Le Deal du moment : -30%
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir ...
Voir le deal
56 €

Partagez
 

 Chaque désert cache une Terre promise. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockVen 30 Sep 2016 - 22:09
Chaque désert cache une Terre promise.
Chaque désert cache une Terre promise. [PV] 967641desertbyyobarted36y09p


Cinq ans avant le début de l'intrigue...

- Puisque c’est comme ça, j’y vais toute seule !

Je jetai un regard assassin à Ashetto qui s’était vautré dans un fauteuil et qui me fixait d’un œil amusé. Il croisa les bras sur son torse avant de me décocher un sourire narquois. Je pointai un doigt menaçant dans sa direction.

- On va voir, si je suis si assistée que ça… Si je suis incapable de me débrouiller moi-même… Si monsieur m’est si indispensable que ça…

Je tournai les talons et m’éloignai précipitamment, ne lui laissant pas le temps de répondre quoi que ce soit. Alors que je quittai le salon, j’entendis sa voix ironique résonner dans le vaisseau, pleine d’une malice et d’une tendresse qui me hérissaient plus qu’elles ne m’amadouaient.

- Ne t’attire pas d’ennui, quand même, Sinka ! Je veux avoir ma solde, moi !

Je grommelai quelques mots assez vulgaires dont je vous épargnerai la teneur, me dirigeant d’un pas décidé vers mes appartements afin de me changer.

J’enfilai une combinaison destinée à l’exploration de ce type de planète ; Callirrhoe baignait dans un climat aride. La grande majorité de sa surface était un immense désert stérile, un désert dépourvu d’oasis. C’était un espace riche en minerais rares et précieux et sur lequel se trouvaient des ruines, prestigieux témoignages d’ancestrales civilisations disparues depuis des millénaires. Ces vestiges attiraient parfois des pilleurs de tombe et des chasseurs de trésor, mais j’ignorais s’ils recélaient réellement de quelque richesse.

Au-delà de l’aspect culturel, ce qui suscitait l’intérêt des miens pour cette planète était tout autre. En effet, ces dernières années, une tache verte était apparue en plein milieu du désert. Nous en avions aisément déduit qu’il s’agissait du développement soudain d’une masse de végétation. Ce phénomène était aussi récent qu’inexplicable et j’avais donc été chargée d’y jeter un coup d’œil.

Je poussai un soupir tout en finissant d’ajuster la combinaison sur mon corps. Ashetto et moi faisions équipe depuis à peine cinq ans et nous passions le plus clair de notre temps à nous chamailler. Il faut dire que les Saiyajins et les Gakushas ayant des mentalités opposées, il y avait quelque chose de logique à ce que nous nous heurtions souvent. Nous tirions même, il faut le confesser, un certain plaisir de cette constante mésentente ; nous l'entretenions avec grand soin.

Je quittai mes appartements pour rejoindre le sas et y récupérer quelques instruments de mesure ainsi que du matériel basique de survie, notamment à boire, que je chargeai dans un sac à dos.  Je ne comptais pas vraiment relever des données toute seule, mais je ne voulais pas passer à côté d'une découverte importante. A vrai dire, je sortais surtout par fierté. L’orgueil pousse parfois à entreprendre des actes dont on ne se serait jamais imaginé pas capable.

Je m’élançai donc dans le désert, prenant la direction de la fameuse tache verte, qui devait se trouver à une petite dizaine de kilomètres de notre lieu d’atterrissage. La marche fut longue et pénible. Mes jambes, peu habituées à ce genre d’exercice, me firent prestement regretter d’avoir défié mon protecteur. Seule mon arrogance me permit de supporter pareille randonnée. J’étais déjà venue sur Callirrhoe autrefois et le paysage me parut conforme à mes souvenirs. C’était un désert à la fois sublime et terrible, de hauts plateaux rocheux délimités par des falaises abruptes, d’ocre et de lumière. Le sable y était plus orange que jaune et le ciel même paraissait constamment barbouillé de safran. Sur mon chemin je longeai un lac immobile dont l’eau miroitante, en apparence salvatrice, n’avait donné naissance à aucune végétation depuis des siècles. Elle était extrêmement salée.

Ce fut au terme de plusieurs heures de marche que je parvins enfin à destination. Là, le sable disparaissait progressivement sous les branchages verdoyants d’une flore improbable. Je m’y engageai. Je ne pus esquisser qu’une vingtaine de pas car je parvins sans tarder au bord d’une falaise. En face de moi, se dressait un escarpement semblable à celui au près duquel je me tenais. Des torrents d’eau pure cascadaient depuis les nombreuses cavités qui en perçaient le flanc, déversant leurs ondes cristallines le long de plantes aux feuilles si touffues qu’on ne distinguait plus les roches sur lesquelles elles avaient poussé. A mes pieds, s’étalait une faille vertigineuse, comme une cicatrice dans la morosité du désert. J’en eus le souffle coupé. Au fond du canyon, un cours d’eau s’écoulait, encerclé de verdure.

Je n’eus guère le temps de profiter du spectacle car je ressentis une présence derrière moi. Persuadée qu’il s’agissait d’Ashetto, je le raillai d’un ton sarcastique :

- Tu vois, c’est toi qui ne peux pas te passer de moi, en fait.


Dernière édition par Sinka le Sam 1 Oct 2016 - 11:16, édité 1 fois
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockVen 30 Sep 2016 - 23:21
*Bordel. C'est quoi ce vaisseau de merde."
Ce fut la dernière chose à laquelle je pus penser avant que ce vaisseau "emprunté" s'écrasa au sol. J'en étais sorti indemne ainsi que ma moto. Comment ? Simple. J'avais sauté sur ma moto hors de la navette, juste avant l'impact. Après quelques instants à grommeler, je me rendis compte que j'étais probablement coincé sur cette planète. Ne voulant pas céder au désespoir, je me mis à réfléchir et à essayer de me raisonner: il n'y avait peut-être des personnes qui pouvaient m'aider. De plus, je sentais que le dernier fragment de ma force se situer dans les parages. Enfin les parages pouvaient aussi bien désigner cette région, cette planète, voir même de ce système solaire.

Mais avant tout, il me fallait essayer de trouver un moyen pour partir d'ici. J'allais partir quand mon regard se porta sur l'horizon. Je ne pus réprimer un soupir: un désert à perte de vue. Ce n'est pas la chaleur qui allait poser problème. Non, c'est que, dans un désert, il n'y a pas grand monde. Néanmoins, je me dirigeai vers ma moto et, là, je remarquai qu'elle était rempli de feu infernal.
spoil:
 
Cela ne voulait dire qu'une chose: j'étais en forme démoniaque. Je décidais donc de reprendre une forme plus humaine: un squelette en feu dans une tenue de cuir n'inspirait pas vraiment confiance. Aussitôt, transformé en forme humaine, ma moto prit une apparence plus conventionnelle.

Bien que mon look me désignait clairement comme quelqu'un venant d'un autre monde, ou complètement fou, au choix, je montai sur ma moto à la recherche d'une âme qui vive. Partant à vive allure, sans jeter un dernier regard à la carcasse fumante de "mon"vaisseau, je commençai mon périple. Au bout d'une demi-heure à observer le même paysage se répéter en boucle, je vis une zone de verdure. Ni une, ni deux, me disant que, si il y a des habitants, il y en aura forcément ici, je me précipitais vers cet endroit. Alors que j'arrivai à destination, je m'arrêtai et m'observais quelques instants: ma moto, mes habits, mon visage, tout était recouvert d'une poussière orange. J'essayais dés lors de me rendre plus présentable, mais peine perdu: seule une bonne douche pourrait faire partir cette poussière.

Se doutant que des habitants trouveraient cela inapproprié de rouler en moto sur une oasis au milieu d'un désert, je continuai à pieds, tenant ma moto à mes côtés. Très vite, je trouvai une personne. J'allais l’interpeller quand elle s'adressa à moi. A première vue, elle pensait avoir à faire à quelqu'un d'autre. N'ayant pas perçu de mauvaises intentions de sa part, je décidai de me moquer un peu d'elle et lui dit sur le même ton sarcastique:
"En effet, qu'est-ce que je ferais sans toi? Madame... Personnellement, vous pouvez m’appeler Johnny."
Je lui tendis la main.

(Désolé pour mon rp, il est un peu nul comparé au tien)
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockSam 1 Oct 2016 - 13:31
(Ton RP est très bien, ne t'inquiète pas.)

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] 183549SophieTalesofGracesfull1652013

Dès que le son de la voix étrangère s’éleva dans l’air brûlant, je voltai vers l’individu qui en était à l’origine pour le dévisager avec étonnement. Je m’étais préparée à  tout en m’aventurant seule sur cette planète, à la violence des tempêtes de sable et à la rudesse de la soif, au péril des insolations et aux orages magnétiques qui brouilleraient mes instruments. Mais pas à ça.

Devant moi, se tenait un humanoïde. Il était plus grand que moi, sans être immense pour autant, d’apparence plutôt sobre puisque brun vêtu de noir, mais un peu marginale car il portait du cuir. Ce qui attira rapidement mon attention fut l’engin motorisé qu’il retenait auprès de lui. Je l’identifiai rapidement comme l’une de ces machines archaïques extrêmement polluantes que certains peuples barbares utilisent. L’être comme le véhicule étaient maculés de sable.

Je clignai des yeux. Il venait clairement de me railler –il faut croire que c’était la journée, à moins que ce ne fût plus globalement l’histoire de ma vie- et il me tendait la main, probablement dans l’espoir que, selon une coutume barbare, j'aurais consenti à la serrer. Mes lèvres se froncèrent dans un sourire hautain alors que mes bras se croisaient posément sur ma poitrine, ignorant avec dédain la main tendue dans ma direction.

- Très drôle, Johnny.

Mes pupilles se fixèrent dans les siennes, pénétrantes. Qu’est-ce que ce type faisait là ? Il n’avait ni l’allure, ni l’attitude des pilleurs de tombes que j’avais croisés jusqu’alors ; il ne semblait pas non plus être un scientifique, et si cette planète abritait désormais la vie grâce à la fissure, aucune technologie n’avait eu le temps de s’y développer. Détachant mon regard de lui, je lorgnai sur la falaise d’en face et pointai le doigt en direction de la faille verdoyante. Ma voix prit un ton impérieux.

- C’est vous qui avez fait ça ?

Deux éléments inexplicables sur une même planète… Peut-être existait-il un lien logique entre eux. A moins qu’il ne s’agît d’une simple coïncidence. Mon interlocuteur n’avait pas l’air d’avoir les moyens de recréer la vie dans un monde devenu stérile, mais les apparences étant trompeuses, j’avais appris à ne pas m’y fier.  

La question tombait assez brutalement et me faisait certainement paraître inconvenante. Nous, les Gakushas, n’accordons guère d’importance aux formules de politesse et autres simagrées dans lesquelles de nombreuses espèces de cet univers se complaisent. Plus précisément, lorsque nous cherchons des réponses, nous posons les questions nécessaires sans détour. Cela ne m’avait pas toujours réussi. J’étais parfaitement consciente que cette sévérité, pourtant dénuée d’agressivité, pouvait offusquer. Mais pour le coup, je n’étais absolument pas d’humeur à faire semblant.
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockSam 1 Oct 2016 - 15:07
Génial, sur toutes les personnes que je pouvais croiser, il eut fallu que ce soit une petite peste. Néanmoins, son caractère hautain ne voulait rien dire: j'avais souvent pu rencontrer des personnes hautaines qui étaient, en réalité, de très bonnes personnes. De plus, j'avais besoin de trouver un moyen pour retourner chez moi. Il me fallait être patient. Cependant, lorsqu'elle ignora ma main, je ne pus réprimer un accès de colère. Pour une fois que j'étais poli. Bien sûr, je ne m'étais pas transformé, mais ma température corporelle avait grimpé au point de brûler l'herbe sous mes pieds.

Ignorant si elle avait remarqué ce détail, je m'approchais du bord lorsqu'elle demanda si c'est moi qui avait réalisé ce "travail". Observant le spectacle qu'elle me montrait, je lui répondis d'un ton sérieux:
"Oui bien sûr. C'est moi qui ai fait ça. Je suis également capable de produire des pâtes bolognaises avec ma bouche. Non, plus sérieusement, je ne sais pas ce qu'il sait passer ici. A moins que... Non, laisse tomber. Mais, au fait, je vais te donner un conseil: évite de prendre quelqu'un de haut alors que tu te tiens en haut d'une falaise, ça peut mal se passer..."

Il était vrai que j'avais une théorie sur l'origine de cet étrange événement, mais ça ne tenait pas la route. Au début, j'avais pensé que c'était naturel que de tel oasis existe sur cette planète. Mais, à première vue, c'était un événement inédit. Mon idée était que mon dernier fragment de pouvoir aurait investi cette région de la planète. Cependant, mes pouvoirs sont plutôt portés sur la destruction que sur la création. Le problème était que je ne pouvais en être certain: je ne connaissais plus l'ensemble de mes capacités.

(Si tu as une autre idée pour l'apparition de cette végétation, je te laisse la développer. Et merci de m'avoir rassuré à propos du rp Smile )
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockSam 1 Oct 2016 - 18:24
Je sentis la tension monter sans même avoir à regarder mon interlocuteur. C’était prévisible, il en faut peu pour courroucer les barbares. Toutefois, celui-ci semblait avoir assez de sang-froid –ou de prudence- pour ne pas s’essayer si tôt à me réduire en bouillie. Il vint se placer à mes côtés pour contempler l’abyssale oasis.

Là, il proféra quelque chose qui devait s’apparenter à une plaisanterie. Je n’y entendis rien et ne cherchai d’ailleurs pas à comprendre. J’accordai d’abord mon attention à la fin de sa phrase, qui me sembla quelque peu inquiétante.

- Vous me menacez, Johnny ? le questionnai-je d’un ton persiffleur.

Au regard de ma force physique, il était certain que n’importe quelle chiquenaude d’à peu près n’importe quel être de l’univers pouvait me faire tomber sans peine au fond du précipice qui ouvrait sa gueule béante à quelques centimètres de mes pieds. Toutefois, cela n’ébranlait en rien mon assurance. Je penchai le visage vers l’avant et regardai le vide, subitement mal à l’aise. L’idée d’y tomber me faisait éprouver du vertige. En même temps, je me surpris à imaginer la sensation de la chute, étrange mélange d’épouvante et de légèreté.

Je secouai la tête pour dissiper cette pensée et en revins à mon interlocuteur. Un autre détail avait suscité mon audience dans ce qu’il avait dit quelques instants auparavant, et je comptais bien creuser  jusqu’à trouver les réponses à mes interrogations. Le ton de ma voix s’adoucit, je n’avais aucun intérêt à envenimer la situation.

- Vous avez une hypothèse ?

Mon regard dériva jusqu’à lui. Je lui adressai un sourire, certes un peu glacé, mais c’était tout de même une preuve de bonne volonté de ma part et j’espérais qu’il l’interpréterait comme telle.

- Je vous écoute, cela m’intéresse… Et, vous pourrez d’ailleurs en profiter pour me donner la raison de votre présence ici.

Il avait finalement éveillé ma curiosité et devenait, au même titre que la végétation, un sujet d’étude. Le lien entre lui et le phénomène à expliquer n’était vraisemblablement pas direct, mais il pouvait exister tout de même.

- Pour ma part, je suis Sinka. J’ai été envoyée sur cette planète pour trouver une explication à la naissance de cette oasis. Cela fait des millénaires qu’aucun souffle de vie n’a été recensé ici, et voilà qu’en à peine quelques années cette tache de verdure s’est développée.

Je savais bien que pour recevoir quoi que ce soit d’autrui, il faut accepter de donner aussi. Le sourire se renforça sur mes lèvres, devenant un peu plus chaleureux.
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockSam 1 Oct 2016 - 20:01
Maudit soit ma langue, qu'est ce qu'il m'avait pris de dire ce foutu "à moins que". Je pouvais être stupide parfois. Cependant, elle m'avait révélé des choses  relativement intéressantes. De un, son prénom, c'était déjà pas mal. De deux, cette planète était inhabitée. De trois, l'apparition de cette flore était la première enregistrée. Mais c'était surtout la quatrième information qui me serait utile: Sinka aimait les renseignements. En effet, une fois qu'elle avait cru que j'avais une hypothèse, elle devenait plus aimable. Non que je veuille la manipuler, mais il me fallait un moyen de quitter cet endroit. Si je voulais marchander mon départ, il me faudrait lui donner un avant-goût de ce que je pouvais lui donner. La regardant en face, je lui dis:

"J'ai effectivement une hypothèse et je suis à même de te le révéler. Cependant, je n'ai pas de moyen pour partir de cette planète. Alors, voilà ce que je te propose : tu me permets un moyen de partir d'ici et je réponds à toutes tes questions. Et pour te montrer que j'ai effectivement des informations qui pourraient t'intéresser, voici un échantillon de ce que je peux faire."

A ces mots, j'insufflai du feu infernal dans ma moto qui reprit sa forme enflammée. Pour éviter que la nature nous entourant brûle, je retirai vite la possession de l'objet. La fixant toujours, j'attendis sa réaction.
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockDim 2 Oct 2016 - 11:43
J’éclatai de rire en voyant le véhicule prendre feu. Qu’espérait-il avec pareille démonstration ? Me mettre l’eau à la bouche ? Il l’aurait couverte de plantes ou d’eau que j’aurais été un peu plus intéressée, et encore… Au moins cela avait-il eu le mérite de déclencher un fou rire chez moi. Je ricanai durant de longs instants, ne parvenant pas à interrompre cette allégresse.  

- Mais Johnny, parvins-je à articuler entre deux gloussements, vous ne pensiez tout de même pas m’impressionner avec… ça ? Hahaha… hihihi… hohoho...

Naturellement, il avait précisé qu’il s’agissait d’un « échantillon ». Toutefois, même en prenant cette donnée en compte, cela ne m’éblouissait pas pour un sou. Et surtout, je ne voyais pas le rapport avec l’apparition récente de l’oasis. Bref, je ne le prenais plus du tout au sérieux et me tordais de rire en repensant à la machine en feu. Des démonstrations de force de ce genre, j’en avais déjà vu des milliers, et la plupart étaient autrement plus impressionnantes ou captivantes.  

Je m’étais un peu écartée du bord du précipice alors que je riais, ayant tout de même retenu la menace précédente. Je me calmai peu à peu, évitant de regarder mon interlocuteur et fixant la végétation qui couvrait le sol pour détourner mon esprit de l’hilarité qui en perturbait le bon fonctionnement.

Ce ne fut qu’une fois apaisée que je relevai le visage vers Johnny, la bouche tout de même parée d’un sourire en coin.

- Sérieusement, je vous questionnais par curiosité et parce que votre présence ici m’intriguait, mais je n’ai pas vraiment besoin de votre aide pour élucider ce mystère.

J’en avais résolu de plus âpres et puis, je n’avais même pas commencé à chercher. Contrairement à lui, qui était coincé sur cette planète pour une raison qu’il tenait secrète, ma situation n’avait rien de désespéré. Il m'apparaissait donc nécessaire de rétablir le rapport de force tel qu'il était pour l'instant : prodigieusement inégal.

- Écoutez, je vais faire simple. J’ai un vaisseau assez grand pour pouvoir vous mener sain et sauf où vous voulez. Vous pouvez même emporter votre machine, là, il y a la place. Connaissant un peu ce coin de l’univers, je crois pouvoir affirmer que je suis votre seule chance de partir d’ici avant quelques siècles…

Mon regard quitta le sien. J’esquissai quelques pas, le contournant habilement.  

- Je n’ai rien contre le fait de vous rendre service. Toutefois, je ne quitterai cette planète que quand j’aurai les explications qu’on m’a chargée de trouver. A vous de voir si vous avez envie de, peut-être, accélérer le départ.

Je levai la mine vers le ciel. Même au-dessus de l’oasis, il conservait un ton orangé. Je retirai l’une des bretelles de mon sac à dos pour fouiner dedans. J’en sortis de quoi effectuer quelques prélèvements et m’accroupis pour examiner les différentes plantes qui se trouvaient à nos pieds. Il s’agissait d’espèces inconnues mais dont l’aspect ne présentait rien de réellement original. Ainsi, leur teinte verte indiquait clairement la présence de chlorophylle dans la pigmentation de ces végétaux, et donc une capacité de photosynthèse.

Après avoir prélevé ce qui me paraissait intéressant au sein de cette végétation, je me redressai sans hâte. Il était hors de question de m’aventurer seule, ou accompagnée de cet inconnu, dans la faille. Après tout, je payais quand même Ashetto pour qu’il veille sur moi. Il était peut-être temps qu’il se mette au travail…

- Je vais regagner le vaisseau, mon garde du corps y attend. Vous venez, Johnny ?

Je lui adressai un sourire angélique tout en passant à côté de lui. Je trouvai quelque chose de sympathique à ce type. Peut-être que j’en avais pitié, en fait.
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockDim 2 Oct 2016 - 13:27
Cette fille me plaisait bien. Oh, j'étais vexé qu'elle s'était ainsi moqué de moi mais, d'un autre côté, cela voulait dire qu'elle n'était pas si impressionnable que ça. Elle pourrait être une personne avec qui je pourrais rester sous ma forme démoniaque. Mais cela était loin d'être sûr. Néanmoins, elle avait accepté de me faire partir d'ici quand elle aura découvert la source de cet endroit. J'avais tout intérêt à l'aider. De plus, elle ne me demandait rien en échange. Elle n'était pas aussi insensible qu'elle le laissait paraître.

Après qu'elle ait fini ses échantillons, elle me demanda de l'accompagner.
"Volontiers! Si je peux me permettre, mieux vaut aller sur cet "engin", dis-je en pointant ma moto. Nous y serons beaucoup plus rapidement. On peut y aller à pieds si vous préférez, mais la nuit ne risque-t-elle pas de tomber? Si vous préférez la deuxième solution, nous devrions rester ici: votre garde du corps pourrait s'inquiéter si vous n'êtes pas rentrer avant la tombée de la nuit .D'ailleurs, pourquoi n'était-il pas ici? Sérieusement, je vous le demande par curiosité..."

Je formulais ma dernière phrase sur un ton dérisoire. Après tout, je n'allai pas rompre nos échanges de pics aussi rapidement.

Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockDim 2 Oct 2016 - 18:50
J’écarquillai les yeux lorsqu’il me proposa de faire la route sur sa machine. Pensait-il vraiment que j’allais enfourcher cette chose alors qu’il venait de me montrer qu’il pouvait l’enflammer à loisir ? Je n’avais aucune envie de rôtir là-dessus. Puis, employer un tel véhicule allait contre les principes environnementaux de mon peuple. Il m’apparaissait inadmissible de polluer cette planète, même si elle était inhabitée.

- Marcher n’est pas un problème. Gardez ce truc loin de moi, je vous prie.

Dédaigneuse, j’esquissai un vague geste de la main en direction de l’engin avant de m’en détourner pour porter mes pas vers le désert. J’apportai tout de même une explication pour rassurer mon interlocuteur.

- Les jours et les nuits durent une cinquantaine d’heures sur cette planète, nous devrions être rentrés avant le crépuscule.

Tournant le visage de trois-quarts pour lui décocher un coup d’œil, je lui adressai au passage un sourire suffisant.

- Oh, mon gardien n’est pas ici parce que nous nous sommes querellés. J’imagine qu’il doit être rongé par l’angoisse et par la culpabilité désormais, mais sa fierté l’empêche certainement de venir nous rejoindre, vous comprenez.

Ma voix était pleine de confiance, mais je n’étais absolument pas convaincue de ce que je venais de dire. Je connaissais très bien Ashetto et je savais pertinemment qu’il était tranquillement occupé à s’entraîner ou à buller dans le vaisseau. D’après mes estimations, il commencerait à s’inquiéter pour moi d’ici deux jours. Ma dignité m’obligeait cependant à mentir à ce sujet. On s’était déjà assez gaussé de moi ce jour-là.  

Je gardai le sourire sur le chemin du retour. J’étais à peu près certaine d’obtenir ce que je voulais, cela m’apportait de la satisfaction.  Mes jambes, douloureuses d’avoir tant marché, me faisaient regretter l’orgueil dont j’avais fait preuve par deux fois, mais mon arrogance m’interdisait d’en laisser paraître quoi que ce soit.

- Alors, racontez-moi, comment avez-vous échoué ici ?

Je ne comptais pas le questionner directement sur ce qui m’intéressait puisqu’il paraissait décidé à donner les réponses au compte-goutte. Je ne voulais pas qu’il ait le sentiment que j’allais l’abandonner à son sort après avoir appris ce que je voulais savoir – parce que cela ne figurait tout simplement pas dans mes intentions. Je m’efforçais donc de faire la conversation sans me montrer trop pressante. Au moins avait-il le mérite de me divertir un peu sur le chemin du retour… Je connaissais déjà le paysage et consacrais donc moins d’attention à celui-ci que lors de l’aller, si ce n’était pour établir les repères spatiaux nécessaires afin de regagner le vaisseau sans encombre.

Lorsque je nous sus à mi-chemin, je ralentis le pas avant de m’arrêter.

- Faisons une pause, voulez-vous ?

Question rhétorique : nous allions en faire une, qu’il fût d’accord ou non. J’époussetai un gros rocher cramoisi et m’assis dessus. Sans perdre de temps, je farfouillai dans mon sac. J’en sortis une gourde qui gardait l’eau fraîche. Je la débouchai pour en planter le goulot entre mes lèvres et boire à petites gorgées. M’essuyant la bouche avec nonchalance, je tendis la gourde en direction de mon interlocuteur.

- Vous avez peut-être soif ? Nous allons encore devoir marcher quelques heures, alors n’hésitez pas. Il serait regrettable que vous mouriez de déshydratation, Johnny.

Cette éventualité plissa mes lèvres dans un rictus féroce.
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockDim 2 Oct 2016 - 20:46
Bon, il fallait marcher. J'aurais préférer de loin rouler, mais une promenade ne pourrait pas faire de mal.

Quand Sinka me dit qu'elle était seule parce que son garde du corps était trop fière pour la chercher, je ne pus réprimer un sourire. Quand elle parlait de l’orgueil de son compagnon, j'avais plutôt l'impression qu'elle parlait de son propre orgueil. A mon avis, ce n'était pas la première fois qu'elle partait seule et que c'est par orgueil qu'elle n'avait pas demandé à être accompagné. Néanmoins, ne voulant pas paraître impoli, j'essayai de cacher ce sourire en me frottant le menton.

Nous commençâmes alors notre périple. Ayant déjà vu de nombreux paysage, je ne prêtait guère attention aux paysages m'entourant. Notre conversation commença par une demande simple de sa part: comment je me suis retrouvé ici? Je lui répondis:
"Oh, j'avais un vaisseau et, cherchant une chose qui m'appartenait, je suis arrivé à proximité de cette planète mais, à cause d'un dysfonctionnement, ma navette s'est craché."
La conversation continua ainsi en un mélange de questions anodines, d'autres sous-entendus, aux quelles je répondaient vaguement, ou fis mine de ne pas comprendre. A moins que ce pseudo-interrogatoire était le fruit de mon imagination.

Après plusieurs heures, Sinka me demanda une pause. J'allai y poser une opposition, mais mon avis ne semblait pas comptait énormément. Nous fîmes donc une pause. Durant cette petite interruption, j'entrepris de retirer le sable qui me démangeait. J'ôtais mes chaussures pour les vidées du sable qui s'y était accumulé. Me tentant une gourde d'eau, je refusai d'un geste de la main. Je pouvais encore tenir plusieurs heures sans boire. De plus, je transpirai à peine, étant habitué à des chaleurs supérieures. Après avoir essayer de retirer le sable, j'entrepris le même processus pour ma veste, mon t-shirt et mon pantalon. Me rentent compte que ma tenue vestimentaire se limitait à ce moment à un simple caleçon, j'entrepris de me rhabillé en vitesse. Un peu confus, je lui dis:
"Désolé... J'oublie parfois quelques...conventions... humaines..."
Merde, j'avais encore gaffé.
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockLun 3 Oct 2016 - 14:06
Après avoir soigneusement rangé la gourde, je haussai le regard vers Johnny. Son refus de boire m’avait un peu surprise. Depuis combien de temps errait-il dans ce désert sans s’être désaltéré ? Il était finalement plus résistant que je ne l’avais imaginé.

Quelle ne fut pas ma surprise de réaliser qu’il était en train de se dévêtir. Je cillai à plusieurs reprises, me demandant ce qu’il pouvait entreprendre, avant de comprendre que cet empoté tentait apparemment de retirer le sable qui s’était glissé dans ses vêtements. Probablement avait-il roulé à toute vitesse dans le désert, soulevant ainsi de grosses masses poudreuses s’infiltrant jusque sous le cuir de ses habits… Cela me conforta dans le refus d’employer cet engin. En marchant dans le désert, la quantité de sable se collant à notre peau et à nos frusques restait limitée. Néanmoins, il en serait tout autre si une tempête venait à se lever.

Il finit par noter que j’étais là, en train de l’observer. Il s’excusa. Je lui répondis d’un ton assez neutre, avec une risette sur le coin des lèvres.

- Je ne suis pas humaine, cela tombe bien. Je ne suis pas au fait de ces conventions.

Mon peuple n’est pas névrosé par les principes moraux dont s’encombrent beaucoup de créatures. La nudité n’a, chez nous, rien de choquant ; sur la planète Gakusha, nous portons des vêtements pour nous protéger ou par souci esthétique mais certainement pas pour masquer quelque chose qui serait honteux.

- Vous pouvez même rester comme ça, si vous préférez, ajoutai-je d’une voix badine tandis qu’il se démenait pour se rhabiller au plus vite.

Nous repartîmes peu de temps après. Je fatiguai et mon pas se fit plus lent. Soyons clairs, je finis par quasiment traîner des pieds. Je n’avais qu’une hâte : m’avachir dans un fauteuil. Cette partie du trajet me parut la plus longue. Elle me sembla  même durer une éternité. Plus nous approchions de notre destination, plus les minutes s’allongeaient. Il fallait que je détourne mes pensées de la flemmardise grandissante qui s’emparait de moi.

- Vous cherchiez donc quelque chose dans ce système planétaire ? Vous avez eu de la chance de vous écraser ici car les autres planètes y sont encore moins accueillantes. Ce sont, pour la plupart, des géantes gazeuses…

Je glissai un regard suspicieux en direction de Johnny.

- Comment vous êtes-vous débrouillé pour perdre quelque chose vous appartenant sur cette planète ?  Vous êtes déjà venu ici auparavant ?

Lorsqu’il avait évoqué, plus tôt, cette chose qu’il cherchait et qui lui appartenait, je m’étais dit qu’elle était peut-être liée à son hypothèse concernant l’apparition de l’oasis. Il n’avait pas l’air particulièrement cultivé au sujet de cette planète, ce qui m’avait amenée à cette déduction. Je le questionnais donc indirectement à ce sujet.

Nous finîmes par arriver à destination. L’éclat métallique de la coque du vaisseau était visible de loin. Nous avions fait atterrir celui-ci dans un site de cuvette, peut-être un cratère causé par l’impact d’une météorite. Il nous fallut donc descendre jusqu’à lui. Les vaisseaux Gakushas sont tous de forme aviaire, optimisés pour voyager et non pour combattre. Ils sont dépourvus d’armement et fonctionnent grâce à des moteurs à mouvement perpétuel,  dont nous avons le secret de fabrication.
Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Latest?cb=20140831184243


Arrivés face au sas d’entrée, j’activai l’ouverture puis m’écartai d’un pas.

- Entrez, je vous en prie. Vous laisserez votre machine dans le sas, il y a la place.
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockLun 3 Oct 2016 - 19:14
Mes gaffes m'avaient permis de connaître des nouvelles informations sur Sinka. Elle n'était pas humaine, mais cela n'était pas fort étonnant: de nombreuses espèces ressemblent à des humains. Second point, son espèce, ou est-ce propre à elle seulement, n'était pas pudique. Cela pourrait éviter de futurs problèmes.

Après avoir repris notre marche, je remarquai que Sinka ralentissait. Me doutant que mon aide serait rejeté, je me mis à ralentir pour qu'elle n'ait pas l'impression d'être un boulet. Essayant peut-être de se divertir, elle me demanda de plus amples explications sur la disparition de la "chose" qui m'appartenait. Me disant que cela pourrait lui permettre de mieux supporter la marche, je lui répondis:
"Non, je ne suis jamais venu ici. En fait, on m'a volé cette chose et, ensuite, elle s'est perdue. Cela fait plusieurs année que je la cherche et ce n'est que récemment que j'ai retrouvé sa trace. Par contre, je n'ai aucune idée de comment il a pu arriver jusqu'ici."

Nous arrivâmes enfin au vaisseau et ma réaction fut de pousser un sifflement. Une fois arrivée devant le vaisseau, Sinka m'invita à  laisser ma moto dans le sas. Alors que je la déposait, je lui dis:
"Vous avez un sacré vaisseau. J'espère que vous allez me faire la visite guider de cet appareil. Mais avant tout, trouvons un endroit plus confortable pour discuter. Je suis crevé."
En réalité, je n'étais pas vraiment fatigué, mais je connaissait ce sentiment d'être un boulet et je savais qu'il était d'autant plus vexant lorsque l'orgueil était grand. Je fis donc semblant d'être fatigué et, espérant que l'illusion fonctionne, je la laissai passer
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockMar 4 Oct 2016 - 17:42
La porte du sas se referma derrière nous dans un glissement silencieux. Johnny s’était montré admiratif de mon vaisseau mais cela m’avait laissée de marbre. Cela faisait des siècles que je voyageais dans cet engin et mon enthousiasme à son sujet s’était vite érodé. De même, je n’avais pas l’intention de lui faire faire le tour du propriétaire. Je n’allais lui montrer que ce qu’il aurait besoin de voir, je n’avais pas de temps à perdre avec ça.

Il me fit part de sa fatigue. Cela m’arracha un soupir désabusé. Est-ce que je me plaignais moi ? Et pourtant, j’avais les plus jambes plus courtes que lui… Bon, de toute façon, je comptais bien rejoindre au plus vite la surface moelleuse d’un canapé.

- Je vous emmène au salon. Suivez-moi.

Nous traversâmes un couloir constellé de portes avant d’emprunter un escalier qui débouchait sur un autre couloir, moins large et moins long. Je m’arrêtai alors face à une porte coulissante qui s’ouvrit automatiquement.

- Je suis rentrée, fis-je à voix haute, et je ramène un invité.

Ashetto était en train de s’entraîner, comme je l’avais imaginé. Il s’interrompit aussitôt, en sueur, pour venir se coller à quelques centimètres de moi, un sourire facétieux sur le visage. L'odeur âcre de sa transpiration agressa aussitôt mon odorat sensible. Je sentis son regard me détailler de haut en bas, probablement pour vérifier que j’étais en un seul morceau.

- T’es indemne, c’est bien. Je suis impressionné.

Il ricana avant de me tapoter la joue d’un geste taquin ce qui m’arracha une moue franchement contrariée. Je grimaçai alors qu’il s’éloignait pour se rhabiller, ajustant sur lui son armure sans se presser. Je me retournai vers Johnny, qui attendait derrière moi, pour lui faire signe de patienter. Il fallut finalement peu de temps pour que je sentît la main d’Ashetto qui me repoussait doucement hors de la pièce en frôlant mon épaule. Il en sortit lui-même.

C’était un Saiyajin tout ce qu’il y a de plus commun, à l’exception de son armure qui avait été forgée par les miens. Il était brun et avait les prunelles d’un gris si sombre que ses pupilles s’y fondaient presque parfaitement. Il les posa sur Johnny et s’esclaffa.

- Tu ne peux pas t’empêcher de ramener des clochards, hein ?

Je levai les yeux au ciel. Il se dirigea, sans plus nous accorder d’attention, vers une porte adjacente qu’il franchit en silence. J’adressai un regard un peu gêné à Johnny, parce que même si je n’étais pas toujours un modèle de gentillesse, Ashetto était bien pire que moi. Au premier abord, en tout cas. Je m’engageai finalement à la suite de mon gardien, pénétrant ainsi dans le salon du vaisseau.

C’était une pièce pensée pour être agréable, aux murs clairs et dont le sol était couvert d’un parquet de bois pâle qui grinçait discrètement sous les pas indélicats. L’ameublement n’y avait rien d’original, puisqu’il se composait de quelques fauteuils et d’un sofa couleur crème, prodigieusement confortables. De petits coussins aux formes et aux coloris variés traînaient ça et là.

Ashetto s’était déjà installé dans un fauteuil. Il nous regarda entrer d’un œil narquois. Je me glissai moi-même dans le sofa, m’affalant dedans avec complaisance. Plus tard, je massai mes jambes endolories. Finalement, je me décidai à faire les présentations d’une voix apathique.

- Johnny, voici Ashetto, mon gardien. Ashetto, je te présente Johnny, il est coincé sur Callirrhoe et pourrait avoir des informations sur le phénomène que nous sommes venus étudier. Je lui ai dis que nous pouvions le ramener chez lui, quand nous en aurons fini ici.

Un sourire malsain fronça les lèvres d’Ashetto alors que son regard sombre se fixait sur Johnny.

- Tu veux peut-être que je le questionne ?

Je soupirai. Je ne m’habituerais jamais au manque de finesse de ce Saiyajin. Quelle brute épaisse il pouvait être parfois…

- Ça ira, Ashetto. Johnny sait bien qu’il a tout intérêt à nous aider à résoudre ce mystère, ce n’est pas la peine d’user de violence. N’est-ce pas ?

Il était peut-être temps pour notre invité de nous énoncer son hypothèse. J’avais beau être de nature patiente, la soif de brutalité de mon gardien déteignait parfois sur moi…
Ghost Rider
Ghost Rider
Demon
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 24/09/2016
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 800

Techniques
Techniques illimitées : chaîne mystique, feu infernal, éclair divin
Techniques 3/combat : regard d’expiation, tempête infernal
Techniques 1/combat : soin divin

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockMar 4 Oct 2016 - 21:14
A première vue, mes talents de comédiens avaient fonctionné: Sinka croyait vraiment que j'étais fatigué. Cependant, ma compassion m'a valu un soupir. Bien sûr, je gardai ma langue pour moi. Il était inutile de créer des tensions.

Nous avançâmes dans un couloir bordés de nombreuses portes. Après avoir monté un escalier, je me trouvai dans un autre couloir plus petit en longueur et en largeur. Sinka ouvrit une porte et s'adressa à quelqu'un, probablement son garde du corps. Effectivement, il s'agissait bien de son garde du corps et, vu la teneur de leur dialogue, il ne semblait pas vraiment inquiet de l'état de Sinka. Je fus un peu amusé de ce décalage entre ce qu'elle m'avait raconté plutôt et la scène qui venait de se passait sous mes yeux.

Lorsque je pus voir ce fameux garde du corps, je remarquai immédiatement qu'il s'agissait d'un saiyanjin. Son apparence était assez commune, mais je pus constater que son armure était différente par rapport à ses congénères. Je réagis à peine quand il me traita de clochard. Jetant un coup d’œil à Sinka, je pus constater qu'elle semblait exaspérée par le comportement de son compagnon.

Nous étions finalement arrivés dans le salon. C'était une pièce assez basique dans sa disposition. Les murs clairs et le plancher en bois pouvait certainement apaisés certaines personnes. Mais cela ne m'affectai que peu. La seule chose que je notais comme important était le sol en bois. Si j'étais amené à me défendre, je devrai faire attention au sol.

Alors que Sinka s'affala dans le divan, je suis allé m’accoter au mur. Au bout d'un petit moment, Sinka me présenta à son ami et pourquoi elle m'avait ramené. Avec un tact incroyable, Ashetto proposa de m'interroger avec une très grande diplomatie. Sinka lui dit que la violence ne serait pas nécessaire.

Soupirant, je commençai à parler:
"Bon, on va y passer l'année. Je vais vous expliquer mon hypothèse. Mais avant cela...Ashetto, tu pourrais ne pas m'interrompre lorsque je vais commencer à parler. On va parler sérieusement là. Donc, tu peux partir si tu préfères aller d'entraîner, mais si tu restes, sois calme, s'il te plait. Ça te va?"
Je préférais mettre les choses au claire. Si je voulais parler de mon hypothèse, il faudrait parler de ma propre histoire et celle-ci demandait d'avoir un esprit assez ouvert...
Sinka
Sinka
Autres Races
Féminin Age : 32
Date d'inscription : 19/09/2016
Nombre de messages : 299
Bon ou mauvais ? : Juste (Neutre)

Techniques
Techniques illimitées :
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] ClockMer 5 Oct 2016 - 12:37
Après que Johnny se fut exprimé, la tension s’éleva brutalement. Ashetto bondit hors de son fauteuil et je perçus son énergie augmenter brutalement. Cela ne m’étonna pas car il était fier et irritable ; notre invité avait touché une corde sensible. J’ignorai s’il l’avait fait volontairement, afin de susciter le conflit pour une raison qui m’échappait ou s’il s’agissait d’une simple maladresse animée par la crainte sincère d’être interrompu dans son histoire. En tout cas, s’il avait espéré ne serait-ce qu’un instant de calmer le Saiyajin en tenant de tels propos, il s’était totalement fourvoyé.

- Non mais pour qui il se prend, celui-là ?

Mon gardien s’était exprimé d’un ton véhément, presque en criant. Les choses pouvaient facilement dégénérer. Malgré la très forte envie que j’avais de rester les fesses vissées dans le sofa, je me levai assez rapidement et venait me figer devant Ashetto, qui, furieux, se dirigeait déjà vers Johnny.

- Je vais le tuer. Je vais le massacrer. Je vais lui fourrer son hypothè…
- Il suffit !

Je n’avais pas parlé fort, et ma voix n’était qu’un murmure face au fracas de celle d’Ashetto, mais je m’étais exprimée d’un ton si sec et si froid qu’il s’était interrompu. J’étais excédée. Je ne supportais pas l’idée de perdre du temps à cause d’un combat de coqs, et n’avais aucune envie que ces deux là abîment le salon de mon vaisseau.

Les iris anthracite du Saiyajin quittèrent Johnny pour transpercer les miens. La colère, montée si vite, faisait légèrement trembler ses sourcils et agitait le coin de ses lèvres d’un frémissement régulier. Sa main droite se noua brutalement autour de mon cou. Ses doigts s’y crispèrent. J’écarquillai les yeux. Nous savions tous deux, à cet instant, qu’au regard de sa force et de ma fragilité, un simple faux mouvement de sa part pouvait me tuer. Même Johnny, qui ne savait pas grand-chose de nous, pouvait s’en douter.

- Ce n’est pas parce que je travaille pour toi que je laisserai n’importe qui me manquer de respect, tonna-t-il.
- Calme-toi, Ashetto, personne ne te manque de respect ici.

Je bénis le sang-froid qui me permettait de contenir ma frayeur et mon ire, évitant ainsi d’envenimer les choses. D’un geste méticuleux, comme si je craignais de froisser un fauve énervé –et c’était le cas, quelque part-, je nouai mes doigts autour du poignet qui menaçait ma vie.  

- Il me prend pour un con !
- Alors montre-lui qu’il a tort.

Je sentis la pression se relâcher et sa main délivra ma gorge. Je me gardai bien de manifester mon soulagement. Ashetto m’écarta de son chemin en me saisissant par les épaules. Passant auprès de Johnny, il se contenta de grommeler.

- J’espère qu’elle va juger que ton information est inutile et qu’elle me laissera te briser les os.

Puis il quitta la pièce. De longues secondes s’écoulèrent durant lesquelles je restai un peu perplexe, palpant mon cou douloureux. Je sentais encore l’empreinte des doigts du Saiyajin sur ma chair. Je m’adossai à un fauteuil afin de faire face à Johnny à qui je jetai un regard  réprobateur.

- N’avez-vous donc jamais croisé de Saiyajin ? Cette espèce-là est terriblement querelleuse, ne le saviez-vous pas ?

J’étais à peu près sûre que, même au summum de sa colère, Ashetto était incapable de me faire réellement du mal. Toutefois, je ne pouvais pas m’empêcher d’en douter dès qu’un incident de ce type se produisait. Je détournai les yeux et repris d’une voix plus douce.

- Enfin… Évitez de le provoquer à l’avenir. Ignorez-le simplement s’il vous est insupportable.

Je m’étirai le dos vers l’arrière. Mes pupilles rejoignirent celles de Johnny.

- Allons, vous avez toute mon attention. Je vous écoute.  
Contenu sponsorisé

Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Chaque désert cache une Terre promise. [PV]   Chaque désert cache une Terre promise. [PV] Clock
 
Chaque désert cache une Terre promise. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-