-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le vert d'une émeraude brillante [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 40
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 ClockMer 6 Oct 2021 - 1:45



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Comme je m’en doutais, Williams coupa court à la conversation afin de ne pas revenir sur le sujet de la provenance de la pierre. Visiblement une certaine peur semblait sommeiller en lui, peut-être même qu’il craint que je puisse en savoir plus à ce sujet. C’était compréhensible, après tout je suis juste une inconnue à ses yeux qui s’intéresse à son bien le plus cher. Je ne comptais pas revenir dessus, de toute façon le tour était fait, seulement quelques informations supplémentaires pourraient redémarrer le sujet.

Bien heureusement, quand une porte se ferme une autre s’ouvre et je donnai mes sentiments par rapport au potentiel donneur. Je vis grand, après tout le potentiel de cette pierre semblait incommensurable. Sans aucune surprise, le jeune homme ne rebondit pas sur ma phrase et se contenta d’écouter. C’est avec une certaine frustration que j’ai dû me résoudre à ne pas recevoir de réponse, mais je m’en doutais.
 
La conversation s’enclencha ensuite sur la politique et particulièrement la gestion de Draven. Williams ne semblait clairement pas le porter dans son cœur, mais resta légèrement objectif en laissant le bénéfice du doute sans vraiment y croire. Seul l’avenir nous dira qui a raison à condition qu’il y en ait un bien tendu. Nul n’est à l’abri, la fin peut venir à tout moment.
 
Vous trouvez sans doute que tous ces mots sonnent bien creux, mais ce sentiment est partagé et c’est normal. Nous venons de conclure tous nos sujets et il n’y avait hélas plus rien à dire. Oui cette amertume provenez de cette fin qui pointait le bout de son nez. La fin qui est pourtant nécessaire est très souvent difficile à accepter. On aimerait toujours plus, que la fin semble hors de portée histoire d’être davantage comblée. Oui, cela né une frustration et un certain déni, poussant les gens à imaginer leur propre suite. Néanmoins, un moment où un autre on termine toujours par retourner à la réalité. Ces conversations étaient terminées il fallait juste l’admettre, mais comme je l’avais dit il existe d’autres portes. Si toutes les portes semblent fermées, il suffit alors de créer une nouvelle ouverture. Et elle était toute trouvé, elle n’attendait qu’à se faire.
 
Je révélai alors le mensonge que j’avais détecté et il aurait été naïf de ma part de penser que je n’allais pas écrouler l’équilibre. Le château de cartes derrière lequel Williams se cachait venait de s’effondrer subitement. Son sourire qu’il avait fut parti tout aussi vite qu’il était venu. Il me confirma qu’il n’était pas le seul porteur. Il comptait me révéler son secret, et comptait éviter de l’ébruiter au grand jour et provoqua donc notre départ. J’étais tout de même surprise que cela puisse avoir autant d’importances, que pouvait-il cacher de si important ? Le porteur ne serait tout de même pas Draven ? Cela expliquerait peut-être son regard à son sujet. En grand gentleman qu’il était, Williams paya l’addition. Un peu gênée par la tournure de la situation je répondis sobrement.
 
« Merci. »
 
J’étais à mille lieues de m’imaginer ce qu’il allait m’attendre. L’introduction me laissa perplexe en évoquant les univers multiples et il arriva directement au fait, le porteur était tout simplement lui d’une autre dimension. Je m’attendais à quelque chose d’étrange et un peu de ce style pour l’origine de cette pierre, mais aucunement à une telle révélation. Je ne pus cacher ma réaction, laissant apparaitre un étrange mélange de surprise et de terreur.
 
« C’est une blague… »
 
Annonçais-je à voix basse à moi-même. Difficile de rester de marbre après une telle annonce, me laissa même me demander s’il ne tentait pas de ne moquer de moi, dans le but de se venger. Bien entendu, mon pouvoir ne décela pas l’ombre d’un mensonge, me laissant donc face à cette incroyable réalité. Difficile de rebondir sur sa révélation, surtout que cela semblait le toucher personnellement. Je ne pus l’accompagner que d’un silence pesant. Finalement, il prit lui-même la suite expliquant qu’il comptait tout expliquer et donner du sens à ce qui semblait invraisemblable.
 
Tout était parti de cette guerre sanglante qui avait frappé la planète par le passé et assista au massacre à distance. Il avait perdu tout ce qu’il avait et avec le pouvoir de son amie avait remonté le temps. Attendez une seconde… remonter le temps ? L’histoire allait de surprise en surprise avec une personne capable de voyager dans le passé. Si le pouvoir que possédait Williams demandait une grande dose de responsabilité, celle de cette femme dépassait l’entendement. Il existe bien un ennemi invulnérable : le temps. Cette personne était visiblement bien plus proche d’une déesse qu’un être vivant. Utilisé à mauvais escient, ce pouvoir pouvait engendrer le chaos. Sous les coups de la colère, il avait choisi délibérément cette voie, cependant il arriva à ses fins dans une autre dimension.
 
Son double avait revécu perpétuellement le même échec, encore et encore. Il voyait ses proches mourir continuellement sans pouvoir changer la moindre chose. Ironiquement ce n’était pas le pouvoir temporel directement qui avait mené le chaos, mais son esprit brisé. En faisant de son pire souvenir son quotidien, il avait visiblement perdu toute humanité, ne faisant plus qu’un avec ce monde bercé par la fatalité. Si le temps était un ennemi redoutable, une âme disloquée pouvait l’être encore plus, et si les deux sont liés…
 
Si le jeune homme était au courant de tout ça, c’est que d’une certaine façon son double avait agi dans le même monde que lui. C’est en effet ce qu’il confirma, ce dernier commençant ses méfaits dans ce monde. Pourquoi cependant venir agir ici ? Son monde était détruit et il avait besoin d’un autre terrain de jeu à présent ? Difficile de comprendre une personne qui devait avoir une logique singulière propre à lui. Williams voulait se racheter en stoppant son double tout en évitant de prendre sa place. Il était en effet dans une situation délicate luttant contre lui-même.
 
Après un long monologue dans lequel il prit les temps de rentrer dans les détails, il termina son discours en me demanda si j’étais satisfaite, laissant ressentir une certaine colère en lui. C’était logique, j’avais empiété dans sa vie privée et se retrouva replongé dans son malheur. Cependant, s’il ne ce n’était pas privé pour tout me raconter, c’est qu’au fond il devait avoir besoin de se libérer. Son secret devait-être beaucoup trop lourd à porté et peut-être même qu’inconsciemment il avait besoin de toute me raconter. Je ne pus me content que de hausser les épaules, ne pouvant répondre ni oui ni non. Même si je n’avais pas de réponse à lui fournir à cette question, j’avais tout de même quoi lui dire.
 
" Tout cela me fait penser à une histoire que je vais brièvement résumer. Il était une fois une famille vivant reculée des autres, qui venait d’obtenir deux jumeaux. Tout allait pour le mieux pour eux. Vivant en parfaite autarcie, la famille ne voyait que peu de monde et les deux jumeaux eurent la même vie. Le plus incroyable, c’est qu’en plus de se ressembler, ils eurent tous les deux le même caractère, jumeaux jusqu’au bout. Cependant, au jour de leurs 15 ans, ils décidèrent de connaitre la ville. Ils décidèrent de se séparer afin d’obtenir une expérience différente et échanger leurs informations à leurs retours. "
 
Je pris une légère pose, le temps d’observer un peu Williams. La chute de l’histoire était sur le point d’arriver.
 
" Ils se retrouvèrent 3 ans plus tard, et à la surprise des deux jumeaux, ils avaient foncièrement changé. Cependant au cours d’une conversation avec leurs parents, l’un des deux avoua avoir commis de nombreux méfaits. Sous la colère, ne voulant pas héberger de criminel, il fut expulsé du logement. Le frère restant quant à lui avait mené une vie simple. Cependant, il continua sa vie sous le regard craintif de leurs parents. Après tout, ils étaient si semblables, si l’un a sombré pourquoi pas l’autre ? Ne pouvant plus supporter cette vie il décida de fuir. "
 
Alors que je venais de terminer l’histoire, je tournai ma tête en direction de Williams. Le moment était venu de lui expliquer pourquoi je venais de lui raconter tout ça :
 
" Williams, pensez-vous que ce jeune homme devait-être accusé pour des crimes qu’il n’a pas commis, sous prétexte que son frère en a fait ? Vous me direz sans doute que ce sont deux êtres différents et que chacun possède sa propre route. L’histoire est la même pour vous et votre double. Vous êtes en quelques sortes des frères jumeaux dont le chemin s’est séparé à un moment. Vous n’avez pas à culpabiliser pour ce qu’il a pu faire, vous n’avez pas à craindre de devenir ce qu’il est devenu. Car malgré les apparences, vous n’êtes pas les mêmes personnes. "
 
J’arrêtai à mon tour ma marche pour viser à mon tour le ciel.
 
" L’ironie, c’est que vous pourrez très bien demain devenir ce que vous redoutez en le fuyant justement, la vie peut se montrer parfois cynique. Il faut cependant penser que votre vie ne possède pas que 2 chemins, mais une presque infinité. Chaque action que vous et votre double avez menée à deux routes différentes. Il en existe cependant plein d’autres qui vous sont inconnus. Dans l’une d’elles vous pourrez très bien avoir remonté le temps et avoir justement réussi à sauver la Terre et devenu le sauveur de cette dernière. N’ayez pas peur de votre futur sous prétexte d’en craindre le pire, car vous pourriez manquer le meilleur. "
 
Je retournai mon regard vers Williams, subissant à son tour un long monologue.
 
" Je ne dis pas tout ça pour vous arrêter votre combat bien au contraire, vous partagez un passé commun c’est indéniable. Nul doute que vous êtes la personne la mieux placée pour comprendre ce qu’il est. Ne voyez pas ce trait comme une faiblesse, mais comme une force pour votre combat à venir, car vous êtes le celui le mieux placé pour participer à ce combat. Si vous craignez de devenir lui, l’inverse pourrait-être tout aussi envisageable. Bref, vous m’avez demandé si j’étais satisfaite, je le suis à la fois, car ma curiosité fut comblée et à la fois non, car j’ai compris que toute cette histoire vous rongez. Je vais donc vous retourner la question. Êtes-vous satisfait ? "



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 161
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 ClockJeu 7 Oct 2021 - 22:44
La colère : voici une émotion que Williams détestait ressentir du plus profond de ses tripes. Depuis cet infâme moment sur Dösatz, il faisait de son mieux pour éviter de refaire l’erreur de se laisser submerger par celle-ci. Malgré cela, on ne peut pas arrêter quelque chose d’aussi humain, particulièrement chez quelqu’un d’aussi émotif que lui. Néanmoins, elle n’était pas nécessaire contre son interlocutrice, malgré ses dernières paroles à son égard. Non, elle était dirigée envers lui-même. C’était lui qui avait laissé la situation déraper et devoir en raconter l’histoire ne pouvait pas le mettre de bonne humeur. Il était effectivement préoccupé par le poids qu’il avait sur les épaules et aller dans les détails ne l’aidait pas forcément, mais… il continua quand même son discours. Cherchait-il à vider son sac pour expier toute cette pression ou se sentait-il obligé de se justifier face à Morana ? À ce point, il en doutait lui-même. Dans tous les cas, la dame pourpre resta à ses côtés durant son long monologue, bien qu’elle semblait avoir du mal à digérer l’histoire qui lui était contée. Pourtant, elle ne pouvait pas le dénier, son pouvoir confirmait les dires de l’ancien parieur. Peut-être était-ce pour ça qu’il racontait aussi ouvertement son passé à une parfaite inconnue : pour avoir une opinion la plus neutre possible sur l’affaire.

Elle haussa les épaules avant de raconter une histoire à son tour. Un récit sur deux frères jumeaux qui avaient passé leur enfance ensemble et dont les caractères étaient supposément identiques, avant qu’ils ne décident se de séparer volontairement une fois arrivés dans le monde urbain à leurs 15 ans. D’ici, il pouvait déjà voir la métaphore se dessiner sous ses yeux : une route commune avant qu’un embranchement se produise, tout comme lui et son double malfaisant. C’était ce que Narumi et Hikaritatsu avaient tenté de lui faire accepter depuis leur rencontre. Il pouvait voir d’ici la conclusion de cette histoire : “Tu n’es pas cette personne”. Une leçon qui n’avait été comprise qu'un court instant, jusqu’à présent.



Néanmoins, le reste du récit était bien plus impactant pour le caporal que les tentatives de l’Alpha et de l’Ange du destin pour le convaincre de cette réalité. Morana continua son histoire, en disant que les deux s’étaient retrouvés trois ans après et qu’ils étaient devenus complètement différents. L’un d’entre avait fini par commettre plusieurs méfaits et fut expulsé du foyer familial. Le deuxième avait continué de mener une vie normale sous le regard craintif de ses parents, avant de fuir à son tour à cause de la pression. Dans un sens, il était à la fois l’enfant n’ayant rien commis et les parents craignant le pire. Il ne faisait que se fuir lui-même, par peur du jugement qu’il pouvait recevoir. Peut-être que Morana ne voulait pas que cette histoire soit comprise ainsi, mais pour Auguste, c’était le cas. Avec cette réalisation, la leçon commençait enfin à rentrer dans le crâne de celui qui se voyait encore complètement responsable des actions de son double terroriste. Il lâcha un soupir de soulagement avant de retourner un regard bien plus apaisé vers elle.

La morale de l’histoire expliquée par la voyageuse ne fit que consolider la conclusion à laquelle il était lui-même arrivé en écoutant le récit. Oui, il avait un passé commun avec le voyageur temporel, mais c’était tout. Le reste des actions de ce dernier ne le définissait pas, que ce soit aujourd’hui ou à l’avenir. Elle s’arrêta dans sa marche en regardant le ciel, tout en l’avertissant que fuir ce qu’il pourrait devenir pourrait tout simplement engendrer cette transformation qu'il craignait tant… Elle ajouta ensuite qu’il ne devait pas voir son avenir comme étant deux routes différentes, mais une quasi-infinité. Il était, en gros, le seul auteur de sa propre histoire. Elle enchaîna sur le fait qu’en redoutant le pire, on pourrait rater le meilleur que le futur puisse lui offrir. C’était un fait qu’il ne pouvait pas tout simplement contredire. À ce point, il ne pouvait plus se contenter de s’enfuir : il lui fallait véritablement avancer vers son avenir au lieu de seulement prétendre le faire.

Le fait qu’il ait cette histoire commune avec la menace qu’il essayait de vaincre n’était point une faiblesse, mais une force dans son combat à venir contre lui. Cette phrase résonna dans l’esprit du terrien. Il n’avait jamais réellement perçu cela comme un avantage, même lorsqu’il avait aidé Hikaritatsu à récolter des informations sur le terroriste. Vu sous cet angle, ceci le rassurait davantage. Elle conclut l’affaire en répondant enfin à sa question : sa curiosité était comblée, mais le fait que l’histoire le tourmentait jusqu’à présent ne la satisfaisait pas. Après cela, avec une certaine ironie, elle renvoya la question à Williams. Il sourit avant de répondre tout en lâchant un petit rire nerveux.

“Les mots ne me viennent pas pour décrire la gratitude que j’ai envers vous. Maintenant que j’y pense, plusieurs personnes ont essayé de me faire apprendre la leçon que vous venez me donner. Ça n’arrivait jamais à résonner avec moi autant que la morale de votre histoire…"

Il sortit l'émeraude de sa poche pour l’observer. L’artefact n’émettait plus aucune lumière et semblait être en paix, comme son porteur. Était-ce pour ça qu’elle avait fait son spectacle ? Pour attirer la personne qui serait capable de l’apaiser pour de bon ?

“Depuis que j’ai cette émeraude, j’essaie de fuir quelque chose. Que ce soit les pouvoirs qu’elle me donne, mes responsabilités ou bien moi-même. Je n’ai plus besoin de courir pour rien tout en me voilant la face à cause de mon passé ou des actions d’un être qui n’est plus moi. Je vais véritablement aller de l’avant et affronter ce que le présent et l’avenir ont à m’offrir, à présent.”

Il rangea la pierre précieuse aux pouvoirs cosmiques dans sa poche avant de regarder directement la dame pourpre avec un grand sourire, le regard rayonnant d’espoir et de reconnaissance.

“Merci.”
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 40
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 ClockSam 23 Oct 2021 - 2:22



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Les histoires sont quelque chose de vraiment fascinant. En les comptants à différentes personnes, au travers d’exacts mots, chaque personne y verra une signification différente. Pourtant, les différents récits ne diffèrent pas, le changement se situe au niveau de chacun de nous. Oui chaque personne est singulière, et au travers de leurs propres histoires entendra quelque chose de différent. Notre très cher Williams n’échappa pas à la règle et vit une certaine réponse en cette dernière. J’avais en effet choisi précisément cette histoire pour l’aider, mais nul doute qu’il aura trouvé un sens là où je n’y attendais pas. Toutes nos histoires sont connectées par notre vécu créant une infinité de possibilités. Et cela c’est sans compter les univers multiples.

C’est avec une grande satisfaction que j’appris de la bouche de Williams que mon discours fut porteur de bon conseil. Il venait de récupérer une certaine confiance, quelque chose de vital pour pouvoir avancer sereinement. Il concluait sa jolie réponse sobrement par un seul, mais au combien significatif : merci. Il me souriait et en guise de réponse je lui renvoyai un sourire.
 
" Je suis heureuse qu’au travers de ces quelques mots vous ayez trouvé votre propre réponse. Votre futur n’appartient qu’à vous, libre à vous d’avancer comme vous le souhaitez. "
 
Il n’y avait pas grand-chose à ajouter, l’histoire de notre rencontre ayant visiblement trouvé un beau final alors qu’on craignait le pire suite à ma révélation. À moins que je vienne ajouter une autre révélation encore plus dramatique détruisant définitivement en miette la fin heureuse qui semblait se dessiner. Bien entendu, ceci n’était qu’une plaisanterie, Williams méritait bien un peu de bonheur. Maintenant que la fin semblait actée, devrais-je partir et laisser tranquillement le jeune homme profiter de son regain d’énergie ? Mais je l’avais sous-entendu précédemment : je n’aime pas les fins. Je décidai de questionner, sans doute pour une des dernières fois le porteur de la pierre.
 
" Il semblerait que notre conversation touche à sa fin. Avant de sans doute nous séparer, j’aimerais vous demander, si vous le permettez, de savoir ce que vous comptez faire à présent ? Vous allez préparer une traque contre votre double ? "
 
Même s’il devait aller de l’avant, cela ne pouvait pas l’empêcher d’avoir des objectifs comme retrouver son double pour éviter qu’il ne fasse trop de dégâts. Une personne ayant la capacité de voyager dans le temps ou les univers était une personne dangereuse. Oui même en mettant de côté le fait qu’il soit une version alternative, il restait une noble cause.
 
Vous vous demandez surement pourquoi j’ai moins de choses à compter que précédemment et j’en suis désolée. Je pourrais vous parler de la vie ou de plein d’autres sujets. Cependant, nous arrivons à une fin et je me vois mal repartir dans un nouveau monologue. Il serait plus judicieux de garder ces mots pour plus tard. Je vais attendre ce qui pourrait mettre un terme à cette histoire, à moins que cette dernière s’avère plus longue que prévu.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 161
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 ClockSam 30 Oct 2021 - 17:31
Le futur lui appartenait, en effet. Il était temps de le prendre en main et d'avancer sur cette route aux millions d’embranchements. Il était libre de choisir où aller. Le sourire de la dame pourpre alors qu’elle lui affirmait sa pensée le rassurait davantage dans cette nouvelle philosophie. Elle avait néanmoins une dernière question pour le caporal honorifique : ses prochains projets. Elle avança en particulier une potentielle traque de son double temporel.

“J’ai des obligations que je ne peux pas me permettre de rater à présent. Pour vous dire la vérité, je suis un caporal honorifique de l’armée terrienne. Bien que je ne puisse pas participer activement à une traque envers mon double, j’aiderai les gens qui iront contre lui. Néanmoins, mes responsabilités concernant la Terre ne m'empêchent pas de m’opposer à lui s’il venait sur notre planète.”

Bien qu’il craignait de parler depuis le début de la conversation avec Morana son métier, sa bienveillance envers lui l’avait convaincu d’admettre sa place dans la hiérarchie militaire de la planète bleue. Il y avait encore beaucoup de zones d’ombre concernant la voyageuse, mais aux yeux du terrien apaisé, elle était digne de confiance.

“Autant que je pense devoir retourner au quartier général, je tiens quand même à garder le contact. Si j’en apprends davantage sur l’émeraude, je vous le dirais.”

Il sortit alors son téléphone portable avant de donner son numéro à la mystérieuse dame. Qui sait, peut-être qu'elle en fera de même ou elle lui donnera une alternative pour la contacter, comme Hikaritatsu lui avait procuré. Williams restait souriant durant tout le long avec une confiance en soi revigorée.

“Au plaisir de vous revoir, Morana.”

Aussitôt qu’il avait dit cela, il se mit à se diriger vers la gare de la capitale de l’Ouest tout en faisant un signe de la main amical à sa confidente. Il avait le pressentiment que ses services auprès de l’armée allaient être nécessaires.
Contenu sponsorisé

Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] - Page 2 Clock
 
Le vert d'une émeraude brillante [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-