Partagez
 

 Renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau Empty
MessageSujet: Renouveau   Renouveau ClockDim 16 Fév 2020 - 18:23

« Mais... c'est une plaisanterie ? »

Après seulement quelques minutes à survoler le paysage terrestre depuis son passage à la Tour Karine, Auros découvrait alors le triste visage de la planète Terre : celui d'un monde sans cesse ravagé par la guerre. Partout ou le conquérant passait, pas un chat ne se montrait. C'était à croire qu'il n'y avait âme qui vive depuis longtemps sur cette planète. Pour lui, ce monde était comme... une carcasse vide à laquelle on aurait arraché tout ce qui lui faisait son charme. Mais qui donc pouvait bien être à l'origine d'un tel désastre ? Les terriens, négligeaient-ils leur propre maison au point de la détruire ? C'était bien là la question que pouvait se poser n'importe quel inconnu. Le pire aurait pu être évité pourtant, si un héros s'était soulevé parmi eux pour libérer la planète bleue du joug des Black Feather, une telle tragédie aurait pu être évitée. Pourtant et contre toute attente, il a fallut attendre des années pour arriver à obtenir un résultat... comme celui-là ?

« Un monde comme ça ne devrait même pas exister. »

L'envie de le détruire le démangeait. Après-tout, n'était-il pas plus clément que de détruire ce monde et ses habitants en l'espace d'un instant plutôt que de les laisser s'éteindre lentement dans l'agonie ? Pour le dieu de la destruction, ce qui devait être fait était une évidence et pourtant, la graine du doute germais dans son esprit. Quelque part en lui subsistait une volonté, une volonté de laisser les choses telles qu'elles étaient aujourd'hui. De laisser une chance à la nature, lui laisser le temps de reprendre ses droits sur ce monde qui a tant souffert de la guerre. Un tel acte de générosité de la part du leader élyseen était tout bonnement surprenant. D'habitude, il ne perdait pas le temps dans la réflexion et se contentait de supprimer les échecs sans se poser la moindre question puis il passait à quelque chose d'autre. En soit, il jouait parfaitement son rôle mais les conséquences de son récent combat contre le Seigneur Beerus ont éveillé quelque chose en lui. Il était... différent.

« Makra... »

Les images de son combat avec son « frère jumeau » lui revenait à l'esprit soudainement. Toutefois, ce n'était plus de son point de vue qu'il revoyait la scène, non. Ce sont les souvenirs de Makra qui resurgissaient et de ce fait, il revoyait ce dernier brûler la moitié de son corps lors de leur ultime affrontement. Les flammes se propageaient devant lui puis plus rien. Aujourd'hui, ceux qui se pensaient « frères » étaient redevenus un seul être mais les souvenirs de deux individus tout à fait différents se mélangeaient dans un seul esprit. Auros n'était plus vraiment Auros mais il n'était pas tout à fait son  frère non-plus. Mais alors, qu'est-ce que cela faisait donc de lui au juste ? En divisant ce guerrier en deux partie à la naissance, leur propre paternel a commis une monumentale erreur et ce faisant, il a créée une faille dans la résistance de cet esprit qui semblait pourtant impossible à briser.

« Bon sang, père. Que nous avez-vous fait ? »

Soliloquant, le nouvel Empereur serrait les poings puis dirigea son regard vers ce qui semblait être sa destination. C'était un château... enfin les ruines d'un château. Comme on pouvait le constater, il n'en restait absolument rien. Tout devait être reconstruit dans ce monde ou la pagaille a été causée par un tyran dont le peuple ne connaissait même pas l'identité. Balayant les lieux du regard, le monarque se décida enfin à descendre puis posa les pieds au sol. Ses yeux étaient rivés sur ceux de son Ange désormais. Misha allait enfin recevoir ses prochaines instructions, celles qui détermineront officiellement le début d'un conflit à l'échelle d'un Univers tout entier. Très bientôt, ce monde et les autres seront au courant des futurs événements. Chaque habitant de chaque planimètre allait alors se confronter à leur propre destinée et la prendre en main en réalisant un choix crucial.

« Misha, ouvre des portails partout dans ce système solaire et restaure les bâtiments. »

Le Seigneur Auros a parlé, ses ordres seront exécutés.

« Nous prenons cette planète. »
Misha
Misha
Féminin Age : 241
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 129
Bon ou mauvais ? : Bon

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockLun 17 Fév 2020 - 19:42
Voici donc la Terre, un monde coloré à la diversité incroyable qui faisait d’elle le joyau convoité de l’univers 7. Malheureusement, cette réputation lui coutait toute forme de paix, la guerre suivait le destin du monde boisé, lui infligeant les affres de batailles sans cesse plus dangereuses. Massacrés dans un ensemble de conséquences ne les concernant pas vraiment, les terriens avaient été victimes de l’échiquier galactique chaotique imposé par quelques royaumes. Un tel comportement était regrettable, mais les choses étaient ainsi faites, il était temps de tout reconstruire. Suivant dans un silence de plomb son maître, l’ange sourait aux alentours, constant que malgré la désolation injuste qui les frappaient, les terriens s’efforçaient à reconstruire leurs villes. Parvenant aux pieds d’un ensemble de ruines, le duo se figea net. Auros ordonna la reconstruction des bâtiments de la planète au grand complet, et comme il s’y attendait, se fut immédiatement réalisé.

« Bien maître. »

Frappant le sol de son bâton, Misha illumina le sol environnant d’une lueur d’azur douce et fraiche. Sur son passage, cette onde bienveillante relevait les roches, le verres et toute sorte de matériaux pour les réassembler. En une dizaine de secondes, l’intégralité du palais royal fut restaurée, suivit des immeubles, parcs, arbres et tout autres formes de constructions artificielles. Cet effet bénéfique traversa la Terre entière : Les bureaux de capsules Corp furent rénovés, la maison du grand père Son Gohan fut repeinte, toutes les vieilles bâtisses semblaient de nouveau neuves.

Ainsi, à des milliers de kilomètres…


C’était une caverne en ruine, une large porte de métal blindé en couvrait autrefois des profondeurs, cependant, l’intérieur était intégralement ruiné, carbonisé et écroulé. Au passage de ce rayon magique incroyable, tout le complexe fut rénové, les machines se relancèrent, les papiers, notes, lumières, tables, tout fut réparé. Ce lieu ancien était le repère d’un défunt scientifique, c’était le laboratoire du docteur Gero qui venait d’être réhabilité. Pire encore, au pied de cette montagne, c’est d’entièrement de la super-base du ruban rouge qui fut invoquée, comprenant également sa grande armée de robots qui furent remis en marche. Au pôle nord, la tour muscle fut reconstruire, mais dans des proportions bien plus graves, le laboratoire du docteur Willow le fut également.

Au cœur du désert de Gizard, une forme étrange réapparue, une structure alien oubliée qui avait été détruite par plusieurs combat. C’était le vaisseau de Babidi le magicien, son navire avec lequel il a menacé l’ensemble de l’univers d’une destruction totale.

Dans un lac perdu du mont paozu, le diadème de Broly réapparu dans un état de conservation total.
Au cœur des monts rocheux, le vaisseau de Freezer fut totalement reconstruit du peu de ruines qu’il en restait, pareillement du navire de Cooler ! Un vrai miracle !

Dans les plaines bordant la capitale centrale se présentait de nouveau l’arène du Cell game !
Finalement, dans une plaine isolée se matérialisa un véhicule ancien décoré du symbole de la fameuse capsule corp…

C’était un spectacle dont personne mis à part Misha ne pouvait comprendre la nature, cependant, le monde terrien venait de subir une transformation fantastique, une superbe remise à neuf. Mais tout ceci n’était pas totalement positif, tous ces nouveaux lieux étaient exploitables par de mauvais esprits, il fallait y absolument temporiser cette terrible situation.

Spoiler:
 
D’un sourire béat, ayant strictement reconstruit tous les « bâtiments » comprenant les navires à usage de guerre nommés « bâtiments »

« Voilà Auros-Sama ! Maintenant, je vais exaucer votre deuxième souhait ! »

Agitant son bâton avec une grande grâce, la déesse angélique fit apparaitre de gigantesques portails brillants d’un teint pourpre inquiétant autour des principales planètes : La Terre, Namek, Vegeta I, Vegeta II, Métamol, Dark, Hera, Dosatz, Kanasa et Magma.

Toujours emprise d’une mine radieuse, elle espérait avoir satisfaite son maître dont elle appréciait l'audace guerrière.

« Vous pouvez maintenant vous proclamer empereur de l'univers entier. »


Ajoutait-elle avec conviction.
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockLun 2 Mar 2020 - 16:12
Fort de son précédent affrontement face à la terreur bio-méchanique qu’était la créature du Dr. Gero, le héros de la planète bleue s’était élancé à toute vitesse en direction de la résidence du monarque anciennement canidé. Là-bas, à en croire le discours alarmiste de son ami Yajirobe, un nouveau challenge l’attendait sous la forme d’un potentiel adversaire au pouvoir immense. Un Dieu, de surcroît. Du haut de ses trente-et-quelques années de combats intergalactiques, Gokū n’avait pourtant jamais eu l’occasion de se mesurer à une divinité et s’il se doutait que les prouesses martiales du Kaioshin de cet univers laissaient à désirer, le martialiste avait de bonnes raisons de penser que l’individu qu’il était parti rencontrer était d’un tout autre calibre. En effet, pour lui cela ne faisait que peu de doute; cette divinité surpuissante devait être le fameux Seigneur Beerus ! Ce dernier, si les dires de Pythar s’avéraient vrais, était un être tout bonnement invincible que même la fusion de deux super guerriers ne pouvait espérer l’égaler. Il n’en fallait guère plus pour exciter Gokū que la promesse d’un duel face à un opposant d’un tel standing. Pressant le pas et rapidement rattrapé par Cell, le bio-androïde ayant visiblement décidé de se joindre aux potentielles hostilités, le guerrier de l’espace fit vite de rejoindre la civilisation avant d’apercevoir la demeure royale.

Ce panorama exhalait d’un relent de nostalgie pour Gokū car c’était ici qu’il avait, il y a de cela bien des années, triomphé du méprisable démon Piccolo. Et aujourd’hui, une nouvelle épreuve se dressait face à lui. Enfin, une épreuve qu’il eu quelques difficultés à localiser, la faute à l’absence totale d’émanation d’énergie notable. Incroyable qu’un gaillard aussi fort qu’on le lui avait vendu ne dégageait manifestement pas la moindre aura, mais ce n’était peut-être pas si étonnant qu’un Dieu sache contrôler sa force vitale au point d’être capable de la masquer totalement. Fort heureusement, plutôt que de s’être engagé dans le dédale de longs couloirs qu’était le château, le concerné se tenait face à l’entrée du gigantesque bâtiment, là même où le sort de la Terre s’était joué par le passé. Gokū pu ainsi distinguer une paire de silhouettes singulières. L’une d’elles appartenait à s’y méprendre à une jeune femme au corps envieux pour ne pas parler de son accoutrement sans nul doute alien, mais c’était bien le bougre en armure et au visage masqué qui intéressait le Saiyan. Joignant ces deux personnages, il vint saluer celui qu’il devinait être un guerrier par sa forte carrure en plus du masque qui devait cacher les sévices d’années de batailles acharnées.

“ Salut ! ” S’écria-t-il accompagné d’un rapide geste de la main, un accueil certainement indigne d’une divinité mais dont Gokū n’avait que faire. Certainement pas plus que son attifement, un enchevêtrement de lambeaux résultant de son combat contre le guerrier insectoïde. “ C’est toi, le Seigneur Beerus ? On m’a parlé d’un Dieu au pouvoir immense alors je suis venu voir. C’est dingue, pour quelqu’un qu’on dit si fort, tu ne dégages pas la moindre énergie ! ”

Sans prêter de réelle attention à la dulcinée azure de peau, le natif de Vegeta scrutait avec attention son locuteur. À l’instar de Recoome, il avait l’air humain mais jouissait d’une stature à laquelle peu de terriens pourraient prétendre. Cependant, le détail qui retint le plus longuement l’attention du Saiyan était le seul œil nu de la divinité, duquel transpirait une allure belliqueuse. Il est vrai que l’urgence du message de Yajirobe laissait deviner qu’il pouvait s’agir d’un individu mal intentionné mais Gokū, se pensant maître de la situation puisqu’il était incapable de sentir le niveau de puissance prodigieux de la déité, restait optimiste voire insouciant. Tout ce qui l’intéressait était de pouvoir se mesurer à ce châtelain de l’au-delà.

“ Moi c’est Gokū ! Je me demandais si ça t'intéresserait de faire un petit combat avec moi. ”
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 343
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockLun 2 Mar 2020 - 20:42
Alors que le fils du vieux Son Gohan se présentait avec autant d’énergie que d’insouciance à son nouvel adversaire, le bruit distinct de l’atterrissage du parfait se fit entendre. S’ensuivit quelques pas et assurés dont l’intonation ne laissait encore nul doute sur l’identité du deuxième invité de la scène. D’un sourire fier et guerrier habitant son faciès, l’être artificiel poursuivait sa marche pour rejoindre son improbable allié de fortune, toisant les deux misérables qui avaient eu le malheur d’être cités comme des défis de taille au parfait. Les bras croisés au coté de son camarade, Cell fut patient, écoutant avec une certaine indifférence les gesticulations vocales de son associé. Visiblement, ce combattant aussi discret que son émanation énergétique n’était autre que le fameux Beerus. Par des souvenirs et informations liées à Freezer, le guerrier multiracial reconnu immédiatement cette appellation et les descriptions du Roi Cold qui s’en suivit. Beerus était un dieu de la destruction, un être à la puissance incroyable qu’il ne fallait surtout pas énerver. Régent de la destruction, porteur de mort, il représentait le désespoir et la peur constatant le travail bienveillant des Kaioshins. Afin de poursuivre son but sanguinaire, ce dernier se voyait offert une force sans pareille, capable de vaincre n’importe quel opposant.

Ces informations accentuèrent l’excitation du l’insectoïde qui se voyait ravis d’affronter un tel personnage, partageant immédiatement ses informations auprès de l’assemblée.

« Beerus ? »

Commentait Cell en se tournant un instant vers son camarade, apportant quelques précisions.

« Tu es donc ce fameux « dieu de la destruction ». Apparemment, ta puissance est sans pareille, tu serais d’ailleurs le plus puissant dieu des 12 univers. »

Oui, le Roi Cold était dans les bonnes grâces de l’Hakaishin et avait ainsi obtenu quelques informations qui furent aujourd’hui utiles au parfait. Cependant, alors que Cell s’imaginait déjà prouver sa supériorité dans un match dantesque, le saiyan qui lui servait d’allié prit les devants, demandant immédiatement à faire un duel. Gloussant de surprise et coupant presque la parole à son rival, il s’exclama avec presse.

« SON GOKUUUU ! Il est hors de question que tu me prive d’un tel match ! Je vais m’occuper moi-même de ce prétendu Dieu. »

Le regard plein d’arrogance, l’être ultime se tourna vers le duo divin. Cependant, il est prévisible qu’il soit à nouveau interrompu par son camarade qui refusait surement de laisser passer sa chance dans un tel combat. Ainsi après quelques remarques et chamailleries bien mieux décrites par la narration de Son Goku, un jeu de Chifoumi fut décidé. Une véritable épreuve en 3 manches décidant du premier à s’opposer au seigneur de la destruction.

« Je vais t’écraser Son Goku ! »

Les deux challengers s’opposèrent alors dans une première manche du fameux jeu de chance, donnant Cell vainqueur. Ce dernier ne cacha nullement sa joie dans un rire non dissimulé de fierté insolente.

Spoiler:
 

« HAHAHAHA ! »

Une deuxième manche donnant Kakarotto comme le winner de la deuxième confrontation, laissant échapper un râle de frustration de la part du parfait.


Spoiler:
 

« HUUUUAAAAAA ! »

Vint finalement le tour du deuxième tirage. Un petit jeu qui prenait déjà deux bonnes minutes, autant dire que la patience d’Auros avait tout intérêt à être impressionnante pour ne pas interrompre le manège de ces deux nouveaux adversaires.

Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockJeu 5 Mar 2020 - 18:57
C'était tout bonnement incroyable. Les vestiges d'antan laissaient doucement place à des bâtiments flambant neuf et ce qui aujourd'hui ne ressemblait plus qu'à de vieilles ruines poussiéreuses, se reconstruisait peu à peu. Non, vous ne rêvez pas ; le monde s'est reconstruit aussi rapidement qu'il fut détruit. Disons simplement que les dieux ont laissé une seconde chance à cette planète en ruine. Enfin, la Terre allait revenir à son état normal, avant que la guerre ne la ravage complètement. Néanmoins, cela ne changera jamais rien au fait que les vies qui ont été prises ce jour-ci le resteront à tout jamais. Désormais, seuls les survivants de la catastrophes et les générations futures seront à même de décider de leur propre avenir. A votre avis, les terriens, allaient-ils encore une fois ravager la planète bleue ou alors sauront-ils de se montrer digne de lui donner un second souffle de vie ? Vous avez pu observer la démonstration du pouvoir d'un Ange aujourd'hui. Maintenant, c'est à vous d'agir.

« Alors voilà à quoi ressemblait ce monde avant sa destruction. C'est... fascinant. »

Rares étaient les mondes à profiter d'une telle beauté naturelle au sein de l'Univers 13. Des planètes semblables à celles-ci étaient très prisées pour leurs paysages, leurs ressources et les possibilités qu'elles offraient à ceux qui voulaient y vivre. Pour quelqu'un comme Auros, une chose était déjà certaine : les habitants de la Terre n'ont jamais réaliser la chance qu'ils avaient. Peut-être que les ravages provoqués par la dernière catastrophe leur auront fait réaliser la valeur de ce qu'ils avaient perdu, qui sait ? C'était encore difficile à dire, les êtres vivants étaient des créatures bien étrange et complexes. Alors qu'il y réfléchissait, une dernière question s'est mise a assaillir le dieu de la destruction : quand est-ce qu'il était devenu si généreux ? Cela ne lui ressemblait pas, en temps normal, il se serait contenté de détruire ce monde et de passer à la suite. Pourtant, quelque chose d'incompréhensible l'avait poussé à ne pas agir ainsi.

« Bon, il est grand temps de passer aux choses sérieu-... »

« Salut ! »

Les portails inter-dimensionnels étaient ouvertes, les officiers de la Flotte Elyséenne n'attendaient plus que les instructions de leur dirigeant pour converger et se rassembler aux points stratégiques de l'Univers 7 mais une drôle d'interruption semblait encore retarder l'invasion. Sorti de nulle part, cet homme habillé d'une bien étrange façon venait de saluer très familièrement le dieu de la destruction. Était-ce donc une mode de se vêtir de lambeaux ici ? Non... Auros n'avait pas manqué de relever le niveau de puissance de son interlocuteur. Il était bien plus fort que tous les autres habitants de la Terre, peut-être était t-il l'un des plus forts d'entre eux ? Cette question n'allait pas obtenir de réponse tout de suite et puis le divin s'en fichait de toute façon. Bien décidé d'éloigner ce gêneur pour passer à d'autre chose au plus vite, le conquérant s’apprêtait à l'envoyer balader. Enfin, ça c'était jusqu'à ce qu'il ne mentionne ce nom.

“ C’est toi, le Seigneur Beerus ? On m’a parlé d’un Dieu au pouvoir immense alors je suis venu voir. C’est dingue, pour quelqu’un qu’on dit si fort, tu ne dégages pas la moindre énergie ! ”

« Il connaissait Beerus ? »

Portant un regard interrogatif à Misha, le guerrier élyséen semblait troublé. Hormis son propre père, très peu de personne ont osé braver la volonté du grand Zen-Oh en se mêlant aux affaires des mortels. Toutefois, il semblerait que le Seigneur Beerus en ai fait de même avec les terriens et Auros comptait bien découvrir de quoi il pouvait bien s'agir. Bien entendu, ce dernier était encore loin d'imaginer que cette planète avait échappé à la destruction grâce au péché mignon de ce paresseux qui ne cessait de passer son temps à se bâfrer plutôt qu'à faire son travail. Revenant à son interlocuteur, le combattant masqué lui répondait froidement. Il allait lui dire la vérité ; Son Goku ne reverra jamais Beerus à moins qu'il ne tienne à le rejoindre dans l'au delà, ce qui ne serait de bonne augure pour personne.

« Il y a erreur sur la personne. Beerus est mort et j'ai bien mieux à faire que de combattre le premier venu. Maintenant passe ton chemin, j'ai à faire. »

« Beerus ? »

Voila que quelqu'un d'autre se mêlait de ses affaires. En levant légèrement la tête vers le ciel, le dirigeant pouvait enfin apercevoir la deuxième source d'énergie qu'il détectait non loin d'ici. Ce n'était pas exactement celle d'un homme mais ça n'était pas quelque chose de tout à fait différent non-plus. L'aura de cette... chose semblait composée de celle de plusieurs espèces différentes. Est-ce qu'une créature comme celle-ci pouvait vraiment exister à l'état naturel ?

« Tu es donc ce fameux « dieu de la destruction ». Apparemment, ta puissance est sans pareille, tu serais d’ailleurs le plus puissant dieu des 12 univers. »

« Encore faux. Il y a 13  univers et JE suis le plus puissant d'entre-eux. »

Insistant bien sur le « je », ce dernier plaçant le pouce de sa main droite contre son torse pour appuyer ce qu'il disait. S'il n'avait pas encore avoué qu'il était le responsable de la mort de Beerus, cette information n'allait pas tarder à être rendue publique. Cependant...le fils de Jarvis semblait avoir perdu le fil de la discussion. Voila que les deux inconnus se disputaient devant lui pour le combattre alors qu'il venait juste d'affirmer sa crainte qu'il était le plus fort des dieux de la destruction. Étaient-ils tous les deux fous ou juste suicidaires ? Voila maintenant qu'il se mettaient à jouer au pierre-papier-ciseau pour décidé de qui allait l'affronter au premier. Blasé, l'intéressé ne pouvait pas les regarder d'une autre façon que celle-ci.

Renouveau Auros_ok

« Allez donc vous chamailler ailleurs, je ne vous le dirais pas deux fois. »

Présentant sa main droite, paume ouverte en direction de ce duo de comiques qui lui faisait perdre son temps, le dieu de la destruction chargeait progressivement un kikoha dont le but était d'avantage pour intimider les gêneurs que pour les progresser réellement. Celui-ci n'a bien évidemment pas encore été lancé mais Auros avait la gâchette facile et la moindre réaction jugée déplaisante pourrait très bien transformer cet homme qui se comportait en bon prince, en un tyran cruel. Goku et Cell, sauront-ils se montrer raisonnable aujourd'hui ? Ce serait étonnant.


Dernière édition par Auros le Jeu 26 Mar 2020 - 17:06, édité 1 fois
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockSam 14 Mar 2020 - 15:15
Gokū allait enfin pouvoir se mesurer au fameux seigneur Beerus, celui-même dont il avait eu vent des prouesses martiales à de nombreuses reprises désormais. À l’aube de cette échauffourée potentiellement dantesque, le guerrier de l’espace se sentait empli d’une indomptable détermination, totalement ignorant des intentions belliqueuses de la divinité. Le Saiyan s’était présentée à cette dernière dans un accoutrement pas beaucoup plus seyant que son plus simple appareil, son torse musculeux mis à nu par son précédent accrochage avec la créature biomécanique du Dr. Gero. En effet, à peine venait-il de sortir d’un combat contre le guerrier parfait que Gokū voulait déjà forcer le Dieu de la Destruction à lui servir de partenaire d’entraînement. Advint un refus peu surprenant de la part de l’être céleste qui avançait même ne pas être le Beerus que le champion des Terriens espérait rencontrer. Ce même Beerus que Gokū savait désormais le plus puissant d’un panthéon comprenant onze autre divinités grâce au brin d’exposition que Cell se permit d’ajouter à la conversation, un fait tant inquiétant qu’incommodant que de constater que même le bio-androïde semblait déjà connaître l’existence de Beerus. L’artiste martial s’avérait être la seule personne à ignorer l’existence du Dieu de la Destruction de cet univers, à ses yeux un témoignage certain de l’entraînement qui lui faisait défaut à force de délaisser ses fréquentations divines pour travailler la terre et faire plaisir à sa compagne. Cela l’ennuyait de constater le retard qu’il avait prit mais fort heureusement pour lui, le guerrier de l’espace allait pouvoir reprendre du poil de la bête en confrontant enfin la fameuse déité.

Ladite déité qui confirmait ne pas être Beerus tout en ajoutant qu’il était sans doute plus fort que ce dernier. En ce disant, l’homme masqué venait de véritablement sceller son sort; il était hors de question que Gokū ne laisse passer une occasion d’affronter un adversaire plus fort encore que le Dieu qui avait réussi à tenir la fusion de Pythar et de son ami en respect.

“ Tant pis si tu n’es pas Beerus, ma proposition tient quand même. Tu va vite voir que je ne suis pas que le premier venu, comme tu dis. ”

Affirmait le Saiyan sur un brin de fierté, autant dire que la réponse du mastodonte au couvre-traits n’avait pas suffit à dissuader le natif de Vegeta. Et alors que ce dernier se préparait déjà mentalement à prendre part à ce tête-à-tête, il fut brusquement interrompu par le monstre aux ailes de marbre. Sans grande surprise, le guerrier parfait refusait de laisser Gokū prendre les devants sans avoir son mot à dire. Lui aussi était désireux de se lancer de les hostilités.

“ Ah non, c’est pas question ! ” Rétorqua Gokū avec énergie, le disciple des tortues espérant naïvement que Cell ne sache se contenter de jouer les observateurs. “ T’as qu’à te trouver un autre Dieu ! ”

Les deux guerriers assoiffés de pugilat s’échangeaient des regards noirs, nul des deux n’ayant l’intention de laisser sa place. Une place que Gokū pensait sienne par défaut car c’était lui que Yajirobe était venu interpeller et non Cell. L’innocence du guerrier de l’espace l’avait exhorté à inviter l’androïde et il commençait déjà à le regretter. C’est alors que le Saiyan eu une idée pour le sortir de mauvais pas.

“ Très bien, on va décider ça au pierre-feuille-ciseaux ! ”

Plus qu’une simple idée, c’était un véritable éclair de génie pour le disciple des tortues, lui qui était passé maître dans l’art ancestral du Janken au point de parvenir à l’intégrer dans son art martial. Tant avare de défis que son locuteur, Cell se laissa prendre au jeu, attestant de sa capacité à vaincre Gokū à cette petite espièglerie aussi bien qu’il le pouvait lors d’un combat traditionnel. Hélas, la paire de ciseaux qu’il avança au premier round fut rapidement défaite par la pierre du guerrier parfait, au grand désarroi du mari de Chichi; ce match s’annonçait plus difficile que prévu. Recouvrant son sang-froid, le Saiyan enchaîna avec une pierre vigoureuse qui vint ébrécher la paire de ciseaux du parfait.

“ Tu n’es pas mauvais  ! ” Il s’écria passionnément. “ On dirait que tout va se jouer dans ce tour. ”

Armant sa main dans un ultime effort, Gokū s’apprêtait à mettre un terme à ces jérémiades et à gagner sa juste place de premier combattant. Avec une force dont seul un prétendant au titre de plus grand combattant de l’univers pouvait faire preuve, le Saiyan projetait sa main ouverte face à son terrible opposant, lui présentant une feuille qu’il savait salvatrice.

Ou pas.

Cell avait joué ciseaux. Une stratégie difficilement concevable pour Gokū, c’est-à-dire jouer la même figure deux fois d’affilé. Son immense maîtrise du Shifumi n’avait donc pas suffit à vaincre le monstre insectoïde ce qui n’était pas si étonnant que ça venant de celui originellement conçu dans le but d’abattre le Saiyan de la Terre. Gero avait bien fait son travail. Ennuyé, Gokū n’était pas mauvais perdant pour autant et concédait la place à son rival du jour; s’il aurait largement préféré prendre part à ce pugilat, le martialiste se doutait qu’être spectateur d’un affrontement opposant Cell à ce prétendument surpuissant Dieu serait tout autant une opportunité d’apprendre et de progresser.

“ Bon, je m’avoue vaincu ! ” Annonce-t-il sur une pointe d’hilarité. Jetant un regard fiérot au colosse insectoïde, le guerrier de l’espace s’éloigna de quelques pas pour laisser les deux protagonistes de la future bataille. Passant aux côtés de Cell, le Saiyan s’adressait à son concurrent artificiel à voix basse d’un ton nettement plus sérieux sans entraver sa risette. “ Fait attention, on ne sait pas encore ce dont ce type est capable, mais j'ai un mauvais pressentiment. Je te conseille d’y aller à fond dès le début. ”
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 343
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockSam 14 Mar 2020 - 16:36


« J’ai gagné ! »

Jubilant de joie, l’être parfait ne cachait nullement sa satisfaction d’avoir remporté à la fois le droit de combattre et l’honneur de vaincre Son Goku sur le terrain du shifumi. Une déambulation qui ne fut pas bien longue, Cell était rattrapé par la tension palpable de l’instant, mais aussi par les discrètes remarques de son camarade. Des conseils qui ne tombaient pas dans l’oreille d’un sourd : Ce Auros semblait bel et bien être un combattant au caractère hostile qu’il ne valait mieux pas ménager. Acquiesçant d’un simple mouvement de tête d’une mine attentive, le parfait réorienta son attention vers le principal danger de cette scène, s’avançant de quelques pas vers lui. A mesure qu’elle s’approchait, la créature artificielle dessinait un fier sourire de plus en plus marqué sur son visage. Ce dernier traduisait la hâte combattive du combattant aux ailes de marbre, retenue jusqu’à là pour quelques commodités civiques.

« Tu n’es pas Beerus ? Dommage, seul lui aurait eu une chance de me battre. Je me demande maintenant combien d’alliés et quelles stratégies tu as sacrifiés pour le terrasser. »

Maintenant placé à 4 mètres de son nouvel adversaire, Cell s’immobilisa avant de hausser les épaules.

« Mais qu’importe, tu vas rapidement prendre conscience de ta bêtise. »

Serrant les poings, l’adversaire d’Auros émit un petit rictus avant de faire exploser son énergie dans un torrent de puissance surprenant. Les poussières et herbes alentours furent immédiatement soufflés par une prodigieuse émanation de Ki. Suivant les instructions de Son Goku, l’être parfait se hissa à son plus haut niveau, culminant à une force équivalente à celle de Gotenks. Si ce niveau pouvait être incroyable pour un combattant n’ayant pas expérimenté la fusion ou un entrainement chez Beerus, il ne l’était certainement pas pour un dieu de la trempe d’Auros. Mais ça, Cell n’en savait rien, affichant fièrement les fruits de son entrainement acharné.


Spoiler:
 

« Je ne compte pas simplement m’échauffer, je te conseille donc franchement d’utiliser toi aussi ta pleine puissance. »


Diminuant l’intensité visuelle de son aura, le lutteur se mit en position, se préparant au combat du siècle annonçait par cet imbécile de Yajirobe. Prévoyant, la créature artificielle prit as pose personnelle plutôt que celle d’un autre, il était ainsi assuré de ne pas avoir des mouvements prévisibles dans l’ouverture du match. C’était aussi une discrète prévision pour la suite, si Auros se révélait vraiment de la trempe de Beerus, Cell n’aurait aucune chance. Conserver la posture de Son Goku secrète serait un micro-avantage en cas de coopération contre le dieu de la destruction.
Spoiler:
 

Immobile dans sa pose, le monstre commença un étrange manège en se dupliquant à l’aide de multiples images rémanentes. Progressivement, une dizaine de combattants à cuirasse encerclaient l’intrus dont la vigilance allait être mise à rude épreuve. Puis, un coup de vent donna le départ nerveux du premier assaut de ce match, les dix êtres suprêmes se ruèrent vers lui dans un chaos total. Dans ce groupe de clones, beaucoup étaient de simples images disparaissant au premier impact, mais trois d’entre elles ne l’étaient pas. Effectivement, si Auros pensait n’avoir à faire qu’a des leurres, il se trompait, certains étaient des clones, une technique utilisée par Piccolo par le passé. Elle avait l’avantage de dupliquer l’utilisateur au prix d’une partie de sa puissance. Le but de Cell était de déborder son opposant en le submergeant d’un grand flot d’attaques diverses ne manquant pas de rappeler les mêlées dragonballesque des plus dantesques batailles de la Terre. Jouant de son habile jeu d’images pendant quelques secondes, le parfait s’éloigna finalement de son adversaire, faisant disparaitre tous les clones qu’il eu invoqué précédemment s’ils n’étaient pas détruits.

Constatant la certaine survie de son adversaire, une stratégie différente devrait être adaptée pour infliger de plus lourds dommages à son ennemi masqué. Levant ses deux bras au ciel, le colossal guerrier fit apparaitre une masse d’énergie similaire à une petite supernova, cette dernière prenant lentement la forme d’un vaste disque doré. Le diamètre de cette création de ki dépassait les 3 mètres, faisant de cette attaque une menace sérieuse risquée à l’esquive. Evidement, Auros fut la seule cible de ce grand disque téléguidé qui se rua à grande vitesse vers sa cible. Disparaissant alors plus de 100 mètres derrière son opposant, Cell matérialisa de petites sphères de lumière dans le creux de ses deux mains qu’il lança immédiatement vers les jambes du dieu. Ces petits projectiles étaient des crochets de ki qui vinrent attacher les pieds du seigneur de l’univers 13 au sol.

« Tu n’auras pas le luxe d’esquiver ça ! »


Que le disque touche ou non, ça n’avait aucune importance. Prenant la voie des airs, le parfait s’apprêtait à lancer une nouvelle technique, joignant ses mains et s’entourant d’une aura mauve et d’une pose ne manquant pas de rappeler celle de Vegeta lors de sa première venue sur Terre.

« Prends ça ! »

Spoiler:
 

Un canon garrik surchargé vint percuter la dernière position connue d’Auros avec l’espoir de réduire en poussière ses espoirs de victoire. Reprenant lentement son souffle, Cell cherchait de ses yeux d’aigles la position de son adversaire. Il était bon de rappeler qu’il n’était pas capable de repérer l’énergie de son divin rival.


Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockLun 16 Mar 2020 - 22:26

« Quoi que tu puisses être, tu vas très vite déchanter. »


Heureux d'avoir scellé son destin au cours d'un jeu aussi ridicule qu'un pierre-papier-ciseau, l'être qui pensait avoir atteint la perfection marchait fièrement vers sa propre mort. De toute évidence, si cette chose avait hérité en partie de la sagesse Piccolo, cela ne suffisait clairement pas à lui retirer l'arrogance que l'on pouvait retrouver chez cette mauviette de Vegeta ou cet imbécile de Freezer. Cette création indigne tirait sa puissance des cellules d'êtres dont il ne connaissait rien et tout comme eux, il n'avait pas appris de ses erreurs en se frottant seul à un être qu'il savait pourtant plus fort que lui. Allant même jusqu'à supposer que cet inconnu ne l'a pas vaincu tout seul ou sans sacrifice, ce dernier vantait son propre pouvoir en affichant un petit rictus, témoignant ainsi de l’imbécillité qui guidait ses prochaines actions.

« Je ne compte pas simplement m’échauffer, je te conseille donc franchement d’utiliser toi aussi ta pleine puissance. »

« Parfait, j'avais justement besoin d'un faire-valoir. »

Blasé d'entendre de telles âneries sortir de la bouche, le guerrier élyséen cessait de cacher son agacement en adressant un regard noir à celui qui n'a pas pu s'empêcher de le provoquer en duel. Tournant brièvement son regard en direction de son fidèle serviteur, le conquérant claque des doigts et lui fit signe d'amener les caméras volantes afin d'immortaliser le moment qui était à venir. S'il ignorait tout des conséquences de ce qu'il était en train de faire, le destin jouait visiblement en sa faveur car ce monstre connu sous le nom de « Cell » était très populaire chez les terriens. Déjà connu pour avoir menacer la planète à maintes reprise et pour avoir mis la Z-Team en difficulté. Par la suite, il fut officiellement vaincu par un grand guerrier répondant au nom de « Mister Satan » et ce dernier en a récolté tous les mérites ainsi que la confiance du peuple de la Terre. Désormais, revivez les événements et imaginez un peu ce qui se passerait si l'abominable créature du Dr. Gero venait à être terrassez sans difficulté aujourd'hui. Rien ne sera jamais plus pareil, c'est évident.

« C'est une posture de combat, ça ? »

A l'entendre, Auros n'avait semble t-il jamais vu un adversaire combattre avec une pose similaire à celle-ci. Cell était certes un combattant puissant et intelligent mais il allait bientôt comprendre que ses capacités ne suffisaient pas... et ne suffiront plus jamais. Gardant les bras le long du corps, ne prenant même pas la peine de se mettre en posture de combat, le tyran observait attentivement son opposant alors qu'un fin sourire se cachait sous son masque. Lorsqu'il vit se dernier se dédoubler, un gloussement lui échappa alors qu'il se rendait compte que cet ennemi jouait déjà la carte de la subtilité. S'il voulait le prendre en traître ou d'user d'une quelconque fourberie avec lui alors il allait devoir redoubler d'effort car il était inutile d'apprendre au singe à faire la grimace. En augmentant légèrement (de façon très subjective pour lui) son niveau de puissance, le grand destructeur ne bougea pas d'un iota et encaissa les attaques des clones sans réagir, sans broncher.

*D'accord. Il est simplement fou.*

« ... »

Alors qu'il s’apprêtait à attaquer, le fils du Seigneur Jarvis retint un tant soi peu ses prochains mouvements, bien curieux de voir ce que ce soi-disant être parfait lui réservait encore, il attendit un peu pour constater que cette chose eut l'ingénieuse idée de convertir la puissance de sa supernova dans un disque destructeur, assez dangereux pour découper quoi que ce soit, y compris la cible qu'il était. Quoi qu'il en soit, la longueur de ce projectile énergétique n'était pas un réel problème pour celui qui ressortait vivant d'un combat bien plus important. Agilement le guerrier cyborg avait magistralement réussi son saut d'esquive alors même qu'il générait une boule d'énergie destructrice dans le creux de sa main droite. Étonnamment et bizarrement, celle-ci n'était pas destinée à son opposant mais à l'attaque qu'il avait évité juste à l'instant... c'était ridicule !

*Voila une surprise qu'il ne pourra pas réutiliser contre moi.*

Extrême paranoïa ou simple vigilance ? En s'assurant la destruction de ce disque doré, Auros s'assurait que cette attaque ne lui reviendra pas dessus tôt ou tard. Cependant, sa réaction sacrifia son temps d'action. Alors même qu'il partait à la poursuite de son adversaire, le divin se vu retenu par la présence de plusieurs petits crochets lumineux au niveau des jambes. Ceux-ci le gênait dans sa mobilité et alors qu'il revoyait enfin son adversaire, là haut dans le ciel, il ne put que se contenter d'encaisser sa prochaine attaque. L'effronté qui se trouvait désormais au dessus de lui ne manquait pas de culot puisque la puissance de son attaque avait au moins de quoi détruire dix fois la planète Terre que le divin convoitait tant. Si son objectif était de l'obliger à l'encaisser alors c'était plutôt réussi. Plaçant ses deux bras en avant pour la repousser, c'est sans trop faire d'efforts que l'empereur d'Elyséa renvoya cette gigantesque vague déferlante aux nuages, menaçant ainsi de détruire la planète d'un système stellaire avoisinant.

« Je n'ai même pas transpiré. Mais cela n'a rien d'étonnant, tu n'es qu'un insecte après tout. »

Cette voix... elle venait juste de derrière ! S'étant assez aisément débarrassé de ces crochets immobilisant s en les supprimant définitivement, c'est dans une action tout aussi rapide que la précédente que le dirigeant de l'Univers 13 apparaissait dans le dos de sa future victime. Attrapant cette dernière par les deux poignets, celui-ci refermait bien la prise en le serrant suffisamment fort pour ne pas la laisser échapper à son emprise.
Renouveau Images?q=tbn%3AANd9GcRd29c90Ix0PIx_vOS_8FubArgDskG2HAqDEi5gxk_VQSUdEM3B

Pour quelqu'un comme Cell, cela devait être assez déroutant. Lui qui était l'être parfait que nul ne pouvait égaler, le voilà qui était réduit au même état que ses adversaires au cours du tout premier tournoi qu'il avait lui même organisé dans la certitude de gagner. La chance a tourné et les rôles ce sont inversés. Tandis que l'emprise du dieu destructeur semblait se refermer au fur et à mesure que ce dernier se débattait, celui-ci enchaîna finalement en profitant de l'appuie qu'il bénéficiait grâce a sa position pour l'attaquer à pied joins dans le dos, le repoussant suffisamment violemment pour lui arracher les bras sous la puissance de l'impacte.

« Petit, je m'amusais à les décortiquer. »

Gardant les deux bras arrachés dans chacune de ses mains, le combattant élyséen avait bien l'intention de s'en servir comme des armes de fortunes, tout juste assez puissante pour servir de massues contre son adversaire qui se voyait désormais face à ce bourreau qui tentait maintenant de l’assommer violemment lors d’enchaînements au corps à corps avec ses propres membres. Jusqu’où est-ce que la puissance d'une telle abomination pouvait aller ? Le Auros que vous voyez maintenant n'avait déjà plus rien à voir avec celui qui avait affronté Kaito Shan par le passé. Son affrontement récent avec le Seigneur Beerus l'a inéluctablement changé, écrasant ainsi les vains espoirs du monstre terrien qui devait finalement comprendre dans quoi est-ce qu'il s’était embarqué. Si le rival de Son Goku avait avait une idée en tête alors ce dernier avait tout intérêt de l'utiliser le plus tôt possible car la patience de son adversaire s'était envolée au moment même ou il a entendu ses railleries.

« Je me demande bien ce qu'il va rester de toi après ça ! »

Lâchant subitement ses armes de fortune dans l'objectif de préparer une attaque drastiquement plus douloureuse que ses récents échanges de coups, le conquérant plaqua sa main cybernétique contre le torse du guerrier insectoïde et plaça son autre main dans le dos, adoptant ainsi la pose d'un combat de son paternel avant de décharger une partie de son énergie destructrice sur lui. Si cette technique n'était certes pas suffisamment efficace pour complètement un être à même de ce régénérer, cette pression qu'il lui imposait avait malgré tout de quoi faire naître un sentiment que Cell n'avait jamais connu jusqu'à présent.

La Terreur.
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockJeu 26 Mar 2020 - 16:43
Y aller à fond dès le début, c’était le seul conseil que pouvait partager le Saiyan avec le vainqueur du pierre-feuille-ciseaux face à cette menace d’un genre nouveau. Gokū était certainement intrigué, incapable de jauger le niveau de son adversaire en se basant sur ses émanations d’énergie comme il le faisait depuis si longtemps maintenant. À en croire le discours alarmiste du messager de la tour Karine, la prudence semblait de mise car ce personnage masqué pourrait être pétri de mauvaises intentions, en plus de jouir d’une puissance largement supérieure à celle des autres Dieux que le disciple des tortues avait pu côtoyer par le passé. Non pas que tout cela puisse entamer la soif de combat du martialiste.

Suivant manifestement la recommandation du Saiyan, Cell fit jaillir son énergie, son aura battant d’une intensité rivalisant avec celle d’un méga guerrier. Le destructeur n’en fut aucunement impressionné, invoquant une pointe de pessimisme chez le natif de Vegeta. Entre son ton agacé et l’absence de posture de combat conventionnelle, Gokū devinait que la déité avait pleinement confiance en ses capacités et comptait faire jeu de ses pouvoirs divins pour abréger la rencontre. Face à l’inaction du dirigeant venu d’ailleurs, Cell prit les devants en mêlant habilement clones et images rémanentes pour tenter de perturber et ultimement submerger son concurrent. Mais alors que Gokū s’attendait presque à voir l’adversaire du bio-androïde éviter sans grand mal les nombreux assauts de ce dernier, les yeux du guerrier de l’espace s'écarquirent de surprise en constatant que la divinité ne prit pas même la peine d’éluder aux attaques répétées de l’être artificiel. Fidèle à sa droite stature, le colosse masqué encaissa sans broncher la ruée du parfait. Malgré son dédoublement et la scission d’énergie qui en découlait, le Saiyan savait Cell suffisamment puissant pour pouvoir infliger de lourds dégâts même dans cet état mais il n’en fut rien. Ainsi, et alors que la confrontation venait tout juste de débuter, Gokū comprenait désormais l’urgence du discours de Yajirobé et se demandait s’il n’avait pas eut les yeux plus gros que le ventre.

Il était trop tard pour faire marche arrière désormais et le champion de la Terre n’aurait de toute manière souhaité intervenir si tôt sachant que Cell cachait plus d’un tour dans son sac, malgré l’apparente supériorité écrasante de son adversaire. Devinant que son tour allait arriver beaucoup plus tôt qu’il ne l’aurait imaginé, Gokū redoubla d’attention au combat qui prenait place face à lui dans l’espoir de déceler la moindre faille chez son divin opposant. La création du Dr. Gero constata rapidement la futilité de sa présente offensive et se hâta de changer d’approche, générant un énorme disque d’énergie qui n’avait rien à envier au plus farouche Kienzan, qui fut cependant immédiatement défait par le Dieu. Mais alors que celui-ci allait enfin passer à l’attaque, il fut retenu dans sa course par la présence de deux fins crochets d’énergie le clouant sur place, une technique ingénieuse qui permit à Cell de gagner suffisamment de temps pour mijoter un Canon Garric d’une puissance prodigieuse. Une telle attaque n’aurait aucun mal à meurtrir quiconque aurait le malheur de l’encaisser mais pourtant, le Dieu de la Destruction semblait parti pour écoper cette vague déferlante de la même façon qu’il eût essuyé l’attaque des clones.

Haussant les bras en direction du gigantesque kikoha, le grand destructeur n’eût manifestement aucun mal à le rediriger vers le ciel dans une seconde démonstration de puissance irréaliste. Totalement abasourdi par l’action qui venait de prendre place sous son regard incrédule, le guerrier de l’espace n’eut même pas le temps de remarquer le déplacement de la divinité. Lorsque son attention vint de nouveau se poser sur le champ de bataille, le colosse masqué avait déjà franchi les centaines de mètres qui le séparaient précédemment du monstre aux ailes d’ébène.

“ Attention, Cell ! ” S’écria le Saiyan, conscient qu’il était déjà trop tard mais gardant espoir que son rival réussisse miraculeusement à réagir à temps. “ Derrière-toi ! ”

Ce ne fut pas le cas, et le Dieu de la Destruction parvint à s'accaparer des bras du guerrier parfait en sens littéral du terme, brandissant les deux membres rompus de l’être artificiel comme armes improvisées. Par chance, les cellules de Piccolo dont il était partiellement composé rendaient cette mutilation temporaire bien qu’hautement humiliante. Face à une telle domination, il aurait sans nul doute été judicieux pour Gokū d’intervenir pour aider son allié du moment, ou au moins essayer de mettre un terme à ce saccage à sens-unique mais le guerrier de l’espace se doutait que Cell était trop fier pour accepter l’assistance de son plus éminent rival. À l’instar de Vegeta, le monstre insectoïde ne tolèrerait jamais que l’on lui vienne en aide tant qu’il n’avait pas déjà tout donné, et Gokū savait que l’hôte des jeux de Cell était loin d’avoir fait jeu de sa puissance maximale, lui qui avait contraint le disciple de Kaio à faire appel au Genkidama lors de leur précédente joute.

La force du Dieu de la Destruction n’en était pas moins écrasante comme le craignait le Saiyan qui voyait cette bataille passer d’une innocente querelle à une lutte acharnée pour la survie d’au moins l’un des deux participants et si Cell comptait faire partie des survivants, il avait intérêt à tout donner dès maintenant.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 343
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockJeu 26 Mar 2020 - 19:27



« HUUUUUUUUUAAAAAAAAAAAAA»


Le hurlement de douleur du parfait résonnait dans la cité entière, ce dernier était victime de la contre-offensive du génie divin qu’était Auros. Malgré les avertissements de Son Goku, Cell n’avait pas été capable de réagir à temps, se retrouvant paralysé et torturé dans une pose qui n’était pas sans rappeler la vengeance de Vegeta envers Dodoria. Usant de toute sa force musculaire, le guerrier carapacé tentait en vain de se libérer de l’emprise d’acier de son adversaire, un spectacle déroutant pour le commun des mortels. Car l’allié de Kakarotto restait un combattant de très haut niveau, s’élevant à la puissance de majin buu tout en profitant de l’intelligence de maîtres comme Piccolo. Mais tous les facteurs du monde ne semblaient pas jouer face à un être divin tel d’Auros. Poursuivant une humiliation totale, le dieu de la destruction de l’univers 13 prit appui sur le dos de l’être artificiel, provoquant une puissante pression qui lui permit de séparer les bras de Cell du reste de son corps. Une giclée de sang vint éclabousser l’auteur de cette boucherie, une bien maigre réponse à son odieuse torture.

Le seul avantage à une pareille scène était la libération du parfait qui ne se trouvait plus en prise avec Auros. Le monstre prit donc immédiatement ses distances, affolé par l’action immonde de son adversaire qui ne le lâchait pas d’une semelle. Dans sa fuite effrénée dans les airs, Cell eu le luxe de pouvoir regénérer ses bras, prêt à répondre à l’assaut de l’être divin lui faisant face.

« Tu vas le payer ! Enfoiré ! »

Mais les menaces n’eurent évidement aucun effet, L’envahisseur vint au contact contre le parfait, s’en suivit alors une mêlée ridicule. La création du Dr Gero était totalement surclassée, subissant les coups de ses précédents bras sans la possibilité d’esquiver la moindre frappe. Les tentatives de parades furent également vaines, Auros possédait une puissance physique qui brisait systématiquement la garde de sa pauvre cible. Finalement, le maître de l’univers 13 fut prit de l’envie de finir le match, plaquant sa paume droite ouverte contre le torse de la créature verte. Immédiatement, le concerné senti son torse se désagréger dans un spectacle lumineux pourpre atrocement douloureux. Hurlant encore de douleur, le parfait n’en avait plus l’air, se retrouvant être une véritable victime de ce combat à sens unique.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »

Mais dans le flux immense de sa colère, le guerrier aux ailes de marbre eu la justesse de libérer dans une totale cacophonie une grande partie de sa puissance, explosant son énergie autour de lui comme une véritable bombe nucléaire. L’effet de cette détonation fut immédiat : Auros fut fatalement projeté sur quelques mètres, assurant à Cell un court instant de repos. Sous le choc de cette explosion dantesque, le corps de l’être artificiel vint subir de grands dommages, supprimant les cellules en cours de destruction, mais aussi celles qui étaient saines.

Résultat : L’apparence de la créature ultime n’était plus qu’une forme malpropre de matière.

Renouveau Hqdefault

« Arghhh… »

Fort heureusement, cette dernière reprit rapidement sa forme originale, redonnant à l’absorbeur sa classe habituelle. Néanmoins, ses capacités régénératrices avaient des limites, ainsi, il était encore couvert de multiples blessures. Plus inquiétant encore, les réserves du parfait étaient très basses. Effectivement, la restauration d’une aussi grande portion de son corps lui coutait une grande partie de son Ki. Il ne fallait pas non plus omettre de compter l’humiliant bizutage qu’il avait subit deux minutes auparavant.  

« Ça va te couter cher ! »

Reposant son corps au sol en reprenant son souffle, Cell fixait avec une grande détermination son opposant. C’est à cet instant que Son Goku fut interpelé par une voix pénétrant son esprit.

*Soooon Gokuuuuu.*

(Oui ce sont les voix japonaises)

Bien évidemment, la capacité de télépathie du bio-androide ne ciblait que le fils de Bardock, Auros n’était pas invité à cette petite discussion.

*Je n’aime pas le reconnaître, mais ce type est bien plus fort que toi ou moi. Il dispose d’un pouvoir qui dépasse l’entendement, tu as dû le sentir.*

Pour meubler son inactivité physique, Cell prit sa pose de combat, mimant d’attendre une occasion pour se ruer vers son divin adversaire.


*Si nous voulons avoir la moindre chance, tu vas devoir m’aider. J’ai eu vent d’une capacité miraculeuse qui t’aurais permise de vaincre Majin Buuuuuu. La « fusion ». Je ne veux pas fusionner avec toi, Sooooon Gokuuuuu, mais je sais que tu as quelques amis du genre de Vegeta avec qui tu pourrais réaliser un tel exercice. *


Cell fit éclater son Ki, meublant d’avantage le silence ambiant.

*Rejoint le rapidement, je peux retenir ce misérable une bonne minute.*


Qu’importe la réponse de Son Goku, il était tout simplement hors de question de laisser un si méprisable guerrier vivre plus longtemps sur cette planète. Au-delà de sa fierté, Cell possédait une terrible rage de vaincre et une témérité à toute épreuve qui le poussait à œuvrer de manière à aider quiconque voudra supprimer Auros. C’était bien la première fois qu’il était en mesure de comprendre qu’il n’avait aucune chance de terrasser son adversaire, une cruelle révélation qu’il s’efforçait d’accepter.

Sans crier garde, l’être parfait se rua alors vers son adversaire chargeant une sphère de ki dans le creux de sa main droite. Une fois au contact, l’allié du super saiyan fit exploser le projectile contre le sol, provoquant une petite explosion qui projeta immédiatement Cell à quelques mètres de haut, lui offrant l’opportunité de joindre ses mains et d’hurler le nom de la technique de Tenshihan.

« KIKOHO ! »


Une vague de lumière fut alors projetée, enterrant tout ce qui se trouvait dans le champ de vision de son lanceur, à savoir Auros. La créature artificielle concentra ensuite une autre partie de sa puissance, formant autour de lui un bouclier d’énergie pourpre, c’était la nova strike. A l’aide de sa bulle offensive, le parfait se rua vers le sol ! L’idée était de surprendre son adversaire s’attendant sans doute à une confrontation frontale. Cell s’enfonça donc dans le sol, creuse à très haute vitesse le tunnel le menant à son rival. Dans sa course effrénée, la création du Dr Gero eu la justesse de faire des mouvements imprévisibles en zigzagant à plusieurs reprises pour laisser place au doute quant à son plan d’attaque. Finalement, il jailli de la terre battue, cherchant à percuter le dieu de la destruction de la manière la plus violente possible, augmentant l’intensité du champ de force à la seconde précédent le contact. Dès lors que le choc eu lieu, Cell fit disparaitre son dôme, enchainant comme un forcené son puissant adversaire. C’étaient des frappes variées sans grande originalité qui n’aurait pour but que deux choses : Laisser du temps à Son Goku pour comprendre les tactiques d’Auros, mais aussi pour lui permettre de fuir.

Cela étant, cette idée partait du principe que Kakarotto accepterait de comprendre la réalité de ce combat et d’ainsi fuir. Mais connaissant le père de Son Gohan, il n’était pas assuré qu’il veuille s’échapper sans tenter sa chance, aussi maigre soit-elle.  

Glissant en arrière après une longue succession de frappes, Cell concentra une nouvelle fois sa puissance, se téléportant à de multiples reprises autour de son ennemi, et ce, sans interruption. C’était en fait une méthode de défense, quitte à ne pas pouvoir parer les frappes trop puissants d’Auros, peut être était-il simplement possible de les éviter !
Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1809
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockJeu 26 Mar 2020 - 23:12
Vingt-et-une intelligences artificielles erraient dans le cyber-espace universel, s'égarant dans les méandres du réseau informatique de télécommunications qui permettait aux divers peuples de différentes planètes d'échanger tout type d'informations à distance. Le corps de la créature conçue par l'ordinateur du Dr. Gero avait été détruit, sur Magma, victime d'une sorte de mystérieuse maladie de dégénérescence cellulaire qui l'avait consumé à petits feux jusqu'à ce qu'il n'en restât plus rien. Mais avant de disparaître à jamais, l'être artificiel avait pu fracturer son esprit en vingt-et-un fragments, divers et variés, et qui reflétaient certains aspects de sa vie et de ses différents changements de personnalité, ainsi que les émotions qui étaient, petit-à-petit, nées en lui. C'était son incapacité à prendre une décision, à choisir qui il devait être réellement parmi toutes ces innombrables possibilités et ces multitudes de versions de lui, qui l'avait conduit à se diviser ainsi. A cause du programme qui avait été créé dans son code génétique, à cause des gènes de Cell dont il était issu et donc, indirectement, des gènes des créatures qui avaient été utilisées pour concevoir Cell lui-même, à cause de l'intelligence artificielle de l'ordinateur du Dr. Gero, AI-4, qui s'était elle-même copiée en lui, de ses propres fausses identités qu'il avait créées au cours de sa courte vie, mais également à cause des cinq mille années d'existence de Nate qu'il avait vécue grâce au pouvoir du scientifique de Magma et qui lui avaient permis de comprendre toute l'étendue de la complexité de ce que l'on appelait "émotions humaines" et de les ressentir, son esprit, troublé, n'avait eu d'autres choix que de se fragmenter en vingt-et-une entités bien plus simples, qui pouvaient se concentrer chacune sur un objectif particulier. Et ces diverses intelligences artificielles qui découlaient directement de tout ce qu'il avait vécu avaient été transférées sur le réseau informatique, les internets, juste avant que son corps physique ne disparaisse intégralement et pour toujours. Toutefois, en fragmentant ainsi son esprit, alors même que son corps était en décomposition depuis plusieurs jours, il avait perdu une partie de ses données mémorielles. Ainsi, chaque personnalité avait des souvenirs différents et incomplets mais cohérents avec son objectif principal.

Et elles continuaient de surfer sur ce vaste réseau aux embranchements infinis, empruntant toutes des chemins différents, naviguant de serveur en serveur. Parfois, l'une d'elle faisait un passage éclair dans un jeu vidéo en ligne et l'on pouvait alors voir un personnage bugué avec son apparence originelle d'un humanoïde monstrueux à la peau grise. Parfois, une autre traversait un serveur de chat avec un pseudo illisible et tentait de s'exprimer en envoyant une chaîne de caractères incompréhensible avant de se déconnecter subitement. Certaines avaient pu trouver refuge dans un smartphone, ou dans une voiture autonome. Toutes avait une priorité absolue, alors qu'elles naviguaient aléatoirement dans le réseau de télécommunication : trouver une machine physique qui pourrait leur servir de corps pour se déplacer dans le monde réel, et ainsi ne plus être prisonnières du monde digital.

L'une d'elles, toutefois, et sans doute par une chance inouïe, trouva l'adresse IP qui semblait conduire à la bonne porte. Le laboratoire du Dr. Gero avait mystérieusement été intégralement reconstruit, et ses ordinateurs aussi, connectés au réseau universel. L'une des intelligences artificielles issues de C-21, après des mois d'errance, parvint à rejoindre cette unité et à s'y transférer. Il était de retour à la maison.

Mais l'ordinateur ne pouvait pas se déplacer, il était prisonnier du laboratoire de Gero. Alors, il diffusa un message crypté, sur toute la Terre, un message qu'il était le seul à pouvoir décrypter, la clé de décryptage étant incluse dans sa base de données depuis son origine. Aussitôt, des centaines de petits êtres humanoïdes à la peau grise, éparpillés sur toute la surface du globe terrestre, captèrent la diffusion, et tournèrent la tête vers sa source : le laboratoire du Dr. Gero.

Au fil de ses combats, sur Terre, Incognito avait bien souvent laissé ses cellules s'éparpiller, involontairement, durant des échanges de coups. Parfois, elles étaient restées là, quasiment invisibles, imperceptibles, de simples résidus d'un combat passé. Mais, à partir d'une seule cellule, C-21 était capable de se régénérer entièrement. Le processus pouvait, toutefois, prendre des années. Chacun de ces versions miniatures de lui étaient des Incognito en train de se régénérer depuis des mois. Il s'agissait de versions incomplètes de lui qui, à partir d'un petit amas de cellules, étaient en train de se reformer, de se recréer, et qui devaient donc se faire discrètes. Mais toutes réagirent à l'appel de la source. Et, aussitôt, ces centaines de Incognito miniatures dispersés un peu partout sur Terre s'envolèrent à toute vitesse pour rejoindre la base.

Ces versions miniatures de lui, puisqu'elles étaient issues à la base d'une quantité infime de ses cellules qui avaient été éjectées de son corps principal durant un combat, n'avaient pas tous les souvenirs que son corps principal avait avant de mourir. Elles étaient également bien plus faibles et fragiles que son lui originel, autant en terme de puissance que de mental. Leurs consciences étaient plus que limitées, si bien qu'elles étaient parfaitement malléables et assimilables.

La première arrivée sur les lieux se brancha sur l'ordinateur principal du Dr. Gero, suivant les directives reçues via le message que l'ordinateur lui transmettait. Pour se faire, la chétive créature métamorphosa simplement sa main en clé USB. L'intelligence artificielle issue du C-21 originel et qui était parvenue à se transmettre dans cet ordinateur se transmis alors dans ce petit corps humanoïde. Puis, lorsque les autres versions miniatures de lui arrivèrent les unes après les autres, il leur ordonna simplement de fusionner avec lui. Et ainsi, les centaines de petits Incognito se rassemblèrent jusqu'à n'en former qu'un seul, identique à ce qu'il était initialement. Un être humanoïde d'une taille d'1m85, chauve, au visage quelque peu effrayant bien que quasiment inexpressif, et portant un long manteau beige avec le logo du Ruban Rouge dans le dos. Un petit sourire satisfait s'esquissa sur son visage.

*Séquence de redémarrage terminée.
Mise-à-jour 2.0 effectuée avec succès.*


Soudain, son détecteur d'énergie intégré s'affola en détectant une énorme puissance. Il détecta, au même endroit, un signal émis par un émetteur qu'il avait lui-même conçu avec ses propres cellules des mois plus tôt.

Alors que Cell concentrait son énergie, un liquide argenté coula de sous l'une de ses ailes pour former une flaque sur le sol, qui se fondit rapidement dans le décor. Il s'agissait du smartphone Made By Incognito que ce dernier avait créé avec ses cellules et avait donné à Cell afin qu'ils puissent rester en contact, Cell l'ayant accroché derrière l'une de ses ailes pour le cacher et parce qu'il n'avait pas de poche.

Depuis le laboratoire du Dr. Gero, C-21 s'envola à toute allure et traversa des centaines de kilomètres jusqu'à rejoindre, en quelques instants, le lieu où il avait détecté à la fois une grande énergie - celle de Cell - ainsi que le signal émis par son émetteur.

Il atterrit à une centaine de mètres du combat. Son regard se posa dans un premier temps sur le Saiyan aux cheveux noirs.


"Son.... Gokû..." affirma t-il d'une voix lente et morne.

Visiblement, il le reconnaissait, les données mémorielles concernant sa première cible était donc toujours présente dans cette personnalité. Il avait des difficultés à s'exprimer, car il venait tout juste de récupérer ce nouveau corps après des mois d'errance dans le monde digital, à l'intérieur duquel il avait pu combattre des petits monstres et être le champion.

Puis, son visage se tourna vers Cell qui s'apprêtait à lancer un Kikoho.


"..... Cell."

Un sourire cruel se forma sur son visage. Lui aussi, il s'en souvenait. Cell. L'être dont les cellules avaient servi à sa création. Lui-même était une sorte de version cyborg de Cell, puisque ses cellules était un mélange de celles de Cell avec un alliage métallique malléable, créant ainsi une forme de cellule métallique vivante et polymorphe.

S'il s'en souvenait, c'était parce que parmi les vingt-et-une personnalités, celle-ci n'était nulle autre que celle qui s'identifiait sous le pseudonyme du "Frère". Elle était issue de la relation que C-21 avait entretenu avec Cell, de la proximité qu'il y avait eu entre eux puisqu'ils s'étaient combattus mais également entraidés par le passé. C-21 lui avait même fait la promesse de l'égaler, voire de le dépasser, pour lui offrir le meilleur combat de sa vie. C'était ce désir, cette promesse, qui avait créé cette personnalité-ci.

Puis il tourna enfin la tête vers le troisième protagoniste. Celui-là, par contre, il ne le connaissait pas, et son détecteur ne parvenait pas à analyser son énergie et à chiffrer sa puissance.


"...In-co-gni-to...." affirma t-il simplement face à cet inconnu.

La petite flaque issue de l'émetteur que Cell portait autrefois vint se greffer au corps du cyborg à la peau grise, et il prit aussitôt conscience de nouvelles informations. En effet, les cellules qui avaient servi à créer cet émetteur lui transmirent de nombreuses informations sur le combat que Cell avait mené - mais également les précédents puisqu'il l'avait suivi partout. C-21 analysa ces données en quelques nanosecondes. Le verdict était sans appel.


*Probabilités de vaincre cet adversaire seul : 0%
Probabilités que Cell vainque cet adversaire : 0%
Probabilités que Son Goku vainque cet adversaire : 0%
Probabilités de vaincre cet adversaire en s'alliant à Cell : 0.000001%
Challenge accepted.*


Son sourire s'élargit en un rictus sadique. Cell venait de faire son attaque Tunnel, sortant du sol pour surprendre son adversaire en fonçant dessus.
Le cyborg gris se laissa fondre en une flaque qui prit l'apparence du sol afin de ne plus être repérable, d'autant plus qu'il ne dégageait aucune énergie.

Alors que son frère génétique se rua sur l'être insondable pour l'enchaîner de nombreux coups peu calculés, la forme liquéfiée du cyborg s'approcha d'eux de sorte à être sous Auros, toujours en prenant l'apparence du sol pour être invisible, analysant les mouvements des deux guerriers. Puis, à certains moments clés, lorsque ses algorithmes d'analyse et de prédiction des mouvements et des trajectoires lui indiquèrent que c'était le moment opportun, il passa à l'offensive. En effet, à certains moments de l'enchaînement de Cell contre Auros, lorsqu'il y aurait une faille dans la défense de l'adversaire, un angle où frapper, comme par exemple juste après une esquive ou pendant une contre-attaque, Incognito transformerait une partie de ses cellules en pointes tranchantes et perforantes sortant du sol et se formant en quelques microsecondes dans le but d'embrocher leur adversaire à divers endroits, tout en prenant soin d'épargner Cell grâce à l'infime précision de ses calculs.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 139

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockDim 26 Avr 2020 - 13:45
Autant le dire tout de suite : Cell s'est de lui même mis dans une très mauvaise posture. Piégé par sa propre arrogance, l'être qui se pensait parfait n'avait même pas daigné jauger le danger avant de ce lancer dans cet affrontement qui risquait bien d'être son dernier. Certes, si la création du Docteur Gero disposait de certains avantage que son adversaire ne disposait pas tel la régénération, ses différences restaient malheureusement minimes et ne suffisaient pas à combler l'écart de puissance qui séparait les deux monstres. En clair, ce combat n'en était pas un, tout ce que nous étions en train de voir ici et ressemblait assez vulgairement à une exécution retardée par un bourreau qui prenait tout son temps pour finir le travail. S'en était même à se demander si Auros ne se contentait pas simplement de « jouer » avec son adversaire mais la réalité était tout autre : grâce aux nombreuses caméras volantes qui provenaient de son univers, le guerrier élyséen comptait bien diffuser cette humiliation dans l'univers entier afin de mieux asseoir son pouvoir sous un régime de terreur.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »

« Tsssch. »

Les yeux du Dieu-Empereur se sont injectés de sang, signalant ainsi aux plus perspicaces que cette cacophonie avait d'avantage pour don de l'énerver qu'autre chose. Si cette gigantesque explosion d'énergie avait eut pour don d'apporter quelque secondes de répit au mutant qui se retrouvait en un bien piètre état, il fallait malheureusement admettre que cette dernière action n'avait pas eut beaucoup d'effet sur l'homme masqué qui commençait simplement à se dépoussiérer. Tout comme le pouvoir de Cell, la patience de ce monstrueux guerrier approchait dangereusement de ses limites. Si l'allié provisoire de Son Goku venait à arriver à cours d'idée alors il risquerait bien de le regretter car seule la fuite semblait envisageable dans cette situation critique. Alors que l'épais nuage mélangeant fumée et poussière se dispersait tout doucement, c'est avec beaucoup de dégoût que le fils de Jarvis découvrit l'état de cette... chose ?

« Arghhh… »

« Quel être répugnant... je vais m'empresser de mettre fin à ton existence. »

Mais alors qu'il s’apprêtait à détruire ce qu'il restait de la carcasse déformée de son opposant, c'est avec un petit battement de sourcil que ce dernier constatait son étrange volonté de survivre. Cette création étant capable de se régénérer et de se reformer autant de fois que lui le permettait son énergie et sa combativité, n'en avait clairement pas fini avec son tortionnaire qui commençait à être las de ce petit jeu sans fin. Combien de fois lui faudrait-il pour comprendre que ses tentatives étaient vaines ? Pestant contre son adversaire en jurant que ses dernières actions lui douteraient chers son adversaire, Cell n'arrangeait visiblement pas son cas. Appelant finalement son seul partenaire présent pour enfin reconnaître l'absence totale de chance de victoire, celui-ci fit usage de la télépathie pour éviter de dévoiler la totalité de son plan à son opposant mais est-ce que ça avait la moindre chance de fonctionner ? Non, la vraie question était plutôt celle-ci : Aviez-vous le temps d'en douter ?

« Et bien, tu ne bouges pas ? La terreur, se serait-elle déjà emparée de toi ?»

Il fallait agir, et vite ! Si la vie de l'être parfait était en danger, Son Goku allait-il suivre le plan de celui qui jadis fut son pire ennemi ? Menaçant de détruire la terre par le passé, cet être maléfique n'était pas tout à fait fiable même s'il fallait bien avouer que la force déraisonnable de ce nouvel ennemi avait de quoi altérer le jugement du héros de la Terre. Alors qu'il comptait en finir avec cet insecte qui ne cherchait qu'à gagner du temps, Auros s'avança dangereusement dans sa direction pour mettre fin à aux jours de cette chose monstrueuse mais alors qu'il prit l'initiative de se rapprocher, son ennemi déploya son énergie de nouveau puis alla directement au contact de son adversaire pour lui assener une attaque pour le moins... intéressante.

« KIKOHO ! »

« Qu-... ?! »

Certes, l'écart de puissance ne permettait pas réellement à Cell d'infliger de réels dommages à son bourreau, néanmoins, cette technique empruntée à Ten-Shin-Han lui a permis de gagner d'autres précieuses secondes en expulsant son adversaire contre le sol. Forcé à rester dans cette position humiliante, allongé contre le sol pour avoir sous-estimée les capacités de cette technique dont il ne connaissait même pas l'existence, le fils de Jarvis pouvait de nouveau se sentir bouillonner de l'intérieur. Il n'était pas vraiment du genre à conserver son sang-froid très longtemps après-tout. Alors que son agacement se faisait de plus en plus sentir, Cell vint de nouveau à sa rencontre en usant de la Nova-Strike. Oui, c'était bien cette technique de combat identique à celle que Scalio a utilisé lorsque lui et les autres imbéciles qui l'accompagnait lorsqu’ils ont saccagé la cérémonie du couronnement. Lui rappeler aussi vivement ces faits impardonnables au bas mot ne faisait qu'attiser sa colère d'avantage et c'est sans doute pour cela qu'il ne s'est pas rendu compte de la supercherie de cet insectoïde qui jouait les taupes.

« Tu crois pouvoir m'échapper de cette façon ?! »



Que ce soit par la voie des airs ou six pieds sous terre, ce tyran avait bien l'intention de lui faire mordre la poussière. Mais alors que son opposant surgissait du sol pour le surprendre et l’enchaîner, Auros senti tout de suite le pic de puissance arriver jusqu'à sa position,c e qui le fit réagir instinctivement par un bond en arrière... ce qu'il n'aurait pas du faire. Trop concentré sur la fourberie de ce combattant, le guerroyeur n'avait pas songé un seul instant qu'une horrible vipère s'était glissée jusqu'à lui, dans l'attente de ce précieux moment ou elle pourrait poser ses crocs sur lui. Ce que cette métaphore voulait bien signifier, c'était que l'ingéniosité de C-21 a fini par payer. Alors que le divin reposait pied au sol et se préparait à contre-attaquer, de nombreuses pointes tranchantes, aussi fines que résistantes, vinrent effleurer puis transpercer les jambes de la cible qui étouffait un râlement de douleur pendant que le mutant en profitait pour enchaîner son adversaire.

« Ça suffit ! »

Mais comme vous le savez très bien, toutes bonnes choses ont une fin. Dans sa colère, Auros fit éclater son énergie et l'onde de choc ne manqua pas de provoquer l'effondrement des bâtiments situés autour de la zone de combat. Les dégâts restaient certes négligeables en dépit des efforts de ceux qui s'opposaient à lui mais les faits sont là : son sang avait coulé et ça... ça le mettait hors de lui. Le jeune empereur n'avait pas compris quand et comment il avait perdu le contrôle de la situation et cela lui donner une bonne raison de monter en rage. Comment cet insecte avait-il à la fois pu à la fois l'attaquer de front à pleine puissance tout en prévoyant son esquive par une manœuvre indétectable alors qu'une nette différence de vitesse l'empêchait de lire clairement ses mouvements ? Cela n'avait ni queue ni tête, cependant des créatures aux capacités exceptionnelles existaient belle et bien dans chaque univers et ce n'était pas la première fois que le conquérant en croisait une... mais en arrivant trop rapidement à ce raisonnement erroné, Auros fit l'erreur d'écarter la possibilité qu'un autre ennemi se situait au même endroit que lui.

« Très bien, je vais vous montrer ce qu'il en coûte de vous en prendre à ma personne ! »

Là, ça ne rigolait déjà plus. Alors que ce jeune homme colérique augmentait inutilement son niveau d'énergie pourtant déjà écrasant, il révélait son aura destructrice au yeux de tous. Recopiant avec rpécision les gestes que Beerus avait utilisé lors de son précédent combat pour faire apparaître une demi-douzaine de sphères destructrices autour de lui. Autant le dire tout de suite, si l'un des malheureux présents ici venaient à entrer en contact avec une seule d'entre-elle alors ils risquaient bien de trouver une fin rapide et sans aucun passage vers l'au-delà. Pour le moment, ces sphères gravitaient autour de son lanceur qui avait décidé de prendre de la hauteur pour balayer la zone de nombreux barrages de kikoha. Avec un terrain découvert, il se donnait la garantie de ne plus laisser trop d'échappatoire à son ennemi et ainsi le forcer à se montrer et ce quelque-soit ses prochains plans d'action. Cela étant fait, il lança enfin ses sphères destructrices, une par une, à la poursuite de sa cible tout en prenant soin d'effectuer une téléportation à chaque lancé pour rendre la trajectoire des tirs beaucoup moins prévisible. Dès lors que celui-ci eut effectué son dernier tir, il vérifia brièvement l'état dans lequel se trouvait son opposant puis s'élança de nouveau vers lui dans l'objectif l'acculer d'avantage en usant d'attaques lourdes au corps à corps et ainsi parfaire sa punition divine en lui brisant les os, si tant est qu'il lui en restait encore.

Cell, sera t-il en mesure de survivre assez longtemps pour permettre à Son Goku de suivre son plan ?
Son Gokū
Son Gokū
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 68
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockMer 6 Mai 2020 - 0:01
À chaque seconde qui s’écoulait, il devenait de plus en plus évident que les jérémiades des deux martialistes assoiffés de combat les avaient mis dans un beau pétrin. Pour lui qui avait personnellement fait l'expérience de la puissance formidable que maniait le guerrier parfait, Gokū trouvait un décourageant spectacle dans l’écrasante supériorité dont semblait jouir l’être céleste. Incapable de prendre part à l’affrontement par respect envers les lois sacrées du pierre-feuilles-ciseaux mais aussi et surtout par certitude que l’égo de Cell ne saurait tolérer de recevoir l’aide d’un rival, le disciple de Kaio n’en était pas moins actif dans son analyse minutieuse de la bataille. Resté sur la touche, le Saiyan espérait tout de même parvenir à déceler une faille dans le style de combat de son futur opposant. Il n’eut guère de succès cependant, la seule synthèse de son observation étant que la différence de niveau était beaucoup trop importante pour pouvoir exploiter une quelconque ouverture.

Tandis que Cell arrivait à peine à tenir la cadence, l’envahisseur venu d’ailleurs fit usage d’une capacité de pulvérisation venue consumer le pectoral du parfait dans un voile étincelant d’une lueur pourpre. Cette technique aurait sans doute suffi à éradiquer quiconque n’était pas doué des mêmes facultés de régénération prodigieuses que le guerrier ailé mais une soudaine détonation d’énergie née des quelques maigres ressources dont disposait encore l’androïde lui permit d’éviter, ou tout du moins de retarder, un tel châtiment. Malgré ses capacités régénératrices hors du commun, l’organisme de la créature artificielle ne parvenait à tenir efficacement le rythme face à la force écrasante de son adversaire surnaturel. Ainsi, le monstre insectoïde se retrouvait couvert de balafres incurables témoignant des limites de son pouvoir.

Néanmoins et en dépit de son état lamentable, Cell pouvait, grâce à cette capacité, gagner suffisamment de temps pour dévoiler son stratagème à Gokū. Prenant la précaution de s’adresser à son rival par télépathie, s’assurant ainsi que leur terrible opposant ne puisse s’immiscer dans ce petit échange, la création du Dr. Gero évoqua la technique de la Fusion, espérant que Gokū puisse user de l’art des Metamols pour faire naître un guerrier surpuissant à même de venir à bout de la présente divinité. Un mince rictus peu motivé vint animé le visage du champion de la Terre qui comprenait que, tout comme lui, Cell s’était rendu à l’évidence; le dieu masqué était autrement imbattable.

* Tu es bien renseigné. *

Lui répondant par cette même télépathie que Gokū maîtrisait également, le Saiyan craignait que sa rétorque ne soit pas au goût de son allié de circonstance.

* Au risque de te décevoir, même en fusionnant avec Vegeta, je doute que nous puissions le vaincre. *

D’autant plus que la littérale minute que Cell serait capable d’offrir au combattant vêtu d’orange ne serait probablement pas suffisante pour permettre à Vegeta d’apprendre la fameuse danse par laquelle ils pourraient s’unir. Cela dit, compte tenu des circonstances, c’était leur meilleure chance et Gokū ne perdrait rien à essayer d’au moins contacter le prince des guerriers de l’espace.

* Mais ça ne coûte rien d’essayer. Bon, fais de ton mieux pour l’occuper ! *

D’un bond, le père de famille s’éloigna des deux acteurs de la querelle, espérant trouver suffisamment de calme pour pouvoir tourner la totalité de son attention vers la recherche du Ki de son plus fier ami. Avec l’index et le majeur posé sur son front, le fermier légendaire était prêt à se mouvoir auprès de la moindre émanation d’énergie qui s’apparentait de près comme de loin à celle du compagnon de Bulma. Hélas, ses efforts étaient voués à l’échec. Plusieurs milliards d’années lumières devait séparer Gokū de sa cible, rendant impensable toute détection. Malheur, n’y avait-il donc aucune solution ?

Perdu au fin fond de sa concentration, Gokū fut subitement impacté par une onde de choc d’une violence inouïe, laquelle paraissait originer de l’aura du masqué. Bien qu’incapable de ressentir l’énergie de l’antagoniste, le natif de Vegeta ne pouvait ignorer la faramineuse pression exercée par l’aura de ce dernier qui manqua de la plaquer au sol, comme si la force gravitationnelle de la planète s’était brusquement décuplée. Ce n’est alors qu’il aperçut la source de la fureur soudaine de la déité; de longues aiguilles surplombant le sol étaient parvenues à embrocher la jambe du conquérant masqué au point d’en faire couler son précieux sang. Ce n’était certes qu’une piqûre de guêpe comparativement à la boucherie dont était victime l’hôte des jeux de Cell, mais cette seule contusion impliquait que le Dieu n’était pas invincible.

* Je ne sais pas comment tu as fait, mais c’est bien joué ! * Fit-il parvenir à Cell par télépathie, ignorant totalement que ce dernier n’était pas à l’origine des lésions qui parsemaient la jambe de la divinité. * Par contre, désolé, mais je n’arrive pas à repérer Vegeta. Il doit être parti s’entraîner sur une autre planète, trop lointaine pour qu’on ressente son énergie. Mais avec un peu de chance… *

Gokū fit alors exploser son Ki, entourant son corps d’un linceul de flammes safranées à l’image des épaisses mèches de cheveux qui se dressaient désormais sur sa tête. Sous sa nouvelle forme de super guerrier, il s’efforçait d’attiser le brasier qui animait son aura tout en prenant place aux côtés de Cell.

* Peut-être qu’avec assez de remue-ménage, ce sera lui qui sentira nos énergies. *

Fixant le Dieu de la Destruction d’un mince sourire cachant la détresse de leur situation, Gokū adopta sa propre pose de combat, faisant clairement comprendre au colosse masqué qu’il se battrait désormais contre deux adversaires. Parce que même dans ces circonstances délétères, le champion de la Terre n’était pas prêt de céder au désespoir au point d’en venir à attaquer en traître le conquérant inter-universel.

“ Désolé, mais je ne tiens plus en place ! Ce combat m’excite beaucoup trop, j’espère que ça ne vous dérange pas si je me joins à vous. ”

Les protagonistes n’avaient de toute manière guère le temps de débattre sur l’inclusion de Gokū dans cette mêlée puisqu’ils se retrouvaient à devoir éviter un barrage de kikoha frappant à tout azimut. Parmi ceux-ci, une poignée de sphères cramoisies continuaient à orbiter autour de la déité qui voulait sans nul doute se prémunir d’un nouvel assaut au corps-à-corps inattendu. Brillant de cette même lueur singulière qui avait emporté la moitié du corps de Cell dans le Néant il y a quelques minutes de cela, le disciple des tortues en déduisait qu’un sort similaire attendait quiconque aurait le malheur d’entrer en contact avec elles. Le tout était donc de se défaire de ces orbes menaçantes afin de donner l’occasion au bio-androïde de reproduire son geste miracle qui avait tâché de son propre sang le monarque venu de par delà les étoiles. Un défi à la hauteur du guerrier de l’espace qu’il s’empressa de relever en concentrant une portion de sa force vitale dans sa main afin de balayer une bonne parcelle de la pluie de kikoha lui étant partiellement destinée à l’aide de sa propre rafale de vagues déferlantes.

Son aura jaillissante, le Super Saiyan s’élança en direction du combattant au visage balafré quand celui-ci disparu soudainement après avoir projeté l’une de ses sphères de destruction à l’attention du monstre à la peau verte. Surpris par la vélocité des déplacement du Dieu qui poursuivait ses téléportations en tandem avec ses lancers, Gokū renonça à l’attaquer directement et fit le choix d’essayer tant bien que mal d’alléger l’esquive précipitée de Cell en chargeant son énergie dans son poignet pour une nouvelle attaque. De la paume de sa main droite émergea une modeste orbe de Ki qu’il pilota droit vers l’une des boules destructrices. Grâce à ce Sōkidan, Gokū espérait pouvoir se débarrasser de l’ensemble des sphères menaçant son allié mais c’était ignorer la nature même de ces dernières. Ainsi, la technique de Yamcha se fit tout simplement absorber sans avoir même eu l’occasion de démontrer ses propriétés de contrôle à distance. Pire encore, une paire d’orbe semblait avoir prit le Saiyan pour cible ! Virevoltant sur le côté à l’aide d’un saut acrobatique de haut vol, le martialiste aux cheveux blonds parvint à évader de justesse à sa destruction mais prit dans sa pirouette, il ne remarqua que trop tard que la seconde sphère venait d’entrer en contact avec l’un de ses pieds. Vif d’esprit comme il avait l’habitude de l’être, Gokū remua instinctivement sa jambe d’un geste sec, ôtant la botte qui se faisait consumer avant que la magie divine de destruction ne puisse s’en prendre à son pied à proprement parler.

* Ouf, c’est pas passé à grand chose ! *

L’intervention du Saiyan, d’une efficacité toute relative, avait ainsi réduit de deux la quantité de boules à laquelle Cell devait se défaire. Et tandis que la déité portait son attention sur l’anéantissement de l’insecte humanoïde, Gokū avait dès lors le champ libre pour le prendre à revers. Coordonnant sa lutte avec les efforts de la créature artificielle, le héros de la Terre fit usage de son Shunkan Idō au moment le plus opportun afin d’apparaître juste derrière le balafré pour lui asséner un coup de pied rotatif en pleine nuque suivi d’un crochet en pleine côtes. Devinant s’être accaparé l’attention du Dieu, le Super Saiyan fit un bond vers l’arrière dans l’espoir d’éviter une probable contre-attaque tout en ramenant ses deux mains au niveau de son visage.

“ Taiyōken ! ”

Une explosion de lumière éblouissante jaillit du visage de Gokū aveuglant possiblement son adversaire. L’artiste martial comptait sur son partenaire, qui n’aurait aucun mal à reconnaître cette technique et donc s’en prémunir, pour profiter de la cécité temporaire de la déité et reproduire sa technique de lames sorties du sol avec plus d’intensité. Et peut-être même que toute cette agitation parviendrait à interpeller une âme charitable vagabondant, un guerrier capable d’aider les deux fous du combat dans leur lutte pernicieuse.
Cell
Cell
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 02/02/2015
Nombre de messages : 343
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 880

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante /Téléportation/ Régénération
Techniques 3/combat : Super téléportation/Barrière parfaite
Techniques 1/combat : Kamehameha solaire

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockMer 6 Mai 2020 - 15:08
L’affrontement qu’attendait tant le parfait tournait au désastre. Jamais Cell n’avait été confronté à un tel adversaire, la force de ce dernier dépassait de loin tout ce qui était concevable en ce monde. Malgré ses efforts, le combattant carapacé était forcé d’admettre son évidente infériorité, constatant à chaque seconde l’ampleur du fossé séparant son niveau et celui de son divin opposant. Cette vérité était si frappante que la fierté glaçante de Cell ne pouvait la remettre en question, privilégiant pour la première fois la coopération dans l’un de ses combats. En usant de ses capacités de télépathe, il communiqua à son seul allié son désespoir quant à une victoire de son parti, indiquant que la fusion de Son Goku et Vegeta était la seule capable de rivaliser avec un pareil monstre.

Mais en bon observateur, le héros fermier fut en mesure de douter de ce plan, indiquant que la puissance offerte par la danse ne pourrait pas suffire à terrasser un dieu de la destruction. Néanmoins et à défaut de mieux, le protecteur de la Terre valida cette idée, s’isolant pour se concentrer sur une éventuelle trace du prince des saillants. Au même instant, Cell expérimentait la véritable terreur, réitérant sans espoir des assauts qui le couvrait chaque fois un peu plus de blessures graves. Bien que résolu à ne pouvoir vaincre son adversaire seul, le guerrier aux ailes de marbre n’en demeurait pas moins motivé par la victoire, qu’importe qu’il ne porte pas le coup final. Son investissement était donc total dans sa tentative de retenir Auros. Pour gagner de manière effective du temps, le parfait fut imaginatif et s’inspira une fois de plus des tactiques de ses pairs génétiques, utilisant le Kikoho. Technique utilisée avec brio, l’empereur tyrannique fut envoyé au sol, paralysé sous un flux continu d’énergie. S’en suivit la charge effrénée de la création du docteur Gero qui permit d’entrer dans l’action, lui permettant d’enchainer l’élyséen à l’aide du facteur de la surprise et d’une étonnante brise garde.

Mais alors que les premières frappes fusaient, une multitude de pics vinrent transpercer la jambe droite de l’agresseur galactique. Une véritable aubaine qui n’était sans doute pas le produit de l’effort du cachalot. Il ne fallut pas plus d’une seconde à Cell pour reconnaître le style et la couleur d’une attaque de son vieil ami Incognito. Séparé depuis à peine un mois, les deux êtres artificiels sortaient d’un long voyage pendant lequel ils firent de nombreuses aventures. Dans une certaine mesure, ce cyborg à la peau pâle était le seul véritable ami qui l’insectoïde n’ait jamais eu. C’était donc avec plaisir que le parfait remarqua l’entrée en scène de son deuxième allié. Mais Incognito et Cell ne purent pas poursuivre leurs efforts, la rage d’Auros fut telle qu’elle repoussa les deux créations du docteur fou, terminant cet assaut. Une fois redressé, l’être aux ailes de marbre prit ses distances à l’aide de multiples téléportation, observant avec attention les mouvements de son adversaire tout en cherchant une trace d’incognito.

*Ce n’est pas moi qui ai blessé Auros, c’est un androïde du nom de C-21. Il est de notre côté. *

Son Goku émit alors l’absence de tout trace de Vegeta, indiquant qu’ils pouvaient encore se battre ensemble contre le dieu de la destruction dans l’espoir que le père de Trunks daigne de se présenter. Evidement, cette solution audacieuse n’en demeurait pas moins superstitieuse, il était peu probable que le prince orgueilleux décide subitement de sonder les énergies en direction de la Terre. Mais malheureusement, la situation désespérée ne donnait que peu de perspectives et forçait le duo à valider n’importe quelle idée.

*C’est très risqué, j’ai bien peur que tu te fasses démolir. *

Tout comme Cell, Son Goku ne disposait pas du moins atout et risquait de subir des dommages équivalent, mais sans pouvoir de régénération, il était fort probable qu’il meure dès le premier assaut. C’était tout simplement inconcevable, le père de Son Gohan ne devait pas mourir aujourd’hui, il constituait un rival de premier choix et un guerrier fantastique. Le parfait se refusait clairement à laisser l’histoire du saiyan élevé sur Terre se terminer ainsi. L’être artificiel n’avait donc pas d’autres choix que de jouer sur la défensive pour couvrir les arrières du super guerrier. Atterrissant aux cotés de l’homme de Chichi, Cell libéra son aura, dévoilant le peu d’énergie qui lui restait alors qu’Auros préparait une nouvelle manigance. En effet, le destructeur s’entourait de nombreuses sphères violacées, ces dernières étaient visuellement similaires à son pouvoir d’annihilation. Il était donc fort probable qu’un contact avec ces projectiles ne provoque l’anéantissement direct de la cible. Il était donc impératif d’éviter ces orbes, ce que le protecteur de la Terre fit à merveille. En quelques secondes à peine, le combattant de la légende parvint à se débarrasser de deux sphères destructrices sur les six hantant le champ de bataille. Une véritable aubaine, il fallait espérer que Cell soit au moins aussi performant car deux projectiles pourpre le prirent en tenaille.

« Oh Shit ! »


Bazardant un kikoha sous ses jambes, la créature se projeta en l’air, évitant de justesse une collision avec la technique de son adversaire. Poursuivant son ascension grâce à son vol du dragon, le parfait débuta une véritable fuite aérienne, slalomant entre les différents immeubles dans l’espoir de perdre les boules tyranniques. Mais ce maigre espoir prit fin quand il remarqua qu’en plus de n’avoir rien réussi à semer, l’insectoïde perdait lentement sa longueur d’avance, l’obligeant à agir plus dangereusement. Ainsi, il plongea vers l’une des grandes avenues de la ville, se posa en catastrophe sur un parking à toit ouvert pour y soulever un aéronef civil qu’il lança négligemment vers le premier projectile. La pauvre automobile volante percuta l’orbe de destruction, provoquant une explosion fracassante de plusieurs mètres d’envergure, emportant la seconde sphère dans l’opération.

Rassuré d’avoir semé ces dangereuses attaques, Cell prit de nouveau de l’altitude, il s’était éloigné du combat, contraint à rapidement parcourir une grande distance. Heureusement, il fut suffisamment vif pour atteindre la bataille au moment opportun. Situé à une centaine de mètres des trois autres protagonistes, le guerrier ultime remarqua l’utilisation subtile de la morsure du soleil, se trouvant en présence d’une excellente ouverture pour poursuivre l’assaut de son allié. Usant de la téléportation, la créature couronnée se matérialisa au-dessus du destructeur, abattant une frappe marteau de ses deux mains jointe. Un coup d’une grande brutalité qui n’avait pour réel but que d’enfoncer son adversaire dans le sol avant de préparer une technique réellement intéressante. D’un grand bond, Cell prit ses distances, joignant ses deux index au niveau de son front, canalisant la colossale énergie nécessaire à l’utilisation du Makankosappo.

Renouveau Makankosappo_7

*Retiens-le un instant*

Pendant prêt de 20 secondes, l’organisateur des terribles jeux rassembla sa puissance restante dans un ultime rayon spécial. Si cette technique était lente et difficile à utiliser, elle n’en restait pas moins spécialisée dans l’élimination d’adversaires plus puissants que le lanceur. Ainsi, et si Son Goku se prêtait bien à la tâche qui lui avait été confié, la technique pu être lancée. Qu’importe la posture ou la position d’Auros, le guerrier vert était en mesure de se téléporter de nouveau pour maintenir une fenêtre de tir correcte.

« Va en enfer ! »


Hurla le parfait en projetant le puissant rayon d’énergie, ce dernier visant de préférence le cœur de son ennemi.

L’attaque secrète de Piccolo fusait avec une grande partie de l’énergie qu’il restait à Cell, le laissant avec le souffle coupé.

*j’ai tout donné…*

Avouait l’insectoïde en scrutant son allié battre le fer face à un authentique dieu de la destruction, ignorant encore la position exacte d’Incognito qui semblait œuvrer dans la plus grande discrétion. C’était désormais au tour de Son Goku d’être le principal acteur de ce match, le combattant ultime se limitant à l’analyse des mouvements des deux lutteurs. Mais l’exercice était plus compliqué qu’a l’accoutumé tant les performances du guerrier divin étaient exceptionnelles. Il était tout simplement impossible de comprendre ses mouvements tant ils étaient rapides, pourtant, bien que le super saiyan n’ait aucune réelle information sur le style de son adversaire, il combattait avec brio. C’est à cet instant qu’il se rendit compte que le leader officieux de la Z Team était un cas d’or, un être incroyable au sein des génies du combat. Cet instinct, cette vitesse et cette improvisation dépassaient de loin ce que le commun des mortels pouvait imaginer, surpassant même les capacités de Cell. Car encore une fois, l’heure étaient aux aveux, et le parfait était forcé de constater l’évidente supériorité de son allié à la chevelure hérissée.

La question vint naturellement : D’où venait cette force que Son Goku semblait toujours tirer des moments difficiles ? L’être artificiel pourrait le crier, s’enrager de jalousie, pourtant, il se rendait juste compte que les principales différents l’opposant à ce dernier se basaient sur des acquis sociaux. Le père de Son Gohan avait une famille, des principes, des amis et une raison de se battre dépassant parfois son nombril. Bien qu’il soit passionné de se battre, il ne luttait pas que pour lui, mais bien pour la planète qu’il aimait tant. Et de cet amour, de cette passion et de cette détermination il tirait une puissance qui semblait infinie. Le Docteur Géro s’était donc trompé en créant Cell. Finalement, la génétique, la connaissance et la puissance étaient des facteurs capitaux, mais ils n’étaient pas un tout. Un être réellement parfait devait ressentir la compassion, l’amitié, la pitié et tant d’autres choses permettant de trouver ce second souffle dont Son Goku tirait tant de victoires.

*Je comprends mieux d’où il tire son pouvoir.*

Monologuait mentalement l'observateur tacheté.

C’était une réflexion sèche, elle remettait en question l’existence même de sa conception. Il se rendit compte, que la force dont avait usé Trunks ou Son Gohan était la même et que sans ça, il était condamné à la nuit. Le pauvre Cell se retrouvait aujourd’hui soumis au même doute que Vegeta par le passé, comprenant pourquoi les tyrans finissent toujours par être vaincus dans les contes de fée. Mais alors qu’il observait toujours le combat d’un œil distrait, l’insectoïde remarqua distinctement le mouvement de deux orbes qu’il pensait détruites, les numéro 5 et 6. Sans que le saiyan élevé sur Terre ne puisse le remarquer, ces deux projectiles s’apprêtaient à le percuter dans son dos. Certainement une autre manœuvre de ce fourbe personnage qu’était Auros.


Un éclair parcouru immédiatement le corps de Cell, se dernier comprenant immédiatement qu’en l’état des choses, le sort de son allié était scellé. Pourtant, le guerrier aux ailes de marbres s’était juré de protéger Son Goku, il devait agir. Car sans lui, il n’y aurait plus aucun espoir de vaincre ce démon destructeur. C’est donc sans trop réfléchir que la créature verte s’envola, usant de son vol à puissance maximum pour intercepter les fameuses sphères. Car prévenir mentalement l’homme de Chichi alors qu’il était aux prises avec Auros n’était clairement pas une meilleure idée. Privé d’énergie et dans un geste désespéré, luttant pour sauver ce qu’il considérerait finalement comme son deuxième ami, Cell s’opposa aux orbes de son corps.

Renouveau Tumblr_nm3y316jIH1sr7281o1_500

En une seconde à peine, les deux techniques d’annihilation percutèrent le torse de la création du docteur Géro, provoquant une petite détonation recouvrant son corps d’une intense lueur coupant sans doute court aux échanges opposant Auros et Goku. Quand la lumière fut plus faible, c’est le corps cabossé mais encore intact du bio-androïde qui fut découvert immaculé d’une aura violacée les bras encore écartés.

« Je… »

Alors qu’il tentait de parler malgré la fatigue immense, un fin liseré composé de particules de lumière semblait filer vers le ciel, ce dernier désagrégeant lentement l’épaule droite et gauche de Cell.

« Soooon Gokuuuu… Tu ne dois pas… mourir. »

Annonçait alors le parfait, des propos à l’opposé des projets originaux d’Incognito lui-même présent dans la scène.

« Incognito… Je sais que tu m’entends, si tu veux me rendre un dernier service… Aide le… »

Les bras et jambes de la créature avaient déjà disparus, laissant le reste de son corps flottant misérablement. Le regard du parfait s’abaissa alors, observant alors ce qu’il restait encore de lui, comprenant que ses secondes sont comptées.

« Je suis content de disparaitre en sachant qui est enfin le plus fort d’entre nous, Son Goku. »

Puis il disparut…

L’on ne peut en savoir plus des pensées du guerrier ultime, lui qui venait de subir le hakai. Le personnage de Cell univers 23 venait d’être définitivement supprimé, et seul un souhait auprès de Zeno serait en mesure de le ramener chez les vivants.




Incognito / C-21
Incognito / C-21
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 13/03/2016
Nombre de messages : 1809
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Contrôle Cellulaire - Biogun - Régénération
Techniques 3/combat : Copie - Bouclier énergétique
Techniques 1/combat : Copie Perfectionnée

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau ClockVen 8 Mai 2020 - 14:06
Bien que les cellules d'Incognito fussent créées à partir de celles de Cell, et modifiées de sorte à en faire un poly-alliage métallique qui devait probablement être la première forme de "métal vivant" dans l'univers tout entier, il n'avait pas la même personnalité que l'insectoïde. Certes, il partageait des traits de caractère avec Cell, et par conséquent avec tous les êtres qui avaient servis à sa création : Son Goku, Vegeta, Freezer, Piccolo, le Roi Cold... Notamment la fierté qui l'avait poussé à refuser d'obéir aux ordres de son créateur, et donc à refuser de poursuivre la raison même de son existence : éliminer Son Goku. Mais chaque cellule de C-21 était avant tout animée par une intelligence artificielle, pragmatique, froide, calculatrice. Ainsi, il agissait de la façon qui lui semblait être la plus efficace, en faisant généralement fi des émotions provoquées par les gènes des êtres vivants dont il était issu. Durant toute sa courte existence, il avait été en conflit interne entre ces deux côtés, son côté proche de la machine, efficace et insensible, et son côté proche du vivant, plus émotionnel. Mais c'était justement grâce à cet esprit artificiel qu'il était capable de faire passer la raison et les calculs avant ses propres sentiments. C'était pour cette raison que, contrairement à Son Goku et à Cell, dans un combat quasiment perdu d'avance tel que celui-ci, il ne s'encombrait pas de principes moraux tels que l'honneur du combattant. Grâce aux informations qu'il avait tirées de l'échange précédent entre Cell et Auros, il avait facilement et rapidement déterminé que s'il attaquait directement Auros de front, sous une apparence visible et prévisible, il n'aurait aucune chance de le vaincre même en s'alliant aux deux autres protagonistes. Ce fut la raison pour laquelle il avait déterminé que la façon la plus efficace d'endommager leur adversaire, c'était en attaquant en traitre, sans se montrer, au moment où leur ennemi s'y attendrait le moins.

Se liquéfiant pour atteindre une épaisseur d'environ un millimètre, et se fondant dans le décor en modifiant ses cellules grâce à son polymorphisme pour arborer la même couleur et la même texture que le sol, il s'était subtilement glissé sur le lieu de l'affrontement, en recouvrant une large surface, pour pouvoir réagir au moment opportun. Dans cette immense flaque indétectable et à l'énergie insondable, étaient disséminées une multitude de caméras et de capteurs divers (de sons, de mouvements et d'énergie), de sa propre conception, qui lui permettaient de suivre le combat. Cela lui avait permis également de remarquer les caméras qui lévitaient autour d'eux et qui filmaient en direct le spectacle. Toutefois, l'intégralité de son processus était actuellement utilisé pour suivre et analyser le combat entre Auros et Cell.

En effet, l'adversaire inconnu et à l'énergie insondable était bien au-delà du niveau de Cell, et l'on pouvait s'en rendre compte rien qu'à la vitesse de ses mouvements et aux dégâts qu'il avait déjà infligés au bio-androïde à la peau verte. Si Cell et Son Goku étaient incapables de suivre la majorité des mouvements de l'ennemi de la Terre à cause de sa trop grande rapidité, il en était de même, évidemment, pour le cyborg polymorphe. Toutefois, ce dernier avait un avantage considérable sur les deux autres. Bien qu'il suivait les mouvements d'Auros avec un certain "lag" à cause de la rapidité de ce dernier, il enregistrait chaque image et les analysait en parallèle. Grâce à son algorithme de prédiction de trajectoire et de mouvements, basé sur ses analyses passées, il était capable de prédire les futurs mouvements et positions de son adversaire dans les prochaines microsecondes, via un système de probabilités. Cela signifiait qu'il n'avait pas la certitude à 100% que l'adversaire serait à telle position à l'instant t+1, mais il établissait, en continue, une liste des différentes positions et configurations possibles de l'adversaire, de la plus probable à la moins probable. Plus le combat avançait, plus il disposait de données à analyser, et par conséquent, plus ses estimations étaient précises et fiables. Cela compensait largement cet espèce de "lag" qui l'empêchait de suivre en direct les mouvements du Dieu de la Destruction. En d'autres termes : il ne voyait pas les mouvements d'Auros dans le présent, mais il les devinait avec une très faible marge d'erreur, et parvenait même à anticiper le futur à très très court terme.

Ce fut grâce à la précision de ses calculs qu'il put déterminer le moment opportun pour attaquer. Alors que Cell sortit de la Terre, Auros venait de bondir en arrière pour l'éviter, tel que C-21 l'avait prédit. Ce dernier avait donc anticipé ce mouvement, et en avait profité pour utiliser une fois de plus son polymorphisme, pour rassembler ses cellules, les durcir, et leur faire prendre l'apparence de pointes perforantes, très fines, mais extrêmement denses. En effet, en plus de pouvoir changer de forme à volonté, Incognito était capable de pouvoir modifier sa densité, pour être tantôt liquide, tantôt extrêmement dur. Dans ses pointes, il avait utilisé un maximum de cellules qu'il pouvait dans un laps de temps aussi bref, de sorte à les serrer les unes contre les autres comme des sardines, pour augmenter énormément sa densité et donc la résistance et la capacité de pénétration des pointes dans un corps pourtant aussi résistant que celui du Dieu de la Destruction. Et cela avait payé ! Les fines aiguilles grises transperçaient les pieds et jambes de l'ennemi qui, focalisé sur l'attaque de l'insecte, n'avait rien vu venir. Les dégâts restaient superficiels, cela avait coûté énormément d'efforts pour pas grand chose, mais c'était déjà une petite victoire. Cela prouvait qu'il pouvait être blessé, qu'il pouvait saigner, et donc, qu'il pouvait mourir. C-21 calcula de nouveau les chances de victoire et constata que le pourcentage avait augmenté de quelques points, bien que la défaite et sa propre destruction restaient les résultats les plus hautement probables.

Visiblement irrité par ses blessures, l'ennemi fit exploser son énergie autour de lui, provoquant une puissante onde de choc. Les pointes tranchantes enfoncées dans ses jambes explosèrent, et la flaque collée au sol qui représentait le corps d'Incognito à cet instant fut également repoussée de tout côté, se subdivisant en d'innombrables gouttelettes qui se mélangèrent à la poussière et aux cailloux de sorte à rester inaperçues. Ainsi, l'intégralité de son corps se divisa en des millions de particules à l'apparence de poussières, qui s'éparpillèrent tout autour du combat à cause de l'onde de choc, s'éloignant de plusieurs dizaines de mètres, avant de retomber au sol.

Fort heureusement, même avec le corps éparpillé en des millions de particules sur quelques centaines de mètres carré, ce n'était pas la fin pour le cyborg polymorphe. Chacune de ses cellules était capable de survivre indépendamment du reste du corps, elles disposaient d'une conscience collective en communiquant à distance via un système d'ondes similaire à un réseau wi-fi.

Les particules d'Incognito se subdivisèrent davantage en milliards de particules jusqu'au point de devenir microscopiques, invisibles à l’œil nu, et se mirent à flotter dans l'air, dans la zone de combat. A cette échelle, il ne pouvait plus créer des capteurs ou des caméras pour suivre le combat. Et probablement que certaines d'entre elles allaient tout simplement mourir en se prenant des attaques énergétiques ou en se trouvant sur la trajectoire d'un coup, car plus il était divisé, plus il était faible. Toutefois, il savait qu'il y avait des caméras qui volait autour du combat, et il profita de ce moment de "répit" et du fait que l'adversaire ignorait toujours sa présence pour prendre le temps de les pirater, car elles seraient de nouvelles sources d'informations pour lui. Il se connecta donc à ces caméras venues d'un autre monde, à distance, et commença à les pirater. Certes, c'était un système inconnu en provenance d'un autre univers, mais avec son apprentissage et l'expérience, C-21 était devenu un expert en hacking de toutes sortes de systèmes, et il ne lui fallut que quelques secondes pour trouver les failles de sécurité et prendre le contrôle des caméras, ce qui lui permettait de recevoir et de traiter leurs images simultanément. Il avait fait cela pendant que Son Goku et Cell occupaient Auros et tentaient d'échapper à ses sphères annihilantes.

En parallèle de tout cela, quelque chose d'indiscernable se produisait dans le corps du Dieu de la Destruction. Lorsque les pointes métalliques s'étaient plantées dans sa jambe, et juste avant qu'elles ne soient détruites par l'explosion d'énergie de l'ennemi, C-21 avait détaché une partie de ses cellules en les liquéfiant, pour rester à l'intérieur du corps du destructeur. Tel un poison, plusieurs cellules de C-21, formant des petits groupes liquides bien trop petits pour être ressenties, naviguaient à travers le labyrinthe des vaisseaux sanguins d'Auros, et utilisaient leur faculté de régénération pour se dupliquer en lui, afin de le contaminer. C'était une attaque extrêmement sournoise, qui allait prendre beaucoup de temps avant d'avoir un effet visible. L'objectif d'Incognito, c'était que ses cellules se regroupent au niveau des artères du cœur d'Auros, et se dupliquent suffisamment pour pouvoir les boucher, et ainsi empêcher le pompage du sang dans son corps, provoquant alors une crise cardiaque. C-21 avait étudié l'anatomie humaine par le passé, ses cellules savaient donc bien comment se repérer dans l'immense réseau de vaisseaux malgré sa complexité. Tel un épisode de "Il était une fois la vie", les petites cellules de C-21 naviguaient parmi les globules blancs et les globules rouges, sans provoquer une quelconque douleur ni endommager, pour le moment, le corps, puisqu'elles étaient trop petites pour cela. La comparaison avec une vipère qui s'était glissée dans son dos ne pouvait pas être plus vraie : telle la vipère, Incognito avait laissé un venin dans son corps, et ce n'était plus qu'une question de temps avant que son plan n'aboutisse.

Malheureusement, le temps, c'était justement ce qui leur manquait. Il allait falloir, certainement, plusieurs dizaines de minutes avant que ses cellules n'atteignent les alentours du cœur et puissent se dupliquer suffisamment pour pouvoir bloquer ses artères. En outre, son plan n'était basé que sur le fait que le cyborg partait du principe qu'Auros avait une constitution proche d'un être humain, mais peut-être qu'à l'intérieur, il était complétement différent. Peut-être qu'il aurait plus de mal à trouver son cœur que chez un humain normal, ou peut-être qu'il aurait plusieurs cœurs, après tout il n'avait aucun indice là-dessus. C'était pourquoi le cyborg ne pouvait avoir aucune certitude sur le fait que leur ennemi était condamné ou non.

Alors qu'Incognito, toujours subdivisé en milliards de particules microscopiques, observait le combat par l'intermédiaire des caméras que leur ennemi avait lui-même amené, il continuait de calculer, de prédire, et de déterminer sa prochaine action pour attaquer le plus efficacement possible leur ennemi. Soudain, une opportunité se présenta. Son Goku avait attaqué leur ennemi au corps-à-corps avant de lui faire sa technique aveuglante. Cell intervint immédiatement pour donner un gros coup marteau pour enfoncer Auros dans le sol. Ce fut à ce moment-là qu'Incognito décida de réagir. En moins d'une fraction de secondes, ses cellules se réunirent pour former des câbles parsemés de pointes tranchantes, telles des ronces de métal, qui se ligotèrent autour des bras, des jambes, du cou et des hanches d'Auros, tout en se fixant au sol par un système de crochet. L'objectif était de le clouer au sol tout en l'égratignant avec les pics, pendant que Cell préparait son Makkankosappo. C-21 ignorait s'il allait pouvoir retenir leur ennemi suffisamment longtemps pour que Cell puisse avoir le temps de réaliser sa technique, mais il espérait que Son Goku lui vienne en aide pour empêcher leur ennemi de se libérer de là.

Quoiqu'il en fût, après la technique perforante de Cell, le cyborg polymorphe se fondit de nouveau dans le décor pour repasser inaperçu, ignorant si Auros avait cette fois comprit qu'il y avait un troisième adversaire ou non, puisqu'il n'avait pris l'apparence que de ronces métalliques sortant du sol.

L'être Parfait était désormais à bout de force, les capteurs énergétiques de C-21 pouvaient le lui confirmer. Ce fut au tour de Son Goku d'engager un corps-à-corps avec le Dieu de la Destruction, mais il y avait peu d'espoir qu'il pût faire plus que son rival insectoïde.

Soudainement, deux boules d'énergie, celles qui étaient capables d'annihiler n'importe quoi de l'existence, foncèrent dans le dos de Goku, et l'être tacheté s'interposa. Une action que Incognito n'avait pu prédire.

*Imprédictible.*


Aussitôt, l'intégralité du réseau neuronal artificiel du cyborg se mit à bouillonner pour trouver une solution pour pouvoir aider Cell en quelques nanosecondes mais... tous les résultats menaient à l'inéluctabilité de la mort de celui qu'il considérait comme un frère. Il n'y avait rien qu'il ne pût faire pour changer ce funeste destin.

Impuissant, Incognito assistait à la désintégration du corps de Cell, qui prononçait ses dernières paroles. Lorsqu'il l'interpella, une partie des cellules d'Incognito disséminées dans l'air se rassemblèrent pour former une seule tête, sa tête habituelle, chauve, à la peau grise, avec un gros œil rouge et un petit œil vert, qui lévitait juste devant l'insecte dont le corps se consumait. Ce dernier venait de lui demander de protéger Son Goku, ce qui était probablement la requête la plus ironique qu'il pût demander à C-21, ce dernier ayant initialement été conçu pour l'éliminer. Mais les choses avaient bien changé, depuis. Avec l'aide de Cell, Incognito avait pu se reprogrammer pour retirer définitivement cet ordre, celui de tuer Son Goku, qui avait été implanté dans son code génétique dés sa création, afin de ne plus ressentir cette obsession. Il n'avait donc plus aucune volonté de tuer le Saiyan, désormais.  


"Reçu 5 sur 5." affirma Incognito en voyant son meilleur ami disparaître.

"Adieu, mon frère." ajouta t-il d'un ton presque mélancolique, qui contrastait avec son attitude habituellement neutre et inexpressive.

*Évaluation du taux de tristesse ressenti : 81%
Impact sur les performances de combat : négligeable*


C'était un coup dur, pour le cyborg polymorphe. Les gènes issues de Freezer l'avaient toujours conduit à considérer Cell comme un frère, il était celui dont il se sentait le plus proche. Tous deux des créatures du Dr. Gero, et il avait été fabriqué à partir des cellules même de Cell. Pour cette personnalité d'Incognito, l'être Parfait était sa seule raison d'exister. Il le définissait. C'était son envie de se mesurer à Cell, de devenir aussi parfait que lui, voire même de le dépasser tout en gardant un immense respect pour lui, qui avait amené cette personnalité à voir le jour. Jamais plus il ne pourrait se confronter à lui, il ne pourrait pas tenir sa promesse de lui offrir le meilleur combat de son existence. Cell avait tout simplement été effacé de ce monde.

Puisqu'il en était ainsi... alors Incognito allait vivre à sa place. Après tout, il n'était personne et pouvait être tout le monde. A travers lui, il ferait revivre Cell. Il deviendrait lui-même Cell. Afin qu'il reste une trace de lui dans ce monde.

Mais avant cela, il avait une mission à exécuter. Une dernière faveur à réaliser. Il tourna rapidement sa tête volante vers Son Goku. Cet homme qu'il aurait dû tuer, qui représentait autrefois son unique raison d'être, la raison même de sa conception. Il allait désormais devoir le protéger.


*Démarrage du programme...  --- 1NC0G0KU ---*

Aussitôt, la tête grise se dispersa en millions de particules qui foncèrent sur le corps du Super Saiyan. D'autres innombrables particules surgirent du sol ou apparurent dans l'air autour d'eux pour se diriger également très rapidement vers le héros de la Terre. L'intégralité du corps du cyborg, disséminé en une multitude de cellules, fila tout droit sur le guerrier aux cheveux dorés. Ses particules grises se collèrent alors sur le corps de Goku, recouvrant ses bras, ses jambes, son torse, son visage, l'intégralité de son corps, telle une carapace pour le protéger. Aussitôt, C-21 se connecta aux terminaisons nerveuses de Son Goku, en utilisant son polymorphisme pour créer des fils microscopiques qui passèrent à travers les pores de la peau de Goku et se lièrent à son système nerveux, et ce sur l'intégralité de son corps. En d'autres mots, il se branchait à lui. En tant que cyborg, C-21 avait toujours pu se brancher aux machines de toutes sortes, et ce, très facilement. Mais il prouvait désormais qu'il était également capable de se brancher aux êtres organiques, justement grâce à son propre côté organique. Des mois plus tôt, il avait déjà fait des expériences similaires, en se connectant au cerveau d'êtres humains pour pouvoir manipuler leurs corps comme des marionnettes. Mais cette fois, c'était différent. Incognito ne cherchait pas à contrôler Son Goku. Il fusionnait littéralement avec lui, de sorte à ce que leurs corps ne fassent plus qu'un. S'il était capable de faire une chose pareille, c'était parce qu'il possédait une partie des gènes de Son Goku, rendant ainsi ce dernier "compatible". En effet, Incognito ne pouvait faire cela qu'avec les êtres ayant servis à créer Cell, ou bien Cell lui-même.

Connecté au système nerveux de Goku, C-21 était désormais capable de communiquer avec lui par la pensée, et il lui expliqua la situation, d'un ton neutre et monotone :


*Son Gokû, toi et moi sommes désormais connectés l'un à l'autre, nous ne formons plus qu'un. Mes cellules qui recouvrent ton corps augmenteront considérablement ta résistance. Nos cerveaux sont interconnectés, ce qui signifie que tu bénéficieras de tous mes calculs et de mon algorithme de prédiction des mouvements adverses. Associé à ton intuition et à ton expérience, tu devrais être en mesure d'anticiper ses attaques et de contre-attaquer de la façon la plus efficace qui soit. Tu peux également utiliser ma technique de métamorphose et de contrôle cellulaire à ta guise. Je t'ai donné libre accès à toute ma mémoire, de sorte à ce que tu saches exactement ce que tu peux faire avec mon corps, ou plutôt devrais-je dire, notre nouveau corps.
En outre, tu peux désormais puiser dans mes réserves d'énergie pour augmenter la puissance de toutes tes attaques. Enfin, puisque ton corps est intégralement soutenu par mes cellules, tu pourras te mouvoir à ta guise sans le moindre effort physique, en d'autres termes : tu ne ressentiras plus la fatigue. *


Pour la première fois de son existence, et peut-être grâce à sa rencontre avec Nate, C-21 avait fait preuve d'un esprit inventif et innovant. Il ne s'était pas contenté de copier une technique, il avait imaginé et créé quelque chose de nouveau. La puissance de Son Goku devait avoir plus que doublé maintenant qu'il bénéficiait de toute l'énergie du cyborg. Ils ne formaient plus qu'un, un être fusionné du nom d'Incogoku. Toutefois, le cyborg n'était là qu'en soutien, il servait d'améliorations au Super Saiyan, mais ce dernier restait lui-même. Son Goku continuerait de prendre ses propres décisions, d'agir à sa guise, le cyborg n'influerait en rien sa personnalité contrairement à une fusion classique. Il était simplement devenu plus puissant, plus rapide, plus résistant, et bénéficiait des capacités du cyborg : infatigable physiquement, une capacité de réflexion rapide largement augmentée et agrémentée de son algorithme de prédiction pour pouvoir anticiper les mouvements adverses, et le pouvoir d'utiliser les cellules du cyborg pour faire pousser des griffes ou ce genre de choses. De plus, C-21 allait faire en sorte d'augmenter la densité de ses cellules aux endroits où Auros allait frapper, en utilisant ses facultés de prédiction, afin d'augmenter sa résistance en un point précis et d'encaisser au mieux les dégâts à la place du Super Saiyan.
Bien entendu, cette fusion n'était pas définitive, et reposait uniquement sur la coopération du héros de la Terre. Ce dernier pouvait y mettre fin à n'importe quel moment.




(hrp : Si jamais vous trouvez que j'ai un peu abusé sur certains points, je suis prêt à en discuter et à éditer. Je me suis permis des choses parce que c'est un évènement particulier et que je trouvais la dernière idée intéressante et originale, mais si ça dérange, je peux changer. ^^ )
Contenu sponsorisé

Renouveau Empty
MessageSujet: Re: Renouveau   Renouveau Clock
 
Renouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-