Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

Partagez
 

 Buu et le mystérieux dollar vert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockDim 1 Aoû 2021 - 19:11
Il existe une fantastique histoire dont tous sur Terre avait connaissance. Cette légende antique, datant de l’époque près-colombienne a depuis toujours marqué la mémoire des Hommes. Une épopée magique, un mythe unique au cours duquel pourrait être découvert le plus incroyable des trésors : Le mystérieux dollar vert. Ce butin n’était pas un artefact comme les autres, il représentait l’esprit même de la finance, l’idée même d’argent. Obtenir ce magot revenait à posséder tout l’or du monde. Et avec de telles ressources, il était possible d’obtenir n’importe quelle forme de repas, tous les mets, l’ensemble du menu des restaurant du monde. Cette idée omnibulait Buu depuis son départ forcé de Coton City. En effet, le balourd s’était frotté à Broly car les deux colosses convoitaient les dernières assiettes du buffet à volonté qui fut organisé.

Déçu, à peine rompu, la créature victime d’embonpoint s’était tourné tout naturellement vers la recherche de ce trésor sacré. Malheureusement, il n’avait ni l’intelligence, ni le courage, ni l’envie de mener des préparations sérieuses pour son expédition. En bon débutant, il s’était rendu aux montagnes les plus proches avant de fouiller au hasard la moindre caverne, la plus misérable cabane. Le gros plein de soupe s’élança donc sur un chemin escarpé dont le flanc droit donnait sur un vide de plusieurs kilomètres. Le lourdaud avançait avec précaution, ascendant progressivement l’un des nombreux pics désertiques de la chaine sud. Finalement, le bonhomme parvint à rejoindre un modeste village. Les habitations n’étaient pas nombreuses : Quelques chalets en bois, de quoi loger d’une quinzaine d’habitants.

A peine arrivée, l’aventurier fut accueilli par une poignée des représentants du bourg.

« Casse-toi ! »


« Je m’appelle Buu ! »


Le local malpoli était armé d’une fourche et de vêtements dignes des plus sombres époques de la paysannerie. Suivi par quelques fidèles, cet homme aussi hargneux que poilu s’approcha sans peur de l’ami de Mister Satan.

« On en a déjà vu des monstres comme toi ! Qui viennent prendre nos femmes pour jouer avec ! »

Jouer avec des dames ? Non, jamais le Majin n’oserait faire ça, d’ailleurs, il se dépêcha de s’en défendre. Pour une fois, il avait la lucidité de réagir.

« Ha non ce n’est pas moi ça ! Je joue qu’avec les petits enfants ! »

Presque immédiatement, le gaillard leva sa fourche, prêt à charger l’être magique. Buu n’était pas un professionnel des négociations.

« Bah, ça se tient pas comme ça une pioche. »


Commenta l’obèse en pointant du doigt l’outil agricole, donnant au passage un mauvais nom.

« Oh toi, tu vas arrêter de te jouer de moi ! »

« Mais je joue qu’avec les enfants moi ! »

Vite, que quelqu’un vienne aider Buu, il a besoin d’un avocat de talent, du genre avec des lunettes de soleil et une onomatopée récurrente.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockMar 3 Aoû 2021 - 0:10
Le chagrin l'avait guidé loin des grandes civilisations. Sans doute était-ce dans le but de se changer les idées après avoir assisté à l'enterrement de son mentor. Mais oublier était toujours difficile, non ? Même pour lui, dont l'amnésie pouvait le priver de fabuleux souvenirs comme des plus douloureux. Mais c'était une tâche qui resterait longtemps, c'est sûr. Quelle idée de reprendre des moules pour la 15e fois ? C'est huileux, c'est salissant, ça pue, faut s'essuyer les mains sans arrêt et quand on fait une tâche c'est le drame. Bien sûr, habile comme Doki l'était il en avait fait une. Et pas une petite ! Le pire dans tout ça c'est que Bray Wyatt était parti en lui volant son paquet de lessive et il ne pouvait donc plus résoudre cet affreux problème. Il y a vraiment des choses terribles en ce bas monde.

C'était dans un petit village reculé situé dans les montagnes que le Moojuu s'était perdu. Mort de faim, comme d'habitude, il avait cherché où trouver de la bonne bouffe. Non, enfin... Juste de la bouffe. Forcément dans ce village il y avait de la nourriture et il s'était introduit dans une maison et n'avait pas tardé à dévaliser tout le garde-manger. Pris la main dans le sac par les propriétaires, il avait d'abord été chassé par ces derniers... Enfin, ils avaient essayé mais faire bouger un grand lascar comme lui ce n'était pas simple alors ils avaient essayé de négocier. Là ça marchait un peu mieux, encore fallait-il que Doki comprenne dans quelle situation il était. Finalement, en échange de quelques services, des travaux forcés, ils avaient pu le convaincre de les aider dans leurs tâches quotidiennes. Cela faisait bien des semaines maintenant que le grand toutou passait du temps par ici, au point sans doute qu'il devait avoir oublié pourquoi il faisait tout ça.

Un beau jour, super nuageux avec un vent du nord à faire sortir les tricots de mémé, le village fut troublé par l'arrivée d'un drôle d’énergumène. Ils se coltinaient déjà le grand benêt et voilà qu'un autre problème survenaient ! Conscients de la puissance du chien aux lunettes noires, un villageois vint déranger Doki alors que ce dernier était déjà occupé à l'une de ses tâches les plus ardues...

"Doki ! Doki ! Viens vite, Doki !"

"ZzzzzZZZZzzzzzz... Hm ? Popom ?"

"Doki ! Viens, tu... Attends un peu. T'étais encore en train de dormir debout ?"

"Pas du tout ! J'étais en train de compter les moutons pour savoir s'ils étaient bien tous là et puis..."

"Nous n'avons pas de mouton..."

"Ah, je comprends mieux ce qui s'est passé du coup..."

"Laisses tomber, suis-moi ! Il y a du grabuge sur la place, tu dois nous aider !"

Il le suivit sans broncher, et ils arrivèrent très vite sur la place. Doki se stoppa net. Il y avait plusieurs villageois aux prises avec un étrange bonhomme rose avec une antenne bizarre sur le crâne, et apparemment il était en train de s'embrouiller avec un villageois menaçant. Vite, le Moojuu devait réagir ! C'était pour ça qu'on l'avait appelé après tout ! Il se téléporta rapidement pour aller chercher une arme à son tour et retourna sur la place pour entrer dans l'action. En un rien de temps il s'interposa entre les deux.

"Attendez... Cet homme a besoin d'un avocat !"

"Mais qu'est-ce que tu racontes ?!"

Demanda un villageois, alors que tous étaient interloqués face à la scène. Doki se retourna et réajusta ses lunettes alors qu'il faisait désormais face à l'inconnu. Après quelques secondes il précisa sa pensée.

"Certes, il est gras... Mais les lipides qu'il contient sont en grande majorité des acides gras insaturés (mono-insaturés et polyinsaturés) cardio-protecteurs. Il est notamment très bien pourvu en acide oléique connu pour augmenter le bon cholestérol et diminuer le mauvais !"

Affirma-t-il en montrant au monsieur rose l'objet qu'il était allé chercher, ou plutôt, l'aliment en question : un avocat. Ah ben y'a pas de mystère hein, Doki en a bouffé des cochonneries dans sa vie, il n'avait peur de rien, et du coup il savait aussi ce qui était bon pour la santé. Mais ce présent sera-t-il suffisant pour apaiser les esprits ?
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockVen 6 Aoû 2021 - 19:56
Buu était aux prises avec le plus virulent des paysans du village. La rixe entre les deux puissances semblait inévitable tant le gros bonhomme avait été odieux sans le vouloir. Fort heureusement, un immense chien fit irruption, ce molosse patibulaire sembla se placer aux côtés du majin, s’immisçant dans le conflit sous la bannière de la médiation. Malheureusement, le gros plein de soupe n’avait pas la sensation de déranger les habitants du village, bien trop peu malin pour comprendre la gravité de ses paroles. En conséquence, la présence de cette défense ne lui arriva pas droit au cœur et il n’en tint d’ailleurs pas rigueur. Mais bien que le lourdeau s’évertuait à ne pas prendre en compte la présence du cabot, les représentants du bourg, eux, semblaient l’écouter avec une grande attention. En réalité, l’auditoire lui réserva un accueil glacial mais suffisant pour qu’il puisse s’exprimer.

Ainsi, cet inconnu aux larges épaules présenta un met des plus raffinés : une sorte de légume vert. Beuk ! Buu détestait toute ces choses fades et sèches ! Cet antromorphe ventait les mérites de son produit maudit, assurant que ce dernier contenait de l’acide ! C’était un assassin ! L’ami de Satan avait enfin compris les intentions de ce vicelard !

« Ecartes-toi de moi, Sale chien ! »


Hurla l’obèse en agitant les bras, manquant de percuter l’avocat au passage. Aussitôt, l’une des villageoises s’écria de honte.

« Espèce de raciste ! »

« Je quitte votre village pourri ! Je suis un aventurier et je vais trouver le dollar vert ! »

Le chef de la troupe ricana à gorge déployée.

« HAHAHAHAH ! Le mystérieux dollar vert n’est qu’une légende ! Tout ceux qui ont essayer de l’obtenir ont été dupés et ont perdus tout leur argent ! »

« Bah moi je vais y arriver ! »

« Et pourquoi faire ? »

Intimidé, et n’ayant pas prévu quoi faire de cet artefact si ce n’est de se payer un allé simple pour un buffet à volonté, Buu balaya son regard à la recherche d’un faux objectif davantage honorable. Ses yeux se posèrent sur un des bâtiments, vers une des jeunes enfants, puis sur une voiture avant de croiser l’objet de sa convoitise factice.

« Pour me payer un hélico ! »

Commenta-t-il en fixant un immense hélicoptère de combat posé au milieu des cabanes en bois. Posté à coté du véhicule, un militaire terrien fit un petit coucou vers le Majin, il semblerait que ce haut gradé suréquipé soit paysan à mi-temps.

« Ah bon ? T’a juste envie de copier notre pote bobby ! »

Mince ! Ce fourbe maire avait compris les plans de buu ! Sans perdre de temps, ce dernier fit circuler son regard tout autour de lui de nouveau.

« Ouais mais c’est un hélico qui sera en… or… et pour transporter… »

Puis finalement son dévolu se porta sur… le grand dadet.

« … Pour transporter mon nouveau pote, Bobby...he… Boobyeh ! »


« Ah okey. Bah toi et Doki vous pouvez dégager ! On en a marre de vos bêtises ! »

Enervé, montant facilement dans les tours, la créature magique acquiesça, mauvais joueur au possible.

« Ouais ! C’est ce qu’on va faire ! Et on deviendra riche ! Et on vous survolera avec notre engin ! »

L’obèse fit volte-face, quittant le village en prenant par le bras son allié de circonstance. Les deux imbéciles quittèrent le bourg, Doki étant un peu trainé de force. Une fois un peu isolé, le majin fit le bilan.

« Hey, tu veux devenir riche ? Célèbre ? Avoir toute la nourriture que tu veux ?! »

Oui, Buu mettait un point d’honneur à bien se nourrir et il allait de soit qu’un hypothétique allié en profiterait.





Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockDim 8 Aoû 2021 - 22:42
Dans certaines civilisations on considérait qu'offrir un présent, comme de la nourriture, à un Dieu ou une incarnation maléfique pouvait apaiser sa colère. Peut-être était-ce dans cette logique que le géant toutou avait brandit son avocat devant l'inconnu. Mais chacun pouvait avoir sa théorie après tout, personne ne savait ce que pensait réellement Doki. L'avocat ne fut pourtant pas très utile pour le bonhomme rose et son refus de coopérer avec lui risquait de lui être préjudiciable : il n'avait plus de défense. Le guerrier bedonnant repoussa le Moojuu, l'insultant au passage. Ce qui n'était pas très gentil, pas très cool et même pas très sympa. Comment celui qui portait des lunettes noires allait-il réagir ? Il baissa la tête, touché par ces mots ?

"Sale ? Oh non popom... Mais comment a-t-il deviné que je ne me suis pas lavé depuis quatre jours ? C'est insensé... Quel est donc son pouvoir ? Comment peut-il deviner une telle chose ? POPOM ?!" Il regarda sa veste, qu'il n'avait pas changée depuis le 4/8/15 à 16h23 et 42 secondes, après avoir été interrompu à la laverie par des aristocrates, qui avaient reprit au violon une célèbre chanson des Gipsy King.  Il se souvint alors et releva la tête. "Mais c'est bien sûr ! C'est cette tâche sur ma veste qui lui a révélé la vérité. Cet individu est donc... Un physionomiste ! Je vais devoir faire attention à toutes ses techniques de physiciens..."

Bon, pour une fois on sait ce qu'il pense mais au moins il ne l'a pas trop mal pris, c'est bien. S'en suivit d'un dialogue entre certains villageois et l'intrus. Doki, lui, resta bien passif, comme s'il venait totalement d'oublier ce qu'il faisait là. Il les écouta parler sans bouger, sans même réagir à leurs propos. Était-il encore là où était-il une nouvelle fois en plein bug ? Après quelques secondes il croqua finalement dans le fruit comme si c'était une pomme.

"Hum... ? Ben non, c'est pas une pomme, popom."

Dit-il en regardant l'aliment. Il sembla ensuite de nouveau s'intéresser à ce qu'il se passait, mais simple spectateur, le grand pataud resta aussi mou qu'à son habitude. Ils discutaient d'un hélicoptère, chose qui en réalité ne passionnait pas vraiment le toutou, qui continua de manger son avocat tranquillement. C'est alors que le nom qui venait d'être mentionné le stoppa dans sa dégustation. Bobby ? Ce nom lui disait sans doute quelque chose. Est-ce que ça avait un rapport avec la mafia de Satan-City et le bras droit de Boss Leonardo, Tony Sandalettes ? Ce dernier ayant un frère s'appelant Bobby, que lui et Wolfgang avaient dû affronter... Mais revenons-en à nos moutons. Les choses commençaient à sérieusement se compliquer par ici et s'il était évident que l'arrivant soit repoussé par le petit peuple, il en était désormais de même avec Doki, rejeté à son tour par ces gens avec qui il avait passé de si bons moments ! Le monsieur rose sembla vexé et attrapa le Moojuu en le tirant par le bras en s'éloignant d'ici.

"Popom ? Oh ?! Non ! Julia, je n'avais pas fini de construire la rambarde !!"

Et ils s'envolèrent tel deux papillons de nuit en plein jour. Une fois sur la terre ferme, Doki sembla un peu perdu. Il regarda autour de lui, puis s'arrêta sur l'autre protagoniste, qui lui fit une proposition alléchante à tel point qu'il s'en lécha littéralement les babines sans s'en rendre compte. Devenir riche ? Mais non voyons ! Enfin, si... Hm, peu importe. Il avait parlé de nourriture, il y avait forcément un bon deal à faire dans cette histoire. L'homme en noir redressa ses lunettes alors que celles-ci brillaient à la lumière du soleil. Les nuages, pourtant nombreux, avaient eut la bonne idée de l'éclairer à ce moment là, comme ça il avait l'air un peu plus sérieux.

"Hm, ça dépend. Que proposes-tu, popom ? Tu as parlé de nourriture, mais est-il question de la manger ? Tu sais, je n'aime pas le gaspillage."

Soudain il s'accroupit et sorti de la poche intérieur de sa veste une énorme mallette qu'il posa calmement devant lui. La tension était à son comble, on voyait qu'il était prêt à négocier à la dur. Il ouvrit la petite valise devant lui alors que son potentiel associé ne voyait pas ce qu'il y avait à l'intérieur. Doki releva la tête et se rendit compte qu'ils n'avaient même pas commencé à discuter de quoi que ce soit. Il referma la mallette puis la rangea, ne se souvenant même plus pourquoi il avait fait ça. Il prit un air ultra sérieux en regardant l'horizon en frottant avec ses doigts le cigare qu'il tenait au bout de ses babines.

"Écoutes, ce n'est pas suffisant mais tu peux toujours me convaincre."

Buu n'avait encore rien dit mais Doki devait se montrer ferme, s'il y avait un business de sardines ou de noix de coco à faire il fallait être vigilant car la moindre erreur pouvait le mener au pire.
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockMar 10 Aoû 2021 - 22:13
Buu était désormais le leader d’un groupe, certes minuscule, mais vaillant. Les deux lourdeaux s’étaient mis à l’écart, isolés par la force des choses du reste du village. Audacieux, le majin ne perdait pas espoir, convoitant toujours davantage les puissants pouvoirs du dollar vert. Cependant, le gros plein soupe était conscient que son investissement seul n’était pas suffisant, réclamant alors l’aide de l’anthropomorphe. Ce dernier hésita, bien qu’il semblât immédiatement appâté à l’idée d’un festin éternel. Ça, l’ami de mister satan l’avait bien compris, intelligent comme vous le connaissez. Ainsi, il mémorisa l’intense gourmandise de son associé pour mieux le contrôler. Oui, Buu s’imaginait déjà posséder une armée, une myriade de châteaux portant ses couleurs, sa bannière qu’il aurait lui-même dessiné ! Dans un premier temps, afin de rassurer son acolyte, l’obèse patibulaire pris la parole d’un air autoritaire au possible, c’est-à-dire ridicule.

« Tu auras toute la nourriture du monde et même de l’espace et même de l’univers et tout ce que tu as jamais mangé ! »


Inutile de dire qu’aucun gaspillage ne sera possible sous la juridiction de Buu, habile aspirateur de table et gourmet en chef de son futur royaume utopique. Mais malgré ces nobles promesses, Doki ne semblait pas convaincu, déposant une mallette dont il analysa le contenu avant de subitement la ranger. Que rangeait cette valise ? Était-ce un trésor, voir directement le mystérieux dollar vert ? Le moojuu serait-il un traitre de la première heure ? Buu refusait de le croire, mais préférait jouer la carte de la prudence en demandant l’utilité de ce porte-document.

« C’est quoi ce truc ? »

Le cabot ne sembla pas immédiatement répondre, s’inventant un pseudo style mystérieux en fumant son cigare. Le majin n’était pas sensible à l’attrait que pouvait provoquer le colosse, lui qui était trop simplet pour comprendre la notion d’élégance. Quoi qu’il en soit, Doki demandait de meilleures garanties. Le souci, c’est que le gourmet n’avait rien de plus à proposer d’un buffet à volonté, peut être à la rigueur un tour en hélicoptère d’or. Mais qu’offrir d’autre ? Soudain, le bonhomme rusé eut l’idée de sa vie, il contempla quelques instants la malle avant de reprendre la parole.

« En échange, je mange le contenu de ta valise ! »

Il ne faut pas sous-estimer les capacités d’engloutissement du monstre millénaire. Il était une véritable machine à manger capable de dévaster des restaurants entiers. Le contenu d’une modeste mallette ne lui faisait pas peur. Mais si jamais cela n’était pas suffisant, l’habile majin aura une seconde proposition.

« Sinon, je peux t’offrir un cadeau très spécial ! »


Il ramassa alors un simple gravier qui trainait par terre.

« C’est le caillou de l’amitié ! Il est très cher à mes yeux ! »

Quel superbe présent, comment refuser l’appel à l’aventure après ça ?


Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockVen 13 Aoû 2021 - 19:10
Allons nous assister à la naissance d'un duo complètement hors du commun, incroyablement hors normes et définitivement hors-sol ? Les négociations allaient bon train, ou au moins ils essayaient déjà de prendre le premier wagon, ce qui n'était pas rien. La proposition du guerrier bedonnant était alléchante, forcément puisqu'il parlait de bouffe. Doki ne pouvait rester insensible, mais dans l'espoir de montrer qu'il n'était pas facile en affaires il se montra prudent, même si on sentait qu'il pouvait flancher à tout moment. Son visage fermé tranchait avec ses guibolles flageolantes.  

"Du monde.... ? Miam ? De l'univers ? Gloups... Ah ben c'est... C'est que ça fait beaucoup ça."

Dans la précipitation Doki avait sorti une mystérieuse mallette avant de la ranger quelques secondes plus tard sans en dévoiler le contenu, comprenant bien trop rapidement que ceci n'avait aucun sens. Mais son interlocuteur s'intéressa à l'objet en question, ce qui mit en stresse le Moojuu, qui n'avait aucune idée de ce qu'il venait de se passer, sa mémoire lui faisant à nouveau défaut. Vite, il fallait qu'il trouve une parade pour que Buu ne s'intéresse plus à ce fichu porte-document.

"Rien du tout, popom. C'est classé confidentiel."

Cette tactique ne fonctionna absolument pas puisque le guerrier à la cape était encore plus intrigué par cette mallette, souhaitant même manger ce qu'il y avait à l'intérieur. Voilà qui était problématique. Comment Doki allait se sortir de ce mauvais pas ? Il avança d'un bon mettre, évitant de se tordre la cheville. Puis il reprit la parole, passant sa main devant lui il tenta de trouver une parade.

"Non ! C'est moi qui mangerais ce qui est à l'intérieur de cette mallette."

Il avait dit ça avec aplomb comme s'il savait ce qu'il y avait dans cette boîte mais par chance l'ancien disciple de Babidi passa à autre chose. Très généreux, il voulait désormais lui offrir un caillou. Mais pas n'importe quel caillou ! Le caillou de l'amitié ! Le toutou resta figé un instant, avant de lâcher enfin quelque mots.

"Le cajou de l'amitié ? Hmmm... J'en ai déjà entendu parlé. De ce que je sais ses effets sont incroyables sur la santé : ils permettraient de soigner toutes les blessures, et en manger un suffit à être rassasié pour quelques jours. J'ignorais qu'ils étaient cultivés ici."

Il se baissa et prit une pognée de terre, qu'il laissa glisser entre ses doigts jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un seul caillou. Il l'avala ensuite... Manquant de peu de s’étrangler, il gigota l'espace de quelques secondes en essayant de rester le plus stoïque possible avant de finalement le recracher. Il tenta ensuite de justifier son geste avec un air absolument sérieux entre deux toux.

"J'oublie tout le temps qu'il y a un noyau, popom." Essayant de rapidement passer à autre chose il poursuivit. "Le tiens me paraît meilleur. J'accepte ton cajou de l'amitié." Tel un enfant envieux du jouet de son camarade, le Moojuu s'intéressait désormais au fabuleux trésor de Buu. Il réajusta ses lunettes puis interrogea l'autre pataud. "Dis-moi, tu as parlé tout à l'heure du dos de lard, c'était avec du cabillaud n'est-ce pas ? C'est étrange, ils ne sont pas verts habituellement, s'agit-il d'une espèce rare ?"
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockDim 22 Aoû 2021 - 18:25
Buu n’arrivait pas à comprendre si son partenaire d’aventure était un génie ou un parfait idiot, chacune de ses interventions étaient couvertes de mystère. Mais dans la mesure ou le Majin ne savait pas ce que le mot « mystérieux » voulait dire, il laissa tomber cette interrogation. Ainsi, il se trouva bien arrangé que le cabot accepte son cadeau, un banal caillou qui offrait au djinn le soutien de Doki. Cependant, l’amnésique appuya que les graviers de ces montagnes disposaient d’un incroyable pouvoir rassasiant : En manger un seul assurait d’être rompu une semaine entière. Impressionné, l’obèse ouvrit grand ses mirettes, subjugué par une telle révélation.

« Sérieux ? C’est trop bien ! »

Doki avala un des cailloux et s’écroula au sol, peut être un effet secondaire. Après quelques secondes d’étouffement, l’anthropomorphe recracha la pierre, visiblement exténué par cet effort. Il précisa que les pierres disposaient en fait d’un noyau solide autour duquel se trouvait ses propriétés magiques. Tout ceci devenait bien compliqué pour Buu qui ne savait plus quoi faire de tout ce minerai. Stoïque un vague instant, le gros lard écouta les derniers dires de son camarade. Apparemment, le dollar sacré se couplait à un caniveau. De plus, il ne serait pas vert, mais sans doute d’une autre couleur. La légende qu’on lui avait comté était-elle trompeuse ?

« Je pense que le dos de lard est caché dans un caniveau ! »

Mais où était ce caniveau ?

« C’est sans doute très rare, t’a raison. »


L’obèse observa les alentours, ou pourrait-il trouver quelque chose de très rare ? Son regarda croisa celui d’un chemin de terre serpentant entre divers précipices. Cette route menait au sommet d’une grande montagnes et semblait terriblement dangereuse, inhospitalière et accidentée. Convaincu, il pointa du doigt ce tracé que tout indiquait comme la pire des destinations.

« Allons vers le sommet, les trucs qui valent chers sont toujours vers le haut ! »

Sauf dans l’espace.

Tenant toujours son petit caillou qu’il rangea dans sa poche, le bonhomme s’avança vers cette nouvelle aventure.

Le petit duo marcha environ 2 heures, repassant deux fois par le village du départ, traversant une grotte, nageant une dizaine de minutes, re-caverne avant de retourner sur un chemin. Toute cette marche donnait faim à l’ancien serviteur de Babidi, un repas n’était pas de trop. Mais cette fois-ci, un obstacle particulier vint leur barrer la route : Un immense monstre, une sorte de dinosaure de la taille d’un building de 4 étages. Cette créature ressemblait en tout point à un Tyrannosaure vétéran des pires batailles. Il était raisonnable de ne pas s’approcher d’un tel danger, cependant, Buu ne l’entendait pas cette oreille.

« Cool un dino ! J’en ai vu plein à la TV ! »


Déclara l’ami de Mr Satan avant de s’approcher du colosse.

« Hey ! Salut monsieur le lézard ! »

Attiré par le bruit, le gigantesque prédateur se tourna vers Buu, et de facto Doki. L’originaire du crétacé fit quelques pas vers vers les explorateurs, faisant trembler le sol. De la bave coulait de la gueule béante de la créature qui semblait saliver à l’idée de dévorer un ou deux innocents. Soudain, ce dinosaure s’abaissa, dévoilant sa riche dentition dans un grommèlement terrifiant.

« BONJOUR HUMAINS. »

Visiblement, cette immense créature savait parler.

« JE SUIS SI CONTENT DE VOIR DES VISAGES AMICAUX. MA CONDITION DE MONSTRE ME PRIVE DE TOUT CONTACT SOCIAL. »


« Oh c’est triste. »



« J’AI TANT DE CHOSES A VOUS DIRE ! »


Le ventre de Buu gargouilla alors, il mourrait de faim et ne savait pas comment allier la situation à un grand festion.

Quoi que…

30 minutes plus tard.

Doki et son gros compagnon étaient de nouveau sur la route, ils étaient rassasiés.

« Il était bon ce tyradino ! »


 
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockSam 4 Sep 2021 - 23:59
Quelle curieuse rencontre que celle faite avec le bonhomme rose. Ce dernier pouvait le mener vers un trésor magnifique, le fameux dollar vert. Il ne savait absolument pas ce que c'était mais puisque c'était un fameux trésor magnifique hyper recherché c'était forcément intéressant. Du coup, en tant que personne intéressée, il s’intéressa et la réponse de son nouveau camarade était tout à fait intéressante. Personne n'aurait imaginé une telle pertinence dans sa réponse, à tel point que cela fit réfléchir Doki. Enfin je crois vu qu'il se grattait le menton.

"Le cann... La... Oh je vois, canne niveau ? Mais de quel niveau ?"

Un léger sourire se dessina sur les babines du pataud. Oui, s'il s'agissait bien d'une canne, le Moojuu était paré pour se lancer dans cette aventure. En effet, grâce à son entraînement intensif aux côtés de Scalineko il était devenu un pêcheur de grande qualité. S'il y avait besoin de se servir d'une canne, il était le clébard de la situation. Deux problèmes se posaient cependant : premièrement il n'avait pas de canne et deuxièmement quelle était cette histoire de niveaux ? Les cannes à pêches pouvaient-elles aussi avoir une forme supérieure ? Mais de combien de niveau ?!

"Euh... Popom ? Une super canne à pêche de niveau 4 par exemple ?"

Il bredouilla sans réel espoir d'avoir une réponse de son interlocuteur, qui ne s'y connaissait peut-être pas en pêche. Tout ça le perturba quelque peu, Scalineko ne lui avait jamais parlé de différents niveaux pour les cannes à pêche. Sera-t-il capable, en temps voulu, de transformer sa canne, la faisant briller de son aura dorée ? Il n'y avait peut-être qu'un heureux élu tout les mille ans... Mais grâce aux informations données par Doki, Buu compris directement où il fallait aller. Ce garçon devait être un génie des temps modernes.

"Popom ? Eh ben je te suis, popom !"

Doki se dépêcha de le suivre, il ne voulait surtout pas louper le cabillaud vert super rare qui lui était promis. Les deux lourdauds partirent à l'aventure un peu partout, en haut, en bas, à gauche, à droite... Ce qui n'était évidemment pas sans rappeler Ces soirées-là. Ils avaient beaucoup bougés sans savoir ce qu'ils cherchaient vraiment finalement, ils passèrent à plusieurs reprises dans le village, ils entrèrent même dans une grotte où ils trouvèrent David Guetta.

"Bonjour, je suis David Guetta !"

"Popom ! Bon je te fais pas la bise on n'a pas le temps là, le chronomètre est en marche et il ne nous reste que quelques secondes pour avoir la deuxième clé, on passe partout mais ça marche pas.... Allez, salut !"

Et ils continuèrent leur périple, qui leur rappela assez amèrement qu'ils avaient besoin de manger. Le ventre de Doki enclencha le fameux signal d'alerte, lui qui n'avait plus avalé quelque chose depuis au moins huit minutes et ce moment gênant où il avait mangé des pommes de pains, croyant avoir trouvé par miracle des abricots. Du coup il avait toujours aussi faim. C'est alors qu'un énorme dino se pointa sur leur route. Le Moojuu se tourna et chuchota à son compagnon de route en mettant sa main devant sa bouche.

"Et si on le mangeais ? On m'a toujours dis que le dino c'est bon au dîner, alors dinons du dino. Ou alors du dindon mais là faut trouver..."

Apparemment le magicien bedonnant avait eut la même idée que lui et ils s'attaquèrent à ce pauvre dino en manque de compagnie. Mais comment allaient-ils s'y prendre ? Le toutou interrogea son camarade.

"Bon, qui se charge de tuer ce tyrannosaure ? On fait un tirage au sort ?"

Mais Buu ne l'avait pas écouté et il se chargea lui-même de l'attaque. Le chien à lunettes fit mine de le suivre mais ses mouvements furent davantage lents et maladroits qu'il ne put être d'une réelle utilité. Qu'importe au finale, puisqu'il s'était rempli la panse. Couché avec le bide plein, Doki lâcha un rot. Il était bien content d'avoir trouvé un compagnon qui puisse lui permettre de bouffer gratos comme ça.

"Ah ben c'est bien vrai ça, popom..."

Doki fut soudainement troublé par une pensée que le contraria au plus haut point : il ne savait pas du tout comment s'appelait son acolyte. C'était problématique. Il était vrai qu'ils ne s'étaient pas présentés mais à cause de ses pertes de mémoires récurrentes le cabot croyait avoir totalement oublié le nom de celui qui l'avait amené dans cette aventure. En fait avec un peu de déduction en écoutant les villageois il aurait pu savoir comment il s'appelait mais bon... Il avait sans doute dû croire qu'il y avait eut une coulée de boue dans le coin et que ça embêtait les habitants. Du coup il devait trouver une parade sans vexer son ami de ne pas connaître son nom.

"Hey ! Ce serait pas trop cool de se trouver des surnoms ? Surtout que ton prénom est trop long de base... Comment je dois t'appeler ? Moi tu peux m'appeler Doki, héhé !"
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockJeu 9 Sep 2021 - 19:13
Les aventures des deux rigolos se poursuivait, de collines en cavernes, rien ne semblait arrêter cette troupe d’imbécile. Que ce soit David Guetta ou un authentique tyrannosaure, nulle épreuve ne fut suffisante pour écarter les explorateurs de leur objectif : Le dos de lards vert. Après avoir courtement affronté puis dévoré leur seule rencontre amicale, Buu et Doki reprirent la route, rompus. Aucun des deux n’avait émis la moindre pitié à l’égard du pauvre représentant préhistorique ; finalement, c’était eux les monstres.

Tout en poursuivant son chemin, le cabot confronta l’ennui de la marche silencieuse en proposant un jeu d’échange de surnoms. L’anthropomorphe justifia presque immédiatement sa proposition : Buu, c’était trop long, trop difficile à retenir. C’était bien vrai ! L’ami de Mister Satan ne comprenait pas pourquoi son appellation portait deux « u ». De manière autonome, le mojuu se nomma « Doki ».  Le gros plein de soupe se frotta le menton, il avait déjà entendu ce prénom quelque part.

« Do… qui ? »

L’obèse était confus, il ne parvenait pas à comprendre le sens de cette dénomination, était un être naturellement mystérieux ? Le majin avait déjà entendu quelques histoires au sujet d’un homme perpétuellement caché dans l’ombre ! Mais c’était sûr en fait, c’était sûr !

« T’es SK ?! Avoue ! »

Brailla Buu d’un ton accusateur, il n’apprécierait pas que son camarade lui révèle son identité. Malgré tout, l’idée d’avoir un ami monarque pouvait lui procurer beaucoup d’avantages ! A lui l’alcool et les femmes ! Mais une certaine désillusion gagna l’être magique quand il se souvint que le véritable roi de dark ne portait pas de lunettes de soleil. Quelle déception, si seulement Doki pouvait retirer ses binocles.

« Hum… Quoi que… SK il a pas de lunettes… »

Le gros tas se concentra alors, comprenant qu’il avait tout intérêt à laisser son compagnon répondre. Il attendit la réaction de l’amnésique avant de décliner sa propre identité.

« Tu peux m’appeler Bu ! »


Tout simplement, il n’avait pas imaginé de surnom en particulier et servait, sans s’en rendre compte, les vils intérêts du cabot.

Les deux bonhommes reprirent leur route, suivant le tracé d’un chemin de terre qui semblait sans fin. Mais fort heureusement, la route se sépara en deux choix distincts.

Buu et le mystérieux dollar vert 7ee
D’un côté se dressait un magnifique château, bien entretenu et typique de la renaissance. Une bâtisse vaste, illuminée d’un soleil puissant et noble. Tout autour de ce domaine se trouvait une myriade d’arbres composant une forêt féerique depuis laquelle l’on pouvait voir divers animaux magiques. Ce territoire inspirait une grande confiance, une immense pureté et la garantie d’une aventure sans le moindre risque.

Buu inspecta avec insistance ce chemin, contemplant les tours du fort et la force du soleil leur donnant leur aspect immaculé.

« Wow ! »


Puis, il prit la seconde voie sans prendre davantage la peine de réfléchir.

« A tous les coups ce chemin est mieux ! »


Cette deuxième allée menait à un lieu tout autre. La chaussée se dessine quelques mètres avant de se perdre au cœur de buissons fous, de lianes gigantesques, d’arbres hantés couvert d’une brume inquiétante. Quelques kilomètres plus loin, une colline aux teintes macabres servait de base à un fort sombre, abandonné, terrifiant. Les nuages charbons enveloppant les environs de cette région maudite semblaient d’une profondeur infinie, d’horribles orages grondaient et frappaient régulièrement le sol.

Mais soudain, le majin s’immobilisa, puis se tourna vers son camarade. A vrai dire, il avait peut-être un intérêt à laisser son collègue s’exprimer au sujet de ce choix qui pouvait sembler paradoxal.

« J’aime pas le soleil. »

Déclara l’être rose en agitant les bras : Une chauve-souris lui tournait autour à la recherche de sang frais.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockJeu 16 Sep 2021 - 16:16
Avec sa question savamment pensée, le chien à lunettes imaginait son plan infaillible pour faire cracher le morceau : mais comment s'appelait-il, sapristi ? Finalement la situation se compliqua, et bien plus rapidement qu'il ne l'aurait imaginé puisque le bonhomme rose sembla en difficulté face aux paroles du Moojuu. Ce dernier resta stoïque mais intérieurement il était en pleine panique. Il répondit alors à la hâte.

"Qui ? Ben c'est moi, Doki ! Je suis debout devant toi, là."

Mais cela ne s'arrangea pas avec cette explication. Buu pensa qu'il s'appelait SK. C'est vrai que Doki et SK c'était à peu près pareil. Si on enlève le « Do » et le « i » et qu'on rajoute un « S » devant le « K » ça fait SK. La ressemblance était évidente et on pouvait aisément comprendre la confusion du magicien bedonnant, puisque dans ce cas c'est le « K » de Doki qui posait problème. Heureusement qu'il n'était pas accoutré d'un casque kaki dans une discothèque en tentant de mettre en échec un réseau de coke et crack planqués dans des bonbecs et des pastèques.

"Quoi ? SK ? C'est qui ? Moi c'est Doki."

Finalement Buu fini par comprendre que Doki n'était pas SK. Ses déductions tout bonnement incroyables permirent de poursuivre la discussion et d'obtenir le fameux nom que Doki voulait connaître. Enfin pas vraiment puisqu'il ne lui donna qu'un surnom, mais c'est déjà un bon début.

"Bu ? Ah ben très bien, Bu."

Il avançait un peu mais se rendit rapidement compte que ça ne l'avançait pas tellement. Et oui, ça ne faisait que deux lettres. Comment diable pouvait-il deviner comment il s'appelait ? De très nombreux prénoms commençaient par « Bu » et il lui serait bien difficile de deviner lequel ! Bumatthieu, Bunicolas, Bufabien, Bujustine, Buahmed, Busabrina, Bujean-robert, Butagaz, Butenor ou Buraliste. Les possibilités étaient multiples. Tant pis, il devra attendre une autre opportunité de percer son secret.

Maintenant qu'ils avaient fait un peu mieux connaissance leur chemin se scinda en deux lorsqu'ils firent face à deux voies différentes, appelant une décision de leur part qui pouvait s'avérer radieuse s'ils étaient chanceux ou douloureuse si leur choix était trop hasardeux. Bu prit rapidement une direction avant de se raviser en attendant un signe de son canidé d'acolyte. Ce dernier devait à peine avoir enregistré l'information que leur aventure devait déjà prendre une tout autre tournure.

"Euh... Peu... Peu... Prenons à droite ! C'est une voie plus sûr on dirait, popom."

Annonça-t-il en prenant à gauche, vers ce château imposant qui inspirait la sérénité et ne cachait qu'à moitié un soleil éblouissant qui s'était déjà élevé. Mais soudain, leur aventure se compliqua au moment où le pataud au cigare s'avança. Doki trébucha sur l'un des cailloux les plus compliqués à contourner sur ce chemin bien plus dangereux qu'il n'y paraissait. En effet, sur ce sol plat idéal pour faire du skateboard tranquillement ou étaler sa pâte à pain se trouvait un vicieux caillou grisâtre d'environ quatre centimètres de diamètre. Le toutou n'avait pu éviter cet indomptable galet et s'était vautré par terre. Par chance il parvint à se relever et se tourna vers son allié.

"Tu as raison, prenons l'autre voie, celle-ci est truffée de pièges. Tu sais ça doit être comme dans toutes ces histoires où l'option qui paraît la plus attirante est en fait la pire, popom."

Ils se dirigèrent donc sur le chemin sinueux et sombre, qui à vu d’œil leur promettait un destin plus funeste. L'obscurité et la brume plongeaient un peu plus ce lieu dans un climat de terreur, mais c'était peut-être aussi à cause du fait que de loin le château semblait abandonné, qu'une odeur de sang couvrait la zone ou que des éclairs imprévisibles venaient éclairer un décor lugubre chassant l'optimisme. Ils marchèrent et sur un côté ils pouvaient voir à plusieurs dizaines de mètres plus loin le cadavre d'un homme debout, attaché à des bouts de bois solides.

"Sympa l’épouvantail, il fait très réaliste, popom, on dirait qu'il y a vraiment un monsieur attaché. Ils préparent déjà Halloween alors que c'est que dans un mois, ils sont vraiment sérieux dans ce patelin pour amuser les habitants."

Ils marchèrent encore un peu et le brouillard les laissa découvrir un camion blanc étrange en plein milieu de la route. Celui-ci portait une énorme croix rouge satanique qui faisait froid dans le dos. Doki s'arrêta en ravalant sa salive, un peu inquiet face à la découverte de ce véhicule douteux. Un homme étrange sorti du véhicule et leur adressa la parole.

"Bonjour, ça vous dirait de sauver des vies ? Nous sommes une unité mobile de collecte du sang et nous cherchons des volontaires."

Le monsieur avait une blouse blanche, ce qui voulait forcément dire qu'il était intelligent et qu'il pouvait concourir pour l'award du personnage le plus intelligent du forum. Bon ce n'était qu'un PNJ alors il ne pourrait pas être nominé mais s'il y avait une catégorie du PNJ le plus intelligent du forum il ne faisait aucun doute qu'il serait parmi les meilleurs. Méfiant, Doki tourna la tête vers Bu et chuchota après avoir aperçu la seringue entre les mains de l'inconnu.

"Ne te fies pas à sa blouse blanche, ça peut être un piège, popom. Regardes, il a une seringue... J'ai entendu dire qu'avec ça ils t’injectaient des nanoparticules imperméables et ultra sensitives contenant du chlorure de sodium extraite du citrus decumana, capable de modifier l'ADN... Qui sait ce que ça pourrait faire à ton corps ? Tu pourrais devenir joufflu, tout rose, ou pire une antenne pourrait te pousser sur la tête ! Imagines !"

Mais comment Buu allait-il réagir face à cette situation et à la mise en garde de son partenaire ?
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockVen 1 Oct 2021 - 21:27
Les deux bonhommes étaient décidés : ils se rendraient à droite. Le chemin semblait brut, malveillant, dangereux, mais certainement moins que l’horrible route de gauche. En parcourant le sentier, les deux aventuriers furent témoins de scènes dignes des plus joyeuses soirées de Noël :  Des épouvantails, des citrouilles et toute sorte d’accessoires lugubres pavant la direction du château.

« C’est trop cool ! J’espère qu’ils ont aussi préparé les bonbons ! »

Oui, la fête des morts était une occasion idéale pour quémander quelques sucreries. En poursuivant leur route, l’amnésique et l’imbécile découvrirent un véhicule duquel surgit presque immédiatement un homme en blouse. Ce dernier annonçait avoir soif de sang ; certainement un monstre volant le liquide vital des vierges innocentes. Doki alerta soudainement son allié de circonstance : cet inconnu était apparemment un charlatan de haut niveau. Pire que ça, ce docteur serait un agent du mal injectant de terribles formulations au sein du corps de ses martyrs.

« T’inquiètes, je suis pas une victime ! »

Buu s’imaginait avec une antenne sur la tête, voir rose, quelle horreur ! D’un pas décidé, il fit front au terrien malveillant.

« Non, on veut pas sauver des vies ; on est très méchant ! »


L’homme en blouse recula de quelques pas, sa mine auparavant amicale muta en une expression froide. Était-il déçu ? Non, il semblait davantage gagné par une intense colère. Le scientifique sembla alors concentrer son énergie, il se pliait en deux, libérant un Ki noirâtre.

« Vous n’êtes que des égoïstes ! Peut-être qu’un petit remède à base de 5g vous rendra plus docile ! »

A ne pas confondre avec la 50g ^^.

Le propriétaire de la marionnette changea d’aspect : L’éveil de son potentiel semblait révéler sa véritable apparence. Gagnant en taille, l’individu abandonna ses vêtements au profit d’une tunique singulière alliant un trenchcoat de cuir sombre et des épaulettes d’argent. Son visage s’affina également, un menton pointu, des yeux d’émeraudes et d’inoubliables cheveux longs d’un blanc immaculé. Mais le plus remarquable chez cet être unique était son arme, une épée effilée d’une longueur exceptionnelle.

« Après m’être occupé de vous, je me débarrasserais de Cloud. »

Buu et le mystérieux dollar vert F2d05d687e95ab36710f21c0b432b846f1d3e8df

Autrefois un honnête médecin, cet étrange personnage était devenu l’incarnation du mal : Sephiroth.

Buu observait la scene, bonnet. Il lui fallu plusieurs instants de contemplation avant d’avoir le courage de se tourner vers son camarade d’infortune.

« On est dans la merde. »


Agile, cet adversaire incroyable brandit son épée face à lui, fendant presque immédiatement l’air faisant face à sa lame. Dans une charge frénétique, l’antagoniste imprévisible traversa de part en part le pauvre Majin Buu. Ployant sous la puissance de Sephiroth, l’ami de Satan fut scindé en deux parties qui explosèrent presque immédiatement. Réduit à l’état de bouillie informe, la créature rose avait été défaite en quelques secondes à peine, sans avoir le temps de réagir. Jetant un regard désintéressé aux restes lourdeau, l’épéiste arma la même manœuvre à l’encontre de Doki.

S’il avait compris la manière de faire de son adversaire, l’anthropomorphe serait en mesure de l’éviter. Mais que ce soit par sa compétence ou sa chance, le moojuu ne fut pas contraint de subir le même sort que son défunt compagnon.

« Impressionnant. »

Constata l’assassin d’Aerith avant de glisser en arrière sur plusieurs mètres, armant de nouveau son arme. Au sein de son épée, celui qui fut docteur canalisa une sorte d’énergie vitale surpuissante. Cette concentration lui offrit la possibilité d’envoyer plusieurs ondes de choc au fil des frappe successives de sa lame. Chacune de ces attaques formèrent ainsi des projectiles de Ki qui prirent en chasse le pauvre voyageur.

Ce n’était pas tout, Sephiroth fit suivre ses attaques à distance par une brusque approche au corps à corps, multipliant les entailles et estocs à l’encontre de Doki. L’épéiste aux cheveux d’argent cherchait clairement à acculer son adversaire, restait à voir si cet effort suffirait à défaire la légende patibulaire.


Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockJeu 7 Oct 2021 - 16:42
Il n'avait pas fallu longtemps avant qu'ils ne tombent sur une première péripétie. L'homme en blouse blanche voulait les piquer avec une seringue, ce qui serait sans doute moins agréable que Piqué avec Shakira. Doki avait très vite décelé le piège et en informa son camarade, qui sembla très remonté. Pour faire peur à leur agresseur il lui annonça qu'ils étaient très méchants. Au moins il était prévenu, mais le Moojuu sembla un peu confus et il se gratta la tête.

"Ah bon, popom ? Je ne me souvenais pas de ça..."

Il sorti alors un petit post-it et son stylo bille quatre couleurs pour noter que désormais ils étaient très méchants. C'était un truc à ne pas oublier et comme il avait la mémoire défaillante il notait parfois quelques petits mots qu'il rangeait dans son manteau. Il trouva alors un autre post-it en fouillant dans sa poche intérieur. S'il était toujours là cela voulait dire que c'était une action qu'il n'avait pas encore accomplie ou une idée qu'il devait encore garder en tête. Sur celui-là était marqué :

Post-it a écrit:
Voter pour les MJ – Votes ouverts jusqu'au 2 avril.
PS : Voter Pythar, son affiche était très drôle.

"Bon, ça va j'ai le temps... Hm ?" Il trouva un autre post-it.

Post-it a écrit:
Penser à lire les post-it.

"Hmmm..." Il trouva un troisième post-it.

Post-it a écrit:
Penser à lire le post-it « Penser à lire les post-it. »

Du coup Doki relu le post-it « Penser à lire les post-it. ». Ensuite il se concentra de nouveau sur ce qui se passait autour de lui et apparemment l'homme à la seringue était très énervé de voir qu'ils refusaient son offre, à tel point qu'il changea d'habits pour leur faire payer cet affront. Par chance, Doki, qui avait laissé son esprit s'égarer ces derniers instants en lisant ses post-it n'avait pas regardé Sephiroth et ne fut pas décontenancé par la vision terrible de son corps dénudé. L'homme à la chevelure argenté lança alors une terrible phrase.

« Après m’être occupé de vous, je me débarrasserais de Cloud. »

"Ouais bon ça je m'en doutais c'était écrit dans le précédent poste."

Ce changement d'apparence, avec notamment cette fabuleuse épée que Sephiroth avait sorti, était très impressionnant, même Bu sembla perdre ses moyens, il se tourna et affirma à son acolyte qu'ils étaient dans la merde. Le grand toutou sursauta face à cette affirmation.

"M-M-Mais pas du tout popom ! Je... Je fais attention en principe... Je..."

Il vérifia quand même en levant chacun son tour ses pattes et la vérité était implacable. Il y avait bien là la trace d'une déjection canine sur ses chaussures et le malheureux était tombé dans le piège sans s'en rendre compte. C'était probablement l’œuvre d'un animal parisien. Bu avait donc raison ! Rien ne lui échappait décidément, ses pouvoirs étaient bien plus grands qu'il ne l'imaginait.

"Comment as-tu su... Je..."

Il fut coupé par une voix autoritaire provenant d'un individu de petite taille à forme animale qui se tenait là à quelques mètres, fumant une cigarette en se tenant sur un bout de bois à côté de lui.

"Eh ducon ! C'est toi qui a marché sur ma crotte ? Tu te prends pour qui ? C'est pas très respectueux ça. Dès que j'ai fini ma clope je te fumes."

Buu et le mystérieux dollar vert Chienc10

Oui, ici marcher sur une merde de chien était interdit, c'était passible de 15 jours de travaux d'intérêts général ou colonel selon les cas, tout en écoutant en boucle le dernier album de Vitaa. Quoi qu'il en soit il ne fallait vraiment pas être original pour jouer un chien qui parle avec une cigarette. Doki se senti désormais cerné, alors que Sephiroth voulait déjà sa mort voilà qu'il s'était attiré les foudres d'un autre fou fourrure... Euh un fou furieux. La panique passa à l'extrême lorsqu'il fit exploser Bu après l'avoir coupé en deux, et ce d'un seul coup d'épée !

"Ah ouais mais nan mais c'est pas cool là... Je veux dire, on vient juste de faire connaissance, on était des potes et tout popom. Il m'avait promis qu'on irait manger du cabillaud en soirée... Nan je suis dégoûté..."

Mais il n'eut pas trop le temps de se lamenter car Sephiroth, aussi vil qu'un civile malfaisant, s'en prit désormais à lui. Comment Doki pouvait-il lui faire face ? Lui qui n'avait jamais joué à Zelda, ne connaissait pas les manœuvres à effectuer pour battre son adversaire. C'est alors qu'au moment où il tenta de le trancher en deux, Doki esquiva sur le côté par miracle, échappant à une mort certaine en glissant après un léger mouvement des pieds. Comment un tel prodige était possible ?

"Popom !"

Mais oui ! Le résultat du travail fastidieux d'un estomac tourmenté d'un autre canidé, sur lequel il avait posé le pied. Le phénomène lui fit perdre en adhérence, et donc, lorsqu'il se déplaçait, il pouvait se mouvoir plus facilement. Surpris par cet échec, l'ennemi ne se découragea pas et se rua à nouveau sur lui, cette fois-ci dans le but de le frapper au corps à corps. Cette fois plus lucide, et ayant gagné en confiance avec sa dernière esquive, le chien au cigare utilisa l'une de ses techniques pour se protéger : Hakkeshou Kaiten. Il tourbillonna sur lui-même telle une toupie bayblade, puis il s'arrêta et répliqua à son adversaire avec une autre attaque... Le fameux Stogie Punch ! La frappe était lancée pour renvoyer son adversaire jusqu'à son camion, qu'il devrait percuter.
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockMer 27 Oct 2021 - 21:13
Buu avait été réduit en poussière par le terrible Sephiroth, l’écart de puissance était bien trop grand. Et puis, c’est clairement le gros sac rose qui avait la plus petite.  Doki avait rapidement remarqué qu’il serait le prochain, peinant à se dépatouiller de la bouse dans laquelle il avait plongé l’une de ses pattes. Et cette action anodine ne faisait que troubler davantage la forêt lugubre, provoquant l’arrivée d’un nouvel anthropomorphe. Ce petit animal canin réprimanda l’amnésique, lui annonçant une prochaine castagne. Le pauvre natif de Baelfire allait mener deux batailles successives ; quel enfer !

Mais le badaud ne se laissa pas faire pour autant, évitant la première offensive de l’ange maudit. Mieux : Il usa d’un duo de techniques surprenant. Doki amorça une fulgurante rotation sur lui-même, tourbillonnant assez pour dévier l’acier froid de la lame du mauvais. Non content de son exploit, le gentilhomme arrêta sa déambulation folle, armant une frappe emplie d’une grande énergie. Cette attaque improbable percuta en plein cœur Sephiroth qui fut projeté sur plusieurs mètres en arrière. L’épéiste pesta la force de son adversaire, incapable de percer la défense infaillible du gaillard empathique. Mais la détermination du monstre aux cheveux d’argent se n’arrêtait pas là, ce dernier brandissait une fois de plus sa lame, prêt à poursuivre les fatales hostilités. Cependant, à l’instant même ou il allait frapper, le tyran fut interrompu par le chien aperçu précédemment.

« C’est bon Sephiroth, on se tire. »

Affirma le cabot en balançant dans la nature sa clope usée.

« Mais monsieur, je… »


« Je ne veux rien savoir, on s’en va. »


Ajouta-t-il avec autorité, passant jusqu’à coté de Doki pour lui susurrer quelques paroles discrètes.

« Tu me dois une crotte. »


Puis il disparut, lui et son serviteur ailé.

Quelques instants plus tard, Buu se matérialisa à partir des multiples particules de son corps éparpillées au sol. Il salua immédiatement le courage de son camarade.

« Wow t’es trop fort, t’es genre aussi cool que Satan ! »

Alors oui, sorti de son contexte, ce n’est un pas un super compliment.

« Du coup, quand on aura trouvé le dos de lard, tu auras le droit de le conduire en premier ! »

Affirma le lourdeau en prenant la direction du chemin, de nouveau parti vers l’aventure. Après quelques secondes de marche, il remarqua une étrange habitation autrefois noble et resplendissante. Il s’agissait d’une sorte de grand manoir en bois ancien décoré de plusieurs gargouilles, de tombes et d’autres baboles lugubres. Buu reconnu immédiatement cette bâtisse, il en avait entendu parler il y a quelques années mais elle est maintenant oubliée de la plupart.


« Oh ! C’est le siège de l’UMP ! »


On pouvait savoir que c’était l’UMP car il y avait une tombe plus petite pour Sarkozy avec le logo d’audible dessus.

Proche de l’entrée, il y avait un guichet distribuant des tickets pour visiter cette « maison hantée » , le gros plein de soupe se précipita près de l’attraction, impatient de voir ce qu’il se trouvait à l’intérieur de ce mystérieux manoir.

« Doki ! Doki ! On peut y aller ?! »

S’exclama Buu avec preste.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 105
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 372
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockMer 3 Nov 2021 - 0:14
Aussi incroyable que ça pouvait paraître, Doki avait réussi à repousser Sephiroth, dans un enchaînement que lui-même n'avait certainement pas imaginé aussi efficace. Il avait du mal à se souvenir de ce qu'il faisait il y a quinze minutes alors parvenir à utiliser deux de ses techniques... Il fallait croire que par ses mouvements habituels tout lui était revenu en tête, ou tout simplement était-ce l'instinct de survie. Mais après ce premier coup, l'épéiste n'était cependant pas vaincu, il était beaucoup plus coriace que ça, et il était prêt à porter un coup fatal au Moojuu. De quoi sans doute le terrifier.

"Oh non... J'ai envie de vomir..."

Hakkeshou Kaiten lui avait effectivement donné le tournis et à ce moment là il ne se sentait pas très bien. Nul doute que le guerrier à la chevelure argenté allait en faire qu'une bouchée désormais. Mais contre toute attente, il fut stoppé dans son élan par l'autre canidé, qui lui avait pourtant promis de lui faire sa fête. Celui-ci avait semble-t-il assez d'autorité pour convaincre Sephiroth de ne pas continuer le combat, et sans explications ils se retirèrent des lieux. Le petit chien ne manqua pas de laisser un dernier message énigmatique au grand toutou portant le cigare.

"Ah ? Ah bon..."

Doki se gratta l'arrière du crâne, confus. Il restait tout seul, tout penaud. Puis il réalisa alors : oui, le mal était déjà fait. Son ami de toujours, le légendaire Bu, qui l'avait accompagné dans tant d'aventures était mort dans d'atroces souffrances ! Le Moojuu tomba alors à genoux, comme désarmé de toute volonté en se rendant compte du terrible sort que lui avait réservé le maléfique chevalier.

"Oh non... En plus ils ont laissé traîner du chewing-gum partout, quel désastre, popom ! Hum ? Mais d'où vient ce chewing-gum d'ailleurs ?" C'est alors que Buu réapparu devant ses yeux, comme par magie. "Bu ? Mais... Tu es vivant ? Comment est-ce possible ?"

Le majin était comme neuf, même pas une trace de blessure, aucune égratignures. C'était tout bonnement incroyable. Doki n'en croyait pas ses yeux et se demandait bien comment son camarade avait survécu au drame. Ce dernier le félicita pour son bref combat face à Sephiroth, comparant le toutou géant à Satan. Le Diable, carrément ? Pour quelqu'un qui n'hésitait pas annoncer qu'il était malfaisant, ce devait forcément être un compliment.

"Ah ben merci, popom."

Buu ajouta même qu'il lui laisserait le droit de conduire le dos de lard en premier. Il ne savait pas trop ce que ça voulait dire, se grattant une nouvelle fois la tête, visiblement gêné par tant de louanges. Après quelques instants il repartirent tout de même à l'aventure, il fallait dire qu'ils n'en étaient qu'au début, et sans doute que leurs péripéties ne faisaient que commencer. Ils trouvèrent sur leur route un beau et sombre manoir, appartenant à l'UMP selon Buu. Qu'était-ce donc que cette organisation ? Doki essayait d'imaginer en essayant de déchiffrer ces trois lettres. L'Union des Marsupiaux Paraplégique ? L'Ultime Mainmise Patriarcale ?  L'Utérus Mal Protégé ? L'Urbanisme Mais Pauvre ? L'Ustensile Machiavélique des Prêtres ? Ubériser des Matelas Perpendiculaires ? Les choix étaient multiples et le grand toutou ne savait que choisir.

"Allons-y !"

Sous l'insistance de Buu, Doki s'avança donc jusqu'au guichet. Il avait l'impression d'être un papa venu amuser son rejeton en l'emmenant au parc d'attraction. Cette sensation lui donna toutefois confiance et le poussa à prendre les devants, un peu comme s'il ne voulait pas décevoir l'enfant qui l'accompagnait et se sentait tout à coup responsable du bonhomme rose. Il s'accouda au comptoir comme tout les darons le faisait pour montrer qu'ils avaient la situation bien en mains et qu'ils étaient cools. Il s'adressa alors à une vieille peau au gros pif.

"Bonjour, nous voudrions deux places s'il vous plaît."

"Bieeeen... Sur place ou à emporter ?"

Lui répondit-elle d'une voix peu aimable et grinçante, usée par le tabac. Doki fut un peu déstabilisé par cette question, à laquelle il n'avait sur le moment pas de réponse. Il bafouilla, jeta un regard bref dans les yeux de l'enfant à ses côtés, espérant parvenir à cacher le doute dans son attitude.

"Ce sera sur place !"

"Bieeeen..."

"Et combien je vous dois ? J'ai quelques zénies à ma disposition..."

"Nous n'acceptons pas les zénies. Le payement se fait à l'intérieur en faisant don de votre personne."

"Hm... Très bien." Il se tourna vers Buu et chuchota. "Ouf ! Nous n'aurons rien à dépenser, j'ai eu peur que ce soit un peu trop cher..."

Elle leur donna deux tickets et ils se dirigèrent alors vers une immense porte qui faisait office d'entrée. Celle-ci était toutefois gardée par quelques hommes, qui contrôlaient au cas ou des fraudeurs ou Freud voudraient entrer.
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 21

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert ClockLun 22 Nov 2021 - 19:42
La surprise de Buu fut grande quand il apprit que la visite du manoir maudit était totalement gratuite ! Peut-être était-ce lié au superbe charisme de son camarade canin, ce dernier ayant sans doute séduit le guichet. En tout cas, le duo patibulaire ne dissimulait pas sa joie.

« Oh ouais ! En plus c’est facile de donner de sa personne ! »

S’écria le bonhomme avant de montrer les quelques marches de pierres moisies menant à l’entrée. La vaste porte menant à l’accueil se composait d’un tronc en bois massif sombre sur lequel se trouvait plusieurs visages de gargouilles faisant des grimaces. Au niveau de la poignée se trouvait une inscription en police gothique « Double ration de frite ».

« De mieux en mieux ! »

Commenta le gros tas avant pénétrer le domaine de LR d’un pas décidé. L’intérieur se trouva tout de suite être moins lugubre que l’extérieur, cela ressemblait à une grande soirée de riches : Il y avait des lustres, des peintures partout et des gens habillés comme le jour d’un mariage. Dès qu’ils furent entrés, les lourdeaux furent interpelés par un valet qui passait par là.

« Messieurs, avez-vous bien reçus les instructions lorsque vous étiez au guichet ? »


Oh ! Ce laquais ne perdait pas de temps et demandait directement de payer, on se croirait à disney land ou dans la secte richenou. Fort heureusement, Buu se sentait très généreux et fit immédiatement don de sa personne. Il arracha un morceau de la guimauve composant son être puis la tendit au monsieur.

« Tiens. »


Déclara-t-il en lâchant environ 1kg de bonbons dans les bras de son interlocuteur. Puis, il se pencha vers Doki pour lui chuchoter un véritable témoignage d’amitié.

« J’ai payé pour toi. »

Mais quelque chose n’allait pas ! La mine déconfite de l’employé laissait entendre qu’il manquait quelque chose.

« Excusez-moi, mais ce que voulais vous dire c’est que les lunettes de soleil sont interdites. »


Remarqua-t-il en pointant du doigt le visage du l’individu poilu.

« Vous devez… retirer vos lunettes ! »


Voilà un bien bel ultimatum, digne de celui infligé à la Pologne en 1939. Cette tension soudaine mobilisa l’attention de tout le monde dans le hall, les gens s’arrêtèrent de danser et observaient tous Doki avec une grande attention. Le silence était total sous la pression de l’action prochaine du mojuu.

Contenu sponsorisé

Buu et le mystérieux dollar vert Empty
MessageSujet: Re: Buu et le mystérieux dollar vert   Buu et le mystérieux dollar vert Clock
 
Buu et le mystérieux dollar vert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mystérieux village
» Mystérieux bouquin
» Mon ami le bonhomme vert
» Le mystérieux guerrier [libre]
» Le mystérieux Sayan Karzens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-