Partagez
 

 Quand vient le jugement dernier [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Li Shenron
Li Shenron
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 08/03/2023
Nombre de messages : 10

Quand vient le jugement dernier [solo] Empty
MessageSujet: Quand vient le jugement dernier [solo]   Quand vient le jugement dernier [solo] ClockJeu 16 Mar 2023 - 8:36
-Pitié! Quelqu'un! A l'aide!

Les cris désespérés de la petite fille semblaient inconsolables, de chaudes larmes ruisselaient sur ses joues alors qu'elle se tenait impuissante face à son incapacité à agir.

-S'il vous plaît! Il faut aider Bavouille! Ouuuuin!!

Bavouille, pauvre victime funeste d'un destin cruel était un genre de crapaud alien géant, mesurant un bon demi-mètre et aux couleurs chatoyantes. Le condamné se voyait subir le plus ironique des sorts, l'ironie de sa propre audace : Il était coincé dans un arbre, impossible pour lui de redescendre. Ô maudit soit cette fatalité qui en ce jour a décidé de séparer une innocente enfant de son animal de compagnie. Qui aurait le courage de défier le destin? Qui serait prêt à prendre le risque inconsidéré d'escalader ce tronc? De mettre en jeu sa propre vie en risquant d'échanger sa place avec Bavouille? 

-Il s'est perché bien haut ton crapaud!

Les yeux de la petite fille s'écarquillèrent alors que ses pleures se transformaient en gloussement de rire, elle n'en croyait pas ses yeux! Devant elle se tenait une héroïne, une vraie!

C'EST SATURNE! LA GYMNASTE GALACTIQUE!
Quand vient le jugement dernier [solo] 008376868f94a8c65fbcc1cefc806ac3

La gracieuse et élégante Saturne était connue sur toute la planète! Elle faisait parti de la légendaire équipe de héros qui étaient un jour apparu pour faire régner la justice et l'égalité, "Le Cercle Solaire"! Tout le monde connaissait Saturne, son super pistolet cosmique lui permettait de concentrer son énergie dans des cerceaux qu'elle pouvait faire flotter en l'air, certains était tranchant comme l'acier, d'autre doux comme des bonbons, mais tous avaient leur utilité.

Dégainant son arme fétiche, non sans d'abord la faire tourner autour de son index, la super héroïne de l'espace pressa trois fois la détente, matérialisant trois cerceaux flottant dans le vide. D'un bond, elle se jeta sur le premier, prenant appui à pieds joints avant de sauter vers l'avant, attrapant de ses deux mains le second, passant au travers d'une habile pirouette, et enfin, elle arriva sur le dernier sur la pointe des pieds, les bras levés comme une gymnaste saluant le jury. Avec la grâce et la douceur qui lui était caractéristique, elle prit le crapaud dans ses bras, puis descendit les cerceaux un par un à la façon d'un escalier. Dès qu'elle se retrouva au sol, les cercles d'énergies disparurent comme ils étaient apparus, et Saturne rendit l'animal à la petite fille, laquelle le serra contre elle avec tout l'amour qu'un enfant peut donner.

-Merci beaucoup Saturne! Quand je serais grande je veux être comme toi! 

-Aww~♥ c'est trop mignon! Si tu veux être comme moi alors mange bien tes légumes, et surtout n'oublie pas...

Levant la jambe comme une danseuse étoile, Saturne fit tourner un cerceaux autour de sa cheville, avant de pivoter d'un coup sec et de s'envoler, emporter par l'élan du cercle.
-... Les étirements, c'est important!

Ainsi s'envolait Saturne vers de nouvelles aventures, saluant de la main la petite fille qu'elle venait d'aider. La journée s'annonçait tranquille, rien à signaler et même la météo semblait clémente. Du moins, c'était jusqu'à ce qu'un des bracelets de l'héroïne ne se mette à luire d'une vive lueur rouge et de façon répétée.

-Oh oh, rassemblement générale?

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


-Réessayons, mais cette fois, en l'immergeant complétement!

Les chercheurs étaient complétement paniqués, désordonnés, ils ne savaient pas quoi faire! Plus tôt dans la matinée, un incident avait secoué la centrale énergétique et le cœur du système menaçait d'imploser à tout moment! Sa température ne cessait de grimper et si il atteignait le point de fusion, alors non seulement la centrale et tous ses ouvriers seraient condamnés, mais ce serait également une catastrophe pour les habitants des villes voisines! Aucun des systèmes de sécurité n'avaient réussi à désamorcer la situation. Les quelques scientifiques encore en mesure de garder l'esprit concentré sur le problème sans céder à la panique étaient face à l'inéluctable fatalité : ils avaient tout essayé et rien n'y faisait, ils étaient condamnés.

Tout? Peut-être pas, parce qu'ils avaient encore de leur côté :

NEPTUNE! L'AQUAMANCIEN DES PROFONDEURS! 
Quand vient le jugement dernier [solo] Ca56e47e50564a662ed3b8f31b514cdf

-On se ressaisit les gars! On va le noyer ce noyau!

Concentrant tout son pouvoir, le maître élémentaire projetait de ses mains une quantité phénoménale d'eau qu'il tentait de concentrer en une bulle autour du titanesque cœur de la station électronique. L'acte semblait irréalisable, et pourtant, il était vraiment en train de le faire!

-Incroyable! Regardez les capteurs!

Les chercheurs n'en revenaient pas, le héros n'était pas seulement en train d'inonder le noyau, il faisait fluctuer la température de l'eau à différent niveau de la bulle pour éviter un choc thermique! Il ne lui fallu alors que quelques minutes pour finalement réussir à refroidir entièrement le cœur, sous les applaudissements et les cris de joies et des scientifiques et ouvriers. 

Acceptant timidement l'ovation qui lui était offerte, Neptune leva la main saluant son public du moment un sourire gêné sur le visage. C'est là qu'il nota le petit bip rouge et répétitif sur sa montre.

-Oh dieu merci! Plaçant ses mains face au sol il se projeta en l'air, utilisant des jets d'eau pour le pousser vers l'avant. Passant par une ouverture d'évacuation au plafond, il se retrouva très vite dehors, soufflant enfin après cette mission riche en émotion.

-J'ai vraiment du mal avec l'after-party... Heureusement qu'il y a une urgence! Enfin... J'espère que c'est pas trop grave...


.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.



-Vous êtes vraiment très gentil! Je ne sais pas comment vous remercier!

-Je vous assure que ce n'est pas nécessaire.

-Mais vous savez je me sens coupable, je vous vois là comme ça, ça ne vous fait pas mal?

-Ha non non, pas du tout, vous savez ça m'arrange même d'être là, aujourd'hui c'est le jour du dos et des épaules.

-Haha, ça on peut le dire vous êtes vraiment le plus fort!

ET OUI!C'EST JUPITER LE ROI DES ALTHERES!
Quand vient le jugement dernier [solo] D2cfb5e592a4040d6f19c4fe5cd87c43

Sur le dos du colosse tenait un énorme pilier de métal, lequel faisait office d'appui pour un pont immense qui avait été mit en péril par un affreux tremblement de terre. Sur ce pont des voitures se dépêchaient de traverser, un bus scolaire venait tout juste de sortir de la zone de danger et déjà, les gens se ruaient hors de leurs véhicule pour venir saluer le super héros aux muscles de titan. 


-Je vous en pris, ça me fait plaisir!

D'un mouvement de tête, il saluait la foule, évidemment, son masque rendait difficile le fait de le voir sourire, mais même derrière ses airs sévères, une expression chaleureuse et aimante se lisait sur le visage du héros. Déjà des caméras se pressaient pour venir acclamer l'homme fort de ce monde. Certains auraient pu juger la situation délicate, que la structure était destinée à s'effondrer, que les passagers même hors de leurs voitures seraient condamnées face à la cruelle fatalité, mais pas Jupiter, et puis les caméras étaient toujours un moyen de faire passer un message positif.

-Le sport c'est important! Un esprit saint dans un corps saint, et si jamais le doute vous envahi, comme je le dis toujours... 

Lâchant la structure d'un bras, sans que celle-ci ne bouge d'un pouce, Jupiter pointa le public qui lui répondit instantanément :

-On y arrivera tous!!

Sous l'euphorie générale, une fois que tous les véhicules étaient passés, Jupiter reposa le piler, le plantant avec force dans le sol, s'assurant qu'il tienne jusqu'à ce que les réparateurs n'interviennent.

-Evidemment, on oublie pas de s'hydrat- Oh?

Le super héros qui était sur le point de lever sa gourde d'eau remarqua sur cette dernière un clignotement rouge, le signal.

-Pas de repos pour les braves, je vous reviens très vite les amis!

Et d'un bond, le voila qui disparaissait dans le ciel, rejoignant une mystérieuse destination.


.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


-Je vous ai déjà dit, je vous dirais rien.


-Pourtant vous nous avez dit quelque chose.

-Non j'ai rien dit.

-Ha, ça, vous l'avez déjà dit.

Assise dans une pièce isolée, une femme à l'accoutrement étrange interrogeait un criminel. Il y avait fort à parier que ce dernier avait l'habitude de se faire poser une myriade de question, mais c'était un pro, jamais il ne parlerait, pas question de dire quoique ce soit! Son esprit était fort, c'était une certitude, mais serait-il assez fort pour résister à...

VENUS! LA SORCIERE ASTRALE!
Quand vient le jugement dernier [solo] 806f8576d63027473cf187b58e191b24

Maitresse de la magie, elle s'était fait une spécialité de sonder l'âme des gens, les forces de l'ordre pouvait s'avouer chanceuse d'avoir une manieuse des arts mystiques telle qu'elle de leur côté. 

-Le coffre.

-Quoi?

-Oui c'était bien ça le problème, il manquait du matériel pour le coffre.

-C... Comment?... Je ne vois pas de...

-Haaaa... Oui... Effectivement, vous aviez laissez la pince coupante chez vous, mais n'était-ce pas trop dangereux de laisser un outil incriminant à votre domicile?


-S... Sort de ma tête!

-... Je vois.

Se retournant vers les gardes de sécurité, Venus en avait maintenant la certitude, elle avait sondé l'esprit de sa victime, elle leur révéla les secrets du criminel. Fatalement, il était destiné à tout lui dévoiler.

-Il a improvisé. Faute de pouvoir ouvrir le coffre-fort, il l'a ramené en entier. Son esprit est fort, il m'a caché les détails, mais je sais qu'il l'a rangé dans son grenier.

-Ha ha! Non! Je l'ai mis à la cave! Ça marche pas tes po- Prestement, le criminel mit les mains devant sa bouche se rendant compte de l'erreur monumentale qu'il venait de commettre, pour toute réponse, Venus lui adressa un sourire rieur.

-Et voilà le détail qu'il me cachait. Faute de magie, il faut parfois être malin. Il est à vous messieurs, je- Elle s'arrêta net, portant la main à sa tempe. Une poignée de seconde plus tard, elle ouvrit un portail sur sa droite.

-J'ai une urgence, mais je compte sur vous pour lui accorder une peine à la hauteur de son aveux, après tout, il a coopéré. Finit-elle d'un clin d'œil avant de passer par le portail magique.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


-Bon sang, qu'est-ce qu'on peut s'ennuyer ici!

Dans une salle plongée dans le noir. Un homme se tenait debout, des morceaux de son corps semblaient être désaxés, comme un meuble avec tous les tiroirs ouverts, ses membres de métal offraient des espaces dont s'extirpaient des fils connectés à des machines tout autour de lui. Il n'y avait qu'un seul être capable d'une telle prouesse sur toute la planète et ce n'était autre que :

MERCURY! L'INTELLIGENCE NON-ARTIFICIELLE!

Quand vient le jugement dernier [solo] 2eaaa31ba8476241ab3267d8f69f6683

Une être dont le corps tout entier était fait de métal, et dont il pouvait aisément changer la forme et la constitution. ses doigts pouvaient à volonté devenir des griffes ou des masses, ses bras, des fusils, ses épaules, des ailes, sa peau, des pics, les possibilités étaient infinies! Tout comme l'était l'énergie du cyborg. Depuis son repaire, il était capable de se connecter à une infinité de réseaux. Sans même se déplacer, il pouvait régler tout type de problème prenant le contrôle de robots à distance, empêchant des cyberattaques d'un lever du doigt. Certains pourraient se sentir impuissant face à un tel flot d'information, la fatalité de ne pas pouvoir agir partout en même temps destinait les incapables à échouer, mais ce n'était pas le cas de Mercure, Mercure était un vrai héros, il avait apprit et entraîné son esprit à gérer toutes ses informations en même temps, si bien qu'aucun détail ne pouvait lui échapper. Pas même cette petite interface rogue qui venait d'apparaître en hologramme, une réunion d'urgence convoquait tous les membres du Cercle Solaire à rejoindre le QG.

-Super! Enfin un peu d'action! S'écria-t-il avec l'entrain d'un petit garçon, disparaissant dans le sol, emporté par une plateforme mobile prévue à cette effet.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


-Alors? Des nouvelles?

-Aucune, je pensais que ce serait toi qui me dirait ce qu'on fait là.

-Mais enfin, on se réunit pas comme ça pour rien! Il doit bien avoir une raison!

Les héros du Cercle Solaire étaient réunis, Débattant de la raison qui pouvait pousser leur équipe super héroïque à se réunir de la sorte. C'était un événement peu commun et le rassemblement général n'était sonné qu'en cas de force majeur. Tous circonspects, ils se doutaient qu'une personne en particulier aurait les réponses qu'ils cherchaient. Apparaissant finalement depuis les ombres, une petite humanoïde s'adressa à eux.

-Effectivement il y a une raison, une raison troublante même.

VOILA PLUTO! LA PREMIERE PETITE DERNIERE!
Quand vient le jugement dernier [solo] 31a2f9b6a5903d884ff4e9b3015e30f9

Pluto était l'héroïne discrète, celle qui s'assurait que les opérations de l'équipe se passent bien, c'est elle qui coordonnait leur mission, qui s'occupait du QG. Ses pouvoirs de création d'énergie faisait d'elle un redoutable adversaire, mais aussi une puissante alliée. Les systèmes du QG fonctionnaient principalement avec sa propre énergie, elle en était très fière, c'était sa création personnelle. Elle avait aussi la capacité handicapante de pouvoir capter les énergies autres que la sienne autour d'elle, ce qui rendait ses déplacements dans des lieux bondés inconfortables. Elle était hélas condamnée par cette triste fatalité à rester cloitré dans ces murs de sa conception. Elle ne s'en plaignait pas vraiment après tout, elle avait apprit à aimer la solitude.

Mais aujourd'hui, l'heure n'était pas à la réclusion, mais bien à l'unification.


-Mes amis, c'est moi qui vous ai appelé.

-Ha! Alors, c'est quoi le programme? Catastrophe naturelle? Super vilain mégalomane? Oh, je sais, une météorite! S'amusa d'abord Jupiter en faisant des tours avec ses bras.


-Attends, tu m'as l'air plutôt sérieuse Pluto. Rétorqua Venus, inquiète.

-C'est plutôt sérieux oui.

-Allons! Il n'y a rien qui puisse être trop sérieux pour nous pas vrai? On est le Cercle Solaire~♥! S'amusa Saturne.

-Explique-nous simplement la situation, en y réfléchissant bien on trouvera sans doute une solution. Tenta de raisonner Neptune.

Pluto semblait étrangement mal à l'aise, mais elle se décida finalement à donner des explications. Poussant un lourd soupir, elle commença :

-Je n'ai pas dormi cette nuit. Impossible, j'ai ressenti quelque chose. Quelque chose de gros. Une énergie étrangère, et pourtant amèrement familière. Privée de sommeil, j'ai observé le ciel et je crois que j'ai vu quelque chose... J'ai vu une forme énorme...

-Allons, tu es sûre que tu n'as pas halluciné? Nous l'aurions surement vu nous aussi.

-Je ne sais pas... C'est aller très vite, et depuis cet instant, je ressens cette affreuse énergie partout autour de moi, de nous, c'est comme si nous en étions noyez.

-Tu commences à me faire peur, arrête avec ça, soit concrète, comment est-ce qu'on peut agir? Lâcha finalement Venus.

-Je... Je ne sais pas, mais je crois que je sais ce que j'ai vu... Je crois que... Que c'était un... Un dragon.

La salle fut plongée dans un silence assourdissant pendant cinq longues secondes.

-...Tu veux dire... Un dragon comme celui qui nous...

-Oui. Précisément comme celui-là. Enfin, celui que j'ai vu semblait fait de fumée noire.

La tension monta d'un cran  dans la pièce. Mercury n'avait rien dit depuis la révélation. Son visage était crispé, il avait l'habitude de tout observer, de faire attention à tout, et quelque chose le dérangeait, il ne pouvait pas mettre le doigt dessus, mais quelque chose était anormal. Si son cœur était encore comme il l'était d'antan, il battrait la chamade en ce moment même. 

-Mais enfin ça ne fait pas de sens! Pourquoi est-ce qu'on devrait se sentir en danger parce que-

Jupiter venait d'être coupé par Mercury lui-même, le cyborg avait chargé son ami avec toute la force qu'il pouvait mettre dans un assaut de la sorte. Les bras tendu, il avait percuté la poitrine de son camarade, le poussant violemment en arrière tandis que l'homme-machine, lui, avait fait un bon en arrière, prenant appui sur son compère.

Pourquoi donc avait-il agit ainsi? Pourquoi se jeter ainsi sur son camarade? Mais également, pourquoi Jupiter lisait-il une terreur palpable dans les yeux du cyborg? La réponse était très clair, évidente même. Si Mercury avait agit ainsi, c'était pour protéger Jupiter. Le colosse avait manquer de peu de se faire éclater le visage par un énorme poing blanc. Une forme couleur os venait de passer en volant entre les deux compères, voulant très clairement s'en prendre à Jupiter.

Sauver par son ami, l'homme fort se mit en garde, fixant la créature immaculée qui, après avoir raté son assaut initial, se retrouvait un genoux à terre autour du Cercle Solaire.

-Mais c'est quoi ce truc?!

-Plutôt qui?

La créature se releva lentement, pivotant sur lui-même pour observer la troupe de héros qui lui faisait face. Sur ses lèvres trop humaines naquit un sourire narquois tandis que ses yeux pétillaient d'un air moqueur.

-Dites-nous qui vous êtes! Et qu'est-ce que vous nous voulez?! Cria Saturne, réclamant une explication. Elle n'eut que pour toute réponse un ricanement, suivit d'une sommaire mise au point.

-Qui je suis? Je pense que vous le savez très bien. Je suis à la fois la destinée et la fatalité.

Dans un mouvement aussi vif qu'imprévisible, le monstre à la titanesque stature se jeta en l'air pivotant pour venir frapper Jupiter du tibia, le faisant reculer de plusieurs mètres alors que ce dernier avait eut l'heureux réflexe de bloquer l'attaque de ses avant-bras.

-Je suis le marteau qui vient sonner le glas de votre jugement.



-Donnez tout ce que vous avez! On le laissera pas gagner! Mercury se jeta en avant, transformant ses mains en masses pour frapper la bête, mais rien n'y faisait, malgré sa carrure, elle était trop vive et esquivait aisément les coups.

-Je suis l'ordre dans le chaos.

-Hyaaah!! quatre tirs furent lancés par le super pistolet de Saturne, et quatre cerceaux virent enserrer la créature, l'empêchant de se mouvoir librement.

-Ton esprit est mien, monstre!

-Venus non!! Hurla Pluto en vain.

-Soumets toi à Venus, la sorcière ast- La télépathe ne put terminer sa phrase, en se servant de ses pouvoirs, elle avait commis une terrible erreur. Elle avait essayé de se connecter à l'esprit de la bête, elle avait essayé de se brancher sur une âme de pure noirceur, un être entièrement fait d'énergie maléfique était comme une abysse mentale, en la fixant, elle nous regardait en retour. Complétement immobile, les yeux blancs, Venus semblait avoir été plongée dans un véritable coma, ce que ne manqua pas de remarquer son adverse. D'un mouvement de bras, l'agresseur couleur os avait brisé les cercles d'énergie, se libérant et chargeant dans le même temps.

Dans une tentative futile, Jupiter se jeta en avant pour tenter d'attraper la créature, mais celle-ci était trop rapide, et ses bras se refermèrent sur le vide.

Le monstre en revanche, avait su profiter de sa vélocité, et un instant, il avait plongé ses ennemis dans un état de terreur absolu.

-VENUS!! NON!! 

-NOOON!!

Sans que cette dernière ne puisse rien y faire, le dragon venait de passer son bras tout entier à travers son buste, tuant la sorcière sur le coup. Comme une poupée de chiffon, il jeta son corps inerte au sol.

Le choc avait secoué les héros survivants, ils venaient de voir devant eux leur amie de toujours mourir d'une façon atroce, en un simple battement de cil. Mais pas question de se laisser tuer, ils devaient gagner, ils devaient... Ils devaient survivre! Ce monstre était venu pour les massacrer.

Répondant en se servant de la rage causée par la perte de leur amie, les héros se jetèrent dans un assaut coordonné sur la bête. Neptune l'aspergea d'une eau si froide qu'elle gela presque instantanément au contact de sa cible, immobilisait tout le bas de son corps et l'attachant au sol. Jupiter fut le premier à revenir au corps à corps du dragon et lui enfonça son poing dans la joue avec une violence qui aurait fait trembler une montagne, pas de temps à perdre, un deuxième frappa l'autre joue, et le colosse entama un véritable enchaînement face à son ennemi.

De son côté Mercury se jeta sur les côtés du monstre et, joignant ses deux mains en les fusionnant dans la forme d'un énorme marteau, il frappa encore et encore dans l'espoir de causer des dommages internes à ce véritable démon. Enfin, Saturne, elle, projetait à répétition des anneaux tranchants sur le dragon, entamant sa chair petit à petit.

Pluto restait à distance, immobile, mais ses yeux s'étaient illuminés d'une puissance lumière violacée, elle préparait quelque chose, quelque chose de gros.

-Assez! Huaaarrrh!! Dans un rugissement sauvage, le dragon déchargea son énergie autour de lui et brisa la glace qui le rendait prisonnier. D'une main, il se saisit de d'un cerceau tranchant qui était destiné à sa tête et de l'autre bras, il bloqua un coup de Jupiter qui vint s'empaler les poings sur les pics du dragon.


-AAAAARRRH!! 

-Jupiter! J'arr-FUAAARGH!! Neptune n'avait pas eu le temps de réagir, le monstre venait de lui envoyer le cerceau tranchant au travers de la poitrine, le lacérant sévèrement, même si ce n'était pas encore terminé pour le héros aquatique, il comptait bien se battre jusqu'au bout. D'un simple coup de pied rotatif, le dragon projeta au loin à la fois Jupiter et Mercury, ses deux gêneurs au corps à corps. Satisfait de son attaque, il fit un pas pour continuer à se battre, mais c'était sans compter sur l'intervention de Saturne, ayant bien comprit qu'il était trop dangereux de jeter ses cerceaux sur la créature, elle avait choisi de faire valoir son agilité en venait affronter le monstre au corps à corps, un cerceau dans chaque main. Ceux-ci n'étaient pas tranchants, mais était chargés d'une puissante énergie que le dragon pouvait sentir lui bruler la chair au moindre contact. Sautant de pirouette en pirouette autour de l'agresseur, celui-ci frappa plusieurs fois dans le vide, trop lent pour suivre le rythme de la gymnaste héroïque, non, il lui fallait une autre stratégie. Laissant volontairement sa garde ouverte, il permit à un des coups de le toucher pour pouvoir saisir le poignet de la danseuse.

-GUAAARRRRH!! Le bruit osseux ne mentait pas, il venait de lui briser l'articulation. Mais ce n'était pas assez pour vaincre l'agile Saturne, glissant au travers de la poigne du dragon, elle ne laissa que son gant dans la main du monstre, mais dû également laisser tomber l'un de ces cerceaux, lequel retomba sur l'un des pics du monstre. C'était parfait pour lui, alors que Saturne continuait à sauter autour de lui pour esquiver ses attaques et connecter quelques assaut vifs, elle ne remarqua que trop tard que dans l'une des mains de la bête, son propre cerceaux luisait, et d'un mouvement aussi fluide que morbide, cette dernière lui passa le cerceau autour du coup, brulant la danseuse et lui arrachant un nouveau cri de douleur. 

Près à tout pour protéger ses amis, Jupiter relançant une charge désespérée, qui fut immédiatement arrêté par un tir de ball'trap du dragon, les boules d'énergies explosèrent contre le titan de muscle qui ne pouvait tout simplement pas avancer. De son autre main, le monstre se servait du cerceau pour étrangler la gymnaste, paralysant complétement ses mouvements, avant de l'attraper par la tête. La main de la créature était si grande qu'une fois refermée, elle semblait avoir complétement avalé la tête de Saturne. C'est alors que, entre les doigts épais du monstre, une intense lumière apparu à répétition, un cri étouffé se fit brièvement entendre mais disparu aussitôt, laissant à la place de la lumière, une fumée noire de brûlure s'échapper entre les interstices de ses doigts. 

-SATURNE!!

Une nouvelle héroïne venait de perdre la vie, son corps fut aussi mollement lâché au sol, témoignant de la mort brutale de la gymnaste. Son visage carbonisé était noir de suie et ses yeux était vide de toute vie. 

Enfin, Pluto avait terminé ses préparations. Les lumières du QG se mirent à clignoter, son petit corps malingre flottait au dessus du sol et de l'énergie pure dansait autour d'elle.

-Eloignez vous vite! Je vais le tuer d'une seule attaque!

D'un bond, les trois autres héros quittèrent la zone à risque, et le dragon se retourna vers la petite pile d'énergie, intrigué.

-Vous ne pouvez rien face à l'inévita-

-YIIIAAAAAAH!! 

Un immense rayon de pure énergie éclata en un éclair, pulvérisant tout sur son passage, creusant une véritable tranchée au milieu du quartier général. Le dragon était milieu de cette attaque, ses pieds fermement planté dans le sol pour ne pas être emporter, il avait la main tendu devant lui, chargeant autant de ki que possible pour encaisser le maximum de l'attaque et ne pas être détruit par ce véritable baroud d'honneur.

Lorsque le rayon se dissipa, la petite Pluto retomba par terre, un genou au sol, haletant, reprenant son souffle. Le rayon était tellement puissant qu'il avait ouvert un trou dans la paroi du mur, laissant pénétré la lumière du soleil à l'intérieur du QG aux lumières maintenant éteintes. Hélas, si ils avaient pu gagner un instant de calme grâce à cette assaut désespéré, la cruelle fatalité les rattrapa très vite.

-Non... Non c'est pas... C'est pas possible...

Comme une éclipse annonçant la fin d'une ère, la silhouette du dragon humanoïde se releva doucement, le soleil dans son dos.

-Je dois reconnaître que vous êtes résistants, mais il est temps de reprendre où nous avions été interrompu.

La carrure massive de la bête témoignait clairement de son état, il avait subit l'attaque, sa chair était brûlée par endroit, il portait les traces d'une attaque d'une telle ampleur, pourtant il était toujours debout, toujours là pour... Pour tuer. Comme si l'attaque l'avait rendu plus agressif, ses gestes semblaient plus brutaux, plus violents. Dans l'espoir de le prendre par surprise, Mercury se jeta derrière le monstre, ses mains devenues des lames, il était sur le point de trancher la nuque de la bête, mais hélas, le héros était trop lent. D'un mouvement rotatif ultra rapide, le dragon avait tendu le bras et, du tranchant de son membre, littéralement coupé le cyborg en deux. chaque moitié de son corps tomba au sol, et alors que paralysé par l'état de choc, il ne pouvait rien dire, ses systèmes internes cherchaient déjà à se réassembler, les fils de métal cherchant des branchement en gigotant. Ils n'auraient pas le temps de se brancher car des deux mains, le dragon tendit tous les doigts et de chacun s'expulsa un rayon tiré en direction des restes de l'homme-machine, chaque rayon explosa à répétition, avant qu'il ne reste que poussière du corps de Mercury, une poussière inerte, vide, morte.

Les survivants n'étaient même pas en état de pleurer leur ami. En l'espace d'une simple minute, ils avaient perdu 3 de leurs compagnons de toujours. Pluto était à quatre pattes au sol, épuisé par son assaut et paralysée par le choc émotionnel.

Neptune lui, dans une rage larmoyante, projeta sur le monstre une eau bouillonnante brulant un peu plus sa chair et arrachant même au dragon un grognement de douleur. Il fallait vite qu'il trouve un moyen de contre-attaquer, et si Neptune pensait que son flot torrentiel pouvait le protéger des projectiles, il n'avait pas prit en compte les yeux de son ennemi. Le dragon tira un rayon oculaire et perça la main de l'aquamancien, brisant sa concentration et donc son flot incessant. Enfin libre d'agir, il ne perdit pas une seconde pour décoller et infliger un violent drop-kick dans le plexus de son adversaire. Soufflé par le coup, Neptune s'encastra dans un mur. Trop affaibli par ses blessures, il ne put rien faire lorsque la créature se jeta sur lui, le dos en premier, l'écrasant encore plus contre le mur et plantant ses pics dorsaux dans chair. Le bruit de tranchant et le sang qui coula de la fracture dans le mur laissait comprendre aux autres qu'un nouveau héros avait trouvé la mort.

Se décollant lentement du mur, le dragon remua des épaules, satisfait, et prêt à en découdre au corps à corps contre l'homme-fort du groupe.

-Pluto!! Relève toi j'ai besoin de toi!! Mugit Jupiter, affaibli par les nombreux assauts qu'il avait subit tout au long du combat.

-Je... Je peux pas... Je... C'est ma faute... Tout est de ma faute... Sanglota la petite héroïne, vaincue.

-C'est pas le moment! On est les derniers! On va mourir si on y met pas du nôtre!

-J'aurais... J'aurais jamais dû vous parler des ces boules de cristal... Je suis désolée... Je suis désolée...

Avec la suffisance d'un professeur ayant inculquer une leçon à un cancre, le dragon tourna la tête vers Pluto.

-Bien, vous me voyez heureux de constater que certains d'entre vous ont la clairvoyance de comprendre qu'a chaque acte vient ses conséquences.

-Je t'en foutrais des conséquences sale bâtard!! YYYAAARHH!! Dans un rugissement guerrier, Jupiter se jeta contre le dragon, le frappa au travers du visage les mains jointes, avant de continuer de frapper, deux directs dans le ventre, un uppercut, un crochet, le colosse était inarrêtable, tant bien que mal, le monstre tentait d'esquiver les coups, en vain, jusqu'à ce qu'il parvienne à frapper lui aussi à son tour, décollant une puissante frappe de phalanges dans la tempe du super-héros, ce dernier fut forcé de reculer de quelques pas, avant de revenir à la charge, bêtement. Epuisé par le combat, par la perte de ses amis d'enfance, Jupiter avait agit bêtement, il n'avait pas réfléchi, il s'était simplement jeté en avant, espérant toucher sa cible, mais cette dernière s'était contenté de pivoter attrapant le héros par le crâne pour le pousser contre le sol, enfonçant son visage dans la structure en métal qui faisait l'intérieur du quartier général. A répétition, le dragon frappa la tête de l'alien contre le cratère qui commençait se former, jusqu'à ce que son masque ne se brise, jusqu'à ce que son sang ne tâche les gravas. 

Lorsque sa cible ne bougeait plus, le dragon se releva, poussant cette dernière du pied pour la retourner sur le dos. Jupiter respirait encore, difficilement.

D'un bras, il attrapa la jambe du monstre, sans rien faire de plus, il avait juste besoin de quelque chose à tenir.

-On... On méritait ce pouvoir... On était... On était valeureux... On avait de la valeur... Murmurait-il encore et encore, en plein délire morbide. Ses yeux se plantèrent dans ceux du dragon.

-On... S'est battu comme... Comme des héros... On est... On est des héros...

L'attitude habituellement suffisante de la bête se mua en un dégoût malsain, il s'agenouilla un instant prêt du mourant et lui dit simplement :

-Vous n'êtes pas digne.

Jupiter essaya de protester, mais former des mots lui demandait maintenant trop de force, et bien assez vite, il fut emporté par ses blessures.

Il ne restait qu'un seul et dernier "héros". Se relevant et marchant nonchalamment vers elle, le dragon semblait prendre son temps, les mains dans le dos.

-Un jour un peuple ancien eu l'idée de créer des artéfacts magiques pouvant exhausser n'importe quel vœu. Ces artefacts furent accueilli comme un cadeau pour les mortels, un moyen de corriger les erreurs de toute une vie, de ramener un proche injustement perdu à la vie... Commença-t-il à narrer.

-Hélas, les mortels, comprenant vite la facilité qu'il y avait à invoquer un dragon qui exhausse les vœux abusèrent de ce pouvoir. Certains demandaient la richesse, d'autre la vie éternelle et certains même...

Arrivant au niveau de Pluto, il s'assit au sol, se tournant vers le trou béant dans le mur qui faisait passer la lumière solaire.

-... Souhaitaient devenir des super-héros, pouvoir sauver le monde et protéger les faibles, quel but noble.

Son attitude se raidit soudainement, son regard mauvais se tourna vers la petite alien en sanglot, ses yeux ne transmettait rien d'autre que la sévérité d'un tuteur attrapant un enfant en train de faire une bêtise.

-Noble mais contraire à votre destinée. Par votre arrogance égoïste vous avez apporté le chaos et le désordre dans un équilibre fragile, un effet papillon inarrêtable. Vous condamnant donc faire face à la fatalité : moi.

-Je... Je suis désolée... Tout est de ma faute... Je suis désolée... Je vous en supplie ayez pitié... Trouva la force d'articuler Pluto.

-Pitié?! Sembla s'étonner le dragon. Mais c'est bien par pitié que je vais te tuer rapidement. Mon enfant, c'est parce que tu as reconnu tes tords et que tu réclames pitié que je t'épargnerais la vision de ce que je vais faire aux habitants de cette planète que tu chéris tant. 

Brisée par cette dernière affirmation, Pluto ne put rien faire d'autre que de pleurer une dernière fois, laissant le regret de toute une vie l'envahir dans les derniers moments de son existence.

-Il est temps à présent. Va en paix, car tu as reconnu tes fautes, et que ta punition est juste.

Avec une tendresse terrifiante, le monstre se saisit de la petite alien et la souleva jusqu'à son regard, abandonnée au désespoir, elle ne chercha pas un instant à se débattre. Délivrant le châtiment qu'il avait promit, le dragon tira de ses yeux des lasers fins et concentrés, perçant instantanément le cœur de l'héroïne, lui accordant un trépas rapide et sans douleur. Après l'avoir reposé au sol doucement, la créature sorti par le trou dans le mur, laissant la lumière solaire projeter son ombre funeste sur les corps des derniers défenseurs de cette planète, tombés au combat pour protéger les leurs et s'étant battu, qu'importe ce que pourrait en penser le monstre, comme des héros et ce jusqu'à la fin.

Le carnage qui suivit ne nécessite aucune description, la planète fut mise à sac, nettoyée, sa population toute entière fut massacré. Il ne fallu qu'un jour pour que l'astre ne devienne une planète cimetière. Et lorsque son travail fut accompli, le dragon blanc disparu dans un nuage noir, prenant la forme d'un immense dragon de fumée, s'envolant à travers les cieux et quittant ce monde vidé de toute vie.


Ainsi fut balayé le premier peuple sur lequel il avait jeté son dévolu.
Ainsi avait commencé la terrifiante purge du monstre, de la créature...




De Li Shenron.
 
Quand vient le jugement dernier [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jusqu'au dernier souffle [Solo]
» Quand une idôle dépassera un dieu [SOLO]
» Jugement d'un déshonoré
» Liés par le Jugement. [PV]
» Un jugement tardif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-