Le Deal du moment :
Nike fin de saison : jusqu’à -50% sur une ...
Voir le deal

Partagez
 

 La progéniture royale [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockDim 12 Fév 2017 - 22:26
( Le sujet est privatisé selon les désirs de Pythar. Il est autorisé à Pythar de venir dans celui-ci quand il souhaitera venir voir ses enfants. Je posterai environ tous les mois ( au minimum ) en faisant des ellipses pour faire grandir les enfants.

Pour ne pas avoir de faux raccord temporel:

- Yuno accède à des pouvoirs similaires à ceux qu'elle reçoit lorsque Pythar meurt, lui permettant de créer une réalité parallèle où le temps passe plus vite que dans le monde de RPGDBZ. ( En gros. Veuillez lire le RP pour plus d'informations) )

La diligence où se trouvait Yuno et ses enfants était spacieuse et confortable. Les sayens qui la portait semblaient impassible, bien élever et sérieux dans leur "travail". Le peuple accueilli comme des héros Yuno, la diligence et les futurs enfants, qu'elle avait chacun contre elle et dans ses bras. Le peuple sayen les applaudissaient et faisaient un genre de salut militaire pour les plus hauts gradés. La jeune - enfin, d'apparence - maman se trouvait ravi que ses fils soient accueilli avec autant d'enthousiasme, elle ne doutait pas que Pythar était bien vu et que le peuple serait chaleureux avec elle - et surtout ses enfants, c'est ce qui importait, que le peuple veuille protéger sa progéniture. Cette dernière, fière avec ses enfants contre elle, était toute souriante, et beaucoup de sayens l'étaient aussi - les autres étaient également heureux, mais plus enfermé dans leur impassibilité habituelle. Cela était un comportement dont elle avait l'habitude de leur part: les sayens, elle les avait connu tout du long de sa foutue vie. Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait s'étonner de leur côté stoïque.

On lui fit faire un tour complet de sa nouvelle demeure, le château. Elle était bien évidemment toujours dans sa diligence. Yuno examina le moindre détail du château de Végéta 2 de cette planète, histoire de bien s'imprégner de son nouvel habitat. On lui montra ses "servants et servantes" qui allaient pouvoir l'aider au quotidien - ce qui était très utile, surtout avec deux enfants dans les pattes. Cette dernière remerciait, pour une fois avec une pointe de sincérité, ceux qui s'occupaient d'elle avec autant de sympathie et de tact. Cette dernière fut présenter personnellement à tout le personnel le plus gradé qui résidait au château pour s'occuper de sa sécurité et de celle du Roi, et aussi aux gens " moins importants". Yuno tenait à faier ami-ami avec tout le monde sans exception, se montrant sous ses meilleurs jours: souriante, jolie, capable de se battre et digne de Pythar. Il fallait qu'elle paraisse assez bien pour un sayen, elle qui n'était pas de leur race. Cette dernière comptait leur prouver au quotidien le fait qu'elle le méritait et qu'elle allait se mêler à leur vie et leurs coutumes avec grand joie, du moment que ceux-ci protégeaient ses enfants et les aimaient en les reconnaissant éternellement comme étant de sang royal, même si un jour la planète était conquise par d'autres personnes.

Cette dernière avait été installée ici de façon plus que royale, et cela sonnait logique au vue des traditions sayens et des ordres qu'ils avaient reçus de la part de leur Roi. Yuno allait tout préparer pour que ses enfants aient une vie de rêve - tout en ayant une notion des priorités et une conscience par rapport à la chance qu'ils ont. Elle ne voulait pas avoir des enfants-princes débile incapable de se débrouiller seul ou efféminé, se croyant tout permis grâce à leur sang princier. Yuno allait veiller à trouver le juste équilibre et faire d'eux des hommes accompli, des guerriers forts et respectables. C'était son but, en plus de leur donné une bonne éducation et d'être là pour eux. Ils étaient toute sa vie maintenant, en plus de son chéri Pythar - cette dernière avait déjà planifier plus ou moins comment rendre leur vie équilibré, leur permettre d'être des gamins "normaux", d'aller à l'école sayen - car oui ça existe maintenant, j'ai demandé à Kami bande de rageux, et c'est interdit nul part huhu - de vivre leurs propres expériences, mais aussi d'avoir un maître d'arme et d'apprendre des choses en plus pour leur culture, pour qu'ils deviennent loin d'être con en plus d'être d'excellent guerrier.

Depuis la naissance de ses enfants, la yandere avait acquit des nouvelles capacités liés au temps. Comme chaque fois que Pythar mourrait dans les autres univers, Yuno avait reçu des pouvoirs. Cette fois, cela semblait lié à la naissance de ses fils. Yuno avait reçu le pouvoir de créer un monde parallèle à celui-ci. Cette dernière avait donc pu dédoubler la réalité pour la recréer sur un autre plan, dans lequel le temps passe bien plus vite. Une fois qu'elle sera satisfaite de ses accomplissements dans cet autre plan de la réalité, elle fera tout bonnement fusionner le plan de la réalité de RPGDBZ avec le dédoublement de ce dit plan afin que tout rentre à la normal. Tout ce qui se passe dans ce monde parallèle n'impacte donc pas le monde actuel de RPGDBZ.

Confortablement installé, cette dernière commençait déjà à voir avec les guerriers les plus qualifiés qui serait le meilleur maître d'entraînement/d'armes pour ses enfants. Heureusement les sayens avaient évolué et il y avait des sayens qui s'étaient diversifié, capable de se battre avec plusieurs armes, des sayens plus intelligent que les vieux primates de base qu'ils étaient. L'évolution avait donc fini par atteindre un peu ces abrutis.. Yuno en était ravie, du moment qu'ils faisaient bien leur travail. Elle ne voulait que le meilleur pour ses enfants, et tenait à prévoir qui allait faire quoi pour leur apprendre des choses d'avance pour ne pas être démunie le moment venu. Cette dernière demanda aussi à ce qu'ils aient des cours sur la technologies et les usages scientifiques de ce monde pour être capable de devenir débrouillard de ce côté et d'emmagasiner un maximum d'informations utile pour leur intellect, tout était bon à savoir. On lui recommanda alors une certaine Queen Nemor, apparemment la femme considérée dans la galaxie comme la plus intelligente et influente dans le monde scientifique connu en ce moment. Elle passait effectivement à la TV, elle était couverture de nombreux magasines et était marié à un démon appelé Akuma - décidément, elle était populaire.

Yuno laissa les servantes s'occuper de laver ses enfants et de faire leurs "lits" correctement, pendant ce temps, elle faisait ami-ami les gens d'ici et prenait toutes les informations bonnes à prendre pour l'avenir de ses enfants.


Dernière édition par Yuno Gasai le Lun 20 Mar 2017 - 18:13, édité 1 fois
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16248
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockSam 18 Fév 2017 - 13:25


Pythar survolait la ville de Vegeta, il était arrivé sur la planète qu’il gouvernait, comme Vegeta 1 d’ailleurs, cependant, il ne fallait pas sous-estimé cette planète là non plus, elle était comme sa sœur une planète appartenant au guerriers, le nombre de soldats sur Vegeta 2 était environ le même que sur Vegeta 1, et la construction d’écoles d’officiers, d’écoles primaires, de centre de recrutements, et de tant d’autres infrastructure éducatives permettront dans l’avenir d’avoir des générations de sayens auraient de la culture, différentes façons de pensées, des loisirs.

Le guerrier au bouc devait s’entrainer avec Sharotto, cependant celui-ci était occupé à des recrutements, c’était une très bonne nouvelle, Pythar avait aussi fait de même quelques semaines plus tôt, si ils recrutaient régulièrement des troupes solides et puissantes, personne ne pourra s’opposer au sayens, mais avant de s’assurer la victoire contre l’AM ou les BF, le les guerriers de l’espace devront amasser de l’expérience, ces recrues seront faibles, il faut aussi les entrainer, c’est beaucoup de travail, mais la charge de boulot de Pythar étant énorme, il ne fera même plus la différence avec ce petit plus. Pythar attendra donc quelques minutes dans le but d’avoir la réponse de Sharotto, son ami Roi était occupé et il ne voulait pas aller directement le voir, un recrutement c’est parfois délicat et il valait mieux ne pas déranger.

Le sayen devait donc penser à faire autre chose, mais quoi donc ? Eh bien, il allait un peu s’occuper des affaires de Dyarche dont il devrait s’occuper, des discours, des inaugurations, notamment de nouvelles écoles, des réunions avec des lois sociales à mettre en place, pleins de chose que Pythar ne portait pas forcement dans son cœur mais qui sont importantes, pour son image, l’avancement du changement d’image que voulait aussi voir Pythar. Le fils de Thalès passera donc plusieurs semaines à s’occuper de ces affaires, il ira donc dans un premier temps au château, il fera des réunions avec certains gérants qui étaient là avant la révolutions, ceux-ci s’occupaient de domaines variées, agriculture, construction, éducation, armée, des sortes de ministres qui proposaient leurs idées, comme la construction de villes souterraines, qui fut refusé, la construction de droïdes pour les installations agricoles de la planète (car oui il y en a), qui fut mise en attente. Les idées s’enchainèrent ainsi pendant quelques jours qui furent assez éprouvantes ! Pythar avait réussi à être crevé sans actions physiques, le vrai défi de ces réunions, de ces déplacements et autres n’était pas de réfléchir à une bonne solution, mais plutôt à tenir les fins de journées, c’était souvent dur, mais heureusement le guerrier aux épaulettes bicolores ne s’était pas endormi une seule fois !

Une autre partie de ces semaines fut consacrées à des déplacement sur l’ensemble de la planète, rendez-vous d’inauguration à droite, discours à gauche, Pythar bougeait un peu partout et découvrait même des endroits qu’il ne connaissait même pas, ainsi le sayens inaugura trois nouvelles écoles ainsi qu’une salle d’entrainement High-Tech et le Chalet, en effet, le Roi voulait un chalet ou il pourrait passer des vacances et faire des choses une fois au chalet, ainsi, ce sera possible.

La dernière partie de ces semaines, et même mois fut consacrée à la discussion sur les lois, notamment sociales qui étaient le sujet phare depuis le changement de pouvoir et par conséquent le changement de bord politique, passant d’un système autoritaire à un système plutôt parlementaire Dyarchique. Pythar du donc examiner les sujets de lois, notamment le temps à l’école publiques, avant les écoles de Vegeta 2 étaient privées, puis il n’y en avait qu’une, l’école royale, maintenant il y avait environ 10 écoles sur la planète, ce n’est pas tant, mais cela reste un projet qui se développe, mais la lois portait aujourd’hui sur les classes dans ces écoles, pour le moment c’est un peu chaotique, les différents niveaux scolaires se mélangeait et certains n’allaient pas assez vite dans le programme quand d’autres de la même classe le finissaient trop rapidement. Pythar décidera alors de mettre en place des sections de classes et de spécialiser les écoles en niveaux, un peu comme sur Terre, bien qu’il suive juste de la logique. Ainsi il y aura 3 types d’école, la petite école, la grande école, et les collèges, sans compter les écoles d’officiers militaire et centres de formations.

Ainsi les petites écoles seront en 3 ans pour les 3-6 ans, les grandes écoles en 4 ans pour les 6-10 ans, puis le collège pour les 10-14 ans, ainsi après 14 ans, les jeunes sont libres d’arrêter l’école, sinon, ils pourront aller dans un centre de formation en 3 ans, ou simplement une école d’officier avec des niveaux d’études variables.

Pythar avait donc décider cela avec une équipe pédagogique de « sayens », donc le niveau d’étude maximal n’est pas aussi élevé que sur Terre (23 grand max sur Vegeta 2 si l’enfant à fait une formation et 5 ans d’école d’officier). Cependant c’est une avancée majeure, la jeunesse sera forcément éduquée par ces lois qui rend les écoles obligatoires et gratuites, cette loi sera appelée la loi TGV en l’honneur de Jules TGV qui aura assister à ces réunions.

Le temps passera ainsi, environ 6 mois de travail, ou il croisera brièvement Yuno, ou il s’entrainera légèrement, ou il deviendra plus expérimenté dans le domaine, évidement à force de répétition, les discours du sayens devinrent plus forts et direct, il gagnait en éloquence. En 6 mois, il n’avait plus rien à faire d’important sur la planète des sayens qu’est Vegeta 2, alors Pythar décidera de passer du temps avait sa famille, et de revoir ces enfants qu’il avait peu vu pendant ces 6 mois, il voulait voir comment ils étaient maintenant, et aussi passer voir sa femme.

Le Roi se rendit alors dans le château, dans l’aile résidentielle ou séjournait la femme de sa vie, et ses chers enfants, il traversa plusieurs couloirs, il se faisait saluer par les gardes sur le chemin, leur renvoyant leur salut, il arrivera rapidement dans ce fameux quartier assez grand et sympathique au couleur rougeoyante ou vivait Yuno, Darius et Akari. Il poussera donc la porte, et vit dans le séjour ces deux enfants, ils étaient dans une sorte de parc pour les bambins, ou ils avaient de la place pour se déplacer et faire n’importe quoi, ici le parc faisait environ 2 mètres de long sur 2 mètres de large pour les deux jeunes enfants, ils avaient de la place et quelques jouets, lorsque papa arriva, les deux enfants levèrent les bras en poussant des cri marrants de joie, c’était très mignon et Pythar se senti tout de suite bien de voir que ces petites bouilles de n’oublieraient pas ! Il viendra donc vers eux pour les soulever, le premier c’était Darius, il avait bien grossi, il portait des cheveux qui ressemblaient beaucoup à ceux de son père, dressés avait une ou deux petites mèches, le petit monstre était tout content de voir son père et souriait en rigolant et en agitant les bras, il attrapera ainsi le nez de Pythar pour tenter de lui voler, quel guerrier !
Ce saillant légendaire vole le nez de son adversaire pour le vaincre, comment l’arrêter !
S’exclama le Roi en agitant son fils qui semblait apprécier le vol offert par les bras de son père.

Pythar reposera Darius pour prendre son deuxième fils, Akari, lui avait les cheveux roses, ça le rendait vachement visible, et assez original pour un sayen, enfin, un demi-sayens, ils n’étaient pas pur-sang, mais ils avaient le sang de Pythar, donc c’était du sang pas trop mal non plus, du moins c’était ce que pensait le guerrier au bouc. Le petit Akari était aussi très heureux et attendait visiblement aussi son tour vu qu’il agitait les bras pour se faire porter plus vite, il fit à peu près le même cinéma, il voulait jouer, il rigolait, il disait des trucs comme « blbllbbl » ou « blagaprout », ce permettait de savoir que son fils au cheveux rose serait sans doute un grand parleur, ce sera super, de toute façon tout était super chez ces enfants, aucun défaut de santé, une force titanesques, et en plus ils ont l’air cool, le guerrier au bouc était aux anges avec sa descendance.

Maintenant le fils de Thalès voulait aller voir sa femme, celle qu’il aime plus que tout au monde, pour prendre de ces nouvelles, passer du temps avec elle, il se rendra donc une salle à coté, c’était la cuisine ? Elle se préparait peut-être à manger, qui sait, en tout cas le sayen viendra à elle pour l’embrasser sans un mot, il voulait revoir son amour depuis trop longtemps, le baiser était très communicatif, il attendait ce moment depuis 6 mois en fait. Avec avoir embrasser sa femme, il l’enlaça, il était heureux de la voir toujours aussi belle qu’avant l’accouchement, qu’elle était aussi souriante avec lui.

"Ma chérie tu m’a tellement manqué, je suis heureux de te revoir ! J’ai vu Darius et Akari, ils grandissent vite, ils ont fait quoi de beau ? et toi, comment vas-tu ?"

Pythar voulait savoir s’il on fait quelque chose en particulier pendant les 6 mois, qui sait, ils avaient peut-être dit « Alliance maléfique » ou bien ils avaient peut-être signé leur premier décret. Le guerrier continuera ses interrogations, il parlait rapidement tout exciter de revoir sa femme.

"J’étais bien occupé pendant ces 6 mois, mais maintenant je devrais être tranquille un bon moment, je pourrais passer du temps avec les enfants. Donc si tu veux prévoir une balade dans un parc, une sortie quelquonque ou quoi que ce soit, je suis dispo !"

Le guerrier au bouc esquissait un grand sourire, il était heureux quand il savait que ces proches allaient bien, il attendra une réponse de Yuno avant de continuer la discussion, le guerrier avait prévu de rester quelques jours, mais sa pouvait aussi s’allonger, tout dépendait du temps d’entrainement de Sharotto.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockMar 21 Fév 2017 - 16:04
Cela faisait un petit moment que la yandere s'était installé dans le château de Végéta 2 - qui était maintenant sa demeure et celle de ses enfants. Cette dernière s'était faite escorté par des gardes royaux, et avait été très bien reçus dans les lieux et en dehors. Yuno faisait de toute façon en sorte que tout le monde l'apprécie: d'une part pour la réputation de Pythar en général, mais aussi parce que si on la prenait pour une gentille bécasse, on ne la soupçonnerait pas d'être à l'origine de tueries, meurtres, empoisonnements, ou d'autres de ces vicieux processus. Ce qui était un avantage considérable, que de paraître innocente au regard des autres. Yuno savait jouer " le jeu " à la perfection pour toujours être la dernière que l'on désignerait coupable, elle avait su apprendre à le faire pour se sortir de situations délicates dans son passé. Cette dernière jouait donc aux plus fines en démontrant une jeune femme enjouée, reconnaissante d'être accueilli par les sayens et adoratrice de son mari - ce qui ça, en soit, était plus que vrai - aimante envers tout le monde et particulièrement sa famille. La plupart des gens la trouvait trop niaise et mignonne pour être une guerrière de haut niveau, mais elle allait les faire taire à un moment donner à ce sujet en leur démontrant ses aptitudes. Peut-être que ses capacités n'étaient pas les plus impressionnantes au monde, mais elle savait se débrouiller et s'était entraîné un minimum dans la salle de l'esprit et du temps. L'écolière comptait bien montrer au peuple de Pythar qu'en plus d'être une femme parfaite pour leur Roi, elle valait aussi bien que sa garde rapprochée - voir même plus ! - en combat.

Pour l'heure, tout se jouait surtout sur le relationnel. Yuno avait des servantes pour l'aider à faire ses tâches quotidiennes concernant les enfants notamment. Ces servantes s'occupaient également de faire à manger tout le temps - sauf si la yandere avait bien entendu envie de le faire. Elles étaient très utile et pour le coup, l'écolière les remerciaient toujours comme elle le devait. Les rumeurs disaient déjà que Yuno était une Reine juste et aimable qui sait comment remercier ceux qui la servent loyalement, ce qui était en effet le cas. Le double jeu joué par la yandere était très utile dans ce genre de situation et, d'ailleurs ces moments qu'elle vivait ici et maintenant, elle en avait rêvé durant toute sa longue vie tortueuse. Yuno avait enfin tout ce qu'elle voulait et vivait dans un bonheur qui atteignait les sommets les plus hauts: elle ne pouvait pas être plus heureuse. Ici se trouvait l'aboutissement de sa vie: élever sa petite famille et être souveraine aux côtés de son conjoint. Quoi de mieux ? à quel autre vie pouvait-on aspirer qui fasse plus rêver que ça ? Elle avait tout: les servantes, les gardes, des documentations et des livres, des contacts, des écoles et des structures de plus en plus innovante pour une planète de "singes"... ils avaient heureusement évolué, et là c'était surtout grâce à Pythar qui faisait avancer les choses.

La yandere savait que son petit-ami était revenu dans le coin, évidemment, mais il était vraiment très occupé. C'était normal à cause de ses responsabilités. Yuno était patiente. Très patiente. Son histoire le prouve ! Alors la jeune femme se contentait de garder le même train de vie que d'habitude, assurant des journées au top pour ses enfants, s'occupant déjà de savoir où ils allaient étudier, ce qu'ils pourraient éventuellement faire en dehors de l'école, et elle s'entraînait déjà avec des potentiels futurs maîtres d'armes pour savoir lequel choisir - il fallait non seulement le plus adroit, le plus intellectuel, mais aussi le plus fort et celui qui sait se diversifier au maximum afin de répondre aux attentes des gamins. Yuno faisait les choses avec intelligence et il valait mieux: juste dire "voilà je choisi lui ou lui " sans s'être renseigné et avoir tester leurs capacités au préalable, c'était juste poser ça là pour dire "voilà, c'est fait". La yandere voulait vraiment s'attarder sur ce genre de choses, elle voulait que ses enfants puissent recevoir les leçons qu'ils méritaient, c'est à dire les meilleurs. Pour cela, il fallait ainsi trouver les meilleurs professeurs dans les disciplines les plus importantes.. c'est ce pourquoi également la yandere avait fait dépêcher des gardes sayens pour trouver la fameuse Queen Nemor, qui était très populaire - d'autant plus récemment car elle était venue s'installer sur Dösatz, y avait construit une maison immense entièrement écologique avec une base scientifique sous-marine, et parce qu'elle avait signé un contrat avec Stinger Industry. Les gardes n'auraient donc pas de mal à aller prendre contact avec elle pour lui demander gracieusement son aide pour la cause des enfants royaux du peuple sayen. Cette dernière allait donc très certainement accepter de leur donner des cours à distances via ses machines et les appareils modernes actuel, ce qui enlèverait un gros poids de savoir où trouver la meilleure éducation dans certaines matières pour ses enfants, à la yandere.

Après un peu plus de six mois à savoir Pythar dans le coin - sans le voir, trop de boulot, pas assez de temps pour lui - Yuno quant à elle avait continuer à peaufiner ses relations ici. Elle était devenue une bonne copine de bien des gens du peuple et aussi des gens du château. Elle leur apportait des tartes aux fruits, spécialité en principe des terriens la pâtisserie, des choses qu'ils ne savaient pas faire ici, chez les sayens. Ici, ils mangeaient plutôt des choses brutes, pas très cuisiné au final. Alors la yandere s'amusait à leur faire des gâteaux ou bien, une fois, elle avait même apprit à ses cuisinières à faire un très bon cochon de lait et avait organisé un banquet pour tous les habitants. Du coup, tous avaient pu en profiter, et maintenant ses servantes savaient faire cela. Savoir faire de la bonne bouffe aidait énormément à se rapprocher des sayens qui tendaient trois fois plus l'oreille en dégustant un bon plat... ce qui lui valait donc de s'être fait, en six mois, énormément d'amis et de contacts ici. Séduire un peuple par de la nourriture... rien de plus ridiculement facile, surtout quand on en connait des bases et qu'eux ne sont pas très doués pour créer des plats qui paraissent simple sur Terre, et ici extraordinaires. Alors voilà, ce n'était pas si sorcier que cela, c'était même aisé pour la terrienne qui du coup se mettait les sayens dans la poche grâce à son savoir faire en cuisine.

Les enfants quant à eux se portaient bien, ils avaient des journées très encadré par Yuno qui avait fait des plannings, et en avait déjà prévu pour quand ils seraient plus âgé. Ses servantes les appliquaient à la lettre, et la yandere passait énormément de temps avec les servantes et ses enfants. Être très présente maintenant comme par la suite serait un avantage considérable pour que ses gamins aient de la reconnaissance envers elle , accentuant le fait qu'ils n'auraient pas envie de se rebeller contre Yuno en étant plus grand. Cela serait utile s'ils voulaient désobéir à leur père par exemple, car Yuno se rangerait du côté de Pythar, et cela obligerait en quelque sorte ses enfants à ne pas trahir leur mère au moins. Bref, entre temps son conjoint avait enfin réussir à se détacher un peu de toutes ses obligations et il était venu voir ses enfants qui avaient effectivement bien pousser depuis le temps. Yuno était en train justement de préparer de nouvelles choses à cuisiner dans la pièce à côté de celle où jouaient ses enfants. Elle sortit le nez de sa cuisine deux secondes pour voir, dans la petite ouverture de la porte, son concubin prendre ses enfants dans ses bras en jouant avec eux. C'était une scène émouvante et très sympathique à voir pour la jeune mère, d'autant plus que cela annonçait que Pythar avait un peu de temps pour elle et les bambins. Cette dernière retourna aux fourneaux en souriant, et c'est ainsi que son amoureux la rejoignit. Ils s'échangèrent un baiser transportant leurs sentiments respectifs l'un envers l'autre, puis s'enlacèrent.

- Tu m'as tellement manqué aussi mon Pythaaaarr ! Répondit-elle tout de suite en se lovant dans ses bras. Ici tout va bien, les enfants ont des journées bien pleine et structuré, ne t'en fais pas j'y veille personnellement ! Autrement je m'occupe des gens de ton peuple en leur faisant la cuisine. Je m'entraîne beaucoup comme tu peux le voir, hihi. J'espère que pour toi aussi tout se passe bien dans tes affaires !

Cette dernière fit appeler une servante pour qu'elle prenne le relais dans la recette que Yuno faisait, ça ferait un bon entraînement à cette femme. La yandere comptait leur apprendre quelques recettes de toute façon, parce que la cuisine sayen était trop basique, comme je le disais.

- Ahw trop cool ! ça serait super de se faire quelques petits trucs ensemble et avec les enfants ! Et puis c'est facile avec les servantes qui font du bon boulot, j'ai confiance, alors elles pourront même garder les petits si on veut sortir rien que toi et moi hihi ! <3

Cette dernière s'extasiait déjà d'avance. Elle alla prévenir les autres servantes et leur donna des ordres précis pour qu'elles puissent s'occuper de tout si Yuno venait à s'absenter avec Pythar... ce qui allait être immédiatement le cas.

- Allons-y tout de suite, si t'es pas trop fatigué mon chéri ? ! Je sais déjà où on peut aller, c'est un endroit vraiment drôle pour une planète de sayen d'ailleurs !! Viens !

Elle lui prit la main en riant comme une jeune adolescente prise d'une joie explosive. Cette dernière emmena Pythar hors du château et ils s'envolèrent ensemble vers...

Un parc d'attraction.

Eh ouais bitches, les nouvelles lois, les nouvelles structures construites... eh ben voilà, y'avait aussi un parc d'attraction appelé " Les tréfonds de Majin Végéta " qui avait ouvert. Il y avait déjà un bon tas de manège et de la foule ! D'ailleurs cela avait déjà commencé à rameuter un peu de touristes. Yuno se mit à courir un peu partout dans le parc d'attraction tellement cela l'amusait d'avance, elle adorait ce genre d'endroit ! Cette dernière s'arrêta deux secondes devant un panneau géant avec une image illuminée et un sayen en tablier représenter dessus... il était certainement source de fantasmes pour les hommes - bon et des femmes quand même ! - car beaucoup de gens bavaient devant le panneau publicitaire.

Spoiler:
 

Cette dernière abandonna deux minutes Pythar, pour revenir avec un grand sourire aux lèvres devant lui, lui tendant une glace goût oréo-vanille (owi).

- Toute bonne escapade dans un parc d'attraction devrait commencer par une glace, hihihi ! <3

La progéniture royale [Solo] 7a7a8810
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16248
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockMar 21 Fév 2017 - 21:33



Pythar était de retour au bercail, il était si heureux de pouvoir revenir rapidement auprès de sa famille, le travail et les entrainements n’étaient pas toujours si facile, garder un peu de temps pour soit était difficile, plus difficile qu’il le pensait. Quand il était plus jeune, le jeune guerrier n’avait pas de responsabilités, c’était un guerrier insouciant qui obéissait à l’époque à Vegeta, son prince, avec qui il aura conquis des planètes, et même détruite une, des moments assez sombres de la vie du sayen qui subissait la mauvaise influence de la famille royale déchue. Cependant, au fur et à mesure du temps, le guerrier de l’espace avait gagné en responsabilités et maintenant il était un Roi, un membre d’une alliance, un des plus puissants guerriers de l’univers, mais par-dessus tout un père de Famille, le sayen était bien heureux, et il ne laissera personne gâché son bonheur, car au fur et à mesure qu’il accumulait des responsabilités et des pouvoirs, il accumulait aussi des risques, et ça, il ne fallait pas l’oublier.

En tout cas, le Roi ne se priva pas de jouer un peu avec ces fils, ils étaient jeunes mais grandissaient vite, il était heureux de les voir en bonne santé, c’était eux qui porteraient l’héritage de Pythar, ils possédaient déjà une puissance colossale, espérons que ce ne soit pas que cela et qu’ils soient cultivés et intelligents, mais pour cette partie, il sait bien qu’avec le sang de Yuno dans leurs veines, et l’enseignements qu’ils auront, qu’ils seront aptes à être les meilleurs.

Le sayen au bouc était aussi très heureux de retrouver Yuno, c’était tout de même la personne qu’il aimait par-dessous tout et une de ces nouvelles raisons de vivre, elle était au fourneau, toujours occupée, le guerrier aux épaulettes bicolores était directement allé la voir pour lui communiquer sa joie dans en l’embrassant, il senti lui aussi tout l’amour qu’avait sa femme envers lui, il lui demandera rapidement comment elle allait, et comme Pythar s’y attendait elle répondit que tout allait bien, que les enfants grandissaient bien et qu’elle faisait de la nourriture, elle disait aussi qu’elle s’entrainait, c’était bonnes nouvelles sur bonnes nouvelles ! Le guerrier était content de voir qu’elle était si active et quelle menait une vie ou elle était heureuse. Il savait de plus qu’elle avait obtenu une bonne réputation parmi les siens, elle est gentille et souriante avec tout le monde, une bonne cuisinière également ! Pythar verra ensuite Yuno foncer telle une fusée vers les servantes, leur donnant l’indication de continuer la cuisine sans elle, ainsi la femme de Pythar était libérée et ils pourraient faire des choses ensemble.

Le sayen avait donc annoncé à Yuno qu’ils pourraient faire des sorties et qu’il serait un peu présent pour les enfants, elle fut très heureuse et déploya une énergie colossale ! Jamais Pythar n’avait vu ça, elle augmenta sa vitesse et en quelques secondes seulement elle fut prête à aller au parc, mais avait dit au revoir au enfants, préparés les ordres des servantes, et était déjà prête à sortir, incroyable, quelle puissance ! Elle annonça en prenant la main de Pythar qu’ils allaient partir tout de suite dans un endroit amusant et original, donc déjà ça ne devait pas avoir rapport avec la nourriture ou le combat, qu’est-ce que cela pourrait être ? En tout cas le guerrier ne voulait pas résister à sa femme chérie, et de toute manière il n’aurait pas pu car elle déployait une force supérieure à celle de Beerus, sans doute le pouvoir de l’amour.

"Un endroit drôle ? Génial ! "


Yuno tira le bras du sayen qui fut emporté dans les couloirs puis dans les airs.

"Okey okey je viens !"


Quelques instants plus tard, les deux amoureux arrivèrent dans un parc d’attraction, quoi ? Ils y en avaient sur Vegeta 2 ? En s’approchant de la pancarte du Parc, le sayen pu voir deux choses, la première c’est le titre du parc qui était assez particulier « Les tréfonds de Majin Végéta » , quel nom gay.. il n’y avait pas d’autres mots, il fallait essayer de le changer tôt ou tard, mais par contre le panneau à l’entrée du parc était impressionnant ! C’était Radditz ! Depuis qu’il avait laissé Pythar seul dans la salle de l’esprit et du temps, ce couard était donc devenu acteur X, incroyable ! Les plans de Pythar et Sharotto offraient vraiment de nouvelles possibilités d’activités sur Vegeta 2.

"Hey mais c’est Radditz sur la pancarte, je vois qu’il préfère la photographie au combats finalement !"

Ouais... Photographie.


En tout cas le couple rentra dans le parc, il y avait pleins d’attraction et s’était sûr qu’ils pouvaient bien s’amuser, Yuno disparu d’ailleurs quelques instants, Pythar pu se rendre vers la première attraction, c’était une sorte de chapiteau, avec un bonhomme devant, c’était une sorte de contrôleur pour entrer dans l’attraction on dirait, il était assez grand et portait une armure bleue, il ressemblait au Général Motta. Le sayen voulait rentrer dans l’attraction voir ce que c’est, puis accosta donc le garde.

"Bonjour ! Je pe…
"


"Non."

Pythar prit un air perplexe, le personnage face à lui ressemblait comme deux gouttes d’eau à Motta, et même plus à Toma, il était même un véritable jumeau de Toma, sans doute son frère jumeau.

"Bien, alors je vais partir..."

"Non.  Entrez."

Pythar se retourna au paroles du sayen, puis le dévisagea, il était stupide ce gars ? finalement le guerrier de la Z team se placera devant l’entrée en attendant Yuno, ne parlant plus à ce drôle de personnage.

Quelques instants plus tard, Yuno revint avec des glaces, s’était ça la vraie bonne nouvelle, il y avait un peu à manger, en plus les glaces c’est délicieux bien que le guerrier en mange très peu. Il remercia d’un mouvement de tête sa Yandere qu’il aime tant et prit la glace avant de constater qu’elle était au parfum oréo-vanille, ce qui est réellement un très bon parfum.

"Merci mon amour ! Ça te tente de rentrer là-dedans ?"

Il montra le chapiteau, il était blanc, voilà. C’était la fameuse attraction que gardait le garde qui portait sans doute le nom de Tomha. Mais vu que Yuno serait forcément d’accord, ils rentrèrent, c’est du forcing mais de toute facon personne ne liera se poste, surtout pas Charlo, mince, Charlo ne lit pas, ferme cet onglet ! Bref, ils étaient en train de rentrer dans le chapiteau, et en fait ce chapiteau était une scène de spectacle ! incroyable, il était très grand aussi, donc il y avait des estrades et des tas de gens qui attendaient, c’est fou, Pythar n’y croyait pas, en tout cas ils rejoignirent les estrades et s’assirent ou il y avait de la place. Le spectacle commença alors, les lumières devinrent faiblardes, et une lumière blanche démarqua un personnage sur la scène, c’était une sorte de bonhomme déguisé en démon du froid, il portait des ailes d’ange.

Connaissez-vous la légende de l’incroyable Ange du froid ? Vous savez, ce démon du froid venu combattre le mal à travers l’univers ? Celui qui ressembla l’armée des opprimés ? Nous allons vous présenter la légende de Wulhut ! L’ange du Froid !

S’en suivit alors un hilarant spectacle comique d’environ 30 minutes, on un démon du froid essaie malgré son QI réduit de devenir maitre du monde, rassemblant les serviteurs comme il le pouvait, ce spectacle mettait aussi en scène le Roi Sharotto qui tuera Wulhut juste en lui toussant dessus, haha, il lui avait dit juste avant « tu me rend malade » Warf warf c’est marrant, en tout cas le spectacle était relativement drôle et tout le monde semblait avoir aimer.

Pythar sortira avec Yuno, tout content du spectacle, en sortant, le Tomha leur distribua des papiers, Pythar demanda alors à l’homme ce que c’était.

"C’est quoi ces papiers ?"


"Non."


Tomha leur donna leurs papiers, ils étaient tous blancs, bizarre, pourquoi distribuer des papiers blancs ? Bref, le sayen reprit sa marche en suivant Yuno.

"Ma chérie, c’était quoi ton moment préféré ? Moi s’était quand l’un des soldats de Wulhut est sorti de sa capsule pour s’entrainer dans l’espace mais qu’il avait oublié qu’il ne savait pas respirer... haha."


En effet cela ne devait pas être très glorieux de mourir de cette manière alors qu’on a des superpouvoirs. Pythar continuera de suivre Yuno en rajoutant.

"Mon ange, à toi de trouver la prochaine attraction !"

Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockSam 25 Fév 2017 - 16:49
Yuno était entrain de manger gaiement sa glace oréo-vanille, près de l'homme qu'elle aimait, père de ses enfants. C'était une magnifique journée de son avis, surtout qu'elle pouvait enfin partager du temps avec Pythar ! Il était certes très occupé, mais il avait enfin trouver un peu de temps à accorder à sa femme - et sa famille. Cette dernière avait donc tout de suite voulu passer du temps avec lui, et l'avait emmené dans ce parc d'attraction très... spécial, rien que le nom ça attire du monde ! Puis les photos de Raditz en mode sexy bitch ça attire aussi l'oeil, du coup le parc semblait bien marcher. D'ailleurs ils avaient pu assister à un spectacle sous un chapiteau en guise de première attraction. Juste avant qu'ils ne rentrent, un type bizarre ressemblant en effet à Motta et Toma gardait l'entrée.. enfin il était chelou, on se demandait ce qu'il faisait vraiment car il ne disait que "non" tout le temps. Yuno haussa les épaules en voyant les réactions de ce type, continuant de manger tranquillement sa glace en attendant l'avale de son conjoint pour rentrer dans le lieu. Ce Tohma était un bien mystérieux personnage ! Tant qu'il ne causait pas de réel tort au Roi, tout allait bien, la yandere restait de toute façon calme et toute gentille. Elle se le devait pour continuer de se mettre les sayens dans la poche. Ils croisèrent d'ailleurs un tas de sayens qui les connaissaient forcément tout les deux.

Bien entendu, Yuno acquiesçait à tous les désirs de Pythar, et du coup elle avait forcément dit "oui" de la tête en le suivant pour se rendre dans cette première attraction.. très spéciale. On avait vu une représentation très étrange d'un type avec des origines bizarres, mais c'était une comédie drôle et forcément tous ceux qui étaient venu voir le spectacle avaient bien ri. Yuno était en général assez stoïque au fond d'elle face à l'humour, mais elle faisait semblant d'agir comme les autres: elle était experte pour se fondre dans la masse et jouer son rôle de la gentille jeune fille insoupçonnable. Cette dernière se fichait de ce qu'ils faisaient au final: tout ce qui importait vraiment était d'être auprès de son Roi. Ce pourquoi, même lorsqu'ils sortirent et que le Tohma leur donna des papiers.. blancs, elle ne fit même pas gaffe et mis un vent à ce type, parce que son regard était rivé sur Pythar. Yuno l'agripait amoureusement en enroulant ses mains autours d'un des bras musclés de son concubin, les joues rosies et un air émervéillé sur le visage.

- J'ai bien aimé quand il a voulu draguer Raditz en croyant que c'était une femme. Il faut croire qu'il est très populaire ce type, Raditz !

Pauvre Raditz, il était tristement célèbre à ce moment-là, mais bon le coup de l'affiche où il est en tablier rattrape le coup tellement il est sexy.

C'était au tour de Yuno de trouver une attraction. Cette dernière regarda les environs avec ses grands yeux, puis dévança Pythar en courant et pointa du doigt leur prochaine "escapade".

La progéniture royale [Solo] 99f1

- Regarde ! ça a l'air d'être un manège à sensation, ça a l'air vraiment marrant ! Tu en dis quoi mon chéri ?

Elle se mit à sautiller de joie sur place et d'impatience, puis s'engouffra dans le manège une fois l'accord de Pythar obtenu.

Ce manège n'était rien d'autre que des montagnes russes mais "dans un manège en intérieur" un peu comme space mountain, en gros c'est pas à l'air libre. Ils montèrent dans les wagons de devant: les wagons étaient décorés de MV déguiser en magical girl, bizarre, ça rappel un certain match de final au tournoi... bref, lorsque le manège débuta, on pouvait dès lors observer les décorations très lumineuses - donc qui ressortaient bien - dans l'intérieur du manège qui était sinon, entièrement plonger dans le noir. Les décorations étaient des représentations de scène de la fistinière mais avec MV, genre vous voyez le reportage de la fistinière, quand ils montrent l'intérieur de la salle où ils se fistent la plupart du temps ? Y'a des jolies desseins ah ouais ? Eh bien ces fameux desseins sont les scènes illuminés dans le manège, où MV est le receveur - donc celui qui prend, si t'as pas compris haha ! ils passèrent dans les fameux tréfonds de MV avec leur wagon, on pouvait constater que c'était très sinueux, mais aussi très spacieux car il devait avoir l'habitude de "recevoir" ce coquinou.

Lorsqu'ils sortirent de là, Yuno riait encore de bon coeur - entre les décors et les sensations des looping, c'était l'effet garanti là. Cette dernière se mit à courir de nouveau vers une autre attraction et fit signe à Pythar de venir voir en ricanant.

La progéniture royale [Solo] Nvks

C'était un genre de "Love Tunel" mais avec des sensations fortes, c'est du nouveau, il fallait tester. Ils entrèrent dedans pour s'installer dans un cygne qui avait le corps du cygne mais la tête de MV, orné d'un serre-tête avec des coeurs dans sa chevelure virile.

Dans ce tunel de l'amour très spécial, se mêlait en fait le principe des attractions genre: " la bûche" avec des descentes donc dans l'eau. Ils avaient pu voir des magnifiques décorations d'amour, représentant aussi bien MV faisant la cour à Hidan, que Pythar et Yuno main dans la main avec leurs enfants ! Eh oui cela avait été récemment rajouter, ça ajoute un petit effet quand même romantique, même si le reste des illustrations sont drôles huhu.

Une fois dehors, Yuno prit la main de Pythar et l'emmena s'installer à une table libre. Elle ramena une boisson fraîche qu'elle avait commandé, avec deux pailles dans le même grand gobelet de boisson. Cette dernière offrit un beau sourire à l'élu de son coeur, s'installa en face de lui et commença à siroter sa boisson, visiblement très heureuse de passer des moments aussi "banal" avec son amoureux.

La progéniture royale [Solo] 46v2

- Pythar, on va se marier un jour ? Heiiiin ? Dit-elle en relevant sa tête vers lui, le regard emplit d'étoiles.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16248
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockSam 25 Fév 2017 - 18:28


Pythar était heureux de passer du temps avec la femme qu’il aimait, les deux amoureux sortaient tout juste de l’attraction gardée par le mystérieux Tomha, c’était au final un spectacle bien drôle sur un démon du froid qui cherchait à être le plus fort, et qui finalement devint seul et alcoolique à cause de son échec en demandant Radditz en mariage. En tout cas cela faisait plaisir au guerrier de rester un peu avec sa femme et de faire autre chose que du combat, il s’était beaucoup battu et cela lui faisait du bien de faire autre chose, il devait profiter de sa famille. Le Roi avait hâte de continuer à s’amuser dans ce parc pour le moins spécial.

A la sortie de la première attraction, Pythar ria un coup quand Yuno lui récita son passage favori, c’est vrai que la scène entre Radditz et Wulhut était très drôle, surtout quand il remarque « trop tard », sacré Wulhut, il mériterait son propre parc. Pythar voulait continuer à visiter le parc, espérant sur le coup que Yuno le voudrait aussi, mais heureusement et comme il s’y attendait, sa Yandere prit les devant et pointa du doigt la prochaine attraction, le sayen regardera rapidement et vit que c’était des montagnes russes « sensations profondément fortes » , ça devait être super ! Le fils de Thalès était content d’avoir un nouveau type d’attraction comme celle-là et prit donc un grand sourire à rejoindre sa femme qu’il aimait tant.

La progéniture royale [Solo] 1a5cac39f8

"Ça a l'air super ! J’arrive !"

Le Roi se dépêcha de rattraper son amour et ils entrèrent dans la fameuse attraction, le sayen prit place dans le manège qui était bien étrangement décoré avec un type ressemblant beaucoup à Majin Vegeta mais en héroïne de manga japonais pour petites filles, c’était assez drôle mais il fallait bien penser au fait que tout cela était sans doute une stratégie pour humilier Majin Vegeta, et qu’ainsi le peuple sayen ne le craindrait pas, ou sinon c’était un délire scénaristique de Claire, mais la première option était plus cohérente.

Le superbe manège commençait donc, il était dans un bâtiment tout le long, un peu comme un train fantôme, sauf qu’il n’y avait pas de fantômes, ni de trains, juste un wagon et MV, ce qui n’est pas particulièrement moins flippant, Pythar espérait ne pas se faire attaquer par MV d’ailleurs, il s’amusait bien, il espérait aussi que celui-ci ce soit réellement transformer en magical girl, mais tout cela était bien peu important, pour le moment le père d’Akari et Darius s’amusait avec sa femme. Le manège au départ coloré prit une allure plus sombre, alors qu’ils traversaient de beaux couloirs en wagon, le train descendit d’un coup, comme si c’était un piège, puis en réalité, ils tombèrent dans une sorte d’arrière salle sombre légèrement éclairée en rouge, ou on pouvait entendre des bruits étouffés au loin.

Le manège continua et le sayen pu voir d’horribles images, un MV en magical Girl souriant mécanique et recevait un véritable coup de poing dans les fesses, heureusement la représentation était visible, mais la jupe de MV couvrait le lieu de l’impact qui devait être fort douloureux, en tout cas ça ne l’empêchait pas de sourire ce bougre de MV, qui semblait vraiment prendre du plaisir à souffrir.

Mais un moment donné, ils arrivèrent dans un terrible endroit, très spacieux mais ressemblant beaucoup au colon de MV, on le reconnait parce qu’il est le seul à faire plus de 30 centimètres de large. En tout cas le guerrier ne comprenait pas trop l’attraction, ce final ne lui plaisait pas trop, il en savait plus sur le cul de MV, mais cela ne pouvait que le conforter sur le fait que ce Majin Vegeta est un monstre. Bien heureusement l’attraction fut sauvée par des looping, des accélérations, des twists, donc au final on se fait vite au thème quelque peu effrayant et ridicule de l’attraction qui était en fait la principale du parc.

En sortant de l’attraction, Yuno riait et était heureuse, Pythar se mit à sourire grandement aussi, non pas parce qu’il était content d’avoir fait ce manège, mais parce que le sourire de Yuno le rendait joyeux et terriblement heureux. La femme du Roi montra une nouvelle attraction avant de se précipiter vers elle, le jeune homme la suivit aussi vite qu’il pouvait, s’était étrange, il se sentait comme un enfant dans ce parc. Les deux amoureux prirent place dans une attraction ressemblant au truc classique des films à l’eau de rose avec un cygne et un passage sur l’eau dans un bâtiment coloré, sa plaisait moins au sayen, mais jamais il ne le dirait à sa femme, il était bien heureux avec elle, donc ils prirent place et aussi étonnant que sa puisse paraitre, le wagon flottant était une tête de MV ridicule, souriant bêtement et surtout très gaiment, MV semblait très important dans ce parc,  surtout dans le ridicule, en tout cas le manège commença, on peut rapidement voir MV le genou à terre devant un mystérieux homme, en dessous on voyait leur nom de gravé sur la plateforme « Majin Gay et Hidan le Bg » Intéressant, mais qui était cet homme, Hidan, peut être celui qui avait financé ce parc ?

"Je me demande si ce type est l’actionnaire principal du parc, il a l’air de bien aimer Majin Vegeta, ou l’inverse."


Il fallait bien sûr se rappeler que ce parc était humoristique et que Pythar et Yuno rigolait bien ! Ils purent voir d’autres couples, comme le Général Motta et un bouc volant, Wulhut qui faisait la cour à Radditz et même Pythar et Yuno qui se tenait la main, le guerrier était heureux de se voir lui-même, c’est comme passer à la TV !
"Trop bien c’est nous !"

Les deux amoureux sortirent ensuite de ce manège aussi, c’était assez drôle au final, et moins apeurant que le manège précédant dans les tréfonds de MV. Yuno prit la main du sayen à la sortie et l’emmena dans la zone de restauration, à une table vide pour lui emmener à boire rapidement, le guerrier était très content parce qu’il crevait de soif.

"Merci ma chérie !"

Pythar bu un petit peu dans la boisson, ils avaient une paille chacun et le guerrier pu constater que c’était de l’ice Tea, ce qui était très bien, le Roi sirota tranquillement puis Yuno vint lui demander si ils allaient se marier, une drôle de question, les sayens se mariaient peu entre eux, les relations étaient souvent distantes et courtes vu le caractères des guerriers, cependant maintenant, les sayens reçoivent de la culture et de la sciences, ils deviennent plus mature et moins orgueilleux, c’est donc une pratique qui devrait s’étendre de plus en plus sur la planète. En tout cas le sayen savait bien que Yuno serait l’amour de sa vie, et qu’il serait donc logique qu’il se marie avec elle, afin de scellé leur amour pour toujours, le sayen prit donc une petite hésitation le temps de réfléchir à sa phrase puis répondit en souriant.

"Bien sûr qu’on se mariera mon amour ! Hahaha !"

Le guerrier ricana, c’était évident quelque part, et rien ne le rendrait plus heureux au fond que de montrer à Yuno qu’il l’aimait plus que tout au monde à travers cette union.

Après avoir bu leur verre, le sayen se lèvera en premier pour prendre les devants et emmener Yuno en lui tenant la main vers plusieurs endroits, déjà, ils se rendirent vers une petite boutique ou le Roi se procurera un appareil photo, ainsi qu’une petite figurine Radditz drôle qu’il donnera à Yuno, bien sûr sur cette figurine, il était en tablier, ensuite, avec l’appareil photo, le sayen ira immortaliser certains moments dans le parc comme quand ils allèrent voir les ballons et qu’ils prirent un ballon MV en magical Girl ou bien quand ils repassèrent devant le Tomha, plusieurs moments marrants, certaines photo étaient prises par des passants pour que Pythar Yuno y figurent en même temps parce que c’était un peu le but.

La journée passera ainsi, les deux amoureux firent une ou deux attractions avec quelques photos et s’amusèrent comme des fous, le sayen avait réussi à s’amuser plus qu’à un combat grâce à ce par cet à son amour incroyable envers sa femme, décidément en 5 ans il avait bien changé (bah ouais 2 ans de salle de l’esprit et du temps). Il était devenu très puissant, bien plus gentil et influent, une belle évolution, mais il avait surtout une femme et des enfants. Le Roi et sa Yandere quittèrent le parc au coucher du soleil tous les deux très contents, Pythar regardera sa femme dans les yeux avant de partir pour l’embrasser parce qu’ils ne l’avaient pas fait dans la journée au parc, et puis après une telle journée, c’était la moindre des choses ! Ainsi Pythar et Yuno rentrèrent au château, les servantes avaient fait du bon travail, les deux bambins étaient au lit, ils dormaient comme des anges, enfin, des anges incroyablement puissants, le sayen remercia les servantes qui gardaient l’appartement et elles prirent la direction de la sortie pour la soirée, rentrant chez elle un peu plus tôt.

Le Roi se demandait ce qu’il allait manger, puis se souvint que ce midi, les servantes finissaient un plat de Yuno, peut être que c’était quelque chose qu’ils pourraient manger ce soir. Le guerrier parvint donc dans la cuisine, ce lit étrange ou tout peut arriver, le papa cherchera dans le frigo le plat, rien, alors il regardera dans le deuxième frigo, pas grand-chose à manger, dans le troisième, pareil, idem pour le quatrième, pas de plat préparé, mais heureusement dans le cinquième frigo (oui les sayens ont très faim ils leurs faut beaucoup de frigo) il y avait le fameux plat qu’il voulait finir, c’était des Makis, des sushis, des trucs japonais quoi, et comme tous sayens, Pythar adorait tous ce qui était japonais, il prit donc le plat qui se mangeait froid et le posera sur une table tout fier de sa trouvaille.

"J’ai retrouvé le plat que tu avais laissé au servantes ce midi ma chérie, regarde un peu ça ! Tu leur a vraiment tous appris."


En effet, le plat était bien disposé et garnis, les servantes sayennes avait bien apprises grâce à Yuno ! Le sayen attendra alors sa femme, vu qu’il cherchait dans la cuisine à manger, elle avait peut-être disparue faire quelque chose, Pythar l’attendra donc, puis quand elle sera là, ils pourront manger, enfin, elle était peut-être là depuis le départ.

Le sayen mangera donc à sa faim puis attendra de voir ce que Yuno va faire, si elle veut dormir, prendre une douche. Etc… pour qu’il prenne lui aussi une décision sur ce qu’il veut faire.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockMer 1 Mar 2017 - 21:28
Pythar et Yuno avaient passé une journée tout à fait fabuleuse dans ce parc d'attraction en effet certainement sponsorisé par Hidan - et Warui. Quoi qu'il en soit, les attractions étaient plus originales les unes que les autres, on ne s'ennuyait pas à voir toutes les conneries amusantes qu'on trouvait ici. La yandere était assez insensible à tout, comme vous le savez, mais certains humours arrivaient parfois à l'atteindre, bien que le seul réellement capable de lui faire éprouver des choses était Pythar. Cette dernière avait beaucoup subit dans sa vie, il fallait préciser qu'entre son enfance et son adolescence à être emprisonner littéralement dans une cage, et ses années de servitude par la suite - sans que personne ne la considère jamais comme une humaine, juste comme une "chose" utile - cela n'avait pas aidé à faire de cette femme quelqu'un de "basique". Yuno était très spéciale, et les gens qui le sont ne le sont jamais par hasard. Les événements qu'ils ont vécu dans leur vie les forcent à devenir ce qu'ils sont, détruisent parfois le moindre de leur ressentis... et ils deviennent des choses incapable de comprendre les sentiments ou de considérer les autres comme des "êtres". C'était le cas de la jeune femme, puisque son monde entier ne tournait qu'autours de Pythar. Même ses enfants n'auraient pas autant d'importance que lui à ses yeux.
Son concubin lui affirma qu'ils se marieraient un jour, ce qui rendit Yuno toute excité à cette idée. Elle avait hâte de se vêtir d'une robe traditionnelle et raffinée juste pour être belle aux yeux de son futur mari ! Et de vivre la promesse, à jamais, d'un amour partagé entre les deux parties. Cette journée serait forcément exceptionnelle, et leurs enfants seront là. Yuno s'imaginait déjà la scène ! Cette dernière avait rêvasser en repensant à ce futur événement toute la journée ou presque: c'était son genre de beaucoup penser à des choses qui lui tiennent à coeur, que ça soit planifier d'assassiner des potentiels "indésirables" autant que de planifier de belles choses avec son Pythar chéri. Cette dernière restait cependant physiquement bien présente pour pouvoir pleinement profiter de ce qu'offrait le parc aux côtés de son amoureux. D'ailleurs ils avaient pu manger des bonbons et des barbe à papa sur le chemin pour rentrer au château, des petites choses qui rappelait à Yuno de bons souvenirs, puisqu'elle avait déjà été avec des Pythar dans d'autres univers dans des parcs d'attractions. Tout, absolument tout, lui rappelait toujours Pythar, étant donné tous les univers où elle l'avait connu et où ils avaient été à plusieurs endroits différent tout les deux.

Une fois rentré, ils s'assuraient que leurs enfants allaient bien et étaient couché. Yuno faisait maintenant confiance aux servantes, de toute façon personne ne leur ferait de mal ici. Entre Pythar qui imposait avec son statu de Roi au sein de son peuple, et Yuno qui était super mimi et gentille, personne n'avait envie de tenter quoi que ce soit pour faire du mal aux enfants. Surtout qu'il ne valait mieux pas, parce que peut-être que Yuno avait l'air d'une gentille femme pour leur Roi, mais elle était un assassin très discret... et qui sait dissimuler les preuves. Ainsi, il valait mieux en effet pour tout le monde qu'ils soient gentil avec ses enfants.

Les servantes avaient fini de préparer ce que Yuno leur avait apprit. Cette dernière était satisfaite de leur travail: c'était bon de pouvoir transmettre du savoir, surtout que tous les sayens vivant ici complimentaient toujours Yuno sur sa cuisine. Ils étaient forcément très heureux qu'elle apprenne cela aux cuisinières, qui leur préparait maintenant de meilleurs mets que leurs plats basiques.

- Je sais que les gens de ton peuple apprécient de manger, alors j'essaye de leur transmettre un maximum de mon savoir en cuisine ! Et puis je lis des livres à ce sujet pour moi-même m'améliorer et transmettre toujours d'avantage... du coup les gens m'aiment bien !

Cette dernière semblait heureuse de pouvoir contribuer au bien-être du peuple de Pythar. En réalité, tant que lui ça le rendait heureux, elle l'était. Cette dernière mangea à ses côtés le plat qui avait été fini de préparer par les servantes.

~

Cela faisait maintenant plusieurs longs mois que Pythar était resté ici. Les enfants avaient maintenant presque deux ans. Yuno s'était occupé à l'avance du programme pour quand ils grandiraient, du coup ils étaient constamment encadré par les meilleurs, selon les sélections qu'elle avait faite. On leur apprenait déjà à exprimer leur côté logique avec des exercices, et pas forcément simple. Il ne faut jamais considérer les gamins comme des idiots. Un rapport sur leur test était dressé tous les mois, et pour l'instant il apparaissait clairement que Darius serait plus grand guerrier qu'Akari. Cependant, Akari surpassait son frère en matière de logique, ce qui faisait un bon équilibre: chacun des enfants avait "sa" spécialité. De plus, même si Akari serait certainement plus faible que son frère, il était plus réfléchit, ce qui l'aiderait à se sortir de situations difficiles en usant de malice. Quant à Darius, il userait de sa force et de son savoir faire en combat pour sortir vainqueur des combats. Cela rassurait Yuno, leurs différences étaient des forces pour les deux et leur permettrait de vivre une vie de façon sereine. Ils étaient tout les deux exceptionnel à leur façon.

Pythar et Yuno quant à eux, avaient pu organiser différentes fêtes pour les habitants, afin d'être proche du peuple. Yuno apprenait toujours la cuisine aux servantes, et à chaque fête leur faisait goûter des nouveaux plats et des nouveaux desserts. La yandere avait tellement tout le monde dans la poche que la plupart des sayens voulaient pouvoir faire plus pour elle et sa famille, certains lui proposaient de l'aider au quotidien si nécessaire, d'autre de venir s'entraîner aux côtés de ses enfants, ou de leurs parents... bref, les sayens montraient leur reconnaissance lorsqu'on les nourrissaient bien ! Le couple avait aussi pu visiter en détail les villages et s'intéresser à tout le monde, écoutant le peuple pour améliorer les infrastructures de la planète, mais aussi l'école, la politique, les lois... chacun avait une parole et se sentait écouté puisque le couple venait en personne auprès des gens pour leur parler, pour savoir ce qu'ils pensent. Ils étaient tout les deux vu comme le véritable premier couple sayen dirigeant bienveillant, mais aussi représentant dignement leur peuple en étant des guerriers valeureux - chose que Yuno prouvait de son côté en suivant des entraînements auprès des soldats sayens depuis plusieurs mois.
Pythar
Pythar
MJ
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16248
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4670

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockJeu 2 Mar 2017 - 0:40


Après la journée au parc d’attraction qui fut une étonnante et amusant découverte, les deux amoureux avaient passés de bons moment ensemble, une bonne petite soirée en mangeant ensemble, border les enfants, le calin au lit, toutes ces bonnes choses de la vie de couple, mais aussi de parent, et oui, Pythar était un papa et il devait rester sérieux en permanence pour le bien de ces enfants. Plusieurs mois passèrent, Pythar restait sur Vegeta, mais cette fois avec sa famille, alternent parfois un peu avec son rôle de Roi, le guerrier au bouc s’occupait de l’éducation de ces enfants-là ou il le pouvait, en histoire, en combat, car dès 2 ans ils faisaient leurs premières séances de sport, enfin, ils couraient partout, sautaient sur des trucs, des machins de guerrier bambins quoi, mais des guerriers bambins de l’espace, la puissance des deux bouts de choux était immense, et même Akari qui était plus faible que son frère explosait la moyenne des sayens en étant à la naissance 7 fois plus fort qu’un autre bébé, ce qui était inconcevable, personne ne s’attendait à cela, c’était encore pire avec Darius qui était encore plus puissant de naissance, mais c’était aussi des gamins qui avaient un grand intellect, les tests pour enfants d’éveils étaient plutôt précis et définissaient bien les enfants de Pythar et Yuno comme des enfants intelligents avec de bonnes perceptions, ils étaient là encore au-dessus de la moyenne, mais Akari avait un avantage dans la réflexion logique, mais vu le niveaux ou ils sont, en puissance ou bien en intelligence, ils étaient incomparables aux autres enfants mais aussi, entre un super sayen de légende Roi et une humaine au pouvoirs divins d’une grand intelligence tactique, le petit Akari et le jeune Darius étaient littéralement avantagés.

Plusieurs autres mois passèrent, les deux jeunes enfants avaient pratiquement 2 ans, en fait, 1an et 10 mois, on pouvait donc voir que les deux jeunes enfants étaient assez joueurs entre eux, Ils avaient sans doute gagné l’instinct de blague très poussé du sayen, ou bien la bonne humeur de Yuno, de toute façon, ils étaient adorables. Le petit couple s’était aussi entrainé ensemble, le guerrier au bouc conservait une bonne santé physique avec sa femme, s’était important, ils pratiquaient régulièrement du sport, ils faisaient de la course, des entrainements de frappes, de la nage, divers moyens d’augmenter son endurance, Yuno était donc encore plus forte, et Pythar encore... plus en bonne santé. En tout cas le fils de Thalès ne voulait pas perdre le fils au sujet des entrainements, il se battait sans arrêt et s’il arrêtait de s’entretenir il serait rapidement rouillé et ne pourrait plus continuer ces combats, et avec le nombre de responsabilités qu’il avait, il n’avait pas trop le choix, mais obligé par des responsabilités ou non, c’est ce qu’il aurait fait, se battre pour son peuple, sa femme, ses amis, ses enfants, tant de choses auquel il tient et qu’il ne laissera pas tomber.

Le sayen s’occupera donc parfois aussi d’affaires royales pour continuer à améliorer la planète des sayen, même les deux, vu qu’il partageait les directions avec Sharotto, donc il valider des idées, pour en faire des lois, il rendait visite aux chefs des armées, sauf motta, qui était souvent en déplacement, il testait la nouvelle cuisine, Pythar faisait de nombreuses actions pour aider son peuple. Le sayen était fier de lui d’ailleurs, la fameuse école d’officier accueillait de plus en plus d’apprentis, avec les test d’admissions qui sont basés sur le mental et l’intelligence, et non plus seulement que sur la force de combat, les guerriers de l’espace qui serons grades serons performants, et c’est essentiel lors d’une guerre d’avoir des officiers et des sous-officiers de terrains dynamiques. D’ailleurs cela faisait penser au fils de Thalès qu’il aurait dû s’entrainer depuis des lustres avec Sharotto, depuis techniquement 2 ans, ce qui était plutôt loin, mais le second Roi des Sayens était souvent occupé, il s’occupait de nombreux recrutements et il augmentait la qualité de l’armée au moins aussi bien que Pythar, il faut savoir que si Pythar et même Yuno sont aimés du peuple, Sharotto, plus discret, n’est pas déprécié, ainsi personne dans le camp des sayens ne voudrait reprendre le pouvoir de sitôt, du moins, personne n’en verrait l’utilité, à part peut être le Roi Vegeta, mais il serait difficile d’imaginer que les sayens accepterons de nouveau cet idiot qui vivait dans son compte de fée brutal et ignoble. La réputation du couple sayen était due aussi par les idées ingénieuses de la Yandere, si Pythar était bon orateur, leader et stratège, Yuno était bonne conseillère, ingénieuse et astucieuse, elle avait eu l’idée de faire des fêtes, ainsi des jours ou les sayens n’avaient pas l’obligation de travail étaient instaurés, c’était des fêtes donc, mais lié à des événements, le 14 Mai, libération du peuple sayen, le 5 Octobre, libération du joug du Roi Vegeta ou plus culturellement, du 10 au 20 septembre, semaine du combat, le 24 décembre, célébration de la Wulhut et le mardi 13 janvier, fête de la nourriture.

Toutes ces festivités rendaient le peuple plus heureux, mais aussi plus patriotiques, ils aimaient leurs dirigeants, ils aimaient la situation de la planète, ils s’aimaient entre eux d’ailleurs, on peut dire que le discours de Pythar quelques jours après la libération n’était pas vain, lui et Sharotto avaient belle est bien améliorer le mode de vie « saillant ». Le fils de Thalès était aussi heureux de voir que Yuno était bien intégrée, ces compétences en cuisine et sa gentillesse alliée à sa force de combat la rende de toute façon plus qu’éligible au poste de Reine des sayens, bah ouais, c’est la seule et unique Reine, d’ailleurs, ça n’a jamais été officiel, Pythar devra l’annoncer à sa belle, car oui, le guerrier allait repartir un moment donné.

D’ailleurs Pythar allait partir justement un peu avant l’anniversaire de ces deux fils, il avait expliqué clairement qu’il ne pourrait pas rester tout le temps sur sa planète, il avait vu pendant presque un an ces enfants grandir, il allait maintenant pouvoir partir tranquille, en sachant qu’ils peuvent marcher, courir, sauter, qu’ils n’ont pas de problèmes de santé, et qu’ils sont aussi forts qu’intelligents. Le Roi se dirigea vers son amour qui devait être quelque part dans le séjour, il viendra par derrière elle pour placer ces mains sur son venter en lui faisant un bisou dans le cou avant de se présenter devant elle, il fallait bien dire qu’il n’arrêterait jamais d’aimer sa femme, Pythar était complétement lié à elle maintenant.

"Ma chérie, comme je t’ai dit je vais bientôt partir, je reviendrais dans quelques mois pour te voir toi et les enfants, je pense avoir fait de mon mieux et être rester quelques temps déjà. Mais pendant mon absence, occupe-toi bien des enfants, et de toi."


Pythar embrassa alors Yuno lentement et passionnément, avant de continuer.

"Je n’ai jamais pensé à te le dire, mais n’oublie pas que tu peux faire ce que tu veux ici, c’est chez toi, tu es la Reine de Vegeta 2, la mère de mes enfants et ma raison de vivre, ne n’oublie pas, garde toujours l’émetteur de la Z team, A bientôt mon amour !"

Le guerrier au bouc commença à partir, il avait déjà dit au revoir au enfants et il avait bien raison de l’avoir fait, ils étaient endormis maintenant, enfin pas étonnant de faire des siestes à leur âge. Le sayen quittera donc le château, en réalité, depuis qu’il était entré dans la salle de l’esprit et du temps, 3 ans s’étaient écoulés, 1 an dans la salle, et presque deux ans en dehors, donc le sayen avait vieilli, mais bon, il passe juste à 27 ans, ce n’est pas bien grave, il est toujours jeune ! Il faut bien se dire que les sayens vivent souvent un poil plus longtemps que les humains (Goku parait pas mieux pour un papi).

Pythar ne savait pas bien ce qu’il allait faire par contre, il pourrait aller voir Sharotto, cependant celui-ci semblait occupé, que pourrait-il faire ? Le jeune papa savait qu’il y avait souvent d’étonnants combattants sur Terre, il y avait rencontré Charlo ou Vegeta par exemple, mais aussi Doki, le sayen pensait bon de se rendre dans un monde où il pourrait être surpris et vivre de bonnes aventures ! Le fils de Thalès sourira tout seul en sentant une belle journée qui s’annonçait et se dirigea vers la base de lancement de la planète en volant à vitesse normale, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas quitté la planète plutôt rouge et il avait hâte de faire des choses plus intéressantes que les affaires royales, il faut bien savoir que Pythar ne s’était pas battu depuis un bail et s’était juste entrainé, il était donc d’attaque pour se battre, en espérant qu’il trouve un adversaire suffisamment puissant, car plus le temps avance et moins ils se font nombreux dans ce monde ou Pythar deviens simplement de plus en plus fort.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockSam 11 Mar 2017 - 19:28
Cela faisait un long moment que Pythar avait quitté les lieux. Yuno avait fait les choses quotidiennes pendant ce temps - enfin quotidienne, pour elle. Cette dernière aidait les cuisinières du château à découvrir de plus en plus de choses à ce niveau, et aussi elle s'entraînait avec l'armée sayen, continuant de prouver sa valeurs guerrière et sa bonne foi au peuple de son conjoint. Cette dernière ne semblait pas se fatiguer de répéter la même routine, au contraire. Elle avait tout son temps pour faire ce qu'elle désirait et pour s'occuper des enfants. Cette dernière avait fait en sorte d'aider à améliorer les écoles, et elle recevait également des hologrammes de Queen Nemor pour donner des cours par ce biais à ses enfants, déjà à son âge. Elle avait dit à la reine de Végéta qu'il ne valait mieux pas sous-estimer l'âge d'un enfant et qu'il était important de leur parler comme à des adultes même lorsqu'ils sont gamins. Il ne faut jamais prendre les enfants pour des abrutis. La yandere avait donc écouter les sages conseils de cette scientifique, qui semblait réussir à être partout en même temps car elle était en plein sur des travaux scientifiques plus ou moins compliqué. Elle trouvait un peu de temps pour enregistrer des cours dans plusieurs disciplines intellectuelles pour les enfants de Yuno, c'était ce qui était important aux yeux de la maman.

Cette dernière continuait d'être active en s'entraînant aussi avec un professeur qualifié, afin de ne pas perdre la main. Il avait déceler quelque chose de particulier en Yuno, mais il ne savait pas mettre de mot dessus. Il devait certainement sentir la particularité dans son aura lorsqu'elle se déployait: elle avait comme l'empreinte de quelque chose de divin, ce qui était très étrange pour une mortelle. Cette dernière faisait l'ignorante à ce sujet et se contentait de se concentrer sur ses enfants, veiller à leur bonne éducation, continuer de se mettre le peuple sayen dans la poche, et aussi de veiller à garder la forme. La jeune femme faisait parler d'elle aussi car cette dernière venait près du peuple leur apporter des gâteaux, discuter avec eux, leur proposer des tournoi de combats amicaux pour mesurer leurs forces et échanger à ce sujet. Elle savait mettre le doigt sur leurs centres d'intérêts et s'en servir comme un avantage. Yuno semblait exceller dans l'art de la tromperie, et surtout pour se mettre des gens dans la poche. Cela était bien utile en ce moment, pour être apprécier des sayens et qu'ils la jugent comme une reine digne de leur Roi !

D'ailleurs les enfants avaient maintenant quatre ans. Que le temps passe vite ! La yandere était tout à fait émerveillé chaque fois qu'elle voyait ses enfants apprendre de nouvelles choses. Ils étaient tout les deux très compétent quelque part: Darius serait certainement un très grand combattant ! Et Akari travaillerait certainement dans quelque chose comme le monde des affaires, ou serait probablement un scientifique... D'après les tests et les aptitudes que les deux petits garçons développaient, c'était certain. En plus, ils avaient tout les deux des caractères bien particulier, ce qui leur permettait au final de ne pas trop se chamailler: Akari était plus calme et Darius très "rentre-dedans". C'était marrant de voir les différences des deux frères, l'un avec sa petite tête rose, et l'autre avec sa tête aux cheveux noirs. Cela aussi était cocasse, et pourtant c'était la fierté de toute la vie de Yuno, en plus de son concubin.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockDim 12 Mar 2017 - 17:24
Elle se promenait avec ses enfants en les tenant par la main. Ils étaient encore assez petit pour qu'elle puisse faire ça, parce que bientôt ils refuseraient de tenir la main de leur maman ! Il fallait paraître fort devant les copains et les copines. Yuno profitait donc du jeune âge de ses enfants, qui maintenant avaient six ans. Cette dernière les emmenait régulièrement dans le parc d'attraction des tréfonds de MV qu'ils aimaient bien - sponsorisé par Hidan et Warui - mais aussi faire des activités autres, comme de l'escalade, des jeux en plein air avec d'autres enfants, des jeux de sociétés.. d'ailleurs Darius n'était pas fan des jeux de sociétés, surtout lorsqu'il fallait trop réfléchir. Akari par contre jouait aux échecs et démolissait facilement même les plus vieux des sayens grâce à sa grande faculté de logique. Darius lui, explosait aussi des gens plus vieux que lui déjà à son âge, mais en combat. Ils maîtrisaient tout les deux des domaines qui leur était propre et qui les rendaient exceptionnel dans un certain sens. La yandere faisait tout pour accompagner ses enfants au mieux dans ce qui leur plaisait, sans les forcer à faire des choses qu'ils n'aiment pas. Darius était plus intéresser par le côté combattant par exemple, alors il avait un tas de cours avec des professeurs lui apprenant différentes choses sur l'art du combat. Elle ne le forçait pas à suivre les cours de Queen Nemor sur la physique quantique par exemple, et donc à contrario d'Akari qui lui préférait cela à passer tout son temps à s'entraîner physiquement. Il préférait entraîner son mental.

La Reine organisait au moins deux fois par mois des banquets où elle faisait la cuisine avec ses servantes. Elle voulait rester "au top" pour les sayens et pour prouver à Pythar qu'elle saurait être une reine appréciée et à la hauteur de son nouveau "poste". Cette dernière échangeait beaucoup avec eux et ne se préoccupait que de leur bien être pour qu'ils puissent vivre sereinement sur Végéta 2, même avec l'absence de Pythar. Personne ne résistait aux petits plats de Yuno ! Les sayens sont plus attentif une fois le ventre plein, et ils ne cessaient d'être gentil avec leur Reine et ses enfants. Elle était très bien reçus maintenant ici, et vivait une vie très calme, sans problème important. C'était quelque chose de très paisible et qui mentalement faisait du bien à Yuno qui avait tant vécu dans sa vie.. cette dernière pouvait enfin prendre du temps pour elle et vivre sa vie rêvé, celle pour laquelle elle s'était battue toute sa vie. Maintenant que son rêve se réalisait, tout était bien plus doux. La yandere savourait tous les moments qu'elle passait ici, près de sa progéniture, même si Pythar lui manquait, elle avait réussi le but de sa vie et elle savait qu'elle n'était pas sans le revoir, après tout !

La yandere passait toujours des journées tranquilles. Cependant elle ne savait pas pourquoi, elle avait l'impression d'être observée tout le temps et n'arrivait pas à trouver d'où cela venait. Elle avait beau passer en mode "fufu" pour essayer de coincer celui ou celle qui faisait cela... il n'y avait au final jamais personne, comme si la personne disparaissait de cet univers chaque fois que Yuno était sur le point de la trouver et de révéler de qui il s'agissait. Cette dernière était inquiète à ce sujet et restait à l'affût, elle avait fait renforcer la sécurité au château et surtout dans la chambre de ses enfants au cas où. Elle ne savait pas à qui ou quoi elle avait affaire, et surtout ce qu'on lui voulait.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockLun 13 Mar 2017 - 16:42
Ils fêtaient aujourd'hui les deux anniversaires simultanés des petits. Déjà huit ans. Yuno souriait en regardant l'élégant gâteau d'anniversaire quel leur avait fait avec l'aide des servantes: il s'agissait d'une pièce montée qui représentait le château de Végéta mais d'après des dessins qu'ils avaient fait tout les deux. Il y avait des éléments de chacun de leurs dessins replacé ici, dans le contexte de ce château au regard enfantin et maintenant sous forme de gâteau. La jeune mère - d'apparence du moins - se souciait de donner tout ce qu'il fallait à ses enfants, et notamment de les gâter - sans leur faire oublier le sens des priorités et l'avenir qui les attendaient dans ce monde féroce. Cette dernière essayait d'allié tout ce qui pouvait y avoir de meilleur pour eux sur tous les plans, mais elle voulait qu'ils gardent bien en tête le fait qu'ils allaient devoir être confronté à des situations très dures dans l'avenir... parfois même des guerres, des gens qui viendront peut-être envahir leur planète. Elle leur apprit comment se faufiler discrètement, devenir invisible, se fondre dans la masse... pour leur assurée une survie plus accrue au moment venu, et également pour qu'ils puissent s'en aller en douce en cas de gros pépin. Cette dernière participait maintenant aux cours de combat de ses enfants avec eux, ils étaient grand, à huit ans. Il ne fallait plus du tout les considéré comme des bébés, d'ailleurs Yuno ne les avaient jamais considéré comme tel, tout simplement pour qu'ils se sentent déjà quelque part "comme des grands" depuis tout petit. Elle voulait favoriser le fait qu'ils devaient être pris au sérieux, leur jeune âge ne les empêchant pas de comprendre beaucoup de choses.

Akari faisait évidemment moins d'entraînement que Darius. D'avantage intellectuel que combattant, il semblait cependant possédé des aptitudes étonnantes dans l'art de la dissimulation.. et donc de l'assassinat, potentiellement. Il avait l'air doué pour pouvoir se rendre invisible d'un coup et se sortir délicatement des situations non avantageuses pour lui. Quant à Darius, il était un monstre de puissance qui fonçait un peu tête baissé, à l'image des sayens et certainement de Pythar quand il était jeune. Les deux garçons avaient beau être différent, chacun avait su trouver sa voie et leur mère les accompagnaient au mieux dans les démarches et les souhaits de ses enfants. Ils ne pouvaient pas lui reprocher de ne pas se plier en quatre pour satisfaire leurs envies ! Comme Yuno les poussaient une fois tout les deux mois à vivre des expériences en "réalité augmenté" - c'est à dire des simulations, dans une salle spéciale pour - pour les mettre dans des conditions de survies extrêmes et les laisser se débrouiller, ils n'étaient pas devenu des petits princes vicelards, capricieux, et détestable. Encore heureux, sinon Yuno leur aurait vite remis les idées en place. C'était certes une bonne mère, mais pas une mère avec si peu de jugeote qu'elle aurait laissé ses enfants devenir des petits imbéciles pareil.

Celle-ci se fichait pour l'heure de cette foutue présence persistante qui l'observait. Elle ne s'était toujours pas manifesté. Même si elle avait fait d'avantage sécurisé tout le château et surtout les chambres de ses enfants, elle n'arrivait jamais à mettre la main sur ce qui l'observait. Sur qui, ou quoi... elle ne savait rien de ce qui se déroulait sur ce côté-là. Même si elle restait à l'affût, elle ne pouvait pour l'instant rien faire puisque la présence restait comme lointaine, introuvable. La yandere préférait donc rester sur ses gardes et attendre que cette "chose" vienne à elle afin qu'elle puisse... très certainement la dézinguer.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockMar 14 Mar 2017 - 14:58
' C'est ton destin. Je suis l'Alpha de nous toutes '

Le couteau s'abattit sur sa victime plusieurs fois, avec une vélocité rare. Le sang qui se rependait sur le sols, recouvrant les murs et ses habits, son visage, n'était qu'un prétexte de plus pour agrandir son sourire. Son sourire malsain. Mais elle était contente parce qu'elle venait de se débarrasser d'une menace. Cette menace aurait pu être grandissante et très dérangeante à l'avenir, cela était donc avantageux de pouvoir s'en défaire dès maintenant. Heureusement que cette personne était venu jusqu'à elle plutôt que l'inverse, au final. Yuno n'avait pas le temps de rechercher quelqu'un en ce moment, et elle ne voulait pas s'éloigner de ses enfants jusqu'à ce qu'ils soient grands et en mesure de mener leur propre vie. Cette dernière était donc confiné au château avec ses gamins à les éduquer et à participer activement à la vie auprès du peuple également. Cette dernière savait se rendre utile et même indispensable pour être connu et reconnu comme étant quelqu'un de serviable et une Reine digne de ce nom auprès du peuple de Pythar. On parlait beaucoup d'elle depuis que Yuno était arrivée, en même temps elle était le parfait modèle de la"première dame" sachant séduire sur plusieurs aspects le peuple sayen. Entre la bouffe et ses efforts pour leur en faire connaitre d'avantage - de plats - et les apprendre aux servantes, son intérêt pour le peuple en les écoutant et discutant avec eux, son aide pour améliorer le système scolaire des enfants et les lois pour la politique... La yandere tentait de se rendre utile partout et d'apporter des réflexions sages que les sayens n'avaient pas forcément.

Cela était donc un avantage certain que cette maudite personne se soit directement amené ici. Elle savait comment elle l'avait trouvé: puisqu’elle était de plus en plus populaire, cette dernière était passé à la TV. En effet, des journalistes ça existe, et les plus assidu d'entre-eux cherchent toujours à choper LES informations du moment. Ils étaient donc venu dans le château royal pour avoir le droit à une interview avec plusieurs sayens hauts gradés, mais aussi la Reine en personne et ses enfants. Ils étaient passé sur une chaîne qui passe sur toutes les planètes. L'information est un métier important pour savoir ce qui se passe dans le reste du monde et, à l'heure actuelle, ça circule bien les nouvelles. L'innocente personne résidant dans ce monde ne devait pas se douter de toute la sombre histoire se cachant derrière Yuno pour avoir osé venir jusqu'ici la voir. Mais c'était compréhensible qu'elle ait eut envie de venir à sa rencontre. Tant mieux pour la yandere qui n'avait donc pas eu besoin de se déplacer d'elle-même au final: sa première proie évidente était venue se donner la mort sans le savoir en mettant les pieds ici, dans le royaume où régnait Yuno en compagnie de son concubin.

Deux ans s'étaient écoulé depuis les derniers événements relaté. L'autre avait mis du temps à se pointer, mais au moins elle l'avait fait. Ses enfants avaient déjà dix ans, du coup. Ces derniers passaient leurs journées auprès de leurs professeurs respectifs. Ils étaient loin de tout ça. Il allait d'ailleurs falloir nettoyer tout ça, mais ce n'était pas un problème pour quelqu'un de son acabit. Un trou noir apparu sous la scène, faisant disparaître la moindre trace du corps ou du sang qui avait été projeté par-ci par-là. La yandere avait même retiré ses vêtements pour les jeter dans le dit trou noir. Par la suite, à l'abris des regards, elle alla se doucher et enfiler des nouveaux vêtements... blanc. Aussi pure que son esprit.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockJeu 16 Mar 2017 - 1:36
Qui était donc cette fameuse personne qui était venu se donner la mort en venant à la rencontre de Yuno ? Vous plaisantez ? Il faut ré-expliquer toute l'histoire ? Vous savez que Yuno a débarqué ici depuis maintenant... un paquet de temps. Cette dernière est une timelady, alors elle peut voyager sous certaines conditions, d'univers en univers. Lorsqu'elle a débarqué ici, il y avait logiquement déjà un ennemi l'attendant dans ce monde.... elle-même. En effet, il devait certainement y avoir une autre Yuno habitant ici, n'ayant pas vécu la même vie que notre Yuno " à nous " cependant, puisque tout était très différent des autres univers où elle avait mi les pieds - et dans ces autres univers, beaucoup de similitudes s'étaient présenté, comparé à ici où tout était vraiment très différent. Même si c'était vraiment différent dans ce monde-là, Yuno n'écartait pas le fait qu'elle devait tuer son double ici. On ne sait jamais de quoi elle était capable, et elle ne la connaissait pas, ça se trouve elle était "pire" qu'elle-même, plus entraînée, plus redoutable... Yuno préférait jouer la carte de la méfiance et s'était déjà préparé mentalement à l'éliminer. Elle ne serait pas la première copie d'elle-même que celle-ci allait éliminer, cependant la yandere espérait que ça soit la dernière. Elle espérait réellement que ce monde-ci était " le bon ". Tout lui indiquait que c'était le cas pour l'instant, puisque cette dernière avait sa vie de rêve auprès de Pythar... enfin.

Alors cette autre Yuno avait débarqué en voyant justement Yuno à la TV. Voyant la ressemblance frappante avecc ette jeune femme, l'innocente Yuno de ce monde avait fait des recherches pour savoir si elle n'était pas une soeur caché, quelqu'un de sa famille... elle s'était cassé la santé pour faire des recherches des jours et des heures durant, pour essayer de trouver des informations sur cette ressemblance frappante. Pourtant, il n'y avait rien qui indiquait qu'elle était de sa famille. Cette dernière fini par se rendre sur internet et rechercher des informations sur les "sosies naturels" des gens. Il y en avait un paquet au final de gens qui se ressemblaient vraiment sans avoir de liens familiaux ! Cette dernière se disait que même si cette dame n'avait pas de lien familiaux avec elle.... elle lui ressemblait physiquement en tout point et puis... elles avaient le même prénom ! Trop de coïncidence pour que ça ne soit qu'un simple hasard. La jeune Yuno de ce monde semblait bien vivre, et c'était peut-être l'une des très rares Yuno ayant eut une enfance non-traumatisante et des parents qui ne la violentaient pas. Cette dernière allait à l'école comme n'importe qui et vivait paisiblement. C'était un fait très troublant que notre Yuno avait apprit en discutant avec cette autre Yuno qui avait fait le déplacement pour venir à sa rencontre.

En effet, la jeune Yuno avait décidé de faire un voyage spatial assez coûteux pour aller à la rencontre de la reine des sayens. Même si elle n'était vraisemblablement pas de sa famille, la rencontrer serait déjà incroyable.. et puis la jeune fille se disait qu'elles pourraient passer ensemble dans la presse et les médias, qu'un article pourrait être rédiger sur elle et qu'elle aussi deviendrait du coup très connue car elle serait le sosie officiel d'une Reine !
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockJeu 16 Mar 2017 - 15:21
Loin d'elle l'idée de croire une seconde que la Reine de Végéta 2 allait lui accorder une telle sentence. La Yuno que l'on voyait passer à la TV était une jolie jeune femme accomplie, souriante, adorable et ayant un certain intellect au vue de sa manière de voir les choses et de comment elle s'occupe de ses enfants - pas juste en leur projetant plein d'amour à la figure, mais en gérant avec beaucoup de recul leur scolarité, leur éducation choisissant les meilleurs professeurs adaptés à ce qu'ils souhaitent étudier. On la voyait comme une Reine aimable et n'hésitant pas à aider autrui, quelqu'un de proche de son peuple et étant prêt à leur prêter main forte quoi qu'il arrive, même s'il s'agit d'une guerre. On avait pu suivre un peu une journée "type" de Yuno, on l'avait vu faire les entraînements avec les soldats sayens, apprendre à ses servantes à cuisiner aussi bien que sur Terre, parler avec des subordonnés de son mari politique... elle semblait réellement s'intéresser à tout et faire des efforts pour se maintenir au courant de tout ce qui pouvait se passer sur cette planète. Le reportage qui avait été fait sur cette femme dévoilait une toute autre identité de ce qu'elle était réellement, et c'est bien pour cela que Yuno est une comédienne assez extraordinaire, capable de vous convaincre par cet air naturel dans sa façon d'être qu'elle n'a rien d'une tueuse, qu'elle est un insecte inoffensif..

Alors la Yuno de ce monde avait économisé de l'argent longtemps, en parallèle de ses études, afin d'avoir la chance un jour de venir voir son "sosie". Cette dernière attendait avec impatience ce grand jour qui allait donner un nouveau tournant à sa vie, bientôt les médias parleraient de ce phénomène de sosie très impressionnant et de cette coïncidence phénoménale que les deux femmes portent en plus le même prénom ! Elle s'imaginait déjà dans les magazines, posé pour des photographes avec la Reine... et devenir populaire. La Yuno de cet univers vivait seule en appartement, ses parents étaient décédé d'une manière banale pour des habitants de la Terre, mais pas moins tragique: lors d'une prise de pouvoir, ils avaient été des civils qui ont été tué. Cette dernière avait fait le deuil depuis le temps, et gardait constamment ses parents en tête: ils avaient été aimant et là pour elle tout du long de sa vie, et elle pensait qu'ils ne voudraient pas la voir dépressive à cause de leur mort, alors cette dernière donnait le meilleure qu'elle avait pour avoir une "bonne vie". On peut donc constater que dans ce monde, la Yuno d'ici a eut une vie plus "normale, banale" que notre cher Yuno à nous. Ce qui explique les grandes différences mentales entre les deux femmes.

Cette dernière avait donc débarqué sur Végéta 2 et s'était fait remarqué par des sayens qui lui posèrent évidemment milles questions. Celle-ci, trop timide et fiable, leur expliqua la vérité: elle avait vu la Reine à la TV et, constatant leurs deux immenses ressemblance, elle voulait apprendre à la connaître et lui demander gentiment, en gros, de prévenir les médias afin qu'elles passent dans la presse. Méfiant, les sayens la menèrent tout de même au château. Là-bas, la Reine l'attendait: elle avait reconnue sa propre aura. La Yuno d'ici, comparé à toutes celles qu'elle avait pu rencontré auparavant dans les autres mondes... n'avait cependant qu'une aura ridicule, elle n'était pas guerrière et n'avait même peut-être pas vraiment de pouvoirs. Une élimination facile... pensa t-elle en voyant arrivé son double devant les portes du château.
Yuno Gasai
Yuno Gasai
Autres Races
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 21/11/2016
Nombre de messages : 86

Techniques
Techniques illimitées : Sinister Strike / Blade Furry / Vanish
Techniques 3/combat : Cheap Shot / Tourments
Techniques 1/combat : Smoke Bomb

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] ClockVen 17 Mar 2017 - 12:00
L'innocente Yuno s'inclina devant son sosie. La Reine prit un air faussement très étonné et resta un moment sans bouger sur place - suffisamment longtemps figé pour que cela inquiète les gardes royaux qui s'approchèrent d'elle. Cette dernière leur fit signe que tout allait bien, puis se reprit - évidement faussement - en s'approchant de son invité. Les deux femmes discutèrent un long moment ensemble, alors que la souveraine des lieux lui faisait visiter sa demeure, la jeune Yuno très loin de s'imaginer le destin de ses doubles dans les autres univers jacassait sans cesse. Cela laissait du répit à la Reine pour imaginer déjà ce qu'elle allait lui faire subir: était-elle d'humeur à la torture ? Déjà c'était une question importante. De plus, il fallait qu'elle sache comment elle allait se débarrasser de cette gourdasse sans passer pour la méchante... alors bon, la torture ça serait peut-être de mise, mais elle n'était pas sûre d'après très envie, puisque cela démontrerait un certain côté sadique chez elle, et ça n'était pas bon pour " le business " - ou plutôt comment les gens ici la voyaient. Tant de questions qui la taraudaient.. pendant que l'autre Yuno lui racontait sa vie, vraiment très loin de s'imaginer que son "sosie" à ses côtés préparait mentalement la manière dont elle allait pouvoir la réduire au néant. Les deux femmes déambulaient dans les lieux, et bien vite tous les sayens furent au courant du fait que cette autre Yuno était un genre de sosie de leur Reine. La plupart, très méfiant, regardaient la nouvelle venu d'un air dur.

Visiblement cette autre elle-même avait eut un passé.. heureux. Cela fit s'envoler Yuno dans ses pensées quelques instants. Elle se remémora son enfance... elle se remémorait les châtiments infligés par ses parents, notamment sa mère... toute cette accumulation de souffrance jusqu'à son adolescence, jusqu'à ce qu'elle ne ressente absolument.... plus rien. Elle avait fini par la privée de tout ses sentiments. Sa propre mère l'avait rendu insensible à force de torture. Quel souvenir de son enfance était heureux ? Même ses anniversaires étaient glauques. Elle ne se rappelait que de pleurer, pleurer, pleurer, encore fondre en larmes... Yuno avait tant pleuré tout ce qu'elle savait, et maintenant en était-elle capable ? Non. Si Pythar venait à mourir, encore une fois... ce serait inévitable. Mais même la perte de ses enfants ne lui tireraient pas de vrai larmes.... elle n'arrivait même pas à être contrarier par cela parce que tous ses sentiments lui avaient été retiré, volé par une mère ingrate... La Reine était déstabilisé de savoir qu'il y avait eut au moins une Yuno qui n'avait pas vécu ce sort horrible... alors que sa propre enfance avait été brisé par ceux qui l'avaient conçus. Cela ne la rendait ni jalouse, ni en colère, juste... cela lui avait procurer un genre de frisson long et désagréable, quelque chose de gênant. La Reine resta cependant silencieuse à propos de son enfance, elle disait simplement qu'elle avait eut des parents avec qui elle s'était bien entendu, qu'elle avait été à l'école... Yuno était obligé de banaliser sa rencontre avec Pythar pour que personne ne puisse savoir la réalité de sa vie tortueuse , de ce qu'elle avait subit, et de ce qu'elle avait donné en retout de toute cette misérable existence d'esclave et de souffrance.

Peut-être que, quelque part, cela l'avait affecté. Puisque la Reine attrapa par le col l'autre Yuno et la plaqua contre un mur, sonnant l'alerte pour que les gardes viennent la chercher.

' Je ne crois pas un mot de ce que tu dis. Non seulement tu as la même aura que moi, mais en plus tu semble en savoir long sur ma vie... reportage ou non, je pense plutôt que tu es un genre d’alien capable de changer d'apparence et de t'approprier l'aura des personnes de ton choix. J'ai vu comment tu regardais mes enfants.. tu ne prendras pas ma place ! Arrêtez-la et jeter-là dans la cave, si ce monstre veut me défier alors je m'en occuperais moi-même. '

Les gardes avaient écouté. S'ils se méfiaient depuis le début, c'est bien à cause de son aura similaire à leur Reine - en plus de son apparence. C'était cependant facile de les différencier en ce moment puisqu'elles n'étaient pas du tout habiller de la même façon. Et c'était ainsi qu'avait fini cette pauvre Yuno de ce monde, tout d'abord enfermé dans la cave, puis...
Contenu sponsorisé

La progéniture royale [Solo] Empty
MessageSujet: Re: La progéniture royale [Solo]   La progéniture royale [Solo] Clock
 
La progéniture royale [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-