Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Partagez
 

 En attendant la suite [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bio-Broly
Bio-Broly
Demi-Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2022
Nombre de messages : 54
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 1260.

Techniques
Techniques illimitées : Gigantic Spike ; Eraser Cannon ; Explosive Wave
Techniques 3/combat : Omega Blaster ; Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Powered Shell

En attendant la suite [PV] Empty
MessageSujet: En attendant la suite [PV]   En attendant la suite [PV] ClockLun 25 Déc 2023 - 11:47

En attendant la suite [PV] GQGWl6E En attendant la suite [PV] ZkvW6ma

Sans plus discuter, le trio s'était laissé emmener par l'homme qui les avait interpellés. S'ils ne savaient toujours pas exactement qui était ce dernier - tout au plus avaient-ils réussi à obtenir son nom, « Jojiba » -, la force dont il avait fait preuve leur avait fait comprendre qu'il était dans leur intérêt de coopérer.
Après tout, s'il était même capable de tenir tête à Broly, quelles chances avaient-ils de lui échapper ? Qui plus est, ce dernier avait besoin de soins particuliers et ce n'était pas en étant en cavale qu'ils pourraient les lui apporter. Leur sort avait beau être incertain, il restait a priori préférable à toute alternative.

Tant qu'à être transportés quelque part, ils auraient néanmoins préféré que ce soit autrement qu'en volant à bord d'une carcasse de voiture ; s'ils n'avaient ni l'un ni l'autre le vertige, l'insalubrité du véhicule - mis à mal par un bref affrontement entre les deux guerriers - n'était pas pour les rassurer. Ainsi, s'ils auraient pu échanger un tant soit peu sur leur devenir, Collie et Nain étaient en définitive trop occupés à se cramponner à tout ce qui passait à leur portée - que ce soit sièges, volant, ceintures - qu'à évaluer leurs options.

Broly, lui, restait parfaitement docile : ayant reçu l'ordre de collaborer, il avait suivi le mouvement sans plus poser de questions - ce dont il aurait été parfaitement incapable il y a peu, mais il avait apparemment appris à parler à peu près correctement à un quelconque moment pendant leurs mésaventures. Comment, pourquoi ? De cela, ils ne savaient rien - et si intéressant que cela puisse être à étudier, ce n'était ni le moment ni l'endroit.
En tout et pour tout, il ne s'était manifesté qu'une seule fois - pour leur demander timidement s'ils « arrivaient bientôt », une question candide qui ne faisait que renforcer l'impression d'innocence qui se dégageait de lui. S'il se conduisait auparavant comme un bébé qui venait de naître - à défaut d'en avoir l'apparence -, il avait semble-t-il pris quelques années tout à coup, du moins en terme d'âge mental. Rien n'expliquait qu'il puisse évoluer de la sorte, mais c'était pour le mieux : il n'en serait que plus facile de lui expliquer les choses.
En théorie.
Car sa naïveté était aussi ce qui le rendait contrôlable. Et s'il n'était pas plaisant pour Nain de considérer les choses de cette manière, force était de constater qu'ils étaient dans une situation délicate. Si par malheur sa « croissance psychologique » devait le rendre plus autonome, ils pourraient rapidement avoir un problème... Non qu'ils puissent y faire grand chose : cela faisait quelques heures déjà - peut-être vingt-quatre, désormais - que plus rien ne se passait « selon le plan ».

Après quelques dizaines de minutes de transport aérien, leur « chauffeur » les avait déposés, eux et ce qu'il restait de leur moyen de locomotion, au beau milieu d'un immense jardin. Un immense jardin qui se trouvait être situé juste à côté de ce qu'ils avaient reconnu l'un et l'autre comme étant le palais royal ; s'ils ne l'avaient - bien évidemment - jamais visité en personne, celui-ci était passé assez souvent à la télévision pour le reconnaître au premier coup d'œil.
En s'en apercevant au même moment après avoir lorgné vers le sol alors qu'ils commençaient à perdre de l'altitude, les deux savants avaient échangé un regard aussi éloquent qu'angoissé ; dans quel pétrin s'étaient-ils encore fourrés ?
Après les avoir déposés, leur hôte leur avait dit de ne pas bouger, qu'il allait revenir après avoir été chercher quelqu'un - ou quelque chose à cet effet ; ils étaient trop nerveux pour se rappeler des moindres détails. Et une fois encore, ce n'était pas comme s'ils pouvaient s'échapper.
Oh, il y aurait peut-être un coup à jouer si Broly s'emportait une nouvelle fois et qu'il réussissait à leur ouvrir la voie vers la sortie, à supposer qu'ils la trouvent... Mais cela ne réussirait qu'à précipiter sa perte, et ils voulaient absolument éviter cela.
D'autant que si le carré de pelouse où ils avaient été laissés en était heureusement dépourvu, ils avaient bien vu que les lieux étaient truffés de gardes armés ; le Bio-Guerrier pourrait peut-être encaisser leurs tirs, mais la moindre balle perdue aurait raison d'eux, et ce n'était pas un pari qu'ils étaient prêts à prendre. Tout deux chercheurs, ils ne se faisaient aucune illusion quant à leurs performances athlétiques.

Il ne leur restait donc qu'à attendre. À patienter pendant que ce Jojiba allait chercher ils ne savaient trop qui pour faire ils ne savaient trop quoi - jusqu'à ce que quelqu'un décide ce qu'il fallait faire d'eux. Une pesante incertitude qu'ils n'avaient hélas d'autre choix que d'accepter, devant sans doute déjà s'estimer heureux qu'on leur laisse le bénéfice du doute. Sans cela, qui pouvait savoir où ils en seraient ?
Adossés à la méconnaissable carrosserie leur voiture accidentée, les mains dans les poches de leurs blouses, ils ne pouvaient que tenter - en vain - de penser à autre chose, tandis qu'assis dans l'herbe, le clone suivait du regard le vol d'un papillon, l'esprit à milles lieues de ces préoccupations.

Et maintenant ?...
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 173
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Field-Eraser
Techniques 1/combat : Tour de Babel

En attendant la suite [PV] Empty
MessageSujet: Re: En attendant la suite [PV]   En attendant la suite [PV] ClockMer 6 Mar 2024 - 2:24
-Non mais oui je sais qu’il est occupé, mais le premier ministre?

-En réunion lui aussi, désolé.

-Tous les deux? Bon de toute façon on s’en fout j’ai besoin de voir l’un ou l’autre, c’est plutôt important là…

-Désolé Monsieur le ministre mais je ne peux vraiment pas les déranger, ils sont en réunion avec heu… Un dirigeant étranger.

-Un dirigeant étranger? Mais attendez, je croyais que le gouvernement était glob-oh.

Était-ce vraiment étonnant finalement? Jojoba commençait à avoir l’habitude de ce genre de situation, malgré lui hélas. La dernière fois qu’il avait assisté à une réunion avec un dirigeant, il s’agissait d’un dieu de la destruction, d’un autre univers qu’il plus est. De qui pouvait-il être question aujourd’hui? Le roi d’une dimension oubliée venue réclamer un territoire terrien? Ou peut-être un seigneur démon venu négocier des âmes damnées? Bah! Avec la chance qu’il avait, il s’agissait sûrement de Broly lui-même, le roi des saiyans! Après tout, ne serait-ce pas une amusante coïncidence que le fermier saiyan amène le clone du souverain pile lors de sa visite? Pour Jojiba, en tout cas, ça ne l’était pas. Pourtant, il y avait peu de chance que ça soit le cas, après tout, à part quelques gardes armés aux uniformes inconnus et un grand vaisseau que le fermier ne reconnaissait pas, le calme planait sur le château, un soit-disant roi de la répugnante race des guerriers de l’espace n’aurait pas manqué de détruire tout ce qu’il se trouverait ici.


Non, rien ne se passait, si ce n’était cette rencontre au sommet. Ce dignitaire inconnu était sans doute le propriétaire du vaisseau sur la piste d'atterrissage. Le garde à qui Jojiba s’adressait était formel, il ne pourrait diriger ni le président, ni le premier-ministre. Bon, tant pis, en attendant…

-Bon bon, faites leur savoir dès que possible que je dois les voir au plus vite. Ha oui et aussi si vous pouviez me dépêcher un scientificos’ ou quelqu’un qui s’y connaît en médecine, on a peut-être quelqu’un qui a besoin de soin… Je crois…

-V… Vous n’êtes pas sûr? Lui demande le garde éberlué.

Tournant son regard vers les jardins, Jojiba observe un instant le colosse qu’il avait bien failli combattre se concentrer sur un papillon.

-C’est compliqué…

Une fois sa conversation terminée, Jojiba se redirigea vers la carcasse de voiture, déposée comme un cheveux sur la soupe au milieu des jardins du palais. Se plaçant près des deux scientifiques, il s’adossa à son tour au véhicule, les mains dans les poches, secouant légèrement l’habitacle par sa lourde stature, avant de pousser un long soupir.

-Sale journée hein?

Ce constat était devenu son quotidien. Jojiba n’arrivait plus à se souvenir de la dernière fois où il avait souri. Tous les éléments semblaient s'acharnés, sa récente visite en enfer n’avait rien arrangé à son état mental. Finalement, peut-être qu’il se souvenait de son dernier sourire, le jour où il avait pris ses fonctions de ministre, tout content de porter un beau costume, il s’était égaillé d’aller rendre visite aux agriculteurs de la Terre. Mais comme un crochet planté dans son dos pour le tirer vers son passé, Jojiba avait été rattrapé par les machinations de son éternel nemesis : Demigra. Un visage familier lui était apparu, le visage d’un gagnant voilé derrière les flammes, un compagnons de peine avec qui il avait traversé les horreurs du jeu du diable. Mais plus que ça, un homme qui n’était plus qu’une coquille vide, car le diable avait remplacé la conscience de ce guerrier maudit. Le reste de l’histoire, seul Scalio l’avait entendu, la plongée en enfer de son ministre ne n’avait pas touché visiblement. Mais c’était pour le mieux, Jojiba avait appris une bien précieuse leçon. Depuis, son état d’esprit avait changé, il avait comprit et abandonné. Il admirait, voir même jalousait l'innocence et l’absence de volonté que démontrait ce nouveau venu au corps fluide.

Alors, le regard lassé et le cœur fatigué, il observait cet individu perdu. Il hésitait entre lui envier sa situation ou le plaindre. Tôt ou tard, cette innocence neutre dont il faisait montre ne tarderait pas à souffrir de la corruption d’une façon ou d’une autre.

-Quelqu’un devrait venir pour s’occuper de lui. Commence Jojiba en s’adressant aux deux scientifiques. Pour ce qui est de vous deux, on va sûrement vous poser quelques questions.

Était-il ignorant de la nature menaçante de ses mots ou se servait-il justement de cette ambiguïté pour intimider ses deux invités? Pourtant, la suite de ses mots étaient plus conciliante :

-Honnêtement vous vous en sortez bien, ce Lord Jaguar doit pas être un rigolo pour commissionner quelqu’un comme…

Le simple fait de le dire à haute voix est étrange.

-... Broly… J’ose à peine imaginer le genre de plan qu’il devait avoir. Ça commence à faire beaucoup de cinglés qui veulent plonger la Terre dans le chaos, enfin ce que j’en dis moi…

Son regard lourd se posa sur les chercheurs l’un après l’autre.

-Soit dit en passant… Vous en pensez quoi de tout ça? De Broly surtout. Je veux l’entendre de votre bouche.

Les forcer ainsi à parler devant leur protégé, était-ce vraiment une si bonne idée? Peut-être, mais après tout à quoi cela allait l’avancer? Ils pouvaient servir une triste vérité à Broly, il n’en serait que plus éclairé sur sa situation. Et s' ils lui mentaient… Et bien… Tant pis, que dire de plus? Mais cette expérience serait tout de même intéressante ne serait-ce que pour mieux cerner ces scientifiques qu’il ne connaissait pas encore ce matin.


Pauvre Broly… Bienvenue dans une vie plus compliquée que toutes celles que tu aurais pu vivre.
Bio-Broly
Bio-Broly
Demi-Saiyan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2022
Nombre de messages : 54
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 1260.

Techniques
Techniques illimitées : Gigantic Spike ; Eraser Cannon ; Explosive Wave
Techniques 3/combat : Omega Blaster ; Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Powered Shell

En attendant la suite [PV] Empty
MessageSujet: Re: En attendant la suite [PV]   En attendant la suite [PV] ClockDim 21 Avr 2024 - 19:02

Après un temps que la nervosité étira plus que de raison, leur « bienfaiteur » - l'était-il vraiment ? - revint vers eux, les incitant à reprendre une posture un peu plus digne... Et à rester sur leurs gardes ; après tout, ils ne savaient encore presque rien de lui et de ses allégeances.
S'il aurait certes pu les abandonner sur place ou leur régler leur compte plutôt que de les emmener avec lui - en portant leur voiture ; rien que ça ! -, peut-être était-il encore un peu tôt pour dire qu'il ne leur voulait que du bien.

« C'est le moins que l'on puisse dire. » acquiesça Collie ; sale journée, en effet.

Sans surprise, le fameux Jojiba avait encore des questions à leur poser, et ils n'allaient plus pouvoir les esquiver - encore moins maintenant qu'ils étaient pour ainsi dire à sa merci, étant sur « son » terrain. Il fallait néanmoins admettre qu'il faisait de sérieux efforts pour les amadouer, les informant que quelqu'un - qui ? - allait venir pour s'occuper de Broly. De là à savoir si cette personne en serait capable, c'était une autre histoire, mais le geste n'en était pas moins plein de bonne volonté - pourvu qu'il soit sincère, évidemment.

« Monsieur Jojiba, c'est bien cela ? Merci encore d'avoir pris la peine de nous transporter. » fit Nain avec le sourire, tentant de rester dans de bonnes dispositions au cas où cela aurait une influence favorable quant à leur devenir. « Je ne sais pas ce que nous aurions fait sans vous. »

Son regard se tourna dans la direction du Bio-Guerrier qui, en retrait, continuait d'essayer de mettre de l'ordre dans ses pensées nouvelles - dans ces souvenirs qui n'étaient pas les siens - tout en profitant du semblant de végétation que le jardin du palais avait à offrir. Pour l'heure au moins, il semblait en paix... Même si, hélas, son état ne tarderait pas à se dégrader à nouveau. Une pointe d'inquiétude s'invita sur le visage de la jeune scientifique.

« J'espère que nous pourrons rapidement synthétiser davantage de ce médicament. Il risque d'en avoir besoin pendant encore un moment... »

Elle ne s'étendit cependant pas davantage à ce sujet, doutant que le pauvre homme y comprenne grand chose - ou même que cela l'intéresse. C'était plutôt quelque chose qu'elle devrait discuter avec le « quelqu'un » qui devait venir, et qu'elle supposait être le médecin du palais. Leur interlocuteur s'intéressa ensuite à l'identité de leur commanditaire, et aux raisons qu'avait celui-ci d'investir dans une pareille entreprise ; sujet pour le moins gênant, avec du recul.

« Et bien... Lord Jaguar était... » amorça Nain, cherchant comment tourner sa description de manière un tant soit peu méliorative.
« ...Un imbécile, si vous voulez mon avis ! » coupa Collie. « Il n'avait aucune idée de ce qu'il avait entre les mains. Tout ce qu'il sait faire, c'est signer les chèques et laisser les autres faire le sale travail ! »

Ce qui leur avait donné un emploi pendant quelques mois et amplement ravitaillé leurs comptes en banque, certes, mais cela ne changeait pas la réalité de cette affirmation : Jaguar était un crétin. Et sans doute était-il plus sûr pour tout le monde qu'il demeure en prison, là où il ne pouvait pas causer de problèmes d'ampleur à la force de sa carte de crédit. Dans la mesure où ses caprices avaient bien failli leur être fatals, ils pouvaient bien casser un peu de sucre sur son dos !

« Je suppose que c'est inévitable... » se lamenta le vieil homme, guère emballé à l'idée de devoir rendre des comptes plus que ce n'était déjà fait - mais quel autre choix avait-il ?

Ce qu'ils en pensaient ? Les deux chercheurs échangèrent un regard incertain. Certes, ils avaient eu maintes fois l'occasion d'en discuter au cours des dernières semaines, alors qu'ils mettaient tout en œuvre pour le remettre sur pieds... À commencer par lui en redonner. Mais la situation avait changé considérablement en l'espace de quelques heures. Non seulement le sujet était complètement mobile désormais - ce qui, il y a peu, était encore loin d'être le cas -, mais il avait en plus développé un degré de conscience dont il était loin d'avoir fait preuve lors de son précédent déploiement.

« Et bien, en fait... » hasarda le plus âgé.
« Pour ne rien vous cacher, nous sommes un peu dépassés par les événements... » fit Nain, coupant court à toute possibilité - déjà faible - de noyer le poisson. « Comme vous l'avez compris, nous ne savions pas vraiment... à qui nous avions affaire jusqu'à très récemment. Nous savions que c'était le clone de quelqu'un de puissant, mais à part ça... »

Elle soupira, consternée par sa propre bêtise. Le projet était tellement ambitieux et stimulant - tous ces moyens à leur disposition ! - que pas un seul instant ils ne s'étaient arrêtés pour se poser des questions sur la provenance de cet ADN « étranger ». Certes, si on les payait aussi grassement, c'était aussi pour les distraire des aspects les plus discutables de l'opération, mais cela n'excusait pas une telle naïveté, surtout de la part d'esprits aussi brillants que les leurs. Comme pour faire preuve de bonne volonté, Collie surenchérit :

« En tout cas, je ne sais pas à quel point il est proche physiquement de celui qui lui a servi de modèle, mais nous ne lui avons rien enseigné ! Sa psyché est encore celle d'un enfant ! »

Ce qui, certes, pouvait être vu comme de la négligence de leur part - même si, encore une fois, tout était allé trop vite et avait échappé à leur contrôle -, mais ce serait toujours mieux que de le laisser croire qu'ils avaient « élevé » Broly dans l'intention de leur nuire. S'il y avait peu de doute à avoir quant au fait qu'il aurait fini par recevoir un conditionnement - quelle qu'en soit la forme - pour s'assurer qu'il reste docile si tout s'était passé comme prévu, eux n'y étaient pour rien, s'étant contentés de lui donner le plus primaire des apprentissages lors de ses rares moments d'éveil.

« Oui, vous n'avez pas à vous en faire. Nous en étions à peine à lui apprendre à tenir debout... J'aurais aimé faire plus, mais tout cela prend du temps. » Elle tourna la tête dans sa direction. Guère soucieux de la teneur de leur discussion en dépit du fait qu'il en soit le principal sujet, le clone observait les oiseaux, comme fasciné par leurs parcours aériens. « À vrai dire, je m'étonne même qu'il soit capable de parler... Hier encore, c'est à peine s'il savait produire un son ! Puisque son corps est celui d'un adulte, je me doutais qu'il allait finir par apprendre un peu plus rapidement, mais tout de même. » Elle secoua légèrement la tête, gardant pour elle ses théories à ce sujet - aucune ne la convainquant totalement, de toute manière. « Tout cela pour dire qu'il ne vous veut aucun mal... Il se bat seulement pour se protéger. Si vous ne cherchez pas à lui nuire, il devrait se tenir tranquille... »

Pour le moment, ne put-elle s'empêcher de penser, repensant à la forme monstrueuse qu'il avait prise lors de sa première sortie - celle qui avait bien failli leur coûter la vie, à eux et à tous ceux présents sur l'île ce jour-là.
Quant à sa ressemblance... S'il était semble-t-il assez proche de l'original pour qu'on l'identifie comme tel, cela ne voulait pas dire que c'était une copie parfaite. Certes, le but du clonage était de dupliquer un individu, mais même avec les techniques à leur disposition, c'était encore loin d'être une science exacte - surtout avec le maigre échantillon qu'on leur avait confié. Confirmer qu'ils l'avaient reproduit jusque dans ses moindres détails n'était pas possible sans avoir l'original sous la main à titre de comparaison - ce qui, du peu qu'ils en savaient, ne semblait pas vraiment être envisageable.

« Et d'ailleurs... Nous savons désormais ce qu'est un « Saillant », mais ce Broly, qui est-ce, exactement ? »

Une question qu'il était peut-être temps de poser, après toutes ces mésaventures. Le clone, de son côté, leva la main pour laisser un papillon s'en servir comme perchoir ; un être finalement aussi fragile que lui, tout bien considéré.
Contenu sponsorisé

En attendant la suite [PV] Empty
MessageSujet: Re: En attendant la suite [PV]   En attendant la suite [PV] Clock
 
En attendant la suite [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En attendant...
» En attendant le jour [pv San Gohan Ado]
» Entrainement en attendant l'arrivée de l'ennemi
» Enki paye sa tournée. ( en attendant bulma ou MV ? :p )
» En attendant une mission... (Saul / Daikon et qui veut ^^ )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-