Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

Partagez
 

 Dragon Balls, nous voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Buu
Buu
Majin
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 18/07/2021
Nombre de messages : 49
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Vague déferlante | Regénération | Magie
Techniques 3/combat : Super-Magie | Colosse
Techniques 1/combat : Majin Buu

Dragon Balls, nous voilà ! Empty
MessageSujet: Dragon Balls, nous voilà !   Dragon Balls, nous voilà ! ClockJeu 6 Juin 2024 - 17:27
Les aventures spatiales du trio infernal se poursuivaient, toujours rythmées par les surprenantes anecdotes de Meumeu, fameux magicien ayant, semble-t-il, voyagé pendant des centaines d’années à travers l’univers tout entier. Buu vouait un grand respect à cet étrange personnage, écoutant ses histoires sans se poser de questions, préférant la saveur des glaces à la satisfaction d’un dialogue éclairé et mature. Ainsi, il se contentait donc de suivre sans poser de problème, exécutant les ordres de Mal’Ganis dans les limites de son intelligence. Il fallait dire quel le Nathrezim avait eu le nez rond en ajoutant au groupe un magicien culinaire : la création de Babidi était totalement tombée sous son contrôle… Ou plutôt sous celui de Meumeu.

Au fil de leur voyage dans les confins du cosmos, ils finirent par mettre la main sur deux voyageurs Namek, un père et son fils dans ce qui semblait être une grande capitale. La belle affaire ! Le démon ailé leur ordonna de les informer sur la position des Dragon Balls sous peine de les massacrer. Le plus âgé vint obéir, livrant sans concession la position d’une étrange structure capable de révéler l’identité de tout possesseur d’une pièce du fameux trésor. Le secret révélé, Mal’Ganis invita Buu à faire ce qu’il voulait des deux Nameks qui s’étaient pourtant montrés si coopératifs. Enchanté à cette idée, le Majin agita ses bras de bas en haut, ne pouvant dissimuler son excitation. Il adorait terrifier des inconnus, surtout les jeunes enfants, un vrai croque mitaine !

« Hinhin !! En quoi Buu va vous transformer ? »

S’interrogea-t-il à voix haute alors que les concernés commençaient à paniquer.

« Transformer ? Non attendez ! Vous êtes un menteur ! »

S’énerva le jeune père en dévisageant Mal’Ganis qui semblait s’en moquer royalement. Rien ne pouvait plus les sauver du triste sort -littéralement- que le démon rose leur réservait.

« Je vais vous changer en chocolat ! »

S’écria-t-il après une petite seconde d’hésitation, projetant la petite antenne qui coiffait son crâne vers les deux malheureux. Pris de panique et comprenant qu’ils étaient condamnés, les deux innocents échangèrent un cri de terreur alors qu’un éclair mauve les percuta, les transformant immédiatement en deux immenses bonhommes en chocolat.

« Miam ! Je mourrais de faim ! »

S’impatienta le monstre qui n’avait pas mangé depuis déjà une demi-heure.

Dragon Balls, nous voilà ! Sddefault

Il vint alors saisir l’immense confiserie pour difficilement la loger dans son gosier. Son visage était comiquement déformé par ce drôle d’exercice, sa bouche désormais super-large.

« MMMHHHHH ! Miam ! »

Peina-t-il à commenter, parvenant à lentement macher son dessert. Evidemment, Meumeu vint ensuite lui raconter une énième histoire, lui offrant au passage un délicieux gâteau au fromage. Le Majin était passionné par cet amusant personnage qui semblait avoir une vie incroyable composée d’histoires toujours plus sucrées.
Mais l’heure n’était pas aux blagues et aux jours heureux, l’ennuyeux Mal’Ganis donna l’ordre de partir vers Namek. Ainsi, le groupe… Se déplaça d’une manière énigmatique mais valide vers la fameuse planète verte. Il s’agissait d’un vaste monde doté d’un unique biome très barbant. Du moins pour Buu qui n’y voyait rien à manger, pas de boulangeries, pas de sucreries dans les arbres, aucune ville à détruire… Difficile d’imaginer que sur ce monde vide se trouvait une organisation de premier plan.

Afin de localiser cette fameuse entreprise, le djinn se présenta à un village tout proche. La dizaine de fermiers habitant ce minuscule bourg s’amassa, curieux, autour de l’étrange monstre rose. Ce dernier, l’air menaçant vint serrer ses poings, pliant son dos en prenant une grande inspiration avant de s’écrier dans un brouha monumental.

« DITES MOI OU SE TROUVE L’OFFICE D’ANNONCES GALACTIQUES OU JE DETRUIS LA PLANETE ! »

Pour une raison inconnue, Buu avait jugé bon de crier à pleine puissance sa menace, faisant trembler le sol et obligeant les pauvres locaux à se boucher les oreilles sous la douleur intense des (trop) nombreux décibels. La voix de la création résonna plusieurs fois à l’horizon, faisant du passage du Majin un événement immanquable pour tout voyageur averti. Le sol était fissuré à côté de lui, tout comme certaines maisons. Les objets en verre étaient brisés et certains enfants étaient tombés au sol sous la puissance du souffle. Le chef du village, au crâne allongé et au teint plus sombre que les autres, vint prendre la parole, épargnant ainsi aux autres un second hurlement.

« Je… C’est là-bas… Derrière la colline… Laissez-nous, s’il vous plait ! »

Et une seconde fois, sans véritable motif, Buu hurla à plein poumon un très succin.

« D’ACCORD ! »

Le vieil homme fut projeté en arrière sur deux mètres. Un râle de douleur général provenant des habitants vint achever de confirmer qu’ils n’avaient pas apprécié cette stupide manière de communiquer. Le groupe était ainsi libre de se diriger vers l’office qui, comme promis, n’était qu’à trois kilomètres d’ici. Il s’agissait d’un bâtiment du style Namek, mais bien plus grand que les autres, une immense bâtisse ovale surmontée d’une grande parabole. Un drapeau « OAG » flottait dans une grande aménagée annexe au building.

Buu s’immobilisa en observant le bâtiment, puis se tourna vers Mal’Ganis, l’air hagard.

« C’est l’office ? »

Demanda-t-il connement.

Le groupe fut en mesure d’atterrir ; sur place, un habitant de la planète des arènes vint à leur rencontre. Il s’agissait naturellement d’un petit humanoïde à plumes colorées, celui-ci en jaune vif. Il salua sommairement ses étranges visiteurs et leur présenta le bâtiment.

« Bonjour, le hall est par ici. »

A l’intérieur, un grand tableau du système solaire était présenté, affichant avec 4 flèches la position des boules de cristal ainsi que leurs possesseurs. On pouvait ainsi voir une boule de cristal sur Terre appartenant à C-17, monde dangereux car protégé par un grand nombre de guerriers. Une autre se trouvait sur Dosatz, récompense du grand tournoi, là-bas aussi se trouvaient de très nombreux combattants aguerris. Une troisième se trouvait entre les mains d’un dragon maléfique du nom de Li-Shenron, ce dernier se trouvait dans les confins de l’univers, à plusieurs semaines de vol. Finalement, une dernière se trouvait sur la planète Vegeta, possédée par le Roi Sharotto.

La première chose frappante était le nombre très réduit de balles du dragon… Seulement 4 dans tout l’univers ? Il ne devait pas y en avoir 7 ? Malheureusement, Buu était trop stupide pour en tirer des conclusions. Alors, il regarda bêtement le tableau, tout juste assez malin pour remarquer que la planète la plus proche était immanquablement la planète Vegeta.

« Les saiyans… Ils sont forts ! Buu veut les affronter ! »

Il poussa un petit cri guerrier et frappa son torse à quatre reprises.

« Sur Terre ils sont encore plus forts ! On devrait y aller ! »

De bien peu sages paroles. Si le plus logique serait de s’attaquer à la planète Vegeta, la Terre constituait un défi autrement plus difficile. Se déplacer contre l'énigmatique Li-Shenron était également une possibilité, mais son grand éloignement en faisait une cible difficile à saisir, sans compter le temps de route conséquent... Mais au final, la décision allait naturellement revenir à Mal’Ganis, maître de Meumeu et par extension maître de Buu.
Mal'Ganis
Mal'Ganis
Démon
Masculin Age : 1024
Date d'inscription : 14/03/2023
Nombre de messages : 31
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Étreinte nécrotique | Griffes gangrenées | Tourment morbide
Techniques 3/combat : Ailes de la nuit | Rage aveugle
Techniques 1/combat : Nuit éternelle

Dragon Balls, nous voilà ! Empty
MessageSujet: Re: Dragon Balls, nous voilà !   Dragon Balls, nous voilà ! ClockVen 7 Juin 2024 - 21:35
Suite à leur arrivée dans les terres de la planète Namek, c’est pour une rare fois Buu en personne qui prit les devants afin d’atteindre leur objectif. Toutefois, en le voyant brailler si fort qu’il en emportait femmes et enfants, le nathrezim se pinça l’arrête nasale tant cette manière de faire l'exaspérait. Il était fatigué d’avoir tant tourné pour trouver les cruciales informations dont ils allaient avoir l’accès en ce jour, aussi il décida de ne pas intervenir. L'intelligence limitée de Buu pouvait être frustrante, mais Mal'Ganis savait comment tirer parti de ses forces. De ce fait, le Seigneur de l’Effroi prit une grande inspiration, essayant de maintenir sa patience.

Il se tourna vers le magicien culinaire, qui observait la scène avec une lueur amusée dans les yeux. L’esclave pouvait bien se réjouir de tant à autre, c’était autorisé afin qu’il reste en bonne santé. Et puis de toute façon, les réactions débiles au possible de Buu ne pouvait que faire sourire (ou épuiser mentalement, à force!).
Après avoir rendu inévitablement sourd ou malentendant de nombreux nameks, ils débarquèrent devant la structure tant attendue. Et c’était sans compter l’interrogation absolument sotte du Majin qui fit souffler du nez son coéquipier.


"Oui, Buu, c'est l'Office d'Annonces Galactiques" répondit Mal'Ganis d'une voix glaciale.


Le démon regarda Buu avec un mélange de mépris et de satisfaction. Il était évident que celui-ci, malgré sa force colossale, n'avait pas l'intellect nécessaire pour mener leur mission à bien sans surveillance. Pourtant, son enthousiasme et son appétit étaient des atouts non négligeables, surtout lorsqu'ils étaient canalisés par Meumeu.

D’ailleurs, Meumeu suivait le duo avec enthousiasme, se préparant à raconter une nouvelle anecdote farfelue tout en faisant apparaître un gâteau au fromage pour Buu. Le magicien sourit largement en s'adressant à son auditoire.


"Ah, laissez-moi vous raconter l'histoire de la fois où j'ai essayé de cuisiner une tarte aux fruits en utilisant un sortilège de croissance rapide. Vous voyez, l'idée était simple : faire pousser les fruits directement sur la tarte pour qu'ils soient frais et juteux." Dit-il tout en joie sans raison apparente, ce qui rajoutait du mystère à ce personnage déjà particulièrement énigmatique. "Mais au lieu de ça, j'ai accidentellement fait pousser un pommier entier sur la tarte. Imaginez ma surprise en voyant un arbre jaillir de ma cuisine, ses branches se couvrant de pommes mûres en un clin d'œil. J'ai dû utiliser un sortilège de rétrécissement pour transformer l'arbre en un simple bonsaï. Depuis, j'ai toujours un mini-pommier sur ma table de cuisine, un souvenir de cette mésaventure."


Mal'Ganis, malgré son impatience, décida d’ignorer ces anecdotes sans intérêt. L'ambiance était presque détendue, un rare moment de légèreté au milieu de leur quête sombre. Ils furent accueillis à l’Office et on les dirigea devant un immense tableau qui détaillait tout ce dont ils avaient besoin de savoir, ou presque. Quid des Dragon Ball absentes ? Cela fit froncer les sourcils au grand gaillard, qui se tourna vers le piaf jaune d’un air insatisfait.


Où trouver des informations sur les Dragon Ball manquantes ?


Leur hôte prit un air désolé avant de lui répondre ceci : “Nous supposons que si elles n’apparaissent pas sur le tableau, c’est parce qu’elles ne sont pas dans notre univers. Peut-être sont-elles dans un autre monde ou dans l’au-delà, allez savoir.


Hmmm.” ce bruit guttural frustré fut la seule réponse de l’incarnation du Chaos. Il se concentra alors plutôt sur la réflexion quant à savoir où se rendre et qui attaquer. Toutes ces personnes, tous ces noms lui étaient inconnus. Ce n’était pas une situation qui l’avantageait, et cela créait en lui un sentiment mitigé entre le plaisir de relever le défi et la consternation. Pendant ce temps, le chewing-gum animé avait exprimé ses deux avis consécutifs qui n’avaient aucune pertinence.

Pour occuper le débile et ne pas courroucer son maître, Meumeu fit apparaître une pile de crêpes sucrées.


"Oh, celle-là est encore mieux. Une fois, j'ai voulu faire des crêpes volantes pour une fête. J'ai enchanté chaque crêpe pour qu'elle flotte doucement dans les airs, mais j'ai sous-estimé la puissance du sort." Fit-il en secouant la tête. "Au lieu de flotter doucement, les crêpes ont commencé à voler comme des oiseaux, s'échappant par la fenêtre et semant la panique dans tout le village. Les gens couraient partout, essayant de les attraper, et pendant des semaines, on a parlé de la grande invasion des crêpes volantes."


Même Mal'Ganis ne put s'empêcher de sourire légèrement à l'absurdité de l'histoire entre deux pensées. Cela lui permit de souffler un peu dans ce complexe engrenage mental dans lequel il s’était lancé pour se décider où se trouverait leur prochaine destination.
 
Dragon Balls, nous voilà !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Dragon Balls de Namek et les Super Dragon Balls
» Au sujet des Dragon Balls.
» Informations sur les possesseurs de Dragon Balls
» Kanasa nous voilà !
» Dösatz nous voila

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Namek :: Office d'Annonces Galactiques-