-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'aube du renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 39331
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau ClockSam 4 Mai 2024 - 16:20
Le peuple Saiyan avait l'habitude d'être guidé par un roi, c'était la tradition. Il restait toutefois quelques exceptions qui rendaient la situation actuelle moins inédite. Motta semblait aujourd'hui le seul à pouvoir donner une direction à ses compatriotes, il n'y avait que lui qui avait tout vécu pendant toutes ces quinze dernières années. Toutefois, il ne comptait pas revêtir la couronne. Il n'avait pas cette ambition et respectait trop ce qu'elle représentait. Le général était au service de son peuple, et n'était pas là pour chercher la gloire ou le pouvoir. Il faisait simplement son devoir. Et puisqu'il était le gradé le plus expérimenté il estimait que c'était à lui que revenait la tâche de désigner un nouveau roi. Voilà longtemps maintenant qu'il y pensait et c'était le moment d'enclencher cette phase. Elle avait déjà un peu commencée, en fait, mais tout ne se ferait pas en un seul jour. Il y avait une période de transition dans laquelle ils devaient rentrer. En attendant, un nouveau gouvernement se mettait en place et il était destiné encore à évoluer, pour unir et guider le peuple Saiyan.

Motta avait monté les marches jusqu'à la pièce menant au balcon où, tout à l'heure, il devrait s'adresser à tous les Saiyans de Vegeta et Vegeta II. Ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il abordait avec le trac, il était désormais habitué aux grands discours, mais il voulait être certain de trouver les bons mots. Le mari de Claire jouissait au moins d'une cote importante auprès de l'audiance, puisqu'il était la figure du soldat qui représentait tout le peuple, et qui ne les avaient jamais trahi. Il savait qu'il serait écouté et soutenu, c'était un point positif pour aborder la situation.

Il s'était isolé un moment dans une chambre à côté, n'ayant pas fait attention à si Oishi et Hanasia l'avaient suivi mais il préféra réfléchir seul un moment. De toute façon il avait le temps car l'évenement allait être diffusé partout et pour que la quasi totalité des habitants soient au courant de ce qui allait être annoncé il fallait déjà qu'ils sachent qu'ils pouvaient se rassembler sur la grande place pour les plus proches, et dans des lieux de rassemblements pour les autres. Motta voulait capter l'attention de tout le monde. Pour ce qui était du texte, il avait noté quelques idées via son détecteur mais n'avait pas de grands paragraphes à lire : il préférait que ses mots viennent du cœur et ne soient pas trop formels, qu'on n'ait pas l'impression qu'il ne faisait que réciter un texte. Non, il allait faire comme il l'avait toujours fait, avec la franchise et la droiture qu'on lui connaissait.

Alors que le temps était déjà bien passé, un soldat vint frapper à sa porte avant d'entrer après avoir entendu la voix du gradé qui l'autorisait à s'introduire dans la pièce.

"Tout est prêt mon général. C'est quand vous voulez."

"Très bien, alors attendez mon signal."

Il quitta la pièce après le garde et se retrouva dans la salle avec celles avec qui il allait devoir mener son peuple. Il les regarda l'une après l'autre et dit :

"Vous avez quelque chose à dire avant qu'on y aille ? Si oui, c'est le moment. Par ailleurs, si vous voulez vous adresser au peuple vous pourrez. Prévenez-moi simplement de vos intentions maintenant."

Motta les laissa parler et les écouta. Voilà déjà un petit aperçu de ce que serait un gouvernement dirigé par le général. Pas de décisions prises en solitaire, sauf si c'était nécessaire. Chacun pouvait donner son avis et il trancherait ensuite. Ce serait ça en attendant que les choses évoluent vers sans doute quelque chose d'encore différent, mais tout se ferait de façon progressive.


L'aube du renouveau Motta_12
Spoiler:

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Past:


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 157
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 2230 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Energy Blade / Image Remanente / Garric Gun
Techniques 3/combat : Perfect Lie / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Controlled Mayhem

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: Re: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau ClockSam 4 Mai 2024 - 16:44
La réunion sans la présence du prince Vegeta était conclue depuis une bonne heure. C’était une expérience pour le moins étrange : l’intervention d’un saiyan qui était revenu d’entre les morts plus en retard que la majorité de leur peuple et des prises de décisions bien plus importantes qu’elle n’aurait jamais cru devoir prendre de sa vie. C'était une chose d’être celle qui était allé chercher le nouveau dirigeant de la planète, c’était un autre univers que de participer à sa gouvernance.

Cela faisait déjà plusieurs minutes que la rebelle tournait en rond dans la salle du trône, en train de réfléchir sur comment se présenter, que ce soit à l’oral ou par sa simple présence. Elle était certes heureuse de ce dénouement, mais également craintive. Elle venait de passer de cheffe d’escouade sous la dyarchie à traîtresse sous la direction de Broly à second du futur roi ! Beaucoup prendraient la grosse tête à ce changement de situation, surtout avec le vécu de la mercenaire. Dans son cas néanmoins ? Elle s’inquiétait de ne pas être à la hauteur de ses congénères et de l’héritage de Sharotto et de Pythar.

Toutes ses craintes, toute cette pression, toute cela… Elle allait devoir se montrer à la hauteur. Hors de question de faire un faux pas. Hors de question de décevoir ses idoles, hors de question de céder ! La saiyan se gifla rapidement le visage d’une baffe vive pour se remettre dans l’instant présent. Pour l’instant, il n’était pas question de parler, elle pouvait se concentrer sur parfaire un masque impassible et compétent en tant que cheffe au lieu de se bouffer de l’intérieur. Elle prit une longue inspiration avant de la relâcher. Elle se consacra sur le positif de cette chance. Elle pourrait s’assurer d’une certaine manière que le gouvernement suive le bon chemin.

Celle d’une société basée sur le mérite d’un combattant à travers sa vie et non des chiffres à leurs naissances.
Celle d’un peuple qui serait capable d’utiliser leurs envies guerrières pour vaincre le mal efficacement sans pour autant y participer !
Celle d’une communauté de vainqueurs qui se tireraient vers le haut et l’univers avec eux vers des lendemains glorieux et paisibles !


Peut-être pas aussi paisibles, mais des tournois et des compétitions pourraient être organisés pour compenser leurs pulsions combatives. Puis, des criminels mal-intentionnés à tabasser dans l’univers, ce n’était pas ce qui allait manquer d’aussitôt.

Toutes ces pensées tournées vers cet avenir qu’elle pourrait forger remirent Oishi d’aplomb pour le discours qui allait arriver. Cela allait être le début d'une nouvelle ère pour les saiyans qui couronnera tous les habitants de ce monde, saiyans ou non, vers une ère de prospérité sans précédent ! Elle en était certaine ! Si seulement Vegeta était présent pour cette occasion. Il savait qu’une fois que le Prince serait ici, il serait plus présent, actif et bénévole envers son peuple que son père de pacotille. Motta et Hanasia auraient également leurs pierres à ajouter à l’édifice, tout comme elle.

Oishi se frotta les mains avant d’expirer une nouvelle fois alors que le Général fit son entrée dans la salle. Elle ne voulait pas paraître incompétente, elle reprit rapidement une posture plus sérieuse et professionnelle à la limite de saluer Motta avant de s’arrêter en mi-chemin maintenant qu’elle était un peu au même grade que lui. Il posa une simple question : si des choses devaient être dites avant l’annonce du nouveau conseil au peuple saiyan. La garde du corps afficha un sourire. Elle avait envie de faire quelque chose durant le discours ou plutôt d’aborder un sujet qui lui était cher.

“Général… Enfin, Motta. Ce que vous préférez que je vous appelle, j’aimerai parler de la réforme concernant les castes et de leurs disparitions définitives. Je pense qu’avec mon passif, je pourrais faire un bon discours motivateur pour galvaniser ceux qui ont souffert sous le règne de Broly. On parle bien d’une gamine avec 3 de puissance à la naissance qui est devenue Super Saiyan à force de persévérance ! Un moyen de prouver pour de bon que de telles notions n’ont plus rien à faire à notre époque !”

L’histoire d’une véritable “Self-made woman” dans la culture saiyan, cela donnerait des ailes aux plus faibles désireux de devenir des guerriers de renom. Aussi emmerder les plus fermés d’esprit à la Potat, mais si ces idiots veulent la remettre en question, ça serait dans la tradition : un poing dans la gueule au milieu de l'arène.

“Et toi, Hanasia ? Je sais que tu es doué pour prendre la parole, tu as certainement des choses à dire au peuple, non ?”
Hanasia
Hanasia
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 23/07/2021
Nombre de messages : 67
Bon ou mauvais ? : Loyal Neutre
Zénies : 1160

Techniques
Techniques illimitées : Barrage de Kikohas - Break Cannon - Transposition
Techniques 3/combat : Force Bestiale - Vague explosive
Techniques 1/combat : Lance Purificatrice

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: Re: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau ClockDim 9 Juin 2024 - 18:52
« Quelque chose à dire au peuple hein... ? Que dire d'autre ? »

La question se répétait d'une bouche à l'autre tel un écho. Jusque là, Hanasia s'était contentée de suivre sa comparse et le chef militaire dans le palais mais c'est les bras croisés qu'elle parla avec franchise : il n'y avait plus rien à rajouter.

« Comme je vous ai dit à tous les deux, si je dois parler au peuple ce ne sera pas pour faire dans la demi-mesure. Nous avons déjà convenus qu'il nous fallait mettre un terme à nos accords avec les gouvernements qui se sont alliés à notre ancien souverain pour donner une réponse ferme. »

Ça, c'était sûr. Si Broly s'imaginait pouvoir placer un univers entier sous sa bannière par la force brute alors il fonçait droit dans le mur. Peut-être était-ce la cause de sa perte, sa disparition qui jusque là manquait encore d'explications.

« Soyons francs deux minutes, notre ancien monarque régnait d'une main de fer car il pouvait se le permettre. Sa force à elle seule était un moyen de dissuasion très efficace mais c'est quelque chose que nous avons perdu, pour le meilleur et pour le pire. »

Ces mots sonnaient comme une fatalité. Il représentait certes un danger à l'époque ou il fut le souverain de ce monde mais il était également l'un des seul vrai remparts à cette époque. Ses précédentes confrontations n'aurons rien arrangé.

« Si je dois improviser un autre discours pour parler au peuple alors j’insisterais là dessus, on va couper les ponts à la scie sauteuse et on fera de nos alliés ceux qui auront eu le mérite d'être dans notre estime, pas des lèches-bottes qui seraient prêt à nous attaquer en traître à tout moment. »

Par ses propos elle faisait surtout allusion à l'Empire Cold et l'Alliance Maléfique, des ennemis historiques avec lesquels le roi dément avait oser s'allier dans le seul but d'asseoir sa domination avec son projet fou de domination universelle.

« M'enfin. Là ou il va vraiment falloir être convainquant, c'est tout ce qui concerne la suppression du système de caste. C'était peut-être injuste mais au moins ça motivait chacun à donner le meilleur de soi. »

Un mal pour un bien comme on dit. Certes ce système mettait une partie de la population en bas de l'échelle car elle mettait forcément en avant la loi du plus fort. C'est d'ailleurs une tradition qui se poursuit lorsque reines et rois se succèdent, voilà pourquoi personne n'a exprimé de vif mécontentement jusqu'à maintenant lorsque Motta à repris les reines. Seulement voilà, il a toujours refusée la couronne et cette situation temporaire mettait la patience des habitants de ce monde à rude épreuve. Les choses devaient vraiment bouger.

« Il faut qu'on ait un décideur. Quelqu'un qui n'a pas peur de faire d'erreur mais qui fera forcément bouger les choses. C'est comme ça qu'un peuple peut vraiment survivre. On appuiera là dessus, qu'ils sachent tous qu'on en est bien conscient et qu'en attendant de désigner quelqu'un, on fera avancer notre politique. »

Mais mener la politique, chez les saiyans, cela revient plus ou moins à faire la guerre. Même en interne, une autre question s'impose alors.

« Par contre, ça va jaser si nos guerriers apprennent soudainement l'arrêt des conquêtes des systèmes solaires, là comme ça. S'ils perdent leur passe-temps du jour au lendemain vous pouvez être sûrs que ce sera la guerre-civile, voire la rébellion. A ce sujet, laissez moi parler et ça.. ça devrait bien se passer. »

Voila, dans les grandes lignes c'est ce qu'elle pensait. Certains changements demandent parfois des qualité d'improvisation et de médiation. Si jusqu'à présent Hanasia ne s'est pas trop mal débrouillé, voyons s'il est nécessaire de faire appel à ses interventions cette fois-ci.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 39331
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: Re: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau ClockSam 15 Juin 2024 - 2:20
Lorsqu'il se rendit dans la pièce menant au grand balcon, il se retrouvait bien avec les deux Saiyannes. Seul Vegeta manquait toujours à l'appel et c'était un problème aux yeux de Motta, puisqu'après tout c'était bien l'héritier de la couronne qui briguait une place sur le trône. Mais tout ceci n'était peut-être qu'un contre-temps. En attendant, il fallait prendre les choses en mains et ce sont ceux qui sont présents qui déciderons.

Le point positif dans la situation actuelle, c'était que Motta ne se retrouvait pas seul. Les hauts gradés de la planète et les soldats de confiances avaient souvent changés ces dernières années et il était un peu difficile de savoir sur qui il pouvait compter. Aujourd'hui, il pouvait s'appuyer sur deux femmes motivées et possédant un grand potentiel. Le futur du peuple Saiyan n'était peut-être pas si obscur que certains pouvaient l'imaginer. Le général décida de faire un peu le point avec ses deux camarades avant de se lancer dans un grand discours. Oishi fut la première à s'exprimer. Le guerrier à l'armure verte hocha lentement la tête en l'écoutant.

"Très bien. Je pense que c'est une bonne idée de donner un peu d'espoir. Dans cette situation confuse nous devons leur montrer que ce n'est pas le hasard qui guidera nos décisions. Tu aura du temps pour quelques mots, au moment où je t'annoncerais. Mais sois concise."

Oishi laissa ensuite Hanasia parler, et celle-ci avait manifestement beaucoup à dire. Encore une fois le général resta silencieux et soucieux que ses partenaires puissent s'exprimer comme elles le souhaitaient devant lui. Elle évoqua les accords que Broly avaient avec plusieurs des ennemis historiques du peuple Saiyan, ce à quoi Motta répondit sombrement.

"C'est prévu, ce sera l'un des premiers points."

Il fallait expliquer au peuple le cas Broly et ce que ce nouveau changement au sein du gouvernement signifiait. Hanasia évoqua deux autres sujets. Les castes et les conquêtes. C'était deux choses historiquement ancrées dans la culture Saiyanne mais en réalité beaucoup moins d'actualité aujourd'hui. Motta la laissa finir et répondit.

"Pour ce qui est des castes c'est quelque chose que nous voulons supprimer, oui. Cela a déjà commencé. L'idée aujourd'hui c'est de mettre toutes nos chances de notre côté, donc ne négliger personne, ne négliger aucun potentiel. Tout le monde doit avoir sa place dans notre société et y contribuer." Il prit quelques secondes pour faire une transition afin de changer de sujet. "Il y a longtemps que nous n'avons pas entrepris de conquêtes, si on mets de côté le retour de Broly et ses ambitieuses idées. Mais ce ne sont pas des activités qui sont d'actualité aujourd'hui. Si tu veux, tu pourras en parler."

Déjà du temps où Toma avait prit les commandes les conquêtes n'étaient plus une priorité. Les années étaient passées en essayant de prendre le dessus sur l'ennemi, l'Alliance Maléfique, en plus de tout faire pour conserver les boules de cristal. Ces batailles s'étaient étendues sur des années et avaient concentré les principaux efforts de l'armée Saiyanne. De ce fait, les envies de conquêtes avaient été délaissées. Peut-être que seuls les territoires des maléfiques auraient été de potentielles acquisitions. Mais là encore ce n'était plus d'actualité.

"Bon, je crois qu'il est temps d'y aller. Je vais m'avancer en premier et vous pourrez me suivre. Je commencerais à parler, et ensuite je vous annoncerais. Ce sera à vous de voir qui parle en premier. Mais n'oubliez pas : restez concises, et surtout n'abordez que des sujets que nous avons vus ensemble. Inutile de trop en dévoiler alors que nous avons encore beaucoup de choses à régler. L'idée ici est de chasser le flou qui peut être dans l'esprit de nos compatriotes. Leur montrer que quelque chose se passe et qui peut être positif pour leur futur. …. Bien. Il est temps..."

Le gradé pris une inspiration tout en se retournant, décroisant les bras qu'il avait mit dans son dos. Via son détecteur il demanda à ce que l'on annonce son intervention imminente. Puis, il s'avança calmement alors qu'une foule l'attendait. C'est alors que, en faisant le premier pas sur le balcon, il s'arrêta brusquement. D'un point de vu extérieur on pouvait se demander si le général n'avait pas légèrement trébuché ou qu'il ne se sentait pas bien. Du moins, ce ne serait visible que d'Oishi et Hanasia, puisqu'il ne faisait pas encore face à la foule. En réalité, il venait d'apprendre une étrange nouvelle. Sur le détecteur présent sur son oreille gauche un message s'était affiché, lisible uniquement par lui et une poignée de haut-gradés présent dans le commandement depuis des années. Il s'agissait d'une notification, révélant la présence de Sharotto sur la planète Terre. Voilà qui était pour le moins inattendu. C'était les nombreuses questions qui venaient à l'esprit de Motta qui l'avaient entravé dans son avancée vers le balcon, mais le silencieux guerrier de l'espace ne laissa échapper aucun mot, ni aucun indice concernant son état d'esprit. Il ne savait pas trop comment prendre cette nouvelle. Bien sûr, il n'y était pas insensible. Il avait entrainé Sharotto dans la salle de l'Espirt et du Temps aux côtés d'Ymperion à l'époque, et les deux Saiyans étaient un peu plus que deux simples compagnons de combat. On pouvait dire qu'il avait choisi son moment pour refaire parler de lui. Assez pour remettre en cause ce qui se jouait ici ? C'était mal connaître Motta.

Il fit enfin quelques pas de plus pour être enfin visible de la foule, qui ne tarda pas à réagir par une clameur. Un accueil positif pour celui qui était la figure du peuple Saiyan, proche de ses compatriotes. Après un silence de plusieurs secondes, attendant aussi que le calme revienne un peu, il se tenait devant tout ce beau monde, étant affiché sur un écran géant. Il s'adressa au peuple.

"Mes amis... Mes frères et sœurs. Notre peuple entre dans une nouvelle ère. Encore... Broly n'est plus en mesure de guider le peuple. Sa disparition nous oblige à prendre des mesures et d'avancer, avec de nouvelles idées. Ainsi, lorsque le roi n'est plus au pouvoir, c'est le corps armée qui reprend la main. Ce qui signifie qu'aujourd'hui je prend la responsabilité qui a été abandonné par le dernier roi..."

Il laissa à la foule le temps de digérer ces premières nouvelles, qui étaient loin d'être minces. On pouvait entendre un brouaha, signe d'une certaine confusion. Il fallait dire que c'était un énième bouleversement surprise au sein du gouvernement Saiyan. Certains pouvaient en être lassés mais la plupart seraient rassurés de voir le général Motta, un personnage qu'ils connaissaient et qui avait leur confiance, être toujours là.

"Broly n'étant plus le plus haut dirigeant, nous mettons fin aux différents projets qu'il avait entamé. Ce qui en conséquence rompt les accords qu'il avait mené auprès de groupes tels que l'Empire Cold, l'Alliance Maléfique ou encore les Black Feathers. Cela signifie que nous ne dépendons aucunement d'autres groupes extérieurs. Toutefois, et bien que nous souhaitons pouvoir nous développer sans dépendre de qui que ce soit, nous ne rejetons pas de potentielles alliances avec d'autres groupes. Cependant, si potentiels alliés il y a, ils devront se manifester et nous accepterons uniquement des accords qui a un intérêt pour les Saiyans. Un nouveau gouvernement se met en place aujourd'hui et est amené à évoluer... Toutefois, celui-ci continuera d'être mené par moi-même, mais je ne serais pas seul. Je vous présentes aujourd'hui de nouveaux décideurs pour m'accompagner... Hanasia et Oishi !"

Il se décala sur sa gauche en tendant son bras, les invitant à s'avancer davantage sur le balcon. Le discours du général avait été sobre mais clair, comme à son habitude. Il n'avait pas tout dit, certaines choses devaient rester en coulisses, et d'autres pouvaient être dévoilées plus tard. Maintenant, Oishi et Hanasia pouvaient prendre la parole à leur tour, en choisissant bien leurs mots. Aujourd'hui, elles étaient les nouveaux visages de ce gouvernement. Ce serait peut-être plus facile pour Hanasia, qui avait déjà été promue il y a peu, que pour sa camarade. Mais toutes les deux avaient désormais leur mot à dire dans le paysage politique Saiyan.


L'aube du renouveau Motta_12
Spoiler:

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Past:


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Oishi
Oishi
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 21/07/2021
Nombre de messages : 157
Bon ou mauvais ? : Rebelle
Zénies : 2230 zénies

Techniques
Techniques illimitées : Gekiretsu Madan / Energy Blade / Image Remanente / Garric Gun
Techniques 3/combat : Perfect Lie / NO-Va Strike
Techniques 1/combat : Controlled Mayhem

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: Re: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau ClockSam 15 Juin 2024 - 19:46
On voyait bien que Hanasia et Motta était expérimenté à cette affaire. Contrairement à Oishi qui allait devoir faire sa première expérience dans le monde de la politique saiyan sur le plus grand des stages. Devant tous ses compatriotes à côté d’une légende de l’armée et l’ancienne bras droit de Broly. Elle n’était plus dans son élément. Elle n’était plus dans l’ombre de plus compétents qu’elle, mais en face des projecteurs. Il y avait de quoi éblouir et rendre aveugle quiconque. Que ce soit par abus d’ego ou de crainte, cela dépendait de la personne. L’ancienne mercenaire faisait de son mieux pour ne pas céder à l’un ou l’autre.

Motta lui donna la chance de s’exprimer au peuple sur l’annulation de ce système de castes inutile et diminutif. La seule condition était d’être concise. En gros, évitez d’être une pipelette comme elle avait tant l’habitude avec les gens autour d’elle. Elle commença à réfléchir à comment structurer un discours rapide et efficace. C’était différent de ses mensonges improvisés, les conséquences n’étaient jamais aussi haut et ce n’était pas l’heure d’être suspicieuse. Il fallait être franche et persuasive sans interlope. Le plus gros souci allait être de convaincre les gros bras des classes supérieures de laisser tomber ce système. Une idée lui vint rapidement en tête : pourquoi se casser la tête ? S’ils veulent une preuve des résultats des accomplissements d’une faiblarde à la naissance, elle n’aurait qu’à leurs proposer un goût de sa nouvelle puissance à la force des poings. Peut-être qu’elle se le permettra après selon la réaction du public.

Oishi jeta un regard blasé à Hanasia quand elle affirma que le système de caste était bénéfique. Ce n’était pas le cas, entre les hautes classes qui se reposaient sur leurs lauriers et ceux en-dessous condamner à être vu comme étant de la chair à canon dûe à un chiffre à la naissance, les avis ne pouvaient pas être plus tranchés. Néanmoins, elles n’allaient pas en parler maintenant à quelques minutes de la déclaration publique au reste des leurs.

Motta fit une dernière mise au point avec les deux femmes. Concises et restées dans les sujets qu’ils avaient abordés auparavant. Cela devrait être suffisamment simple à faire. Il était temps. Le bras droit de Vegeta souffla et dit quelques bonds sur places pour se motiver. Elle s’avança avant de voir Motta s'arrêter subitement comme s’il allait faire un malaise. Oishi n’avait pas encore été au courant, mais une révélation des plus importantes venait d’être dévoilée à la montagne de muscle verte. Elle s’inquiéta sur le coup, mais le chef reprit sa marche comme si rien n’était. Elle le suivit jusqu’au balcon avec Hanasia à ses côtés. Toute cette foule était… Impressionnant, voire effrayant. Elle qui était habituée au petit comité, cette masse soudaine dont elle allait devoir adresser la parole était… Un défi qu’elle allait accueillir les bras ouverts ! Jamais elle n’aurait dû être ici depuis le jour de sa naissance, mais elle y était.

Elle resta derrière le général, ses deux bras derrière le dos tout en écoutant attentivement ce qu'il avait à dire. Bien évidemment, il fut acclamé par la foule… à la surprise de la mercenaire. Elle s’attendait à une réception plus mixte que cela. La popularité de l’homme au bouc devait être plus stable que celle des anciens souverains. Il annonça la prise du pouvoir politique de la planète sous sa main. Un silence de plomb s’installa sur le balcon alors que la foule était partie dans un brouhaha constant. Certains étaient heureux de la fin du règne de Broly, voir que les choses soient enfin entreprises par Motta. D’autres étaient bien plus hostiles à l’idée, criant leur frustration ou lassitude de devoir changer de figure d’autorité à nouveau.

La suite du discours était les mises en place des diverses réformes prises directement par le nouveau gouvernement. Déjà, l’annulation directe de toutes les manœuvres diplomatiques de Broly. Ses idées abominables et insensés de vouloir s’allier avec trois de leurs ennemis historiques sans compensation pour les crimes contre les saiyans qu’ils avaient commis. C’était clair qu’un coup de poignard dans le dos arriverait plus tôt que tard avec eux. Heureusement, il ne se ferma pas entièrement aux négociations politiques avec d’autres peuples. C’était après que leurs noms furent prononcés : Oishi et Hanasia. Elle jeta un regard complice à Hanasia pour s’assurer de son soutien tout en cherchant le sien au passage. L’ancienne roturière prit sa place. Elle ne montra aucune crainte ou appréhension sur son visage ou sa posture, mais intérieurement, elle hurlait de crainte.

“Mes compatriotes ! Je me présente, je suis Oishi. Comme Motta vous l’a dit, un nouveau gouvernement se prépare et parmi ses objectifs est la suppression définitive du système de caste instauré une deuxième fois par le roi Broly durant sa prise de pouvoir.”

Les désaccords se faisaient déjà entendre. La nouvelle élite était bien évidemment contre, mais le reste de la population était, pour la plupart, heureux ou amorphe de l'annonce. Oishi reprit son discours.

“Le temps nous a prouvé que ce système instauré par le Roi Vegeta était maintenant superflu. Un potentiel faible peut atteindre des sommets à l’âge adulte. Il suffit que son vécu, que son entraînement et que ses confrontations les poussent à une puissance que beaucoup rêvent.”

Elle ferma le poing. Elle se retenait d’ajouter que cela permettrait aussi d'éviter à certains de se reposer sur leurs lauriers à cause d’une place acquise injustement à la naissance. Elle se transforma subitement en Super Saiyan devant la foule.

“Une guerrière de basse classe a pu atteindre ses hauteurs grâce à un travail constant et l’aide de ses prochains et de son peuple. Je pense que ce simple exemple confirme que ce système doit être supprimé pour un avenir meilleur pour tout notre peuple. Nous en sommes tous capable, peu importe notre puissance à la naissance.”

Elle annula la transformation avant de reculer de quelques pas pour faire place à Hanasia. Son discours était elle un bon hyperbolique quand on connaissait sa vie ? Certainement, mais depuis sa rencontre avec le Prince, elle avait donné de son mieux et plusieurs entraînements plus tard, elle avait réussi à contrôler l’Oozaru et durant un combat, atteindre le niveau de Super Saiyan. Son existence, par contre, elle comptait le laisser à Motta. Vu le choc que ça allait faire, autant laisser le général adresser la chose.

“Je laisse la parole maintenant à Hanasia.”

La foule n’était pas encore conquise, mais elle semblait plus ouverte à ce changement avec cette démonstration de force. Bien sûr, il y avait des mécontents, mais elle réglerait cela plus tard. À voir maintenant comment son amie s’en sortirait.

Contenu sponsorisé

L'aube du renouveau Empty
MessageSujet: Re: L'aube du renouveau   L'aube du renouveau Clock
 
L'aube du renouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renouveau
» Le renouveau du Roi.
» Renouveau
» Jeu de foot, le renouveau ...
» 27 Novembre: Le Renouveau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Palais royal-