semblerait-elle absurde. Complètement irréelle. Mais l'adolescente fréquente si régulièrement l'irréel, que cette idée ne la choque pas tant que ça. Elle paraît même... Bizarrement probable.

Mais pour quel but ? Quel intérêt ? Pourquoi eux ? Pourquoi ici ?

Trop de questions, pour trop peu de temps.
Mais soudainement, ses paupières s'écarquillent alors que le titre de "magical girl" lui vient à l'oreille. "Se faire avoir une deuxième fois" ? Par une "magical girl" ? Qui ? Comment ? Elle meurt d'envie d'interroger la cornue, mais elle se concentre plutôt à faire disparaître son arme, sous demande de celle-ci.

Il est vrai. Mais je voulais simplement protéger ce garçon, et votre manque d'empathie flagrant à son sujet n'arrive pas à m'apaiser, hélas., soupire-t-elle, consternée par la situation. Pardonnez mon impolitesse. Mon nom est Mami, Mami Tomoe. Et je pense qu'il n'est d'aucun intérêt que je cache mon identité de puella magi désormais.

Son regard est tiraillé entre de l'austérité et de l'inquiétude. Finalement, elle tique à nouveau, avant de se glisser près du garçon. Elle a hésité à s'écarter de la créature perchée par la fenêtre, mais celle-ci semble vouloir éviter le combat, alors... Autant changer de focus.
Ses iris d'or se posent rapidement sur la roue qu'elle a déposée à côté, illico presto. Elle n'a même pas eu le temps de s'apercevoir que celle-ci avait été... Mâchouillée, à moitié dévorée. Répugnée, elle tressaille, avant de remettre son attention sur l'individu masculin du trio.

Calmez-vous... Respirez profondément, ne succombez pas au désespoir, s'il vous plaît., chuchote-t-elle doucement, serrant de ses deux mains, l'une du garçon, le fixant profondément avec un sourire qui se veut réconfortant, une aura tendre se présentant. Ne vous en faîtes pas, tout va bien, je suis là. Prenez le temps de reprendre vos esprits.

Une lumière jaune grandit alors depuis ses paumes, glissant sur le corps de l'inconnu au foulard ridicule et présumé japonais. Une lumière censée être chaleureuse, apaisante, et surtout... Guérisseuse.
A nouveau, son regard se pose sur la dame en tenue supposément chinoise. C'est presque à en rire, en prenant du recul. Cette situation est typiquement onirique, et pourtant tout semble bien réel. Enfin... Mami ne rit pas, loin de là. Son visage reprend son air moralisateur de tantôt.

Vous avez parlé d'une magical girl, puis-je vous demander qui était-elle ? Ou comment était-elle vêtue ? J'ai été... Séparée de mes amies, et l'une d'elles est une puella magi, comme moi.

L'adolescente ne lâche pas le garçon, au contraire, l'étreinte se resserre légèrement sur sa main, rien de bien douloureux bien entendu, simplement... Cela ne cache pas la nervosité de l'ange aux couettes dorées. Sayaka... Est-elle tombée ici, elle aussi ?


Dernière édition par Mami Tomoe le Mer 16 Aoû 2023 - 16:26, édité 2 fois
Subaru Natsuki
Subaru Natsuki
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2023
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sponsorisé par Capsule Corp - Ki du Mage Noir - Appel du Vide - Morsure de l’éclipse
Techniques 3/combat : Motivation abondante - Singularité de la Haine
Techniques 1/combat : L’Amour ne meurt jamais

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockVen 28 Juil 2023 - 4:36
« C’était rude, n’est-ce pas ? »

« Ne baisse pas la tête, ou tu ne pourras pas défendre tes convictions. »



Un petit rire nerveux m’échappe. Loin de chez elle, la magical girl persiste à soigner mes récentes plaies, sans même avoir besoin de me connaître. J’aurais pu être la pire des crapules, mais ses scrupules m’aident à retrouver mes forces. C’est sûr, je n’ai pas affaire à une contrefaçon, Mami Tomoe se trouve bel et bien devant moi, mais… si ce crossover* est bel et bien réel…

J’inspire lentement, les yeux fermés, pensif. J’ai déjà vécu tant de choses, en plus de mon enfance et dont certaines similaires à maintenant, mais je n’arrive ni à me rappeler quoi… ni avec qui. Tout ce qu’il me reste, c’est mon attachement à ces évènements et ces personnes. Tout ce qu’il me reste, c’est la sensation d’accomplissement de faits qui n’ont peut-être jamais eu lieu. Tout ce qu’il me reste… Je manque de souffler fébrilement mon expiration lorsque mes yeux se rouvrent sur ma sauveuse :

« … Je suppose que, même ici, je suis condamné à être seul dans la foule… »

Mon regard saute brièvement de l’ange au monstre, qui me répond d’un gargouillis digestif. Étrangement, sa vision me donne les mêmes frissons dans le dos que certaines créatures que j’ai pu rencontrer. Cependant, sans savoir pourquoi, je me souviens que je n’avais rien fait pour mériter ce qui suivait. Au fond de moi, je sens comme une énergie sombre, lugubre, se repaître d’une partie de la chaleur qui m’est offerte. Un léger sourire en coin arbore mon visage lorsque je fixe à nouveau la jeune blonde, plus particulièrement la gemme sur sa broche :

« Merci pour le geste, mais préservez votre âme de la mienne. Il semblerait que je traîne quelque chose qui pourrait vous mettre en danger, si vous persistez. »

Ma main solitaire, libre, dénoue mon foulard d’un simple geste ; mon visage alors visible, cette même main vient joindre sa sœur pour enserrer gentiment celles de la puella magi. Du moins, celles de son « corps-marionnette maintenu magiquement en vie », pour réinterpréter les termes de son amie Sayaka :

« Flandre Scarlet est le nom que vous cherchez ; aussi appelée la Magical Girl Vampire, celle qui aime tout détruire, en particulier les créatures réputées indestructibles comme notre Taotie ici-présente. »

Mais je doute que ça puisse vous aider à mieux comprendre ce qu’il se passe.

*Crossover:
Yuuma Toutetsu
Yuuma Toutetsu
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2023
Nombre de messages : 167
Bon ou mauvais ? : Avare
Zénies : 2400

Techniques
Techniques illimitées : Avarice /// Distillation /// Eagle spirits
Techniques 3/combat : Blood of Gaea /// Liquids that Changes the Ways of the World
Techniques 1/combat : Greed Monster Whose Stomach is Void

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockLun 31 Juil 2023 - 0:56
-Empathie ? Vous appréciez ? J’en fait un régime.~ Devrais-je en posséder d’avantage selon vous ? répondit sans honte la gloutonne. Ses yeux gourmands à la teinte grenat dévisageaient la puella magi de la tête au pied, sous-entendant presque que la jeune fille ferait un repas idéal pour compenser ce fameux manque. Il serait judicieux d’éviter de pointer du doigt les défauts à combler de la Taotie, qui sait ce qu'elle pourrait manger pour y remédier par la suite... Le monde n’a rien à offrir aux empathiques, non pas que j'ai besoin de le rappeler.

N’étant plus tenue en joue par une arme, la matriarche animale sort de l’encadrement de la fenêtre. Celle-ci met pied à terre et se met à marcher en direction du duo de mortel. Elle semblait jouer avec eux, tester leur limite... leur patience… Tel le ferait un prédateur cherchant à déterminer la naïveté de sa proie avant de la prendre par surprise. N’en déplaise aux amateurs de l’expression “la petite bête ne mange pas la grosse”, la cornue était néanmoins bel et bien une potentielle menace à prendre au sérieux.

-Je suis Yuuma Toutetsu… le sourire du monstre se gommait l'espace de quelques instants. Se qualifiait-elle uniquement par ses possessions ? Que lui restait-il dans ce cas ? Elle ne pouvait parler de l’Alliance Gouyoku. Ici, ça n’avait que peu de valeur ou d’importance. Mais alors quoi ? C’est tout ce qu’elle avait à dire ? Son nom et rien de plus… Elle prit une profonde inspiration. Qu’importe après tout. Elle avait consenti à donner son nom, ni plus ni moins. Ces mortels devraient se contenter de cela. De plus, avoir un peu d'anonymat le temps de les jauger ne pouvait pas faire de mal.

Celle-ci arborait de nouveau son sourire habituel. Elle était proche… trop proche… Alors qu’elle reprit la conversation, son haleine fétide glissa d’entre ses dents pour venir chatouiller les narines de ceux qui lui faisaient face. ...si de l’empathie, je devrais posséder, je serais ravie de vous avoir à dîner Mami Tomoe. Keh-heh-heh~ Je ne peux néanmoins pas en dire autant pour ce garçon que vous protégez. rajouta-t-elle en lançant un regard dédaigneux à celui qui n’avait toujours pas présenté son nom.

Les doigts de la créature mythique tapotaient avec impatience la cuillère-fourchette qu’elle transportait sur ses épaules. Ses ongles frappant le métal produisant un bruit qui comblait le silence alors que son regard jonglait entre les deux individus. L’un avait un sachet en plastique qui semblait garni de quelques victuailles, tandis que l’autre avait une magnifique broche dans les cheveux. Tout ceci avait de quoi donner l’eau à la bouche. Voilà un butin bien plus intéressant qu’un pneu de voiture.

-Hmm oui… la magical girl… la petite peste~ Un regard et un accoutrement écarlate. Elle se battait avec une lance... -à moins que c’était un arc ?- Je n’arrive pas à m'en souvenir… vraiment… peut-être qu’en échange de quelque chose… j’arriverais à m’en rappeler un peu plus en détail. Keh-heh-heh~ Réfléchir après tout… ce n’est vraiment pas mon fort~ mentionna le monstre avec un sourire, son regard lorgnant fortement sur la pierre précieuse de la magical girl. Oui… un échange ni plus ni moins. L’opportunité était trop belle. La gamine mourrait d’envie de savoir et la bête elle… avait cruellement envie de s’en mettre plein la panse. C’est qu’elle était sacrément bien fringuer en plus -genre bourge et plein aux as- et ça… ça plaisait beaucoup à la bête avare.

Le plan était bien huilé, mais c’était sans compter l'intervention inopinée de l’âme pestilentielle et anonyme qu'était ce déchet de l'humanité. Voilà qui avait de quoi fermer le clapet de la Taotie qui cessa immédiatement de sourire et se mit à cligner des yeux en entendant la vérité sortir gratuitement de la bouche de quelqu’un d’autre. Non seulement, il bousillait son arnaque, mais en plus, il semblait en savoir beaucoup trop sur elle. Et non, dire qu’elle avait la réputation d’être indestructible n’allait certainement pas suffire à le sauver de ce mauvais pas.

-Que… Quoi… COMMENT ?! Dit donc morveux, tu ne manques pas d’air pour cracher le morceau face à une question qui ne t’est même pas adressée ! Puis d’où tu sais ça d’abord ?! Peut-être devrais-je t’apprendre à garder ta langue dans ta bouche ? Hmmm ? Si tu raffoles tant que ça des questions, je te rappelle que je t’ai demandé QUI êtes vous et qu’est ce que vous foutez ici ! JE VEUX MES RÉPONSES !!!

Une vilaine grimace s'était dessinée sur le visage de Yuuma. Elle serrait les dents de colère, et la prise qu'elle avait sur cet ustensile ridiculement grand se faisait plus forte. Cette fois, elle ne portait plus celle-ci sur ses épaules. Tenant celle-ci à bout de bras, elle dirigeait les petites dents de la cuillère en direction du jeune garçon marquant ainsi clairement le ton de ses menaces et révélant, par la même occasion, qu’elle était loin d’être aussi fragile qu’elle n’en avait l’air.

-Puisque tu es si malin, tu es peut-être au courant que… “L'indestructible Taotie” à horreur de se répéter... grognât-elle alors que son ventre se mit à gargouiller encore plus fort, exigeant inlassablement d'être nourri encore et toujours plus. Les nerfs montaient et cela se voyait par le biais des veines qui commençaient à se dessiner sur son cou. Un éclair de génie, néanmoins, traversa l'esprit de l'avare qui crus percevoir une possible opportunité de retrouver ce qu'elle avait perdu.

-J'oublierais néanmoins cet incident... si tu es capable de m'indiquer comment revenir à l'endroit où j'ai rencontré cette dite vampire...  marmonnait la bête avide qui désirait ardemment retrouver la mer de pétrole... Cet océan d'avarice rien qu'à elle. Néanmoins... ces quelques mots étaient suffisant pour confirmée que la bête, aussi dangereuse et insupportable soit-elle, était très probablement elle aussi victime de la gigantesque farce qui c'était abattu sur le trio. Aucun des trois ici présent n'était à sa place. Et pourtant, l'un d'eux semblait trop en savoir sur les autres... il était suspect... trop suspect... ...ou pas. terminât-elle en plissant des yeux. Et si c'était à cause de ce microbe qu'elle s'était retrouvé ici ? Si c'était le cas, pourquoi le rencontrer seulement maintenant ? Réfléchir était à ses yeux une vaste perte d'énergie... Son ventre gronde davantage, ses jambes tressaillent légèrement tandis que ses dents semblaient s'entrechoquer. Il était facile de s'imaginer que d'ici une seconde ou une autre, la Taotie aurait la bave aux lèvres... après tout, n'était-ce pas là un monstre esclave de sa propre faim ?


Dernière édition par Yuuma Toutetsu le Lun 31 Juil 2023 - 13:03, édité 1 fois
Mami Tomoe
Mami Tomoe
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 22
Date d'inscription : 26/06/2023
Nombre de messages : 23
Bon ou mauvais ? : (Bon - Loyal) "Sauver tout le monde, pour la Justice !"
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Tocca ❀ Incantatio ❀ Cura ❀ Regale
Techniques 3/combat : Regale Vastilla ❀ Tiro Ricercare
Techniques 1/combat : Tiro Finale

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockLun 31 Juil 2023 - 12:11
"Le monde n’a rien à offrir aux empathiques."

Le cœur de la puella magi se serre lorsque ces mots parviennent à ses oreilles. Son visage se déforme légèrement ensuite, une petite grimace de désapprobation... Ou alors de déni ? De résilience même ? "[...]non pas que j'ai besoin de le rappeler."

Il est vrai que la vie a tout fait pour lui apprendre cette leçon. Il est vrai que nombreuses situations qu'elle a connues, qu'elle a vécues... Prouvent cette théorie si triste, si pessimiste. La voix rocailleuse de la femme-bête se répète dans son esprit, mais un son l'accompagne, se répétant en continu : "non, c'est faux". D'abord petit, timide, isolé. Puis fort, nombreux, émotionnel. Ces mots lui rappellent une chère amie disparue, envers qui elle a à prouver quelque chose. Non, ce que la créature cornue a prononcé est définitivement faux. Le Soleil de Mitakihara ne peut pas se résigner à y croire. Quelle serait la valeur de ce monde, l'intérêt de toute cette aventure, de tout ce chemin traversé jusqu'ici, si c'était le cas ?

Ce que cette "Yuuma" crache sournoisement ensuite, ses sous-entendus effroyables à propos d'un "dîner"... Mami les comprend bien, avec ce rire atypique et mesquin. La jeune mousquetaire n'en tient cependant pas rigueur, elle laisse la petite diablesse s'amuser, tant que ce mouton aux dents acérées ne lance aucune attaque directe sur le pauvre homme, ou bien elle. Cependant, parler de "dîner" alors qu'un gaz pestilentiel se dégage de sa bouche a le don de répugner la magical girl, au point où celle-ci ne peut empêcher des remontées nauséeuses, tiquant un peu au fur et à mesure qu'elle s'approche. Elle aimerait lui dire "Eloignez-vous s'il vous plaît", mais ce serait bien impoli. Une autre pensée lui vient, comme lui offrir gentiment un savon, mais ce serait bien plus irrespectueux et puis... Elle n'avait pas de savon sous la main. Alors la collégienne se contente de ravaler sa salive nerveusement.

Enchantée de vous connaître, mademoiselle Toutetsu., s'exprime-t-elle cordialement, sans la regarder à cet instant, concentrée sur l'adolescent qu'elle se met désormais à soigner. Au moins celui-ci ne sentait pas comme une station d'épuration. Ce dernier expose des paroles plutôt désespérées en retrouvant petit à petit ses forces. La collégienne l'observe curieusement, avec une touche d'inquiétude. Seul dans la foule...? Mais de quoi parle-t-il ? La blonde se tient silencieuse, à l'écoute, mais lorsque l'inconnu sourit tout en observant sa Soul Gem accrochée à sa tête, elle se questionne sans un mot. Un danger ? Plus les secondes s'écoulent, et plus Mami se perd dans le néant des doutes et de la confusion.

Mon âme ? Quelque chose qui me mettrait en danger ? Que savez-vous ? Qui... Etes-vous ?, interroge-t-elle curieusement, ne se sentant pas encore vulnérable vis-à-vis de ce garçon, sans pour autant sous-estimer ses propos.

Puis vient la réponse au sujet de la magical girl qu'elle espère être sa bien-aimée chevaleresse à la chevelure océan. Mais la description enflammée qui se dévoile à l'adolescente correspond bien à quelqu'un d'autre, quelqu'un... Qui a décidé de choisir une autre voie. Une rousse qu'elle a aimé, du plus profond de son cœur, comme une amie dont elle ne se séparerait jamais. Une lance et un regard de feu, serait-ce...

Kyoko... Vous avez rencontré Kyoko ?, ses sourcils se froncent, alors que ses yeux d'or se posent sauvagement sur la dame aux cheveux d'argent. Celle-ci n'a de cesse de fixer sa broche, ne cachant que difficilement son envie de s'emparer de sa Soul Gem en échange... Je ne peux pas vous-
Mais son espoir se brise aussitôt alors qu'un nouveau nom se présente au trio. Un nom inconnu au bataillon, qui casse, écrase ce peu de croyance qui restait chez la métisse. Son regard se plisse, elle se retourne vers le seul être masculin de cet endroit. Celui-ci retire son foulard et tient, à son tour, gentiment la main de la blonde. Flandre Scarlet, une Magical Girl destructrice... Cette joie faible mais tout de même naissante, venait d'être anéantie. Bien que l'idée de savoir qu'une autre Magical Girl est peut-être ici soit rassurant quelque part, ce n'est pas garanti qu'elle veuille travailler avec elle, tout comme ces nombreuses filles qui l'ont rejetée... Seule Sayaka lui importe, en réalité.

Taotie ?, ce terme a le mérite de l'extirper de ses songes. Mami se retourne vers la fameuse Yuuma. Une créature du folklore chinois, cela correspond avec la tenue de cette femme-animale. La puella magi ne connait pas tout de cette créature mythologique, mais elle en sait assez pour lâcher le garçon et se relever face à elle, au cas-où. La supposée Taotie s'exclame furieusement, son ventre grondant bestialement. Elle vient même jusqu'à menacer le "je-sais-trop-de-choses" avec sa cuillère-fourchette géante, probablement son arme de prédilection. Une abomination gloutonne, c'est ce qu'elle sait précisément de cette chose, alors qu'elle se renseignait curieusement sur les différentes cultures dans le monde par le passé. Ceci... Explique beaucoup de choses, mais elle n'aurait jamais pensé cette créature avoir forme "humaine", ou "plus ou moins" humaine en tout cas. Oh, et aussi petite, accessoirement.

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Magia-10

Cessez de hurler de la sorte, et ne menacez pas mon protégé, ou vous devrez me passer sur le corps, mademoiselle. Nous voulons toutes les deux éviter le combat, n'est-ce pas ?, déclare-t-elle sérieusement, sans pour autant sortir d'arme, prête à respecter son contrat social de tout à l'heure.

Nous sommes visiblement tous les trois perdus dans un endroit que nous ne connaissons guère. J'ai été personnellement comme téléportée ici, par le biais d'une sorte de portail lumineux. Nous avons une Puella Magi, une Taotie et...

Elle jette un coup d'oeil vers l'anonyme avant de soupirer.

Quelqu'un qui semble connaître trop de choses. Pouvez-vous avoir l'amabilité de vous présenter à votre tour ? J'aimerais que la discussion soit faite dans le calme, pour que nous essayons tous les trois de comprendre la situation, qui a bien l'air de tous nous déranger. Cela vous convient-il ? Je comprends que vous soyez à chaud, mais nous devons prendre le temps de se calmer et d'analyser ce qui se passe, au risque de nous perdre davantage.

Ce cirque doit cesser. La blonde n'apprécie guère ces montagnes russes émotionnelles qui s'enchaînent depuis le début, que ce soit pour les autres, comme pour elle...


Dernière édition par Mami Tomoe le Mer 16 Aoû 2023 - 16:26, édité 1 fois
Subaru Natsuki
Subaru Natsuki
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2023
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sponsorisé par Capsule Corp - Ki du Mage Noir - Appel du Vide - Morsure de l’éclipse
Techniques 3/combat : Motivation abondante - Singularité de la Haine
Techniques 1/combat : L’Amour ne meurt jamais

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMar 1 Aoû 2023 - 6:32
« Montre-moi comme tu es cool, Subaru. »


Gisant au sol, encore un peu sonné mais suffisamment conscient pour m’exprimer et bouger, l’homme de terre que je suis apprécie totalement sa condition rampante :

« Un véritable héros, n’est-ce pas ? »

Pris étrangement d’une légère pique d’égo parfaitement bien placée, un petit grognement m’échappe lorsque je retrouve complètement ma lucidité. Penant appui sur le côté, je teste mes jambes qui semblent en bon état, avant de prendre pied sur l’un, puis sur l’autre. Je prends le temps de souffler – surtout souffler puisqu’inspirer est devenu dangereux pour la santé –, marquant la pause d’une main, avant de me lancer une fois péniblement redressé :

« Ça tombe bien, je n’avais de toute façon plus envie de faire traîner davantage le cliffhanger* à mon sujet. »

Quelque peu lentement, mais sûrement, mon bras droit pointant le ciel étoilé de son index et accompagné d’un gros déhanché – tel un vrai danseur Disco amateur –, je prends la pose lorsque je m’annonce tout sourire :

« Je m’appelle Subaru Natsuki, éternelle victime des Isekai* et homme – à venir – de culture – tître temporaire – ! Enchanté de vous voir en vrai. »

À mon tour de montrer que je peux avoir de la valeur… Même si, depuis que j’ai humé à plein poumons la sainte flagrance bénie des enfers, une envie grimpante – comme mon dîner du midi – me pousse à improviser – en me retenant de grimacer – une stratégie au moins temporaire pour ne pas finir asphyxié au Diesel – LitteralxGarbage Edition*. Eh, comme quoi, un jeu vidéo a de grands avantages lorsque son expérience de l’odeur se limite à un simple « Tu pues la Sorcière ! » de la part d’un interlocuteur.

« Veuillez m’excuser, Mami Tomoe, si je n’avais pas pris le temps de vous répondre tantôt ; la question de la magical girl m’avait semblé plus importante pour vous… »

« … Contrairement à moi qui ai besoin de connaître les gens pour vouloir les aider à tout prix… »

« … Et l’appétit grondante de notre chère Yuuma Toutetsu, »

dis-je en intimant le duo d’un clin d’œil amusé, avant de tousser volontairement mon poing avec l’air faussement sérieux,
« dont j’omettrai gracieusement le certain détail de son statut manquant dans sa présentation, »
nouvelle toux,
« me motivait à lui faire comprendre que jeter une roue sur quelqu’un avec l’intention de le tuer n’était pas une solution. Car j’aurais pu, par exemple… »

Je pointe mon sac plastique se trouvant non-loin de la cornue :

« Vous proposer gentiment une offrande unique, venant d’un Monde qui vous est inconnu – et certainement pas celui-ci –, afin d’engager une conversation saine et bénéfique pour nous trois. Je suis loin d’être une lumière non plus, »
appuyant Yuuma du regard,
« mais creuser des pistes sur comment retourner chez moi m’intéresse autant que vous. »

« Reste à savoir de quel chez-moi je parle. »

Quelque chose de difficile lorsqu’on n’est même pas sûr d’en avoir eu un pour commencer.

*Cliffhanger:
*Isekai:
*Diesel – LitteralxGarbage Edition:
Yuuma Toutetsu
Yuuma Toutetsu
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2023
Nombre de messages : 167
Bon ou mauvais ? : Avare
Zénies : 2400

Techniques
Techniques illimitées : Avarice /// Distillation /// Eagle spirits
Techniques 3/combat : Blood of Gaea /// Liquids that Changes the Ways of the World
Techniques 1/combat : Greed Monster Whose Stomach is Void

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMar 1 Aoû 2023 - 18:55
Nous avons une Puella Magi, une Taotie et...
~Un imbécile ?~

La bête avide haussait un sourcil, quelle ridicule perte de temps. La Taotie avait hâte que cette gamine se heurte à la dure réalité du monde. Nul doute que ça serait un spectacle à ne pas manquer. Appeler un parfait inconnu un “protégé ”, et ce, sans connaître son nom ou quoi que ce soit d’autre relevait selon elle de l’idiotie. Et vas-y qu’elle est ou son amie Kyoko ? Et puis voilà des "mademoiselle" et des formules de politesse qui ne font que prolonger la conversation. La force tranquille de Mami était admirable certes, mais la Taotie était plutôt amatrice des méthodes directes.

-Quelle farce… Il semblerait que l’on me confonde avec un vulgaire animal que l’on dresse. Ton immunité de “clef potentielle pour retrouver mes terres” vient d'expirer… grommela la monstruosité gloutonne. Elle n’appréciait pas le ton que prenait ce “Subaru” avec elle. Elle devrait pourtant avoir l’habitude des êtres stupides. Après tout, les esprits humains qui tombaient dans le domaine spirituel des animaux n’étaient pas des flèches. Bien au contraire, ils étaient spécifiquement tous marqués d’une stupidité hors norme. Mais cet être humain, qui se trouvait devant elle, avait clairement atteint un nouveau stade. La Taotie soupira et se concentra plutôt sur l’offre quelque peu surestimée du mortel.

-Une offrande ? On ne peut guère dire qu’elle me soit très avantageuse. Aucun monde ne m’est réellement inconnu s’ils sont presque identiques… Et puis, je ne vois pas le problème à ma méthode, je n’aurais eu qu’à l’arracher à ton cadavre. Keh-heh-heh~ Néanmoins, étant donné que j’ai rarement l'occasion d’en recevoir et que c’est si généreusement offert…

À de nombreuses reprises, l'humanité a eu pour habitude de faire des présents aux seigneurs ou bien aux divinités. Sacrifices ou offrandes qu’importe le nom, durant une ère entière durant, il n’était pas rare d’y retrouver des moutons. Cet animal était souvent considéré comme étant de bon augure et était fréquemment utilisé pour les sacrifices et les prières. On le retrouvait également comme monnaie d’échange dans les temps anciens. Ainsi est-il devenu une représentation de la richesse et de la bonne fortune sur certains continents. Jusqu’au jour où il fut oublié. Jusqu’au jour où sa symbolique, sa représentation fut dénaturée.

Désormais… c’est à moi que l’on demande des faveurs et de la clémence.
C’est moi…qui reçoit…les offrandes.

La Taotie se fait l’espace d’un instant berger des âmes perdues et partage avec elles le peu de savoir qu’elle possède. Autant dire que le tout était fortement teinté par une psychologie bestiale qui voit et comprend le monde que sous la forme d'avarice et de violence.

-Une monnaie. Des conflits. Des guerres. Que ce soit ici ou ailleurs, cet endroit à tout le nécessaire pour que je m’y régale. L’humanité, qu’importe le monde, reste bien souvent la même. Il suffit juste de constater l’état de cet endroit pour comprendre de quel genre de “conflit” on parle. Il y a tant de malice par ici… Keh-heh-heh~

À ses mots, la gloutonne faucha le sachet au sol à l’aide de sa cuillère fourchette et saisit celui-ci en vol dans sa main. Au moins ne menaçait-elle plus personne avec cet ustensile géant, son regard désormais rivé sur l’intérieur du sac. Enfonçant sans crier gare la tête de son arme dans le sol, la Taotie plongea sa main à l’intérieur tout en continuant ses propos.

-Si une simple roue suffit à provoquer ta mort… alors tu es condamné à vivre éternellement aux crochets des autres. Vois donc cela comme une mise en bouche ou un avant-goût de cet endroit. Quant à toi, Tomoe… méfie toi des “abuseurs” qui pourraient se servir de tes talents à ton propre détriment. J'en vois justement un à côté de toi. Peut-être devrais-tu toi aussi faire un régime ? Keh-heh-heh~   à ses dernières paroles, la gloutonne sortit un paquet de chips épicé à l’emballage brillant et froissé. Yuuma semblait quelque peu impatiente d’y goûter. Qui sait, peut-être que l’aspect offrande lui donnerait un goût particulier ? Sous la pression de sa poigne, l’air comprimée dans le paquet le descella en produisant un bruit distinctif à ce genre d’ouverture forcée.

-Attendre quelques heures ou jours ne vous ramènera pas chez vous alors… *munch munch* vous avez tout intérêt à vous adapter. À quelques lieues d’ici se trouve la civilisation *crumnch* où vous aurez tout le loisir d’enquiquiner les passants avec vos potentielles questions.

Parlant tout en mangeant, le monstre envoyait quelques postillons à quiconque avait le malheur de se trouver devant elle durant ses explications. Explications bien courtes et brève tant les chips semblaient… anormalement exquise. La Taotie était en train de dévorer celles-ci avec avidité alors que tantôt, elle n’avait aucun intérêt pour elles. Comme si la première bouchée lui avait fait découvrir quelque chose d'insoupçonné. Ce petit paquet de chips, aussi innocent, soit-il, avait d’ors et déjà existé dans plusieurs temporalités différentes. Ainsi, il avait une histoire et un goût tout à fait particulier aux yeux de la gloutonne qui prenait grand plaisir à le dévorer.

-Délicieux ! *munch munch* J’ai l’impression que le cours du temps lui-même est en train de se défaire et de galoper sur mes papilles ! *crumch* Le dernier repas avant la mort d’un receleur !! L’horreur qu’inspire la simple vue de ce petit paquet hermétique fermé ! Chacune de ses chips parle d’une histoire de tripes ! Mille et une histoires en un si petit snack ! *crumch crumch* Qui l’aurait soupçonné ! Je n’en laisserais pas une miette !
Mami Tomoe
Mami Tomoe
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 22
Date d'inscription : 26/06/2023
Nombre de messages : 23
Bon ou mauvais ? : (Bon - Loyal) "Sauver tout le monde, pour la Justice !"
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Tocca ❀ Incantatio ❀ Cura ❀ Regale
Techniques 3/combat : Regale Vastilla ❀ Tiro Ricercare
Techniques 1/combat : Tiro Finale

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockMer 2 Aoû 2023 - 13:04
Subaru Natsuki, c'est (enfin) le nom que la puella magi peut donner à ce visage d'imbécile heureux qu'elle se charge de protéger. De protéger face à ce maigre, affamé, bovidé aux larges cornes de sang. La blonde observe le garçon se présenter de manière marginale, n'ayant nullement l'air de craindre la monstruosité qui ne paraît pas lui vouloir du bien. Un sourcil haussé à la fois de confusion et d'inquiétude, Mami écoute l'autre adolescent. Celui-ci parle d'isekai, et si la collégienne aurait probablement souri voire ri dans d'autres circonstances, elle a actuellement du mal à prendre la situation en dérision.

Enchantée également, Natsuki..., chuchote-t-elle presque avec incompréhension. La pose disco de cet idiot semble tout à fait hors sujet. Cherche-t-il à essayer de détendre l'ambiance ? D'amuser ces deux dames, pour éviter les tensions ? Si c'est le cas, c'est bien altruiste et courageux, voire peut-être plutôt casse-cou et désespéré... Merci d'avoir privilégié mes questionnements, mais se présenter est toujours crucial pour attirer la confiance. Surtout quand les autres ont respecté ce devoir., déclare-t-elle en souriant légèrement, pour faire comprendre qu'elle n'est pas complètement rancunière à ce sujet. La jouvencelle demeure quelqu'un de poli et raffiné, en tout moment. Elle apprécie également la courtoisie envers elle, bien qu'elle n'impose guère un niveau similaire, dont elle a conscience de la difficulté.

Cependant, la prochaine action de Subaru a le don de faire cligner les yeux d'or de la Tomoe. Une "offrande", son sachet en plastique ? Prend-t-il la Taotie pour une idiote ? Mami n'ose pas dire quoi que ce soit. Se contentant d'analyser la réaction de la femme-bête, c'est sans surprise que cette dernière affiche une mine peu satisfaite. Bien évidemment que ces choses-là n'allaient pas lui plaire ou bien même remplir son estomac infini ! La mousquetaire n'aurait jamais pensé tomber dans ce genre de situation, enfin... Ce n'est pas comme si elle avait prévu de revenir à la vie grâce à une peluche chat-lapin créatrice de magical girls non plus... Il faut vraiment qu'elle s'habitue à vivre des choses extraordinaires.

Lorsque Yuuma parle de cadavre, Mami tique légèrement mais n'agit toujours pas. Sans aucune attaque explicite, elle ne fera rien. La demoiselle aux cheveux blancs peut dire ce qu'elle veut, ses menaces ne méritent pas une balle dans la tête, bien que la blonde en ait (qu'on lui pardonne) parfois l'envie. Si la créature continue de rester à carreaux, le Soleil de Mitakihara se doit de garder sa contenance, peu importe à quel point cela puisse être difficile. La Toutetsu est définitivement quelqu'un de malveillant, de dangereux, il n'y pas à trop y réfléchir. Mais comme tous, elle mérite justice. Mami ne doit pas punir, sans preuve de mérite.

Des guerres..., grimace-t-elle en écoutant les informations petit à petit données par le monstre aux yeux rouges. La seule "guerre" qu'elle a connue reste son combat contre les sorcières. Elle n'a même pas encore pu faire face au Walpurgisnacht... Bien qu'elle soit une vétérane, Mami juge ne pas avoir assez d'expérience pour parler de ce genre de conflits. Il est vrai qu'en observant ces lieux délabrés, aucune joie y transpire, seulement de la malice, voire de la tristesse. Ses yeux se plissent. Quelque part, ce monde la terrifie presque, mais c'est surtout de la profonde affliction qu'elle ressent sur ces terres. La blonde est comme une éponge, perdue dans un océan de maux; elle absorbe les émotions de cet endroit en continu, jusqu'à même en frissonner.

Après sa brève explication, Yuuma attrape enfin son "offrande". Finalement, elle ne refuse pas ce qu'on lui donne... Peu importe à quel point cela n'a pas l'air de la mériter. Avec sa cuillère-fourchette géante, elle attrape son présent, avec une rapidité et une précision à faire froid dans le dos. Le sachet jeté en l'air, elle l'attrape habilement d'une main, avant de reposer son arme, fouillant curieusement dedans, tel un véritable gobelin.

Me méfier des abuseurs ? Mes "talents" ? De quoi parlez-vous ? Que savez-vous à ce sujet, mademoiselle Yuuma ?, questionne-t-elle rapidement, confuse. Subaru, un abuseur ? Quel genre d'abuseur ? Un manipulateur opportuniste ? Trop de questions lui viennent en tête, et Mami n'arrive pas à occulter son inquiétude, voire sa méfiance. La Toutetsu vient alors à parler d'une civilisation, tout en se lançant sur la dégustation de ses chips. Mami fronce à nouveau des sourcils, un peu blasée, mais tout de même rassurée du fait que l'humanité n'ait pas disparu par ici. Néanmoins, elle note tout de même mentalement que Yuuma est sûrement arrivée plus tôt, pour savoir cela. Beaucoup d'informations à son sujet s'agglutinent dans son esprit (surtout grâce à cette andouille de Subaru), et elle ne veut rien oublier, au cas-où.

Ces ricanements, cette haleine, cette façon de manger qui pousserait même à se demander si un cochon ne le ferait pas plus proprement... La collégienne est tout simplement répugnée, mais par politesse elle ne doit pas l'afficher. Pas trop du moins. Le poing devant ses lèvres, elle détourne parfois le regard, retenant de potentiels vomissements à cette vue.

M-Merci... Hmf... Pour ces informations, made... Mademoiselle., commence-t-elle difficilement en essayant de la regarder de temps en temps. Pouvez-vous... Pouvez-vous nous dire quel genre de civilisation nous attend ? Des humains ? Une population pacifique, hostile ? Cette offrande semble... Ugh... Beaucoup vous plaire, alors j'imagine qu'un peu plus de réponses n'est pas trop demandé ?

La blonde lance quelques coups d'œil à Subaru, comme pour le remercier poliment du regard, du mieux qu'elle peut en sachant son dégoût mal caché. Bon dieux, un bain est plus qu'obligatoire à ce stade ! C'est presque plus doux et envisageable pour elle de traîner dans la boue avec des porcs que de converser avec cette... Chose... Dont le concept d'hygiène semble avoir été perdu dans le néant de l'oubli !


Dernière édition par Mami Tomoe le Mer 16 Aoû 2023 - 16:25, édité 1 fois
Subaru Natsuki
Subaru Natsuki
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/07/2023
Nombre de messages : 103
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Sponsorisé par Capsule Corp - Ki du Mage Noir - Appel du Vide - Morsure de l’éclipse
Techniques 3/combat : Motivation abondante - Singularité de la Haine
Techniques 1/combat : L’Amour ne meurt jamais

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockVen 11 Aoû 2023 - 13:31
« Décidément, tel père, tel fils ! »




Le Soleil de Mitakihara, police de la bienséance, ne pouvait pas s’empêcher de souligner l’imperfection de ma présentation, en prétextant la comparaison – comme c’était attendu – pour faire comme les autres.


Faire comme les autres. S’il y a quelque chose qui m’a poussé à rester en marge de la société japonaise, c’est bien ce réflexe maladif et abrutissant. Non pas parce que j’y ai réfléchi intensément le sujet, plutôt devenir fou qu’affronter ce mal être naissant quand je me revois constamment ignoré au secondaire. Disons que vivre dans l’ombre de mon père a pu éclairer les tristes attentes que les autres avaient vis-à-vis de moi, et par extension, qu’ils ne souhaitaient pas de moi.


« Et Mami non plus, visiblement, personne ne souhaitait d’elle. »


Une pensée si lourde de sens qu’elle explique la rigueur avec laquelle la jeune fille s’avance quotidiennement en parangon des bonnes mœurs. Sa personnalité n’existe qu’à travers elles, les fondations de son existence, là où j’ai appris – par la force des choses – à m’en affranchir. Ainsi, m’affirmer davantage serait balayer le peu d’identité qu’on lui a autorisé durant son enfance, et je ne peux pas lui infliger cela. Je n’ai pas besoin d’aller aussi loin pour me faire comprendre et malgré sa légèreté, son magnifique sourire le confirme.


Quant à notre danger public.rar*, qui n’est pas le personnage que j’ai le plus étudié de l’univers Touhou, le message transmis dans son histoire est pourtant clair : la Taotie est certes originellement la matriarche d’une organisation tenant en respect sa concurrence, sa vision et ses origines n’inspirent personne qui ne soit pas un tantinet fanatique ou déjà convaincu.


« Autrement dit, Yuuma non plus, personne ne souhaitait d’elle. »


Mais contrairement à Mami, la bête n’a aucun scrupule à nuire à autrui et tout détruire sur son passage. Elle n’a besoin ni d’aide ni de pitié, cependant… rien ne m’empêche de faire preuve de charité. Faire face à un être répugnant n’excuse en rien son rejet, et comme dit je suis plutôt mal placé pour infliger aux autres ce que j’ai vécu. De plus, autre chose confirme qu’elle n’est pas un cas totalement désespéré : la Toutetsu valorise mon offrande, et ce, sans même mentionner la probable menace que pouvait représenter Mami si sa cuillère devait me faucher comme bientôt mon sac plastique.


« Bon, il y avait très probablement un fond de sarcasme dans sa phrase… ne lui en demandons pas trop non plus. »


L’Enfer d’où elle vient est sombre, très sombre, malgré le style graphique enfantin utilisé par son auteur ZUN, je ne suis donc pas surpris de l’entendre comparer ses humains aux imparfaits d’ici. Par contre, de là à ce qu’elle dise que l’endroit où nous nous trouvons puisse la satisfaire… J’en avale instinctivement ma salive en même temps que Mami désespère, mais avant que j’ouvre la bouche mon instinct de survie me pousse à laisser la gloutonne s’exprimer davantage… tout en comprenant bien tard que j’ai complètement oublié de préciser ce que j’offrais du sac.


« Adieu, petit plaisir hebdomadaire. J’espère que nos courtes heures passées ensemble vous apporteront le bonheur dans ce vide sans fond qui vous attend. »


Étrangement, la mise en garde de l’affamée sur ma faiblesse ne me prend pas de court, ni ne m’agace d’ailleurs. Il y a quelques heures, je serais incapable de trouver mes mots, mais nous ne sommes pas quelques heures plus tôt, et j’ai une sauveuse confuse à rassurer. Ma nonchalance précédente s’évapore alors dans l’instant quand je prends une mine renfrognée, mais sans animosité :


« Ô, grande… Matriarche, Toutetsu. Vos enseignements m’honorent mais je souhaiterais éviter les insultes. Certes, être sauvé par l’incarnation angélique de l’altruisme est toujours agréable, mais c’est pas quelque chose que je recherche. Je suis plutôt du genre à ne pas… oublier… les faveurs qu’on m’offre. »

« Ne pas oublier, hein ? »

« De plus je ne me souviens pas vous avoir traité comme du bétail. Sans votre organisation vous gardez quand même une expérience qui nous dépasse de plusieurs siècles, loin de moi l’idée de la négliger. Au contraire, quand je dis que je vous fais une offrande, c’est parce que je sais ce que ça peut représenter pour vous, dans tous les sens du terme. »


Mon visage s’est adouci sur ces derniers mots. Car oui, il sera confirmé d’ailleurs plus tard que mon geste en faveur de Yuuma ait fait son petit effet. Tout d’abord sous-estimé, je savais que mon rapport particulier avec cette nourriture nous mènerait quelque part, mais je ne m’attendais pas à une narration aussi précise de la part du monstre. Bien sûr que je sais comment fonctionne sa consommation des objets historiques, mais pouvoir mettre des mots sur le pourquoi mon instinct m’a poussé à lui en faire cadeau a le don de confirmer les doutes que je possédais quelques instants plus tôt. Désormais, c’est sûr, j’ai bel et bien vécu quelque chose avant d’arriver ici.


Bon par contre, si jusque-là je pouvais tolérer l’odeur de la créature – aussi innommable que la haine dans laquelle elle baignait avant d’arriver dans ce Monde –, force est de constater que l’option postillon démoniaque – épicé – avalé par inadvertance entre deux de ses phrases passionnées me pousse à réagir, toujours, du haut de ma plus grande classitude : Avez-vous déjà bu de la nitroglycérine ? Moi non plus, tout comme le gars qui croyait l’avoir fait quand on lui avait dit que sa gourde en était remplie. Même si c’était faux, l’expression sur son visage, elle, était bien réelle. Et il m’aura fallu un effort, vous vous en doutez, considérable pour ne pas saborder la lancée initiée par Mami. Ma technique ? Plaquer et frotter ma langue au palais et avaler le plus de salive possible. Bain de bouche improvisé garanti.


*Danger public.rar:
Yuuma Toutetsu
Yuuma Toutetsu
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 28/06/2023
Nombre de messages : 167
Bon ou mauvais ? : Avare
Zénies : 2400

Techniques
Techniques illimitées : Avarice /// Distillation /// Eagle spirits
Techniques 3/combat : Blood of Gaea /// Liquids that Changes the Ways of the World
Techniques 1/combat : Greed Monster Whose Stomach is Void

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockDim 13 Aoû 2023 - 13:19
Une absence totale de réponse.

Le silence.

La froideur.

Le vent soufflait et transportait avec lui quelques mots prononcés par les mortels, jusqu'à ce que ses mots se perdent dans le néant. Ce n’était pas d’elle qu’il fallait avoir peur. Non. Il fallait avoir peur de ce qu’il y avait dans l’esprit des autres. La Taotie ne comprenait ni ne percevait les intentions de l’être humain. Celle-ci ne connaissait cette espèce que pour son avidité et ses massacres qui faisaient outrage aux lois de la nature.

Cherchait-il à provoquer sa colère ?
Tentait-il d’imposer sa morale ?
Prétendait-il être un quelconque admirateur qui serait bien trop renseigné ?

Le dénommé Subaru souhait éviter les insultes, mais le monstre n’en avait cure. Pourquoi changerait-elle quoi que ce soit à sa façon d’être ? C’était le problème du mortel, pas le sien. Elle n’avait aucune raison de lui céder la moindre faveur ni la moindre gratitude. C’était une Taotie, une créature ne sachant que prendre et dérober sans jamais donner. Les deux êtres devant elle devaient déjà s’exprimer chanceux que l’offrande leur permettait de converser dans un calme plutôt relatif avec le monstre.

Elle soufflait du nez, continuant de manger et ignorant jusqu'ici les questions et quelques propos qui lui furent lancés. Celle-ci déchirant avec les dents l’emballage des nouilles instantanées, la texture de ses dernières rappelant vaguement les boucles dorées de la fameuse Mami Tomoe. Chaque fois qu’une tentative de l'aborder et de converser fut lancée, le bruit de sa mastication se faisait volontairement plus fort et répugnant. Comme pour de nombreuses créatures en ce bas monde. Ne touchez jamais à la gamelle d’un animal qui mange. Et pourtant, tantôt elle avait bien daigné leur répondre malgré cela… Quelque chose avait changé. Un malaise grandissant se faisait ressentir tandis que de minuscules fumerolles s'échappaient du sol. Celles-ci s’élevaient dans le ciel et prenaient petit à petit une teinte bleuté. Avant même qu’ils ne le réalisent, perchés sur les vieux poteaux électriques hors service et la toiture des vieux bâtiments se trouvaient des esprits ailés aux regards et aux serres menaçantes.

Yuuma abordait une mine renfrognée, elle lâcha un grognement tandis qu’elle se remémorait brièvement de tout ce qu’elle avait potentiellement perdu. Il parlait trop, elle n’avait guère envie d’avoir de tels rappels. Les aigles du haut de leur perchoir semblaient remarquer qu'à cet instant précis, leur matriarche semblait perdre patience. Ils attendaient patiemment le moment où leur maîtresse leur enverrait un signe ou un quelconque signal leur indiquant de se jeter sur la charogne qu’était le jeune homme.  

-Tu n’a qu’à te battre pour tes souhaits misérables parasite si c’est réellement ce que tu désires… Personne… ne le fera… à ta place. crachat le monstre en s’essuyant la bouche d’un revers de la main. Elle ferma les yeux pendant un instant, quelques secondes qui semblaient durer une éternité et les rouvrit subitement. Son regard était mauvais et cruel et une énième fois encore, elle avait manqué de respect au jeune Subaru en asseyant et affirmant une position peu encline à céder à ses “caprices”. Ses épais sourcils blancs se fronçaient avec férocité.

-Les deux inconscients devraient déjà fuir en courant. N’ai-je pas été suffisamment clair en disant que vous aurez tout le plaisir d’enquiquiner quelqu’un d’autre avec vos questions ?! Et pourtant… vous restez là…avide d'informations et de mon temps.  

Que faisait-elle ? Que faire dans cette situation ? Elle savait parfaitement ce qu’elle aurait fait en temps normal. Elle les aurait dévorées tout simplement, ce maigre repas l’ayant mise en appétit. Pourtant, malgré son ventre grondant, elle songeait au fait qu’elle ne savait pas vraiment elle-même où elle se trouvait. Le domaine animal -aussi appelé Tiryagyoni- et ses ressources n’était plus à sa portée. Il en allait de même pour les lacs de sang de l’ancien enfer. Tout ce qu’il y avait à manger… n'étaient que des miettes. Sa fierté la poussait à ne pas plier ni à se montrer faible devant les êtres humains. Pourtant, le confort d’un festin garanti lui manquait terriblement. Les esprits aigles jusqu'ici avaient été inefficaces pour trouver une solution à ce problème.

Un duel alors ? Un affrontement afin de savoir ce qu’ils avaient dans le ventre ? S'ils étaient suffisamment résistants pour que leur délivrer certaines informations en vaille la peine ? … Non. La Taotie ne se sentait pas au meilleur de sa force pour ce genre de combat inutile, elle ne ferait que l’affamer encore plus encore. Faim… tellement faim…

-Vous là ! Rendez-vous utile et trouvez moi à manger ! Immédiatement ! À défaut de trouver un moyen de rentrer... s'exclama soudainement la Taotie en sortant sa cuillère fourchette du sol, agitant celle-ci dans les airs en direction des esprits aigles qui jusqu'ici ne faisait qu'observer la situation plutôt que de se rendre utile.

Ainsi, la forme transparente et spectacle des esprits aigles s’envolèrent, pressé par les menaces du monstre. Yuuma observait alors de nouveaux Mami et Subaru. La conversation étant de nouveaux privés et à l’abri des regards et des oreilles indiscrète la Taotie, septique par le bon fondement de ses propres actions reprit la parole.

-En ce qui vous concerne… Mami et… grrr… Subaru… Je n'ai nullement confiance en l’espèce humaine, mais forcée de constater que, peut-être trouverez vous tôt ou tard un moyen de rentrer… Si je réponds à ses questions, c’est uniquement dans mon propre intérêt. Je n’attends pas de promesse. Celles des humains n’ont aucune valeur.

La situation est déplaisante pour la Taotie, mais avoir ces deux mortels à l'œil pourrait lui être avantageux ainsi… aussi surprenant soit-il avait-elle finalement appelé le jeune homme par son nom plutôt que par un surnom déplaisant. Ainsi était-il enfin l’heure de répondre aux fameuses questions pénibles ?

-Alors comme ça on essaye de déterminer à quelle sauce vous allez être mangé ? Keh-heh-heh~ Hmmmpf… Je dirais qu’il s’agit d’une civilisation…correcte pour vous.

Pacifique… hostile… tout cela ne veut rien dire pour la Taotie. C’était comme si on demandait si la vermine était hostile ou pacifique… Ça ne changeait pas grand-chose selon elle. Ainsi se contenter simplement de dire que les lieux seraient amplement corrects pour le duo de mortel.

-Regardez les ruines autour de vous. Que vous évoquent-elles ? Des humains pour la majorité, même si dans le coin, le terme “terrien” semble être monnaie courante pour les désigner… Il y a néanmoins des individus, ailleurs parmi les étoiles, dont l’avidité de pouvoir aurait de quoi faire pâlir l’avarice des hommes. C’est ce qu’on pourrait appeler une guerre d’avarice. Keh-heh-heh~ Étant donné que la passion de certains serait de faire exploser des bombes et de ravager des villes terrestres, j’imagine que vous pouvez considérez cela comme étant… “hostile” envers vous ?

N’est-ce pas délicieux, tout ce chaos qui découle de la rencontre et de la confrontation entre deux espèces différentes ? Des individus remarquables qui estiment que leur puissance leur donne le droit de mettre la main mise sur une planète toute entière. Ceci… est l’application de la loi de la chaîne alimentaire à son état le plus pur. La Taotie était admirative à l’idée qu’il puisse exister des entités aux ambitions et aux pouvoirs aussi démesurés. La simple idée lui mettait l’eau à la bouche, qu’est ce qu’elle aimerait rencontrer l’un de ses êtres mystérieux afin de savoir, quel goût avait l’ambition d’un destructeur ou d’un conquérant intergalactique. Et d’un autre côté… Serait-elle capable de faire face à de tels individus ? … Est-ce que cela pourrait satisfaire son appétit sans fin ?

-Quant à tes talents Mami Tomoe… je mentionnais juste le fait qu’il est rare qu’un être humain ait des pouvoirs. Dans d’autres circonstances, avec ses mêmes propos, je n’aurais pas été aussi… conciliante… Crois-tu que tu serais capable de faire face aux conséquences des paroles de ton “protégé” ? Keh-heh-heh~

Un dernier rire avant de finalement être pris de nouveaux gargouillis. La frustration d’avoir perdu autant, avait-elle un impact sur cette sensation de faim qu’elle avait ? À moins qu’elle donnait plus qu’elle le faisait d’habitude…
Mami Tomoe
Mami Tomoe
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 22
Date d'inscription : 26/06/2023
Nombre de messages : 23
Bon ou mauvais ? : (Bon - Loyal) "Sauver tout le monde, pour la Justice !"
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Tocca ❀ Incantatio ❀ Cura ❀ Regale
Techniques 3/combat : Regale Vastilla ❀ Tiro Ricercare
Techniques 1/combat : Tiro Finale

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand ClockLun 14 Aoû 2023 - 11:28

Subaru est un idiot.

La blonde ne l'avouera jamais, par principe, par politesse, mais également parce qu'elle essaie toujours de comprendre son comportement à la limite du suicidaire. Cette entrée dans ces supposées nouvelles terres, peut-être même nouveau monde, est tout de même déjà bien énergivore. La Puella Magi comprend que l'autre adolescent semble en savoir bien trop, à la fois de son côté comme de celui de la femme-bélier. Elle n'a pourtant aucune idée d'où il peut bien provenir comme ça, d'où il peut bien posséder tout ce savoir... Enfin, ce n'est pas le plus important, car Mami se doute bien que la Taotie n'apprécierait guère cette nouvelle vague d'informations; un "il en sait trop" ne serait pas étonnant de sa part. Tiquant donc face aux propos du grand brun, la Tomoe continue d'observer et de réfléchir calmement, du mieux qu'elle le peut. Elle se doit de surveiller la bête en face d'elle, le moindre mouvement brusque, peu importe à quel point il serait justifié face à cet abruti de je-sais-tout. Enfin, loin de là est l'envie de Mami que ce garçon se fasse tuer, n'allons pas sur ce terrain-là ! Mais il serait mentir de dire que une réaction pareille, de la part du mouton au sourire carnassier, serait surprenante. Même la niaiserie de Sayaka n'atteignait pas de telles ampleurs ! Et cette dernière arriverait à être attachante, voire même touchante avec cet aspect. Cette courte pensée vis-à-vis du prince bleu arrive à faire serrer le cœur du Soleil de Mitakihara, l'espace de quelques secondes, avant qu'elle ne retrouve sa concentration initiale. 

Natsuki, vous ne devriez pas-, commence-t-elle avec un ton légèrement agité voire tremblant d'inquiétude (non pas pour elle, mais pour lui), en tournant légèrement sa tête vers le concerné.

Le vent souffle. Ses couettes atypiques flottent légèrement, tandis qu'elle se remet correctement face à la créature aux cheveux d'argent, cette dernière poursuivant son encas. Les bruits des sachets déchirés, suivis des nombreuses mastications clairement nerveuses, ont le don d'accentuer le dégoût (déjà bien présent) de la magical girl. Mais ce n'est pas tout; car le fait que ce soit précisément des nouilles qu'elle dévore cette fois-ci... Réussit à bizarrement la faire frissonner. Un frisson dérangeant, comme une peur légère ? Pourquoi ressent-elle une chose pareille, elle qui a combattu des centaines de sorcières bien plus effrayantes que cette... Chose...? La jeune mousquetaire ne comprend pas, mais son attention est vite attrapée par l'apparition inattendue de créatures ailées, des sortes d'aigles spectrales perchés sur les hauteurs, fixant le duo en face de leur supposée maîtresse, comme des vautours attendant patiemment leur heure. Est-ce un indice ? Un avertissement ? L'annoncement d'un état hostile ? Mami est aux aguets, prête à agir s'il le faut, les yeux plissés, son regard alternant entre ces potentiels nouveaux ennemis et la cornue qui ne cesse jamais de manger; comme si son estomac était un véritable trou noir.

La fameuse Yuuma grogne des propos tranchants envers le Natsuki, avant de fermer les yeux. Ses mots ont réussi à faire serrer les poings de la justicière, qui en reste là pour l'instant. En prenant du recul face à la situation, il est vrai que sans même véritablement la connaître, la Puella Magi en savait bien plus sur la Taotie que cette dernière. La balance d'informations est clairement inégale, et ce à causede Subaru. Pour récapituler, Yuuma Toutetsu est une Taotie âgée de plusieurs siècles, une créature supposément indestructible, qui aurait visiblement eu des problèmes avec une certaine "Magical Girl Vampire" du nom de Flandre Scarlet. Une bête avec un appétit sans fin à priori, une "matriarche" à la tête d'une organisation inconnue, qui apprécie particulièrement les offrandes liées à la nourriture. L'hypothèse que ces aigles au corps fantomatique formeraient cette fameuse organisation dont elle est la grande cheffe ne serait pas stupide, mais là n'est pas le problème actuel. Bien qu'il est ironique à l'idée d'imaginer des aigles servir un mouton.

Puis un rugissement. Fuir ? Non, la mousquetaire aux cheveux d'or reste fièrement devant cette chimère, la toisant droit dans les yeux, nullement perturbée par la couleur sanglante de ces iris. Qu'allait-elle faire à présent, en sachant que ces deux "inconscients" ne sont pas prêts à partir avant d'avoir leur "avarice" d'apaisée ? C'est un combat de regards austères entre la chasseuse de sorcières et la grande dévoreuse, jusqu'à-ce qu'un ordre se fasse entendre. Confuse, Mami cligne des yeux face à cette exclamation, avant de comprendre, après un petit temps, que cela ne lui est pas dirigé. Yuuma agite sa cuillère-fourchette telle une grand-mère aigrie vers ses subordonnés. Elle... Elle a... Elle a encore faim ?

"Eh bien... Ce n'est plus de la gourmandise...", songe-t-elle, un sourire légèrement crispé s'esquissant sur son doux faciès.

En ignorant sa misanthropie et son étrange lexique autour de la nourriture, la Toutetsu apporte quelques informations intéressantes. Ici, les hommes sont appelés "Terriens", et il existerait un peuple parmi les étoiles; probablement dans l'espace. Cette civilisation spatiale semble hostile d'après ses dires, allant au point où elle serait capable de détruire des villes terriennes.


C'est... Absurde. Complètement absurde. Complètement dingue.

Un peuple... Vivant dans l'espace... En guerre avec... Celui de la Terre ?, répète-t-elle, peu rassurée. Elle n'est pas dans un rêve, elle le sait, même si elle aurait aimé que ce soit le cas, et même si tout porte à y croire... Son foyer, ses amies, elle sent, quelque part, qu'elle doit se résoudre à ne pas les revoir de sitôt.

Grande inspiration, puis long soupir.

Oui, je le protégerai, quoi qu'il en coûte, car il est en mon devoir de sauver des vies., prononce-t-elle presque froidement. Même si... Natsuki, j'aimerais que vous évitiez de sortir de nouvelles données potentiellement personnelles au sujet de notre chère Taotie. Ou je serai obligée de vous faire taire pour éviter tout conflit., déclare-t-elle, sans le regarder, les paupières closes durant ces paroles...

...Avant de les rouvrir, en direction de la femme-bélier. Merci pour ces précieuses informations, mademoiselle Toutetsu. Mais...

Une idée. Une idée lui vient, un avenir potentiel... Si elle laissait cette bête ici, si d'autres personnes arrivaient dans cette zone isolée... Elle ne veut pas imaginer les conséquences. Elle ne peut tout simplement pas laisser cette possibilité arriver.
D'un geste élégant, elle agite sa chevelure ocre, et des rubans magiques de la même couleur sortent du sol, s'élançant en direction de la Taotie pour potentiellement l'attacher s'ils y arrivaient. Un tissu d'énergie extraordinaire, capable de restreindre les pouvoirs, voire de les annuler complètement... Voilà quel était le principal atout de Mami Tomoe.

Je me sens obligée de ne pas vous laisser ici, pour le bien des autres personnes qui pourraient vous déranger. Je ne peux tout simplement pas imaginer de potentiels humains à la place des nouilles que vous avez dévorées tout à l'heure. Et... J'aurai peut-être encore besoin de vous pour la suite. J'espère que cela ne vous dérange pas de me guider, dans ce supposé nouveau monde...

Sur son visage, un léger regret, non pas par peur, mais parce qu'elle sent qu'elle manque de respect envers la créature. Elle n'apprécie pas devoir faire ce genre de chose, mais elle doit le faire.

Je ne veux pas vous faire de mal, alors s'il vous plaît, ne vous débattez pas.

Technique utilisée:
Contenu sponsorisé

[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Empty
MessageSujet: Re: [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand   [PV] La Bonne, La Brute et Le Truand Clock
 
[PV] La Bonne, La Brute et Le Truand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-