-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockLun 28 Juin 2021 - 19:13
‘’J’en ai marre de t’avoir comme frère !’’

Caulifla ouvrit doucement des yeux et eut un petit soupir. Voilà une semaine qu’elle avait quitté la maison où elle vivait avec son grand frère Renso. Actuellement âgée de 15 ans, Caulifla commençait à faire sa crise identitaire et souhaitait arrêter de marcher sur les pas de son frère. Elle voulait complètement se détourner de lui. Elle ne souhaitait pas vivre dans son ombre. Elle ne voulait pas entrer dans l’armée. Et c’est bien pour cela qu’elle avait fuguée. Elle soupira : elle savait que son frère allait envoyer des soldats à sa recherche, et c’est bien pour cela qu’elle devait rapidement partir. Après tout, celui-ci était haut gradé, il en avait parfaitement le droit.

Et elle, elle n’était que sa sœur, Caulifla. Elle n’avait rien de spécial. Aucune histoire si ce n’est les nombreux renvois d’école. Elle était bagarreuse après tout et elle n’y pouvait rien. C’était ses gènes de Saiyan.

Elle avait fui mais vers où ? Il n’y avait aucune direction où aller. Elle ne connaissait pas du tout la planète. Elle avait été dans une direction au hasard, sans même savoir où cela menait. Elle cria alors, clairement énervée :

‘’Tout ça ne se serait pas arrivé s’il m’avait forcé à passer ce foutu test pour entrer dans l’armée !’’

Elle comprenait Renso dans un certain point : il s’inquiétait pour elle et tentait de lui trouver un avenir honorable. Mais elle avait quinze ans ! Il devait lui laisser le choix ! Mais cela, il ne l’avait pas compris, semblerait-il. Ce fut une violente dispute lorsqu’elle amena un ‘’recalée au test’’ à la maison.

‘’Je suis perdue….’’ Dit-elle, dépitée en regardant les alentours.

Du sable à perte de vue. C’était un désert. Elle ne savait même pas par où elle était entrée, tellement tout semblait similaire. Non, cela ne semblait pas similaire. C’était similaire. Elle eut un sourire fier tandis qu’elle dira en se relevant :
‘’Bon ! Je ne dois pas me lamenter ! Je suis Caulifla, sœur de Renso ! Je peux me débrouiller toute seule et je ne suis pas perdue !

Elle regarda les alentours avant d’avancer vers la droite, sans même s’arrêter. Elle ne savait pas du tout où cela menait. Elle ne devait pas hésiter. Et puis, elle n’avait pas d’informations. Cela ne servait donc à rien d’hésiter inutilement sur la direction à prendre. Et puis…S’il y avait bien une chose qu’elle avait apprise lors de sa formation pour devenir soldate, c’était le fait qu’il ne fallait jamais montrer de faiblesse, toujours garder un visage assuré.
Néanmoins, Caulifla n’était pas comme ça. Elle n’aimait pas mentir de cette manière. Si elle avait un problème, elle le ferait passer par ses poings dans la gueule d’une personne.

‘’Il me faut un groupe à mener.’’ Réalisa-t’elle brusquement, continuant sa marche, pensive. Elle ne savait pas encore quel type de groupe mener. Mais elle voulait rejoindre un groupe où l’entraide était dominant sans pour autant que ce soit trop…intrusive. Oui, voilà son nouvel objectif.
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMar 29 Juin 2021 - 23:40
"Ce que je veux dire, c'est que si les recrues de l’unité de reconnaissance avaient mieux fait leur travail, on aurait pas eu à galérer autant pour parvenir au point de transaction de ces saletés de hors-la-loi. C’est tout !" tonitrua Romanesco en entrant d'un pas rapide dans la salle de commandement.

Ce soldat d’élite des Forces de Défense de Sadala, que tout le monde surnommait "Esco", était le troisième membre d’une petite équipe qui avait été chargée de saisir un trafic de stupéfiants à quelques milliers de kilomètres de la capitale. Bien qu’il possèdait quelques muscles bien dessinés sous son armure noire, sa carrure était plutôt élancée, misant sur son agilité plutôt que sur sa force brute. Sa chevelure restait naturellement indomptable, malgré ses efforts pour la discipliner dans sa nuque. Ce négociateur n’hésitait jamais à dire ce qu’il pensait sans aucune gêne : cependant, il possédait une affabilité dans son aura qui le faisait s’entendre à merveille avec un peu tout le monde.

"Ce n’est pas comme si les informations qu’ils nous avaient transmises étaient complètement erronées." fit remarquer le second plus jeune membre de son escouade, Basil, avec ton neutre qui en disait long sur sa ponctualité malgré son côté discret. Le bleu sarcelle de son plastron et de ses jambières était décoloré par les intempéries, preuve de ses diverses excursions un peu partout sur la planète.

"Enfin bon, ils auraient pu faire un effort pour nous filer les modalités exactes plutôt que de nous laisser patienter sous le cagnard pendant des heures !" déplora son aîné, qui avait été chargé de mettre en relation tant bien que mal les différentes sources de renseignements qui lui avaient été données. "Ça nous aurait fait économiser nos réserves en attendant de passer à l’action."

"Tout ce qui compte, c’est qu’on ait démantelé ce fichu réseau une bonne fois pour toutes." déclara Spina, une saiyanne au visage délicat mais qui était loin d’être une amatrice au combat. Vêtue d’un uniforme vert épinard, sa longue crinière demeurait sauvage malgré les mèches tirées en un épais chignon par un fermoir en bronze. "Mais je me demande bien d’où vient cette hausse dans l’importation des ressources classées illégales. Sur Mayonnai le mois dernier, sur Vinegar le mois d’avant, et maintenant sur notre belle Sadala ! C’est à croire que le crime organisé a la belle vie si on ne surveille pas continuellement les réseau d’échanges interplanétaires."

"Ça me rappelle cette sombre affaire de trafic d’organes dont on avait entendu parler il y a quelques années." marmonna Basil d’un air préoccupé. "Heureusement que le commandant Krastavac et son bataillon étaient sur le coup."

"Je préfère ne pas avoir à en parler, étudier le compte-rendu de cette opération m’a fait faire des mauvais rêves pendant trois jours !" commenta la spécialiste en logistique en grimaçant.

"C’est le protocole d’inspection à la Base de Lancement qui va encore devoir être renforcé, pour changer." glissa Esco tout en haussant les épaules.

Leur petite discussion fut interrompue par l’arrivée de leur supérieure, une saiyanne pas très grande mais robuste qui portait avec dignité le vert malachite de son uniforme : aussitôt, ses subordonnés se mirent au garde-à-vous, après avoir effectué le salut traditionnel sadalien dans le plus grand silence.

"Gloire à Soli, que Leto soit louée ! L’opération 'Poussière d’Étoile' a été un véritable succès." déclara-t-elle avec un grand sourire sur ses lèvres. "Ces trafiquants n’ont pas eu l’opportunité d’étendre leur influence bien longtemps grâce à votre formidable intervention."

"Nous ne faisons que notre devoir, Commandante Brusselle." répondirent en cœur les quatre chargés de mission, le cœur rempli de fierté.

"Et je suis ravie de constater une fois encore la réussite de votre coordination. Surtout toi, Cabba : les comptes rendus qui m’ont été transmis m’ont appris que tu as su faire preuve d’une réactivité et d’une adaptation exemplaire lorsque votre approche initiale n’a pas tourné en votre faveur."

Le membre le plus jeune de l’escouade était vêtu d’un uniforme similaire à celui de ses camarades, si ce n’était sa couleur bleutée comme l’océan. Ses cheveux courts et hérissés étaient ramenés vers l’arrière, à l’exception d’une mèche rebelle qui retombait sur son front. Son visage était encore rougi par l’émotion de ces dernières heures, tandis qu’il suivait sa supérieure du regard avec admiration.

"J’ai agi comme le capitaine Renso l’aurait fait dans une telle situation, madame." répondit-il en s’inclinant avec modestie.

"Nous avons bien fait de suivre ses recommandations et de te confier de telles responsabilités." déclara Brusselle avec bienveillance. "J’espère que cette troisième intervention d’urgence réussie est le début d’une longue carrière couronnée de succès dans nos Forces Spéciales."

"C’est un honneur de faire la fierté de notre armée." bredouilla son subalterne, très reconnaissant de voir toute cette confiance placée en lui.

"Lieutenant Romanesco, lieutenant Spina, lieutenant Basil." reprit-elle d’un ton protocolaire en s’adressant à l’ensemble du groupe, "Je compte sur votre diligence pour compléter votre rapport en compagnie du sous-lieutenant Cabba et faire parvenir un double à l’unité de reconnaissance. Vous avez contribué à mettre un terme à l’activité d’une association de criminels, mais nous ne savons pas encore si nous pouvons lier leurs actions à un réseau plus vaste. Nos décisions dépendront de vos observations faites en ce jour."

Leur mission s’était déroulée dans le territoire le plus sordide de la planète, loin des belles cités et du palais royal, où les parias constituaient une force dominante et où les forces de l’ordre avaient du mal à faire régner la loi. Heureusement, ces derniers avaient tendance à ne pas faire preuve de beaucoup de violence, s’en tenant essentiellement à de l’escroquerie, de la dégradation de biens et autres délits plutôt qu’au meurtre ou aux enlèvements.

Le signalement d’urgence qui leur avait été retransmis par leurs partenaires de l’unité de reconnaissance était l’aboutissement d’une recherche qui s’était étalée sur plusieurs semaines, suite à quoi la position de leur repaire avait enfin été déterminée. La perquisition ne fut qu’une question de temps une fois les coordonnées récupérées, la stratégie mise en place, les suspects et leurs marchandises saisies pour être transférées aux laboratoires les plus proches.

"Votre mission est désormais achevée, mais votre service n’est pas terminé pour autant. Vous avez jusqu’à la tombée de la nuit pour achever votre compte-rendu, après quoi vous pourrez disposer de votre temps libre. N’oubliez pas de regagner le carré à temps pour le repas du soir. Que Soli vous guide, que Leto vous protège !"

Après l’avoir saluée une dernière fois, la formation fut rompue et les quatre officiers se dirigèrent vers la sortie. Cependant, alors que Esco et Spina semblaient partants pour terminer leur rapport autour d’un verre, Cabba fut retenu encore un moment par sa commandante. Sa main posée contre son dos retenait toute son attention.

"Je tenais à te féliciter personnellement pour ta récente promotion, Cabba."

"Vous me faites trop d'honneurs, madame." répondit-t-il en lui faisant face. "Je sais que je ne suis pas aussi avisé que maitre Renso, mais..."

"Je comprends que tu veuilles te dépasser et mettre en pratique ce que tu as appris" l’interrompit-elle, "mais tu n’as pas toujours besoin d’être partout à la fois. N’oublie pas que tout ne repose pas que sur tes épaules."

"Oui, madame."

"Tu es l’un des plus jeunes haut-gradés de l’histoire de Sadala, mais ce n’est pas une raison pour te surmener plus que ce qui t’es demandé."

"Bien sûr, madame."

"Renso lui-même serait inquiet s’il savait que tu prenais autant de risques. Déjà qu’il me semble bien stressé ces derniers temps…"

Cabba retint sa respiration. Son maitre était la personne avec qui il avait noué une relation si forte qu’il était presque un père pour lui. Pourquoi ne lui avoir rien dit ?

"Puis-je savoir pourquoi ?" osa-t-il lui demander, plus que jamais concerné par le bien-être de son maitre.

"Eh bien, j’ai entendu dire que sa jeune sœur avait fait une fugue depuis quelques jours, suite à une dispute." commença-t-elle. "La situation familiale semble tendue, mais j’ignore ce qui l’a décidé à s’en aller."

Le jeune sous-lieutenant ne voulait pas paraitre trop insistant, mais ce que Brusselle lui racontait suffisait à réveiller ses instincts de protection.

"N’est-il pas parti à sa recherche ?" s’enquit-il alors, en espérant que sa supérieure veuille bien lui en dire plus.

"Selon ses dires, elle aurait réussi à dissimuler son énergie vitale, comme si elle ne voulait pas être retrouvée…" poursuivit-elle. "Vous avez plus ou moins le même âge, mais elle n’a vraiment pas ce que l’on pourrait appeler un caractère facile. Malgré tout, j’espère qu’il ne lui est rien arrivé."

Ils restèrent un moment sans prononcer la moindre parole, mais au moment où Cabba allait reprendre, le visage de son ainée s’anima tout de suite d’un air désapprobateur.

"Je reconnais cette lueur dans ton regard, jeune homme. Je sais que tu souhaites combler les attentes de ton maitre, mais je pense que tu ne devrais pas te mêler dans leurs affaires."

"Avec tout le respect que je vous dois, commandante Brusselle, je ne peux pas laisser quelqu’un se mettre en danger !" protesta son subordonné.

"Et je ne peux pas non plus laisser l’un de mes soldats les plus prometteurs prendre des risques à son tour." opposa-t-elle sans plus attendre. "C’est au Capitaine Renso de résoudre cette affaire : il pourra compter sur la mobilisation des forces de l’ordre s’il le faut, mais pour l’heure, je te recommande de ne pas t’en mêler sans son consentement."

Malgré la douceur maternelle de son regard, la fermeté dans son intonation ne laissait place à aucune indulgence. Cabba hocha la tête. Il aurait pu poursuivre, poser d’autres questions, mais il était intimidé à l’idée de désobéir à ses supérieurs malgré ses bonnes intentions.

"A vos ordres, Commandante Brusselle."

Pourtant, son cerveau décida qu’il n’y avait pas de place pour l’attente lors d’une disparition, même si la personne était en mesure de se défendre seule et que son escapade s’était probablement faite sur un coup de tête. Ainsi, aussitôt après avoir salué sa supérieure, il se dirigea vers le bar où ses coéquipiers s’étaient réunis, déterminé à obtenir leur aide dans l’enquête qu’il se préparait à mener.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMer 30 Juin 2021 - 15:20
‘’Au voleur !’’ s’écria un marchand de pain.

Ce cri devenait récurrent depuis 4 jours. 4 jours qu’elle avait fugué. Chaque matin à 10 heures, Caulifla volait un bout de pain à ce pauvre marchand.

‘’Faudrait peut-être apprendre à te défendre, mec.’’ Dit Caulifla en lui tirant la langue, tout en continuant de courir. Elle sauta alors sur le sommet d’un pilier et regarda les environs, un sourire arrogant aux lèvres.
Elle savait exactement ce qui allait se passer ensuite. Les gardes du village arriveraient comme d’habitude et la forcerait à rendre ce morceau de pain ou ils l’enverraient en…

‘’Petite, tu deviens chiante. Tu rends ce morceau de pain ou on va devoir sévir et…’’

Caulifla les interrompit rapidement en avalant le pain d’un air moqueur. Les gardes perdirent alors vite patience et lui foncèrent dessus en s’écriant :
‘’Nous t’avons prévenu !’’

Le problème qu’ils ne savaient point, c’était que Caulifla était la sœur de Renso. Elle avait donc pu suivre une formation pour devenir soldate de l’armée, plus haute gradée qu’eux et de plus, elle avait un potentiel immense. Ainsi, ils n’étaient rien pour eux. Lorsqu’ils sautèrent afin de l’attraper, elle se servit d’eux comme plate-forme et sauta sur leur visage comme si c’était un sol afin d’atteindre le toit d’en face. Elle se tourna ensuite vers eux, riant :
‘’Et bien ! A demain, messieurs !’’

Et elle disparut rapidement de leurs vues sous le regard déboussolé de tous.
‘’A ce rythme-là, nous allons devoir appeler l’armée..’’ commença alors l’un des deux gardes.
‘’Non, tu n’y songes pas, nous allons nous faire virer si nous faisions cela ! Tu veux leur dire quoi ? « On a besoin d’aide pour une gamine ? » On sera la risée de Sadala !’’

‘’On n’a pas le choix ! La prospérité du village en dépends grandement !’’


De son côté, Caulifla atterrit alors dans une ruelle, un air satisfait sur le visage tandis qu’elle commentera alors :

‘’Ils sont marrants, eux. Je vais tout compte fait rester dans ce village.’’

Après tout, rien ne l’obligeait à quitter le village, n’est-ce pas ? Et puis, ça pourrait…

‘’Kof Kof…’’
entendit-elle tousser derrière elle. Elle se retourna rapidement, se retrouvant face à un jeune garçon vivant dans la rue et qui semblait mourir de soif. Il la supplia en la voyant, de sa voix sèche :
‘’S’il vous…plait…de l’eau…’’

Caulifla grimaça en le voyant. Elle ne pouvait pas le laisser ainsi, c’était impossible et sans cœur. Pourquoi personne ne l’avait aidé ? Elle s’abaissa à sa hauteur et dira d’un ton chaleureux :

‘’Ne bouge pas d’ici, je vais aller te chercher à manger ainsi qu’à boire !

Elle n’attendit même pas sa réponse qu’elle sauta rapidement sur le toit, observant les environs. Même si elle semblait agir de manière égoïste là plupart du temps, elle ne pouvait point abandonner quelqu’un à son sort de cette manière. C’était au-dessus de ses forces. Ainsi, elle alla immédiatement voler de quoi le nourrir et de quoi lui donner à boire, afin d’étancher sa soif. Demain, elle devra voler le double mais qu’importe, cela ne changeait rien pour elle.

Elle vola rapidement de l’eau ainsi qu’un morceau de pain, l’amenant alors au petit qui la remercia alors d’un air chaleureux :
‘’Merci Madame !’’
Elle ne répondit pas, s’adossant au mur à côté de lui, d’un air pensive. Elle se souvenait d’un film qu’elle regardait enfant. Un voleur qui volait les riches pour donner aux pauvres. Elle eut un sourire : c’était exactement ce qu’elle venait de faire. Elle pourrait en faire une profession en vérité. Elle qui voulait monter un gang mais sans avoir défini son but, voilà ce qu’elle pourrait faire. Elle pouvait voler les riches, garder l’or et donner la nourriture aux pauvres. Mais seule, elle ne pouvait pas le faire. Elle dira alors au garçon, une lueur satisfaite à son regard :
‘’Même heure demain , même endroit.’’

Et elle sauta alors sur le toit, courant rapidement, afin de rejoindre sa cachette qui se trouvait être une grotte. C’était temporaire, mais c’était proche du village, dont elle avait une vue parfaite. Elle s’allongea sur le sol et soupira alors :

‘’Tu verras Renso, je vais te rendre fier mais à ma manière !’’
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 0:15
La réponse de ses coéquipiers fut immédiate... mais malheureusement pas dans le sens que Cabba espérait.

"On a pas que ça à faire de jouer les détectives, enfin, c’est le boulot de l’unité de reconnaissance !" grommela Esco, tandis qu’il buvait le contenu de sa chopine de bière brune. "On a un rapport de mission à remplir et j’ai pas l’intention de passer la nuit dessus."

"Sans compter qu’on est en fin de service et que nous n’avons pas à prendre nos fonctions une fois en permission." lui rappela Basil, concentré sur la rédaction de leur compte rendu.

"Tes lieutenants ont raison." approuva Spina, dont la crinière qui n’était plus retenue par son fermoir en bronze dégringolait désormais sur ses épaules. "T’as assez joué les héros pour aujourd’hui ! Tu devrais au moins te reposer pour la journée d’entrainement de demain."

Le jeune prodige voulut protester à nouveau, mais il fut aussitôt interrompu par le vacarme convivial mais assourdissant de la petite brasserie où ses trois équipiers s’étaient réunis en cette fin de journée mouvementée.

"Va plutôt au comptoir te prendre quelque chose, c’est moi qui régale !" lui lança gaiement le négociateur. Il fit alors glisser quelques écus jusqu’à lui. "Et que je te vois pas boire une goutte d’alcool !"

"Tu buvais déjà à son âge quand notre capitaine avait le dos tourné, alors ne joue pas les adultes responsables !" Elle lui donna un coup à l'épaule, un sourire espiègle sur les lèvres. "Une petite bière en l’honneur de notre réussite ne pourra pas lui faire de mal, pas vrai ?"

A seulement seize ans, Cabba avait déjà vécu de nombreuses péripéties qui l’avait préparé très tôt à la vie sociale, diplomatique et militaire du royaume, comme tous les jeunes soldats enrôlés dans les Forces de Défense de Sadala. Malgré tout cela, il n’était pas considéré comme un adulte au regard de la loi : ainsi, il restait sous la tutelle de ses trois lieutenants, qui étaient visiblement plus âgés que lui sans pour autant avoir plus d’une décennie de différence. De plus, son petit gabarit ne l'aidait pas à convaincre ses semblables qu'il n'était plus un enfant.

"Tu devrais te détendre un peu plutôt que de te prendre la tête avec un problème qui est sans doute déjà réglé." conseilla Esco en fouillant dans sa bourse de cuir à la recherche de son émetteur-récepteur.

L’intervention musclée qu’ils avaient menée avait marqué son corps de bleus, de rougeurs et de courbatures liées à l’effort et au stress : malgré tout, son esprit continuait à fonctionner sans cesse, incapable de se concentrer sur autre chose que ce que sa commandante lui avait dit plus tôt.

"Et si elle était égarée, blessée ou enlevée ? Nous ne pouvons pas rester sans agir, sinon mon maitre ne nous le pardonnera pas !" s’exclama Cabba en soutenant son regard avec plus de force encore.

"C’est honorable de vouloir lui rendre service, mais si nous nous mêlons à toutes ces histoires, nous pourrions bien risquer nos positions." rétorqua Basil, toujours affairé sur ses notes. "C’est au capitaine de gérer ça. Il réquisitionnera une escouade de reconnaissance ou son propre bataillon s’il y a vraiment une urgence."

"Patience, Cabba." renchérit Esco après avoir enfin mis la main sur l’appareil qui avait enregistré et retransmis toutes leurs interactions vocales avec les trafiquants. "Tu es plein d’enthousiasme, mais la précipitation a toujours été ton principal défaut. Chaque chose en son temps !" ajouta-t-il en faisant un léger mouvement du menton en direction du comptoir, comme pour lui rappeler ce qu’il lui avait demandé.

Cabba serra les poings, désemparé. Pourquoi était-ce dans ces moments-là que ses ainés ne n’écoutaient pas ce qu’il avait à leur dire ? Ne lui faisaient-ils pas confiance ?

"Si ça se trouve, elle est déjà entrain de faire demi-tour et de rentrer à la demeure familiale, alors ne t’inquiète pas trop ! Si elle est comme son frère, elle saura se débrouiller seule."

Déçu, il dut admettre à contrecœur que ses ainés avaient raison. De plus, jamais il n'oserai se permettre de remettre en cause les décisions de son mentor. Pour autant, rester les bras croisés ne lui plaisait pas plus : après avoir commandé trois bières plus un panaché et aidé à remplir une partie du bilan, il profita de l’inattention du reste de son escouade pour sortir de la modeste brasserie et se rendre à la Préfecture de la capitale.


* * *


Après avoir consulté le répertoire des infractions, ses recherches l’amenèrent dans une commune à l’orée du désert à l’ouest du royaume. Une plainte pour appropriation frauduleuse avait été déposée un peu plus tôt dans la journée, et la description qui avait été fournie semblait correspondre avec le peu d’informations qu’il avait à propos de Caulifla.

En questionnant les gardes et les témoins une fois sur place, il ne pouvait s’empêcher de se poser tout un tas de question. Pourquoi avait-elle fui ? Pourquoi était-elle devenue une délinquante ? Son mentor était un homme d’une grande patience avec un sens du devoir prononcé : il ne comprenait donc pas ce qui avait amené la sœur de ce dernier à emprunter un chemin bien plus risqué et bien moins honorable. Était-ce par dépit ? Était-ce par refus de l’autorité ?

Tandis qu’il survolait les quelques dunes qui s’étiraient sous le crépuscule, une certaine appréhension commença à prendre place dans le cœur du jeune sadalien. Et s’il était déjà trop tard ? Non, il ne mieux valait pas penser au pire avant même d’avoir un indice sur sa position. Bien qu’ils ne soient jamais rencontrés, sa nature de protecteur se sentait déjà responsable d’elle alors qu’il était juste assez âgé pour être responsable de lui-même. Mais il était Cabba, sous-lieutenant de l’unité d’élite des Forces de Défense de Sadala : il avait suffisamment prouvé sa valeur pour être capable de venir en aide à toutes les personnes dans le besoin, et il était plus déterminé que jamais à s’assurer que l’intrépide Caulifla soit en sécurité !

Il contourna un ensemble de rochers formant plusieurs cavernes naturelles, creusées par l’érosion du sable. Certaines étaient plus escarpées que d’autres, offrant une vue imprenable sur l’immensité du désert. Elles devaient servir de cachette à différentes sortes de créatures : le défenseur s’approcha aussi discrètement que possible, ne voulant surtout pas perturber la faune et la flore par sa présence. Mais il lui avait semblé avoir perçu une énergie vitale un peu plus turbulente que toutes celles qu’il avait ressenti dans les environs. Ses sens lui joueraient-ils des tours ? Il avait pourtant juré avoir senti un ki similaire à celui de son maitre Renso, parmi une de ces grottes...

"Est-ce qu'il y a quelqu'un ?"

A son tour, il diminua sa propre énergie avant de marcher à pas feutrés, n'écoutant que son courage et son intuition, prêt à faire face à n’importe quelle embuscade.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 1:59
‘’ "Est-ce qu'il y a quelqu'un ?"’

‘’Merde !’’ jura à voix basse Caulifla lorsqu’elle entendit quelqu’un l’appeler. La voix ne lui disait rien du tout. Et pourtant, au vu des nombreuses fraudes, elle avait pris soin de reconnaitre la voix de tout le monde. Là, elle n’arrivait pas du tout à déterminer l’origine de cette voix. Donc soit, c’était un touriste soit c’était…

‘’Je savais que j’aurais dû envoyer ces gardes à l’hosto !’’ jura-t’elle.

Cela aurait clairement pu être un touriste, certes mais dans ce cas-là, il n’aurait pas posé cette question à moins…de pouvoir ressentir le Ki ! Et le seul moment où il a pu ressentir son Ki, ce fut…

‘’Quelle incapable je suis !’’


Le plus énervant fut lorsque le Ki de Cabba disparut brusquement. Poussant un petit juron, elle se leva brutalement afin de pouvoir se tenir prête au moment où celui-ci apparaitrait pour la neutraliser. Après tout, c’était bien pour cela qu’il…

Sans crier gare, elle tira un Kikoha d’avertissement qui passa alors à côté de Cabba. En effet, celui-ci, à force d’avancer, était parvenu jusqu’à elle, vu que celle-ci ne voulut point se cacher. Au contraire, elle se tint devant lui, bras croisés d’un air arrogant. Elle eut même un petit rire lorsqu’elle se rendit compte à son armure qu’il faisait partie de l’armée de Sadala :
‘’Et bien…Mon Grand frère est incapable de me trouver et envoie donc un vulgaire laquais ? Et bien et bien…Tu ne me forceras pas à rentrer, petit soldat. Je peux faire ce qu’il me plait. Alors ne t’en mêle pas !’’

Lorsqu’elle dit cela, elle courut rapidement vers lui, afin de le percuter violemment sur le côté gauche en partie, se retenant afin de ne pas réellement le blesser. Après tout, il était l’unique obstacle entre elle et la sortie. Et puis, il ne lui avait rien fait de mal encore, alors à quoi bon le blesser ? Ce qu’elle ignorait par contre fut le fait que Cabba était beaucoup plus gradé qu’elle ne le pensait. Et qui dit plus gradé dit alors plus…expérimenté et plus robuste que prévu. Ainsi, elle l’ignorait à ce moment-là mais si elle agissait comme elle le faisait ainsi, Cabba la rattraperait rapidement.

‘’Bouge de mon chemin et laisse-moi tranquille !’’ avait-elle alors crié au même moment, un sourire vantard aux lèvres.

Une chose étonnante à noter fut le fait qu’elle n’avait pas regardé son visage plus d’une seconde. Elle le trouvait après inintéressant. Même un débutant pouvait savoir qu’il ne fallait jamais révéler à voix haute sa présence si l’on souhaitait rester discret. Après tout, même s’il avait caché son Ki tout le long, il avait révélé sa présence, rendant la discrétion à moitié vaine. Ceci la conforta alors dans l’idée qu’elle ne voulait pas rejoindre l’armée.

Elle eut quand même un petit pincement au cœur. Car après tout, si Renso avait envoyé ce soldat comme elle le pensait, cela signifiait qu’il ne lui en voulait certainement pas. Et qu’il voulait vraiment la voir et peut-être même lui demander pardon.

Elle se secoua la tête, continuant de courir, reprenant son sourire. Elle ne regarda même pas derrière elle, ne voulant pas voir si Cabba lui courait après ou autre. Tout ceci était un simple jeu pour elle en réalité.

Ce qu’elle trouvait dommage, c’est qu’elle venait à peine de s’installer dans cette grotte qu’elle devait se trouver une autre cachette. Car elle était persuadé qu’elle allait rapidement pouvoir échapper à Cabba et à la potentielle embuscade qui se trouvait sûrement dehors. Après tout, un soldat ne venait jamais seule…n’est-ce pas ?
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 15:45
Cabba esquiva de justesse le kikoha qui semblait lui être adressé. A sa grande surprise, la dénommée Caulifla était non seulement juste devant lui, mais en plus elle ne semblait pas vouloir se dérober… pour l’instant. Les bras croisés sous sa poitrine, son air fier et sa démarche audacieuse en disaient beaucoup sur ses intentions de n’en faire qu’à sa tête. Au moins, elle était saine et sauve, à son plus grand soulagement.

"Eh bien… Mon grand frère est incapable de me trouver et envoie donc un vulgaire laquais ?" lui lança-t-elle, moqueuse, comme si elle n’avait rien à craindre des forces de l’ordre.

Un vulgaire laquais ? Pour qui se prenait-elle ?! Le visage de Cabba se mit à rougir sous l’agacement. Il était loin d’être qu’une simple recrue, tout de même ! Son mentor n’avait-il donc jamais parlé de lui à sa sœur ? N'avait-elle donc aucun respect même pour les personnes de son âge ?

"Eh bien, eh bien… Tu ne me forceras pas à rentrer, petit soldat. Je peux faire ce qu’il me plait. Alors ne t’en mêle pas !"

Il n’était pas aussi sûr de pouvoir maitriser la situation qu’il ne le paraissait. Que faire si elle refusait de l’écouter ? Si elle ne voulait pas entendre raison, les choses allaient se compliquer plus que nécessaire, et ça, Cabba n’en avait pas vraiment envie.

"Je ne suis pas p—"

Mais il eut a peine le temps de s’indigner qu’elle s’était déjà élancée vers lui avec la célérité d’une vague déferlante, ne manquant pas de le bousculer sur son passage.

"Attends !"

Il tenta de la retenir mais en vain : elle était aussi agile que lui, peut-être même plus, ce qui lui permettait de s’enfuir vers une destination incertaine.

"Bouge de mon chemin et laisse-moi tranquille !" avait-elle crié avec assurance, ce qui le laissa un court moment sur place, complètement désemparé.

"A-Attends, Caulifla !"

C’est en venant à sa poursuite d’un bond dans les airs qu’il réalisa l’erreur de débutant qu’il avait commis : en voulant faire en sorte qu’elle ne se sente pas menacée, il avait pensé un peu trop précipitamment sa stratégie d’approche. "Quel idiot je fais !" jura-t-il dans son for intérieur, embarrassé par sa propre incompétence.

"Ne pars pas ! Je veux juste—"

Que pouvait-il bien lui dire, maintenant ? Elle ne se laisserait certainement pas convaincre si facilement par quelqu’un qu’elle ne connaissait pas… Il se souvint alors de ce conseil que le lieutenant Romanesco lui avait donné : "comprendre avant de condamner". C’était son code de conduite en tant que négociateur, même face aux plus réfractaires. Alors même s’il ne saisissait pas tout à fait pourquoi Caulifla avait tant de mal à suivre les règles et les lois, pourtant faites pour assurer la sécurité et le bien-être des citoyens, il pouvait au moins tenter d’en savoir plus sur sa vision des choses.

Laissant son énergie déborder, il se propulsa toujours plus vite en l’espoir de la ralentir.

"Je ne suis pas venu pour t’arrêter !"

Mais comment pouvait-il obtenir sa confiance, maintenant qu’elle savait qui il était et pourquoi il s’était lancé à sa recherche ? C'était le moment ou jamais.

"Je sais que je ne pourrais pas te faire revenir comme ça." admit-il. "Mais il faut que tu saches que maitre Renso s'inquiète beaucoup pour toi ! Peu importe ce que vous vous êtes dits, je suis sûr qu'il ne pensait pas à mal et qu’il ne souhaite que ton épanouissement, quoi que tu veuilles faire !"

Leur course folle avait conduit leurs pas bien loin de l’orée du désert, au-delà des frontières sécurisées par les forces armées : les dunes à perte de vue commencèrent à toutes se ressembler à mesure que leur débandade se prolongeait sans cesse. Ce ne fut que trop tard que Cabba réalisa qu’ils étaient au beau milieu d’un territoire immense, qui était vierge de toute trace de civilisation… mais qui abritait en son sein de formidables créatures géantes qui n’attendaient que la disparition du jour pour sortir et chasser leurs proies. Il était entrainé, il pourrait se défendre sans problème. Mais qu’en était-il de Caulifla, qui n’avait sans doute reçu aucune formation au combat dans le cadre de l’armée, si ce n’est celle de son frère ?

"Caulifla ! Le désert n'est pas sûr à la tombée de la nuit !" s’écria-t-il, paniqué. "Si tu vas plus loin, tu cours un grand danger !"

Ce fut à ce même moment qu’il ressentit une secousse, à quelques mètres sous la surface. Des milliers de grains de sables restèrent suspendus dans l’air, soudainement poussés par le vent vers l’intérieur des terres. Il observa le mouvement de la masse sablonneuse et grondante, redoutant de voir surgir un de ces grands prédateurs d’un instant à l’autre… Ce qui pouvait leur arriver de pire.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMar 6 Juil 2021 - 23:08
En effet, Caulifla ne sentait pas du tout menacée. Pire même, elle prenait tout cela pour un jeu et s’amusait à le faire tourner en bourrique, en voyant qu’il ne comptait pas la lâcher aussi tôt. Vint un moment où Caulifla remarqua qu’ils étaient arrivés à un lieu du désert qu’elle n’était pas encore allée voir. Elle constata rapidement qu’il y avait que peu, voire pas du tout de civilisations. En voilà une zone tranquille. Vint le moment où Cabba prit la parole :

"Je ne suis pas venu pour t'arrêter !"

Est-ce que c’était vrai ? Elle devait se sentir ravie. Pourtant…Non, il mentait. Les Soldats n’étaient pas dignes de confiance. Cela lui avait déjà été prouvé. Elle ne devait en aucun cas s’arrêter et continuer sa course afin d’échapper à Cabba. Néanmoins, la suite la fit sérieusement douter.

"Mais il faut que tu saches que maitre Renso s'inquiète beaucoup pour toi ! Peu importe ce que vous vous êtes dits, je suis sûr qu'il ne pensait pas à mal et qu’il ne souhaite que ton épanouissement, quoi que tu veuilles faire !"

Maitre Renso ? En entendant celui-ci utiliser le nom de son frère ainsi, Caulifla s’arrêta net. Alors, il le connaissait personnellement ? Elle fronça des sourcils tandis qu’elle se retourna légèrement vers lui, sans pour autant le regarder. Elle ne dira rien, semblant ruminer cela. Elle faisait doucement un lien morbide. Est-il possible que Renso se soit rapproché de Cabba car il était un garçon et qu’il faisait partie de l’armée… ? L’exact contraire de Caulifla…Le frère parfait pour Renso en soit. Elle s’apprêta à aller le voir pour le frapper, afin de se prouver qu’elle lui était totalement supérieure. Malheureusement pour elle, elle n’eut pas le temps de s’éterniser sur cette pensée qu’elle pensa à autre chose lorsque Cabba reprit la parole

"Caulifla ! Le désert n'est pas sûr à la tombée de la nuit !" s’écria-t-il, paniqué. "Si tu vas plus loin, tu cours un grand danger !"

Elle reprit un sourire fier, ne prenant pas du tout au sérieux ce que lui disait. Elle dira alors d’un ton moqueur :
‘’Et bah alors ? On a peur lorsque l’on sort de sa zone de confort ?’’


Vint alors un tremblement de terre, chose qui surprit Caulifla. Néanmoins, elle n’en montra rien, ne voulant pas dévoiler ses faiblesses à Cabba qu’elle jugeait indigne de confiance pour le moment. Elle dira alors :

‘’Je suis parfaitement capable de me battre seule ! Et mon frère devrait le savoir !’’


Et après avoir dit cela, elle avança, recula, marcha en diagonale, sauta…bref elle avança dans toutes les directions afin de pouvoir déterminer l’épicentre et s’en approcher. Elle n’était nullement méfiante de ce que cela pouvait bien être.

‘’Je vais arrêter ce problème, que cela te plaise ou non !’’
dit-elle alors à Cabba sans même se tourner vers lui ou d’attendre son avis pour continuer à avancer.
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMer 7 Juil 2021 - 16:08
La mise en garde du sous-lieutenant passa sur la délinquante en devenir comme de l’eau sur la toile cirée d’une tente.

"Et bah alors ? On a peur lorsque l’on sort de sa zone de confort ?" se moqua-t-elle face à son air affolé, visiblement inconsciente du danger qui l’attendait si elle ne prenait pas plus de précautions.

Au cours de son apprentissage, Cabba avait appris à connaitre et à identifier les mille et une sources de danger qui se terraient sous la surface des dunes, de nuit comme de jour : il savait qu’une des créatures les plus dangereuses des environs n’était pas loin de leur position, son énergie camouflée sous des tonnes et des tonnes de grains de sable. Ce qui n’était pas le cas de Caulifla, pour tout ce qu’il en savait. Son imprudence le déconcertait profondément, mais il ne pouvait pas faire preuve d’autorité sur elle, même pour assurer sa sécurité.

"Ce n’est pas la question" avoua-t-il en secouant la tête. "Personne ne doit se rendre seul au désert de l’ouest, c’est beaucoup trop risqué. Même les plus haut-gradés de notre armée ne s’y rendent pas sans leurs troupes et un itinéraire bien défini !"

Une fois de plus, elle avait décidé de jouer les plus fortes, ce qui n’était pas sans rappeler les camarades les plus intrépides que Cabba avait fréquenté durant son enfance, ceux et celles qui n’avaient aucune hésitation lorsqu’il s’agissait de parier leurs rations, affronter des créatures bien plus grosses qu'eux, s'aventurer hors des périmètres autorisés ou répondre à leurs supérieurs. Mais en grandissant, ils avaient tous fini par prendre suffisamment de recul, si ce n’était pas de la maturité, pour ne pas s’amuser à prendre des risques inutiles en cas de menace. Pourquoi Caulifla persistait-elle à faire comme bon lui semblait plutôt que de faire confiance à l’expérience des autres ?

"Je suis parfaitement capable de me battre seule !" rétorqua-t-elle avec son arrogance habituelle. "Et mon frère devrait le savoir !"

Sans même l’écouter, elle se mit à bondir dans toutes les directions, comme pour se rapprocher peu à peu du cœur du danger tout en le narguant de plus belle. Les secousses se firent de plus en plus denses, le sable se soulevant pour rester quelques instants en l’air avant de s’écraser avec fracas à ses pieds. Ces derniers s’enfonçaient de plus en plus profondément mais elle semblait à peine le remarquer…

"Je vais arrêter ce problème, que cela te plaise ou non !" reprit-elle avant de continuer son escapade.

Ce qu’elle était insupportable ! Comment est-ce qu’un homme aussi raisonnable que Renso pouvait-il avoir une sœur aussi têtue ? Au moins, elle partageait son courage et sa témérité, mais pour combien de temps ? Il dut se retenir de lui dire ce qu’il pensait, que c’était elle qui posait problème, mais ce n’aurait pas été digne de lui ni des valeurs qui lui avaient été inculquées.

Il s’élança vers elle afin de l’empêcher d’avancer une bonne fois pour toutes, mais il fut brusquement interrompu dans sa course. Dans leur dos, un bruit effroyable venait de retentir. Cabba se retourna et, par-dessus son épaule, il vit l’invraisemblable : un crabe coloré absolument gigantesque, un Birgus Latro comme il n’en avait jamais vu ailleurs que dans les encyclopédies de la grande libraire royale, avait osé surgir sous les dernières lueurs du jour. Cette espèce démesurée et féroce pouvait avoisinait plus de douze mètres de haut et se nourrissait de gros insectes, des fruits tombés d’arbres, de plantes succulentes, des carapaces de crustacés géants et, de temps à autres, de quelques groupes de saiyans imprudents.

"Attention !"

Sa principale stratégie consistait à faire trembler le sable à l’aide de ses énormes pinces afin d’attirer et assommer ses proies… Et maintenant que Caulifla était enlisée, il avait l’intention de faire d’elle sa pitance si elle ne s’échappait pas tout de suite !

"Tiens bon !" lui hurla-t-il.

N’écoutant que son courage, il fit une cabriole avant de foncer vers elle comme une comète, la serrant dans ses bras pour la tirer hors ses sables mouvants. Peu importe qu’elle cherche à se débattre ou à le frapper, l’essentiel était qu’elle soit hors de danger pour l’instant.

"Maintenant, partons d’ici !"

Mécontent, le gros crabe se redressa sur ses cinq pattes et sa pince gauche s’abattit au-dessus d’eux avec une célérité impensable pour un arthropode de cette envergure. Incapable de l’esquiver sur le coup, Cabba ne put que concentrer son ki en un [Energy Shield] suffisamment ample pour les protéger tous les deux.

"Est-ce que tout va bien ?"

Mais ce fut sans compter sur sa seconde pince, remuée avec autant de puissance que la première, qui vint faire s’éclater la membrane d’énergie, ce qui eut pour effet de les étourdir et de les faire atterrir face la première contre le sable.

"Argh !"

Une unique pensée occupa son esprit embrouillé. Caulifla. Il lui fallait sauver Caulifla. Sinon, son maitre ne le lui pardonnera jamais, et en tant que héros, il ne se le pardonnera pas non plus. Elle avait beau avoir un sale caractère… Elle faisait partie de son peuple et elle méritait d’être protégée de ce qui pourrait lui faire du mal, comme tout un chacun dans cet univers.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockSam 10 Juil 2021 - 0:59
Il ne va sans rien dire que Caulifla fut totalement prise au dépourvu. Après tout, elle ne connaissait point cette étrange créature qu’était le Birgus Lastro, contrairement à Cabba. Aussi, commençant à être ensevelie par les sables mouvants, elle n’y prêta pas attention sur le coup, continuant son chemin, narguant Cabba au passage.

Ce fut à ce moment-là qu’un bruit strident surgit de derrière elle, là où devait se trouver Cabba selon ses estimations. Elle se tourna alors vers lui, les sourcils froncés, se mettant à l’invectiver :
‘’Non, mais tu vas te calmer ! Ce n’est pas parce qu’une fille te repousse que….Mais c’est quoi cette horreur ?!’’

Finit-elle alors par hurler de stupéfaction. En effet, une espèce de crabe coloré absolument gigantesque venait de surgir de derrière eux. Elle ne le connaissait pas du tout, ne lisant point d’encyclopédie ou autre. Aussi, elle décida de rapidement le détruire et fonça sur lui en s’envol…

‘’C’est quoi cette merde ?!’’
hurla-t’elle brusquement en se rendant compte d’un énorme problème.

En effet, elle était collée au sol, elle ne savait même pas pourquoi. Elle se rendit alors compte qu’elle s’enfonçait de plus en plus. Surprise, elle s’agita violemment afin de tenter de s’échapper. Après tout, elle ne connaissait pas les sables mouvants, ayant toujours vécu, recluse de tout danger, sous la volonté de son grand frère Renso.

‘’Mais qu’est-ce qu’il a ce sol ?’’ hurla-t’elle alors, totalement décontenancée.

A ce moment-là, elle fut brusquement dans les bras de Cabba sans avoir pu voir quoique ce soit. Elle vit alors rouge. Non seulement, elle ne lui avait rien demandé, celui-ci étant alors intervenue sans même lui demandé son avis, la mettant sous le rôle de la fille en détresse, ce qu’elle détestait énormément. Elle s’écriera alors :

‘’Mais lâche-moi !’’

Mais le plus énervant pour elle, fut la suite. Non content de l’avoir sauvé, il continuait sa route comme s’il s’en foutait de son avis. Il demanda même à fuir. Fuir n’était pas dans le vocabulaire de la célèbre Caulifla. Aussi, elle vit encore plus rouge, au fur et à mesure qu’ils tentaient de fuir la zone.

Vint alors la pince qui s’abattit violemment sur eux. Elle crut bien manger le sol à ce moment-là. Seulement, elle avait clairement sous-estimée le jeune Cabba de l’Armée de Sadala. En effet, celui-ci venait de les…de la protéger avec l’aide d’une technique étrange.
Cabba lui demanda alors si elle allait bien. Elle faillit répondre qu’en effet, elle allait merveilleusement bien mais s’abstint de répondre. En effet, si elle disait que ça baigne pour elle, cela signifierait que Cabba l’avait protégé à merveilles. Et cela, elle ne voulait pas l’accepter.

Malheureusement, elle n’eut pas le temps de répondre. La seconde pince du crabe suivit le mouvement de la première et s’abattit droit sur eux, détruisant leur seule protection. Sonnée par le coup, et ayant quittée les bras du soldat, Caulifla se retrouva tête la première dans le sable. Vint le moment où Cabba lui demanda si elle allait bien. Elle sortit alors du sable en le recrachant et se rinçant la bouche avec sa gourde. Ce fut à ce moment-là qu’elle craqua :

‘’Non mais qui t’a dit de me relâcher, je ne t’en ai jamais donné l’ordre ! Et je ne t’ai jamais demandé de me suivre ! Regarde où on en est maintenant ! Je suis sûre qu’il nous a suivi par ta faute, soldat de pacotille !’’

Elle s’avança alors pour se mettre à côté de Cabba, face au crabe. Elle ne dit alors rien, regardant celui-ci attentivement sans prononcer un quelconque mot. Elle semblait juger le crabe comme si elle le connaissait parfaitement. Enfin, elle se tourna vers Cabba, observant surtout son armure, similaire à celle de Renso. Enfin, elle dira alors d'un ton froid :

‘’Tu me déçois.’’

Elle ne dira rien d’autre, continuant de fixer son armure. Elle continuera ensuite :

‘’En tant que soldat, n’es-tu pas censé agir afin de prévenir tout danger futur ? Ce crabe est un futur danger pour les villages ! Mais toi….tu déshonores mon frère à vouloir fuir ! Je ne veux plus jamais t’entendre parler de lui !’’

Elle s’avança alors d’un pas vers le crabe et va alors dire :

‘’Il a trop besoin de ses pinces pour se battre, j’ai l’impression. Je vais les lui arracher. Toi, tu as deux choix. Soit tu essayes de remonter dans mon estime en te joignant à moi, soit tu fuis tel un lâche !’’

Et elle bondit rapidement vers le crabe, voulant lui arracher ses pinces. Seulement, elle se fit rapidement rétamer au sol par celui-ci. Mais elle n’abandonnait guère. Elle se releva rapidement et répéta le mouvement, la finalité restant la même : elle mangea le sol. Mais elle était têtue et continua sans jamais s’arrêter.

Elle savait qu’elle n’y arriverait pas mais son but n’était pas d’arriver à faire cela. Non, elle voulait surtout faire comprendre à Cabba ce que Renso lui avait toujours dit : Toujours aider quelqu’un, même quand une situation semble être désespérée.

Car pour Caulifla, actuellement, Cabba était un lâche à vouloir absolument fuir. Et le pire dans tout cela était qu’il osait venir ici afin de la ramener à la maison. Il affirmait certes que ce n’était pas son but mais pour elle, ce n’était rien d’autre qu’un mensonge. Car après tout, il lui avait dit que Renso s’inquiétait pour elle. Pour elle, Cabba souhaitait générer un sentiment de culpabilité en elle afin qu’elle aille rassurer son grand frère et qu’elle lui pardonne.

Elle allait leur prouver à tout les deux qu’elle n’était pas qu’une pauvre fille incapable de se défendre. Non, si ce crabe était un réel danger, elle allait le mettre hors d’état de nuire et prouver à tous qu’elle était aussi forte que les garçons.

Et surtout, en forçant Cabba à prendre un choix où elle souhaitait qu’il vienne faire équipe avec elle, elle voulait voir si elle était capable de gérer une équipe. Après tout, elle souhaitait rejoindre un gang. Et ce serait contre-productif pour elle si l’esprit d’équipe était totalement inexistant.
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockMer 25 Aoû 2021 - 18:50
Heureusement pour Cabba, son étourdissement ne fut que de courte durée, ce qui lui permit de se relever aussitôt et de se préparer à réagir si nécessaire. A quelques mètres de lui, il sentit la présence de Caulifla et il fut soulagée de voir qu’elle n’était pas blessée. Mais non seulement elle était en colère, mais en plus, sa colère semblait dirigée vers lui.

"Non mais qui t’a dit de me relâcher, je ne t’en ai jamais donné l’ordre !" s’indigna-t-elle.

Le pauvre sous-lieutenant ne comprenait décidément plus rien : elle s’était débattue pour qu’il la pose à terre et voilà que maintenant, elle se plaignait qu’il ne l’ait pas suffisamment mise en sécurité ! Il dut se retenir une fois encore pour ne pas s’énerver à son tour, la laissant se monter la tête toute seule tout en contemplant l’avancée du crabe géant.

"Et je ne t’ai jamais demandé de me suivre ! Regarde où on en est maintenant ! Je suis sûre qu’il nous a suivi par ta faute, soldat de pacotille !"

Ce dernier possédait une allure lente mais déterminée, dominant les environs de son énorme masse, ses pinces colorées s’ouvrant et se fermant comme pour mimer sa prochaine action. Pour autant, la rebelle ne se laissa pas démonter par sa manœuvre d’intimidation, préférant lui faire face comme s’il ne représentait absolument aucune menace. Jusqu'à quel point était-elle complètement inconsciente du danger ?! Son assurance était telle que Cabba se demandait qui de l’arthropode démesuré ou de la saiyanne arrogante était à redouter…

"Tu me déçois."

Sa remarque le toucha son égo, plus qu’il ne voulut l’admettre, bien qu’il n’ait rien du tout à se reprocher dans l’immédiat. Il s’était contenté de faire son devoir de protecteur avec fierté, que cela lui plaise ou non. Que savait-elle de son éducation, de ses origines ou de sa vie de tous les jours ?

"En tant que soldat, n’es-tu pas censé agir afin de prévenir tout danger futur ? Ce crabe est un futur danger pour les villages !"

Son esprit balbutia et il s’arrêta un instant. N’avait-elle donc jamais reçu de cours sur la flore et la faune de Sadala ? N’était-elle pas au courant que les créatures du désert étaient des espèces classées sous une protection modérée, ou encore que les lois décrétaient que quiconque ne pouvait s’aventurer sur le territoire sans escorte une fois la nuit complètement tombée ? Il avait beau vouloir croire en son bon fond, elle n’était pas aussi assidue et éduquée que son frère pouvait l’être.

"Ce crabe n’est un danger que s’il se sent menacé ! Il est dans son habitat naturel et il a son rôle à jouer dans l’écosystème de notre planète, comme toutes les autres espèces vivantes : c’est aux saiyans de ne pas perturber la faune aux heures où elle est en activité." récita-t-il ce qu’il avait appris à leur propos. "Ne restons pas ici plus longtemps, sinon nous allons finir par en att-"

Mais la rebelle l'interrompit sans la moindre considération.

"Mais toi… tu déshonores mon frère à vouloir fuir ! Je ne veux plus jamais t’entendre parler de lui !"

Pour la première fois de sa vie, le jeune soldat se sentait poussé à bout, à peine capable de retenir la colère qui s’était accumulée à force d’entendre les insultes et les moqueries répétées de l’insolente Caulifla. Non seulement elle lui manquait de respect, mais elle osait remettre en cause la relation inestimable qu’il entretenait avec son propre frère, qui était à la fois son supérieur, son mentor et son guide. C’en était trop ! Le visage empourpré par l’impatience, il n’eut aucune gêne à lui dire ce qu’il en pensait.

"Ne parle pas comme si tu savais quoique ce soit de ce que maitre Renso m’a enseigné. En cinq ans de mentorat, jamais je ne me suis montré indigne de ses valeurs ni de sa confiance ! Jamais je ne te laisserai dire de telles choses alors que tu cherches à lui désobéir et à l'inquiéter !"

Aussitôt, Cabba s'efforça de prendre sur lui pour se taire et garder son calme, à quelques secondes d’évoquer la jalousie que Caulifla éprouvait visiblement vis-à-vis de lui directement à la face de la concernée. Mais un tel sous-entendu ne ferait qu’empirer la situation, surtout lorsque le danger était plus que jamais là. Ce n’était pas comme si elle savait quoique ce soit de la confiance que son maitre avait en lui, de toute façon. Malgré tout, quelque part dans un coin de son esprit, ses paroles avaient insinué quelques doutes…

Elle était sa sœur, après tout. Elle le connaissait sous d’autres facettes. L’avait-elle entendu se plaindre de lui ? Ou lui faire des reproches sans qu’il ne soit en sa présence ? Avait-il causé du tort sans qu’il ne s’en soit rendu compte ? L’avait-il déçu sans qu’il n’en ait conscience ? Pourquoi ne lui aurait-il rien dit, dans ce cas ? Toutes ces questions se précipitèrent dans son esprit, aussi pernicieuses que les grains de sables qui dansaient autour d’eux. Il prit une profonde respiration et secoua la tête de droite à gauche : non, Caulifla cherchait à le déstabiliser et ce n’était certainement pas maintenant qu’il allait lui donner raison.

"Il a trop besoin de ses pinces pour se battre, j’ai l’impression." observa-t-elle sans même lui répondre. "Je vais les lui arracher."

Il eut à peine le temps de lui reprocher l’acte barbare qu’elle s’apprêtait à commettre qu’elle l’interrompit une fois encore, décidément indifférente à ses protestations.

"Toi, tu as deux choix. Soit tu essayes de remonter dans mon estime en te joignant à moi, soit tu fuis tel un lâche !"

Après quoi elle bondit vers la créature géante sans lui laisser le temps de répondre, avant de se retrouver précipitée contre le sable aussi vite qu’elle s’était relevée quelques instants plus tôt. Elle se redressa et revint à la charge : en vain. Qui voudrait remonter dans l’estime d’une personne aussi désagréable ? L’impertinence dont elle avait fait preuve aurait eu de quoi le mettre hors de lui, mais il se devait de ne pas céder à la colère qui bouillonnait en lui et dans laquelle il ne se reconnaissait pas. Que dirait Renso s’il le constatait incapable de gérer une telle situation, qui concernait la vie d’une personne qui lui était chère qui plus est ? Face au refus de Caulifla et à son entêtement ridicule, Cabba envisagea de l’enfermer dans un autre [Energy Shield] afin de restreindre ses mouvements et ainsi faire en sorte qu’elle ne se blesse pas : mais tout le vacarme causé par la délinquante avait déjà gagné l’attention d’un second crabe géant, donc la teinte aussi vive que celle de son congénère pouvait être vue sur des centaines de mètres à la ronde.

"Nous sommes encerclés !"

"Par ta faute !" manqua-t-il d’ajouter, mais même s’il avait raison, il était hors de question de tomber dans son jeu.

Maintenant que leurs vies étaient en danger, comment allaient-ils se sortir de ce mauvais pas tout en respectant les protections relatives à la sauvegarde des espèces vivantes ? Puisqu’ils n’avaient pas d’autres options que de se défendre dans un premier temps, autant le faire avec précaution.

"Nous pouvons les étourdir en tapant suffisamment fort dans leurs pinces ou dans leurs abdomens, ça nous laissera le temps de nous mettre en sécurité. Pas besoin de les démembrer !" cria-t-il tout en lui montrant du doigt les endroits les plus vulnérables en question.

Plus ils tarderaient à agir, plus ces formidables crustacés en profiteraient pour prendre l’avantage. Pouvait-il compter sur Caulifla pour se fier à son plan d’attaque et agir en équipe comme elle le lui avait demandé plus tôt ?

"Je m’occupe du second. Séparons-nous à mon signal !"

Il se concentra quelques secondes pour observer bien attentivement le mouvement de leurs pinces et attendre le moment opportun où elles s’abattraient vers la surface.

"Maintenant !" hurla-t-il en sentant une brève pression dans l’air au-dessus de leurs têtes, bondissant sur le côté pour éviter de se faire écraser.

Mais peu importe leur rapidité ou leur force, les crabes géants étaient si imposants et si proches l’un de l’autre que leurs carapaces recouvraient le peu d’espace dont les deux saiyans disposaient pour s’envoler et leur échapper. De nouveau, les grains de sable s’agitèrent et le désert s’affaissa sous leurs pieds : s’ils ne restaient pas dans les airs, ils allaient finir par se faire enliser !
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockJeu 9 Sep 2021 - 0:29
Elle n’avait aucun respect pour Cabba, le coupant à chaque fois qu’il essayait de lui répondre. De toute façon, il ne méritait pas sa considération et encore moins son respect. Et lorsqu’il lui cria dessus, elle haussa un sourcil en l’écoutant à peine. Elle trouvait que ses mots n’étaient pas en adéquation avec ses actes. La seule information qu’elle nota fut que Cabba et Renso se connaissait depuis 5 ans. Elle se demanda alors pourquoi Renso ne lui avait jamais parlé de Cabba si celui-ci était proche de lui. Bah…Elle verra cela plus tard si elle se posait réellement la question et…Une minute ?! Il avait fait son service tôt ?! et pourquoi, elle n’y avait pas eu le droit elle ? Bah…Pour le résultat qu’elle avait obtenu, ce n’aurait été qu’une perte de temps. Au final, elle se conforta dans son idée comme quoi voyager à travers le monde était la meilleur chose à faire.
Selon elle, il valait mieux anéantir ce crabe afin d’éliminer toute menace future. La faune et la flore ? Elle s’en moquait totalement. Les Saiyan tuent le gibier pour le manger. Alors pourquoi n’en serait-il pas pareil avec ce crabe ? Après tout, ce n’était rien d’autre qu’un gros tas de viande. Et Caulifla l’assimilait en conséquence à un fruit de mer comestible. Aussi, pour elle, ce crabe finira au bout d’un feu, prêt à être rôti afin d’être dévoré et de finir dans l’estomac de la vagabonde.
Elle ne prit même pas la force de lui répondre, affirmant sans vergogne qu’elle allait lui arracher les pinces. Et lorsqu’elle vit que Cabba allait encore une fois lui répondre au lieu d’agir, elle prit les devants, le coupant encore une fois et le confronta à ses choix. Soit il l’aidait soit il fuyait. Le choix était clair et net. Et puis, s’il ne venait pas l’aider, ça lui fera plus de viande pour elle. Quoique…Oui, elle allait partager s’il l’aidait. Elle n’était pas égoïste. Du moins, pas à ce point-là.

Et c’est après cela, qu’elle avait commencé à attaquer, encore et encore. En vain et inutilement. Au départ, elle pensa que Cabba n’allait pas réagir. Qu’il allait se comporter en lâche. Qu’il avait fui. Pas grave ! Elle allait se débrouiller toute seule et allait l’anéantir, les doigts dans le nez ! Du moins, le pensa-t’elle jusqu’à ce qu’un second tas de vian…un second crabe apparaisse sur le champ de bataille improvisé.

‘’Nan, jure ? Qu’est-ce que je ferais si tu n’étais pas là…’’ dit-elle ironiquement lorsque Cabba donna l’information comme quoi ils étaient encerclés. Nan, sérieusement, il pouvait lui donner des informations utiles au lieu d’énoncer les évidences ?

Elle observa le second crabe, se demandant comment elle allait faire pour vaincre les deux. Un, ça allait encore. Mais deux, c’était compliqué. Non, elle ne doutait pas de ses capacités, elle savait qu’elle allait les vaincre tout les deux. Les mains dans le dos même ! Oui, Caulifla était très arrogante, et ce même à cet âge. Elle entendit alors Cabba parler et dira alors :

‘’Pas trop tôt !’’

Enfin, il coopère au lieu de se lamenter. Tel était la pensée de Caulifla lorsque Cabba lui donna enfin les informations nécessaires pour vaincre les deux crabes. Il allait réellement aider, cette fois. Elle ne put réprimer un soupir mi amusé mi agacé. Bon, il voulait quand même fuir, alors qu’elle, elle avait plutôt faim. Elle voyait surtout deux gros sacs de viande devant elle. Et dire que Cabba la privait d’une telle quantité de nourriture, c’en était désolant. Néanmoins, elle ne put s’empêcher d’être sarcastique :

‘’Tu te sens obligé de crier ? Je suis à côté de toi. Tu cherches à imposer ta supériorité sur moi ?!’’

Elle n’eut pas le temps de protester à sa phrase suivante. Non, mais à quel moment devait-il décider de ce qu’elle devait faire ou qui attaquer ? Décidément, il devait vraiment aimer agir en tant que chef. Bon, il était déjà en action, malheureusement, alors autant suivre le mouvement. Elle le rouspétera plus tard. Alors que lui semblait être attentif à son environnement, elle elle ne pensa qu’à son estomac. Elle ne put alors s’empêcher de rétorquer :

‘’Evidemment qu’il faut lui briser les pinces ! comment veux-tu que je le manges s’il bouge trop ? Allez, je suis d’humeur généreuse ! Chacun sa viande !’’

Lorsqu’il hurla que c’était le moment d’attaquer par un tonitruant « Maintenant ! », Caulifla ne se fit prier et voulut sauter sur le premier. Seulement, leur proximité et leur taille imposante faisait qu’il était impossible de vraiment riposter. Enfin, elle sentit le sol légèrement trembler et soupira. Il allait rapidement falloir réagir avant de commencer à s’enliser à cause des sables mouvants. Excédée, Caulifla s’envola de quelques centimètres et commença à mitrailler le sol avec ses Kikohas. Son but était très claire : si les crabes savaient résister à l’attraction des sables mouvants, alors il allait tirer le sol pour les déstabiliser longuement afin qu’ils ne puissent réagir et s’enlisent lentement pour que Cabba et Caulifla puisse fuir.

Oui, Caulifla pensait à la fuite. Car elle admettait enfin que tout cela commençait à devenir de plus en plus compliqué, l’environnement ne les y aidant pas. Si on résumait la situation, ils étaient entre deux crabes géant qui leur bloquait la voie aux airs quasiment et dont le sol était piégé. Si le sol était piégé et si les airs étaient inutilisables de manière correct…pourquoi se casser la tête ? Autant mitrailler et tenter de retourner ce piège vicieux à son créateur…bien que ceux-ci étaient probablement des crabes sans cervelle.

Elle se lécha alors brusquement les babines, se demandant le goût que devait avoir leur cervelle. Cela devait certainement être délicieux.
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockDim 19 Sep 2021 - 12:50
"Evidemment qu’il faut lui briser les pinces ! Comment veux-tu que je le mange s’il bouge trop ? Allez, je suis d’humeur généreuse ! Chacun sa viande !"

Face à cet argument, le jeune soldat ne disait rien mais n’en pensait pas moins. La situation ne se prêtait ni à la discussion ni à l’insouciance, pourtant sa congénère se moquait éperdument du danger qu’ils encourraient, non seulement pour avoir désobéi à la loi en perturbant la faune et la flore en une heure aussi tardive, mais pour s’être trouvé dans un territoire dans lequel ils n’auraient pas dû se rendre en premier lieu.

Et voilà que maintenant, elle voulait tuer ces créatures géantes pour les… manger ? Son escapade devait avoir duré plusieurs jours, pour que sa priorité soit de faire des provisions. Mais de toute manière, la chair de ces crabes terrestres était immangeable si elle n’était convenablement préparée : même l’estomac pourtant résistant des saiyans ne pouvait supporter une viande aussi acide, due à l’alimentation très particulière des arthropodes en question. C’était complètement insensé !

"Nous finirons écrasés entre leurs pinces si nous ne dégageons pas de là !"

L’attitude irrévérencieuse de Caulifla le faisait bouillonner intérieurement, mais il se devait de garder la tête froide tandis qu’ils subissaient la formidable résistance des créatures. A sa grande surprise, la délinquante rassembla son ki et le relâcha à ses pieds en une rafale de sphères d’énergie : d’intenses vibrations se formèrent sous les pattes des crabes, qui semblèrent désorientés un court instant.

"Bien joué, Caulifla !" s’exclama-t-il, comprenant qu’elle s’était décidée à l'écouter plutôt qu’à les tuer.

Mais cette réjouissance ne fut que de courte durée : soudainement, le premier crabe fit claquer ses pinces avant de les enfoncer dans le sol pour en ébranler la surface du désert à son tour, créant encore plus de remous dans les sables mouvants.

"Attention !"

L’écoulement des grains de sable se faisait vers un seul et même endroit, et ils avaient tout intérêt à ne surtout pas se laisser emporter au risque de se faire digérer pour de bon. A son tour, il concentra son énergie devant lui et fit apparaitre un [Energy Shield] au-dessus de Caulifla, là où la seconde créature s’apprêtait à la saisir tandis qu’elle continuait de mitrailler sans relâche. D’un coup de pied chargé d’énergie, il dégagea son autre pince pour s’assurer que la rebelle ne soit pas touchée. Mais trop concentré sur l’union de leurs efforts, ils comprirent bien trop tard que les crabes avaient profité de ce temps pour accumuler du sable dans leurs pinces : ces derniers se redressèrent sur leurs huit pattes et déversèrent ainsi plusieurs tonnes sur les deux pauvres saiyans pour les ensevelir !

Porté par la panique et l’adrénaline, Cabba se précipita vers Caulifla pour la ramener à lui et ne pas la perdre de vue : un autre [Energy Shield] fut créé, les aidant à supporter le poids du sable, mais leur enlisement était inévitable. Cependant, alors qu’ils étaient attirés sous la surface, le lieutenant en devenir remarqua la présence d’une énergie vitale qui n’appartenait ni à leurs assaillants, ni à Caulifla, ni à n’importe quoi d’autre d’intelligent et de vivant. Cette source d’énergie était jusque-là presque imperceptible en raison de l’épaisseur des dunes et des couches terrestres qui les soutenaient, mais à quelques endroits précis, c’était comme si les grains de sables s’écoulaient plus rapidement que d’autres sous leur propre poids. Se pourrait-il que…

Un cours d’eau… ?

Dès leur enfance, les saiyans étaient entrainés à survivre en toute situation causée par des phénomènes naturels, notamment en cas de tempête, de sècheresse ou d’inondations. Cabba savait donc reconnaitre des sables mouvants, mais il savait également de quoi ils étaient constitués et comment ils se formaient. Se démener dans tous les sens ou se propulser vers les airs ne ferait qu’accélérer la solidification du sable et immobiliser leurs corps, surtout lorsqu’ils étaient désormais sous la surface du sol : mais plus ils s’enfonçaient, plus cette énergie naturelle semblait circuler librement… ce qui signifiait qu’une cavité se trouvait probablement sous leurs pieds.

"Reste avec moi, on va s’en sortir !"

Contre toute attente, le camarade d’infortune de Caulifla lui recommandait de ne surtout pas bouger et de se laisser enliser. Qu’avait-il donc en tête ?


Dernière édition par Cabba le Mar 28 Sep 2021 - 11:21, édité 1 fois
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockDim 19 Sep 2021 - 21:34

"Bien joué, Caulifla !"

La Saiyanne eut un sourire d’orgueil en l’entendant la féliciter. Seulement, elle n’eut pas le temps de se réjouir plus longtemps. En effet, l’un des crabes avait décidé de l’imiter en enfonçant ses pinces, créant ainsi de ce fait des secousses plutôt violentes. Titubant à cause des remous, elle peinait déjà à rester debout. Elle ne fit alors pas gaffe au fait que l’un des crabes allait la frapper avec une pince.

"Attention !" hurla alors Cabba, attirant son attention.

Elle releva brusquement les yeux à ce moment-là et vit la pince. Malheureusement pour elle, elle n’avait plus le temps pour se protéger et se prépara à recevoir le choc. Cabba eut le reflexe de la protéger à l’aide d’un Energy Shield. Pour la première fois de la soirée, Caulifla regarda alors droit dans les yeux Cabba et lâcha un :

‘’Merci.’’

Il sonnait sincère. Et c’était la première fois que Caulifla ne lui criait pas dessus ou le descendait. Celle-ci d’ailleurs le vit foncer pour en dégager un à l’aide d’un coup de pied. La suite la rendit un peu confus. Tout ce qu’elle retint fut le fait que les crabes avaient accumulé du sable et tentèrent de les enterrant avec. Heureusement que le lieutenant qui était avec elle avait développé des techniques comme l’Energy Shield. Sinon, elle ne donnerait pas cher de leur peau dans la situation actuelle.

Contrairement à Cabba, elle n’avait pas réfléchi ou prêté attention à une quelconque source d’eau. Pour elle, il fallait vite trouver une solution. Et s’envoler ou autre ne servait rien, l’Energy Shield les retenait. Quelle ironie. De son point de vue, leur protection les tuait à petit feu et…

"Reste avec moi, on va s’en sortir !"

Qu’est-ce qu’il voulait faire celui-là ? Il y a quelques minutes, Caulifla ne l’aurait clairement pas écouté, lui aurait crié dessus et…Bon, d’accord, elle lui cria dessus là mais ce n’était pas pour les mêmes raisons :

‘’Tu as intérêt à ne pas te foirer dans ce cas !’’

La raison pour laquelle elle l’écoutait était simple. En réalité, il y en avait deux. La première était qu’il avait merveilleusement bien géré la situation, contrairement à elle. La seconde la convainquit d’avantage : Cabba faisait partie de l’armée. Il avait donc subi un entrainement particulier non ? l’armée devait bien les avoir formés selon l’environnement, cela lui semblait totalement logique.

Aussi, elle décida de l’écouter et ne bougea pas. Du moins, tenta de ne pas bouger. C’était difficile pour la rebelle de tenir en place ainsi. Surtout dans une situation aussi critique de son point de vue. Ainsi, Cabba pouvait s’apercevoir des petits tremblement venant d’elle. Ils étaient rare mais présent. Ce n’était pas dû à une quelconque peur. C’était surtout de l’impatience. Elle se demandait surtout quel pouvait bien être le plan de son acolyte de fortune.
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockDim 26 Sep 2021 - 17:15
"Tu as intérêt à ne pas te foirer dans ce cas !"

Cabba ne put s’empêcher de sourire, rassuré. Elle lui faisait confiance, et c’était déjà un premier pas. Son corps s’était mis à trembler contre son épaule, mais cela ne semblait pas être dû à de la peur. Ils savaient qu’ils allaient s’en sortir, après tout.

"Tu peux me faire confiance !"

Son intuition était juste et sa détection du ki l’était plus encore : au bout de quelques secondes, le bouclier d’énergie autour d’eux se mit à disparaitre et ils aboutirent à l’intérieur d’une cavité naturelle. Leur accélération fut à peine perceptible, avant qu’ils ne s’enfoncent dans le grand amas de sable qui s’était écoulé en même temps.

"Ouch !"

Par chance, leur chute fut ralentie, mais ils étaient tombés de suffisamment haut pour que leurs corps en ressentent un peu le contrecoup. Après avoir enlevé tout le sable qui s’était insinué sous son armure et dans sa chevelure, il se redressa péniblement et se rapprocha de Caulifla pour voir si elle ne s’était pas blessée.

"Est-ce que ça va ?"

La circulation de son énergie ne semblait pas perturbée : tout comme lui, elle avait été simplement étourdie par leur atterrissage.

"Pardonne-moi, je n’ai pas su maintenir mon énergie pour prévenir notre chute..." murmura-t-il, sincèrement désolé.

A plusieurs centaines de mètres au-dessus de leurs têtes, les crabes semblaient avoir disparu des alentours.

"Ouf, je crois qu’ils sont partis."

Le désert s’était volatilisé. A sa place, il y avait bien quelque chose, mais il était encore trop tôt pour qu’il puisse le décrire avec exactitude. Son regard émerveillé se posa sur l’endroit où ils venaient d’atterrir : une immense retenue d’eau sous le désert, dont la limpidité ne trouvait de comparaison que dans la beauté des pierres précieuses encastrées dans les parois rocheuses tout autour.

"C’est… C’est magnifique."

La composition de la planète Sadala était l’une des plus diversifiées de l’univers 6 tout entier. Sa croûte terrestre possédait un grand nombre de ressources minérales, ce qui expliquait à la fois l’avancée de la civilisation saiyanne, les commerces dont elle bénéficiait ainsi que les tentatives d’invasions qu’elle avait enduré par le passé. Les saiyans de l’univers 6 n’avaient donc jamais eu à devenir des envahisseurs pour assurer leur prospérité : bien au contraire, c’était à eux de défendre leur terre natale contre toutes sortes de convoitises. Bien heureusement, leur présence militaire et diplomatique au cours du temps suffisait à dissuader les organisations commerciales désireuses de s’emparer de leurs richesses.

Cabba tendit la main vers l’une des parois. Il avait accompli ce geste lentement, plus par délicatesse que par crainte. Ses doigts effleurèrent l’un des minerais polis par l’érosion du sable et le passage de la faune : une seule de ces pierres possédait une beauté sensationnelle et une grande robustesse. C’était avec ces mêmes pierres que les armures étaient renforcées, que les détecteurs les plus performants étaient conçus et que les appartements de la citadelle royale étaient décorés. Ces gisements ne semblaient pas encore avoir été découverts… Ce n’est peut-être pas plus mal, pensa-t-il.

"C’est probablement dans ces immenses grottes souterraines que les Birgus Latro se terrent pendant la journée."

Après avoir inspecté les environs pour voir s’ils contenaient un quelconque danger, il fit quelques pas en arrière vers sa camarade avant de se rasseoir quelques instants au bord de l'eau et reprendre sa respiration. Sa pureté était telle qu'il vit son reflet se dessiner dans les milliers de grains de sables qui se trouvaient au fond, à la lumière presque imperceptible de son aura.

"On devrait pouvoir remonter à la surface si on les emprunte."

Mais tant de passages se révélaient à eux qu’il était difficile de déterminer quel était le meilleur chemin à prendre...

"Par où devrions-nous aller ?" se demanda-t-il.

La première pensée du jeune soldat fut d’envoyer un appel de détresse grâce à son ki, mais mobiliser ainsi un bataillon des Forces de Défense ne ferait qu’inquiéter son maitre Renso et sa supérieure Brusselle. De plus, Caulifla se sentirait trahie : il ne comptait pas revenir sur sa parole. Car la décision de revenir à la maison était la sienne, quand bien même il était déterminé à faire de son mieux pour la convaincre de reprendre le dialogue avec son frère ainé.
Caulifla
Caulifla
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 29/04/2021
Nombre de messages : 125
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Crush Cannon
Techniques 3/combat : Burst Cannon
Techniques 1/combat : Ultimate Attack

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] ClockDim 26 Sep 2021 - 21:22
"Tu peux me faire confiance !"

Elle ne prit pas le temps de lui répondre. En fait, il n’y en avait nullement besoin. Même s’ils semblaient ne pas s’entendre, Caulifla savait pertinemment qu’il était digne de confiance. Et puis, il connaissait Renso et il avait parcouru des kilomètres pour la retrouver. Et de plus, il avait suivi la formation militaire. Au final, c’était elle le boulet dans l’affaire. Et elle devait l’admettre, cela la frustrait quelque peu.

Alors que tout semblait aller pour le mieux, le bouclier d’énergie disparut brutalement, sans que Caulifla ne s’y attende. Elle ne pouvait alors pas s’envoler, trop surprise qu’elle était pour pouvoir y penser. Heureusement, la chute fut amortie et le choc ne fut pas mortelle, bien que légèrement douloureux. Elle resta assise par terre, inconfortablement. Elle était légèrement sonnée et semblait chercher à récupérer mentalement.
"Est-ce que ça va ?" lui demanda alors Cabba. Elle n’avait pas entendu celui-ci s’approcher.

Elle se releva d’un bond rapidement et lui cria dessus, comme elle en avait l’habitude depuis le début de la journée :

‘’Tu me demandes si je vais bien ?! Tu me poses réellement la question ?! Mais…’’

Elle n’eut pas le temps de continuer sa phrase qu’elle entendit le murmure de Cabba :

"Pardonne-moi, je n’ai pas su maintenir mon énergie pour prévenir notre chute..."


‘’MAIS JE M’AMUSE MEC !’’ hurla-t’elle encore plus fort qu’auparavant.

Et c’était totalement vrai. Même si c’était très stressant comme situation, Caulifla s’amusait. Chez-elle, elle ne pouvait pas se défouler ainsi, devant rester « calme » pour ne pas avoir d’ennui. Là, elle était libre de faire ce qu’elle souhaitait, sans que personne ne vienne lui reprocher quoique ce soit.
"Ouf, je crois qu’ils sont partis."

Caulifla fronça des sourcils. Un détail lui échappait et elle n’arrivait pas à mettre la main dessus. On aurait dit que Cabba avait un sixième sens et elle n’arrivait pas à savoir comment il a acquis cela. Etait-ce un dur entrainement de l’armée ? Elle ouvrit alors la bouche lentement en murmurant tout doucement, de manière inaudible :

‘’Je ne comprends pas…’’

Si elle parlait si bas, c’était parce qu’elle ne voulait pas que Cabba l’entende. Elle ne voulait pas paraître idiote. Pendant ce temps-là, Cabba semblait s’extasier sur la beauté des lieux. Oh bien entendu, elle le comprenait. Mais pour le moment, elle était trop occupée à essayer de comprendre comment il faisait cela. Elle dira alors à haute voix :

‘’Pour savoir que j’étais proche du village, les gardes ont dû prévenir. Mais pour la grotte, je ne sais pas comment tu m’as trouvé. Et là, tu as réussi à découvrir qu’ils étaient parti. Comment tu as réussi à faire cela, sérieusement ?!’’

Et oui. Caulifla ne savait pas ressentir le Ki. La faute à son tempérament, sans aucun doute. Renso avait jugé cela… insupportable si elle savait ressentir le Ki avec son caractère. Et du coup, elle ne comprenait pas du tout comment Cabba faisait cela.

"C’est probablement dans ces immenses grottes souterraines que les Birgus Latro se terrent pendant la journée."
Il l’avait…Ignoré ? Non, il était sûrement concentré sur cela et avait jugé utile d’y répondre plus tard. Ouais, elle préférait penser cela. Sinon, cela signifierait juste que c’était une chose très basique et que c’était elle qui était idiote. Elle supposa que les Birgus Machin étaient les crabes de là-tantôt.

"On devrait pouvoir remonter à la surface si on les emprunte."
‘’….Tu as raison. Il vaut mieux se concentre sur ce moment avant de chercher autre chose.’’

Elle s’assit à son tour dans l’eau, laissant ses pieds y tremper tandis qu’avec ses mains, elle prit une gorgée afin de se raffraichir la bouche. A ce moment-là, elle l'entendit :
"Par où devrions-nous aller ?"

Caulifla sourit à ce moment-là. Elle avait exactement la solution. Elle se leva à son tour, s’essuyant les mains pour les garder sèche. Ensuite, elle entra dans chacun des passages, léchant à chaque fois un doigt qu’elle leva bien haut. Ce moment devait durer une bonne quinzaine de minutes avant qu’elle ne retourne vers Cabba, d’un air satisfait. Elle pointa 5 passages en disant alors :

‘’Il suffisait d’entrer dans chacun des couloirs et de vérifier s’il y avait de l’air. Légèrement mouiller son doigt me permettait de ressentir plus facilement de l’air. J’ai pu dégager 5 passages.’’

Elle s’avança vers chacun des passages, tout en tirant un fin kikoha sur chacun tout en continuant son explication en tendant l’oreille :

’En tendant l’oreille et en tirant un fin kikoha, je peux voir s’il y a un fond en entendant une explosion. S’il y a une explosion, c’est qu’il n’y a pas de fond. Avec un petit kikoha, il y a peu de dégâts et du coup, je ne nous mets pas dans la merde avec du sable qui peut nous étouffer. Si je n’entends pas d’explosion, c’est que le chemin est le bon.’’


Elle continua ainsi pendant une bonne dizaine de minutes avant de dire à Cabba :

‘’Celui-là est le bon.’’


Elle pointait le 3ème passage qu’elle avait expérimentée. Elle était même très satisfaite d’elle-même.

''Par contre, je veux savoir ton sixième sens.''
Contenu sponsorisé

Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]   Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6] Clock
 
Rencontre...Inoubliable ? [Sadala U6]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Séparation Fraternelle [Sadala U6]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-