Le Deal du moment : -24%
Purificateur d’air & Ventilateur Dyson TP02 ...
Voir le deal
399 €

Partagez
 

 Renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockDim 10 Mai 2020 - 21:07
« Décidément, vous excellez dans le domaine de la bêtise ! »

Furieux, le dieu de la destruction ne comprenait toujours pas pourquoi les deux inconnus en sont venus aux mains pour des raisons aussi futiles qu'une folle envie de combattre cet adversaire qui représentait plus ou moins un challenge à leurs yeux. Se rendaient-ils seulement compte qu'aux yeux d'Auros, ce qu'ils appelaient un « match amical » n'était rien d'autre qu'une agression gratuite à l'encontre de sa personne ? Incapable de tolérer que l'on s'en prenne à lui une énième fois et ce en toute impunité, le guerrier élyséen fit donc la chose qui lui semblait le plus logique en dévoilant une partie de sa toute puissance face à ses agresseurs déjantés qui ne vivaient visiblement que pour l'amour du combat. S'ils voulaient goûter à une puissance de frappe supérieur à la leur alors ils allaient y avoir le droit. Après-tout, c'était bien la moindre des choses que de faire acte de générosité en leur offrant ce qu'ils réclamaient autant : une bonne raclée bien méritée.

*Des cheveux d'or... alors ils existent bel et bien dans cet univers. Je vais m'empresser de corriger ça.*

Constatant que la race des guerriers saiyans n'était pas éteinte dans l'Univers 7, les soupçons d'Auros se confirmaient une fois de plus : les terroristes venaient bel et bien d'ici, peut-être même de cette planète qu'il foulait à l'instant même. Si tel était le cas alors cela allait faciliter la tâche au divin car, dès lors qu'il en aura terminé avec cette bande d'ahuris, il allait bien vite s'occuper des ignorants qui se sont pensés intouchable en s'adonnant aux pires actes de terrorisme. Ceci étant dit, ne nous éloignons pas trop du présent : à l'heure actuelle, l'Empereur d'Elyséa devait rendre la monnaie de leur pièce à ses assaillants et c'est bien ce qu'il fit en prouvant à quelle point sa puissance pouvait être écrasante. Goku, Cell... pas même Incognito n'était en mesure de calculer tout l’étendu de la force de cet être qui leur était divinement supérieur et pourtant, ils avaient en eux cette volonté qui leur permettait d'avancer à contre-courant contre n'importe-quel danger.

« Vous êtes ridicules ! »

Tandis que le héros de la Terre se jetait dans la mêlée, son adversaire l'observait attentivement puis constatait sans grande surprise que ce dernier comptait bien aller jusqu'au bout de son ânerie en lui assenant une attaque en traître et ce, sans une once d'hésitation. Malheureusement pour ce dernier, cette frappe lourde n'avait eut d'autre effet que d'attiser l'attention et le mépris du grand destructeur qui n'avait pas bougé d'un iota en recevant une telle frappe. Était-ce qu'il cherchait finalement ? Voulait-il détourner l'attention pour offrir à Cell une chance de se sauver alors qu'il en était encore temps ? Si tel était le cas alors sa tactique avait fonctionné car désormais, Auros tournait lentement son regard inquisiteur en direction du pauvre fou qui osait l'attaquer de dos.

« Tu veux mourir tout de suite, miséra-Aaaaah ! Sale enfoiré !»

C'était fourbe mais visiblement efficace. La morsure du soleil n'était pas une technique très connue et par conséquent, jamais celui qui était ciblé n'aurait pu avoir conscience de l'existence d'une technique capable de l'aveugler complètement durant un cours instant. Quoi qu'il en soit, l'antagoniste se couvrait les yeux et cela avait laissé une ouverture pour Cell qui n'hésita pas à en profiter pour saisir l'opportunité d'envoyer une frappe en marteau directement sur l'homme qui l'avait humilié quelques instants plus tôt. Contre toute attente, le coup fut porté avec succès et l'insectoïde eut réussi l'exploit d'envoyer voler son opposant un peu plus loin bien que cela n'ait pas suffit à l'envoyer jusqu'au sol. A en juger par l’œil injecté de sang du combattant masqué, ce dernier n'avait tout de même pas apprécier cette succession de coups bas qui commençait assez fortement à faire ressortir ce qu'il y avait de pire en lui. Mais... vous avez ce qui était le plus drôle dans tout ça ? Ce n'était que le début d'une succession de bassesses et de manœuvres astucieuses qui n'allaient rien arranger pour quiconque.

« Cette agression gratuite va vous coûter chers ! »

Les corps comme les esprits se sont échauffés en l'espace de quelques minutes et cela ne semblait pas prêt de s'arrêter. Comme on pouvait s'y attendre, le mari de Chichi entra dans le jeu de son complice et tenta de gagner du temps pour permettre à Cell de lancer son Makankosappo sur sa cible... et vous savez quoi ? Ça a marché ! Enfin, oui, ça a bien fonctionné, ça c'est sur. Comme on l'aurait voulu, en revanche... ça l'était beaucoup moins. Alors qu'Auros s’apprêtait à esquiver cette technique qui manquait cruellement de discrétion, le piège futé de C-21 se referma sur le monstrueux guerroyeur qui ne s'attendait visiblement pas à se faire attraper de la sorte. Fatalement, la technique suprême de la création du docteur Gero fit mouche et frappa sa cible de plein fouet ! Seulement.

*Crack*

« Oh ? C'est plutôt inattendu.»

Alors qu'il arrachait les étranges ronces qui ralentissaient ses mouvements, ce tyran constatait que Cell avait réussi l'exploit de craqueler son armure élyséenne alors qu'elle était constituée des meilleurs alliages de métaux existant au sein du treizième univers. En soit, le simple fait qu'un guerrier de ce niveau soit capable de fragiliser ses protections était un véritable exploit, même si tous ses efforts restaient vains.

Pour ce qu'il en est de la suite, et bien vous la connaissez déjà. Les orbes destructeurs qui étaient destinés à Son Goku, ont directement percuté ce pauvre fou qui a sacrifié sa propre existence pour le protéger. Au yeux du fils de Jarvis, ce genre de sacrifice n'était rien d'autre qu'un élan de folie, un suicide irréfléchi pour accéder à une mort rapide et définitive qui ne laisserait aucune possibilité à ce bougre de rejoindre l'au-delà. Dans les derniers instants de sa misérable existence, la triste créature adressa ses dernières paroles à ses alliés présents et ce tout en révélant la présence de ce dénommé « Incognito » qui saisissait chaque opportunité dans l'idée de donner la mort... à un dieu ?! Quel-que-soit le créateur de cette machine, celui-ci avait sans aucun doute la folie des grandeurs pour que mêmes ses propres créations pourtant capable de penser d'elle-même ne se mettent à entreprendre des tâches qui sont d'ores et déjà vouées à l'échec. Ceci étant dit, le fait que quelqu'un ne veuille s'y essayer etc e au péril de sa propre existence pouvait bien être considéré comme un... paramètre acceptable, n'est-ce pas ?

« Ça en fait un de moins. A qui le tour maintenant ? »

Pendant ce temps, à l'intérieur du corps d'Auros...

Tout semblait bien se passer de ce coté pour les cellules microscopiques de l'androïde. Son étonnante capacité à rétrécir et se diviser à volonté lui ouvrait un champ de possibilités si vaste qu'il était bien difficile d'en imaginer tout l'étendu. Profitant de la blessure engendrée par l'attaque surprise qui a plongé le guerrier élyséen dans une colère noire, celui-ci s'était infiltré et découvrait alors l'intérieur d'un corps à la fois très proche et très différent de l'être humain. De l’extérieur comme de l'intérieur, être divin était en tout point supérieur au commun des mortels, sans quoi il n'aurait jamais pu prétendre à la place qui lui revenait parmi les divins. Toutefois, son corps n'était pas complet ; pour être un peu plus précis, il ne l'était plus. Incognito a dû s'en rendre compte assez vite en constatant que quasiment la moitié de l'intérieur du buste du dirigeant a été opéré. Sans parler du bras mécanique, d'impressionnantes nano-machines venaient en soutien aux poumons partiellement brûlés de leur hôte, chose qui aurait pu donner matière à faire à notre invité mais, comme vous vous en doutiez, tout ne s'est pas vraiment passé comme prévu de ce coté.

« Il est là ! On le tiens ! »
Spoiler:
 


« Crève, sale microbe ! »

Qu'il s'agisse de l'intérieur ou de l’extérieur, le corps d'un dieu de la destruction était doué d'une robustesse à toute épreuve. Ici, en l’occurrence, les cellules d'Incognito se retrouvaient isolées en plein milieu d'un territoire ennemi et très bientôt, elles se feront encerclées et détruire les unes après les autres par ses leucocytes qui faisaient preuve d'une agressivité digne du caractère de la personne qu'ils constituaient. Espérons seulement pour notre ami artificiel que le corps de Son Goku ne soit pas constitué de défenses aussi agressives, sans quoi il risquerait d'avoir bien du mal à s'allier à la personne qu'il était sensé tuer. A ce propos justement, revenons-en à notre combat qui, contre toute attente, avait pris une ampleur considérable.

« Mais... mais qu'est-ce que c'est que cette chose encore? »

Hébété par l'apparence nouvelle du chef officieux de la Z-Team, l'expression du visage d'Auros semblait partagé entre la surprise et la désillusion. Étonnamment, sa rage semblait s'être envolée dans un long soupir et celui-ci ne manqua pas de le faire remarquer.

« Alors c'est toi le fameux ''Incognito'' ? Parce que tu aurais mieux fait de le rester. »

Pendant une longue partie de sa jeunesse, ses longs entraînements se sont résumés à détruire des ennemis artificiels sur des planètes artificielles, dans un univers artificiel. Autant vous le dire tout de suite, voir un être de métal supplémentaire du coté de l'opposition l'a quelque peu coupé dans sa combativité. Néanmoins, si ce dernier souhaitait réellement se battre alors celui-ci allait être servi comme il se devait.

« J'ignore ce que tu es réellement, toi et Son Goku mais... si vous tenez vraiment à continuer alors je vous détruirais sans hésiter. »

Cette fois, le message est bien passé. Alors, ''Incogoku'' ? Es-tu prêt à mettre ton existence en jeu ?
Décide-toi vite car ton ennemi est bien pressé d'entendre ta réponse.
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockLun 11 Mai 2020 - 1:10
Jeté corps et âme dans la bataille, le super guerrier de l’espace s’était élancé en direction de la déité, sa course folle n’étant animé que par l’infime possibilité que le présent accrochage puisse attirer l’attention d’un allié de sa carrure. À aucun moment Gokū n’avait-il pensé pouvoir vaincre le Dieu de la Destruction avec les seules forces en présence. Même en s’alliant avec le guerrier insectoïde et malgré l’apparente présence, comme le lui avait révélé Cell par télépathie, d’un second androïde se battant à leurs côtés, le héros au dogi orange savait cette bataille perdue. Il n’était juste pas encore prêt à l’admettre, entraîné par l’infime vraisemblance que la situation pourrait tournait en sa faveur. Pourtant, cela s’annonçait mal lorsque sa ruade vint s’écraser contre la nuque de son adversaire sans occasionner le moindre dégât à celui-ci. Idem pour le coup de coudes qui faillit à s’enfoncer dans les côtes de la divinité, à quel moment le Super Saiyan comprit qu’il ne pourrait se rendre utile qu’en faisant office de diversion pour son allié. Le Taiyōken fut la seule entreprise du guerrier doré à avoir le moindre succès, entravant la vision du conquérant pendant assez longtemps pour permettre à Cell d’enchaîner sur un coup du marteau avant d’amorcer la charge d’une technique unique, le Makankōsappō.

Sous l’incitation de la création du Dr. Gero, Gokū se jeta de nouveau vers le tyran en espérant s’accaparer une fois de plus son attention afin de permettre au parfait de mener à bien son attaque. Mais tandis qu’il commençait à regagner la vue et quelques secondes avant que le Super Saiyan ne parvienne jusqu’à lui, le Dieu fut tout à coup ligoté par une demi-douzaine d'apparats mécaniques. C’était l’œuvre de C-21, l’artificiel précédemment mentionné par Cell qui faisait une fois encore preuve de son utilité grâce à son intrusion inopiné. Ainsi immobilisé, le colosse masqué n’eu d’autre choix que d’encaisser le rayon spiralé de plein fouet, le semblant d’espoir ainsi naissant disparaissant immédiatement face à l’inefficacité de la vague déferlante du parfait. Par son propre aveux, Cell avait tout donné et cela ne suffit qu’à perforer le plastron du destructeur sans pour autant réussir à le briser.

* Essaie de reprendre des forces, je vais l’occuper ! *

Sachant les réserves d’énergie du cyborg s'amenuisant, Gokū était déterminé à se battre pour empêcher à l’être céleste de profiter de la baisse de régime de son camarade. De son aura détonante, le champion des Terriens fit appel au vol du dragon pour se rapprocher le plus rapidement possible de ennemi qu’il tenta tant bien que mal de cribler de frappes en tout genre. Elles n’eurent évidemment aucun effet, celui qui avait vaincu Beerus étant à la fois trop costaud et rapide pour se laisser atteindre par une telle ruée mais par excès de précaution, Gokū qui se devinait être le seul rempart des guerriers Z aux côtés de numéro 21 jouissait de suffisamment d’adresse pour ne pas permettre au Dieu de lui porter un coup fatal. Voltigeant de gauche à droite, le Saiyan était bien trop occupé pour constater la présence d’une poignée d’orbes destructrices ayant survécu à leur dernier échange et se dirigeant droit vers lui. Seule la soudaine explosion qui suivit lui permit de se rendre compte qu’il venait d’échapper à la destruction. Toutefois, ses yeux s'écarquillèrent lorsqu’il comprit le prix de sa survie.

“ Cell… ! ”

Le bio-androïde venait de faire sacrifice de sa propre existence afin de permettre à celle du Saiyan de continuer. Ce dernier ne pouvait malheureusement qu’observer la désintégration de son rival, impuissant, alors que ce dernier faisait preuve pour la première et dernière fois de sa vie d’empathie envers quelqu’un d’autre que lui-même. Personne n’aurait pu le prédire mais Cell venait de disparaître en sauvant ce qui comptait le plus à ses yeux, le seul être qui avait su donner sens à sa vie par la passion qu’ils partageaient tout deux pour l’art du combat. Tandis que les dernières particules de lumières se perdaient dans le là-haut, Gokū se sentait fier d’avoir pu connaître un rival de cette trempe. Sans oublier tous les actes atroces qu’avait pu commettre l’être parfait, le natif de Vegeta s’enchantait de savoir qu’il avait pu laisser tomber son égo pour s’ouvrir à une cause plus grande que lui.

“ Cell. Tu étais peut-être un monstre, mais tu as su ouvrir les yeux lorsque cela était le plus important. Ton sacrifice ne sera pas vain, je t’en fait la promesse. ”

Le regard perdu vers les étoiles, empoignant ce qui restait du guerrier parfait, le Super Saiyan fermait les yeux en laissant ses dernières pensées s’en aller vers l’au-delà où il espérait que se retrouverait son partenaire insolite, ignorant des propriétés uniques de la destruction divine.

“ Grâce à toi, je vis. Tu m’as donné une seconde chance et je ne compte pas la gâcher. ”

Cette brève intermède mélancolique fut l’occasion pour Gokū de découvrir la véritable apparence du second androïde, lequel paraissait extrêmement proche du désormais défunt combattant parfait. Une simple tête volante aux traits repoussants, certainement à mille lieues des autres cyborgs qu’il a pu connaître. Plus étonnant encore fut la soudaine explosion de ladite tête qui se sépara en une multitude de fines particules argentées. Cet essaim d’atomes, accédant à la dernière requête de Cell, vint épouser le corps du guerrier de l’espace pour former un linceul anthracite. Cette carapace visant à protéger son porteur était suffisamment fine pour ne pas entraver ses mouvements tout en possédant une robustesse à même d’amortir de chocs importants. Cette cuirasse n’était cependant que la plus modeste partie de la coopération de l’androïde 21. Sans qu’il ne comprenne comment, Gokū fut interpellé au plus profond de son esprit par la voix de l’être biomécanique. Celui-ci lui fit part des nouvelles facultés dont le Super Saiyan disposait désormais grâce à son intervention. Le mari de Chichi n’aimait pas l’idée de devoir emprunter la puissance d’autrui, lui qui préférait triompher ou, le cas échéant, tomber à la force de ses seuls efforts. Cependant, compte tenu des circonstances, il ne pouvait que difficilement refuser un tel coup de main.

* J’apprécie ton aide, mais je doute que ça soit suffisant. La différence de puissance entre nous est juste démentielle. Par respect envers Cell, je vais au moins essayer de me battre mais sache qu’il y a de grandes chances que nous mourrions, voire pire. *

Le risque était logiquement que toute destruction de Gokū sous cet état entraînerait C-21 avec lui, ce qui ne le réjouissait guère. Le Saiyan ne voulait pas être responsable de la suppression d’un autre, se sachant déjà en partie coupable de la désintégration du bio-androïde. Rien de tout cela ne se serait produit s’il n’avait pas entraîné l’être artificiel dans cette calamiteuse confrontation mais face à l’avertissement funeste de Yajirobe et la prétendue mort du seigneur Beerus, Gokū se doutait qu’un triste sort attendait la planète bleue si nul ne parvenait à s’opposer au conquérant. Bien entendu, le guerrier de l’espace était alors loin de se douter qu’un individu doué d’une telle force pouvait exister, capable d’encaisser sans broncher des frappes à même de faire tressaillir le terrifiant Majin Buu. D’aucuns diraient qu’il était trop tard pour faire marche arrière, Gokū le premier, mais même le passionné de la baston pouvait reconnaître que la supériorité de son adversaire ne lui laissait aucune chance de victoire. Grâce à l’intervention d’Incognito, la puissance du Saiyan avait quasiment doublé mais cela n’était rien face aux effets de la potentielle fusion avec Vegeta qu’avait suggéré Cell, laquelle n’aurait sans doute pas fait le poids non plus.

“ Désolé, je ne suis pas encore prêt à jeter l’éponge. ”

En effet, il y a bien une dernière chose que le guerrier de l’espace voulait essayer. Il savait que ses capacités, même décuplées, ne lui suffiraient pas à faire jeu égal avec le balafré, mais l’union d’Incognito lui offrait bien plus qu’une simple augmentation de puissance. D’un revers de la main, le Super Saiyan généra une rafale de kikoha à tête chercheuse s’élançant à vive allure vers sa cible. Ces vagues déferlantes ne devraient causer aucun réel dommage au destructeur mais par ce geste, Gokū avait dispersé une nuée de cellules artificielles provenant d’Incognito sur sol. Ces artéfacts monomoléculaires, qui étaient trop petits pour être visible à l’œil nu, seraient instrumental à la tentative de la dernière chance à laquelle allait s’appliquer le guerrier doré.

Pour lors, le martialiste fit jaillir un Kamehameha de son pied nu afin de se propulser à une vitesse folle vers le Dieu. Grâce au Zenzōken, il laissait derrière lui une horde d’images rémanentes pour tenter de masquer sa véritable position. Arrivé à mi-route, Gokū stoppa net sa course puis projeta son poing vers l’avant, provoquant une onde de choc occasionnant une bourrasque de vent d’une force surpassant les plus violents ouragans. Entre cette attaque et son illusion d’optique, le Saiyan était parvenu à se glisser jusqu’aux côtés de son ennemi auquel il asséna un terrible uppercut sur le flanc de sa cuirasse précédemment perforée par le Makankōsappō de Cell. À l’aide de l’algorithme de prédiction avancé du numéro 21 mais également des images des caméras piratées par ce dernier, le disciple des tortues jouissait de réflexes décuplés grâce auxquels il se jeta sur le côté afin de se prémunir d’une potentielle contre-attaque avant de fuser genou le premier vers la déité, visant la face cachée de sa mâchoire. Précipitamment, Gokū plongea vers le sol, faisant jeu de ses jambes au cours d’un mouvement rotatif afin de venir faucher les mollets de son opposant puis prit appui sur ses mains afin de se lancer vers l’arrière.

À cet instant, une multitude d’épais cordons sortirent du sol pour enlacer le corps du conquérant masqué, similairement à la précédente intervention d’Incognito. De ce câblage extensif jaillit une avalanche de longs épieux tentant d’embrocher le Dieu de part en part. De son côté, le Super Saiyan concentra son énergie dans une vague déferlante d’une puissance non négligeable.

“ Kamehameha ! ”

La déflagration d’énergie sillonna droit vers le balafré qui, s’il s'asseyait à l’éviter, découvrit qu’il d’une nouvelle attaque guidée que Gokū pouvait contrôler à sa guise. Mieux encore, grâce au super ordinateur qui l’assistait, le mari de Chichi pouvait se mouvoir tout en continuant à diriger sa rafale de Ki à distance. Une rafale qui, bien entendu et à l’instar de toutes les précédentes offensives du Saiyan, ne risquait au mieux que d’infliger de très négligeables dommages à sa cible, si tenté qu’elle parvienne à le toucher. Mais cela n’avait pas d’importance car toute cette agitation n’avait pour but que de gagner du temps. De même que la mêlée dans laquelle se lança le Saiyan élevé sur Terre, enchaînant coups de poing sur coups de pied et comptant sur les prédictions de l’androïde et la fine couche cendreuse recouvrant son corps pour subir le moins possible la contre-offensive de son opposant. Une frappe retournée de la botte précéda un smash du droit en plein visage avant qu’un véritable javelot de matière cristalline vienne ébrécher l’armure endommagée de l’assassin de Beerus. L’élève de Kaio bondit alors pour passer derrière son adversaire et amorça en plein vol une nouvelle rotation de la hanche pour porter une ruade contre les trapèzes du colosse, puis tira partie de son élan afin d’asséner un coup du revers du poing en pleine côte. Laissant une image rémanente sur place, le véritable Gokū enchaînait quant à lui les pirouettes vers l’arrière avant de prendre son envol pour s’éloigner du destructeur.

* C’est maintenant ou jamais ! *

Voyant l’occasion se présenter à lui de fructifier les dernières minutes d’effort, Gokū abandonna sa forme de Super Saiyan puis leva les bras vers le ciel, s’apprêtant à faire recours à sa technique ultime. Le Genkidama. Le défaut de la botte secrète de Kaio était la concentration et le temps nécessaire à sa préparation, ce qui la rendait difficilement utilisable en combat réel, et plus encore face à un adversaire aussi féroce que celui auquel s’était frotté le martialiste. Cependant, grâce aux particules de C-21 que la champion de la Terre avait dispersé sur le terrain avant de mener son offensive, il avait pu rassembler une quantité folle d’énergie tout en continuant à batailler comme si de rien n’était. La planète bleue, qui venait d’être remise à neuf par l’Ange Misha peu de temps avant le début de la confrontation, regorgeait de vigueur. Et puisqu’il ne faisait présentement plus qu’un avec Incognito, toute la force vitale de la Terre accumulée via les cellules de l’être biomécanique lui fut immédiatement transféré, donnant ainsi naissance au Genkidama à la concoction la plus rapide qui soit. Concentrant ce surplus d’énergie dans le creux de sa main, Gokū forma une petite sphère d’énergie azurée qui ne payait pas de mine mais n’en était pas moins dangereuse. Il ne lui restait plus qu’à réussir à porter ce coup et pour cela, le Saiyan disposait de la technique parfaite. Le visage décoré d’un mince rictus, le guerrier légendaire disparu soudainement pour réapparaître immédiatement au corps-à-corps grâce à son Shunkan Idō.

* Je mets tout ce que j’ai là-dedans ! *

Projetant sa main vers l’avant, Gokū vint écraser la sphère de force vitale contre le torse de la divinité, provoquant une explosion d’une rare intensité. Le jardin royal fut entièrement incinéré par la déflagration tandis que les rafales de vent n’eurent aucune difficulté à raser le château ainsi que la ville qui, pour une raison qui échappait totalement au Saiyan mais l’arrangeait grandement, était complètement vide. La détonation emporta également le disciple des tortues mais fort heureusement, sa technique n’avait pas le moindre effet sur les individus au coeur pur tel que lui. L’explosion était tout de même assez importante pour lui infliger de sérieuses brûlures mais il espérait que l’effet ait été plus sérieux chez son adversaire. Si cette technique n’arrivait pas à infliger des dégâts conséquents chez le Dieu, alors il n’y avait rien dans l’arsenal du Saiyan qui y arriverait.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockVen 15 Mai 2020 - 15:12
“ Désolé, je ne suis pas encore prêt à jeter l’éponge. ”

« Je vois... »

S'agissait-il d'un exemple de courage ou-bien de folie ? Cet étrange homme aux cheveux dorés, aussi fort et astucieux qu'il pouvait être, ne faisait malheureusement pas le poids face à cet adversaire dont la puissance allait bien au delà de la compréhension humaine. Malgré tout, ce combattant téméraire semblait prêt à tout sacrifier, même sa propre existence pour terrasser cet impitoyable ennemi qui lui semblait bien plus résistant qu'une véritable forteresse. A cela, on pouvait alors reconnaître qu'il y avait du vrai dans les généralités : à défaut de faire preuve d'intelligence lorsqu'il s'agissait de leur propre survie, ses braves guerriers ne renonçaient jamais à faire preuve d'ingéniosité et redoubler d'efforts pour défaire les plus grands adversaires. Malgré, cela, il existait en cette effroyable réalité des obstacles qui demeuraient toujours et encore insurmontables. Maintenant, nous n'avons plus qu'à observer ou est-ce que cet essai nous mènera.

« … dans ce cas, assume les conséquences de ton ultime erreur. »

Enveloppé de son énergie destructrice, le grand destructeur n'étalait qu'une infime partie de son pouvoir. Pourtant, celui-ci semblait déjà monstrueux et même si aucun mortel ne pouvait ressentir son énergie, l'instinct de survie ne mentait pas dans ce monde ou régnait la loi du plus fort. Contre toute attente, Son Goku avait décidé de reprendre les hostilités en commençant doucement avec une série de kikohas à tête chercheuse. Néanmoins, ce dernier se donnait du mal pour rien puisque son adversaire n'avait nullement l'intention d'esquiver ses attaques, bien au contraire. Pour un être aussi arrogant, ses attaques lui paraissaient si négligeables qu'il se contentait tout simplement de les balayer du revers de sa main droite pour s'en débarrasser. Même si nous ignorons encore le procédé que comptait suivre « Incogoku », ce guerrier né de la symbiose entre un saiyan et d'un cyborg, il était évident que ce dernier avait quelque chose derrière la tête.

*Quoi qu'ils manigancent, je vais leur faire mordre la poussière.*

Mais en face, nous avions un conquérant impitoyable. Oui, l'image pouvait semblait ironique mais ce dieu se battait comme un diable et peu importe le champ de bataille, jamais il n'a faibli face à l'ennemi. Il était drôle de constater qu'il en était de même pour le protecteur de la Terre qui n'avait pas du tout l'intention de courber l'échine et ce en dépit de tout ce qui pouvait bien s'ensuivre. Cela dit, c'était une bonne chose puisque cela allait lui permettre de faire l'étalage de sa puissance nouvelle. Si la vitesse du super saiyan ne suffisait clairement pas à égaliser celle de son opposant, celui-ci parvenait malgré tout à réduire cet écart grâce à l'ingénieuse utilisation du Kamehameha qui lui servit d'avantage de propulseur que d'attaque offensive. C'était un sacrifice d'énergie, certes mais celui-ci s'avérait bien utile puisque la rapidité était la clef de voûte de cette stratégie bien menée. S'ensuivit alors l'utilisation de différentes images factices pour tromper Auros. Toutefois, ce n'était pas sans compte sur le fait qu'il était lui aussi friand de l'utilisation de tels subterfuges.

« Pff. »

Refusant tout simplement de s'embêter à chercher son adversaire parmi tout ses mirages, le conquérant déclencha une explosion d'énergie à son niveau pour disperser tout ce qui aurait pu s'approcher de lui. Ainsi, la déité profitait de sa puissance brute pour repoussait efficacement tout ce qui s'approchait d'elle, y compris cette bourrasque qui n'était pour lui qu'une petite brise rafraîchissante. Décourageant, n'est-ce pas ? Il est frustrant de fournir tant d'efforts pour obtenir si peu de résultat, c'est bien vrai. Cela étant dit, veux qui regardent le chemin qui leur reste à parcourir ont souvent tendance à négliger ce qu'ils ont déjà parcouru. Quoi qu'il en soit, il n'était pas encore temps de baisser les bras. En profitant de cette nouvelle opportunité, Son Goku est parvenu à se frayé un chemin jusqu'à son ennemi, chose qui le permit de lui assener une frappe violente au niveau du flanc. Comme vous vous en doutiez, cette tentative n'a pas fait sourciller son opposant même si toutefois on pouvait constater un léger changement : la fissure de l'armure.

*Tout ça pour ça ?*

L'armure extrêmement résistante de ce seigneur s'est fragilisée un peu plus mais elle avait encore une fois encaissé les dégâts pour son porteur qui contre-attaqua directement par un coup de genou mais quelle ne fut sa surprise en constatant que l'originaire de Vegeta s'était jeté sur le coté avant même qu'il 'ait entamé son mouvement. Cet inconnu... il était capable de prévoir son attaque ? Cette pensée qui traversait l'esprit de l'élyséen lui donnait quelques doutes sur l'étendue réelle des capacités de ces étrangers réunis mais il n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir puisque ce mauvais bougre revenait tout de suite à la charge. Malheureusement pour lui, son attaque fut bloquée par la paume de ce dangereux ennemi qui avait bien la ferme intention de ne plus laisser quiconque briser son demi-masque. Le plus étonnant dans tout ça restait tout de même l'étonnante détermination de ce fauteur de trouble qui n'en finissait pas. Toujours prêt à en découdre, celui-ci parvint étonnement à faucher les mollets de son adversaire grâce à son agilité hors du commun.

« Un vrai petit singe. »

Mais la patience d'Auros avait elle aussi ses limites. Alors que son adversaire prenait appuie pour s'éloigner et nous préparer un autre enchaînement d'attaques, cette étrange matière aussi extensible que résistante est revenue sur le terrain pour piéger ce dieu comme s'il était un rat, seulement... l'erreur était bien là.

*Redondant.*

Réutiliser cette supercherie trop souvent face au même adversaire était une erreur. Après tout, c'était bien la troisième fois que C-21 réutilisait cette capacité pour blesser sa cible et forcément, celle-ci s'est montrée capable de réagir en conséquence en faisant de nouveau exploser son énergie pour se libérer dans un premier temps et prendre rapidement de la hauteur dans un second temps, chose qui lui permit de flotter à plusieurs mètres au dessus de ce père de famille qui risquait avoir bien des difficultés à le toucher d'aussi loin.

« Vous m'ennuyez, tous les deux. »

Tout comme les précédents kikohas qui se sont avérés inefficaces, Auros balaya le puissant Kamehameha d'un revers de main comme s'il ne s'agissait de rien... c'était incroyable, rien ne pouvait le faire choir ? Non, attendez ! L'orgueil de cet homme à la force colossal a joué en sa défaveur. Alors qu'il pensait s'être débarrassé de cette vague déferlante, c'est avec une grande surprise qu'il ne comprit que trop tard que cette technique avait la capacité d'être manipulable à souhait. Abasourdi, l'envahisseur reçut l'attaque de plein fouet au niveau du dos et chuta lourdement, non sans afficher un petit sourire bien que l'expression n'était pas réellement visible à cause de son étrange accessoire. C'était drôle de le voir ainsi, commençait-il seulement à s'amuser ? Alors qu'il se trouvait à quelques mètres du sol, le dieu destructeur fit l'effort de se redresser dans sa chute pour ne pas remettre les pieds sur terre et conserver un peu de hauteur.

« Bon... »

Ce n'était pas tout ça mais la redondance de ses enchaînements agaçait Auros depuis un moment. Si le monarque était resté dans une phase d'observation pendant une grande partie de cette confrontation, c'était avant tout pour satisfaire sa curiosité. Malheureusement, cela faisait déjà quelques minutes que la lassitude commençait à montrer ses effets. Par conséquent, celui-ci se montrait de moins en moins clément et ce fut par ailleurs pourquoi il repoussa cet étrange phénomène de symbiose à l'aide d'une minuscule pichenette. Oui, vous avez bien lu, il ne s'agissait que d'une ridicule pichenette au niveau du front... et pourtant celle-ci avait une puissance nécessaire à faire valser sur plusieurs dizaine de mètres une personne dont la puissance était équivalente à celle du guerrier dit « parfait » qui se trouvait encore ici quelques minutes plus tôt.

« J'ai à faire. Si tu permets, je vais te détruire maintenant et ce sera réglé.»

Il le disait comme s'il ne s'agissait de rien. Cela dit, ça n'avait rien d'étonnant de la part d'un individu qui, comme Beerus et ses semblables, détruisaient des planètes à tour de bras pour la simple et bonne raison qu'il fallait faire de la place. Il fallait bien faire de la place, après tout... non ? Pour le coup, une vie de plus ou de moins ne lui faisait ni chaud ni froid. Tandis qu'il recommençait à charger une minuscule boule destructrice du bout de son index, le dictateur s'arrêta subitement en constatant l'étonnante tentative du guerrier de l'espace. Il voulait mettre tout ce qu'il lui restait là dedans et ça se voyait bien par sa démarche. Les bras croisés, Auros se contentait alors de regarder ce que pouvait bien faire son adversaire. Peut-être levait-il les bras pour se rendre ? Non, bien sûr que non. Après-tout il était déjà trop tard pour ça.

*Mais qu'est-ce qu'il fabrique encore ?*

Ça, il n'avait pas tardé à le découvrir. Tandis que l'ennemi reprenait sa forme originale, la puissance qu'il condensait juste au dessus de lui dépassait de loin le niveau dont il avait fait preuve jusqu'à présent. En fait, il ne lui aura pas fallut longtemps pour réunir un amas d'énergie si puissant que même Auros commençait à avoir des sueurs froides. Si en temps normal, il ne bronchait face à ce genre de techniques, il n'était tout simplement pas prêt contrer celle-ci avec son niveau de puissance actuelle. Quelle blague, tout de même. Lui qui pensait avoir affaire à une sorte d'amateur accro à la baston se retrouvait en réalité face à quelqu'un qui cachait bien son jeu au point de montrer son véritable pouvoir à la toue fin de la confrontation. Enfin ça, c'était du moins ce que pensait la cible de cette attaque car jamais elle n'aurait imaginer qu'une seule personne pouvait réquisitionner l'énergie d'une planète entière pour contrer ses ambitions.

*Un guerrier de ce niveau peut faire ça ?! Non, il ne cachait quand même pas son jeu depuis le début ?!*

Une seule chose à faire. Auros avait tout intérêt à accroître son niveau de puissance rapidement pour supporter la violence d'une telle offensive... mais il était déjà trop tard. C'était dur à croire mais il semblerait que Son Goku ait tout misé sur cette derrière technique pour maximiser ses chances de remporter la victoire. Autant vous le dire tout de suite, les circonstances actuelles n'avantageait clairement pas le tyran de l'Univers 13 mais tout n'était pas fini pour lui, loin de là. Au moment même ou le guerrier futé s'est téléporté, son opposant ne put que se contenter d'encaisser et, comme vous vous en doutez, il avait a peine eut le temps d'adapter sa résistance à ce qu'il l'attendait réellement. La suite ne fut pas jolie à regarder, c'est dans un éclat de lumière éblouissant que ce dangereux individu fut envoyé dans les cieux, emporté par la puissance phénoménale, elui-ci poussa un long râle de douleur avant que cette boule chargée d'énergie finisse par exploser, illuminant les ruines qui parsemait la zone du combat sur son passage.



Puis il y eut un long silence. Le ciel s'était dégagé, les alentours semblaient déserts et seul le vent semblait manifester un semblant de présence en ces lieux abandonnés. Cette situation paisible, signifiait-elle que tout était terminé ? Comme le dit l'adage, après la pluie vient le beau temps. Seulement, il s'agissait plutôt du calme avant la tempête. Après approximativement une minute de répit, de nombreuses secousses commencèrent à se faire sentir. Les gravats disséminés autour de la zone de combat lévitaient doucement, comme s'ils étaient attirés vers un autre centre attraction que le noyau de la planète puis... ce qui devait arriver arriva. Là haut dans le ciel, on pouvait apercevoir Auros et... il était visiblement furieux. Son masque était détruit, révélant ainsi son horrible balafre ; les brûlures du passé que nul ne pouvait effacé.

« Ça, vous allez me le payer très chers ! »

Si aucune des attaques portées par les défenseurs de la Terre ne l'avait vraiment inquiété jusqu'à présent, la différence se faisait sentir dès maintenant. A l'heure actuelle, le fils de Jarvis avait réellement cessé de jouer et de ce fait, il faisait désormais l'usage du même niveau de puissance qu'il avait manifesté au tout début de son combat contre le Seigneur Beerus. Oui, vous avez bien lu ; il n'était plus là pour rigoler. Certes, les mortels demeuraient incapables de sonder le niveau de puissance des divins à cause de la nature de leur énergie insondable mais tout être vivant avec de bons instincts de survie savait quand est-ce qu'il fallait prendre la fuite. Alors qu'il gonflait ses muscles, l'armure d'Auros se brisa pour de bon, révélant ainsi les nombreuses traces de brûlures présentes sur son buste et partout sur le reste du corps. Il n'avait clairement pas aimé ce qu'il venait de lui arrivé et, une fois de plus, il devait tirer une leçon de son orgueil mal placé face à ses malheureux étrangers qui se sont livrés à un acte impardonnable de lèse majesté.

« Avant la création vient la destruction. »

L'heure n'était plus à la discussion. Après avoir récité les paroles de son défunt paternel, le fils du Seigneur Jarvis se servit des enseignements de son prédécesseur afin de reproduire son art et former un petit orbe d'énergie lumineux entre les paumes de ses deux mains. Cette chose qui semblait ridiculement petite au premier abord, prenait de l'ampleur au fur et à mesure que le dangereux dominateur élargissait l'espace entre ses mains. Le pire était à craindre puisqu'il ne lui aura pas fallut compter plus de deux secondes pour que cette minuscule bille de lumière ne devienne un gigantesque condensé d'énergie destructrice, capable de détruire la planète entière à l'instar d'une étoile .

« Ce monde, je vais le... »



Ça n'a pas été très long mais le silence avait repris place en plein milieu du combat. Maintenant que le masque mécanique était complètement détruit, les plus avisés pouvaient remarquer que Auros grimaçait, suait, tremblait, comme s'il était en train de lutter contre quelque chose aussi dangereux qu'insaisissable. Cela étant dit, ce moment de confusion n'a pas duré longtemps et, contre toute attente, l'être divin annula la technique qu'il s’apprêtait à lancer puis absorba l'énergie qui s'en dégageait, supprimant ainsi la menace directe qu'il représentait pour cette planète (ainsi que des heures supplémentaires pour le Roi Enma).

« J'arrête ici, rien ne sert de continuer dans des conditions pareilles. »

Hein ? Il avait bien dit qu'il arrêtait ? Alors même qu'il s’apprêtait à détruire le monde, il abandonnait ? C'était un peu trop gros mais pourtant c'était vrai. L'Empereur élyséen ne dégageait désormais plus aucune hostilité et son niveau de puissance était retombé à celui qu'il avait au tout début de son combat contre le guerrier insectoïde. Les mains dans le dos, le balafré s'avançait calmement vers le guerrier au dogi et son étrange allié change-forme tout en exécutant un non de la tête, signalant à sa manière que poursuivre ce qui a été commencé ne mènerait à rien de bon de toute façon.

« Vous m'avez prouvé votre maîtrise des arts-martiaux et votre valeur au combat... mais cela ne suffit pas. Ça n'a jamais suffit. »

A ces mots, il entendait par là que même le combattant le plus fort, le plus courageux ou le plus astucieux ne pouvait égaler les pouvoirs d'un dieu. C'est pourquoi il lui offrit cette solution.

« A votre niveau actuel, vous n'avez aucune chance de me vaincre. C'est pourquoi je vous offre cette chance : partez maintenant et ne revenez que lorsque vous aurez obtenu le pouvoir des divins. »

Ça semblait plus facile à dire qu'à faire... mais comment des êtres nés parmi les mortels pouvaient espérer devenir l'égal d'une divinité en si peu de temps ? Cela n'avait pas de sens... ou presque.

« D'anciennes légendes de mon univers mentionnent les pouvoirs de saiyans capables de s'affranchir de leurs limites et défier les dieux grâce à une sorte de rituel. Je me fais peut-être des idées mais tu pourrais devenir l'un d’entre-deux. »

Là, il s'adressait directement à Son Goku. Avec une telle révélation, l'intéressé devait être un peu perdu. Lui, un dieu ? Non merci, il avait déjà refusé de prendre la place du précédent dieu de la Terre et les responsabilités ne lui convenaient guère. Toutefois, nous parlions ici d'un être capable d'approcher la puissance d'Auros et donc de le vaincre au cours d'un véritable combat. C'était plutôt intéressant. En fait, c'était tout ce qu'il lui fallait pour relever ce nouveau défi. Seulement, voilà... Goku ne savait que très peu de chose sur son propre peuple et rien ne garantissait qu'il ferait preuve de suffisamment de sagesse pour reculer aujourd'hui et ainsi avancer encore plus loin le lendemain. Le mari de Chichi, allait-il seulement faire un choix raisonnable et saisir cette chance ? Ou alors aurait-il l'audace de gâcher le sacrifice de Cell en se jetant à corps perdu dans la bataille ?

« Trouve les secrets de ce rituel et ne reviens que lorsque tu pourras te mesurer à moi. Sinon, ton existence ne sera plus qu'un vague souvenir. »

La balle est dans votre camp. C-21 et Goku, prendront-ils la bonne décision ou continueront-ils de défier les probabilités ?
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1809
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockSam 23 Mai 2020 - 14:17
* J’apprécie ton aide, mais je doute que ça soit suffisant. La différence de puissance entre nous est juste démentielle. Par respect envers Cell, je vais au moins essayer de me battre mais sache qu’il y a de grandes chances que nous mourrions, voire pire. *

*J'y suis préparé.
Probabilité de victoire estimée à : 0.000743%*


Avec les cellules qu'il était parvenu à incruster dans le corps de leur ennemi insondable, et la symbiose des corps de Son Goku et de C-21, le pourcentage de victoire calculé par le Cyborg avait quelque peu augmenté. Il tenait compte de toutes les informations qu'il avait à propos de Son Goku, de Cell, et du combat entre Cell et Auros avant et depuis son arrivée, ainsi que ses propres capacités. Malgré cette légère hausse, la défaite, et même la destruction de leurs deux corps, frôlait la certitude, tant les chances de victoire étaient négligeables. L'on pouvait dire que c'était un combat perdu d'avance malgré le faible espoir de réussite, mais cela n'arrêtait pas Incognito. Encore moins maintenant que sa seule raison d'exister venait de disparaître. Bien sûr, les vingt autres personnalités du cyborg, toujours éparpillées dans le cyberespace à la recherche de corps ou d'appareils électroniques dans lesquels s'intégrer, avaient chacune leurs propres raisons de continuer d'exister. C'était d'ailleurs à cause de ces différentes volontés parfois contradictoires qu'il avait été obligé de se partitionner ainsi. Mais pour cette personnalité-là, celle qui avait pu retrouver son corps et qui faisait face à Auros en cet instant, la création parfaite du Dr. Gero était la seule chose qui comptait. Cell représentait sa raison d'être depuis qu'il n'avait plus pour mission de tuer Son Goku. Il aurait voulu devenir parfait tout comme lui, l'égaler, voire le dépasser, et le récompenser de son aide par un combat inoubliable. Il aurait voulu que Cell le respecte et le voit comme un adversaire aussi digne que Son Goku, si ce n'est plus. Mais il n'en aurait jamais plus l'occasion. Cell avait disparu, à jamais. Alors, peu importe qu'il doive lui-même mourir, tant qu'il respectait la dernière volonté de celui qu'il considérait comme un frère.

Un nouveau round allait pouvoir commencer. Auros n'avait pas été inquiété dans ses précédentes confrontations, malgré les efforts combinés de Son Goku, Cell et C-21, ils étaient simplement parvenus à l'égratigner légèrement et fissurer son armure extrêmement résistante. Mais le Saiyan et le Cyborg étaient persévérants et n'avaient pas dit leurs derniers mots. En se combinant de sorte à allier leurs avantages respectifs, un nouveau super guerrier était né. La puissance, l'expérience et l'intuition de l'invincible Son Goku associées aux calculs et algorithmes de prédiction de C-21 ainsi que sa capacité à ne pas ressentir la fatigue physique et ses facultés de polymorphisme, voilà qui pourrait peut-être donner du fil à retordre au surpuissant envahisseur.

Le Super Saiyan s'en sortit très bien, apprenant rapidement à faire usage des capacités du clone génétiquement modifié de Cell. C'était Son Goku qui menait la danse, C-21 n'était là qu'en support, pour apporter sa puissance et ses capacités. Il l'aidait dans sa prise de décision grâce à ses prédictions, mais il n'avait pas la capacité d'exercer une quelconque forme de contrôle sur le corps du Saiyan ni même d'influencer ses pensées. Ils ne formaient qu'un, tout en continuant d'être à la fois deux esprits différents et indépendants, capables de communiquer, de s'entraider, mais pas de contrôler ou imposer quoique ce soit à l'autre.

Mais malgré leurs efforts combinés, au fur et à mesure que le combat avançait, le pourcentage de victoire calculé par le cyborg ne cessait de diminuer. Ils enchaînaient échec sur échec, rien ne semblait pouvoir ébranler Auros. Le fossé qui les séparait était infranchissable, mais ce n'était pas une surprise pour C-21, probablement pas non plus pour Son Goku qui l'avait préalablement prévenu. Leur adversaire était d'un tout autre niveau. Même le plan secret du cyborg qui consistait à attaquer lâchement l'ennemi de l'intérieur, tel un poison, était voué à l'échec. Le système immunitaire de cet individu était bien plus résistant que toutes les créatures connues du cyborg. Ses cellules, qui tentaient tant bien que mal de progresser à travers les vaisseaux sanguins en se démultipliant, se firent tout simplement atomiser par les puissants lymphocytes, avant de se faire dévorer par les phagocytes et d'être totalement désintégrées, en quelques minutes. Il ne restait plus aucune particule de C-21 dans le corps de l'ennemi à moitié masqué, augmentant davantage le taux d'échecs du cyborg.

La dernière lueur d'espoir fut lorsque les cellules éparpillées de l'androïde polymorphe absorbèrent l'énergie de la Terre pour préparer le Genkidama pendant que Son Goku occupait Auros. Lorsque ce dernier s'apprêta à donner une pichenette au front de Goku, C-21 déplaça le maximum de cellules qu'il put en un minimum de temps pour pouvoir augmenter la densité de sa carapace et donc sa résistance à l'endroit de l'impact. La carapace grise située au niveau du front de Goku éclata en morceaux suite à la simple pichenette de l'ennemi, et la protection ne fut pas suffisante pour épargner totalement au Saiyan de ressentir la douleur, tandis que son corps fut projeté en arrière sur une dizaine de mètres. Et il n'avait sans doute utilisé là que le centième de sa force.

Leur ennemi semblait se lasser de ce petit jeu, il affirma qu'il allait en finir avec eux, mais se ravisa en voyant ce que préparait Son Goku. C-21 put alors lui transmettre l'énergie du Genkidama collectées avec ses cellules, tout en lui conférant la majeure partie de sa propre énergie associée à celle de Goku et à sa propre collecte, pour former une boule d'énergie destructrice. Se téléportant juste à côté d'Auros, il plaqua son attaque ultime contre le torse de ce dernier, ce qui résulta en une explosion d'une puissance exceptionnelle, rasant et dévastant tout le décor alentour.

Son Goku fut projeté au loin à cause de l'explosion et puisque son attaque ne visait que ceux qui n'avaient pas un cœur pur, il n'avait pas subit de gros dégâts. Mais l'on ne pouvait pas en dire autant du cyborg polymorphe qui lui avait servi d'armure durant ces dernières minutes. Créé à partir des cellules de Cell dans le but de tuer ce même Saiyan qui venait de balancer le Genkidama, meurtrier à multiples reprises, l'on ne pouvait pas affirmer que C-21 avait un cœur pur, si tant est qu'il eût un cœur. De par sa conception et sa capacité à changer de forme et de texture à sa guise, il n'avait aucun organe vital bien sûr, mais le cœur pur était une métaphore pour représenter l'esprit d'une personne et la moralité de ses actions au cours de sa vie. Et C-21 restait un être mauvais qui avait causé énormément de mal autour de lui. Ce ne fut donc pas étonnant que la grande majorité de ses cellules, qui recouvraient le corps de Son Goku pour le protéger, fussent désintégrées par l'explosion du Genkidama qui les avait tous les deux emporté au loin.

Après cette incroyable explosion qui avait rasé le château et la ville la plus proche dans son souffle, le calme revint temporairement tandis que poussière et fumée se dissipèrent. Puis l'on put voir de nouveau le corps d'Auros, plus abîmé qu'auparavant, mais débordant toujours d'énergie. Ce qui avait été le plus blessé semblait être son orgueil, finalement. Survolant la zone, il fit montre de sa puissance en créant des boules d'énergie d'une puissance qui dépassait l'entendement bien que la puissance elle-même de l'aura du guerrier n'était pas mesurable par les capteurs du cyborg. Il les menaça également de détruire la planète entière.


*Game Over.*

A cet instant, C-21 savait très bien que lui et Son Goku allaient mourir. Son regret était de ne pas avoir pu protéger le Saiyan et donc de ne pas avoir pu honorer la dernière volonté de son frère. Sa dernière mission avait donc été un échec critique, à l'instar de toute son existence, finalement. Il n'avait pas pu tuer Son Goku et faire ce pourquoi il avait été créé à la base. Il n'avait pas pu dépasser Cell ni lui offrir son combat le plus spectaculaire. Et il n'avait désormais pas pu protéger Son Goku non plus. Était-ce tout ce à quoi se résumait son existence, aussi courte fut-elle ? Une succession d'échecs ? Alors qu'il pensait vivre les dernières secondes de sa vie, il s'interrogeait. Comment les choses avaient-elles pu se passer ainsi ? Comment avait-il pu tout rater à ce point, lui qui, pourtant, avait été créé à partir des cellules de l'Être Parfait ? Il aurait pourtant dû être capable de le dépasser, dans la théorie, il avait toutes les capacités pour réussir ce qu'il entreprenait. Où avait-il commis une erreur ? Où se situait le bug ? Il ne le saurait sans doute jamais. Après avoir toujours vécu en nageant dans l'incompréhension et les interrogations à propos de qui il était et de ce qu'il devait faire, il mourrait dans cette même confusion, sans que ces algorithmes pourtant perfectionnés ne soient capables de trouver les réponse qu'il cherchait.

Et puis, plus rien. Les boules d'énergie du Dieu de la Destruction furent absorbées par ce dernier qui reprit aussitôt son calme et atterrit pour arriver à leur niveau. Les restes de C-21 se détachèrent alors complétement de Son Goku et se regroupèrent en une masse grise informe et fluide qui flottait dans les airs et entamait un processus de régénération.

Leur ennemi leur affirma que cela ne servait à rien de continuer, car ils étaient trop faibles pour lui. C'était une vérité factuelle que l'on ne pouvait pas contredire, mais cela blessait tout de même l'égo du polymorphe. En tout cas, Son Goku n'était désormais plus en danger ; ce n'était pas grâce à lui, mais la mission confiée par Cell était désormais remplie. Le Saiyan allait probablement pouvoir partir pour devenir plus fort et avoir des chances de vaincre Auros plus tard. Tous les calculs logiques et raisonnés de C-21 lui disaient que c'était la meilleure chose à faire, y compris pour lui.

Oui, si C-21 avait voulu tuer Auros, il aurait agi de façon logique et efficace. Il aurait profité de cette chance pour fuir, s'entraîner des années ou trouver un moyen quelconque de le tuer, que ce soit seul ou en collaborant avec d'autres. Seulement, en tant qu'Incognito, tuer Auros ne faisait pas partie de ses objectifs. En réalité, il n'avait plus du tout d'objectif maintenant que Cell était mort et qu'il avait honoré la dernière volonté de ce dernier en aidant Son Goku. Désormais, Incognito n'avait plus de raisons d'exister en tant que tel. Il ne lui restait donc plus qu'une chose à faire, une action qui défiait toute logique, qui allait à l'encontre de la raison, à l'encontre de tous ses calculs et pronostics froids et pragmatiques. Il allait écouter uniquement les sentiments qui le liaient à Cell, pour devenir quelqu'un d'autre, influencé notamment par l'incitation du scientifique Nate à décider de qui il voulait être. Ainsi, l'amas fluide grisâtre changea de forme, de texture et de couleurs en quelques secondes, pour reprendre une forme humanoïde que l'on connaissait bien...


Spoiler:
 

Cell était de retour. Les cellules organiques de C-21, qui lui faisaient ressentir les émotions, lui avaient permis de puiser de l'énergie dans ses derniers retranchements à l'instar de Cell ou de Son Goku dont il avait des gènes, justement grâce à la rage et à la tristesse qu'il avait dissimulées mais qu'il ressentait bel et bien depuis la mort de Cell, lui permettait de se régénérer intégralement tout en prenant l'apparence de sa nouvelle identité.

De son air hautain, il regardait Auros, un sourire narquois sur les lèvres, comme si rien de ce qui était arrivé juste avant ne s'était réellement passé.


"En voilà une proposition généreuse, toutefois, nous n'en avons pas encore terminé, toi et moi." affirma le faux Cell avec la même voix et la même intonation que le vrai.

Puis il tourna la tête vers Son Goku.


"Tu devrais t'en aller, Son Goku, tu ne vas faire que me gêner. Va donc recouvrer tes forces pour notre futur affrontement."

Son regard fier revint sur Auros.

"Surpris de me revoir, j'imagine ? Tu croyais t'être débarrassé de moi, mais ne crie pas victoire trop vite."

Puis le Cell Parfait prit de l'altitude tout en regardant Auros de haut.  



"Tu sembles si sûr de toi, à prétendre que nous n'avons aucune chance de te vaincre. Je vais te montrer ce qu'il en coûte de défier l'Être Parfait."

*Je vais vider toutes mes réserves d'énergie dans cette dernière attaque.*

Tout en continuant de prendre de l'altitude jusqu'à être très haut dans le ciel, Cell mit les deux mains sur le côté de son corps au niveau de sa hanche droite, l'une en face de l'autre.


"Kaaa..." commença t-il.

Une boule d'énergie bleue apparut dans les creux de ses mains. Le Kaméhaméha était la première technique qu'Incognito avait apprise, en la voyant lors de son combat contre Son Goku justement, enfin, un autre Son Goku. Il allait l'exécuter ici à la perfection, en y insufflant toute son énergie, galvanisé par les émotions qu'il ressentait suite à la mort de son frère, par la détermination des gènes de Son Goku qu'il avait en lui, par les gènes de tous les Saiyans qui avaient servi à la création de Cell, ainsi que ceux de Freezer et du roi Cold qui étaient clairement capables de détruire une planète sur un coup de tête.

"Mééééééé...."

La boule d'énergie doubla de volume instantanément. L'air commença à tourbillonner autour des mains de Cell, de plus en plus fort, jusqu'à former une sorte de petite tempête.

"Haaaaaa...."

Spoiler:
 

La puissance de la technique augmentait au fur et à mesure, au même titre que la pression atmosphérique. De sombres nuages recouvraient le ciel, assombrissant le paysage qui avait été dévasté un peu plus tôt par le Genkidama de Goku, tout en annonçant le mauvais présage à venir.

"Méééééééééééé....."

Le vent soufflait extrêmement fort sur toutes la zone, emportant les cailloux et la poussière qui virevoltaient autour de Cell et d'Auros, dans des bourrasques infernales extrêmement violentes. Le sol tremblait sur des kilomètres, il se fissurait, alors que certains débris de terre et de roches s'en détachaient et se mirent à léviter, comme attirés par le ciel ou par la densité de la technique énergétique de Cell. Des éclairs parcouraient le ciel de façon aléatoire dans des fracas assourdissants.

"Montre-moi tout ce que tu as !!" s'écria t-il à l'encontre d'Auros.

"Si tu ne renvoies pas cette attaque, je détruirai la Terre entière, et tout le système solaire avec !!!"

Était-ce du bluff ? Cell n'avait pas l'air de rigoler, et la puissance qu'il avait entre les mains était clairement impressionnante bien qu'elle n'égalait pas celle du Genkidama. La différence, c'était que le Genkidama était une technique localisée sur l'ennemi, alors que la vague déferlante dévastatrice allait être dirigée vers la Terre. Et si un terrien comme Tortue Géniale avait pu détruire la Lune avec un Kaméhaméha, imaginez de quoi un être comme Cell ou C-21 pouvait être capable en exécutant cette technique à pleine puissance.

Après tout, le sort de la Terre importait peu à l'auto-proclamé Être Parfait, il pouvait survivre dans l'espace. S'il balayait la planète avec sa vague d'énergie grâce à ses toutes dernières ressources, le Kaméhaméha pourrait continuer sa course tout droit jusqu'au soleil, provoquant alors une explosion solaire, qui ne serait probablement pas assez puissante pour détruire l'étoile, mais qui résulterait en une vague de chaleur extrêmement intense se propageant tout autour du soleil pour dévaster les autres planètes du système.


"On va voir si cela ne suffit pas..." affirma t-il pour lui-même, en reprenant les paroles d'Auros.

Cell brandit alors ses deux mains vers le bas, projetant son Kaméhaméha Parfait sous forme de vague bleue dévastatrice en y insufflant toute son énergie, tout en s'écriant :


"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Spoiler:
 

*Si Cell et moi devons mourir... Faisons au moins en sorte que l'on s'en souvienne.*
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockJeu 4 Juin 2020 - 3:10
Ultime erreur, telle fut la dénomination dont fut affublée la dernière offensive du super guerrier de l’espace. Une appellation qui, compte tenu de l’immensité du fossé séparant Gokū de son céleste adversaire, n’était pas sans mérite. Pourtant, se sachant seul rempart face à la potentielle destruction de ce monde qui l’avait vu grandir, le champion au dogi écorché se lançait dans cet assaut désespéré. Joignant ses forces avec l’être artificiel qui avait été conçu pour mettre un terme à ses jours, le héros à la tignasse blonde poursuivait ses efforts puérils face au colosse venu de par delà les cieux, un titan qui n’avait guère besoin de plus qu’une simple pichenette pour envoyer valser le Super Saiyan. Tout son expertise martiale ne pouvait sauver Gokū de la puissance horrifique du conquérant masqué, mais il espérait que la force vitale de la planète toute entière puisse venir à bout d’un tel ennemi. Voilà l’ultime espoir du combattant au kimono orange, un pari osé dont la technique secrète de Kaio était la pièce maîtresse. Ainsi, tandis que poings comme kikohas s’écrasaient vainement sur le Dieu qui bronchait pas même, le disciple des tortues concentrait l’énergie du monde entier dans une dernière attaque dévastatrice. Le Genkidama né de la volonté de Mère Nature s’abattit finalement contre le Dieu de la Destruction, noyant celui-ci dans une détonation ébranlant la Terre.

Balayé par la détonation, le corps de Gokū git contre le sol pendant une poignée de minutes avant que le héros ne parvienne à recouvrir suffisamment de force pour se hisser de nouveau d’aplomb. De ses yeux occultés par un rideau de sang, le Saiyan épiait les alentours pour faire constat de l’apparente disparition de sa cible. Ses muscles rompus s’essayèrent à la formation d’un maigre rictus face à l’inconcevable victoire qu’il venait de décrocher, alors qu’un fin sentiment de soulagement venait embaumer ses songes. Son cœur, néanmoins, restait nid au doute, défiant la notion que cette seule technique ait pu suffire à venir à bout d’un individu d’un tel calibre. Gokū plus que quiconque savait qu’il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, car c’est cette même crédulité suivant un coup qu’il croyait fatal qui avait causé la mort de son ami Krilin.

Mais alors que l’assassin de Cell paraissait bel-et-bien avoir disparu, les décombres de l’ancien siège du roi de la planète bleue se mirent à léviter, comme attirés par une force irrésistible dont Gokū, à son grand désarroi, ne devinait que trop aisément l’origine. À l’instar des débris du château, les yeux du Saiyan de la Terre furent attirés vers les cieux où sa pire crainte fut confirmée. Toisé par le regard sévère de la déité, laquelle venait de perdre son masque, permettant au guerrier de l’espace de constater l’amplitude des cicatrices qui ornaient le visage du conquérant, Gokū comprenait que cette lutte futile touchait véritablement à sa fin. Devant la sphère d’énergie destructrice qu’avait fait apparaître le colosse d’une autre galaxie, l’élève de Muten Roshi, qui aurait dans d’autres circonstances loué que sa vie ne prenne fin qu’à l’issue d’un combat aussi excitant, se maudissait d’être celui qui avait eu l’audace d’attiser le courroux de cet être tout-puissant et risquait d’engendrer la destruction de son monde.

“ C’est fini… ”

Résigné, le champion tombait à genoux. Aucune force au monde ne pourrait le convaincre d’abandonner la bataille pour le sort de la Terre, mais il était désormais physiquement incapable de s’opposer au belligérant. L’éternel optimiste connaissait enfin les limites de son énergie et de son insouciance, sa défaite était absolue.

Du moins, c’est ce qu’il pensait. Mais alors que tout semblait perdu, la sphère destructrice qui menaçait l’existence de toute vie sur le monde des Terriens se volatilisa subitement, laissant l’espoir renaître chez le guerrier de l’espace. Face à l’évidence de sa domination, le combattant à la force divine déclara qu’il était inutile de poursuivre son oeuvre d’annihilation. Abasourdi par ce revirement soudain de la part de celui qui était pourtant prêt à supprimer la planète, Gokū posa ses yeux béats sur son adversaire qui se mit à le complimenter. Tiraillé par de nombreuses émotions, le natif de Vegeta cru réussir à comprendre les motivations du destructeur. Ce dernier semblait avoir été suffisamment impressionné par la ténacité de son autrement piètre opposant pour faire le choix de l’épargner.

“ … On est bien d’accords sur un point ; il n’y a aucune chance que je puisse te battre aujourd’hui. ”

Comme envoûté par le potentiel infini des guerriers de l’espace et l’optique d’une revanche pouvant occasionner une seconde bataille plus grandiose encore, le balafré fit une surprenante proposition au héros vêtu d’orange. Le Dieu désirait que le Saiyan s’en aille s'accaparer le pouvoir des divins. Evidemment, le natif de Vegeta ne comprenait pas grand chose à ce précepte. Lui qui ignorait tout de la puissance divine était loin de se doutait qu’il existait une forme d’énergie planant au dessus du plan des mortels. Les quelques déités que Gokū avait pu rencontrer par le passé, bien que toutes douées d’une sagesse que le martialiste ne pensait jamais réussir à égaler, se sont pourtant révélées lui être inférieur en termes de prouesses martiales. Le vieux Kami-sama lui avait même offert de prendre sa place en temps que Très-Haut, ce que Gokū avait refusé. Le naïf garçon serait alors essentiellement devenu un dieu mais quelque part, il doutait que ce soit de cela dont il était question.

Le conquérant confia au père de famille l’existence d’une légende originant de son univers. C’était la seconde fois qu’il mentionnait l’univers en paraissant faire allusion à quelque chose de bien précis. Gokū n’y avait pas prêté attention la première fois, son esprit pleinement tourné vers le combat qui l’attendait. Maintenant qu’il avait le temps de prendre un peu de recul, le martialiste se permit d’interpeler son locuteur sur ce terme dont il ne saisissait pas exactement le sens.

“ De ton univers ? De quoi tu parles, exactement ? Il existe un autre monde avec des guerriers aussi puissants que toi ? ”

Evidemment, une telle éventualité fit sourire le champion d’arts martiaux, lequel voyait naître une pointe d’excitation en son plus fort intérieur. Si l’actuelle situation ne prescrivait pas au Saiyan un sérieux presqu’immuable, le fermier légendaire se serait surement enjoué d’apprendre qu’il existait non plus une, mais bien plusieurs dimensions regorgeant de combattants surpuissants. Cela dit, avant de pouvoir partir défier les champions extra-universels, Gokū devait vaincre celui qui avait fait le déplacement jusqu’à lui. Pour en revenir à la fameuse légende, il serait question d’un rituel permettant à un guerrier de l’espace de manier le pouvoir des Dieux. Le martialiste au kimono ébréché n’en avait jamais entendu parler.

“ Je ne suis pas sûr d’avoir tout compris mais tu sais, Dieu ou pas Dieu, je te ferais payer pour ce que tu as fait à Cell. ” Serrant le poing face à son opposant, Gokū décorait sa face d’un léger rictus déterminé qui n’amoindrissait aucunement la sévérité de son regard. “ Je vais m’entraîner corps et âme et lorsque je serais prêt, je viendrais te terrasser. ”

Le Saiyan vint porter l’index et le majeur de sa main droite au niveau de son menton, s’apprêtant à faire usage de son Shunkan Ido afin de quitter les lieux instantanément et éviter toute chance de poursuite. Il s’adressa cependant une dernière fois à la divinité au crâne rasé afin d'émettre une seule requête.

“ En attendant, je te demanderais de ne pas causer de mal à la Terre et à ses habitants. Laisse-les en dehors de ça et tu auras le combat que tu désires. ”

Mais alors qu’il amorçait son départ, Gokū fut témoin d’une scène tout bonnement surréaliste. Jaillissant de nulle part, un amas de particules grises vint prendre forme face à lui, adoptant la silhouette d’un être que le Saiyan ne connaissait que trop bien. La créature insectoïde qui avait été source de terreur pour tant de Terriens fit une nouvelle apparition, à la surprise générale des deux autres protagonistes. Cependant, bien qu’il en partage l’apparence et le caractère, Gokū savait qu’il ne pouvait s’agir du véritable Cell qui venait de mourir. L’absence de l’auréole caractéristique des défunts tout comme l’agglomérat de fluide grisâtre qui avait donné vie à ce nouvel individu trahissait sa véritable identité. L’imitation restait pourtant bluffante, à tel point que lorsque l’androïde pria à Gokū de partir se ressourcer pour leur prochain combat, ce dernier ne put s’empêcher de jouer le jeu.

“ Ça m’embêterai de manquer ça. Ne prends pas de risques. ”

Sur ces quelques mots, le disciple des tortues disparu d’un seul coup. Voyageant instantanément à travers l'espace-temps, le Saiyan de la Terre avait reçu une nouvelle quête qu’il comptait bien honorer ; devenir suffisamment fort pour défier les Dieux.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockVen 5 Juin 2020 - 1:04

Le combat semblait avoir pris fin, ou presque. Au cours de ce bref instant de répit, les protagonistes qui se trouvaient au cœur de la mêlée il y a seulement quelques minutes de cela avaient enfin décidés de s'arrêter. De toute évidence, il n'était pas nécessaire d'aller plus loin et quelque soit la raison qui a poussé le destructeur à ne pas aller au bout de son geste, il valait mieux rester vigilant car le danger demeurait toujours présent. Non sans faire aveu de son infériorité, le dénommé Son Goku ne semblait nullement ébranlé dans son ego et encore moins dans sa détermination. La réponse de cet homme téméraire sous-entendait qu'il voulait remettre ça, que le martialiste voulait prendre sa revanche en dépit des risques qu'il encourait. S'il voulait défier un dieu de la destruction qui s'est avéré capable de mettre fin aux jour de Beerus alors soit. Constamment à la recherche de défis à la hauteur, ces deux êtres pourtant très différent partageaient un point commun mais... était-ce vraiment une bonne chose ?

“ De ton univers ? De quoi tu parles, exactement ? Il existe un autre monde avec des guerriers aussi puissants que toi ? ”

Voila un point qui n'avait pas encore été précisé, chose qui troublait quelque peu Auros qui était quasiment persuadé que les habitants de l'Univers 7 avait déjà pris connaissance du fait qu'il existait d'autres dimensions. Ce phénomène leur aurait-il été caché jusqu'à maintenant ou était-ce uniquement le cas pour les habitants de la Terre ? C'était encore difficile à dire... si certains mortels en avait déjà fait mention, il était rare de les entendre d'un tel sujet mais les crimes qui ont été commis restaient les mêmes : Des habitants de l'Univers 6 et 7 s'en sont pris à des innocents originaires du treizième et les coupables devaient en payer le prix, quitte à détruire leurs foyers pour qu'ils soient dénichés puis exécutés.

« Alors tu l'ignorais ? Je vois... »

Il prit quelques secondes de pause, l'air songeur puis repris parole.

« Oui, il existe bien d'autre univers mais tu commets une erreur. »

Pointant vivement le pouce de sa main droite contre son torse, c'est avec aplomb que le dieu de la destruction compléta sa réponse avec une assurance digne de son ego.

« Sache que JE suis le plus puissant guerrier de mon univers... et très certainement des autres. »

Il ne manquait pas de toupet celui-là mais ça lui ressemblait bien de réagir de cette façon. Quoi qu'il en soit, ses soupçons au sujet de son interlocuteur se confirmèrent au moment même ou ce dernier avait déclaré vouloir terrasser son adversaire au moment de leur prochaine rencontre. Même s'il n'y croyait pas complètement, le fils de Jarvis caressait le rêve de trouver un jour un adversaire à même de l'égaler au cours d'un combat singulier. Excepté son frère défunt ainsi que le Seigneur Beerus qui ont tout deux fait preuve d'une puissance remarquable au cours des précédentes batailles, aucun être n'est parvenu à présenter une réelle difficulté à ce nouveau conquérant. Alors qu'un tel être puisse un jour existé et ce, parmi le commun des mortels... cela lui semblait tout aussi plausible que risible mais il voulait y croire. Après tout, même un déchet peut dépasser l'élite à force d'efforts, n'est-ce pas ?

“ En attendant, je te demanderais de ne pas causer de mal à la Terre et à ses habitants. Laisse-les en dehors de ça et tu auras le combat que tu désires. ”

« J'y songerais, mais je ne peux rien promettre. »

Épargner les habitants de la Terre ? Non mais et puis quoi encore ? Si un Hakaishin devait un jour prendre la décision d'effacer une planète, il ne se contenterait pas de faire les choses à moitié en bâclant son travail ! Bien au contraire, il la détruirait toute entière. Ceux qui étaient désignés pour un travail aussi utile qu'abjecte ne devait pas faire de compromis ou de sentiments. Non, son rôle était de simplement de juger ce qui était digne de continuer d'exister ou ce qui devait cesser. Certes, l'Empereur élyséen se trouvait aujourd'hui bien loin de son territoire à l'heure actuelle mais depuis que Beerus est passé de l'autre coté, il fallait bien que quelqu'un se porte volontaire pour le remplacer et figurez-vous que justement, le hasard faisait bien les choses. Elyséa comptait bien s'emparer de ses nouveaux territoires qui leur tendaient les bras et ce tyran allait en faire tout autant.

« Hm... ?! »

Mais revenons-en au moment présent. Alors que tout semblait être terminé, un être effacé ressurgissait des morts. Cell, le « parfait » était de nouveau présent parmi les vivants alors que tout ce qui constituait ce dernier avait été effacé jusqu'à son existence. Bouche bée, les yeux écarquillés, le guerroyeur n'en revenait pas. Il l'avait vu disparaître sous ses propres yeux, il avait senti sa présence se dissiper jusqu'à ce qu'il n'en reste absolument rien du tout... alors comment cela pouvait-être possible ?! Non... non, cela n'était tout bonnement pas croyable. Rares étaient les êtres capables de résister à l'annihilation totale et un être de son acabit ne pouvait pas en faire partie... et pourtant il était là. Cell, l'une des plus grandes création du Docteur Gero était revenue d'entre les morts pour porter un coup final à son adversaire... sinon à la Terre entière.

« Je n'en crois pas mes yeux... tu aurais mieux fait de disparaître ! »

*Combien de fois va t-il falloir que je te tue ?!*


Comment avait-on pu se jouer de lui à ce point ? C'était possible au moins ? Quoi qu'on en dise, la supercherie avait fait son effet, il fallait bien l'admettre. Cependant, est-ce que C-21 réalisait les conséquences de ses actes ? Son objectif, était-il vraiment de disparaître avec Cell ? De mourir comme il a toujours vécu, en « Incognito » ? Quelle qu'ait été sa décision ou ce qui la motivait, plus rien n'allait avoir de l'importance puisque les dernières choses qui graveront ce moment dans les mémoires ne seront que des enregistrements vidéos dont l'unique but sera de dissuader toute forme de résistance dans un avenir proche. Menaçant de détruire cette planète et d'annihiler l'entièreté du système solaire, ce pauvre fou démontrait autant dans ses propos que des ses actions qu'il n'avait plus rien à perdre... mais prendre un tel risque et ce en étant conscient de tout ce qui adviendrait, ça forçait le respect.

« Personne ne détruira ce monde sans que je ne l'y ait invité ! »

Répliquant avec autant de fermeté que de sévérité, le dominateur comptait faire honneur à ce valeureux opposant en lui offrant une fin digne de ce nom. Pour une fois dans ce combat, cet être suprême avait chargé sa puissance au maximum de ses capacités et ce, dans le but de démontrer au monde entier à quel point son effroyable pouvoir prouvait à lui tout seul qu'il n'était pas un adversaire que les humains pouvait combattre. Tandis que sa monstrueuse aura se déployait jusqu'à en recouvrir le ciel d'une couleur mauve et scintillante, une lumière éclatante apparaissait depuis le creux de la main organique de ce divin qui commençait doucement à serrer le poing. Cette fois-ci, c'était sûr : le cyborg n'avait plus aucune chance de s'en sortir puisque la technique que le suppresseur allait utilisé était exactement la même que celle qu'il avait utilisé lors de son combat contre le matou qui lui faisait barrage, une capacité inspirée de l'assaut désespéré de Kaito Shan.

« Prosterne-toi devant le dragon de la fin ! »

"HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"
Spoiler:
 

Jaillissant du poing de celui qui lui avait offert une existence éphémère, le Grand Dévoreur, né d'un condensé d'énergie destructrice fonça droit sur sa cible et ce tout en allant à la rencontre de cette surpuissante vague déferlante qui ne repoussait aucunement le monstre énergétique. Dévastant tout ce qui pouvait bien se trouver dans son sillage, ce dragon de lumière dévorait absolument tout sur son passage. Son appétit était si insatiable que c'est avec la gueule grande ouverte qu'il remontait le long de cette cascade de ki et se faisant, avalait sans mal toute cette énergie qui déferlait en direction de son créateur puis... enfin vint le bouquet final. Alors qu'elle terminait de remonter jusqu'à la source de cette colonne de lumière, la gueule de la bête s'est refermée dans un fracas assourdissant. Dès lors que la mâchoire de cette abomination s'est refermée, le destin de sa victime fut définitivement scellé. Aussitôt, une explosion d'énergie destructrice se déclencha et son bruit retentit à plus d'un kilomètre autour de cette zone de combat improvisée.

« Voilà ! Contemplez la toute puissance d'Elyséa ! »

A moins qu'un miracle ne se soit produit, il ne restait plus rien de Cell ou d'Incognito. Tout deux avaient complètement été effacés du plan même de l'existence et tout ce qu'ils laissaient derrière eux n'était autre que les traces de leur passage. Quoi qu'il advienne aujourd'hui, peu importe les erreurs qu'ils auraient pu commettre par le passé, peu importe leurs méfaits, sachez une chose : leur tout dernier combat fut celui de vous offrir un lendemain.


… en ferez-vous autant, guerriers ?
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1809
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 ClockMer 2 Sep 2020 - 20:03
Les yeux de Cell s'écarquillèrent légèrement en voyant le dragon d'énergie noire dévorer son Kaméhaméha ultime en fonçant droit sur lui. Un rictus se dessina sur le visage de la copie de l'Être Parfait. Il avait envoyé toute son énergie dans cette puissante vague déferlante capable de détruire la planète entière. C'était son cadeau d'adieu à ce monde. Une planète effacée de l'existence comme trace de son passage dans cet univers. Mais malgré cela, la technique d'Auros réduisait la vague déferlante à néant sans la moindre difficulté, remontant très rapidement vers son point d'origine.

*Fascinant.*

Ses lèvres s'étirèrent, son rictus devint un large sourire d'extase. La revoilà. Cette sensation qu'il recherchait depuis longtemps. De la peur ? Oui, c'était probablement cela. La peur de mourir, de s'éteindre, de ne plus exister. Ce n'était que dans ces moments-là qu'il se sentait réellement vivant.

*Voilà donc ce que l'on ressent lorsque l'on est aux portes de la mort.*

Si l'ancienne version d'Incognito avait déjà connu la mort, ce n'était pas le cas de celle-ci. En effet, cette copie de l'une des personnalités d'Incognito, transférée sur le net, avait quitté le corps meurtri avant que ce dernier ne disparaisse à tout jamais ; il n'avait donc jamais expérimenté la mort, à l'instar des autres personnalités de C-21 éparpillées dans le réseau universel.



Une ombre recouvrit son corps parfait. La tête de dragon avait atteint son objectif, sa gueule ouverte était sur le point d'engloutir le cyborg, qui se trouvait pile entre les mâchoires supérieur et inférieur du dragon énergétique. La copie de Cell tressaillit. Comme une prise de conscience. En l'espace d'une dixième de seconde, son visage passa de l'euphorie à la terreur, grimaçant, les yeux écarquillés. Probablement l'instinct de survie qui reprenait le dessus lors de ses derniers instants.

*Non, je refuse de mourir. Je suis le nouvel Être Parfait. Ce corps peut disparaître, mais ma personnalité, mes souvenirs, demeureront à jamais. Je suis éternel.


Transfert de la conscience et des données mémorielles sur le réseau...
0%
1%
2%
3%

4%
5%
6%
7%

8%
9%
10%
11%

12%
13%
14%
15%

16%
17%

18%
19%
20%
21%

...*



Et plus rien. Le vide. La mâchoire venait de se refermer sur le corps du cyborg, le faisant totalement disparaître du plan de l'existence, lui, ses souvenirs, sa conscience, et tout ce qui faisait de lui... un être vivant.


L'on dit que lorsque l'on meurt, on voit défiler toute sa vie, tous ses souvenirs. Lui n'en avait pas eu le temps. Le programme avait été interrompu.
Contenu sponsorisé

Renouveau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau - Page 2 Clock
 
Renouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-