Partagez
 

 Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockDim 22 Aoû 2021 - 0:18

Le parcours que Giblet avait fait en Enfer lui avait ouvert les portes de l'évolution. Loin d'être encore le petit gringalet qu'il était à son arrivée dans les abysses du royaumes des morts, il était aujourd'hui capable de grandes choses, ayant enfin réellement libéré le pouvoir de son KI Obscur. Bien sûr, il lui restait encore beaucoup à apprendre, surtout avant de réellement servir les intérêts du tout-puissant démon. D'ailleurs, il avait besoin d'entraînement, ne serait-ce que pour être réellement utile au conflit en cours. Il allait être utilisé, de la façon dont le voulait le prétendant au titre de Roi Démon... Lui qui avait pu obtenir tant de pouvoirs, il ne lui manquait plus qu'un Champion, prêt à représenter sa cause, et à partir au front sur sa demande. Il était nécessaire de le voir encore évoluer, pour pouvoir correctement l'utiliser. Sur le champ de bataille, il devait impérativement faire la différence. Sa présence devait se faire sentir parmi tous les grands guerriers du Sombre Royaume, peu importe le temps que cela prendrait. Il y avait une grande nécessité de le voir au sommet, pour que même les Dieux démons rivaux du Shan, soit mis à mal.

"Giblet, bienvenu au Sombre Royaume. Tu es ici chez toi, au Fort de l'Âme !"

Le Porteur des Sept pêchés capitaux pouvait déjà sentir la différence, entre ici, et l'Enfer. Ici, il y avait tout autant de démon... Mais ce n'était rien comparé à la puissance qu'ils descellaient, comparé aux simples serviteurs du bas-monde. En réalité, il était dans un endroit bien loin de son époque, dans une histoire cachée, au plus profond de l'oubli. Un monde après l'apocalypse, ayant survécu de peu, juste pour dire "qu'elle est là". Ici, rien ne pouvait avoir d'importance. Et c'était bien pour ça, en même temps que d'être protégé par la plus puissante combinaison de magie noire, que le Sombre Royaume était invisible aux yeux de la Time Patrol. Rien que le miasme présent ici était la preuve certaine de tous les ténèbres qui résidait en ce lieu. Un condensé d'obscurité, à même de rendre fou le plus lumineux des cœurs vaillants. Un monde oublié, ramené à la vie par la magie de la mort. Paradis perdu d'un peuple jadis écrasé par le premier Dieu de la destruction de l'Univers 6. Il était maintenant le refuge des plus noires créatures, et des plus dangereux magiciens de sang.

"Au Fort de l'Âme, tu seras entraîné pour être préparé."

Et le Fort de l'Âme, grande bâtisse en pierre de sable, rappelant sans mal le sable des damnées, dans lesquels les âmes en Enfer se perdaient pour l'éternité, ralentie par leurs propres pêchés. Pourtant, ici, c'était bien différent. Le pouvoir des pêcheurs était grandement amélioré, offrant à ces derniers le loisir de défendre leur bien contre tout assaut extérieur. Et le plus sympathique, dans cette histoire... C'était que le propriétaire pouvait choisir qui aurait le loisir d'obtenir un tel privilège. Mais pas de traitement de faveur, pour Giblet. Ici, il n'était même pas boosté. Il n'était que lui, tel qu'il était depuis son arrivée. "Je vais te rendre bien plus fort que tout ce que tu n'auras jamais imaginer. Mais avant toutes choses... Je vais te mettre à l'épreuve, une fois de plus." Comment ça, à l'épreuve ? Il n'allait pas l'entraîner ? Il n'allait pas l'aider à progresser ? "Je vais t'envoyer une semaine au Mont de Gelure. Tâche de survivre, et après ça, je t'apprendrais quelques techniques bien utiles..." Sa main gauche face à lui, sans pouvoir mot dire, Giblet se faisait téléporter de force dans un lieu qu'il ne connaissait pas, privé de son KI Obscur.

Comment allait-il survivre, sans son pouvoir le plus efficace ? Comment allait-il tenir, alors que dans cette montagne glacée, il n'y avait rien pour vivre ? Comment allait-il faire, alors qu'il se tenait au milieu d'un champ de neige d'un froid anormal, seul, et sans rien pour l'aider ? Il n'y avait qu'une simple phrase qui résonnait dans son esprit. *Va au Nord. Continue d'aller le plus au Nord possible. Marche, encore et encore. Marche, et atteint l'Oeil." Un champ de glace sans fin. Un brouillard de gèle immense. Une terre désolée, d'un blanc brûlant la rétine. Et il n'avait que son KI normal, sans possibilités d'utiliser son essence obscure. Bonne chance, Giblet, tâche de continuer ta route. Car elle allait être semée d'embûche. Tu as sept jours pour atteindre l'Oeil du Nord. Trouveras-tu de quoi manger ? De quoi boire ? Ou bien... Te feras-tu tuer par cette "nature" obscure et éternellement décadente ?
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 2 Sep 2021 - 10:47
Giblet observa le Sombre Royaume. Il trouva le nom quelque peu cliché. Mais pourquoi pas, après tout ? Ici, au Fort de l’Âme, il ressentait réellement la différence et revit alors son jugement sur les démons qu’il avait méprisé aux Enfers car les ayant trouvé faible et misérable. Non, ici, il voyait clairement la différence avec ceux de l’Enfer.

Seulement, il n’eut pas le temps de mieux contempler ces lieux car voilà que l’autre émit l’intention de le tester. Encore. N’en avait-il pas marre de toujours le tester ? Et surtout sans le laisser s’accoutumer à tout cela ? Il ouvrit la bouche afin de lui répondre. Mais il n’en eut pas le temps, malheureusement pour lui. Car Majin Kaito l’avait déjà téléporté.

C’est d’un air furieux qu’il apparut dans le Mont de la Gelure, devant donc survivre en ces lieux pendant une semaine. Au départ, il songea à se téléporter tout simplement. Mais la question fut vite résolue, il ne pouvait pas du tout se téléporter. Après tout, il ne savait pas du tout où il se trouvait. Et ce n’était pas un stupide nom qui allait l’aider. Il hurla alors de frustration :

‘Te fous pas de moi !’’

Il entendit l’ordre donnée mentalement et fulmina encore plus. Hors de question d’être testé toute sa vie, encore et encore. Il n’était pas un rat de laboratoire. S’il devait rester ici une semaine, il allait le faire à sa manière. Il n’allait pas écouter les directives et se diriger vers l’œil comme le souhaitait Kaito. Pour la nourriture ? Il n’avait qu’à faire fondre la glace et il aurait de l’eau. Pour la bouffe en elle-même, il pouvait s’en passer pour une semaine entière.

‘’Explose et mêle-toi à l’oxygène à l’atmosphère.’’
Déclara-t’il doucement en envoyant une sphère de Ki dans le ciel. Il l’observa avec satisfaction. Il avait bien fait de ne pas faire exploser la planète Végéta et d’apprendre des choses là-bas à la place.

S’il fallait survivre, il allait survivre à sa manière. Et bien qu’une aura de Ki réchauffait un peu, ce n’était en rien suffisant. C’était bien pour cela qu’il avait envoyé une Power Ball dans le Ciel. Afin de devenir un Oozaru afin de se réchauffer correctement avec son armure, son Ki et les poils de l’Oozaru. Et puis, surtout. Il était un Saiyan, Antique de surcoit.

Très vite, un Gorille de plus de quatre mètres prit sa place….Et ne bougea pas. Hors de question d’obéir. Kaito voulait le tester ? Il n’avait qu’à le tester sur sa volonté. Mais il n’aura rien d’autre de sa part sur ce coup-là.

Il eut un sourire tandis qu’il ne bougea pas, restant assis en boule, se réchauffant, une aura autour de lui afin de le réchauffer aussi.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 9 Sep 2021 - 13:54
Quel dommage pour Giblet. Refuser ce test revenait à refuser l'entraînement. Après-tout, pour quelle raison le Dieu démon lui avait-il confier cette tâche ? Eh bien, il aurait dû suivre les règles, pour le savoir. Au lieu de ça, il se retrouvait au milieu de rien, littéralement, sous sa forme d'Oozaru sans âme qui vive à des kilomètres à la ronde. Aucune vie, ou presque... Juste un fin sentiment de magie dans l'air, preuve de l'incroyable tristesse de cet endroit, imprégnant le cœur de ceux qui y résident trop longtemps. En moins de quelques minutes, même avec sa forme de singe, il pouvait sentir son corps se paralyser doucement, laissant le froid extrême du mont de gelure magique s'imprégnait dans tous ses pores. La mort pouvait s'abattre sur lui d'un instant à l'autre, et il aurait été préférable de mourir directement, plutôt que de subir encore et encore cette température froide, qui pouvait rendre caduque l'utilisation de n'importe quelle tenue polaire. Un pelage de singe n'échappait pas à cette règle, et la vie ici était véritablement impossible.

"Dire qu'il est le Champion que vous avez choisi... Il ne sait même pas pesé le pour et le contre, et l'intérêt d'une épreuve. Pourtant, son premier test lui avait octroyé de nouvelles capacités..."

"C'est regrettable, en effet. Il aurait pu gagner un magnifique présent... Voyons-voir si son cerveau réussira à le pousser hors de son état de désobéissance."

De toute façon, Giblet était très loin d'être la personne qui lui serait le plus utile. Il pouvait être remplacé, comme n'importe qui dans ce palais. "Et Braveta ?" "Il est toujours en préparation, bien que bien plus obéissant. Il progresse rapidement." "C'est parfait. Vous avez des nouvelles d'Epina ?" "Dralos, tes questions commencent à me peser. Va voir ailleurs si j'y suis." "Je... Bien, mon Seigneur." Sortant de la salle, Majin Kaito se perdait sur son miroir. Ce dernier, servant littéralement d'écran de surveillance, lui permettait de voir exactement ce que faisaient ses combattants. Et bien que la guerre avançait rudement bien du côté de son armée, il était bientôt temps pour lui de rejoindre une dame, pour obtenir ses grâces, ainsi qu'un présent qui l'aiderait dans son combat... Une dame ayant déchiré l'histoire, et qui avait réussi à mettre en difficulté tous les héros de l'Univers. Sans l'intervention de Whis, celle-ci aurait probablement gagné, d'ailleurs...

Un dernier regard vers son miroir, il jetait un dernier coup d’œil en direction de Giblet. De la déception. C'était tout ce qu'il ressentait actuellement... "Dire que tu aurais pu devenir si puissant... J'espère qu'à mon retour tu auras bougé ton cul." De toute façon, s'il ne bougeait pas, il allait finir par devenir une statue de glace. Alors... Le choix était vite fait. Il avait tout intérêt à trouver le moyen de s'en sortir, avant qu'il ne soit trop tard. Le guerrier se tournait donc, ouvrant un portail vers le MakaïôShinKaî. Là-bas, il y ferait la rencontre de Towa, et ferait tout ce qui est en son pouvoir, avec la demande de son maître, pour obtenir son aide. Bien-sûr, il n'oubliait pas le présent qu'il devait apporter...
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 9 Sep 2021 - 14:31
Loin de tout cela, l’Oozaru n’était pas en mesure d’écouter ce que Kaito pensait de tout cela. Il devait certainement être agacé du fait que l’Oozaru répondant au nom de Giblet ne lui obéissait pas. De toute façon, Giblet n’avait pas la moindre idée de pourquoi le Majin l’avait envoyé ici. Après tout, celui-ci ne lui avait donné comme unique justification le fait de le tester encore une fois. Et Giblet n’aimait pas être traité comme un rat de laboratoire.

Pas de chance pour lui, la lune artificielle s’évapora alors au bout d’un certain temps, faute d’être réalimenté. Redevant donc le Saiyan Giblet, il dut remettre son manteau rouge afin de se réchauffer un minimum. Pour le moment, il ne voulut toujours pas avancer, ne voulant plus être traité comme un cobaye. S’il fallait qu’il reste là, sans bouger pendant très longtemps, il le ferait sans hésiter.
Seulement, il dût rapidement changer d’avis. En constatant sa main droite qui commençait à bleuir, il se dit qu’il ferait mieux d’avancer et d’obéir. Il se releva alors, s’époussetant afin de retirer la neige qui collait à ses vêtements. Il criera même à haute voix, se doutant que Kaito le surveillait sans doute :

‘’Y a intérêt à ce que ce soit le dernier test ! Parce que là, j’ai l’impression de n’être rien d’autre qu’un rat de laboratoire !’’

Et juste après avoir dit cela, il décida de se mettre en route. Mais la question à se poser était : « vers où ? ». Car, après tout, il n’y avait rien d’autre que de la neige et de la glace à perte de vue. Il n’y avait pas d’âme vivante par ici, peu importe l’endroit où son regard se posait. Etait-ce une zone artificielle ou était-ce un vrai lieu ? Et surtout…où diable pouvait-il bien se trouver en réalité ? Il fronça des sourcils…Le Mont de la Gelure, c’était comme cela que Kaito l’avait nommé. Bah…le monde avait bien évolué, donc même si c’était un lieu qu’il connaissait dans le passé, il ne l’aurait pas reconnu. Après tout, le monde changeait beaucoup au fil des siècles. Un village pouvait devenir un désert 100 ans plus tard, par exemple. Donc, cela ne servait à rien qu’il cherche à déterminer où il se trouvait. Car il y avait peu de chance qu’il ne devine réellement.

C’est alors qu’il se souvient des indications données par télépathie de la part de Kaito Shan : « Va au Nord. Continue d'aller le plus au Nord possible. Marche, encore et encore. Marche, et atteint l'Oeil." »
Bien. Il avait une indication. Maintenant, la question qu’il se posa était de trouver le Nord, peu importe où celui-ci pouvait bien se trouver. Il s’assit alors en tailleur dans les airs, tout ses sens en éveil. Après tout, il devait déterminer la bonne direction s’il souhaitait trouver le bon chemin. Heureusement pour lui, il y avait plusieurs méthodes pour lui pour déterminer le Nord.

Et après 2 minutes, il se mit enfin en marche. Et puis…même si méthode pouvait être erroné, en toute logique, il devait juste avancer tout droit en en partant de la zone d’apparition.

Malheureusement, pour lui, au fur et à mesure qu’il avançait, il y avait de plus en plus de froid, de neige et de glace. Après tout, plus il approchait du centre, plus c’était difficile. Afin de pouvoir voir un minimum devant lui, il tira de très faible kikoha devant lui afin de se frayer un chemin.
La neige était haute, jusqu’à son ventre, donnant un peu plus de difficulté pour avancer. Mais malgré tout cela, il continuait. De toute façon, il n’avait pas vraiment le choix. S’il ne bougeait pas, il finirait gelé, ne devenant ainsi rien d’autre qu’une pathétique statue de glace. Et cela, il était hors de question. Mais que pouvait bien l’attendre dans l’œil ? Après tout, s’il devait tenir ici pendant une semaine, être dans l’œil ne supprimerait pas toute la difficulté, n’est-ce pas ? Ce serait beaucoup trop simple.
Il allait continuer d’avancer, coûte que coûte. Son esprit pensait déjà au futur. A ses futurs projets. A tout ce qu’il pourrait accomplir à l’avenir.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockDim 12 Sep 2021 - 1:58
Quelle agréable discussion venait-il de mener avec Towa ! Maintenant possédant un cadeau à la hauteur de ses espérances, il était en mesure de remettre à sa place ce misérable Mechikabura, et de récupérer ce qui lui revenait de droit. Mais pour cela, il avait encore besoin d'un peu de temps pour planifier la dernière bataille... Après-tout, il ne pouvait pas foncer comme ça, tête baisser. Ce serait indigne de lui, en plus d'être profondément barbare. Non, il devait mettre au point sa stratégie d'attaque, et réfléchir à d'autres problématiques. Et... Il devait également attendre de voir comment allait se goupiller la formation de son petit protéger. Ce dernier faisait-il toujours la tête au milieu de la glace ? Il était fort probable que oui, vu que le caractère de cochon qu'il possédait. Et au retour du Dieu démon sur son siège, en première place pour observer les décisions absurdes de son guerrier, il pouvait le voir... Toujours assis comme un idiot, semblant vraiment faire la tête. Il avait presque l'impression de voir Renko lorsqu'il n'était qu'un bambin... Ah... Bientôt, il récupérerait son fils.

"Y'a intérêt à ce que ce soit le dernier test ! Parce que là, j’ai l’impression de n’être rien d’autre qu’un rat de laboratoire !"

"Haha ! Il se décide enfin !"

Toujours en sirotant son verre de vin, il observait sa chaîne de télé démoniaque favorite... Giblet. Il était un divertissement à lui seul, surtout maintenant qu'il avait enfin accepté de bouger ses fesses. Pensait-il réellement que ce n'était qu'un test ? Pourtant, il avait eu la chance de participer au premier "test" de Kaito, et d'en ressortir plus grand... Se pourrait-il qu'il ne soit vraiment qu'un Saiyan au niveau de ses compétences cérébrales ? Il n'avait rien sans rien, et aujourd'hui, cette épreuve en était la preuve ! Il allait obtenir un fabuleux présent, s'il parvenait à tenir le temps qu'il lui était demandé. Et cet Œil du Nord, si tant est qu'il existe, était sa destination... Mais voilà la grande contrainte : S'il parvenait trop vite à l’Œil du Nord, il n'y aurait plus d'épreuve, pas vrai ? Ou bien... Était-ce seulement possible de l'atteindre si rapidement ? Il allait devoir traverser le sinistre champ de glace seule, sans aide, sous une forme basique. Son corps allait être forgé dans le froid le plus insupportable, celui-là même qui était égal à l'un des 9 cercles de l'Enfer. Par chance, il possédait un corps qui était libre de ses mouvements... Par malchance, ce corps était fait de chair, et de sang. Là où d'habitude, ce sont des corps spirituels, qui subissent ce cercle.

"Seigneur Kaito ?"

"Que veux-tu, Shroom ?"

"Pourquoi ce mortel doit passer sept jours dans le Mont de Gelure ? Même nos troupes ne s'y entraînent que deux jours..."

"N'as-tu jamais écouté Drichi, lors du conseil des Six ?"

"Oh, vous parlez de l'Œil ? Ce n'est pas une légende ?"

"Réfléchis bien... L'Œil est une légende d'Ailderia. Et quel monde représente notre Sombre Royaume ?..."

"Ailderia... Mais, c'est une légende de son peuple. Personne ne l'a jamais trouvé. De plus, cette planète est une copie, non ?"

"Ailderia n'a jamais disparu... Ou du moins, si... Mais grâce à Drichi, elle est revenue, juste plus corrompue que jamais... Et l'Œil semble cacher un si mystérieux secret... Un artefact... Une légende."

Souriant, il continuait de boire son breuvage, observant sa petite brebis continuer sa route vers l'Œil. "Pourquoi nos troupes ne s'entraînent que deux jours, Shroom ?" "Car survivre plus de trois jours dans le Mont est juste..." "Impossible. Même Gravy, couvert de toute la magie de Poutine, n'a tenu que six jours. Pourtant, tu sais à quel point ce "cafard" est solide." "Et c'est un Dieu démon ! Comment ce mortel pourrait-il y arriver ?" "J'ai établi plusieurs théories... Quelle est la légende de l'Œil, Shroom ?" "Être damné, porteur de la mort, vivant à moitié, porteur du confort. L'Oeil s'ouvre, pour le porteur des septs arts, en tant que septième Grand, au septième jour." "Pourquoi étions-nous le "Conseil des Six", à ton avis ?" "Je... Je ne sais pas..." "Quel sont les sept arts, à ton avis ?" "C'est impossible à déchiffrer." "J'ai faits de lui le porteur des sept pêchés. Je l'ai récupéré en Enfer. J'ai faits de lui un être obscur, un Grand. Loin d'être un Dieu, mais mon Champion. Mon représentant. Celui qui va ouvrir l'Œil, en tant que septième Grand. Lorsqu'il aura survécu au septième jour..." Même là, il avait du mal à comprendre...

"Je suis le dernier à avoir rejoins le conseil des Six. Drichi est notre Roi, le premier. Ensemble, nous sommes les sept Grands. Et Giblet est mon messager. Mon Champion. Mon représentant. Il porte mon fardeau, ma magie. Il va ouvrir l'Œil... Et récupérer ce qu'y est contenu à l'intérieur pour moi. Mais en attendant..." "Si votre plan fonctionne, alors cette prophétie tiendrait plus d'un miracle..." "Non, Shroom... C'est magique... C'est une légende. Il va marcher indéfiniment dans le Mont, en se perdant, en cherchant son chemin, jusqu'au septième jour ou l'Oeil s'ouvrira de lui-même à lui. Et lui, en tant que représentant du Septième, il accomplira son destin. Mon destin." "Pourquoi lui offrir ce présent ?" "Cette légende est trop étrange... Bien trop imprécise... Mais surtout... Je sens qu'il ne faut pas que ce soit un véritable Grand, qui trouve cet endroit." "Vous y réfléchissez depuis combien de temps, au juste ?" "Depuis longtemps... Car c'était le présent que je voulais offrir à Renko. Mais tant pis... Mon Champion héritera de ce que l'Œil contient." Oh oui, le plus magnifique des présents.

"Il héritera de ce que Drichi lui-même cherchait, en créant son Conseil des Six..."
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockDim 12 Sep 2021 - 2:46
Chaotique. C’était ainsi que Giblet décrivit cet endroit. Il avait l’impression que ce n’était pas qu’une simple montagne. Il y a deux minutes, il allait au Nord. Alors comment cela se faisait-il qu’il se retrouvait au Sud, ce n’était pas logique ?! Etait-ce la folie de ces lieux qui impactait son mental ? Il avait réellement l’impression qu’il ne pourrait pas supporter ce froid. Et au bout de 10 minutes, à force de continuer de marcher, il s’effondra. Combien de temps avait-il bien pu tenir ? Un jour, un mois ? Il n’en avait pas la moindre idée. Et cela n’avait plus d’importance. Il sentait sa vie s’éteindre, par ce froid trop intense pour lui. La difficulté n’était au final pas les obstacles sur le chemin, mais bien le chemin en lui-même. Il ferma lentement les yeux, à contre-cœur. Son dernier instant fut plein d’effort, à tenter de se relever malgré tout.

Spoiler:
 


Sans qu’aucun signe avant-coureur ne pût le prédire, Giblet se releva brusquement, les yeux grand ouvert, alors qu’il était moribond il y a quelques secondes…Du moins, secondes pour lui. Il n’avait pas la moindre idée du temps qu’il avait passé inconscient. Il lâcha un petit sourire arrogant, teinté de fureur. Si quiconque pensait que lui, Giblet mourrait ici, qu’il crève ! Il était le descendant du premier Super Saiyan God, il n’allait pas mourir aussi facilement !

Il se remit en chemin, tandis qu’il dira calmement :

‘’Tu peux m’envoyer tous les tests que tu veux, je ne flancherai pas.’’

Là où au départ, il semblait plutôt vouloir montrer une certaine envie de résistance, là il se montrait plutôt…déterminé ? Oui, cela devait être le bon mot. Kaito pouvait lui envoyer tout ce qu’il souhaite. Ce ne serait pas de vulgaire test qui tuer, ça il pouvait compter là-dessus. Après tout, qu’il savait qu’il était promu à de grandes choses. Et ce n’était pas dans cette montagne que ses projets tomberaient à l’eau. Après tout, il avait passé outre la mort, c’était bien un signe.

Et alors, qu’il reprit sa route, semblant continuer à avancer, il se mit à rire. Non, il n’allait pas perdre. Pas ici. Et il n’était pas désespéré comme certains auraient pu le faire pour marquer son chemin. Il avait tout son temps, après tout. Il avait bien attendu, ou plutôt, voyagé des siècles pour voir son projet d’extermination être mis en route. Alors, devoir patienter une semaine, qu’est-ce que c’était comparé à des siècles ?

Ce froid allait être le plus éprouvant. Mais au final, sur ce point-là, il rejoignit très clairement la pensée de Kaito. On n’avait rien sans rien.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 16 Sep 2021 - 1:46
Voilà bien longtemps maintenant que son pauvre Champion déambulait dans le Mont de Gelure. Ici, ses chances de survie avaient beau être de zéro, il tentait tout de même d'accomplir l'impossible. Ce froid magique était mortel, à un point que même Gravy, le Dieu démon le plus puissant physiquement n'était pas capable de tenir ! Alors, comment le pourrait Giblet ? Par magie, précisément... Il y avait de grandes chances qu'il parvienne à réussir cette épreuve, car c'était celle qui était nécessaire à son passage au rang supérieur. Un entraînement spartiate, plus qu'une épreuve. Un don qu'il pouvait obtenir de la part de son mécène, lui-même observateur de cette scène. Oui, il était assis, observant en sirotant son vin de grand-duc. Il observait, souriant, impatient de voir la suite des évènements. Et... Il était grand temps de faire les préparatifs avec son propre maître. Un être obscur aux noirs desseins, qui allaient lui permettre de remporter cette guerre face à Mechikabura. Car oui, cette guerre s'était étalé sur plusieurs années, maintenant. Et il était grand temps d'apporter le fin mot de l'histoire.

Changeant la réception de son miroir magique, il était enfin face à l'ombre gigantesque de son mentor. Celui qui lui avait tout appris, autant sur la magie, que sur ses capacités. Lui qui l'avait forgé, comme il était entrain de forger Giblet. Oui, l'arme était entrain de créer sa propre arme. Et c'était ainsi que fonctionnaient les démons. Un maître qui possède le pouvoir, et un élève qui le convoitait. Mais heureusement, ce n'était pas toujours avec une finalité sanglante. Il espérait tout apprendre, pour mieux servir ses intérêts, et ceux de son maître. Pour le remercier de toute sa bonté à son égard, là où tous les autres l'avaient abandonné. Oui, il était fier de pouvoir le rendre heureux, car en prime, il l'aidait pour récupérer son fils. Son cher et tendre Renko. Le seul qui lui importait plus que toute autre-chose à ses yeux. Se levant de son siège, il observait son Dieu. Car c'était ce qu'il était pour lui, après-tout ! Et de son genou gauche posé au sol, il baissait la tête, le saluant bien-bas.

"Maître, tous les préparatifs sont enfin finis. Je dispose désormais de la bénédiction d'un Ange. La magie noire n'aura plus d'effet sur moi ! Nous allons pouvoir planifier l'assaut final du Fort Spectral !"

Il était fier de pouvoir l'annoncer ainsi. Fier d'enfin avoir ce qu'il voulait, pour préparer son attaque finale ! "Formidable... et je constate qu'en plus de ça, tu as découvert les terres désolées de mon alter-ego. Crois-moi, ces lieux regorgent de mystères mais nous en parlerons une autre fois. Pour l'instant, il s'agit de toi." Une nouveauté ? Que voulait donc bien lui dire son vénérable ? Mais d'abord... De plus amples questions lui taraudaient l'esprit. "Le MakaïôShinKaï est un endroit chargé de magie. C'est l'impression qu'il m'a faite. Maître... Comment Drichi a réussi à recréer un monde qui soit autant comparable au Royaume des Démons ?" "Rien n'est insurmontable pour ceux qui savent faire preuve d'une patience et d'une détermination suffisante pour arriver à leurs fins. Drichi était prèt à tout pour atteindre ses objectifs et j'espère qu'il en va de même pour toi, apprenti." Oh, sa détermination... Elle était sans fin, tel un flot interminable ! Il devait déjà s'en douter, mais il aimait rassurer celui qui lui avait tout offert.

"Bien sûr... Ma détermination est sans failles. Et ce Champion que je suis entrain de forger me servira d'épée en temps et en heure. Néanmoins, je dois réfléchir... Dralos disparaît souvent, et Shroom ne pourra jamais tenir le front seul contre Gravy et Poutine... Et moi, je serais bien trop occupé avec Mechikabura..."

"Avant cela, il y a une chose que nous devons régler, Majin "K". Il est temps pour toi d'obtenir un nom qui t'es propre; un nom qui n'a rien a voir avec celui qui te fait de l'ombre."

Alors ça... Cette nouvelle emplissait son cœur d'une douce sensation, allégeant même le peu de stress qu'il avait accumulé au cours de son parcours. Enfin, il allait se débarrasser de ce nom pesant qui lui collait à la peau ! "Oh... Oui... Dites-moi tout, maître ! Je suis tout ouïe !" "Dorénavant, tu répondras au nom de Majin Zanto. Grave-le dans ta mémoire et fais-en le symbole même de la terreur." "Majin Zanto... Merci... Mon renouveau sera marqué par mon couronnement, maître ! Et vous, vous serez enfin en mesure de revenir sur le plan de l'existence ! J'en fais le serment !" Une sensation indescriptible envahissait sa poitrine. Enfin, il pouvait regarder droit dans les yeux son maître, sans se confondre avec ce crétin qui avait entaché son propre nom. Oui, il était fier... Fier de repartir à zéro, avec une nouvelle identité. Une qui lui siérait bien mieux, grâce à ce que lui avait trouvé sa Divinité tant adorée.

"Bien. Revenons-en à ton champion désormais. Tu vas l'envoyer au front directement."

"La prophétie se réalisera bientôt. L'Oeil du Nord devrait bientôt s'ouvrir, et il obtiendra un présent capable de l'aider à combattre un des membres des Six. D'ici-là, je ferais en sorte de préparer correctement nos troupes."

Oh oui, Giblet allait servir ses intérêts, également. Il n'allait pas être le seul à profiter de ses nouveaux pouvoirs ! C'était bien beau, de recevoir des cadeaux... Mais encore fallait-il remercier son généreux donateur. Rien de plus normal... Surtout qu'il avait de grands projets, pour lui. "Je ne m'attend pas à ce qu'il survive... Mais si tel est le cas, alors il nous reviendra plus fort et nous en ferons un réel atout." "Allons, maître... Il est le premier pion que j'ai réellement choisi pour le futur. J'y ai longuement réfléchi ! Vous avez bien vu ce que ses tests ont donnés durant son passage en Enfer. J'ai de grands espoirs pour lui !" "Peut-être, oui... Mais nous avons perdu Broly à cause de toi." Il était vrai... Son erreur le rattrapait, une fois de plus. "Je... Ahem... Oui, peut-être bien... Mais... Je ne chercherai pas d'excuse. Il est mon erreur. Je n'aurais jamais dû envoyer Epina à ses côtés." "Je suis prêt à fermer les yeux sur cette erreur si nous obtenons le résultat escompté. Tu sais ce qu'il te reste à faire." Il connaissait son maître. Il savait que généralement, les erreurs n'étaient pas pardonnées... Il devait avoir de la chance, sur ce coup-ci.

"Mechikabura sera vaincu. Par ailleurs, maître... Vous ne m'avez jamais conté cette histoire... Comment cette animosité entre vous s'est-elle créé ?"

" Ce vieux fou n'a pour seul ambition que de faire régner les démons sur le plan des mortels. Mes projets vont bien au delà des siens, c'est pour cela qu'il doit disparaitre."

"Haha ! Il est vrai ! Par ailleurs, maître... Je reste perplexe quant à une chose... Je veux bien que nos magies de "domaines" soient nos plus puissantes magies, mais comment Drichi à réussit à contrôler Mechikabura pour en faire son plus fidèle laquais ? Je veux dire... Il est peut-être un grand marionnettiste, mais comment a-t-il réussi son coup pour soumettre l'esprit aussi instable de ce fou ?" Il aimait apprendre. Il désirait progresser. Lui-même devait y penser... Peut-être qu'un jour, lui aussi serait capable d'une telle prouesse. "Je ne peux pas croire que Drichi soit en mesure de contrôler l'esprit d'un démon aussi ancien et puissant. D'une manière ou d'une autre, Mechikabura y trouve son intérêt quelque part. Il se peut même qu'il essaie de profiter de la situation." "C'est vrai... Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi Mechikabura fait tout en son pouvoir pour le ramener, également... Ce démon a décidément un mental très spécial. De jour en jour, je comprends pourquoi vous ne pouviez pas le supporter." Il était vraiment difficile de comprendre ce qu'il se passait dans la tête de ce démon.

"Cela te fait une raison de plus pour l'éliminer. Ne me déçois pas, Zanto."

"Comme je vous l'avais dit. Bientôt, je vous rapporterai sa tête sur un plateau ! Par ailleurs... Je ne peux pas échouer, sinon, je serais la risée des Dieux démons... Et mon pacte avec la sorcière risque de me coûter cher."

"Qu'il s'agisse d'elle ou des autres démons, il serait avisé que tu gardes tes distances. Je te laisse à présent. Reviens-moi que lorsque la situation aura progressée."

"Oui, maître... Observez-moi, et soyez fier de ce que vous avez créé ! Je ne vous décevrai pas !"

Se relevant, la communication se coupant, il reprenait sa pose sur son sofa, attentif envers son Champion. Depuis qu'il avait commencé à le regarder il y a de cela quelques jours, il s'était assoupi par terre sans raison. "Je vais finir par croire qu'il est mort." Non... Heureusement, il semblait ne s'être qu'assoupi pour de vrai. Sa route avait continué, et il était déjà au jour quatre. Il avait réussi à tenir bien plus longtemps que tous les autres... Quatre jours... C'était ce nombre-record qu'atteignaient les plus grands généraux des légions démoniaques. "Tu y es presque, Giblet... Dépasse-les !..." Oui... Car la nuit du cinquième jour s'abattait déjà sur l'horizon. Et lui, il était encore là, dans la neige, à marcher tout en cherchant son chemin... Jusqu'à ce qu'enfin, il n'aperçoive quelqu'un. Un bataillon, plutôt. Oui... Des démons se présentaient à l'horizon. Des recrues, qui s'entraînaient. Ils étaient les fameux démons que l'on envoyé dans le Mont de Gelure pendant deux jours, pour qu'ils soient formé au combat, et le plus résistant possible ! Il n'y avait que cette petite voix dans la tête du Saiyan, encore une fois.

"Ils sont trop forts pour toi. Ignore-les." Cette phrase qui venait d'arriver dans l'esprit de Giblet était provocatrice, oui. Il le poussait plutôt à aller au combat, plutôt qu'à fuir, en touchant à sa fierté Saiyan ! Mais ce n'était pas dit pour rien ! Car oui... Ces recrues étaient celles de l'armée de Mechikabura. Une dizaine, de quoi lui faire comprendre également une chose, qui était TRÈS importante : la grande différence de puissance qui existait entre les démons des Enfers, et les soldats démons surentraînés du Sombre Royaume. Car eux n'étaient que des recrues, et pourtant, ils étaient bien plus dangereux que le plus sauvage des démon de l'Enfer...
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 16 Sep 2021 - 17:52
4 jours se sont écoulés donc. Il commençait déjà à faire nuit même. Il fallait qu’il trouve une grotte s’il voulait y survivre. Mais au moment où il continuait son chemin, il vit au loin un bataillon de 10 démons. Il tendit la main afin de les tuer quand soudain, il entendit une voix dans sa tête :
‘’Ils sont trop fort pour toi. Ignore-les.’’

Alors qu’il s’apprêta à envoyer un Kikoha, Giblet suspendit son geste, son bras droit tendu vers eux. En temps normal, il n’aurait clairement pas obéi et aurait tiré. De plus, le ton provocateur l’agaça grandement. Il faillit descendre pour les buter et se servir d’eux pour se réchauffer. Mais il ne pouvait se permettre de s’échauffer ainsi dans un endroit aussi glacial. Il se devait d’agir en toute prudence ou sinon il pouvait en mourir. Par contre, il pouvait les manipuler. Au final, Giblet obéit, agissant donc à l’inverse de ce que son…supérieur souhaitait. Cela pouvait paraître illogique à première vue, à obéir ou à désobéir comme bon lui semblait. Mais en vérité, il y avait une raison. Pour commencer, il ne fallait pas oublier qu’il était mort il y a 10 jours de la main de Broly. Mort par imprudence. Il était logique qu’il apprenne de ses erreurs.
La deuxième raison était qu’ils étaient des démons. Ils étaient donc dans le même camp, n’est-ce pas ? Il n’y avait alors pas de raison de se battre. Et puis…s’il tuait leurs soldats, Majin K pourrait lui retirer ses cadeaux. Il répondit enfin à voix haute :
‘’Bien.’’

Il continua son chemin, passant loin des démons. Il fit un pas…puis un second. Il s’arrêta alors et réfléchit. Il pouvait leur piquer de la bouffe. Il fit alors demi-tour, décidant d’aller chez les recrues pour avoir de quoi manger et de quoi se réchauffer. Une fois arrivé près d’eux, il prit la parole pour les interpeller :

‘’Oy.’’ Commença-t’il sans rien ajouter. Il souhaitait d’abord attirer son attention.

Une fois qu’il fut certain que les démons l’observaient, il eut un large sourire arrogant et reprit alors la parole :

‘’Nous sommes dans une zone où la loi du plus fort triomphe, exact ? Et nous sommes dans le même camp. Il n’y donc aucun intérêt de s’entre-tuer. Je vais affronter le plus fort. Si je gagne, vous me donnez vos provisions. Si je perds, je demanderai personnellement au chef de vous donner une promotion. Refusez et je vous extermine tous.’’


Tout était un bluff. Pour commencer, ils n’étaient pas dans le même camp, bien que Giblet l’ignorait. La seconde était que…Bah même en perdant, il ne leur donnerait pas une promotion. Qui était-il pour leur permettre d’en obtenir une ? Et pour paraître plus convainquant, il continuera :

‘’J’ai tenu Trois jours. Pouvez-vous en dire autant ?’’
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockMer 22 Sep 2021 - 1:50
Le bluff. C'était le plan d'action de ce très cher Giblet. Il désirait donc se mettre à bluffer pour récupérer les provisions de ses adversaires. Voilà un plan bien surprenant, il était vrai. Même le Shan ne s'attendait pas à une telle action de la part de son Champion ! Prenant bien en compte ses ordres, il avait juste décidé d'agir autrement. Donc... Il savait obéir ?... Intéressant... Et d’autant plus incroyable. Toujours en buvant son délicieux vin, il continuait d'observer ce fabuleux spectacle qui se déroulait sur son miroir magique. Et les démons avec qui il parlait... Oh... Il pensait donc qu'ils étaient des alliés ? "Nous donner une promotion ? Le Seigneur Mechikabura te tiendrait-il donc en estime, Saiyan ?" Facile pour eux de deviner la race de ce combattant, au vu de ses traits particulièrement prononcer, et de sa queue. Néanmoins, il restait un parfait inconnu pour la majorité des démons... "Attends ! J'ai entendu parler le Seigneur Gravy et le Seigneur Poutine... Ils racontent qu'un Saiyan aux cheveux noirs, avec une imposante carrure et une queue de singe serait le Champion même de notre Roi !" Cette petite phrase semblait faire grandement réfléchir l'assemblée...

"Vous... Vous êtes Riki ?... Le... Le Champion de Drichi ?..."

De son piédestal, le Dieu Saiyan observait, souriant, et pouffant même ! "Riki est avec nous ! Ils ne semblent pas encore très au fait des nouvelles ! Mais normal... Ce n'est pas comme si je t'avais annoncé aux autres, pas vrai ?" De son coin, le guerrier à l'allure colossale ne présentait aucun signe de réflexion. Il était toujours là, attendant son heure. "Continuons d'observer..." Et il y était. Ce moment de choix important qui signerait soi la survie du groupe de démon, soi le trépas pour chacun d'eux. Ou peut-être pas ?... Après-tout, étaient-ils seulement aussi forts que ce que l'annonçait le Shan ? Comme je l'avais dit, c'était le fait qu'ils soient en groupe, le problème... Un entraînement des plus militaires dans ces contrées glaciales abordait également le thème de la camaraderie. Ils étaient soudés, devant survivre dans ce désert de glace. Ainsi, le plus téméraire d'entre eux, un grand démon cornu bien cliché des Enfers, avec une grosse masse à la main et une peau rouge, se présentait.

"Toi avoir grande bouche. Toi juste être Saiyan là trois jours. Moi, démon ! Moi, puissant ! Toi, crevé !"

Le groupuscule de démon entrait en jeu, ne semblant même pas apprécier le concept de combattre seuls. En effet, leur Unité faisait leur force. Et cette force était nécessaire à la victoire. S'en prendre gare, le gros démon levait sa masse, l'abattant d'un coup sur Giblet pour l'écraser. La puissance de l'impact était suffisante pour soulever la neige aux alentours, et le groupe, lui, en profitait pour se faufiler autour de l'ennemi. Les chemins étaient entourés, de chaque côté. Voilà qui devrait surprendre notre cher damné... Il était face à quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant, même chez des guerriers de l'espace. Il était en plein conflit contre un groupe de démon néophyte, certes, mais qui avait déjà été désigner pour faire partie d'une légion en survivant au Colisée ! De chaque côté, le frère de Shallot se faisait donc assiéger de coups, prenant une partie des jambes, l'autre les bras, le torse, et la tête. Tous ses muscles étaient visés en priorité pour l'empêcher au maximum de se mouvoir...

"Nous décortiquer toi ! Toi sans tête, nous ramener pour montrer force ! Nous devenir plus grand ! Crève !"
Giblet
Giblet
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 20/07/2021
Nombre de messages : 40
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Wild Cannon / Canon Garrick / Ki Obscur
Techniques 3/combat : Téleportation
Techniques 1/combat :

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockVen 1 Oct 2021 - 17:15
Giblet ne savait pas du tout qui pouvait bien être ce fameux Riki. Ni même qui était ce Drichi. Seigneur Méchikabura ? Mais qui était ces types au final ? Il n’était pas dans la même équipe ? Bordel, il s’était fait avoir comme un bleu. Il aurait pu prévoir le fait que les Démons n’étaient pas nécessairement dans le même camp. Il soupira alors, se doutant que cela n’allait pas se passer comme il le souhaite. Il faillit ouvrir la bouche mais entendit la voix de Zanto dans le creux de son oreille :
"Riki est avec nous ! Ils ne semblent pas encore très au fait des nouvelles ! Mais normal... Ce n'est pas comme si je t'avais annoncé aux autres, pas vrai ?"

Il ne répondit pas tout de suite. Là, maintenant, il avait deux choix. Même trois, tout compte fait. Soit, il se faisait passer pour Riki et il obtenait ce qu’il voulait. Soit, il révélait qui il était. La deuxième solution offrait deux chemins : Il tuait tout le monde en les faisant souffrir et en prouvant sa supériorité. L’autre chemin serait d’en laisser un en vie afin qu’il se fasse connaitre. Mais il était persuadé que cela ne conviendrait pas à son camp. Il réfléchit rapidement, cherchant quoi faire qui l’amuserait. Seulement, il n’en eut même pas le temps. L’un des démons prit la parole :

"Toi avoir grande bouche. Toi juste être Saiyan là trois jours. Moi, démon ! Moi, puissant ! Toi, crevé !"

Tiens donc ? Son sourire s’élargit alors. Cela allait donc être une mort collective. Une ombre l’assombrit alors. Il n’avait même pas besoin de lever les yeux, pour savoir ce que c’est. Il esquiva en faisant un pas sur le côté, laissant la masse frapper le sol, Un nuage de neige fut soulevé à l’impact, laissant donc le temps à l’ennemi de l’entourer et de se mettre à l’attaquer de part en part.

"Nous décortiquer toi ! Toi sans tête, nous ramener pour montrer force ! Nous devenir plus grand ! Crève !"


Sous l’avalanche des coups, pris au dépourvu, Giblet tentait de les bloquer mais c’était trop compliqué à gérer. Il fallait qu’il puisse diminuer le nombre. Difficilement, il leva une main, s’apprêtant à agir avant de se ressaisir. Non, il en était hors de question. Il était hors de question qu’il fasse usage du Oozaru. Il ne devait surtout pas en dépendre. De toute façon, au vu de la…stupidité de ces gars, il savait déjà comment gagner. Il va dire d’un ton provoquant au géant à la masse :

‘’Vas-y, qu’est-ce que tu attends ? Abats ta masse sur moi, pendant que je suis distrait ! Sinon, la promotion leur reviendra de plein droit et tu n’auras rien. Mais au fond, tu n’es qu’une grosse merde.’’

Il continua ensuite de parler, de le provoquer. Et lorsqu’il vit le démon lever sa masse et tenter de l’écraser, il sourit. Continuant de parer les coups, il se déplaça lentement, se débrouillant pour en placer deux là où il était. C’était triste de se faire tuer par un ami, n’est-ce pas ? Oh, c’est vrai, ils ne pouvaient pas trop lui répondre, écrasé par la masse. Il devait juste continuer ainsi. Diminuer le nombre par n’importe quel moyen afin de pouvoir les battre par la force.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 160

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] ClockJeu 21 Oct 2021 - 1:08
Perçus comme un étranger, les démons n'allaient pas se laisser faire. Encore une fois, il était demandé à Giblet de se battre contre ses adversaires bien trop nombreux pour lui. Loin de la première épreuve dans le passé, ces gaillards étaient bien réels, et prêts à le tuer à tout moment. Oui, l'échec ne lui serait pas permis, à moins qu'il ne désirait finir dans les limbes du vide... Car ici, pas de seconde chance. Quelqu'un qui meurt ne fini pas chez Enma. Ici, la mort signifiait la fin. Ici, ils n'étaient pas reliés à un endroit permettant de s'en sortir. L'âme damnée n'avait qu'une seule et unique chance... Mais c'était encore un détail que le Dieu démon avait omis de lui raconter, n'est-ce pas ? C'était à se demander s'il ne le faisait pas volontairement ! Face à ce nombre le guerrier déchu n'avait d'autres choix que de se préparer à une rude bataille. Ici, il devait montrer qu'il en avait dans le ventre. Et le meilleur moyen de le faire, c'était bien de tout dévasté sur son chemin ! Fier de sa force actuelle, il pouvait espérer sans sortir. Mais pour combien de temps ?...

*Oooh... Il en a bien plus dans la tête que ce que j'aurais espéré !*

Les pensées du Dieu guerrier étaient bien pour lui seul, cette fois. Bien que ce qu'il allait dire à son Champion serait tout aussi égal. "Tu ruses ! C'est bien ! Pousse-les à bout !" La ruse... C'était bien ce que le gaillard en tenue rouge avait utilisé contre ses nombreux assaillants. Face à la massue du géant, il était facile de rapidement faire éliminer les autres combattants, juste en se déplaçant dans le bon endroit, au bon moment. Faire en sorte que le monstre tue ses propres camarades, c'était une astuce bien réfléchie, et de jeunes légionnaires encore en formation n'avaient pas encore toutes les bases de ce genre de stratégie. Bien mener, il pouvait voir la mort de plus de la moitié du groupe se faire, ne laissant enfin qu'un petit nombre de démons réduit. Pouvant souffler, il n'avait cependant pas la chance de baisser sa garde, car les voilà déjà de retour à l'attaque ! Le plus grand décidait de faire une attaque horizontale, balayant toute la zone autour de lui... Mais...

D'un coup dans le dos, il se retrouvait propulsé en avant. Au-cas-où il aurait sauté dans les airs, ou même s'il s'était pris le coup du géant, il y avait toujours le reste du paquet qui venait de le frapper en traître. Pourquoi se gêner, alors que lui, il avait poussé le chef à tuer ses propres amis ?! Voilà maintenant que les choses allaient se corser, car deux des démons attrapaient rapidement les bras du Champion de Zantô. La seule chose qu'il pouvait voir dans cette seconde même, alors que la violence allait s'abattre sur lui, c'était la massue du chef de groupe se rapprochait dangereusement de son visage pour l'écraser... Jusqu'à cet instant précis, où une vive lumière venait éblouir l'assemblée. Qu'importe si le frère de Shallot s'en était tiré par ses propres moyens ou non, il ne ressentait absolument plus les attaques de ses adversaires. Il ne ressentait même plus du tout ses opposants. Oui, il était seul. Seul... Dans une immense allée obscure, représentant un chemin bien plus lugubre encore. Le voilà sous la neige, dans une cavité, seul... Et dans un froid encore plus extrême. Le cœur de ce désert de glace. Ou plutôt...

"Giblet ? Tu m'entends ?" Rien. Absolument rien. Aucun son. Aucune réponse. Aucune image. Zantô avait perdu la trace de son protéger. Celui-ci s'approchait-il de son objectif ? Car maintenant... Le temps qui s'était distordu... N'offraient que quelques heures au Saiyan avant d'entrée dans la septième journée. Oui... L'Oeil clignotait, et il interférait de par ses propres pouvoirs sur tout ce qui se tramait autour de Giblet. Le dernier challenge était lancer. Il devait avancer, jusqu'à percer l'Oeil. Mais ce serait seul... Sans aucune aide, ni consigne, qu'il devrait y arriver.
Contenu sponsorisé

Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Empty
MessageSujet: Re: Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]   Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet] Clock
 
Le Sombre Royaume 5 [PV : Giblet]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-