Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Séparation Fraternelle [Sadala U6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 4:44
Ce fut ce jour-là où Caulifla changea totalement de voie, se détournant de son frère. Elle devait avoir 15 ans. Elle n’en était pas trop sûre. Pour elle, c’était il y a trop longtemps. Ce jour-là, elle devait se préparer à passer le test afin d’entrer dans l’armée. Caulifla ainsi que Renso savaient tout les deux qu’elle le passerait aisément. Elle avait largement les aptitudes pour. Mais son esprit ne suivait pas, par manque de motivation.

‘’Tu es prête, Caulifla ?’’ demanda Renso à sa petite sœur.

Caulifla poussa un profond soupir pour réponse, étant vêtu un peu plus que d’habitude. Après tout, Renso tenait à ce que ce jour soit parfait. La voyant contrariée, il s’avança vers elle, son éternel sourire rassurant aux lèvres :

‘’Je suis fier de toi, Caulifla. Je suis sûr que tu vas réussir ce test. Je crois en toi.’’


Ce fut à ce moment-là qu’elle révéla alors le fond de sa pensée. Et de la manière habituelle. C’est-à-dire en criant :

‘’Pourquoi je dois passer ce test ? Je ne veux pas faire partie de l’armée ! C’est trop ringard et on ne s’y amuse pas !’’

Renso soupira alors, en comprenant le problème. En réalité, il le savait depuis longtemps. Sa sœur avait toujours été ainsi. Trop…rebelle pour suivre les codes Mais il savait exactement comment la motiver. Il répondit calmement en s’agenouillant afin d’être à la même hauteur que sa petite sœur. Il prit alors une voix un peu plus douce tandis qu’il dira :

‘Montre-leur que tu es la meilleure. Obtiens la meilleure note possible à avoir..’’


Poussant un profond soupir, Caulifla reprit alors un sourire aux lèvres tandis qu’elle s’écriera d’un air plus enjouée :

‘’Oui, je vais tous les défoncer. Pour une fois que j’y suis autorisée, je ne vais pas m’en priver !’’

Renso la regarda interloqué avant d’éclater de rire, bientôt suivie par elle. Ils entendirent alors le véhicule militaire klaxonner. Renso se calma en premier et lui dira alors :

‘’Allez vas-y. Montre leur qui est Caulifla !’’

Caulifla sautilla alors de sa chaise avant de foncer vers la porte de la maison. Elle dira alors rapidement à son grand frère :

‘’Prépare la fête, parce que je vais décrocher le papier machin-là ! Tu seras fier de moi !’’


Elle ne laissa même pas le temps à son grand frère de répondre qu’elle claqua déjà la porte, courant vers la camionnette. Seulement, le sol était boueux et elle glissa, se vautrant lamentablement par terre. Les futurs soldats déjà dans la camionnette éclatèrent de rire tandis qu’elle se releva en pestant tandis qu’elle retira la boue qui coulait de son visage :
‘’Ce n’est vraiment pas de bol.’’

‘’Tu ferais mieux de rentrer chez toi, la nulle.’’


Une veine battant alors sur sa tempe, elle tenta de ne pas y faire attention et entra dans la camionnette qui décolla alors rapidement. Elle se trouva rapidement une place et constata qu’il y avait peu de filles. Elle ne dira rien, s’asseyant alors et observa le paysage défiler à travers la fenêtre.

Le trajet se fit dans le plus grand des calmes. Ce qui fut surprenant venant de la part de Caulifla. Et aussi un véritable effort tellement les autres Saiyan l’agaçaient fortement. Elle soupira bruyamment de soulagement lorsqu’elle entendit l’annonce au moment même où le bus se stoppa alors :

‘’Nous sommes arrivés, veuillez descendre du bus calmement.’’


Dernière édition par Caulifla le Mar 6 Juil 2021 - 6:02, édité 1 fois
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 5:28
Le Campus Tarble. Un Campus où les élèves étaient entrainés afin de devenir des soldats exemplaires. Plusieurs soldats célèbres y virent leur gloire commencer ici. Renso, son grand frère y avait commencé là-bas par exemple. Et Caulifla était bien décidé à suivre le même parcours, uniquement pour la gloire. Elle descendit alors du véhicule…et se mangea violemment le sol :

‘’Hahahaha…Bah alors, face de Boue, on ne sait pas tenir sur ses jambes ?’’
ricana le Saiyan qui lui avait fait un croche-pied.

Elle se releva rapidement, s’apprêtant à donner un coup de poing avant de se raviser. Quoiqu’il arrive, elle ne devait surtout pas le frapper. Ou plutôt, pas tout de suite. Elle avait largement le temps de le lui faire payer et ce de manière officielle. Après tout, l’une des épreuves était une épreuve de survie. Et là, elle pourra s’en donner à cœur joie. Elle ne répondit donc pas, s’essuyant tandis qu’elle suivit le groupe. Les moniteurs jugèrent alors qu’elle était incapable de passer chacune des épreuves. Elle semblait trop maladroite pour eux. Plus dure sera la chute lorsqu’ils verront la vérité.

Il était temps pour elle de montrer réellement ce à quoi elle était le plus douée. Du moins, c’était ce qu’elle avait pensé. Elle devait d’abord passer des tonnes de tests, tous les plus barbants au plus point. Sérieusement, qui s’intéressait à la quantité de nourriture que pouvait ingérer un Saiyan avant de vomir ? Son ventre avait bien souffert lui.

‘’C’est quand qu’on se battra… ?’’
dit-elle pour elle-même, lasse au bout d’un moment donné.

‘’A ta place, je n’y compterais pas trop.’’ Déclara celui qui s’était moqué d’elle plus tôt.

Elle se tourna alors vers lui, sans rien dire, tandis qu’une veine battait déjà à sa tempe. Elle lui fit signe de s’expliquer sans pour autant se montrer violente. Celui-ci continua alors de lui faire la discussion :
‘’Et bien, à en voir les deux moments précédant durant la journée. Tu es extrêmement faible et tu n’arriveras à rien. Franchement, rentre chez toi avant de l’humilier encore plus.’’

Elle fronça des sourcils en l’entendant parler. Elle dira alors :

‘’l’humilier ?’’

’Tout le monde ici sait qui est le célèbre Renso. Et tout le monde voulait voir de quel trempe était la célèbre Caulifla, celle qui brutalisait toutes les écoles, il y a 5 ans. Et franchement, je dois t’avouer que je suis déçu. Je pensais que tu étais beaucoup plus… impressionnante. Honnêtement, tu n'en vaux pas du tout la peine.’’
A son grand étonnement, Caulifla afficha alors un large sourire fier.
‘’Quoi ? Qu’est-ce qui a ?’’ demanda-t’il, pour une fois perplexe.

‘’Je commence à devenir célèbre avant même d’avoir atteint l’armée. C’est la preuve que je ne suis pas que la sœur de Renso.’’

Elle le lâcha alors là, partant dans son coin, un sourire extrêmement provocateur aux lèvres. Elle allait lui prouver ce qu’elle valait. Elle allait être la numéro 1 de cet examen. Elle allait le réussir haut la main.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 6:14
Les nombreuses épreuves s’enchainaient de plus en plus, au grand dam de Caulifla. Ils avaient commencé à l’aube, aux alentours de 6 heures. Il était désormais 12 heures et ils ne s’affrontaient toujours pas. C’était extrêmement barbant. Elle se mit alors à l’écart, lors de la pause, dégustant un petit sandwich à son aise. Lorsque soudainement, le garçon qui se moquait d’elle depuis le début de la journée s’assit à côté d’elle. Voyant qu’il n’avait rien pris à manger, elle fut alors généreuse et coupa son sandwich en deux, lui donnant une moitié. Celui-ci fut très surpris devant tant de générosité et dévora le sandwich d’un air joyeux. Lorsqu’il finit, il décida enfin de se présenter :

‘’Je me nomme Garriku. Enchanté, Caulifla.’’

On dit que deux Saiyan qui se détestent peuvent rapidement créer un lien autour de la nourriture. Ce mythe semblait se confirmer devant cette situation. En effet, leur rencontre avait mal démarré mais pour le moment, ils semblaient passer un moment plutôt cordial. Bien entendu, Caulifla n’oubliait pas qu’elle souhaitait plus que tout lui prouver sa valeur mais elle voulait moins lui casser la gueule qu’au début de la journée. Ainsi, durant l’heure de pause, Garriku et Caulifla discutèrent gaiement de tout et de rien.
La pause se termina rapidement, une petite heure plus tard. Et honnêtement, les épreuves commençaient déjà à ennuyer Caulifla. Ils étaient là afin de voir s’ils étaient apte à rejoindre l’armée. Mais ce que c’était long pour elle. D’après l’estimation des inspecteurs, les tests dureraient 3 jours. C’était deux jours de trop pour Caulifla qui voulait rapidement en finir. Le soir arriva assez rapidement

‘’Et bien, tu n’arrives pas à tenir en place, Caulifla ?’’ dira alors Garriku en la voyant s’agiter.

‘’Et comment ! On va devoir rester ici pendant 3 jours entiers ! Tu imagines l’enfer qu’on va devoir subir ? Et à tout les coups, on ne se battra qu’au dernier jour, ce qui va me profondément saouler. Franchement, j’en ai marre ! Je vais leur dire ma façon de faire, à ces moniteurs de pacotille !’’


Elle se leva alors rapidement afin d’aller voir les moniteurs sous l’œil amusé de Garriku.
‘’Elle n’arrivera à rien.’’ Dit-il calmement.


‘’Mec !’’ dit-elle alors en avançant vers le moniteur qui lisait alors un journal en se reposant.

‘’C’est ainsi que tu parles à l’un de tes supérieurs, jeune fille ?’’ dit-il alors d’un ton froid et calme.

‘’Ecoute.’’ Commença-t’elle, restant impolie et directe. ‘’Je commence à en avoir marre. Donne-nous les épreuves physiques, tout de suite ! Allez, et que ça saute. Bouge ton cul !’’

Garriku qui l’avait suivi discrètement, éclata de rire en l’entendant être aussi grossière. Néanmoins, il savait que la réponse serait salé. Et là-dessus, nul besoin d’être devin pour le deviner. Le moniteur se releva alors en claquant son journal sur la table tandis qu’il s’écria sur elle, une veine battant sur sa tempe :

‘’Recrue, vous êtes impertinent ! Vous allez me faire le plaisir de dégager.’’

‘’Ou sinon quoi ?’’
dit-elle, orgueilleuse.

C’était décidément pas la phrase à utiliser. Le Moniteur perdit vite patience et lui aboya :

‘’10 tours de terrain ou tu seras renvoyé ! Recrue Garriku, vous aussi !’

‘’QUOI ?!’’ s’écrièrent les deux enfants.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 6:37
Comme par hasard, il a fallu qu’il se mette à pleuvoir au moment où Caulifla commença à faire les tours de terrain. Elle continua tout de même de courir, ne voulant point abandonner. Elle fut rapidement accosté par Garriku qui la rejoignit et qui parla alors d’un ton boudeur :

‘’Dire que je pourrais profiter d’un bon petit repas à la cantine avec les autres. Mais non, il a fallu que Miss Impatience décide de n’en faire qu’à sa tête. Tiens, voilà tes exercices physiques ! Tu as intérêt à ne plus te plaindre !’’


Il s’attendait à ce que Caulifla réagisse de manière brutal comme elle semblait avoir l’habitude de le faire mais ce fut en réalité tout autre : elle éclata de rire sous son regard inquiet pour sa santé mentale.
‘’Qu’est-ce qui te fait rire maintenant ?’’

‘’Je m’amuse enfin ! Il n’y a rien de mieux que cela pour pouvoir se dégourdir les jambes !’’

‘’Mais…Et la pluie ne te gêne pas ?’’ demanda Garriku ébahi devant tant de..tant d’acharnement à l’effort.

‘’Evidemment que non ! Si c’était simple, ça n’en serait pas du tout drôle !’’ ria Caulifla en continuant de courir sans même s’arrêter une seule seconde.

Sous le choc d’une telle réponse, Garriku arrêta tout bonnement de courir, bouche bée. Après une bonne minute, Caulifla se retourna alors et vit qu’il n’avait pas du tout bougé. Elle s’écriera alors :
‘’Bah alors, face de mollusque ? Tu abandonnes ?’’

Sous cette question, Garriku éclata tout bonnement de rire avant de s’écrier à son tour :

‘’Le dernier ayant effectué son tour devra une glace à l’autre !’’

Et tout en disant cela, il reprit sa course, allant à toute vitesse afin de rattraper rapidement Caulifla qui avait pris de l’avance par rapport à lui. Justement, celle-ci lui répondit d’un ton amusée :

‘’Ça marche !’’

Non loin de là, se trouvait deux moniteurs qui notaient des choses sur des cahiers où le titre était justement les prénoms des deux garnements. Ils semblaient commenter les performances de Caulifla ainsi que celles de Garriku. Ceux-ci ne les avaient pas du tout remarqué, trop obnubilé par leur envie de gagner leur défi.

Vers la fin de leur tour, les deux étaient à terre, dans la boue, en sueur et riant. Ils n’avaient même pas fait attention à qui avait gagné la course. L’amusement avait été leur principal but, après tout.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 7:15
Le soir de la première journée, Caulifla rejoignit le dortoir des filles afin de se reposer. Au final, elle fut plutôt satisfaite de cette journée bien qu’elle eût mis si longtemps à démarrer. Elle espérait juste que demain, ce sera différent, bien qu’elle n’y croyait pas. L’avantage d’être peu nombreuses en fille, ce fut que leur chambre était peu remplie et qu’elles avaient toute la place dont elle souhaitait. Elle observa alors les filles qui s’étaient toutes rejoint afin de discuter et de…se peigner ? Caulifla n’arrivait pas à comprendre ce qu’elles faisaient là si elles avaient une telle attitude. Elle s’approcha alors d’elles et prit la parole d’un ton amical :

‘’Salut !’’

Elle ne reçut en réponse que des regards méfiants et des murmures. Finalement, l’une d’elle consentit à lui parler, bien que gardant un ton froid :

‘’Nous ne voulons pas des garçons manqués par ici.’’

Cette réponse la laissa stupéfaite. C’était totalement illogique de leur part. Après tout, que pouvaient-elles faire dans l’Armée si c’était pour avoir une telle attitude ? Elle soupira alors, décidant que ses filles superficielles n’en valaient certainement pas la peine. Aussi, elle décida plutôt d’aller prendre un bon bain relaxant. Elle alluma alors l’eau chaude et ne fit rien, pensive. Demain sera un autre jour, elle en était persuadée. Au bout d’une bonne dizaine de minutes, elle entra alors dans la baignoire et s’y détendit tranquillement pendant une bonne trentaine de minute.

Elle sortit alors rapidement de la baignoire, s’habillant alors jusqu’à ce que…

‘’Bon, la plaisanterie n’est pas drôle. Qui a éteint la lumière ?’’ demanda-t’elle d’un ton agacé alors que cela ne faisait que quelques secondes que la lumière s’était éteinte.

Etonnnament, elle ne reçut pas de réponses, la laissant perplexe. Elle n’entendit même plus les murmures des quelques filles dans la pièce d’à côté. Elle ouvrit alors la poignée afin d’aller voir ce qu’il se passait. Plus aucune lumière. Même les interrupteurs ne fonctionnaient pas.
‘’Etrange, pourquoi l’éléctricité ne fonctionne pas ?’’

Et ce fut à ce moment-là qu’elle entendit la porte s’ouvrir et qu’elle entendit les nombreuses filles qui parlaient entre elles :

‘’Quels imbéciles, ces garçons. Quelle idée d’utiliser un objet éléctrique en mauvais état.

Caulifla comprenait mieux ce qu’il se passait. Et au fond d’elle, elle savait déjà qui pouvait avoir fait cela. C’était Garriku. Les autres garçons semblaient bien trop…oisifs pour oser faire cela, contrairement à Garriku. Elle soupira, amusée :

‘’Bon, on verra bien ce qu’il aura à me dire demain. Sur ce, il vaut mieux que j’aille me coucher. Demain, je devrais me lever à 5 heures.

Elle alla alors dans son lit, se blotissant confortablement avant de s’endormir rapidement.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockVen 9 Juil 2021 - 23:57
Un vrai bordel, la seconde journée. Caulifla avait commencé par aller voir Garriku afin que celui-ci ne lui donne des explications satisfaisantes. Et elle n’avait pas pu s’empêcher d’éclater de rire en entendant l’histoire complètement stupide qu’il s’était passé la veille.
S’étant alors raconté les potins, ils se mirent alors en route vers la cantine afin de prendre un petit-déjeuner consistant. Du moins, c’était ce qu’avait pensé Caulifla. A la place, elle eut le droit à une bouillie étrange au lieu des croissants qu’elle attendait. Elle hésita à le jeter par terre, tellement ça la répugnait.

‘’Qu’est-ce que c’est que ça ?’’ dit-elle franchement dégoutée.

‘’Ca fait toujours ça comme réaction, la première fois.’’ Avoua Garriku en s’asseyant à côté d’elle. ‘’Mais ne t’en fais pas. On s’y habitue, à force.’’

En l’entendant parler, Caulifla fronça des sourcils. A l’entendre, on aurait dit qu’il….Non, ce n’était sans doute qu’une impression en réalité. Non, cela ne pouvait l’être. Ce n’était que leur première soirée, alors comment pouvait-il bien savoir ? Elle prit alors la parole d’un air suspicieux :

‘’Ce n’est pas la première fois que tu viens ici.’’

Ce n’était pas une question mais une affirmation, avait remarqué Garriku au son de savoir. Il ne dit rien, souriant alors :

‘’Qu’est-ce qui m’a trahi ?’’ demanda-t’il, sans même s’en inquiéter.

‘’Rien du tout. Je suis juste un génie.’’ Mentit Caulifla en se vantant alors.

‘’Si tu étais Pinocchio, ton nez se serait grandement allongé.’’ Ria Garriku en l’entendant.

Son rire s’estompa rapidement lorsqu’il remarqua les yeux ronds de la fille. Il demandera alors d’un ton horrifié :

‘’Non..tu ne connais réellement pas l’histoire de Pinocchio ?’’

Caulifla ne répondit même pas, confirmant alors ce que disait Garriku qui prit alors une mine semblant choqué. Il ne dira pendant une bonne minute, sous l’œil circonspect de la fille. Bouche bée, il imagina le pire avec elle. Avait-elle seulement une culture ? Il dira alors, en balbutiant :
‘’Tu n’as aucune culture ?! Je vais m’occuper d’arranger cela, je t’en fais la promesse.’’

Et il cracha alors par terre, afin de sceller sa promesse. Caulifla le regarda faire sans rien dire, Garriku ne dit rien, craignant alors qu’elle ne se foute de sa gueule. Ce petit manège dura une bonne dizaine de seconde avant qu’elle ne l’imite, scellant définitivement la promesse. Ils éclatèrent alors de rire.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockSam 10 Juil 2021 - 23:44
Le début de la seconde journée fut à peu près similaire à la première. Et le moins que l’on puisse dire…c’était que Caulifla se faisait chier. Elle comprenait bien l’intérêt des test mentaux. Après tout, ils n’allaient pas recruter des demeurés, c’était logique pour elle. Mais elle trouvait que cela durait beaucoup trop longtemps pour elle. Il n’y avait aucune difficulté pour elle qui avait bien révisée avec son grand frère Renso. Elle ne se donnait même pas à fond, ayant alors trop la flemme pour réellement donner les bonnes réponses. Elle ne se contentait uniquement de la moitié, du strict minimum pour continuer à passer les tests.

Si Garriku ne la calmait pas à chaque fois, elle aurait très bien pu aller leur fracasser la gueule aux moniteurs pour lui avoir fait perdre tant de temps. Elle s’ennuyait trop. C’était beaucoup trop strict ici, et les Moniteurs pouvaient les assommer en deux secondes s’ils montraient le signe d’une quelconque rébellion. C’était cela qui terminait de convaincre la jeune fille de ne pas agir. Ce fut vers 11 heures qu’elle craqua alors. Elle dut attendre la pause pour réellement se déchainer sur le pauvre Garriku qui était là au mauvais moment et au mauvais endroit. En effet, les nombreux candidats apprirent alors une nouvelle qui était l’une des plus alarmantes pour Caulifla :

‘’Chers élèves. Suite à de nombreuses erreurs dans le manuel, les tests seront désormais prolongés. Nous passons de ce fait de 3 jours à un mois entier. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionné. De plus, durant toute la durée des test, il vous sera impossible de quitter cet endroit, sauf abandon. Le choix tout entier vous appartient. Passez une bonne journée. Cette journée vous est désormais ajournée afin de nous excuser.’’

Lorsque la pause arriva, Caulifla attrapa son repas qui était le même que celui de la matinée et sortit de la cantine afin d’aller dans la cour. Garriku l’imita alors, bien qu’hésitant au premier abord. Et il avait bel et bien raison. En effet, lorsqu’ils arrivèrent à la cour, Caulifla jeta violemment la nourriture par terre et éclata le plateau en milles morceaux. Voulant apaiser la situation et détendre l’ambiance, Garriku tenta de plaisanter :

‘’Tes parents ne t’ont pas appris à ne pas gaspiller, Caulifla ?’’

C’était la phrase de trop. Car après tout, Caulifla n’avait pas pu connaitre ses parents, contrairement à Renso. Après tout, c’était lui qui s’était occupé d’elle majoritairement. Elle s’avança alors d’un pas complètement énervée et lui criera alors dans les oreilles :

‘’Ne t’avises plus jamais de parler de mes parents ou tu le regretteras, petit con !’’

Elle frappa alors le mur derrière lui, de toutes ses forces avant de retirer sa main. La marque de celle-ci était inscrite dans celui-ci, laissant une trace de Caulifla pour toujours en ces lieux. Elle fit un pas en arrière avant de s’écrier :

‘’Comment je vais faire pour tenir 1 mois entier ? Vas-y, explique-moi, toi qui te sens si malin ! Déjà que 3 jours étaient de trop pour moi. Je ferais mieux d’abandonner et de…’’

Sans trop comprendre ce qu’il venait de se passer, Caulifla se mangea violemment le sol, une douleur devenant de plus en plus sifflante à sa joue. Elle ne mit pas bien longtemps à comprendre ce qu’il venait de se passer : Garriku venait de la gifler. Elle n’eut pas le temps de l’engueuler que celui-ci le fit à sa place :

‘’Ne t’avises jamais de dire que tu es la sœur du célèbre Renso si tu agis ainsi ?! Ton frère ne t’a pas élevé à abandonner à la première difficulté ?’’

Il marqua alors une pause, laissant Caulifla réaliser le sens de ses paroles. Elle rougit alors de honte en réalisant sa connerie. Il avait totalement raison. Elle déshonorait Renso en abandonnant ainsi. Elle voulut ouvrir la bouche mais Garriku la devança et continua dans sa tirade :

‘’Tu es impatiente, cela je peux te le concéder. Mais tu n’as aucunement le droit d’abandonner en utilisant cette excuse. Je sais pourquoi tu veux abandonner !’’

Elle fronça alors des sourcils en l’écoutant. Qu’est-ce qu’il racontait encore comme connerie, celui-là ? Si elle souhaitait abandonner, c’était bien parce qu’elle savait que 31 jours, c’était bien trop pour elle. Elle le regarda d’un air interloqué et commencera alors :

‘’Qu’est-ce que tu racontes encore comme connerie ? Tu sais bien que…’’

‘’Non ! Tu veux abandonner car tu as peur de perdre ! Tu penses ne pas être à la hauteur de ton frère et tu abandonnes tout dès la première difficulté en te disant qu’en ne réalisant pas la tâche, tu n’auras pas prouvé si tu étais la digne sœur ou non. Tu te protèges du monde !’’

Elle avait la bouche grande ouverte. Il avait totalement raison. La Caulifla de 15 ans de cette époque était ainsi. Bien qu’elle était grandement arrogante et orgueilleuse, ce n’était encore qu’une apparence à cette époque-là où elle ne s’était pas encore affirmée.

‘’Mais…Je…Tu..Il.’’

‘’C’est bien, tu connais les pronoms.’’ Commença Garriku, ayant l’air complètement sérieux. ‘’Mais tu ne sais pas comment réagir lorsque l’on s’intéresse à Caulifla et non à la sœur de Renso. Tu as trop longtemps été exposé à sa lumière que tu ne sais pas agir par toi-même. Rebelles-toi contre lui s’il le faut mais commence à réagir correctement ! N’hésite  pas à aller plus loin et  à  ne plus être la petite frappe violente que tu étais. Prouve que tu n’es pas que la petite sœur de Renso. La preuve ! Au début quand je t'embêtais, tu ne disais rien mais tu pensais à te venger, j'en suis sûr. Tu dois t'affirmer !’’

Caulifla fronça des sourcils. C’est vrai. Toutes les conneries qu’elle faisait auparavant était encore beaucoup trop mineure. Elle était toujours perçu comme « la petite sœur un peu brutal de Renso » et non pas en tant que Caulifla. Elle devait apprendre à mieux agir, quitte à ce que Renso ne soit pas fier d’elle. Elle devait se le prouver. Elle allait rester durant ce mois et ce mois-ci sera la plus agaçante pour tous…et  la plus amusante pour elle.

Elle ouvrit la bouche pour répondre mais n’en eut pas vraiment le temps. En effet, Renso venait de coller ses lèvres contre les siennes, échangeant leur premier baiser sans que Caulifla ne soit préparée à cela. Il se retira ensuite et dira alors en riant :

‘’Cela était le baiser qui permit la vraie naissance de Caulifla.’’

Il repartit alors, laissant une Caulifla rougissante derrière elle. Celle-ci ne le vit même pas durant le diner du soir. Et tant mieux, car tout ce qu’il lui avait dit l’avait laissé pensive.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockLun 12 Juil 2021 - 0:46
‘’Mademoiselle Caulifla est demandé chez le Proviseur. Je répète, Mademoiselle Caulifla est demandée chez le Proviseur.’’ Annonça le haut-parleur.
Une journée s’était écoulée depuis que Garriku avait embrassé Caulifla afin qu’elle s’affirme. Et ça l’avait bien fait réfléchir durant une nuit entière. Et le lendemain, elle avait décidé de commencer à faire des conneries. Car après tout, Garriku avait tout à fait raison. A quoi bon rester toujours dans l’ombre de quelqu’un lorsque l’on pouvait accomplir de grandes choses. Pourquoi restreindre son potentiel ainsi ?

Non, désormais, elle allait surpasser Renso et n’allait pas bloquer son caractère. Elle n’allait pas rester la petite sœur un peu brutale de son grand frère. Non, elle allait se faire connaitre en tant que Caulifla, future générale en chef de l’armée de Sadala. Et si quelqu’un la dérangeait, elle n’hésitera plus à le remettre à sa place. Elle n’allait plus penser aux règles. Les règles étaient faites pour être brisé, après tout. Seulement, lorsqu’elle avait pris cette résolution, elle ne s’attendait pas à ce qu’elle se fasse virer très rapidement.

Aujourd’hui, elle avait été demandée chez le proviseur pour une seule et bonne raison. Elle avait fracassé la gueule d’un des moniteurs lorsqu’elle avait entendu celui-ci proférer une remarque désobligeante à son encontre. Elle avait alors arrêté de se limiter et s’était donnée à fond pour le massacrer la gueule et lui montrer que non, elle n’était pas qu’une petite gamine stupide.

‘’Je suis scandalisé, Caulifla ! Moi qui pensais que tu étais bien élevée, étant donné que tu es la sœur du célèbre Renso !’’ commença à l’engueuler le proviseur lorsqu’elle était arrivée chez celui-ci.

‘’Ce n’est pas parce que je suis la sœur de Renso, que vous devez penser que je suis parfaite ! Et puis, c’est lui qui m’a insultée en premier ! Alors, je pense que je mérite des excuses !’’

‘’Des excuses ?!’’ s’agaça alors le proviseur, une veine battant à sa tempe. ‘’Caulifla, tu l’as envoyé à l’hôpital, avec une côtes cassé et tu veux qu’il s’excuse ?!’’

‘’Evidemment !’’ hurla alors Caulifla, perdant patience à ce moment-là.

‘’Bon… Navré jeune fille. J’ai voulu vous laisser une chance car vous êtes la sœur de Renso. Mais malheureusement, je n’ai pas le choix. Vous êtes renvoyé définitivement. Vous n’aurez jamais la possibilité de devenir membre de l’Armée de Sadala.’’


‘’Quoi ?’’
répondit bêtement Caulifla.

‘’Tu es renvoyé, Caulifla.’’


Elle ne répondit même pas sur le coup, regardant bouche bée le proviseur. Là, c’était encore pire que celle ne penserait subir. Non c’était impossible. Elle balbutia, complètement perdue pour la première fois depuis la discussion :

‘’Non.. Vous…Je…Renso.’’

‘’Tu n’es définitivement pas Renso. Tu n’as pas cette combativité dans les problèmes comme lui. Pars, maintenant.’’

Elle ne prononça pas un mot, quittant le bureau, complètement démoralisée. Ce n’était pas juste ! Elle ne voulait pas quitter ce lieu. Elle voulait devenir membre de l’Armée de Sadala. Elle voulait surpasser Renso. Comment allait-elle faire si le seul point de comparaison ne lui était plus possible ?
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] ClockMar 13 Juil 2021 - 3:18
‘’Je ne m’attendais pas à cela de ta part. J’aurai dû m’y attendre.’’ Marmonna Renso, le lendemain du retour de Caulifla.

‘’Tu aurais dû me laisser faire ce que je veux, Renso.’’ Répondit tranquillement Caulifla en buvant sa tasse de lait.

‘’Non mais tu ne trouves pas que tu exagères un peu ?’’ reprit Renso en gardant un calme cornélien, semblant lire un journal. Mais ce n'était qu'une apparence. En réalité, il s'inquiétait pour sa petite soeur et voulait comprendre ce qu'il avait bien pu arriver.

Lorsque Caulifla était rentré à la maison hier soir, Renso n’avait pas eu le courage d’aborder la discussion sur ce qu’il s’était passé. Le voyage avait été long, il avait alors préféré directement allé se coucher. Ce qui avait légèrement peiné Caulifla fut le fait qu’il ne lui avait pas dit un seul mot durant tout le chemin. Etait-il en colère à ce point-là contre elle ?

Elle n’obtient sa réponse que le lendemain, lors du petit-déjeuner. Elle répondit alors :

‘’Roh, c’est sa faute ! Il s’est foutu de ma gueule !’’
répondit alors Caulifla, commençant déjà à perdre son calme.

Qu’est-ce qui lui prenait, sérieusement ? Ne voyait-il pas où se situait le bonheur de sa sœur ? Décidément, Garriku avait raison. Et cela l’agaçait au plus haut point. Pourquoi Renso ne voyait-il pas qu’elle n’avait jamais voulu s’engager dans l’armée au départ ? Pourquoi la forçait-il ?

‘’Caulifla…Tu n’as jamais songé que ce n’était qu’un Test et que…’’

‘’ARRETE DE ME PARLER DE TEST !’’ le coupa brutalement la jeune Saiyan en cassant sa tasse sur la table.

S’il y a bien une chose dont elle avait horreur dorénavant, c’était les test. L’académie était la chose la plus horrible au moins, elle le décretait sur le champ ! Comment imposer cela à des enfants. Et surtout…Comment Renso osait-il imposer cela à sa sœur.

‘’Tu ne trouves pas que tu exagères là ? Tout ça car tu es impatiente.’’ Réagit alors Renso un peu plus froidement et en se relevant violemment, envoyant sa chaise valser.

Il était donc là, le Renso des armées. Celui-ci qui perdait toute sympathie envers l’ennemi et dont la mission importait le plus au monde. C’était la première fois que Caulifla voyait cette facette de la personnalité de son grand frère. Normalement, les gens auraient peur. Mais pas Caulifla. Il était hors de question de s’écraser devant son frère car il avait voulu lui imposer une chose. Au contraire, elle osa même répondre d’une voix insolente :

‘’Et tu vas faire quoi maintenant ? Me faire subir ce que tu fais subir à tes opposants ?’’

‘’Caulifla, tu dépasses les bornes ! Tu ne peux pas t’excuser pour une fois ? Arrête de jouer les fortes têtes !’’

‘’Je joue les fortes têtes si je veux ! Si tu ne voulais pas qu’on en arrive là, tu n’avais qu’à pas m’envoyer faire l’armée. Non mais quel tête de mule, celui-là.’’

Elle ne fit pas gaffe à la mauvaise impression qui lui tortilla l’estomac, menaçant de vomir son lait. Au contraire, elle continua sur sa lancée et se mit à parler :

‘’Tu te sens obligé de devoir montrer l’exemple ? Ce n’est pas parce que Monsieur est parfait que sa sœur doit devenir sa copie conforme….l’appareil en moins. Je suis Caulifla, pas Mini-Renso. Si tu voulais….’’

‘’Ta gueule Caulifla !’’ hurla alors Renso pour la première fois depuis longtemps, ayant alors perdu patience à force d’écouter ce que lui disait Caulifla. Il savait qu’elle avait raison sur certains points. Mais elle se devait d’avoir une meilleure attitude.

Il reprit alors :

‘’Je t’ai toujours soutenue, même quand tu dépassais les bornes ou que tu étais totalement en tort. Mais là, c’en est trop Caulifla ! Tu te plains de cela ? Mais je ne t’ai demandé qu’à avoir une bonne attitude ! Je n’ai fait que te guider car tu suivais une mauvaise route !’’


‘’Je préfère suivre une mauvaise route que j’aurai choisi de parcourir volontairement plutôt qu’une bonne route qu’on m’impose !’’ interrompit la jeune fille, soupirant doucement, main dans les poches.

La réponse de Renso fut sec. Et ce fut ce qui menaça de détruire leur famille. En effet, il prit la parole, ne réfléchissant plus vraiment à ce qu’il disait sous la colère :

‘’Tant que tu vivras chez moi, tu prendras la bonne route, jeune fille ! Si tu veux prendre un autre chemin, fais-le en dehors de cette maison ! Tu ne m’as apporté que des ennuis, j’aurai voulu que tu ne naisses pas !’’


Caulifla ne répondit pas directement sur le coup, baissant plutôt la tête sous la violence. Après tout, c’était une menace claire et nette. Si Caulifla voulait continuer de vivre chez Renso, elle allait devoir l’écouter sinon, elle devra faire bagage. Celui-ci se rendit compte de la connerie qu’il avait dit sans même l’avoir pensé et tenta de rectifier le tir à ce moment-là, reprenant alors une voix un peu plus calme et douce :

‘’Caulifla, je…’’


‘’Ta Gueule, Renso.’’ Dit-elle en se relevant, d’un air calme.

Mais ce n’était qu’une apparence. Au fond d’elle, elle pleurait, elle fulminait. Elle prit alors la parole d’une voix sèche :

‘’Alors comme ça, je suis un boulet pour toi. Bien…Je vais te donner une liberté totale. Maintenant, c’est fini entre nous deux. Plus jamais tu ne me reverras, Renso.’’


Et sous l’œil impuissant de Renso qui n’arrivait pas à croire ce qu’il se passait devant ses yeux, Caulifla s’avança vers la porte et dira alors :

‘’Bonne continuation dans ta vie de merde, général. La prochaine fois qu’on se verra sera en tant qu’adversaire.’’

‘’Caulifla, s’il te plait…reste. Je suis désolé, je ne voulais pas…’’

La réponse qu’il reçut fut alors le claquement d’une porte. Caulifla n’avait pas écouté ses excuses. Non, elle était définitivement partie, ne souhaitant pas revenir à la maison….du moins pour le moment.

De son côté, Renso culpabilisa. Il avait tellement pensé à l'Armée et toutes les responsabilités qui allaient avec qu'il en oublia la chose la plus importante : le bonheur familiale.

Malgré tout, il ne se faisait pas trop d'inquiétude pour elle. Il savait qu'elle était capable de se débrouiller seule. Et si elle souhaitait tant cela, et bien, il allait respecter son avis. Elle était libre de faire ce qu'elle voulait.

Mais au fond de lui, il y avait une infime part de doute : et si ça merdait tant pour elle ?
Contenu sponsorisé

Séparation Fraternelle [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Séparation Fraternelle [Sadala U6]   Séparation Fraternelle [Sadala U6] Clock
 
Séparation Fraternelle [Sadala U6]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement Fraternelle {PV.Darkus}
» Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]
» Séparation du duo
» Retrouvailles et séparation
» séparation brutale(libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-