-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
127.47 € 169.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 283
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockSam 30 Avr 2022 - 21:33
Le Shinma-Ryu, l’art du démon divin, une technique retenant tous les avantages du Shinô-Ryu tout en y incluant la fourberie et la brutalité que refuseraient d’y ajouter lesdits dieux. Qu’à ne cela tienne, Les protecteurs de la Terre s’en mordront les doigts ! Black n’avait pas caché son approbation, agrandissant son sourire à mesure que Piccolo déblatérait son idée aussi ambitieuse qu’irrespectueuse de l’ordre divin en place. Il appréciait la direction que prenait l’alliance, elle se dirigeait naturellement vers l’opposition radicale aux très-hauts, l’objectif réel et final qu’il portait avec tant de ferveur ! A l’élaboration d’un nouvel art martial se mêlait la construction future d’un grand dojo pour y entraîner les prochaines générations de malfaiteurs, autant de soldats à envoyer au casse-pipe face lors des guerres à venir. Fantastique ! Tout se passait si bien que le saiyan en oubliait ses maux de tête !

La question restait de savoir quel crédit il était possible d’accorder à ce fameux style combat, il fallait voir ce qu’il valait dans de bonnes conditions. Et c’est à cet instant que Black fit le rapprochement entre sa proposition d’entrainement et cette soudaine idée que souleva Daimao : Il voulait faire la démonstration du potentiel du Shinô-Ryu. Parfait, le Kaioshin renégat avait besoin de s’exercer et allait pouvoir se confronter à cette technique par la même occasion, permettant ainsi de voir ce qu’elle valait vraiment. Ne pouvant que difficilement dissimuler sa soif de bataille, le sosie de Son Goku fit quelques pas vers son prochain adversaire.

« N’attendons pas, alors ! Je veux voir de quoi tu es capable ! »

S’exclamât-il d’un sourire carnassier face à un Namek qui semblait tout aussi excité. Il n’en fallait pas plus pour leur hôte satanique qui les invita à le suivre dans les profondeurs de son sombre château. Le misanthrope se mit en marche sans questionner, prenant l’évidente précaution de suivre Lucifer de près en raison du caractère confusant du domaine qu’ils traversaient. Sa première balade l’avait convaincu qu’une magie ancienne affectait les esprits des malheureux s’y perdant sans l’aval du maître de maison. Mais serait réellement étonnant de la part d’un être se revendiquant comme le diable en personne ?

Quoi qu’il en soit, les lascars furent menés au cœur d’une vaste salle de sport de la taille d’un terrain de football, des dimensions idéales pour un combat dragonballesque. Cet immense endroit disposait de tribunes pour les éventuels invités ainsi que d’un éclairage puissant assurant une grande visibilité dans toute la zone. En guise de décoration, quelques armoiries combinées à des armes diverses accrochées au mur qui rappelaient le côté ducal du château. Black foula les premiers tapis rougeâtre délimitant la zone d’action, remarquant leur fermeté nécessaire. Cependant, il doutait de la résistance d’une telle salle face à la puissance déchaînée de guerriers capables de détruire des planètes entières ; Lucifer devait avoir pris cet élément en compte, calculateur comme il était.

Mais avant de se jeter à corps perdu dans ce duel, Zamasu avait tout intérêt à changer de vêtements, les habits procurés par Lucifer étaient confortables mais manquaient de souplesse. Or, le guerrier de l’espace avait remarqué que son associé était en mesure de créer des objets, par exemple un kanji « Démon ». Il était probable que le Namek soit en mesure de faire des tours un peu plus impressionnants, comme rétablir la précédente tenue de Black.

« Avant que l’on commence, tu saurais me procurer un Gi adapté ? Ce costume ne convient pas »

Demandât-il en observant ses manches serrés et son col étouffant. Une fois qu’il aura obtenu l’objet de ses convoitises, il s’isolera un moment pour se changer au sein des vestiaires annexes au terrain d’entrainement. En retrouvant ses habits originaux, le saiyan pouvait s’exercer sans risquer de ruiner les vêtements offerts par Lucifer.

Une fois de retour, le saiyan traversa l’espace de jeu afin de se placer à une distance raisonnable de son compétiteur, une dizaine de mètres, inutile de s’éloigner trop dans la mesure ou l’affrontement devait se focaliser sur la maîtrise martiale. En attendant que son adversaire prenne place, le renégat toisa les alentours, observant courtement les estrades ou s’étaient installé le diable et Garlic en leur adressant un sourire confiant. Technique sacrée ou non, Black ne comptait pas se laisser impressionner par les arts terriens qu’il savait élaborés mais également adaptées à des opposants faibles. Oui, la Terre avait longtemps siégé parmi les planètes composées des populations les plus misérables sur le plan martial, rassurant le misanthrope quant à la démonstration à venir : la victoire était à portée de main.

Black fit étalage de sa détermination en fusillant son partenaire du regard, un échange criant sa déraisonnable assurance.

« Je vais faire attention à ne pas trop te casser. »

Commençât-il avec arrogance. C’était une bien vilaine manière de considérer un allié. D’ailleurs, il le remarqua lui-même et prit l’immédiate décision de changer de ton, il ne devait pas s’emporter avant même le début des hostilités.

« Je vais poser quelques règles de base pour évaluer ton fameux Shinô-Ryu. Pour commencer, nous n’utiliserons pas de Ki ni de magie à distance. Je vais également adapter ma force pour que le match soit équitable. »

Le démon revendiqué pouvait le sentir, la force de son rival baissait afin de s’aligner à la sienne. Une fois fait, il marqua une petite pause pour introduire une de ses capacités. Pour le bien de l’équipe entière, mais aussi de son PROJET, il devait en faire part à ses camarades.

« Maintenant je vais te confier quelque chose. »

Déclarât-il en levant l’index, marquant cette fameuse interruption justificative qu’il imposait à l’aube du combat.

« Comme j’ai pu vous le dire, je suis un guerrier de l’espace venu sur Terre pour trouver des rivaux puissants à exterminer. Pour se faire, je me suis longuement entrainé sur le plan physique, mais aussi celui de la technique. »

Ce qui n’était pas faux. En tant que Shinjin, il avait passé près d’un millénaire à apprendre et exercer des styles, et bien que le Shinô-Ryu n’en faisait pas parti, Zamasu avait accumulé des centaines de façons de combattre. Souvent, il ne s’encombrait pas de ses notions martiales et préférait l’usage d’armes magiques ou de Ki, mais dans le cadre de cet affrontement particulier, il allait pouvoir faire étalage de la qualité de son savoir.

« J’ai donc appris et dérobé de nombreux enseignements, dont certains provenant de la Terre. Je vais donc utiliser le plus rapide, le plus brutal et le plus dangereux que ce monde ait connu. »




Il plia les genoux et courba son dos de manière à se mouvoir plus facilement. A l’aide d’une légère rotation du buste, il ouvrit sa garde en présentant son bras gauche, paume ouverte, tandis que son bras droit était retenu au niveau de son visage.  

« Le Bakushin Kaihō-ken ! Le poing de l’explosion libre ! »

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Sans_colo

Cette technique ancienne provenait du dojo du poing destructeur fluctuant, utilisé par un artiste martial de renom qui a juré de ne plus jamais en faire usage : Bang. Malheureusement pour ce dernier, la capacité d’observation de Zamasu lui a permis d’obtenir tout ce qu’il devait savoir de cet art démoniaque. Quoi qu’il en soit, ce combat était une occasion rêvée pour établir les bases du Shinma-Ryu en récupérant les meilleurs mouvements des deux styles, Black n’avait pas choisi de faire usage de cette posture au hasard.

« Approche ! »

Intima le pseudo justicier tout en maintenant sa posture à l'air bestial.  


Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockJeu 12 Mai 2022 - 0:10
C’était décidé !
Piccolo et Black allaient se livrer à une petite chorégraphie mortelle et Lucifer et Garlic profiteraient du spectacle. Si le Roi Makyan connaissait évidemment les tenants et aboutissants de l’art dont Piccolo allait faire la démonstration, il était intéressant de noter que c’était tout autant le cas du Comte, confiant avoir déjà eu à combattre le Shinô-Ryu entre les mains d’un Tout-Puissant. Le Vieux Maître aurait-il caché un duel qu’il aurait fait avec le Diable à ses élèves ? Ou était-ce l’affaire du mentor de leur mentor ? Dans tous les cas, il était intéressant de le savoir, car expérimenter ce style en face donnait de meilleures bases pour que le vampire puisse le copier et ainsi le pervertir ! Le noble démon était enthousiaste à l’idée du Daimaô et invita la troupe de malfrats à descendre plus profondément sous terre pour s’adonner à leurs instincts guerriers, les guidant à travers les galeries. Un vrai dédale, par ailleurs, on s’y perdrait !

Mais lorsqu’ils pénétrèrent dans un large espace, le démon vert savait qu’ils étaient arrivés à destination ; une aire de combat de taille raisonnable pour que deux monstres puissent laisser parler leur puissance. Pareil à un colisée, on pouvait même y trouver des gradins pour que s’installent les épouvantables osts de Lucifer, Garlic mais aussi les Nameks maléfiques qui composaient ses propres troupes. Ils ne manqueraient ainsi pas une miette de ce qui suivrait ! Mais avant de commencer, Black eu une question ; ayant remarqué le pouvoir de Piccolo sur le textile, il demanda s’il lui était possible de se trouver une tenue plus adéquat à un duel, ce à quoi ricana la grande perche. C’était vrai qu’ainsi grimé, il aurait tôt fait mettre en lambeau ces riches étoffes !

Mais avant même qu’il ne réponde, le souverain leva un doigt luisant vers le massacreur avant qu’un rayon magique n’enveloppe le corps de son interlocuteur, faisant briller son chandail. En moins de temps qu’il n’en fallait pour dire ouf, l’habillement de Black changea du tout au tout pour ressembler comme deux gouttes d’eau au sien, du Gi frappé de son symbole démoniaque à ses chausses aussi singulières qu’elles étaient confortables. La seule différence étant la couleur de cette panoplie. Si le bleu nuit sied au Roi et le violet à ses héritiers, il n’allait tout de même pas laisser n’importe qui se pavaner avec sa propre tenue royale ! Alors il opta pour un noir de jais, histoire de coller au nom du Saiyan.


« Je suis d’humeur généreuse aujourd’hui, alors aussitôt dit, aussitôt fait ! »

Ainsi changé, le sosie de Son Goku se plaça de façon à ce que puisse commencer la rencontre avant de faire une remarque qui pour le coup passa mal. Il comptait le ménager pour ne pas trop le… Casser ? Voilà qui partait mal pour que le démon commence calmement ! Au contraire, cette arrogance dirigée vers lui ne faisait que lui rappeler celle de ce bambin qui partageait son visage lorsqu’il lui fit face ! Il n’avait pas dit un mot, Black changeant de ton d’un seul coup sans doute après avoir pris conscience de son effronterie, mais sur le crâne chauve du colosse se dessinait une jolie et large veine, témoignage du sursaut d’indignation qui surgissait du Namek. Heureusement, le guerrier de l’espace attira son attention sur quelque chose d’autre : les règles de cette exhibition. Ni projection de Ki, ni magie, et un combat à niveau d’énergie équivalent ! Autant dire que c’étaient là de grosses restrictions pour l’homme en noir, mais une excellente nouvelle pour un cogneur né comme le Daimaô !

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  I7kt

* Equitable, hein ? Je vais te faire ravaler tes grands airs, petit parvenu, ça t’apprendra à te payer ma tête ! *

Pensa le machiavélique tyran si fort qu’il se retenait de ne pas le dire tout haut.
Mais avant toute chose, son allié de circonstance se hasarda à un petit aveu : il avait déjà fait sien de nombreux arts martiaux glanés à droite à gauche, et en particulier certains de la planète Terre, ce à quoi il prit la pose en annonçant celui qu’il empruntait à ce moment comme étant le plus violent jamais vu sur la surface du globe ; le Bakushin Kaihô-ken ! Mais aussi flashy que pouvait être sa garde, Piccolo n’était pas intimidé : c’était un art né à la surface de la Terre par de simples hommes. Ni plus ni moins. Comment un bête style de combat terrestre pouvait-il prétendre à sa quintessence parachevée par des Dieux au-dessus des nuages ? Cela consistait à comparer la boue et l’éther, et c’était en partie pour cela que le monarque regardait de haut tous les autres martialistes ! Il se mit donc en garde à son tour comme à son habitude : coude droit en avant et main gauche en position de nukite pour perforer ce qu’elle trouverait sur son chemin.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  92e3

« Tu devrais te raviser, Black… Je ne crains pas ce qui est né sous les nuages ! »

Et après un duel de regard intense, le martialiste venu d’un autre monde intima à son comparse d’approcher, ce à quoi s’exécuta le despote ! Mais en plein milieu d’une charge à pleine vitesse, Piccolo sembla amorcer une coup de pied assez téléphoné. C’était trop tôt pour tenter de prendre par surprise le malfrat avec un coup de pied qui passerait… Mais non, le but n’était pas là ! A la place, Piccolo encastra son pied dans le sol, le relevant pour en retirer des pans de sol entier qui volèrent vers Black ! Une distraction suite à laquelle le démon s’arrêta hors de sa propre portée de frappe, étonnamment ! A la place, il tendit son bras qui s’allongea pour se frayer un chemin entre les débris en plein vol pour s’agripper au poignet gauche de son adversaire !

Et c’était ainsi que commença la leçon, puisqu’avec une simple pression à l’adresse déroutante, un phénomène quasi surnaturel se produisit : Black pouvait sentir ses forces non pas le quitter, mais se laisser aller au chaos ! Et non, il n’était pas question de Ki ici, puisque les forces en jeu étaient purement physiques, mécaniques même ! Le phénomène n’était pas simple à comprendre, et restait même incompréhensible à certains esprits peu importe le nombre de fois qu’on le leur disait : il s’agissait de l’Aïki. Les amateurs d’arts martiaux ont sans doute déjà entendu parlé de ces vieux martialistes immobiles qui d’une seule pression font voler leurs partenaires d’entraînement en usant de leurs propres forces pour les déséquilibrer et les faire chuter. Aux yeux de la majorité ce n’était ni plus ni moins que du charlatanisme et elle n’avait pas totalement tort !

Néanmoins, en dépit de leur inestimable rareté, de réels maîtres de l’Aïki existaient bel et bien, et leurs techniques ô combien uniques aussi ! De telles arcanes ne pouvaient être ignoré par les Tout-Puissants qui firent l’insigne honneur à cette discipline de rejoindre le panthéon des arts utilisés par les divins gardien de la planète : le Shinô-Ryu ! Mais malheureusement, cet arsenal époustouflant était tombé entre les plus monstrueuses des mains… Piccolo usait de la simple force qui faisait tenir debout Black pour la rediriger en déviant son centre de gravité pour le faire perdre tout contrôle de ce dernier, son corps se retrouvant brusquement parallèle au sol !

Mais avant même qu’il ne finisse sa chute, Piccolo avait achevé sa charge pour cueillir le double maléfique du héros de l’humanité avec un coup de pied au foie digne d’un champion du ballon rond ! Et pas n’importe quel coup de pied, puisque celui semblait plus dur que du granite ! Comme si en lieu et place d’une jambe, c’était une véritable massue d’acier trempé qui venait de s’abattre sur Black ! Aussi forte que pouvait être la constitution du Namek, il y avait quelque chose de changé dans la rigidité dont il venait de faire preuve ! Force était de constater qu’il avait à cœur de donner d’emblée un bel aperçu de ses réelles et malencontreusement peu utilisées capacités, et ce sans prendre de gants ! En même temps, à ses yeux c’était comme si Black l’avait cherché, à se balader avec le faciès de son pire ennemi ! Evidemment que le Roi Démon avait envie de cogner dessus avec tout ce qu’il avait, et sa remarque d’il y a peu était parvenue à briser cette fine couche de retenue avec laquelle il pensait faire sa démonstration. Mais après tout, Black était un dur à cuir, ce n’est pas comme cet enchainement mettait réellement sa vie en danger. Plus que tout, il signait la technique et l’implacabilité du géant qui se redressait de tout son long, prenant une nouvelle posture de garde, avant-bras en avant avec un sourire des plus mauvais.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Qusq

« Ce n’est qu’une mise en bouche rassures-toi ! »

Une mise en bouche, certes, mais ceux des gradins qui s’y connaissaient auraient au moins remarqué l’utilisation de l’une des techniques phare du Kata du Ciel du Shinô-Ryu : l’Ôkikyofu avec lequel Piccolo s’empara des appuis du sombre sire ! Cependant, Garlic pouvait remarquer qu’il y avait une amélioration depuis la dernière fois qu’il avait vu son ancien camarade en faire usage. En effet, à la base, ce type de techniques douces étaient typiquement celles qui posaient le plus problème à Piccolo et son habitude de la voie plus dure du combat. Il y avait eu de l’entraînement depuis sa résurrection pour affuter ses capacités, mais affrontant toujours des adversaires qu’il ne considérait jamais comme étant ne serait-ce que de son niveau, il n’osait pas admettre que sa seule force ne suffirait pas à les vaincre et se contentait de bourriner comme la dernière des brutes à l’aide de ses bras ou de ses vagues d’énergie avant d’être pris de court, qu’il s’agisse d’une tactique gagnante adverse ou simplement d’un coup du sort malheureux !

Et ce temps était officiellement révolu !
Il était temps pour Piccolo de montrer l'étendue de ses vraies techniques, acquises par le sang et sueur !


« Viens donc tâter de mon poing, maintenant ! »

Le monde libre pouvait trembler...
Car le Shinma-Ryu pointait peu à peu le bout de son affreux museau crochu ! !
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 283
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockJeu 12 Mai 2022 - 15:44
Aujourd’hui était un grand jour, l’ultime occasion pour Black de faire étalage des immenses connaissances martiales qu’il a accumulé pendant ses siècles de servitude auprès des Kaioshins. Mais allait-il guerroyer en col serré ? Pas sous l’égide du magicien providentiel qu’était Piccolo. Ce sorcier du dimanche fit usage d’une technique de création mineure métamorphosant les habits de son rival en ceux d’un véritable utilisateur du Shinma-Ryu. Le saiyan contemplait ses nouveaux vêtements, en tous points similaires à ceux de son adversaire à la différence de sa teinte noirâtre. Alignant quelques moulinets, le renégat mettait à l’épreuve la souplesse de ce Gi qui semblait parfaitement adapté à la lutte martiale, sans parler de son tissu d’une grande robustesse. Daimaô lui-même s’en félicitait, justifiant la qualité de son œuvre par son humeur folâtre, ça ne risquait pas de durer.  


Correctement sapé, l’illuminé expliqua l’origine des premiers apprentissages dont il comptait faire usage, cet entrainement n’était pas une simple compétition, l’objectif était d’élaborer les bases d’un nouvel art martial. Black était assurément un atout, son passif de Shinjin lui accordait la maîtrise d’un nombre incalculable de techniques incorporables au sein du dojo en devenir. Mais malgré son discours aux airs prodigieux, il ne fit pas tressaillir le Namek maléfique qui imaginait tout mouvement divin supérieur aux autres. Une terrible erreur, Zamasu était bien placé pour savoir que la plupart des très-hauts ne disposaient pas de capacités aussi saisissantes que les légendes le laissaient entendre. Il allait être nécessaire de remettre Piccolo dans le droit chemin en lui infligeant une déculottée qui lui apprendrait l’humilité.




Prudent, le guerrier de l’espace abandonna l’initiative au profit de son rival courroucé, ce n’était pas un acte bienveillant ou humaniste mais une manière d’étudier la qualité de son opposant à l’aube de cette première confrontation. Sans attendre, le miroir de l’ancien tout puissant se jeta à corps perdu vers Black, ce même Black qui fronça son regard, étonné qu’un expert du combat vienne l’attaquer frontalement. Il y avait forcément une feinte, ce duel était un démonstrateur martial, Piccolo allait forcément exécuter un mouvement destiné à lui créer une ouverture. Et le misanthrope vit juste, observant sans surprise l’éclatement des dalles sous le pied inquisiteur de son rival. Les débris générés devinrent des projectiles mortels qui ratèrent leur cible qui s’était aisément éludée en arrière.


C’est alors que jailli de la nuée de gravas le bras mutant du Namek ! Rapide, élastique et doté d’une course imprévisible, il parvint à agripper la main gauche de son concurrent sans le moindre mal ! Ecarquillant son regard à la vue d’une telle abomination, le justicier autoproclamé se retint de faire éclater son énergie pour se libérer, préférant tirer son bras en arrière afin de se dégager. Mais c’est alors que la force physique manqua, Black fut irrémédiablement poussé vers le sol, perdant presque aussitôt pied. Le malheureux reconnu immédiatement l’Aïki, la quintessence de la maîtrise des flux et girations corporelles ! La capacité à renverser un adversaire en pleine charge sans même le frapper ! La simple grippe de Piccolo avait suffi, Zamasu se savait piégé par la force centrifuge réorientée par cet art millénaire !


Alerte, le temps sembla se ralentir pour Black, jusqu’à presque s’arrêter. Ce miracle était rendu possible par la concentration surnaturelle du martialiste aguerri qu’il était, concédé après des décennies d’entraînement au KaioshinKai. Supersonique, il observa l’amorce de frappe de son rival, imaginant ainsi tous les rendus possibles. A la manière d’un supercalculateur, le saiyan parvenait à visualiser en 3 dimensions plusieurs fantômes de son partenaire, chacun disposant d’une teinte différente. Tous exécutaient un mouvement probable, mais différent du précédent, livrant sous les yeux du misanthrope la totalité des possibilités de son concurrent. Et au fil d’une réflexion d’un nanonième de seconde, le prodigue parvint à prédire le coup de pied de son compétiteur, bloquant ce dernier en croisant ses bras pour couvrir son corps, sacrifiant ses extrémités pour préserver son abdomen. Mais quand l’impact eut lieu, Black fut décontenancé par une intense vibration, tout son être tremblait face à la frappe contendante de son rival. Subissant de plein fouet l’effet massue désiré par le Namek, le guerrier de l’espace heurta le sol dans un fracas détonant, brisant une seconde section du damier.


Le dernier mouvement de Piccolo n’avait pas causé d’effusion de sang mais avait couvert les avant-bras de Black d’une paire d’hématomes grossiers, double témoignage de sa puissance physique. Si Zamasu n’avait pas su nommer cette dernière technique, il n’en restait pas moins assuré de son efficacité. Il se redressa en vitesse, écoutant d’une oreille attentive les gesticulations de son opposant martial : tout ceci ne serait qu’une mise en bouche.


« Oui, tu as raison. »



Remarquât-il calmement alors qu’il frottait ses membres meurtris. Après avoir attendu une seconde de suspens, il exila toute notion d’amabilité faciale en affichant un large sourire carnassier.


« Car maintenant, c’est mon tour ! »

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  59b6ede62585ce88dda0bd3ff5b62f66


Sans prendre la moindre pose de combat, le saiyan s’élança vers Daimaô, débutant une course effrénée… à quatre pattes ! A la manière d’un animal, le justicier décalé poussa sur la plante de ses pieds pour se donner une puissance impulsion dont la réussite était garantie par l’utilisation de son Ki. Projeté à haute vitesse comme un loup plongerait sur une proie, il évita soigneusement la confrontation frontale qu’il laissait pourtant entendre, orientant son buste vers le flanc gauche du colosse. Pendant son bond, il profita de son inertie pour réaliser une giration du buste suivie d’un tonneau, permettant d’infliger un simple ou double coup de pied contre les côtes de sa cible. Atteignant le sol les jambes en l’air, le shinjin se réceptionna à une main en exécutant la figure du poirier. Cet appui lui permit d’exécuter une dernière galipette et se retrouver debout, techniquement derrière Piccolo si ce dernier ne s’était pas déjà retourné suite au passage de la bête.
Spoiler:


Profitant de sa position avantageuse, Black s’élança vers son adversaire pour lui coller un coup de coude dans le menton ou la nuque, en fonction des préférences du Namek ! Bam ! Ce n’était qu’une entrée en matière pour la deuxième partie de l’enchainement, les deux martialistes se faisaient désormais face, et de près. Zamasu profita de cet état de fait pour infliger une frappe de la paume contre le torse de son concurrent, précisément contre le pectoral ou devait se trouver son cœur. Cette attaque n’avait l’air de rien et l’ennemi juré de Son Goku devait s’en étonner ! Mais ce n’était pas dans sa force brute que la technique des « dix-huit paumes de dragon subjuguées » brillait, il serait regrettable de la sous-estimer. Car cet art martial, pratiqué par un maître nommé Tentra, ancien membre de la Z-Team, affectait les fibres musculaires proches du point d’impact. En d’autres termes, Piccolo pouvait déjà sentir sa tension se relâcher, son cœur battant moins efficacement, coupant de facto son souffle et le privant d’une partie de ses forces !


Cette ouverture promettait d’aider Black dans son prochain mouvement : Saisir les épaules du grand gaillard et lui enfoncer un genou dans l’abdomen pour mettre à mal sa respiration, se combinant au précédent enchainement pour produire un double effet paralysant. Puis, il vint agripper le bras droit de sa victime, exécutant un morote-seoi-nage, une technique de Judo visant à emporter son adversaire au sol en le soulevant par un membre supérieur. S’il était envoyé au tapis, le prétendant au trône de la Terre serait fatalement humilié !
Spoiler:


Suite à cette tentative, le martialiste renégat fit quelques pas en arrière, laissant le temps qu’il fallait à son rival pour se rétablir, si nécessaire. Tout comme lui, il n’avait pas souvent l’occasion de faire usage de techniques aussi précises et complexes, cet affrontement était une aubaine et les premières lignes du Shinma-Ryu pouvaient déjà se dessiner sur la base de techniques de mêlées aussi puissantes que variées. Black repris rapidement sa posture initiale, celle du poing de l’explosion libre qu’il n’avait que brièvement utilisé.


« Alors, montre-moi ce que ton expertise vaut vraiment ! Plus de ménagement ! »


Lui intima le guerrier de l’espace en exagérant ses mouvements, mimant son impatience à poursuivre ce combat qu’il affectionnait déjà tant.

Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockJeu 16 Juin 2022 - 0:48
Ca connectait !
Aussi fort pouvait être Black à pleine puissance, il était forcément à portée d’une raclée s’il daignait se mettre au niveau de Piccolo, et il s’en léchait les babines. C’était toujours un plaisir pour lui d’apporter du malheur à autrui, après tout. C’était dans sa nature d’apprécier un bon bain de sang. Mais il ne devait pas s’y tromper, il ne se livrait pas ici à un massacre à sens unique : si son adversaire avait la même force que lui, alors cela signifiait qu’il était tout autant à même de lui faire mordre la poussière qu’inversement. La technique et la stratégie seraient de mise, et pour ruser, le Daimaô n’était certainement pas le dernier ! Usant de la perfidie diabolique qu’on lui connaissait, il fit diversion d’un jet de pierre pour ensuite étendre son bras vers le bougre et le soumettre à son Ôkikyofu pour lui faire perdre tout équilibre et ainsi shooter dedans, mais alors qu’il visait le foie, l’homme en noir parvint bon gré mal gré à bloquer l’attaque renforcé.

Nul doute évidemment qu’il ne s’attendait pas à un coup aussi solide, les marques sur ses avant-bras attestant de cette caractéristique. Sans doute aurait-il pu remarquer la technique à l’œuvre pour améliorer l’impact du choc si la frappe avait été faite au poing, puisque son effet était visible à même la peau. Un avantage de couvrir entièrement ses jambes, assurément, puisque les vêtements pouvaient cacher un détail important ! C’était une entourloupe facilement imaginée pour son créateur, mais diablement efficace pour qui ne pouvait pas s’y attendre ! Bien vite évidemment, Black se releva. Heureusement d’ailleurs ! C’était un guerrier de premier ordre au vu de sa force, il fallait au moins qu’il puisse gérer cette attaque sans se briser les bras. Il affirma alors que son tour était venu avant de se propulser à la rencontre du Roi Démon de façon… Singulière ?

* Il a perdu l’esprit ? *

Pensa le géant vert en voyant son partenaire de crime gambader à quatre pattes comme un animal.
Evidemment, il allait être rapide avec cette méthode… Mais elle était autrement plus sotte qu’elle n’était pas faite pour être employé par un être humanoïde ! Les bêtes courraient de cette manière, certes, mais elles n’ont pas besoin de se relever pour frapper une fois à portée de coups, puisqu’elles disposent d’armes naturelles adaptées à ces charges, comme des crocs dans le cas des prédateurs, des défenses ou des cornes dans le cas des herbivores ! Un humain qui adopterait ce mode de déplacement devra se repositionner pour donner un coup de poing ou de pied, d’autant plus dans le cas où il affronterait un géant comme Piccolo Daimaô, dont les points vitaux les plus simples à toucher étaient éloignés du sol !

Mais c’est au pivot du buste de Black à la dernière minute qu’il comprit ce qu’il tramait : lui-même utilisait cette manière incongrue de passer à l’assaut pour perdre son adversaire dans des pensées futiles. C’était une diversion : en plein élan il changea totalement de trajectoire comme de posture pour attaquer de façon plus naturelle. Parer l’attaque était visiblement hors de question tant la fenêtre d’action était courte ! Mais pour autant, Piccolo ne perdit pas sa contenance ! Encore une fois, ce dernier canalisa son Ki pour réutiliser sa technique de renforcement, cette fois-ci sur son flanc, qui fut frappé par deux fois pour à nouveau rencontrer la fermeté d’un mur d’acier trempé ! Mais il ne pouvait pas riposter pour l’instant… L’agilité du sosie de Son Goku était impressionnante, lui permettant de se faufiler sans mal dans le dos de Piccolo, et les mouvements adverses ne lui avaient pas échappé. Il ne se retourna pas pour faire face à Black, qui allait l’attaquer de toute façon qu’il soit de dos ou de front. Ce serait une perte de temps qui pouvait signifier beaucoup dans un duel de haute volée. Non, il fallait être plus malin que ça ! A la place, il se laissa simplement tomber vers l’avant pour se rattraper sur ses deux mains !

Ainsi commença sa riposte…
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Uxgj
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  0jrw
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  4hu2

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  55ox
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Jl7v
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Pkp1
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  5bb6
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Sbcr
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Irrr
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Lbpr
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  62qd
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Ycwk
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 283
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockVen 17 Juin 2022 - 16:17




La multiplication des méthodes et techniques d’approche mettait clairement en difficulté le roi démon, difficile de trouver une riposte à chaque entreprise de l’éventail martial de Black. C’était bien le but de la manœuvre : perdre son adversaire en enchainant divers styles millénaires aux objectifs distincts. Certaines attaques étaient plus dangereuses que les autres, la paume du dragon en première ligne, brisant presque intégralement la défense de Daimao. Cette ouverture profitable lui permit de prendre l’avantage et d’envoyer son opposant au tapis. Malgré la baisse volontaire de son niveau de puissance, Zamasu constatait son évidente supériorité tactique. En conséquence, il rappela son rival à l’ordre en l’intimant de rehausser le niveau.


Cette provocation eut l’effet escompté, rendant derechef le Namek vert de rage. Emporté par une colère arrogante, Piccolo se redressa presque immédiatement pour saisir le saiyan par le dos de son Gi. La vitesse du lutteur démoniaque avait grandement augmentée, ne laissant pas le temps à Black de s’adapter. Afin de se libérer, le Kaioshin renégat tenta de repousser le bras de son concurrent à l’aide de ses mains jointes, poussant de toutes ses forces. Ce fut vain, sa posture était trop précaire pour lui autoriser cette échappatoire salutaire, il allait subir.


Jeté à son tour au sol, le justicier décalé fut écrasé par le coude renforcé de son adversaire, une énième utilisation de cette étrange technique de blindage du corps. Diablement efficace, cette bastonnade enfonça le guerrier de l’espace dans le sol, plongé sous les roches désolidarisées du damier. Incapable de supporter un tel impact, le malheureux laissa échapper un pur cri de souffrance qui résonna dans l’arène toute entière. Le misanthrope avait été frappé en pleine nuque, le genre d’attaques qui pouvait rompre la moelle épinière et provoquer une paralysie permanente ! Fort heureusement, la constitution incroyable de son corps saiyajin lui permis de s’en tirer sans fauteuil roulant.


Acculé mais ardent, Zamasu se redressa à reculons, prêt à accueillir les prochaines échauffourées combattives de son rival. Visiblement, il suffisait d’exciter l’égo de Piccolo pour en faire une machine de guerre effrénée. Tant mieux, sa colère le rendra prévisible, moins appliqué et fatalement porté sur l’offensive, tout ce qu’attendait Black.


Puis il arriva.




Garlic venait de bondir hors des gradins pour provoquer quelqu’un en duel, une certaine « peau-molle ». Les duellistes observèrent avec sidération cette scène de ménage, découvrant au passage une inconnue qui semblait proche de Lucifer. Elle était habillée dans le même style que ce dernier et dégageait une aura inquiétante digne des plus hauts démons. Nul doute, elle ne faisait pas parti du menu fretin et constituait une des nombreuses surprises dont ce château recelait. D’ailleurs, elle le confirma elle-même en désignant le malin comme son concubin ; ils étaient en couple ? Le diable était donc marié à une promise ? Quoi qu’il en soit, elle était aux antipodes de Garlic : elle était calme, reposée et gracieuse là ou son concurrent verbal ressemblait à Golum en armure, grossièrement.


Furibond, le souverain Makyan demandait à ce que cette impératrice qu’il jugeait laide disparaisse, un impératif qui ne semblait pas faire sourciller le maître des lieux. Lucifer se contentait d’installer du matériel audiovisuel dernier cri capable d’enregistrer, au moins en partie, le potentiel affrontement. Il n’était pas Satan pour rien, la captation du chaos devait le délecter au plus haut point ! Mais trêve de grivoiseries, il était hors de question qu’un second combat vienne gêner le premier ! D’ailleurs, le namek colossal en fit part au gnome malfaisant. Ce duel était une démonstration martiale, une lutte qui devait être observée pour apprendre et critiquer, pas pour se battre à coté ! Le saiyan fit un petit pas en avant, prêt à interrompre le conflit naissant et à ramener l’ordre… mais fut immédiatement interrompu.


Fourbe, le prétendant au trône de la Terre s’était jeté sur Black afin de profiter de cette ouverture exceptionnelle. Noble combattant, le renégat s’était laissé imaginer que l’intervention de Garlic avait mis en pause le présent affrontement, quelle erreur. Doué d’une brutalité maximale, Piccolo lui fracassa le visage en lui rappelant que le Shinma-Ryu ne laissait pas place à la pitié. Surpris encore une fois par l’opportunisme débridé de son adversaire, le Kaioshin fut salement battu, d’abord par un coup de genou en pleine tête, puis par l’encastrement de cette même tête dans ce qu’il restait du sol. Pulvérisé et neutralisé, il ne pouvait pas efficacement se dégager, étourdi par la frappe qu’il avait reçu contre le visage ainsi que sa présente posture fort désavantageuse.


Le Roi démon annonça qu’il ne suivrait aucune règle, cela faisant parti selon lui des préceptes démoniaques. Malheur ! En combinaison de cette précision, il préparait une redoutable technique que Black reconnaissait : Le Makosen !


« Mais tu n’as rien c… !!! »


BOOM


Une vaste détonation fit trembler le souterrain, provoquant l’éboulement partiel d’une partie de la zone d’entrainement. Le miroir de feu tout-puissant n’avait pas limité l’énergie qui alimentait sa redoutable vague déferlante, une démonstration de force qui appuyait sa puissance légitime. La fumée se dissipa, affichant un sosie de Son Goku privé de la partie supérieure de son Gi, couvert de blessures réouvertes à cause de son précédent affrontement. Zamasu avait proposé une démonstration martiale sans surpuissance pour éviter d’être encore plus gravement blessé, l’arrogance de Piccolo semblait plus forte que toute initiative partagée.
Black faisait peine à voir, mais il n’était pas encore vaincu, il se tenait maladroitement debout, ses yeux se redressant lentement vers son rival.



« Héhé… hahahaha… hahahHAHAHHA ! »




Il se mis à rire, faisant quelques pas vers son adversaire à la manière d’un pantin désarticulé.

« Pas de règles ? Tu es vraiment un imbécile… »




Il se moquait, il continuait à geindre.


« IL VEUT FAIRE UN ART MARTIAL SANS REGLES ! SANS CONSIGNES ! »


Hurlât-il en direction du ciel, n’ayant personne d’autre à interpeler de sensible à son discours.


« QUELLE RIGUEUR SE MANIFESTE DANS LE CHAOS ? QUEL SAVOIR SE COMPLAIT DANS L’IGNORANCE ? »


Il réorienta son regard vers Piccolo, l’air plus calme et sérieux.



« Je vais te montrer… »


Il frappa son torse calciné de son poing droit, comme si ce dernier ne ressentait plus aucune douleur.


« … L’importance de suivre des règles ! »


En reprenant la posture du poing de l’explosion libre, le saiyan se concentra au maximum. Il ne comptait pas faire usage de Ki à distance, ni de sa sainte puissance, il ne cherchait plus qu’à humilier ce misérable. Lorsqu’il fut prêt, laissant quelques secondes de préparation à son opposant, il frappa brusquement l’espace face à lui, provoquant un appel d’air bourrasque qui pulvérisa le sol jusqu’à son concurrent. Cette technique était normalement conçue pour créer une ouverture de combat au corps à corps : pas ici, c’était juste un gain de temps. Quelques secondes permettant à Black de planter ses mains contre le sol et d’utiliser toute sa concentration accumulée pour tirer… le champ de bataille entier ?! A l’aide de sa force colossale, il souleva la pierre constituant la base du repaire, tirant des centaines de tonne de roche taillée ! l’appui de Piccolo était ruiné, il était emporté par le terrassement surprise de Zamasu, projeté ainsi en l’air.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Unknown

Bondissant vers son rival, le misanthrope canalisa son énergie vitale au sein de son poing gauche, enveloppant ce dernier d’arcs électriques. Le coup fut distribué contre les côtes, le but était réellement de les briser, il n’était plus question de le ménager. Renvoyé au sol par la frappe, le namek n’était pas tranquille pour autant, Black était juste derrière lui, paré à poursuivre. Comprimant en permanence l’éventuelle distance entre lui et Daimao, le renégat lança un son véritable assaut.  


« Fais tes prières ! »


Face à Piccolo, il fit ressortir sa cage thoracique, assez pour que ses épaules puissent prendre l’ampleur néccéssaire à l’utilisation du fulgurant et détonant « Poing mortel du point de pression ».


A l’aide d’une vitesse supersonique, il percuta successivement les bras et le torse de son opposant de coups aussi multiples que précis. Si la paume du dragon était un pistolet, cette technique là était un fusil d’assaut, délivrant des centaines de mini-paumes du dragon. Comme la précédemment citée, cette attaque visait les muscles qui subissaient un relâchement maladif. Il se permettait de commenter ses frappes alors qu’il était en plein enchainement.


« Cette précision… Cette puissance… Elle ne vient qu’avec une rigueur suprême ! »


Il glissa en arrière et rassembla ses forces dans un de crochet du droit directement dans le sol, un coup barbare qui fit une fois de plus trembler l’arène entière. Suite à ce martèlement, les débris du damier crées par l’appel d’air réalisé plus tôt s’envolèrent tous vers le plafond. En prenant appui, le martialiste fit une série de bond de roches en pierres, un tracé sauté instinctivement calculé pour rejoindre le namek tyrannique tout en le confusant.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Unknown

Proche du contact, il fit quelques moulinets caractéristiques des techniques chinoises anciennes des écoles stellaires. Un observateur accompli pouvait y reconnaître la canalisation des forces spirituelles du Hokuto no Ken. Ces mouvements ne semblaient pas naturels, ils dégageaient une aura particulière qui était sensible de tous, Piccolo compris.


La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Rei-hokutonoken-chi


Une fois rendu à bout portant, il prépara son ultime coup avec la majorité des réserves qu’il lui restait.


« Hokuto Jūji Zan ! »

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  -MEw2xmDYwiRU9DTZvJUZ9eTYu3SoP21f2mQAc4g1r4

En parallèle des muscles et organes du corps, il existait certaines zones de ruptures, des faiblesses nommées « points vitaux » au sein des écoles du Nento et du Hokuto. Le Juji Zan était une méthode de frappe permettant de toucher une de ces fameuses régions secrètes du corps. Armant son index droit, il appliqua une simple pression sur le torse de son concurrent, une attaque qui semblait anodine. Sans un mot, il abandonna alors le contact, regagnant le sol comme si de rien n’était, évitant au passage une éventuelle contrattaque de son cruel adversaire.


« Tu as déjà perdu. »


Lui intima Black en le dévisageant.


« J’ai touché un de tes points vitaux, il ne te reste que quelques secondes avant qu’il n’explose ! »


Le sosie de Son Goku faisait l’impassible, mais il était en réalité terriblement fatigué. Il fallait prendre en compte que le makosen de Daimao l’avait mis dans un très sale état en réouvrant ses très graves blessures. Ce facteur physique combiné à l’épuisement conséquent à l’utilisation de telles techniques le mettait en sérieuse difficulté. Il priait intérieurement pour que cela suffise à arrêter le redoutable démon.



Car il y avait un détail auquel Black n’avait pas pensé...


Les nameks n’ont surement pas les mêmes points vitaux que les humains…

Spoiler:
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 59
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockJeu 4 Aoû 2022 - 15:19
Se limiter en suivant de bêtes règles ?
Idioties que voilà de la part de Black ! Piccolo ne savait rien de la race Saiyanne, de ses coutumes ou de sa morale, mais il était certain que celles-ci avaient déteint sur le bon sens de l’homme en noir au point de le rendre bien trop naïf pour sa propre santé. Profiter de l’irruption de Garlic sur le terrain pour porter un coup bas sur le massacreur ? Allons-y ! Rompre leur accord pour profiter de sa situation de faiblesse présente et user d’une déferlante de Ki pour châtier le malotru ? Pourquoi pas ? Au final, c’était tout naturel pour un démon de n’être fidèle qu’à ses propres instincts chaotiques. Le respect n’existe pas chez ces êtres, seulement la crainte ou la servitude absolue ! Et tant que Piccolo ne craignait pas son adversaire, alors les pires bassesses face à lui seraient toutes indiquées.
 
Le Makosen était l’une des plus puissantes techniques énergétiques du répertoire de Piccolo, originellement un Kikoha faisant partie des techniques de Mer du Shinô-Ryu enseignée par le vieux sage aux trois yeux qui avait parfait son entraînement. Une canalisation sommaire de son énergie vitale capable de raser une région toute entière avec une énergie modérée ou de concentrer cette dernière pour une attaque au rayon bien moindre, mais à l’efficacité diablement plus élevée ! Le dernier cas était mis en application ici-même, à bout portant, même ! Si ce n’était pas un individu aussi monstrueusement fort que Black qui y était soumis, alors la pauvre victime serait sans aucun doute disséminée aux quatre vents ! Mais si le Daimaô en voulait au Saiyans, il savait bien qu’il pouvait y survivre, ayant pu apprécier l’étendue de sa force au cours des différents combats qu’il a mené jusque-là.

 
« Allez, je sais que tu n’es pas encore hors-courses, petit. Lève-toi qu’on en finisse ! »
 
Et une fois la poussière soulevée par l’attaque retombée, force était de constater qu’il pouvait bien s’en relever. La douleur devait probablement assaillir ce pauvre diable… Qui pourtant se contentait de ricaner. Avait-il perdu la raison ? Piccolo le regarda de haut, visiblement ennuyé par la persistance de ce bougre à son égo, une expression qui se fera d’autant plus vive lorsque ce dernier beugla que les consignes étaient un élément primordial pour le bon développement du Shinma-Ryu. Et en quoi cela était-il nécessaire, ou même important ? Le chaos n’avait pas besoin de rigueur pour tout emporter dans la folie, et l’ignorance comme le savoir n’avaient rien à voir au fait de suivre des règles. Le savoir permettait aux puissants fauteurs de troubles d’instiller le chaos de la plus efficace des façons, bien au contraire ! Déblatérer ces inepties était indigne d’un prétendant au pur Mal que visait le Clan des Mazoku, les Makyans ou même les forces de la Main du Diable.
 

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Y8ke

« J’ai dû taper trop fort sur ton ciboulot, Black... On dirait qu’il va falloir que je t’en mette une autre pour te réparer ça ! »
 
Le sosie de Son Goku, pour toute réponse, lui affirma alors son désir de lui montrer ce que l’ordre apportait aux arts martiaux. Il en demandait encore, et il en aurait encore ! L’aura jaune et électrique caractéristique de Piccolo jaillit, montrant qu’à partir de maintenant, il se battrait à 100% de ses capacités, avant qu’il n’entre naturellement en posture de garde lorsque son adversaire faisait de même, les yeux de l’un rivés sur ceux de l’autre. L’air entre les deux guerriers se distordait aux yeux des spectateurs tant la chaleur qu’ils dégageaient était importante. L’échange qui allait se dérouler ici avait une sacrée importance comparée à ceux qui avaient déjà eu lieu jusqu’à présent.
 
Ce n’était plus une démonstration martiale, c’était la confrontation de deux idées des arts martiaux. Le Yin et le Yang se faisaient face pour déterminer la ligne que devrait prendre le style naissant du Shinma-Ryu. Néanmoins, il fallait préciser une chose : le tier du Shinô-Ryu basait ses capacités sur des techniques de Ki, les brider était idiot pour pouvoir appréhender le plein potentiel de cet art divin. Et plus encore, dans sa vision du Shinma-Ryu, une autre idée du Roi Démon était d’y incorporer de la magie noire, un autre élément banni par les règles de Black, mais moins contraignant pour quelqu’un comme Piccolo qui ne se basait, du moins pour l’instant, presque aucunement sur ces arcanes-là… En dehors d’une petite surprise qu’il préparait pour un moment… Opportun.
 
Mais il n’avait pas le temps de planifier sa stratégie, puisque le bougre d’en face prenait l’initiative avec une bourrasque d’air puissante, un coup bien connu des Mazokus que Piccolo reconnaissait entre mille. Il leva donc sa garde en croix pour recevoir le choc, superflu bien évidemment comme c’était souvent le cas avec ses attaques-là. C’était plus ou moins une technique de frime, et la sortir ajouterait presque encore à l’insulte de Black envers le monarque.

 
« Hah, comme si ça allait servir à quoi que ce so-OUAAAAH ! »
 
Un leurre, bien évidemment !
Alors que le géant vert voulait montrer sa résistance, Black profita de sa distraction pour planter ses mains dans le sol meurtri de la zone et la retourner purement et simplement, jetant en l’air une quantité colossale de gravât ainsi que des pans entiers du sol sur lequel se tenait le démon qui perdit donc naturellement l’équilibre, se reprenant en usant de son Buku Jutsu pour léviter proche du sol. Mais ce moment d’inattention pouvait s’avérer des plus malencontreux : le guerrier de l’espace plongeant vers Piccolo pour lui coller un coup de poing chargé de Ki dans les côtes, ce à quoi le Démon couvrit son flanc de sa technique de renforcement précédemment utilisée… Mais en urgence, la défense qu’elle conféra ne s’avéra pas fameuse, et Black put bien sentir quelque chose se briser après son coup de poing, ce qui lâcha au Namek un hoquet de douleur. Renvoyé en arrière, il ancra ses pieds au sol pour se retenir alors qu’il voyait en face de lui son rival bomber le torse, préparant de toute évidence un nouvel assaut que son atout précédent ne saurait de toute façon pas gérer.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Rm11

* Misérable ! *
 
Cette fois-ci, ce furent ses yeux qui se chargèrent de Ki, les veines de ses globes oculaires se gorgeant de sang tandis qu’une pléthore de frappes fusèrent sur lui à toute allure. Son intuition était juste, Black était parti pour l’assaisonner ! Mais hélas pour lui, Piccolo avait encore un tour dans sa manche ! Il put voir que les yeux du colosse en face de lui voyaient absolument toute la myriade de coups qui le menaçait, les deux bougeant indépendamment pour gérer ces informations extrêmement rapides à la façon d’un caméléon ! Le Daimaô voyait tout, et réagissait avec brio à l’enchaînement, parant lorsqu’il pouvait les coups de ses avants bras ou esquivant les autres au plus grand étonnement des spectateurs qui peinaient déjà beaucoup à suivre la rencontre à l’exception des cadors comme Lucifer ou les deux zigotos qui avaient l’air de se lancer dans un combat parallèle dans les gradins.
 
Constatant sans doute que sa furie était contrecarrée, Black reprit ses distances pour détruire le sol une fois de plus, laissant la roche voler dans les airs pour mieux s’en servir comme plateformes pour sauter tout autours de Piccolo, dont les yeux continuaient de le suivre. Une énergie particulière semblait se concentrer dans ses bras… Une énergie inquiétante, même ! Qu’il vienne ! Qu’il vienne ! Qu’il vienne et subisse la contrattaque terrible que lui préparait son monstrueux opposant ! Il attendait la ruade finale pour le cueillir en plein vol et lui faire mordre la poussière comme il se devait ! Lorsque le clone du protecteur de la Terre se jeta à nouveau sur lui, le souverain, tout sourire, lui lâcha un Soumasen pour le faire rôtir ! Mais d’un mouvement adroit, le combattant d’ébène esquiva de justesse, laissant simplement les deux lasers lui faucher quelques cheveux alors qu’il déchaîna sur le corps imposant du Roi sa technique des plus ésotériques !


« Qu’est-ce que- ! »
 
D’un doigt, Black pressa le torse de son opposant avant de simplement se retirer, l’air victorieux…
Autant dire que le Roi Démon ne savait trop quoi dire ou faire ! De toute évidence, il savait ce qu’il venait de faire, et les mots du Saiyan confirmèrent ses craintes : il voulait de toucher un de ses points de pression ! De telles techniques existaient sur Terre, bien sûr, et bien que Piccolo ne fût clairement pas des plus doués avec elles, préférant une approche plus dure du combat, il avait déjà été sujet à ce genre d’attaques, lui et ses enfants viciés. Néanmoins, jamais celles-ci n’avaient été efficaces contre lui et les siens, et ce pour une bonne raison : c’était une technique d’humain utilisées contre d’autres humains en profitant de leur constitution humaine ! Les démons, ou Nameks s’il faut les désigner ainsi désormais, ne possèdaient pas du tout le même organisme que ces mortels, et c’est pourquoi ils étaient immunisés face à ce genre d’attaques… Mais Black n’était pas n’importe qui. C’était un alien, comme lui ! Qui sait, peut-être était-il au courant des points de pression de la race de Piccolo, les Nameks !

 
« Exploser dans quelques secondes hein ? Ça me laisse quoi, dix secondes à vivre, j’imagine ? »
 
Dans un élan de bravade, Piccolo afficha un rictus mauvais, masquant son angoisse malgré la sueur qui coulait sur son front.
 
« Heh... Heheheheheh... Je vais compter jusqu’à dix, alors, qu’on voit ce que ça fait ! Un… »
 
Pour l’instant, rien.
La part d’ombre de Kami se sentait encore en pleine santé, fraîche comme un gardon. Il bomba le torse, les poings contre les hanches pour signifier son bon état malgré la douleur lancinante causée par le coup de poing donné plus tôt à son flanc.

 
« Deux… Trois… Quatre… Cinq… S- »

Tout d’un coup, le Namek se stoppa, les yeux écarquillés.
Sa posture fière perdit sa superbe d’un coup alors qu’il se prenait la gorge d’une main, l’autre sur le ventre. Il voûta son dos, ses veines battant sur le haut de son crâne. La douleur aux côtes s’estompa d’un coup tandis qu’une autre bien plus grande assaillait son corps. De la bave tombait de la bouche béate du titan alors que son buste gonflait. Le salopard n’avait pas menti, il avait réellement touché un point sensible ! Après le buste, se fut la gorge qui gonfla, nervurée à souhait alors que Piccolo se retenait de vomir le repas qu’il avait pris juste avant à l’œil. Et dans un instant qui sembla durer une éternité, Piccolo cracha…
 

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Grnl

Un œuf.
Un bête œuf. Piccolo lui-même tombait des nues. On venait… De le forcer à pondre ? C’était quoi encore ces conneries ?! Sa paupière battait alors qu’il remettait de l’ordre dans ses idées pendant que devant lui son œuf était en train d’éclore, révélant… Un petit bonhomme à la peau évidemment verte, qui avait typiquement la tronche de Black… Ou plutôt, pire encore, la même tronche ahurie que celle du petit singe Son Goku ! Ce qui faisait du sens, puisque l’esprit de Piccolo était concentré sur Black lors de cet affrontement. Le garçon se leva, habillé d’un simple pantalon noir, levant le regard vers son père.

 
« Je- »
 
Avant même que le nouveau-né n’énonce la moindre phrase, Piccolo lui envoya un high kick dans le menton l’envoyant valdinguer à côté de Black qui lui aussi devait sans doute être pas mal paumé. Piccolo n’était pas d’humeur ! Il n’avait pas la tête à ça ! Au contraire, il avait la haine ! Une haine ô combien terrible ! Il venait de donner naissance, contre son consentement de surcroît, à un bambin avec la gueule exacte de son pire ennemi ! Le démon était livide tant sa colère avait atteint un cap absurde. Son visage n’était même pas défiguré par la rage comme à son habitude, il était faussement neutre, les yeux simplement écarquillés et le crâne nervuré.
 
« Qu’est-ce que t’as fait ? »
 
Piccolo se jeta sur Black, armant son bras droit pour lui asséner un coup du tranchant de sa main à son coude gauche, concentrant dans ce tranchant assez de Ki pour lui donner la même capacité que ce que le nom de cette partie de la main le laisse suggérer, dans le but clair de lui briser le bras avec une froideur implacablement haineuse.
 
« Qu’est-ce que t’as fait ?! »
 
Il attrapa de suite la tête chevelue du criminel avant de lui envoyer un coup de boule droit dans le pif.

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Fwbz

« QU’EST-CE QUE TU M’AS FAIT, BÂTARD ?! »
 
La colère sourde prit le dessus alors que le démon, beuglant, usait encore une fois de sa technique pour renforcer la solidité de son pied et frappa à nouveau avec celui-ci au niveau… Et bien des bijoux de famille, une punition plus qu’appropriée pour le désolant spectacle qui venait d’avoir lieu. Ce combat à l’origine amical n’était désormais ni plus ni moins qu’un pugilat chargé de rancœur ! Où était l’ordre dans toute cette fumisterie ? Que l’on dise au Grand Roi Démon Piccolo où donc pouvait bien se trouver ce concept abstrait, car il ne le trouvait guère.
 
Au pays des fous, seul le Chaos peut hélas germer.
Pour le meilleur comme pour le pire.
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 283
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockVen 5 Aoû 2022 - 10:45
Se battre sans la moindre discipline était une erreur monumentale dont Piccolo allait rapidement sentir le contrecoup. Un revers initié par l’ultime mouvement de Black, l’expression d’un art martial chinois millénaire de l’école du Haut-couteau de cuisine. Le Hokuto Juji Zan permettait la destruction d’un point vital, abattant presque forcément la cible de cette capacité surnaturelle. Convaincu par la supériorité de cette faculté ancestrale, Zamasu avait jugé bon d’y mettre le reste de ses ressources, misant ainsi sur un coup de maître lui permettant d’assoir sa domination. Malgré tout, le Namek ne semblait pas impressionné, il était si confiant qu’il nargua Black en mimant le comptage des fameuses dix secondes.

« Tu peux faire l’intéressant, tu vas bientôt connaître la plus violente des défaites ! »

Mais « violent » n’était pas le bon terme.

Brutalement acculé au cours de son compte, le roi démon se vouta, irrémédiablement paralysé par un inconfort aussi brusque qu’improbable. Le saiyan misanthrope était rassuré par ce retournement de situation, il craignait un instant d’avoir l’air ridicule en effectuant une technique qui n’aurait eu aucun effet sur Daimao. Mais… quelque chose n’allait pas. La contorsion de son rival n’était pas celle qui résultait de l’utilisation classique du Juji Zan. Black aurait-il raté son coup ? Impossible, il le maîtrisait à la perfection et ne pouvait pas se tromper. Le Kaioshin renégat se crispa, zieutant avec un certain dégout le spectacle grotesque proposé par Piccolo. Gesticulant de manière patibulaire, le champion du Shinô-Ryu sembla déglutir…

Un œuf.

Une immense coquille couverte d’une bave infecte qui fut éjectée derechef du gosier de son créateur. C’est seulement à cet instant que Zamasu compris la stupidité de sa stratégie. La technique qu’il venait d’utiliser avait été créée pour affronter des humains disposant de points vitaux disposés au niveau des organes et des muscles. Les Nameks étaient constitués différemment, leurs points vitaux étaient placés ailleurs !
Mais qu’avait donc touché Black ?

« Oh non. »

Souffla-t-il simplement en contemplant l’innommable. Le gigantesque œuf s’écrasa au sol, libérant aussi son contenu qui n’était autre que…

« Papa ? »

Une fusion irréaliste entre le justicier et le roi démon, une sorte de démon portant le visage du premier tout en profitant du corps du second. Ce bonhomme ne semblait pas méchant, mais ses traits combinés à ses cornes reproduisant parfaitement la chevelure de Son Goku le rendait totalement inacceptable aux yeux inquisiteurs de son géniteur. Exaspéré autant qu’énervé, le pendant maléfique du tout-puissant maltraita sa progéniture en l’envoyant balader vers Black. Pensait-il que le saiyan allait s’occuper seul de la garde d’un tel enfant ? C’était hors de question !

Ahuri, le guerrier de l’espace réceptionna sans vraiment le vouloir cette création du Sheitan contre ses pectoraux. Le petit être remercia immédiatement son bienfaiteur.


« Merci papa ! »


Grommelant et craignant les moqueries de ses congénères, Black vint saisir le gamin reconnaissant par le col, lui adressant un regard haineux avant de le jeter en direction du public, à savoir Evie, Garlic et Lucifer. Il avait déjà assez de problèmes comme ça, il n’allait pas s’encombrer d’un gosse ! Et quand bien même il n’avait pas voulu imposer la génération d’un marmot, il en demeurait invariablement responsable. Ça, Piccolo l’avait bien compris et adressait une haine sans pareille pour son divin adversaire !

Sur ses gardes, le saiyan se préparait au pire, ressentant presque immédiatement la hausse critique du niveau de son opposant. Le colosse avait les yeux injectés de sang, il voulait faire payer Black.

« J’en sai-- »

Trop lent, Daimao s’était déjà jeté à corps perdu dans la bataille. En accumulant de l’énergie au sein de la tranche de sa main droite, le démon fut en mesure d’entailler méchamment le guerrier de l’espace qui ne parvint pas à s’évader. Le bras ensanglanté, le malheureux tituba en arrière en gémissant comme l’animal blessé qu’il était. La blessure n’était pas mortellement profonde mais restait assez grave pour que le malheureux perde l’usage de son membre jusqu’au coude.

« AAAAAAHHH !!! Espèce de taré !!! »

Brailla le misanthrope en reculant rapidement, pas assez pour éviter la colère de son rival.

Dominé par sa frustration, Piccolo vint saisir Black par les cheveux sans grande résistance : Le Shinjin était épuisé et blessé, il ne faisait plus le poids. Le Roi maléfique percuta le visage de sa victime à l’aide de ses phalanges, éjectant ce dernier plusieurs mètres en arrière. Zamasu était éclaté contre le sol, à peine capable de contenir le sang s’évadant de son membre blessé. Mais ce n’est pas ça qui allait appeler le Namek à la raison : le tyran malfaisant renforça son corps entier pour porter un coup final, aussi précis que mortel. Dans un mouvement parfait, le Roi démon percuta l’entrejambe du saiyan, provoquant l’arrêt de tout OST de combat dans un renfort du comique de situation.

Plus rien, le vide.

Black venait de s’évanouir de douleur.


Comte Lucifer
Comte Lucifer
Demon
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 09/02/2022
Nombre de messages : 21

Techniques
Techniques illimitées : Envoûtement ; Télékinésie ; Téléportation
Techniques 3/combat : Blood Bomber ; Vampirisme
Techniques 1/combat : Devil Castle Cannon

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  ClockJeu 18 Aoû 2022 - 4:46

« Allons, sois gentille avec lui. » plaida le comte.« Il n'a pas encore tout à fait dessaoulé. »

Lucifer ne s'était pas attendu à ce que sa compagne trouve elle aussi maille à partir avec l'un de leurs invités, mais n'allait pas s'en plaindre ; cela faisait deux spectacles pour le prix d'un. Quand bien même il dut admettre que leurs allées et venues entre le sol et les gradins faillirent lui faire tourner la tête : il n'était plus habitué à tant d'effervescence concentrée en un seul et même point.
Apparemment heureuse de pouvoir enfin se dégourdir, Evie prenait un malin plaisir à faire tourner son adversaire en bourrique, pour la plus grande joie du maître de maison - lequel s'assurait régulièrement que les caméras n'en perdent pas une miette, que ce soit pour sa collection privée ou une diffusion ultérieure. Mais autant qu'il puisse apprécier ces chamailleries, il n'en perdait pas de vue l'autre affrontement ; celui-là même qui était censé prouver la supériorité des techniques que le Namek avait évoqué un peu plus tôt.

Et effectivement, celui-ci vint subitement à bout de son opposant - d'une manière que certains pourraient qualifier de déloyale, mais en tant que Dieu-Démon, Lucifer ne s'embarrassait pas de telles considérations. Une victoire était une victoire, qu'importe comment on s'y prenait pour l'arracher ; n'en déplaise au perdant de ce duel d'exhibition.  Ainsi purent-ils entendre des applaudissements s'élever depuis les tribunes tandis que Black chutait lourdement, terrassé.

« Bien. Je crois que nous en avons assez vu pour aujourd'hui ! »

Canne en main, le comte descendit directement au cœur de cette arène - aussi improvisée qu'elle soit - pour déclarer vainqueur celui qui tenait encore debout, avant que les effets de l'adrénaline lui suggèrent de finir le travail. On ne sait jamais. S'il n'avait aucun doute sur leur capacité à cohabiter en temps normal - ne les avait-il pas vus s'enivrer ensemble ? -, pour des individus comme eux, un réflexe malheureux n'était jamais très loin.

Or, il n'avait pas déjà investi de son matériel médical dans la guérison de Black pour le voir les quitter aussi rapidement. Il l'avait pourtant bien prévenu qu'il était encore amoindri, mais le « Saiyan » n'avait rien voulu entendre ; il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même.
Certes, le vaincu n'avait apparemment pas subi de lourds dégâts, exception faite du coup de grâce, mais s'en assurer ne semblait pas être une mauvaise idée. Néanmoins, il convenait de remercier le maître pour la leçon qu'il venait de donner, même s'il n'avait pas prévu qu'elle tournerait de cette manière.

« À l'évidence, notre ami a encore besoin de se reposer. Je me charge de le ramener en lieu sûr, ce sera plus confortable pour lui. Bien sûr, cela n'ôte aucun mérite à votre victoire... J'avoue avoir été impressionné par votre technique. Je gage que nous aurons beaucoup à discuter à son sujet. Igor ? »
« Euh, oui maître. »

Le majordome clopina rapidement jusqu'à eux - du moins autant qu'il en était capable -, apparemment toujours indemne malgré les sévices infligés par Garlic. Ce dernier apprendrait que Lucifer s'était assuré de la résistance de son personnel, ne serait-ce que pour ne pas devoir en changer régulièrement. S'il n'avait pas le plus doux des visages - peut-être était-ce pour cela que le roi Makyan s'était pris d'affection pour lui -, Igor était un serviteur zélé, toujours prêt à exaucer ses moindres souhaits. En l'occurrence, celui de ramasser le corps inerte de leur invité avant qu'il puisse prendre la poussière pour le ramener dans la chambre qui lui avait été attribuée. Manifestement, ils avaient bien fait de ne pas remettre au placard le matériel médical ayant servi à le réanimer la première fois...

Quoique ses consommations lors du banquet n'étaient peut-être pas étrangères à ce moment de faiblesse de sa part. Tout « Saiyan » qu'il prétende être, son métabolisme semblait humain à peu de choses près ; que ce soit le cas pour l'absorption de substances ne serait pas aberrant, là où les deux autres étaient peut-être mieux adaptés à de telles festivités.
Une question intéressante qu'il ne manquerait pas d'étudier plus en détails lors de leurs prochains repas - car il était clair désormais que ces trois vauriens étaient là pour rester. Il ne savait pas encore jusqu'où pourrait aller un éventuel partenariat, sa notion du contrat n'était peut-être pas la même que la leur, mais ils avaient su le divertir suffisamment pour gagne sa sympathie - mais pas sa confiance, évidemment ; il ne fallait pas trop lui en demander.

« Bien sûr, vous êtes libre de disposer à votre gré des installations. » dit-il, s'apprêtant à emboiter le pas à son intendant - lequel s'employait déjà à traîner Black au sol en direction du lit qu'il n'avait finalement quitté que l'espace de quelques heures. Son regard erra cependant du côté de la chose née de Piccolo - contre son gré, l'avortement ayant dû lui être refusé -, qui avait malencontreusement survécu à sa projection dans un mur de béton. « Avant d'y aller, j'aimerais savoir ce que vous comptez faire de cette étrange créature. »

Ayant ses propres griefs envers le fauteur de troubles dont elle était inspirée, Lucifer n'était guère enclin à la voir déambuler dans les couloirs du châteaux ; cela rappellerait trop de mauvais souvenirs... Mais il ne pouvait pas non plus décemment demander à son nouvel associé d'éliminer ce qui, selon toute vraisemblance, n'était rien moins que sa progéniture.

Après tout, être un Seigneur du Mal ne devait pas nécessairement vouloir dire être un mauvais père : c'étaient deux choses distinctes, au sens où il l'entendait. Même les êtres les plus malveillants avaient bien le droit d'avoir quelques valeurs, aussi étranges qu'elles puissent paraître en voyant de quels méfaits ils étaient capables. Mais... Oui, s'il pouvait voir la tête de ce garnement au bout d'une pique, fut-ce celle d'une pâle imitation, il n'irait pas s'en plaindre.
Au Namek d'en décider. Peut-être y avait-il meilleur usage à en faire, mais s'il pouvait les concevoir aussi aisément, il serait toujours temps d'en faire un autre - et ils ne s'en porteraient que mieux après l'avoir vu mourir. Douloureusement, de préférence.
Certes, c'était bien mesquin de sa part - mais considérant que l'original avait saboté un plan vieux de cinq mille ans, il estimait avoir le droit de l'être. Qui donc oserait le lui reprocher ?

« Ghastel ! » s'exclama-t-il. L'un des démons présents dans les gradins se leva avec une raideur quasi-militaire, comptant apparemment parmi ceux que l'attrait de l'alcool avait épargné - ou qui s'en était plus vite remis que leurs invités. En plus d'une taille non-négligeable, ses larges cornes et sa peau grumelée écarlate lui conféraient une indéniable aura d'autorité ; l'on n'en attendait pas moins du général de son armée. S'il n'avait aucune arme avec lui, sa force seule devrait suffire à les séparer s'il le fallait avant qu'ils n'aillent trop loin. Malgré l'ambiance bon enfant de cette petite échauffourée, un accident est si vite arrivé... « Assure-toi que personne d'autre ne soit blessé en mon absence. Il serait dommage que notre aile médicale se retrouve déjà débordée. »

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Dieh

« D'accord, seigneur. » gronda le guerrier chtonien, lui aussi bien plus en forme depuis sa défaite aux mains du même gamin à queue de singe. Quoique conscient que ce n'était pas à lui de décider du sort de l'erreur de la nature dont avait accouché le Namek, il ne put s'empêcher de lui administrer un coup de pied en le voyant se relever, le renvoyant s'affaler dans les décombres.
« Bien. Je reviens tout de suite. Soyez raisonnables en m'attendant. » demanda-t-il dans un sourire.

Mais rien ne permettait d'affirmer qu'ils allaient en tenir compte.
Contenu sponsorisé

La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Empty
MessageSujet: Re: La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black    La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black  Clock
 
La confrontation des arts démoniaques ! Piccolo Vs Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Observation] Roi Démon Piccolo VS Black Goku
» Retour aux sources démoniaques haha !
» Une confrontation disparate.
» Confrontation de Saiyan
» Confrontation Dangereuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-