Le Deal du moment : -40%
Lacoste : -40% sur la ceinture sangle siglée ...
Voir le deal
33 €

Partagez
 

 [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockLun 21 Mar 2011 - 23:01
Chapitre1 :Leto, la magnifique.


Le portail crépite. Le plasma crée de petits points d'un bleu très clair tout autour du grand anneau, Puis arrive la synchronisation des deux espaces puis s'ouvre le trou de ver. Un Flash éclaire la salle, De l'autre coté, on peut voir une pièce gigantesque ou un bureau aux allures sorti d'un autre univers siégeait, Du coté de Léto, les tourelles d'attaque sortent de leur champ de force et pointe vers l'entrée du trou de ver, attendant le moindre mouvement pour tirer des munitions d'une telle puissance qu'elles tuent n'importe qu'elle forme de vie : elles sont créés pour tuer. Un homme avance vers la porte, cherchant a venir dans la cité scientifique, Il doit faire 1M80, ces habits démontre une telle richesse que sa en devient indécent et son sourire se voit être terriblement déstabilisant. Son pas est d'une assurance folle, ces cheveux discipliné et son ventre bedonnant le fait passer pour l'avocat du diable, Autre particularité : il fume un cigare d'une marque indéfini.

Il agite alors le bras et les tourelles se désactive comme par enchantement, on le voit parler seul : sûrement une oreillette tellement petite qu'elle ne se détecte pas...Il passe alors par le portail et le passage se referme derrière lui, scellant la vue incroyable du palais qui se trouvais derrière.

***

Au niveau du portail, le Boss désactiva les tourelles et pénétra enfin dans le passage bleuté. Entrant un trou de ver étais désormais banal pour lui mais quel sensation ! Son corps traversais le temps et l'espace, défiant la gravité mais pendant un court moment, il se sentais attiré par le vide et avais le désir de passer entre les deux trous de ver, ce qui étais bien évidement impossible. Dans la salle d'arrivée de Leto, le calme étais totalement présent. Seul un homme étais à la sortie de la porte es étoiles, l'étudiant pour ces différents examens, Il salua le Boss avec le plus grand respect, ce que celui ci rendit avec plaisir, puis se remit a son travail, La pièce étais plutôt petite : entièrement blanche avec des murs rétro-éclairés, elle avais au fond la porte de saut spatial, a droite et a gauche des tableau de commande permettant l'activation de certains paramètres et enfin au fond, la grande porte. Dans la démesure que Stinger appréciais, il avais fait construire la porte qui semblait être la plus magnifique qui puisse être. Faisant cinq mètres de hauteur avec deux battant de deux mètres de chaque, Il étais d'un transparent fumé avec un composé incroyable : la porte semblais vivante car parcouru de canaux du même type que les veines avec un liquide ressemblant a de l'eau coulant a l’intérieur, Il fallais savoir que la porte dans sa totalité étais faite en diamant pur, résistant aux impact les plus inimaginables. Stinger approcha la main d'un tableau de commande, commandant l'ouverture de cette gigantesque porte. Quand sa main fut reconnu, la porte émis un tintement extrêmement doux et incroyablement calmant puis elle s'ouvrit donnant sur la place au dimensions infinies menant au différents laboratoires et immeubles...

***

A partir de la, on se croyais au paradis. La Place de l'infini , nom qu'avais donné le Boss, s’étendait sur plus de deux kilomètres sur tout les cotés. Il faut aussi savoir que tout Léto étais enfermé dans un monstrueux astéroïde en perpétuelle mouvement , le protégeant ainsi de toute attaque. En son milieu résidais une gigantesque boule, flottant dans les air, remplis d'un liquide noir. Autour de celle ci gravitais de plus petites boules de même constitution, Le tout semblais sortir d'un film de science fiction. Le Boss parla alors comme si il parlais a quelqu'un en face de lui

« Connexion neurale a l'IA s'il vous plait »

Stinger ne patienta quasiment pas

« Bonjour monsieur, que puis-je pour vous aujourd'hui ? »

« Prévenez Nate que je viens immédiatement, je souhaite m'entretenir avec lui »

Il avança vers le premier téléporteur disponible et partit pour la salle d'expérience du professeur Nate, le scientifique le plus important du rocher sur la distorsion de l'espace temps. Il étais arrivé dans le 75éme étage du bâtiment Newton et dans la salle A, la plus grande de l'étage. Le constitution des bâtiments sur l'astéroïde étais de une ferme hydroponique et un immeuble de travail pour deux immeubles d'habitation car le lieu n'étais pas que un endroit de travail mais aussi un endroit ou les scientifiques vivait. Quand il entra dans la salle, Il laissa finir Nate son cour et le laissa prendre la parole : il souhaitait de bonnes nouvelles
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1010
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4673
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockMar 22 Mar 2011 - 19:35
5 ans plus tôt fut une journée habituel pour le Professeur Kurusawu. Assis à son bureau complètement en bordel, et présentant juste derrière lui un tableau remplit de fonction mathématique et physique. De tel calcul complexe restait du charabia pour la plupart des personnes. Les recherches était difficile, le magma passait la plupart de son temps dans se laboratoire, même si de temps en temps il lui est arrivé de refaire un petit tour sur la planète Magma. Alors qu'il se trouvait occupé, le professeur entendu un message qui annonçait l'arrivée de Stinger. Le grand patron aller faire donc une interruption dans la salle. Nate se caressa les cheveux tout en regardant des feuilles volantes par centaine. Alors que la plupart des personnes se trouvant dans la salle commençait à paniquer, montrant une certaine peur de ne pas avoir fait assez, c'était des scientifique faisant leur boulot à fond, le magma lui ne montrait aucun de ses signes. Il faut dire que la longue expérience de sa vie et de carrière n'y sont pas anodin. Voyant Stinger arriver, Nate avança en compagnie de ses feuilles, et ouvrit la parole.

"Bonjour voir bonsoir, je ne sais même pas quel heure il est."

Une introduction aussi remarquable qu'inutile, Nate était friand de se genre de procédé. Et puis il pouvait se le permettre il était plus qu'utile au yeux de Stinger. Le magma profita de cette pause pour redresser ses lunettes, et reprit ensuite la parole."

"Alors, Stinger se retrouve en face de moi, c'est sans doute pour avoir des nouvelles. Et ben triste nouvelle, Mr Rapabienski vient de mourir. En effet une erreur lors d'un test d'un prototique. La mauvaise nouvelle étant que le sol est couvert de tache de sang, ne voulant pas partir. Il faudra sans doute la moquette."

Nate utilisait son ironie comme une arme, se montrant aussi solide. Pour le moment le magma faisait monté le suspens, il n'avait toujours pas parlé de se que voulais Stinger. En effet, il ne vaudrait mieu ne pas le faire trop attendre. C'est d'ailleurs pour cela que Nate allait enfin venir aux progrès .

" Ouai donc tout est bien avancé. Il a dut falloir faire des sacrifice pour que la machine soit portable."

Nate sortit une feuille, avec un jolie croquis du plan, avec quelque formule mathématique , sans doute la flemme de chercher une nouvelle feuille de brouillon et accompagné d'une jolie tache de café. Le magma redressa une nouvelle fois ses lunettes sur son nez, et continua les explications, comme s'il était en train de vendre une machine.

"Cette nouvelle machine vous permettra de voyager à de nombreux endroit instantanément. Comme vous nous l'avez demandé. Le seul problème reste la distance, il n'est possible que de se téléporter jusqu'à une certaine distance. SInon il faudrait créer une machine beaucoup trop volumique, et on pourra plus appelé cela portable."

Nate tourna la page, montrant un autre croquis de la machine, avec dessiné juste un coté un Nate montrant son pouce, garantissant la qualité de la machine. Nate décida ensuite de reprendre la parole.

"Je me suis inspiré un peu du système de l'énergie utilisé par certain guerrier pour reproduire des actions de se genre. La machine reproduit en outre cette énergie, mais cette dernière se trouve être simplement une batterie. Nous avons quasiment finit, la seule chose qu'on voudrait terminé, c'est au niveau de l'autonomie. "


Le magma en avait finit avec les nouvelles sur l'espace temps. A présent il devait en venir en a un autre fait, un qui n'avait aucun rapport, mais qui devait forcement intéresser Stinger. Le magma reprit donc la parole.

"Sinon, il parait que le laboratoire de Dosätz à commencer à créer un nouveau produit pour créer un somnifère puissant, le but est de pouvoir passé une semaine de sommeil complète afin de récupérer au maximum le sommeil accumulé. Il serait intéressant d'en savoir plus, se serait bête que sur ce marché la on perd, vu que votre laboratoire propose déja un somnifère intéressant. Son nom, le Xeno"


Se produit quelque année plus tard créera une nouvelle histoire.
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockLun 28 Mar 2011 - 14:17
Mais cette histoire sera compté un autre jour, dans un futur lointain.

Le Boss s'embruma a la nouvelle de la mort de son compagnon: il l'avais mis a l'élaboration d'une puce a intégrer dans le cerveau permettant de maîtriser le plus vite possible tout les équipements de son bureau en construction sur Dosatz.Il se souvenait avoir parlé avec l'homme hier même, lui demandant de ne pas tester la machine sur lui, que c'étais trop dangereux vu son age: il n'avait voulu rien entendre... Desormais, il devrais trouver quelqu'un d'autre d'aussi brillant et compétent dans ces fonctions importantes.


Stinger se toucha sa barbe impécable et souria finalement a Nate: comme d'habitude, son travail donnais satisfaction au Boss et celui ci en étais fier. Il espérais vraiment que cette relation durerais très longtemps, elle étais tellement fructueuse. Il se retourna vers les chercheurs avec le scientifique et parle assez fort pour que tous l'entende

"Messieurs, vous avez tous mérité votre paye ainsi qu'un beau supplément pour votre réussite"

Détendus, les différents homme crièrent de joie avant de se féliciter les uns les autres. Apres tout cela, il leur demanda de rentrer chez eux, en pleine journée due a leur réussite qu'il pensait improbable. Il resta finalement seul avec Nate. Par la pensée, il commanda a un robot une bouteille de whisky ainsi que deux verres qu'il mit sur la table de Nate en prenant soin de ne pas les mettre sur les feuilles et servit son hôte avant lui. Il pris une chaise de chercheur et s'assit en face du scientifique a son bureau

"Je suis fier de vous Nate, vraiment. Vous êtes un grand parmi les grand..."

Le Boss étais franc. Il appréciait vraiment les gens qui travaillait pour lui et qui méritait leur paye

" Désormais, j'ai pour vous une bonne et une mauvaise nouvelle: la mauvaise est que je dois réduire vos effectif et passer de 40 a 5 personnes vous accompagnant sur le projet "Portal"qui n'est pas terminé car je souhaite désormais que vous étendiez la portée de mon portail personnel a l'infini. La bonne nouvelle est que vous resterez en contact avec vos 35 autres protégés car vous allez les chaperonner et les aider. Ils vont tous être sur des projets que j'ai depuis un certain temps"

Il sortir alors un petit cube de sa poche et le placa dans un trou discret de la table. Au dessus d'eux se matérialisé un grand nombre de projet a l'état d'hologrames.

"Je ne comprend d'ailleurs toujours pas pourquoi vous écrivez sur du papier mon cher Nate!"

Il ria de bon coeur et se repris. Il fit voleter les dossiers et trouva le bon: dans la lueur bleutée, il apparut un cyborg avec de nombreuses armes et équipements tous plus incroyables les uns que les autres.

"Projet numéro 1: Moi. Il sagit ici d'un robot ou une partie de mon ame serait implanté, celle qui me permet d'etre bon et indulgent. Je souhaiterais ainsi garder dans mon enveloppe charnelle simplement l'homme d'affaire. Cela emmene au projet deux qui va avec: un séparateur d'âme: je sais que c'est assez inimaginable mais faites le pour moi Nate, j'en ai besoin."

Le Boss prit un certaint temp,laissant au scientifique le temps de réfléchir un peu,puis il repris

'' Dernier projet qui me tient particulièrement a cœur : je veut que vous créiez une machine pour faire revenir mes souvenirs''

Puis il se leva, et partis en direction de la porte, ret a entendre une réponce. Quoi qu'elle soit, il souria et sortit. Puis il revint dans la piéce

"D'ailleurs, samedi, vous mangez avec moi dans le meilleur restaurant de Dosatz"

Puis il repartis
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1010
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4673
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockSam 2 Avr 2011 - 22:17
De nouveaux projets à réalisé, d’un coté cela pouvait énerver, d’avoir du travail et de ne jamais pouvoir finir, mais cela plaisait à Nate d’inventer des trucs. Mais il a comme tout le monde ses limites, il y a des choses qu’il est impossible à construire et des choses qu’il ne vaut pas mieux construire. Stinger le félicita et annonça qu’il y aurait un supplément, honnêtement Nate s’en foutait un peu de l’argent. Cela lui permettait juste de s’acheter les matériaux pour son travail, mais vu qu’ici c’était gratuit, son argent en devenait inutile. Nate regarda bizarrement le Whisky, ce n’est pas le fait que Stinger lui serve quelque chose qui lui donna cette tête, mais plutôt le fait qu’on lui serve de l’alcool. En effet, le magma avait du mal avec l’alcool. En effet, si le magma buvait quelque gorgé, le magma se retrouverai bourré. Pas génial devant son patron. Le magma l’écouta. Et le projet Portail aller don perdre en activités, mais il était plutôt logique car il était quasiment terminé.

« Le papier est notre ami ! »

Malgré toutes les innovations, le papier reste le truc le plus pratique pour prendre des notes. Le magma pendant de longue années c’est contenter d’écrire sur du papier. Il c’est bien sur utiliser les trucs technologiques, mais le papier reste amusant. Il écouta les projets proposé, voir de suite se qu’il était possible de réalisé ou pas. Le projet de Stinger semblait assez farfelu et très étrange. Créer une âme avec un robot. Très facile à faire, il à déjà réaliser avec Emerl. Mais le plus dure semblait être la suite. Un séparateur d’âme.

« Je pense pouvoir arriver pour le robot, mais pour le séparateur d’ame cela serait vraiment beaucoup plus difficile. »

Nate c’est qu’il serait possible d’avoir de tel pouvoir, mais le rendre en machine risque d’être complexe. Mais aussi il faudrait vite poser des limites à cette machine, qu’il ne serve qu’à séparer l’âme de Stinger. Il ne faudrait pas que se truc se transforme en arme absolue. Le magma écouta le second projet, il semblait plutôt réalisable. Oui même très réalisable.

« Ouai je devrais y arriver. Je sais à peu prêt quoi faire, mais il me faudra des gens ayant perdu la mémoire comme cobaye. »

Le magma vit Stinger partir, et prit rapidement son verre de Wisky pour le jeter, quant soudainement Stinger refit son apparition. Nate cacha rapidement son verre dans son dos, et répondit à son patron.

«Se sera avec plaisir ! »

Puis il partit enfin. Nate se précipita par la fenêtre et jeta le liquide. Il reprit place dans la pièce et il prit son téléphone et passa un coup de fils.

« Allo, ici Nate. Alors ça bien avancé mon projet ? »

Une voix assez ancienne y ressortit.

« J’ai bien commencé, mais les choses sont difficiles de mettre en œuvre. Vous avez un projet assez fou, on ne c’est même pas si une telle chose peu exister. Mais vos calculs sont intéressants. Mais je vous remercie se que vous avez fait pour moi. »

Nate afficha un sourire, et il répondit.

« Ok, prenez votre temps … Mr Rapabienski »

Nate raccrocha son téléphone et reprit place pour commencer à mettre ne œuvre les projets de Stinger …
Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockMer 22 Jan 2014 - 15:25
Chapite deux:  Sources sures

Deux ans avait passé et le travail avançait. La salle principale était bondé de monde aujourd'hui. L'astéroïde possédait ces propres vacances, son propre modèle économique, dirigé par le Boss et un conseil d'administration, et tout ce qui était nécessaire à une vie en communauté. Depuis peu, Stinger laissait à tout ces employées une liberté d'action et de travail a tous, leur permettant pauses et vacances. Et ajourd'hi, en ce jour d 24 décembre, tous profitait du seul jour férié du système. Personne ne savait pourquoi ce jour se trouvait être n moment de fête, pas même le Boss.

La vie sur Léto n'avais jamais été aussi gigantesque. Plus de 20 millions d'individus vivaient ici, dans la sérénité et le luxe.  Piscines de marbres, musée d'art moderne, cinémas, théâtres,  murs immaculés de blanc et rétro éclairé,  tous dans la galaxie parlait de Léto comme n rève innacessible, réservé a l'élite pensante de ce monde. Les plus grands scientifiques se battaient pour ésperer avoir n petit deux pièce pour leur famille sr ce nouvel éden. Vivre la bas ne coutaient rien, et il n'y avais pas d'argent gagné: tout se basait sur l'échange. Stinger leur fournissait à tous ne vie fastueuse et ils leur rendait par un travail de meilleure facture. A l'inverse, un travailleur qui n'atteignait pas le quota fixé par son journal se voyait  immédiatement expulsé de l'Astéroïde.  En parallèle, il y avait aussi des primes en fonction des objectifs atteint, dépassant très rapidement les 6 zéros. Un monde ou le travail était récompensé, et ou il faisait bon vivre.

Stinger avait établis sa résidence principale ici, pour garder un œil sr l'avancement de ces projets fous. Durant les deux dernières années qi s'étaient écoulés sur Léto, le Boss avait lié une amitié rare avec Nate, mangeant tout les deux tous les midis et travaillant souvent dans le même bureau. Le scientifique s'était montré distant au début mais aujourd'hui, le Boss pouvait rire et s'exprimer librement avec lui.

C'était le matin, et en haut de sa tour d'ivoire, le Boss Stinger enfilait ces chaussons en forme de billet, la barbe broussailleuse. L'appartement s'éveilla, la fenêtre donnant sur l'étoile la plus proche du satellite. La couleur rouge orangé de ce soleil éclairait l'appartement de teintes chatoyantes. Le petit déjeuner était déjà prêt sur la table, il n'attendait que lui.

"Connexion neurale à l'IA s'il vous plait"

Un doux tintement se fit entendre, suivi par ne voix douce et légère

"Une journée radieuse monsieur !"

"Je vois ca, mettez moi en communication avec mes économistes, il faut rapidement revoir les plans de financement et les valeurs en bourse"

La matinée fut emplis d'exclamations, de rires et de colères intense, le tout accompagné d'un croissant chaud et d'un café servi généreusement. Les chiffres se succédèrent, les interlocuteurs aussi, et au fil de la matinée, les sujet était traité avec de moins en moins d'entrain, pour finalement être repoussé au lendemain quand sonna les coups de 11H. Le boss était alors habillé et appréciait tranquillement sur son canapé un whisky des plus fameux. La place principale ne désemplissait pas et la journée continuait d'avancer. Stinger s'accorda alors un répits et redescendis pour aller rejoindre Nate dans son bureau et manger le repas de midi.

La descente en Graviscenceur se fit sans encombre et il arriva juste devant l'énorme boule noire, en perpétuel mouvement, encore un mystère de son passé qu'il souhaitait découvrir, ne curiosité piquante d'un autre temps. Les gens s'écartait sr son chemin, la plupart lui disait bonjours, d'autres lui serrait la main, mais le tout dans un climat de confiance mutuelle. Comme la coutume le volait sr la planète, la formule de politesse à la rencontre d'un individu pour lui demandait comment il allait était "Avez vous accompli vos quotas?", et cela même si la discutions allait tourner sur les banalité de la vie quotidienne. Mais il fallait savoir que deux ou trois homme n'avait pas à respecter cette formule de politesse: Le Boss lui même, son ingénieur en chef Nate et le chef de la sécurité du lieu Morgan. Ainsi, sur le chemin, Stinger enchaina les formules de politesse, réitérant la phrase des centaines de fois pour chaque homme et chaque femme lui souhaitant ne bonne journée.

Enfin arrivé a deuxième Graviscenceur, il descendis alors loin sous la couche terrestre, pour atteindre une pièce immense, abritant toute sorte de concepts, de prototypes et de ratés. Au bout de la salle, une pièce décoré au gout de Nate, son bureau.  Le milliardaire alluma un cigare et avança. Il toqua alors à la porte, attendant ne réponse positive de son ami



HRP: Le retour de l'histoire la plus attendue de tout les temps!!  Cool
Nate Kurusawu
Nate Kurusawu
Magma
Masculin Age : 1010
Date d'inscription : 21/11/2009
Nombre de messages : 4673
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Black Hole - Sword
Techniques 3/combat : Shukumei : Psychique - Electric
Techniques 1/combat : Benizakura

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockSam 1 Fév 2014 - 17:39
« Non neuz mvreeeut qraas treuh preddre gencrore »

Raconta le magma tout en se réveillant. Bien entendu cette phrase avait un sens, du moins dans le rêve de Nate. Le scientifique se leva ébouriffé jetant un coup d’œil à sa glace montrant sa salle gueule du jour. Cette tronche était vraiment représentative de son état mental au matin. Non pas que Nate ne soit pas matinal, loin de là, mais simplement car chaque nuit était un supplice. Cette manifestation onirique est plus communément appelé Cauchemar dans laquelle les gens vivent leurs craintes. Parmi ses cauchemars il y en a un qui revient régulièrement : il revit une période de sa vie. Souvent l’histoire n’est pas la même, mais la fin reste toujours la même. Nate enchaina avec un petit déjeuner, et se fit propre. Nate attrapa sa blouse qu’il enfila avant de partir. L’appartement de Nate n’étant pas très grand, pas qu’il ne pouvait pas avoir plus grand, mais simplement qu’il ne voyait pas l’utilité de prendre une pièce plus grande pour lui tout seul son laboratoire n’étant pas sur place. En parlant de laboratoire cela faisait un moment qu’il n’était pas rentré à la maison, laissant Rapabienski profiter pleinement de sa maison. Le magma sorti pour marcher tranquillement vers son lieu de travail. Leto permettait aux gens de ne manquer de rien, le seul impératif étant de remplir leurs quotas. Si pour certain ce n’était pas un souci, pour d’autre si. Derrière ce paradis se cachait aussi un monde rude. Dès qu’un nouveau travail était disponible la guerre était totale pour obtenir le job : tout le monde avait peur de se retrouver éjecté de ce monde. Nate n’était pas concernés, étant protégé par Stinger.

Nate débarqua dans laboratoire, et se dirigea vers son bureau, et sur son chemin il croisa une équipe de recherche. Il voyait le chef d’équipe de prendre la tête avec ses mains, tout en lisant un article scientifique sur son écran d’ordinateur.

« Ce n’est pas possible, quelqu’un a publié avant nous ! »

Le domaine scientifique est souvent un rude combat à la recherche de nouvelles découvertes. Bien entendu il se peut arriver que plusieurs laboratoires travaillent sur un même sujet, et le premier qui publie gagne. Le jeune chef d’équipe avec cet échec avait peur à cause de son quota qui n’était pas respecté. Nate entra dans son bureau, et en ressorti quelques secondes plus tard en posant un dossier sur le bureau du jeune scientifique et il annonça.

« Une découverte que j’avais faite, tu n’as plus qu’à écrire la publication. C’est une découverte que j’avais fait sur le métagénome qu’on avait isolé dans un lac artificiel de Leto. J’ai découvert qu’une bactérie produisait une protéine nécessaire à la survie d’un protiste. Ne t’inquiètes pas pour moi, je n’ai aucun soucis avec les quotas. »

Nate avait gardé sous le coude cette découverte, et il avait bien fait sauvant donc l’avenir du jeune scientifique sur Leto. Le magma garda son air fatigué en retournant dans son laboratoire. L’enthousiasme qu’avait Stinger contrastait avec celui de Nate, qui n’était ici que par nécessité. Ce monde parait plus juste à première vue : en effet ceux qui travaillent le plus gagnent plus. Mais au final en travaillant plus c’est privé les autres d’un gain qu’il aurait pu avoir en le faisant, et ironiquement ce monde devient similaire à celui de la planète Terre ou les gens assoiffés de pouvoir prennent le plus possible. Nate attrapa un téléphone et il tapa un numéro et prit la parole.

« Bonjour comment ça va ? Ah ça avance, c’est bien. Oui votre fils va bien, son quota va être respecté, mais il a eu chaud. Ok on se recontacte la semaine prochaine, Mr Rapabienski »

Nate raccrocha, et quelques secondes plus tard on pouvait entendre quelqu’un frapper à la porte, et le magma se précipita pour ouvrir et découvrir que cette personne se trouvait être Stinger. Rapidement le visage de Nate changea et afficha pour la première fois de la journée un sourire. Il avait en face de lui la seule chose qu’il appréciait réellement sur cette planète, la compagnie de Stinger. Nate vivait régulièrement des journées difficiles pour satisfaire la demande, mais aussi dans le but de fabriquer sa machine aidé par Rapabienski se trouvant actuellement chez lui. La seule chose qu’il attendait dans la journée était le repas de midi qu’il mangeait en compagnie de Stinger. Nate pensea rapidement au jeune scientifique qui avait eu chaud et il prit la parole :

« Salut ! J’ai des grandes nouvelles pour toi, et je pense que je n’ai pas besoin de te rafraîchir la mémoire pour que tu trouves de quoi je vais parler. »

Nate montra du doigt une grosse machine et il annonça :

« Je te présente enfin, la machine permettant de retrouver la mémoire. Il faut savoir que la mémoire n’est jamais perdue, elle est juste rangée quelque part, mais on ne peut pas y avoir accès. Cette machine va donc permettre de retrouver cette mémoire ! Alors, on l’essaye ? »

Boss Stinger
Boss Stinger
Terrien
Masculin Date d'inscription : 05/06/2009
Nombre de messages : 717
Bon ou mauvais ? : -
Zénies : -

Techniques
Techniques illimitées : They are no redemption
Techniques 3/combat : for those
Techniques 1/combat : who shatter the time

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] ClockLun 3 Fév 2014 - 12:29

Nate ouvrit la porte, et Stinger découvrit un grand sourire, auquel il répondit avec joie. Il savait ce que voulait dire ce sourire, il l'avait espéré depuis plusieurs mois, ou le scientifique étais encore dans des réglages, et des finitions, pour que son fonctionnement soit optimum. Les test avait été au début compliquées, car le nombres de cobaye ayant perdu la mémoire était vraiment limité. Jusqu'au jour ou les deux hommes créèrent un composé chimique permettant d'oublier de façon sélective des souvenirs anciens. Les participants a tests avaient évidemment reçu ne place de choix sur Léto pendant toute la durée des tests et connaissaient les risques. Au total, Stinger avait compté 3 morts, et les familles avaient été payés en conséquence: l'argent ne ramenait pas les morts à la vie, mais il simplifiait la vie après une mort. Mais aujourd'hui, après plusieurs années de recherches, la machine était désormais opérationnel et prête a fonctionner. Le Boss n'avait qu'un seul désir, la démarrer...

Mais avant, il allaient manger, comme tout les midis, et discuter de choses et d'autres, de tout et de rien.
Stinger avait commandé un traiteur japonais, le seul de la planète et probablement le meilleur de tout le secteur. Il effectuais ces quotas tellement bien qu'il avait été obligé d'engager des commis avec li pour assurer le nombre énorme de commandes. Tout les midis était établis une liste d'attente selon le temps que vous aviez déjà attendu pour manger le midi chez lui et selon le niveau de vos quota respecté. Même le Boss était assujetti a ce classement et cela faisait plusieurs mois qu'il n'avait pas eu l'occasion de manger la bas. Les deux hommes partirent alors du bureau du scientifique pour aller directement dans une salle de réunion proche, pour manger tranquillement. Nate et Stinger discutèrent alors dans une ambiance bon enfant, attendant la commande: ils parlaient de tout et de rien, rigolaient sur tel ou tel chercheur qui avait fait une découverte dans un domaine plus ou moins important : pas plus tard qu'hier, il avaient justement e n scientifique qui avaient réinventé le balais a chiottes et qui s'apprêtait a révolutionner le monde de la "toiletterie". Alors, évidemment, la discutions dériva sur les souvenirs de Stinger et sur la période qu'il voulait explorer


"J'avais vingt ans quand j'ai oublié le plus de choses. Je ne me rappelle plus de grand chose, a part que je te connaissait Nate, tu étais n ami lointain à la famille je crois.. Je me rappelle de ma jeunesse, de mes parents, mais rien pendant mes vingt ans. Je sais que c'est la que j'ai changé radicalement, que j'ai compris que le monde ne valait pas la peine et que pour vivre, il fallait se faire plaisir a soi avant tout autre personne, sans vouloir te manquer de respect Nate. Enfin tu me connais maintenant."


Le traiteur arriva, servant sr un plateau antigravité les plats les ns après les autres. Un fumet incroyablement bon sortait des plats et rien que le packaging des plats donnait au Boss l'eau à la bouche.


"Itada-Machintruc-chose Nate! Haha"


Et ils mangèrent, ou plutôt dégustèrent ne série de plats out aussi incroyable qu'insolite, a mourir de bonheur. C'était comme manger du paradis, avec des morceau d'anges découpé finement. Rien n'était laissé a hasard, que ce soir la sauce, le riz ou les poissons. Tout était plus que délicieux: c'était divin. Nate repris alors le sujet des quotas avec Stinger, comme tout les midis maintenant : il trouvait la méthode trop sélective et cherchait à dissuader le Boss de les utiliser


"Bon, demain j'étudie le dossier et je retravaille dessus, heureux?"


La fin du repas et les nougats chinois furent tout aussi bon que n'importe lequel des plats qu'il avait mangé jusque la.
Enfin, les deux hommes retournèrent dans le bureau de Nate. Depuis assez longtemps, Boss n'avait pas ressentis ce mélange entre excitation, peur et trac.


"Nate, je veut retrouver mes souvenirs tout de suite, et je veut que t les affronte avec moi. Ca pet te paraitre étrange mais sel je n'y arriverais pas. Je vais enfin savoir ce qui m'a rend comme ca et j'ai per que ce ne soit pas beau a voir..."


Alors, Stinger et Nate partirent dans la salle ou la machine était installé. Plusieurs sièges était autours d'une énorme machine, reliant tout les cortex a celui d'un homme. Stinger prit place dans une des machine, celle qui était créé pour celui qui souhaitait retrouver la mémoire. Nate prit place dans un siège "d'observation", lui permettant de replonger dans les souvenirs de Stinger, et savoir la vérité sur l'homme le plus avare et immoral de l'univers.
Alors Nate démarra la machine, lança tout les processus et activa la machine, plongeant le scientifique et le financier dans une autre époque, celle d'un temps oublié.




Mais quand Stinger sortit de la Machine, ce n'est pas de la joie qui se dégageait de lui : il pleurait a chaude larme en hurlant, il pleurait comme il ne l'avait jamais fait depuis 20 ans.
Et dans le murmure des machines, le Boss était recroquevillé a sol, en position fœtale. Sa haine grandissait, sa haine envers lui même.


Plus jamais il ne referait la même erreur, plus jamais il ne se laisserait démonter à présent. Il était Boss Stinger et l'homme le plus puissant de cette Galaxie.


(Ce FlashBack est mis en pause, la site se trouvant dans le topic: "Les derniers feux de l'apocalypse")
Contenu sponsorisé

[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]   [Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger] Clock
 
[Flashback] Léto [Nate-Boss Stinger]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-