Le deal à ne pas rater :
Black Friday FUNKO POP : 2 achetés =2 offerts
Voir le deal

Partagez
 

 Des ombres parmi tant d'autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockDim 26 Juin 2022 - 20:22
Ma rencontre avec Son Senshi au Lac Gelé devait me mener ailleurs. Où ? Pour quelqu'un comme moi qui ignorait tout de ce monde il était difficile de faire un choix précis. J'aurai aimé que la jeune Saiyanne ouvre la marche mais elle préférait me suivre. J'y voyais plus un désir de sa part de me surveiller qu'autre chose, ce qui ne me rassurait pas. Elle avait raison de se méfier et de vouloir observer mes faits et gestes, mais remettre l'attention sur moi me faisait quelque peu oublier qu'elle avait elle aussi un secret, qu'elle ne souhaitait certainement pas me révéler.

Sous ma forme de nuage noir j'avais survolé de multiples paysages, dont la plupart étaient peu habités jusqu'à ce que j'atteigne la ville. C'était un de mes objectifs, découvrir ce monde et ses habitants afin d'en apprendre plus sur eux. Le meilleur moyen d'y parvenir était de me confronter aux autochtones et pour cela je devais choisir l'endroit où je ressentais le plus d'auras différentes. Je ne connaissais pas encore son nom, mais Satan-City était ma destination.

Mon arrivée au dessus des buildings passait inaperçue, je n'étais rien d'autre qu'une ombre un peu rapide traversant le ciel au dessus des nombreuses têtes, et j'étais si haut que personne ne s'en inquiétait. Je décidais d'amorcer une descente vers le sol dans une ruelle déserte, afin de n'effrayer personne et de pouvoir modifier mon apparence pour redevenir Mr Black. Je me redressai en réajustant mes lunettes, imposant ma grande taille dans l'allée. Jusqu'ici je n'avais pas vérifié si Son Senshi m'avait suivi. Je me retournai là où elle devait se trouver si elle l'avait fait.


"Quel est le nom de cette ville ?"  

Ce n'était pas un test mais une vraie question. J'ignorais encore qu'elle venait d'une autre timeline mais à cet instant je n'avais pas essayé de la mettre en difficulté. L'information qu'elle me donnerait me serait fort utile par la suite. Après avoir attendu une réponse je m'étais tourné et dirigé vers le bout de la ruelle et lorsque j'en sorti je fis un arrêt pour contempler tout autour de moi. Les gens marchaient sans me calculer, comme si j'étais l'un des leurs. Je ne m'étais pas trompé en choisissant cette apparence puisque ainsi je pouvais me fondre dans la foule. Une question me taraudait toutefois : Pourquoi avais-je cette apparence en tête ? Je me questionnais sur sa provenance... Il se pouvait que ce soit la silhouette d'une personne que j'avais rencontré par le passé.

"Savez-vous qui dirige ce monde ?"  

Ma voix grave et monocorde était venu consulter une nouvelle fois la Saiyanne qui me servait de guide alors que je laissais mon esprit torturé de questions se diriger vers d'autres interrogations, qui cette fois-ci ne me concernait pas.
Son Senshi
Son Senshi
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/01/2022
Nombre de messages : 37
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Kikoha / Morsure du soleil / Lame d'énergie
Techniques 3/combat : Canon Kaméhaméha / Cinq
Techniques 1/combat : Explosion du Chaos

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMar 5 Juil 2022 - 14:58
Le lac gelé disparaissait à l'horizon. L'air chaud réchauffait la peau de Senshi tandis qu'elle s'élevait dans le ciel. Cela faisait du bien de quitter cet endroit glacé. 

*Et maintenant, que vais-je faire ?* 

Suivre Black Smoke était une bonne idée en soi. Mais elle ne pouvait pas le faire éternellement. Cependant, le laisser seul alors qu'il pouvait être une menace n'était pas une option envisageable.

À mesure qu'elle survolait les différents paysages, la demi-saiyan reconnaissait différents endroits. Elle était bel et bien sur Terre. Ce qui la rassurait. Au moins, elle pouvait se repérer. 

Puis, soudain, Black Smoke se stoppa au-dessus d'une ville qui lui était familière. Au début, la jeune femme ne savait pas pour quoi et ensuite, elle comprit. C'était Satan City. Un lieu qui avait été dévasté par Cell dans sa timeline. 

Si ses souvenirs étaient bon, Capsule Corp ne devait pas être loin de leur position. L'idée d'y aller lui traversa l'esprit mais elle la rejeta. Hors de question d'y aller maintenant. 

Et puis, qui lui disait qu'elle y trouverait quelqu'un ? Ou encore qu'elle allait revoir Bulma ? 

*Je dois arrêter de penser à tout ça. Le passé est le passé. Je dois me concentrer sur le présent.* 

Mais elle avait beau le savoir, des flashs de sa vie lui revenaient en mémoire. Elle secoua la tête. 

*Je dois garder les idées claires.*

Soudain Black Smoke amorça une descente. La fille de Goku le suivit. L'endroit choisi pour l'atterrissage était une ruelle sombre. Sans doute pour ne pas effrayer la population. Ça lui convenait. Tout le monde ne s'attendait pas à voir quelqu'un descendre du ciel, après tout' Elle se posa juste devant un homme, sans doute ivre, qui la fixa, surpris. 

Bah quoi ? lui lança-t-elle avant de porter son attention sur la fumée noire, qui avait repris forme humaine. 

Quel est le nom de cette ville ? 

Visiblement, son interlocuteur était plutôt curieux. Senshi leva les yeux pour regarder les bâtiments bien qu'elle connaissait déjà la réponse. 

C'est Satan City, dit-elle en contemplant les alentours. C'est l'une des villes les plus importantes de ce monde.

Ce lieu avait souvent été le théâtre d'invasions de toutes sortes et le taux de criminalité était plutôt élevé. Mais malgré tout, c'était une ville assez agréable. 

Savez-vous qui dirige ce monde ?

Qui dirigeait ce monde ? Alors là, la jeune femme était bien embêtée. Elle ne savait pas du tout. Il y avait bien un dirigeant mais elle ignorait son nom. Ce n'était clairement pas quelque chose qui l'intéressait, de toute façon. Sauf que là, elle était bien gênée. 

Euh… hésita-t-elle. Honnêtement, je ne sais pas. Il y a pas de force armée sur cette planète et donc, je la protège toute seule. Je ne reçois d'ordre de personne et je ne pense pas que le dirigeant connait mon existence. 

Est-ce que c'était un mensonge ? Senshi ne le savait pas. Quelque part, c'était la vérité: son père n'avait jamais reçu d'ordre de qui que ce soit pour protéger la Terre et sans doute que les terriens ignoraient l'existence de la Z Team. 

Cependant, est-ce qu'il y avait des combattants avec du ki ? Est-ce que même des personnes qu'elle connaissait existaient dans cette timeline ? Si ça se trouve, elle était vraiment la seule personne sur Terre à posséder du ki et à pouvoir combattre.

*J'espère vraiment que j'ai dis des bêtises et que je ne suis pas la seule.*

Regardant les gens marcher, la jeune femme soupira. Et maintenant ? Qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire ?
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockLun 11 Juil 2022 - 20:22
"Satan-City..."  

Le nom siffla entre mes dents, tel un murmure, alors que je répétais seulement le mot révélé par celle qui me servait de guide. Mon regard, lui, s'était porté sur les rues et buildings qui me faisaient face. Ce nom me paraissait étrange. City n'évoquait rien d'autre que la ville mais Satan rappelait une créature céleste, incarnant le mal et la tentation. Pourquoi choisir un tel nom ? De ce que je voyais, cet endroit paraissait paisible et n'était pas en accord avec ce que son nom inspirait. Du moins c'était ma vision des choses, me basant uniquement sur ces premières minutes à contempler la ville. Je me gardait toutefois de questionner la Demi-Saiyanne à ce sujet, n'en voyant pas vraiment l'intérêt.

Oui, j'étais curieux. Je découvrais la Terre, qui était à mes yeux un mystère. Ma soif d'apprendre était intarissable depuis ma « renaissance », si je puis appeler ça ainsi. Je n'étais qu'une feuille blanche qui attendait d'être remplie mais le début de mon histoire était entaché non pas d'encre mais de rouge sang... Lorsque j'ai rencontré Son Senshi, je ne savais pas vraiment si je voulais faire le bien ou le mal. En vérité je ne m'étais même pas posé la question. Quand je suis sorti de cette prison de glace un sentiment de liberté s'était emparé de moi mais la colère était encore présente, avant de se dissiper au contact de Son Senshi. Ne pas être confronté au rejet, pour une fois, avait calmé ma fougue... Mais mon esprit était toujours trouble.

Ma deuxième question l'avait semble-t-il gênée. J'avais perçu dans sa voix l'hésitation, ce qui attira mon attention sur elle, mon regard se tournant alors en sa direction alors qu'elle cherchait une réponse. Je fis quelques pas lents vers elle, sans un mot, avant de m'arrêter pour l'écouter. Ce qu'elle m'avoua était étrange. Il n'y aurait pas de forces armées sur cette planète pour la protéger ? Pourtant les menaces ne devaient pas épargner la Terre. Et elle en serait la seule protectrice ? Je trouvais cela quelque peu prétentieux mais en l'observant j'avais l'impression qu'elle le pensait vraiment. Cette fille serait donc assez forte pour repousser à elle seule tout ennemis ? Et moi, je suis tombé sur elle dès mes premiers pas sur Terre. Quelle ironie.

Pendant quelques instants je la fixais de mes yeux dissimulés derrières mes verres de lunette. Je restais immobile, ce qui pouvait être intimidant bien que je n'en avais pas pris conscience. Et couplé à mon air austère, je pouvais être carrément flippant. Puis ma voix brisa le silence.


"Vous voulez dire que vous constituez à vous seule la défense de cette planète, Son Senshi ? Je dois admettre que je suis très surpris par votre réponse. Vous n'avez jamais rencontré quelqu'un à votre niveau ? Vous n'avez pas d'amis pour vous aider dans cette lourde tâche ?"

J'avais effectivement du mal à croire qu'elle soit seule à combattre. Je m'étais arrêté un instant pour percevoir les énergies aux alentours. J'avais du mal à reconnaître toutes les forces de la planète, alors c'était difficile de vérifier si elle disait vrai, d'autant que si il en existait d'autres elles étaient probablement capables de masquer leur énergie comme je pouvais le faire. Tout autour de nous, en tout cas, je ne trouvais personne qui pouvais rivaliser avec elle, du moins c'était ce que je pensais, mais ça ne confirmait pas vraiment ses dires.

"L'univers grouilles de menaces en tout genres, et les combattants sont légions. Je suis étonné que ce monde fasse exception. Peut-être qu'un jour vous aurez besoin d'aide pour repousser l'ennemi..."

J'avais dis cela sur un ton qui pouvais paraître étrange, puisqu'à cet instant précis de l'histoire je pouvais aussi bien être l'allier de Son Senshi, que son ennemi. Et si ce qu'elle disait était vrai, alors j'étais la plus grande menace qu'elle pouvait trouver sur Terre à l'heure actuelle. Tout dépendra de comment évolue notre relation, qui jusqu'ici était basée sur la méfiance... Nous avions tout les deux cela en commun.
Son Senshi
Son Senshi
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/01/2022
Nombre de messages : 37
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Kikoha / Morsure du soleil / Lame d'énergie
Techniques 3/combat : Canon Kaméhaméha / Cinq
Techniques 1/combat : Explosion du Chaos

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockSam 23 Juil 2022 - 10:36
Manifestement, Black Smoke ne semblait pas croire quand Senshi disait qu'elle était la seule à protéger la Terre. Et il n'avait pas spécialement tort de croire que ce n'était pas possible. 

Le hic, c'était que la demi-saiyan ne savait pas du tout comment fonctionnait cette Terre. Peut-être avait-elle une armée, après tout. Ou bien, une sorte de Z-Team. Voir la Z-Team tel qu'elle la connaissait. Mais était-ce possible ? Ils auraient sentit son ki si c'était le cas. Et si elle avait un alter-ego dans ce monde ? 

Elle avait été projetée ici sans savoir quoi que ce soit et ses lacunes allaient finir par la trahir. Devait-elle lui dire la vérité ? Non. Si elle le menait à la Time Machine, il risquait de s'en servir pour aller ailleurs et la jeune femme n'avait pas assez confiance pour le laisser tripoter la seule chose qui la reliait encore à sa timeline. 

Des dizaines de questions se bousculaient dans sa tête. Mais pour l'heure, elle devait trouver un mensonge convainquant. 

- Il y avait d'autres personnes avec moi il y'a quelques années. Il... s'est passé quelque chose et ils ont disparus. Je ne les ai jamais revus. Et honnêtement, je passe mon temps à m’entraîner toute seule. Cependant, je peux sentir les énergies et à moins que des personnes ayant ma force cache la leur, il n'y personne d'autre que moi pour protéger efficacement cette planète. 

Ce n'était pas exactement un mensonge. Plutôt une réalité modifiée. Un bout de son histoire qu'elle avait laissé volontairement échapper pour dissiper les doutes de l'être de fumée. 

*J'espère quand même qu'il existe d'autres personnes que moi pour assurer la survie de la Terre. Parce que si l'armée est restée la même que celle d'où je viens, ils vont pas aller bien loin avec ça.*

Franchement, plutôt que rester assis à regarder du fitness sur son île, Kame Sennin aurait mieux fait d'instruire l'armée avec son savoir. Ou alors Krillin ou Ten Shin Han. Cela aurait été utile même si la force d'un terrien ne pouvait rivaliser avec la majorité des autres races. 

L'image de ses amis en uniforme de l'armée en tant qu'instructeur la fit sourire. 

*Je pourrais faire ça, tient. Quoique... j'espère qu'ils sont solides sinon je risque de les tuer.*

- L'univers grouilles de menaces en tout genres, et les combattants sont légions. Je suis étonné que ce monde fasse exception. Peut-être qu'un jour vous aurez besoin d'aide pour repousser l'ennemi...


Qu'insinuait-il La phrase de Black Smoke, et surtout le ton sur lequel cela a été dit, la fit tourner la tête. Son sourire s’effaça tandis que ses sourcils se froncèrent. Elle n'aimait pas la manière dont il avait dit cela. Un peu comme pour la mettre en garde. 



- Il y a une armée, dit-elle. C'est juste qu'ils sont forts avec de la technologie mais pas du ki. Autant dire que je ne leur fait pas confiance pour nous protéger. Mais je peux me tromper. Comme dit, je ne travaille pas avec eux. 



Elle laissa quelques secondes de blanc avant de reprendre. 





- Et vous ? Dois-je vous considérer comme une menace ou plutôt comme un touriste ? 



Elle avait dit ça d'un ton neutre mais la tension était perceptible. Pour l'instant, il n'y avait rien qui la confortait à l'attaquer mais tout pouvait changer suivant comment Black Smoke allait se comporter. 
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMar 2 Aoû 2022 - 20:22
Mon regard aurait pu se perdre entre toutes ces boutiques, affiches, buildings, et pancartes clignotantes dans tout les sens, mais mon esprit était bien trop focalisé sur celle qui me servait de guide. Alors que je l'interrogeais sans arrière pensée, et qu'aucune envie de la coincer sur un quelconque sujet m'animait, ses réponses furent pour le moins intrigantes et me firent oublier un peu tout le reste : Son Senshi était au centre de mon attention.

"D'autres personnes... Disparues, hm ?"

Déjà, sa version commençait à varier, ce qui renforçait mes doutes. Alors, une certitude était née : elle cachait quelque chose qu'elle ne voulait certainement pas me révéler. Quoi donc ? Tout son discours reposait sur son héroïsme et son souhait de protéger les habitants de cette planète. Il était évident qu'elle me considérait comme une potentielle menace... Et pourtant elle me laissait avancer librement dans cette ville rempli d'âmes innocentes. Alors, que me cachait-elle ? Y avait-il quelque chose de plus important ? Sa famille ? Ses amis ? Elle affirmait être seule mais c'était probablement un autre mensonge pour ne pas me mener aux siens. Compréhensible. J'avais toutefois l'intuition qu'il y avait autre chose encore...

J'aurai voulu l'interroger davantage et sans la ménager, cette fois, mais la discussion pris une autre tournure, puisqu'elle donna plus de détails sur l'armée de la Terre, qui pourtant n'existait pas selon ce qu'elle m'avait dit il y a quelques instants... Elle ajouta qu'elle n'avait pas de contacts avec eux et qu'elle ne leur faisait pas confiance. Je trouvais ça étrange que l'armée d'une planète ne connaisse pas ses alliés mais je ne connaissais rien de la politique d'ici et je savais que les choses pouvaient parfois être bien compliquées.  

La demi-Saiyanne me questionna à son tour, après mes dernières paroles équivoques, me demandant si j'étais une menace ou un touriste. Mon visage se durcit alors un peu plus, alors que je n'étais pourtant pas très expressif habituellement, et un long silence s'installa de nouveau, laissant parler la ville qui vivait autour de nous. Je restais une nouvelle fois immobile et toute cette atmosphère créait une tension grandissante. Les mots que je choisi de prononcer n'arrangèrent rien.


"Qu'en pensez-vous, Son Senshi ?"

Je lui retournais la question comme pour avoir le fond de sa pensée mais en réalité je n'espérais rien. Je n'imaginais pas qu'elle puisse répondre sincèrement à cette question. Nous étions coincés dans un jeu de poker menteur où chacun craignait l'autre, avec la peur qu'un drame éclate en même temps que la vérité.

Il se passa à peine quelques secondes après mes derniers mots que je décidais de lui tourner le dos et d'avancer sans attendre sa réponse. Je fuyais ? Non. Je m'approchais vers un passage piéton, où une vieille dame peinant à marcher avec une canne attendait que le feu passe au vert. J'avais pris sa direction et ma main droite était quelque peu fumante... Tout se passa très vite... Les voitures passèrent, certaines s'arrêtèrent brusquement et, en quelques instants ça y était : nous étions de l'autre côté, le feu ayant préalablement bien viré au vert pour que nous puissions passer, et ma main s'étant simplement davantage solidifiée pour pouvoir saisir un corps, dans ce cas précis la main de cette dame. Je me retournais alors vers la défenseure de la Terre, avec un sourire si rare sur mon visage.


"Vous voyez ?"

Aider cette vieille habitante de la planète m'importait peu en réalité, j'ignorais même les remerciements qu'elle me réserva après être passé de l'autre côté de la rue, lui adressant un simple regard avant de la laisser partir. J'attendais la réaction de Son Senshi, bien que je n'imaginais pas la convaincre de ma bonté si facilement. Mon intention était toutefois d'éviter un conflit avec elle, pour l'instant. Je devais la convaincre que je ne ferais pas de mal à ces gens, aussi insignifiants soient-ils à mes yeux.

Après avoir attendu qu'elle passe elle aussi le passage piéton, j'avais décidé de continuer ma visite, plaçant mes mains derrière mon dos, j'avançais et questionna de nouveau la Saiyanne.


"Cette solitude ne vous pèse-t-elle pas trop ?"

Je faisais bien sûr référence à ce combat solitaire qu'elle menait, en tant qu'héros du peuple, et prenant sa version des faits comme une vérité, bien que j'avais des doutes.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 39
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 46
Zénies : 1000 Zénies

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockDim 7 Aoû 2022 - 3:13



elsa_g10.jpg
Des ombres parmi tant d'autres



L’obscurité de Satan-City que j’ai pu observer au cours de mon excursion m’a montré que toutes les blessures n’étaient pas encore guéries. Heureusement, toute cette histoire ne concernait que des parties de la cité, en faire une généralité serait fortuits. Je décidai donc d’errer dans le centre-ville, flirtant entre les différentes boutiques ornant la magnifique avenue. En regardant tout autour de moi, je me rendis compte que j’étais trop loin d’être la seule à admirer les vitrines.
 
Oui, tout cela donnait drôlement envie. Entre les vêtements, les bijoux, la nourriture et pléthore de bibelots il y avait de quoi avoir le tournis. Tellement de choses que les gens pouvaient acquérir, monnayant l’argent qu’ils auront durement économisé en travaillant. Mais comme la vie, tout cela était éphémère. Les modes font mettre au placard les anciens vêtements plus au gout du jour, les bijoux et bien entendu la nourriture sont digérés immédiatement. La plupart des objets peuvent se casser ou tout simplement les gens finissent par se laisser de ça. Oui, les gens travaillent pour au final d’avoir qu’un court moment artificiel de bonheur. Je suis loin d’accuser les terriens d’être idiots de tomber dans ce genre de procédé, loin de là, je suis moi-même une grande consommatrice de Thé. Cependant toute cette histoire peut laisser songeuse sur la façon d’interpréter sa propre existence.
 
Justement, en parlant de thé, je ne peux pas détourner mon regard d’une boutique en commercialisant. De nombreuses sortes étaient montrées fièrement derrière la vitrine afin d’attirer la clientèle. En levant mes yeux, je pus apercevoir l’intérieur de la boutique, voyant d’indénombrables étagères portant de somptueuses boites. Tellement de possibilités pouvaient déconcerter les moins adeptes des consommateurs. Pour ma part cela me permettrait de connaitre de nouvelles saveurs. Je me dirigeai vers la porte, mais je me rendis compte avec déception que le magasin était fermé.
 
" Dommage, mais après tout, les commerçants ont eux-mêmes aussi le droit de dépenser leurs argents. "
 
Je m’éloignais avec tristesse du petit coin de paradis que j’avais trouvé tout en me rendant compte que je venais de souligner un sacré cercle vicieux.
 
Je me retournai afin de regarder ce que l’autre côté pouvait apporter de beau. Je vis de loin un petit commerce chaleureux vendant des fleurs. Appréciant les végétaux je me décidai d’aller à leurs rencontres. Je vis à quelques pas de moi un passage piéton afin d’accéder à l’autre côté. J’aurais pu user de mes capacités pour m’y rendre plus facilement, mais cela aurait sans doute inutilement paniqué les riverains. Et puis, cela avait son charme, de se mêler à la population.
 
Mais alors que je m’approchais doucement du passage, j’observais avec grande surprise un homme aider une personne âgée à traverser. L’acte était rempli de bienveillance et assister à ça mettrait du baume au cœur à n’importe qui. Cependant ce fut le comportement de cet homme qui m’intrigua au plus haut point. Même s’il venait d’aider une personne, il semblait ne pas spécialement y faire attention. Là où habituellement les gens en profitent pour faire gonfler leur égo, l’inconnu semblait avoir le regard fixé sur une tout autre personne.
 
Je pus voir une jeune femme apparaitre, qui semblait à vue d’œil un peu plus jeune. La première chose qui me vint alors en tête serait une tentative de séduction. Un excès de générosité afin de se montrer sur son meilleur jour, telle une parade amoureuse que ferait un animal. En y regardant de plus près, je ne remarquai aucune alchimie entre eux deux. J’avais plutôt la sensation que les deux se redoutaient. Une relation qui semblait des plus troublante. Il semblerait que j’ai finalement trouvé quelque chose digne d’intérêt.
 
Pendant que l’homme discutait avec la jeune femme, je me migrais doucement dans leur direction. Le plus délicat était d’arriver à me mêler à eux le plus naturellement possible. Je pourrais tenter de mettre les pieds directement dans le plat, mais cela risquerait plus de les faire fuir qu’autre chose. Il me fallait quelque chose qui puisse justifier de venir à eux. Il y avait justement quelque chose sur quoi m’appuyer.
 
" Bonjour ! Je tenais à vous remercier pour avoir aidé cette personne à traverser. De nos jours, cela devient de plus en plus rare. "
 
C’était également à moyen détourné de le mettre légèrement en difficulté. Il n’avait visiblement pas fait ça par courtoisie, cette remarque devrait un peu le perturber. C’était aussi une occasion pour lui de mentir et que je puisse confirmer cela grâce à mes capacités. Je me tournai également vers la jeune femme, qui m’intriguait également. Elle ne semblait pas à son aise, cachant potentiellement quelque chose. Il y avait clairement du mystère dans l’air, et il ne m’en fallut pas plus pour me ravir.
 
" Bonjour à vous également ! Êtes-vous sa femme ? Si c’est bien le cas, je crois que vous êtes tombé sur l'homme idéal. "
 
Il était plus courtois de la saluer également et j’en profitai pour un peu la tester également. Ma question n’avait pas vraiment d’intérêt, leurs gestes ne montrant clairement aucune affection pour l’autre. J’avais ainsi réussi à parler aux personnes, il ne me restait plus qu’à trouver l’argument me permettant de rester à leurs compagnies.
 
" Oh, dites-moi, vous n’êtes peut-être pas d’ici ? Si vous le souhaitez, je peux vous faire visiter les environs. Je suis moi-même étrangère, mais à force de sillonner la ville, je commence à connaitre les lieux les plus intéressants dont des endroits assez méconnus. En tout cas, cela me ravirait d’aider des personnes comme vous. "
 
C’était un pari que je prenais en supposant qu’il ne venait pas du coin. Les deux semblaient en effet un perdu, laissant supposer qu’il ne connait pas si bien la ville. C’était un cas très probable, les gens de la campagne venant souvent à Satan-City afin de la visiter. S’ils étaient bien des habitants de la ville, l’idée que je connaisse des lieux obscurs pourrait attiser leur curiosité. Dans le pire des cas, je serais contrainte de les laisser filer et de me contenter de les observer de loin. Mais cela serait dommage, j’avais comme la sensation qu’il fallait un élément perturbateur pour désamorcer la situation.



(c)Kazu de C.G
Son Senshi
Son Senshi
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/01/2022
Nombre de messages : 37
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Kikoha / Morsure du soleil / Lame d'énergie
Techniques 3/combat : Canon Kaméhaméha / Cinq
Techniques 1/combat : Explosion du Chaos

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMar 23 Aoû 2022 - 14:34
Manifestement, Black Smoke ne la croyait pas. Ce qui n'étonnait pas Senshi. Mais il allait falloir faire avec.

En tout cas, l'être de fumée semblait avoir remarqué son erreur. Ses mots avaient éveillé la méfiance de la demi-saiyen et cela ne devait pas l'arranger. 

Il finit par lui demander ce qu'elle en pensait. La jeune femme eut un rictus. Visiblement, son avis lui importait ne serait-ce qu'un peu. 

- Ce que j'en pense ? 

Elle garda le silence pendant quelques secondes. Elle n'avait pas un avis arrêté sur cet homme. Pour l'instant, elle n'avait aucune raison de l'attaquer ou de le considérer comme un ennemi. Mais pouvait-elle le considérer comme un ami ? Certainement pas. Du moins, pas encore. Si il lui donnait de bonnes raisons, la jeune femme pouvait toujours changer d'avis à son sujet. 

- Je ne pense pas que vous soyez dangereux dans l’immédiat. Vous étiez coincé dans une prison de glace, cependant. Ce qui me fait poser deux questions à ce sujet: comment vous êtes-vous retrouvé là ? Et pourquoi avez-vous terminé dans cet état ? 

Elle marqua une pause avant de jeter un coup d'oeil à Black Smoke. 

- Je ne vois que deux solutions pour l'expliquer: soit une mauvaise personne vous as emprisonné et dans ce cas, vous êtes dans le même camp que moi: celui des personnes ayant un bon fond. Soit, vous êtes dangereux et la personne qui a créer cette prison voulait protéger la Terre. Ou l'endroit où elle vivait si ce n'était pas sur Terre. 

Elle attendit un peu avant de reprendre.

- Alors, quelle est la bonne réponse ? 

Evidemment, il allait sans doute répondre en faveur de la première pour endormir sa méfiance. Il était intelligent, sans doute plus qu'elle, et n'allait pas lui répondre franchement. 

*Si tu veux que je sois honnête avec toi, il va falloir l'être aussi. Quitte à ce que je décide de t'éliminer.*

Le souvenir de sa boule d'énergie le traversant lui revenu en mémoire. Elle grimaça légèrement. Si elle devait se battre contre lui, elle n'allait pas réussir à le vaincre facilement. Voir perdre. 

*Inutile de songer à ça maintenant. Je ne vais pas le combattre dans l'immédiat.*

Au lieu de répondre, son interlocuteur préféra aller aider une vieille dame à traverser la rue. La fille de Goku le regarda, étonnée. Elle ne s'attendait pas à ce scénario. Mais elle n'était pas dupe: ce n'était pas vraiment pour l'aider mais pour lui prouver de sa bonne foi.

*D'accord, pourquoi pas.*

Peut-être qu'elle se faisait des films mais tant qu'elle ne serait pas certaine que la Terre ne craignait rien, Senshi resterait sur ses gardes.

Soudain, elle vit une femme s'avancer vers eux. Elle semblait avoir entre trente et quarante ans et portait une tenue que la demi-saiyen pouvait qualifier de soignée. Du moins, selon ses maigres connaissances en matière de vêtements. Elle remercia Black Smoke pour son geste avant de se tourner vers elle. 

- Bonjour à vous également ! Êtes-vous sa femme ? Si c’est bien le cas, je crois que vous êtes tombé sur l'homme idéal. 

Sa... femme ? Malgré elle, Senshi se sentit rougir. Alors, ça, c'était l'une des choses les plus gênantes qu'on ait pu lui dire. Et pour camoufler sa gêne, elle fit la seule chose qui lui venait naturellement quand elle était mal à l'aise et gênée: piquer une pseudo-colère pour effrayer son interlocuteur. 

- Comment ça sa femme ? J'ai une gueule de femme mariée selon vous ?! Et puis, qu'est-ce qui vous fait dire ça, d'abord ?

Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas hurlé contre quelqu'un. Quelques mois, sans doute. Pas que ça lui manquait spécialement mais c'était plutôt défoulant de le faire et elle sentait que ça lui avait baissé un peu sa nervosité. Comme quoi, crier un bon coup été bénéfique. 

- Non, on n'est pas un couple. Juste... un drôle de duo, dit-elle plus calmement.

C'était le cas de le dire: un alien plutôt froid et mystérieux prenant l'apparence d'un homme entre deux âges et une hybride plus expressive et avec un visage renfrogné. Visiblement, ils devaient faire une impression étrange quand on voyait les deux. 

- D'ailleurs, qui êtes-vous ? demanda-t-elle à la femme.

Qu'est-ce qu'elle leur voulait ? C'était juste une passante ? Elle leur proposa alors de leur faire visiter la ville. Senshi hésita. Cela ne lui coûtait rien d'accepter. Elle se méfiait de cette inconnue mais elle ne paraissait pas spécialement dangereuse. Elle se tourna vers Black Smoke. 

- Qu'en pensez-vous ? lui demanda-t-elle. On accepte ? 

La jeune femme allait lui laisser le choix. Elle ne voyait pas vraiment de raison de refuser de son côté.
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMer 31 Aoû 2022 - 20:22
Je n'y croyais pas. La réponse de Son Senshi fut tout à fait honnête, alors que je pensais qu'elle resterait évasive et ferait diversion. Il n'en fut rien et ses théories à mon sujet frôlaient la vérité... En fait non : elle touchait dans le mille ! À quelques détails près, cela dit, puisqu'elle dévoila deux versions de ce qui avait pu m'arriver. L'une était plus optimiste et l'autre dévoilait la triste vérité. Il aura fallu qu'un mage m'emprisonne pour stopper ma folie destructrice. Mais je ne pouvais lui révéler cette inquiétante vérité, puisqu'elle était clairement à mes côtés pour m'arrêter en cas de débordement, et pour le moment elle ne me considérait pas comme une menace immédiate.

"Hm... Vous n'êtes pas loin de la vérité, Son Senshi..."

Ma voix monotone contrastait avec un léger sourire, sur ces mots qui ne désépaississaient pas ce mystère qui m'enveloppait. Puis, je m'étais lancé dans ce petit numéro de gentilhomme venant en aide à une vieille dame. Une tentative quelque peu maladroite et sans doute ridicule de montrer à la demi-Saiyanne ma bonne foi. Je ne pensais pas l'avoir convaincue que je n'étais pas une menace mais j'espérais au moins démontrer que mon intention n'était pas de la nuire ou de la contrarier, et donc qu'elle n'aurait pas à se soucier de mes actes... Du moins pour l'instant.

Contre toute attente, une autre voix m'interpella. Bien qu'elle était également féminine, ce n'était ni celle de Son Senshi, ni celle de la vieille dame que je venais d'aider et qui avait continué son chemin sans s'arrêter. Une inconnue était venue à notre rencontre et sembla se réjouir de mon acte bienveillant de tout à l'heure, ce qui me pris un peu de cours.


"Bonjour..."

Un seul mot était sorti de ma bouche, trahissant ma surprise bien que je restais stoïque, alors que je m'étais retourné vers une femme élégante au sourire facile. Je ne savais pas trop quoi lui répondre d'autre et m'étais simplement contenté de la politesse la plus basique. Mais dès lors que mon regard se posa sur elle, une méfiance à son égard s'installa en moi. J'étais ainsi par nature mais son attitude donna vite raison à mes doutes.

Puis, alors que je la dévisageais en silence, ses mots envers Son Senshi eurent un effet que je ne soupçonnais pas. En effet, celle qui m'avait délivré de ma prison de glace monta très vite sur ses grands chevaux lorsque la nouvelle arrivante émis l'hypothèse d'une relation amoureuse entre nous. Si cette supposition m'avait laissé froid, j'aurai pu me sentir vexé qu'une idée comme celle-ci mette en colère Son Senshi. Mais à bien y réfléchir j'aurai sans doute été le pire des amants, et ce pour qui que ce soit. Je n'avais pas relevé et préférais me concentrer sur cette autre femme qui était sortie de nulle part.

Je restais sans un mot en observant la situation et la Demi-Saiyanne en rajouta une couche en nous qualifiant de drôle de duo. Elle n'avait pas tort mais cette révélation risquait d'intriguer grandement la femme à l'apparence soignée. Si elle nous posait davantage de questions nous pourrions être très embarrassés. Comment pouvions-nous nous qualifier ? C'était difficile, même pour nous. Nous venions à peine de nous rencontrer et si nous avions décidé de nous suivre c'était pour des raisons plus obscures qu'un simple attachement à l'autre.

C'est alors que cette femme bien habillée nous proposa de nous guider. Comment ? Étions-nous si faciles à lire ? Avions-nous l'air de touristes paumés ? Je trouvais sa proposition, bien que tombant à pic, assez étrange. Par ailleurs, je m'interrogeais sur les intérêts qu'elle pouvait avoir à nous faire visiter, d'autant qu'elle venait d'affirmer qu'elle était étrangère ici.


"Pourquoi pas, mais nous n'avons pas grand-chose à vous offrir en retour..."

J'avais répondu favorablement puisque Son Senshi semblait vouloir me laisser la décision, mais en émettant quelques réserves toutefois. Il me semblait curieux qu'elle veuille offrir ses services gratuitement, et instinctivement je me demandais s'il n'y avait pas quelque chose derrière tout ça. Cependant, je ne connaissais pas la ville et la perspective de la découvrir m'attirait. Pour l'identité de notre potentielle guide, j'avais laissé ma partenaire l'interroger sans en rajouter, ne voulant pas l'acculer avec trop de questions.
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 39
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 46
Zénies : 1000 Zénies

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockVen 9 Sep 2022 - 19:10



elsa_g10.jpg
Des ombres parmi tant d'autres



Mon quotidien fade me faisait tout doucement glisser dans la pénombre de l’ennui. Par chance, deux lumières croisèrent mon chemin, tel un phare tentant de me guider vers le bon chemin. Ces éclats sont un duo haut de couleur. Ne voulant pas rater cette opportunité unique de me sortir de la lassitude je finis par les rejoindre. Je me servis du prétexte de guide pour rester à leur côté tout en les testant. Si l’homme resta stoïque, il ne fut pas autant pour la jeune femme.

Tout en laissant paraitre des rougeurs sur son visage, le ton de la femme monta d’un cran tout en m’engueulant. Je gardai le sourire alors que je fis face à la rage d’une personne n’ayant visiblement pas encore eu de relation. Ce genre de réponse typique laissait suggérer qu’elle n’était pas à l’aise avec l’idée de sortir avec quelqu’un. Elle devait seulement entamer sa vingtaine, elle avait donc encore tout le temps d’avoir le plaisir d’une relation intime avec une autre personne, ou le malheur ! Elle pouvait très bien tomber sur le mauvais numéro.
 
Quant à moi, j’étais visiblement tombée sur le bon lot avec eux. Elle se calma afin de structurer une bien meilleure réponse. Elle se présenta comme étant un drôle de duo. C’était un très bon résumé, car c’est exactement ce qu’ils laissaient ressentir. Un homme froid accompagné d’une femme de caractère. Il semblerait bien que pour eux, l’expression les opposés s’attirent n’a jamais été aussi vrai. La jeune femme encore un peu troublée me demanda mon identité. Je ne vis aucun mal à ça, il fallait bien y passer à un moment. Et puis cela donnera un prétexte pour que je puisse obtenir la leur.
 
" Je me nomme Morana, enchantée de faire votre connaissance. Puis-je également connaitre vos noms ? "
 
Je restai attentive aux différentes réponses que je pourrais avoir. Peut-être aurai-je déjà les premiers mensonges ? C’est assez malsain, mais dans un certain sens j’espèrerais en avoir. Cela indiquerait clairement qu’ils avaient des choses à cacher et cela n’allait qu’accentuer ma curiosité insatiable. Je sais, cela ne se fait pas, mais bon, nous avons tous nos petits défauts, non ?
 
Après cette petite présentation, le moment était venu de passer aux choses sérieuses. Je tentai de leur proposer de servir de guide afin de pouvoir les accompagner. Visiblement intéressée, mais hésitante, elle demanda l’avis de son compagnon de route. Il était actuellement celui qui m’intriguait de plus. Il était resté relativement silencieux jusqu’à présent, comme s’il tentait de m’analyser, à moins qu’il ne soit qu’un grand timide. Je ne croyais pas en cette théorie, je ne voyais aucune timidité en lui. Tout ce que je voyais c’était une froideur absolue, comme s’il était totalement inhumain.
 
Après une petite attente, il répondit doucement à la question de la jeune femme. Pour mon grand plaisir, il semblait ouvert à ma proposition. Sa réponse resta tout de même vide de sentiment. Il devait avoir des doutes à mon égard, ce qui me paraissait logique. Après tout, à ses yeux je ne suis qu’une inconnue qui lui propose de l’accompagner au premier regard. Il montra son questionnement au travers de sa phrase, annonçant qu’il n’avait rien à offrir en retour. On pouvait traduire cette phrase par, pourquoi une personne irait sans raison faire le guide ?  Je me devais donc de répondre à cette interrogation.
 
" Pour être totalement honnête, je m’ennuie beaucoup ces derniers temps. Faire visiter cette somptueuse ville à deux charmantes personnes me fera sortir de cette lassitude. Je vous rassure donc, vous avez bien plus à offrir que vous le pensiez. "
 
Le moment était venu de les intriguer un peu et je fis apparaitre une carte de la ville comme par magie dans mes mains. Ce tour de passe-passe était rendu grâce à la très pratique capacité de création. C’était un moyen de paraitre intéressante à leurs yeux et de pourquoi pas de les motiver à également montrer quelques particularités. Je dois avouer que mon premier intérêt était de tester leur réaction par rapport à des actions qui puissent paraitre surnaturelles. Je fis également apparaitre un stylo et je commençai à entourer les lieux emblématiques de la ville. Je levai mon regard de la carte afin de leur poser des questions afin de m’aiguiller sur les coins à visiter.
 
" Qu’est-ce qu’il vous intéresse le plus ? Les belles structures ? Les lieux historiques ? Les boutiques ? Les restaurants ? Les musées ? Aimez-vous la peinture, la sculpture ou des arts plus obscurs ? Dites-moi ce que vous préférez j’entourerais alors ce qui serait susceptible de vous plaire. On pourra alors tracer le trajet idéal. "
 
Oui, je suis quelqu’un d’organisé. Même si j’aime bien vagabonder, j’aime bien aussi préparer les choses dans les petits détails. J’attendis leurs réponses pour noter le petit parcours. Tout ce que j’espérais, c’est que malgré ce trajet linéaire j’y vois de belles surprises.  



(c)Kazu de C.G
Son Senshi
Son Senshi
Demi-Sayen
Féminin Age : 22
Date d'inscription : 06/01/2022
Nombre de messages : 37
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1 000

Techniques
Techniques illimitées : Kikoha / Morsure du soleil / Lame d'énergie
Techniques 3/combat : Canon Kaméhaméha / Cinq
Techniques 1/combat : Explosion du Chaos

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMar 20 Sep 2022 - 19:21
Senshi connaissait très bien Satan City. Cette ville avait été en quelque sorte le terrain de jeu de Cell. Non content d'avoir terrorisé la population, il avait tout détruit, en commençant par Capsule Corp. 

Pendant longtemps, Bulma, Vegeta et elle avaient dû se cacher dans des bâtiments en ruine avant de parvenir à fuir et de se cacher ailleurs. Cela avait été un jeu horrible du chat et de la souris avec un goût très amer d'impuissance face à la force démesurée de ce monstre. 

Autant dire, que la fille de Goku était heureuse de savoir qu'elle n'était pas tombée dans un autre monde post-apocalyptique. 

Cependant, elle n'avait pas envie de rester. Visiblement, c'était un monde de paix et elle ne voyait pas l'utilité de rester. Malgré tout, il restait le problème de Black Smoke. 

La demi-saiyan se doutait qu'il n'allait pas se dévoiler entièrement. Ce serait toujours un jeu de mensonges et de méfiance entre les deux. Elle qui ne souhaitait pas lui dire qu'elle venait d'une autre timeline par peur qu'il utilise sa machine pour aller ailleurs. Après tout, qu'est-ce qui lui disait qu'il était du côté du bien ?  

Et pour l'être de fumée, il ne la connaissait pas et s'efforçait de rester mystérieux. La jeune femme ne savait pas ce qu'il voulait ni si ses intentions étaient pacifistes. 

Le souci, c'était que cette situation était partie pour durer. Un jeu qui ne lui plaisait pas et qui allait finir par se conclure avec un perdant et un gagnant. Et quelque chose lui disait que ce n'était pas elle qui allait triompher. 

Black Smoke était sans doute beaucoup plus intelligent qu'elle. Il avait une stratégie bien menée et savait mener une conversation à la perfection. Ce que Senshi ne savait pas faire aussi bien. C'était un demi-saiyan qui préférait combattre que discuter. Comportement qu'elle avait hérité de son père, certainement. 

Aussi, même si elle avait une certaine logique et une bonne capacité de réflexion, c'était loin d'être suffisant dans ce duel de qui allait s'en sortir le mieux dans le mensonge. 

De toute façon, elle ne savait pas mentir. Enfin, si mais pas sur le long terme. Aussi, il fallait mieux s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard et qu'elle s'enfonce. 

De plus, elle devait retourner à sa Time Machine. Aussi, elle opta pour une solution simple bien qu'un peu risquée: laisser Black Smoke avec Morana. Elle ne connaissait pas cette femme mais elle ne lui paraissait pas spécialement méchante ou dangereuse. Elle essaya de sentir son ki mais ne sentit rien. Bon, ce n'était pas une preuve vu que le ki pouvait être caché. 

Cependant, elle estima que ça pourrait aller. Si jamais elle sentait que ça n'allait pas, elle pourrait toujours revenir par la suite. 

*Je n'aime pas trop faire ça mais je ne peux pas tout le temps rester avec lui.*

Moi c'est Son Senshi, dit-elle en réponse à la question de Morana. 

Black Smoke était curieux de découvrir la Terre et cette personne était prête à lui faire au moins découvrir Satan City. Elle serait sans doute plus à l'aise qu'elle qui ne connaissait pas non plus toute la Terre. 

Il se trouve que je connais plutôt bien la ville. Et j'ai quelque chose à accomplir avant. 

Autant profiter de cette proposition de visite pour partir. Rebondissant sur le mystère qu'elle avait essayé de garder et prétexter d'avoir quelque chose à faire. Ce qui n'était pas tout à fait faux. 

Elle se tourna vers Black Smoke.

Je pense que rester ensemble n'est pas une très bonne idée. On sait que l'on se cache des choses et ce petit jeu de mensonges est juste agaçant. Alors, j'ai une idée. Autant nous séparer pour l'instant et quand on se reverra, on pourra parler sans mensonges. Je pourrais voir si je peux vous faire confiance. 

Elle ne savait pas ce que Black Smoke pensait mais au moins, c'était clair. 

Elle s'envola alors, non sans saluer Morana au passage.
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMer 28 Sep 2022 - 20:22
À la demande de Son Senshi, la nouvelle arrivante dévoila son nom, sans pour autant donner davantage d'informations à son sujet, ce qui gardait un épais mystère autour d'elle. La suite fut tout simplement logique dans de telles circonstances, puisque celle qui s'appelait Morana nous renvoya la pareille. Si se présenter était aisé pour la plupart des individus, dans mon cas je restais confronté à une problématique bien embarrassante puisque j'avais en mémoire uniquement mon existence en tant que fumée noire : sans nom ni identité. Comment pouvais-je me définir, me présenter ? Le mensonge était alors nécessaire : je devenais quelqu'un d'autre. Et puisque je m'étais présenté ainsi à la Saiyanne lors de notre rencontre...

"Appelez-moi Mr Black."

Je n'avais pas d'autres choix que de poursuivre avec cette identité que je m'étais créée, et j'avais élaboré ma réponse de façon à ce qu'on ne m'en demande pas plus. Je devais paraître froid ainsi, mais c'était pour le mieux. Il serait alors étonnant qu'on m'en demande plus à cet instant.

Sans la questionner vraiment, j'avais fais comprendre à Morana que je m'interrogeais sur sa proposition de nous guider, qui était totalement désintéressée selon son propos. Sa réponse n'était pas plus convaincante à mes yeux. J'ignorais qu'on puisse vouloir donner de son temps gratuitement à des inconnus, du moins présenté comme cela, comme un divertissement. Toutefois je ne connaissais pas toutes les mœurs et coutumes de cette planète, ce pouvait être quelque chose d'habituel ici... Mais je n'oubliais pas qu'elle avait dit qu'elle était aussi étrangère. Tout ceci n'aidait pas à y voir plus clair sur ses intentions mais à défaut d'en savoir plus, j'avais accepté la situation telle quelle.


"Je vois."

Je n'étais pas convaincu mais ça ne s'entendait pas vraiment dans ma voix. Je savais que pour avoir de bonnes relations il fallait rester courtois, surtout avec des inconnus et insister aurait été certainement impoli à cet instant. Je devais rester dans mon rôle.

Morana avait pris les devants en demandant quels lieux nous préférerions visiter. Après un court instant je m'étais tourné vers Son Senshi, et celle-ci eut une réponse tout à fait inattendue. Si on pouvait se douter qu'elle connaissait déjà la ville, comme elle l'avait prétendu, elle annonça subitement son désir de s'en aller, prétextant avoir quelque chose à faire. Je l'avais observé silencieusement un moment, me demandant ce qu'elle avait en tête. Je savais qu'elle me cachait quelque chose mais quelque part je ne tenais pas spécialement à le découvrir à tout prix. Ma plus grande crainte à son sujet était plutôt qu'elle se décide à me défier, mais si elle partait alors c'était plutôt cette épée de Damoclès au dessus de ma tête qui disparaissait.


"Comme vous voudrez, Son Senshi. Je vous dis alors au revoir."

Ma réponse avait l'air dénuée de tout sentiment, et pourtant, au fond, quelque part, un petit pincement au cœur, si on supposait que j'en avais un, me transperçait. Pourquoi ? Je l'ignorais. Peut-être que quelque part je m'étais attaché à celle qui m'avait sorti de ma prison de glace, et ne m'avait pas rejeté au premier regard. C'était avec un sentiment étrange que je l'observais s'éloigner, s'envolant dans le ciel jusqu'à ne représenter qu'un petit point, qui finalement s'effaça de ma vision. Me retournant, je m'adressais à Morana.

"Bon, poursuivons."

Je devais paraître insensible mais ça n'avait aucune importance à mes yeux. Je voyais également une opportunité avec le départ de Son Senshi, celle d'être totalement libre de mes mouvements. En effet, avec la Demi-Saiyanne à mes côtés, je craignais que la tension ne se transforme en un conflit plus sérieux. Mais cette crainte avait désormais disparu dans le ciel. Je me concentrais alors sur Morana, qui n'oserait peut-être pas m'interroger sur ma relation avec Son Senshi avec cette dernière scène qui avait tout l'air d'une rupture.

"J'aimerais connaître les endroits les plus importants, pour tout vous dire. Je ne viens pas de la ville alors j'aimerais savoir où se trouvent les endroits utiles que tout le monde devrait connaître. Les lieux historiques m'intéressent aussi."

J'espérais qu'elle me guide vers des lieux dont l’existence pourrait me servir à l'avenir. Je pensais par exemple à notre discussion de tout à l'heure avec Son Senshi, lorsqu'elle évoquait l'armée de la Terre. Il serait bon de savoir où se situe leur base, tout comme il pouvait être intéressant de savoir où trône le dirigeant de la planète. Mais chaque chose en son temps, si Morana pouvait déjà me mener aux lieux les plus intéressants de la ville...
Morana Hellébore
Morana Hellébore
Autres Races
Féminin Age : 39
Date d'inscription : 03/10/2020
Nombre de messages : 46
Zénies : 1000 Zénies

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockMer 12 Oct 2022 - 1:10



elsa_g10.jpg
Des ombres parmi tant d'autres




Aborder des gens dans la rue est toujours une épreuve difficile à réussir. Tout le monde a peur de l’inconnu, donc que ce soit dans un sens ou dans l’autre il y a toujours un frein à la réussite de cet objectif. Il faut dire que c’est un mécanisme de défense naturel, une réaction qui est en soi, totalement humaine. Pourtant, toute personne que vous connaissez fut un jour inconnu. Si vous aviez toujours eu ce comportement, vous seriez sans doute actuellement seul ou simplement plus de ce monde. Prenez donc le courage à deux mains, et acceptez les nouvelles rencontres. N’ayez pas peur, parlez aux gens comme je viens de le faire ! Mais bien entendu, cela ne veut pas dire de faire forcément confiance. Il faut toujours rester sur ces gardes, toute rencontre n’est pas toujours bonne à faire.
 
C’est donc avec cette philosophie que j’ai approchée sans tressaillir un drôle de duo. Ces deux derniers n’étaient peu bavards, et il me faudra puiser dans mes ressources pour un peu mieux les connaitre. Après avoir donné mon prénom, je demandai à mon tour les leurs. La première se nomma Son Senshi, ce qui semblait être l’évidence son véritable nom. L’homme silencieux quant à lui annonça s’appeler Monsieur Black. Sans faillir, mon détecteur me fit comprendre que ce dernier cherchait à cacher son jeu. Son étrange froideur m’intriguait, mais ce mensonge ne fit qu’accroître mon intérêt pour lui.
 
" Enchantée, Son Senshi et Black. "
 
Je pus m’étaler ensuite sur ma proposition de visite. J’espérais qu’au travers de mon enthousiasme je n’ai pas créé de peur. C’est hélas ce que je craignais en entendant la jeune femme annoncer son départ. Une nouvelle fois mon détecteur sonna, me faisant comprendre qu’elle avait menti pour fuir. Ce comportement était des plus étranges, pourquoi partir maintenant ? Elle avait sans aucun doute quelque chose à cacher. Elle annonça ensuite qu’elle était agacée par les nombreux mensonges qu’ils s’échangeaient. Elle me salua en partant, ce que je ne manquai pas de répondre.
 
* Quelle ironie, elle part alors que j’aurais justement pu déceler leurs petits mensonges. *
 
Mr Black qui était resté inerte ne sembla pas impacté par le départ de sa partenaire. Cet homme était un véritable coffre-fort que Son Senshi n’avait pas réussi à percer. Y arriverai-je ? Je l’espère, après tout, dès qu’il y a un secret à percer, je suis toujours galvanisée. Je suis sans doute plus déterminée qu’elle pour dénicher les secrets de Mr Black.
 
Il me demanda de faire la visite des lieux les plus utiles. Une question assez étrange, car il cherchait l’utilité et non la beauté. Cette réponse donnait plus l’impression qu’il faisait plutôt du repérage que du tourisme. Cherchait-il à vivre dans cette ville ou en prendre son contrôle ? Oui, je fabulais sans aucun doute, mais la froideur dégagée par cet être pouvait tout de même laisser quelques doutes.
 
" Des lieux utiles… cela va dépendre de vos goûts ! Pour ma part ce serait les magasins de thé, mais pour d’autres ce serait sans doute complètement différent. J’aurais besoin de savoir quels sont vos goûts ! Par exemple êtes-vous plus shopping, monuments historiques ou même lieu administratif ? Vous n’avez pas besoin de me répondre de suite, j’ai justement le lieu parfait pour commencer qui semble correspondre à vos attentes. Il se trouve qu’à quelques pas d’ici, vous aurez donc le temps pour réfléchir à ma question. "
 
Pour ce premier lieu, j’ai un petit peu triché. Qu’importe sa réponse, je comptais de toute façon l’y emmener. Un endroit parfait pour pouvoir un peu l’analyser. Vous comprendre quand on y sera, pour le moment je garde la surprise, autant pour lui que pour vous. Il me faut tout de même également titiller votre curiosité ! J’engageai le pas, en direction de notre premier lieu de rendez-vous. Nous marchâmes dans le silence, mon nouveau partenaire se montrant peu loquace. Je ne comptais pas perdre de temps, et je commençai à lancer les hostilités. Je me devais d’abord de comprendre un peu plus l’étrange relation qu’il avait avec cette jeune femme.
 
" Vous n’êtes pas inquiet pour votre amie ? Elle semblait nerveuse avant de nous quitter. D’ailleurs si je peux me permettre, comment vous-vous êtes rencontrés ? Je dois avouer que vous étiez un duo des plus singuliers, je me dis justement que votre rencontre doit l’être tout autant. " 
 
Pendant qu’il répondait ou qu’il s’efforçait à donner un semblant de réponse, nous nous dirigeons tout droit devant le lieu-dit. Une fois notre petite discussion terminée, notre route se termina. Devant nous se trouvait un musée flambant neuf, retraçant l’histoire de la récente destruction et reconstruction de Satan-City.
 
" Je pensais que connaitre l’histoire de la ville vous serez des plus bénéfiques. Même si toutes les choses que nous verrons ne sont pas reluisantes. "



(c)Kazu de C.G
Black Smoke
Black Smoke
Autres Races
Masculin Age : 38
Date d'inscription : 04/02/2021
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Neutre penchant mauvais

Techniques
Techniques illimitées : Métamorphose ; Intangibilité ; Copie
Techniques 3/combat : Asphyxie ; Intangibilité
Techniques 1/combat : Cage électrique

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres ClockJeu 20 Oct 2022 - 20:22
Le départ brutal de Son Senshi était peut-être un mal pour un bien. Ainsi, je me retrouvais plus libre de mes mouvements et sans avoir la crainte qu'un conflit éclate... Cependant, notre chemin nous avait mené jusqu'à Morana et c'était désormais elle qui pouvait concentrer mon inquiétude. Je comptais rester discret depuis ma libération mais sa curiosité pouvait me diriger vers des terrains tortueux. Il fallait que je sois malin en endossant toujours le costume de Mr Black, qui était peut-être ce qui se rapprochait le plus de ma véritable identité aujourd'hui.

Mes intentions désormais étaient d'en apprendre plus sur cette planète et cette ville, et je comptais utiliser Morana tant qu'elle pourrait m'instruire sur ces deux sujets. Elle semblait avoir le profil idéal et se proposait même comme guide, ce qui me faciliterait la tâche. Cette femme avait peut-être elle aussi des secrets mais elle n'était pour l'instant pas ma priorité. Alors, notre discussion se porta sur ce que je comptais voir dans cette ville, et elle me suggéra quelques idées.


"Les lieux historiques et administratifs me conviendraient..."

Ma réponse fut courte mais Morana semblait déjà avoir une idée en tête, ce qui m'intriguait d'autant plus qu'elle voulait garder cela secret, comme une surprise. Pourquoi pas, après tout ? J'espérais juste que nous ne ferions pas un détour inutile.

"Entendu."

Et je commençais à la suivre dans cette ville aux centaines de buildings. Les rues étaient animés mais je ne me laissais pas emporté par leur rythme, gardant mon air stoïque. C'est après plusieurs instants de silence entre nous deux qu'elle s'aventura à me questionner. Son choix se porta sur la relation que j'avais avec Son Senshi, et plus particulièrement notre rencontre. Bien que la réponse exacte paraissait délicate en raison de son contexte particulier, à savoir moi coincé dans un bloc de glace et libéré par la jeune femme, je n'eus aucun mal à lui donner une réponse. J'avais juste replacé un instant mes lunettes sur mon nez pour me donner quelques secondes de réflexion, avant de prendre la parole.

"Non, je ne me fais pas de soucis pour elle, j'ai confiance. Elle sait se débrouiller... Concernant notre rencontre... Et bien nous nous sommes croisés par hasard il n'y a pas si longtemps alors qu'elle s’entraînait en pleine nature. Il s'agit d'une guerrière, vous savez. Et puisqu'elle connaissait la ville, je lui ai demandé de m'y emmener, et nous y voilà..."

Les gens n'y pensent pas forcément mais omettre bon nombre de détails permet de ne pas trop se dévoiler tout en offrant une version qui avait l'air tout à fait authentique. Je n'avais pas tout à fait menti, simplement donné un résumé assez bref de ma rencontre avec Son Senshi, tout en donnant des détails qui pouvaient permettre d'oublier de questionner sur certains points, en pointant l'intérêt sur la Demi-Saiyanne plutôt que sur moi-même.

Pendant que nous marchions, nos pas nous menèrent jusqu'à un musée, devant lequel nous nous sommes arrêtés. Il paraissait tout neuf vu de l'extérieur et je me demandais depuis quand il était ouvert, mais la réponse me sera sûrement donnée ultérieurement.


"Très bon choix, Morana."

C'était effectivement une très bonne idée. Ce musée me permettrait de mieux connaître l'histoire de cette ville et de ce monde. J'avais énormément à apprendre et cet endroit semblait idéal. J'attendis qu'elle entre en première avant de la suivre, puis je repris la parole afin que je ne sois pas de nouveau le sujet de notre discussion.

"Vous avez dit tout à l'heure que vous étiez étrangère, mais vous semblez bien connaître Satan-City. J'imagine que vous vivez ici depuis longtemps ? Qu'est-ce qui vous intéresse dans cette ville ?"
Contenu sponsorisé

Des ombres parmi tant d'autres Empty
MessageSujet: Re: Des ombres parmi tant d'autres   Des ombres parmi tant d'autres Clock
 
Des ombres parmi tant d'autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'annonce tant espérée
» Le Crépuscule Des Ombres. [Libre]
» L'Appel des ombres (PV Demigra Inanna)
» Tant de haine en moi [Fin]
» Tant qu'il y a de la vie, il y a de la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan City-