Le Deal du moment :
Nouveau maillot de l’équipe de France de ...
Voir le deal
89.99 €

Partagez
 

 Grubsong [PV Black]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vessel
Vessel
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 9
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Cœur de Cristal | Cape des Ombres | Larme d'Isma
Techniques 3/combat : Ailes de Monarque | Lame Ointe
Techniques 1/combat : In Noctem

Grubsong [PV Black] Empty
MessageSujet: Grubsong [PV Black]   Grubsong [PV Black] ClockDim 22 Mar 2020 - 17:01



Bam. Bam.




Loin sous les falaises cerclant la mégapole, la rumeur de secousses successives bardait dans la roche. A la surface les frênes frémissaient un peu plus à chaque vibration.


Bam. Bam.



Des processions baveuses d'asticots rampaient indolemment, attirées par les ronflements du calcaire. Dans l'obscurité, les galeries larvaires débouchaient toutes vers un bassin escarpé. Au milieu d'un amoncèlement instable de débris blancs et acuminés, émergeait une sphère à la surface noire, lisse et luisante.


Bam.



La matière dont elle était faite était impossible à estimer, à mi-chemin entre le tissu et le granit. Quant à sa provenance, les motifs segmentés qui la zébraient, comparables à la carapace d'un cloporte, soutenait une ascendance animale. Mais le liquide ébène suspendu la reliant au parterre fragmenté à la manière d'une racine et les émanations de fumée qui sortaient d'une déchirure béante invalidait cette hypothèse. Une chose était certaine, c'était de cette sorte de canister que les palpitations provenaient.

Une créature était recroquevillée à l'intérieur, emmitouflée dans une couverture de velours rouge. Rien. Le tissu frémit une fois. Puis deux. Avec une lenteur douloureuse, elle se hissa sur ses deux pattes arrière, une troisième appuyée contre la paroi sombre, soutenant ainsi sa génuflexion pénible. De plusieurs secousses de la tête bien plus énergiques que tous ses précédents mouvements, le petit chevalier s'essora d'une eau fantasmée. Le pas assuré, il bondit hors de sa couche improvisée, faisant craquer les débris empilés tout autour de lui à mesure qu'il avançait. 


" Tu ne dis pas au-revoir à tes frères et sœurs ? "



Vessel entama de gravir la ravine à l'aide d'une efflorescence moussue. Peu à peu, il parvint à s'extraire de la caverne sans produire le moindre soupir lors de l'effort. A l'instant même où l'air frais s'engouffra dans son heaume, il marqua une pause. Devant lui, en contrebas, se dressait un regroupement d'édifices immaculés, éclairés par une torche gigantesque. Visiblement il ne s'attendait pas à une telle débauche de luminosité. Ou peut-être était-ce l'architecture absconse des bâtiments qui contrastait de la citadelle transylvaine à laquelle il était accoutumé. Il bondit à nouveau, dégringolant de la pente pour atterrir âprement dans un bosquet non loin d'une coulée de bitume.


" Ne tardes pas trop. Il serait mécontent de te voir. "
Goku Black
Goku Black
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 18/09/2016
Nombre de messages : 146
Bon ou mauvais ? : Justice divine !
Zénies : À quoi bon ?

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha noir | Forge divine | Rétribution divine
Techniques 3/combat : Déplacement instantané | Danse divine
Techniques 1/combat : Instant divin

Grubsong [PV Black] Empty
MessageSujet: Re: Grubsong [PV Black]   Grubsong [PV Black] ClockMer 15 Avr 2020 - 1:36
Quelques semaines s'étaient écoulé depuis le "réveil" concret de Black au lac gelé. La queue de son corps de saiyan avait repoussé : en raison de la perte de puissance, son niveau actuel était trop faible pour que le retour de sa queue dépende seulement de sa volonté. L'inconfort lié au temps d'adaptation à ce nouveau membre fut fort désagréable pendant son entraînement.

Cette queue symbolisait également la bestialité répugnante des saiyans, et qui faisait d'eux des êtres particulièrement représentatifs de l'image du mortel aux yeux de Black. Conscient qu'il y perdrait beaucoup de temps, il n'envisagea même pas l'idée de se la couper systématiquement. Il savait de toute façon que son esprit était souillé et corrompu depuis la seconde même où il s'était débarrassé de son corps. Or, le corps et l'esprit étant toujours lié, il était difficile pour Zamasu de se sentir réellement existant malgré le fait de se sentir plus vivant. Il n'était ni vraiment lui, ni vraiment Goku dont il avait volé le corps.

Vegeta lui avait d'ailleurs fait remarquer qu'être un vulgaire sosie de Goku était sa faiblesse, lors d'un combat antérieur dans la chronologie de ses précédents agissements. Il avait certes dépassé cette objection sur le moment en se laissant gagner par la colère fiévreuse et le feu de l'action, par amour pour le combat. Toutefois, dans le fond, cela ne résolvait pas le problème. Malgré sa personnalité, Zamasu déplorait le degré de corruption de son être, qui semblait avoir empiré avec le déblocage de nouveaux pouvoirs observés chez Shaune, et le retour de la queue de saiyan. Plus généralement, la perte de puissance, survenue soudainement, affectait beaucoup ses habitudes. Le sosie de Goku n'était plus réellement un dieu, mais seulement une déplorable chimère aux méandres divins. Le bras armé de la Justice Divine pouvait-il encore être perçu comme étant littéralement le sien ?

Les difficultés que lui avaient posé l'impudent du lac l'avaient bouleversé plus profondément que prévu. Ce combat, certes simpliste et rapidement expédié, constituait à lui seul une négation rationnelle - et surtout indéniablement réelle - de tout ce que représentait Black jusque-là.

Sur cette version de la Terre, la population était incomparablement plus nombreuse, comme en témoignait Satan-City. Au vu de sa nouvelle faiblesse, Black ne pouvait se permettre de reproduire le numéro qu'il avait joué dans la chronologie de Trunks. Il marchait donc simplement en se fondant dans la foule, l'air lugubre, la force masquée, et l'esprit torturé à l'idée de devoir s'accommoder formellement avec de vulgaires terriens. Le but était d'en comprendre davantage sur le fonctionnement de ce monde en scrutant ses couches les plus profondes.

Tant d'êtres écœurants à la ronde, a fortiori tous d'une espèce humanoïde, lui donnaient la nausée. Néanmoins, se retrouvant dans un cerveau mortel, Black ressentait la même chose que ceux qui découvraient la foule, avec une excitation à mi-chemin entre l'impression et l'émerveillement. Après tout, les dieux eux-mêmes ressentaient des émotions, donc cela aurait pu lui arriver même auparavant. Les émotions sont des réactions chimiques, c'est pourquoi il ne put y échapper malgré lui. Ce phénomène ne faisait qu'alimenter sa frustration et son égarement existentiel.

Une concentration étrange d'énergies, effectivement au pluriel, ne lui échappa pas. Elle en vint même à attirer son attention lorsqu'elle se mêla à un bruit de feuillage venant d'un bosquet.
 
Grubsong [PV Black]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-