Le deal à ne pas rater :
Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version (coupon + code promo)
224.97 €
Voir le deal

Partagez
 

 [PV] Les Méga-Stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockDim 19 Nov 2023 - 12:36





Je prends un malin plaisir à voir Cold boire ce breuvage avec une curiosité avide qui ma foi ne semble pas dénuée d’appréciation. Les bras tendus dans cette posture peu confortable, je jubilais en mon fort intérieur de savoir mon précieux café presque déjà sur le marché galactique. Nous pourrions en faire une économie enfin digne de la Terre! L’artisanat porté à des millions de kilomètres, tout cela en un rien de temps. Des vaisseaux de transports par centaines, s’arrachant de nos territoires pour retrouver des gourmets de toutes espèces. Cette idée me remplit d’angoisse mais surtout d’excitation. Le partenariat est tracé, un accord évident faisant profiter l’Empire de cette nouvelle boisson aux bienfaits plus que nombreux, tandis que nous grandirons, nous laisserons derrière nous la carcasse molle de l’Homme dépassé, et renaîtrons dans une ère où nous pourrons nous ériger parmi les têtes pensantes d’une galaxie!

“Nous le pourrons j’en suis persuadé Ex-Empereur Cold. Voyez-vous des plans se dessinent déjà parmi les myriades d’ambitions qui me poussent vers l’avant. Je suis un esprit penseur, loin d’être mesquin, je ne veux que le bien-être de mon peuple. Et je dois bien admettre que nous sommes -pour la plupart- encore bien trop en retard par rapport à votre richissime empire.”

Ce compliment sonne différemment chez Draven. La vision que cela puisse un jour être le qualificatif des Terriens creusent une soif innommable en son âme et n’est point là pour cirer la botte de quelconque invité.

“Voici ce qui peut être le début d’une négociation officielle. Vos transports.” dit-il en faisant tourner son siège pour observer le vaisseau cosmique un instant avant de revenir vers Cold.

“Ces merveilles de technologie. Flambantes dans le ciel. Je les imagine déjà voler au-dessus de notre territoire afin d’acheminer toutes sortes de ressources uniques à notre planète dans tout votre empire, ou encore plus loin. Le café, mais aussi nos métaux précieux, nos matières premières, mais surtout cher Cold, notre artisanat. La Terre est certes peu peuplée et mériterait peut-être d’être laissée tranquille quelques années pour respirer, mais sachez que le savoir-faire d’ici n’est égalé par nul autre. Notre précision, notre détermination à la tâche, notre désir brûlant de toujours faire mieux que le jour d’hier, et les chefs d'œuvre qui en résultent. Voilà enfin ma proposition. Nous laissons libre cours à un échange pour l’heure purement économique afin de faciliter la suite des événements. Transports de denrées, échange libre et honnête grâce à vos technologies et accès à certaines de vos sciences que vous pourriez juger utiles de nous transmettre et ce pendant un laps de temps à définir. Pour ma part, laissez-nous évoluer, laissez la Terre devenir ce qu’elle a toujours méritée d’être. Donnons-nous rendez-vous, revenez et constatez. Je serai alors prêt ainsi que toute la population à répondre à des attentes bien plus hautes. Nous ne sommes pas égaux et vous le savez très bien. Nous ne le serons peut-être jamais-”

Qu'il était dur de prononcer ces mots sans bégayer car l’envie profonde de dépasser un jour l’empire Cold attirait irrémédiablement ma bouche à s’exprimer. Ce qui me sauva fut un regard habile vers mon Premier Ministre. Toujours là, toujours à mes côtés dans les moments les plus durs. Je dois rester aussi fort que lui. Je dois aller au bout de cette négociation, quoi qu’il en coûte sans une seule fois flancher.

“- toutefois j’ai l’espoir qu’un jour vous pourrez considérer le peuple terrien avec assez d’estime pour nous accorder une plus large confiance ainsi que des demandes plus glorieuses pour nos deux parties.”

Je prends le temps d’une respiration ou deux et prends encore les devant.

“Si tout cela venait alors à se réaliser, nous devrons discuter de détails au sujet des législations probablement différentes de VOTRE Empire et de MA République. Qu’en dites-vous?”
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockVen 8 Déc 2023 - 6:59

« Voyez-vous cela. »

Le président de la Terre avait de la suite dans les idées. Malgré le caractère pour le moins inattendu de cette rencontre - ils n'auraient pu soupçonner sa venue il y a encore une heure -, il en était déjà à mettre sur pied une proposition commerciale. À tout le moins une première ébauche. Des plans sur la comète - mais sans doute faut-il au moins cela quand on traite avec des commerçants de l'espace.
L'ex-empereur ne pouvait qu'être positivement étonné de se trouver face à une telle débrouillardise là où il n'attendait rien, si ce n'est peut-être de la peur, surtout de la part d'un simple terrien. Et si ses subalternes veillaient à ne prendre aucune part dans ces négociations sans y avoir été invités, ils n'étaient pas sans se rendre compte également que les autochtones n'étaient peut-être pas aussi démunis qu'ils le croyaient.
Méfiance, donc.

Le monde des affaires avait conféré au monarque une philosophie simple : savoir ce que voulait un individu était le meilleur moyen d'apprendre à le connaître. Découvrir ses ambitions, c'était découvrir qui il voulait être - qui il avait l'espoir de devenir. Draven devant lui aussi le savoir, mais n'avait pas vraiment d'autre choix que d'abattre ses cartes s'il voulait faire avancer la discussion.
Ainsi donc, le fait qu'il s'intéresse directement à leur flotte spatiale - et avec si peu de temps de réflexion - en disait certainement plus long sur lui qu'il ne voulait bien l'admettre. C'était normal, après tout : l'on ne pouvait avoir la prétention d'explorer les étoiles sans être pleinement capable d'aller vers elles. Pour devenir un acteur majeur, encore fallait-il pouvoir se rendre sur la scène où tout se joue. S'il voulait que sa réputation et celle de son peuple dépassent un jour les frontières de ce triste monde, encore fallait-il être capable de s'en extirper.

« Nos vaisseaux, donc. » dit-il en faisant tournoyer mollement le contenu de sa tasse minuscule comme on le ferait d'un breuvage autrement plus prestigieux - si ce « café » était si rare que ça, il méritait bien cet égard. « Bien sûr, je pourrais vous en donner quelques-uns en gage de ma bonne foi... Pas forcément du niveau de mon vaisseau-amiral que vous pouvez voir devant le palais, qui est un modèle unique, mais de classe équivalente. Cependant, mon honnêteté me pousse à admettre qu'ils ne vous serviraient à rien sans une formation adaptée en pilotage, ainsi qu'en ingénierie en ce qui concerne leur entretien. » Son regard tomba sur Kikono, dont les doigts boudinés s'activaient toujours sur son clavier à ses côtés. « Il serait certainement plus simple que nous les construisions directement sur place pour que vos travailleurs soient sûrs de comprendre ce qu'ils ont entre les mains, autant que faire se peut. Bien sûr, sans vouloir les sous-estimer... Mais il ne serait pas responsable de ma part de vous doter de tels moyens sans vous montrer comment vous en servir. »

Il changea légèrement sa position, faisant geindre sous son poids un mobilier qui ne l'accueillait qu'à grande peine. Si Draven ne manœuvrait qu'avec difficulté - certes bien dissimulée, mais pas indétectable pour qui savait où la chercher -, le gargantuesque Démon du Froid, lui, maîtrisait cette situation à la perfection, comme il l'avait toujours fait. L'expérience d'une vie.
Avec l'avènement d'un mode opératoire plus direct, ce genre de marchandage était devenu de moins en moins fréquent, mais il n'en avait pas perdu la main pour autant ; des siècles de pratique ne disparaissaient pas si facilement.

« Cela demanderait bien sûr que vous soyez disposés à ce que nous établissions un de nos chantiers quelque part sur votre planète pour pouvoir les assembler dans les meilleures conditions. D'autant qu'à bien y réfléchir, il nous faudra également un endroit où déposer la matière première nécessaire à leur construction, qui ne se trouve probablement pas à l'état naturel sur votre planète. Seriez-vous prêt à nous céder un morceau de terrain ? Je suppose que cela équivaudrait à ce que vous pourriez appeler une ambassade. »

D'une politesse sans faille, son sourire ne s'était pas amoindri tout au long de cette tirade. Son dernier séjour sur Terre ne s'était pas passé comme prévu, c'était le moins qu'on puisse dire ; néanmoins, s'il venait s'y installer avec l'autorisation de celui-là même à qui les indigènes avaient donné le pouvoir - et qui plus est avec un permis de bâtir -, qui pourrait encore s'y opposer ? Son fils aurait sans doute préféré une méthode plus brutale, et c'était ce qui s'était retourné contre lui ; Cold n'avait, pour sa part, aucune envie de se montrer aussi indélicat à leur égard... Pour le moment.

« Nous pourrions également profiter de cette implantation pour récolter par nous-mêmes les denrées qui nous intéressent, comme ce café - il leva son minuscule récipient - et d'autres choses, évidemment. Nous pourrions même commencer à en faire commerce sur le marché intergalactique en votre nom, si vous êtes curieux de savoir combien certains de vos produits pourraient vous rapporter... Moyennant bien sûr une petite commission étant donné notre rôle d'intermédiaires. Nous n'en sommes pas là, mais ce sont quelques-unes des options que je pourrais avoir à vous proposer. »

Il se réadossa au canapé qui, malgré sa solidité, devrait certainement être remplacé après son départ. Avant même qu'il reprenne la parole, l'atmosphère de la pièce changea légèrement. Pourtant, son expression affable était intacte.

« À supposer bien sûr qu'aucun incident ne vienne faire obstacle à de telles relations. Étant vous-même dirigeant, je gage que vous comprendrez que s'il est arrivé quelque chose à mon fils aux mains de l'un de vos concitoyens, même si vous n'en êtes pas personnellement responsable, je devrai prendre des mesures appropriées. C'est ce que la politique exige de nous, n'est-ce pas ? »
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 937
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockDim 17 Déc 2023 - 13:06


Dans un vide insondable, un espace bafouant les règles universelles de la science, tout ceci ne semblait être que la résultante d’un écho de pensées déchues. Au milieu de tout celà, un rien sans forme, pourtant existant, repoussant les limites de l’acceptable, aux antipodes propres de la conception de la vie elle-même. Même en effet. Pouvait-on simplement définir ça comme “vie” ? Qu’était-ce au fond ? Cette perception nullement factice mais dont la saveur remettait en doute cette prompt affirmation… Tout semblait vaste mais étrangement étriqué à la fois, tout semblait mélangé mais bizarrement assemblé à la fois, tout semblait illusoire et pourtant au combien palpable. Comment ? Comment ces notions aussi paradoxes les une aux autres s'immisçaient dans l’esprit marmiteux de ce sépulcral personnage. Comment… Ceci demeurait la question… La question qui ne trouvait aucune racine, aucune source, aucune étincelle de réponse. Y avait-il seulement une réponse à donner ? Si elle existait, ne l’aurait-il déjà pas acquis. Tout ceci importait peu, le sillage infernal se poursuivait inlassablement tel le flux inarrêtable des vagues d’une mer agité s’échouant sans cesse sur les galets d’une plage, et dans ce siphon accouplant diverses émotions contraires, l’homme s’avérait être resigné. Résigné à abandonner la conception et la morale, résigné à n’être qu’un fragment de ce désert sempiternel. Résigné simplement.

Il est d’un sujet auquel ce trouble est mêlé. Un sujet pour autant que bien en théorie fondamentale ignorée, déploie en cet instant son insatiable dimension dans le sort actuel du concerné. Le temps. Quel teigneux fondement qu’est le temps. D’à priori constant et imperturbable, sa fusion avec toute cette précédente pression ne rajoute qu’un sévisse moral n’ayant pas assez de formes pour être correctement décrit. Était-ce des dizaines, des centaines ou bien peut-être des milliers d’années ? Le simple fait de se demander n’est-il pas en soit une preuve indubitable d’une naissante démence irascible, si tenté que la formulation du terme “naissante” soit correcte. Oui, vous conviendrez qu’il n’est guère aisé d’ajuster des mots sur la compréhension de cet âme désemparé, tout autant qu’apporter des précisions justes sur la temporalité de son exil.


Un exil, le mot ne s’avérait pas être exagéré. Et dans ce sillage d’une folie accablante, une étincelle. À la fois visuelle de par son aspect reflétant une si minuscule lueur mais dont l’inhabituelle arrivée ne pouvait qu’être remarquée, fouettant l’intérieur de sa boîte crânienne tel un choc électrique. Une boîte crânienne ? Mais… Comment ? Après ces affres sans fond, d’un tourment infini, cet éclat de lucidité frappant venait de lui faire jaillir un frisson, frisson d’un sentiment enfoui dans les limbes de sa mémoire. Ne serait-ce que la fine perception permettant de reconnaître la sensation de “frisson”... Sur sa.. peau ? Avait-il réellement retrouvé sa peau ? 

L’étincelle n'était plus à présent, la simpliste aurore n’était devenue nul autre qu’un puit de lumière éclatant, un phénix dont le feu si ardent inondait et réchauffait son.. corps ?! Reprenant alors désormais possession d’un bien propre qui lui fut arraché depuis bien trop longtemps. S'enfonçant sans vraiment avoir un quelconque semblant de contrôle dans cette enveloppe lumineuse, tout émergeait de manière prématurée en comparaison au calvaire subi. A noter que cette lumière - en dépit de sa précédente condition - lui apportait un renouveau, un souffle de vie disparu estimé jusqu’à lors comme chimériquement irrécupérable. Les premiers frémissements scintillant sur les neurotransmetteurs de dopamine ne furent que les prémices de ce qui se tramait par la suite de l’opération. Si la sensation de son corps physique était retrouvée, les battements et les pulsions de son intérieur devenaient au fil des secondes perceptibles à leur tour. L’incandescence de la vitalité rejoignant à nouveau son être. Qu’il n’était au combien possible de porter des mots sur cet état. Un extase d’une puissance insondable et pourtant si brève. Le saiyan déchu ne l’était plus.


L’on pourrait sûrement développé avec grande attention, le flux d’informations qui saturait l’esprit rétabli de notre guerrier. Après tout, il faut bien comprendre que cinq longues années ont passé dans cet enfer, cinq années pour lesquelles il en aurait parié des milliers. Mais il se tenait debout. La, apparaissant tel un maître de la prestidigitation en plein milieu d’un monde dont il ne connaissait plus la trame, comme si toute notion cartésienne semblait s’évaporer. Lui-même, ne réalisait pas vraiment. Son regard ne dénotait que trop bien son abîme déconvenu.  La guerre, les meurtres, le ruban rouge, le sang, Seishiro… Toutes les pièces s’imbriquaient, si bien qu’en dépit de cohérence - pour rester dans la forme globale des évènements - Sharotto semblait oublier le traumatisme lié à son exil dans l’inconnu où il sombrait, pour ne ressasser uniquement ses anciens derniers instants. Cela n'altèrent en rien son expression confondant étonnement et lacune alors que ses yeux de nouveau en état de sonder formes et couleurs, lui décrivait une scène surréaliste. Ou était Pythar et son ami, ou était Seishiro et… Il réalisa. Le dernier écho de reminiscence heurta sa conscience. Il avait été… tué ? Mais comment est-ce… ?  Et ces types qui sont… ?


« Vous êtes qui bordel ? »



Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockMer 3 Jan 2024 - 2:04


Les négociations se passent bien, même très bien! Le Président à su tirer un potentiel profit de nos lacunes technologiques, en proposant l'export de denrées rares présentes uniquement sur notre belle planète, et pour cela faudra que je le félicite. En ce qui concerne la logistique de la chose, le Roi Cold n'a pas tord, nous donner leurs vaisseaux civils aura beau être un geste, ils ne nous serviront à rien si personne ne sait les utiliser. La proposition d'établir un chantier pour la construction de ces nouveaux aéronefs terriens est pleine de bon sens, même si elle nous rendra dépendant sur le court terme à cet Empire. C'est le risque du progrès, nous ne sommes pas une puissance galactique, si la Terre doit faire partie de la sphère de l'Empire Galactique, alors ce ne sera que pendant un bref moment dans notre histoire.

«Vous avez entièrement raison concernant les vaisseaux votre Majesté. Je pense parler avec la pleine autorité de Monsieur le Président quand je vous dit que nous ferons le nécessaire pour établir ces chantiers, et en même temps ouvrir une ambassade sur le terrain dont nous vous mettrons à votre disposition. Évidemment, nous demanderons à placer du personnel pour superviser le chantier ainsi que pour faciliter les échanges entre nos gouvernements. Quant aux denrées rares Terriennes, une fois n'est pas coutume de voir nos produits vendus dans la galaxie, et nous pouvions pas demander de meilleurs sponsor que l'Empire Cold lui-même, ce serait idiot de refuser. 

Cependant ce n'est pas aujourd'hui que nous pourrons finaliser ces termes-ci, n'est-ce pas? Après tout les accords commerciaux prennent toujours plus de temps à établir que nous le pensons. Je propose à la place, de certes garder en tête ce dont nous avions parlé jusqu'à présent, mais de surtout "présenter" la République de la Terre au reste de l'univers en signant un Traité d'amitié entre nos nations. Ce traité permettra donc d'officialiser notre état comme un nouveau partenaire galactique reconnu par votre Empire, et ainsi nous pourrons finaliser, mais surtout légitimiser, nos futurs accords commerciaux. Quand dites vous monsieur Cold, monsieur le Président?»

L'excitation du Président, bien que compréhensible, ne serait pas forcément vu comme raisonnable pour les Terriens dans ce contexte. Rappelons nous que les Terriens sont bien plus habitués à percevoir de l'hostilité venant de l'espace plutôt que de l'amitié, ce traité d'amitié permettrait enfin à notre peuple de souffler un peu après toutes ces décennies de terreurs. 

«Bien entendu, l'ouverture d'une ambassade sur Terre et sur Freezer sera la pièce qui scellera ce pacte, votre assistant ici présent pourra très certainement vous pointer vers les lieux idéaux de notre planète, comme mentionné précédemment, mais nous avons une carte avec les Régions Terriennes proprement répertoriées à votre disposition si besoin.»

Je sais très bien pourquoi il est là de toute façon, faut pas être sorcier pour s'en rendre compte. Mais quand cette session de négociations s'aprétait à prendre fin, un personnage inattendu fait soudainement son entrée dans le bureau, avec pour seule interaction "Vous êtes qui bordel?!" Putain de merde, je te retournerai bien la ques-!!! Mais qu'est-ce que c'est que ça veut dire?? C'est l'ancien Roi de Végéta, Sharotto?! Mais il avait disparu!!! Nan nan, ne perd pas ta composure Scalio, répond lui calmement et essaye de l'emmener ailleurs très vite.

«...Euh, vous êtes l'anciene Roi de Végéta, Sharotto n'est-ce pas? Je suis le Premier Ministre de la République de la Terre, je me nomme Scalio, à côté de moi se trouve le Président de la Terre Draven et en face de nous, sa Majesté le Roi Cold... Écoutez moi monsieur, je peux sentir une certaine confusion en vous, pouvez vous me suivre dans mon bureau? Je peux vous expliquer dans le calme ce qu'il s'est passé depuis votre dernier passage sur notre planète...?»

Raaaahh c'est vraiment notre vaine tiens! Décidément, le Roi Cold n'avait pas à nous maudire de la sorte!!
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockLun 22 Jan 2024 - 12:08
Tandis que Cold bougeait, mon pauvre canapé grinçait. Pourtant je ne me suis aucunement inquiété de ce qu’il en resterait après cette négociation, le plus important ce sont les mots que nous échangeons et le papier que nous signerons car j’en suis certain, nous sortirons de cette salle avec un accord en bonne et due forme.

“Comme l’a précisé Scalio, bien que je ne l'ai pas invité à prendre la parole, vous avez complètement raison  Ex-empereur, je n’aurai jamais pensé laisser de telles merveilles technologiques entre les mains de mon peuple au risque qu’il les manœuvre d’une mauvaise main! Toutefois, je prends le relai, j’irai plus loin que lui. L’idée de ces ambassades mutuelles me paraît tout-à-fait adéquate, vous aurez besoin d’un lieu sécurisé et c’est compréhensible et cela facilitera ainsi nos communications. Je m’engage même à délimiter pour vous une zone respectable, et à y construire sans que cela vous coûte un seul sous, une structure vous permettant d’entreposer vos ressources, également d’y aménager des quartiers résidentiels pour les ouvriers de votre peuple et du mien. En effet j’espère que nous pourrons travailler main dans la main dans ce projet. Nous ne sommes pas habitués à vos méthodes et technologies mais vos gens ne doivent pas l’être non plus avec nos denrées. Pourquoi ne pas organiser des travaux complémentaires de chaque côté de cette entreprise? Vos hommes auront un accès libre à tout un site leur permettant de vivre et d’acheminer vos ressources nécessaires en compagnie de terriens dont la mission serait de vous aider? Apprendre à nous connaître mutuellement, partager nos connaissances, dans l’espoir qu’un jour vous puissiez fouler nos terres en totale liberté. Je dois vous avouer qu’en général mon peuple se méfie, comme je vous l’ai dit nous avons eu affaire à beaucoup de menace jusqu’à aujourd’hui mais ce traité d’amitié ainsi que ces accords commerciaux, s’il sont signés seront le symbole d’une nouvelle ère pour la Terre. Une ère où nous pourrons voir plus loin, où nous pourrons respecter pleinement, et vice-versa, les autres mondes intergalactiques.”
L'enthousiasme de Draven est contenu telle la vapeur dans une cafetière, alors qu’il aperçoit la fin de ces négociations. 

“Si vous proposez si gracieusement d’en faire marcher en notre nom, ce qui est très aimable de votre part, je pourrais tout-à-fait vous céder une partie des bénéfices, c’est bien normal!”
Un sourire heureux apparaît sur mon visage tandis que je réfléchis en même temps au pourcentage que je pourrais laisser à Cold. Après tout, je prends en charge la construction d’un édifice pour ce projet, je mets des hommes à disposition. 15%? Honnête mais possiblement peu pour le grand Ex-Empereur Cold? Peut-être 20%? Il faut marquer le coup, il ne faudrait pas qu’il nous prenne pour des avares portés sur leur propre intérêt même si c’est peut-être le cas. 25%? Un quart des revenus! Cependant si ceux-ci sont énormes, parlons de quelques milliards pour une livraison de café, cela reviendrait vite dans les poches de l’Insurrection et donc de la Terre! Il faudra que j’entreprenne une allocution publique pour annoncer tout ça, et de préférence en compagnie de Cold!
Alors que l’ambiance prit un tournant radical, Cold s’exclama une nouvelle fois au sujet de son fils. Mon sourire s’échappa et fit place à une humeur bien plus sérieuse, le regard emplit d’une passion vacillante vers la haine.

“Entendez-moi bien Ex-Empereur.”
Je me lève de mon siège.
“Si quelqu’un, qui que ce soit se mettait en travers de la route que nous tentons de bâtir aujourd’hui entre nos deux Nations. Si qui que ce soit entravait nos accords en bafouant votre honneur ou votre famille. Qui que ce soit -même un roi!- serait jugé et subirait des conséquences dont il n’a même p-”
“Vous êtes qui bordel?”
Dans un bref silence mes yeux se posent sur Scalio. Mais enfin agissez voyons! Saisissez-le! Enfermez-le! Que fait un intrus ici? Cependant, son premier réflexe fut de parler. Le voici à présenter cette personne, l’ancien Roi de Végéta… Voilà qui est intéressant. Une idée me vient, bien plus sombre qu’aucune autre. Si le fils de l’Empereur a été attaqué, je crois avoir déjà trouvé mon suspect numéro 1. 
“Scalio, emmenez ce noble Sharotto dans un espace dédié, je crains qu’il ne comprenne même pas où il a atterri. J’aimerais finir en paix ma discussion.”

Pendant que Scalio s'occupe de cela, je reprends.
“Je ne sais que dire après cette intrusion. J’aurais aimé que cela ne se passe pas ainsi mais il semblerait qu'aujourd'hui soit un jour exceptionnel, n’est-ce pas? Je disais donc que si votre fils est ici et que nous trouvons le coupable, il regrettera d’avoir un jour vu la lumière, je vous l’assure.”
Je prends un temps pour respirer, boire une énième gorgée de café, alors qu’il n’y en a plus une goutte.

“Arf, voilà tout mon problème, il n’y en a jamais assez.” dis-je accompagné d’un léger sourire. 
Je regarde alors Cold de haut en bas, toujours dans sa stature imposante. Il reste impassible, comme si rien ne pouvait le perturber. J’en suis presque jaloux. Je me penche alors légèrement vers lui, coudes sur la table, et d’une voix plus faible et douce qu’avant :
“Ex-Empereur me permettriez-vous de vous poser une question, d’homme de pouvoir à homme de pouvoir? Voyez-vous, je dirige la Terre depuis des années maintenant, mais cela ne représente certainement qu’une miette devant votre expérience personnelle. Auriez-vous un conseil à me donner pour diriger plus correctement mon peuple?”


Dernière édition par Draven le Dim 14 Avr 2024 - 17:36, édité 1 fois
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockJeu 29 Fév 2024 - 19:48

Le monarque leva légèrement l'arcade sourcilière en voyant le président souligner qu'il n'avait pas invité son second à prendre la parole. Leurs relations seraient-elles moins amicales qu'elles pouvaient le paraître de prime abord ? Certes, lui-même n'avait que des rapports professionnels avec son état-major, mais il avait l'impression qu'il en allait différemment des deux hommes.
Cette démonstration d'autorité - toute impromptue qu'elle soit - n'était pas sans accroître l'estime qu'il pouvait avoir pour Draven, même s'il se garda bien de s'immiscer dans leurs rapports.
Un regard vers ses accompagnateurs lui confirma qu'ils s'en étaient également aperçus, bien qu'ils eurent également la présence d'esprit de ne pas réagir, Kikono continuant de pianoter sur son écran et Sorbet se contentant de se frotter le menton. C'était une bonne chose : il leur serait plus simple d'en discuter une fois à l'abri des oreilles indiscrètes - en l'occurrence, celles de leurs hôtes.

« C'est déjà un bon début. » opina-t-il lorsque le maître des lieux eut fini de remanier la proposition, reprenant la discussion comme si rien ne s'était passé. « Effectivement, il ne s'agit là que d'une première proposition. Cela prendra le temps qu'il faudra, le but n'est évidemment pas de brusquer vos concitoyens... Mais sachez, monsieur Scalio, que les choses peuvent aller très vite pour peu que l'on s'en donne la peine. Comme vous vous en doutez, les moyens à notre disposition sont considérables : dès lors que nous avons votre permission, nous pouvons nous installer très rapidement. »

Au fond, n'était-ce pas le propre de toute armée bien entraînée de pouvoir monter un camp fonctionnel en un rien de temps ? Malgré ses efforts pour monter patte blanche, ses interlocuteurs - qui, visiblement, les connaissaient au moins de nom, si ce n'est de réputation - n'ignoraient probablement pas qu'ils étaient avant tout une puissance militaire. Qu'ils soient capables de prouesses logistiques ne devrait donc pas être étonnant - même s'il n'allait certainement pas refuser que ces charmants autochtones se plient en quatre par eux-mêmes pour les accueillir dans les meilleures conditions. Les troupes mobilisées dans le cadre d'un tel projet en seraient autant qui ne serviraient pas à autre chose ; autant de failles dans l'armure.

« Mais si vous nous offrez de prendre en charge ces travaux de construction... » reprit-il en tournant la tête en direction du régent planétaire. « ...Ma foi, je ne vais pas m'y opposer, et je vous remercie chaleureusement pour cette proposition. Je pense qu'il est tout à fait envisageable que nous mettions en place une telle collaboration. À n'en pas douter, cela profitera à tout le monde. » Il reposa finalement le récipient qu'il gardait en main depuis qu'on lui avait donné à boire. « Je dois cependant vous prévenir que vous offrir un morceau de terrain demandera un temps de réflexion. Non pas que j'y sois opposé, mais notre planète capitale est dotée d'un climat pour le moins inhospitalier. Je ne voudrais évidemment pas qu'il arrive malheur aux hommes que vous voudrez envoyer sur place. »

Ce qui n'était, au demeurant, rien de moins que la stricte vérité. Vivre sur Freezer n'avait jamais été facile, pas même pour ceux qui y voyaient le jour : c'était bien pour cela qu'il n'y avait que très peu de leurs congénères encore sur place - même si les rivalités et leurs conclusions souvent sanglantes n'y étaient pas non plus étrangères, force était de l'admettre. Avec cette mise en garde, Draven ne pourrait pas s'étonner de se retrouver sans nouvelles de ses ambassadeurs, même si tout était fait pour bien les recevoir... Mais ils n'en étaient pas encore là. L'on ne pourrait néanmoins pas lui reprocher de ne pas avoir annoncé la couleur à ce propos.

« Bien sûr, au vu de ce que vous m'en avez raconté, je comprends parfaitement que les terriens soient méfiants suite à leurs précédentes expériences avec des puissances étrangères. Malheureusement, sans vouloir vous insulter, nombreux sont ceux qui cherchent à s'en prendre à des planètes qu'ils considèrent comme peu développées... Je ne doute pas que cela ait pu donner lieu à de mauvaises rencontres. » Son expression était solennelle ; l'on aurait pu croire y déceler de la compassion. « Fort heureusement, nous sommes là pour nous assurer que cela ne puisse plus se reproduire. Faites-moi confiance : plus personne n'osera vous toucher en un rien de temps.  »

Bien sûr, plutôt qu'à son « peuple » comme il en faisait mention, le président et les siens auraient surtout affaire aux soldats éclectiques qui composaient leur armée - les Démons du Froid n'étant du reste plus légions, même s'il avait voulu en recruter d'autres -, mais c'était un détail qui ne semblait pas utile de mentionner. En temps et en heure, les terriens apprendraient à collaborer docilement avec tout ce qui portait le blason de l'empire Cold, quelle que soit leur espèce.
D'autant que les humains eux-mêmes n'étaient, d'après ce qu'il avait pu observer, pas tous faits à l'identique ; étrangement, certains d'entre eux présentaient des caractéristiques animales, malgré le fait que la Terre n'ait pas encore proprement établi de contact spatial qui pourrait justifier la présence de ces formes allogènes. Une curiosité sur laquelle il allait leur falloir de plus amples renseignements - ne serait-ce que pour s'assurer que la Terre n'avait pas déjà été infiltrée par une puissance étrangère à l'insu de ses dirigeants.

Alors que ces négociations allaient bon train, et que Draven s'apprêtait - semble-t-il - à lui promettre la tête du potentiel assassin de son fils sur un plateau, un nouvel énergumène apparut subitement dans la pièce, comme s'il y avait été téléporté. Si l'ex-Empereur garda quant à lui les bras croisés - malgré une surprise manifeste -, les trois soldats qu'il avait amenés avec lui portèrent conjointement la main à leur arme face à cette entrée remarquée. Avoir perçu immédiatement qu'il s'agissait d'un Saiyan - la queue de singe ne laissait pas de place au doute - ne mettait déjà pas le Démon du Froid dans les meilleures dispositions, et sa manière cavalière de s'adresser à eux ne fit rien pour arranger les choses.

« Lorsque l'on veut connaître le nom de quelqu'un, il convient de se présenter d'abord. » rétorqua-t-il avec une froideur de circonstance - et s'il la mesura dans un premier temps au cas où ses hôtes connaîtraient cet énergumène, leurs réactions lui révélèrent tout ce qu'il lui fallait savoir. « Je ne crois pas que vous ayez été invité. »

Et si aucun de ses subalternes n'avait encore dégainé, ils avaient d'ores et déjà le doigt sur la gâchette, prêts à réagir au quart de tour au cas où l'intrus - car c'en était un - ferait montre de la moindre agressivité. Cela vaudrait probablement toujours mieux que de voir l'ex-empereur s'en occuper personnellement ; qu'ils aient ou non eu le loisir de le voir personnellement en action, il y avait assez d'histoires à ce sujet pour qu'ils n'ignorent pas que ce ne serait pas joli à voir. Qu'était-ce donc que ce palais où des singes sortaient de nulle part ?
Contre toute attente, une fois remis du choc, le premier ministre émit une théorie sur l'identité de ce visiteur inattendu : celle de l'ancien roi de la planète Vegeta - ce qui n'expliquait en rien sa présence en ces lieux, mais signifiait malheureusement qu'il convenait de le traiter avec les égards dus à son ancien rang. Le roi se détendit légèrement ; à défaut d'avoir été convié, au moins était-il un tant soit peu à sa place au sein d'une réunion des dirigeants... Quoique son espèce n'ait pendant longtemps pas eu son mot à dire sur son développement.
C'était le bon temps.

« C'est donc vous, l'ancien roi Sharotto ? Je ne crois pas avoir eu la chance de vous rencontrer. » fit-il, ayant promptement remis sur ses lèvres un sourire avenant. « J'avais cru comprendre que vous étiez mort. De toute évidence, il y a eu une erreur. »

À moins que lui aussi ait trouvé le moyen - quel qu'il soit - de revenir de l'Autre Monde, celui-ci semblant avoir de plus en plus de difficultés à garder ses citoyens. L'ex-empereur lui-même en était sorti dans des circonstances exceptionnelles, mais s'il en avait l'occasion, il n'était pas à exclure que d'autres aient pu avoir la même chance... Serait-ce encore un coup de ces satanées boules de cristal ?
Par chance, Scalio prit l'initiative de lui proposer de discuter de sa situation - ailleurs qu'au beau milieu de ces transactions. Une présence d'esprit plus que bienvenue, une telle « surprise » - même si elle n'était de toute évidence pas de leur fait - pouvant facilement être une cause d'incident diplomatique.
Bien sûr, encore fallait-il que le revenant supposé se montre réceptif à cette idée ; et si ce n'était pas le cas, et bien... Sans doute ne resterait-il pas longtemps de ce monde où il semblait avoir grand-peine à se retrouver. Les Saiyans étaient déjà morts une fois ; au moins pourraient-ils avoir la délicatesse de le rester.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 937
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 ClockSam 2 Mar 2024 - 7:34




Mais diable, à quelle sorte de théâtre assistait-on ici ? 
Cette interrogation pourrait brûler des lèvres bien trop curieuses si de fait il n’était pas à omettre de notifier qu’à l’exception des protagonistes présent, personne n’était en capacité de savoir que le saiyan - jadis couronné - venait de franchir à nouveau la porte d’entrée du monde des vivants. Bien que les quelques secondes de silence morbide - faisant suite à son immédiat numéro de prestidigitation - avaient presque autant médusés les pensionnaires des lieux que lui-même, sa mine effaré tel un pauvre animal abandonné qui comprends subitement les conséquences de sa situation, s’estompèrent progressivement en réalisant subitement son sépulcral destin. Ce n’était point son égal et loyal ami qu’il voyait sur sa droite, ce n’était point le perfide personnage aux allures nébuleuses qu’il voyait en face de lui. Non. Irrémédiablement il lui fallait l’admettre, et avec une vivace promptitude… Que le temps avait quant à lui bien continuer son œuvre… Pour autant que son esprit déduisît ce fait, sa position en l’instant ne pouvait que lui suggérer de remettre à plus tard la résolution à son énigmatique renouvellement.


Brisant alors le silence imposé par son arrivée - qui ne s'apparentait qu’au fruit du hasard ou bien à une force implacable que certain nomme “Destin” - le guerrier vaincu n’avait guère trouver mieux qu’une très habile et élégante pirouette linguistique pour entrer en matière. Pardonner donc à un sinistre personnage s’étant battu pour libérer une terre accaparée par les ténèbres. Devant les mines encore un peu déconfites lui faisant face, une voix au ton rauque et franche parvient à lui depuis ses arrières. Ils n’étaient point deux dans cette salle maudite ? Finissant de se relever pour se tenir dans une posture plus vigoureuse que la faiblarde introduction avec laquelle il s’était hélas présenté, son corps pivota très légèrement, suffisamment pour permettre à son cou de terminer la rotation nécessaire pour entrer en contact visuel avec l’interlocuteur en question.. et ce qu’il vit.. comment l’expliquer avec aisance… Assis sans avoir la prétention de pouvoir employer le terme “avec confort” au vu de la courbure flétris du mobilier, l’individu pouvait - pour tous humanoïdes normalement constitués - facilement oblitérer tous les détails de ses traits le caractérisant pour ne garder que son arrogante et titanesque grandeur. Hélas pour lui, Sharotto n'était pas “normalement constitué”. Ne s’arrêtant pas à la gargantuesque masse volumique - qui même dans cette position avachi affichait une condition irréfutable de supériorité - le regard du saiyan oscilla brièvement : Cornes, cernes rugueuses, crâne verni et serti par ce qui peut s’accorder à un joyau.. et puis.. ce regard, oh comme il connaissait ce regard ! Le visage du saiyan se durcit indubitablement, prenant un aspect sérieux et déterminé à son tour pour répondre et soutenir celui qui le défiait, affrontant sans peine et avec instinct les yeux froid de l’illustre identité qui ne lui présageait aucune augure sympathique.


À sa seconde prise de parole - sur un ton toujours aussi limpide et direct - les presques inaperçus personnages se tenant aux côtés de l’imposant apparenté démon du froid, affichaient quant à eux toujours une expression faciale révélant leur manque de sérénité vis à vis de la présence inopiné du dit “ancien” monarque. Un bref regard sur le larbin physiquement anorexique suffit même à endurcir la pression de ses doigts sur le ridicule engin attaché à son tour de taille. Sharotto ne put retenir un rictus dissimulé par un fin soupir sortit de ses narines assorti adroitement d’un sourire narquois, ne manquant pas de faire entendre à qui de droit que l’étroitesse d’esprit de ce laquais n’avait d’égal que sa détresse actuelle si la situation venait à s’envenimer. Allait-elle d’ailleurs ? S'envenimer ? Les présents éléments ne laissaient entrevoir qu’une réaction chimique explosive, à moins qu’un catalyseur opportun n’entrave celle-ci pour mieux la diriger vers une allure plus respectable et plus propice à l’enjeu dicté par le scénario. Agissant sûrement à son tour par réaction conforme au déroulement de la scène, l’un des deux hommes qui avait fait l’objet de la question du roi, montra patte blanche et dans son discours formel et calme permit d’apaiser une sensation de tension qui prenait tendrement ses aises au fil des secondes.


Cette intervention, dont peut être certain qualifierons de “béni”, permit de rompre l’électricité ambiante entre saiyan et démon du froid, querelle millénaire et inéluctable, d’autant que Sharotto devinait presque un soupçon de nom sur son précédent interlocuteur. Un détail, comme un grain de sable, ne manqua pas en effet d’attirer l’attention du natif de Végéta. Le terme “ancien” avait été prononcé juste avant son titre. Voilà bien une information qui attisa l’écoute du saiyan, sans pour autant trahir sa surprise, après tout il avait vaguement mis ses points sur les i et devait se rendre devant l’évidence même. Tout de même, cette très fugace réponse de la part du prénommé Scalio investiguait tellement de questions autant qu’elle enseignait tellement de réponses et d’informations à assimiler pour un cerveau encore bien léthargique. Sur quel point devait-il entretenir son esprit en priorité ? Le fait que le monde semble considérer de lui qu’un souvenir de monarque lointain ? Que la Terre soit toutefois libérée de l’emprise de Seishiro et qu’une nouvelle forme de politique ai vu le jour ? Que l’actuel empereur dans son dos ne soit en réalité que l’image de sa crainte : le paternel du plus grand ennemi de son peuple ? Ou que le temps semble s’être plus échappé que ce qu’il s’était laissé convaincre ?
  C'était un peu trop, bien trop, même pour quelqu’un de sa trempe, ainsi, et devant ce flux presque interminable de questions mentales parasites, la très arrogante et aristocratique intervention du dit Président de la Terre vint le tirer or de ses pensées. Ne pas comprendre ou il a atterri ? Finir en.. “paix” sa discussion ? Ce n’était que cet effet que venait de lui faire la résurrection fortuite d’une personne s’étant comme sacrifiée pour aider le peuple sur lequel il gouverne à présent ? Est-ce que ce ridicule personnage avait conscience qu’il avait devant lui celui lui ayant offert le trône terrien ? S’était pour ça qu’il s’était battu ? Pour ça qu’il était mort ?! Mais pour qui se prenait-il ?


Sans s’en apercevoir, l’énergie spirituelle de l’ancien roi - tel est de coutume de le mentionner à présent - avait grimpé légèrement, alertant sûrement tous les auteurs ici présents. Peut être serait-il “chatouiller” par un tir de blaster technologique, cadet de ses soucis et encore moins de ses pensées. Mais ce qui le frappa en plein dos n’aurait pu être prédit même par le plus illustre des prophètes. Cold. De tous les protagonistes présents, c'est la personne la moins désignée à dévoiler la moindre forme de respect qui s’y employa. Monsieur le président venait d’éviter une potentielle saisie virulente du col de sa chemise par l’ingénieuse intervention du paternel de Freezer. Décidément le monde était finalement peut être devenu fou. Redescendant aussi rapidement qu’il fut monté, Sharotto ne manifestait pas la teneur de sa réflexion imminente sur son faciès qu’il garda neutre et stoïque. Voyons voir, qu’est ce qu’il l'agaçait le plus… Le fait que les terriens semble de prime abords s’enticher avec le diable malgré les circonstances du passé et du règne des Black Feather, où si ce sentiment de colère n’était pas envers sa propre bêtise, et son empressement à agir contre l’ennemi, au secours d’un peuple qui pourrait commettre une erreur encore plus terrible… Quel parfait imbécile, il avait ouvert la voie à qui voulait bien se saisir du pouvoir. Et bien soit. Après tout - et surtout dans l’infini questionnement de son retour - cela ne présentait en ce jour aucun vif intérêt pour lui.


« Vous avez raison. Je n’ai point été invité, mais mon interruption ici n'est guère de mon ressort pour autant. »
Sharotto voulait se montrer bref, et même s' il aurait voulu masquer que sa réapparition soudaine était hors de sa compréhension, il semblait déjà être trop tard au vu de ses réactions.

« Je ne comprends pas vraiment tout ce qui se trame ici, et cela ne concerne pas vraiment de toute façon. Je ne compte pas rester tout autant que vous ne comptez pas que je reste, c’est un fait. »
C’est un regard plus incisif qui fut offert au dit responsable de la planète Terre par cette phrase.

« Je doute que le terme “chance” soit des plus sincères, Roi Cold. Même si j’apprécie votre bienséance, il ne serait que malhonnête de penser que nous puissions vraiment un jour être de “bons” confidents, je suis sûr que vous conviendrez que nous sommes au moins d’accord sur ce point. »
Depuis qu’il avait été à la suite du précédent monarque Végéta IIIème du nom, il avait appris à se montrer plus convenant avec une personne. De plus il serait encore plus idiot que de sous estimer quelqu’un de la prestance du père de feu le plus grand empire galactique.

« Si votre proposition tient toujours, je veux bien que vous me fassiez un bref résumé. Je comprendrais aussi que vous souhaitiez rester ici pour finir votre discussion. Je ne compte pas m’éterniser en tout cas, malgré le temps que vous prendrez ou non pour moi, je connais de toute façon le chemin dans tous les cas. »
Cette dernière allocution fut dressée en direction de celui qui avait un physique assez proche des guerriers de l’espace. En était-il peut-être un ? Qui sait ? Pas Sharotto en tout cas. Si tenté que rien ne compte le retenir, il prendrait de son côté la direction de la sortie, accompagné ou non.


Contenu sponsorisé

[PV] Les Méga-Stars - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars - Page 2 Clock
 
[PV] Les Méga-Stars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» RP Ultra méga stricte
» Beyond the stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-