Le deal à ne pas rater :
Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version (coupon + code promo)
224.97 €
Voir le deal

Partagez
 

 [PV] L'énergie du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockSam 15 Oct 2022 - 1:27



La vie avait repris son cours après la conférence de presse. j'ai déjà eu des rapports comme quoi le monde journalistique est bien chamboulé. Le Baron qui travaille vite, et bien. Et en tant que maître de propagande, il saura faire retourner la veste aux autres pour qu'ils proclament avec ferveur la voix unifiante de du gouvernement Draven. Perfecto. Moi? De retour au bureau pour les papiers divers et variés, les plus importants étant ceux qui me permettent de check les autres ministres pour qu'ils ne commencent pas à faire n'importe quoi qui ne va pas dans notre sens. Après en théorie, c'est tout ce que je peux faire contre eux directement, je ne suis pas leur supérieur, ce rôle revient à Draven. Mais c'est la théorie, la plupart de nos ministres, JE leur ai donné leur job, j'ai simplement besoin que Draven signe un papier. 

Mine de rien j'ai aussi appris de quelques manifestations contre le service militaire, en particulier à cause de mon annonce de la formation au KI que cette génération allait recevoir. J'ai surtout vu des commentaires de vieux traditionnalistes et autre superstitieux qui pensent que le KI est l'arme de Satan ou quoi, ce qui est pas entièrement faux quand on y pense, mais c'est pas les Démons qui ont inventé le KI non plus, et c'est très répandu dans l'univers. Nous sommes littéralement l'un des seuls peuples en retard là-dessus, ce qui a valu aux Terriens des siècles de soumission. Bref, ces manifestations ont été dispersées, paisiblement semblerait-il, tant mieux. Mon attention et mon vibe sur ma musique de fond sont cependant pris par un appel d'interphone venant de la secrétaire indéfinissable. 

-«Monsieur le Premier Ministre, Madame Iregalin vient d'arriver pour votre rendez-vous. 

-Rappelez-moi à quel sujet?

-Elle est venue discuter de l'énergie que vous nommez le "KI".

-Ah c'est vrai, faites la entrer.»

Pile qu'en j'étais en train d'y penser qui plus est, au moins la conversation sera fraîche et, je l'espère, passionnante. J'étais pas exactement là pour recevoir les divers maîtres et/ou artistes de KI que l'armée ont fini par employé, Narumi c'est chargé de ça comme ça la concerne directement, donc peut-être que cette personne est l'une de ces patriotes soucieux du sort de la Terre qui vient me rencontrer pour développer un peu plus l'idée de l'utilisation du KI sur Terre?

Je serais réellement trop fort si je devinais un truc aussi prévisible.
Camille Iregalin
Camille Iregalin
Terrien
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 14/03/2021
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Très très bon

Techniques
Techniques illimitées : Antidoctorat / Médicarchéologie / Somnabulatéralisme / Oculi Prohibere
Techniques 3/combat : Fil Violet / Omnichirurgie
Techniques 1/combat : Illitéralement Moi

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockMar 18 Oct 2022 - 0:57

Et elle se réveilla. Camille était dans la salle d’attente. Elle avait vocisacrifié son temps pour immédiatement arriver à l’heure de son rendez-vous. Chaque espace vide était un espace à remplir. Chaque blanc était une toile sur laquelle peindre. Chaque aspect a sa couleur, chaque émotion, chaque contrainte, chaque vide, mais toute vie ne peut qu’être illuminée. Les cicatrices sont des rappels. Les souvenirs sont des voyages vers le passé. Chaque plaie infectée est une porte en devenir. Ce château en est une. Chaque salle était imprégnée d’une relent de mélancolie et de douleur. Personne n’avait pschitt-pschitter quoi que ce soit sur la plaie. Elle avait été nettoyée dans de la gadoue et recousue avec des fils barbelés. La douleur ne s’en va jamais. Les grognements haineux subsistent encore et toujours. Un caillou gardé fièrement dans une chaussure, spécifiquement pour économiser cette frustration. Sans la hargne, il n’y aurait aucun moyen d’aller de l’avant. La Terre fut brisée avant la garde. Seishiro Kasai s’est rendu avant son armée.

Et elle attendit. Chaque cicatrice est un portail. Un gouffre menant à l’ère de cette terrible journée. Où étions-nous quand la Terre tomba ? Camille ramassait des pâquerettes avec son frère. Elle avait dix-neuf ans et décidobserva de ne pas cadenasser ses cauchemars dans un précipice. La Rive fut bondée, ce jour là. Mais Camille ne mourra pas. Ce n’était pas dans ses intérêts de coasser à l’aube de ses vingt ans. Chaque cicatrice est une arme. Chaque souvenir est une expérience permettant de vieillir. Chaque année passée est un tonneau d'erreurs vieillissant comme du vin. Chaque coupe de ce vin ne brûle pas la gorge mais le cœur comme un ramassi de malaise et de regrets. Toute erreur est un apprentissage. Une fois l’expérience aiguisée en son pinacle, rien n’arrêtera cette insurrection. C’était un fait en devenir.

La secrétaire était vide. Vide d’intérêt, vide de connaissance, vide de passage, vide d’importance, vide physiologique et physionomique. Sa voix n’eut aucune connotation ni résonance. C’était un appel à son tour. Camille n’avait jamais fait d’appel au château. Elle n’avait pas employé de corruption. Elle n’avait pas présenté ses amis verts, ou bien ses frères Smith et Wesson. Elle avait décidé de faire partie de la liste d’attente. Et elle l’avait été. Elle l’avait toujours été. Il fut préférable que quelqu’un l’ait contacté. Quelqu’un l’avait donc contacté. Son rendez-vous avait été assuré par simple perception de son retard et de son avance. Une dernière vérification de l’heure et du jour où elle était conviée face au bosschef incontesté de la Terre.

Son manuscrit était sous son aisselle et sa canne se mit à frotter contre les pavés lustrés qui chuchotaient le prix lustré de ce bâtiment. Les dalles avaient leurs secrets et les portes avaient leurs lamentations. Les halls avaient avalé tellement de sang au fil des âges qu’ils empestaient encore l’acier. Des narrations adjacentes surplombaient Camille alors qu’elle utilisait la voix de la secrétaire comme géographique girouette. L’Histoire fait partie du passé, sauf exceptions. Elle risquait d’en faire partie. Elle risquait probablement de ne pas en faire partie aujourd’hui. Dialoguer n’était pas son Forte. Humainer n’était pas sa principale aptitude. La canne blanche continuait de frotter jusqu’à ce que logiquement ses pas l’amène à la porte qu’elle devait franchouvrir. Elle tordit son visage dans le sourire adéquat et vendeur qu’on lui avait appris à faire et arnacha la peur si tendrement humaine que la situation lui offrait.

”Monsieur le premier ministre -”

Elle avait passé sa canne dans son autre main afin de pouvoir empoigner la main de la porte, ce qui lui permettait d’entrer. Il n’y avait pas de logique à ce que ses papiers mal organisés ne tombent pas de sous son bras. Ils ne tombaient tout simplement pas. Ils avaient la gentillesse de ne pas glisser. Sa canne était reprise. Dans une forêt inatteignable, la même où Koichi courait incessamment, Cabba avait perdu la tête, et Scalio avait perdu la vie. L’ironie de leurs architecte fut déclinée moult fois. Cabba était maintenant vacant et réaménagé. Des poings s’étaient abattu sur une copie carbone. Freezer était de retour. Misha avait récupéré sa cible par elle-même. Leurs accords n’avaient eu aucun but. Cette salle bouillonnait de honte, de maux, d'erreurs, de fautes. Tout ici s’aiguisait petit à petit jusqu’à transpercer le coeur d’une vermine. Des chuchotements dans sa nuque et des noms qui ne voulaient rien dire. De l’autre côté de la salle, Camille savait que le premier ministre n’était-fut-ce qu’un fond de lave enterré. Camille fit présent de son incantation, les mots-clé qui empêchaient la mort face à une puissance supérieure.

”Je vous remercie grandement du temps que vous m’accordez.”

Chaque grattement par la canne blanche était une ligne silencieuse servant à délimiter l’espace vide qui lui restait avant de rejoindre la chaise qui lui était promise. Pendant cinquante ans, elle continua son voyage, jusqu’à ce qu’enfin le bois du meuble rencontre le plastique blanc. Il y avait une banlieue quelque part qui avait accueilli un orphelin maigrichon et difforme. Elle n’avait pas à s’attendre, couleurs soient louées, à un parler trop opiniâtre dans son soutenu. Sa main gantée et stérile fut tendoussée vers le dossier d’une des chaises après avoir replacé sa canne dans sa main à aisselle comblée.

”Puis-je m'asseoir ?”

Et elle s’assit quand on lui permit. Ou ne s’assit pas, car on ne lui permit pas. L’intersection des interprétations deviendra carrefour suffisamment bientôt.

”Je suis ravie de votre prise d’intérêt au sujet de l’Arcanologie et de ses bienfaits. J’ai ramené des plans pour tous les types d’usage que j’ai découverts jusqu’à présent. Des utilisations lucratives, militaires, médicinales - J’ai condensé cela dans de la paperasse… Je doute que vous parveniez à comprendre, si vous lisez. Ce ne sont pas des procédés qui sont accessibles à tout le monde.”

Le tas de papier-fiches passa de ses mains à sa table dans un mouvement de pose simple. Il pouvait prendre les griffons si cela lui plaisait. Un profane sans emprise ne pouvait forcément comprendre les gribouillis. Mais il verait les formes, les insignes, les mathématiques et la poésie et l’interstice où elles se confondent.

”Bien sûr, le but de cette réunion est de parler de fonds et de subventions… Je ne sais pas véritablement comment m’y prendre à ce sujet-là… S’il y a des tests à faire, si je dois expliquer davantage ce que je vous présente. Je ne suis malheureusement pas habituée à des réunions formelles.”
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockMer 19 Oct 2022 - 0:42
 
La porte menant à mon bureau vient de s'ouvrir, pour dévoiler Madame Irégalin, aidée par ma secrétaire. Elle a un étrange truc qui couvre ses yeux...avec d'autres yeux, mais à la vue de sa canne, je vais juger qu'elle est extrêmement déficiente en capacité visuelle. Aveugle. Je la laisse s'aventurer jusqu'à mon bureau grâce à l'aide de ma chère secrétaire et elle me salue.

Monsieur le premier ministre -

-Madame Irégalin. Bienvenue et ravi de vous rencontrer.

-Je vous remercie grandement du temps que vous m’accordez. Puis-je m'asseoir ?

-Bien sûr bien sûr, ahem si vous voulez bien l'aider s'il vous plaît?»

Un peu de courtoisie dans ce monde de brute. J'en oublierais presque de ce que ça faisait d'être un être issu d'une société généralement très civilisée dans un univers qui oublie ce que veut dire le mot "négociations". Enfin, je balaye de la manche certaines babioles et autres documents qui me ne vont pas me servir, pour simplement avoir les papiers qui vont me donner quelques éléments de discussion. Oh et je remercie ma secrétaire avant de lui faire signe de la main de retourner dans son bureau.

-«Alors, vous êtes là à cause de l'une de mes annonces concernant "l'Arcanologie " de ce qu'on m'a dit, c'est ça? Je vous écoutes.

-Je suis ravie de votre prise d’intérêt au sujet de l’Arcanologie et de ses bienfaits. J’ai ramené des plans pour tous les types d’usage que j’ai découverts jusqu’à présent. Des utilisations lucratives, militaires, médicinales - J’ai condensé cela dans de la paperasse… Je doute que vous parveniez à comprendre, si vous lisez. Ce ne sont pas des procédés qui sont accessibles à tout le monde.»

Elle pose ses documents à elle pour que je vérifie leur nature calligraphique.... intéressante. J'aimerai lui demander l'utilité de prendre des notes si personne ne peut véritablement lire, et encore moins elle. Du moins de ce que je sais, mais je pensais que le braille était la forme de language écrite internationale sur Terre? Surtout si elle se dit scientifique comme on me l'a renseigné, je trouve ça un poil curieux.

-«...Hmm certes. Et quel est le but de cette réunion alors?

-Bien sûr, le but de cette réunion est de parler de fonds et de subventions… Je ne sais pas véritablement comment m’y prendre à ce sujet-là… S’il y a des tests à faire, si je dois expliquer davantage ce que je vous présente. Je ne suis malheureusement pas habituée à des réunions formelles.

-...D'accord, il n'y pas de soucis, on va commencer par le début pour vous aiguiller un peu. Avant toute chose vous allez me répondre aux questions que je vais vous poser:

  • 1: Pouvez-vous m'expliquer vos plans?
  • 2: Quelles sont leurs avantages concrets sur nos méthodes actuelles?
  • 3: Et quelles seront leur impact sur l'économie?

Je me dois d'insister sur la dernière question Madame Irégalin, car ma décision de commencer l'entraînement des troupes Super-humaines, bien que nécessaire pour la sécurité de tous, à aussi un impact majeur sur les secteurs industriels militaires. J'espère sincèrement que vous aviez donc bien réfléchi à l'impact magistral que  vouloir implémenter de nouvelles "technologies" pourrait avoir sur les vies de nombreux de nos concitoyens, et je ne parle pas juste de leur santé. 

Vous pouvez commencer à répondre.»
Camille Iregalin
Camille Iregalin
Terrien
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 14/03/2021
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Très très bon

Techniques
Techniques illimitées : Antidoctorat / Médicarchéologie / Somnabulatéralisme / Oculi Prohibere
Techniques 3/combat : Fil Violet / Omnichirurgie
Techniques 1/combat : Illitéralement Moi

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockSam 22 Oct 2022 - 23:36
La voix de Scalio était celle d’une contrebasse couvrant un piano. Une couche de peinture par-dessus une autre par-dessus une autre par-dessus une autre par-dessus une autre. Un centre de magma bouillonnant ne demandant qu’à être expulsé. Une couche de tunnels et de larmes phréatique. Un extérieur froid et sec avec du goudron et des infrastructures professionnelles. Chaque élément le composant était dédié à combattre la possibilité que ce qu’il avait vécu puisse être vécu par quelqu’un d’autre. Camille n’était pas psychologue, ni géologue. Elle connaissavait suffisamment de monde pour savoir que ses choix s’accumulaient comme les roches d’un éboulement. Elle n’avait pas la place de parking pour le juger. Elle n’en avait aucune envie. Elle le décortiquait sans même sans rendre compte. Les soupirs larmoyants des corps râlant chuchotaient silencieusement dans ses oreilles, un moment. Elle ne le faisait pas exprès. La couronne était un amplificateur d’un talent qu’elle possédait déjà. Une spirale d’yeux entourait son chef comme un vortex et aucun ne pouvait observer l’instant présent.

Toute la politesse qu’il présentait était celle qu’on aurait aimé qu’on lui offre un peu plus. La secrétaire, si elle existait réellement, l’avait aidé à se trouver une chaise où s’assoir, et Camille la remercia avec un hochement de tête et une phrase avec si peu d’intonation qu’il n’y avait aucune raison de la noter dans ce récapitulatif des évènements produits jusqu’à présent. Elle avait la même valeur que tout d’autre ce qui l’entourait. Une chose était brisée en fragments. Ces mêmes fragments étaient mâchés en poussière. Et cette poussière était cassée, et cassée davantage. Voilà la secrétaire. Voilà la secrète Terre. Si massacrée qu’on en ferait une omelette. Les questions de Scalio pour faire la discussion ont été lancées comme les allers-retours de l’écume. Ses doigts glissent sur la paperasse et dévoilent les schémas paradoxaux, les nombres au-delà du positif et du négatif et les couleurs que l'œil humain refuse désespérément de voir.

Les réflexions humaines ne sont pas binaires. Elles sont trinaires. Toute réaction, toute philosophie, toute politique se base avant sur l’une des trois combinaisons possibles : Moi; Les autres; Moi et les autres. L’altruisme, l’égoïsme, et leur mariage avec pétales volants dans tous les sens. Scalio avait vécu des horreurs et avait vu des horreurs être vécues. Il voulait mettre fin aux horreurs parce qu’il les comprenait, et utiliserait les moyens de sa planète. Des souffle en souffle, de frisson dans le dos à voix vibrant dans les vitres. Elle pouvait comprendre cela. Elle le comprenait à travers ses trois questions. La troisième était plus comprise que les autres, pas seulement par l’emphase qu’il y mettait. Les secteurs industriels militaires. Camille était une scientifique. Ses nombres n’étaient pas des statistiques. Son objectif était de découvrir une amélioration pour la vie quotidienne, pas de se soucier de la perte des emplois. Elle ne pouvait pas contester Scalio quant à l’économie. Elle n’était pas là pour combattre verbalement. Elle était là pour présenter des solutions. À prendre où à laisser.

”Et bien, tout d’abord…”  

Elle lâcha sa canne qui resta accrochée autour de son poignet, et avança ses mains vers le tas de feuilles pour la bisséquer. D’un tas de feuilles en naquit deux, et les deux furent placé côte à côte. Elle tapa l’une puis l’autre.

”À votre gauche, les utilisations domestiques, à votre droite, les utilisations militaires. Mais avant cela, je vais devoir partir sur davantage d’explications.”

Ses mains gantées et entourées de plastique stérilisés se joignirent et se contordirent et s’attachèrent et se nouèrent. Ses mains étaient dans la position correcte. Son sourire était adéquatement élargi. Toute utilisation militaire amenait à une utilisation civile. Camille n’aimait pas l’économie. Elle appréciait l’histoire. Toute utilisation militaire menait à une utilisation civile. Toute utilisation civile menait à une utilisation militaire. C’était les échanges de bon procédés entre la violence et l’hédonisme.

”Mon domaine est l’Arcanologie. Je me spécialise dans l’étude et la normalisation de ce qui fut longtemps et est toujours de nos jours appelée “magie”. La manipulation de la réalité afin d’y imposer ce que l’on veut voir, allant de combustions instantanées jusqu’à l’ouverture de portails qui violent les lois de la thermodynamique. Mon objectif est de les rendre accessibles à la Terre.”

Elle prit dans les deux tas de papier une association de feuilles qui semblaient faire office d’introduction. Des yeux y figuraient. Elle le savait. C’était comme ça qu’elle avait tout noté. Elle n’avait pas besoin de savoir lire ou écrire pour savoir que le temps qu’elle avait échangé à griffonner avait fait des schémas entièrement lisibles et détaillés. Evidemment, les feuilles provenant de la pile militaire l’étaient bien plus.

”Dans les deux manuscrits se trouvent une base permettant la compréhension des prérequits permettant l’accès aux arcanes. L’oculomancie. Ma discipline personnelle, la manipulation de la perception permettant à chaque individu de se mettre dans un état d’âme où il se croit capable de manipulation sur la réalité… et donc le devient. Bien entendu, les utilisations domestiques ne couvrent qu’une amélioration de la qualité de vie, que ce soit des coups de vent portant la poussière vers les fenêtres ou bien les murs qui s’étendent légèrement pour couvrir des brèches accidentelles, jusqu’à pouvoir accélérer la poussée des cultures ou la vitesse de production d’une usine…”

Elle s’arrêta et haussa des épaules.

”Et bien, ce ne sera qu’à vous de mettre un stop dans ce que je vous propose pour préserver le marché de l’emploi et l’économie. À trop grande échelle, les découvertes possibles risquent de ne pas convenir à la surpopulation.”

Il y avait suffisamment de gens sur Terre. Camille avait malheureusement trop d’humanité pour permettre de filtrer un éventuel surplus. Elle plaça les papiers domestiques sur la pile domestique. Le manuel operandi était simple : utiliser un “placebo matériel”, qu’il soit un livre magique, un sceptre, une baguette, toute idiotie sans laquelle le civil ne pourrait pas effectuer une simple tâche. Un apprentissage d’utilisation tout simple conditionnant l’esprit à ne pouvoir manipuler le vent ou l’engrais qu’en présence dudit placébo, préférablement avec des mouvements et des formules n’ayant d’utilité que d’empêcher le développement du malsain. Des mensonges battis sur la vérité. Une pincée de connaissance permettant aux gens de se sentir intelligents sans même approcher véritablement des faits. Le bonheur maîtrisé et organisé. Il n’y avait pas de place-enclos pour la folie.

”Les utilisations militaires sont plus simples. Cependant, il y a un plus grand apprentissage qui doit se faire pour parvenir à conditionner les troupes et d’éviter qu’elles puissent utiliser leurs connaissances à de mauvaises fins. Une sorte de doublepensée, en quelque sorte.”

Elle n’était pas sûre que Scalio ait lu 1984… Peut-être qu’il s’en servait d’inspiration. Mais cette salle avait l’odeur d’une rage humaine et non celle d’une vermine.

”Une fois ce conditionnement effectué et vérifié, la spécialisation de chaque individu, que les arcanologues ont l'habitude d’appeler “Mondigliens”, est à choisir. Certains peuvent manipuler un élément de leur choix, d’autres peuvent s’adonner à la reconstruction des tissus musculaires, la section de notre plan pour créer des portails aidant aux déplacements… ainsi va la liste. Ce qui est directement lié à votre seconde question :

Il n’y a aucun coût en énergie. La seule limite est le cerveau de vos troupes - d’où le conditionnement. Certaines disciplines peuvent même permettre de créer des ressources afin de palier aux limites que nous n’avons pas encore franchi.”


Elle s’arrêta un instant. Quelque chose lui avait pressentir qu’il vallait mieux s’arrêter. Peut-être pour permettre à Scalio de réfléchir. Peut-être pour penser à la première équipe de reconnaissance dont les visages ont été ouvert sous différents angles. Une mère pleure sa fille quelque part, se lamentant sur un cercueil ferméclos.

”Et, en retour, je demanderais des fonds et des ressources pour continuer à expérimenter et repousser les limites du possible et du maniable. Me suis-je bien exprimée ?”
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockDim 23 Oct 2022 - 19:08

Après avoir étalé mes questions, c'était donc au tour de Camille d'y répondre. Et grossièrement, elle veut rependre l'utilisation du Ki dans tout les domaine de la vie sur Terre. Certes, c'était évident, c'est pour ça qu'on ce rendez-vous après tout, toujours étant que je risque de ne pas être charmé par l'idée de rendre accessible le Ki pour utilisation civile. Et comme je le redoutais, elle m'explique bien son intention de vouloir améliorer la qualité de vie des Terriens normaux par des trucs à la con comme "utiliser de la magie de vent pour balayer de la poussière". 

Je sais que je me répète, mais ce n'est pas une bonne idée en l'état. Autant je suis loin de penser que les Terriens soient superstitieux au point de rejeter le Ki parce que c'est de la sorcellerie ou quoi, autant ce peuple a été très souvent victime de massacres et attentats que la propagation du Ki entraînerait des mouvements de foules qui demanderait à ce que cette transition cesse à cause de leur phobie de cette nouvelle énergie. De plus, donne à un humain un nouveau jouet tout simple, et tu seras surpris de voir qu'il a très vite trouvé de nouvelles utilités à ce jouet. Les humains sont loins d'être cons, et sans éducation ça peut foutre la merde. C'est pour ça que je veux restreindre l'accès au Ki seulement à eux, tandis que les militaires auront de nouvelles opportunités de se renforcer. De toute façon j'ai à ma disposition de nombreux moyens pour m'assurer de l'obéissance de nos super-humains pour pas qu'ils utilisent willy-nilly leurs nouveaux pouvoirs quand ils reviendront dans la vie civile. Narumi et moi sauront être TRES intransigeants là-dessus. 


-«Et bien, ce ne sera qu’à vous de mettre un stop dans ce que je vous propose pour préserver le marché de l’emploi et l’économie. À trop grande échelle, les découvertes possibles risquent de ne pas convenir à la surpopulation.

-Précisément, j'apprécie votre attention. Je ne veux pas spécialement priver les Terriens d'un moyen d'améliorer leur qualité de vie, mais je veux que ça se fasse au cours d'une plus longue période de temps pour être honnête avec vous. Brusquer la chose n'est pas souhaitable à l'heure qu'il est, et j'ai déjà du être forcé d'acter pour nos forces armées à cause du dernier attentat. M'enfin, excusez-moi, poursuivez!»

Elle m'avait encouragé à l'arrêter to be fair, mais elle était en pleine explication. Cette drôle de dame poursuivit son plan en passant maintenant au domaine militaire, et dans ce qui m'intéressait, elle parlait de méthodes de conditionnement à l'utilisation du Ki. Si je comprends bien, elle réfère donc que les hommes ayant été conditionnés s'appelleraient "Mondigliens" et que seulement quand ils atteindraient ce stade, ces "Mondigliens" pourraient diversifier leur rôle au sein de l'armée. Elle m'a donné un exemple de reconstruire les tissus musculaires, donc je suppose qu'elle parle de capacités à soigner, d'autres se spécialiseraient dans la matérialisation de portails...ça peut être viable pour des Scouts ou des Forces Spéciales... Intéressant.

Enfin je connaissais déjà ça hein, j'ai fait partie d'une armée de Saiyans d'élite, c'est pas nouveau. Mais du point de vue de la petite Terre et ces plus faibles habitants? C'est révolutionnaire, et ça améliorerait du jour au lendemain leur capacités offensives et défensives. Envahir et capturer cette planète serait notamment beaucoup plus difficile, et ça le peuple commencerait définitivement à accorder une confiance envers notre gouvernement... Lorsque les premiers bataillons seront conditionnés et entraînés, faire une parade militaire et organiser des exercices militaires où les civils seront autorisés à observer ne pourra qu'être bonne publicité. Observer le changement eux-mêmes permettra donc de rassurer la nation. 

J'étais en pleine réflexion que j'en avais presque oublié que madame Irégalin proposait qu'en retour de ses services, je lui accorde des fonds pour que idées deviennent réalité.


«...Madame Irégalin, avez-vous déjà eu vent dans les cercles privés de la communauté scientifique que de grands esprits Terriens se sont vu offerts des contrats par notre gouvernement? Dans la plus grande discrétion évidemment. Je demande, parce que vous voyez...

J'ai un projet.

Il y a quelques jours j'ai donné l'ordre de construire un complexe de recherche pour les sciences militaires. Personne, à l'exception de ceux qui sont invités, n'a connaissance de cet endroit, pas même certains haut-placés du gouvernement. Attendez une seconde je vous sors une carte... Voilà.

[PV] L'énergie du futur Commis12

Elle se situe ici, sur cette petite île au large de la côte de la nouvelle République du Nord. J'ai nommé ce complexe "Shadow Moses", et c'est là que j'aimerai vous inviter à faire vos recherches et expériences. Vous aurez accès aux fonds de l'État et à des volontaires auriez-vous besoin d'eux. Vous serez entourée de grands scientifiques, et même des spécialistes du Ki. Votre travail ici sera strictement militaire, oubliez le domaine civil. 

Enfin, j'ajouterai une condition à l'accès à nos fonds: A ne rien divulguer des projets qui sont enfermés dans Shadow Moses et de secrets d'état vous entendez?»

Je me levais de mon siège, avec une clope au bec. J'aime beaucoup fumer sur mon petit balcon. Je n'ai nul doute qu'elle acceptera ma proposition vu qu'elle cherche des fonds. Une autre experte en Arcanologie, nos super-humains seront de parfaits soldats en peu de temps avec de la chance...Hm?

«Hmm avant de me répondre, je voudrais simplement que vous éclairiez ma lanterne sur un sujet... Je parle de Ki et de l'arcanologie comme étant la même chose mais est-ce le cas au moins? Je ne voudrais pas avoir l'air de parler de ces choses là comme un ignard.»
Camille Iregalin
Camille Iregalin
Terrien
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 14/03/2021
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Très très bon

Techniques
Techniques illimitées : Antidoctorat / Médicarchéologie / Somnabulatéralisme / Oculi Prohibere
Techniques 3/combat : Fil Violet / Omnichirurgie
Techniques 1/combat : Illitéralement Moi

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockDim 23 Oct 2022 - 21:12
Camille avait déduitcassé le plan de Scalio : renforcer le militarisme avant de promouvoir la qualité de vie. Il voulait faire cela au cours du temps, et la Rive ne se priverait pas de lui faire tenir sa promesse. Les humains n’étaient pas à brusquer. Une personne est intelligente. Les gens sont stupides. Un cerveau seul se démarque mais sa matière grise est équitablement divisée dans une foule. Chacun agit quand il veut. Chacun agit comme il veut. Avec des cornes, les moutons sont des béliers. Chacun charge de son côté. L’enclos devient un abattoir. Il n’y a pas plus grand danger pour la foule que la foule. Et pas plus grand danger pour l’individu que la foule. La population terrienne est un vieil homme qui peut casser sa hanche s’il se lève trop vite. Sa hanche artificielle est en train de carboniser et son caillot est une queuleuleu d’orphelins et de veufs, d’ambulance et de camions de pompier. Scalio était ravi d’avoir un panneau stop assumé de la part de Camille. C’était le compromis d’une scientifique avec le monde qui l’entoure.

Parmi les peut-être offert par le futur, il y avait des parades et des présentations, des avions et des soldats, des exécutions et des libérations. La pro-fessionnelle-pagande était à son apogée, mais cela n’était pas maintenant. C’était plus tard. Scalio était intéressé. Les muscles de son sourcil se frottaient contre ceux de sa tempe. Il le remontait. Il était possiblement acheteur de tout ce qui lui était présenté. Il était bien plus agréable que les politiciens du monde d’avant. Les Black Feathers n’avaient rien eu à faire de ses recherches. Mais elle n’avait pas l’âge d’être véritablement une chercheuse. Elle fut, malheureusement, adolescente. Prodige mais hormonale. La soif de connaissance était contestée par la soif de chair et de hanches élargies. C’était un blâme qui n’était pas binaire. Elle se blâmait elle, et elle blâmait les autres. Scalio était une réussite gouvernementale. C’était un pas de plus.

Un accomplissement légitime qui était concrétisé par l’assomption de Scalio - une question rhétorique sur ses connaissances quant à son futur projet, des chuchotements et du bouche à oreillette dans la communauté scientifique. L’acceptation de l’arcanologie comme un domaine scientifique… L’acceptation de l’arcanologie comme un domaine scientifique ! Mais son bonheur fut rapidement harnaché. Il y avait un temps, un lieu, une heure pour célébrer. Camille ne put s’empêcher de laisser ses fossettes s’élargir un peu et son cou manquer de flancher et une expiration d’être plus audible que les autres… Ne nous laissons pas distraire - Scalio avait un projet.

Scalio avait un projet, et il en sortit une carte. Et le sourire si sincère de Camille devint encore plus sincère. Ce n’était pas un croissant plein de bonheur face à une reconnaissance arrivant enfin… C’était simplement l’attente, l’anticipation, la traque qui commençait à faire entendre ses tambours à l’horizon. Scalio décrivait à voix haute ce dont il parlait. Un complexe, plutôt simple, secret et isolé, îlifié et nordifiée, prêt d’une nouvelle côte dans une nouvelle délimitation. Un Moïse de l’ombre. Quid du symbolisme ? Une mer scindée avait-elle le même impact qu’une île et son centre de recherche ? Elle y trouverait fonds et volontaires – il était préférable d’attendre avant de poser des questions sur l’étendue des sacrifices que ces volontaires s’accorderaient à faire. Les Couleurs ont besoin d’encre, et le sang est un beau rouge. Il parlait de spécialistes du Ki, et Camille s’était bien entendue incrustée dans un domaine qui n’était pas le sien. Il était préférable de ne pas le lui mentionner, pour l’instant. Elle hocha de la tête quand il finit son discours, avant d’enfin refermer le piège à ours.

”Mes excuses, Monsieur le Premier Ministre, mais n’en déplaise à ma couronne et ce qu’elle semble représenter, je ne peux pas voir votre carte : je suis aveugle.”

Et il demanda si le Ki et l’Arcanologie étaient la même chose. Il ne voulait pas avoir l’air-pparence d’un ignare, mais sa question avait eu l’effet inverse. Il n’y avaient pas de professionnels pour le juger. Camille plaça l’un de ses genoux sur l’autre, et ses mains liées sur sa cuisse. Elle sentait le manque de muscle évident dans ce qui avait pour objectif primaire de porter son corps d’un point A à un point W… et qui s’exsanguinait si facilement.

”Non. Du tout… Cependant,... et bien… je vous parlais de “placébo”, tout à l’heure. La plupart des “magiciens” que vous avez certainement pu apercevoir jusque là utilisaient le Ki comme ressource pour leurs tours de magie, parce qu’ils étaient conditionnés, dans un univers très Saiyanocentré, à penser que tout miracle et toute arcane demandait la ressource énergétique et spirituelle qui avait été au centre de leur vie jusqu’à présent. Pour simplifier la chose : ils pensaient qu’ils dépenseraient du Ki, et donc en ont dépensé. C’était du gâchis. Ils n’étaient affaiblis que parce qu’ils croyaient qu’ils seraient affaiblis. Et - Kof ! Kof ! kof kof -”

Camille ne regardait pas dans la direction de Scalio, où qu’il puisse être. Mais elle devait faire une pause, parce que l’odeur de la cigarette la força à prendre une pause. Un manque de vue accentue l’odorat et le goût. Le tabac restait et fut toujours un calvaire pour les anti-ophtalmiques.

”- kof ! Mes exc-kof ! mes excuses ! Je…”

Elle posa sa main sur sa gorge le temps de se la racler, avant de la renvoyer là où elle fut jusqu’à présent.

”L’arcanologie est l’étude des arcanes. Les arcanes sont, comme je vous l’explique, la manipulation de la réalité par notre propre manipulation de notre propre perception. Par l’ignorance de faits accomplis, les êtres vivants ont été capables de phénomènes qui restaient inexplicables. La force hystérique, les déjà vu suivant les rêves, les arnaques permettant à des cultes entiers de survivre avec des ressources minimes, et le mot que j’aime tant employer : les placébos. Par notre refus des lois de la physique, nous les bravons et les ignorons pour accomplir des phénomènes fantastiques… Et ceci fut développé par des occultistes, par des magiciens, par des prêtres, par des oracles, par des fous, et devint communément appelée “sorcellerie”, “magie”, “alchimie”, “miracles”...”

Elle tapota sur ses papiers, encore dormant sur la table.

”C’est par cette ignorance de la réalité que j’y ait imposé la mienne. Malgré la cécité, je me permets d’agiter un stylo sur une feuille de papier, et des écrits compréhensibles par les autres y paraissent. Sans qui que ce soit pour imposer sa perception “logique” des choses à mes côtés, je parviens à réaliser le quasi-impossible. C’est ce que je veux permettre à vos soldats de faire. Les convaincre d’être capable de faire tant de choses qu’ils deviennent apte à vraiment les faire. Je pourrais soigner ma cécité, mais je ne le fais précisément parce que, n’ayant aucun moyen de m’assurer de l’exactitude du monde qui m’entoure, je peux le modeler à ma façon. Comme une toile de peinture.”

Elle leva les mains comme pour ajouter quelque chose…

”L’Arcanologie, c’est la classification et l’étude de tous les phénomènes et toutes les influences qui permettent le développement des arcanes. Chaque perception du monde, chaque émotion passagère, chaque mécompréhension peut devenir une arme, un outil pour changer le monde. Un manchot fait repousser son bras en se convainquant de ne l’avoir jamais perdu, tandis qu’un autre désire tellement le regagner qu’il parvient à le faire. Nous avons plusieurs systèmes de classification, que ce soit pour les arcanes elles-même, les sorts, les êtres, les démons, les…”

Elle reposa ses mains en soufflant du nez.

”Mes excuses… Je ne veux vous embarrasser avec les technicalités. Sachez simplement que je suis, malgré moi, une pionnière dans ce domaine qui a été durant l’Histoire simplifiée ou étouffée.. et que vous aurez les résultats que je vous promets. Avez-vous des questions supplémentaires ?”
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockLun 24 Oct 2022 - 15:49

J'écrase ma cigarette, si Madame Irégalin ne peut pas répondre à mes questions à cause de ma nouvelle addiction, alors je vais lui faire la politesse de ne pas fumer. Néanmoins ça ne l'empêchait pas de répondre à ma question sur les similitudes entre le Ki et les arcanes. Turns out, selon elle si je me fatiguais après avoir dépensé du Ki, c'est parce que je croyais que j'allais être affaiblit, elle parlait de placebo pour parler de ce genre de phénomène... Donc un effet placébo? Ou en tout cas une version sans administration de substance médicale ni l'effet thérapeutique derrière? Je trouvais ça étrange, je soupirais avec la fumée de ma cigarette, mais c'est à ce moment là que j'ai du l'éteindre du coup vu que la scientifique toussait comme jamais. 

«Mes excuses, vous êtes aveugle donc j'aurai dû me douter que vos sens devaient être plus développés! Ahem, poursuivez s'il vous plait.»

Mais ce que j'apprends est que le fondement des anciennes peurs Terriennes à cause de "sorcellerie", "magie" étaient partiellement fondée, l'Arcanologie, selon Madame Irégalin, permet réellement de modifier le monde comme nous le voulons. Et certaines races ont du le comprendre beaucoup plus vite que d'autres, notamment les saiyans et les Démons du Froid. Notre capacité inné de gagner en force et endurance après avoir survécu à un passage à tabac nous laissant au portes de la mort, serait donc une sorte de "placébo" que toute les races de saiyans se sont mutuellement propagées?

Mais du coup, selon elle, les saiyans se sont tous gaslight et mis à penser que Freezer était immensément plus puissant qu'eux? Ma logique actuelle me dirait que ce n'est pas si simple que ça, qu'il y aussi le problème génétique qui entre en compte, si on pouvait simplement s'imaginer être le plus puissant de l'univers, quelqu'un l'aurait déjà fait non? Je repense à tout ces types immensément plus puissant que moi comme Auros, Freezer, l'ancien Roi Pythar, Kaito, même Scalieco... Ce sont-il tous dit à un moment qu'ils sont les plus forts? Camille Irégalin mentionne vouloir imposer sa réalité sur ceux qui l'ignorent... 
Les résultats des affrontements de la Grande Guerre, c'est donc un clash des réalités et celui qui remporte ce combat est celui qui soit avait le plus cru en sa victoire, ou à celui qui a imposé sa vision que les autres sont plus faible que lui?

... Il me faudra expérimenter dans la salle de l'esprit et du temps quand j'aurais du temps libre, puis m'entraîner face à quelqu'un pour pratiquer la théorie. Pour le reste ça ne m'est pas étranger, elle a mentionné un manchot qui a fait repoussé son bras? Je connais quelqu'un qui répond à cette description, même si son bras n'a pas réellement repoussé. Il est vrai que quand j'étais plus jeune et que je devais m'entraîner à voler, il fallait que je me motive pour me convaincre de réussir dans cette tâche, maintenant c'est juste naturel. 

«Nous avons plusieurs systèmes de classification, que ce soit pour les arcanes elles-mêmes, les sorts, les êtres, les démons, les…»

Les...? La mention des démons m'interpelle un peu, donc qui ou quoi d'autre fait parti de ce système de classification? Madame Irégalin s'arrête là pour pas trop me faire chauffer les neurones avec toutes ses explications, elle préfère me réassurer que j'aurais inévitablement tirer un bénéfice de son travail, avant de demander si j'avais d'autres questions.

«Je n'ai nul doute que vous apporterez des résultats, ce dont vous avez parlé a piqué mon intérêt... Vous n'avez certainement pas l'air opposée à mes conditions donc nous allons plus trop tarder à signer votre contrat.... Mais juste avant cela, vous parliez de classifications des Arcanes en mentionnant les êtres, les Démons, mais vous vous êtes arrêtée avant d'en dire plus... Donc je vais vous demander de continuer sur cette lancée si ça ne vous gêne pas trop, comme je vous l'ai dit, vous m'avez réellement intéressé.»

Si il y a des choses à savoir sur ces Arcanes, j'aimerais être au courant de tout au préalable. Je suis curieux de savoir si il y a une classification Angélique ou Divine pour la contrepartie Démoniaque dont elle a déjà fait mention. J'obtiendrais peut-être de quoi tirer mon épingle du jeu quant à ses salopards et trouver un moyen de les toucher directement serait trèèès intéressant pour le futur proche.
J'espère simplement ne pas mal-interpréter ses paroles, mais j'espère toujours.
Camille Iregalin
Camille Iregalin
Terrien
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 14/03/2021
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Très très bon

Techniques
Techniques illimitées : Antidoctorat / Médicarchéologie / Somnabulatéralisme / Oculi Prohibere
Techniques 3/combat : Fil Violet / Omnichirurgie
Techniques 1/combat : Illitéralement Moi

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockDim 30 Oct 2022 - 23:16
Ne pas taper sur les handicapés. Respecter les handicapés. Faire attention aux handicapés. Mettre en place des mesures pour les handicapés. Handicapons nous pour rendre le monde meilleur. La cécité était une arme dangereuse sur le champ de bataille sociale. Il n’y avait rien de plus inutilement malhonnête et improfessionnel que d’aller à l’encontre du handicap du négociateur opposé. Parce que c’était trop effortsans. Scalio faisait de son possible pour taire sa lave. Il était un volcan gris. Sa fumée ne devait pas se propager inutilement dans la pièce. Alors, il s’arrêta de fumer. Il s’excusa à propos de la carte. Il lui demanda de continuer. Il y avait de la mesquinerie à se rappeler de ce genre d’interaction, de s’imaginer la légère montée de honte montant d’un estomac refroidi à un cœur resserré. Cela n’allait pas loin. Camille était aveugle. Quelqu’un de bienvoyant n’aurait pas eu la chance de ne pas avoir à souffrir de la cigarette.

Ce fut la majorité de ses retours jusqu’à ce qu’elle parte sur sa tirade et la réponse qui en suivit. Scalio était motivétéressé par les classifications de Camille, plus que le serait un habituel dictateur qui ne voulait que des résultats. Des visions et des voix et des voies et je vois du vous-ah - onze cadavres dansant autour du feu, Scalio était l’un d’eux. La démonologie et la clé de Solomon et le Pape Honorius et toutes les ébauches d’homo inferior n’ayant pas encore caressé la connaissance dans le sens du poil. Continuons dans la lancée. Soyons des balles de baseball jetées vers l’horizon. Soyons de homeruns de bowling qui volons avec les oiseaux. L’humanité a besoin de davantage de pétanque. La classification revient à son registre. Le cerveau de Camille s’organise, extrait les fichiers, sorts les dossiers, déclasse les affaires. Tout doit être rendu compact et simple mais suffisamment développé pour répondre à la question de celui dont la voix grave annonce une grande barbe.

”Et bien…”

Camille contorsiona ses doigts dans la position habituelle de sa main avant d’enrouler sa colonne contre le coussin de la chaise, plaçant un genou sur l’autre, avant de les espacer pour mettre l’autre sur l’un, pour au final poser sa cheville sur l’un, frotter sa croc contre son pantalon, puis la remettre au sol, se contentant simplement de croiser les chevilles après les avoir tendu. Sa canne, toujours liée à son bras par sa lanière, se posa dans le creu de son coude avec tendresse et amour. Elle prit une certaine inspiration sans être nerveuse ni grave, juste pleine d’oxygène.


”Il y a eu plusieurs classifications faites au fil du temps. Des classifications de démon, des classifications d’anges, des classifications de mortels, des classifications de phénomènes, d’alchimie, de magie, de rites, d’offrandes, des textes et des textes d’amateurs isolés qui n’ont pas pu s’associer de peur de se faire torturer et exécuter sous des formes diverses et variées. J’ai eu la chance de grandir sous l’aile d’une… d’une secte, on peut dire… Une secte ayant pour but d’empêcher l’utilisation à mauvais escient des arcanes. Ils avaient l’un des systèmes les plus développés et pourtant simplifiés qui me fut offert. Cette secte se nommait les Gendarmes, et ils ne sont plus que dispersés dans notre réalité.”

Des souvenirs de voix et de souffle dans les oreilles. Alain qui sort, Alain qui rentre, Alain qui s’ouvre pour laisser passer les voix. Alain qui devient une voie. Alain qui devient une voix. Alain et ses couleurs vomitives.

”Les classifications qu’on pourrait qualifier de “modernes” et de “compréhensives” de nos jours sont au nombre de quatre. Il existe les Modigliens, les Titiens, les Caravagistes, et les Couleurs. Il existe dans l'œil du mortel intelligent, de l’être humain, donc, six Couleurs, et la roue qui les héberge… Une roue, car le globe oculaire, la pupille, l’iris, ont toutes forme circulaire… Les Couleurs sont inatteignables et anonymes, elles sont des concepts de notre psyché, de notre perception, et par notre perception, du monde qui nous entoure. Elles sont cependant passives et se contentent simplement de se complaire dans leur maîtrise absolue de la réalité… et de ne pas se faire remplacer.”

Des couleurs, des Couleurs, des phénomènes que Camille ne pouvait envisager, des phénomènes face auxquels elle était invincible.

”Chaque couleur représente des éléments de notre psyché, donc. Dans le Bleu se trouve le calme, la beauté, le silence, la mort. Dans le Rouge, le désir, la faim, les sensations, la fécondation. Le Jaune, la vie, l’optimisme, le rythme, les émotions. Ce sont des couleurs primaires qui rassemblent la base de nos réflexions, d’où leur nom. Les couleurs secondaires sont encore plus abstraites. Le Vert représente la nature, le chaos, la violence et la folie. Le Orange représente l’échange, la destruction, la création et l’amélioration. Enfin, le Violet représente la connaissance, les souvenirs, la fiction et l’Histoire. Le Noir représente leur absence, et donc leur incapacité à nous influencer et nous venir en aide, et le Blanc est l’inverse, la présence de lumière, de réalité et donc le vide que nous pouvons influencer.”

Camille imaginait son vide être un vide blanc. Elle ne voyait rien, mais cela ne voulait pas dire qu’elle voyait tout noir.

”Chaque arcane, chaque invocation, chaque manipulation de notre réalité se base sur ces six Couleurs, six principes, qui se mélangent et s’accordent et se détestent et s’accouplent selon nos grés et selon le leur. Chacun demande ses sacrifices, ses offrandes, mais tous peuvent parvenir à un même objectif. Un homme demandant une richesse importante l’obtiendra grâce à un héritage caché grâce au Bleu, sera imbibé de la motivation pour travailler dur grâce au Jaune, se mariera avec un époux riche grâce au Rouge, découvrira l’existence d’un trésor oublié grâce au Violet, fera une transaction fantastique grâce au Orange et aura un coup de chance absurde grâce au Vert - pour ne citer qu’un exemple par couleur. Elles sont par moment capricieuses et par moment clémentes. Elles s’accordent à nos libre-arbitre, tout simplement.”

Il n’y avait aucune répétition, aucun bafouement, même pas l’ombre d’un bégaiement. Camille savait tout simplement ce dont elle parlait. Elle l’avait bien étudié. Elle avait fait ses devoirs.

”En dessous sont les Caravagistes. Se sont les immortels, les démons, les anges, les génies, les elfes et toute autre créature fantastique qui s’est fait connaître à travers les âges jusqu’à laisser un certain impact la réalité elle-même… Pensez à des thésards qui doivent apporter leur grain de sel à l’édifice avant de pouvoir être considérés comme des docteurs. Un Caravagiste a, en quelque sorte, une immortalité sur deux plans : ils ne peuvent pas mourir, et ne peuvent pas être complètement oubliés. Ils se laissent être invoqués, jouent directement avec des mortels en leur donnant des fragments de pouvoirs et sont en soi l’objectif des Arcanologues les plus orgueilleux. Très rares sont ceux qui y parviennent, cependant. Ils ont leur propre classification et se rabattent sous une ou plusieurs couleurs à la fois. Leur parler est très agréable quand on parvient à décortiquer leurs réflexions… transhumaines, dirions-nous.”

Des paroles, des discussions, des souffles qui vont dans la direction l’un de l’autre.

”Puis les Titiens. Ceux-là sont immortels grâce aux arcanes, qu’ils soient nés comme tel ou bien qu’ils le soient devenus. Quand bien même ils possèdent un stade d’existence bien plus impressionnant que le nôtre, de part leur longévité infinie, ils ne sont pas mémorables. Là où les Caravagistes sont des élites, les Titiens sont des ouvriers. Ils obéissent plus ou moins à la couleur qui les a fait naître ou bien qui les a promu, aux Caravagistes qui leur ont tenu la main, mais ils ne valent pas tant que ça. Et ils peuvent encore être tués, si l’on sait comment s’y prendre. Mon frère et mon père en sont devenus un. Cela ne leur a pas apporté quoi que ce soit hormis une gamme de pouvoirs et les autres avantages habituels.”

En se tordant suffisamment le cou, on est capable de mourir.

”Enfin, les Mondigliens. Ce sont les individus comme moi qui avons suffisamment de connaissance sur les Arcanes afin de pouvoir manipuler notre propre perception, et par cela, la réalité. Tous les magiciens ne sont pas des Mondigliens, tous les immortels ne sont pas des Titiens, et tous les éternels ne sont pas des Caravagistes. Cependant, c’est une classification qui a suffisamment bien marché par rapport à tout ce à quoi j’ai fait face jusqu’à présent.”

Elle soupira un instant. Sa gorge s’était légèrement asséchée.

”Je reste ouverte aux questions… Hormis si cela vous convient, bien sûr.”
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 478
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1760

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur ClockLun 31 Oct 2022 - 16:26

Une grande erreur que j'avais tendance à faire à l'époque où j'étais à l'école, c'était de trouver un truc intéressant et de poser une ou deux questions au prof' avant de partir -c'était extrêmement rare donc n'allez pas croire que j'étais studieux ou quoi- et le truc que je finissais toujours par regretter, c'était le temps que je pouvais passer à m'entraîner où juste à faire des conneries avec les potes... Était au final consacré à un prof' qui avait beeeeaaaaucoup trop de choses à dire. Et le pire dans tout ça, c'est que je reproduirais la même erreur. Tout le temps. A chaque fois. 

Et pourtant, ça avait le don d'être une leçon digne d'intérêt que me faisait Madame Irégalin. 

Je ne m'amuserais pas à paraphraser cette nouvelle vague d'explications comme je fais si bien d'habitude, ce que je retiens cependant est la grande diversité comprise dans ces classifications arcanique, ainsi qu'une meilleure compréhension du background de la dame aveugle. Elle ferait donc parti d'un groupe se classifiant en tant que "Mondigliens", et tout ce qu'elle essaye de me vendre depuis tout à l'heure sur la perception des choses qui peuvent devenir réalité si on le souhaite vraiment, c'est leur schtick. 

Les Caravagiens ressemblent en tout point aux être perfides qu'on voudrait éradiquer de notre réalité. C'est presque ironique que les "Titiens" soient presque pas remarquables malgré leur relative immortalité m'a surpris. Dès les mots "immortalité", j'avais tout de suite pensé à Auros, Beerus ou son ange, Whis... Des dieux surpuissants, et dont les souvenirs/ informations que j'ai, ont probablement vécu pendant des centaines de milliers d'années, voir plus. Donc ouais, les Caravagiens sont les Dieux de la Destruction et autre Dieux-Démons tandis que les Titiens sont juste les déités locales avec peu d'influence at worst, et harmless at best.  

Le système des couleurs me rappelle un cours sur les "Chakras" au collège, où on nous parlait que des couleurs représentaient des états d'âmes et autre trucs du genre, donc j'ai à peu près compris l'explication de Madame Irégalin.

M'enfin, nous sommes maintenant à la fin de ma leçon, où elle me propose d'éclaircir ma lanterne, à moins que j'en ai fini. J'y songeais un peu honnêtement, l'Arcanologie est fascinant comme sujet, mais j'ai mine de rien pas tout le temps que je veux, et je viens de me motiver pour passer du temps à m'entraîner, solo ou pas... Hmm tous les deux jours? Un jour je boxe, un jour je bosse? Ouais c'est pas trop mal je dirais. J'irai voir le Président pour le tenir au courant, je suis ptet politicien maintenant, mais je suis avant tout un soldat, je ne peux pas me permettre de perdre en efficacité. Merde, je dois encore pratiquer avec mon Super Saiyan 2... Hmm. Peut-être que certaines méthodes de l'arcanologie pourraient m'aider à aller plus loin. 

Je reçois un message confidentiel sur un appareil planqué dans ma poche, c'est pas un smartphone dû à ma crainte de me faire hacker. 

Oh! C'est donc une mission réussie? Parfait! Cependant je vais régler le cas de Madame Irégalin.


«Nan ce sera tout Madame Irégalin, je viens d'ailleurs de recevoir une notification requêtant ma présence ailleurs. Je vous sors ce contrat dont je tamponnerai une partie, le reste vous pourrez régler avec ma secrétaire, je vais la signaler.»

L'indiscernable secrétaire fait de nouveau son entrée, je lui pointe du doigt l'aveugle avec un signe supplémentaire de main indiquant ma volonté de lui faire signer le contrat. 

«Sur ce Madame Irégalin, il est l'heure de nous séparer. La faculté sera prête à vous accueillir dans environ 3-4 jours maximum, de très talentueux constructeurs sont sur la tâche après tout. Je vous souhaite une bonne journée, et bonne chance pour implémenter vos recherches, aurevoir.»

Nous quittons tous mon bureau, et allons dans des directions opposées. Je passe un appel rapide pour réserver un hélicoptère, je ne suis pas pressé et je suis même de bonne humeur pour une fois. L'hélicoptère faisant très vite son arrivée sur l'héliport d'à côté, une dernière pensée me venait. Rosemary était en mission avec Jetstream Sam, et ils ont apparemment capturé un gros poisson du Ruban Rouge...

«Aaaah, c'est réellement un bon jour pour rencontrer cette "C-21"»

Contenu sponsorisé

[PV] L'énergie du futur Empty
MessageSujet: Re: [PV] L'énergie du futur   [PV] L'énergie du futur Clock
 
[PV] L'énergie du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trunks du futur
» Gohan Futur
» Gohan du futur
» Son gohan du futur !
» Son Gohan du Futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-