Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Partagez
 

 Un sacré projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kailan
Kailan
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/08/2021
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ascended Self / Voltage Wrath / Kai Kai
Techniques 3/combat : God Gate / Hidden Truth
Techniques 1/combat : Divine Retribution

Un sacré projet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un sacré projet   Un sacré projet - Page 2 ClockSam 16 Juil 2022 - 2:31
Laisser un démon se pavaner à l’air libre au sein des hautes instances d’une planète, c’était la porte ouverte à toutes les menaces, et il ne fallait pas vraiment être un grand sage pour le deviner. Pourtant, ce genre de scénario est arrivé souvent, trop souvent même au cours de l’histoire de l’Univers 7, un plan où les êtres surnaturels se complaisaient un peu trop à manipuler les mortels. Il suffisait de voir les Black Feathers pour se rendre compte jusqu’où la duplicité démoniaque pouvait mener, et si Kailan pouvait empêcher un peuple tout entier de devenir des pantins au cours d’un funeste projet diabolique, alors il devait tout simplement le faire. Mais alors qu’il annonça la vraie nature du mesquin dimensionnel, ce dernier ne semblait pas décontenancé pour un sou. Au contraire, il semblait content ! Mais au lieu de répondre directement à ces accusations, il avait l’air de s’amuser à faire une petite prestation, maniant tout aussi bien le verbe que dans les ouvrages qui le dépeignait en parlant d’un certain Cabba, un nom très Saiyan d’ailleurs. Autant dire que Kailan ne baissa pas sa garde un seul instant.

Mais que pouvait-il faire lorsque celui invoqua une ombre dont la silhouette rappelait fort celle du Légendaire Broly pour agresser directement l’une de ceux avec qui il se présentait ? La fenêtre de réaction était trop petite, et l’action était trop aléatoire pour ne pas prendre Kailan par surprise. Le choc fit trembler l’air de la pièce, menaçant de faire tomber l’estropié à la renverse.


« Malédicti- ! »

Mais tout aussi rapidement, le démon releva la femme qu’il venait de mettre à terre, présentant la résistance du blindage qu’elle portait. Ce n’était selon lui qu’une simple démonstration des capacités de la dénommée Zelen. Les capacités de chacun des visiteurs d’ailleurs. Tel un escroc qui présentait ses marchandises avec brio pour omettre les défauts évidents de son offre piégée. Même si les autres individus ci-présents ne participaient pas de leur plein gré à une machination, il était plus qu’évident que le Baron était en train de tisser sa toile pour mieux attraper et dévorer le nouveau gouvernement de la Terre. Représenter le changement brusque et le chaos, ça voulait à la fois tout et rien dire. Et dans un régime qui promeut l’ordre, il devrait être impensable de le laisser faire son nid ! Le Saiyan corpulent, qui jusqu’alors n’avait que peu parlé, tenta d’expliquer au vieil ermite que c’était un mal pour un bien en usant de comparaisons agricoles. Si Kailan avait lui-même la main verte, il n’était absolument pas d’accord avec cet avis pour la simple et bonne raison que faire croire que la situation était sous contrôle était justement la spécialité de ces fanatiques de la discorde, et le fait qu’un Saiyan, peuple que le borgne à juste titre savait peu réfléchi, prenne sa défense n’était en aucun cas un moyen pour lui de se détendre !

« Comment pouvez-vous savoir que les choses sont sous contrôle ? Les victimes innocentes de son imaginaire tordu sont indénombrables, et tout autant furent ceux qui pensèrent pouvoir le contenir. Les intrigues politiques sont son terrain de jeu, et contrairement à vous, il a des millions d’années d’expérience dans le domaine ! »

Et ce n’était pas un objectif commun, comme le disait l’humain Garou qui de toute évidence était un homme de peu de clairvoyance, qui pouvait l’empêcher de se retourner contre ses alliés du moment tant qu’il trouve la situation à son vil goût. Mais le désir d’union du reste de la salle sembla prendre le pas sur la raison, gagnant même Scalio qui contre toute attente se posa sur son siège pour accepter cette collaboration. Il assura que d’avoir bien compris le point de vue de Kailan, mais affirma avoir des projets pour l’archidémon. C’était une mauvaise idée. S’approcher de tout ce qui a un rapport de près ou de loin à ces êtres de malice pure était une mauvaise idée… Surtout pour un projet aussi grand que celui d’une insurrection contre l’ordre divin lui-même ! A la simple évocation de cette ambition, le Godslayer ne put s’empêcher d’afficher un sourire, bien qu’il se rendait compte de la menace de Babel. Peut-être était-il assez obnubilé après ces millénaires de souffrance par la perspective de mettre à mal les cieux pour accepter l’aide des pires crapules de la Création, mais ce n’était certainement pas le cas du Gardien, qui avait du coup l’impression de jouer le trouble-fête quand le Premier Ministre appela à trinquer à la chute prochaine de Demigra.

Le rôle véritable d’un Gardien était celui d’un berger.
Il devait guider les brebis pour ne pas qu’elles s’égarent. Et comme pour un berger, il ne pouvait simplement pas laisser un loup se balader impunément parmi elles. Ce n’était pourtant pas sa planète. Ce n’étaient pas ses brebis. Mais il y avait une raison pour laquelle le vieux sage avait décidé de quitter son logis. Et cette raison s’appelait Marcos Smith. Un homme avec un bon fond, perdu et brisé par les machinations des dieux comme il y en avait des milliards dans l’Univers 7. Des Marcos Smith, il en habitait sur tous ces mondes où les monstres se livraient à leurs fantaisies. Peut-être ne pouvait-on plus rien pour réparer la psyché de ces pauvres hères… Mais il était encore possible d’empêcher d’autres âmes de sombrer dans ces souffrances. Et pour cela il ne fallait pas qu’à peine débarrassés des divinités, celles-ci soient remplacés par de plus vicieux tortionnaires.

Babel se réjouissait assurément d’être tombé sur des oreilles conciliantes, et ce seul fait suffisait créer la défiance chez Kailan. Et après un laïus sur la notion de Destin, leçon pseudo-sage que la plupart des démons aimaient de tout façon sortir sous mille et une version afin de mieux adapter leur langue de vipère à leur cible pour gagner leur respect avec des opinions plaisantes, il parla directement de faire usage de sa magie noire pour manipuler l’esprit des soldats de l’armée Terrienne. Cette proposition était absolument abjecte, et alors que le protecteur de Vegeta comptait monter au créneau, le diable à la casquette le prit à part en commentant sur son savoir. Oh pour savoir, ça il en savait des choses. Les archidémons faisaient partie du haut du panier des entités démoniques, et chaque érudit un peu sérieux du surnaturel, un domaine plus que nécessaire pour un Gardien vigilant, apprends les ravages qu’ils peuvent causer. Mais parmi tous les archidémons, si Mars Babel était encore frais dans l’esprit du sage, c’était pour une autre raison.


« J’en sais assez, Baron. Sur toi et tes vingt-et-un frères et sœurs. Et ce n’est pas la première fois que j’ai le déplaisir de constater de ton existence : je t’ai déjà vu tenter de poser tes fils sur la reine de Vegeta pour en faire ta marionnette. »

Eh oui, Kailan avait bien pu constater des évènements qui chamboulaient sa planète à l’aide de son Œil Céleste.
A ce moment-là, bien que cette pensée le remplisse de honte, il ne cherchait qu’à rendre l’âme, et voir l’Alliance Maléfique, l’Empire d’Elyséa, le Royaume Saiyan et l’Empire Cold faire des étincelles lui indiquait bien que son monde était condamné. Il n’était donc pas intervenu en voyant un autre charognard tourner autours de cet animal mourant qu’était sa terre natale. Mais sur cette contrée dans laquelle il y avait encore de l’espoir, il n’y avait aucune chance qu’il se montre aussi passif qu’avant !


« Mais puisque l’Ange d’Auros t’a repoussé, tu abandonnes l’idée de manipuler les Saiyans pour jeter ton dévolu sur la Terre ? C’est ça, ton projet ? »

L’Ascended Self de Kailan se dissipa, jusqu’alors lévitant dans les airs à côté de Kailan.

« Mais de toute évidence, mes avertissements ne serviront pas à te bannir à nouveau dans ton plan originel, et je doute de ma capacité à y parvenir par moi-même, et encore moins sans que l’une des personnes présentes ici ne m’en empêche… »

Mais le démon ferait bien de faire en sorte de garder ce paramètre en tête.
La première occasion serait prise pour exorciser cette engeance du Mal. Et en parlant de mal, la curiosité malsaine de la Tour la poussa à demander plus d’information sur un certain « Jeu du Diable », un enchaînement de torture physique et psychologique mené par le sadisme du Dieu Démon Démigra, auxquels la dame en armure et le Saiyan dodu avaient participé contre leur gré. Ce fut avec difficulté qu’ils échangèrent sur leur expérience dérangeante, un discours lourd de trauma que l’empathie de Kailan constata sans mal. Il s’excusa alors que le forcené Garou pliait les voiles sans trop participer aux conversations. Le guerrier de l’espace de l’Univers 6 raccompagna ensuite les autres nouveaux arrivants fraîchement recrutés avant de retrouver le grisonnant seul à seul. Il se laissa tomber sur son fauteuil avant de reparler de cette mésaventure au cours de laquelle il avait rencontré ce Jojiba. Personne ne méritait pareil sort. Il avait parfaitement raison, cela tombait sous le sens… Il lui demanda alors son but. Le pourquoi de la rencontre qu’il prévoyait avec le Gardien de la Terre.


« Mon but… »
« Dis-lui. »

Le Godslayer, toujours indiscernable, se tenait debout à côté du bureau. Il savait ce qui allait se passer. A force, il commençait à connaître son camarade d’infortune… Il se sentait mal dans sa peau. Encore plus lorsqu’il s’était rendu compte que sa non-implication dans la préservation de Plant constituait son implication dans la dégénérescence de sa situation. Il n’avait pas causé le chaos, mais il n’avait rien fait pour activement l’empêcher. Il n’avait fait que baisser les bras et ignorer un devoir qu’il ne pensait simplement pas faisable, au lieu d’essayer. Mais peut-être aurait-il pu faire plus. Peut-être aurait-il pu planter les graines de jours nouveaux et meilleurs pour son peuple avec quelques stratagèmes…

« Je ne suis pas tout blanc, sieur Scalio. Loin de là. Je... »
« Là n’est pas le sujet, va droit au but. »

L’apparition ne se faisait pas prier pour intervenir. C’était de son vivant un homme d’action. Il avait sans doute plus en commun avec le représentant du gouvernement que l’éclopé. Il savait comment marchaient ce genre de personnes.

« … Rendre l’Univers meilleur. »

C’était si naïf… Si gentillet… On croirait entendre parler un bambin qui croyait encore que la vie lui gardait de bonnes surprises. Mais contrairement à ces jeunes pousses pleines d’espoir, c’était par purs remords que Kailan agissait désormais.

« Je souhaite rendre l’Univers meilleur là où je le pourrais. Mettre mes talents de Gardien au service de ceux qui accepteront mon aide. Je souhaite… Me racheter. »

Il n’était pas honnête, ni envers Scalio, ni envers lui-même. Et le Godslayer n’aimait pas ça.
« Ne tourne pas autour du pot ! »

« Il... Il s’est passé du temps entre la première destruction de Végéta et son retour de nulle part. Pendant tout ce temps, j’ai pu vivre dans l’Au-delà. Une vie normale, entouré de gens normaux... Et les Dieux… Les Dieux m’ont renié ce droit. Ils m’ont tiré de ce rêve pour me remettre dans cette… Carcasse brisée, prisonnier d’un monde qui ne veut pas de moi. Je souhaite retourner au Paradis qu’on m’a enlevé, Scalio. Et pour cela, je dois redresser mes propres torts. Alors… »

Et pour cela, rejoindre un régime étranger pour y jouer le garde chiourme et empêcher ce dernier d’être contrôlé par des forces obscures tout en partant à la chasse aux dieux démons… Était en totale accordance avec son idée de départ. Le Saiyan avança simplement sa main droite, ouverte pour inviter une poignée de main, geste au cours duquel le Godslayer poussa un petit rire sot.
Il allait bien s’amuser.


« … Comptez moi parmi vous. »
Baron Mars Babel
Baron Mars Babel
Démon
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 16/11/2020
Nombre de messages : 195
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sycophantes / Lame manxome / Orage Baronnial
Techniques 3/combat : Dramatique démonstration de supériorité / Laisse-moi essayer !
Techniques 1/combat : 16 - LA TOUR

Un sacré projet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un sacré projet   Un sacré projet - Page 2 ClockSam 16 Juil 2022 - 14:04
Les adeptes lecteurs des aventures rocambolesques du Baron Mars Babel, illustre et machiavélique Archidémon de la Tour, inventeur de la traîtrise et du plot twist, mécène du chaos et créateur du rôle de méchant de l’histoire, se souviendront de la mention d’un espace vide dans la narration de son dernier post. En effet, ce manque de précisions des actions de Kailan avait été dû à quelque chose qui ne pouvait pas être calculé ou bien expliqué dans la narration. Là où le vieux Saiyan aurait dû réagir, il ne réagit point, et l’humble maître du mal ne pouvait rédiger à la place ses actions… L’une des personnes présentes dans la salle avait été reléguée au rang de statue… Jusqu’à maintenant ! Éparpillons dans notre description des événements les quelques miettes de réaction qui auraient pu être ajoutées auparavant. Un juron exclamatif manqua de quitter sa bouche lors du poing fulgurant qui fut assené à l’armure divinement avancée de la guerrière qui plissait les yeux à l’idée d’accorder son nom commun et ses adjectifs au féminin. Et lors de sa pose trop cool précédant son engagement dans les forces de l’armée terrienne, Kailan avait jugé bon de rappeler à Scalio le nombre de morts précédant le vil monstre au sourire radieux comme croissant de lune. Bien sûr que Scalio n’avait aucune garantie que la situation était sous contrôle, il y avait un quasi-dieu de la folie à la tête de la planète des conquérants galactiques. Mais quand on mentionna ses “millions d’année d’expérience”, Babel ne put s’empêcher de rétablir la vérité.

”Si cela vous rassure, je m’efface la mémoire tous les cent ans afin de rester fair-play. Là, j’ai… grand max… quelques mois d’expérience ?”

Il avait agité de la main en suivant cette précision, démontrant son incertitude quant à la situation. Les mises en garde de Kailan étaient un obstacle possible quant à son recrutement dans l’alliance mais… mais Babel en était un grand fan ! Pour l’un des représentants du conflit, l’existence d’un conflit était une source de joie ! Lui qui s’attristait d’avoir fait un sans faute, ce manque de perfection et cette rivalité qui s’annonçait avec le bon samaritain à la coupe de cheveux trop lisse pour ne pas demander trois heures de soin par matinée ne pouvait que l’exciter !

Les autres protagonistes de la pièce eurent des réactions diverses quant à leur soudaine acceptation dans les rangs de l’armée de Scalio. Lors des culs secs, Garou sortit de la salle après avoir félicité Jojiba et l’avoir promu au rang de dresseur des ardeurs de son nouveau supérieur. Le visage de Zelen qui avait fait un garde à vous auparavant se mit à grimacer et à changer de forme de façon assez indigne alors que ses narines se gonflèrent et ses pommettes se relevèrent pour témoigner de l’expérience infâme qu’était de boire de l’alcool pour cette preuse paladine. Jojiba se mit à déguster tel un juge professionel, sirotant la moitié du petit verre et faisant passer le jus combustible entre ses dents, d’une joue à l’autre, son corps colossal et ses mains larges contrastant avec la taille du verre et le calme qu’il prenait à respecter l’éthylique breuvage, son visage n’étant perturbé que par le départ et la dernière parole que lui accorda le rebelle aux cheveux rasés. Et Scalio n’avait aucun mouvement particulier, habitué comme il l’était à boire pour célébrer et non pour déguster.

Kailan ne fit rien, trouble-fête certifié et agrégé qu’il était. Si, il fit quelque chose : il répondit au Baron avec un mélange de défiance et d’égo blessé par la peur, mentionnant ses frères et ses soeurs et les relayant au même niveau d’abject machiavélisme que lui. Ce qui était faux, parce que beaucoup d’entre eux préféraient jouer les héros de l’histoire. Certains aimaient sauver et d’autres aimaient mettre en danger. C’était le but du jeu. Mais au cas où l’un d’entre eux décidait de venir visiter cet univers et de rejoindre le “lore” qui était en train de se faire construire en ce lieu, il ne tenterait pas de contre-argumenter contre cette mention de Kailan, juste pour que d’autres conflits à basse échelle puissent fleurir. Il lui rappela aussi son fantastique échec quant à sa tentative de manipuler Mithra. Babel ne put s’empêcher de ricaner légèrement, ses yeux se plissant en clairs concaves de lunes vertes alors que sa main se plaça derrière sa nuque pour la gratter, son sourire se faisant un peu honteux.

”Ha haaaaa, ouiii, je m’en rappelle, pff… Qu’est-ce que j’ai été mauvais sur ce coup là ! En même temps, je venais de refaire ma réincarnation et -”

Mais il se fit interrompre par le vieil homme qui se lança à voix haute dans une énonciation de ses théories quant aux projets de l’éternelle incarnation de tous les rois absolus se cassant la figure et la colonne vertébrale en glissant dans l’escalier tandis que son extension spirituelle se mit à disparaître. Ses raisons d’agir ainsi auraient été de manipuler la terre à défaut des Saiyen. Et il disait avec une acceptation morbide qu’il ne pourrait pas le bannir dans son plan originel de part son inaptitude ainsi que l’entourage que le Baron avait réussi à charmer jusque là. Babel continuait à sourire, un peu gêné, ses yeux ressemblant à des demi-cercles à segment diagonal, accentuant son embarras alors que l’un de ses doigts grattait contre sa tempe à côté de sa corne.

”Vous me surestimez, Kailan… J’avais juste tenté de me tailler un nom dans un événement de grande ampleur après ma dernière réincarnation, et maintenant je veux juste faire partie d’une organisation qui entraînerait un véritable changement dans l’univers. Parce que j’aime pas les univers qui stagnent. Je trouve ça barbant.”

Il releva alors le doigt tel un enseignant cherchant à corriger un élève, son optimisme toujours présent alors que ses yeux reprenaient leur forme ronde habituelle.

”Et je n’ai pas de plan originel, d’ailleurs. Je fais juste qu’être et ne plus être. Je suis juste l’avatar d’une force que je ne saurais même pas correctement expliquer. Que cela ne vous empêche pas de tenter de me bannir, cependant !”

Aaaah, être envoyé dans un portail interdimensionnel après avoir perdu contre un élu de la prophétie. Une expérience à revivre, ça ! Il tapota avec enthousiasme sur l’épaule de Kailan pour l’encourager à tenter de l’annihiler, avant de se tourner vers le reste du groupe pour leur demander ce qui s’était passé lors du jeu du diable. Garou ne pouvait pas répondre, parce qu’il n’était plus là. Scalio était là, mais ne voulait rien dire de plus qu’il n’était mort. L’Archidémon serra ses lèvres et cligna des yeux avec les sourcils inexistants quelques peu relevés, associant compréhension du refus de revivre une expérience aussi terrible et déception de ne pas entendre sa version des faits, en particulier quand Zelen disait qu’il s’en souvenait mieux qu’elle. Cette dernière était l’une des premières perdantes. Neuf prisonniers dans un village. Elle perdit son ancien corps et devint une humaine, laissant les étoiles de jade de Babel s’illuminer un court instant. Aaaaah, c’était pour ça qu’elle était aussi socialement gênée ! Ou peut-être qu’elle lui avait déjà dit ça ? C’était dûr de se rappeler de tout… Chaque “participant” avait sa maison et chaque maison avait sa petite particularité. Certains des participants devenait des loups-garous, et puis, alors qu’elle était prête à activer une trappe pour emprisonner ou tuer des intrus… Elle fut pétrifiée. C’était, pour ainsi citer les jeunes d’aujourd’hui, sacrément “hardcore” et “brutal”. Babel n’avait plus aucun sourire sur son visage, soufflant de compassion face au destin douloureux connu par cette guerrière.

Jojiba fut invité à poursuivre, et il le fit avec un regard si vide et une voix résistant tellement aux craquements de tons que l’on pouvait entendre d’ici la musique d’arrière-plan triste. Il répétait un segment de phrase spécifique, “la tête ou les mains”, un ordre donné par Zelen pour se battre contre les loups-garous : les désarmer ou les tuer. Nul doute que trancher leurs bras aurait conduit à une exsanguination rapide menant au même résultat que la décapitation mais ce n’était pas le moment de faire des commentaires. Il s’était demandé comme Zelen était restée calme. Il avait trouvé une armure et il tua un homme portant un masque et il avait tenté de concocter un remède et, et, et plein de choses. Garou mourut en grimpant une corde trop grande. Scalio mourut après avoir attaqué Jojiba. Une “dingue” lui monta sur le dos alors qu’il se battait contre Cabba et qu’il avait été assommé. Et puis il s’empala sur sa propre épée pour l’empaler elle aussi et ils mourrurent tous les deux carbonisés par Cabba.

”Wow…”

Le résumé que cette narration fit du discours de Jojiba n’était en rien indicatif de la tristesse et de la peur qu’il éprouvait encore à ce jour face à cet enchaînement de cadavres empilés, lui qui n’était qu’un pachydermique fermier. Et c’était pour cela qu’il cherchait expressément à faire souffrir. Babel le regardait sans expression aucune, alors que ses yeux de jade semblaient briller d’une manière différente que d’habitude. Comme une émeraude polie et nettoyée… Non ! comme une émeraude… mouillée ? Il fallait arrêter Demigra, disait Jojiba, et il espérait que Babel comprenne mieux, maintenant. Le plus petit personnage de la salle s’avança vers le plus grand avant de le regarder droit dans les yeux. C’était pour ce genre de personnage qu’il vivait. C’était une histoire émouvante. Babel avait été légitimement ému. Il posa sa main contre l’épaule du colosse avant de prononcer sans une once de sous-entendu comique ou d’encouragement camouflé, sa voix de maître du mal surjoué laissant place au sifflement grondant d’un anaconda.

”Je te l’offrirais sur un plateau.”

Il se plaça derrière lui, plaçant ses grosses mains noires contre les bijoux qui lui permettaient de voir, se les astiquant avec le couinement digne d’un cirage de souliers. Après l’alourdissement de l’atmosphère entraînée par cette réponse des plus morbides, Jojiba comme Zelen demandèrent des informations sur ce qu’il y avait à faire à présent, et Scalio leur ordonna de revenir dans deux jours et de profiter du lendemain pour visiter la ville. Babel aura un document plus tard. L’hôtel s’occupera de les loger, et ils furent tous les trois escortés hors de la salle. Se tournant vers ses compagnons, Babel prépara une nouvelle logorrhée…

”Et bien…”

…avant de se rendre compte qu’ils étaient déjà tous les deux parti. Babel regarda à droite, puis à gauche, cherchant à voir où étaient ses compagnons de route, avant de remarquer qu’il n’y avait pas de témoin et qu’il était dans un angle mort de la caméra. Ce n’était donc pas de sa faute s’il était suffisamment proche de la porte pour entendre un morceau de dialogue entre Scalio et Kailan annonçant les objectifs surprenament optimistes du vieil homme. Le premier ministre voulait empêcher une histoire comme celle de Jojiba de recommencer et le gardien voulait poursuivre sa rédemption. L’un voulait améliorer l’existence, l’autre l’autre-monde. Il décida de ne pas en entendre plus, car après tout, il était préférable de découvrir le reste tout seul. Haussant des épaules, il plaça ses mains dans son dos avant de se mettre en marche hors du palais.

La secrétaire à l’âge indéfini put remarquer que Babel ne portait pas son habituel sourire en sortant du bâtiment, et que ses pas alourdis par ses bottes semblaient particulièrement audibles et résonnants, comme un le tonnerre d’un orage qui s’approche. Sous l’ombre de sa casquette, on ne pouvait que voir deux astres de jade luminescent dans un visage ne portant plus aucun trait.

Il était investi.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Un sacré projet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un sacré projet   Un sacré projet - Page 2 ClockSam 16 Juil 2022 - 18:26

Après un moment qui m'a paru vachement long, Kailan a décidé de répondre à ma question. Et je sentais que ça lui tenait vraiment à cœur, comme il avait l'air de pas mal hésiter au début. C'est parfaitement compréhensible, un inconnu lui demande une question si simple, mais dont la réponse revenait presque à faire des aveux. J'écoutais attentivement cet homme, cependant je n'étais pas nécessairement préparer à entendre cette réponse. 

Il voulait "retourner au paradis qu'on lui a enlevé". 

J'apprends donc que comme moi, il a déjà été tué une fois, et aussi ressuscité par ce maudit Enma pour des raisons qui nous échappent. Lui au moins a pu accéder au paradis. Et il aurait dû y rester... si ce n'était pas pour ces satanés dieux qui n'en faisaient décidemment qu'à leur tête. Leur sadisme ne faisait plus de doute. Priver un vieil homme de son havre de paix, qu'il a si durement payé durant sa vie, pour la lui retirer pour qu'il puisse vivre à nouveau dans un monde qui n'a jamais été prêt à l'accueillir. Il veut sa revanche sur ces salopards. Il a sonné à la bonne porte. 

«Tant bien vous que nous, il semblerait que nous aillons tous un point commun: notre désir farouche de prendre notre revanche sur ceux qui nous ont fait du mal. Comme je l'ai raconté avant, j'ai moi aussi été tué auparavant par Jojiba. Mon expérience dans l'au-delà était loin d'être un rêve, jugé pour mes actions lors du jeu du diable, alors que ma main avait été forcée par Demigra et son jeu stupide. On vous a privé du paradis, on ne m'a même pas accordé de la miséricorde pour ce que j'avais été forcé de vivre.

Kailan, j'accepte votre volontariat. Je pense que vous avez beaucoup à offrir à la Terre, notamment grâce à votre savoir. Je vous propose de suite le poste de ministre de l'éducation, un métier qui devrait vous correspondre. J'aimerai que cette nation s'éloigne de la religion, et se rapproche plus de l'athéisme. Mais j'aimerais que ce soit progressif, et non brusque. Les Terriens peuvent toujours croire en leurs dieux s'ils veulent, de ce que je sais, ce ne sont pas des dieux "invasifs". Mais la foi en eux s'effacera dans le temps, et ils cesseront ainsi d'exister sur Terre.»

Une occasion en or, effacer la religion de la Terre via une personne très éduquée et bien informée. Nous serons réellement une nation moderne et scientifique quand nous cesserons de donner quelconque pouvoirs aux formes divines. Je marque une pause avant de finir avec Kailan.

«Avant de vous laisser partir Kailan, au sujet du Baron. Surveillez-le si vous voulez. Je vous laisse carte blanche, mais essayez d'être assez ouvert d'esprit pour réaliser que j'ai actuellement besoin de gens comme lui, comme j'ai besoin de gens comme vous. Vous représenter un certain compas moral, lui aussi. Voyez ça comme le fameux "ying et yang". S'il s'avère que Babel est réellement celui que vous prétendez qu'il est alors... sans dévoiler mes secrets, disons qu'un philosophe que j'aime bien à dit "Il y a toujours un plus gros poisson". Depuis que j'ai été kidnappé par Demigra jusqu'à aujourd'hui... c'est une citation que je tiens à cœur et qui - sans exagération - guide mes actions.»

Sur ces mots, j'accompagne Kailan à la porte de sortie, même traitement que pour les autres. Et il était temps pour moi de tirer ma révérence aussi. J'adore ce bureau, mais je ne vis pas dedans pour autant, et je suis sérieusement claqué, j'ai sérieusement l'impression d'avoir passé 90% de ma journée là-dedans, et demain est un jour de congé. Me requinquer prend maintenant la priorité. 

J'espère qu'on aura pas besoin de moi demain... 
Contenu sponsorisé

Un sacré projet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un sacré projet   Un sacré projet - Page 2 Clock
 
Un sacré projet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Projet] L'aventure mystique. [PV : Projet]
» La terre sacré
» L'Arbre sacré
» Sacré néant
» Un sacré bordel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-