-13%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 130€ et recevez 150€ pour les ...
130 € 150 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le vert d'une émeraude brillante [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockVen 4 Juin 2021 - 11:05
Le soleil venait enfin de se lever sur la capitale de l'Ouest et avec un homme enfin requinqué de tout le stress qu'il avait subi le jour d'avant. Du moins, la majorité. Williams avait toujours ces inquiétudes concernant son double temporel et le danger qu'il représentait et ce pistolet sur la table de chevet qui pouvait être aussi létal que celui qui avait attaqué le conseil de Magma. Sa simple vue fut suffisante pour qu'il soupire avant qu'il ne parte s'habiller confortablement sa veste Capsule Corps, son T-shirt avec le logo de la Stinger Industries et sa fameuse écharpe. L'avoir de retour autour de son cou le réconfortait davantage : le dernier cadeau d'une famille aujourd'hui décédée par les explosions de SK. Il se regardait brièvement dans le miroir. Se voir dans un habit civil alors qu'il était habillé tel un militaire depuis deux jours l'apaisait davantage. Il plaça ensuite l'émeraude qui l'avait conduit jusqu'à ce jour dans sa poche et le .45 à l'intérieur de sa veste. Il n'aurait jamais cru qu'il se sentirait plus en confiance avec l'artefact vert le jour qu'il avait fui la Terre.

Il était enfin sorti de chez lui, profitant de la lueur du soleil pour se revigorer et se lancer dans sa journée. Pour le moment, il n’avait encore reçu d’ordre de Narumi ou de la maréchale Stronoff de rejoindre la base militaire de Satan City pour extraire des informations de suspects grâce à ces dons. Il semblait être libre pour la journée. Il y avait ce bar dont il avait l’habitude d’aller avant que toute son existence soit renversée. Peut-être qu'il était toujours actif malgré la destruction qui était si loin dans le temps, mais toujours aussi récent pour lui. Il ne dirait pas non à un petit café avec une petite cigarette sur le côté pour se remémorer le bon vieux temps. Un petit plaisir nostalgique, en quelque sorte.

Le vent commença à souffler dans les rues chaudes de la capitale et dans le dos du caporal honorifique, faisant balancer son écharpe multicolore à son gré. Ceci était la bienvenue, il laissait l'atmosphère tranquille qui s'installait. Rien ne pouvait ruiner cela. Même quand il arriva devant le bar dont il était tant habitué, ce dernier était fermé. Le propriétaire devait certainement être une autre victime de la fuite des Black Feathers. Il soupira et accepta rapidement la réalité dont il était en face : la vie qu'il avait vécue à l'époque n'était plus. Il devait évoluer avec son temps, comme si sa transition de joueur de poker à caporal n'était pas un changement massif dans sa vie de tous les jours.

Il se mit à reprendre son chemin jusqu'à un monument érigé à la mémoire des gens perdus à cette guerre insensée entre les saiyans et le gouvernement corrompu terrien. Il s'alluma une cigarette qu'il plaça dans son bec tout en admirant la structure mortuaire. Il y avait encore des gens qui venaient placer des fleurs devant et qui n'avaient pas réussi à tourner la page de cet événement tragique. Pour être parfaitement honnête, bien qu'il avait accepté ses erreurs et avait trouvé la paix concernant la disparition de tous ses proches dans les explosions, il ne pouvait pas se permettre de devenir émotif face à cela. Tellement de pertes due a un ego démesuré d'un sociopathe. Si la chance lui permettrait de l'arrêter, il la prendrait directement, même si le ravin de puissance entre lui et le dirigeant de Dark était immense, même avec la puissance de l'émeraude de son côté. Il souffla la fumée cancérigène de sa bouche en devenant pensif : serait-ce qu'il serait capable de stopper une force équivalente avant qu'elle prenne l'ampleur aussi dévastatrice que les Black Feathers ? Son rôle dans l'armée était interrogé les criminels importants, mais si l'occasion se présentait.... il devait se tenir prêt pour empêcher un second désastre, même s'il devait côtoyer la faucheuse.

Toutes ses pensées de se voir en héros devint rapidement acerbe envers lui-même, à s'imaginer le beau rôle de sauveur. Il se remit rapidement en place en se disant que c'était que des fantasmes enfantins et qu'il devait se tenir à son rôle dans l'armée. Maintenant, c'était l'heure de contempler l'architecture en se souvenant de ses parents. C'était à ce moment-là que l'émeraude commença à s'agiter et à s'illuminer dans sa poche, ce qui força l'ancien joueur de carte à la sortir. Quelle était la raison de cette agitation soudaine ?
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockDim 13 Juin 2021 - 22:38



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Ô Terre, toi qui pourtant es bleu, couloir du calme, dis-moi pourquoi est-ce en rouge que tu es en réalité teinte ? Serait-ce lié à toutes ces guerres qui s’enchainent ? À peine ils avaient le temps de nettoyer que le sang qu’une nouvelle se déclencher. Laissant le sang s’ancrer de plus en plus dans cette triste planète, un triste rouge prenant la place du bleu. Cependant, les gens ne perdaient pas espoir, ils tentaient d’effacer les traces de la dernière bataille, entrouvrant cette couleur bleue. Une nouvelle guerre démotiverait une nouvelle fois tout un peuple qui deviendrait incapable de distinguer les couleurs, ne voyant plus qu’un terne gris comprenant que le bleu n’aura jamais la place sur cette planète.
 
Me voilà tombé sur une planète aux couleurs changeantes. Au final, les 2 couleurs faisaient parti inhérente de cette planète. Il était donc judicieux de les mélanger afin d’obtenir un juste milieu, je me retrouvai donc avec une robe violette. Une couleur représentant la mélancolie, n’est-ce pas au final la véritable couleur de la planète ? Une Terre nostalgique cherchant à retrouver son état d’avant, refusant d’admettre les actes ayant été commis et vivant donc éternellement dans le passé. Beaucoup de couleur et tant de significations possibles. Au final, on peut en déduire que ce n’est pas la couleur qui importe, mais ce à quoi on décide de l’associer.
 
Maintenant que ma tenue était choisie, je pouvais retourner vadrouiller sur cette fameuse planète, me demandant quant à elle ce qu’elle avait décidé de porter comme couleur. Je commençais tout doucement à la connaitre, notamment grâce à ce jeune Alex. Victime de cette triste guerre qui ne voyait pas en lui la force pour se battre. Il me semblait au combien important d’essayer de lui prouver le contraire en tentant de lui faire prendre connaissance des pouvoirs qu’il pouvait avoir en lui. Hélas, ce genre de chance prenait du temps et j’avais espoir qu’il pourrait un jour arriver à les maitriser et pouvoir jouer le rôle qu’il souhaitait.
 
Cette guerre contre les Black Feathers qui avait donc grandement affecté le jeune homme était loin d’être le seul. Ce constat m’avait donné envie de m’intéresser davantage à ce sujet, n’ayant pas pu avoir beaucoup d’explications, Alex étant trop touché par ce sujet pour arriver à s’y attarder. Avec un peu de recherche, je me suis rendu compte qu’un lieu était dédié à ce drame, de façon à ce que les gens puissent se recueillir quelque part. De nombreuses fleurs de toutes les couleurs ornaient cette œuvre. Je m’y approchai tranquillement effleurant une femme au regard vide. Je touchais délicatement l’œuvre là où était inscrit le nom des victimes. Ce lieu était la preuve que la Terre continuait à regarder dans le passé. À l’aide de mes capacités, je fis apparaitre une fleur violette, identique à celle se trouvant dans mes cheveux. Je la posai aux côtés des autres, apportant à mon tour quelque chose.
 
Je reculai de quelques pas et me retourna pour faire dos au monument. Je pus voir de face toute la foule qui regardait l’œuvre. Nos regards se croisèrent, mais ils n’allaient clairement pas dans la même direction. Je continuai ma route afin de m’éloigner du monument aux morts et je pus entendre quelques discours. Un homme disait que s’il avait été au pouvoir ça ne serait jamais passé comme ça. Ce dernier qui semblait avoir la réponse à tous les problèmes venait tout de même ici préférer pleurer le passé que tenter de construire le futur. Les mots sont toujours plus faciles que les actes. Certes, ce lieu permet à certain d’avancer, mais beaucoup il reste le refuge de leur lâcheté. Ils étaient bloqués dans le cercle vicieux de la planète Terre.
 
Maintenant que j’étais imbibé de l’état d’esprit des terriens, je commençais à davantage les connaitre. Cependant mon avis était biaisé, je n’avais pas encore fait face à ceux tentant de changer les choses. Une telle rencontre me comblerait, mais hélas il y avait peu de chance que je puisse trouver cela en ces lieux.  Alors que la foule commençait à s’amasser vers l’œuvre je commençai à m’éloigner de ce lieu. Pendant ces quelques secondes, je croisai un homme. Ce dernier sortit alors une émeraude étincelante, il n’en fallut pas plus pour m’intriguer. Le vert, le couleur de l’espoir. Une couleur que je pensais oubliée des gens.
 
« Du vert illuminant l’obscurité du décor, voilà quelque chose de singulier. »
 
Je ne pus m’empêcher de lui faire cette réflexion tellement cet être semblait se démarquer des autres, lui et son vert brillant.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockLun 14 Juin 2021 - 0:04
Williams était là devant le monument depuis un moment et bien qu’il faisait du mieux qu’il pouvait pour ne pas attirer l’attention avec l'émeraude qui commençait à briller d’une lueur dans laquelle il l’avait rarement vu prendre en dehors de situation dangereuse ou d’une situation anxiogène. Malgré sa tentative de la ranger à l’intérieur de sa veste, une femme en violet l’interpella avant qu’il y arrive, commentant sur la couleur émettant de l’artefact… dans l’obscurité du décor? Il faisait plein jour. La seule zone d’ombre qui était présente était le chagrin de ses congénères devant le monument. Le joueur de carte comprit qu’elle parlait en même temps de lui. Mais qu’est-ce que le vert pouvait signifier ? Le caporal ne s’était jamais intéressé à la signification et au sens que pouvait prendre les couleurs selon les cultures et les croyances. Bien que la tenue de l’étrangère lui évoquait vaguement un sentiment de regret, juste par association indirecte avec l’améthyste de son double déchu. Il ne le réalisait pas directement, il était plus concerné par l’étrange phrase de l’inconnue.

“Si par l'obscurité, vous parliez de tous ces malheureux qui n’ont pas encore réussi à faire leur deuil, je vous demanderais un peu de compassion envers eux. Je suis persuadé qu’ils y arriveront et qu’ils réussiront à avancer.”

Le ton était neutre, contrairement à son langage corporel agité qui essayait de faire rentrer l’artefact vert dans sa poche intérieure maladroitement avant que cette dernière se téléporte au dessus de son propriétaire pour lui tomber directement sur le haut du crâne, toujours en émettant cette lueur toujours aussi étrange pour le terrien aux dons révélateurs. Il se gratta la tête tout en se baissant pour la ramasser.

“Voilà qui est nouveau…”

D’habitude, c’était quand il s’éloignait volontairement que la pierre précieuse aux origines inconnues se permettait de se transposer sur Auguste. Maintenant, c’était quand il essayait de la cacher aux autres ? Peut-être voulait-elle indiquer quelque chose à l’apaisé concernant cette mystérieuse inconnue. Alors qu’il se relevait, regardant avec confusion la femme aux couleurs mélancolique, Williams pouvait entendre d’ici les plaintes d’un homme. Des plaintes remplies de douleurs et regrets de n’avoir pu rien faire pour sauver la vie de sa femme. Vu que la pierre semblait vouloir forcer la discussion entre les deux, il n’allait pas se priver d'élaborer sa première phrase.

“Je ne peux pas leur en vouloir, j’ai moi-même eu beaucoup de difficultés à accepter la disparition de mes relations familiales et amicales dans cette guerre. On a tous perdu quelque chose à cause des Black Feathers, mais il faut avancer.”

Il regarda la pierre un instant avant de soupirer avec un sourire au coin. Il s’était tellement culpabilisé pour des choses qu’il n’avait aucun contrôle au-dessus qu’il pouvait comprendre les pleurs des terriens, mais également la futilité de la chose. Ce n’était pas en restant reclus dans le passé qu’ils allaient honorer la mémoire des défunts, mais avançant vers un meilleur futur, ne pas laisser cette chance d’être encore en vie glisser d’entre leurs mains. Parlant de glisser entre les mains, l’émeraude commença à léviter au-dessus de sa poigne pour ensuite se mettre à côté de son épaule droite. C’était vraiment inhabituel, même pour l’artefact. Il suivait néanmoins ses mouvements de prêt.

“Bon, vu que j’ai l’impression que l’émeraude ait un faible pour vous et qu’elle va certainement tout faire en son pouvoir pour que cette discussion ait lieu... Je vais me présenter : Williams Auguste.”

Il tendit d’abord la main avant de la retirer soudainement. Parmi les nouvelles réglementations qu’il s’était donné depuis qu’il était revenu chez lui pour se ressourcer était de réserver son pouvoir pour les criminels et les suspects d’affaire dont il pourrait avoir affaire dans les cellules de la base militaire de Satan-City. Il pouvait également imaginer que le geste puisse paraître froid envers l’inconnue. Il lui devait des explications. De toute façon, vu que le minerai précieux avait décidé de dévoiler ses pouvoirs, autant y aller jusqu’au bout.

“Ne le prenez pas mal, j’ai un don qui me permet de voir le passé des gens au contact. Je le réserve uniquement pour les gens qui méritent d’avoir leurs vies privées détruites. Pas envers des gens innocents.”

Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockSam 3 Juil 2021 - 20:50



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



L’espoir et le désespoir, deux mots diamétralement opposés, mais soutenant une base commune : l’espoir. L’espoir vient d’espérer qui vient lui-même du latin spearare, signifiant ‘considérer quelque chose comme devant se réaliser’. C’est avec ironie que les gens ici présents venaient de rentrer dans le désespoir après avoir subi quelque chose qu’ils ne pensaient pas se réaliser.

Voyant que cette personne dénotait du lot, je ne pus m’empêcher ma curiosité de prendre le dessus et je lui glissai une remarque. Même si je ne suis pas adepte de la lithothérapie, cette pierre m’avait tapée dans l’œil. Bien entendu, ma phrase laissa perplexe le jeune homme qui ne semblait pas trop comment réagir. Il expliqua que mon discours était un peu trop offensant pour les autres personnes. Mince, je ne cherchais pas à mettre à mal les autres personnes ! Je trouvais en effet dommage qu’ils s’enferment sur eux, mais oui leurs peines étaient réelles.
 
" Oh pardon ! Je ne voulais pas manquer de respect à ces gens. L’épreuve qu’ils doivent affronter est en effet très difficile, et j’espère également qu’ils puissent retrouver la lumière. Je ne faisais que remarquer que vous vous distinguiez des autres, vous et votre … "
 
Je n’eus pas le temps de terminer ma réponse que la pierre se téléporta directement au-dessus de la tête du jeune homme. Je le trouvais déjà lui singulier, mais voilà une scène qui l’était encore plus. Peut-être avais-je sous-estimé l’effet de la lithothérapie ? Nul doute que cette pierre était particulière, éclipsant tout le reste. Je repris rapidement mes esprits et je terminai tout de même quelques instants plus tard ma phrase tout en fixant la pierre tombée par terre.
 
" … pierre. "
 
Je suivais du regard mon interlocuteur qui ramassait son objet et se décida de rentrer dans la conversation. Cela tombait bien, j’aurais été grandement frustré qu’il s’en aille sans en savoir un peu plus sur cette étrange gemme ! Tout comme les personnes ici présentes, il avait perdu quelque chose dans cette guerre. Néanmoins, il avait pris de l’avance sur les autres en avançant dans la vie, comme l’avait présagé la couleur verte. Son histoire ressemblait beaucoup à celle d’Alex, à la différence qu’ils ont choisi une destinée différente. Peut-être qu’un coup de pouce inopiné a aidé cet homme contrairement à l’étudiant. Peut-être que les rôles auraient pu être inversés ? Peut-être est-ce même cette pierre, qui l’a guidé dans la bonne direction.
 
Mais alors que je pensais le spectacle terminé, me voilà face à un nouveau tour de magie. Le joyau lévitait tout autour de son propriétaire, provoquant au passage l’étonnement de quelques personnes pas suffisamment perdues dans leurs pensées pour assister à cette scène. Cet acte ne semblait pas délibéré et il se justifia par l’attraction qu’avait cette pierre envers moi. Cet artefact semblait donc bien plus qu’un simple objet et serait pourvu d’une volonté propre. Cela ne pouvait que davantage attiser ma curiosité ! Suite à ça il présenta sous le nom de Williams Auguste et me tendit la main. Mais, il l’a retiré tout aussi vite, comme s’il venait de se rappeler d’un fait important. Afin de ne pas paraitre encore plus étrange qu’il l’était déjà, il se justifia.
 
Bien entendu, son explication expliqua la situation, et me rassura, craignant qu’il soit malade. Williams possédait donc une capacité lui permettant de voir le passé des gens au contact. Voilà un pouvoir des plus fascinant ! Dans un certain c’était du vol, et cela perdait le charme de découvrir de la bouche d’une autre personne. Certes, la personne pouvait déformer la vérité, mais grâce à ma capacité j’étais capable de lire au travers de ces mensonges. Une question me tarauda alors l’esprit : est-ce que sa capacité passerait-elle au travers de la mienne ?  Je ne prendrais cependant pas le risque d’y répondre, n’ayant pas très envie de ressortir comme ça tout mon passé : cela perdrait de son charme.
 
" Je vous remercie pour votre avertissement, il serait dommage que je perde tout mystère aussi rapidement. Je vais donc me présenter à mon tour, Morana, enchantée de faire votre connaissance. "
 
Ne pouvant pas saluer physiquement Williams je me contentai de faire une légère courbette. C’était certes une présentation d’un autre temps, mais il fallait bien trouver une autre solution ! Maintenant les présentations étaient faites, il était venu le temps de faire plus ample connaissance.
 
" C’est courant dans cette ville de voir des pierres léviter autour des gens ? "
 
Je n’attendais bien entendu pas grand-chose de ma question, mais elle avait le mérite de casser la glace. Un peu d’humour afin de rendre la conversation plus agréable et moins linéaire afin de logiquement se diriger vers l’histoire de cet artefact. Néanmoins, de nombreux regards étaient tournés dans notre direction, ce qui risquait de rendre nos échanges assez malaisants. Il me semblait donc inconcevable de rester comme ça, il fallait donc agir.
 
" Je suis désolée d’un peu brusquer la conversation, mais ne serait-il pas mieux qu’on s’éloigne un peu pour discuter ? Ces personnes semblent avoir besoin d’un peu de calme, il serait malvenu de notre part de tranquillement papoter en ce lieu. Y’aurait-il bar ou n’importe quel lieu permettant d’échanger ? S’il y a du thé, je ne dirai pas non. "
 
La gourmandise est un vilain défaut, mais bon il fallait bien profiter des bonnes choses de la vie. La vie est souvent trop courte et ce lieu en était la parfaite preuve.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockDim 4 Juil 2021 - 12:41
Pourquoi l’émeraude agissait ainsi ? C’était une question qui trottait dans la tête du caporal honorifique depuis le début. C’était la première fois que le minerai précieux se comportait ainsi et Williams, bien qu’il gardait une façade plutôt neutre malgré quelques dérapages, ne savait pas comment agir face à la dame mauve. Devait-il s’inquiéter ? Devait-il se rassurer ? Bien que la pierre l’avait protégé plus d’une fois dans le passé, il ne savait pas encore ses intentions. C’était probable qu’il ne le sache jamais. En attendant, une chose qui semblait certain était que son interlocutrice ne connaissait rien et découvrait avec le joueur de poker le comportement inhabituelle de la roche verte.

Malheureusement, cela a attiré le regard de plusieurs personnes et alors que Morana se présenta avec une légère courbette, Williams ne pouvait pas se sentir davantage comme un étranger dans sa propre ville natale. À vrai dire, ce malaise devenait de plus en plus présent quand une personne commença à sortir son téléphone pour filmer l'événement qui coupa un instant le deuil de plusieurs personnes qui ne semblait pas amusé par la discussion entre les deux protagonistes. Quand la curieuse lui proposa de partir pour ne pas les déranger davantage, il acquisa.

“Vous avez raison, il doit y avoir un bar ou un café pas loin d’ici qui n’est pas fermé, suivez-moi.”

Il commença à s’éloigner du monument alors qu’une personne au fond balança une insulte à leur égard qui ne laissa pas Williams en paix avec lui-même, mais son masque de neutralité restait intacte. Maintenant éloigné de la foule, il prit l’émeraude en main qui planait encore autour de lui. Il la regarda un instant que cette dernière se téléporte à nouveau à côté de lui, faisant de l’apaisé une centre d'intérêt pour les curieux qu'il apercevait, au désarroi du fumeur.

“Pour revenir sur votre question de tout à l’heure, ce n’est pas habituel. À vrai dire, je suis le seul à avoir une pierre aux pouvoirs étranges qui agit par elle-même. Normalement, elle ne s'affiche pas ainsi. Je pouvais la garder dans ma poche tranquillement jusqu’à présent.”

Il n’était pas le seul à voir un artefact aux pouvoirs spectaculaire et il le savait bien, mais tant qu’il pouvait éviter le sujet de son double temporel, le mieux il se porterait. Pour le moment, bien qu’il avait réussi à vaincre la majorité de ses démons, ceci était le seul avec lequel il avait vraiment du mal à faire face. C’était la conséquence directe de ses actions qui lui avait donné vie et ses agissement ne le rassurait clairement pas. Un acte terroriste pour tenter de provoquer une guerre entre deux alliances, c’était clairement un danger pour l’univers… un qu’il pouvait encore devenir lui-même, malgré Narumi et Hikaritatsu qui lui avait assuré l'inverse.

Il continua sa marche jusqu’à un café au charmant nom du “Café Amiable”. Court et efficace. Il ne savait pas ce qu’il pouvait servir, il était tellement habitué à son ancien lieu de prédilection pour débuter ses journées qu’il n’avait jamais réellement essayé les autres aux alentours. Il s’assit à l’une des tables à l’extérieur de l’établissement et invita Morana de faire de même. Ils allaient attendre sagement le serveur, autant en profiter pour continuer la conversation. Parlant de l’émeraude, elle se posa sur la table sagement, ce qui fit sourire Monsieur Auguste de ne plus se mettre en spectacle avec une pierre précieuse qui lévitait autour de lui durant le trajet.  

“Enfin ! J’avais peur qu’elle continue son show pendant toute la journée. Je comprendrais jamais cette émeraude, elle me dépasse de loin. Bon, je suis certain que vous avez des dizaines de questions à me poser à cause d’elle mais je doute d’avoir toutes les réponses.”

Il garda son sourire alors qu’il restait un poil suspicieux de Morana, c’était la première fois que la pierre avait tout fait pour attirer l’attention d’une personne ainsi. Il devait y avoir une raison à cela. Dans tous les cas, il n’allait pas la toucher pour avoir sa réponse, à moins qu’elle soit directement liée à des crimes, il ne briserait pas sa règle de réserver son pouvoir pour les interrogatoires au nom de l’armée terrienne. Il avait déjà appris que la curiosité était un vilain défaut avec autant de pouvoir, un certain hôtel avait cramé à cause de cela.

“Dites-moi, ça vous dérange si je fume pendant notre conversation ?”

Il avait pris comme habitude de sortir son bâtonnet cancérigène à chaque fois qu’il allait se prendre un bon café noir, mais il comprenait également que certaines personnes lui refusent ce plaisir. Il n’allait pas être rancunier pour quelque chose d’aussi mineur de toute façon. Le serveur arriva enfin pour leur prendre leur commande.

“Bonjour, je prendrais un café noir.”

Simple et direct, c'est au tour de la dame mauve de prendre sa commande.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockVen 16 Juil 2021 - 1:12



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Deux êtres atypiques échangeant au milieu de familles en deuil, difficile de faire moins voyant. Si en plus les gens commencent à s’affluer autour de nous et à vouloir nous filmer les choses n’allaient pas en s’arranger. La foule appelle la foule, mais cela peut-être également appelé l’effet mouton. On pourrait parler des heures de ce comportement sociétal mais disons qu’il ne serait pas respectueux pour ces victimes d’en parler.  Sans l’ombre d’un doute, Williams accepta ma proposition de nous éloigner de ce lieu sinistre, ce qu’on exécuta dans la foulée.

Toute cette tristesse accumulée apporte ce lot de frustrations, une frustration difficile à évacuer, sauf quand l’occasion se présente. C’est justement ce qu’avait décidé de faire un homme d’un âge moyen. Il insulta copieusement le propriétaire de la pierre, lui permettant le temps d’un instant, faire ressortir sa rage enfuie en lui. Williams ne sembla pas prêter d’attention à cette réflexion ou du moins ne laissa rien paraitre. Je dirigeai mon regard sur le côté, le temps d’un instant pour tenter de visualiser  cet homme, mais il était trop éloigné pour que je puisse le voir.
 
Alors que nous étions à la recherche d’un point de chute, nous reprîmes la conversation, discutant forcement au sujet de cette étrange pierre. Cela n’était donc pas inhabituel, ayant visiblement l’habitude de lui jouer ce genre de tour. Une façon bien particulière de communiquer avec lui à vrai dire, mais pourquoi pas ! La suite de son explication était … plutôt déconcertante, expliquant qu’il était le seul à posséder ce genre de pierre. Ceci semblait être un mensonge, c’était plutôt perturbant. Pourquoi me cacherait-il l’existence d’autres pierres ? Peut-être qu’une funeste histoire se cache derrière tout ça ou bien il ne peut tout simplement pas en parler, ce que je peux comprendre, nous venons tout juste de nous rencontrer.
 
" Elle demande peut-être un peu d’attention ? C’est certes un comportement d’animal, mais peut-être qu’au fond cette pierre se rapproche plus d’un animal que d’un minéral. "
 
On pouvait facilement imaginer la pierre s’humaniser au fur et à mesure du temps, ce qui donnerait l’impression d’un véritable compte. Cependant, il ne fait pas bon en ce moment d’être un être humain, la pierre aurait alors mal choisi son moment. Fort heureusement pour elle, elle retrouva son calme alors qu’ils venaient tout juste d’atterrir dans un charmant petit café. Williams semblait soulagé et se douta que de nombreuses questions rongeaient mon esprit. Il avait vu bien juste ! Comment ne pas être pris de curiosité par une telle entité ?
 
" Ne vous inquiétez pas, je pense que vos réponses me seront largement suffisantes ! "
 
Bien entendu, j’aimerais en savoir le plus possible, mais il serait hautement malpoli de dire le contraire. Le jeune homme me demanda s’il pouvait fumer, chose qui n’était pas très surprenante. Vu le quotidien difficile sur terre, il fallait bien trouver un exutoire pour se détendre et la cigarette devrait être l’un des siens. Il restait un humain, après tout.
 
« Vous pouvez y aller, cela ne me dérange pas ! »
 
Je me suis accommodé aux odeurs nauséabondes au fur et à mesure de mes nombreux voyages. Oui, passer plusieurs mois sur des planètes aux odeurs plus fortes que des cadavres en décomposition, ça change une personne. Ce n’est donc, pas une cigarette qui allait m’affecter. Tout ce qui m’importait, c’était de recevoir ma tasse de thé et cela tombait bien, voilà que le serveur pointait le bout de son nez. Ce très cher Williams prit un café noir, montrant son goût pour l’amertume.  
 
" Pour ma part, ce sera un thé blanc s’il vous plait. "

Ironiquement, nos deux commandes étaient opposées l’une à l’autre. Par chance, ce café proposait également de nombreux thés, dont ce fameux thé blanc, assez délicat à trouver. Un peu de douceur au travers de ce goût sucré me fera le plus grand bien. Il ne restait donc plus qu’à attendre la commande et en attendant… j’allais pouvoir en profiter pour poser quelques questions ! Oui, je dois l’avouer mon exutoire à moi et cette curiosité qui m’enflamme, c’est cette dernière qui me pousse à aller à la rencontre des gens aux quatre coins du monde. Je posai délicatement ma tête sur mes mains et je demandai :
 
" Autant commencer par le commencement ! Comment avez-vous obtenu cette pierre et qu’est-ce exactement ? "
 
Oui, j’y suis allé directement mais cela me semblait le cheminement le plus logique. Le plus compliqué pour Williams sera sans doute de faire le tri entre ce qu’il pourra dire et ce qu'il ne pourra pas. S’il m’avait caché des choses rapidement à son sujet, c’est que son pouvoir devait être bien plus imposant que je ne pouvais l’imaginer.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockSam 17 Juil 2021 - 18:38
Morana était particulière, sa façon d’agir et son dialecte était bien plus soutenu que ceux auxquels le nouveau caporal de l’armée terrienne était habitué. Elle avait certainement une aura qui l’intriguait au plus haut point, mais il savait contenir sa soif de curiosité et ne pas toucher la dame pourpre pour obtenir toutes les informations sur un plateau d’argent. Durant le trajet, après qu’il ait menti comme étant le seul porteur de la pierre, son interlocutrice mentionna que c’était possible que l’émeraude demandait tout simplement de l’attention, tout comme un animal. Ceci laissa Williams pensif courtement. La pierre était certainement doté de conscience et prenait des décisions par elle-même : que ce soit les téléportations à foison et d’autres phénomènes qui était tout simplement magique hors du contrôle du joueur de cartes. Il ne pouvait pas tout simplement le nier, mais comment apporter de l’attention à un minerai rare aux pouvoirs cosmiques ? Peut-être qu’elle avait des idées en tête, mais autant discuter de cela une fois posés.

“Merci, j’en ai bien besoin en toute sincérité.”

Il sortit alors son paquet de cigarette de sa poche pour sortir son bâtonnet cancérigène préféré avant de l’allumer et commençait à réduire son espérance de vie contre le pur réconfort de la nicotine. Après s’être fait insulter sans raison en dehors de cracher de sa haine et être devenu le centre d'attention de tous les passants à cause de l’artefact, il avait bien besoin d’un exutoire. Il y avait également une partie de Texas Hold’Em qui l’aurait détendue, mais ce n’est pas la première chose qu’il aurait proposé à une parfaite inconnue en dehors d’un casino.

Alors que la dame pourpre commanda à son tour son breuvage, Williams avait son regard concentré sur l’émeraude. Bien qu’il savait ces pouvoirs, il ne s’était jamais demandé le pourquoi du comment. Il faut dire que cela faisait uniquement qu’une semaine qu’il avait réussi à faire la paix avec son nouveau don, au lieu de chercher à s’en débarrasser. Maintenant, il était temps de la comprendre. Avant cela, il y avait la curiosité de Morana à répondre… et la sienne également.
 
“Autant vous le dire directement, je n'ai aucune idée de ce que cette émeraude est. En dehors de son comportement presque animal comme vous dites et de ses pouvoirs qui dépassent ma compréhension, c’est un mystère entier. Votre assomption est aussi bonne que la mienne. Enfin, la seule chose qui est certaine, c’est qu’elle semble ne pas vouloir me lâcher.”

Pour le moment, il restait aussi clair que de l’eau de roche, il ne voyait pas l'intérêt de mentir sur ses connaissances quasiment nuls de l’artefact qu’il avait trouvé. Après, comment l’avait-il trouvé ? Certains auraient été hésitants à dire la vérité, mais la pause que Monsieur Auguste se permettait de prendre était pour tirer un coup sur sa clope. Après tout, il aurait pu mener une enquête dans la forêt où il l’avait trouvé pour voir s’il y avait d’autres artefacts magiques, mais il avait le pressentiment qu’elle était unique en son genre. Du moins, avant le voyage temporel.

“Comment je l’ai trouvé est tout simplement par pur hasard. Une nuit après une soirée de jeux assez arrosée, je me suis permis de me balader en pleine forêt situé au nord de la ville pour prendre l’air. C’était en plein milieu de l’hiver, il y avait de la neige de partout… sauf autour d’une émeraude qui faisait fondre la neige autour d’elle.”

Il prit une pause pour finir sa cigarette et pour la mettre  dans le cendrier.

“Je suis certain que si je n’étais pas sous état d'ébriété, je l’aurais laissé là où elle était par peur. Mais que ce soit l’alcool ou le destin, j’ai décidé de la prendre quand même.”

Si cette discussion s’était passée avant la rencontre entre le militaire honorifique et Hikaritatsu, il aurait mis tout cela sur le compte de l’alcool. Mais maintenant certain que le destin était une chose qui existait, il serait plutôt du genre à parier dessus, bien qu'il ne le disait pas directement à Morana. Après tout, sans ça, il n’aurait pas pu rejoindre l’armée, voire même survivre les explosions de SK.

“Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais également vous poser quelques questions. Je sais que ça va paraître égoïste, mais la remarque que vous avez fait tout à l'heure me trotte un peu en tête. En quoi je me distinguait du reste de la foule en dehors de la pierre qui en faisait des siennes ?”

Bien qu’il était maintenant devenu un membre assez important de la société en tant qu'interrogateur de l’armée terrienne, il se voyait encore comme un simple terrien. Sûr, son toucher lui ferait apprendre tout ce qui avait à savoir sur le passé d’une personne, mais sans ce savoir, il s’imaginait comme étant aussi inséparable de la foule que le reste des siens.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockJeu 29 Juil 2021 - 2:46



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Le changement d’atmosphère était drastique : on venait de passer d’un silence étouffant à un brouhaha chaleureux. Il fallait dire que nous étions un peu des intrus en ce lieu et notre discussion passerait bien mieux au milieu d’autres conversations. Nous voilà donc à présent protégés par une certaine normalité et cela contrastait par rapport à notre échange qui semblait loin d’être anecdotique. Tout ceci ressemble presque à un paradoxe et cela tombait bien : cette pierre semblait l’être également.

Mon nouveau compagnon de table attrapa sa cigarette avec soulagement, piégé par la dépendance émanant de cette substance toxique. Ce qui était cocasse, c’est que sa relation avec le tabac pouvait s’apparenter avec celle de la pierre. Cependant cette dernière serait-elle plutôt bénéfique que toxique ? Du peu que j’avais vu, il était difficile de se faire avis précis mais au vu de ce qu’il dégageait par rapport aux autres terriens, cela semblait l’emmener vers la bonne direction. Cela ne voulait pas dire pour autant que la pierre n’est pas toxique pour lui pour autant, cela veut juste dire que la route empruntée par eux est la même. Reste donc à savoir si la destination était la même.
 
C’est finalement après notre commande que Williams commença son explication. Ce dernier semblait presque autant perdu que moi ! Cela ne me surprit guère, cette pierre était si singulière qu’elle ne pouvait pas être mystérieuse. La seule information qu’il avait été le fait que la pierre soit attachée à lui, ce qui voulait aussi sous-entendre qu’il ne risquerait pas de la perdre ou de se la faire voler, ce qui était plutôt rassurant pour lui.
 
Je restai tout de même sur ma faim, n’étant pas plus avancé sur les éléments. Bien heureusement, Williams reprit la parole pour me compter la première rencontre. Porté par un état second provoqué par un abus d’alcool il avait donc trouvé la pierre au sol, entouré de neige fondue, ajoutant tout de même un peu féérie dans cette histoire. Cette histoire était en effet perturbante, car tout cela ne semblait s’entourer autour d’un hasard. Dans le fond, le hasard n’existe pas vraiment, c’est juste un enchainement de décisions et d’actes. Cependant ces dernières étant trop nombreuses, il nous est impossible de tout anticiper, créant ainsi cette sensation de hasard.
 
Des questions me vinrent en tête sur la genèse de cette relation. Cependant, Williams qui semblait plutôt loquace ne perdit pas de temps pour me poser une question à son tour. Il est vrai que j’avais un tas d’interrogation sur cette pierre mais il était bien entendu normal que ce dernier puisse également me poser des questions, c’était la moindre des choses ! Il me questionna logiquement sur la réflexion que je lui avais faite.
 
" Pour correctement vous répondre, disons déjà que je suis une personne plutôt attentive qui passe la plupart de mon temps à analyser les choses. Prenons par exemple la jeune femme portant un pull jaune accompagné par un jeune homme bien habillé. Cette dernière regarde régulièrement son téléphone, cherche à terminer rapidement son verre et scrute régulièrement le serveur. Toutes ces informations et d’autres que j’ai omis tant à me dire que c’est un premier rencard qui se passe mal. "
 
Il valait mieux une réponse complète qu’une courte phrase évasive. Ma préparation étant terminée, il ne me restait plus qu’à donner la réponse voulue.
 
" Vous dégagez aussi un certain langage corporel bien distinct des autres. Toutes ces personnes avaient le regard braqué sur le passé et vous sur le futur. Mais là chose qu’y m’avait le plus marqué, c’est ce vert brillant au milieu de ces nuances de gris et noir. Le vert est connu pour représenter l’espoir. La couleur est l’un de mes signes préférés, c’est la façon la plus élégante de peindre ses sentiments. Le meilleur exemple reste les fleurs, selon la couleur qu’on choisit, les donner à quelqu’un n’aura pas les mêmes sentiments. "
 
La couleur est sans doute la plus belle chose qui existe en ce monde, sans elle le monde serait bien terne. Bien entendu, cela ne voulait pas toujours dire quelque chose, mais sans le savoir inconsciemment nos sentiments peuvent influer les couleurs qu’on pourrait aimer ou bien vouloir porter. La couleur de cette pierre pouvait après tout bien refléter les sentiments de ce dernier ?
 
" J’étais satisfaite de voir tout de même que des gens gardent espoir. Cette planète mérite de trouver enfin la paix. "
 
Ma réponse fut plutôt complète, j’espérais que cela avait pu satisfaire Williams. Maintenant que j’avais terminé avec cette histoire, il ne me restait plus qu’à approfondir cette étrange rencontre.
 
" Je reste intriguée par votre rencontre avec cette pierre. Je dois avouer que j’ai du mal à croire qu’elle puisse être fortuite. N’avez-vous pas envisagé une seconde que cette pierre put être déposée volontairement en ce lieu pour que vous puissiez le ramasser ? Si cette dernière semble tant attacher à vous, il serait loin d’être idiot de penser que la rencontre fut préméditée. "
 
Cette pierre avait forcément une origine, et il se pouvait que l’ancien propriétaire eût anticipé tout cela. Si cela était le cas, pouvons tout de même parler de destin ? Une vraie question qu’on pouvait totalement se poser. Cependant, c’est une autre qui m’intriguait, ce qui semblait pourtant n’être qu’un détail de ce récit.
 
" Vous me disiez également que la neige avait fondu autour. La pierre a-t-elle l’habitude de dégager une certaine chaleur ? "
 
Selon la réponse, des hypothèses bien différentes pouvaient se poser.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockJeu 29 Juil 2021 - 23:00
Williams Auguste s’estimait comme étant une personne attentive, surtout dans le contexte d’une discussion à deux ou autour d’une table de poker. C’est quelque chose qu’il avait dès la naissance, mais qu’il développait chaque jour de sa vie. Néanmoins, Morana s'avérait être bien plus compétente dans cet art que l’ancien parieur. Tout en discutant avec lui, elle était capable de rester observatrice à des événements extérieurs à la conversation. Elle le montrait directement en prenant l’exemple d’un premier rencard raté qui se passait à quelques tables d’eux. Le curieux tourna légèrement la tête pour la scène et constata la chose par lui-même. Il était dépassé par la dame pourpre dans un domaine qui se pensait être roi. À vrai dire, en dehors de la façon dont elle s’était positionnée pour écouter les histoire de l’émeraude relevant clairement de la curiosité dévorante, il n’arrivait toujours pas à cerner la personne en face de lui. C’était une situation peu agréable pour l’interrogateur, mais son masque perfectionné depuis des années ne laissait pour le moment aucun craquement.

Elle commença ensuite à citer ce qui l’avait interprété le concernant. Son langage corporel qui montrait une envie d’aller de l’avant alors que le reste se recroquevillaient sur eux-même et le passé. Puis elle parla à nouveau de la couleur verte dans un océan de gris et de noir et sa signification : l’espoir. Williams dégageait-il véritablement cela ? Il avait pour un court instant un doute avant de repenser à tout son parcours jusqu’ici. D’un homme triste et désespéré à fuir constamment à l’une des meilleures armes de la Terre pour la protéger des criminels. Il hocha de la tête avec un sourire qu’il avait du mal à déguiser. Si toute ce parcours lui permettait d’inspirer ce genre de vertu chez d’autres personnes, cela était positif. S'il ne pouvait pas statistiquement arrêter une menace digne de SK, il aurait la présence de pouvoir pousser les gens capable de le faire et de la propager chez les autres. Enfin, c’était ce qu’il espérait. Morana était encore une énigme qui n’était pas un terrien lambda, si elle l’était néanmoins. Tellement d'extraterrestres sont humanoïdes qu’il serait dur de faire la différence, mais ce n’était pas un souci pour le caporal. La planète bleue était une terre d'accueil pour tous selon ses propres critères.

Ce n’était pas surprenant alors que la suite du raisonnement de la dame pourpre était d’être admiratif de ceux qui ne s'étaient pas abandonnés à la tristesse et aux remords. La Terre méritait la paix. Ceci suffit pour Williams à y faire un commentaire avec un sourire approbateur et avec sincérité.

“Nous avons été à travers pas mal de malheurs, mais je pense sincèrement que le pire est derrière nous. Il y aura toujours des personnes qui chercheront à se faire connaître en répandant le malheur sur Terre à cause de sa popularité, mais je pense que nous sommes entre de bonnes mains maintenant pour nous protéger d’eux.”

Il ne précisa clairement pas qu’il participait à la protection de la planète, bien que ce soit seulement après-coup. Son pouvoir était utile uniquement seulement après les faits… quoique, la pierre avait réagi quand il avait tiré avec son .45 durant l'entraînement au champ de tir. Sans oublier du bouclier que l’artefact avait créé autour de l’épée maudite durant sa confrontation face à Cabba sur Dösatz avant qu’il ne soit téléporté de retour sur Terre. Dans le creux de son esprit, il se demandait s’il pouvait prendre un rôle plus actif parmi les forces de l’ordre ou garder ses distances du champ de bataille pour s’assurer que la vérité soit connue. Une question à creuser, pour sûr.

Maintenant, c’était à son tour d’être questionné par Morana. Après tout, la raison de leur petite discussion était l’émeraude. Elle admettait être mitigée par la réponse du joueur de poker et souleva un point qu’il ne s’était jamais réellement posé jusqu’à présent : la possibilité que son acquisition de la pierre ait été préméditée par une personne ou peut-être même l’émeraude elle-même.

“Je… je n’y avais jamais pensé que ce soit volontaire que je tombe dessus. Ceci soulève son taux de questions. Qui l’aurait placé dans la forêt ? Comment cette entité aurait su que je me trouverais à cet endroit précis pile à temps ? Pourquoi aurait-elle choisi une personne comme moi à l’époque où j’étais encore aussi, voire plus, désespéré que ceux qui se lamentent encore sur le passé ?”

Il posa sa main sur son menton en réfléchissant à tout ça. Le destin existait, autant était certain, mais autant que la chance et le hasard. Les deux pouvaient parfaitement cohabiter dans l’esprit de Monsieur Auguste. Son regard se posa sur l’émeraude pendant quelques secondes avant qu’il ne reprenne sa réflexion.

“Cela pourrait aussi bien dûe au hasard, au destin ou encore à la volonté d’un autre. Je vais vous admettre une chose, au début, je voulais m’en débarrasser. Malgré mes efforts, elle réapparaissait toujours devant moi ou me tombait sur le coin de la tête si je la négligeait. Que ce soit la chance ou que ça a été voulu par quelqu’un d’autre, elle s’est accrochée à moi depuis.”

Puis une deuxième question qui semblait quelconque au début pour le porteur du minerai magique : la neige fondue autour de la pierre.

“L’émeraude émettait de la chaleur… uniquement ce jour. Depuis, elle n’en dégage plus, vous pourriez la prendre dans vos mains, vous ne risqueriez rien. Peut-être était-ce pour m’attirer vers elle à l’époque.”

Un autre moment de réflexion… devait-il raconter ce qui s’était véritablement passé quand il avait touché la pierre pour la première fois ? La douleur et son retour à la réalité dans son lit avec l’artefact sur sa table de chevet ? Il soupira avant de regarder à nouveau l’étrangère dans les yeux, ayant pris sa décision.

“Des idées, peut-être ?”
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockMar 17 Aoû 2021 - 1:51



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



L’information est la clé ouvrant toutes les portes et cela reste une méthode bien plus efficace que de forcer la porte. Au cours du temps, une chose n’a jamais changé : les gens cherchent éperdument à savoir ce que font leurs opposants. Ce qui a évolué c’est la méthode, en général de plus en plus sophistiqué, surtout depuis l’ère du numérique cela est presque à la portée du premier venu. Cependant, il faut savoir encore les interpréter, car même un silence peut dire beaucoup de choses. Oui, on apprend souvent plus en observant une personne qu’en écoutant ce qu’elle dit. De ce fait, une personne étant capable d’à la fois récolter des informations dans l’univers et de toutes les décrypter devient automatiquement la personne la plus dangereuse au monde. Vous vous demandez sans doute si je le suis ? Bonne question…
 
Bien heureusement, tout ceci n’est pas uniquement utilisé dans d’ignobles buts, mais également dans le but de faire régner la paix. Cela tombait bien, selon les dires de Williams, les choses semblaient aller mieux : le pire étant passé. Il n’était tout de même pas naïf, il se doutait qu’il y aurait d’autres maux, mais ils avaient à présent les moyens pour lutter. C’était un point de vue intéressant, assez différent de celui d’Alex, beaucoup plus défaitiste. Il serait intéressant de connaitre l’avis de Williams sur son point de vue. Irait-il dans son sens ? Cela démontrait une grande diversité parmi les terriens. Je me permis donc de lui répondre sur ce point avant que l’échange sur la pierre puisse commencer.
 
" De ce que j’ai entendu, en effet la Terre semble mieux se porter. J’ai discuté récemment avec un jeune homme qui fut grandement impacté par les explosions, ce dernier m’a donné un point de vue assez intéressant. Il me semblait dire que du travail devait encore être fait. Dans un premier temps que le pouvoir devrait être mieux partagé et non centralisé sur une seule personne. Dans un second temps, la force ne devrait plus être un argument pour dicter les gens. C’est un point de vue que vous partagez également ? "
 
Sans vraiment s’en rendre compte, ce sujet pouvait amener Williams à se confier sur ses propres convictions. Il pourrait mener par la suite à un grand débat, mais un autre se lança. Je ne pouvais pas m’empêcher de me questionner au sujet de sa pierre et j’écoutai avec grand intérêt son explication pour me lancer ensuite dans ma réponse. Il semblerait que cette dernière ait grandement perturbé le jeune terrien, ne s’étant jamais posté la question. Nul doute que de nouvelles pistes s’ouvriraient à lui dans sa quête de réponses.
 
En toute honnêteté, il compléta sa réponse en ajoutant qu’il avait tenté de se débarrasser de cette pierre. Ces tentatives furent vaines, son totem revenant à chaque fois vers lui. Cela prouvait une connexion très forte entre ces deux êtres. Si la chance est un facteur prépondérant dans la vie de tous les jours, il me semblait assez difficile de croire qu’une telle relation soit uniquement basée sur du hasard. J’avais envie de lui faire part de mon avis, mais je préférai rebondir sur un autre sujet avant tout.
 
La chaleur que dégageait cette pierre n’était pas qu’un détail à mes yeux et Williams me donna plus de détails, me confirmant alors dans mes idées. D’une façon ou d’une autre cela devait avoir une signification importante. Le plus difficile restait hélas à faire : décoder ce mystère. Cela était à l’heure actuelle la meilleure piste qu’il pourrait trouver pour un peu plus comprendre l’origine de cette pierre.
 
" J’en ai quelques-unes en effet. Je suis très férue d’histoire et pouvoir connaitre l’histoire d’un objet ou d’une œuvre me fascine, je suis donc désolée d’avance si je fabule de trop. Je reste persuadée que votre rencontre avec l’émeraude est tout sauf le fruit du hasard et qu’il a été provoqué d’une façon ou d’une autre, ce lien étrange que vous avez tous les deux semble me confirmer ma pensée. "
 
Mon regard se posa brièvement sur ma droite et je vis arriver un serveur portant visiblement notre commande. Je retirai mes bras que j’avais posés sur la table afin de laisser de la place pour le serveur. Ce dernier étant encore assez loin et qu’il devait braver le labyrinthe qu’était cette terrasse je pris le temps de terminer mon explication, pour aller finalement vers mes théories.
 
" Si la pierre ne dégage plus cette chaleur, cela peut laisser supposer plusieurs choses. La première c’est qu’elle était à la recherche de quelqu’un, et cet effort énergique avait généré cette chaleur. La deuxième, qu’elle était précédemment en contact d’une forte chaleur, comme un volcan par exemple ou qu’elle venait tout juste d’être formée. La troisième, c’est celle qui pourrait semblait la plus logique, mais qui n’aiderait pas à savoir davantage sur son passé, c’est qu’elle ait en effet juste réagi à la neige pour se faire voir, cela laisserait donc supposer une assez forte intelligence de sa part. La dernière et celle que je préfère : c’est que la pierre ait fait un très long trajet et qu’une grosse chaleur aurait été générée suite à ça. Cela justifierait comment elle aurait pu faire votre rencontre. "
 
Pile au moment où je venais de terminer ma phrase, le serveur déposa les commandes sur la table. Quelle magnifique gestion du temps.



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockMar 17 Aoû 2021 - 14:34
Décoder un mystère, peu importe duquel il s’agissait, a toujours été un jeu dont les espèces intelligentes ne semblaient jamais se lasser. La philosophie était un exemple évident, mais également les puzzles ou les enquêtes criminelles. Le casse-tête du jour était l’émeraude en elle-même, surtout ce qui concernait sa rencontre avec le caporal honorifique. Ce moment précis qui avait changé sa vie  pour toujours. Ce n’était la première fois que Williams essayait d’en percer le mystère, mais sans aucun succès. Peut-être qu’avec Morana, gourmande de connaissances, il allait pouvoir se rapprocher un tant soit peu de la vérité ! À vrai dire, si ce n’était pas pour la curiosité qu’il ressentait pour son interlocutrice et pour potentiellement en savoir plus sur l’artefact vert en sa possession, il aurait tenté de dévier la discussion.

Du point de vue de la dame pourpre, leur rencontre ne pouvait pas être due au hasard, sans qu’elle élabore sur les questions que Monsieur Auguste s’était posé sur les implications qu’elle signifiait. Tout cela à cause du lien entre les deux. Il l’écouta attentivement et malgré que son regard soit posé sur le serveur qui se dirigeait droit vers eux, sa concentration restait portée sur sa voix. Elle proposa plusieurs théories sur la chaleur qui entourait le totem la nuit où le joueur de poker l’avait trouvé : chacune pouvait avoir son intérêt, mais ayant été lui-même sur les lieux, il pouvait facilement en dévier plusieurs sans trop se casser la tête. Les breuvages venaient d’arriver et après que le terrien ait remercié le brave serveur, il but une gorgée de son café noir avant de reprendre la discussion.

“Alors, vos théories sont intéressantes, mais je vais me permettre d’en réfuter certaines. Premièrement, il n'y avait rien aux alentours pour que la pierre émette cette chaleur. Que ce soit un feu à proximité ou une autre source. On pourrait imaginer qu’elle ait atterri comme une comète sur les lieux, mais si mes souvenirs sont exacts, il n’y avait aucun cratère causé par un impact à l’emplacement de l’émeraude. Et la téléportation ne la fait pas chauffer, elle m’a déjà envoyé de Dösatz à la Terre et je ne peux pas imaginer plus long voyage que ça !“

Bien qu’il ait tendance à réfléchir à ce qu’il disait, il venait de faire la remarque sur son voyage sur la planète mercantile sans véritablement se rendre compte du risque que cela pouvait provoqué si la curieuse femme commençant à creuser ce filon. Un dur passage de sa vie, ce simple séjour sur la métropole qui prenait la majorité du globe.

“Ce qui exclut également la théorie que vous avez émise concernant le long voyage qu’elle aurait pu faire. Je pense sincèrement que la pierre est intelligente et voulait que je la remarque, si on garde l’idée qu’elle m’était destinée. Ou peut-être avait-elle besoin d’un hôte et qu’elle aurait pris le premier venu ? Nous ne serons jamais certains de ce mystère, sauf si quelqu’un en sait plus que nous, je présume.”

Il prit une deuxième gorgée de son café noir tout en essayant de décoder Morana elle-même. Malheureusement, il n’y avait aucun tic de langage ou physique. Elle était aussi mystérieuse que le minerai brillant, peut-être plus encore. Williams était persuadé que le masque de l’énigmatique interrogatrice ne pourrait tomber que s’il continuait la conversation. Autant rebondir sur la remarque qu’elle avait faite tout à l’heure concernant ses positions politiques sur Terre.

“Pour revenir sur vos questions concernant mon point de vue sur le pouvoir et l’usage de la force, je pense que je ne suis pas sur la même ligne de pensée que cette personne. Tout simplement car c’est bien trop complexe pour un homme comme moi. Le pouvoir est couramment en train les mains d’une célébrité qu'on n’a pas vu depuis son élection, ce que je n’approuve pas personnellement. La question qu’on peut se poser, si nous voulions partager davantage le pouvoir, serait celle-ci : à quel niveau et surtout avec qui ? Si nous élisons des représentants pour chaque capitale par exemple, comment pouvons-nous être sûrs que leurs attentions soient à l'intérêt des habitants et qu’ils ne racontent pas de bobards pour gagner en influence ? Après, nous avons vu les résultats d’un gouvernement centré autour d’une seule personne entre de mauvaises mains. Donc ma réponse, bien que cela puisse vous décevoir, est que ça me dépasse tout simplement. Je ne me juge pas suffisamment bien placé et renseigné pour y répondre avec exactitude.”

Il avait beau être caporal à titre honorifique, son manque d’expérience dans le milieu l’empêchait de donner un véritable avis avec l’esprit conscient. Néanmoins, concernant le recours à la force pour dicter ce que les gens devraient faire, là, c’était un point plus intéressant à discuter.

“Je suppose que vous voulez parler d’un point de vue judiciaire. Si nous vivions dans un monde idéal, la menace et la violence ne seraient pas nécessaires. Malheureusement, nous partageons notre sol avec des gens de tous horizons et avec des points de vue différents sur comment atteindre leurs objectifs. Nous savons bien que des êtres sont capables du pire pour pas grand chose. Comment peut-on garder ces monstres sous contrôle sans la menace d’une punition à la hauteur de leurs méfaits ? Je ne suis pas pour la peine de mort, mais dans certains cas bien spécifiques, c’est un mal nécessaire.”

Parler ainsi de la faucheuse et de la violence ne mettait pas à l’aise le militaire et cela pouvait s’entendre dans sa voix. Il sortit une nouvelle cigarette pour fumer un coup et espérer se relaxer un peu. Ces quelques secondes lui permirent de se calmer et reprendre la discussion.

“Néanmoins, si vous parlez dans la vie de tous les jours, la violence ne devrait jamais être un argument pour pouvoir atteindre un objectif. Je suis tout pour la diplomatie et j’aimerai sincèrement que le reste du monde pense de même… mais nous sommes des êtres imparfaits, chacun avec nos péchés. Nous pouvons tous craquer ne serait-ce que pour une seconde et faire quelque chose de regrettable, que ce soit insignifiant ou irréparable.”

La vérité de la chose était que la violence ne pourrait jamais être arrêtée, c’était un cycle vicieux sans moyen de le briser, que ce soit pour les terriens ou les habitants d’autres mondes. Williams savait que le monde a été perverti par les péchés capitaux, il l'avait bien vu avec Martis Sins, la personnification de l’avarice. Lui-même avait bien succombé à la colère dans une autre temporalité, commettant des atrocités par pure frustration.

“J’aimerais connaître votre avis sur la question. Que ce soit sur pour le gouvernement ou l’utilisation de la violence ”
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockMar 31 Aoû 2021 - 1:52



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Oui, un mystère est vraiment quelque chose de fascinant. Le processus pour le résoudre peut s’avérer autant plaisant que déplaisant, mais la finalité qui importe. La joie provoquée par la révélation peut-être intense et nombreuse personne sont accros à cette sensation. Bien entendu cela concerne essentiellement des scientifiques, mais on peut bien étendre ça d’autres communautés comme des explorateurs. Un tas de personnes cherchent donc à démêler la vérité et je dois avouer en faire bien partie. Après tout on est à une époque où toute question peut avoir une réponse… alors, pourquoi vouloir se priver ?

Une nouvelle énigme m’était parvenue et cette dernière était sous la forme d’une mystérieuse pierre. Plusieurs théories me passèrent par la tête et je les donnai à Williams de façon à ce qu’il puisse réfuter celles qui ne semblaient pas possibles. Pour commencer, il nia la possibilité que la chaleur puisse être provoquée par quelque chose dans les alentours tout comme une téléportation. Il disait vrai, mais au fond je sentais qu’il y avait matière à approfondir, dans certaines conditions mes théories demeuraient plausibles. Williams se demanda alors si la pierre n’aurait pas juste alors choisi le premier venu. Il me semblait donc approprier de reformuler mes pensés avec ces nouvelles données, tout en prenant le soin de préparer mon thé.
 
" Il serait donc possible que la pierre fût proche d’une source de chaleur puis téléportée ensuite ? Sinon pour le déplacement je voyais quelque chose de plus … inhabituel, ce qui irait de pair avec l’émeraude. Mes connaissances en physiques restent limitées, mais je sais que la chaleur est ancrée dans ce domaine. On pourrait imaginer que cette pierre puisse provenir d’un autre monde. Bien entendu cela semble saugrenu et peu probable. Cependant, n’importe qui pourrait en dire de même sur la pierre en entendant son histoire. "
 
Hélas, le mystère avait de grands risques de ne pas être dévoilé. Les informations semblaient en effet insuffisantes pour en savoir davantage. Je ne me faisais tout de même pas vraiment d’illusion ne cherchant qu’à proposer des axes de réflexions. Il était possible de trouver quelque chose en ne fouillant pas le passé, mais bien le présent.
 
" Peut-être qu’en faisant analyser cette pierre par un gemmologue il serait possible d’identifier sa provenance. Vous avez sans doute cependant déjà dû tenter de l’analyser sous tous ses angles, non ? "
 
Même le fait de ne trouver aucune similitude avec l’existant serait une avancée en soi : cela pourrait confirmer que sa provenance soit bien plus loin qu’on aurait pu le croire. Mince, je ne lui ai pas parlé de cette pensée que j’ai eue en l’écoutant au sujet du hasard de sa rencontre.
 
" Au fait, si elle a pris comme hôte le premier venu, pourquoi n’aurait-elle pas changé au contact d’autres personnes ? En toute logique elle aurait changé d’hôte au contact d’une personne qu’elle verrait plus intéressante. Pourtant elle vous suit partout, traversant même l’espace. Après, oui le hasard est toujours possible … mais désolé d’insister, je suis plutôt du genre à penser que le hasard n’existe pas et que tout est un enchainement de décisions. "
 
Je fixai alors du regard le jeune homme, essayant de lire un peu en lui. Au fond, il était également un mystère. Même s’il semblait laisser dégager quelques sentiments, il gardait au fond lui des choses bien étranges. Après tout, il m’avait menti au sujet qu’il soit le seul à posséder une pierre de ce genre. Tellement de mystères entouraient ce jeune homme.
 
Après un sujet si compliqué rien de mieux qu’un sujet politique pour se reposer l’esprit.  Le jeune homme prit alors le temps d’expliquer son point de vue et je profitai de ce moment pour sortir le thé de l’eau chaude. Son point de vue semblait flou et cela était logique il était tout simplement perdu. Il fallait dire que le sujet était épineux et il était difficile de pouvoir voir une parfaite organisation, car le peuple se base plus sur la confiance que la compétence. Il est hélas impossible de savoir si une personne est de confiance le contraire lui reste possible. Suite à cette première réponse, le moment fut enfin choisi de commencer à gouter le thé.
 
Il évoqua ensuite la triste nécessité de devoir utiliser la force pour se défendre, c’est le serpent qui se mordait la queue. Il était, hélas, difficile d’arriver à y mettre un terme, une personne mal attentionnée n’ayant aucun scrupule à retourner sur ces méthodes. Je comprenais donc facilement le point de vue de Williams, les rares autres solutions étant potentiellement pires. Pouvons-nous tout de même imaginer comme solution la possibilité d’empêcher les gens de déployer leurs pouvoirs ? Cependant, cela questionnerait forcément énormément sur la liberté d’être.
 
Suite à son long discours, le terrien me retourna logiquement la question. Il est vrai que je suis plutôt habitué à questionner les autres, mais une conversation se créer avec l’échange de plusieurs personnes. Je pris alors une dernière gorgée avant de partir à mon tour, sur mon point de vue.
 
" Je vais commencer par parler de la force. La seule solution que je vois serait de former une équipe de défense au sauvetage en douceur. En apprenant en priorité des capacités permettant d’appréhender des gens sans pour autant détruire tout ce qui se trouve autour permettrait ainsi à la fois de ne pas promouvoir la violence et de pouvoir répondre aux criminels en usant. "
 
C’était cependant une solution sur le long terme, mais c’est la seule qui me semblait la moins contraignante. Les gens n’ayant pas posé de problèmes ne devraient pas payer pour les criminels. Ma réponse fut courte, mais concise, pour l’autre question… c’était bien différent.
 
" Au cours de mes nombreux voyages je me suis rendu compte que le système le plus stable était quand le peuple possédait une réelle fascination envers ce dernier. Ironiquement, il pouvait prendre les pires décisions possibles, le peuple restait heureux. Dans d’autres cas, la situation pouvait s’avérer catastrophique alors les dirigeants n’ont pas forcément pris de mauvaises décisions, mais comme plusieurs étaient possibles il y a eu des scissions. Et plus le temps passait plus la colère grondait. Cela montre une chose assez inquiétante, les gens se soucient bien plus de l’image du dirigeant que de ces propres décisions.
 
Si le pouvoir était partagé entre plusieurs personnes, il n’y aurait plus de questions d’images, vu le gouvernement ne serait plus représenté par une seule image. Cela ne donnerait plus l’impression que le dirigeant est le seul responsable des décisions et donnerait plus de crédits à leurs décisions. Il ne resterait alors plus qu’une question de confiance, mais il est plus facile de pouvoir faire confiance à dix personnes qu’en une seule. Il est bien plus facile de trouver un traitre que dix. Après tout, ceci n’est qu’un point de vue fondé sur mes observations, je n’ai encore jamais croisé un tel procédé et je serais curieux de voir s’il s’avère ou pas efficace. "
 
C’était une épreuve bien difficile que de pouvoir répondre à cette question. Cependant, pour moi une vraie question était prioritaire pour la Terre actuellement.
 
" Mais au fond le problème actuel ne serait-il pas l’absence du président actuel ? S’il ne se montre pas, ne serait-il pas logique d’en élire un autre ? La Terre ne risquerait-elle pas de sombrer une nouvelle fois ? "



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockSam 4 Sep 2021 - 22:42
“J’avais essayé de la faire examiner sur Leto à l’époque où je souhaitais m’en débarrasser et que j’étais de passage sur la station. Cela a été refusé malheureusement. Depuis que j’ai fait ma paix avec l’émeraude, mon objectif n’est plus de la comprendre pour m’en débarrasser, mais faire le bien avec ce qu’elle peut m’offrir. Donc rencontrer un gemmologue ou un expert en objet sortant du commun des mortels me semble contre-productif.”

Bien que Williams jouait le jeu de tenter de comprendre les origines de la pierre verte, il avait abandonné cette quête depuis une poignée de semaine. Depuis qu’il avait compris les possibilités d’aider à garder sa planète sauve des gens mal intentionnés en les empêchant de récidiver et en secourant des vies à la dérive qui étaient au mauvais endroit, au mauvais moment. Néanmoins, la question de la raison pour laquelle il était l’élu d’un tel pouvoir était une toute autre affaire, surtout avec l’insistance de Morana sur l’intrigue que c’était tout sauf du hasard. Elle sortit un point qui semblait avoir beaucoup de mérite en soit, le fait que l’artefact avait décidé de rester coller à lui à la place de sauter vers une personne plus intéressante. Alicia Runhour, Narumi Karuzaki et, dans le pire des cas, Cabba ou Martis Sins semblaient être des hôtes plus attrayants qu’un terrien lambda qu’il l’aurait trouvé au pif au milieu de la forêt.

“Vous commencez à me persuader, Morana. Même si cela éveille la question que je me suis permis de poser tout à l’heure : Pourquoi moi ? Enfin, comme j’ai dit plutôt, le seul moyen d’en avoir le cœur sûr serait de connaitre quelqu’un qui serait plus sur l’émeraude en elle-même. Je doute qu’un objet aussi puissant courent les rues, sinon, nous en saurons plus ! Un simple gemmologue ne ferait pas l'affaire."

Puis vint son long discours sur la violence et la politique : deux sujets extrêmement liés, surtout avec le nouveau travail de Williams Auguste. Il ne pouvait qu’espérer le mieux tout en restant réaliste. Il aimerait un monde en paix, mais la vérité étant que c’est tout l’inverse. Le conflit en cours avec Auros en était un exemple édifiant de la chose. Il discuta de sa vision quasiment neutre de la politique, il ne voyait pas comme étant suffisamment éduqué ou renseigné sur la question alors qu’il était véritablement bien placé pour connaître les rouages du système terrien. Être ami avec la de-facto dirigeante de la Terre en l’absence d’action du roi/président était un point de vue que beaucoup envieraient. Quant à la violence, il était bien clair : un pacifique qui savait que sa vision était illusoire.

C’était avec ce contexte que le terrien était plus qu'intéressé de connaître l’avis de la voyageuse. Elle commença avec la violence. Sa solution était simple et efficace : former une équipe de défense qui serait capable de mettre fin à la menace sans menacer la population et les infrastructures aux alentours. Ceci semblait être bon en théorie, il suffirait d'entraîner des gens à des arts martiaux plus portés vers le contrôle de l’adversaire que des armes et des vagues déferlantes, mais en pratique…

“La majorité des dégâts faits dans nos villes, en particulier sur Satan City, sont réalisés dans des confrontations entre des groupes de gens extérieurs à nos forces de l’ordre qui dépassent leur force. La majorité des terriens ne savent pas se battre, moi-même, dans un scénario de conflit entre deux saiyans, je serais incapable de maitriser la situation et j’ai une émeraude qui surveille de près ma survie.”

Il prit une pause pour boire un peu de son café tout en gardant le regard de Morana dans le sien. Il pouvait deviner qu’elle essayait de le décoder autant qu’il l’était. Autant il était inconfortable au début de cette situation, il commençait à s’apprécier au jeu qui naissait de cela. La curiosité est peut-être un mauvais défaut, mais il est un excellent motivateur à socialiser pour le joueur de cartes.

“Alors, autant former des gens qui seraient capable de maîtriser des êtres d’une telle puissance marcherait sur la papier, dans le concret, il faudrait qu’on est soit des exceptions comme Narumi dans nos rangs qui sont capable de rivaliser avec la menace, soit des extraterrestres d’un niveau digne d’un saiyan. Autant je suis ouvert à l’idée, il faudrait que la population le soit également. Entre la guerre contre les saiyans et l’invasion d’Auros, je doute que mes congénères soient aussi ouverts d’esprit que moi malheureusement.”

Puis vint la question de la politique, le sujet préféré de nombreuses personnes et généralement avec des fins des plus tumultueuses. Combien de débats y touchant sont passés à la dispute et au chaos sans terrain d’entente possible. L’affaire du casino avait même eu ce degré politique avant que Martis Sins commence à fuir et à tout brûler. Elle parla de son expérience à travers ses nombreux voyages et elle expliqua que la population semblait rester stable tant qu’elle était en admiration face à la personne qui les dirigeait, peu importe les torts qu’il pouvait commettre. C’était la même situation sur Terre avant l’arrivée des saiyans et l’attaque de la Capsule Corporation. Williams lui-même avait confiance en son gouvernement au point de se laisser berner facilement par le stratagème de SK de mettre la faute sur les envahisseurs pour les explosions qu’il avait prémédité et causé.  Il buvait autant son café que les paroles sages de l’exploratrice. Les gens étaient bien plus intéressés par l’image du dirigeant que ce qu’il faisait. Le caporal s’imagina la catastrophe que serait un culte de la personnalité instauré sur la Terre à la place de ce qu’importe faisait Kefka Palazzo à l’époque.

Puis elle se mit à parler des avantages du pouvoir partagé entre plusieurs personnes. L’image unique disparaissait à la faveur des décisions prises. La confiance sera plus grande à dix personnes qu’une seule, chose que le survivant avait quelques doutes concernant cela. Elle remarqua également qu’il serait plus facile de repérer un traître que dix. Cela laissa le militaire dans des réflexions personnelles que donnerait un tel système. Encore aujourd’hui, il était techniquement une monarchie bien que le roi ait été élu par le peuple. Puis vint la question qui toucha une corde avec le terrien : l’absence du président Draven et de la possibilité que la terre sombre à nouveau dans une autre catastrophe. Le masque commençait à craquer pour Williams. Là où il avait gardé son calme jusqu’à présent, un long soupir suivi d’un rire nerveux laissait clairement place à l’inconfort du sujet.

“Je… je ne pense pas que la Terre puisse retomber dans des temps aussi sombres. Je doute que Draven, bien qu’il soit incompétent, soit une mauvaise personne. Vous pouvez peut-être dire que je suis trop confiant en lui, mais entre sa manière d’agir et de ce que j’ai pu voir de SK, il y a une grande différence. Puis, nous l’avons élu il y a pas si longtemps, le refaire directement serait une erreur selon moi. La Terre est loin d’être complètement sécurisée, mais elle est entre de meilleures mains. De toute manière, Narumi s’occupe de garder le peuple sauf et d’aider les plus infortunés avec plusieurs œuvres de charité et la reconstruction des bâtiments endommagés par les brutes qui viennent sur la planète.”

Il finit le reste de son café d’une seule traite après cela, le signe clair qu’il était agité. Bien qu’il réfutait que la Terre pouvait être en danger entre les mains de l’élu, l’arrière pensée que c’était le cas le laissait… inconfortable. Il se rassurait en faisant référence à Narumi, mais si le nouveau roi/président la virer aussitôt. Ça serait une véritable guerre civile qui se produirait en protestation à cela. Entre ceux loyaux au trône et ceux à l’Alpha. Qui sait comment des groupes comme le Ruban Rouge ou l’Inner Circle se serviraient d’une telle occasion. Il souffla un grand coup avant de décider de défier à nouveau le regard de Morana. Pour voir s’il y avait une simple once de malice et qu’elle avait réussi à identifier sa faiblesse ou si ce n’était qu’une véritable interrogation face à  la situation de la Terre.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 38
Zénies : 1000 Zénies

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockVen 17 Sep 2021 - 2:11



elsa_g10.jpg
Le vert d'une émeraude brillante



Il était une fois un peuple d’une lointaine planète connaissant une terrible famine. Sans espoir ils vivaient chaque instant comme si c’était le dernier, jusqu’à un fameux jour. Un étrange homme tapi dans l’obscurité présenta une étrange porte. Il annonça alors à ces derniers qu’ils devaient venir se recueillir chaque matin et qu’ils trouveraient alors de quoi nourrir tout le village. En revanche, ils devaient à aucun instant n’ouvrir cette porte, car c’était le prix à payer pour cette offrande. Les gens prirent alors le type pour un cinglé et l’ignorèrent. Cependant quelques curieux jetèrent un œil le lendemain et à la grande surprise ils virent alors suffisamment de nourriture pour tout le monde.

Plusieurs mois passèrent et la famine ne fut plus qu’un lointain souvenir. Tout de même, un jeune homme intrigué voulait comprendre et voulait ouvrir la porte. Bien entendu, les gens craignant retomber dans leur ancienne vie lui interdirent de faire cela. Armé de patience, le jeune homme arriva tout doucement à monter une équipe. Il fallait dire qu’il n’était pas difficile de débaucher des gens. Si la quête du jeune n’était apparentée qu’à de la curiosité, de nombreuses personnes commencèrent à penser qu’il serait possible d’avoir davantage de nourritures en se rendant de l’autre côté de la porte.
 
Profitant d’un instant d’inattention le jeune homme accompagné de son clan arriva finalement à ouvrir la porte. Ils virent alors de l’autre côté un magnifique buffet et ses compagnons se jetèrent sur la table. Subitement, ils s’écroulèrent tous et plusieurs types attrapèrent leurs corps et commençaient à les découper. Dégouté, le jeune homme tenta de fuir, mais la porte se ferma derrière lui. Le type du premier jour vint vers lu et lui annonça " Toute chose à un prix. Tes amis ont étés avides, comme punitions ils deviendront eux-mêmes la nourriture. Tu as été curieux, ton prix punition de connaitre la triste vérité derrière la porte sans pouvoir la dévoiler. La punition de tes amis qui ont accepté leurs offrandes sans même chercher à comprendre la raison sera de manger leurs amis sans le savoir."
 
Le jeune homme fut libéré et retourna dans son village. Le lendemain matin, comme à son habitude de la nourriture fut livrée. Privé de parole, le jeune homme tenta d’expliquer aux gens, mais se trouva dans l’incapacité. Le village mangea alors sans le savoir certain de leurs habitants. Le jeune refusa de manger la nourriture, connaissant à présent son origine. Ironiquement c’est cette dernière qui l’avait sauvé par le passé. Il refusa tous les autres repas et se laissa mourir.
 
Cette histoire, je l’ai entendue au cours de mon périple dans l’univers. Je la trouve fascinante au vu de ces quelques morales qui en ressortent, mais l’une m’avait le plus marqué. Devons-nous accepter les choses positives qui nous arrivent sans chercher à les comprendre ? N’est-on pas plus heureux dans l’ignorance ? Ou bien devons-nous de risquer de déchiffrer la vérité au prix de ne plus voir les choses du même œil. On pourrait très bien remplacer la porte par la pierre et le jeune homme par Williams. Doit-il ouvrir cette porte ou simplement accepter son pouvoir au prix de l’ignorance ? Serait-il possible qu’il ait peur de la vérité ?
 
" Un simple gemmologue n’aura clairement pas les outils pour, et je ne l’évoquais pas dans ce but, mais dans le but d’obtenir un indice. S’il arrive à trouver des similitudes avec d’autres pierres, cela pourrait donner une piste. L’idéal serait de trouver quelqu’un ayant les outils ou les capacités pour l’analyser et en effet cela ne court pas les rues. Il faut dire que les gens se concentrent plus sur la force que la subtilité. Je pense qu’avec une longue quête il serait possible de trouver cette personne, mais faut-il encore avoir le courage d’affronter la vérité. "
 
La porte resterait-elle également ferme pour moi ? Il y en avait de fortes chances, mais je m’y attendais. Arriver à déchiffrer un tel mystère à partir de rien relève bien plus du fantasme que la réalité. Difficile de pouvoir ouvrir une porte si les poignés sont inaccessibles. Un débat était aussi amorcé sur le fait que ne soit pas le hasard qui soit à l’origine de cette rencontre. Le terrien commençait lui-même à en douter et pour cause, en y réfléchissant cela paraissait tout de même sacrément étrange.
 
" Sinon, pourquoi vous ? Difficile d’y répondre, cette possible personne pourrait avoir un raisonnement qui nous soit incompréhensible, hors de toute pensée humaine. Les connaissances de l’univers sont un iceberg dont le fond nous est inaccessible et la réponse se trouve peut-être dans cette zone. Il serait bien plus facile de trouver un dieu qu’une telle personne, donc oui cette tâche serait loin d’être aisée. "
 
Même si je mettais beaucoup d’attention sur l’origine de cette pierre je restais réaliste sur sa provenance. S’il est difficile de comprendre la pierre, il semble logique que la logique du créateur puisse davantage nous dépasser. Williams n’est-il qu’un pion dans son échiquier ou en est-il le roi ? Et le plateau de jeu est-il juste composé de l’espace où s’étend-il plus loin ? Une presque infinie de possibilité me donnant une inexorable envie de rencontrer ce potentiel créateur. À moins bien entendu que ce dernier se trouve en face de moi, ce qui expliquerait pourquoi il aurait été choisi, mais cela serait tout de même un effroyable paradoxe.
 
La discussion se décala finalement sur la politique terrienne. Un sujet qui devait être bien plus répandu sur cette planète. Il fallait dire que tout le monde était directement concerné par le sujet et que tout le monde pouvait participer à cette discussion. Cela n’en fait pas pour autant un mauvais débat au contraire il y avait beaucoup de matière à débattre. Après avoir exposé mon point de vue, Williams donna son avis sur mon opinion. Il semblait apprécier l’idée, mais que le peuple aurait du mal avec.
 
" Il est clair que ma solution ne serait pas évidente à mettre en place, mais c’est la seule que je vois mettre un terme au surenchérissement de la violence. "
 
Il n’y avait hélas, pas grand-chose à ajouter, ce cercle de violence sans fin pouvait avoir à terme raison de la planète. La discussion s’axa davantage sur la politique et principalement sur le président actuel. Étrangement, Williams laissa apparaitre quelques traces d’énervement. Il semblerait bien que le sujet le touche personnellement. Il semblait bien mécontent de ce dernier sans pour autant le diaboliser. Heureusement certaines personnes, comme cette Narumi semblait veiller sur la planète.
 
" Il ne fait aucun doute que la Terre a besoin de stabilité, mais un président absent rend tout de même le tout bancal. Par mon expérience, une chaise vide ne le reste rarement longtemps. Je pense que la planète a bien plus besoin qu’un président, mais un véritable leader sur lequel le peuple pourrait se reposer. Donc il me semblerait logique de choisir la personne avant qu’une autre s’impose. "
 
Je m’arrêtai un court instant, le temps de continuer la dégustation de mon thé. L’ambiance avait changé et Williams semblait bien plus méfiant en mon égard. Il ne faisait aucun doute que le sort de la Terre était sa principale préoccupation.
 
" Par curiosité, quelles sont les actions que Draven a mises en place depuis son arrivée au pouvoir ? "
 
Une question sans véritable arrière-pensée. Je ne pouvais pas vraiment juger cet homme comme le faisait le propriétaire de la pierre. Je ne connaissais rien de lui et un petit résumé me permettrait d’obtenir un semblant d’avis même s’il risquait d’être biaisé par le parti pris de Williams. Alors que j’écoutais la réponse, je continuai tranquillement mon thé.
 
" Je vais être honnête avec vous, vous semblez quelqu’un de profondément bon tout comme Narumi. Draven gagnerait beaucoup à avoir à vos côtés.. Enfin c’est surtout la Terre qui gagnerait beaucoup. "
 
Je lâchai un léger sourire après avoir complimenté mon interlocuteur. C’était peut-être d’une certaine façon, une tentative de réconforter Williams. Il fallait dire que ce qu’allait annoncer ensuite risquerait de l’installer davantage dans une zone d’inconfort.
 
" Pour continuer sur l’honnêteté, vous avez joué franc-jeu avec moi en me prévenant sur votre pouvoir ce que je n’ai pas fait. Je possède la capacité de pouvoir desseller le vrai du faux et je sais quand vous mentez. À un moment j’en ai détecté un et je n’ai pas voulu vous mettre dans l’embarras donc je ne l’ai pas évoqué. Cela me pèse, et je me sens dans la nécessité de vous en faire part. Tout ça pour vous dire que je l’ai détecté au moment que vous m’avez annoncé que vous étiez le seul à posséder une telle pierre. "



(c)Kazu de C.G
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 158
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Across The Universe / Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] ClockVen 17 Sep 2021 - 16:13
“Peut-être que j’ai peur de connaître ses origines de la pierre et de comprendre comment elle fonctionne, je ne vous le cacherai pas. Mais, comme j’ai dit plus tôt, je n’en vois plus l’utilité. Je ne connais pas tous ses secrets et je suis certain qu’elle m’en réservera davantage à l’avenir. Je compte utiliser ses pouvoirs pour le bien de mon peuple, voire peut-être plus si j’en suis capable. Je peux comprendre votre soif de connaissance, mais je propose que nous nous arrêtions là pour l’instant.”

La fin pourrait sembler être abrupte, mais Williams ne voyait plus de continuité possible à cette conversation, hormis celle de tourner en rond indéfiniment. Morana souhaitait en savoir plus, là où il se contentait de faire confiance à l’artefact qui avait changé sa vie. De plus, il savait à quel point la curiosité pourrait les envoyer vers une voie peu souhaitable. En y pensant, elle semblait l’être trop pour son propre bien. Il ne pouvait juger avec précision pour le moment, mais l'intérêt qu’elle y portait commençait à lui sembler malsain. Néanmoins, s’il  s'avérait que la pierre commence à développer des effets secondaires ou des dons mauvais, il se devait de connaître la source de son pouvoir pour modifier cela.

“À l’avenir, si la situation m’y force, je ferai cette longue quête. Peut-être qu’à ce moment-là, je pourrais assouvir votre curiosité.”

Puis vint néanmoins sa réponse: pourquoi aurait-il été l’élu de la pierre si elle lui avait été destiné ? Sa réponse était pour le moins cryptique. Selon elle, la personne derrière cela serait une entité plus difficile à trouver que les dieux en eux-même. À quoi pouvait-elle faire allusion ? Le destin serait-il en soi-même une entité ou sous-entendrait-elle quelque chose de plus puissant, voire même omnipotent ?  Bien que cela eut le mérite d’attirer l’attention du joueur de poker, il refusa de creuser ce sillon. Ça serait revenir sur la question de la pierre et il avait bien été clair sur le fait qu’il ne désirait plus y revenir pour l’instant.

Le débat sur la politique fut ensuite de retour. Un sujet de discussion que l’ancien parieur aurait tout simplement esquivé, mais que le caporal à présent ne pouvait plus ignorer. L’idée de la dame pourpre était certainement intéressante et il aurait apprécié pouvoir lui affirmer qu’il se servirait de son grade et de ses connexions au sein de l’armée pour la mettre en avant. Mais tant qu’il ne se retrouvait pas forcé à cracher le morceau, il n’allait pas le faire. Il se contenta d’un sourire approbateur et d’un hochement de la tête avant de sortir une cigarette et un briquet pour continuer à réduire son espérance de vie en échange d’un faible réconfort.

Il allait en avoir besoin, de cette petite aide au moral, avant de continuer sur le terrain le plus inconfortable possible : le bien-être de la Terre. Un sujet en pente glissante pour celui à qui  Alicia avait donné une seconde chance. Il était, bien sûr, inquiet pour le bien-être de ses compatriotes, mais il ne voulait pas retomber dans le piège qui l’avait fait craquer fut un temps. La voyageuse expliqua que la présence de Draven était essentielle avant que quelqu’un vienne prendre sa place à son tour, certainement de force. Un véritable leader était nécessaire pour éviter que le peuple dérive dans le chaos. Un point que Williams ne pouvait qu’accepter à contrecœur. Il tira un coup sur sa cigarette avant que son interlocutrice ne l’interroge sur les mesures mises en place par Draven depuis son élection. Il laissa la fumée toxique sortir de sa bouche avant de répondre.

“Le souci étant qu’il n’a, à ma connaissance, encore rien fait depuis son élection. Je ne sais pas combien de temps s’est passé entre son arrivée au pouvoir et l’invasion d’Auros, mais je vais quand même lui laisser le bénéfice du doute et présumer qu’il avait des plans qu'il n’a pas pu mettre en place. Je doute néanmoins que ce soit le cas… encore une fois, on est dans l’obscurité.”

Le biais de Williams était aussi transparent que de l’eau de roche. Il voulait avoir confiance en Draven, mais les faits ne pouvaient permettre au porteur de l’émeraude de le faire. Son manque d’actions connues et son statut de célébrité n'aidaient pas à avoir l’approbation totale du jeune terrien, tout comme Morana qui semblait viser ses sujets sensibles avec beaucoup trop de légèreté. C’était ainsi que la bonne dame se permit de complimenter le caporal, qu’elle pensait être une personne profondément bonne et un potentiel atout pour la Terre. Les mêmes remarques que Narumi lui avait faites quand il était en proie au doute concernant le voyage temporel de son double. Cela calma ses suspicions un tant soit peu sur Morana et eut le mérite de le faire sourire sincèrement. Puis vint la dure vérité : Williams n’était pas le seul à avoir un pouvoir qui était utile pour connaître du vrai et du faux, elle le pouvait aussi. Une sueur froide traversa tout le corps du caporal.

“Je vois… Les dés étaient donc pipés depuis le début…”

Il écrasa sa cigarette dans le cendrier. Il savait déjà quel sujet allait lui retomber dessus : son double temporel et tous les péchés que ce dernier avait commis dans l’espoir de sauver la Terre. Son regard fut fuyant pour un instant, avant qu’il prenne sa confiance en lui entre ses mains pour le confronter face à l’assurance de l’énigmatique voyageuse. Elle confirma aussitôt ses doutes, ça concernait encore une fois la pierre… et son deuxième porteur.

“Soit. Non, je ne suis pas le seul détenteur de la pierre. Je vais devoir néanmoins devoir faire quelques détours pour que vous compreniez la situation… et pourquoi je vais avoir du mal à sortir la vérité à une parfaite inconnue. Néanmoins, je préférerais qu’on bouge avant cela. Je payerai l’addition.”

Il était, dans un sens, dans le même cas que les criminels dont il avait détruit le droit à leur vie privée. C’était peu appréciable d’être dans ce scénario. Une fois l’addition payée, l'émeraude mise dans ses poches et de retour sur les trottoirs de la capitale de l’ouest, il soupira un grand coup avant de se mettre à table pour combler la curiosité insatiable de Morana.


.
“Avez-vous entendu parler de la théorie des univers multiples ? Que chacune de nos actions créent un nouvel univers temporel ? Il s’avère que c’est une réalité. Le deuxième et dernier porteur s’avère être… une version alternative de moi-même qui a réussi à venir dans notre temporalité.”

C’était déjà lourd pour le terrien de dévoiler l’existence de ce terroriste. C’était un énorme coup sur son moral en général, mais il savait très bien que ceci n’allait pas satisfaire l'interrogatoire qui l’accompagnait dans les rues matinales de la ville. Il allait devoir tout admettre et se faire juger pour les actions qu’il aurait pu commettre. Le reste du discours allait être particulièrement dur à dire, chacune de ses phrases allait être remplie de regrets.

“Pas la peine de me poser davantage de questions, je vais tout vous dire. Je n’étais pas sur Terre quand les explosions ont eu lieu. J’étais sur Leto en connaissance de l’invasion saiyan grâce à une autre personne dont je garderai l’identité secrète. A cause de la peur et du stress, nous avons quitté notre planète sans que la simple pensée prévenir mes proches me vienne à l’esprit. Vous connaissez la suite : SK a fait exploser les bombes et a tenté de rejeter la responsabilité sur les saiyans. Quand j’ai appris la nouvelle, je venais d’arriver sur Dösatz avec mon amie. Tous mes proches ont perdu la vie, en dehors d’elle. Elle avait des pouvoirs sur le temps et j’ai tout fait pour la convaincre de remonter le temps pour les sauver alors qu’elle souhaitait  m’aider dans mon deuil. Dans une temporalité alternative, j’ai réussi à la convaincre de faire ce saut…”

Williams marqua un temps de pause et s'arrêta net. Valait-il mieux continuer à être honnête et tout lui dire, ou se contenter de non-dits dès à présent? Il regarda le ciel un instant en quête d’une réponse, d’un signe… mais rien de cela ne lui parvint.

“Le Williams que vous avez devant vous n’a pas fait le saut temporel. Mon... double, lui, l’a fait et a tout essayé pour empêcher les explosions. Il a tenté la diplomatie en premier, puis de prendre le risque de désamorcer toutes les bombes, avant de tenter de saboter les vaisseaux saiyans en vain, voire même jusqu’à tuer Nar… pour rien. Par sa dévotion à ses proches, la frustration et l'incapacité de marquer une croix pour sauver son monde, il a agressé la dernière personne qui lui était proche. Elle l’a laissé mourir dans les explosions… Elle m’a donné une deuxième chance en me faisant voir les actions que j’aurais pu commettre si je persévérais dans ce but.”

Son regard confronta celui de Morana. Toute la culpabilité d’avoir failli être un monstre et être directement responsable d’un danger pour la paix de ce monde pouvait s’y lire comme un livre grand ouvert.

“Hier, néanmoins, j’ai appris que mon double était parmi nous. Je ne sais pas comment il a survécu, mais il est maintenant dans notre temporalité, en train d’essayer de commencer des guerres entre diverses planètes et Dark, le siège des Black Feathers.”

Son regard se décrocha aussitôt après avoir dit cela en faveur du ciel, une nouvelle fois.

“Depuis, je tente de me racheter du mieux que je peux. J’ai déjà une autre personne à la poursuite de mon double pour le maîtriser, voire même le tuer… Mais bien que j’aie décidé de défendre cette planète du mieux que je peux avec mes dons, je pense être assez lucide pour savoir où la ligne se dessine. Celle que je ne dois jamais traverser.”

Il reprit sa marche, cette fois les yeux droit devant lui pour continuer sa route, vers son avenir.

“Vous m’avez dit que j’étais profondément bon tout à l’heure et j’aimerais penser la même chose. Le simple fait que le destin me montre le monstre que je peux devenir me le fait questionner. Est-ce que cette histoire a répondu à toutes vos questions et celles à venir ? Êtes-vous satisfaite ?”
Contenu sponsorisé

Le vert d'une émeraude brillante [PV] Empty
MessageSujet: Re: Le vert d'une émeraude brillante [PV]   Le vert d'une émeraude brillante [PV] Clock
 
Le vert d'une émeraude brillante [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-