-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mr Black est mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockLun 7 Aoû 2023 - 20:23
Loin du musée, mon corps s'était envolé. Loin des flammes, loin des tableaux, loin de la pluie artificielle, il restait une fumée, épaisse, se faufilant comme une ombre pari tant d'autres. J'avais fui Satan-City mais cette ville n'avait pas échappé à ma colère. Mon œuvre dans ce musée s'appelait encore une fois chaos, comme si mon existence était vouée à semer la destruction. L'histoire s'écrit-elle seulement de boucles, de répétitions ?

Je n'étais pas seul, cette fois, en quittant la ville, puisque j'avais emporté avec moi cette femme, qui était comme l'unique témoin de mon méfait. Elle ne s'était pas laissée tromper par cette mascarade et réprésentait alors un danger pour moi, car elle seule connaissait la vérité. Oh, oui, j'aurais pu la tuer dès lors que nous nous sommes retrouvés sur le toit. Mais j'avais compris qu'elle n'était pas une personne lambda et un affrontement prolongé risquait d'attirer l'attention, chose que je voulais éviter. Alors, puisqu'elle ne révélait aucune intention belliqueuse j'avais pris la décision de l'emener avec moi, loin de tout, pour régler ce problème.

C'était à une vitesse folle que j'avais parcouru des kilomètres jusqu'à ce lieu. Une zone visiblement abandonnée, où les batîments, vides et délabrés, donnaient une fausse impression d'une ville marquée par la guerre. Mais ici, nous étions à priori tranquilles. Je l'avais lachée au sommet d'un immeuble, sur un toit, et j'avais commencé à tourner autour d'elle sous ma forme initiale de corps brume. Quelques instants passèrent, je réfléchissais à la suite des évenements. Je n'avais pas oublié qu'elle m'avait obligé à abandonner ma toute nouvelle identité. Désormais, Mr Black n'existait plus. Il n'était qu'un souvenir que garderaient peut-être en mémoire les gens du musée, Son Senshi et... Morana.


"Qu'avez-vous à dire, Morana ?"

Le ton était ferme, presque accusateur et aurait rappelé à bon nombre un passage devant un tribunal. J'étais encore sous les effets de la colère et je me retenais de l'abattre sur cette femme. Pourquoi ? Rien ne m'obligeais à attendre. Peut-être qu'une partie de moi luttait pour ne pas agir comme un simple monstre, comme s'il y avait de l'humanité quelque part dans cette épaisse fumée. Ou alors, simplement, j'attendais le bon moment pour l'attaquer, voulant être sûr que sa garde soit baissée. Ce moment lui laissait une opportunité de sauver sa peau. Oui, il n'y avait aucun doutes à mes yeux à ce moment là, je devais l'éliminer et s'il n'y avait plus rien pour me retenir alors son sort serait très vite décidé. La seule personne qui pouvait la sauver n'existait plus : Mr Black. En provoquant cette situation inconfortable elle l'avait tué, et cette illusion qui permettait aux gens de ce monde d'être protégés du danger que j'étais avait disparu, laissant ma véritable nature agir sans retenu.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 56
Zénies : 1000 Zénies

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockMar 22 Aoû 2023 - 0:31



Mr Black est mort 26_8a410
Mr Black est mort


Emportée par Mr Black, je me retrouvais à présent bien loin de Satan-City que j’avais l’habitude d’arpenter. Mon premier réflexe fut d’observer mon environnement afin d’en savoir davantage sur ma nouvelle position. Nous étions de nouveau sur un toit, cependant cette zone était entièrement désertée. Il était relativement évident qu’il voulait qu’on soit isolé. Dans un certain sens, cela m’arrangeait : dans ces conditions il pourrait être bien plus bavard.
 
Vous vous demandez sans doute si je n’ai pas pensé au fait que ça puisse dégénérer. Je vous rassure, je suis loin d’être naïve. Cet étrange être n’a pas hésité une seconde à tuer un inconnu pour préserver son identité. Rien n’assurait qu’il ne puisse pas tenter la même chose sur moi. Cependant, un détail assez majeur différait par rapport au lapin : je sais me défendre. Ce paramètre me permet de tenter quelques folies afin de mieux le connaitre.
 
Alors que je demandais si sous cette forme il était capable de parler, ce dernier me donna la réponse en me questionnant. La tonalité assez agressive me laissa penser que je pouvais à tout moment subir les conséquences de sa colère. L’affronter ne m’apporterait pas grand-chose, il me fallait donc l’éviter. Pour trouver une solution, il fallait inverser le problème : pourquoi est-il en colère ? Est-ce, car je l’ai contraint à faire face au lapin ? Non, c’était bien plus complexe que ça et en même temps, tellement évident. Il était en colère, car il avait dû montrer sa véritable nature.
 
Cette forme sous laquelle se trouvait Mr Black était visiblement suffisamment embarrassante pour lui pour préférer tuer et prendre la fuite. Difficile de trouver la raison exacte, mais je voyais tout de même deux théories majeures. La première serait qu’il fasse partie d’une espèce rare, pourchassée pour sa rareté… ou même pour sa cruauté. La deuxième, bien plus surprenante, serait qu’il se soit retrouvé dans cette situation contre son grès. Dans les deux cas, cela justifierait son comportement. Cependant, je pouvais totalement me tromper, difficile de trouver avec exactitude le passé d’un être aussi singulier.
 
" Pour être honnête, j’espérais surtout que ce soit vous qui prendriez la parole. Je pense cependant qu’il est préférable que je donne quelques mots qui pourront détendre l’atmosphère. "
 
Je claquai des doigts de main droite et je fis apparaitre un magnifique fauteuil rouge. Il n’avait pas que l’air confortable, il l’était vraiment. Si je devais prendre la parole, autant être à l’aise, non ?
 
" Je me permets de m’installer. Je vous proposerais bien la même chose, mais je doute que cela vous soit utile. "
 
Il m’était difficile de ne pas relever l’absurdité de la situation. Après tout, il n’était pas courant de rencontrer une personne sous cette apparence. J’avais pas mal de questions techniques à son sujet, mais il valait mieux utiliser mes jokers pour des questions bien plus intéressantes.
 
" Pour commencer, j’aimerais vous rassurer. Je ne vous veux aucun mal et je ne compte pas transmettre mon savoir. Aucun média, aucun officier ni même aucune scientifique ne sera informé. La seule chose que j’aimerais combler, c’est ma propre curiosité. "
 
Je ne sais pas si cette première phrase pouvait le rassurer, surtout que contrairement à moi, il ne devait pas être en mesure de vérifier l’authenticité de mes paroles. En y réfléchissant, même s’il me croyait, qu’avait-il à gagner en me disant la vérité ? Sa propre sécurité était sans doute bien plus importante que la curiosité d’une étrangère. Cette première démarche restait cependant importante à mes yeux, elle était là pour montrer que je n’étais pas là en tant qu’ennemi. Ce qui allait pouvoir m’amener à la suite de mon discours.
 
" Vous vous demandez sans doute ce que vous avez à gagner ? Bien plus de choses que vous croyez. Je suppose qu’au vu de votre comportement, vous êtes un être plutôt solitaire. Il se peut que vous ayez peur de ce que vous êtes et vous cherchez un moyen de le comprendre. Est-ce bien ça ? Si tel est le cas, ne serait-il pas préférable pour vous d’avoir un allié ? "
 
J’avais pour le moment décidé d’orienter ma réponse dans ma deuxième théorie, simplement car cette dernière était la plus facile à appréhender. Ma petite question quant à elle était loin d’être anodine, elle était là pour confirmer ou infirmer cette possibilité. Si la réponse est négative, je partirais alors dans l’autre direction. J’avais de quoi le convaincre dans ce cas-là, même si cela s’annonçait bien plus compliquer.
 
J’espérais que ma tentative pour le calmer fonctionnerait, ce qui permettra d’obtenir les réponses hantant mon esprit. Je devais cependant commencer par la plus évidente de toutes, m’obligeant même à ne pas attendre davantage pour la poser.
 
" Sinon, vous m’avez dit que je pouvais vous appeler Mr Black, cela suggérait que cela n’est pas votre véritable nom. Serait-il possible de le connaitre ? Si nous commençons à devenir plus intimes, autant que je vous nomme correctement. "



(c)Kazu de C.G


Dernière édition par Morana Hellébore le Mar 9 Jan 2024 - 23:43, édité 1 fois
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockMer 30 Aoû 2023 - 20:23
Sous ma forme initiale je n'avais pas d'œils, ce qu'on pouvait appeler ma tête était une sphère noire étrange, traversée par un ou plusieurs éclairs de temps à autre. Pourtant je voyais clairement. Je voyais tout ce qui m'entourait. Je voyais Morana. Face à cette fumée étrange et malgré avoir été forcée de venir jusqu'ici elle paraissait calme. Cela m'agaçait. M'étais-je trop habitué à provoquer la crainte et la colère pour ne pas pouvoir accepter que l'on me voit autrement ? Ou peut-être que cette attitude qu'elle adoptait m'énervait simplement parce qu'elle laissait entendre que je ne pourrais pas la dominer si facilement ?

Sans se dégonfler, cette femme m'avoua son espoir de m'entendre prendre la parole, alors qu'elle était en quelque sorte sur le banc des accusés. C'était à elle de parler. En réponse, je n'avais lâché aucun mot. Elle prit alors ses aises en faisant apparaître un fauteuil rouge et chic, qui contrastait avec le reste de ce lieu qui n'inspirait que le désespoir. Voilà qui confirmait ce que je pensais : elle était doté de pouvoirs. La voir dans cette position m'irritait. C'était limite de l'insolence. Elle tenta tout de même de me rassurer, m'affirmant ne pas vouloir me nuire.


"Vous avez déjà suffisammant pu satisfaire votre curiosité, vous ne croyez pas ?"

Je n'étais vraiment pas d'humeur à m'épancher sur mon cas et à mes yeux je n'avais aucune raison de la laisser en vie. Le temps était compté et si elle ne disait rien pour se sauver, alors elle subirait le même sort que le lapin. Mais finalement, elle commença à vouloir donner des raisons de l'écouter. Elle décida de se vendre comme une potentielle alliée ? C'était donc ça, la carte qu'elle voulait jouer ? Allié, acolyte, compagnon, ami... Je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait être. Bien sûr, je connaissais le sens de ces mots mais je n'en avais jamais fait l'expérience, du moins pas en tant que fumée noire. Jusqu'ici je n'avais compté que sur moi-même et ça m'avait suffi. J'étais assez perplexe sur cette idée.

"Vous me proposez d'être mon allié ? Et en quoi allez-vous pouvoir m'aider ?"

Alors que j'avais entamé une ronde autour d'elle depuis notre arrivée sur le toit, je m'étais finalement arrêté devant Morana, à quelques mètres, alors qu'elle m'interrogeait une nouvelle fois sur mon identité. C'est alors que mon corps se transforma, devenant une forme hybride entre une masse de fumée et une silhouette humaine. Cette fois deux yeux se distinguaient sur mon visage, comme deux petits phares dans la brume. Mon corps entier semblait fumant, comme si je m'évaporais, mais la forme que j'avais prise ne disparaissait pas. Ce qu'on pouvait appeler mes pieds, eux, semblait perdus dans deux espèces de coussins de fumée touchant le sol.

Mr Black est mort Black_15

"Je n'ai pas de nom. Ou alors, si j'en ai un, il m'est inconnu, disparu il y a bien longtemps... Je ne suis que fumée noire."

C'était aussi pour cela que m'appeler Mr Black avait été facile pour moi, simplement inspiré de ce que j'étais véritablement. Mais à l'avenir je devrais être plus original. Mes expériences et mon imagination allaient me pousser à être créatif, de toute façon.

"Et quant à vous Morana ? Est-ce véritablement votre nom ? Ne faisons pas comme si j'étais le seul à protéger mon identité ici. Vous cachez aussi votre jeu, bien que... J'ai senti rapidement que vous n'étiez pas comme les autres. Alors continuerez vous à chercher à percer mes secrets sans vous dévoiler ? Est-ce ainsi que l'on marche aux côtés d'un allié ?"
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 56
Zénies : 1000 Zénies

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockMer 11 Oct 2023 - 17:14



Mr Black est mort 26_8a410
Mr Black est mort


Il en avait fallu du temps pour que sa langue puisse se délier. Cette attente ne fut pas veine et je me retrouvais dans une situation bien plus complexe, mais paradoxalement bien plus intéressante. Black semblait un peu agacé par cette situation, il allait être assez compliqué de le calmer. Je pouvais le comprendre, j’avais tout de même dû lui forcer la main pour en arriver là. Il me demanda rhétoriquement si j’avais comblé ma curiosité. Cela me fit rire, il fallait mal me connaitre pour penser que puisse être déjà repu.

" Je fais face à une fumée pourvue de parole. Il serait bien étrange de ne pas vouloir en savoir plus. "
 
Il était possible qu’il soit surpris par tant de curiosité de ma part, après tout l’anormalité qu’il était devait provoquer généralement la peur chez la plupart des personnes. Je ne perdis pas plus de temps et je rendis directement au but en lui expliquant ce qu’il avait à gagner. Je pense l’avoir surpris une nouvelle fois, en lui faisant une proposition allant à l’opposé de ce qu’il pensait.
 
" Vous devez être solitaire depuis toujours pour vous demander ce que ça pourrait vous apporter. N’en avez-vous pas marre d’être seul dans ce monde ? De ne pas pouvoir échanger avec quelqu’un, de vos problèmes, de vos angoisses… Vous avez bien plus à gagner que vous l’imaginez, car, il se pourrait que nos ambitions soient les mêmes. "
 
Je ne continuai pas ma phrase, laissant le doute sur ce que je voyais comme objectif dans la vie de Black. La première chose que je souhaitais savoir de lui était son nom. Cela me servira au passage de test afin de voir s’il allait tenter une nouvelle fois de mentir. Il me répondit, donnant une réponse presque inattendue. Cela semblait me confirmer ce que je pensais déjà. Nous avions visiblement la même envie.
 
" Vous n’avez pas de nom.. voilà quelque chose de bien morose. Peut-être est-ce là une représentation bien triste de votre personne : sans nom, vous ne possédez pas d’identité. Difficile d’exister dans de telles conditions. "
 
La sincérité dans son explication sembla m’indiquer une information assez importante. S’il venait à ne plus se rappeler de son nom, cela serait sans aucun doute à son état actuel. On pourrait très bien imaginer qu’il soit un ancien terrien devenu contre son grès un nuage de fumée errant sans but. S’il était ainsi à l’origine, il aurait sans doute eu un nom, à moins, qu’il ne soit une simple création.
 
Si son nom demeurait un mystère, il n’en était pas même pour moi. La fumée me demanda à mon tour si je n’avais pas menti sur mon nom. J’aurais en effet pu le faire, mais c’est une des rares choses que j’ai rarement tendance à cacher.
 
" C’est bien mon prénom, mais si ça peut vous rassurer un tant soit peu, mon nom complet est Morana Hellébore. "
 
Je n’avais aucun intérêt de lui omettre ce détail, si ça pouvait augmenter sa confiance ce serait déjà ça de pris. Cependant, cela ne serait pas suffisant. Il voulait que je me dévoile, était-ce là par une réelle envie ou par mimétisme ? Cela semblait surtout une réaction défensive. On envisage plus facilement de se désarmer si la personne l’a déjà fait. Je devais donc déposer les armes en première.
 
" J’étais lasse de me mon quotidien qui était trop terne, je n’avais plus rien à lire ou à découvrir, mais comme vous j’étais seule. Par contre, je ne suis pas les gens, bien au contraire. Je m’intéresse à leurs vies, à leurs problèmes à tout ce qu’ils peuvent rencontrer. Il existe dans cet univers autant d’histoire que de personnes. N’est-ce pas là une bonne raison pour partir l’explorer ? Votre histoire est l’une des plus fascinantes que j’ai pu rencontrer ces dernières années, d’où mon envie d’en savoir plus sur vous. "
 
J’en avais dit bien plus que j’en avais l’habitude. Il fallait dire que les gens étaient en général bien plus bavards que lui. Il y avait bien entendu des choses que je ne pouvais pas dire. Cependant, je n’avais pas menti pour autant. Il pouvait en tout cas se sentir privilégié, l’observatrice que j’étais avait cassé le quatrième mur et avait parlé de sa propre vie. S’il voulait plus d’histoire, il devra hélas se contenter de mes diverses escapades dans cet univers.
 
" Je sais déjà par quoi commencer pour venir en aide. Je vais compléter une partie du vide en vous donnant un nom. Enchanté, monsieur Black Smoke. "



(c)Kazu de C.G


Dernière édition par Morana Hellébore le Mar 9 Jan 2024 - 23:43, édité 1 fois
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockLun 27 Nov 2023 - 20:23
Elle avait raison, voir cet amas de fumée ambulant capable de parler et doté d'une conscience n'avait rien de banal et pouvait attiser la curiosité. Néanmoins, cette forme que j'adoptais inspirait bien trop la peur pour que ceux qui me faisaient face ne soient pas pris d'une soudaine angoisse, avant de fuir au plus vite. J'étais un monstre, c'était ainsi que j'étais perçu. Sauf pour Morana. Que voyait-elle en moi ? Un sujet de curiosité qu'elle pouvait disséquer ? Je n'aimais pas ça. Peut-être parce que je n'avais pas l'habitude qu'on me regarde de cette façon.

"Votre curiosité est telle qu'elle vous empêche de voir le danger..."

Mon ton était toujours dur, ma colère n'était pas retombée. Je détestais quand un de mes plans tombait à l'eau et elle était la personne responsable de cet échec au musée. La voir aussi calme et sans craintes m'avait poussé à lâcher quelques mots, dévoilant le fond de ma pensée sur son attitude. Et peut-être était-ce, encore, une façon de la menacer afin de la voir enfin trembler de peur ? Est-ce que c'était ça que je cherchais, au fond ?

Elle s'était lancé dans un discours sur la solitude, espérant peut-être m'attendrir et me laisser croire qu'elle me comprenait, que nous n'étions pas si différents. C'était difficile de voir les choses ainsi pour moi. Morana avait toutefois vu juste, j'étais très seul dans cet univers que j'apprenais à comprendre, ou m'efforçait de réapprendre, en plus de ma condition particulière qui était une autre énigme pour moi. Ce qui attira cependant mon attention dans ses paroles c'était les ambitions dont elle parlait, qui selon elle pourraient être un point que nous avons en commun. Voilà enfin quelque chose qui me rendit curieux et me faisait oublier un peu ma colère. C'était aussi pour Morana l'occasion de la chasser définitivement en développant un peu cette idée, mais saura-t-elle s'en servir ? Pour l'instant cela resta en suspens.

Après avoir donné son nom complet, elle accepta de se dévoiler un peu, et bien qu'à mes yeux c'était encore léger elle avait été plus précise sur qui elle était. Une simple voyageuse solitaire fascinée par les histoires de cet univers ? Je ne pouvais sûrement pas en savoir plus à ce stade mais j'étais persuadé qu'elle me cachait beaucoup plus. Je restais silencieux jusqu'à ce qu'elle se permette de me nommer. Etait-ce donc ce à quoi j'étais réduit ? Un être que l'on nomme comme un nouvel animal de compagnie ? Elle pu entendre comme un profond soupir, suivis de quelques mots.


"Si cela peut combler un vide..."

Je ne fis aucun commentaire d'approbation, ni de rejet par rapport à ce nom, d'ailleurs. Il fallait bien me nommer, comme toutes choses, et la fumée noire était bien ce que j'étais. Elle pouvait bien m'appeler comme elle le souhaitait, ça n'avait pas bien d'importance, et puis j'avais connu pire, dont de tristes sobriquets.

"Et donc ? Que proposez-vous comme aide ? Quelles sont vos ambitions, celles que nous partageons ? Savez-vous au moins ce qui m'anime ?"

Une trop grande colère, c'était certain, mais je n'osa pas le dire. Puis je la laissais réfléchir, peut-être même la faire douter. Avait-elle bien su lire en moi ? J'attendis avant de reprendre la parole.

"Ma force, ma condition, mes capacités... J'aimerais m'en servir pour façonner ce monde... Faire trembler les grands de ce monde... Je vais les chercher, les trouver, et m'en approcher. Ils tomberont. Mais vous, que pensez-vous pouvoir faire pour ça ?"

Sans vraiment rentrer dans les détails j'avais révélé mes ambitions, qui étaient bien aussi grandes que mon égo. C'était pour ça aussi, que je ne craignais pas de le dire : je n'avais peur de personne, ce qui incluait Morana également. Ceux qui se mettaient en travers de ma route seraient simplement écrasés par ma volonté. Mais cette voyageuse si discrète était-elle prête à s'associer à un être comme moi, capable du pire ?
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 56
Zénies : 1000 Zénies

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockMar 9 Jan 2024 - 23:42



Mr Black est mort 26_8a410
  Mr Black est mort



Pendant un petit moment, nous étions côte à côte à présent nous sommes face à face. Comme toute relation, elle a évolué. Cependant, je peux bien l’accorder que cela fut bien rapide. Mais cela n’était pas pour me déplaire, c’était bien dans cette configuration que mon interlocuteur était le plus intéressant.
 
Bien loin du monsieur tout le monde qu’il tentait de laisser paraitre, c’est sa véritable nature qui parlait à présent. Il ne demeurait pas plus à l’aise pour autant, visiblement gêné par mon imperméabilité à la peur. Il tenta alors tant bien que mal de prendre une certaine emprise sur moi. Il pensait sans doute que ma soif de connaissance avait tendance à m’aveugler.
Dans un certain sens, il n’avait pas tort, sauf que sa réplique arrive bien des siècles trop tard. La personne naïve que j’étais n’existe plus depuis bien longtemps. J’étais autant consciente du potentiel danger qu’il pouvait représenter que de confiance envers mes propres capacités.
 
" J’ai l’habitude de valser avec le danger afin d’assouvir ma soif de curiosité. Un petit flirt avec lui ne me fait donc pas peur. "
 
De mon point de vue, il n’y avait qu’une seule personne en lieu qui semblait avoir peur, et il s’agissait de Black. Se trouver dans une situation inattendue et inhabituelle avait de quoi provoquer une certaine angoisse. Chez lui cela semblait se présenter par la colère, énervé de perdre le contrôle, lui qui semblait aimer l’ordre. Assez ironique pour un être de fumée pouvant s’étendre n’importe où. Je ne fis pas l’affront de lui en parler, cela ne ferait qu’empirer la situation. Pour le moment, je devais m’efforcer à gagner sa confiance, ce qui n’était pas gagné.
 
Je tentai alors de faire un discours sur la solitude, tentant d’ouvrir une potentielle brèche et en terminant mon discours en nommant ce dernier. Après tout, n’est-ce pas à grâce au nom que l’on se forge une identité ? Il ne sembla pas en tirer d’importance, du moins pour le moment. Il se focalisa plutôt sur les ambitions que nous partageons, m’obligeant donc à m’attarder sur ce point. Il resta silencieux un petit moment, me laissant le doute sur ce qu’il pouvait avoir envie. Finalement il dévoila lui-même sa propre vision. Il annonça vouloir façonner le monde. L’avais-je mal analysé ? Ce n’était pas ce que voyais comme but premier.
 
" Je vois, ce n’était pas exactement ce que j’avais en tête… cependant je serais très curieuse de connaitre votre vision du monde, cela m’intrigue tout autant que l’histoire de votre origine. Pour ce qui est de ce que nous partageons… "
 
Je laissai à mon tour un blanc afin également de le faire cogiter. C’était dans un sens une petite vengeance de la pause qu’il avait prise avant de parler de ses buts. Oui je savais déjà ce que souhaitez dire, c’était simplement l’occasion d’analyser un peu cet étrange personnage.
 
" Ce que j’avais en tête était purement théorique, mais même si cela ne correspond pas à ce que vous m’aviez dit, je suppose que vous êtes à la recherche de réponses au sujet de votre passé.
Je serais prête à vous accompagner pour que puissiez avoir le fin mot de l’histoire, afin de vous aider dans la quête et même dans de potentielles batailles. Si c’est la vengeance qui vous anime, je serais prête à être votre épée. Si c’est une certaine sécurité que vous cherchez, je serais prête à être votre bouclier. Si vous cherchez simplement quelqu’un pour trouver des pistes, je pourrais être votre cerveau. Je peux être bien plus que vous l’imaginez, Black Smoke. "
 
J’avais décidé de ne pas rebondir de suite sur son idée, préférant tout de même tenter la piste de son passé. Cette dernière m’intéressant, l’aider dans cette tâche serait un grand plaisir. Il restait plus qu’à savoir si l’origine de son pouvoir avait une réelle importance pour lui.
 
" Pour répondre à l’autre question, ce que je pourrais apporter dans vos buts. Je pourrais être celle qui compte vos exploits. Si vous souhaitez faire trembler les grands de ce monde, il faut que ces derniers aient vent de vos exploits, non ? Je pourrais vous aider à trouver les informations que vous souhaitez. Mais encore une fois, je pourrais être bien plus, que voyez comme rôle pour moi ? Tout ce que je souhaite avoir en retour pour cette partie-là, c’est de pouvoir être spectatrice de ce Nouveau Monde que vous souhaitez créer. "
 
Black Smoke était définitivement un être fascinant, j’avais plus qu’à espérer que ce dernier accepte mon aide. Il serait dommage que la peur lui fasse prendre une mauvaise décision.



(c)Kazu de C.G
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockMar 30 Jan 2024 - 20:23
Peut-être en disais-je trop ? Peut-être que je devais juste l'éliminer et passer à autre chose. Cette discussion n'était peut-être qu'une perte de temps. Pourtant, je m'y attardais avec une certaine patience, compte tenu de mon tempérament. Lui révéler mes plans la mettait dans une situation délicate, puisqu'elle devrait donner sa position, alors même qu'elle essayait, d'une certaine façon, de me séduire. Oui, je voyais bien sa volonté d'éteindre ce feu qui m'animait, d'essayer de me convaincre de lui faire confiance et de m'ouvrir à elle. J'avais alors pris ce risque mais ça m'étais bien égal, je me sentais assez fort pour faire face à n'importe quelle difficulté. J'étais toutefois resté mesuré, bien que mes ambitions étaient, elles, démesurées.

Morana se s'attendait pas à ce que j'expose mon envie de changer le monde, l'univers... C'était sûrement au-delà de tout ce qu'elle imaginait et cet aveu sous-entendait de sombres choses. Mais, je n'étais pas rentré plus dans le vif du sujet. L'autre intérêt de me dévoiler ainsi était de voir sa réaction. La peur était cependant encore absente chez Morana, qui se montra toujours aussi curieuse.

Elle imaginait que mes objectifs étaient de trouver des réponses concernant mon passé, mon identité. C'était logique, et pourtant ils ne paraissaient plus comme ma priorité. Pourquoi ? Parce que j'avais presque abandonné l'idée de trouver des réponses. Je m'étais laissé vivre en suivant mes envies, mes pulsions qui étaient parfois meurtrières, me menant vers des chemins probablement bien différents de ceux que j'avais pu emprunter avant de devenir fumée noire. Je m'étais contenté de faire parler ma colère et celle-ci continuait de gronder. La frustration de ne pas avancer dans cette quête d'identité y était pour beaucoup, à tel point que j'en avais oublié ce qui en était en partie à l'origine. Cette colère était devenue quotidienne, constante, comme ma vraie nature. Mais je ne saurais dire si l'ancien moi était si différent, en fait. J'y pensais moins au fil du temps, m'étant résigné à être ce monstre que tout le monde voyait. C'était un réflexe que l'on avait tous après tout, non ? Jouer à ce personnage que l'on s'imaginait être aux yeux des autres.


"Voilà une offre qui semble parfaite en tout points... Vous offrir à moi comme une aide dans chacune de mes quêtes... Qu'avez-vous à y gagner réellement ? Tout ça pour assouvir votre curiosité ?"

Non, je n'étais pas entièrement convaincu. Peut-être que je ne pouvais pas comprendre sa façon de penser, se dévouer à quelqu'un simplement pour répondre à une appétence de découverte d'histoires et autres étrangetés, tout ça pour transformer un quotidien trop morne en quelque chose de beaucoup plus passionnant. Cela m'échappait. Sur le coup, j'avais du mal à me contenter de cette explication et j'étais forcément méfiant.

"Nous pourrions essayer de retrouver des traces de mon passé... Je n'ai toutefois pas d'indices à ma disposition. Ces recherches pourraient durer une vie..."

Je devais avoir l'air d'avoir abandonné et c'était quasiment le cas. L'espoir avait été tué, mort dans l'œuf. Comment ferais-je pour m'y prendre ? Pour savoir qui j'étais avant de devenir le monstre de fumée ? Peut-être avait-elle déjà des idées ? Mais je n'en savais rien... Elle avait ensuite décidé de rebondir sur mes ambitieuses déclarations. Mes petits yeux scintillants dans la fumée, l'air renfrognés, la fixait alors que je donnais l'impression de prendre une grande inspiration.

"Morana, si vous me suivez il faudra être bien plus qu'une spectatrice. Et la gloire... La gloire ne m'importe pas tant. Mais si vous êtes prête à me suivre vous devrez donner beaucoup de votre personne, peut-être que vous vous y perdrez... Vous êtes prêtes pour ça ?"

On dirait bien que j'étais prêt à l'accepter dans mes futurs aventures. Pourquoi ? Peut-être parce que je savais, au fond, que me lancer tout seul dans cette aventure pouvait être vain. J'étais sûr de moi mais j'étais doté de conscience, et bien que je ne connaissais pas mes limites je savais qu'elles pouvaient exister.

Alors que j'attendais une réponse quelque chose était resté dans mon esprit. Une question à laquelle je voulais avoir une réponse, honnête, dans le meilleur des cas.

"Autre chose, Morana. Dites-moi... Cette tasse tombée au musée... L'avez-vous renversée délibérément ?"

Cette réponse pouvait avoir son importance. J'ignorais ce qu'il en était réellement et ma colère me poussait à croire qu'elle avait agit volontairement. Si c'était le cas, ça pouvait bien relancer ma colère mais je n'avais pas de certitude. Qu'allait-elle choisir ? Le mensonge ou l'honnêteté ?
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 56
Zénies : 1000 Zénies

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockVen 1 Mar 2024 - 14:17



Mr Black est mort 26_8a410
  Mr Black est mort


Malgré ma longue vie, cette rencontre singulière restera longtemps ancrée dans ma mémoire. Je n’avais plus qu’à espérer attiser ma sympathie pour que l’histoire que j’aurais à raconter à son sujet soit plus longue qu’une nouvelle. Cette tâche qui ferait assurément partie de cette histoire s’annonçait ardue, car ce très cher Black demeurait sur la défensive, ne laissant paraitre que trop peu de brèches. Qu’importe les risques, je comptais bien faire tout mon possible pour arriver à mes fins. Les regrets sont bien plus douloureux que toute blessure physique.
 
Après avoir donné un monologue expliquant longuement ce que je pouvais apporter et y gagner, mon interlocuteur resta de marbre. Cela ne m’étonna guerre, après tout, très peu de gens arrivaient à me comprendre. Tiens, en y réfléchissant cela nous faisait un bon point commun, peut-être que cela pourrait m’aider à concocter une réponse qui puisse lui faire comprendre l’importance de cette curiosité.
 
" Black, avez-vous déjà lu un très bon livre ? Ce genre de livre qu’on dévore, tournant les pages avec frénésie, attendant impatiemment la conclusion. La vie est un livre gigantesque et chaque rencontre est une nouvelle opportunité d’en tourner une page. "
 
Mince, je me suis un petit peu trop emportée ! J’étais partie sur une métaphore pour arriver à mieux détailler ce sentiment et je me suis embrigadée dedans. Il faut dire que la lecture est la genèse de cette soif, il est logique je veuille m’en servir comme exemple ! Je risque de l’avoir davantage perdu, je vais tenter de rattraper le coup.
 
" Où je veux en venir, c’est que cette curiosité est l’essence même de ma vie. Il est sans aucun doute compliqué, pour ne pas dire impossible, pour vous d’arriver à le visualiser. Cela est normal, nous avons tous les deux une vision diamétralement opposée de la vie. Tout comme il me serait sans doute impossible d’arriver à visualiser l’essence de votre vie. Car au final, cela fait ce que l’on est. "
 
Je dis certes qu’il serait impossible de comprendre l’essence de sa vie… mais cela ne m’empêchera tout de même pas de tenter d’en comprendre la plus grosse partie. J’espère avoir réussi à travers cet ajout à lui faire comprendre que cette curiosité était à mes yeux bien plus importante que ce qu’il pouvait imaginer. Quelle ironie tout de même, donner autant d’effort afin de lui faire part de la vérité !
 
Puis vint finalement une partie intéressante : son passé. Hélas, ce fut la douche froide. Il n’avait aucun indice et ne semblait pas motivé à découvrir la vérité. Si avant j’avais noté un point commun, là je pouvais noter une très grosse différence !  Si ma vie comportait un tel mystère, j’en serais totalement obnubilée. Cependant était-il démotivé, car il n’était pas intéressé par ce dernier ou, car il le pensait hors d’atteinte ?
 
" … ou peut-être moins. Par contre des indices, j’en vois en face de moi et qu’ils n’attendent qu’une chose : être analysés. Votre corps brumeux est déjà un indice en soi, et découvrir sa composition pourrait déjà nous donner des indices. Mais en dehors de ça, il est possible de trouver un tas de choses intéressantes à partir de détails qui semblent insignifiants. Par exemple, le lieu de votre plus ancien souvenir pourrait même être une trop bonne piste de départ. Tout ceci n’est qu’une partie des idées que j’ai, je vous laisse imaginer tout ce que je pourrais vous apporter pour cette quête. "
 
J’espérais lui donner un regain de motivation à l'écoute de ma phrase. Fallait-il encore qu’il soit réellement intéressé par cette quête, sinon même les meilleures raisons d’y croire n’auraient aucun impact. Il ne resterait alors plus qu’une seule possibilité : aller dans son sens. C’était justement la suite de la conversation, ce que je pourrais lui apporter et surtout si j’étais prête à donner de ma personne.
 
" Ne vous inquiétez pas, même une narratrice peut faire partie de l’histoire qu’elle compte, du moment qu’elle n’est pas la protagoniste principale. "
 
Sortir de l’ombre ne me faisait pas peur, c’était un sacrifice que je pouvais bien faire si cela me permettait d’assister aux premières loges aux aventures de personnage étrange. Néanmoins, cela perdrait tout son sens si je venais à être trop mise en avant. Le but était de découvrir comment cet homme pouvait influencer le monde. Je peux en effet l’influencer pour le chemin qui me semble le plus intéressant, mais faire la route à sa place me semble inintéressant.
 
Cette discussion partait pour le moment bien, malgré les nombreuses méfiances de Black à mon égard, je percevais tout de même un intérêt. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’il allait rencontrer une personne capable de le suivre dans ses projets les plus fous. J’espérais y voir une issue favorable, mais ce fut une tout autre réplique, bien plus acerbe cette fois-ci. Il revint à la charge en ressortant l’histoire de la tasse.
 
Pourtant assez imperturbable en général, j’eus beaucoup de mal à cacher ma surprise à l’écoute de cette phrase. C’était finement joué de sa part, me mettant directement au pied du mur. Je pourrais esquiver la question en gardant le mystère, mais je devine au vu de ses diverses réactions qu’il prendrait ça pour un manque de respect. Me voilà donc fort embêtée, j’avais même gardé le mystère à mes lecteurs et la réponse est pour vous évidente au vu de mon hésitation.
 
Dois-je mentir ? Après tout, la tasse était instable, cette malencontreuse mésaventure restait entièrement crédible. Cependant, rien ne m’assurait qu’il allait me croire. En plus, cette histoire deviendra une épée de Damoclès pouvant rendre nos rapports très compliqués. Dire la vérité me permettrait de retirer une belle épine du pied. De ce point de vue là, la vérité semblait donc la plus judicieuse, mais il y avait aussi des défauts. Après tout, cette réponse pourrait tout aussi bien raviver sa colère et détruire toute discussion. Mais il pourrait très bien faire de même s’il arrivait à deviner que je mens. Me voilà prise à mon propre jeu.
 
Il fallait tout de même prendre une décision et la vérité me semblait la plus judicieuse. Elle avait le mérite de montrer une véritable volonté de ma part de gagner sa confiance. Une solution donc risquée, mais qui pouvait rapporter beaucoup. Cela me correspondait entièrement, prendre des risques était dans ma nature, tout comme l’a été cette décision de faire renverser volontairement cette tasse.
 
" Je souhaite tisser avec vous une véritable relation de confiance avec vous, alors je vais vous dire la vérité. Oui, je l’ai renversé volontairement. "
 
Voilà, la bombe était lancée, il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle ne m’explose pas dans la figure. Je devais profiter des quelques secondes qu’il me reste pour donner une justification pertinente et pas alambiquée.
 
" J’étais intriguée par vous et je sentais que vous aviez quelque chose à cacher. Mon intérêt s’est intensifié en vous entendant mentir sur votre ville d’origine. J’ai donc vu une opportunité de vous obliger à vous découvrir. Je ne regrette pas mon choix, ce dernier nous permet justement de nous parler ouvertement, ce qu’on n’aurait sans doute jamais fait sans mon geste. "
 
J’ai joué la carte de l’honnêteté jusqu’au bout. Il ne restait plus qu’à voir comment allait réagir Black Smoke. Sans mon action, on serait sans doute encore entrain d’essayer de s’analyser réciproquement. Même s’il allait avoir du mal à l’admettre, je nous ai réellement offert une opportunité unique. Qui de la raison ou de la colère allait gagner ce duel dans son esprit ? Je me tenais tout de même prête à me défendre.



(c)Kazu de C.G
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort ClockVen 17 Mai 2024 - 20:23
Face à mon sceptisime concernant ses intentions, Morana se sentie obligée d'en dire davantage, usant d'une métaphore qui me laissa perplexe. Mais, elle insistait tellement sur ce point, réaffirmant encore et encore son désire d'assouvir sa curiosité que je commençais à y croire. Cela n'avait pas trop de sens à mes yeux mais je n'étais pas encore très doué pour comprendre la nature humaine, ou non-humaine, d'ailleurs. Elle se répétait et, finalement, je me disais qu'elle était peut-etre bien en train de me dire la vérité. Je ne voyais à cet instant pas d'autres explications que celles qu'elle me donnait aujourd'hui. Alors, dans un silence certes un peu pesant, j'acceptais cette version et prendrait désormais la mystérieuse femme comme quelqu'un d'extrêmement curieuse, guidée par cette passion étrange qui l'animait.

Je me demandais un instant si j'avais vraiment envie de tenter l'aventure avec cette femme. L'idée que tous mes faits et gestes soient épiés et gardés en mémoire quelque part ne m'emballait guère. Elle pouvait être le témoin de tous mes crimes, et me faire tomber ainsi... Mais d'autre part, quel tribunal me jugerait aujourd'hui ? J'étais suffisamment sûr de moi pour n'avoir peur d'aucun juge et ne croyait pas en une sentence divine. Ma vie en tant que fumée noire me rendait ainsi, à compter uniquement sur moi-même. Justement, ma condition semblait l'intéresser et c'était logique pour quelqu'un de curieuse comme elle, de voir cette étrangeté comme un mystère à résoudre. Elle semblait motivée à trouver des réponses, relevant certains des « indices » qu'elle avait trouvé. J'eus une réponse quelque peu positive, bien que mes mots furent lâchés dans un soupir, comme si je devais me résoudre à me lancer dans une quête interminable qui n'avait fait qu'assombrir un peu plus mes pensées.


"Oui, nous pourrions... Nous pourrions chercher. Chercher, revenir là où tout à commencé..."

Je disais ces mots en ayant l'air de chercher dans ma mémoire un souvenir lointain, enfouilli parmi tant d'autres au milieu des brumes de mon esprit. Un peu comme lorsqu'on cherche un mot qu'on a sur le bout de la langue mais qui ne fini pas par être révélé. Puis ensuite, Morana avait affirmé qu'elle était prête à me suivre, et à agir pour m'épauler dans mon aventure. Sa façon de le dire ne me rassurait pas vraiment. Je me demandais si quelque part au fond d'elle, elle ne voudrait pas réécrire l'histoire comme elle le voudrait. Mais si tel était le cas elle ne l'avouerait certainement pas. Je n'avais aucune garantis quant à son dévouement alors je ne pouvais que prendre en considération ses mots et sa bonne volonté.

Toutefois, j'avais gardé un élément dans un coin de mon esprit, attendant le bon moment pour le placer dans la conversation. Non, je n'avais pas oublié la raison de ma colère, qui m'avait poussé à quitter le musée, avec cette tasse brisée qui avait précipité le chaos. Je voulais désormais savoir si tout ça n'était qu'une simple coïncidence, bien que j'en doutais fortement. Ma question n'arrivait pas par hasard et était un peu comme un dernier test. C'était à elle de faire un choix. La vérité ou le mensonge ? A l'écoute de ses mots un silence s'emparra de nouveau de moi, puis après quelques secondes un éclat sonore et grave retenti, sortant de ce visage de fumée... C'était donc ça, mon rire ? J'en étais moi-même étonné. Depuis combien de temps ça n'était pas arrivé ? Je n'en avais pas le moindre souvenir.


"C'est donc ça ! Comme je l'imaginais... Vous avez délibérément créé cette situation ! Vous n'aviez aucune idée de qui vous aviez devant vous..."

Le ton était ferme, retenant sans doute un début de colère, et Morana pouvait craindre mon courroux. Mon corps brume semblait plus actif qu'à l'accoutumée, et les éclairs qui traversaient ma tête étaient plus fréquents. Pourtant, je ne bougeais pas. L'ambiance devenait encore plus pesante tandis que mon corps de brume semblait grossir, comme pour l'intimider un peu plus, et je la sentais prête à se battre s'il le fallait, mais ce combat qu'elle craignait tardait à se lancer. Finalement, ce sont d'autres mots qui passèrent avant toutes actions.

"Je déteste que l'on essaye de me mettre dans l'embarras ou que l'on me pousse dans une situation délicate. Pour cet acte vous auriez pu le payer de votre vie... Mais je déteste encore plus le mensonge et ceux qui tentent de prendre le dessus sur moi en utilisant la tromperie."

C'était peut-être hypocrite, en fait, puisque moi-même je trompais tous le monde mais qu'importe. Personne n'aime être mis à mal d'une façon qu'on a l'habitude d'utiliser. J'avais senti le besoin de lui rappeler qu'il ne valait mieux pas se confronter à moi, et pourtant, malgré ma colère, je n'avais pas décidé de la corriger sur-le-champ. Pourquoi ? C'était sa franchise qui me parlait plus qu'autre chose. Si elle avait décidé de continuer dans le mensonge -et bien que c'était probablement ce que j'aurai fais à sa place- je n'aurai jamais pu lui donner une part de ma confiance. J'aurai été victime de l'un des plus grands fléaux de l'esprit : le doute. Avec lui, impossible d'être serein et d'avancer sans craindre un mauvais tour. Il freinait des ambitions, gâchait des initiatives et pourrissait des relations. Alors, je n'étais pas non plus prêt à me fier à Morana les yeux fermés mais, son honnêteté me montrait une chose. Elle avait une réelle volonté de tisser un lien avec moi. Chose que personne, ou si peu d'individus, avaient tenté de faire jusqu'ici. Je venais de rencontrer quelqu'un qui voulait autre chose que me chasser de son horizon.

"Je vous ferai payer pour ce que vous avez fais mais... Pas aujourd'hui. Soyez heureuse de ne pas finir comme le lapin."

C'était un mensonge. Je n'avais pas prévu de la tuer désormais, du moins pas si elle ne recommençait pas à me mettre dans une position délicate. On pouvait le sentir dans ma voix, et mon attitude, mon corps brume semblant se désépaissir et retrouver une taille plus humaine. Il fallait tout de même que je la mette en garde, lui rappeler qu'elle pouvait remettre sa vie en jeu si elle faisait un pas de travers. Je n'étais pas quelqu'un de facile et me suivre ne rendrait pas son existence plus facile. Sans doute plus dangereuse et trépidante mais, c'était ce qu'elle cherchait, non ?

"Très bien, Morana. J'accepte votre présence à mes côtés. Maintenant... Par où commencer ? Cet univers est si vaste et il y a tant de choses à faire... La Terre semble être une planète passionnante. Que savez-vous de ceux qui dirigent ce monde ?"

Je me plongeais dans une grande réflexion intérieure en attendant sa réponse. Après ma libération de cette prison de glace j'étais plein d'énergie et j'avais envie de l'utiliser sans modération, que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons.
Contenu sponsorisé

Mr Black est mort Empty
MessageSujet: Re: Mr Black est mort   Mr Black est mort Clock
 
Mr Black est mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Feather
» Shane Black
» Capsule de Black
» Black cat in mountain
» Grubsong [PV Black]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Zones désaffectées-