Le Deal du moment :
AUKEY Écouteurs Bluetooth 5 sans Fil – ...
Voir le deal
20.71 €

Partagez
 

 Le coeur de fer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 717
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Force supérieur - Entraide des plantes - Couronne solaire
Techniques 3/combat : Mouvement de la terre et des métaux - Soin par apposition
Techniques 1/combat : Foudre divine

Le coeur de fer Empty
MessageSujet: Le coeur de fer   Le coeur de fer ClockMar 28 Oct 2014 - 12:27
L’avalanche de question que se posait Jade tomba dans l’esprit d’Ajito, il ferma les yeux un instant avant de répondre, comme il l’avait fait précédemment, dans la tête de Jade mais avec une voix infiniment plus traînante et fatigué.

"*A l’origine je n’avais aucune capacité, j’étais même plutôt faible. J’étais facilement malade et je fatiguais vite.

Tu connais les terriens, je le vois, ces derniers ont une expression disant : marche ou crève. Ça a été on ne peut plus vrai pour moi. Je ne voulais pas mourir, même si j’étais considéré comme une abomination, même si la moitié de l’univers connu voulait ma peau… Je voulais survivre.

Mais j’étais faible… et le temps passant, je me rendais compte que marcher, toujours marché deviendrait intenable un jour, qu’il fallait que je devienne fort.

Au cours de mes voyages, j’ai finis par trouver une planète sans vie contenant de mystérieux écrits. Dedans, j’y ai appris une méthode pour briser des flux énergétiques. J’ai aussi appris que sur ce monde, le rituel de passage à l’âge adulte consistait à briser les flux énergétiques d’un enfant.

L’enfant, privé d’énergie ne survivait que s’il arrivait à convertir et à traduire les courants d’énergies en une énergie potable pour lui. Ainsi il se relevait, relié de toute part au monde qui l’entoure.

Un enfant sur cent en moyenne survivait selon le livre. Mais j’étais déterminé. Aussi un jour, quand ma maitrise des flux énergétique fut suffisamment avancée, j’ai détruit mes flux interne… Je ne peux même plus imaginer la douleur que j’ai ressentie à ce moment. Je pense que mon esprit  l’a tout bonnement refoulé.

Voilà d’où me vienne mes pouvoirs, je suis une créature sans vie obligé de consommer d’utiliser l’énergie qui circule.

Quand à ma race… Je suis, comme je te l’ai dit une abomination, je suis le fils d’un ange et d’une démone. Crois-moi, autant les démons sont cohérent autant les anges ne font que masquer qui ils sont derrière de belle parole.

Enfin, mon pouvoir de télépathie… En fait, je ne fais que réceptionner les mouvements électriques dans le cerveau de toutes les créatures autour de moi. Je… ne peux pas l’arrêter. En fait pour tout t’avouer je porte le bracelet anti-pouvoir de Stinger principalement pour limiter cette capacité…

C’est ma malédiction, en quelque sorte. Je reçois tant d’information à la fois que parfois…souvent… j’ai du mal à distinguer une pensé à moi ou à quelqu’un d’autre quand elle passe dans ma tête. Ha ha, tu n’imagines probablement même pas ce que c’est.

La plus part du temps les gens théorise que le problème serait d’entendre les voix ou les pensées sombres des gens mais non… Le pire quand tu peux parfaitement lire dans les gens, c’est de ne pas pouvoir faire la différence.

Le pire… C’est d’avoir toutes ces pensées souvent si contradictoire et de ne pas pouvoirs faire la différence.

Voilà, tu es l’être vivant qui connais le plus de mes secret… Je ne sais pas pourquoi mais je te fais confiance, ça va te faire rire mais j’ai l’impression de te connaitre.*"

Une fois le dialogue mental, la conversation, moins privé reprit à voix haute.
"Je ne sens plus grand-chose mais les antidouleurs y sont peut-être pour quelque chose."

Il essaya de bouger ces doigts qui n’existaient plus pour aider à la mesure des données par Jade.

Les médecins et Jade lui conseillèrent de reposer son bras mais il était trop tard, ils étaient arrivé sur terre. Ajito se leva précipitamment et retira les morceaux abîmé de son costume. Il s’apprêtait à enfiler ses bon vieux habits qu’il n’avait plus porté depuis qu’il était entré au service du boss quand deux hommes au lunettes noirs firent irruption avec un costume neuf.

Ajito dit avec un énorme sourire,

"Maudit Boss, tellement incapable de ne pas tout contrôler qu’il ne me laisse même plus choisir mes habits."

Ajito enfila le costume et fit un grand sourire à Jade. Son visage reprenait ces couleurs, la fatigue quittait les traits d’Ajito à mesure qu’il l’instillait chez les personnes présentes dans la pièce, Jade mise à part.

"Jade, je vais te laisser mais nous nous reverrons"

Le bracelet luisant à son poignet, Ajito quitta le vaisseau sur un éclat de rire.
Jade Highwind
Jade Highwind
Autres Races
Féminin Age : 38
Date d'inscription : 30/06/2013
Nombre de messages : 523
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Tir Blaster, Garde améliorée, Boom Sonique
Techniques 3/combat : Choppe, Canon
Techniques 1/combat : Lance fulgure

Le coeur de fer Empty
MessageSujet: Re: Le coeur de fer   Le coeur de fer ClockJeu 30 Oct 2014 - 23:49
Pour la première fois depuis le début, Ajito ne devait plus capter grand chose de l'esprit de Jade, un simple silence laissé par son esprit lobotomisé : et pour cause, toutes ses révélations l'avait laissé complétement interdite et choquée. Tout ce qu’elle venait d'apprendre était si incroyable qu'elle s'attendait à entendre le rire fou du prophète, qui se moquerait d'elle en avouant avoir tout inventé.
Mais il ne se corrigea pas, et cette histoire, il l'avait conté avec sincérité.

Les rares membres du personnel soignant encore là devaient se demander ce qui arrivait à Jade, qui semblait paralysée et absente.

Elle finit par regarder Ajito, d'un regard triste et compatissant : le récit de son passé était déchirant et elle en était complétement démunie. L'envie de le réconforter, l'envie de lui dire qu'il n'était pas obliger d'en dire plus, l'envie de justement lui proposer de se confier... La pudeur d'être face à un être aussi... improbable et la frustration de n'être pas quelqu'un de douée pour ça.

Fils d'un ange et d'une démone ? Sérieusement ? Avant qu'Ajito appelle Hikari "ange" sur Métamol elle n'avait jamais même pensé que cette race pouvait exister... était-ce le cas ? Si oui, il existait des démons, des anges et Ajito et Hikari en feraient partis ? Quels étaient leurs pouvoirs, quel était leur royaume ? A quel point la réalité était-elle proche des récits fantastique sur ces êtres mythiques ?

Toujours le regard dans celui silencieux d'Ajito, elle pensa à cette malédiction d'entendre toutes les pensées. Ajito lui avait parfois paru fou... Il y avait de quoi. Elle avait d'un coup très peur de l'homme devant lui, mais ressentait aussi une sorte de fascination et de tendresse pour la chose fragile qu'il avait été, pour l'être maudit qu'il était toujours. Et d'ailleurs, sans qu'elle ne s'en soit rendu compte, elle avait laissé sa main sur le moignon d'Ajito, comme on tient le bras d'un ami qui se confit et s'ouvre à nous.
Elle était selon ses dires "l'être vivant qui connait le plus ses secrets" : il avoua lui faire confiance et avoir l'impression de l'avoir déjà connu. Elle rougit, autant qu'un métamol pouvait rougir. Elle n'était pas sûre d'aimer entendre ça (être la confidente d'un être aussi flippant c'était pas méga rassurant) mais elle en ressenti une certaine fierté, une certaine satisfaction : s'il ne mentait pas, cela faisait d'elle une personne un peu plus importante... Au moins au yeux de quelqu'un. La seule chose regrettable étant de se dire que si Ajito disait vrai, elle était la seule confidente d'un être extrêmement seul. Et le ciel savait que la solitude était également le compagnon de route de Jade et qu'elle compatissait à sa cause, bien que se doutait que son fardeau n'était même pas comparable au siens. Peut-être que c'est en lisant la solitude de la mécano qu'il avait sentit qu'il pouvait se confier... ou bien se jouer d'elle.

Après tout Ajito venait en une journée de se faire élire prophète de tout un peuple qui pourtant chassait la moindre évolution. Le demi-ange était également l'homme de main du plus grand des businessmen... Peut-être que tout était mis en scène. Peut-être que tout était une grosse mascarade pour embobiner tous les métamols, elle y compris. Des choses ne collaient pas, elle ne comprenait toujours pas pourquoi on faisait appel à une ingénieure d'une planète sous développée pour cette prothèse, pourquoi Stinger se voulait si généreux envers un peuple réactionnaire, et pourquoi elle se sentait si étrange en la présence de ses deux hommes ?

"Je ne sens plus grand-chose mais les antidouleurs y sont peut-être pour quelque chose."
Elle baissa les yeux. Elle avait un travail à effectuer.
"Peut-être que votre corps lui-même acquis l'expérience pour ignorer la douleur..." lâcha-t-elle, pensive. "Vos nerfs sont solides cependant, nul doute que vous ferez des merveilles avec votre futur prothèse."
Elle semblait prise d'un trac rare, et réarrangea les instruments pour le camoufler. Le vaisseau s'était stabilisé et deux agents entrèrent pour venir escorter Ajito : il lui avait apporté un costume et Ajito l'enfila, s’accommodant d'être la poupée du Boss.

Il lui sourit.
Elle tenta de lui sourire en retour mais n'y parvint qu'à moitié. Son coeur était en vrac, ne sachant que penser après avoir compris qu'elle était entrée dans un monde encore plus grand qu'elle ne le pensait après toutes ces révélations. Ajito semblait aller beaucoup mieux, et elle fut étonné de le voir récupérer si vite... Elle regarda les deux agents et se demanda si ce qu'elle était en train de supposer sur le pouvoir de transfert d'énergie du messie était correcte : elle n'en fut pas plus rassurée.

"Revenez moi entier." s'amusa-t-elle, ironisant que le fait que c'était déjà trop tard.

Dans un énorme éclat de rire fou, son patient quitta la pièce : Jade elle, fixa des yeux le bracelet qu'il portait au poignet jusqu'à ce que les portes se referment, puis reprenant ses esprits sortant de cette absence qui l'avait saisit par surprise : la fatigue sans doute. En même temps, un bracelet anti-pouvoir, ça avait l'air bien bourrin comme gadget... Si Stinger pouvait entraver les dons d'un être avec de la technologie, à grande échelle il pourrait créer une arme capable d'affaiblir un escadron d'un coup : pas si surprenant que les terriens l'appellent à la rescousse.

Elle se laissa tomber sur un tabouret et se massa les yeux sous ses lunettes.
Grosse putain de journée... Par un écran, elle vit la Terre flotter parmi les étoiles, et ne ressentait aucune envie d'y poser les pieds. Alors qu'elle sauvegarda les données recueillies sur Ajito, un employé vint la trouver, lui expliquant que le vaisseau n'ayant plus de destination, elle était libre d'aller où il lui chantait à son bord.

Ouah. C'était comme si elle dirigeait ce vaisseau. Carrément grisant.

Elle remit ses lunettes et sourit.
"Quel honneur de décider de la trajectoire d'un bâtiment aussi colossale." Elle toqua de l'index sur un mur. "Que le Cœur de Fer batte la chamade, je le ramène chez lui : direction Kanasa." L'ordre fut donné et bientôt les commandants s'affairaient pour refaire partir les moteurs. L'employé allait prendre congé mais Jade le rattrapa : "Hop hop hop j'ai une autre requête." Elle sortit sa flasque vide de sa poche et la lança sur l'homme. "Remplissez-moi ça avec le meilleur alcool que vous trouverez. Stinger sait recevoir ses invités, j'espère que vous serez à la hauteur de mon attente." Le souvenir de ce délectable alcool lors de la présentation du Boss était inoubliable...

Jade sentit que le vaisseau avait reprit la route.
Kanasa... La planète qui avait vu cette embarcation naître...
Cette planète où Jade aussi avait été forgée.

"Le berceau et le tombeau... Kanasa... En route mon grand."
dit-elle en caressant le métal qui entourait l'écran où la Terre s'éloignait.




 
Le coeur de fer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Base de lancement-