Partagez
 

 [Big Gete Star] shutdown-r [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 453
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockDim 20 Déc 2020 - 16:45
Dès ses premiers pas sur le sol froid et artificiel de la plateforme d’atterrissage, l’assassin se savait déjà repéré. Une observation qui n’était que peu surprenante : il était tout simplement impossible que l’entité connue sous la dénomination de 'Big Gete Star' n’ait  pu détecter les ondes émises par la capsule spatiale avec laquelle il s’était approché… et si elle ne l’avait pas déjà fait, les couleurs criardes conférées par son mécène ne manqueront pas de le rendre définitivement visible à des centaines d’années-lumière à la ronde. Qu’à cela ne tienne : la carte de la discrétion sera jouée une prochaine fois.

Mais bien avant même que cette pensée ne lui traverse l’esprit, ce dernier avait déjà devancé ses attentes en l’entourant d’une brume nébuleuse — là où il était certain d’évoluer en toute sérénité. Après quoi il se mit à épouser le moindre de ses mouvements comme une ombre, l’air machiavélique, impatient d’assister au prochain massacre perpétré par son fidèle Champion.

"Pas de panique. Nous pouvons nous approcher et observer ! Regarde ! Pif, paf pouf, et nous sommes disparouf !"

Malgré toutes ces fantaisies imprévisibles, le Nécromancien avait saisi l’importance de la mission du Nombre, respectant son modus operanti et lui offrant tout ce qui était nécessaire à sa réussite. L’assassin était reconnaissant d’une telle générosité, mais il était davantage reconnaissant de ne pas faire échouer ses stratégies. S’il avait conscience de la seconde chance inespérée qui lui était offerte, il ne savait pas s’il pouvait entièrement faire confiance à son nouveau financeur pourtant bien intentionné. Au travers des époques, le tueur à gages n’avait eu confiance qu’en sa lame et son intégrité : l’une était de fer, l’autre d’acier. Gagner sa confiance écorchée par les guerres et la solitude forcée n’était pas peine perdue, mais cela allait prendre du temps.






Le 'Big Gete Star', bien que s’apparentant à une planète et considéré comme une étoile, était en réalité une intelligence artificielle contenue dans un petit processeur et enfoui sous des milliers de tonnes de débris, résultat de plusieurs centaines d’années passées à la dérive dans l’espace. Sa superficie comparable à l’actuelle planète Namek serait modelable à souhait grâce à un vaste réseau de machines pouvant agencer sa structure de façon à répartir son volume et modifier sa forme, qu’il s’agisse de suivre un protocole de défense ou de stationnement en orbite. Un rapport non exhaustif de ses propriétés aurait émis la théorie que le 'Big Gete Star' étendrait non seulement sa conscience à l’intégralité de sa masse, mais qu’elle devrait l’accroissement de cette même masse à l’assimilation d’autres organismes artificiels ou naturels tels que des satellites, des vaisseaux, des capsules spatiales ou encore l’énergie vitale des planètes. Une puissance exponentielle que le roi doré de l’Empire Cold voulait éliminer de son plateau de jeu, au risque que sa possession par d’autres membres de sa famille puisse contrecarrer ses manigances personnelles. Pour cela, il lui fallait avoir à son service le savoir-faire d’un seul être, suffisamment furtif pour infiltrer une forteresse aussi impénétrable, suffisamment puissant pour se débarrasser de tous les obstacles rencontrés, suffisamment fiable pour qu’après son passage, l’amas de débris ne soit plus qu’une lointaine préoccupation.

Une épreuve parfaite pour celui qui ne vivait en ce monde que pour trouver toujours plus d’adversaires à la mesure de son talent.

" Défi accepté. "






Le peu d’informations données par Freezer l’avaient préparé mentalement à l’absence d’oxygène, et l’odeur stérile de l’espace ne procura donc aucune perturbation physiologique dans son organisme, ni détresse psychologique dans son cerveau. Quoiqu’il en soit, le manque d’air était compensé par les réserves de son exosquelette… à moins ce qu’il ne s’agisse de son nouveau corps, capable désormais de se passer de son système respiratoire. Pouvait-il encore se considérer vivant ? Une telle question n’avait plus d’importance depuis longtemps : il était mort déjà beaucoup trop de fois au combat, laissant toujours plus de son humanité derrière lui. Seuls les traumatismes restaient, ces mêmes traumatismes qu’il cherchait à faire ressurgir au détour de ses tueries comme pour pouvoir mieux les enfouir encore. Un plaisir coupable, un désir malsain. Un ruban de Moebius voué à ne jamais connaitre de dénouement.

Son nouveau compagnon de voyage au-dessus de ses épaules, Zer0 s’engagea avec confiance dans le dédale qui gardait le cœur de la planète mécanique. Si la lecture des alentours était une compétence, alors le Nombre pouvait être considéré comme un véritable savant en la matière. En l’absence d’autres êtres intelligents contre qui il pouvait mesurer l’étendue de son expertise, ses seuls pouvoirs étaient une connaissance de tous les terrains où il lui était possible d’évoluer ainsi qu’une capacité d’adaptation hors du commun à n’importe quel environnement, même le plus impraticable, surtout le plus impraticable. "L’espace n’est pas moins digne de notre attention que le temps ; étudions le bien, et nous aurons la connaissance du haut et du bas, du loin comme du près, du large et de l’étroit, de ce qui demeure et de ce qui ne fait que passer."

"Cette station est bien étrange !"

De toutes les stations spatiales que le Chasseur ait été amené à visiter, celle-ci était bien la plus singulière. La présence d’une gravité suffisante pour se déplacer au niveau du sol ainsi que la compression des débris abandonnés, curieusement organisés en de nombreuses strates, faisaient l’état d’une intelligence presque invraisemblable pour une création artificielle, comme si le processeur avait suffisamment conscience de lui-même pour attribuer une partie de ses ressources à l’agencement fractal de sa propre architecture. Mais une machine pouvait-elle seulement comprendre ce qu’était le Beau ? Le Nombre en doutait, mais s’il y avait bien une chose que la vie lui avait fait comprendre, c’était qu’il fallait être prêt à remettre en cause sa connaissance des choses en toute circonstance, sans quoi il se retrouverait figé dans une instance du présent déjà passée depuis longtemps.

Au cours de son avancée, une variable sur le détecteur intégré à son casque ne manqua pas d’accaparer immédiatement son attention : encastré dans l’une des parois de verre et d’acier, relié à la structure de métal par quelques câbles épais, reposait un androïde à première vue placé dans un état d’inactivité prolongé. Mais la prudence n’était jamais trop de mise, surtout en territoire inconnu. Par précaution, mais davantage par curiosité, il prit la décision de déconnecter l’automate de ce qui le maintenait en état de stase : se mouvant entre les ombres, sa lame fut dégainée et sectionna les câbles avant même qu’un quelconque réseau de surveillance n’ait pu ordonner une intervention d’urgence.

" Une mort bien soudaine / Avant même de comprendre / Ce qui a bien pu le tuer. "

Mais sans la moindre résistance, un tel acte n’avait que peu d’intérêt, une indulgence vaine tout au plus. Cependant, aussitôt après s’être assuré de la désactivation complète de sa cible, il ressentit plusieurs présences s’approcher de lui : un premier bataillon de sécurité, composé de quatre larges robots semblables à des cyclopes, avec la ferme intention de l’empêcher de mener la suite de sa mission à bien.






L’opportunité idéale de mettre en œuvre les pouvoirs gracieusement mis a disposition par le Maitre des Morts se présentait : tandis qu’il se drapait dans le manteau de nuit qui avait été placé sur ses épaules, une forme similaire à la sienne émergea de nulle part afin de prendre sa place. Une apparition à son image, n’attendant plus que d’être sous son commandement.

" Montre-moi de quoi tu m’as rendu capable. "


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockDim 27 Déc 2020 - 3:18
Le Roi était parti, désormais, sans doute pour retourner auprès de son fils cadet si prompt à contacter des forces le dépassant.
Mais, aussi crucial que pouvait être l’entente avec le dieu Auros, l’aîné, lui, avait besoin de temps pour lui-même, laissant partir devant son père et ses hommes pour se recentrer sur cette nouvelle condition. Désormais en contact permanent avec le Grand Guédester, lui et cet entité n’étaient désormais plus qu’un. Complètement intégré au système en tant qu’administrateur, il avait accès à toutes les données et toutes les capacités de l’astre de métal au cœur duquel il se tenait. En un sens, la structure elle-même satellite était comme une extension de lui-même. Pour autant, cette situation était bien familière au prince, lui qui avait déjà fusionné avec le noyau de la machine il y a de cela des années pour en prendre totalement le contrôle et ourdir sa revanche contre son rival Son Goku.

La seule différence dans le cas présent, c’était qu’il n’avait plus besoin d’un corps entièrement métallique, fait de câbles et de morceaux de ferraille entremêlés, et de ce fait n’était plus prisonnier de la structure comme un malade est prisonnier de son lit d’hôpital. Il avait désormais une liberté de mouvement absolue, un corps surpuissant et un système au potentiel illimitée à son entière disposition ! C’était grisant, plus que jamais. Il était de nouveau maître de son propre destin ! Se tenant dans un siège de métal, le despote se tenait droit, yeux fermés. Concentré, il se donnait à cœur joie dans l’une de ses activités favorites.

Au sein du cyberespace du satellite, il s’adonnait aux simulations de combats pour passer en revue ses compétences. Tout cela se passait en réalité augmentée, dans son cerveau, mais cela avait l’air aussi vrai que nature pour lui. Ainsi, il l’affrontait… Le misérable qui avait fait de sa vie un calvaire. Il pouvait voir sous ses yeux cet insupportable némésis doré à l’accoutrement si détestablement orange vif, et son visage niais dépeint à la perfection par les soins du Grand Guédester. Encore et toujours, il en revenait à lui… Son Goku…
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] V58z

Dans de multiples et dantesques confrontations, ils s’affrontaient dans ce monde numérique. Encore et encore. Une véritable idée fixe. Parfois le Cold remportait l’affrontement, parfois, il se faisait battre… Mais toujours, il recommençait. Quelles chances aurait Cooler à terrasser une bonne fois pour toute ce primate s’il n’arrive même pas à vaincre à tous le coups sa pâle copie ? Telle était la question qu’il se posait lui-même. Mais alors qu’il tenait la tête de ce Saiyan qu’il haïssait tant entre ses doigts, une alerte du système l’interrompit dans son entraînement numérique.

*Allons bon, de quoi s’agit-il ?*

Se demanda le Démon du Froid en son for intérieur, et donc par conséquent à l’intelligence artificielle, qui pour toute réponse lui envoya de bien curieuses images... Un vaisseau. Il s’agissait d’un vaisseau spatial, de facture inconnue, qui s’approchait du Grand Guédester dans l’immensité sombre de ce recoin de l’univers. Visiblement ce n’était pas un véhicule de la flotte impériale…

Et la chance qu’il s’agisse d’un simple voyageur égaré était plus que discutable, au vu de l’endroit où se trouvait le satellite. En effet, c’était littéralement aux confins de l’univers qu’il se trouvait, là où plus une seule étoile n’était visible au loin. Impossible qu’il se soit perdu, l’objectif de l’individu au bord de cette navette était forcément le Grand Guédester. Mais, pourquoi ? Et, comment l’avait-il bien trouvé ? C’était pourtant dans l’optique de se cacher du reste de l’univers que le Grand Guédester s’était réfugié si loin de tout, sans émettre la moindre énergie du fait qu’aucune signature vitale ne pouvait être ressentie à son bord, pas même celle du prince maintenant qu’il fut cybernisé… Une seule solution pouvait être envisagée. C’était la présence de son père et de ses hommes tantôt qui a mis à découvert l’appareil ! Auraient-ils laissé un mouchard derrière eux ? Mais dans quel but ? Non, ça ne ressemblait pas au modus operandi d’Artic Cold. Et il n’aurait aucun mobile à trahir ainsi la confiance de son fils…

Alors quoi ? Serait-ce leur signature énergétique ? Etaient-ils eux-mêmes pistés ? Voilà qui était épineux… Mais… Le comment était une chose, le pourquoi en était une autre. Là, Cooler avait une bonne idée de qui pouvait être derrière cette arrivée impromptue. Qui donc pouvait bien être au courant pour le Grand Guédester et lui en voudrait du mal ? Cette question était vite répondue !
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] N4fo

« Freeeeeezeeer… »

Siffla férocement le cyborg mauve. Qui d’autre que son pitoyable benjamin pour envoyer un laquais voyant coller le train de son frangin, sans doute dans le but de lui planter un couteau dans le dos ? C’était du Freezer tout craché ! Même avec sa puissance divine, il restait le sale gosse gâté qu’il a toujours été, disposant ses sous-fifres aux quatre coins de la galaxie au gré de ses caprices. Qu’à cela ne tienne ! Il pouvait bien lui envoyer son armada entière, pour ce que cela lui chantait, ce nabot albinos n’arrivera pas à faire déchanter le premier né !
Ce sera plutôt lui qui aura une belle surprise pour cette duplicité !

Tout d’abord, Cooler laissa venir à lui ce qu’il s’attendait être le héraut de Freezer. Son vaisseau put se poser sans problème dans le hangar du satellite, vérifiant qui en sortirait par le système de caméra auquel son esprit avait accès. Quelle ne fut sa surprise lorsque tout ce qu’il vit n’était qu’une sorte d’étrange fumée. Qu’est-ce que c’était que ça ? L’œuvre d’un quelconque engin technologique ? Une technique de dissimulation ? Ou bien avait-il littéralement affaire à un être de brume ? Quoiqu’il en soit, cacher son visage ne lui servait à rien, sa présence était déjà remarquée par le prince, qui suivit le parcours de cet étrange brouillard vivant sur ses caméras de surveillance. Pour tout dire, il avait même l’impression que cet intrus se payait sa tête en refusant d’apparaître sous son vrai visage pour répondre de son impudence.

Son insolence ne s’arrêta pas là, puisqu’il entreprit un acte de vandalisme en s’attaquant aux câbles d’une unité Métal Cooler en veille. Pourquoi donc ? Quel était la stratégie de cette créature ? Attaquer à l’aveuglette et frapper tout et n’importe quoi qui lui passait sous la main ? Au sein d’une structure aussi grosse qu’une planète, il en avait pour un bon bout de temps ! Ne pouvait-il pas simplement tout faire sauter comme tout le monde ?


« Où est-ce que tu vas chercher ces énergumènes, Freezer ? »

Se disait à lui-même Cooler alors qu’il faisait l’état des dommages causés par ce mystérieux individu… Des câbles coupés. C’est tout ? Oh oui, il en aurait pour longtemps s’il s’y comptait vraiment s’y prendre ainsi ! Pour faire bonne figure, et surtout lui montrer la futilité de son acte, le prince s’amusa à étendre les câbles sectionnés pour les réassembler, remettant ainsi l’androïde chromé en place. Mais ce ne serait pas tout !

Pour commencer léger, Cooler dépêcha une poignée de garde cyclopéens vers sa position. Oh, il ne comptait pas intervenir en personne. Pas pour le moment. C’était la chose la plus sage à faire : observer ce nouvel ennemi à l’œuvre et amasser le plus de données sur lui pour mieux l’écraser. Il comptait bien jouer avec cet être quel qu’il soit, et une fois brisé, il sera torturé pour qu’il avoue son affiliation avec Freezer. Arrivés face à la nébuleuse brume, les robots déployèrent leurs canons, tirant à volonté sur ce que leurs capteurs percevaient comme une masse noire informe. Cependant, de cette masse venait alors de surgir quelque chose d’humanoïde. Pour autant, la brume était toujours là. Qu’était-ce ? Une sorte d’invocation ? Ne comprenant visiblement pas, le Grand Guédester décida simplement de concentrer deux gardes sur cet apparition, et de laisser les deux autres faire pleuvoir leurs munitions sur les volutes de vapeur. C’était pour le moins divertissant, Néo Cooler ne pouvait le nier.

*Puisqu’il m’a l’air d’humeur taquine, autant nous amuser nous aussi !*

Se dit le cyborg princier alors qu’il portait son attention ailleurs au sein du Grand Guédester. Sur le hangar, plus précisément ! Là où l’importun avait négligemment laissé son vaisseau.

*Commençons par priver cet insecte de ses ailes, il serait fâcheux qu’il puisse s’échapper, huhuh…*

D’un fin sourire, le tyran ordonna au satellite une reconfiguration de sa structure pour compresser le hangar, et avec lui tout ce qu’il comprenait. Le but ici était évidemment de détruire le véhicule de cet être pour empêcher toute évasion de sa part. Entrer ici a été son erreur, et sa punition sera de ne plus jamais en sortir ! Bêtement, il a plongé hors de son élément pour défier Cooler dans le sien. Non, plus que dans son élément… Cooler était littéralement le maître de cet endroit, dans tous les sens du terme. En un sens, c’est comme s’il avait pénétré son organisme, à la manière d’une bactérie entrant dans un corps.
Mais comme pour toute bactérie, il devra se heurter au système immunitaire de celui qu’il envahit.
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockVen 1 Jan 2021 - 10:13
Début de mission ? Okey ! Il était grand temps de s'amuser un peu ! D'ailleurs, ce serait la première fois que Xendor et Zer0 feraient une mission ensemble... Comme il avait équipé son bon partenaire d'une belle robe noire, il était impossible aux yeux adverses de voir correctement le "visage" de l'assaillant. Enfin bon, de base, il avait son masque ! Alors... Qu'allait faire le duo maintenant ? Tout simplement détruire ce qu'ils y trouveraient ! Le Grand Gete Star semblait être un endroit bien étrange... Zer0 avait beau exploser tout ce qu'il trouvait sur son passage, les câbles détruits se reformaient automatiquement par la simple réparation automatique de l'endroit. Voilà que c'était fâcheux... "Il se répare, il se répare ! Allez, courage et montre lui ton dard !" Réfléchissant à ce qu'il venait de dire, c'était mal avisé. "Ton sabre ! Ton sabre, hein ! Essaye un coup d'éclair pour détraquer la réparation !" Cela pouvait-il marcher ? Peut-être. Les appareils électriques soumis à une énorme décharge pouvaient facilement être complètement détraqué... Serait-ce le cas ici ? C'était bien la question !

"Oh, de la compagnie ! Ignore ces ignares, avançons !"

Mais pouvait-il s'enfuir si facilement ? Bien sûr que oui ! L'intérêt devait être porté ailleurs... C'est pour cela qu'en un, deux, trois, paf ! Les portails de l'Enfer s'ouvraient, laissant sortir de ces derniers de nouveaux zombies... Des singes ! Des Saiyans ! Ils attaquaient tous les robots de défense ! En clair, grâce à ça, Zer0 pouvait avancer sans problème. Une trentaine de soldats plutôt forts et décomposés frapper avec violence les droïdes de sécurité de cette base. Une armée immortelle, soutenue par l'impossibilité de souffrir. Oui... C'était devenu un beau bordel. La bataille faisait rage, et notre cher assassin avait toute l'opportunité nécessaire pour avancer sans mal. "Il à l'air d'être bien à fond ce robot ! Tu sais quoi ? Traverse les murs !" Et en accompagnement, le maître des morts utilisés sa magie pour recouvrir son champion d'une armure osseuse. Grâce à celle-ci et l'énergie qui s'en découlait, le contact direct avec le mur provoquerait une explosion lui permettant de repousser chaque particule qui s'approcherait de lui. La seule manière de l'atteindre... C'était du KI de même niveau !

"Nous ne faisons qu'un mon petit traqueur !"

Désormais, c'était la lame de son traqueur de sang qui se faisait recouvrir de brume... Mais pour qu'elle raison ? Car celle-ci prenait de la taille. En clair, cette épée tantôt unique gagnée désormais en puissance. Tel un sabre laser noire, la lame s’allonger par la fusion avec sa propre Hyper Sword. "Déplaces-toi... Déplaces-toi dans les ténèbres absolues !" Les pieds de son champion sanguinaire se faisaient recouvrir d'une épaisse couche de brume. Le sol ? Il ne le touchait plus. En revanche... Il courait dans le vent. Ses pas étaient ainsi silencieux, et il pouvait profiter de l'accélération de l'air ! Sa vitesse de mouvement augmentée de cette manière, significativement... Les caméras du Big Guédester Starlight pourraient-elles continuer à suivre la vitesse de déplacement de ce meurtrier, désormais boosté par la plus sombre des magies noires ? Le Nécromancien avait bien d'autres tours dans son sac, également... Mais il était temps de laisser les commandes à son farouche guerrier de l'ombre...

"J'ai buff ta puissance de frappe... J'ai buff ta vitesse... Et j'ai buff ta défense !... Tu es un tank, maintenant ! Je suis ton DPS ! Si on avait un healer, il se tiendrait en arrière avec son bâton ! Quoi ? Tu connais pas ? C'est le jargon des MEUPORG !" Plus il y pensait, plus il s'amusait ! Qu'allait donc faire ce bon vieux survivant ? Avec les aptitudes déjà craquées de son nouveau corps, il avait droit à un support plus qu'utile ! Sa survie ne faisait aucun doute... Enfin, le seul problème, ce serait pour savoir ce qu'il était advenu du vaisseau. Et ça, même le "bouclier" et "l'épée" ne le sauraient que plus tard ! Enfin bon, lui, il pouvait survivre... Et une solution serait probablement trouvée, non ? En tout cas, il fallait déjà penser au bon final de cette mission. La panique viendrait ensuite. Il y avait tant de choses à faire... Comme trouver une bonne solution pour exploser cet endroit ! L'étoile devait se transformer en supernova, pour qu'il n'en reste plus rien !

'Hey j'ai une idée ! Je me mets tout nu, comme ça ils seront concentrés sur moi ! Attends... J'ai un corps, moi ?"
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 453
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockSam 9 Jan 2021 - 1:11
A peine ses ordres furent-ils commandés que le Nombre fut aux premières loges d’une représentation surréaliste : des brèches dimensionnelles s’ouvrirent un peu partout dans l’étoile mécanique, offrant une vue insaisissable sur les profondeurs du Tartare. Des douzaines de macchabées déversèrent leurs carcasses putréfiées hors des fissures, comme si le Léthé lui-même venait de déborder hors de son cours, prenant la forme de guerriers de l’espace affamés de violence. Le Nombre ne savait pas s'il devait apprécier ou s’attendre à ce renfort impromptu, tant qu'il ne se retrouvait pas incommodé dans la mise à l’œuvre de ses plans.

"Oh, de la compagnie ! Ignore ces ignares, avançons !"

La confusion fut ostensiblement remarquable sur la visière de l’assassin, qui laissa apparaitre un " WTF BRO " éclatant à l’attention de son mécène. Ne voulait-il pas qu’il se lance à corps perdu dans la bataille ? La discrétion n’était plus de mise et quitte à être le détenteur de compétences frôlant la frontière avec le surréel, autant profiter de ces quelques adversaires pour en tester le plein potentiel. Mais l’accomplissement de sa mission prenait le pas sur toute autre tentative de distraction, aussi plaisante à considérer soit-elle : le temps était compté. La capsule spatiale empruntée pour se rendre sur le satellite avait été réduite en poussière par les robots de sécurité qui le gardaient, et les parois couvertes de câbles et autres dispositifs électroniques commençaient à s’agencer en une voie sans issue. L’intelligence artificielle n’avait pas perdu de temps pour réagir à son intrusion, et il allait faire de même pour s’assurer qu’elle ne soit plus jamais en état de nuire.






" Aucune menace formée à mon encontre ne prospérera. "

Le premier et le dernier des avertissements. L'assurance du Nombre était proportionnelle à tous les risques qu'il était prêt à prendre. Son esprit se glissa aussitôt hors de l’astreinte rationnelle qu’il s’était imposée jusqu’alors, pour laisser place à une intuition maitrisée, fruit d’une rigueur implacable dans l’amélioration de ses instincts les plus primaires. Les murs se resserraient déjà autour de lui comme les paumes d’un géant sur un minuscule insecte : mais l’insecte dont il était question possédait un dard bien affûté — selon son bienfaiteur — et — toujours selon ce même bienfaiteur — plus d’une possibilité de faire surmonter les épreuves qui se pressaient à son encontre.

"Intrus repéré. Protocole d’élimination en cours d’exécution."

Un premier garde s’opposa à son avancée, dans toute sa grandeur : il abattit son énorme poing en l’espoir de l’écraser, mais ses doigts se refermèrent sur dans une brume de ténèbres qui eut vite fait de les lui ôter de ses jointures d’un seul coup d’épée. Un second se précipita pour le surprendre, cependant la capacité d’évasion du spadassin était telle qu’il paraissait insaisissable. Le troisième colosse, quant à lui, fit jaillir un épais laser d’énergie de son unique œil en l’espoir de toucher sa cible ; mais il fut aussitôt récompensé d’une balle qui vint se loger là d’où son offensive avait été tirée. Non sans une certaine satisfaction, l’Inférieur à Un fit ainsi faire le constat que sa célérité et son habileté déjà prodigieuses avaient été améliorées grâce au pacte conclu avec le Maitre des Défunts. Ce dernier était sincèrement déterminé à lui conférer des pouvoirs dépassant l’imagination, et malgré les arrière-pensées de méfiance qui préoccupaient son esprit comme une mauvaise habitude, il lui en était gré.

" Hé hé. "

Mais c’était sans compter sur le fait que le meilleur restait encore à venir pour celui qui était en quête des plus grands défis que l’univers puisse lui apporter.

"Il a l'air d'être bien à fond, ce robot !" commenta l’Encapuchonné, d’un ton qui ne pouvait que laisser présager une énième idée facétieuse. "Tu sais quoi ? Traverse les murs !"

Avant même qu’il ne puisse faire ou penser quoi que ce soit, il sentit une émanation prendre possession de ses moindres faits et gestes, non pas pour le restreindre mais bel et bien pour le renforcer d’une protection faite d’une matière aussi inébranlable que l’ivoire, mais aussi sombre que les pans du manteau de nuit dans lequel il s’était dissimulé. Comme l’armure d’un soldat, elle épousait sa constitution élancée et l’ornementait dès à présent d’une robustesse surnaturelle.

"Nous ne faisons qu'un, mon petit traqueur !"

Mais comment voulait-il qu’il puisse faire son chemin jusqu’au cœur de l’étoile sans voir son corps être compressé à l’état d’une particule ? Pour cela, le Nécromancien était capable de miracles qui semblaient pouvoir dépasser ses attentes les plus indicibles. Aussitôt après avoir éludé la charge d’un robot, il sentit une partie de la brume qui l’entourait entrer en coalescence avec sa lame, atome par atome, pour en allonger grandement la portée : cette augmentation temporaire ne semblait pas pour autant être tangible, mais il eut bien fait de constater qu’elle semblait désagréger tout ce qu’elle touchait d’un simple contact...

Quelle était donc l’étendue de ces sombres arcanes dont il s’était retrouvé émissaire ?

Ses muscles se contractèrent alors qu’il virevoltait pour dépêcher ses opposants loin de lui et bondir vers des hauteurs plus sûres : leurs carcasses de rouille et d’acier s’entrechoquèrent les unes avec les autres tandis qu’il se débarrassait d’elles avec une indifférence froide et mortelle. Cependant, leur élimination ne fut que la première étape du protocole d’élimination mis en place par le Big Gete Star : le double de gardes se manifestèrent, puis des lasers furent tirés dans toutes les directions possibles et imaginables afin de le prendre en poursuite.

Garder son sang froid dans une telle situation allait s’avérer fondamental s’il voulait s’en sortir vivant. Mais n’était-il pas déjà au-delà de toute notion de vie et de mort, selon ce que son bienfaiteur lui avait énoncé ?

"Déplace-toi... Déplace-toi dans les ténèbres absolues !"

Ses jambes semblaient peu à peu touchées par le même phénomène, prenant une allure nébuleuse et le faisant se mouvoir comme s’il était aussi abstrait et inconsistant que la masse informe qui embrumait ses gestes. Ce fut comme si d’un moment à l’autre, tout s’était assombri autour de lui. Il ne saurait expliquer si la fréquence de son activité cérébrale avait été affectée dans le processus, mais il se sentait plus que jamais en avance sur le cours du temps… A quoi bon perdre ses précieuses secondes contre de faibles adversaires s’il pouvait ainsi rejoindre plus facilement son véritable objectif ?

"J'ai buff ta puissance de frappe... J'ai buff ta vitesse... Et j'ai buff ta défense !... Tu es un tank, maintenant ! Je suis ton DPS ! Si on avait un healer, il se tiendrait en arrière avec son bâton !"

Ces quelques mots lui étaient étrangement familiers…

"Quoi ? Tu connais pas ? C'est le jargon des MEUPORG !"

Etait-ce donc de ce langage qu'il tirait sa puissante magie noire ?

"Hey, j'ai une idée ! Je me mets tout nu, comme ça ils seront concentrés sur moi ! Attends... J'ai un corps, moi ?"

Il choisit d’ignorer délibérément les plaisanteries de son mécène et préféra concentrer ses ressources sur ses priorités, à savoir déterminer le chemin le plus court à emprunter vers le centre de l’étoile spatiale puis trouver un moyen de ressortir de ce dédale en un seul morceau. Il posa les yeux sur le désordre que son compagnon indiscipliné avait généré, ses invocations s’occupant de repousser la marche des troupes mécaniques, avant de créer un passage dans une paroi et de s’engouffrer à travers. Sa silhouette s’insinua dans les murs comme s’ils n’étaient d’une épaisse mélasse, même les polymères qui en formaient la surface, disparaissant momentanément à la vue du système de surveillance.

" Je sens mon corps glisser / Comme sur de l’eau / Quelle curieuse sensation. "

Plus il progressait, plus tout s’éclaircissait devant lui comme si la bonne direction lui était montrée. Et plus il avançait, plus la structure intérieure du satellite semblait se répéter à l’infini, comme pour confondre son sens de l’orientation. Cependant, au détour d’une multitude de couloirs, un conduit se démarqua des autres. Il ne comportait ni coins, ni portes de service : autant qu’il pouvait le pressentir, ce semblant de sortie de secours se prolongeait interminablement. Pendant une fraction de seconde, il s’inquiéta de s’être retourné dans la mauvaise direction à son insu, coincé dans une voie sans issue, à la merci l’impitoyable intelligence artificielle. Mais il se souvint que les pouvoirs qui lui avaient été conférés le rendaient virtuellement invincible — sans être invulnérable pour autant — et la moindre trace d’appréhension se dissipa dans l’ozone environnant. La forme abstraite d’une porte se dessina alors qu’il se précipitait droit devant lui, pâle contre l’obscurité stérile des murs du satellite, et il sut alors que triompher de cette épreuve l’approcherait sûrement de sa destination finale.

" Que le second acte commence. "

Le Nombre accéléra la cadence, s’engageant sans l’ombre d’une indécision dans l’infinitude qui s’étalait sous ses pas…


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockLun 11 Jan 2021 - 3:24
L’œil de Cooler était absolu dans l’enceinte froide du Grand Guédester. Ses caméras pouvaient s’en donner à cœur joie pour observer un bien curieux phénomène. De quoi pouvait-il s’agir ? Cela ressemblait à… Un portail ? Non, plusieurs portails venaient de s’ouvrir, par on ne sait quelle magie, donnant sur on ne sait quel monde. De la magie ? Cet intrus serait donc une sorte de sorcier ? Cherchait-il à s’échapper, conscient qu’il était en mauvaise condition ? Non, il n’en ouvrirait pas plusieurs d’un coup. La raison était toute autre ! Ce qui franchit ces ouvertures vers ailleurs, c’étaient des renforts ! Une bande d’humanoïdes à l’allure singulière venaient de faire leur entrée, faisant face aux gardes cyclopéens pour laisser champ libre au mystérieux intrus. La queue de singe dont ils étaient affublés ne faisaient aucun doute quand à leur espèce, il s’agissait là de Saiyans ! Mais ils avaient quelque chose de spécial. Leur chair semblait partir en lambeaux. Quelque chose n’allait pas.

Il aurait affaire à un sorcier. La magie n’est pas dans les cordes du peuple de Végéta, selon les données à la disposition du prince Cold. Se seraient-ils alliés à un mage d’une autre planète ? Il fallait dire que les sorciers se faisaient de plus en plus rare, de nos jours. Cooler lui-même n’en avait rencontré que quelques-uns lors de ses conquêtes au cours de sa vie déjà plusieurs fois centenaire, dont les membres de la race Namek. Il savait néanmoins qu’il existait différents types de sorciers, disposant de magies variées, allant de sorts de guérison aux incantations destructrices et aux invocations. Mais cela… C’était plus qu’une invocation de soldats. C’étaient…

*Des cadavres ?!*

De la nécromancie… C’était bien à de la nécromancie qu’il était en train d’assister ! Et selon toute évidence, il n’avait aucun besoin de corps à disposition, il les apportait de lui-même. Voilà qui compliquera la tâche. Gérer une intrusion était une chose, mais si ce magicien était capable de faire intervenir une armée entière depuis l’intérieur du satellite, cela changeait complètement les règles du jeu ! Conscient de la menace, le seigneur sur son trône d’acier ne riait plus de la situation. Freezer s’associait à des forces dangereuses, pour une fois.

Le tyran fit alors se rétracter le couloir dans lequel l’affrontement de ces primates morts-vivants se dérouler pour les broyer, les gardes robotiques malencontreusement avec. Les compresser était sans doute le moyen le plus rapide de se débarrasser d’eux. Hors de question de faire traîner le conflit plus longtemps si l’envahisseur pouvait augmenter le nombre de ses troupes de façon exponentielle. Cet ennemi embrumé, d’ailleurs, avait déjà pas mal profité du temps que lui ont conféré ses zombies pour progresser toujours plus avant. Nul doute, il cherchait à atteindre le centre de l’astre de métal. Pas tant qu’il avait ses propres troupes à disposition ! D’une pensée, ce furent un petit groupe de trois gardes cyclopéens qui intervînt pour lui barrer la route.

Mais cette fois-ci, encore, il s’avéra insaisissable, tel la brume qu’il semblait être. L’un d’entre eux avait été découpé, un autre a reçu un tir en pleine tête, tandis que le dernier avait simplement été laissé de côté, pris de vitesse. Pour un sorcier, il était plus qu’habile, et bien armé qui plus est, s’il devait juger de la balle logée dans ses circuits. Les armes purement physiques capables de percer le blindage de ces soldats de métal étaient bien rares dans le cosmos, à l’âge où tout se fait par Ki. Et ses prouesses ne s’arrêtèrent pas là, puisque malgré le nombre de robots qui sont envoyés face à lui, rien n’y faisait ! Ils finissaient purement et simplement en pièces détachées ! Cet adversaire était polyvalent. Trop polyvalent à son goût. Et surtout, trop efficace pour se faire stopper par de la malheureuse piétaille. Quelque chose devait être fait.

*Je vais manifestement devoir me montrer plus généreux.*

Néo Cooler se dressa bien droit sur son siège, le visage sombre.
Se livrer à cet exercice si tôt après son renouveau était des plus irritable. Mais aux grands mots, les grands remèdes. S’il fallait passer le cran au-dessus, alors qu’il en soit ainsi ! Des câbles d’énergie sortirent des parois de la salle centrale du satellite pour rejoindre le Cold, se connectant à son corps pour en tirer de l’énergie. Il fallait dire que c’était à présent lui la source de puissance principale du Grand Guédester. Pour ce qu’il avait à faire, il aurait besoin d’une certaine quantité de Ki. Et cette énergie, elle, circule à pleine vitesse dans les circuits du satellite, prête à être investie dans un rôle bien particulier.


Alimentation.
Activation.
Connection.
C’était prêt. Voilà longtemps qu’il n’avait pas eu cette sensation. Un pas… Deux pas… Tout marchait à la perfection, comme à l’époque. Il était donc temps de se mettre en route pour entrer dans le lard du mystique importun. Quelques secondes, il n’avait pas besoin de plus pour le rejoindre, fusant tel un éclair bleu, à peine perceptible pour l’œil inattentif. Mais sa charge, elle, était bien réelle, comme en témoignait les parois des couloirs qu’il arpentait, se tordant sur son chemin. Bonne célérité. Cible en vue.
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Ex3n

Un flash turquoise semblait fondre sur l’intrus, avant de s’évanouir à pas plus de deux centimètre de lui pour disparaître dans l’obscurité. Seuls deux lumières rouges trônaient dans ce noir froid, une demi-douzaine de mètres au-dessus du présumé envoyé de Freezer. Deux billes rouges comme des rubis, rivés sur ce tas de brouillard étrange en contre-bas.
L’élite du satellite était arrivée.
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] 0sk2

« Entrer ainsi grimé chez les gens est bien malvenu. Le moins que tu puisses faire, c’est de te présenter à moi le visage découvert. »

Une unité Métal Cooler avait été dépêchée, activée par le biais de l’énergie de son seigneur, et contrôlé directement par ce dernier, à la différence de l’ancien Métal Cooler qu’utilisait l’I.A. en standalone, qui était n’était simplement qu’un programme imitant sa seigneurerie. Par son biais chromé, le despote original pouvait communiquer, se mouvoir, et par-dessus tout, se battre. Plissant les yeux, il détaillait de plus prêt l’amalgame ombrageux qui dissimulait sûrement cet être. Même les capteurs du Métal Cooler étaient trompés… Mais aussi fumeuse qu’était cette apparence, elle devait sûrement cacher une créature de chair et de sang ! Et comme toutes les autres, elle pouvait être atteinte !

« Je me doute que tu es l’envoyé de quelqu’un, et j’ai déjà ma petite idée sur son identité. »

Levant un doigt désinvolte, le robot baissa son poignet pour faire pleuvoir une pluie de Rayons de la Mort venue d’en haut. En raison de leur utilisation en série, ces traits de Ki ne sont pas aussi perforants que lorsqu’ils sont utilisés seuls, perdant leur caractère meurtrier pour devenir une technique de torture malsaine, brûlant la chair de la cible à de très multiples endroits tout en la gardant en vie. Proche de la cruauté d’un chat qui tue à petit feu les souris qu’il attrape, c’était d’ailleurs une méthode qu’affectionnait particulièrement Freezer en son temps, lorsqu’il était d’humeur à jouer avec ses victimes, comme il le montra lors de son combat en troisième forme de réduction contre un certain Namek.

« Un aveu, c’est tout ce que j’attends de toi ! Une fois que tu auras révélé le nom de celui pour qui tu travailles, alors tu auras ma permission pour mourir ! »

Une pluie de calamitée sur le forcené, c’était bien. Mais, il ne fallait prendre aucun risque. C’était à une sorte d’ensorceleur que Néo Cooler avait affaire. Qui sait quel genre de sortilèges il pouvait avoir dans sa manche ? Le démon du froid avait beau être un chef de guerre avant tout, il était néanmoins quelqu’un de prudent. Il allait peut-être avoir besoin d’un plan de secours. C’est pourquoi il chargea le Grand Guédester d’entrer en mouvement, actionnant ses réacteurs pour se mettre en route. A l’intérieur du colossal satellite, bien sûr, il était bien difficile de s’en rendre compte.
Pourtant, l’astre partait, pour une destination que seul Cooler connaissait et avec à son bord l’élément perturbateur.
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockLun 11 Jan 2021 - 4:10
"Hihihi ! Mon petit traqueur, tu fais des ravages !"

Oh, qu'il était beau à survoler les ennemis avec cette grande aisance ! Pour Zer0, c'était la le signe d'une bonne utilisation des nombreux boosts qu'offrait le nécromancien ! Le voilà presque aussi intouchable que le serait un fantôme ! Enfin, il gardait sa chair, mais au moins... Il avait tous les avantages d'un pur esprit. D'ailleurs, parlons-en, de son esprit ! Tellement concentré sur le combat qu'il n'avait même pas répondu à la question de son petit spectre d'amour... Une petite larme pourrait presque être vue sur la brume sombre de Xendor ! "Bouhouhou... Tant de douleur !" Dis avec son ton déconneur, cela perdait tout de suite de sa crédibilité... Enfin bon, revenons-en à nos moutons ! Car à l'heure actuelle, l'inférieur à un c'était fait un plaisir de découvrir déjà quelques petits bonus de sa "transaction" avec son allié démoniaque ! "Je me sens comme un tapis à force que tu me piétines ! Mais avoue... Tu apprécies d'aller aussi vite, hein ?" S'il avait un visage, ce serait probablement une expression "coquine" qui s'afficherait !

Et le voilà ! L'être qu'ils attendaient ! Après ce passage à grande vitesse ou le chasseur avait fait son petit massacre, il avait enfin le droit de rencontrer le boss de la zone ! Du moins, une version de ce boss... "Wouaaaaa ! Regarde, c'est un robot évolué ! Hey, tu veux bien faire un robot de moi ?!" Ce serait compliqué... Faudrait déjà qu'il ait un corps, ce con ! Puis bon, ne faisant "qu'un" avec son pactisant, ce serait difficile pour Cooler de l'entendre. "Hahahaha ! J'oubliais qu'il m'entendait pas ! J'ai pas de corde vocale !" Mais alors... Comment il faisait pour parler avec l'ennemi du Beau Jack, lors de leur première rencontre ? Je pourrai dire que Xendor à connecté son esprit à celui de son futur allié, juste pour trouver une excuse. Mais en vrai, j'ai juste envie de dire que c'est la magie du scénario. Pour l'instant... Le "regard" du démon se concentrait sur l'activité de la machine. Celle-ci, bougeant son doigt, semblait viser le traqueur.

"Qu'est-ce que c'e-"

La pluie de rayons venait s’engouffrer dans la cape Xendor-Nike. (Oui, c'est une veste avec une cape avec le logo Nike avec un X ! Zer0 est habillé, mais avec classe et prestige, quand même !) "MAIS IL EST FOU ?! Oh... J'oubliais que t'avais l'armure." Eh oui ! Plus Cooler tirait, plus il devrait se rendre compte que les lasers touchant sa cible ne dérangeaient nullement l'assassin ! Et pour cause... Quand l'armure osseuse se faisait détruire, le démon de l'Enfer en reconstituait une juste derrière ! Ainsi, il supportait facilement le déluge ! Hey, quand il disait que son partenaire était devenu un tank, ce n'était pas une façon de parler ! "Montrons-lui de quel bois on se chauffe ! Tiens, je vais te rendre plus long !" Humm... C'est à ne pas sortir du contexte. Utilisant encore une fois son Hyper Sword, il combinait sa lame à celle de son champion pour qu'elle gagne en taille... Ainsi, l'épée du traqueur sanguinaire redevenait encore une longue épée claymore, mais avec une légèreté étonnante. Son allonge était à redouté...

Que c'était amusant ! Plus le temps passait, plus le nécromancien se disait qu'il avait réellement bien fait de partager ses pouvoirs avec son chouchou ! "Tas de ferraille ! Je vais te recycler, moi !" Cette fois, de nouveaux portails s'ouvraient. Si d'énormes scolopendres sortaient de chaque côté pour fermer les entrées et sorties, servant à créer un "mur" solide de créatures hideuses. De plus, sur les 30 portails, cinq autres s'ouvraient en laissant cette fois sortir des abeilles toutes minuscules, à peine visible et sans véritables dangers... "Les scolopendres empêcheront les soldats robotiques de ce gars d'intervenir." Pas besoin de parler des petites bestioles volantes, elles sont là pour une raison autre que le combat... En tout cas, Néo Cooler aurait bien du mal à trouver le moyen d'intervenir en plus ! Pour l'instant, le but principal était de détruire cette unité le plus rapidement possible... Nul doute qu'elle allait coûter cher en énergie à l'entité gérant cet endroit, mais ça, le Roi de la mort ne le savait pas !

D'ailleurs... Il était bon de le signaler, mais si son assassin souhaitait plutôt ignorer l'unité en action, alors l'envoyé d'Hadès se ferait un malin plaisir d'annuler une fois de plus la force d'attraction de ces pas, pour littéralement glisser sur le sol en gagnant une vitesse prodigieuse. En clair, il pourrait très bien fondre comme un véritable éclair vers son but principal... Les scolopendres s'écarteraient pour lui laisser le passage ouvert. Absolument tout ce qu'entreprenait le nécromancien était dans le but de faciliter la vie de son mercenaire préféré... Ses souhaits seraient facilement réalisables ! Il avait de quoi faire, maintenant ! D'ailleurs, même l'être fantomatique se demandait comment allait s'en sortir le maître du Grand Gay Deter face à ce duo insolite ! Pour l'heure... Il avait non pas un, mais deux adversaires à combattre. Et ce n'était pas une petite unité en métal qui serait capable d'arrêter cette prestigieuse mission... Car le maître des cadavres n'avait qu'une parole. Et cette parole, c'était d'offrir la victoire à son combattant.

"J'ai presque l'impression qu'on triche... Où est ta manette ? Je crois que le code c'est Bas, Croix, Droite, Gauche, Droite, R1, Droite, Bas, Haut, Triangle."

Un instant d'hésitation... "Attends... Tas une manette, au moins ?" Ah... Les joies de savoir si c'était du jeu. En tout cas, il était temps de laisser son charmant nervi faire ! Et également de voir ce qu'aurait à proposer la personne en charge de cette installation contre une si puissante force de frappe. De toute manière, il n'était pas prêt d'être tranquille. Car aux côtés du nouveau sans-âme se trouvait un soutien surpuissant, prêt à tout pour garantir la sécurité et... Mais attendez... Zer0 était immortel maintenant ! Alors... Avait-il vraiment besoin de sécurité ? Boah... C'était toujours bien de l'aider quand même. Faut bien que même Xendor progresse, non ? Après-tout, il était pas là pour faire juste beau, lui aussi ! D'ailleurs... Je vous ai dit qu'il y avait de nouveau des âmes fictives en hauteur qui applaudissait le combat, tout en acclamant l'assassin noir ? Non ? Ben vous le savez maintenant.
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 453
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockVen 15 Jan 2021 - 21:05


L'infini redevint fini dès l'instant où une rémanence se manifesta à quelques centimètres du Nombre. Ses capteurs l’avaient averti du danger mais l’apparition avait été instantanée, lui laissant à peine le temps d’un battement de cœur pour réagir. Il anticipa la collision en faisant enfonçant sa lame dans les ténèbres mais son geste fut vain : la menace ne s’était pas encore matérialisée dans l’espace froid et vide.

"Entrer ainsi grimé chez les gens est bien malvenu. Le moins que tu puisses faire, c’est de te présenter à moi le visage découvert."

Sa déclaration a paru faire naitre des échos dans toute l’enceinte du Big Gete Star. Un léger grésillement lui laissa penser qu’il était en présence d’un corps unique mais prolonger son observation de quelques secondes informa son cerveau que son interlocuteur usait de la même stratégie que lui, dissimulé dans les ténèbres, se montrant là où il n’était pas. Comme c’est ironique. La rémanence d’une lueur rouge scintillait dans l’obscurité du couloir, dirigée sur sa forme évanescente comme pour l’identifier et l’enregistrer dans sa base de données.

Ainsi l’intelligence artificielle qui maintenait la structure dans son état actuel se manifestait à lui... Non pas directement par elle-même mais par le biais d’une interface qui ne manquait pas de rappeler l’unité hors service que l’assassin avait déconnecté un peu plus tôt : ce n’était pour autant pas un hologramme a transmission ni une illusion d’optique mais bien une sorte de clone comme il pourrait en avoir produit des milliers dans tout le satellite. Une révélation qui n’avait pas été mentionnée dans les indications qui lui avaient été transmises, mais qui ne suffirait pas pour autant à faire renoncer l’assassin. Ne pas tourner le dos à l’imprévu faisait partie de son éthique et il était même récompensé pour son professionnalisme, bien que très binaire dans son fonctionnement : s’il devait tuer, alors il ne devait pas être tué. Aucun autre résultat ne pouvait être obtenu, même si de rares écarts dans ce même code de conduite avaient bien manqué de le faire douter par le passé.

"Wouaaaaa ! Regarde, c'est un robot évolué !"

Comme toujours, le Maitre des Défunts ne manquait pas de faire rappeler sa présence auprès de son champion en faisant résonner le débit de son intonation volubile jusqu’au fin fond de ses pensées.

"Hey, tu veux bien faire un robot de moi ?!"

Mais aucune des impulsions neurales transmises afin de le faire taire ne parvinrent à leur destination, disparaissat à la frontière de son esprit.

"Hahahaha ! J'oubliais qu'il m'entendait pas ! J'ai pas de corde vocale !"

Alors qu’il laissait son nouvel organisme s’habituer peu à peu à leur coalescence immatérielle, il en oubliait que l’être avec qui il œuvrait était aussi consistant qu’un fantôme, et qu’il ne pouvait donc communiquer qu’à travers son esprit. Mais le cerveau dont était doté leur adversaire était-il seulement fait de cellules et de matière grise ?






"Je me doute que tu es l’envoyé de quelqu’un, et j’ai déjà ma petite idée sur son identité."

Une déclaration qui se cristallisa dans l’air comme une infinité d’éclats de givre, dotée de la même impertinence qui s’insinuait dans chacun des propos de son perfide commanditaire. L’équation ne fut pas difficile à résoudre pour le Nombre et son contrat prit alors sa véritable tournure : l’enjeu de cette querelle s’avérait familiale ne concernait pas la possession des ressources de l’empire mais le monopole de ces acquisitions pour le seul héritier bénéficiaire à avoir le privilège de rester en vie pour en jouir. Le dernier né de la famille Cold voulait ainsi se débarrasser de son ainé sans que leur patriarche ne puisse intervenir dans leur dispute. Une certitude froide s’était emparé du Nombre tandis qu’il l’écoutait le tueur à gages savait qu’ordonner ce genre d’élimination politique présageait bien souvent la suppression absolue de tout opposant associé par le sang à un individu afin d’assurer le règne incontestable de ce dernier. Des rois emplis de vanité, des héritiers mégalomanes, des patrons s’adonnant à des mœurs douteuses — autant de commanditaires qui avaient fini par connaitre la même destinée funeste que celles qu’ils avaient alors prévu pour leurs adversaires.

Une seconde s’écoula avant que l’entité robotique ne fasse son prochain geste, générant une averse d’étoiles filantes aussi rapide que mortelle en sa direction. Un phénomène qui ne manqua pas d’interpeller le Nombre, conscient de l’absence d’atmosphère à une altitude si considérable. Mais à leur approche, il put constater qu’il s’agissait ni plus ni moins que de l’énergie pure, produite en formidable quantité.

"Qu'est-ce que c'e—"

Le Nombre resta impassible, mais contre toute attente, la forte lumière produite par la trajectoire de ces innombrables corps d’énergie réussirent à dissiper la pénombre à travers laquelle il se faisait aussi insaisissable que la nuit.

"MAIS IL EST FOU ?!" paniqua le Nécromancien… ou presque. "Oh... J'oubliais que t'avais l'armure."

Partout où l’armature qui protégeait son corps paraissait se désintégrer, les particules qui la composaient se reformaient de plus belle. Mais les capteurs sensoriels de sa combinaison enregistraient tout de même la sensation caustique et virulente à leur surface, forçant le Nombre à envisager une stratégie de recul momentanée avant de déplorer trop de dommages secondaires. L’espace autour de lui n’était pas suffisamment dégagé pour être à son avantage, mais il pouvait tout à fait retourner ce modeste inconvénient contre son adversaire : avec un champ de vision aussi limité, le moindre projectile aura bien du mal à manquer sa cible et ceci profitait aussi bien à l’assassin qu’à son opposant. Il disposait de deux secondes pour échanger son arme et une seconde de plus pour tirer, mais le revenant qui le suivait comme son ombre avait d’autres plans à lui proposer.

"Montrons-lui de quel bois on se chauffe ! Tiens, je vais te rendre plus long !"

Une réponse à l’énième innuendo depuis le début de la mission n’eut même pas le temps d’être prononcée que la lame s’engorgea à nouveau d’une énergie sombre avant de gagner plus encore en volume, lui permettant sans peine de couvrir l’intégralité du couloir en un seul coup. Mais il lui fallait désormais modérer l’ampleur de ses gestes : sa lame était toujours capable de désintégrer son environnement et un aller sans retour vers le vide intersidéral n’était pas vraiment à l’ordre du jour.

"Un aveu, c’est tout ce que j’attends de toi ! Une fois que tu auras révélé le nom de celui pour qui tu travailles, alors tu auras ma permission pour mourir !"

Le regard désinvolte de l’androïde ne semblait que peu alarmé par la soudaine transformation de son arme : bien au contraire, les traits d’énergie n’avaient cessé de fuser dans tous les sens comme des météores, réduisant peu à peu le nombre de positions avantageuses dont le traqueur pouvait disposer afin de préparer sa prochaine attaque. Mais il ne semblait pas pressé d’éliminer l’élément perturbateur qui avait pénétré son domaine sans que sa surveillance n’ait été renseignée : comme un prédateur acculant la proie qui s’était aventuré trop loin dans son antre, il usait de la prudence afin de ne pas l’endommager au-delà de toute réparation et pouvoir ainsi lui soutirer de précieuses informations. Mais l’assassin n’était ni une machine, ni un homme. Et encore moins quelqu’un qui avouerait sous la torture, même la plus inhumaine.

La mort était ce qui maintenait son esprit en mouvement.
La douleur était ce qui maintenait son corps en vie.


La cadence mortelle des rayons parut s’intensifier en décalage avec celle de son cœur : le tueur d’obsidienne ajouta toute la vitesse dont il était capable, contournant la dispersion des tirs avec une célérité prodigieuse, dérapant sur la surface de l’un des murs avant de porter un coup vers le buste de son opposant. Mais alors que la lame allait s’enfoncer à l’intérieur de la membrane au reflet métallique, sa silhouette parut se rétracter à la toute dernière seconde. L’intervention spectaculaire du Nécromancien se perdit dans le bourdonnement constant de la station spatiale, substitué par une clameur qui commençait à devenir familière à la mémoire auditive du Nombre… celle d’une assemblée venue de l’autre monde, l’encourageant à la moindre de ses décisions, dont il était le seul à pouvoir s’enivrer.

Et cette assemblée glorifiait son nom jusqu’à l'apogée.

Une brèche peu profonde commença à déchirer la matière dure et froide du couloir, se prolongeant sur les murs et sur les plafonds comme le mouvement d’un serpent à la morsure imprévisible. Elle remonta en un bruit strident en direction du Cold, mais à peine en eut-il connaissance que des milliers d’étincelles s’éparpillèrent tout autour de lui, accablant les atomes qui constituaient son enveloppe pour créer une conduction à sa surface. L’assassin venait de ressurgir de son invisibilité dans son dos, chargé en électricité statique et en adrénaline, et avait déclenché sans le savoir les effets secondaires de son leurre : un seul contact avec un rayon d’énergie avait suffi pour dissiper le double que le Nombre avait créé un peu plus tôt, sa combinaison agissant comme un perturbateur électromagnétique une fois redevenu visible à la réalité. A l’intérieur, le possesseur de cette formidable technologie améliorée par un savoir perdu restait quant à lui bien isolé de toute répercussion sur son organisme fragile bien qu'immortel.

Si la machine ne se débarrassait pas aussitôt de cette surcharge qui la parcourait, ses circuits et ses joints pourraient bien sauter en même temps que toute résistance.


" L’essentiel est dans la victoire et non dans les opérations prolongées. "


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockDim 17 Jan 2021 - 6:01
*Mmh… Quelque chose ne va pas.*

Pensait le tyran galactique, concentré sur la rencontre qui avait lieu à plus d’un millier de kilomètre de lui. Les Rayons de la Mort devaient faire l’effet d’une douche de pure souffrance à quiconque en était pris pour cible… Et pourtant, pas un seul râle d’agonie ne se réverbérait entre les murs du satellite. Cela ne lui faisait-il ni chaud ni froid ? Affrontait-il un zombie, comme les créatures qu’il invoquait, le rendant insensible à toute douleur ? En ce cas, il serait compliqué de le torturer pour lui faire cracher le morceau…

*Tsk… Un sorcier nécromancien doublé d’un combattant par-dessus le marché. Freezer a tiré le gros lot avec ce nouveau sbire.*

Irrité, Cooler posa sa main sur son menton, tapotant sa joue de son index. Peut-être n’y allait-il pas assez fort avec ses traits de Ki. Il était manifestement plus robuste qu’il ne l’aurait pensé. Il fallait dire qu’il était difficile de discerner la puissance de cet énergumène. Les capteurs du Scan 3D de l’androïde turquoise n’arrivaient pas à détecter la moindre source d’énergie de sa part. Sa puissance de combat pouvait bien s’élever à cinquante mille unités ou à dix million, pour ce qu’il en savait… Encore une particularité pour cet être, qui cumulait tout un tas de spécificités toutes plus piquantes les unes que les autres pour le maître des lieux, ce qui avait le don de l’agacer. C’était le genre d’adversaire à ne pas être fort, mais à avoir de la ressource. Beaucoup de ressources. Un type d’adversaire horripilant, voilà ce qu’en pensait le prince.

En parlant de ressources, cet être venait d’en faire l’utilisation pour faire allonger la portée de sa lame à l’aide d’une , lui donnant une taille ridiculement grande. Manier une telle arme serait presque dangereux pour son propre utilisateur, mais pour une unité Métal Cooler, cela ne lui faisait ni chaud ni froid, encore plus si elle n’était pas libre de tout contrôle. Après tout, le tranchant de quelque lame que ce soit n’était en aucune façon chose à craindre pour les capacités que lui conféraient le Grand Guédester, comme pouvaient d’ailleurs s’en rendre compte tous ceux qui se sont frotté à ce modèle. Le problème ne venait pas de là, mais plutôt de l’ouverture, presque juste après, de nouveaux portails de part et d’autre du couloir. Des renforts importuns pour rendre cette rencontre plus agaçante…

Non, c’était plus que cela…
Il n’invoquait pas des morts-vivants, cette fois. Des hordes d’insecte en tout genre, rampants comme volants, venaient de faire irruption sur scène, laissant le seigneur cybernétique circonspect. Il y avait là des mille-pattes géants grouillant pour obstruer le passage devant et derrière, ainsi que de minuscules bestioles bourdonnant dans les airs, que l’œil nu aurait du mal à discerner sans l’aide de son précieux Scan 3D, remplissant bien vite l’espace restreint par les scolopendres. Quelle sorte de stratégie était-ce là ? Souhaitait-il empêcher le Métal Cooler de fuir ? Comptait-il faire sauter ces myriades de moucherons qui l’entourait ? Souhaitait-il réellement l’abattre ? Avec des insectes ? Sérieusement ? *Affligeant…* Portant un instant son attention sur les insectes volants, le guerrier de métal poussa un cri strident, déferlant une vague de Kiaï tout autours de lui pour les faire valser et s’écraser sur les parois du satellite.


Mais cet instant précis fut l’opportunité pour l’intrus d’entrer en mouvement. En fin combattant, il avait choisi le moment idéal pour réduire la distance d’une vélocité des plus admirables. Alerté par cet objet en soudaine approche, l’androïde reporta son regard vers l’ennemi au moment même où il feint une frappe, feinte qui fit son effet, le robot levant son pied droit pour frapper en l’air l’emplacement que devait avoir l’intrus. Mais que nenni, ce dernier s’était rétracté à la dernière seconde. Le visage qu’arborait l’unité avait beau être impassible, Néo Cooler, lui, l’était beaucoup moins. Son visage était honnêtement surpris. Une feinte aussi convaincante, de la part d’un hybride entre un combattant et un magicien… Ce genre de polyvalence était d’ordinaire lié à une expertise moindre de ces domaines.

Quelque chose n’allait pas.
Non, quelque chose n’allait vraiment pas. Alors même que cet adversaire était en face de lui, le Grand Guédester détectait quelque chose qui traversait ses murs, les endommageant sur sa route pour rejoindre les deux belligérents dans un vacarme assourdissant ! Ce fut un véritable feu d’artifice qui venait de déferler soudainement sur le despote chromé ! Objet détecté derrière ! *Qu’est-ce que- ?* En face de lui, la créature importune venait de s’évaporer. Un leurre ?! Diablerie ! Avec l’attaque induite en erreur par la feinte précédente, rien ne pouvait être fait ! Tous les signaux de détresse du robot venaient de se déclencher simultanément, vrombissant au sein du cerveau de l’original.

*Le misérable ! Qu’est-ce qui vient de se passer ? Qu’a-t-il fait ?*

Rien n’était sûr. Tout s’était enchaîné à la vitesse de l’éclair. Plutôt que de se battre par la force, plutôt que de se battre par le nombre… Il avait fait le choix de se battre par la ruse ! Ce qu’il faisait-là, c’était ni plus ni moins que de faire de la physique son alliée pour détruire les circuits du Métal Cooler. Ce n’était pas à la portée du premier venu, loin de là ! Quel genre d’attirail possède-t-il pour faire pareils dégâts ?! La seule certitude qu’avait Néo Cooler, c’est que son jouet allait vite partir en fumée, dans les prochaines secondes, mêmes ! Mais il n’avait aucune idée de la manière d’inverser la vapeur en un temps si infime. Une phrase, la première que cet envoyé aura prononcé face à lui, résonna dans ses capteurs auditifs.

L’inévitable était face à lui, son Métal Cooler venait d’être défait. Ce fait était indiscutable. Mais il avait encore les moyens de bouger quelques peu avant de finir en pièces détachées. Une idée sournoise germa alors dans les pensées du maître des lieux. Trois secondes avant détonation… L’unité se retourna vers la masse sinistre qui se tenait dans son dos pour avancer ses dix doigts implacables d’acier vers cette dernière. Cet être pouvait ressentir les attaques énergétiques. Le toucher devait être possible ! Deux seconde avant détonation… La machine de guerre l’agrippa alors par ce que Cooler imagina être ses deux épaules et serra pour ne pas lâcher prise.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] 9xes

« La victoire que tu chéris est bien légère ! Laisse-moi t’ouvrir les yeux ! »

Une seconde avant détonation. L’unité se blottit contre l’inconnu avec le sourire enjoué d’un fanatique prêt à sauter. Il ne craignait pas la destruction. Il ne craignait pas de sauter. Il n’était que le vaisseau des pensées et actions du seigneur Cold, élargissant son rictus depuis sa propre place, témoignant du chant du cygne de son avatar, dont la batterie interne pulsait intensément, réduisant ses composants internes à l’état de poussière. Détonation…

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] ?start.head

*Ce coup de maître aura été ta perte, étranger…*

Un souffle violent marqua un dôme conséquent sur plusieurs mètres, abattant murs et plafond dans son sillage. Néo Cooler avait beau ricaner de la situation, l’explosion souffla ses caméras lui tenant place d’yeux sur le secteur pour vérifier de la mort de son invité indésirable. Cela était-il suffisant pour en venir à bout ? Probablement pas. Néo Cooler tourna donc son regard vers l’horizon, alors que des étoiles devenaient bien visibles en dehors du satellite en mouvement… La direction était toute trouvée, et elle ne saurait tarder à être en vue !
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Fq46

*Planète Vert-5026-17… Udon... Si les données sont fiables, elle ferait un parfait encas pour combler les dépenses d’énergie causées par ce malotru…*
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockLun 18 Jan 2021 - 2:02
Il se sentait intelligent ! Il se sentait malin ! Oui, Xendor était fier de sa tactique ! Chez lui, les méthodes de ce genre étaient de bons moyens de faire des ravages... Plus c'est gros, mieux c'est. Mais pas toujours... Après-tout, lui, il était de base un démon assez colossal. Alors bon, les petits endroits, il connaissait pas vraiment. Quand il avait fait son massacre chez les Anges, faut dire qu'il se faisait sacrément chier, au point de ce dire :  "Bah tiens, le 25ème jours du 3ème mois de l'année, je vais faire mumuse avec des oiseaux !" Oui, vous rêvez pas, c'était bien comme ça qu'il en était venu à "aller faire un massacre chez les Anges"... Les idées fleurissent pas forcément dans son esprit. Mais c'était sa simplicité qui l'avait déjà tiré d'affaire plus énorme les unes que les autres... Et cette fois, il laisserait à son cher traqueur la possibilité de faire un massacre conséquent ! Car la claymore pouvait tout découper, rendant dangereuse l'approche d'un ennemi vers lui. Ce serait d'ailleurs plus à clarifier de suicide, à ce train-là !

"Oui ! Oui ! Z'amusons-nous !"

C'est en voyant son cher assassin partir à toute vitesse qu'il comprenait son plan. Tandis que son cher adversaire s'amusait à éliminer les nuisibles volant autour de lui, cassant par ailleurs le plan du fantôme, Zer0 pouvait s'enfoncer dans les ténèbres... Envoyant ainsi son leurre par une méthode bien à lui, il avait pu tromper l’œil attentif de son redoutable opposant. Une tactique maître, pour sûr ! Et elle semblait avoir porté ses fruits, car il pouvait réaliser sa véritable attaque durant ce laps de temps... Une magnifique surcharge parcourait notre bel étalon de chrome. Et il s'en amusait vraiment ! "Tiens ! Dans ta face de chrome, la boîte de conserve ! Retourne chez Ikea te faire rembourser !" Oui, bon, ce qu'il disait avait autant d'impact qu'un coup de poing de sa part... Il ne ferait pas vraiment mouche, sachant que le seul à l'entendre, c'était son petit champion. Le pauvre... Il devait subir inlassablement les dires loufoques de son mécène ! "Regarde-le ! Il a bugué ! Windows doit redémarrer !" Comme pour soutenir sa blague pas forcément drôle, il laissait apparaître une âme fictif toute blanche à la gauche de Cooler, celle-ci offrant enfin un bruit vraiment audible !
XP:
 
Oh, il devait y comprendre une chose... C'était que Xendor, même s'il penserait sûrement que c'est Zer0, se moque de lui et bien comme il faut ! Le nécromancien était loin d'être quelqu'un de louable... Il aimait clairement se foutre de la gueule de ses adversaires, même si cela ne l'empêchait pas de les prendre au sérieux ! Parfois, jouer sur les nerfs rendait les gens tellement à cran qu'ils en feraient n'importe quoi... Alors... C'était une bonne occase ! Comme toujours, il était la personne qui s'amusait le plus de la situation actuelle. Il n'avait clairement rien à faire d'autre que de profiter du spectacle qui s'offrait sous ses yeux. Et avec son grain de malice, il pouvait pousser à l'étourderie son adversaire... Tout en continuant d'aider son charmant petit mercenaire ! Car oui, il ne comptait pas le laisser se débrouiller tout seul. Il s'avérait que l'être de métal était un parfait jouet, bien amusant soit dit-en passant, pour continuer de vider les réserves du Tartare...

"Attends... Il fait quoi là ?"

Beuglant sa victoire à son tour, le Métal Cooler s'agrippait à son combattant. S'activant aussi vite que ses pensées lui permettait, il ne couvrait qu'au maximum les parties "vitales" de son partenaire. Sa brume lui permettrait ainsi de ne pas avoir besoin de sept jours de régénération... Car ce qu'il avait observé était réellement ahurissant. Il se suicidait ! L'explosion provoquée par la machine déclenchait un cataclysme dans ce secteur. Oh, lui-même avait douillé d'une telle bourrasque ! Il avait pris cher ! Sa brume s'était faite balayé, se concentrant juste sur les parties importantes ! Il ne restait qu'assez pour protéger le visage de son bon camarade, histoire de l'empêcher de se perdre à jamais dans les étoiles ! Il devait le bouger... Il devait le sortir de là ! Le tirant par sa brume, d'autant qu'il en était capable, il s'enfuyait rapidement dans un secteur devenu probablement abandonné du Grand Guédester, à cause de l'absence visuelle d'information, ou autres marques de présence... Avec de tels dégâts, il serait difficile de pouvoir réparer ça d'un coup de "câble"...

"Quelle ordure... La blague semble pas lui avoir plût..."

Pour une fois, la façon d'agir du maître des morts n'avait rien "d'amusant". Au contraire, il concentrait toutes ses facultés sur la maintenance de son grand tueur. Utilisant sa brume pour camoufler ce dernier au sein des restes carbonisés, il pourrait ainsi rester tranquille un moment, se faisant passer pour un morceau de métal calciné. "Aah... Zer0... Tu es bien amoché, dis-moi. On va voir ce que je peux faire pour toi." Cette fois, sa voix s'affichait plus réconfortante. Il fallait détendre son chérubin ! Par de micros portails, il commençait son opération de "réparation" qui serait un peu plus longue, utilisant les outils des morts. Il y avait des restes de chair brûlée... Même une régénération prendrait du temps pour se débarrasser des morceaux ayant subi l'explosion. "Tu as de la chance que je sois avec toi ! Tu t'imagines repartir à... Zer0 ? Tu pourrais en perdre la position de notre ami !" Bien que son charmant acolyte soit probablement dans les vapes, cela ne l'empêchait pas de lui tenir compagnie, de la plus agréable des façons possible ! Il fallait le stimuler un peu !

"Tas peau est complètement foutu..."

En dehors de ses bras qui étaient de base de l'os à base d'engrenage, le reste de son corps était encore fait de chair. Retirer la peau morte prenait du temps, tout en demandant une précision chirurgicale. "Oh, et pas besoin de parler. Tu peux penser, avec moi ! Je t'entendrais !" Ce serait toujours plus silencieux ! D'ailleurs... Il se demandait bien ce que comptait faire le frère de Freezer, maintenant qu'il pensait avoir vaincu son assassin... Mais il pourrait profiter de ce temps mort pour offrir au traqueur de sang les soins nécessaires. L'attente serait longue... Il fallait néanmoins être plus rapide que la réparation de cette "planète" de métal... Alors, gérait ce temps serait le plus gros pari qu'il prendrait. En tout cas, il ne lâcherait pas l'affaire. Le chercheur de l'arche serait de nouveau debout à temps, pour mettre une rouste à ce malotru ! Après-tout, il avait un partenaire bien mortel à ses côtés ! Et cette fois, il lui offrirait la correction qu'il méritait !

"Eeeeeh... Je risque de prendre du temps. Je peux pas utiliser de zombies, ce serait trop visible ! Mais dis-moi, mon champion. Pourquoi être devenu mercenaire ? Je suis curieux d'en apprendre plus sur toi !" Ouep, il fallait l'avoué... Même mort, son pauvre ami ne connaîtrait pas le repos éternel du moment qu'il sera là !
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 453
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockLun 25 Jan 2021 - 17:37
Trois secondes avant détonation.

Alors que la destruction de l’androïde de substitution s’annonçait inévitable, ce qui s’affichait devant la visière du Nombre tressauta brusquement pour laisser place à des visions d’un autre temps. Ce qui était entrain de se produire, cette erreur qu’il ne pouvait pas encore enregistrer comme la sienne, il l’avait déjà vécue dans d’autres circonstances plus lointaines, dans ce passé immuable qui avait déterminé la course actuelle de son présent : une ascension mémorable, la quête de toute une époque, la poursuite inlassable de son obsession.

La voix du Commando fusa à ses oreilles…

Un centième de seconde à jamais perdu dans le passage du temps, non pas dû à sa négligence mais à un ordre de priorité inopportun. Une décision prise trop tard, un mouvement réalisé dans la mauvaise direction, ou en tout cas celle qui menait vers la défaite.

La silhouette du directeur de la société Hyperion se précipita sur un tableau de commandes à travers les étincelles…

Ou était-ce simplement ses automatismes devenus moindres avec le temps ? C’était impossible. Il connaissait ses limites comme personne ne les connaissait. Il maitrisait ses armes comme s’il les avait lui-même forgées dans le sang et la terre. Il avait une pleine conscience de son corps… mais le corps qu’il avait actuellement n’était pas le même que toutes les itérations à travers il s’était réincarné jusqu’à maintenant.

Ils furent repoussés vers l’arrière par le souffle de l’explosion…

Et dans un élan d’imprudence, il s’était permis d’omettre ce détail essentiel.

Deux secondes avant détonation.

Ses épaules furent saisies et percées par une sensation désagréable. Son opposant robotique était passé à travers l’obscurité brumeuse qui l’entourait, son regard affolé électrisant toutes les cellules de son être. Hélas, le Nombre ne disposait pas assez de temps pour projeter un autre double. L’imminence de son autodestruction ne saurait le permettre.

Un grondement assourdissant résonna instantanément à travers tout le cratère

"La victoire que tu chéris est bien légère ! Laisse-moi t’ouvrir les yeux !"

Cette même décharge qui avait électrisé sa surface métallique avait tout fait disjoncter au point de le faire surchauffer bien plus vite qu’il ne l’avait prévu. Il gardait à l’esprit que ce à quoi il faisait face n’était qu’un clone artificiel, une réplique destinée à simuler son omniprésence dans l’enceinte du satellite. Se faire ainsi mettre en déroute par une vulgaire machine était impardonnable.

Une seconde avant détonation.

Chaque atome de son corps se vit soumis à une pression insupportable avant de se désagréger en même temps que la profondeur impénétrable manteau de nuit dont il s’était paré. Dans les ténèbres, il demeurait tangible, et ce n’était pas au niveau de sa réalité physique que l’abolition des frontières de sa mortalité s’était effectuée. Son mécène lui-même semblait ne pas en revenir, en témoignait la panique, simulée ou avérée, dans sa réaction. Avant même qu’il ne puisse l’entendre, l’écho de son juron s’était perdu dans un espace où personne ne pouvait l’entendre crier.

Un o̶b̵u̵s̴ gigantesque fit s’envoler les parois tout autour du centre de l’impact, détruisant irrémédiablement les frontières d̶e̵ ̶l̵’̷a̴r̵è̶n̴e̷ et mettant un terme à leur affrontement. Les dommages collatéraux étaient bien trop importants pour que les P̴o̷r̵t̶e̴u̵r̵s̴ ̴d̶e̵ ̴H̶y̷p̵e̶r̷i̵o̷n̸ aient pu survivre et il se demanda si le B̴͖́e̷̡͋ä̷͉u̷̩͂ ̸͓̀J̶̬̊ā̶̼c̶̝̑k̵̤͐ s’était préparé à ce cas de figure. Son corps fut expulsé à la dérive, ses jambes et ses bras ne répondaient plus à l’impulsion de son cerveau, les témoins visuels à l’intérieur de son casque se confondirent en avertissements sonores. Il sentit peu à peu u̸n̶e̵ ̷p̴r̸i̴s̵e̴ ̷s̸e̵ ̴d̷e̵s̵s̶e̴r̴r̷e̵r̴ ̶a̴u̷t̸o̴u̵r̵ ̶d̵e̸ ̷s̵a̴ ̶t̸a̶i̵l̸l̶e̵.

Il tourna la tête sa direction.


Mais le sourire du Commando avait déjà disparu dans le souffle de l’explosion.

















"... Z̴e̵r̶0̴... bien amoché... O̸n̸ ̶d̸i̵r̷a̴i̸t̷ ̶b̵i̷e̴n̴ ̸q̴u̶e̵ ̴t̷u̶ ̵m̷’̶a̷s̸ ̸s̶a̶u̸v̶é̸ Dis-moi… O̸n̷ va… que je peux faire pour toi."

Le Nombre ouvrit péniblement les yeux à travers la visière de son casque. La première chose qu’il ressentit fut la reconstitution lente et douloureuse de son organisme. La première chose qu’il vit fut l’absence d’un visage qu’il s’était attendu à voir. La première chose qu’il sentit fut le parfum âcre de la chair brûlée. La première chose qu’il entendit furent des voix qui n’était pas celles qui correspondaient à ce qui se produisait tout autour de lui.

"... .̸.̴.̸.̸.̶T̸u̸ ̴a̸s̴ ̶d̷e̴ ̶l̵a̴ ̷c̴h̶a̶n̷c̵e̴ que je sois avec toi ! J̴e̸ ̸n̵e̷ ̴t̶e̴ ̸r̴e̶m̶e̵r̸c̶i̶e̶r̷a̶i̷ ̷j̸a̶m̶a̷i̸s̴ ̷a̶s̵s̶e̵z̴ ̶p̷o̴u̴r̶ Tu t'imagines repartir à... Z̴e̸r̶0̸ ? Tu pourrais en perdre la position de n̴̖̓ò̷̳̉t̶͖̎͑r̷̜̈́e̷̬̳͘ ̷̱̮̌̋â̵͉m̶͖̹͌ȉ̴ͅ !"

Ses lèvres voulurent articuler une réponse.

" .̵.̴.̶.̷.̶ "

Mais aucun son intelligible ne fut capable de s'échapper de ses cordes vocales.

"... Ta peau... complètement foutue... T̷u̶ ̴p̸e̷u̶x̶ ̴t̸e̷ ̵r̸e̷l̸e̸v̸e̶r̴ ̸?̵"

La sensation était curieuse. Se faire reconstruire comme s’il était une machine, une interface en attente d’être matérialisée. Mais sa virtualisation ne vint jamais. Au lieu de cela, des mains manipulaient son épiderme, accéléraient la régénération de ses tissus, prodiguaient des soins d’urgence avec une minutie prodigieuse, encore et encore…

"... Oh, et pas besoin de parler. Tu peux penser, avec moi ! Je t'entendrai !"

Ses membres engourdis refusaient de bouger. Qu’à cela ne tienne, il décida de se complaire dans son inertie pendant quelques précieuses secondes encore. Mais ses neurones n’avaient jamais cessé de fonctionner, assurant les allers et venues de ses pensées.

" L̶a̸ ̴m̷i̶s̷s̵i̸o̶n̸.̴.̷.̸ "

On devait l’avoir rapatrié loin de H̸e̴r̸o̵'̶s̴ ̶P̷a̷s̸s̴ mais qui avait bien pu… Cela n’aurait jamais dû arriver…

"Eeeeeh... Je risque de prendre du temps... Je peux pas utiliser de..."

On essayait de le maintenir conscient tandis que la reconstitution opérait d’elle-même, ce qui ne lui semblait pas une bonne idée. Il aurait mieux valu mourir sur l̷e̶ ̶c̸h̸a̸m̷p̶ ̶d̸e̶ ̵b̴a̴t̶a̶i̴l̵l̵e̷, le laisser rendre son dernier souffle en un râle de désespoir. Si son objectif avait cessé d’exister, alors la victoire n’avait plus lieu d’être…

"Mais dis-moi, mon champion. Pourquoi être devenu mercenaire ? Je suis curieux d'en apprendre plus sur toi !"

Tout se confondait, se superposait et se mélangeait sans faire le moindre sens. Tout cela était-il une hallucination ? Son cœur était fourbu... Mais qu’il n’était pas sans savoir que tout cela n’était qu’une trêve temporaire avec son désir de violence. Depuis le temps qu’il avait consacré sa vie à la perpétration de ses traumatismes, il savait que—

Les cris ne cesseraient jamais de résonner à l’intérieur de sa tête.

"Reprends tes esprits, soldat ! Tu n’es pas entrain de mourir ! C’est tout ce que tu peux faire ?!"

Vint un grésillement insistant de son esprit, son essence s’habituant à la présence de son mécène au fin fond de ses mémoires les plus vives. Ils étaient déconnectés du passé et du présent. Ils ne faisaient plus qu’une seul et même entité pour quelques instants.

Le noir qui souillait son être. Le blanc tâché de rouge, peu importe la force avec laquelle on s’obstinait à le faire disparaitre. Le pouvoir, la frustration, l’ego, la mort.

Les os fracassés, les hurlements des victimes égorgées. La puanteur du sang et l’efflorescence des viscères ne pourront jamais être oubliés, alors il ne restait plus qu’à s’en imprégner davantage et de s’adapter aux conséquences. Avoir tout le choix du monde, et n’avoir à la fois aucun autre choix. Aucun survivant, aucun détenu, une satisfaction au bord de la jouissance. Un besoin de libération, une compulsion toujours plus insatiable.

Tuer, être tué. Vivre, mourir, renaitre. Se faire tour à tour dominateur puis dominé, être son propre geôlier en se construisant une cage plus vaste encore que celle qui contenait tous les corps démembrés. Une décomposition sans fin. L’absolution dans la résignation. L’éternité devant soi, puis l’oubli comme immortalité.


" R̵e̸l̸è̷v̴e̴-̷m̸o̵i̸…̶ "

Il avait choisi de figer l’expression de la souffrance des autres dans leur mort, tandis que les traumatismes qu’il avait endurés demeuraient à mesure des réincarnations sans jamais s’évanouir. En voulant accéder à une immortalité virtuelle, il s’était laissé suffisamment de temps devant lui pour faire en sorte d’achever le travail interminable qu’il avait à faire sur ses origines, sa place dans l’univers. Mais entretemps, à force de se chercher, il avait fini par s'égarer à travers les âges, n'ayant comme seule ligne de repère que celle de sa lame. En découvrant jusqu’où il pouvait se rendre, il avait oublié d’où il était parti. Mais est-ce que cela importait vraiment ? Le virtuose accompli qu’il était devenu représentait l’apogée de ce qu’il était capable de faire. Mais cet idéal était toujours à remettre en cause, sans quoi sa destinée se laisserait rattraper par la course effrénée du cosmos. Il était le plus grand prédateur qui puisse exister. Il était—

" … Axton. "

La seconde d’après, sa conscience fut si soudainement rebranchée à la matrice des évènements qu’il eut à peine l’impression de s’en être détaché, ne serait-ce que pour quelques instants.

" … Tu n’es pas Axton. "

Non. Le Commando appartenait à une époque nostalgique envers laquelle il ne voulait plus avoir à éprouver de regrets — pas plus qu’il ne devait en éprouver, en tout cas. Précédemment, son œuvre avait déjà causé la perte de ses coéquipiers ; s’il voulait remplir sa part du pacte qu’il avait conclu avec son nouvel allié, il lui fallait se ressaisir et ne plus s’entêter à agir en solitaire. Si ça ne coutait pas sa propre vie, ça allait finir par coûter la vie de ses partenaires. Des responsabilités en plus à avoir. Des regrets en plus qui viendraient tourmenter le peu de morale qui trahissait son sentiment d’humanité.

Quelques battements de cœur passèrent. Sa respiration était devenue régulière. Sa lucidité était désormais indubitable. Mais sa mémoire avait parlé à cœur ouvert, durant ce moment de vulnérabilité trop rare et trop cru, preuve que le Nécromancien avait manqué son anesthésie. Si le Maitre des Défunts cherchait encore à fouiller ses souvenirs, il observera les contours des visages des autres chasseurs de l’arche avec qui il s’était associé, défigurés mais souriants.


" Un million d’histoires / Caché derrière un zéro / Que jamais je ne raconterai. "


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockMar 26 Jan 2021 - 23:46
Se nourrir.
Contrairement aux idées reçues, les êtres vivants ne sont pas les seuls à avoir besoin de se nourrir. Il s’agit-là de la loi la plus fondamentale qui régit la création. Toute entité a besoin de se nourrir pour subsister. Même les relations liant les atomes les uns aux autres ne sont dus qu’à l’apport qu’ils peuvent obtenir les uns des autres… Trouver l’énergie et s’en repaître. De la plus petite échelle à la plus gigantesque…

Mais au sommet de l’univers, seul le gigantesque est digne d’intérêt.
Une planète entière regorgeant d’une vie luxuriante… Un climat tropical quasi-permanent, à la végétation dense sur plus de 42% de sa surface. Des terres uniquement peuplées par des bêtes sauvages, certes, mais à la puissance bien supérieure à la moyenne galactique recensée. Connue par les exactions des braconniers venus des quatre coins de l’Univers. Udon était parfaite. Un véritable banquet. Non, plus que ça. C’était une offrande faite au nom de Cooler Cold. Un sacrifice que l’Univers devait consentir pour son légitime souverain. Fixant impatiemment son écran de contrôle, il peinait à contenir l’excitation qui parcourait son corps à l’idée de faire sienne la puissance de ce monde alléchant.

Le Grand Guédester, jusque-là, c’était affairé à éviter tout rapprochement physique avec la civilisation, se limitant à la bordure de l’Univers. Plus que tout, il souhaitait empêcher quiconque de le trouver et de mettre un terme à son existence, et avec elle, celle de son maître inconscient. Il ne faisait qu’amasser les miettes, tirant une quantité réduite d’énergie. Mais le maître s’était éveillé, depuis. Et il ne comptait pas jouer à ce jeu-là, bien au contraire ! Quel empereur irait se terrer dans les ténèbres de son propre Empire ? Il était temps de faire réapparaître le satellite aux lumières des étoiles. De faire tomber le voile. De réaffirmer Sa supériorité.

*Udon est ma première étape. Mon premier repas et ma première offrande !*

Et surtout, elle était en vue. Un énorme globe bleu et vert. Plus grand que la planète Terre. Mais cela ne posera pas de problème pour sa moisson. Arrivée à l’orbite d’Udon, il était temps pour le Grand Guédester d’abandonner son aspect sphérique. Ordonnant un changement total de sa structure, l’Etoile trembla d’un bout à l’autre alors que la masse métallique qui la composait se réagençait pour former des excroissances aux dimensions purement mirobolantes. Elles poussaient, encore et encore, jusqu’à ressembler à des tentacules monstrueuses. Le satellite lui-même était désormais plus proche d’un poulpe à taille planétaire qu’à quoi que ce soit d’autre. Ses appendices déployés, il était prêt à passer à l’assaut.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Qypk

*A table !*

Amorçant l’atterrissage rude, les réacteurs de l’Etoile s’éteignirent, laissant la gravité faire son travail pour la faire entrer en collision avec l’objet de sa convoitise. S’ensuivit alors un colossal grondement suivit d’une secousse de magnitude plus forte encore. Les tentacules pouvaient à loisir s’agripper à la croûte terrestre de ce monde sans défense et creuser en son sein pour ancrer le corps principal de la structure. Maintenant, c’était à d’autres mécanismes de se mettre en marche. De toute évidence, il était préférable de les faire tourner à plein régime. Perçant la terre meurtrit par l’atterrissage brusque de l’engin d’acier, des milliers de pistons creusèrent toujours plus profondément. Dans quelques minutes, ceux-ci perceraient la coque pour absorber tout le nectar de ce délicieux fruit. Lui drainer son jus jusqu’à la dernière goutte, un point de non-retour qui transformera ces terres verdoyantes en landes désolées sur un caillou sec, dérivant dans son système solaire.

Quelques minutes…
Pour les êtres d’exceptions comme Cooler, et manifestement, comme le clandestin qu’il venait de combattre, c’était affreusement long. Des actions décisives pouvaient être menées en une poignée de secondes à peine. L’ivresse de la situation était incompatible avec la réalité du présent : cette chose qu’il avait affronté était sans doute encore vivante. Ce rappel, c’était l’I.A. qui en informa le tyran. Même mourante, cette présence indésirable pouvait toujours présenter un problème. Après tout, qui aurait cru que deux Saiyans à l’agonie auraient pu les vaincre, la dernière fois ?

Ce cas avait beau être différent, le Grand Guédester avait raison.
Aucune précaution n’était trop grande pour sécuriser les intérêts du prince. En premier lieu, il fallait s’assurer de l’état de l’intrus. S’il est mort, alors son cadavre carbonisé suffira amplement. Mais s’il est vivant, alors il faudra à nouveau employer de l’énergie pour le stopper une bonne fois pour toutes. Des dépenses. Encore et toujours des dépenses. Qu’il est triste de voir l’énergie fluctuer au fur et à mesure de ces dernières. Cependant, il existe peut-être un moyen pour jouer la carte de l’économie.

La diplomatie.
Non, le terme diplomatie était peut-être un peu fort. ‘Dialogue’ serait peut-être plus approprié. Cet être s’était démontré être capable de soutenir les assauts d’un Métal Cooler, et plus encore, de le faire sauter. Même s’il y a lui-même laissé des plumes, ce n’est pas un exploit à prendre à la légère. Après tout, le Commando Blindé de Cooler, force de frappe composée du fleuron des guerriers impériaux, n’y serait jamais arrivé, malgré les capacités de ses membres. Pire, Son Goku lui-même avait échoué à en vaincre un seul en duel singulier. Cet adversaire était d’un niveau des plus redoutables. Il était fort. Il était digne.

Déploiement d’une unité de droïde protocolaire.
Un modèle très peu coûteux en énergie, très faible. Mais, qui sait, peut-être sera-t-il déterminant pour mettre fin à cette confrontation. Ce dernier fera le chemin jusqu’au bord du cratère fumant provoqué par l’explosion un peu plus d'une minute après l’atterrissage. En dehors du rapport indiqué par les yeux, ce sera à travers sa boîte vocale que s’amorcera le dialogue. Désolation et ruine, voilà ce que le robot pouvait percevoir du passage du Métal Cooler. Néanmoins, une masse semblait être aperçue au sein de ce chaos. Cette fois encore, les capteurs ne pouvaient discerner aucune puissance émanant de qui que ce soit. Difficile de dire s’il s’agissait du principal intéressé mort, vivant, ou même d’une de ses invocations carbonisées. Néo Cooler prit donc les devant pour communiquer, utilisant la machine jaunâtre comme relais.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Pbtv

« Par ma bouche, c’est Sa voix qui parle. Voici un avant-goût de ce dont est capable la technologie de ce complexe. Entends bien que tout ce que tu pourrais entreprendre ici est voué à un cuisant échec, comme tu as pu en faire l’expérience. »

Un exemple édifiant, s’il en était. Toutes ses attaques, jusqu’à présent, n’avaient causé que contre-temps au satellite, sans réel résultat. Il n’avait fait que consumer de son énergie pour s’occuper de l’affaire. Des pions sacrifiables étaient envoyés, ne donnant jusqu’à présent aucun moyen au saboteur de s’imposer lors d’une victoire décisive. En clair, le combat qu’il menait était de toute évidence perdu d’avance, selon l’analyse du Cold. Mais ce dernier était un guerrier. Il était un conquérant. Vaincre ses adversaires, il avait fait ça toute sa vie, des siècles durant. La défaite fait partie du champ de bataille, au même titre que la victoire. Pour autant, elle n’est pas motif à la mort. En particulier lorsque l’ennemi a su se distinguer.

« Je ne saurais trop te conseiller d’abandonner la mission qui t’a été confiée. Surtout si son commanditaire est celui auquel je pense. Te mettre à son service, et je suis sûr qu’au fond de toi, tu en as conscience, est une erreur monumentale. Que dis-je… C’est un gâchis. »

Immobile, l’engin qui tenait lieu de microphone énonçait des paroles lourdes de sens, ses yeux carmin luisants dans les ténèbres de ces couloirs dévastés. Il était une chose que Cooler savait sur les hommes de Freezer. Leur manque de loyauté. En dehors de son commando, ses troupes étaient composées de raclures lâches. Des mercenaires, pour la plupart, servant leur seigneur par appât du gain ou par crainte de son courroux. Presque personne n’éprouvait ni sympathie, ni ferveur pour le petit Empereur. De ce fait, leur fidélité ne tient qu’à un fil, et c’est souvent ce qui fait d’eux une force instable, car sans fondement. Tel était le résultat de la psychopathie de leur leader suprême.

« Ecoute ma proposition, toi qui as traversé la galaxie toute entière pour me trouver, avant de reprendre les armes pour poursuivre ta quête futile... Car je me suis ravisé. Ta mort peut encore être évitée. Tes efforts, ta ténacité et ton adresse sont dignes de bien des louanges, et ton employeur ne les apprécie sûrement pas à leur juste valeur. »

Que des talents, comme le Capitaine Ginyu ou l’être auquel il avait affaire, puissent pourrir au sein de cette organisation décadente, insultant l’ordre que représentait autrefois l’Empire Cold, était un fait qui rendait Cooler nauséeux. Freezer et son cortex cérébral réduit ne méritait pas de diriger ces forces ! Sous le commandement de son aîné, qui sait quelles merveilles ils auraient pu accomplir !

« Il est encore temps de jeter les armes. Ma magnanimité n’a pas son pareil ; je pourrais te gracier. Je pourrais soigner les blessures que tu as pu accumuler jusque-là. Et, plus que cela, je pourrais te prendre sous mon aile. Ta capitulation pourrait t’ouvrir les portes à un nouvel horizon. Un nouvel idéal. Notre idéal. Crédits, réputation, planètes et sujets. Toi dont j’ignore le nom, saches que le prix de tes services sera le miens. Rejoins moi. Rejoins nous.»

Un silence, aussi court que pesant, emplit le secteur alors que, usant de toute l’étiquette que lui avait enseigné son père durant son enfance, Cooler cherchait les mots les plus justes pour faire cesser le combat.

« Tu as tout ton temps pour répondre, alors je te demanderais d’y réfléchir de bout en bout. C’est une main ouverte que je tends vers toi. Il n’appartient qu’à toi d’accepter ma clémence et de la saisir. Néanmoins, je compte sur ta présence d’esprit pour ne pas confondre cette clémence pour de la faiblesse. »

Ainsi Néo Cooler rendit le micro, observant depuis les yeux du petit robot la réaction qui viendra de l’envoyé de son frère. En un sens, il espérait que son initiative puisse faire naître une quelconque entente entre cet agent singulier et sa propre personne. Être le maître d’une entité mécanique dévoreuse de monde était une chose, mais il ne fallait pas oublier que le despote mauve manquait de soutien organique à ses côtés. C’était d’ailleurs à se demander ce qu’il était advenu de son Escadron Blindé. Si tout le monde pouvait revenir d’entre les morts, cela était une possibilité à ne pas rejeter. Mais aussi précieux qu’ils étaient, ils ne comptaient que trois membres. La piétaille n’était pas un problème, la puissance de feu pouvant être fournie par l’Etoile. Non, il s’agissait d’agents de confiance.

Mais il n’était pas dupe, les soldats de Freezer avaient beau être des lâches et des traîtres, ils aggravaient leur cas en présentant un Q.I. défiant toute logique, à l’image de leur empereur. Il n’était pas à exclure que malgré ses qualités évidentes, cet intrus pouvait aussi être un abruti profond qui préfèrera continuer la lutte, peut-être par excès d’orgueil. Son exécution était donc momentanément interrompue, en attendant d’entendre sa réponse. Mais, au fond de lui, le prince se doutait que ce ne pourrait être aussi simple. Aussi s’apprêtait-il, à la moindre réponse négative, à refaire appel à ses gardes pour exécuter le malotru. La balle était dans son camps pour éviter ce sort regrettable.

Saisir la main que l'indulgent lui tendait.
Ou être terrassé par le glaive tenue dans l'autre main cachée dans son dos.
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockMer 27 Jan 2021 - 3:17
Enfin, les choses devenaient intéressantes... Pour Xendor, en tout cas ! Ce bougre de fantôme s'amusait toujours de la situation, continuant d’ausculter son petit champion noir ! Il fallait le sauver, enfin... D'une certaine façon ! Sa guérison était sur la bonne voie ! Il fallait dire qu'avec son habitude de tout déchirer, le maître des morts connaissait rudement bien l'anatomie des vivants... Un être comme lui ne pouvait juste pas foirer son coup. Il était trop SUPER et INCROYABLE pour ça. Quel genre d'idiot foirerait une greffe d'un bras, après-tout ? Que des idiots, justement ! Par chance, le monstre était un bon idiot. Car oui, il y avait les bons idiots, et les mauvais idiots. La différence ? C'est que le bon idiot, il fait des idioties qui réussissent sur un lancer de dés, mais le mauvais idiot, il fait que des conneries qui ne réussissent jamais. Oué, c'est pas pareil. C'est juste de la chance ! Mais... Peut-on parler de chance pour quelque chose que le démon noir connaissait sur le bout de ses... Humm... Fumeux doigts ?

En tout cas, la détonation ne l'avait lui-même pas épargné... Il avait perdu de sa brume, le pauvre chouchou ! Pas de panique ! Il se recomposait rapidement, lui aussi. Tellement que c'en était effrayant... Mais bon, de base, il était déjà mort. D'ailleurs, comment pouvait-il réfléchir ? Je veux dire, c'est pas comme si il avait un cerveau ! Dans ce qui ressemblait à une tête, y'avait de la brume ! Vraiment ! Vous pouvez même vérifier en rentrant votre tête dedans ! C'est pour dire à quel point la situation était cocasse pour lui. Mais bon, il était pourtant bien concentré sur une chose... En apprendre plus sur son petit précieux. Il avait des questions, et il comptait bien avoir des réponses ! Du moins, autant que son camarade pouvait lui en fournir. Car son esprit divergeant, lui, il se confondait... Attends... Jusqu'à quel point les deux entités étaient liées ? Une telle puissance de liaison, c'était rare. Cela ne voulait dire qu'une chose...

Xendor était "l'esprit démoniaque" destiné à Zer0. Brr... Cela lui en donnait des sueurs froides ! Vous ne comprenez toujours pas ? Partons sur un principe de "destiné". Parfois, comme pour des magiciens, un esprit magique leur est destiné. Un être qui n'attends que l'un, pour devenir la moitié de l'autre. Là, c'était quasiment le cas... Car avant d'être un nécromancien, l'envoyé d'Hadès est un esprit démon. Et les probabilités qu'il tombe sur sa moitié aussi vite... Elles étaient si peu élevée que lui-même, il ne connaissait pas le chiffre à donner. En clair, le futur de ses deux êtres promettait d'offrir à l'un comme à l'autre, un pouvoir grandissant. Une union parfaite... Une symbiose octroyant des pouvoirs absolument démentiels ! Et ils pouvaient aussi partager les pensées de l'autre... Ils étaient connectés ! Un réseau complet ! Et par ce réseau, le maître des défunts pouvait en apprendre plus sur son pactisant ! Oui... La voilà, sa mémoire ! Elle s'ouvrait à lui !

"WOUAAAAAA TOUTE CETTE LUMIEEEEEEEERE !"

Telle des flashs, il observait de ses yeux l'histoire de son partenaire particulier ! Des personnes... Des compagnons disparus... Sa mission... Tout était offert au macabre démon comme un livre ouvert. Il observait, se renseigner, écouté et mémorisé à son tour. Le passé de son pote à la compote, un destin tragique, pourtant maculé d'une belle histoire de camaraderie. Quelle ironie... Il en avait traversé, des choses ! Des voix... Des murmures... Des échos d'une époque révolue. Voilà ce à quoi assistait également le démon supérieur. Il était pris par l'émotion, lui aussi ! S'il avait des yeux, il en pleurerait ! Non, c'est la vérité ! La preuve, il pouvait même le mimer, prenant un mouchoir qui... Qui n'existait pas. Mais il comprenait mieux la personne qu'il était. Il comprenait mieux la solitude qui habitait le cœur de Zer0 Il allait changer tout ça... Il changerait la façon de voir de son immortel, lui offrant ce qu'il méritait vraiment. Il aurait enfin quelqu'un avec lui, au-delà de sa longue route seule jusqu'à ce jour.

Quelle vie stupéfiante... Quelle mémoire bien rempli... Si un jour l'esprit noir avait su qu'il finirait lié à quelqu'un, il se serait moqué de sa propre personne. Mais là, il avait changé. Il changeait vraiment au côté de son contractant ? Il voyait les choses différemment ? Genre, il pourrait penser à une sortie massacre d'Ange entre copains ? Ou bien à une sortie aux p*tes ensemble ? Fallait y penser... Dans toute cette nostalgie, il était probablement le seul être qui était encore à ses côtés. Zer0... Mon pauvre Zer0... "Tu n'es plus seul..." Et sache que maintenant, Xendor... "Je suis avec toi pour toujours..." Tel un enlacement d'amour sincère, il- Non, pas ce genre d'amour, bande de cochon ! (Cava plaire à Claire, ça.) Un amour fraternel. Il était là pour lui. Il était là pour son cher et précieux Zer0. Une nouvelle histoire de camaraderie pouvait réellement commencer... Et... Et au moins, il risquait pas de le perdre, lui ! Bah oui, il est déjà mort !

La fin de ce partage le sortait également de sa transe. Axton... "Ah non, je te confirme je suis pas Axton, mon cochon !" Ouep, pour lui c'était un mot empli d'affection ! Vous saviez pas que pour les démons, les cochons étaient un animal de compagnie ? Des bons gros porcs bien dégueulasses, montrant la saleté et la décadence la plus belle chez un être vivant. Eux, ils kiffaient ça, les démons. Quoi ? C'était pas cool ? Bah pour lui, si ! Puis bon, à défaut de patauger dans la boue, son traqueur patauger dans le sang... Elle est où la différence ? Dans la couleur ? Dans l'odeur ? Ouep, en y réfléchissant, les deux étaient bien différents... Mais c'était qu'un point de détail ! Qui y ferait attention, là où ils étaient ? En tout cas, il écoutait de nouveau son petit traqueur préféré marmonnait sa phrase si froide... Oh, qu'il gelait encore le cœur de son bon compagnon ! Jamais raconté ? Même à lui ?!

"Oh ! Tes mots sont comme un coup de poignard pour mon petit cœur, Zer0unet !"

Dit-il, ses mains sur l'emplacement de ce qui pouvait être un cœur, fondant en larmes d'âme factices ! Mais cela ne l'avait pas empêché d'accéder à sa première requête... Car oui, il était réparé. Drôle de manière de dire qu'il était soigné, mais c'était bien le cas ! D'ailleurs, pour se fondre avec sa tenue déchirée, Xendor remplacer les parties manquantes des vêtements de son champion. Il était comme neuf, vêtement Xendorien compris... Un Zer0 comme on le connaissait si bien, arborant sa belle tenue noire comme à l'ancienne ! Et avec toute la modernité qu'avait apportée le chirurgien de renom qu'était son lugubre partenaire ! Oui, il était très fier de lui ! Son déchireur de cœur était de nouveau opérationnel à répandre la mort... Et à servir les funestes desseins du maître de la mort. "Te voilà debout, prêt à faire un carnage... Que comptes-tu faire, maintenant ?" Ses capacités étaient également bien opérationnelles... Ce moment lui avait permis de-

"MAIS QUOI ENCORE ?!"

Un séisme ! Le gay des stars bougeait ?! Non ! Il... Changeait de forme ?! Incroyable ! Décidément, il en avait des choses incroyables ! Plus incroyable encore, c'était ce brouhaha assourdissant qui résonnait dans toute la machination vivante... Il semblait se mouvoir physiquement de bien des manières. Les secousses étaient là, et quelque chose d'inattendue se produisait. La ferraille... Elle se réparait d'elle-même ! Les yeux invisibles du geôlier de l'âme de Zer0 observaient la scène, accompagnant ceux de son traumatisé favori. Oui... La machine revivait, récupérant ce qui semblait être un second souffle. Heureusement qu'il avait remis sur pied son charmant aventurier, sinon il aurait pu très mal finir dans cette histoire ! Fallait dire qu'ils avaient pas un adversaire très normal... Voir même stupéfiant. Sa particularité mécanique le rendait difficile à chopper, et frustrait même un peu le mécène du noir. Vraiment un peu, hein ! Il en fallait beaucoup pour casser son humeur joyeuse !

"On va encore avoir des ennuis ! Décidément, ce sac de boulot me casse les pieds en parlant François !"

Il aurait pu être plus vulgaire, mais à quoi bon ? Y'avait que Zer0 qui l'entendait de toute façon ! Blague à part, autre-chose se tramait après la réparation soudaine de l'appareillage de l'ennemi... Autre-chose d'autant plus énervante ! Pas pour Xendor, mais peut-être pour son compagnon de voyage... La rapide intervention du défunt fantôme visait à cacher son gredin d'assassin, le voilant pour la peine d'une brume noire ! Ainsi, il partageait sa pensée avec lui, lui octroyant son don de vision au-delà de la brume. Il voyait la machine qui parlait... Celle-ci semblait vouloir relativiser la chose, voir une autre manière d'aborder ce conflit. Il parlait au nom de Cooler, donc. Encore quelque chose dont il ne s'attendait pas à avoir la surprise ! Décidément, cette foutue machine en avait à revendre, des conneries !

Mais... C'était également un bon moment à passer. Car il pourrait en voir un peu plus sur les décisions de son chérubin... Lui qui avait déjà tant fait dans sa triste destinée, qu'allait-il choisir aujourd'hui, face à sa cible robotique ? Il pouvait accepter, retourner sa veste, et être compris comme un lâche, prêt à trahir pour une plus belle masse d'argent. Ou alors, il pouvait être un combattant, choisissant le défi qu'était l'ainé des Cold, ajoutant à cela une réputation de loyal contractant. Un mercenaire incapable de trahir son employeur, même pour les plus beaux yeux du monde. Qu'allait donc choisir son assassin aux couleurs de la nuit ? Qu'allait donc choisir l'éternel meurtrier, favori d'un être qui n'avait de cesse de s'amuser de ses situations aussi incroyables l'une que l'autre ? "Alors ? Que choisis-tu, mon immortel ami ? On lui casse la bouillotte ? Ou on accepte sa proposition ?" Ce choix ne revenait qu'à son hôte... Lui n'était qu'un spectateur assis aux premières loges.
Zer0
Zer0
MJ
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/10/2017
Nombre de messages : 453
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1060

Techniques
Techniques illimitées : Projecti0n Etherée • Rech4rge • Ch0c
Techniques 3/combat : Vél0cité • Disjoncti0n
Techniques 1/combat : Mement0 M0ri

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockLun 1 Fév 2021 - 15:24
Zer0 ne saurait reculer devant aucun danger.

Chacune des missions qui était confiée à l’assassin promettait d’être accomplie, et sa réussite était sacrée. Remplir ses contrats était quelque chose qu'il ne prenait pas à la légère, et il ne laissait ni rien ni personne entraver les objectifs qui lui étaient assignés. Toute opposition était garantie de rencontrer une mort rapide et brutale, selon son humeur et selon les modalités de son engagement. Bien souvent, il se considérait plus doué dans son domaine que tout autre assassin qui parcourait les univers : sa maestria était absolue. Celui qui s’était fait le messager de la Mort était-il un dieu ? Non, pas vraiment. Dans son esprit, il n’était qu’une enveloppe de chair et de sang, par le biais de laquelle la volonté de ce qu'il pensait être une manifestation de la volonté du Destin dévastait les impuretés qui peuplaient le cosmos — imprégnée de compétences au-delà de toute compréhension, le tout au nom de son inéluctable quête.

Dans toute sa prééminence, cependant, le Messager à la destinée sacrée n'était pas dépourvu de tout péché. Son penchant pour la violence et l'effusion de sang était souvent démesuré. Ses vices et ses traumatismes avaient fini par ne former qu’une seule entité au cours des millénaires. Dès lors que l’opportunité de laisser cours à la verve sanguinolente de sa lame lui était donnée, dès lors que le contrôle de ses propres gestes lui était conféré, il se laissait aller à cœur ouvert, sans la moindre once d’hésitation ni de remords. Peut-être qu’il appréciait la gestuelle incomparable de la lame à travers l’espace, à travers les organes, à travers les tissus, plus que quiconque s’adonnant au meurtre ne le devrait. Peut-être qu’il entendait l’écho de ses propres obsessions dans toute cette brutalité qui transcendait bien souvent les frontières du surréel dans sa perception.

Sa propre fierté pouvait bien souvent tirer le meilleur parti de lui-même : il ne se pensait en rien proche d’être un messie, mais il échappait depuis tant de temps à l’influence de leurs apôtres qu’il se savait appréhendé par leurs regards. Et lorsque ses victimes se recroquevillaient à ses pieds en l’espoir de se voir accorder la miséricorde, comme s’ils priaient devant un autel profané par leur propre sang, le purificateur ne pouvait s’empêcher de se prélasser dans le sentiment de la domination absolue de sa sempiternelle essence sur la matière de leur pusillanimité.

Zer0 ne saurait reculer devant aucun danger, et l’amertume de la défaite ne touchera pas ses lèvres tant que sa conscience poursuivra encore le combat.






Un droïde protocolaire avait réussi à avancer au bord du cratère dévasté, porteur d’un message en provenance du cœur du satellite. Incapable de détecter sa position véritable, le robot de safran et de rouille se mit alors à retranscrire ce que son propriétaire avait à communiquer, probablement à l’intention de l’intrus qui était parvenu à pénétrer les frontières de son domaine, peu importe où ce dernier se trouvait réellement.

"Par ma bouche, c’est Sa voix qui parle. Voici un avant-goût de ce dont est capable la technologie de ce complexe. Entends bien que tout ce que tu pourrais entreprendre ici est voué à un cuisant échec, comme tu as pu en faire l’expérience."

Sa première démonstration fut celle de son arrogance. A travers sa mise en garde, le Cold s’assurait d’imposer son omniprésence jusque dans l’esprit de son adversaire, se reprogrammant dans son schéma de pensées comme virtuellement inaccessible, capable d’user de tous les stratagèmes à sa disposition pour le mettre hors d’état de nuire quoi qu’il ait l’intention de faire. Possédant tout contrôle sur l’agglomération où ils se situaient, quelque part dans l’infinité du cosmos, il s’imaginait ainsi pouvoir jouir de la victoire avant même que la bataille n’ait pu atteindre sa conclusion. Une manœuvre aussi vaine que déraisonnable, ouvrant la voie sur la présomption et sur l’insolence, derrière laquelle de nombreux stratèges dissimulaient la crainte que leurs tactiques ne viennent à échouer avant d’avoir été mises en place.

"Je ne saurais trop te conseiller d’abandonner la mission qui t’a été confiée. Surtout si son commanditaire est celui auquel je pense. Te mettre à son service, et je suis sûr qu’au fond de toi, tu en as conscience, est une erreur monumentale. Que dis-je… C’est un gâchis."

Sa seconde démonstration fut celle de sa vanité. De belles paroles qui se perdirent dans le vide intersidéral, mais qui se répercutèrent comme un écho déjà enregistré plusieurs fois dans le cerveau de son interlocuteur. Vouloir flatter l’ego de leurs ennemis pour les rendre plus conciliants semblait être un dénominateur commun à tous les démons de son espèce, enivrés jusqu’à la lie de leur perfidie au point de prendre leur infatuation orgueilleuse pour de l‘intégrité.

"Ecoute ma proposition, toi qui as traversé la galaxie toute entière pour me trouver, avant de reprendre les armes pour poursuivre ta quête futile... Car je me suis ravisé. Ta mort peut encore être évitée. Tes efforts, ta ténacité et ton adresse sont dignes de bien des louanges, et ton employeur ne les apprécie sûrement pas à leur juste valeur."

Sa troisième démonstration fut celle de son avarice. Une perversion que même les plus nobles intentions ne sauraient faire disparaitre, poussant irrémédiablement à vouloir tout posséder sous sa dominance jusqu’à n’avoir plus que soi-même à conquérir. Si une ressource ne pouvait être acquise, sa production serait alors anéantie. Si un territoire ne pouvait être envahi, ses richesses seraient alors détruites. Si une force ne pouvait être soumise à ses caprices, elle connaitra alors une élimination sans aucune forme de procédure. Si le monde entier ne pouvait être entre ses mains, alors le monde se devait de cesser de tourner.

"Il est encore temps de jeter les armes. Ma magnanimité n’a pas son pareil ; je pourrais te gracier. Je pourrais soigner les blessures que tu as pu accumuler jusque-là. Et, plus que cela, je pourrais te prendre sous mon aile. Ta capitulation pourrait t’ouvrir les portes à un nouvel horizon. Un nouvel idéal. Notre idéal. Crédits, réputation, planètes et sujets. Toi dont j’ignore le nom, sache que le prix de tes services sera le mien. Rejoins-moi. Rejoins-nous."

Sa quatrième démonstration fut celle de sa fatuité. Toutes ces propositions étaient énoncées comme si elles constituaient les termes d’un contrat, et à sa connaissance le Nombre n’avait pas prononcé un seul commentaire. Pourtant, cette entité s’arrogeait déjà le droit de déterminer sa réponse en formulant les questions avant qu’elles n’aient pu être appréhendées. Ses capacités à manipuler son audience et son environnement étaient indéniables. A la fois le fantôme et la machine. Mais celui qui excelle à résoudre les difficultés le fait avant qu’elles ne surviennent, et là fut son erreur : celle d’avoir mené son adversaire à portée de son cœur, de ne pas s’en être débarrassé tant qu’il en était encore temps. La présence seule du Nombre au sein de son territoire garantissait déjà, si ce n’était sa défaite, au moins leur inévitable confrontation.

"Tu as tout ton temps pour répondre, alors je te demanderais d’y réfléchir de bout en bout. C’est une main ouverte que je tends vers toi. Il n’appartient qu’à toi d’accepter ma clémence et de la saisir. Néanmoins, je compte sur ta présence d’esprit pour ne pas confondre cette clémence pour de la faiblesse."

L’héritier des Cold se trompait à propos des motivations de son assassin. Lui qui était toujours parvenu à ses fins en faisant jouer la notoriété et la puissance de sa famille, il était sans savoir que toutes ces assurances dénuées de consistante n’avaient pas le moindre intérêt pour l’agent d’obsidienne. Pour un tueur à gages comme lui, tous les ordres n’étaient que des opportunités. Toutes les promesses de fortune n’avaient aucune importance. Toutes les déclarations de biens et de richesses n’avaient aucune légitimité. Toutes les récompenses n’étaient que des acomptes.

Le sang était la seule monnaie qui avait de la valeur et c’était à lui de le faire couler.






Un insoutenable silence, véritable interlude avant d’engager le dernier acte. Les gémissements du gigantesque satellite, qui enflait et dévorait l’énergie de la planète sur laquelle son dévolu avait été jeté, retentissaient sur des millions de kilomètres à la ronde. Dans ce désordre de câbles, de tubes, de circuits et d’alliages, de construction et d’assimilation, une masse indéterminée émergea au sein du chaos : du haut de ses deux mètres, elle s’émancipa de son entropie pour se définir de nouveau dans la réalité. Les ténèbres semblèrent se prosterner sur son passage, adornant ses gestes d’une obscurité aussi insaisissable que délétère.

De loin, elle avait l’air bien plus impressionnante. Comme une sentinelle éveillée. Comme une statue enfouie sous la poussière des époques. Comme une sentence irrévocable, prête à être rendue. Cette impression était probablement due à la perspective légèrement déformée du robot à travers lequel l’administrateur surveillait tout ce qui se produisait dans son serveur, mais l’adrénaline que ce dernier ressentait s’avérait bien concrète.

"Alors ? Que choisis-tu, mon immortel ami ? On lui casse la bouillotte ? Ou on accepte sa proposition ?"

Le temps était écoulé. L’indéfini fit un pas, puis plusieurs, autant que nécessaire jusqu’à ce que le jaune fané de la machine se noie dans une noirceur infinie, submergé par la pénombre. Et dans l’absence de lumière, le seul repère qui subsistait fut le résultat donné d’avance à l’équation qui lui était soumise — 0 .

" Ton ambition te trompe / Obéir n'est qu’une excuse / Je suis mon seul maitre. "

Le maitre de ce lieu ne devait pas avoir conscience de sa propre audace, pour oser lui faire une telle offre. Une erreur qui précipitera sa chute. Si le Nombre déclinait ce qui lui était proposé, ce n’était non pas par dévouement mais par principe. Une mission en suivait toujours une autre mais il s’astreignait à ne jamais résoudre plus d’une opération à la fois. Son contrat actuel n’avait pas été signé en l’espoir d’obtenir des crédits, de la réputation ou des biens, mais parce que l’empereur doré était le seul à posséder non seulement les informations mais aussi les connaissances dont il avait besoin. La seule chose que son ainé pouvait lui offrir était une sensation forte à la hauteur de ses attentes… et il n’était pas dans les habitudes du chasseur de s’aligner du côté de ses proies les plus juteuses.

" Sache que je n’ai plus peur de la mort. "

Deux mains crispées se détachèrent et deux, puis, quatre, puis huit doigts s’écrasèrent contre la tôle qui protégeait les composants de l’émissaire robotique. Un vrombissement perturbant s’échappa alors de sous ce casque qui possédait l’infini des couleurs ; matrice de toutes.

" Je ne saurai faire aucun compromis. "

Les mécanismes se compressèrent, les gaines se tordirent, les résistances éclatèrent hors de leurs emplacements, jusqu’à ce qu’un hologramme aussi rouge que de l’hémoglobine soit la dernière chose que la lumière tremblotante qui servait d’intermédiaire puisse voir.

" Estimes-toi infortuné de m'avoir laissé en vie. "

Ses pouces s’enfoncèrent lentement, très lentement dans les dispositifs oculaires jusqu’à les transpercer, donnant à son tour un avant-gout de leur prochaine et dernière rencontre. La carcasse endommagée du robot s’écroula en mille morceaux sur le sol avant d’être pulvérisée au centre du cratère.

Le verdict de l’assassin avait été transmis. Dans ce monde intransigeant dans lequel il évoluait depuis des siècles, face aux tentatives d’affiliation et de négociations de toutes sortes, son seul mécanisme de préservation était une conscience perverse de la peur et du pouvoir, de la manière dont ils motivaient et contrôlaient les faibles et les forts, de la façon dont ils engendraient les ascensions et causaient les déchéances.

Et des armes. Définitivement des armes.

Son corps entama une légère torsion, laissant le temps au nécromancien qui l’accompagnait de se préparer à agir. Une seconde, un regard, une pensée leur suffit pour savoir ce qu’il restait à faire — ce pour quoi ils étaient venus, ce pour quoi le Nombre avait pris tant de risques et choisi la vengeance de ses partenaires plutôt que l’espoir vain de les voir renaitre un jour à ses côtés.


" Amène-moi jusqu’à notre objectif. "


[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Tumblr_pqubj7aseA1xulpawo2_540

Capacités

Endurance  ne connait pas la fatigue.
Evasion  peut s'échapper d'un combat sans être poursuivi ; excepté s'il est en possession d'une Dragon Ball.


Néo Cooler
Néo Cooler
Cyborg
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 24/01/2020
Nombre de messages : 101
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Auto-Réparation / Rayon de la Mort / Déplacement Instantané
Techniques 3/combat : Supernova / Buster verroullié
Techniques 1/combat : Machinery Rain

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockDim 14 Fév 2021 - 2:12
Les turbines tournaient à plein régime.
Les pistons s’échinaient à creuser plus profondément. La roche ne faisait pas le poids. Elle ne le faisait jamais, après tout. Elles ont beau être chargées de vitalité, ces planètes étaient pourtant sans défense devant la machinerie implacable de l’Etoile, qui révélait son véritable visage pour consumer cette alléchante pitance. Tel un fruit dont la coque était arrachée pour laisser place à sa délicieuse chair, c’est à l’afflux de jus que l’on peut discerner la meilleure partie d’une planète. Une quantité incroyable de magma s’échappait des blessures suintantes d’Udon. Un cataclysme comme ce monde n’en avait jamais connu se déroulait, fracturant sa surface autrefois magnifique et mettant les primitives formes de vie à sa surface en panique. Hélas pour elles, personne ne viendra à leur secours.

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] S039

Le compte à rebours final de ce caillou avait été enclenché. Et son commanditaire appréciait énormément ce spectacle.
Depuis ses moniteurs, Cooler avait une vue imprenable sur cette apocalypse, ainsi que sur les jauges de puissance du Grand Guédester qui se remplissaient de plus en plus alors que la lave emplissait des compartiments spéciaux du satellite pour convertir sa chaleur en énergie pure. Tout était parfait ! Les dépenses de l’activation d’un Métal Cooler avaient été très largement rattrapées par cette recharge ! Ça serait même sans doute suffisant pour en mettre une dizaine d’autres en route !

Udon était un pur régal. Mais il y avait toujours un élément qui gâchait ce repas.
L’idée qu’un autre puisse encore l’importuner. Était-il mort, finalement ? Cette réponse, un droïde avait été déployé pour la donner. Son discours avait déjà été diffusé. Un silence de plomb s’installa, sans un son retentissant sur les murs d’acier. Rien ne vient à la rencontre du regard rouge de la machine, hélas. Sans doute son interlocuteur était en pleine réflexion. Ce ne serait pas étonnant, après tout. Il s’agissait d’une offre du Seigneur Cooler, autrefois connu comme l’un des plus grand Seigneur de Guerre de l’Univers. Dans l’échiquier politique de la galaxie, il était un personnage de premier plan de par sa force incontestable et ses ambitions démesurées. Même si Freezer avait désormais une longueur d’avance, cela devait donner à réflech- *Hmm ?*

Il y avait du mouvement ! Quelque chose venait de bouger dans la pénombre… L’inconnu drapé de ténèbres avait-il fait son choix ? Non… Il y avait quelque chose d’étrange. La masse informe s’était sûrement avancé, mais elle le fit d’une vitesse telle que les capteurs bas-de-gamme du robot ne lui permirent pas de capturer ses mouvements. Trop rapide pour lui, il ne saura pas réagir à ce qui suivit : un assaut d’obscurité qui enlacèrent son blindage. Néanmoins, les mots qui suivirent furent très nettement relayés au maître des lieux.
C’était un refus. Un refus catégorique.


" Ton ambition te trompe / Obéir n'est qu’une excuse / Je suis mon seul maitre. "

Néo Cooler ne comprenait pas . N’était-il pas un agent de son cadet venu pour saboter le frère qu’il haïssait tant ? Il ne pouvait pas être seul dans son entreprise… Qu’un vengeur solitaire ait pu le trouver au milieu du néant était tout bonnement impensable ! Freezer était assurément le seul assez malintentionné pour l’avoir mené jusqu’au Grand Guédester ! Il ne pouvait en être autrement. A moins qu’il ne s’agisse d’un rescapé, ou d’un proche de victimes prises par les guerre qu’avait déclenché Cooler au cours de sa vie, et que Freezer a contacté pour le conduire jusqu’à lui. Ca, ou bien il était un simple mercenaire neutre que l’Empereur d’Ivoire a engagé pour cette mission, ce qui ne serait pas vraiment étonnant, puisque sa disparition n’aurait aucune conséquence pour son empire en cas d’échec.

" Sache que je n’ai plus peur de la mort. "

Le droïde rapporte des dégâts sur son système. Son blindage est en train de se faire broyer… Il va sans dire que pour une simple machine protocolaire, la résistance n’était pas de mise. Le réduire en tas de boulon était simple. Mais l’attaque, en soit, ne visait pas cette création faiblarde. Elle était un affront à son maître. Un affront au prince Cold. Cette attaque visait son égo.

" Je ne saurai faire aucun compromis. "

Une dernière vision de l’importun apparut aux yeux du démon du froid avant que les capteurs optiques ne lâchent. Cet être voulait montrer sa domination dans le rapport de force entre les deux belligérants. Signifier qu’il ne craignait aucunement le conquérant. Cet adversaire en face de lui comptait lui résister coûte que coûte. Il était déterminé. Confiant en ses capacités à accomplir son projet.

" Estimes-toi infortuné de m'avoir laissé en vie. "

Tels furent les derniers mots que put enregistrer le robot avant de finalement céder pour tomber en lambeaux sur le sol métallique du couloir saccagé dans un retentissant et impersonnel son, faisant office de fin des négociations. La voie de la diplomatie avait donc failli. Affalé dans son trône, le despote mauve pianotait de ses cinq doigts sur son accoudoir, perdu dans ses réflexions. L’intrus avait rejeté la main tendue et se permit même de cracher au visage du seigneur. Vaillance ? Courage ? Fierté ? Détermination ?
[Big Gete Star] shutdown-r [PV] I6wa

*Misérable cafard ! Tu oses te parer de telles pensées devant ma sublime ?!*

Intolérable ! Absolument intolérable ! Une telle impudence !
Qui était-il ?! Qui était l’insecte qui se croyait son égal ?! Lui, le grand Cooler ! Qui osait aller contre sa volonté, et se pavaner de la sorte contre sa puissance absolue ?! Ce n’était pas un Cold ! Ce n’était pas le sujet d’une légende ancienne comme les Super Saiyans ! Ce n’était qu’un… Qu’un… Un plébéien ! Un roturier, fils de roturier et petit fils de roturier, à n’en point douter ! Personne en somme !  Manier armes dernier cri ou magie noire n’en faisait pas pour autant une figure d’exception ! Et il osait pourtant se croire supérieur ? Devant lui ? DEVANT LUI ?!

« Infortuné… Infortuné ! Espèce de sombre merde ! La plaisanterie a assez durée ! »

Emporté par la haine qui venait d’exploser au fond de son cœur d’acier, le cyborg se leva de son trône, donnant un coup de queue négligé pour l’envoyer valser en morceaux. Il savait exactement où était son ennemi. Il en avait assez de jouer avec lui. Il était devenu une nuisance. Qu’il convenait de faire disparaître personnellement. Sa salle du trône étant la salle principale du satellite, elle se situait en plein milieu de ce dernier. Tout d’abord, il fit déplacer des carcasses inertes de Métal Cooler aux extrémités de sa salle du trône, en guise de sécurité. Tout était prêt pour recevoir cet être.

Le chemin le plus proche pour rencontrer en face à face cet inconnu qu’il détestait déjà était le plafond de la salle. Le despote décida alors de modifier la structure interne de l’Etoile afin d’ouvrir ce plafond et de laisser un trou au travers le complexe qui mena directement en dessous de cette… Pollution. En prenant ce trou, il pouvait sans problème aucun arriver jusqu’à Cooler. Bien sûr, il était possible de croire à un piège, et c’est ce à quoi penserait une personne sensée. Quoiqu’il en soit, les intentions du Cold était des plus simples : le mener directement à lui et mettre un terme à cette rencontre. Il ne serait pas dit que le grand Cooler, l’un des guerriers les plus illustres, se sera caché d’un tel moucheron ! Non, il le combattrait de front ! Ceci était une nouvelle invitation.
L’invitation à son éviscération pure et simple !
Xendor
Xendor
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/07/2020
Nombre de messages : 41
Bon ou mauvais ? : Neutre !
Zénies : 100

Techniques
Techniques illimitées : Guerriers cadavériques / Toucher de mort / Armure osseuse / Flash de l'âme
Techniques 3/combat : Linceul de mort / Échange de place
Techniques 1/combat : Berserk cadavérique

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] ClockMer 17 Fév 2021 - 0:46
La décision était prise ! De sa voix, de ses pensées, de son choix, Zer0 venait de choisir son destin ! Et qu'il était plaisant ! Non seulement Xendor était de tout cœur (si tant est qu'il en ait un) avec lui, mais en prime il allait l'aider à accéder à son but ! Qu'il était amusant de voir son joyeux compagnon être aussi fidèle à ses principes ! Oh, il l'aurait suivi quoi qu'il décide, mais le démoniaque nécromancien avait également envie d'en foutre une bonne à la boîte de conserve. Après-tout, il se prenait pour le trou du c... Crû du monde ! Fallait bien le corrigé, au bout d'un moment ! Enfin bon, la mission était de toute façon de l'envoyé à la déchetterie. Autant faire au mieux pour ça... Et pour commencer cette nouvelle douce, et à la fois violente décision, le mercenaire fonçait vers le robot ayant servi à communiquer avec eux ! En un claquement de doigt, il avait réduit la machine à l'état de pièce détacher. Bien bien bien !

"Avoue, tu préfères ma voix, pas vrai ?!"

L'amener à leur objectif... Il voulait aller voir directement le Cooler ? Bien... Cela pourrait se faire. Cette fois, pas question de lésiner sur la qualité du service, il allait lui offrir un voyage en première classe ! Car cette fois... Ce serait à Xendor d'amener son champion au point névralgique. Une recherche très rapide devait se faire... Même si la présence d'une autre âme au sein du Gay des étoiles se faisait sentir... Une âme... Alors... Il était bien de chair et de sang ? Intéressant ! Un mi-vivant mi-machine... Il se prenait pour Dark Vador ou quoi ? Bref, pas le temps de divaguer ! "Prépare-toi... Car on va monter au septième ciel !" Le meilleur moyen pour savoir comment rejoindre sa cible, c'était bien évidemment d'avoir une vue globale de la chose. Malgré le mouvement continu de cette étoile de métal, il serait facile pour un fantôme aussi rapide de rattraper un tas de ferraille !

D'ailleurs, rigolait-il dans sa phrase ? Pas sûr ! Car comme ses paroles l'annonçaient, il emportait son assassin dans loin en hauteur, ayant déchiré le plafond de métal du Grand Guédester... Comme si... Comme si Zer0 ne faisait désormais plus qu'un avec une brume ayant la puissance et la vitesse d'un missile perçant lancer à toute vitesse. Son corps spectral avait emporté et protéger son allié tel un véritable bouclier d'énergie, l'emportant au loin dans les nuages, plus haut encore que les étoiles. Une vue d'ensemble... Mais quel monstre ! Non seulement cette chose dévorait la planète, mais en plus elle était vraiment gigantesque ! Le confort de ce voyage pouvait au moins assurer au traqueur une température corporelle adéquate. "Oh my god is so big..." Oui, le Big Gete Star était énorme. Quoi ? Je suis juste revenu au sujet principal d'un coup de baguette magique !

"Ce trou au centre ! Je te propose qu'on le pénètre et qu'on aille au plus profond possible !"

Comme dit, il partait à toute vitesse avec son assassin immaculé de noir, l'emmenant vraiment vite dans ce trou central. Car oui... Au centre, il y sentait la seconde âme... Une autre âme... Une lumière. "Je... Je vois la lumière au bout du tunnel !" C'est en quelques secondes que le maître des morts arrivait au centre de l'étoile de la mort, laissant seulement visible le chasseur de l'arche. Et avec ceci, une cape qui représentait tout naturellement Xendor ! Mais pas que ! Car avec ça, il semblait équiper d'une armure de brume recouvrant là totalement de son corps ! Présent de nouveau devant le frère de Freezer, cette fois le vrai et pas une machine, le démon noir faisait apparaître une trentaine de portail. Cette fois, de nombreux petits chiens zombie digne de résident evil étaient apparus ! Ils entouraient rapidement la salle, faisant ainsi en sorte que ce qui voulait faire irruption ici soit arrêter... Ou même si quelqu'un tentait de s'enfuir, par la même occasion !

"Je vais faire autrement pour augmenter ta puissance et ta défense !"

Qu'avait donc en tête ce fou de démon ? Eh bien, c'était simple ! Vous vous souvenez de son HyperSword complètement brumeuse ? Il l'utilisait habituellement pour recouvrir l'épée de son compagnon pour la rendre plus longue, et aussi plus puissante ! Sauf que là... Il s'adapterait au style de son partenaire. En clair, s'il utilisait son épée, celle-ci n'augmenterait pas la taille, mais Zer0 aurait la possibilité d'envoyer des "slash" de brume tranchant ! S'il tirait avec ses balles, celles-ci seraient recouvertes de brume de l'HyperSword pour rendre les tirs encore plus rapides et explosifs ! Sans compter que grâce à la brume, si une balle traversait la peau du Cold... Les morceaux de la balle pourraient se mouvoir grâce au contrôle qu’exerçait le nécromancien sur sa brume. Imaginez-vous avec un morceau de fer chaud, toxique, et tranchant se déplaçant dans votre corps !... Oui, ce ne serait pas très agréable ! Enfin, le seul bémol, c'est que ce contrôle n'agit au mieux qu'une seconde, au vu de l'action ! Après-tout, même le Roi de la mort ne pouvait pas se concentrer et sur le combat, et sur le contrôle d'une particule de brume lambda !

Et enfin... S'il voulait faire du corps-à-corps avec ses poings, ceux-ci seraient envelopper de "crochet" pour trancher son adversaire comme s'il possédait des griffes. D'ailleurs, le meilleur dans l'histoire, c'est que la brume de l'HyperSword recouvrirait chacune de ses attaques, en vrai ! Ces dernières devraient gagner autant en vitesse, qu'en tranchant ! De quoi découper en fines lamelles ce robot de chair. Heureusement que Zer0 et Xendor étaient liés, d'ailleurs ! Car comme ça, le mécène du tueur savait ce qu'il comptait faire à l'avance, et inversement ! Du coup, l'employé de Freezer savait déjà quel genre d'accompagnement son mécène lui réservait suivant son type d'attaque ! "Pour la défense, je te garde l'armure osseuse ! Cette fois, je te laisse toute ta portée de base ! Ce sera mieux que d'avoir une arme qui tranche tout, sauf sa cible !" Même lui apprenait de ses erreurs. C'était au moins ça !

"Montrons-lui un avant-goût de notre pouvoir !" Eh oui... Car pour déclencher cet assaut, rien de mieux que d'ouvrir les hostilités avec un cadeau de la part de l'employé de l'Enfer. D'un énorme bras de brume partant rejoindre Cooler, ce dernier venait de passer du noir au blanc, s'étant en réalité changé en une âme fictive éclatante. Une vive lumière servant à aveugler sa cible... Une véritable lumière digne d'un soleil, reflétant toute la beauté l'âme. Telle la technique de la morsure du soleil, celle-ci allait mordre les yeux de sa cible comme un flash pour lui offrir une cécité temporaire. C'est au tour du traqueur de sang de jouer ! Il avait toutes les cartes en main pour déclencher sa première offensive !
Contenu sponsorisé

[Big Gete Star] shutdown-r [PV] Empty
MessageSujet: Re: [Big Gete Star] shutdown-r [PV]   [Big Gete Star] shutdown-r [PV] Clock
 
[Big Gete Star] shutdown-r [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-