Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Comtesse Evie
Comtesse Evie
Démon
Féminin Date d'inscription : 20/04/2022
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Abyss; Shadow Veil; Deformity
Techniques 3/combat : Autophagy; Persuasion
Techniques 1/combat : S a n g-ctification

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockMar 25 Oct 2022 - 18:23



Des rêves noirs






Et à qui appartiennent ces yeux, tapis dans l’ombre, qui vous observent ?

Et à qui appartient cette voix qui résonne dans votre tête tel un écho ?

Et à qui renvoie cette ombre qui vous suit inlassablement ?









Dans les recoins sombres de la ville, décorée à la gloire de Samhain, se tenaient les monstres de vos pires cauchemars. Les guirlandes lumineuses à l’effigie de citrouilles et de crâne illuminent les festivités. Elles se croisent en l’air et forment des zig-zag harmonieux – des chauve-souris géantes suspendues par-ci par-là les accompagnent. Voilà de quoi honorer cette merveilleuse lune toute ronde qui nous fait le plaisir de sa présence haut dans le ciel !

Dans les rues se trouvent de nombreuses confections halloweenesque qui fait chavirer le cœur d’Evie. Cette période de l’année est décidément la plus charmante de toute ! L’imagination des êtres inférieures demeure impressionnante quand elle est mise à contribution d’une célébration aussi grandiose. Ces confections monstrueuses et leurs déguisements repoussants la fait glousser de plaisir.

C’est depuis une mare de sang – déversée depuis les entrailles d’un chat renversé – que la Matriarche fait son entrée. D’aucun ne la remarque particulièrement dans le brouhaha et les funestes festivités qui se déroulent – et pour le peu qui l’ont vu, ils pensent à des effets spéciaux ou de la « magie » prévue pour l’occasion. Evie ne détonne plus dans ce paysage effrayant une fois l’année – et ce n’est pas si terrible !

L’ange déchue sonde l’énergie aux alentours pour tenter de voir si son aimé et Black vont se joindre à elle. S’il y a l’un des deux et qu’Evie est en mesure de le repérer, cette dernière viendra à lui et s’exprimera alors de la sorte :

« Doit-on commencer par découper les marmots ? Ils font de beaux petits lots ! Ou alors nous pouvons d’abord nous nourrir des adultes, personne ne le remarquera dans ce fantastique tumulte ! »

Ses crocs s’allongèrent plus démesurément que le reste de sa dentition, nonobstant ses autres quenottes s’aiguisèrent également. Ses yeux se mirent à luire tel ceux du prédateur à l’affût. Sa langue caressa lentement ses lèvres alors que sous son regard se trémoussait un véritable festin. Tout ces humanoïdes n’étaient rien d’autre que du bétail, tout comme eux-mêmes considéraient « les animaux » (dont il faut ironiquement parti) comme tel.

« Ciel ! Qu’il est regrettable que tu ne sois pas « équipé » pour goûter à ce doux miel. » évoque la jeune femme à l’encontre de « Goku ». « Mais cela ne t’empêchera heureusement pas de t’amuser, cher invité. » 

Tout sourire, son charme bestial se révèle doucereusement, à mesure qu’elle laisse jaillir son aura meurtrière tout autour de son corps.

« Tues, charcutes, violes, tout cela n’est qu’instinctif ! Trouve ton bonheur vers ce qui te paraît attractif ! » Celle-ci se met à rire d’avance – de plaisir, repu est-elle déjà devant ce banquet qui déambule sans comprendre ce qui les attend. « Je suis la Mère des Anges, et j’accorde à ces terriens l’entièreté de mes louanges ! »

Ses ongles s’allongèrent aussitôt. Suffisamment pointu pour trancher dans le vif sans le moindre effort. On peut observer la chevelure de la Dame Ecarlate se mouvoir au rythme de son KI qui progressivement se déploie de plus en plus, en même temps que son excitation palpable.
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 303
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockJeu 27 Oct 2022 - 21:04
Mais pourquoi donc ces gueux cherchent des rimes ?
Les temps ne sont pas plutôt proprice au rire et aux crimes ?
Ces mortels énervant ne captent rien
Mourir leur ferait le plus grand bien
Car il est important que Black soit un méchant
Sinon les autres douteront de son talent
Alors aux quelques uns qui se gaussent de rire
N'oubliez pas que LVK subit la chute de la livre
Ça, c'est être méchant

La belle affaire ! En cette soirée maudite, humains et monstres cohabitaient dans une pseudo concession mutuelle les autorisant à se rencontrer. Un acte interdit motivé par la curiosité de l’un et l’autre des partis donnant lieu à cette nuit d’horreur bonne enfant. Les squelettes sortaient de terre, agressés par des gamins les menaçant d’empirer le sort qui les maintenaient conscients. Pauvres bêtes, malheureux animus, ne pouvaient-t-ils pas retourner au néant en paix ? Devaient t-il être les victimes collatérales de l’irrespect des mortels ? Les marmots gambadaient gaiement en ville sous le regard affuté d’Evie, première parvenue aux abords des festivités. A en juger par son regard, la vampire primordiale s’apprêtait à commettre un odieux massacre en faisant des progénitures locales des plats d’Halloween. Cela n’étonnait pas vraiment le guerrier de l’espace : Une démone de son genre devait se régaler d’âmes innocentes tout en se baignant dans le sang des vierges alentours. Zamasu détestait profondément ces agissements puérils, sadiques et irresponsables. Cependant, la qualité sacrée de sa mission visant à retourner les mauvais contre l’ordre divin primait sur toute morale. Si un millier d’enfants devaient mourir pour le salut de l’univers, c’était un sacrifice acceptable.

Ainsi, il se conforta dans son rôle de brute maléfique, adressant un sourire carnassier à celle qui lui proposa de s’amuser au-delà de toute éthique.

« J’en fais mon affaire, ils vont entendre parler de moi ! »

S’exclama fièrement le combattant en kimono sombre avant de se diriger vers une aile de la ville, un quartier résidentiel populaire composé de quelques immeubles. Au beau milieu de la foule, le Kaioshin renégat ne se faisait pas remarquer. Il n’avait pas un accoutrement réellement propice à la fête des morts mais son apparence de terrien le faisait simplement passer pour un individu de mauvais gout. En se déplaçant, le saiyan sondait les énergies autour de lui, discrètement à la recherche de personnes aux cœurs noirs, atteints des pires vilenies. Quitte à tuer, autant exécuter les moins braves du lot.

L’attention du lascar fut focalisée sur un vieil immeuble que la teinte brunâtre et les nombreuses fissures indiquaient comme défavorisé. Black y remarqua l’omniprésence de gens peu recommandables dont le monde pouvait bien se passer. Il fit face à l’entrée, remarquant deux personnages originaires du continent Sud. Leurs habits étaient à la hauteur de leurs démarches : Des joggings crasseux, déchirés et possiblement volés.

« Wallah tu fais quoi toi ? »

« T’as cru t’étais au bled ? C’est pas halloween ici ! »

Visiblement, ce n’était pas la fête pour tout le monde dans ce quartier. Zamasu allait remettre les pendules à l’heure.

« Disparaissez ! »

Le justicier autoproclamé brandit alors son bras droit vers le plus proche qui explosa comme Krillin face à Freezer. Le second fut frappé d’un coup de coude en plein plexus solaire, l’impact fut si fort qu’il traversa la porte juste derrière et percuta le mur porteur du grand hall du bâtiment.

« Voyons lesquels sont braves. »

Monologua le saiyan en pénétrant le bloc vérifiant qu’il n’y ait personne d’autre. Une fois seul, il invoqua de petites flammes qui débutèrent un lent mais vigoureux incendie sur la base de l’HLM. Le feu envahi rapidement tout le rez-de-chaussée, menaçant de faire s’écrouler la structure tout entière.

Black se plaça devant l’entrée comme un gardien attentif, il comptait attendre chaque rescapé pour les jauger et ne laisser s’échapper que les méritants.

Quand le premier fut descendu, le juge lui barra le passage comme prévu.

« Mec ! Casse-toi putain de merde ! »


S’écria l’homme fuyant les flammes. Grâce à ses capacités magiques, Zamasu fut en mesure de lire passé de cet homme pitoyable : Vol, viol, aucun travail, aucune aspiration, aucun mérite. Un individu misérable qui ne méritait aucun respect.

« Jawad, ta vie de crime te rattrape ! Tu es face à moi, ton juge et ton bourreau ! Expie des crimes ou meurs ! »

Perdu, l’étranger rendant des services s’affola sans comprendre sa situation.

Spoiler:

« Mais je voulais juste rendre service ! »

Pas assez convainquant, il fut jeté dans les flammes par l’inquisiteur. L’opération s’entendit jusqu’à s’effondrement du bâtiment, un long travail qui ne laissa réchapper aucun survivant. Oui, tous furent des misérables ne méritant aucun pardon. Les secours ne parvinrent que trop tard et Black s’éloigna du bâtiment, un grand sourire aux lèvres. Il avait fait sa part du travail et se dirigea vers Evie afin d’observer les manigances de la concubine du diable.


Comtesse Evie
Comtesse Evie
Démon
Féminin Date d'inscription : 20/04/2022
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Abyss; Shadow Veil; Deformity
Techniques 3/combat : Autophagy; Persuasion
Techniques 1/combat : S a n g-ctification

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockJeu 17 Nov 2022 - 20:27



Des rêves noirs




La Sainte Mère des Anges pouvait être aussi patiente que bestiale. En réalité, l’un renforçait l’autre. Et c’est ce pourquoi, l’épaule appuyée contre le tronc d’un vieux chêne, Evie observait le bétail sans pour autant y toucher – tout du moins, pour l’instant. Ses canines à l’air libre, sa lèvre supérieure retroussée aux aléas de ses ricanements – c’était un soir de liberté ! Un jour, une fois dans l’année, où la Purge pouvait avoir lieu de telle sorte que les êtres comme La Comtesse se fondaient dans la masse sans aucun souci.

Toutefois, en jetant un coup d’œil par-delà son épaule ; elle constata que son « partenaire » s’était dirigé vers une zone jonchée d’immeubles. Curieuse, la Duchesse le suivi avec sa nonchalance séduisante ; caressant de la pulpe de ses doigts au passage les décorations qui lui plaisaient en chemin. Elle se délectait de l’esprit de Samhain qui continuait de vivre, même à cette époque.

Et alors qu’il faisait bientôt nuit noire, les premières victimes de Black explosèrent en un magnifique feu d’artifices qui donna l’eau à la bouche à notre chère Mère. La nature grotesque de ces individus peu classieux la répugnait toutefois – seul la vision de l’hémoglobine l’excita sur l’instant, mais Evie ne se risquerait pas à boire l’un d’eux.

Leur étrange invité se plaça devant l’entrée de l’immeuble et il choisissait qui il laissait passer. C’était original, à chacun sa manière de s’amuser après tout. Le spectacle se termina sur un étrange jeu dans lequel le clone de Goku intimait à sa victime de se répandre de ses crimes (ce qui fit rire aux éclats Evie dans son for intérieur) – et ce pauvre gueux fini calciné.






En ayant assez vu, la Comtesse Ecarlate mis un pied dans des traces de sang et tout son corps y disparu. Utilisant un « réseau » bien spécifique – c’est-à-dire celui du sang en lui-même, dans lequel la vampire pouvait voyager sur de très longues distances – celle-ci dénicha une flaque de sang particulière et décida de la choisir comme « porte de sortie ».

Il était encore chaud, et son corps frissonna de plaisir en sortant de là. Qui était à l’origine de ce délice ? En regardant aux alentours, elle vit le corps sans vie de deux personnes. Mais l’auteur s’était déjà éclipsé.
En sentant Black approcher, Evie se tourna vers lui et fit mine de rien quant au fait qu’elle l’avait suivie précédemment.

« Nous ne sommes pas les seuls à vouloir mettre tout ce monde dans des cercueils. » Commente-t-elle en levant le menton vers les cadavres étendus au sol, s’avançant vers eux pour admirer l’étendue des dégâts. « Proposons à nos compatriotes une compétition ! Cela me met le cœur en joie que de nous savoir légion ! »  

Des traces de profondes griffures marquaient le corps des proies – on aurait dit qu’un animal sauvage s’était amusé à les entailler le plus possible. Enfin bref ! un peu de compagnie pourrait être une sympathique manière de-










Le monde virevolta. C’était comme passer à travers un miroir et atterrir de l’autre côté. Evie et Black venaient d’être transportés dans une « autre couche » de la réalité, et ils y ouvraient les yeux l’instant d’après, allongés au sol et un peu sonné, comme si leur action dans le « monde normal » avait été brutalement interrompue (ce qui était probablement le cas). Mais comment ? !








La-la, la-la-la…














La voix d’une petite fille faisait écho dans cet endroit spécial où des cendres virevoltaient en l’air comme s’il s’agissait d’un phénomène naturel. Tout était plus sombre, plus gris, et une odeur de crémation venait chatouiller leurs narines.

Evie se redressa sans se presser, fascinée par cette soudaine situation incongrue. Elle resta muette un moment, semblant « palper » les faisceaux énergétiques des lieux en se concentrant, les yeux fermés. Au bout de quelques instants, et après une longue expiration presque théâtrale, la distinguée Comtesse rouvrit les paupières et annonça :

« Quel privilège ! Nous voici dans le monde des Rêves ! »

Peu de personnes avaient un tel pouvoir. Même pas Evie elle-même. Une personne venait de les transporter littéralement dans un niveau de réalité spécifique inhérent aux songes. Et en plus de cela, c’était une « portion » du Monde des Rêves sous le contrôle de l’individu qui les y avait emmené ; ce qui signifie qu’il est un Seigneur en cet endroit – et ils le découvriraient prochainement.

Et ils n’étaient pas seuls, à vrai dire. D’autres « personne » sortirent de leur torpeur et apparurent à leurs côtés. Précisément : un titan de plus de deux mètres, un couteau à la main, une combinaison bleu foncé intégrale et un masque blanc inexpressif sur le visage ; une personne de taille moyenne, habillé avec une tenue ample toute noire et une capuche ne dissimulant pas un masque blanc à l’expression étirée ; un gaillard aux larges épaules et presqu’aussi grand que le premier, avec un masque de hockey, un crâne chauve et une machette ; un individu aux longs cheveux roses, un sweat, une jupe, un masque de gris anthracite style « visage de mort » et un couteau à cran d’arrêt en main ; une femme (apparemment?) avec un masque de cochon et une lame rétractable au-dessus de la main gauche ; et… un clown. Roux ; aux yeux brillants comme deux spinelles.

« Soyez les bienvenues dans le Monde des Rêves, chers invités. » Annonça une voix confiante qui venait d’un peu partout et nulle part à la fois. « Par hasard, l’un des nôtres est apparue près de deux de mes victimes dans le Monde Réel ; et je l’ai entendu proposer une compétition… »

La face monstrueusement brûlée d’un homme au polo rayé se démarqua alors dans le paysage, il avançait lentement vers eux, un chapeau soulignant délicatement son crâne dénué de pilosité.

« Je vous propose donc de jouer dans mon monde pour vous sortir de votre zone de confort. »

Un sourire en coin, l’individu aux gants griffus jeta un regard à tour de rôle à chacun des protagonistes présents. Evie croisa les bras, amusée, lançant un regard complice à Black.

« J’ai endormi de multiples survivants qui se retrouvent coincé dans cet endroit avec nous. Ils se terrent dans les recoins sombres des maisons alentours, des caves jusqu’aux égouts... » Il fit crisser lentement le mur d’une grange à sa droite de ses serres tranchantes, cela faisait monter une certaine tension dans l’atmosphère. « ...Vous pouvez voler des proies aux autres tueurs, mais vous ne pouvez pas faire équipe ni même vous entre-tuer… » C’était ce que le maître des lieux posa comme règles, aussi précisa-t-il : « Et si quelqu’un manque à mon règlement, je l’expulserais - et vous retournerez faire mumuse tout seul dans le monde habituel. »

Il y avait un silence mortuaire – mais pour autant, l’aura meurtrière qui émanait de toutes les personnes (ou « monstres ») ici présent créait une ambiance insoutenable pour quiconque n’était pas des leurs.

« Pas de question ? Bien. Alors commençons à fêter Halloween dignement. »

Freddy Krueger – car tel était son nom – recula de quelques pas avec un sourire jusqu’aux oreilles, disparaissant dans la brume.

La Reine Vampire avait bien observer les « autres tueurs » - des légendes pour ceux qui s’intéressaient à eux, des « mythes » même pour les autorités qui ne mettaient jamais la main sur eux. Elle ignorait si le sosie de Goku les connaissaient lui aussi ; car il risquerait d’être surpris par leurs facultés. Il allait devoir redoubler d’effort s’il voulait se faire une place dans ce « championnat » qui allait être ardu.

Un son lointain de sirène retentit ; et chacun compris qu’il s’agissait là du « top départ ». En espérant que le début de cette soirée d’Halloween singulière plaise à notre cher Zamasu !

Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 303
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockVen 18 Nov 2022 - 16:03
Black avait appliqué sa notion tordue de justice aux malheureux habitants des immeubles locaux. A ses yeux, seuls de rares élus méritaient la vie, la plus grande partie des mortels étaient des parasites qu’il se faisait une joie d’éliminer. Il en tirait le plaisir salvateur de purifier progressivement ce monde de la racaille qui y sévissait. Zieutant les alentours, il rejoint Evie qui semblait proche, inspectant visiblement quelques corps mutilés. Le massacre en question n’était pas celui de la démone, elle affirmait que d’autres vilains rodaient dans les environs. C’était probable : cette nuit était une occasion de se fondre dans la masse sans être immédiatement remarqué. Les tueurs en tout genre pouvaient se mélanger à la foule et commettre leurs ignobles méfaits. Zamasu observa les victimes de près, constatant les nombreuses lacérations qui avaient provoquées leurs trépas.

« Celui-là a clairement une marque de fabrique. »

Commentât-il sans préciser que tous les corps étaient ceux d’enfants. Un détail qui maintenait le saiyan dans une grande passivité, il n’avait aucun moyen de savoir si ces marmots furent des diables ou des anges. Mais la simple idée de vénérer une telle ambiance, une telle période, cela relevait irrémédiablement d’une accointance certaine avec les forces du mal. Oui, ils avaient pris des risques et méritaient ce piètre destin.

Il se redressa et fit la moue quand Evie proposa une compétition entre tueurs.

« Pourquoi faire ? Il y a bien assez de… »

Trop tard, il fut interrompu par un soudain bourdonnement, une migraine immédiate suivie d’une profonde désorientation qui le fit chuter dans une pseudo inconscience. Cet effet était le pouvoir de Freddy Krueger, un psychopathe célèbre pour sa capacité à assassiner de pauvres enfants dans leur sommeil. Mais ça, Black n’en avait aucune idée. Il détenait un gigantesque savoir, mais même avec ça, il n’avait pas forcément connaissance des légendes locales de la Terre.

Il reprit conscience aux côtés de sa partenaire de voyage, rapidement sur pieds.

« Qu’est-ce que c’est ? »

S’inquiétât-il immédiatement car n’appréciant pas ce tour de manège.

Evie lui annonça qu’ils étaient maintenant dans le monde des rêves, un autre pan de la réalité. Zamasu avait étudié cette branche importante da physique dimensionnelle. Le monde des rêves était une zone spéciale située aux frontières de l’immatériel. Il était possible d’y avoir accès en obtenant un haut niveau de relaxation ou une connexion particulière auprès d’esprits malins comme les djinns. Les humains sont comptés comme des adeptes de cette pratique qu’ils réalisent parfois sans s’en rendre compte. D’ailleurs, le justicier savait que certains terriens disposaient d’un très haut niveau d’affinité avec les autres dimensions, Sylvain Durif ou Snoop Dogg étaient des maîtres dans cette matière.

Le guerrier de l’espace sonda les alentours, repérant alors d’autres personnages qu’il identifiait facilement comme des tueurs. Oui, il n’avait aucun indice sur leurs identités mais leurs corpulences, leurs auras et leurs armes parlaient pour eux.

Une voix spectrale se fit entendre, celle du maître des lieux à n’en pas douter. Cet homme annonça qu’il avait répondu à la proposition d’Evie, organisant de fait ladite compétition. Zamasu croisa les bras, frustré à l’idée de se retrouver embarqué dans une aventure aussi tordue par sa faute.

Puis une ombre se dessina à l’horizon, happant les regards de tous. Progressivement, la silhouette de l’organisateur se détaillait plus clairement, laissant apparaitre un homme gravement brûlé en polo armé d’un gant de cisailles. C’était clairement un monstre, une création à l’apparence humaine animée par l’on ne sait quelle magie !

Quand la promise de Lucifer adressa son regard complice à Black, elle fut prestement ignorée. Elle put voir la mine insatisfaite de son collègue.

Le briseur de rêves indiqua avoir téléporté un grand nombre de simples humains dans les environs. Le but du jeu était de massacrer tout ces pauvres gens en se répartissant les zones. Mais comment étaient-elles découpées ? Il fallait se les départager ? Black remarquait bien qu’il y avait un village, des bois, une usine, des égouts, un ranch… Mais où était-il censé se rendre ? Les autres « invités » étaient tous de vrais meurtriers qui n’inspiraient rien de bon à Black ! C’étaient des monstres, ceux qu’il était censé éliminer !

Zamasu hésitait grandement à annuler son plan ici et écraser ces rebus de ses propres mains ! La folie qui se dégageait d’eux était abominable ! Quand l’alarme fut lancée, tous prirent vaguement une direction : Le clown descendait dans les égouts, le personnage encapuchonné se rendait près d’un lycée du village et ainsi de suite. Le Shinjin en kimono était incontestablement le plus indécis, un immobilisme qui le poussa à prendre le dernier chemin qui s’ouvrait à lui : Une sorte de bois parsemé de quelques maisonnettes avec une petite ville au loin. Il ne savait pas si Evie avait choisie une autre route ou l’avait suivi, quoi qu’il en soit ils étaient condamnés à faire du chacun pour soi.

Contrairement à la plupart des psychopathes concurrents, Black avait l’avantage de pouvoir prendre la voie des airs, lui permettant de sonder de larges zones et fondre sur ses cibles comme un vautour. En survolant la cité, il détecta plusieurs sources d’énergie, certainement celles de civils. En contrebas, il en observait certains courir ci et là, tous effrayés et confus. Joignant ses mains, le héros autoproclamé matérialisa son Ki noirâtre sous la forme d’un kamehameha qu’il canalisa quelques secondes.

« Je vais me débarrasser de vous ! »

S’écrit-il depuis les cieux, s’adressant ainsi à tous les malheureux capables de l’entendre.  Puis, il relâcha sa vague déferlante, détruisant immédiatement une dizaine d’immeubles dans une explosion cataclysmique.

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain BeneficialMaleHoiho-size_restricted

Une bonne chose de faite ! Le saiyan avait délibérément visé une zone ou ne se trouvait que quelques misérables perdus, évitant soigneusement de tirer sur les plus nobles individus. Il se posa pour gagner en discrétion après un tel boucan et se dirigea vers les bois annexe à ce qui fut une petite ville. Il marcha un instant dans la nuit totale et brumeuse de cette dimension torturée, entendant parfois les cris désespérés de quelques victimes impuissantes. Des supplications qu’il ignora, sachant pertinemment qu’aucun humain normal ne pouvait survivre face à de tels bourreaux. En parcourant la forêt, il découvrit une rivière qu’un jeune homme tenta de traverser à la hâte. L’ignorant fut presque aussitôt rattrapé par un colosse sorti du fond des eaux, une sorte de titan de deux mètres de haut qui attrapa le gamin pour le noyer illico. Etonné par la mobilité d’une telle armoire à glace, Black traça sa route sans se faire attendre, atteignant un cabanon dans lequel se trouvait une petite fille. Le chalet de fortune dans lequel elle résidait semblait vide et froid, personne ne l’avait encore visité. Pourtant, cette gamine était très maladroitement dissimulée : accroupie derrière un carton. Zamasu s’approcha d’elle, prêt à l’exécuter quand il ressenti une immense bonté s’en dégager. C’était une parfaite innocente ! Elle avait un cœur bon et était manifestement destinée à attendrir le monde !

Le combattant s’arrêta à mi-chemin au pas de la porte. Il ne pouvait pas se résoudre à la tuer, il se l’interdisait. Cependant, s’il ne le faisait pas, un autre s’en chargerait. Il s’avança encore un peu, remarquant sans difficulté la petite en pleurs. Ce spectacle ne l’attendrissait pas particulièrement, c’est le potentiel bienfaiteur de cette fille et lui seul qui le retenait de l’exécuter. Il l’observa stoïquement un instant, ne sachant quoi faire quand il entendit de lourds pas derrière lui. Zamasu se retourna lentement, découvrant Jason Voorhees. Il s’agissait d’un grand gaillard dont le visage était couvert d’un masque de Hockey. Il était armé d’une machette et portait un vieux manteau décharné. Avec un peu de discernement, il fit le lien avec le jeune homme qui c’était fait noyer, peut être que cet inconnu était l’auteur de ce crime. Quoi qu’il en soit, il était fou furieux et semblait vouloir accaparer la cible du collègue d’Evie.

« MHHHHHH… TUER ! »

C’est tout ce qu’il semblait capable de dire de sa voix roque et maladroite. On sentait que ce malade avait de graves soucis d’élocution. Il fit quelques pas pour essayer de dépasser Black et atteindre la jeune fille, mais le guerrier de l’espace s’interposa.

« Non, je l’ai trouvé en premier. Va jouer ailleurs ! »

S’imposât-il d’un ton froid et vif.

Aussitôt, l’homme au masque de hockey agita la tête et repoussa brutalement le sosie de Son Goku contre une botte de foin. L’enfant cria aussitôt. Black se redressa immédiatement et tira le monstre en arrière. En réponse, Jason leva sa machette et lui assena un coup direct au torse. Une coupure nette de dessina sur le kimono sur misanthrope qui fut légèrement entaillé au niveau des pectoraux. Un véritable exploit pour un humain incapable d’utiliser du Ki ! La main couverte de son propre sang, Zamasu mua son expression solennelle en colère.

« Tu vas le payer cher ! »

Le justicier matérialisa une lame de Ki et croisa le fer avec la machette de Jason.

Si personne n’intervenait, un combat risquait de débuter entre le massacreur déformé et le Black Goku.




Comtesse Evie
Comtesse Evie
Démon
Féminin Date d'inscription : 20/04/2022
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Abyss; Shadow Veil; Deformity
Techniques 3/combat : Autophagy; Persuasion
Techniques 1/combat : S a n g-ctification

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockJeu 22 Déc 2022 - 19:02



Les festivités de Samhain


Ce très cher « Goku » ne semblait pas être emballé par le présent évènement. Décidément, cet énergumène n’avait rien d’attrayant pour l’heure ! Il était bien trop sérieux et on se demandait quel « type » d’être chaotique ce protagoniste pouvait bien être en définitive. Rien ne semblait toucher sa corde humoristique jusqu’ici. Il était d’un ennui mortel ! Pourquoi diable Lucifer l’avait-il laissé avec une telle compagnie ?!

Evie roula des yeux en voyant « son coéquipier » partir de son côté sans demander son reste. Il faudrait sérieusement le questionner sur l’intérêt qu’il avait à rester auprès du couple diabolique si cet invité comptait demeurer solitaire dans ses démarches. De toute évidence, malgré son physique avantageux, Zamasu ne savait décidément pas tisser des liens quels qu’ils soient.

La Maîtresse des Ténèbres fit des gestes élégants avec ses mains dans l’air, et là où la pulpe de ses doigts passait, une forme se matérialisait. Bientôt, une chauve-souris d’énergie pure naquit.

« Suis-le, ce malheureux. » Soupirait-elle alors que l’animal battit des ailes à toute vitesse pour s’élancer à la suite de Black Goku.

Pendant ce temps, la Duchesse Écarlate avait décidé de s’adonner à la peinture. Son lien psychique avec la chauve-souris créé lui permettait de garder un œil sur son partenaire, juste au cas où. Vu comment il se comportait comme Grincheux dans les Sept Nains, il pourrait très bien faire des siennes, ce petit gredin !

Revenons à nos moutons. La désirable concubine du Diable en personne matérialisa une très, très grande toile. Plus grande que ce que vous pourriez imaginer. Dites-vous bien que si on arrivait à la projeter dans les cieux ; cette œuvre se verrait de probablement un peu partout en ces lieux. Et c’était bien là le but final de cette entreprise.

Ce qu’il fallait préciser à propos de ce qu’elle était en train de peindre actuellement ; c’est qu’il s’agit d’une véritable scène. Ce qu’elle dessine existe. Dans un autre plan de la réalité, certes, mais pas si lointain de notre réalité. Et toute personne qui regarde cette aquarelle se retrouve à moitié avec un pied dans cette autre monde. En somme, plus on regarde la peinture, plus la folie nous dévore.

Une fois la teinte finale apposée à sa gouache, c’est donc ce qu’Evie fit : elle transporta magiquement sa toile dans les cieux, à la vue de tous. Une perspective des plus noire et inquiétante dépeignait ce scénario horrifique. On y voyait une grande tablée sur laquelle un homme avait été découpé en plusieurs morceaux, disposés dans des plats. Et tout autour de lui se dressait sa femme, ses enfants et ses amis, dévorant sa chair avec appétit.

« Voilà qui suffit pour leur provoquer assez de souci. » Dit-elle en admirant son œuvre avec une certaine fierté, bien que le processus n’ait rien d’aussi glorieux que celui utilisé par ceux des artistes traditionnels.

En effet, la vampire ne fait que « sortir de sa tête » la scène qu’elle observe de cet autre plan de la réalité, et grâce à ses pouvoirs elle les retranscrits sur la toile, un peu à l’image d’une photographie.

La vision de son alliée chauve-souris lui rapporte que Black est dans une maison au bord d’un lac. Le territoire de Jason, assurément. La jeune femme fait quelques pas aléatoirement autour d’elle pour trouver une flaque de sang et s’y engouffrer, de telle sorte à « se téléporter » via ce « portail » jusqu’au lieu préféré du tueur au masque de hockey.

Les deux gaillards se prenaient actuellement le museau et avaient déjà commencé à échanger quelques coups. Combien de temps avant que Freddy considère cela comme un combat et les expulse ?

D’un nouveau soupir las car il lui fallait intervenir, la Comtesse s’empara par la gorge d’un pauvre malheureux qui pensait être dissimulé dans les buissons non loin d’ici. Alors qu’il criait de terreur, la démone l’emmena avec elle jusqu’à être à proximité de « Goku » et de Jason. Une fois à bonne distance, la Maîtresse de la Nuit balança comme s’il ne pesait rien sa victime, de telle sorte qu’il fit tampon entre les deux tueurs qui s’affrontaient. Mieux que ça même : il se prit la prochaine offensive que l’un destinait à l’autre, et donc le « survivant » venait de prendre double tarif.

« Quel travail d’équipe ! Que c’est poétique ! » Déclara-t-elle en ouvrant les bras d’un air théâtral avant de les croiser sous sa poitrine.

Jason se tourna vers l’opportuniste - après avoir sortit sa machette du corps de la victime qui avait été lancée sur son chemin – et se mit à émettre des grognements caractéristiques de sa personne.

« Tu sais que j’ai vu passé Laurie Strode ce petit goret, dans la forêt ? » Dit-elle en pointant du doigt la supposée direction qu’aurait prise cette demoiselle. « Si tu veux asseoir ta dominance sur Michael, tu sais ce qu’il te reste à faire, très cher Machiavel ! »

Tout comme son homologue Leatherface, il n’était jamais aisé de communiquer verbalement avec lui. Cependant, la perspective de s’en prendre directement à la sœur bien-aimée de celui qui lui faisait de l’ombre le fit décamper aussi vite que Jason s’était pointé.

Evie pris un air plus sombre, ignorant copieusement la jeune femme tapie dans le coin de la pièce qui psalmodiait des prières à on ne sait qui pour sa survie.

« Je suis attristée que tu me dise pas la vérité. » Dit-elle en approchant d’un pas félin, presque surnaturel, vers l’invité de son mari. « Je sens qu’il y a quelque chose qui te torture, et qui t’empêche de profiter de ces idiots qui nous sont donné en pâture. »

Celle-ci plongea ses yeux luisants - de cette couleur ensorcelante qu’est le violet byzantium – dans les siens. Elle déploya son aura de séduction-persuasion à cet instant – personne de sa connaissance y avait résisté à part des êtres d’une force surnaturelle – serait-il aussi dans ce cas ? Si lui aussi n’était pas sensible aux arts occultes de ce type, voilà qui serait bien embêtant pour le couple maléfique.

« Je l’ai tout de suite sentie lorsque mon aimé et moi-même avons veillé sur toi durant ton sommeil : à l’intérieur de ta psyché est terré une force brûlante comme celle du soleil. »

C’était à moitié du lard et à moitié du cochon, à vrai dire. En s’immisçant dans les songes de leur invité, Evie avait entrevu quelques petites curiosités inhérentes à leur hôte, mais rien de probant. Elle en rajoutait pour le flatter, le mystifier, amplifier les effets désirés du charme dont elle usait sur lui – et de son rôle de « salvatrice » durant son rêve.

« Dis-moi ce qui te rends heureux, et pas coléreux. Et ce qui t’amuse, que l’on en abuse. » Celle-ci lève l’index, offrant un sourire chaleureux – avec cette inévitable pointe vicieuse. « Ce soir est une nuit spéciale, tâchons d’en faire un régal. »

Entre temps, la jeune femme qui était cachée s’était volatilisée, laissant le duo seul.

« Apprends-moi ce qui t’émoustille, même si c’est futile... » Murmurait-elle en faisant glisser le bout de ses doigts sur le torse bombé du « saiyan ». « Tu m’as l’air tellement solitaire, mon pauvre hère... »

Continua-t-elle en joignant ses mains derrière son dos d’un air plus solennel, comme une mère compréhensive qui s’intéresse aux tourments de son enfant.

« Comme tu me fais pensé au « moi » du passé, quand j’étais contrainte de suivre le destin que l’on m’avait tout tracé... » Sa voix vibrait doucereusement, compatissante, tel un plaisant poison.


Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 303
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockJeu 22 Déc 2022 - 21:11
Black était bien embêté de devoir se mesurer à ce lourdaud de Jason. Ce terrien disposait d’une puissance hors norme qui ne manquerait pas d’avertir Freddy en quelques instants. Et quand bien même il n’était pas en confiance dans l’exercice, Zamasu ne voulait pas s’en faire exclure, craignant d’être rejeté du groupe des lascars. Il se mit donc sur la défensive, tentant d’éloigner le meurtrier à la lourde carrure en agitant sa lame d’énergie comme une sorte d’avertissement. Mais cette alerte ne fit pas peur au colosse qui se jeta sur Black pour lui asséner un violent coup de machette. Vif, le saiyan mima le miroir de ce même mouvement pour donner une contre frappe opportuniste. Le fer, qu’il soit d’acier ou de Ki, trancha la chair derechef. Mais la surprise des deux hommes fut grande quand ils virent que leur victime était commune : un pauvre hère jeté en pâture à l’expression de leur dualité.

Le renégat redressa le menton vers Evie, intervenante de facto profitable à ses plans. Sans elle, la confrontation avec Jason aurait été inévitable. Elle fit mine de rien et joua l’ignare en considérant le statu quo comme une fantastique réconciliation, chose qui provoqua le remerciement discret de son compagnon de maraude. Pour ce qui était du concurrent de Black, il en fut tout autrement. Il semblait remonté contre tout le monde en même temps, agitant frénétiquement son arme tout en poussant des grognements. Fort heureusement, la matriarche était formidablement bien renseignée sur le monde moderne et fit plusieurs mentions très précises qui ne laissèrent pas Jason indifférent. Qui était Laurie ? Michael ? Même Machiavel au final, Zamasu ne connaissait pas ces gens !  L’essentiel était la conséquence de ces quelques élaborations : le bourreau prit ses distances en vitesse, disparaissant dans les bois.  

Quand il fut à bonne distance, Black dissipa sa lame d’énergie.

« Merci. Il me collait aux basques. »

Mais la réponse qu’il escomptait rapide et franche ne se fit pas entendre. Il n’eut qu’un commentaire glaçant tranchant radicalement avec l’habituelle amabilité d’Evie. La vérité ? Elle doutait donc de lui ? Si Zamasu n’acceptait pas d’y croire, il avait objectivement commis plusieurs erreurs amenant une érudite comme elle à s’en alerter. Elle rimait, un travail de syntaxe qui s’accompagnait de suppositions très appuyées. Le justicier serait torturé par un secret qu’il refuserait de révéler ; elle ne pouvait pas d’avantage avoir raison sur sa personne.

Le saiyan haussa un cil et fit un bref pas en arrière quand il fut approché par la démone. Il ne parvint pas à s’éloigner d’elle. Il aurait pu la fuir, mais ça n’aurait pas de sens. Voyant qu’il ne pouvait pas convenablement prendre ses distances, il décida de la confronter sans plus de détours. Mais dès lors qu’il le fit, son regard croisa les mirettes opales de la comtesse. Il ressentit aussitôt son corps se réchauffer et son cœur battre la chamade, un sentiment similaire à celui qu’il pouvait éprouver pendant un exercice intense. Non, c’était pire, ses pensées s’embrouillaient et Black se sentit presque immédiatement confus. Il s’en doutait cependant : il était la victime d’un mauvais sort lancé par la concubine du malicieux Lucifer. Pourtant, il ne pouvait pas détourner le regard, rougissant à la vue d’un personnage qui lui semblait de plus en plus respectable. Ses moindres pensées semblaient parasitées et redirigées vers Evie. Cette scène improbable lui faisait remarquer des choses auquel il ne prêtait habituellement aucun intérêt. « La manière qu’elle a de rimer est charmante », « Ses déplacements sont aussi agiles que ceux d’un fauve », « Sa peau est d’une grande douceur ».

Dans de si délicates conditions, Black ne désirait pas déplaire à son alliée, le poussant à se montrer plus bavard que jamais il ne l’aurait été quant à ses objectifs.

« Tu es perspicace ! Hm… Ce qui me ferais plaisir… ?»

Spoiler:

Il se sentait rougir et il en avait honte, il avait parfaitement conscience de ce que cela impliquait mais été trop confus pour faire le lien avec l’évident charme qu’il subissait. Il ne pouvait pas se concentrer plus d’une seconde et fit écho de sa volonté immédiate.

« Je veux tuer tous ces meurtriers qui nous font concurrence, me débarrasser de tout ceux qui n’agissent pas pour de nobles desseins. »

Voilà ce qu’il désirait vraiment : massacrer Freddy et sa bande et éliminer tout ceux qui combattaient pour le mal. La formulation chaotique de Black prêtait néanmoins à la confusion, le pauvre était dans un drôle d’état. Petite pause mais, pour rappel, il a été tabassé à mort, dangereusement alcoolisé puis drogué, puis retabassé puis plongé dans le warp de Freddy.

Elle se montrait souriante et chaleureuse, apportant une douceur qui s’opposait totalement à son intervention initiale. Une image radieuse qui n’aidait pas le guerrier de l’espace à reprendre ses esprits. Elle se comparait à lui lorsqu’elle était jeune. Cela signifiait qu’elle fut une combattante sauvage voyageant de planètes en planètes pour massacrer les plus puissants combattants ? Ou bien était ce la véritable version : celle d’un dieu au service de l’ordre ayant été progressivement perverti par les ombres. Bien que la vérité paraisse évidente, Zamasu n’était pas devin. Pire, le charme qu’il subissait le rendait aussi prévisible qu’un pouic.

« Tu dois avoir beaucoup changé. »

Bafouilla-t-il maladroitement en jaugeant la démone de haut en bas. Il était évident que cette dernière n’avait plus l’apparence d’une ange. Mais en faisant un aussi pied commentaire, Black déclarait clairement avoir lui aussi eu « un destin tracé ». Un élément qui invalidait l’histoire de « combattant barbare » qu’il avait raconté à ses pairs !
Comtesse Evie
Comtesse Evie
Démon
Féminin Date d'inscription : 20/04/2022
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Abyss; Shadow Veil; Deformity
Techniques 3/combat : Autophagy; Persuasion
Techniques 1/combat : S a n g-ctification

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockMar 10 Jan 2023 - 20:52



Les festivités de Samhain


Devenir maître de la séduction n’avait rien d’un art trivial et aisé à acquérir, bien que le potentiel pour y parvenir soit naturellement présent chez certaines espèces, et certains « élus ». Le voir sous son emprise rendait la situation délicieuse – Evie était friand d’alchimie, de provocation et de manipulation. Pouvoir jouer avec une « proie » (car tout le monde en est une à ses yeux, juste qu’il en existe différent « types ») de cette qualité est perçu comme une sensation d’extase dans son for intérieur. Elle qui n’était point certaine que son indéniable charme agirait sur lui ! Le voilà que ses joues étaient portées à l’incandescence ! Ô, mais quel ravissement ! La Comtesse Ecarlate se sentait fébrile, esclave de la jouissance que lui apportait ses « mauvais tours ». Mais cela lui donnait un air presque attachant, ce qui pourrait faire se retourner ses ruses contre elle-même. Aussi, la Dame de Sang redirigea son attention sur le corps musclé de son interlocuteur, qui animait sa faim primale et ses plus bas instincts. Voilà qui était mieux !

A l’écoute de ses réelles motivations, elle arqua un sourcil, et un malicieux sourire étira ses lèvres. Ce malandrin apparaissait maintenant comme une sorte de « justicier ténébreux », à vouloir exterminer les personnes n’ayant que des noirs desseins. Cette idée l’enfiévrait : quel joli portrait cela faisait de lui ! Un « noble vilain » qui annihile ses semblables ! – tout du moins ceux qui ne méritent pas de vivre d’après ses critères de redresseur de torts – comme pour purifier le monde des méchants des moins méritants ! Quelle perspective romantique et lyrique !

« Ô mon cher, comme tu me fais me sentir plus légère ! » Dit-elle en posant théâtralement sa main gauche contre son buste, donnant du poids à ses mots. « Je te suis gré de ton honnêteté ! Tes objectifs résonnent en moi : ainsi nous sommes connectés ! »

Elle tendit ses mains – que l’on pourrait croire glacée par la mort, mais c’était tout l’inverse : elles étaient chaleureuses et chaudes – pour envelopper les siennes, le cherchant du regard pour approfondir son emprise sur ce dernier – alors que Black assumait que « sa concubine » devait avoir connu une sacrée métamorphose. Ce commentaire étira de nouveau ses lèvres joliment dessinées. Il n’infirmait effectivement pas leur ressemblance sur le fait d’avoir un destin imposé.

Elle fit mine de prendre un air mélancolique pour le toucher d’une manière sentimentale, lâchant les mains de « Goku » par la même occasion.

« C’est la finalité de ma destinée, imposée par mon Créateur, en plus d’avoir été exilée. » Celle-ci battit des cils, détournant son regard au bon moment pour marquer « sa tristesse ». Elle avait décidément l’art et la manière d’ensorceler son auditoire.  « Le Dieu des Anges veut faire croire que les nôtres sont tous pur, mais il m’a bannie pour avoir balayé de nos rangs les impurs ! N’est-ce pas un comble la manière dont cette situation retombe ? »

Bien entendu, broder un peu sur les bords faisait partie intégrante du protagoniste – et même si Evie ne disait pas totalement un mensonge, ce n’était pas non plus totalement la vérité. Personne ne savait précisément combien des siens elle avait froidement tué, mais ça avait été une véritable hécatombe. D’ailleurs, elle avait d’abord agi dans l’ombre pendant des années, et personne ne venait à suspecter un Archange de rendre « justice » par lui-même de la sorte.

« Mais je me suis assez lamenté, et je te remercie de m’avoir écouté. » Fit-elle en le dévorant d’un regard qui se voulait à la fois ardent et rassurant – à la frontière pile entre définitivement le séduire en tant que femme d’une part, et le séduire en tant que figure « maternelle » de l’autre. « Allons accomplir ce pourquoi tu es né : trouver les nôtres qui sont des apôtres de petite vertu et les condamner. »

C’en était assez pour l’instant – il fallait que son don inné pour faire naître de douces sensations chez autrui soit utilisé avec parcimonie afin qu’il s’ancre définitivement et progressivement au sein de la personne visée. Il ne fallait donc pas le questionner davantage sur lui, mais continuer de le satisfaire pour mieux le mettre dans sa poche.

« Amusons-nous, mon estimé loup. » Fit-elle en lui tendant sa douce main aux ongles délicats.

La comparaison avec le loup faisant référence à l’esprit de meute qui accompagne cette espèce, Evie espère donc qu’ils deviendront aussi proche que ces animaux.

S’il acceptait de prendre sa main, la fallacieuse Comtesse le tirerait alors tout contre elle – ses yeux luisants venant s’engouffrer dans les siens dangereusement, mettant leur proximité sous tension.

« Nous ne pouvons venir à bout des tueurs ici, car ce sont les contrées de Freddy – il en est roi, et nul ne le détrônera. »

Lui murmurait de sa voix mélodieuse la vampire - alors qu’elle les fit se téléporter, via les « portes » que représentent chaque millimètre d’hémoglobine. Ils traversèrent plusieurs scènes de crime successivement, un peu comme s’ils parcouraient l’espace et le temps au sein même du Monde des Songes – et main dans la main, corps contre corps, c’était comme valser au milieu de la terreur – jusqu’à ce que tout devienne de plus en plus noir, de plus en plus lent…

… et qu’ils ouvrent les yeux, allongés dans l’herbe près du cadavre qu’ils avaient trouvé.



Doucement, la Duchesse Rouge se redressa et s’étira avec la grâce d’un félin – puis tourna son joli minois vers Black pour lui sourire.

« Débarrassons-nous des malfrats d’Halloween et répandons leur hémoglobine ! » Fit-elle en se redressant sur ses deux jambes, prenant son « nouvel ami » par le bras pour déambuler avec classe à ses côtés. « Dans le sang se trouve la mémoire, je peux donc lire le vécu de chacun, décidé par les Moires. » Clarifiait-elle pour signifier qu’elle était en possession d’un moyen pour jauger si un individu a « de nobles desseins ».

Les cartels et les crimes ne manquaient nulle part, sauf peut-être sur une idylle nommée Görana… quoi qu’il en soit, Evie comptait bien plaire à son invité.

« Et comment détermines-tu de ton côté, quand quelqu’un mérite d’être dépiauté ? »

Une question dont la réponse pourrait lui donner des informations supplémentaires sur ce « Goku ». En attendant, elle pointa de l’un de ses longs doigts griffus une » boîte de nuit » huppée où tout le monde était costumé pour la soirée spéciale d’Halloween (le terme étant entre guillemets car il s’agissait davantage d’un repère de bêtes assoiffées de relations charnelles qu’autre chose) avec un sourire malicieux.

« Ici se trouve la luxure à profusion – déduction : ce genre d’endroit attire la crème du pire, cela va sans dire. » Celle-ci lève son visage vers son compagnon et ajoute : « Nous pourrions nous divertir et à la fois traquer ceux qui doivent mourir. » Une simple suggestion ceci dit. « Apprenons à nous connaître, et quoi de mieux pour cela que la guerre et la fête ? »

La Matriarche n’avait pas obtenu seulement ce surnom par son rôle de jadis. Telle une mère, elle cherchait inlassablement ce qui plaisait à ses « proies », menant des tests pour parvenir à ses fins. Dans un tel endroit, elle comptait bien mettre à rude épreuve la totalité des sens du saiyan – valait-il certainement mieux pour lui qu’il trouve un autre lieu de « chasse » !

Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 303
Zénies : 2100

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockMer 11 Jan 2023 - 21:02
Il avait parfaitement conscience des informations qu’il communiquait. Black se sentait bavard, comme animé d’une soudaine envie de plaire à son hôte, celle qu’il l’avait accueillie aux côtés de Lucifer au sein de la main du diable. Mais ce soudain changement d’humeur n’était assurément pas naturel, il refusait de croire qu’il pouvait tomber sous le charme d’une démone, sans doute la pire de toute. En réalité, ce qu’il ressentait était l’exagération de réactions biologiques, des effets physiques humains qui étaient augmentés par la magie de la sorcière. A la manière des crones (aussi appelées dames des bois), elle pouvait ainsi paraître magnifique, envoutante, menant chacune de ses paroles à êtres bues par sa pauvre victime. Et quand bien même il avait alerte de son sort, Zamasu demeurait tristement incapable de s’en dépêtre, la confusion l’empêchant de réfléchir à une quelconque contre mesure. Il fallait dire qu’il n’avait jamais été confronté à un tel sortilège, il n’avait aucune idée d’à quoi s’attendre.

En conséquence, il livra une partie de son idéologie à Evie qui en fut ravie. Elle ne disposait que d’une bribe de la vérité, néanmoins cela demeurait assez pour qu’elle comprenne qu’il mentait à son groupe. Paralysé par un flot de pensées aléatoires et incohérentes, il fut pris par les mains, sans défense. Ensuite, la belle annonça avoir été bannie du monde des anges pour la même raison que lui. Black était incapable d’y réfléchir, trop nettement envouté. Il put à peine se dire qu’il s’agissait d’une drôle de coïncidence.

Elle le dévora du regard d’une ardeur qu’il fut incapable de décrire, disons qu’il débordait de confiance et d’énergie. Elle invoqua la nécessité de perpétrer la mission de Black en éliminant les plus impurs des impurs. C’était une invitation : De sa main tendue, encore, elle invitait son allié à la joindre dans le monde des vivants. Elle semblait bien informée, capable d’évoquer les légendes du démoniaque Freddy. Encore victime, bien qu’il se relâchait, du puissant envoutement, il se joignit à elle sans y penser davantage. Il fut alors plongé dans un marasme de sang, une hémoglobine qui ne le touchait pourtant pas, comme s’il voyageait au sein même d’un globule rouge. Une balade à haute vitesse qui le plongea soudain dans une brusque torpeur, laquelle était en réalité son véritable réveil.

Il se redressa aussitôt, agité et embrouillé par l’étonnant événement auquel il avait courtement participé. Evie quant à elle se ranimait d’une nette aisance, invitant derechef son camarade à appliquer la justice au sein de ce qu’elle désignait comme un bordel. Il s’agissait d’une boite de nuit dissimulant maladroitement les projets libertins de drogués décérébrés, à n’en pas douter.

Fort heureusement, les effets du sortilège de la magicienne s’étaient désormais pleinement dissipés, laissant enfin le saiyan libre de ses mouvements. Ainsi, il fut en mesure de sonder les alentours, observer la démone et prendre ses propres décisions. Et il remarqua ainsi sans peine que Evie cherchait à avancer dans son sens. Elle était une déesse du mal et ne pouvait rien partager avec un justicier noble comme lui ! Que ce soit par raison ou par orgueil, il se braqua mentalement. Dans les apparences, il avait repris des couleurs et pris l’initiative en s’avançant vers madame.

« Je les soumets à des épreuves éthiques et morales quand je ne suis pas en mesure de lire leurs cœurs. »

Il daigna accorder un instant d’attention au bâtiment qui leur faisait face à quelques dizaines de mètres.

« Et je n’aurais pas besoin de toi pour apposer ma marque… »

Aussitôt et assez promptement pour ne laisser que de courts instants à Evie pour réagir, il braqua son bras vers la structure pour l’exploser d’un tir. Le kikoha pénétra l’enceinte et pulvérisa la boite de nuit tout entière. Bien qu’il épargne parfois quelques âmes, Black restait cruellement sévère et rares étaient les innocents à lui échapper. Comme dans l’absolue majorité des cas, aucun fêtard de ce temple de la débauche ne méritait le respect. Car pour Zamasu, seuls les esprits les plus purs ou saints méritent la vie. Par exemple, Setsuka n’aurait rien à craindre de lui, tout comme Uub, Chaozu et quelques autres. Mais une écrasante majorité pourtant bienveillante, comme par exemple Pythar, Vegeta ou Yukko ne faisaient pas partis de cette liste de privilégiés.  

La détonation avait alerté et effrayé quelques habitants alentours, du moins, pour ceux qui ne s’étaient pas déjà enfuis à cause des massacres alentours.

« Inutile de perdre du temps avec des nigauds si pitoyables. »

Déclarât-il, le visage tiré par un sourire satisfait. En abaissant son bras, il ressenti alors une gêne. Il scruta sa main droite quelques instants, puis sa gauche.

« Qu’est-ce que… ? »

Il zieuta alors le sol, la terre, l’herber tout, il s’impatientait.

« Mais où est-elle passée ? »

Il releva la tête, observant un instant Evie, puis les ruines, puis leurs pas. Il venait de perdre son artefact le plus précieux : l’anneau du temps. Une relique très puissante permettant à son porteur de voyager temporairement à travers les âges.

« Evie, tu te souviens m’avoir vu avec une bague ? »

S’exclamât-il en désignant sa paume de main ouverte. Concrètement, la démone ne l’avait jamais vu avec, il se l’était fait dérober par le prince des saiyans lors de son dernier grand combat. Démuni, il se souvint ne pas l’avoir porté depuis son arrivée à la main du diable, lui permettant ainsi de déduire qu’il avait été volé par l’un de ses adversaires. Et de manière très juste, il fut en mesure de mettre le doigt sur le coupable…

« C’est ce misérable ! C’est Vegeta !  GRAAAAAAAH ! »

Chose incroyable ! L’imperturbable Black Goku était en rogne, il enrageait. Et ce n’était pas la conséquence des actions de son alliée, il était tout simplement furibond. Cette intense colère était justifiée par l’idée qu’il avait perdu son précieux il y a maintenant plus de 48h, une éternité qui risquait de l’en séparer à jamais. Et sans cet artefact, il perdait son meilleur moyen de déplacement !

Evie pouvait sentir le sang de Zamasu bouillir d’une immense aigreur, son énergie montait en flèche, atteignant de hauts niveaux, plus que celui qu’il avait présenté lors de son affrontement face à Piccolo ! Une épaisse aura de marbre l’enveloppait, laquelle fouettait l’air à la manière d’un cocher enragé.

Il ruminait en vitesse, réfléchissant à la manière la plus sûre de rencontrer Vegeta ! Il pensait, il imaginait, il complotait… Puis il trouva l’idée parfaite ! Cet imbécile de prince avait commis l’immense erreur de combattre sur la Terre qu’il chérissait tant. Planète au sein de laquelle résidait sa défendue famille… Bulma et Trunks en tête ! La prise en otage de ses proches pouvait constituer le dilemme parfait pour le faire venir et le terrasser !

« AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH ! »

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain AggressiveBoilingEasteuropeanshepherd-max-1mb

S’écriat-il de rage, préférant maudire son adversaire plutôt que d’admettre qu’il avait été lui-même négligeant.

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Tumblr_meza0x7efg1rqcl0vo1_400

S’il n’était pas retenu, le justicier misanthrope allait s’envoler comme une fusée : de manière verticale et en projetant de la fumée tout autour de lui. Le tout était combinée à une intense aura noire qui faisait de lui une véritable flèche des ténèbres, toute droit braquée vers Capsule Corp !

Comtesse Evie
Comtesse Evie
Démon
Féminin Date d'inscription : 20/04/2022
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Abyss; Shadow Veil; Deformity
Techniques 3/combat : Autophagy; Persuasion
Techniques 1/combat : S a n g-ctification

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain ClockJeu 12 Jan 2023 - 15:56



Les festivités de Samhain


Libéré de son sort d’envoûtement, il redevenait l’homme frigorifiant qu’il était de base – ce qui était logique. Seul le temps permettrait à Evie de gagner « une place spéciale » au sein des relations de cet étrange bonhomme. Ses pouvoirs de manipulation des rêves et « des hormones » ne servaient qu’à instiller des sensations, des idées, les faire naître puis grandir – cela demandait de l’attention et de la patience.

« Goku » l’informa du fait qu’il usait « d’épreuves » pour jauger les individus. Cette information confirmait qu’il ne plaisantait absolument pas à propos de sa soif de « justice », fusse-t-elle erronée ou véritable. Par ailleurs, son compagnon ne daigna pas accorder une once d’attention individuelle aux protagonistes présents dans la boîte de nuit pour faire du cas par cas. Le châtiment était clair et net : il les réduit à néant tous autant qu’ils étaient. Voilà qui était plaisant ! Mais qui prouvait son manque de magnanimité – ce qui était une bonne chose.

« Tu ne fais pas dans le détail avec le bétail. » Commentait-elle avec un petit sourire amusé, les flammes s’élevant du bâtiment se reflétant au creux de ses yeux.

Il ajouta comme justification que ce serait une perte de temps que de s’intéresser individuellement à des individus fréquentant ce genre de lieu. C’était un avis qui se tenait d’un point de vue où l’on croit que tout est soit blanc ou soit noir. La Matriarche ne le jugeait point, à vrai dire tant qu’il y a du sang – ça lui convient !
Ce dernier se mit à chercher frénétiquement des yeux quelque chose. Le chose demeurant introuvable, il finit par questionner sa « semblable ». Celle-ci croisa les bras avec une grâce pareille à nul autre, de cette classe qui accompagne chaque mouvement des maîtres vampires.

« Il n’y avait point d’anneau à ton doigt – crois-moi. » Confirmait-elle avec assurance.

Quel étrange phénomène se déroulait ensuite !  Ce personnage franchement peu avenant fit éclater sa colère. Plus étonnant encore, il se dégageait de lui une puissance incommensurable. Rien de similaire avec – le peu, à côté de son actuelle aura – son KI face à l’être verdâtre tantôt. Le visage d’Evie se métamorphosa progressivement en une expression de stupeur et d’émoi très étrange… la puissance dévastatrice de Black l’effrayait – et ressentir de la peur… l’émoustillait, à priori.

Ce dernier décolla comme une fusée, à l’instar du grand Merlin l’Enchanteur, prêt à aller régler ses comptes avec… une supposée personne qui lui aurait dérobé sa fameuse bague ? Peu importe, la Duchesse Ecarlate l’admirait s’éloigner, profitant des derniers instants de terreur qui secouait délicatement son corps.

Une fois qu’il fut parti, cette dernière était tout feu tout flammes – et elle ne pouvait canaliser cela qu’en exprimant sauvagement ses sentiments sur des futures victimes. C’est ainsi que bien des gens périront sous son joug en cette nuit délicieuse de Samhain !


Contenu sponsorisé

[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Empty
MessageSujet: Re: [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain   [Assaut sur un village] Les festivités de Samhain Clock
 
[Assaut sur un village] Les festivités de Samhain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festivités ~ [ PV Cooler =^.^= ]
» Des festivités mortelles [Libre: sans combat à mort]
» L'assaut du château,Dan contre Freezer
» Rancœur et Ultime assaut. [Pv. Bill]
» [Terminé] L'ultime assaut ! La puissance d'Electro.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-