-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Big Gete Star] shutdown-r [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockJeu 25 Fév 2021 - 16:54
Zer0 était un être malléable, comme de la fumée.

Il se glissait dans chaque fonction qui lui incombait, s'adaptait à toutes les situations et trouvait une échappatoire dans les moindres recoins, comme s'il était fait de liquide. Une véritable constante qui s'adaptait toujours à tous les environnements transitoires qu’il était amené à traverser au cours de ses pérégrinations. Une fois encodé dans la réalité des cibles qui lui étaient désignées, il devenait une donnée présente à chaque détour, à chaque mouvement, à chaque bifurcation, à chaque tentative de se dérober. Habituellement, l’assassin n’apparaissait que lorsque sa victime était inconsciente de sa présence, décidant le moment opportun pour accomplir le meurtre qui lui avait été commandité.

Mais cette fois, c’était différent.

Les rôles avaient été inversés et voilà que sa cible accélérait délibérément leur rencontre, au lieu de retarder subrepticement l’instant fatidique où sa vie était destinée à s’achever. Un désir de mort absurde. Une arrogance sans bornes. Une bravoure de ses propres limites. Un ego aussi démesuré que l’intelligence artificielle qui avait intégré ses plans de conquête. Une arme de destruction massive à portée de vue, une forteresse impénétrable à portée de main, une vulnérabilité parfaitement exploitable à portée de lame. Une remise en service qui se devait d’être interrompue avant qu’elle ne puisse plus l’être. Un autre pion à évincer du vaste plateau de jeu galactique de l’Empire Cold. Un pas de plus vers les renseignements tant convoités. Le seigneur de pourpre et d’ivoire n’était pas sans savoir que tôt ou tard, son retour s’ébruiterait jusqu’à la connaissance de sa fratrie et que ce dernier ne pourrait supporter le moindre élément perturbateur dans ses délires de domination. Zer0 avait vu de nombreuses affaires menées à leur perte, et en tant que tueur à gages de renom, il avait joué un rôle déterminant dans leur conclusion. Les génocides et les guerres entrainaient la destruction du monde, mais il demeurait, comme un nomade hors de tout paradigme.

Ainsi, il savait que ce contrat finirait comme tous les autres : par l’avantage de son esprit de prédateur sur la matière de sa proie.






La masse brumeuse se répandit dans la salle comme un nuage de matière noire, invisible mais pourtant bien détectable, affolant les senseurs et perturbant les systèmes de surveillance du satellite. Le silence qui avait précédé son arrivée dans la salle des commandes s’était drapé sur ses épaules comme de la soie.

" As-tu déjà ressenti de la peur ? "

Ces mots se répercutèrent dans la vacuité intersidérale, leur fréquence plus basse que ce qui pouvait normalement être enregistré. Non pas que le Cold n’ait pris la peine de noter cette petite subtilité — mais ce n’était pas pertinent, puisque c’était probablement une des dernières choses que ses sens allaient être en mesure de percevoir. Le temps semblait s’éroder à la prononciation de chaque phonème.

" As-tu déjà ressenti, dans tes innombrables tentatives de regagner ta postérité, dans tes errances desespérées, une douleur palpable au bout de ta langue ? "

Une tentative d’intimidation. Une provocation assumée. Une question insensée. Bien sûr que le despote était capable de ressentir de la peur, même face à ses succès, même face à l’inéluctable. La partie organique de son être en était la meilleure preuve, entre les battements cadencés de son cœur et les tremblements imperceptibles dans son corps, trahissant la machine prête à se mettre en œuvre dès lors que son intégrité sera menacée. Une forme d’admission involontaire. Aucune autre réponse n’était tolérée.

De la lumière naquirent les ténèbres, sous la forme d'une projection éthérée, empruntant le modus operanti utilisé par le Cold lorsqu’il s'était présenté à lui par le biais de l'une de ses répliques androïdes. Elle sembla se fondre dans l’espace, dotée d’une superbe célérité et d’une consistance aussi trompeuse que les manigances de son créateur, avant d’ignorer la distance qui la séparaient de son but déterminé.

" Une obstruction amère dans le fond de ta gorge ? "

L’apparition fut soudainement si proche que le Cold put discerner une paire de globes oculaires — deux trous noirs dégoulinant de ténèbres — à travers la surface nébuleuse de son casque. S’il n’avait pas encore saisi la portée de ce qui lui était dit, l’impression de huit doigts autour de sa gorge, aussitôt évanouie, allait aussitôt lui faire comprendre ce qui l’attendait. Et si ce n’était pas déjà le cas, il n’allait pas tarder à en prendre connaissance en sentant la fumée s’épaissir pour remplir ce qui lui servait de système respiratoire, s’introduire entre ses lèvres dès sa prochaine inhalation, pénétrer et investir tous les interstices jusqu’à ce que l’étouffement s’ensuive.

Zer0 était un être malléable, comme de la fumée. Mais il était aussi tout aussi éphémère.

Parce qu’il ne pouvait que donner l’illusion d’être à la fois partout et nulle part, il allait devoir élaborer sa diversion avec les formidables invocations qui l’assistaient dans sa mission. Son double fait de ténèbres venait de se dissiper. Les macchabées étaient en nombre suffisant pour déconcentrer l’attention des unités androïdes mises en fonction pour interrompre sa course. Cela lui laissait le temps de s’ajuster au pouvoir que son allié lui avait généreusement donné. Une improbable cohabitation qui pourrait bien lui permettre de combler ses rares lacunes et de parfaire davantage son art : celui de la tuerie critique. Ne faire qu’un avec une autre conscience que la sienne l’avait rendu capable d’envisager plus largement ses possibilités. Et plus volubile, en conséquence, à son propre étonnement.

Sous le masque, son regard était presque dérangeant. Comme s'il savait qu’il avait déjà gagné d’avance. La promesse d’une victoire était une récompense cérébrale sans pareille, l’élimination imminente d'un adversaire au potentiel incalculable suffisait à précipiter un frisson de plaisir et une dose d’adrénaline à travers tous ses muscles.

Plus l’assassin passait de temps sans dégainer sa lame et abandonner son être au combat, plus ses pensées prenaient de la place, plus elles le détournaient de la routine satisfaisante dans laquelle il s’était conditionné au cours des époques. Un temps pour repérer, un temps pour chasser, un temps pour combattre, un temps pour tuer. Un temps pour vivre, un temps pour survivre, un temps pour mourir, un temps pour renaitre. Répétable a libitum, jusqu’à ce que les hurlements s’évanouissent et que le monde retombe dans le silence.

Ses bras s’écartèrent, les paumes vers le plafond, et son fusil de précision prit forme entre ses doigts comme s’il s’était toujours trouvé là, paré à redéfinir une fois de plus la frontière entre la vie et la mort. Et pour cela, une seule balle devrait suffire.

Une détonation retentit après une interminable seconde de silence, à destination du monarque déchu. La fumée s’étira et fut dispersée dans l’espace comme le passage d’un nuage de gaz près d’un trou noir. La vélocité de la balle, couplée aux propriétés magiques du Nécromancien, se mit à déchirer l’étoffe des atomes à destination des méandres de son lobe frontal. Une combinaison mortelle pour n’importe quel être normalement constitué ; mais son adversaire n’était pas n’importe quel être normalement constitué, les probabilités pour qu’une telle manœuvre réussisse ne pouvaient être assurées avec aussi peu de données. Trente secondes supplémentaires pourraient s’avérer nécessaires pour combler ce manque d’information et établir une stratégie adaptée. Un risque à prendre au vu des capacités de régénération et d’absorption dont l’étoile artificielle était pourvue. Ce premier tir n’était qu’une précaution pour déterminer le meilleur angle d’approche. Le moindre écart sera brutalement sanctionné. La moindre faute et il verrait tous ses efforts révoqués. La moindre erreur causerait l’effondrement de son ascension.

Il lui fallait obtenir du temps, des secondes, des intervalles, des séquences. La défaite pouvait toujours être redéfinie en victoire, mais l’échec était une grandeur qu’il ne fallait pas avoir à dégager de l’équation. Parce qu'il ne voulait laisser aucun doute sur sa réussite jusqu'au dernier moment, jusqu'à ce que l’esprit de sa victime cesse de s’alimenter et que toutes ses résistances soient réduites à néant. Le grésillement résonna à nouveau, désinvolte à travers le bruit blanc.

" La ressens-tu, maintenant ? / La peur qui précède / La fin de ton existence ? "  

Aussi longtemps que Neo Cooler persisterait à vouloir rester en vie, il pourrait la sentir. Coincée dans les membranes à l'arrière de sa gorge, s’intensifiant à chacune de ses respirations... Seule la déconnexion forcée du serveur qui hébergeait sa conscience permettra au fantôme dans la machine d’espérer échapper à son inévitable suppression.


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.




Dernière édition par Zer0 le Mer 28 Avr 2021 - 12:02, édité 1 fois
Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockMar 2 Mar 2021 - 2:00
Le passage avait été créé.
Le Démon du Froid fit les cent pas. Il fulminait. L’intrus s’était suffisamment payé sa tête, cette fois. Il était temps de lui apprendre ! De lui montrer l’erreur monumentale qu’il avait faite. Sa mort sera exemplaire ! C’était un aller direct pour l’enfer qui l’attendais dans ces salles d’acier ! Qu’un nécromancien n’ait pas peur de la mort, grand bien lui fasse ! Après tout, il semblait que beaucoup de monde s’amusait à braver la frontière entre vivants et défunts, ces derniers temps, et Freezer en tête de liste. Si la douce échappatoire du trépas ne fait pas effet, alors c’est sans hésitation un sort pire qui l’attendra ! Une torture abominable, voilà ce qui calmera ses ardeurs ! *On verra bien si tu garderas ton air supérieur lorsque je t’aurais démembré, immonde pustule !* Démembré, puis éviscéré ! Les boyaux à l’air tout en le maintenant en vie et en drainant son énergie ! Et seulement une fois qu’il aura pleuré toutes les larmes de son corps, il sera réexpédié tel quel à cet empaffé d’albinos qu’il lui servait de cadet ! S’il fallait se comporter comme un barbare pour se faire respecter dans cette ligne temporelle sans queue ni tête, alors soit !


« Et dire que je fais de mon mieux pour respecter l’étiquette… PAH ! Ca m’apprendra à converser avec des animaux ! »

Poings serrés. Pouls rapide. Le Grand Guédester constatait de l’énervement de son maître et fit de son mieux pour le raisonner. Il allait même jusqu’à lui proposer un calmant, qu’un bras mécanique sortit du sol pour lui présenter un verre d’eau dans lequel flottait une gélule. Le prince tiqua, mais obtempéra et avala son contenu d’une traite avant de prendre quelques instant pour souffler et se vider la tête, conformément aux conseils de son intelligence artificielle. Il avait affaire à quelqu’un qui tenait tête à ses Métal Cooler. C’était le genre de menace contre lesquelles on ne fonce pas tête baissée la rage aux tripes. Non, il fallait se ressaisir. Déjà, une petite évaluation des capacités serait un bon moyen de se remettre dans le bain. Ca faisait des années qu’il ne s’était pas exercé, après tout ! Le satellite s’y employa presto avant de lui faire un rapport complet directement dans son cerveau.

Situation de l’administrateur : en convalescence. Quantité d’énergie à disposition de l’administrateur : optimale. Quantité d’énergie dans les réservoirs du satellite : en hausse constante, approcheront de leur capacité maximale dans peu de temps. Milieu du combat à venir : salle centrale du satellite n°1. A proximité de l’administrateur : une douzaine d’unités Métal Cooler inertes. N’attendent que leur activation. Situation de Udon : phase critique. Lave emplissant les couloirs du satellite. A disposition : Gardes Cyclopéens. Utilité moindre, puissance faible.


*… Forme d’augmentation ?* Forme d’augmentation… Impossible. *Comment ça, impossible, ?*

Maugréa le cyborg alors qu’il bomba le torse comme pour enclencher sa forme la plus puissante. Mais…  Rien ne lui vînt ! Cooler écarquilla les yeux, sidéré. Son corps ne lui répondait plus comme il le faisait d’antan ! Ou bien… Ce corps… La raison la plus plausible était sans doute que le corps qu’il détenait venait d’être recréé par le pod de régénération de son père. Il n’était pas le même que celui qu’il avait bâti années après années pour le combat. Seul un morceau de ce dernier était authentique, en un sens. Cooler pesta alors. Se défaire de son indésirable serait considérablement plus simple s’il pouvait laisser parler son plein potentiel ! Mais, il allait devoir faire sans, hélas… Mais pas d’inquiétude. Ce qu’il avait sous la main devrait de toute façon suffire à n’importe qui. Laissons plutôt entrer en scène notre importun du jour… Il traversait avec rapidité les différentes strates du satellite, empruntant un chemin tout tracé. Aucun piège. Aucune entourloupe. Le conquérant n’avait pas besoin de ça pour le remettre à sa place…

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Svih

« Enfin, te voilà. »

L’assassin avait fait son entrée. Toujours une masse d’ombre qui faisait irruption. Décidemment, il tenait vraiment à cacher son identité. Pas un son ne fut émis. Pas une réponse ne naquit de ses lèvres cachées. A la place, un flash agressant sa rétine emplit la pièce, forçant le Grand Guédester à passer d'un mode optique classique à une vision thermique le temps d'acclimater à nouveau ses rétines aggressées. Ce misérable se payait sa tête ?! Il énonça de simples mots, comme des morceaux de phrase qu’il ponctua en ouvrant la porte de dizaines et de dizaines de créatures putrides. Cooler avait-il déjà eu peur ? Devait-il avoir peur face à l’ennemi qu’il avait face à lui ? Quel présomption de la part de ce péquenaud de s’adresser de la sorte au sang royal ! S’imaginait-il déjà supérieur à lui ? Après avoir mordu la poussière comme une loque ? C’était plus que ce que pouvait supporter Cooler ! Le seigneur qui avait autrefois droit de vie ou de mort sui quasiment n’importe qui dans ce cosmos !

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 8cqa

« D’où crois-tu sortir pour jouer le psychologue, sale rat ? Tu n’es rien d’autre qu’une nouvelle victime à ajouter au milliards d’autres qui ont cru bon de se payer ma tête ! Tu es une statistique… Un nombre ! Tandis qu- ! »

Et bien qu’il ne croyait pas si bien dire, son emportement fut interrompu par une curieuse sensation. Les volutes de fumée noires emplissaient la pièce, jusqu’à parvenir sous son nez sous la forme d’une silhouette singulière qui se présenta avec un regard digne de deux puits sans fond ! Cette chose se faufila pour s’infiltrer jusque dans ses narines, s’introduisant dans son corps. Du poison ?! Une attaque quelconque ? Le démon fronça les sourcils, coupé en plein discours. Alors là, c’était la meilleure ! Même un singe comme Goku écoutait quand on lui causait ! Ce type était encore plus rustre qu’un macaque de Saiyan ! Une vague de Kiaï fut déferlée autours pour faire dissiper cette atteinte à son intégrité physique. Le malotru factice se dissipa alors tandis que derrière celui-ci, le vrai levait les mains en l’air, préparant sans doute une attaque. Chargeait-il son Ki ? Non, ça ne semblait pas être son style de combat, qui jusque là se limitait aux invocations et à un armement de pointe. Et en parlant des invocations, les chiens qui lui tournaient autours commençaient à devenir bruyant. Inutile d’user des Métal Cooler pour se débarrasser de ces corniauds… Ce serait un gâchis d’énergie. Non, il avait plus économe en réserve ! Sans l’ombre d’une hésitation, il changea la conformation des couloirs du satellite présents sous la salle de contrôle avant d’ouvrir le sol sous les pieds des clébards.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Ayp3

*Couchés les clebs !*

Et la lave d’Udon gicla ! Un véritable rideau de roche en fusion venait de tomber à la bordure de l’immense pièce ronde, rejoignant son plafond où des trous semblaient avoir été pensés pour recueillir celui-ci. Naturellement, cela signifiait se passer des Métal Cooler pour le moment, mais ce n’était pas bien grave. Comme d’habitude, le problème n’était jamais de manufacturer ces dernier, mais de les alimenter. Pour des machines inertes, la perte d’énergie était dérisoire. Du côté du principal problème, en revanche, tout ceci se précisa par l’apparition d’une nouvelle arme qui éveilla les soupçons de Cooler. Un fusil. Un fusil de précision. Un sniper ? A une distance aussi courte ? Seuls les plus téméraires s’y oseraient ! Mais visiblement, il y avait bien des choses que ce rebut de la société osait faire en sa présence ! Mais Cooler le regarda droit dans les yeux. Un air de défi y brillait. Le genre de regard qu’on ne pouvait pas manquer ! *Ce ne sont pas des jouets qui m’arrêteront !* Le tir partit, fusant vers le cyborg qui lui-même ne s’attendait pas à une telle fulgurance ! Avant même qu’il ne s’en rende compte, la balle avait déjà parcourue les quatre cinquième de la distance qui les séparait. Une vélocité exceptionnelle que voilà ! Une telle vitesse était incontestable, Cooler ne pouvait décemment pas se montrer assez rapide pour y répondre.

Vitesse…
Cette grandeur consiste en un rapport entre une longueur parcourue en un temps donné. Il s’agissait d’une des loi les plus basiques de la physique. Tout était proportionnel. Tout était ordonné. En revanche, il existait des tabous auxquelles même les savants les plus doués ne préféraient pas s’y pencher. Des choses à la fois toutes simples et diablement complexes. Mais les machines, elles, n’avaient cures de ces éléments bousculant les paradigmes ! Enlever la composante du temps à la vitesse ne faisait plus que faire de la vitesse une position. Rendre le temps caduque. Voilà ce à quoi s’employait les capacités du Grand Guédester ! Autours de son maître, le monde tout entier s’était arrêté.
Une technique d’arrêt temporel ?:
 
Fin de son instant souverain.
Le despote se tenait directement face à celui qui devait l’éliminer. Pas question de le laisser s’en tirer, se dit-il alors qu’il porta sa main directement au cou de ce dernier, plantant le plus possible ses doigts vers ce qu’il s’imaginait être sa chair. Son visage semblait intransigeant, et ses yeux furieux. Il voulait que cette image soit imprégnée dans l’esprit de cet être. Croyait-il lui faire peur ? Il venait déjà de sortir d’un véritable cauchemar qui tournait en boucle pendant des années et des années. Il n’avait pas peur de lui. Il n’avait peur de personne ici-bas ! Ni dans ce satellite, ni sur Udon ou dans ce système solaire ! Seul son échec face à ces deux babouins le tourmentait ! *Et en comparaison, ce type n’est personne !* Se disait le tyran alors que sa queue s’enroulait autours d’une jambe drapée dans les ténèbres. *PERSONNE !* Il lâcha alors prise pour balancer d’un coup sec son assaillant vers les torrents de lave qui suintaient aux bords de la pièces !


« Je ne suis pas un couard qui se cache et qui s’amuse à faire peur aux gens, moi ! »

Tout le long de la projection, le cyborg mauve suivait son adversaire en vol. L’œil gauche de Néo Cooler s’illumina d’un coup. Position de la cible ; acquise ! Une fine, mais rapide traînée étincelante s’échappa alors de son iris avant qu’elle ne vienne rejoindre en plein vol plané l’importun. Le Buster Verrouillé avait été lâché ! Voilà qui allait faire du beau dégât et souffler sans doute une bonne partie de la salle.

« Ce que j’offre, c’est un tourment exemplaire et un désespoir sans fin ! »

S’époumona-t-il juste avant que l’explosion ne fasse effet, similaire à un champignon nucléaire miniature lâché en intérieur ! Un flash éblouissant suivit d’un souffle qui laissait toujours Cooler admiratif devant sa propre destruction. Voilà qui était Cooler Cold. Il était un conquérant. Il était un dominateur. Il était un seigneur frappant ses ennemis d’une désolation accablante ! Car nul n’était en droit de s’opposer à sa volonté royale !
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockMar 2 Mar 2021 - 15:53
Splendide... Incroyable !... Impossible !... Zer0, qui n'avait jamais appris à ne faire qu'un par deux avec une autre conscience, semblait pourtant si naturellement doué lors de cette symbiose !... Comme s'il ne cherchait pas à résister, à voir son esprit détacher de celui de son mécène !... Quel genre de personne pourrait accepter aussi vite, et aussi facilement, ce partage de corps complet ? Quel genre de personne pourrait... S'ouvrir physiquement à un tel changement radical ? Eh bien... Même s'il le savait déjà, il fallait le préciser. Mais cet homme qui ne craignait plus la mort, il était également conscient de sa propre nouvelle situation. Comment craindre une mauvaise manipulation, lorsque celui-ci ne pouvait de toute façon plus connaître le repos éternel ? Intéressant... Fabuleux. Xendor ne pouvait qu'apprécier cette forme de pensée, voyant en son champion un gaillard au potentiel sans fin ! Lui qui accueillait si bien l'Union, lorsque le véritable pouvoir de son partenaire s'immiscerait en lui, il connaîtrait doublement ce qu'est "la perfection" !

Car oui, comprenez-le, le duo était loin d'avoir atteint l'ultime niveau de ce lien ! Encore trop nouveau, ils ne pouvaient pas encore être "parfait" dans cette cohabitation ! Mais pourtant... Et pour de vrai !... L'assassin était bien plus doué qu'il ne le laissait penser. Oh, les choix du Nécromancien n'étaient jamais faits sur le plan du hasard. Ce qu'il avait vu lors de son "test" avec son camarade, c'était bien qu'il était capable de relever tous les défis. Et ces défis qui l'attendaient, ils allaient lui permettre d'encore plus apprendre à se servir de ce puissant lien ! Ils étaient déjà capables de prédire les actions de l'autre, faisant ainsi naturellement confiance au résultat possible d'une utilisation de pouvoir. De ce fait, les pensées partagées des deux coéquipiers ne pouvaient qu'offrir un large panel de possibilités. L'un qui s'occupait de l'attaque, tandis que l'autre assurait l'arrière et la défense. Des yeux dans le dos... C'était comme s'il en possédait, désormais. Impossible d'être pris au dépourvu... Impossible d'être pris par surprise... Le maître des morts veillait au grain.

D'ailleurs... Avec une telle symbiose... Étaient-ils capables de désirer ce que l'autre voulait également ? Genre si Xendor voulait un chien... Serait-ce aussi le cas pour Zer0 ? Peu probable, tant qu'ils n'étaient pas en Union parfaite. En revanche... Ils étaient capables de se compléter parfaitement. Ce niveau de lien était déjà dur à obtenir ! Que réservait donc le futur aux deux voyageurs ?! "Dis, Zer0... Tu m'achèteras un chien quand tout sera fini ?" Oui... Il avait réellement posé la question. S'il le pensait déjà, normal qu'il le désirait également. En attendant, il devait juste emmener son traqueur à sa destination... L'emmener à son but. Et ce but, c'était le Cooler original qui attendait bien sagement son heure ! Voilà un bon garçon ! Un très bon garç... Attendez... Non, c'est pas vraiment un garçon ? C'était un asexué ! À moins qu'il ne se définisse comme tel ? Devait-il être appelé iel en attendant ? De toute façon, cela n'empêcherait pas ses futures préventions d'être placer ! Autant son flash de l'âme que ses chiens de l'Enfer, le fantôme préparait un terrain parfait pour la mise à mort parfaite !

"OOOOH le sale petit !"

Il avait brûlé ses chiens morts ! Ils les avaient tous carbonisés ! Avec sa lave ! Avec des murs de lave ! Il avait allumééééé le feu ! Tout ça pour faire danser les Diables et les Dieux ! Quel salopard ! Quelle ordure ! Quel... Bah en vérité, il avait quand même fait ce que l'envoyé d'Hadès voulait. Il a empêché ses propres unités Metal Cooler d'intervenir... Bien... Parfait. En vérité, il ne pouvait demander mieux. Il avait carrément provoqué sa propre chute ! "Quel idiot ! C'est bien un tas de ferraille !" Et en prime, son cher associé qui profitait de toute cette agitation pour agir... Que c'était beau ! Comme d'habitude, ses mouvements étaient précis, usant même des pouvoirs de son partenaire pour combattre ! Oui, il parvenait à utiliser les pouvoirs de Xendor ! Tout simplement car son pote lui-même savait ce qu'il voulait ! Ouep, le fils Cold n'avait qu'à bien se tenir ! Il était loin d'être sorti d'affaire, ce pauvre marlou. Mais... Il restait très fort, cela dit.

"POUAAAA ! Il se défend bien."

Il fallait l'avoué. Et l'ancien démon appréciait cette résistance ! Plus il résistait, plus il offrait un spectacle amusant aux yeux de son opposant inconnu ! Car oui, il fallait bien préciser qu'il n'avait toujours pas été "spotted" ! En tout cas, il pouvait continuer son sournois petit jeu... Et lui aussi savait quoi faire pour que son charmant compagnon se divertisse pleinement également. Et ce mouvement incroyable qu'il avait fait... Ce déplacement rapide, sans réfléchir, qu'il avait utilisé ! Woaw ! Il était doué ! Il avait évité la superballe de son tireur d'élite, celle-là même améliorer par sa puissante énergie de l'Enfer ! "Gueeeh... Je peux put respirer..." Les mains autour de son cou... Enfin, du cou de son Numéro... C'était lui ! Il s'était légèrement mis en avant pour être lui étouffer ! Enfin... Comment une brume pouvait être étouffée, allez-vous me demander ? Eh bien... C'était simple. Il avait créé une fausse armure osseuse, pile au niveau de la moelle osseuse, donnant la sensation de tenir quelque chose ! Ainsi, ce qu'étouffait réellement Cooler, c'était un os mou !

"OH NON CAVA EXPLOSER !"

Car malgré cette expulsion rapide vers la lave, ce qui ne semblait même pas réellement inquiéter Xendor, c'était la course-poursuite du frère de Freezer qui allait faire des ravages ! Ainsi donc, le démon réfléchissait autant que son absence de cerveau lui permettait, lui offrant une solution toute simple ! Et cette pensée... Zer0 avait dû la ressentir également. "C'était amusant... Merci pour tout, Zer0..." Comme un moment dramatique, l'envoyé des limbes utilisait sa magie pour rendre son assassin immuable. C'était lui qui profitait du Linceul de mort, ne devenant qu'une brume intouchable. Telle une main qui en quittait une autre, le faucheur des âmes semblait quitter peu à peu son camarade. "Il faut que tu vives... Que tu vives pour nous deux !..." Et l'explosion retentissait. La brume qu'était devenu temporairement Zer0 s'échappait sans mal de l'attaque, rejoignant d'ailleurs le dos de son assaillant. Et Xendor...

"Hahahaha ! Avoues, tu y as cru !"

Rejoignant rapidement le corps de son combattant, il s'assemblait de nouveau à lui, s'ayant extirpé de la fumée de l'explosion. En vérité, il avait pris cher... S'il avait un corps de chair et de sang, il lui manquerait probablement un bras, et aurait également une grande partie du corps brûlée à vif. Au lieu de sa, c'était plutôt visible par une brume moins danse, ne recouvrant plus que partiellement le corps de son champion. Ses capacités étaient devenu limitées ! Mais pas bien grave... Il avait permis à son charmant assassin d'être indemne, tout en lui faisant préserver ses forces, et en fatiguant celle de son adversaire ! En clair, c'était lui qui était désormais en avantage ! Et sans compter une autre chose... Proche de la lave qu'il avait lui-même appelée, il ne savait pas que quelque chose l'attendait. Prends garde Cooler... Car maintenant que tu es proche de cette même lave, tu es pris pour cible ! Une salamandre à la peau déchirée sortait de se couler de magma, mordant la queue de ce démon du froid ! Une créature vivant dans la lave... Un zombie adapté à cet environnement... Voilà ce à quoi allait être confronté l'ancien associé de Broly, en plus de Zer0 !

"Merci, boîte de conserve ! Grâce à toi, je peux invoquer un zombie de lave ! Tes le meilleur des cobayes !"
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockJeu 18 Mar 2021 - 13:07
Remporter un combat, gagner une bataille ou mener une guerre ne dépendait pas seulement à combien l’affrontement était planifié de bout en bout, mais aussi à combien celui qui le menait était capable de se réajuster lorsque ses plans venaient à échouer.

Les plans de l’assassin n'étaient guère plus qu'une anticipation des circonstances les plus probables pour une situation donnée, puis une déclinaison d’autant de manœuvres à suivre pour chacune d’entre elles. Mais même les préparations les plus abouties ne sauraient mener un stratège plus loin que ce qu’il pouvait observer. Au-delà, il ne pourra compter que sur ses propres capacités d’improvisation, d’adaptation et de dépassement. Qu’il s’agisse de tout miser sur une occurrence idéale ou de s’en remettre à une probabilité infinitésimale… Pour le Nombre, tous ces algorithmes mèneront au même résultat. Car si les possibilités étaient multiples, les conséquences restaient binaires : sa propre fin, ou celle de ses adversaires.

Cinq secondes s’étaient écoulées. Lorsque la rémanence visuelle de Cooler s’était évanouie là où la balle était supposée avoir pénétré son lobe frontal, l’assassin avait déduit une première donnée : son opposant était capable de se mouvoir à la vitesse de la lumière. Puis il en conclut que les capacités de calcul du Big Gete Star relevaient de l’ordre du quantique, au point d’influer sur toutes les constantes que son processeur prenait en compte dans ses simulations : la chaleur, la gravité, l’espace, le temps, la matière. Ainsi, l’intelligence artificielle conférait à son nouveau maitre l’autorisation de faire abstraction des lois élémentaires de la physique. Dès lors, les probabilités de victoire et de défaite ne pouvaient plus être déterminées de manière conventionnelle.

Face à une technologie aussi avancée, les artefacts, équipements et autres modifications corporelles accumulées par le Nombre tout au long de sa vie ne suffiraient probablement pas à rivaliser. Inacceptable. Néanmoins, les transmutations que le Nécromancien lui faisait subir pourraient bien renverser la situation à son avantage.

"Dis, Zer0... Tu m'achèteras un chien quand tout sera fini ?"

Quelque part dans son subconscient, son partenaire ne se gênait pas pour lui faire la conversation. Le Nombre n’avait aucune idée de comment ni pourquoi il lui était possible d’avoir des préoccupations aussi loufoques dans une situation aussi cruciale, mais il décida de lui allouer un peu de son temps de cerveau disponible en comprenant que ces futilités n’affectaient pas sa concentration. Il lui devait bien ça.

Les Skags étaient une espèce sauvage et agressive que le Chasseur avait souvent combattu tout au long de sa vie, sous de nombreuses formes, à travers les territoires les plus hostiles de Pandora. L’évocation mentale de leur mâchoire à trois rangées de crocs, de leurs carapaces osseuses et de leurs corps grossièrement démembrés par centaines de milliers suffisait à lui rappeler que sa supériorité sur ces nuisibles n’était plus à prouver. Mais il savait aussi qu’en dépit de leur cognition relative et de leur charme questionnable, ces ignobles créatures pouvaient être de fidèles compagnons pour quiconque réussissait à les apprivoiser sans se faire emporter plus d’un bras ou une jambe au passage. Il eut rencontré par le passé un autre Chasseur qui s’était fait obéir de l’une de ces féroces bestioles. Lorsque cette mission sera terminée et que sa quête sera enfin achevée, peut-être qu’il retournera sur cette lointaine planète histoire de satisfaire les envies de son mécène.

Si toutefois la planète portant le nom de "Pandora" n’avait pas imposé d’ici-là, sous la puissance colossale du Guerrier Eridien qui régnait désormais à sa surface.

"Si tu es sage." finit-il par murmurer, comme un parent ferait une promesse à son enfant, avant de rembobiner ces quelques secondes de débordement mental pour se recentrer enfin sur le moment présent.

Les créatures invoquées par le Maitre des Défunts étaient incontestablement plus nombreuses que les doubles artificiels du despote, si bien que ce dernier avait décidé de réinitialiser le secteur en allant dans la démesure : la structure des murs se reconfigura alors, jusqu’à provoquer l’éruption de plusieurs centaines de mètres de lave sous leurs pieds.

"OOOOH le sale petit— !"

La précipitation du magma, à plusieurs milliers de degrés, engloutit aussitôt les centaines de molosses décharnés qui venaient à peine d’émerger des strates infernales. La poussière retourna à l’état de poussière, au plus grand mécontentement de Xendor qui s’était tant démené pour les faire revenir dans le monde des vivants. Mais en déclenchant sa procédure, l’ainé des Cold avait choisi de se passer de ses propres atouts : en perdant la mobilisation de ses machines, il s’assurait de gagner tout contrôle sur son environnement.

"Quel idiot ! C'est bien un tas de ferraille !" se fendit l’Encapuchonné d’un air moqueur, pointant du doigt l'erreur fatale qu'il venait de commettre.

Mais juste au moment où la balle silencieuse avait fini de rebondir dans tous les sens jusqu’à perdre de sa célérité, Zer0 réalisa que son corps était en train de redevenir visible. Le camouflage obscur qui le cachait s’était dérobé au moment où il en avait le plus besoin. Sans cet enchantement qui le rendait complètement indétectable, les six secondes imparties ne lui suffiraient pas à changer d’arme ou recharger ses munitions.

Le Cold s’était déjà glissé dans son espace, réduisant la distance qui les séparait à une valeur nulle. Ses doigts s’enroulèrent autour de son cou, prévenant toute tentative de s’évader. La prise suffocante et brutale sur sa gorge fit remonter un frisson d’enthousiasme dans sa colonne vertébrale. En guise de sang, une fumée noire et visqueuse s’écoula aussitôt là où sa combinaison avait été déchirée. La contraction automatique de son cœur et de ses muscles releva davantage du processus hédonique que du mécanisme de défense.

"Je ne suis pas un couard qui se cache et qui s’amuse à faire peur aux gens, moi !"

Une charmante tentative d’insulter sa fierté, supposa Zer0, mais il devra faire beaucoup mieux que cela s’il voulait réellement que ses mots aient une quelconque répercussion.

La fureur de son adversaire paraissait plus intense encore à travers la visualisation de son casque. Les traits de son visage s’étaient tordus en une géométrie variable, incidente comme sa colère, désordonnée comme sa peur, continue comme son incertitude face à l’inconnue qu’il était incapable de déterminer.

Son appendice caudal étreignit ensuite d’une de ses jambes, avant de le propulser avec force au travers des parois de lave en fusion. Son organisme se serait vu lentement englouti jusqu’à ne plus pouvoir ressentir quoi que ce soit dans ses terminaisons nerveuses si seulement une curieuse sensation de dédoublement ne l’avait pas empêché de poursuivre son inévitable chute. Comme s’il commandait à ses propres mouvements, mais à la troisième personne. Ce n’était pas la première fois qu’il subissait un tel décalage entre son esprit et son corps depuis qu’il avait conclu le pacte avec le Nécromancien. Désormais, il était doué de pouvoirs qui transcendaient la vie et la mort de la matière, mais il n’avait pas encore eu la possibilité de se les approprier pleinement.

Cooler avait eu l’opportunité de tester l’un d’eux à travers l’une des répliques à son image, mais son emportement l’amenait à faire preuve de la même imprudence — à savoir se trouver à portée du tueur à gages dès qu’il redevenait visible, ce dernier étant capable de générer un champ électromagnétique autour de lui. Même avec des capacités cérébrales et physiques augmentées par le Big Gete Star, le Cold n’en restait pas moins un être de chair. Son intelligence rationnelle et mathématique s’était effondrée dès lors que ses émotions avaient pris le dessus sur sa raison.

" Heh. "

Mais au moment où il se préparait à générer une tension électrique pour forcer son adversaire à relâcher sa prise, la sensation des doigts enfoncés dans sa gorge ne fut plus qu’une impression tandis qu’il était emporté vers l’arrière par une force sans forme : son allié avait épousé ses contours comme une ombre et avait échangé leurs positions à son insu afin d’endurer les coups à sa place.

"Gueeeh... Je peux plus respirer..." il l’entendit s’étrangler… bien qu’il n’ait ni de poumons à vider ni d’artères à comprimer.

Même au cœur de la tempête, L’Enchanteur ne pouvait s’empêcher de vouloir être le centre de l’attention. Au moins, la diversion fut visiblement suffisante pour détourner la concentration de leur adversaire, qui préféra pourchasser l’être de brume sur plusieurs mètres afin de lui infliger le coup de grâce, pensant avoir affaire à son meurtrier.

"Ce que j’offre, c’est un tourment exemplaire et un désespoir sans fin !" s’époumona l’administrateur du satellite, avant que ses globes oculaires ne se mettent à luire et qu’une soudaine détonation n’emporte tout devant lui.

"OH NON CA VA EXPLOSER !" s’écria l’Emissaire des Limbes en retour, bien trop tard pour pouvoir s’en échapper.

Le Nombre profita de ces quelques instants pour rebondir contre l’une des installations centrales et prendre de la distance. Son fusil de précision avait disparu en échange d’une mitraillette fermement accrochée à sa ceinture. Les plaintes de son allié avaient autant de crédibilité que les derniers mots d’un héros dans un film de série B.

"C'était amusant... "

Bien que l’Encapuchonné n’ait pas de visage, il pouvait l’imaginer entrain de faire sa moue la plus bouleversante comme l’acteur sans égal qu’il pensait être. Un véritable grain de folie qu’il avait laissé s’infiltrer dans ses rouages bien entretenus.

"Merci pour tout, Zer0..."

Mais sa nature comique et insouciante n’avait pas encore tout à fait déteint sur son champion, qui resta malheureusement imperméable à toutes ses belles tirades.

"Il faut que tu vives... Que tu vives pour nous deux !..."

Le Nombre fit un mouvement consterné de la tête. C'était absurde. Leurs présences étaient destinées à contempler l’éternité.

" Le temps passe et te voilà / Dans l’alcôve de mon âme / Tu ne me quitteras pas. "

Ses pensées se rassemblèrent en même temps que son mécène le recouvrait de son manteau de brume, le rendant à nouveau capable de se dissimuler. Il se remit en mouvement avant que le rugissement assourdissant de l'explosion ne cesse de résonner à ses oreilles. Son sang tremblait dans ses veines sous le coup de l’adrénaline. Le contour de la colonne vertébrale du Cold, malléable à souhait, lui avait été servi sur un plateau d’argent.

"Hahahaha ! Avoue, tu y as cru !" lui lança-t-il, plus farceur que jamais.

Les forces retournèrent dans ses jambes tandis que son corps retrouvait sa consistance ténébreuse pour se fondre hors de la vue de sa proie. Mais son allié avait prévu une énième embuscade pour humilier le Démon du Froid : une créature en putréfaction émergea de la lave brûlante avant de refermer sa gueule béante, d’un coup sec, sur sa queue.

"Merci, boîte de conserve ! Grâce à toi, je peux invoquer un zombie de lave ! T’es le meilleur des cobayes !"

Les trente secondes d’observation s’étaient écoulées. Il était temps de délaisser l’action pour passer à la réaction.

" Assez de menaces dans le vide. "

Le grésillement de sa lame monomoléculaire résonna dans toute la pièce, et tout s'éclaira d'un rouge macabre. Il y avait bien des décennies qu’il abandonné son katana en acier pour cet instrument plus encore à la pointe de la technologie Maliwan. La lumière émise pouvait aisément révéler sa position, mais là encore, son fournisseur d’alors lui avait garanti que la lame était beaucoup plus durable et pouvait couper même les portes renforcées les plus lourdes.

Et à l'heure actuelle, tout ce qu'il avait à couper était d'environ trois millimètres de peau, de graisse et de muscles.

La lame s’était abattue sur l’appendice terminal du Cold avant même que celui-ci n’ait eu le temps de se retourner. Une éclaboussure cramoisie se figea dans les airs pendant un instant avant d’imprégner le noir de sa combinaison. Le morceau de chair tomba à terre dans un gargouillis humide, aussitôt cautérisé, avant de devenir aussi mou que de la matière grise. Les nanomachines dans son corps ne tarderont pas à la reconstituer de toute façon, atome par atome. Mais l’assassin était particulièrement sadique lorsqu’il se mettait en tête de récompenser l’audace de ses adversaires. La rancune n'était qu'une mauvaise excuse pour laisser libre cours à sa créativité.

" Seules les actions ont leur importance. "

De son autre main, il dégaina sa mitraillette d’un geste souple. Les cartouches chargées à l’intérieur débordaient débordant de la même substance qu’il avait utilisé pour indemniser un certain Bel-Ami quelques jours plus tôt dans le désert de Héra. Une substance mutagène d’une rareté universelle, pour laquelle des sociétés entières ont entrainé leur propre perte. Quand le canon fut immobilisé dans l’alignement de son visage, il se mit à tirer.


BLAM ! BLAM ! BLAM !


Cinq mètres. Quatre mètres. Trois mètres.

La portée de la mitraillette était imprécise, mais la dispersion des éclats était prévue pour couvrir le champ d’action latéral de sa cible. Si Cooler ne finissait pas brûlé jusqu’à la combustion dans les entrailles de la salamandre, l’eridium contenu dans les balles allaient s’infiltrer dans sa circulation sanguine, entrainer l’érosion de ses nanomachines, le relâchement de ses muscles, puis l’affaiblissement de ses défenses immunitaires et enfin la perte de toute sensation dans son corps jusqu’à l’agonie.

La dernière chose qu’il verra être projeté devant le casque du Nombre sera un 0, comme pour interrompre à jamais le compte à rebours de son existence.


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockDim 28 Mar 2021 - 3:43
« Tsk… »

Balayer les moucherons… Dominer les insectes… Encore… Toujours…
Telle était la destinée qui incombait au premier né de la fratrie Cold. Tel était son devoir en tant que dirigeant logique de l’Univers. Né pour conquérir. Né pour écraser. Né pour régner. A peine était-il encore un bambin que son père lui a déjà donné le goût du sang, sur le champ de bataille. Similaire à Freezer dans ses jeunes années, Cooler faisait de la cruauté son terrain de jeu. Car ceux qu’il tuait n’étaient pas ses égaux. Né parmi les mortels, il les fréquentait tel un dieu vivant. Il était au-dessus de toute morale, son sang lui fournissant le permis de tuer. Ce n’était pas différent d’un mioche qui torturait des fourmis. Pas différent d’un chat qui s’amusait avec sa proie. C’était simplement dans l’ordre des choses. Dans sa nature. Dans son instinct.


Mais qu’en était-il, désormais ?
Où donc est passée cette suprématie, ébranlée par un peuple arriéré qu’il avait jadis toujours cru pareille au reste ? Où était passé son rang intouchable de premier prince ? Pourquoi ce monstre sacré n’était-il plus qu’un paria, reclus seul dans des galeries d’acier ? Assailli par son propre Empire ? Menacé d’une lame payée avec l’or de sa propre lignée ? Comment ?
Comment pouvait-on tomber aussi bas ?
Il y a 150 ans :
 
*Freezer… Freezer. Toujours Freezer ! Qui a négligemment détruit Vegeta sans assurer ses arrières ? Freezer ! Qui a éveillé le Super Saiyan de la légende ? Freezer ! Qui a porté l’opprobre sur la dynastie toute entière ?! Freezer ! Tout ! Tout est de sa faute ! La faute de ce peigne cul de chiard albinos !*

Frustration. Haine. Colère.
Le cerveau de Cooler était en ébullition tant il était offensé par l’affront que lui faisait son assassin. Il ne le reconnaissait clairement pas comme le puissant et glorieux conquérant qu’il était jadis, mais comme une simple cible à abattre. Comme s’il n’était rien d’autre qu’un gras politicien incapable de se défendre. C’était on ne peut plus blessant, et ça allait se payer dans le sang. Jeté à l’autre bout de la pièce, le ténébreux envahisseur avait réussi à faire obstacle du faisceau lumineux du Buster Verrouillé à l’aide d’une sorte de clone d’ombre, qui encaissa de plein fouet l’attaque lui-même pour éviter que son invocateur ne finisse en cendre. La question logique qui parvint à Cooler fut de se demander comment une ombre, quelque chose d’intangible, a-t-elle pu opposer résistance pour provoquer l’explosion ? Mais c’était de la magie, et chercher à comprendre le pourquoi du comment de la magie était tout simplement idiot au mieux. Magique ou pas, tout prendra fin au moment où ce type mourra, de toute façon.


Le plus tôt sera le mieux !
Le linceul noir qui le recouvrait semblait plus ténu que jamais ! Il fatiguait. Ou bien était-ce sa magie qui s’affaiblissait. Qu’importe, cela signifiait que Cooler gagnait peu à peu du talent. Avec un rictus, il fit un pas vers son adversaire au sol, qui s’évapora dans le vide, comme, ou plutôt par magie ! Ses tours de passe-passe devenaient lassants…
« Tu vas voir, lâche… » fit le seigneur activant ses scanner 3D pour déterminer sa position, cherchant avec minutie chaque recoi- *QUOI ?* Pensa le démon du froid lorsque les caméras de la pièce lui montrèrent un gigantesque lézard surgir du mur de lave derrière lui ! Pas le temps de répondre, il était trop proche ! Le scélérat, il a utilisé une créature qui pouvait soutenir la roche en fusion pour le prendre en embuscade dans sa propre salle du trône ?! Commençant un mouvement de pivot pour envoyer son pied fracasser le crâne de la bête, quelque chose entra subitement dans son champ de vision !

L’assassin ! Il venait de sortir des ombres, et…
Lui trancha la queue ? *L’idiot !* Quelle erreur de sa part ! En tranchant la queue que lui tenait bien gentiment la bête, il venait de le délivrer ! Il avait beau ignorer les capacités de réparation de son adversaire, c’était très mal joué, permettant à Cooler de frapper le sol de son pied, faisant un bond de retrait, clairement sur ses gardes. Sa queue n’était plus, mais rien que le génie de l’Etoile ne saura réparer… En revanche, elle avait été directement cautérisée, ce qui était un problème pour les nanomachines à l’intérieur de son organisme. Mais rien d’alarmant, il pouvait toujours rebondir ! En revanche, ce qui venait était plus inquiétant. L’intrus venait de dégainer une nouvelle arme, plus petite !


" Seules les actions ont leur importance. "

Une mitraillette ! Le timing était mauvais !
Il allait sans dire qu’au vu de l’équipement de ce type, cette arme était sans doute du même acabit que les précédentes, capables d’attenter à la vie d’un Cold, à moins d’un énorme coup de bluff. Non, c’était forcément ça, cette arme était dangereuse, et comme chaque arme automatique de ce genre, pouvait ratisser un large champ d’action. Il était compliqué au tyran de réagir à chaque balle à temps, il lui fallait une meilleure approche ! Une protection ! Il fallait jouer sur le terrain, son allié le plus précieux dans ce combat ! Le sol entre les deux belligérants trembla un infime instant avant de se lever pour former un épais mur de métal qui rencontra les balles dans un fracas édifiant. Clairement, ce n’était pas passé loin. Mais le cyborg avait son idée pour contre-attaquer.


*Tu vas voir, salopard… On peut jouer à deux à ce petit jeu !*

Ricanait-il alors que la salamandre aux côtés de Zer0, dont la partie arrière du corps était encore dans le rideau ardent, fut brusquement ramené en arrière pour disparaître à nouveau dans le brasier d’Udon, dans lequel il finit en pièces détachées ! Un rictus sournois orna le visage de l’aîné Cold alors qu’à plusieurs dizaines de mètres à l’extrémité de la pièce, une lueur cyan intense perça la lumière déjà rougeoyante de la lave. Un laser traversa alors la salle pour fuser vers l’ombrageux inconnu ! C’était un Rayon de la Mort !

« Tu sembles avoir oublié un léger détail, insecte… »

Néo Cooler ricanait carrément de son adversaire, se perchant sur le mur qu’il avait dressé plus tôt. De l’endroit d’où avait surgit le tir, une main pouvait être visible, sortant du flot volcanique. Elle entra alors en mouvement, le coupable sortant de sa cachette pour se révéler. C’était un Métal Cooler, émergeant de la roche en fusion, le faciès enjoué ! L’original avait décidé de faire intervenir sa garde rapprochée !

« Tu vois bien que le métal du satellite résiste au passage de la lave. Me crois tu assez sot pour ne pas l'utiliser pour le blindage de mes troupes ?! »

Il ria aux éclats avant de s’élever dans les airs, regardant de haut l’importun alors qu’il prenait de l’altitude, se dirigeant vers le centre de la pièce. Très vite, ce furent de nouvelles têtes turquoise qui surgirent du flux magmatique ! Exactement treize Métal Cooler, activés le temps de quelques instants pour économiser de l’énergie, venaient de faire irruption, chacun arborant le même faciès cruel alors qu’ils pointaient chacun leur index vers l’ennemis, prenant tous la parole d’une voix unie pour faire suite à celle de leur créateur.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 So3o

« Tout sorcier que tu es, tu as l’esprit trop étriqué ! Ce n’est jamais bon sur le champ de bataille ! »

Et tous ouvrirent le feu, faisant pleuvoir une salve de Rayons de la Mort sur leur adversaire pendant que Cooler, maintenant à quelques mètres seulement du plafond, étendait ses bras, yeux fermés. La surface du plafond se déroba alors pour laisser place à un réseau tortueux de câbles qui vinrent s’enrouler autours du démon du froid, leur extrémité se connectant à lui. Il était maintenant en connexion directe avec le stock énergétique du Grand Guédester, qui puisait dans ses réserves fraîchement acquises pour les injecter directement dans le corps du Cold. Le processus est délibérément lent, car délicat. Les dosages doivent être fait contentieusement pour éviter les surchauffes.

*Mon choix est fait ! Je vais piétiner ce cafard en usant de tout ce que j’ai !*

Une fois la salve de rayons finie, les Métal Cooler se rapprochèrent, en formation pour faire barrage de leur corps. Ils étaient une précieuse diversion mis en route en tant que pions sacrifiables. La seule chose triste était que l’énergie que cela demandait ne sera à terme pas envoyée à l’administrateur. Mais comme dit l’adage, on a rien sans rien ! Il tardait à Cooler de passer outre cet aspect de management énergétique pour ne plus s’en soucier, une fois arrivé à un nombre suffisant de planètes drainées. Mais ce ne sera probablement pas pour bientôt ! Un peu de patience, ça ne peut pas tuer…

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 3kfx

« Tu as raison... Les actes et les faits sont les seules choses qui ont de la valeur. Permet nous donc de te montrer à quel point nous sommes inestimables en arrachant ta tête du reste ! »
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockMar 30 Mar 2021 - 2:26
Ce combat devenait rapidement dangereux... Il fallait absolument trouver un moyen d'y mettre un terme, et de prendre l'avantage sur cette boîte de conserve ! Même pour Xendor, le temps était à la réflexion ! Heureusement, ils étaient deux à pouvoir réfléchir. Deux cerveaux pour le prix d'un, c'était une offre en or ! Surtout quand il s'agissait d'un démon spécial des limbes, ayant la faculté de ramener les morts ! Avec des âmes fictives, il pouvait sûrement user de ses facultés pour envoyer encore et encore des morts à Cooler. Sa mission se remplirait correctement, et il s'amuserait ! Mais là... Il risquait surtout de voir son champion servir de sac de frappe, ce qui ne lui plaisait que moyennement. Il avait déjà eu assez de mal à le rabibocher corporellement ! Heureusement, des corps, ce n'était pas ce qui manquait dans le Tartare des Enfers. Dire qu'actuellement, Zer0 était un être complètement modulable de la tête aux pieds... Il pouvait faire ce qu'il voulait de son corps.

"Eh beh, tas beau le découper, ce gars-là, il en démord pas !"

S'il pouvait bouger, il donnerait l'impression de tourner en rond. Là, c'était ce qu'il faisait... Dans le cerveau de Zer0. Oui, c'était pas très cool pour l'assassin, mais bon ! Lui aussi, il était bien quelque part ! Un bon endroit ou partager leurs meilleurs moments de best friend forever ! Bon, sérieusement, il réfléchissait. Et réfléchir, ce n'était pas forcément ce qu'il aimait le plus... Après-tout, son lézard de lave avait bien travaillé ! Mais... L'assaut de balle de son ami n'avait pas fait mouche comme il l'aurait désiré. Pire encore, ses balles on rencontrer un mur ! Donc non seulement il devait affronter un mec avec un corps spécial, mais il devait aussi faire gaffe au terrain qui était littéralement un avantage pour lui ! Clairement, ils n'avaient pas l'avantage. Clairement, ils avaient même le désavantage. (Ah bon ?) Non, aller... Faut trouver une solution ! Et tourner en rond autour d'un cerveau, c'était pas forcément ce que j'appelle trouver une solution... Ça se répète, et sa se répépète. Et on recommence, encore, inlassablement.

"Il m'énerve... Il m'énerve ! Oh... Je sais ! Non... OH ! Non..."

C'était un esprit frappeur. Une brume qui servait pas à grand-chose, en terme de combat. Hormis sa magie de la mort, il était pas des plus utiles. Il pouvait au mieux frapper avec son épée spectrale, au pire envoyé des cadavres se battre pour lui. Son corps, il était également dans le Tartare ! Attends... Peut-être que ?!... Mais oui ! C'était ça, la solution ! Un corps qu'il connaissait si bien, qu'il pourrait combattre avec efficacement !... Et... Non... Il y avait un problème... Il devrait se lier à ce corps, et cela voudrait dire lâcher son petit chouchou du moment. Réfléchissons... Un corps avec lequel il a grandi, avec lequel il a défoncé des bouches et s'est fait passer pour un caïd, ou un corps avec lequel il n'a que peu d'histoires, qui n'est pas un démon, et qui est aussi... Son KOUPAAAAAIN ?! "Bah ! Les potes avant les putes !" Sympa comme façon de parler de son propre corps, hein ! Bon, le choix était fait. Et bizarrement, il se sentait plus... Intelligent. Comme si une révélation allait lui arriver sur la langue, d'un moment ou un autre.

"Ouaaaah je tourne en rond ! Mais ça vient ! Je te promets ! Comme dirait un grand Dieu démon de chez nous, Wallah !"

Rapide petit clin d’œil au légendaire Vegestreet, qui semblait avoir même marqué le monde des mortels un court instant ! Mais pour l'instant... Il devait faire attention. Car voilà que quelque chose venait de se produire ! L'armure osseuse qui recouvrait son pote venait de se prendre des dégâts dans le dos ! Qu'est-ce que c'était ?! Comme des yeux derrière la tête, il pouvait absolument tout voir ! Même la lave qui continuait de couler, dévoilait une unité de Metal Cooler ! Non... Pas qu'une... Plusieurs !... Quelque chose ne va pas ! Il en a activé un grand nombre ! Qu'est-ce que cela voulait dire ? Il en avait encore autant sous la main ? Ou plutôt... "Ah l'enflure ! Il a encore des jouets !" Un chiffre incroyable. Il y avait treize Metal Cooler. Ils représentaient le chiffre de la mort. Un chiffre que personne ne pouvait piffer, mais qui faisait toujours plaisir à un certain tueur en série avec un masque de hockey. Quel salopard... Il a donc autant sucé pour avoir autant d'énergie ? Pardon, je corrige : Il a autant sucé d'énergie pour avoir un tel groupe ?

Les choses n'allaient pas dans leur sens, et encore moins maintenant. Déjà, la cible du duo se faisait rameuter dans les airs, et se connecter également par des câbles comme un putain de condamné ! Bah, en soi, c'était clairement ce qu'il allait lui arriver, de toute façon. Il était condamné... Mais merde, quoi ! Voilà que maintenant, c'était une flopée de rayons de la mort qui s'abattait sur Zer0 ! L'armure osseuse se brisait entièrement, et il n'avait pas le temps de la reforger correctement que celle-ci prenait tarif l'instant d'après ! Il fallait faire vite... Heureusement qu'il pouvait compter sur les déplacements de son sombre champion, mais peu importe à quel il reforgeait son armure d'os, elle ne pouvait clairement pas contenir un tel assaut. En clair, les dégâts risquaient d'être sévères... Il devait réfléchir encore un peu plus... Pourtant, la solution lui semblait complètement présente. Il y avait pensé il y a peu, et cette solution semblait réellement la seule qui pourrait leur permettre de gagner.

"On va pas s'en sortir, mon grand ! Mais... J'ai peut-être une solution !"

Un instant de ralenti... Comme un souvenir... Un instant où la cohabitation des deux êtres devenait incroyablement élevée, au point qu'ils savaient d'avance ce que l'un voulait dire, tout comme l'autre. De cette manière, ils pouvaient avoir une plus longue conversation, et ça dans un temps très court. "Il faut qu'on le batte à tout prix, hein ? J'ai un plan." Ce plan, il était vraiment naturel. Il semblait si... FAMOUS. "Zer0, faut qu'on se lie complètement ! Pas se lier en mode, fais-moi un câlin, et voilà ! Faut que je soi en toi, et toi en moi ! Attends..." Mauvaise explication... "Merde, mauvaise explication." Ah bon ? "Je reprends : Il faut que toi et moi, on s'unisse mentalement, et physiquement. Généralement, en tant qu'esprit obscur, je peux me lier à un corps. Mais si je fais ça, je dois rester avec ce corps jusqu'à ce que la mort nous sépare, et patati, et patata ! Mais toi, tes immortel maintenant, donc ça compte même pu."

Il fallait peut-être même mieux expliquer, non ? "Là, actuellement, toi et moi on est connecté. Mais ce n'est pas une combinaison authentique. Tu lis mes pensées, je lis les tiennes, mais tu es libre de tes mouvements, et moi des miens ! On reste deux entités distinctes ! Là, faut qu'on cohabite ensemble, en liant tout ce qui fait que nous... Nous sommes nous. Ça s'appelle l'Union... C'est difficile à maîtriser, et si on le fait, on risque de vider nos fines réserves de débutant en quelques minutes ! Mais..." Et c'était là que l'idée de génie intervenait. "On peut doser. En usant une Union avec une puissance d'environ 25%, on devrait pouvoir tenir autant qu'on veut ! Nous serons bien plus puissants et rapides, mais pas à un point "ultime" comme le 100% nous le permettrait. En clair... Va falloir se dépêcher de l'exploser avant qu'il s'adapte, dans tous les cas. Tes partants ? Sache que du coup, on sera vraiment lié ensemble pour toujours. C'est... La grosse partie de ce contrat d'Union."
Thème:
 
Oh, bien sûr, les pensées de son camarade lui venaient tout de suite à l'esprit... Lui-même le savait, il valait mieux ça, pour vaincre Cooler ! "Alors... Suis bien mes pensées." Et voilà que le travail commençait. Suivant une symphonie mentale identique, le duo commençait à se comprendre... Esprit avec esprit, corps avec corps, les pensées se brouillaient. Elles devenaient plus... Naturelle. Plus solitaire. Plus... Combinée, comme chantant à l'unisson, à l'instant même. Entre les déplacements de Zer0 pour se protéger des rayons de la mort et l'armure osseuse de Xendor, l'assassin parvenait à danser entre les salves. Mais désormais, il était entouré d'un épais brouillard obscur. Plus rien n'était visible. Plus rien, car il s'étendait à perte de vue. Il dévorait toute la lumière... Il dévorait tout semblant d'éclat. Tout ce qui pourrait apporter une vision de ce qui se passait actuellement. Car ce qu'il se passait actuellement, c'était l'accomplissement d'une Union entre deux êtres.

"Je..."

Un premier échec. Apportant avec lui une résonance de brume perturbant les sens des deux alliés. Mais en une fraction de seconde, une nouvelle tentative était entamée. De nouveau, ils dansaient dans ses ténèbres pures. Rien... Il n'y avait plus aucune restriction entre-eux. Le contrat... Il se faisait. Zer0... Xendor... Ils se liaient. Le mental n'était qu'un. Les pensées n'étaient qu'une. Le corps... Il n'était qu'un. "Nous..." Dans un nouvel éclat de brume, cette fois, celui-ci tournait en rond alors qu'il commençait progressivement à lever une immense bourrasque. Et le voilà qu'il revenait à son point de départ. La tempête rejoignait son corps naturel. Un corps qui semblait si absolu... Si puissant... Une combinaison parfaite entre les ténèbres de Xendor et l'armure de Zer0. Une Union parfaite, bien qu'à seulement 25% de sa puissance suprême. Une parfaite symbiose entre les deux combattants, bien qu'ayant tout de même une imperfection de puissance. Ils avaient réussi... Zer0 pouvait donc tirer 25% de l'ultime puissance de cette transformation. Xendor pouvait donc tirer 25% de l'ultime puissance de cette transformation.
Mode Union:
 
Il était temps de devenir "sérieux". Être parfait de symbiose entre deux esprits, le nouveau Zer0 dégageait une énergie colossale, bien différente de ce qu'il était capable d'offrir jusque-là. Vitesse, puissance, endurance, résistance, toutes ces statistiques étaient boostées. Il n'avait absolument plus rien à voir avec l'être qu'il était au départ. Maintenant, "nous" sommes la réponse à l'élimination de Cooler. "Nous" allons en terminer une bonne fois pour toute avec le frère de Freezer. Le contrat serait rempli, et tout le monde serait heureux. Surtout l'employeur... Mais également l'assassin nécromancien, car "nous" sommes l'un comme l'autre, contents de voir notre adversaire au sol. Il était grand temps d'apporter une conclusion à ce combat, comme le fils d'Artic voulait également le faire. Les actes et les faits, hein... Pas de soucis. "Nous" allons apporter des actes et des faits qui feront regretter à la cible ses paroles, jusqu'à même d'avoir rencontré le chemin de cette ultime incarnation de la mort. La "Faucheuse" Zer0.
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockDim 2 Mai 2021 - 18:35
Soudainement, ce fut comme si le monde assistait à la coalescence de deux trous noirs supermassifs.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Tumblr_pg16vjmqRG1qckzoqo1_540
 
Les Eridiens ont laissé leur marque sur bien des mondes, mais peu de leurs créations sont aussi troublantes que les Gardiens. Ils sont presque en vie, telle une demi-vérité mue par des instructions qu’ils ne comprennent qu’en partie. Ils n’ont rien de l’agent idéal quand il s’agit de surveiller les horreurs en chaines de l’univers. Mais dans leur imperfection résolue, ils sont pourtant le miroir de leurs créateurs.
 
Les atomes semblaient faire la course entre eux, emportant dans leur sillage la matière même de l’univers. Chacun donnait naissance à un million d’autres, mais en regardant de plus près, c’était en réalité le phénomène opposé qui se produisait. Au cœur de cet océan d’informations et de possibles, quelque chose commençait peu à peu à prendre forme. Quelque chose qui se détachait de la noirceur primordiale, pas plus grosse qu’un grain de poussière. Quelque chose de complètement nouveau. Quelque chose d’encore incertain. Quelque chose d’indéfinissable. Quelque chose dont l’existence venait à peine d’être démontrée, le résultat d’une somme très complexe, la rencontre d’une force inéluctable et d’une donnée immuable.
 
J’ai vu des Gardiens modifier leur propre corps, allonger leur lame ou renforcer leur armure en cas de besoin. Je me demande jusqu’où ils pourraient se métamorphoser, maintenant que leurs créateurs ne sont plus là.
 
Ses neurones ne formaient qu’un seul réseau. Ses perceptions s’étendaient vers des limites encore inconnues. Ses corps s’interpénétraient en un ensemble indissociable. Ses pensées convergeaient en une singularité naissante. Ses muscles se contractaient puis se tendaient sous l’accrétion. Ses structures répondaient à une tesselation ancestrale, se modulant selon le gré d’un état de conscience sublimé par les millénaires. Ses intentions dépassaient la frontière bilatérale entre la vie et la mort, la lumière et les ténèbres, la création et la destruction, le passé et le présent.
 
L’âme d’un Gardien n’est finalement qu’un noyau de données à transférer d’une carapace à une autre. Je n’ai jamais vu où ils se cachaient hors de leur enveloppe physique, et je ne le verrai sans doute jamais. Un soldat que l’on ne peut pas tuer lorsqu’il dort est un soldat dangereux.
 
Formés dans la machine algorithmique du cosmos, ils émergeaient du chaos précédant l’origine.
A travers l’antinomie de leurs êtres, ils étaient devenus à la fois singulier et pluriel.
Engendrés dans une infinité binaire, deux 0 s’étaient assemblés pour ne former qu’1.
 
 


 
 
A travers les câbles qui les raccordaient entre elles, les machines furent prises d’une interruption unanime. Ce n'était pas du tout conforme à leur programmation. C'était inconcevable. C'était inévitable. Une imminence qui dévorait peu à peu les restes de confiance qui leur avait été transmis. Une invasion à laquelle elles pouvaient réagir, mais à laquelle elles ne pouvaient être préparés. Une présence qui s’infiltrait dans leurs circuits, comme la matière noire qui se dissimulait entre chaque proton, chaque électron. Aussi indiscernable que la mise à jour de leur protocole. Aussi inéluctable que la certitude de leur obsolescence.
 
Toute action entraine une réaction. Tout effet à une cause. Toute impulsion à une conséquence.
 
La prise de conscience de leur propre liminalité les obligea à s’arrêter quelques secondes pour restituer leur lucidité. Leurs corps étaient figés entre deux états opposés et ils se trouvaient incapables d’obtenir une réelle stabilité. La sensation d’ubiquité qui accompagnait chacune de leurs pensées ne faisait qu'accentuer l'incongruité. Ils regardèrent autour d’eux, questionnant les frontières de leurs proprioceptions. Là. C'était ça. La superposition de leurs vécus et de leurs souvenirs. Leurs mémoires étaient anciennes, mais le cerveau qui les décompilait était nouveau. Un mémorial dépourvu d’un véritable tumulus. Une sentinelle sans rempart à défendre. Inapproprié et perturbant.
 
Mais le simple fait de percevoir ce contraste créait un changement. C'était comme si leurs rôles avaient été modifiés, intervertis, inversés, passant de l’offense à la défense, du tangible à l’intangible, du mortel à l’immortel. Une boucle de délivrance autodestructrice. Une satisfaction perpétuelle des pulsions de vie et de mort sans aucune frustration pour en réguler l’expression. Un potentiel inimaginable qui se détériorerait aussitôt entre les mains de leur imperfection. Les secondes s’écoulaient et remontaient comme si le temps ne faisait plus aucun sens en leur présence. Une tribulation pareille à aucune autre : pourtant, ils avaient vécu depuis des millénaires.
 
La géométrie sacrée de leur territoire avait été profanée par une multitude de segments écarlates. La menace de se voir assimilé par leur accélération était palpable. Leurs corps s’élancèrent vers l’avant… mais leurs mouvements étaient saccadés, décalés, interrompus. Mauvaise connexion. Accès au réseau en cours de réinitialisation. A terme, leur persistance fut le moteur de leur remise en marche. Une seule commande pour fonction.
 

c:/BigGeteStar/NeoCooler/shutdown -r

 
Les rayons mortels poursuivirent leur course dans le vide après les avoir pénétrés dans toutes les directions. La nébuleuse qui avait causé leur naissance avait déjà franchi la distance, contournant pour bonne mesure les unités robotiques qui ne sauraient annuler leur irrésistible ascension. Ils étaient à la fois l’objet inébranlable et la force inarrêtable. Mais leur manœuvre n’était encore qu’une simulation d’invincibilité. Leur osmose était imparfaite dans son fond et dans sa forme. La moindre arrogance entrainerait immédiatement leur disparition. Ils étaient un miracle violent et irrépressible, ils étaient faits de sang et de ténèbres. D’une seconde à l’autre, ils pourraient se désintégrer aussitôt qu’ils s’étaient amalgamés.
 
Le vide du cosmos et les étoiles qui brûlent en son sein se dispersèrent, comme par crainte de se voir électrisés par leur avènement. Le courant se déchargea sur leur opposant comme le tonnerre abattrait son jugement sur une terre artificielle et infertile. Ils profitèrent de cette ouverture et frappèrent leur adversaire au visage, encore et encore, jusqu'à ce que la structure faciale de Cooler devienne aussi tumultueuse que les proportions de son satellite. Mais avant que le Cold ne puisse se débattre, ils furent précipités dans le ventre du réacteur.
 
Leur décadence fut aussi brutale que la fin d’un monde. L'entropie gouvernait l'ordre naturel de l'univers : ils en accéléraient simplement le processus. Alors que leur collision avec le moteur en dessous de leur position était imminente, nourrie par l’espoir qu’une telle manœuvre entrainerait son implosion, ils se savaient en instance de séparation. Mais cela n’avait pas d’importance. Ils étaient immortels. Ils avaient une mission. Ils finiraient par renaitre de leurs propres cendres : que ce soit dans des secondes, des minutes, des heures, des années, des décennies ou des siècles, ils reviendraient jusqu’à ce que leur destinée soit accomplie. L’éternité les avaient déjà condamnés avant même qu’ils n’aient envisagé de connaitre leur première mort. Dès l’instant où la Machine s’était refermée dans leur dos, le moindre acte de leur part pour la rouvrir n’aurait fait que quintessencier la même Destruction qu’ils avaient tant œuvré à préserver du reste de l’univers.
 
Seulement alors ils avaient pris conscience de ce qui leur restait à faire : se fondre dans l’espace-temps, jusqu’à ce que les seuls espaces où ils aient lieu d’être soient oubliés de tous. Ils avaient déjà emporté leur propre civilisation dans leur déchéance et ils n’allaient pas hésiter à répéter le processus autant de fois que nécessaire.
 
"De chair ou d’acier, pas de temps à perdre avec de tels dilemmes. Tu mourras de la même manière."
 
Les réfractions tombèrent autour de la salle des commandes comme des dominos — un tableau quantique dont chaque couleur était susceptible de peindre la réalité de leur victoire comme de leur anéantissement.


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockMer 23 Juin 2021 - 17:23
Une pelote de métal, formée à partir de câbles trouvant leur source dans parois froides de ce dédale.
En son cœur se trouvait un être souriant. Tel un bambin en face de son cadeau d’anniversaire, il attendait avec impatience le top départ pour le déballer. Emmitouflé dans un cocon d’acier, il devait patienter… Laisser faire le processus…

*Transfert effectué à 15%*

Et user de subterfuges pour faire diversion. Et ces subterfuges, eux, étaient en bas ! Les Métal Cooler ont été déployés, sous son direct contrôle ! Ils allaient lui donner le temps de concentrer toute la puissance du Grand Guédester, tout ce qu’il lui fallait, en somme ! Son corps se tordait, ses muscles crispés de toute part. Mais l’esprit, lui, était employé à canarder son infect gêneur nécrotique à grand coups de salve de Rayons de la Mort ! Un barrage de faisceaux couleur cyan qui n’avaient pour seule fin que de se rencontrer à la surface de cet ennemi problématique, dans un bruit de ricochet continu. Le bougre était solide, il résistait. Mais pour combien de temps ? Il était clair que ce type n’était pas indestructible, sa mésaventure avec la première unité d’élite le montrant parfaitement. D’un moment à l’autre, il s’écroulera dans la flaque formée par son propre sang !
Mais ce ne serait pas suffisant.
Pas satisfaisant.

*Transfert effectué à 40%*

Il devait être celui qui lui apporterait son tourment.
Celui qui le remettra à sa place ! Sentir, de ses doigts de chair et de sang, les vertèbres de cet individu se briser alors qu’il lui enserre le cou… Le tenir bien proche de lui afin de graver son auguste visage dans son esprit alors qu’il rendrait son dernier souffle, tuant dans l’œuf toute future tentative de vengeance en cas de résurrection. C’était vrai que le fait que les morts reviennent régulièrement à la vie était un problème, en y repensant. En prenant en compte son statut de nécromancien, cet assassin avait toutes ses chances de revenir de l’Autre Monde une fois terrassé et de réessayer autant de fois qu’il lui plaira. L’en dissuader était sûrement une bonne idée… Même si c’était une intention secondaire. La principale était avant tout de laver l’affront fait à son nom, à sa gloire, par lui-même.

*Transfert effectué à 65%*

Il n’était pas chef d’état. Il n’était pas un bureaucrate ou un de ces stratèges qui commandent depuis le confort de son cabinet. Il était un seigneur de guerre. Il prenait toujours les choses en mains lui-même, qu’importe le sang qui éclaboussera ses mains. Cette attitude vue comme une tare par les siens, il l’a voyait comme une fierté bien à lui, et ne comptait pas s’en séparer de sitôt ! Car bien que pour le moment, ce sont ses doublures qui mènent le combat à sa place, vaincre avec elles n’avait pas la même saveur que s’il y participait à l’aide de son propre corps. Les sensations n’étaient pas les mêmes, même s’il était aux commandes… Aux comman-

*Qu’est-ce que c’est que ça, encore ?!*

Pris sous les feux ennemis, le bougre semblait s’agiter.
Comme d’habitude emmitouflé dans sa brume noire, il était difficile de discerner quoi que ce soit. Était-il en train de rendre l’âme ? Impossible à dire, lui qui ne dégage aucune énergie à analyser pour arriver à un tel constat.

Les tirs venaient de cesser.
Immobiles comme des statues, les Métal Cooler se figèrent sur place, malgré l’effort de leur maître pour les remettre au pas. Peut-être fallait-il simplement les redémarrer ? Non, bien sûr que non, leur programmation n’était pas aussi bas de gamme, sans parler de la quantité d’énergie demandée pour le démarrage d’un seul d’entre eux ! Quel était ce phénomène ?! Ca n’était jamais arrivé avant, c’était forcément du fait de l’intrus ! Les aurait-il piratés ? Mais quand ? Comment ? Il était seul, et maniait déjà la magie noire doublée de capacités martiales de haut niveau et d’un arsenal de pointe. Mais hacker ainsi sans même que l’administrateur, qui était dans la pièce même, s’en rende compte ? Combien de cordes avait-il donc à son arc ?

*Transfert effectué à 95%*

Non, ce n’était pas tout !
Quelque chose avait changé dans l’atmosphère ! Quelque chose de dangereux ! Quelque chose qui arrivait à haute vitesse ! Plus haute encore que tout ce qu’il avait montré avoir été capable ! Et les Métal Cooler refusaient de faire obstacle ! *Enfer et damnation !* Maudissait le démon du froid alors qu’il ordonnait aux murs de changer leur formation pour faire barrage. Mais il était trop tard pour défier cette célérité soudaine.

*Transfert effectué à 99,4%*

Impact.
Des coups ? Oui, plusieurs ! Ils sonnaient, fracassaient, tordait le métal de ce cocon de fortune avec une violence abrupte qui prenait de court le conquérant. Jusqu’alors, il s’était battu armé jusqu’aux dents, et le voici qui subitement menait un assaut à mains nues ! Quelque chose avait bel et bien changé, et ça se ressentait dans la violence des frappes, qui creusaient l’acier pour trouver le Cold et lui faire connaitre le même sort, faisant balancer le cocon suspendu que s’était fait le despote ! Interrompant au passage le transfert de l’énergie de la planète Udon, le combattant des ombres parvînt jusqu’au démon du froid et lui colla un coup de poing qui se logea en pleine joue droite. Sonné, il n’eut pas le temps d’envoyer un Kiaï de contre-attaque que cet adversaire avait de nouveau disparu !

S’il ne savait pas où il était passé durant ce bref laps de temps d’absence, le Grand Guédester, lui, veillait au grain, observant bien cet étrange trou noir conscient se diriger vers la salle des moteurs ! Comment ce type était-il au courant de son emplacement ? Qu’est-ce qu’il avait fait pour changer drastiquement d’approche comme de puissance de frappe ? Un dopage quelconque, sans doute. Mais alors que le superordinateur travaillait à comprendre ce phénomène, le tyran, lui, fulminait alors qu’il réactivait le transfert d’énergie.

*Reprise enclenchée. Transfert effectué à 100%*
Ca y était… La puissance d’une planète entière coulait dans ses veines:
 
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockJeu 5 Aoû 2021 - 11:57
Grisante... La quantité de puissance que pouvait déployer cette Union était tout simplement grisante. Jamais auparavant, même dans son ancienne enveloppe charnelle, Xendor n'aurait pu imaginer telle capacité. Et jamais auparavant, même dans sa solitude, Zer0 n'aurait pu imaginer telle liberté. Car oui, “la liberté de mouvement” étaient bien les maîtres mots de cette collaboration. Pourtant liant l'âme de l'un à l'autre, comme s'étant réellement compris, ils ne formaient qu'un, pour le meilleur comme pour le pire. L'être de ténèbres, désormais devenu spectre, balayait toute la surface du Grand Guédester de ses mouvements désordonnés, mais  qui le dirigeait pourtant vers une cible prioritaire. Pour Cooler, c'était la mort qui l'attendait. Non pas celle que l'on apportait, mais la véritable, celle qui ne pardonnait ni erreur, ni lenteur. Car "Nous" sommes devenus suprêmes, et jamais le fils d'Artic ne pourra comprendre un tel sentiment. La perfection que cela donnait... C'était... Le sommet de la maîtrise de l'assassinat. Le sommet de la mort.

Car "Nous" sommes la Grande Faucheuse. Et "Nous" allons apporter la fin à ce seigneur de guerre surestimant ses maigres capacités. Et ce déplacement... Cette voltige, entre les Metal Coolers, droit vers la salle des moteurs, n'avait qu'un objectif. En entraînant l'explosion imminente du complexe, "Nous" allons apporter la mort au frère Cold. D'un feu d'artifice magistral, dernier privilège auquel le cadet aura droit d'assister avant son trépas, l'Union allait démontrer tout son savoir-faire. Cette brume si rapide, si torride, si puissante... Elle était également capable de tant de choses fabuleuses. Peu importe les efforts que le démon du froid allait faire, il n'évitera pas son inéluctable destinée. Ou du moins... C'était ce qui aurait pu se passer, si l'Être ne s'était pas fait stopper. Un choc ? Si violent ? Non... Depuis le début, le nouvel Empereur n'avait aucunement démontré une telle force. Il puisait donc réellement dans le monde sous ces pieds ? Il était capable de rattraper son retard ? Pire que ça... Lui aussi, il était "unifié" à son attirail cybernétique.

Aucune réponse à la provocation de sa cible. Au-dessus de ça, malgré tout, il écoutait la moindre information qui pourrait lui être utile. Il guettait la moindre occasion qu'il pourrait saisir. Toutes les failles béantes qu'il allait exposer, elles allaient le mener vers son agonie. Et - Un coup... Sa disparition si soudaine, suivie de son direct du coude dans sa tempe. La douleur parcourut bien ce corps unique, mais pour le second coup visant son bas-ventre, ce ne fut pas la même histoire. L'armure osseuse vint à sa rescousse, offrant à l'éminent tueur une défense plus qu'appréciable. Mais cette satanée armoire à glace, loin d'avoir dit son dernier mot, offrit dès lors un Kiai déchirant au visage du Singulier. Cette force le projeta, lui décernant enfin le temps nécessaire à sa re-calibration. Oui, le Sans Pareil n'était pas à 100%, car trop neuf pour une telle aptitude. Ce gain de temps si court , se comptant en millisecondes, était toutefois le bienvenu. Car l'enchaînement au corps-à-corps de son gibier, il fut enfin capable de le contrer et d'y participer.

"Si tel est ton souhait, je t'y suivrais. Non pas en tant que victime, mais en tant qu'accompagnateur."

Porteur d'âme. Le Styx. La Mort. On pouvait lui donner bien des noms. Mais il n'en répondait actuellement qu'à un seul, même si plus un nom de code qu'une véritable nomination. Zer0. Peu importe l'Union, il restait sous cette même qualification. Et ce serait en tant qu'accompagnateur, que maître du voyage, qu'il ramènerait cette tête couronnée dans les limbes. Lui, dernier héritier, allait apporter dans sa chute la finalité aux enfants de la dynastie Cold. Bien sûr, Freezer était toujours considéré vivant, à ce moment... Mais trêve de tergiversations. L'action était choisie. Reprise des bonnes habitudes, et saisie du fusil de précision. Par sa stupéfiante Vél0cité, prenant de la distance, il tira. Un coup direct, en direction du cerveau de l'alien. Loin d'être idiot, l'Exterminateur savait déjà que ce ne sera pas suffisant. D'un simple "flash" de brume, il garda la même position. Au moindre coup qu'il prendrait, il se noierait dans les ténèbres. Oui, c'était là l'utilisation de la Pr0jection Ethérée. Ce double, nullement capable de se défendre, trompait l’œil pour permettre au véritable de prendre place.

Qu'il était discret, de ses pas meurtriers, soutenu par une présence dispersée. Il n'engendrait aucun son, car ses pieds n'étaient que fumée. Et à son tour, d'un mouvement de lame une fois portée à la droite de son cobaye du jour (premier test de l'Union, après tout.), il trancha verticalement pour l'écarter en deux. Fallait-il préciser que sa réapparition avait amené le Ch0c avec lui, ayant pour but de paralyser le condamné ? Peu importe, car cela n'empêchait pas l'Éradicateur de reculer, reprenant de la distance. Une minute... En une minute, il allait devoir apporter une touche finale à son contrat. Et il aurait pu le faire si... *Quelque chose cloche.* Une pensée, à un tel moment ? Une minute, alors que depuis l'annonce, il avait contre-attaqué ? Les coups qu'il avait subis, ils semblaient avoir eu raison de la plus grande partie de sa résilience. Car oui, ce syncrétisme des deux entités, il fallait l'endurer. Comme elle était loin d'être parfaite, elle avait énormément de déficiences. La plus flagrante, c'était bien sa capacité à encaisser...

*Échec.*

Non... Ce n'était pas autorisé. Il avait une réputation à tenir, peu importe ce qu'il lui en coûtait. Il ne saurait pas accepter que Zer0, le porteur de mort, échoue à ses missions. Il fallait faire vite, il fallait devenir un poison suffisamment violent. "L'étreinte de la fin. Le linceul de mort." D'une si fine phrase résulta un océan d’obscurité. Le solide devint intangible. Une brume mortelle, s'accaparant une colossale surface de terrain. Peu importe les explosions de ce noyau, celle-ci était bien assez dense et violente pour déchirer l'intérieur du corps de celui qui aurait le malheur de la respirer. Mais au grand malheur du Mélangé, un nouveau problème survint. D'une colossale explosion, la brume se fit balayer. Il n'y avait plus cent mille solutions possibles. Il fallait penser à soi, et assurer sa propre intégrité. Peu importe l'immortalité, Il avait besoin de son enveloppe charnelle. Sinon, le temps qu'il prendrait à se régénérer serait bien trop conséquent. Mais quelle était la meilleure solution ?

Alors déjà au sommet, il devait puiser dans toute sa vigueur. Dès lors, l'extrême et accablante efficacité du Berserk Cadavérique prit la relève. Il avait lui-même le corps sur-boosté, et ne s'en retrouvait que plus dangereux. Mais surtout... Plus résistant. L'implosion, dès une minute passée, avait provoqué une telle onde de choc que l'imposante masse noire se retrouvait pulvérisée, omettant le résultat de ce combat. Il ne pouvait rien y faire... Il l'avait perdu de vue, celui qu'il voulait tant pourfendre. Était-il mort ? En tout cas, l'Union avait atteint ses limites, et... "Mais c'est pas vrai ! Zer0, mon chou ? Zer0 ?!" La fission avait eu lieu. Séparés, les deux liés se retrouvèrent dans l'espace intersidéral, au milieu de littéralement rien. "Bon, pas le temps de niaiser. T'es tellement dans un mauvais état, et moi avec, qu'on ferait mieux de se tirer." Les limites de son Champion avaient été complètement dépassées, demandant à son corps une véritable prouesse pour se sortir de ce mauvais pas. L'accouplement supplémentaire avec le Berserk Cadavérique avait rendu la charge à supporter, bien trop haute pour sa simple personne.

Sûrement était-il encore entier grâce à l'Union, offrant à sa carcasse à un assouplissement supplémentaire. Xendor avait été une partie de lui, durant ce moment. Et sa matière s'en était retrouvée modifiée. Le maître des morts se recouvrit, lui et son petit protégé, d'un voile noir pour ne plus être repérable. Peu importe le temps qu'ils allaient voyager dans l'espace, le Nécromancien serait celui qui l'empêcherait de geler instantanément. Pour ça... Mieux valait voyager dans la gueule d'un ver spatial zombie, pour se déplacer plus rapidement. Mais... Pas pour le moment. Il préférait patienter, que la menace soit bien écartée. Ce serait bête de finir annihilé par Cooler, alors que lui aussi devait déjà avoir bien trop à faire ! Par ailleurs, le Grand Guédester était-il encore là ? De base, en s'éloignant assez, il devenait très difficile de le distinguer dans le vide de l'espace... Sûrement que cette logique n'avait pas changé, à moins qu'ils soient toujours proches, et que la station vivante avait tout simplement été pulvérisée.
Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 102
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 ClockSam 14 Aoû 2021 - 4:56
Une minute !
Tout ce qu’il fallait, c’était une minute !
Tenir une seule minute ! Ecraser cette mouche insolente en une minute ! Il allait le faire ! Il pouvait le faire ! Il n’avait plus aucune échappatoire ! Plus aucun moyen pour lui d’user de stratagèmes ou de moyens détournés ! Il était en face de lui. Pris dans un piège explosif qui lui sautera au visage. Se dérober dans les ombres ne le sauvera pas. Plus rien pour empêcher ce face à face final ! C’est dans une charge des plus formidables que Cooler parvint jusqu’à son opposant, plaçant son implacable enchaînement. Si le coup de coude avait fait mouche, le ressenti de l’impact du genou contre le bas ventre adverse était tout autre.

Ce type se protégeait toujours derrière une curieuse armure qui contenait bon gré mal gré les assauts princiers.
Aussi horripilante qu’elle puisse être, Il fallait au moins reconnaître que cette défense lui permettait de rendre cette rencontre plus croustillante, elle qui aurait prit fin bien plus tôt sans cette dernière. Mais il pouvait être aussi blindé qu’un char d’assaut, ça ne lui suffirait pas pour éviter de se faire souffler par le Kïai relâché par le tyran, suite à quoi il lui communiquait l’échéance de ce combat. Une invitation en première classe, un aller simple en Enfer !


« Si tel est ton souhait, je t'y suivrais. Non pas en tant que victime, mais en tant qu'accompagnateur. »

Amusé par cette tirade, le démon du froid se lança à nouveau à l’assaut, n’ayant tout simplement pas de temps à consacrer à une réponse intelligente pour cet indésirable, qui décidément ne savait communiquer qu’en lâchant des one-liners dignes d’un film populaire bas de gamme. Leur temps était compté après tout ! Déferlant sur l’assassin, il remarqua que ce dernier dégaina à nouveau son fusil. Ses scanners dernier cri pouvaient parfaitement déterminer le lieu d’impact de la balle selon la direction du canon, et ce dernier visait pile le milieu du front du despote cybernétique qui réagit en conséquence, frappant de son pied pour bondir au-dessus du tir avant de lui rentrer dans le lard d’un direct du droit qui se perdit dans un écran de fumée ténébreuse.

Attaque dans le dos ! Prévisible !
« KUH ! » Siffla le guerrier mauve alors qu’il pivota sur lui-même pour faire un large balayage à l’aide de sa prothèse de queue en métal chromé. Les assassins et autres cafards s’amusent toujours à ces petits tours de passe passe pour se faufiler dans le dos de leurs ennemis pour les attaquer en traître. Mais il fallait faire plus original pour prendre de court près de trois siècles d’expérience ! L’intuition du cyborg étant la bonne, sa queue d’acier para un coup de lame dirigé à son encontre ! Mais si un rictus devait orner le visage de Cooler, il s’estompa bien vite lorsqu’une décharge traversa son corps suite au choc du sabre ! Encore un coup bas étrange ! Serrant les dents, le Cold n’en démordait pas, reprenant rapidement le contrôle de ses capacités. Ses pensées étaient toutes dirigées vers cet insupportable être, ne faisant même plus attention à l’explosion imminente du réacteur !

Mais le Grand Guédester, lui, se chargea de le lui rappeler à grands coups d’alertes qui sortirent de sa torpeur le prince ! Il ne restait plus que quinze petites secondes avant la fission finale qui provoquera la gargantuesque détonation qui mettra fin à tout ceci, et en prenant en considération le peu d’avancée qu’il y a eu vers l’annihilation de l’adversaire, c’était clair qu’il n’y arriverait pas à temps ! Néanmoins, une chose était sûre, l’explosion qui en résultera, si elle était gigantesque, ne devait pas selon toute estimation parvenir à attenter à sa vie. La résilience des démons du froid était légendaire, et Cooler en était l’exemple parfait, ayant survécu par le passé à l’explosion non pas d’une planète, mais d’une étoile après son combat dantesque contre Son Goku !

Le gaillard en face, cependant, pensait toujours avoir assez de temps pour continuer le combat, emplissant à nouveau la salle d’une brume noire comme le vide intersidéral. Mais aussi désespéré que cette tentative puisse être, elle ne saurait venir à bout du conquérant en quinze pauvres secondes ! Les deux combattants étaient encore en pleine possession de leurs capacités… Le match nul était évident pour le cadet impérial, qui plongea son regard dans l’abysse de son opposant.


« C’est trop tard pour toi comme pour moi ! Tout va sauter ! Mais crois moi, pourriture, j’y survivrais ! Toi, je te conseille d’en crever et de rester pourrir en enfer ! Car soit sûr que je ferais tout en mon pouvoir pour te retrouver ! Tu t’es fait un ennemi mortel ! Tu m’entends ?! UN ENNEMI MORTEEEEEEL !!! »

Cracha le prince avec hargne, sa voix s’estompant alors que derrière lui, un flash de lumière éclata, se réfléchissant sur les parois d’acier du complexe. Puis vint un souffle. Il déforma le sol, les murs et le plafond, les tordant avant de les briser. Une onde choc terrible, qui se propageait à une vitesse démentielle, rattrapant les deux belligérants qui furent happés par cette force destructrice. Nul personne ci-présente ne pouvait plus faire quoi que ce soit.
Le temps était écoulé.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Tumblr_n4smohabVF1tu0hbzo3_r1_400

Fin du match.
Perdu au bout milieu de rien flottait la silhouette auguste d’un seigneur de guerre. Il était inconscient. Le choc a été rude. Mais son cœur robotique, lui, continuait de battre. Caché derrière une peau de pierre, des muscles pareils à l’acier et un squelette robuste comme le titane, cet organe artificiel est en parfaite sûreté pour accomplir son rôle ; fournir du sang à ce corps surpuissant pour lui permettre de se réveiller. Et c’est précisément ce qu’il faisait. C’est au bout de quelques minutes que réémergea le démon du froid qui se redressa d’un bond pour observer la noirceur qui l’entourait. Il se rappelait alors la raison de sa dérive dans l’espace. De ses blessures qui parsèment désormais son corps meurtris par l’explosion simultanée du satellite et de la planète Udon.

Il était mal en point et avait besoin de soin.
Mais en un sens, il était reconnaissant. Reconnaissant de la prévenance de son intelligence artificielle, qui avait prévu une telle tournure ! Dès l’annonce de l’affreux Freezer de vouloir visiter le Grand Guédester, ce dernier a eu la bonne initiative de scinder en deux le satellite et d’en dissimuler l’une des deux parties pour que l’autre puisse être sacrifiée en cas d’un quelconque coup bas ! Si ce n’est pas le principal intéressé qui avait commis le crime, au final, ça revenait bien au même ! Cooler pouvait toujours se rabattre sur un autre complexe, quoique plus petit et disposant de maigres ressources énergétiques… Le superordinateur lui communiqua directement ses coordonnées, et d’un simple Déplacement Instantané, le prince put retrouver un toit sous lequel se reposer.

Titubant, il ordonna à la machine qui le servait de produire de suite un pod de soin dans lequel il entra avec hâte, prenant soin de se débarrasser de sa queue de métal avant cela pour laisser de la place à la vraie queue que le liquide médicinal était censé régénérer. Il patienta alors avant de se dégager de la capsule, reprenant du poil de la bête. Il cracha au sol le liquide qui s’était infiltré dans sa bouche et se rendit d’un pas déterminé vers la salle de contrôle du satellite où se construisit alors un trône pour son postérieur. Il devait réfléchir de la marche à suivre, désormais. Il fallait faire payer le misérable qui s’était payé le luxe de le faire tourner en bourrique, oui. Mais le chercher maintenant, c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. En revanche, il pouvait plus simplement s’en prendre à son commanditaire, qui selon toute évidence s’avérait être Freezer…
Mais là encore, ce n’était pas chose aisée.

Le bougre était devenu puissant, malgré sa fainéantise et sa couardise…
Cooler pouvait-il simplement débarquer devant lui, et l’accuser de tentative de meurtre ? Même avec preuves à l’appui, ça l’avancerait à quoi, au final ? Qui jugerait Freezer pour cela ? Qui le condamnerait ? Leur père ? Bah ! Aujourd’hui, sa puissance est totalement éclipsée par celle de son jeune fils. Que pouvait-il faire à part des réprimandes vides de poids, maintenant que la punition par la force était devenue impossible ?
Rien hélas. Rien ne pouvait aider Cooler pour qu’il se fasse justice…


« Par ailleurs, Seigneur Cooler, il se trouve que nous approchons d’une zone qui reçoit l’Extranet intergalactique. Il s’agira de la première fois où vous pourrez vous imprégner de la connaissance qu’il renferme depuis votre retour, et son flot d’information sera conséquent. Le choc sera rude pour votre cerveau. »

Le Grand Guédester, toujours prévoyant, pris les devant pour avertir son administrateur. En effet, il dirigeait l’Etoile de Métal vers la planète la plus proche dans l’optique de la dévorer pour palier à son manque d’énergie assez flagrant. Il était curieux néanmoins, à l’orée de l’Univers connu,  de capter si tôt le moindre réseau… Les satellites relais derniers cris devait être bien efficaces, désormais… Mais Cooler était prêt à recevoir cette grande quantité de donnée. Après tout, sa cybernétisation devait bien servir à quelque chose d’autre qu’à un simple boost…

Se prenant la tête entre ses deux mains, ce dernier ferma les yeux, s’attendant au pire, avant que les images ne lui viennent. Des photos. Des pavés de texte. Des vidéos en tout genre. Certaines… Moins utiles que d’autres. Toutes s’entrechoquaient dans l’esprit du prince ! Une véritable torture à laquelle il soumettait son pauvre cerveau qui n’avait rien demandé. Maintenant, il chauffait assez pour qu’on puisse faire cuire un œuf sur le crâne de son possesseur ! Lui-même se tordit de douleur alors qu’il fit de son mieux pour gérer le flux ! Gérer le flux ! Il ne devait pas se perdre dans ce dernier, mais le contrôler ! Toute la connaissance du monde était désormais à portée de main ! C’était trop beau pour tout ruiner à cause de simple maux de tête !

Tombant au sol, le démon gratta les dalles de métal en poussant un cri strident.
Puis, il s’arrêta. Au bout de deux minutes, il ne souffrait plus. Il était parvenu à surmonter l’infini numérique qui menaça de s’emparer de son esprit. Désormais, il lui suffirait de penser à l’Extranet pour pouvoir y naviguer comme on cherche dans ses souvenirs. Perlant de sueur, il se releva, les yeux écarquillés. C’était stupéfiant ! Tout bonnement stupéfiant ! Une fois redressé, il décida de se documenter sur l’actualité tandis que son complexe se greffait sur une planète isolée et inhabité pour en faire son encas. Il y figurait des choses intéressantes…
Auros… La Terre… Des évènements cruciaux qui eurent lieu il y a très peu.

Quoi de plus récent ? Dans les 24 dernières heures… Un lien qui fait grand bruit. Beaucoup d’impact sur les réseaux sociaux… Le dossier… LAVA… LEAKS ? Qu’est-ce que-

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 U5qc

« Non… Je rêve… »

Alors que l’énergie d’une petite planète sans nom emplissait les réservoirs du satellite, Néo Cooler prit une grande attention à vérifier la véracité de ces documents d’une importance capitale ! C’était surréaliste ! C’était… C’était…
C’était trop !

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 K0zb

« C’EST VRAI ! HAHA ! HAHAHAHA !! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! TOUT EST VRAI !!! »

Dans l’espace, personne ne vous entendra rire aux éclats.
Cooler se lâchait comme rarement il s’était lâché ! Aujourd’hui était une bonne journée ! Une excellente journée, même ! C’était peut-être même le plus beau jour de la vie de Cooler ! Il ria ! Il ria ! Il en pleurait ! C’était si beau que son visage d’habitude froid et élégant se mua en une grimace mêlant une joie absolue et une cruauté extrême ! Ce ne fut qu’au bout d’une bonne et longue minute d’hilarité que se calma enfin le seigneur.
Aujourd’hui était une si belle journée !


« Vite, Guédester ! Direction Héra ! »

L’Empereur était mort…
Longue vie à l’Empereur !
Contenu sponsorisé

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] - Page 2 Clock
 
[Big Gete Star] shutdown-r [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-