-45%
Le deal à ne pas rater :
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre 14 couverts – ...
339 € 622 €
Voir le deal

Partagez
 

 [PV] Les Méga-Stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockMar 4 Avr 2023 - 21:10

Cela faisait quelques bonnes heures depuis le "tête à tête" entre moi et C-21, et Cell aussi. Mine de rien, je n'étais pas déçu de ma rencontre avec cette survivante du Ruban Rouge, malgré les quelques différences idéologiques qu'on puisse avoir. J'ai probablement gagné une alliée incroyable et le futur de notre planète n'en sera que plus brilliant. Maintenant il est temps d'aller rencontrer mon plus grand allié, le Président Draven. Je pense qu'il serait temps de renforcer notre alliance et ceux qui ont décidé de placer leur confiance en notre organisation. Seul problème, j'étais qu'un trouffion il y avait encore peu de temps, les grandes idées foisonnaient, mais une fois au pouvoir il était facile de constater la naïveté de mes ambitions, et j'ai maintenant besoin d'oreilles pour m'écouter, et des bouches pour me conseiller. Et ça commence donc par l'homme au top, mon potentiel plus grand confidant.

En volant vers la capitale de la zone gouvernementale, mes mèches me cassaient bien les couilles, et immédiatement je réalisais que ma moustache était plutôt ridicule... Hmm. Un détour au barbier s'impose on dirait. Je connais un bon endroit pour ce ptit soucis d'esthétique, et être un minimum présentable n'est pas une mauvaise chose. J'arrive enfin au secteur gouvernemental, devant le salon de coiffure et barbier "La Zoumba". Je sais pas non plus ce que veux dire le nom je vous assure, mais ce que je sais, c'est qu'ils sont sérieux sur la qualité de leur travail. Ca va probablement prendre une heure donc on va faire une ellipse. 

Me voilà cette fois devant le Château du Roi, frais et beau, possiblement intimidant. Je m'apprêtais à entrer dans la cours extérieur qui mène vers la double porte pour y entrer, quand j'apperçois un hélicoptère arborant le sigil Présidentiel. Tiens donc, lui aussi était de sortie? Je m'envole à nouveau pour me rapprocher et accueillir le héro terrien. L'appareil atterrissait avec précaution et petit à petit touchait le sol, les hélices ralentissant jusqu'au point mort: il s'était arrêté, et les portes s'ouvraient, me montrant enfin mon partenaire en loi.


«Bonjour Président, ça fait un moment que nous ne nous sommes pas vus!»

En tout cas j'étais ravi de le revoir, il était du genre proactif et on va peut-être enfin avancer vers nos buts. Je l'accompagnais vers son bureau et j'ai spécifiquement demandé à sa secrétaire que personne ne vienne nous déranger à moins qu'il y ait une urgence absolue. 
«Bon patron, je pense qu'on a plein de choses à se dire mais tout d'abord: comment vas-tu?»
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockMar 11 Avr 2023 - 12:12



Nous arrivons bientôt sur la piste d’atterrissage tandis que je contemple ce magnifique château. Représentation de notre gouvernement encore tanguant mais en voie de devenir le plus beau de l'Univers et je n'ai pas peur de le dire. Soudain je m’adresse à mes gardes.

“Et vous messieurs, vous faites partie de la plus grande armée, celle qui deviendra peut-être un jour l’armée qui ne vivra plus aucune défaite. Vous m’entendez? Je suis fier de vous les gars. La Terre retrouve sa noblesse d’antan.”

“Euh… Merci Président? Mais Monsieur nous avons détecté la présence du premier Ministre sur la piste.”

“Le Premier Ministre vraiment? Parfait, posez-nous.” 

Mon cher Premier Ministre? Il doit avoir quelque chose à me dire pour venir me chercher directement à mon arrivée. L’hélico se pose et j’en sors dans mon grand manteau blanc au vent, lunettes de soleil sur le nez et mon sourire habituel. 

“Bonjour Président, ça fait un moment que nous ne nous sommes pas vus!”

“Mes salutations Scalio! Cela me fait plaisir de vous voir! Et d’ailleurs je… Oh mais vous êtes passés chez le barbier? Ca vous va très bien! L’élégance est quelque chose qu'il ne faut pas négliger surtout quand on est au pouvoir, allez venez nous allons discuter à l’intérieur.”

A peine avons-nous mis le pied dans l’enceinte du bâtiment que je l’ai déjà assommé de questions, de raisonnements et de remarques sur mon dernier périple à Shadow Moses. 

“A vrai dire, j’ai eu une idée, enfin non deux… disons plutôt beaucoup d’idées mais je n’ai pas pu encore confronté cela à quelqu’un et votre présence me ravi d’autant plus. Je me demande si nous pourrions mettre en place des réseaux planétaires d’informations pour relier les citoyens entre eux, et puis pourquoi pas rediriger directement l’enseignement pour permettre un adaptation lente mais efficace de la population au ki? Enfin tout ça ne sont que des projets encore pour l’instant mais j’ai déjà prévu quelques référendums, des projets de loi, oh et en parlant de ça, je pense que nous devrions changer notre marque de café, Caf & Co, j’ai pu constaté plusieurs problèmes avec les distributeurs et je n’aimerais pas que notre gouvernement tourne au vinaigre pour un simple café, vous me comprenez n’est-ce pas?”

Je déblatère sans laisser une once de répit à mon associé et c’est finalement grâce à son intervention que je m’arrête dans ma lancée. 

“Bon patron, je pense qu'on a plein de choses à se dire mais tout d'abord: comment vas-tu?”

“Euh… et bien, pour tout vous dire je suis un peu stressé, la fin du mandat arrive et j’ai l’impression de n’avoir rien fait pour mon peuple… Vous savez que je vous fais confiance Scalio, vous êtes mon bras droit depuis le début de ces opérations et j’espère que malgré la fin de mon mandat qui approche nous resterons de bons amis! Je suis content de vous compter parmi mes bonnes connaissances. Et vous alors? Pas trop de pression ces derniers temps? Je sais que je peux être directif parfois, vous me le diriez j’espère?”

Finalement arrivé, je m’installe derrière le bois taillé brillant de mon bureau et commence à ranger quelques papelards qui traînent ici et là. 

“Bon j’imagine que vous n’êtes pas venus me chercher pour simplement me demander si j’allais bien, en quoi est-ce que je peux vous aider Scalio, dites moi tout.”
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockVen 21 Avr 2023 - 20:59

[PV] Les Méga-Stars 2k8o

La Terre n'était pas une planète où Cold aurait pensé un jour revenir - notamment parce qu'il était mort la dernière fois qu'il y avait mis les pieds. Si les circonstances exactes de son retour à la vie lui restaient étrangères, son passage de vie à trépas, lui, était gravé dans sa mémoire, et avec lui la haine qu'il portait au responsable. Si le garçon à l'épée se trouvait encore dans les parages, il s'assurerait qu'il ne s'en tire pas à si bon compte, cette fois - dût-il demander à son fils de s'en occuper pour lui.
Mais pour cela, encore fallait-il le localiser, et c'était bien là la raison première de sa présence ici. On lui avait fait savoir que Freezer aurait détecté sur cette maudite planète, et s'il n'avait pas la moindre idée de la façon dont il avait pu y atterrir - n'était-il pas censé être mort ? -, il était hors de question de l'y laisser pourrir. Ne serait-ce que pour préserver leur réputation déjà mise à mal après avoir été asservi de force par ces odieux Saiyans et leur roi dégénéré. De quoi aurait-il l'air si son fils, son héritier, supposément ce qu'il avait fait de meilleur était laissé aux mains de ces misérables terriens ? Non, ce n'était pas acceptable.
Ainsi, même si ce n'était pas de gaieté de cœur, il était bien décidé à leur rendre visite. Si bien que le Blizzard Hurlant entama sa descente dans l'atmosphère terrestre sitôt sorti de son voyage de quelques dizaines d'années-lumière.
Le prédécesseur de l'effroyable vaisseau-amiral avait été détruit lors de leur visite précédente ; c'avait été pour eux prétexte à se doter d'un encore meilleur équipement, quand bien même l'on ne voyait aucune différence depuis l'extérieur. Cela ne manquerait pas de rappeler de bons souvenirs à ceux qui étaient sur place à les attendre la dernière fois.

« Que disent nos radars ? » s'enquit le roi.

S'il voulait à l'origine ne pas être dérangé, absorbé par sa contemplation du cosmos, il avait au contraire exigé qu'au moins un technicien soit à ses côtés à tout moment depuis qu'on était venu lui porter la nouvelle du potentiel retour de son fils cadet. Conscients que cette nouvelle, si bonne soit-elle en théorie, n'était pas sans faire naître chez leur maître une certaine contrariété - pourquoi sur Terre ? -, ses hommes lui répondaient avec un mélange de prudence et de fébrilité, craignant de servir d'exutoire à sa frustration.
Le fait que l'un d'entre eux ait fini projeté contre un mur après avoir été trop lent à fournir une réponse - et que son cadavre y soit encore encastré - avait peut-être quelque chose à y voir. Alors que le pauvre laquais pianotait nerveusement sur son terminal en quête de réponse, la porte coulissante s'ouvrit et Kikono entra dans la pièce. L'atterrissage étant imminent, ses services n'étaient plus requis, sinon auprès de celui qui s'était attaché ses services.

[PV] Les Méga-Stars 2bug

« Rien de plus que je ce que je vous ai déjà indiqué, j'en ai bien peur. » fit-il, sensiblement plus détendu que ses collègues - il se savait trop indispensable pour connaître un sort aussi funeste ; du moins en était-il intimement convaincu. « Le signal n'a duré que quelques instants, puis il a complètement disparu ! C'est à n'y rien comprendre ! »

L'ex-empereur émit un grondement mécontent. C'était un motif bien faible pour prendre de tels risques, s'ils n'étaient même pas capables de confirmer ce relevé. De plus, n'avoir pas la possibilité d'analyser ce signal de plus près maintenant qu'ils étaient à sa portée pour déterminer sa position exacte. Ce qui revenait à dire qu'ils allaient devoir ravager cette planète dans ses moindres recoins jusqu'à mettre la main dessus - ou demander leur chemin. À cet instant, l'un comme l'autre semblaient extrêmement laborieux.

« Tu es sûr de ce que tu as vu ? » préféra-t-il vérifier une dernière fois. Il était encore temps de faire demi-tour, et personne - loyal serviteur ou pas - n'avait envie de lui faire perdre son temps.
« Absolument sûr, Votre Altesse ! » confirma Kikono avec aplomb de sa voix de fausset insupportable.
« Soit. » Il employa l'une de ses mains gigantesques à se pincer l'arête du nez. « Bien. Si vous ne détectez pas celle de mon fils, dirigez-vous vers la plus grande force que vous pourrez trouver à proximité. »
« V... Vous êtes sûr, Majesté ? »

Pour toute réponse, le roi le toisa d'un œil mauvais. Kikono se fustigea intérieurement : il savait pourtant ne pas devoir remettre en cause - fut-ce indirectement - les ordres de ses supérieurs. Cold était peut-être moins cruel que Freezer, mais il n'en était pas moins terrifiant envers ceux qu'il estimait comme ayant mérité sa colère. Il travaillait pour eux depuis assez longtemps pour savoir que c'était le seul avertissement qu'il aurait - et que c'était déjà plus que ce à quoi d'autres auraient eu droit.

« J-je veux dire, oui, bien sûr, tout de suite ! »

Frénétiquement, il pianota sur la tablette qu'il tenait entre ses doigts boudinés pour relayer ces indications aux commandes de l'appareil, les antennes frémissant à l'idée de ce à quoi il venait d'échapper.
La plus grande puissance appartiendrait logiquement à l'individu en charge - qu'il soit roi, empereur, grand prêtre ou quoi que ce soit d'autre parmi les siens. À quoi bon être le plus grand d'entre tous, si ce n'était pour s'emparer du pouvoir ? Et qui de plus à même que l'homme le plus important en ces lieux pour le renseigner sur ce qu'il était advenu de sa progéniture ?
Bien sûr, Cold savait qu'aller vers le champion de ce monde, c'était courir le risque de se retrouver face à face avec son meurtrier ; quelle chance y avait-il que l'on y trouve qui que ce soit de meilleur ? Il n'était peut-être pas né ici, mais cela n'avait aucune importance ; que pourraient-ils bien produire qui surpasserait un Super Saiyan ?

Le Blizzard Hurlant s'ébranla, ajustant sa trajectoire pour prendre la direction de la source d'énergie la plus importante que leurs capteurs - équipés d'une version améliorée de la technologie présente dans les détecteurs - aient pu repérer dans cette partie du globe. Comptant parmi les plus rapides à avoir jamais traversé les étoiles malgré ses dimensions, le vaisseau franchit la distance qu'il lui restait à parcourir en moins d'une minute, jusqu'à projeter une ombre inquiétante sur ce qui avait tout l'air d'un palais. Ainsi donc, il avait vu juste.
De part et d'autre des écrans disséminés au sein du poste de commandement apparurent, en provenance des caméras extérieures, des images de tourelles en train de s'armer, de soldats jaillissant de l'une ou l'autre caserne pour les intercepter - à supposer que l'on puisse intercepter un vaisseau de guerre géant.
De telles images n'inquiétèrent évidemment personne, l'armement terrien semblant douloureusement primitif comparé à certains arsenals qu'il avait dû vaincre au cours de son règne ; néanmoins, il n'était pas venu pour leur chercher querelle... Du moins, pour le moment.

« Je vais aller leur parler. » décréta-t-il d'un ton qui ne souffrirait d'aucune contestation.

Ses hommes n'avaient pas leur mot à dire ; ils vivraient et mourraient avec lui quoi qu'il advienne - bien que la deuxième option reste la plus probable pour la plupart d'entre eux. Déployant sa formidable silhouette dans sa totalité après avoir quitté son siège, il s'extirpa du vaisseau par la première porte, s'élevant dans les airs tandis que sa cape s'animait au gré des bourrasques. S'étant raclé la gorge, il s'exclama, sa voix puissante et autoritaire résonnant d'un bout à l'autre de ce qu'il devinait être le domaine royal :

« Habitants de la Terre ! Nous ne sommes pas venus vous envahir. Vous pouvez baisser vos armes. »

Impressionnés, certains des gardes terriens furent tentés d'obtempérer avant d'être rappelés à l'ordre par leurs collègues - non qu'il ait quoi que ce soit à craindre de leurs équipements primitifs, de toute manière, mais si cela pouvait les rassurer...
Il croisa les bras, toujours suspendu dans les airs, là où tout le monde pouvait le voir. Derrière lui, ses plus proches lieutenants s'aventurèrent hors du vaisseau, faisant office de garde rapprochée.

« J'ai conscience que notre arrivée soudaine a pu vous surprendre, mais croyez bien que si nous voulions vous causer du tort, nous n'aurions pas pris la peine de nous annoncer. J'aimerais parler à une personne en charge. Conduisez-moi à votre chef. »
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockVen 16 Juin 2023 - 18:26

Pas trop de pression? 

Je suis le co-leader d'une planète qui se fait constamment déglinguer dès la première occasion, et même avec les derniers moyens que j'ai mis à disposition de nos forces armées, les attentats ne sont pas si simplement évités. Il faut un temps où j'ai ressenti une pression similaire, sauf que la catastrophe était mille fois pire et m'avait coûté quasiment l'intégralité de mon escouade ainsi que ma réputation... Mais j'espère avoir apris de cette époque. Donc pour être honnête, je vais juste soupirer.

«...Aaaaaaah.... Pas vraiment non. C'est compliqué pour des gens comme nous de porter tout un monde sur nos épaules, et je dois avouer que je crains que les mesures que nous prenons ne soient pas encore suffisantes, et pas assez rapide non plus. Mais y a pas a s'inquiéter d'être directif par contre, tu es mon supérieur, rappelles-toi bien de ça!»

Je souriais un peu, il est vraiment trop bon pour l'ensemble de cette planète. Et perceptif aussi, il se doute que son premier ministre vient pas simplement lui rendre visite pour prendre une bière et parler foot. Non, on va évidemment parler de secrets d'état. 

«Très bien, on va faire droit au but: vous revenez de Shadow Moses pas vrai? Vous en pensez quoi? Parce que j'aimerais en parler avec la cheffe Narumi vu que ce projet lui est "dédié". Ensuite, je dois aussi vous parler d'une de nos nouvelles recrues, C-21.»

En tout cas, c'est une conversation que j'aurais aimé entretenir plus longtemps que ça, mais les alarmes sont soudainement tout ce que j'entendais, puis un officier de l'armée débarque brusquement dans le bureau du Président. 

UN VAISSEAU DE l'EMPIRE COLD S'APPROCHE, NOS DCA SONT PRÊTS A ENGAGER!

-SURTOUT PAS NON!! N'ENGAGEZ PAS, RELAYEZ l'ORDRE IMMÉDIATEMENT!

-OUI MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE!»

L'officier se saisit de sa radio et donna l'ordre de laisser le vaisseau tranquille, c'est pas le moment d'avoir un incident diplomatique, bien que la faute reviendrait tout de même à l'Empire. Je me dépêche de me déplacer vers l'entrée du château, Draven sera sûrement derrière moi donc nous pourront parler avec la présence de chefs d'état à l'individu qui ose se parquer chez nous comme si il était chez lui. Nous arrivons au niveau des doubles portes qui sont entrouvertes, et c'est là que je me rend compte à qui on a affaire. 

«M. le Président, il s'agit du Roi Cold de l'Empire Cold! Je n'ai pas la moindre de ce qui l'amène sans prendre la peine de nous prévenir, mais on va sans doute s'engager dans la première rencontre diplomatique depuis votre entretien avec Auros. Je serais avec vous donc n'ayez crainte si les choses tournent au vinaigre.»

Je pousse les double portes, me révélant à Cold, avant de laisser passer le Président de la République Terrienne. Il est temps de se présenter.

«Votre Majesté Cold, je suis le Premier Ministre Scalio, et devant moi se tient le Président de la République Terrienne, Draven. Que nous vaut cet honneur votre Majesté?»
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockDim 18 Juin 2023 - 12:14



“Qu’est-ce que j’en pense? Et bien mon cher Scalio sachez que j’en pense beaucoup de bien! C’est une initiative très juste et après avoir fait un rapide tour de cette infrastructure je tiens à vous dire que je suis fier en tant que dirigeant de voir que vous pouvez diriger de telles opérations et que les scientifiques sur place connaissent leur boulot. De surcroît, cela va de pair avec certains projets que j’ai sous le coude pour la population terrienne et nous devrions nous y pencher le plus rapidement possible.

Pour Narumi vous dites? C’est sans hésitation que je vous affirme que cela lui plaira énormément, votre investissement dans cette alliance ne peut que consolider nos liens et notre avenir."

Je tendais l’oreille attentivement sur ce dernier sujet car il est vrai que je n’ai pu rencontré nos forces jusqu’à présent, étant occupé par ci par là et rédigeant bien souvent des papiers et autres arrêtés politiques. 

“C-21? Hmm-hmm je vous écoute.. Mais juste avant cela, j’aimerais tout de même revenir sur un point négatif de mon séjour à Shadow Moses. Camille Iragelin, cela doit vous dire quelque chose n’est-ce pas? Et bien sachez que si cela ne tenait qu’à moi.."

Je marquais un temps, ne sachant comment tourner la fin de ma phrase. C’est quelque chose qui arrivait si rarement que cela en devenait presque effrayant, mais nous avons été interrompus par une toute autre surprise. Les pas lourds d’un officier puis la porte de mon bureau enfoncée et cette alerte des plus glaciales. 




"UN VAISSEAU DE L'EMPIRE COLD S'APPROCHE, NOS DCA SONT PRÊTS À ENGAGER!"

"SURTOUT PAS NON!! N'ENGAGEZ PAS, RELAYEZ L'ORDRE IMMÉDIATEMENT!"

"OUI MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE!"

Je sautais immédiatement au-dessus de mon bureau dans une précipitation légendaire, attrapant du bout du doigt mon manteau et le glissant sur mon épaule. 

“Allez Scalio je vous suis! Ne faisons pas attendre un potentiel allié économique!” clamais-je en grandes enjambées pour sortir.

Et nous voilà à courir comme des dératés dans les longs couloirs du château, Scalio défonce des portes à coups d’épaules et je le suis telle son ombre en évitant in extremis mes secrétaires passant par là avec des piles de documents. Je dérape sous les jambes d’un soldat en poste, je saute au-dessus des bureaux réservés aux dossiers confidentiels, j’en profite pour voler des mains un café à Charles qui prenait sa pause à côté d’un distributeur et glisse sur la rambarde de tous les escaliers que nous empruntons pour arriver à temps à l’entrée et évidemment avec mon style habituel. Manteau sur les épaules, gilet bien serré, cheveux coiffés, bottes ancrées, et sourire élégant.

Cependant, au cœur de ce tumulte, comme ralenti l’espace d’un instant, j'ai croisé le regard d’une vieille connaissance. Au coin d’un couloir, une coiffure hérissée noire, un physique imposant, et des yeux que je reconnaîtrais entre mille. Je n’ai pas eu le temps de l’aller voir mais c’est lui, ce bon vieux Jojiba… Je ne savais pas qu’il était au château! Alors une visite de courtoisie s’impose mais j’ai d’autres chats à fouetter pour le moment! 

Je rejoins donc finalement mon Premier Ministre aux portes du château et respire un bon coup avant de passer les portes, fringant. 

"Votre Majesté Cold, je suis le Premier Ministre Scalio, et devant moi se tient le Président de la République Terrienne, Draven. Que nous vaut cet honneur votre Majesté?"

Je regarde cet homme, enfin si l’on puis dire. Il vole dans les airs de manière héroïque, l’on peut reconnaître la marque des grands dirigeants dans son attitude. Il ne faut pas que je me laisse abattre, je suis également un grand dirigeant et je serais ravi de discuter avec lui autour d’une table dans le plus grand des respects. Je tendais donc ma main en l’air de manière amicale, avec l’intention de l’inviter chez nous. Pourtant, pour l’instant je ne devais pas parler, mon Premier Ministre m’avait présenté, il aurait été idiot de vouloir rajouter quelque chose puisque cela aurait eu un effet ridicule et aurait fait planer autour de moi une décrédibilisation de mon rôle de souverain. C’est donc patiemment que j’attends la venue de cet Empereur Cold à nous, à qui je tendrais une main chaleureuse s’il venait à ma rencontre directe. Après tout la poignée de main est et sera toujours une marque d'honnêteté et de d'honneur pour le peuple terrien.
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockSam 1 Juil 2023 - 19:46
« Bonsoir, messieurs. Je vous remercie d'avoir su me recevoir aussi rapidement. »

Bien sûr, c'était la moindre des choses quand l'on recevait un hôte de sa stature, mais l'effort n'en restait pas moins méritoire. Il n'avait en effet pas eu longtemps à attendre : quelques minutes à peine après son annonce - passée sous la menace relative d'armes dépassées -, les personnes en charge s'étaient présentées devant le palais.
C'est donc tout naturellement qu'il était descendu jusqu'au sol - bientôt suivi par son aide de camp - pour leur faire face.
À en juger par ceux qui les entouraient, les deux hommes étaient solidement bâtis pour des autochtones, mais cela ne les rendait pas moins physiquement insignifiants face à sa hauteur titanesque ; selon les unités de mesure locales, celle-ci dépassait les quatre mètres. Peut-être trouveraient-ils du réconfort dans le fait que Kikono, quant à lui, en plus d'être en retrait, leur arrivait à peine à la taille.
Le mince sourire déjà placardé sur ses lèvres purpurines s'étira légèrement quand l'un des deux individus - celui qu'ils appelaient « Draven » - s'avança vers lui pour lui serrer la main. Et bien, au moins, celui-ci ne manquait pas de courage, dans la mesure où sa propre poigne devrait suffire à lui attraper le crâne en entier et à le broyer s'il le désirait.
Bien sûr, ce ne serait pas convenable, encore moins s'il espérait qu'ils continuent de répondre favorablement à ses demandes. Freezer, lui, les aurait probablement soumis avant toute chose, aurait brisé leur volonté pour qu'ils n'aient d'autre choix que de lui obéir. Heureusement pour eux, les méthodes de son père étaient plus subtiles.
Ainsi accepta-t-il la main tendue - littéralement -, non sans apprécier le frisson de terreur qui parcourut les rangs des soldats en voyant ses énormes doigts se refermer sur ceux du « président ».
N'ayant pas vraiment eu le temps de se renseigner sur les coutumes locales la dernière fois, il ignorait que la Terre fonctionnait suivant un tel régime et n'était pas sans considérer le processus démocratique comme une plaisanterie, mais garda cela pour lui. Ils l'apprendraient par eux-mêmes en temps et en heure ; inutile de brûler les étapes.

« Enchanté. Je suis le roi Cold, précédent empereur de l'Empire du même nom. » se présenta-t-il à son tour avant de relâcher sa prise, non sans se dire que ce Draven ne savait pas la chance qu'il avait : le défunt roi Vegeta lui-même n'avait jamais eu droit à un tel geste de sa part. « Je suis désolé de me présenter devant vous aussi soudainement, j'ai horreur d'être impoli, mais c'est de la plus haute importance. Pour tout vous dire, je cherche mon fils. Vous connaissez Freezer ? »

La question était rhétorique. Évidemment qu'ils le connaissaient ; tout le monde connaissait Freezer. Lui et son Empire - le leur, celui des Démons du Froid. S'ils n'étaient pas - tout du moins pas encore - les derniers représentants de leur espèce, le peu de personnes qui connaissaient le nom de cette dernière ne l'associaient qu'à eux et personne d'autre. Ils étaient les seuls à avoir de l'importance ; les seuls dont on se souviendrait, qui laisseraient leur empreinte dans l'Histoire. Et puis, mutants qu'ils étaient selon les propres termes de leurs compatriotes, pouvait-on vraiment parler de congénères ? Ou étaient-ils quelque chose d'entièrement nouveau - de meilleur ? La question méritait d'être posée.

« Celui-ci a... disparu il y a de cela quelques temps. » reprit-il sans attendre de réponse tant elle était évidente, quoique restant attentif à la moindre de leurs expressions ; s'ils ne pouvaient pas ne pas connaître Freezer, étaient-ils au courant de sa mort ? « Et alors que nous étions sans nouvelles, nous avons eu la surprise de sentir des traces de sa présence dans la région. Avez-vous la moindre idée d'où il pourrait se trouver ? »

L'hypothèse selon laquelle ils l'auraient fait prisonnier d'une manière ou d'une autre paraissait peu crédible après avoir vu leur palais. Ce n'était pas avec ça, avec si peu qu'ils parviendraient à retenir le véritable Empereur de l'Univers ; la Prison Galactique elle-même n'y suffirait pas, alors ce modeste cabanon... Et c'était sans parler des compétences de leur personnel, dont une bonne partie semblait déjà sur le point de défaillir après avoir respiré le même air que lui. Non, Freezer n'avait rien à craindre d'eux - et lui non plus, d'ailleurs.
Mais alors, d'où venait la grande puissance qui leur avait servi de point de repère pour arriver jusqu'ici ? Ce Draven serait-il plus redoutable qu'il n'en avait l'air ? Il s'imposa la prudence ; pécher par excès de confiance ne lui avait pas vraiment réussi lors de sa dernière visite. D'un regard en coin, il fit comprendre à l'un de ses propres sbires de sonder leurs forces le plus discrètement possible, par acquit de conscience. Ce pouvait très bien n'être qu'un simple dysfonctionnement, mais juste au cas où...

« Bien sûr, je ne me permettrais pas de venir vous déranger et d'en plus vous demander votre aide sans faire en sorte que vous y trouviez également votre compte. » fit-il en levant la main, comme pour, mettre en exergue cette évidence ; sa paume était vide à cet instant, mais pourrait très vite se remplir de nombreux cadeaux s'ils s'avéraient utiles. « Si vous m'apportez votre soutien, je saurai me montrer généreux. Peut-être même plus que vous ne pourriez l'imaginer. »

Après tout, de quoi est-ce qu'une planète aussi primitive pourrait bien avoir besoin ?
Si leurs infrastructures semblaient en meilleur état que lors de sa dernière visite, le niveau de leur équipement - à en juger par celui de leurs armes à feu - laissait encore à désirer. Dès lors, peut-être que quelques blasters poussiéreux et une ou deux armures d'ancienne génération suffiraient à gagner leur sympathie ; affaire à suivre.
Bien sûr, loin de lui l'idée de les prendre de haut. Ce n'était pas leur faute s'ils étaient encore sous-développés ; ils n'avaient jamais eu la chance d'être intégrés à l'Empire ou à quelque autre structure pouvant accélérer leur développement.
Pour des arriérés, ils s'en sortaient correctement ; qui sait ce dont ils pourraient être capables avec un petit coup de main ? Ce n'était certes pas la raison première de cet entretien, mais il n'était pas homme - façon de parler - à laisser filer une opportunité d'investissement.
Néanmoins, chaque chose en son temps.
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockSam 1 Juil 2023 - 21:11

Putaaaing il est grand celui-là. J'en aurai presque oublié que Freezer est son fils. Au moins une chose est sûr, il est très courtois, si il est condescendant, il ne l'affiche certainement pas. Nous nous rapprochons donc, le Président décide de faire quelque chose de très couillu: présenter sa main pour secouer celle du Roi. Que pouvais-je attendre d'autre de la part de l'homme qui a tenu une séance de négociations avec le dieu-empereur Auros? A ma surprise, le Roi Cold accepte la gesture et enferme la main de Draven dans la sienne. J'aurai bien comparé cette scène avec le code du serrage de mains qui indique si oui ou non t'es inférieur à ton interlocuteur selon la manière entreprise pour serrer la main, mais ici, la réponse est très évidente aux yeux de tous. Plus appréciable encore, est l'aspect direct sur les raisons de sa présence ici...Même si ces raisons là ne pouvaient pas plus me faire chier. Personnellement. J'ai contenu mon âme entière pour pas émettre la moindre réaction négative par rapport à sa question rhétorique. 
"Vous connaissez Freezer?":
Vraiment? Si j'ai réussi à ne pas émettre UN son et que mes lunettes cachent mes yeux, je crains que mes sourcils et mes lèvres trahissent ma réaction. Nous verrons si le bon roy aura fait attention à ce détail si il n'est pas plus occupé par Draven. M'enfin, il poursuit en nous fournissant des explications supplémentaire, et ce que je craignais n'être qu'un fragment de mon imagination s'avère finalement que trop réel: Freezer est de nouveau parmi nous, et qui plus est, chez nous. J'adresse un regard au cher Président, qui doit probablement penser la même chose que moi: il ne faut surtout pas dire que nous savons qu'il a été tué, et encore moins que j'y ai contribué. Mais je vais me permettre de répondre.

«Nous avons nous aussi reçu des rapports de sa présence sur notre monde votre Majesté. Malheureusement, nous n'avons pas eu la moindre chance de le localiser jusque là. Si je peux me permettre, je trouve même surprenant que le seigneur Freezer se fasse aussi discret, je suis sûr qu'on peut s'entendre là-dessus?»

De ce qu'on dit, pour faire un mensonge convainquant, il faut glisser une part de vérité. Et de ça je ne mens pas: je n'ai pas la moindre idée de ce que branle ce tyrant. Le fait qu'il n'a pas fait les news en massacrant un ou deux passants, ou pire encore, qu'il vienne directement aux portes du gouvernement me surprend toujours. Mais voici une tournure dont je ne m'attendais pas non plus. Le Roi Cold propose de négocier notre aide? Les possibilités sont infinies, il pourrait délivrer à la Terre les clés de la galaxie s'il ne fait pas attention en se disant que les Terriens sont un pauvre peuple primitif. Ils sont peut-être faibles, mais leur capacité à s'adapter n'a pas d'égal, et ironiquement, les massacres répétés dont ils ont fait les frais seraient les raisons pour une telle aptitude.

Cependant, si moi je venais à penser à procurer des armes universellement employés partout sauf ici, Draven suivrait un point de vue opposé, ils prioriserait la population civile d'une manière ou d'une autre. Si j'ai bon souvenir, la Terre n'entretiens pas beaucoup de relations internationales. Nan pas internationales, galactiques plutôt; il pourrait choisir de faire de l'Empire Cold un partenaire de commerce, et cela aurait ses avantages.Enfin, tout ça est formidable, mais pour le coup je dois reconnaître ma place de second du Président de la République. La décision reste celle de ce-dernier, et s'il ne veut pas aider à retrouver le tyrant, je me tiendrais à ses côtés pour le protéger.


Monsieur le Président, le meilleur diplomate que je connaisse, à vous de jouer. 
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockLun 3 Juil 2023 - 15:02




Scalio a répondu à ma place. Encore une fois. Bien, je n’ai donc même pas besoin de parler. Peut-être que si je continue sur cette lancée, l'Empereur me prendra pour quelqu’un d’important! C’est une idée qu’il faut que je garde en tête. Ne pas parler pour ne rien dire est évident, mais la mise en place de mes pions sur l’échiquier de nos relations économiques est primordiale. Mes premiers mots devront être bien choisis. Les siens ont été un remerciement et un témoignage de gratitude, il faut donc que je mette l’accent autre part, sans passer pour un ridicule pantin.

Je reste fixé dans ses grands yeux, pas à un seul moment je ne les ai quitté. Toutefois, malgré cette poigne d’enfer qui enferme mes phalanges usées et ces 4 mètres de haut, je ne le trouve pas tant intimidant. Cet Empereur est un être qui tout comme Auros pourrait nous rayer de la carte en un instant, son potentiel de destruction est évident, après tout j’ai le nez pour ces choses là. Et le voilà, en train d’accepter de serrer la main d’un vulgaire terrien. Je suis certain que c’est ce qu’il se dit, et c’est bien par là que je compte attraper l’animal. Je ne vais pas passer à côté de cette majestueuse occasion, parole de Draven! 

J’en viendrais presque à admirer celui que j’ai devant mes yeux. Une attitude stricte, une aura d’autorité qui force le respect et ce corps fait pour le combat. C’est un grand souverain qui vient ici à ma rencontre et j’en suis honoré. L’espace d’un très court instant il quitta mon regard, regardant vers son second, enfin j’imagine qu’il s’agit de quelque chose comme cela. Aurais-je déjà réussi à déstabiliser, par ma simplicité, un Empereur tel que lui? J’en esquisse un sourire amusé. Oui, cette rencontre me fait le plus grand bien et j’ai hâte de ressentir une nouvelle fois le grand frisson des négociations intergalactiques! Je n’aurais pu rêver de meilleure journée!

Finalement, j’ai tout de même pris la peine de parler mais en ne m’adressant pas à Cold. 

“Monsieur le Premier Ministre, enfin où est passée votre civilité? Voudriez-vous laisser l’Empereur Cold sur le porche sans un accueil convenable?”

Je me tourne donc de nouveau vers notre invité de marque. 

“Pardonnez-le votre Majesté, nous nous sommes précipités à la porte quand nous avons eu vent de votre venue. Permettez-moi cependant de répondre à une question par une autre question car je trouve cela absolument affreux d’entamer cette discussion sur le pallier de notre château. Voudriez-vous y pénétrer pour que nous soyons plus à l’aise? J’ai horreur de recevoir des invités sans leur permettre de se sentir confortable, surtout lorsqu’il s’agit de quelqu’un tel que vous. Je vous invite dans mon bureau ainsi que vos accompagnateurs, il en va de soi. Là-bas personne ne pourra nous déranger. Oh et ne faites pas attention à nos soldats, votre présence les intimident grandement mais je vous assure qu’ils ne feront rien d’irrationnel, surtout pas sans mon ordre ou celui de mon Premier Ministre.” dis-je en tendant une paume vers Scalio et en ouvrant en grand la porte principale.  

“J’ai bien peur que notre modeste structure ne soit pas à la hauteur de vos attentes mais sachez que je mets un point d’honneur au bon déroulement de ce genre de rendez-vous.”

Je commence déjà à préparer mes arguments pour l’échange qui suivra mais chaque chose en son temps. Et il aura certainement remarqué que je ne m'excuse en aucun cas de cette imprudence. C’est un homme qui doit tenir une distance notable entre lui et ses collaborateurs tel que le personnage à ses côtés. Je pense qu’il s’agit d’un signe de puissance, je dois donc jouer sur le même tableau. 

“Pardonnez-moi mon cher Scalio, pour quelques heures vous ne serez pas mon égal, mais mon fidèle second.” pensais-je silencieusement.

“Enfin puisque cela est d’une importance capitale, laissez-moi vous assurer que nous ferons tout le nécessaire pour répondre à vos questions et retrouver votre fils. S’il est bel et bien sur Terre, nous le saurons!” 

C’est avec le sourire, cheveux au vent et veston reluisant que je termine ma légère invitation. J’ai bon espoir comme toujours!
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockLun 3 Juil 2023 - 20:18
Impossible de s'y tromper : au moins l'un de ses interlocuteurs - celui qui portait le titre de « premier ministre » - connaissait Freezer, et l'évocation de son nom ne semblait pas susciter chez lui les meilleurs sentiments.
Oh, il faisait de son mieux pour le cacher, mais avant d'être un dirigeant, l'ex-empereur était surtout un homme d'affaires ; repérer le moindre tic, le plus petit changement d'attitude était l'une des compétences les plus utiles à avoir - si ce n'est la - dans le monde des affaires. Encore qu'à son niveau, il convenait davantage de parler d'univers, mais qu'importe.
Savoir ce qui faisait tiquer son interlocuteur, chercher la faille, appuyer où ça fait mal, c'était le b.a.-ba de tout bon négociateur - et il était, pour sa part, rien moins qu'exceptionnel dans ce qu'il faisait. Seul le meilleur des meilleurs aurait pu construire à lui seul un Empire de cette taille.

Ainsi donc, la réaction du ministre - de ce « Scalio » ; un nom qui lui rappelait un autre peuple, sans qu'il arrive à mettre le doigt dessus - ne l'offusqua en aucune façon. C'était, après tout, celle qu'avaient la plupart des peuples au moment de leur conquête. Du moins jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment domestiqués pour devenir de loyaux serviteurs.
Peut-être que l'asservissement était encore le plus beau cadeau qu'il puisse leur proposer ; il allait devoir y réfléchir.

À les croire, eux aussi avaient perçu la présence de Freezer, sans toutefois réussir à le localiser. Bien sûr, il était loin de leur faire confiance, mais acceptait pour l'heure d'aller dans leur sens, ne serait-ce que pour maintenir les apparences. S'il s'avérait qu'ils se payaient sa tête, quelle que soit la vérité qu'ils essayaient de cacher, il serait toujours temps plus tard de le leur faire regretter. Posément, il se contenta donc d'opiner :

« Effectivement. Je ne comprends pas non plus cette discrétion de sa part. »

Lorsque Freezer se « faisait oublier », c'était généralement malgré lui, comme à l'époque où son père n'avait eu d'autre choix que de partir à sa recherche après la destruction de la planète Namek ; il n'était alors pas en mesure de se rappeler au bon souvenir de qui que ce soit. Sa personnalité n'était tout simplement pas compatible avec le fait d'être discret.
L'histoire se répéterait-elle ? Serait-il gravement blessé et non pas mort, comme le voulait la rumeur ? Mais si c'était le cas, pourquoi venir jusqu'ici alors qu'il n'y avait aucun allié ? Et surtout, pourquoi n'avoir pas cherché à prendre contact avec eux, d'une manière ou d'une autre ? C'était encore le meilleur moyen de recevoir les soins dont il pourrait avoir besoin.
Si ce que leurs capteurs avait détecté était vrai, qu'il était bien sur cette planète, alors il devait avoir un plan - ou quelque chose de suspect se tramait. Dans un cas comme dans l'autre, le gigantesque Démon du Froid allait en avoir le cœur net.

« Mais s'il est ici, je suis persuadé que c'est pour une bonne raison. » reprit-il. « Je ne pense pas qu'il serait venu vous déranger par simple plaisir... » À eux d'en penser ce qu'ils voudraient ; il était là encore curieux de voir ce qu'ils pourraient avoir à dire à ce sujet. « Bien sûr, il est encore possible que ce soit une fausse alerte. »

Même si le fait que leurs signaux se recoupent - s'ils avaient véritablement perçu quoi que ce soit - en réduisait drastiquement les risques. Il avait plus confiance en son matériel que le leur, évidemment, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'était pas fiable, aussi en retard qu'il puisse être.
Ce fut alors au tour du président de s'avancer, pour proposer de poursuivre cette conversation dans un cadre un peu plus confortable. Et si effectivement il considérait leurs installations beaucoup  trop rudimentaires pour considérer que cela changerait quelque chose - étaient-elles seulement adaptées à sa taille ? -, le roi cornu ne fut pas sans apprécier cette attention. Peut-être n'étaient-ils pas aussi sauvages qu'ils en avaient l'air.

« Ma foi, si cela ne vous dérange pas, j'accepte cette invitation. Le voyage a été long. Ça ne me fera pas de mal de pouvoir m'asseoir. »

Ce qui était absolument faux : non seulement avait-il été extrêmement rapide, mais en plus son vaisseau était-il équipé avec tout le luxe nécessaire pour y demeurer en permanence. Mais cela, ils n'avaient pas besoin de le savoir. Puisqu'ils avaient la politesse de l'inviter chez eux, en plein cœur du pouvoir, il n'allait pas rater une occasion de les observer de l'intérieur - au propre comme au figuré.
S'il doutait que quoi que ce soit puisse le surprendre, même au centre de leurs opérations, il n'était pas déraisonnable de prendre le temps de le vérifier. Un minimum d'attention aux détails pouvait révéler bien des choses - surtout en débarquant à l'improviste. S'ils avaient quoi que ce soit à cacher, ils allaient devoir redoubler de finesse.
Par ailleurs, ils avaient eu la délicatesse d'inviter ses subalternes également. S'il ne comptait évidemment pas être accompagné de toute son armée - le palais n'aurait pas pu tous les contenir, de toute manière -, le simple fait de pouvoir emmener ses plus proches conseillers sans même devoir à le demander était on ne peut plus arrangeant.

« Je vous remercie de votre hospitalité. » fit-il en lorgnant par-dessus son épaule en direction des rangs parfaitement alignés de ses soldats, s'attardant sur ses plus hauts gradés. « Sorbet, Kikono, Tagoma, avec moi. Les autres, vous restez ici. » Son sourire affable s'agrandit quelque peu. « Tâchez de ne pas faire peur à nos nouveaux amis... Enfin, pas plus que ce n'est déjà fait. »

De toute façon, il était clair que si certains d'entre eux étaient un peu trop prompts à presser la gâchette, cela se solderait par un bain de sang - et un massacre unilatéral. Tous ses hommes n'étaient peut-être pas des foudres de guerre, mais leurs seules armures devraient leur permettre de ne rien avoir à craindre des armes locales.

[PV] Les Méga-Stars UwI3HQE

Après une brève courbette de salutations, les concernés s'avancèrent pour se placer à ses côtés. L'on voyait que ces chers terriens n'avaient jamais eu un Kikono dans leurs murs, pour émettre pareille proposition : il ne lui faudrait pas cinq minutes pour copier leur entière base de données. Ce qu'il aurait certes pu faire également depuis l'extérieur, mais qui lui épargnait quelques maigres difficultés.
À la différence de leur maître, ni Sorbet ni lui n'étaient très impressionnants, trahissant que leur rôle n'était pas uniquement celui de simple guerrier - mais il serait toujours temps de faire les présentations une fois à l'intérieur.

« Nous vous suivons ! »
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockMar 4 Juil 2023 - 17:50

Les mots du Roi Cold sur la possible raison de la présence de Freezer sur notre planète sont pleins de sens, même si la possibilité d'une fausse alerte me paraitrait bien vaine comme un côté comme l'autre l'ont détecté ici. Mais pourquoi n'a-t'il pas pris la peine de se montrer? C'est la dernière personne à qui je peux penser en terme de discrétion. Je suis sorti de mes pensées par le Président qui me "rappelle à l'ordre" en me demandant quel genre d'hôte je faisais.

«Oh, bien sûr! Où est-ce que j'avais la tête, toute mes excuses!»

Le Président à donc fait choix de la diplomatie, invitant notre grand invité ainsi que ses serviteurs au sein du château, dans son bureau. Je suis sûr que sa Majesté essayera tant bien que mal de se faufiler à travers nos locaux du mieux qu'il peut vu sa taille, mais je pense que le château est bon à rénover une nouvelle fois de toute manière, alors autant l'encourager à ce propos.

«Votre Majesté, n'hésitez pas à "forcer" votre chemin par nos portes si elles vous gênent, nous devons rénover le château de toute manière pour éviter ce genre de problème dans le futur.»

Je sens le regards de certains de nos employés me percer de tout parts, vous avez pas à vous plaindre en fait, on est tous dans le même bateau là. Nous entrons donc le bureau de mon supérieur, à défaut d'avoir de fauteuils confortables et à la taille du Roi, le Président possède un canapé dans son bureau. Sûrement pour y dormir quand il ne pas plus quitter son bureau et rentrer chez soi, comme ça été le cas il y a deux mois. Les deux autres subordonnés vont sûrement faire comme moi, et se tenir droit derrière leur leader, comme de bons chiens de garde.  Tout le monde est installé, le Président poursuit la conversation précédente en rassurant immédiatement le Roi Cold qu'il aura tout notre soutiens dans les retrouvailles de son fiston pourri-gâté et -accessoirement- génocidaire. Je vais donc complémenter la promesse du Président.

«Nous mettrons à disposition nos éléments des Services Secrets Républicains -la SSR pour faire court- pour rechercher votre fils. Notre maître espion en particulier possède un incroyable talent pour dénicher les personnes disparues. Seulement, nous n'avons pas encore trouvé une trace de votre fils comme il est en mission actuellement, et que le seigneur Freezer lui-même s'avère capable d'être introuvable. Mais ça peut désormais changer avec un nouveau facteur: vous, votre Majesté. Avec votre coopération, rechercher et ramener le seigneur Freezer auprès de vous sera très certainement un jeu d'enfant pour la SSR.»

A voir ce qu'il en pense, à sa place je penserais à une grosse incompétence de la part de SSR d'être dans l'impossibilité de trouver ce tyrant de merde, en particulier à cause du fait que Freezer ne fait jamais rien sans être flashy. Mais les circonstances sont différents, Jojo m'avait expliqué qu'il s'est apparemment barré des enfers après-tout, peut-être qu'il y a un facteur traumatique à prendre en compte.

«Mais dans la mesure où il serait toujours impossible de le localiser, j'entreprendrais la recherche moi-même. Je suis capable de ressentir l'énergie et nous savons que Freezer n'était pas devenu Empereur en étant faible. Tôt ou tard, nous détecterons un signe de vie.»

Une once de hargne peut être subtilement entendue dans mon ton, je n'aime pas Freezer et encore moins ce qu'il m'a fait. Le Roi Cold, s'il est la moitié de l'homme que je pense qu'il est, verra bien que ma volonté de retrouver l'une des créatures les plus infâmes de cet univers est loin d'être un bluff. 
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockJeu 6 Juil 2023 - 12:09



Une fois derrière mon bureau je regarde attentivement les quelques gestes de Cold. Je me demande si mon canapé en cuir Natuzzi convient à son postérieur impérial. Se sent-il à l’aise en respirant cet air qui passe dans les conduits d’aération de notre château? La présence de ses lieutenants le met-il en bonne disposition? Qu’arriverai-je à négocier pour le bien de la Terre? L’espace de la pièce est-il assez grand pour lui? Après tout c’est assez haut de plafond contrairement au reste des pièces de notre infrastructure. Que pense-t-il de cet endroit? Une décoration simpliste, du bois verni au sol ainsi qu’aux murs, quelques tableaux d’anciens chefs régents de la planète bleue, un bureau soigneusement rangé, des piles de documents entassés et deux belles zamioculcas ornent la bordure de la grande fenêtre juste derrière moi. Celle-ci donne immédiatement sur leur vaisseau. Cela doit bien jouer quelque part dans son esprit non? Il est en position de force, n’a rien à craindre de nous et voit déjà son joujou volant flotter dans notre périmètre de sécurité renforcé. Il doit avoir un point faible, mais lequel? Je vais le travailler au corps pour le découvrir.


“Après ce voyage Majesté, souhaiteriez-vous savourer une boisson traditionnelle terrienne? Nous appelons cela un café, c’est une boisson chaude aux extraits d’une plante nommée le caféier. La connaissez-vous? Ses bienfaits sont multiples, riche en antioxydants, il stimule à la fois le corps et l’esprit en redonnant une bonne dose d’énergie et aide à la concentration. Le café réduit également les effets de la fatigue, permet aussi de brûler plus de calories, nous rend plus résistant face aux maladies et je vous passe les détails ennuyants. Enfin c’est toujours un délice d’apprécier une bonne tasse de café bien chaud. C’est un plaisir raffiné que seuls des palais expérimentés peuvent savourer dans toute sa splendeur. Ce serait un immense honneur d’en déguster un ici avec vous, si vous l’acceptez. Scalio, pourriez-vous ordonner que l’on nous en apporte un chacun, vous êtes bien aimable.”


Voici mon premier point : Comment réagira-t-il à cette proposition des plus courtoises? Une invitation, puis une entrée dans l’intimité des traditions de notre culture. Saisira-t-il cette occasion pour nous connaître? Les effets positifs cités attiseront-ils une curiosité chez l’Empereur? Ou au contraire cela le rendra-t-il aigri? De toutes les façons, cela m’en apprendra plus sur lui. Cold est, comme le désignent nos amis anglophones, un être froid, cependant des plus courtois. Où se cachent donc ses motivations? 


“Bien, en attendant notre café, je rebondirai succinctement sur la SSR. Comme nous vous l’avons dit, nos moyens de recherches vont être centrés sur votre fils, et si toutefois mon Premier Ministre devait s’en charger, cela ne serait que très bref. J’ai confiance en son efficacité. Il n’y a plus qu’à attendre! Pendant que nous discutons actuellement, il y a déjà des scans en cours de notre surface, ce n’est plus qu’une question de temps. Et le temps est quelque chose de délicat et malléable qui nous permet moults acrobaties. Tenez par exemple, je pensais ce matin en me levant que ma journée serait ennuyeuse, pleine de papiers à remplir et d’ordres volatiles à donner. Tandis que soudain, en un instant fulgurant je me retrouve à discuter avec un Empereur dont la renommée est intergalactique. N’est-ce pas merveilleux?” dis-je en souriant. 


“Cependant connaissez-vous bien la Terre? Notre peuple? Notre histoire? Notre technologie? Notre état d’esprit? A première vue vous êtes au-delà de ce que nous pourrions envisager rien qu’en termes de science, alors permettez-moi de vous le demander : que pouvons-nous faire de plus pour vous?”

Au même moment, voici Charles arrivant dans la salle accompagné d’un intendant dont je ne me rappelle jamais du prénom… Et voilà notre café! Servi dans deux magnifiques tasses de porcelaines aux motifs bleutés. Cela me rend toujours heureux lorsque je soulève ma tasse et découvre avec tendresse le sceau Présidentiel incrusté dans la petite coupole.
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockJeu 27 Juil 2023 - 19:45

« Je n'y manquerai pas. » répondit le roi, qui n'avait de toute façon jamais eu l'intention de s'abaisser à... et bien, s'abaisser simplement parce que l'architecture terrienne n'était pas adaptée à sa majestueuse stature.

Oh, bien sûr, il aurait pu changer de forme pour faciliter sa circulation, mais même ainsi, il n'était pas exactement petit - et qu'avaient-ils fait à ce stade pour justifier qu'il leur fasse cette faveur ? Non ; il entrerait comme il était arrivé, et repartirait de la même manière. Si leurs portes n'étaient pas de taille à le laisser passer, tant pis pour elles, d'autant plus maintenant qu'il avait leur bénédiction pour les enfoncer si nécessaire.
Il se montra néanmoins magnanime, préférant la plupart du temps les faire sauter proprement à l'aide d'un Rayon de la Mort quand cela s'avérait nécessaire plutôt que d'arracher des pans de murs à mains nues ; il n'allait quand même pas se salir les mains. Oh, certes, il aurait pu demander à sa petite escorte de passer devant pour lui dégager le passage, mais il préférait qu'ils se concentrent sur ce qui comptait vraiment - comme l'analyse de leurs installations et l'espionnage de leurs données privées.
Seul Tagoma s'en trouva quelque peu désœuvré, sa vocation unique pour le combat - à la différence des autres, qui avaient leurs propres attributions - en faisant un garde du corps sans corps à garder, celui de Cold étant déjà bien assez défendu par ses propres moyens. Il faisait cependant de son mieux pour n'en rien montrer, bien qu'il ne comprenne pas tout à fait pourquoi son seigneur l'avait sélectionné si c'était pour qu'il ne serve pour ainsi dire à rien.
Suivi de près par ses trois laquais, il se trouva ainsi assez rapidement dans le bureau où leurs hôtes avaient décidé que se tiendrait la suite de leur entretien. S'il s'y trouvait un peu à l'étroit - qu'avaient-ils à faire des plafonds aussi bas ? -, au moins comportait-il un siège adapté à ses mensurations. Il ne se fit donc pas prier pour s'y installer, dans la mesure où c'était le seul siège à même de le contenir ; il plia mais ne céda pas sous son poids, ce qui était déjà un miracle de la part d'un objet qui n'ait pas été spécialement conçu à cet effet. Un certain nombre des inventeurs comptant parmi ses subalternes avaient déjà dû en faire les frais.
Relançant la discussion, le premier ministre - Scalio, était-ce bien cela ? - renouvela la promesse de tout mettre en œuvre pour que Freezer soit retrouvé dans les plus brefs délais, indépendamment de ses sentiments personnels à son égard. Sans doute n'était-il pas en politique depuis longtemps, ou il aurait été plus doué pour cacher ses émotions ; en l'état, cela revenait à jouer aux cartes avec un adversaire doté de lunettes à verres réfléchissants. Il n'y avait aucun effort à faire pour voir dans son jeu, et en particulier quand il était question de son fils, apparemment. Mais s'il ne souhaitait pas aborder lui-même le sujet, cela pouvait sans doute attendre, au moins le temps qu'ils fassent un peu plus ample connaissance.

« Vous m'en voyez ravi. Bien sûr, nous emploierons tous nos moyens à faciliter votre investigation afin de ne pas vous imposer notre présence plus longtemps que nécessaire. »

D'autant qu'il n'avait pour sa part rien à gagner à s'attarder sur ce monde arriéré, ne partageant pas la soif de vengeance de sa progéniture à l'encontre de certains de ses habitants - ou peut-être un seul, à supposer qu'il n'ait pas péri depuis la dernière fois. C'était tout le mal qu'il lui souhaitait, dans son propre intérêt.

« Kikono est l'un de nos meilleurs scientifiques. Il est le mieux placé pour vous renseigner sur notre technologie et la façon dont elle peut faciliter votre travail de recherche. »

Comme pour s'assurer qu'ils comprennent de qui il parlait, il tourna la tête vers l'extraterrestre à la peau jaunâtre et aux yeux globuleux qui l'avait suivi jusqu'ici, et qui pianotait encore à cet instant sur l'équivalent surévolué d'une tablette - à ceci près que son « écran », plutôt que d'être solide, était un simple rectangle holographique, où défilaient des symboles indéchiffrables pour de vulgaires humains. Réalisant être soudain devenu le centre de l'attention, l'intéressé sursauta avant de s'exclamer :

« Ou-ou-oui, bien sûr ! Tout ce que vous voudrez, Votre Majesté ! »
« Bien. » dit simplement le monarque, toujours content de voir que ses soldats apprenaient la discipline. S'il n'était pas aussi prompt que Freezer à exécuter les impertinents, ce n'était pas pour autant qu'il ne fallait pas craindre sa colère.

S'il avait une piètre opinion des « Services Secrets » dont Scalio lui vantait les mérites, en tout cas, il n'en laissait rien paraître, attendant de pouvoir jauger de leur valeur. S'il n'était effectivement pas dans la nature de Freezer de se faire discret - en était-il seulement capable ? -, ce n'était pas pour autant qu'il n'en avait forcément pas la faculté. Il lui avait après tout parlé du fait que ceux qu'il avait affronté sur Namek étaient capables de masquer leur puissance ; peut-être s'était-il donné les moyens de faire la même chose, même si l'entraînement martial n'avait jamais eu pour lui la moindre espèce d'intérêt. Mais là encore, pourquoi ?
Non content d'être prêt à mobiliser le département adapté de leur organisation pour leur venir en aide, le Premier Ministre s'engagea même à se lancer personnellement dans les recherches si elles devaient se montrer inefficaces. Se montrait-il aussi serviable envers tous ceux qui venaient toquer à sa porte - même s'il faudrait pour cela commencer par la remettre sur ses gonds -, ou seulement ceux dont il attendait un service ?

« Ressentir l'énergie ? C'est un talent bien utile, ma foi. Vous êtes chanceux de l'avoir. » commenta l'ex-empereur, même s'il n'en comprenait pas bien l'intérêt alors qu'un détecteur pouvait le faire à sa place. Néanmoins, il ne lui appartenait pas de discuter les traditions locales. « Je suis honoré que vous preniez le problème à ce point au sérieux. »

Bien sûr, se porter volontaire pour « retrouver Freezer » ne voulait pas dire qu'il n'allait pas en profiter pour régler ses comptes - quels qu'ils soient - avec celui-ci s'il réussissait à mettre la main dessus, mais ce n'était pas comme les Démons du Froid, quels qu'ils soient, avaient quoi que ce soit à craindre de stupides terriens.
Ce fut ensuite au tour du président de reprendre la parole pour lui proposer de déguster une spécialité locale, une sorte de breuvage miracle appelé « café ». S'il haussa l'arcade sourcilière, sceptique quant à ces effets prodigieux, il n'était pas pour autant opposé à une dégustation ; après tout, il était coutumier que les peuples conquis lui offrent toutes sortes de mets dès son arrivée pour essayer de l'amadouer. Non que ça ait le moindre effet, mais l'attention restait touchante.

« Ma foi, pourquoi pas. Je vous remercie de cette proposition, je tâcherai de vous faire parvenir une bouteille en remerciement. »

Même s'il les faisait immédiatement jeter la plupart du temps - ou pire, porter au réfectoire pour les faire boire à ses hommes -, il devait bien avoir encore quelques picrates dont il lui fallait se débarrasser. Connaissant son goût pour le bon vin, quantité de ses vassaux avaient là encore pris le pli de lui offrir régulièrement le fruit de leurs récoltes - sans que leur définition de « bon » soit la même, évidemment.

« Ex-Empereur. » corrigea-t-il suite aux propos de Draven. « Mon fils a pris ma place il y a de cela bien des années. Je ne suis désormais plus que le roi de ma propre planète. Mais il est toujours agréable de voir que notre réputation nous précède, même auprès de peuples aussi éloignés du cœur de nos activités. »

Ce n'était pas tout à fait vrai puisque même quand Freezer était encore là, il supervisait encore les opérations d'une[bonne partie de l'Empire - de toute façon trop immense pour être géré par une seule personne -, mais cela, ils n'avaient pas besoin de le savoir. De même qu'ils n'avaient pas besoin de savoir qui remplaçait Freezer en son absence, à supposer que quelqu'un le fasse - et il doutait qu'ils se sentent assez à l'aise pour poser directement la question. C'était un flou qui pourrait par la suite être utilisé à son avantage.
Enfin, on leur apporta le fameux « café » dont on lui avait tant vanté les mérites. Si le récipient était finement ouvragé - du moins autant que leur artisanat en était capable -, sa taille laissait à désirer. Le plus poliment du monde, Cold se permit de le faire remarquer :

« Excusez-moi, mais les ingrédients utilisés dans sa préparation sont-ils rares ? Ou est-ce une coutume de le boire en si petite quantité ? » Cela lui rappelait ces populations qui ne buvaient de l'alcool que dans de minuscules verres qu'il était à peine capable de soulever ; il n'avait jamais compris le principe. « Je ne voudrais pas manquer de politesse par accident, voyez-vous. »
« Permettez-moi, Majesté ! » s'exclama Sorbet en s'avançant brusquement pour s'emparer de la tasse et la porter à ses lèvres - ou fallait-il parler de babines ? « OH, C'EST CHAUD ! »

Par chance, il eut la présence d'esprit de reposer la tasse avant de s'occuper de sa langue brûlée plutôt que de la laisser échapper - ce qui ne lui évita pas un regard noir de la part de son supérieur.

« Je ne me rappelle pas avoir demandé ton aide, Sorbet. » Son seul nom sonnait presque comme une insulte dans sa bouche à cet instant tant son ton était cassant. « Si j'ai besoin d'un goûteur, je te le ferai savoir ! »

Et s'il n'alla pas plus loin en présence de leurs hôtes, la façon dont il le toisait laissait entendre qu'un châtiment était à prévoir, témoignant du sérieux avec lequel il traitait de tels comportements. Se saisissant à son tour de la tasse entre le pouce et l'index - seule manière pour lui de la tenir correctement -, le Démon du Froid releva les yeux vers ses interlocuteurs.

« Je vous prie de l'excuser. Il se montre un peu surprotecteur envers moi et les miens depuis des problèmes récents dont je vous épargne les détails. » Il huma discrètement l'odeur de la boisson, n'ayant a priori jamais rien senti de tel. « Pour vous répondre, président Draven, je ne suis venu qu'une fois auparavant et je ne suis pas resté longtemps. Là encore pour une affaire de famille... Mais c'était il y a des années de cela. Je ne doute pas que vous ayez évolué depuis. »

Quand bien même il ne voyait au premier regard aucune différence, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'y avait pas eu d'avancées de leur point de vue. Il était important de toujours féliciter les progrès des enfants en bas âge pour les encourager, aussi insignifiants qu'ils puissent sembler.

« Je n'ai donc pas réellement eu le temps de m'attarder. Mais je ne demande pas mieux que d'en apprendre plus si cela vous paraît pertinent. » À son tour, il goûta prudemment le jus de... Caféier, avait-il dit ? L'amertume en était extrême, mais ce n'était pas forcément désagréable. « La question, c'est plutôt de savoir ce que je peux faire pour vous. Voyez-vous, je me considère comme un philanthrope : mon souhait le plus cher est d'aider la galaxie à se développer. Je n'aime pas me vanter, mais nous avons parmi nous certains des meilleurs scientifiques de l'univers entier. Peut-être connaissez-vous le docteur Rellum ? »

Sans que son expression varie en rien, son regard erra du côté du Premier Ministre. Tiens, ne buvait-il pas de ce « café », lui aussi ?  

« Nous ne demandons pas mieux que de partager nos découvertes. » Moyennant, bien sûr, une obéissance éternelle. Mais ça, c'était dans les petites lignes du contrat. « Bien sûr, cela passe par certaines conditions, pour garantir le bon fonctionnement de notre modèle économique, mais je ne vous ennuierai pas avec les modalités. À moins, bien sûr, que vous soyez intéressés, mais je ne voudrais pas avoir l'air d'insinuer que vous puissiez en avoir besoin. »
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockLun 14 Aoû 2023 - 17:11


Il est enfin là. Son odeur m’astique déjà les naseaux. J’ai toujours aimé mon café noir comme un abysse dont on ne voit pas le fond. Et je sais parfaitement que celui-ci n’est pas adapté à tout le monde, son goût surprend, agrippe, torsade et en fait flancher plus d’un. Les grains venus tout droit d’Afrique en sont d’ailleurs la majeure cause. Il me fallait quelque chose pour me donner des coups de fouet alors je l’ai trouvé. Suite à la remarque du souverain je fis demander que l’on apporte un pichet contenant le reste de la préparation et je répondis succinctement à sa question plus que légitime.


“Ces ingrédients sont en effet utilisés en petite quantité car je les fais importer d’une autre région de la Terre, le continent Africain et les grains du caféier ne font malheureusement que cette taille.” dis-je en serrant mon index vers mon pouce. 

“Ne vous en faites pas, vous êtes un hôte très courtois et j’espère l’être également à votre égard. J’ai pu échanger dans des situations bien plus précaires croyez-moi.” ajoutai-je accompagné d’un rire sincère bien que bref. 


Par la suite, je ne fis que contempler ce qui se passait devant moi. L’insubordination des soldats de l’ex-empereur me surprit presque. Et je ne pus m'empêcher de penser à Scalio et son parcours jusqu’ici. Pourrait-il mettre en pièces ces quelques extra-terrestres? J’en suis certain, il pourrait décider de faire éclater sa rage et pourtant le voici bien droit, parfaitement dans ses bottes. Il marche dans le même sens que moi et me permet d’avoir un soutien puissant. Mes paroles sont mises en valeur par sa présence et ses prises de paroles sont des transitions presque toutes faites à mon argumentation. Je suis fier de lui, mais ce n’est pas le moment de paraître empathique. 


Je fixais donc Cold dans les yeux alors qu’il venait de me demander pour la deuxième fois de l’excuser. J’ai humé mon café. Il ne sait donc pas grand chose de nous. Il a goûté. Qu’en pense-t-il? Un rictus? Désagréable? Indifférent? Peu importe mais j’ai besoin de le savoir. Sa grande main m’empêche d’être certain de quoi que ce soit. Je dois aller plus loin. 


Un modèle économique? Je ne veux pas avoir peur d’insinuer? Je m’excuse? Ce qu’il peut faire pour nous? Ne venait-il pas pour son fils? Quelle est cette étrange tension dans son regard? Il faut que je change l’équilibre de cette conversation. 




Je serre ma tasse. La voici qui s’envole vers mes lèvres humides. Ma bouche est un peu sèche, mon cœur bat moins vite que d’habitude, mes mains ne tremblent pas. Je bois. L’amertume est palpable, un palais novice succomberait évidemment. Tandis que voici le pichet que j’ai demandé. 


Un “Monsieur le Président, v-v-votre café.” d’une voix hésitante à flotter dans l’air un instant. Un geste de tête l’a fait partir. Une petite coupole couverte  accompagne le service. 


“Malheureusement je ne connais pas le Docteur Rellum.” répondis-je la main sur l’anse de ma tasse encore chaude. 


“Et voyez-vous, les humains sont sur le point de complètement changer. Dites adieu à ces meubles, à ces murs, à ces armes, à cette faiblesse dont nous héritons depuis trop longtemps.” 


Je prends soin de soulever le couvercle de la coupole blanche. L’assemblée peut y voir de petits cubes blancs cristallins à l’intérieur. 


“J’ai de grands projets pour la Terre. Plusieurs de nos sciences sont en train d’évoluer pour nous permettre de ne plus être un peuple victime de l’univers entier.” 


Je repris une gorgée de café, vidant au fil de mes mots ma tasse sans jamais n’y plonger un cube.


Je tends la main vers les cubes. “Prenez-en si vous le souhaitez, personnellement je préfère sans, mais c’est un ingrédient facultatif habituel à ajouter à la recette si vous la trouvez trop amère ou acide. Cela se nomme sucre et la rend plus douce pour les palais délicats.”


“Je disais donc, que les humains progressent à grands pas, et si vous souhaitez intervenir dans ce processus comme investisseur ou parrain ou de quelconque façon cela est tout à fait possible sous certaines conditions contributaires. Nous serions ravi de vous compter parmi nos collaborateurs. Qu’en dites-vous, cher Ex-Empereur.”


Dans la seconde suivante, une voix, un appel. Je ne comprends pas d’où cela vient mais j’ai l’intense sensation que je dois écouter, que je dois y répondre. Je dois rester sérieux, nous sommes dans un entretien professionnel extrêmement important et j’avais peut-être mis le doigt sur quelque chose avec le café. Tant pis, ce sera pour plus tard. Finalement, me voici les bras tendus vers le ciel. Je ne suis pas sûr de ce que je fais mais je le fais si c'est pour la Terre! C’est peut-être ça ma devise finalement! 


“Je crains que Scalio et moi-même devrons continuer cette conversation ainsi. Sachez que votre participation est la bienvenue mais en aucun cas obligatoire.”


Dernière édition par Draven le Mar 12 Sep 2023 - 13:55, édité 1 fois
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockLun 11 Sep 2023 - 20:48


«Ahem, je dois m'absenter pendant quelques minutes afin de faire quelques appels urgents, si monsieur le Président et sa majesté veulent bien m'excuser.»

Je prends donc la poudre d'escampette jusqu'à mon bureau, mes numéros importants sont dans le téléphone fixe sur le dit bureau.
L'un de ces appels sera dirigé vers le complexe de Shadow Moses. Pourquoi? Simplement parce que tel que le meeting à l'air de drôlement bien se passer, je suis sûr que le Président va sceller le deal du siècle pour la planète Terre et enfin ouvrir ses portes aux divers investissements et corporations étrangèr- non, galactiques, nous donnant accès à de nouvelles matières premières à utiliser. Cet appel va donc servir à préparer le staff administratif aux futurs achats des dites ressources et aux recherches accélérées de nos projets actuels.
Le second appel n'est pas un appel, plutôt un message destiné à Narumi Karuzaki, l'invitant à visiter un nouveau complexe militaires dans les îles de la République du Nord -Shadow Moses- et la prévenir de la soudaine visite de l'ancien souverain galactique qu'est le Roi Cold.
Le 3ème message sera transmis d'une autre manière, mais il est destiné à notre nouveau corps diplomatique qui était justement prévu pour l'Empire Cold, ils doivent être briefés et prêts à recevoirs leurs instructions le moment venu.


Un quatrième appel retentit, mais cette fois c'est pour moi? Je décroche donc le téléphone. Il s'agit de mon maître espion.

«Babel? Tu tombes bien on a un problè- ...huh hun... huh hun.. oh! Une nouvelle recrue hein? j'aime bien, j'aime bien mais écoute d'abord:
On a le Roi Cold et sa clique dans le bureau du Président, j'ai besoins que t'ailles faire une missions toute simple, qui est de retrouver Freezer sur cette putain de planète! On a de potentiels accords économiques à la clé et on peut pas rater une opportunité de bien se faire valoir à l'échelle Galactique, alors tâche de le retrouver le plus vite possible.»

Quant à ta recrue là, envoie le dans le chateau dans l'aprem, dis lui juste que je garantirais pas de l'interviewer dès qu'il est là, compris? Ok je dois y aller, bonne chance!»

Et on raccroche. Il a pour l'instant un record sans faute pour ce qui est de trouver les gens, donc on verra si il sera capable de décevoir tout le monde entier sur ce coup là. En parlant de déception, je commence à entendre une voix dans ma tête, appelant à l'aide et à tendre les bras pour donner de l'énergie. J'suis déçu de moi parce que j'ai laissé quelqu'un entrer dans ma tête, et ça c'est typiquement un Demigra-move et donc ça m'emmerde pas mal. Cependant là personne derrière avait juste l'air sincère donc je daigne lever un bras en retournant dans le bureau du Président. 
Au moment où je pénètre le bureau, je vois que lui aussi lève son bras et qu'aux yeux du Roi Cold et de ses sbires, ont doit pas avoir l'air cons nous deux.

«Ah donc vous aussi vous avez entendu cet appel?»

Le Président hocha donc de la tête avant d'inviter le Roi Cold à s'essayer à la manœuvre s'il désirait. Je ne sais pas qui tu est l'inconnu, mais un meeting très sérieux vient de s'alléger en atmosphère, je sais pas si je dois te remercier ou pas.

«Monsieur le Président, où en étions nous?»
Roi Cold
Roi Cold
Démon du Froid
Autre / Ne pas divulguer Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2022
Nombre de messages : 51
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1360.

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort ; Psychokinésie ; Onde de Choc
Techniques 3/combat : Disque de la Mort ; Supernova
Techniques 1/combat : Tornade de la Mort

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars ClockMer 18 Oct 2023 - 8:10

Le président Draven crut bon de poursuivre ses explications sur ce « café » dont il lui avait tant vanté les mérites. Apparemment, c'était une denrée rare sur leur planète, exclusive à une petite parcelle de cette dernière et très prisée des fins gourmets. Ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd : l'ex-empereur élaborait déjà des projets d'import-export incluant cette ressource. S'il faudrait évidemment trouver preneur, l'empire était suffisamment vaste pour trouver des palais compatibles avec cette boisson.
Peut-être le maître des lieux y aurait-il réfléchi à deux fois avant de lui donner toutes ces indications, s'il connaissait les instincts commerciaux du démon du froid. Mais après tout, n'était-ce pas l'un des buts de cette rencontre que d'apprendre à se connaître - au moins en apparence ?
Pour sa part, le seigneur terrien ne se priva pas d'absorber le contenu de sa tasse, écartant définitivement le doute qu'il ait pu être empoisonné - il n'aurait pas eu le temps de prendre un antipoison à leur insu. Il serait tout de même dommage que cette prise de contact se conclue par une tentative d'assassinat, dans un sens comme dans l'autre, mais ce ne serait après tout pas la première fois.
La prise de pouvoir de son fils sur la planète Vegeta avait à l'époque vu plusieurs snipers braquer leurs armes sur lui - évidemment sans succès. N'était-ce pas la preuve qu'ils étaient des personnages importants, si l'on était prêt à aller jusqu'à de telles extrémités pour se débarrasser d'eux ? Oui, tout bien considéré, il voyait cela comme un compliment. Encore un peu et il aurait pu prendre comme une insulte le fait que certains de ses vassaux ne cherchent pas à les éliminer.

Sans surprise, Draven disait ne pas connaître Rellum. Ce n'était après tout pas le travail du président en lui-même de décortiquer les informations diverses qui pouvaient leur parvenir au travers de leurs services de renseignement. Son premier ministre, en revanche...
Hélas, celui-ci s'obstinait à rester en retrait, ne prenant part à la conversation que lorsqu'il s'y sentait obligé. Était-il naturellement réservé, ou tentait-il de cacher quelque chose ? Certes, c'était le rôle du chef d'état que de jouer les beaux parleurs, mais l'attitude ombrageuse de son second avait de quoi attirer l'attention.
Ce dernier se permit même de s'éclipser au prétexte de devoir lancer quelques communications, sans plus donner de détails ; si c'était logique de par son rôle, cela ne fit que renforcer ces suspicions. Le monarque échangea un bref regard avec Kikono, lequel se remit derechef à pianoter sur son appareil portatif qu'il n'avait de toute façon jamais vraiment lâché depuis leur arrivée. Sans doute cela pourrait-il passer pour l'équivalent d'un carnet de notes : il était après tout bien normal de vouloir documenter une visite en territoire étranger.

« Ça ira. » répondit-il, toujours avec le même sourire cordial, quand Draven lui proposa ces petits carrés blancs - ce « sucre » - qui, apparemment, accompagnaient fréquemment le breuvage qu'il tenait tant à lui faire déguster. Après tout, si celui-ci n'était manifestement pas piégé, rien ne garantissait qu'il en soit de même pour ce nouvel ingrédient ; et puis... « Je préfère profiter de son goût véritable, pour cette fois. Il serait dommage de l'altérer. »

Oui, il suffisait parfois d'un rien pour quelque chose d'agréable se change en désastre. Néanmoins, qu'il se refuse à modifier la composition de sa boisson - fut-ce sans donner toutes les explications - aurait le mérite de confirmer à son hôte qu'il appréciait cette nouvelle découverte.
Hôte qui, dans le même temps, lui fit part de ce qu'il avait en tête pour le futur de sa planète. Le moins que l'on puisse dire était qu'il avait de la suite dans les idées.

« De grands projets, en effet. L'on peut dire que vous ne manquez pas d'ambition, mon cher Draven. » fit-il avec ce que l'on prendrait pour une pointe d'amusement, la tasse miniature encore fumante toujours coincée entre ses doigts. Ce genre d'audace n'était pas désagréable et passait même pour une qualité à ses yeux - lui-même avait dû en faire preuve pour arriver où il en était -, mais encore fallait-il avoir les moyens de ses ambitions. Sans cela, ce n'était que de l'inconscience. Qu'en était-il dans le présent cas ?

« C'est une noble ambition que vous avez là. Malheureusement, je ne sais pas si vos seuls moyens vous permettront de rattraper le retard que vous avez accumulé. Bien sûr, n'y voyez aucune insulte de ma part, c'est simplement que d'autres peuples ont... disons... été mieux lotis dans leur développement. » Il ajusta légèrement sa posture, se calant aussi confortablement que le mobilier inadapté à sa stature le lui permettait. « Nos scanners ont détecté la présence de forme de vie préhistorique à la surface de la planète, je présume que cela a dû retarder votre progression. De la même manière, les nombreuses attaques dont vous avez fait l'objet que vous mentionné vous-mêmes vous ont certainement fait revenir en arrière. » Il sourit un peu plus largement. « Tout cela pour dire qu'il ne faut effectivement pas avoir peur d'accepter une aide extérieure. Après tout, vous n'êtes pas responsables des malheurs qui vous ont frappés et il serait dommage de les laisser vous ralentir plus longtemps... Je suis persuadé que nous devrions pouvoir faire quelque chose pour vous. Bien sûr, je ne vous demande pas d'accepter la charité, je ne voudrais pas vous offenser, mais je suis sûr que nous pourrons trouver un arrangement. »

Retrouver son fils, lui donner de ce « café » apparemment si précieux pour le lancer sur le marché intergalactique, et qui sait quoi d'autre encore ? Héberger une race alien, peut-être... Cette planète semblait être assez faiblement peuplée considérant sa superficie, sa population ayant sans doute été réduite par les drames terribles qui, semble-t-il, leur arrivaient régulièrement ; ils n'auraient peut-être même pas à exterminer les autochtones pour leur imposer une cohabitation. Oui, ils devraient pouvoir trouver un terrain d'entente... Même si, comme souvent, il était probable qu'il soit plus d'accord qu'eux.

C'est alors qu'une voix nasillarde retentit dans sa tête directement, sa mine affable étant aussitôt remplacée par un air de sincère stupéfaction - et peut-être un rien de méfiance. Il tourna la tête dans toutes les directions, à la recherche de l'auteur de cette allocution. Ses hommes firent de même sans avoir besoin de concertation, eux aussi victimes de cette intervention.

« Qu'est-ce que... ? »

À l'évidence, il n'était pas le seul à l'avoir entendu, à en juger par la réaction des autres personnes dans la pièce - qu'il s'agisse de ses subalternes ou du président en personne. Quel genre de farce était-ce là ? C'était un bien mauvais tour à jouer à l'exact moment où il venait à leur rencontre. Incapable de sentir l'énergie, il n'était absolument pas à même de deviner l'importance de ce message ; ainsi ne pouvait-il se fier qu'à ces voix désincarnées.
Protéger la Terre ? Mais de quoi ? S'agissait-il d'une coutume locale ? Une sorte d'ancienne croyance, de rituel auquel ils se livreraient quotidiennement ? Il les savait arriérés, mais de là à encore croire en de telles balivernes... Enfin. Tant qu'il était leur invité, les règles de bienséance exigeaient de lui qu'il se plie aux normes en vigueur, aussi ridicule que cela puisse paraître. Qu'est-ce que ça lui coûtait ?
Draven, quant à lui, semblait s'y adonner de bon cœur, et de même pour son mystérieux bras droit lorsque celui-ci revint dans le bureau après avoir passé ses fameux appels - Kikono referma d'ailleurs prestement les menus holographiques de son bracelet en entendant la porte se rouvrir, quand bien même ils étaient indéchiffrables pour qui que ce soit à part lui.

« Ma foi, je ne suis pas sûr de tout comprendre, mais si ça peut rendre service... » fit le démon du froid, n'ayant pas été long à retrouver toute sa contenance après cette intrusion mentale. Et en effet, il leva la main vers le ciel, contribuant de fait à la « protection de la Terre » ou il ne savait quelle obscure cérémonie. C'était si bien orchestré qu'il eut vraiment l'impression d'y perdre une petite partie de ses forces ; voilà qui était étonnant.
« Mais enfin, Majesté... ! » intervint Sorbet, plus superstitieux et donc plus soucieux que lui des risques que pouvait constituer une telle manœuvre, aussi anodine qu'elle puisse paraître en surface.
« Hm ? » répliqua-t-il simplement, le toisant avec intensité.
« Euh... Non, rien... Co... Comme ça ?... » se ravisa l'intéressé, avant de suivre son exemple des deux mains - et de même pour leurs deux autres accompagnateurs, tout aussi peu désireux de s'attirer sa défaveur.

C'était après tout leur rôle de le suivre, où qu'il aille et quoi qu'il fasse.
Même en Enfer, s'il le fallait.

« Pour vous répondre, monsieur le Premier Ministre, nous étions en train de discuter de vos... lacunes, et de leurs causes probables. » répondit-il, s'adaptant avec aisance à cette nouvelle position malgré le fait que l'une de ses mains énormes soit désormais tournée vers le plafond - et pratiquement plaquée sur celui-ci, à moins d'un mètre près. « Ainsi, bien sûr, que des meilleurs moyens d'y pallier. Je suis sûr que nous pouvons faire de grandes choses ensemble. N'êtes-vous pas de cet avis ? »
Contenu sponsorisé

[PV] Les Méga-Stars Empty
MessageSujet: Re: [PV] Les Méga-Stars   [PV] Les Méga-Stars Clock
 
[PV] Les Méga-Stars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RP Ultra méga stricte
» Beyond the stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-